Vous êtes sur la page 1sur 2
Madame La Présidente, A l’ occasion des 5emes rencontres de la Grande Vitesse à Dole,

Madame La Présidente,

Madame La Présidente, A l’ occasion des 5emes rencontres de la Grande Vitesse à Dole, vous

A l’ occasion des 5emes rencontres de la Grande Vitesse à Dole, vous vous êtes réjouie du

taux de fiabilité enfin acceptable des navettes TER entre Besançon Viotte et Besançon Franche-Comté TGV ; l’ AUTAB et la FNAUT FC partagent cette satisfaction mais également votre inquiétude sur le financement du coût de fonctionnement de ces navettes supporté

uniquement par la région, mais qui n’ ont pour l’ instant pour finalité que d’ assurer les correspondances TGV et profitent ainsi à la seule SNCF.

Il est donc primordial de trouver un modèle économique acceptable pour toutes les parties

prenantes (région, SNCF) et qui permettra de financer le coût de la liaison ferroviaire entre les deux gares afin d’ assurer les correspondances TGV actuelles et à venir et dés le 9 décembre prochain, ainsi que la desserte péri-urbaine du système ferroviaire Nord.

Ce dernier initié par la CAGB et qui comprendra à terme trois haltes ferroviaires, connaît après une enquête publique très favorable, sa 1 er phase de réalisation dont une part importante est financée par votre collectivité. La halte d’ Ecole-Valentin est partiellement terminée dans une configuration à un quai, la commune ayant assuré les conditions de l’ intermodalité ( aménagement d’ un parc de stationnement de proximité). Dans l’ attente de la construction prochaine du second quai au sud et sous réserve de la validation des conditions techniques, nos associations demandent l’ ouverture, même partielle, de cette halte dans les meilleurs délais, conformément aux engagements de la convention du 3 décembre 2010 et ses avenants qui lie votre collectivité à la CAGB. Les arguments de monsieur le directeur de Région SNCF lors de la séance de discussion au sujet du service annuel 2013, en Préfecture de Région, le 16 novembre dernier en présence de votre vice-président chargé des transports, ont démontré qu'il n'y avait aucun problème de sécurité. Il répondait aux sollicitations pressantes et convergentes du vice-président de la CAGB en charge des transports et du président de la FNAUT Franche Comté. Nous sommes en mesure de montrer que l'on peut assurer ce service aux usagers, très attendu d'eux et en toute sécurité à défaut des conditions optimales qui seront atteintes à la fin des travaux.

En effet cette desserte répond à l’ attente de nombreux usagers potentiels que constituent les habitants et employés d’ un secteur en plein développement, ainsi qu’ aux dispositions de documents opposables comme le SCOT et le PDU de l’agglomération.

L’ AUTAB et la FNAUT FC sont disposées à échanger avec vos services pour aborder cette perspective que nous souhaitons très proche.

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’assurance de ma respectueuse considération.

A Besançon le 28 novembre 2012

Pour l’ AUTAB et la FNAUT FC

Patrick NOBLET Le Président de l’AUTAB