Vous êtes sur la page 1sur 12

7

Délibération au Conseil de Communauté du vendredi 15 février 2013
Plateforme d’activités de Fegersheim-Lipsheim : création d’une Z.A.C sur la commune de Fegersheim. - Approbation des objectifs poursuivis. - Lancement des études préalables. - Fixation des modalités de la concertation. - Prise en considération du projet de ZAC et institution d’un périmètre de sauvegarde permettant le « sursis à statuer ».

1. Contexte Le développement de nouveaux sites d’accueil des entreprises répond aux objectifs fixés par la Communauté urbaine de Strasbourg dans sa feuille de route stratégique Eco 2020 adoptée en Conseil de communauté du 23 octobre 2009 et principalement dans l’axe C6 « créer de nouvelles zones d’activités ». De part son positionnement en entrée d’agglomération, la disponibilité du foncier d’un seul tenant et la proximité des voies d’accès RD1083 et Rocade Sud, le choix des bans communaux de Fegersheim-Lipsheim apparaît comme particulièrement adapté à l’accueil d’un projet de plate-forme d’activités d’envergure. Le SCOTERS adopté le 1er juin 2006 l’avait d’ailleurs identifié en tant que site d’accueil de la troisième plateforme d’activités à dimension départementale. Les études menées par la CUS ont permis de confirmer l’opportunité d’un tel projet et d’affiner sa programmation économique. Afin de vérifier les conditions technique et financière de mise en œuvre de la future plateforme d’activités économiques, une étude de faisabilité a été menée courant 2012 sur un périmètre élargi à l’ensemble du secteur Nord-Ouest de Fegersheim, incluant une partie du ban de Lipsheim. Cette étude, dont le lancement avait été approuvé en Conseil de communauté du 30 juin 2011, était cofinancée par le Port Autonome de Strasbourg. Elle a permis de : - définir des orientations urbaines de projet, - valider le périmètre global et son phasage possible, - confirmer la viabilité technique et financière d’un projet. 2. Objectifs de l’opération et orientations d’aménagement

une seconde phase de 30 à 50 ha supplémentaires qui pourra être réalisée à plus long terme. de ses enjeux financiers et administratifs. . . En outre. . et se situe sur les bans de Fegersheim et Lipsheim . La commune de Fegersheim s’est d’ores et déjà prononcée en ce sens.favoriser le développement d’un quartier d’activités bien inséré dans son environnement urbain. . permettant le maintien et le développement d’une activité agricole de proximité .La création de la zone d’activités économiques sur la 1ère phase de 50 hectares doit permettre de répondre aux objectifs suivants : .concilier le développement d’activités économiques et la préservation de terrains à vocation agricole d’un seul tenant. généraliste et de logistique urbaine d’accompagnement des activités des entreprises précitées . C’est pourquoi le montage opérationnel le plus approprié est la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC). . celleci se situe sur le seul ban communal de Fegersheim . La faisabilité technique et financière doit cependant être affinée dans le cadre des études préalables à la ZAC.accompagner. 3. et desservi par les transports en commun. Proposition de montage opérationnel L’opération d’aménagement est complexe en raison de sa superficie. complétant les études de faisabilité déjà réalisées.accueillir des activités mixtes à vocation artisanale.assurer l’articulation avec la zone commerciale existante. par délibération en date du 4 février 2013. . favorisant les déplacements actifs et une appropriation par les usagers. permettant l’accueil d’entreprises et répondant ainsi aux enjeux de maintien et de création d’emplois . connecté aux secteurs déjà urbanisés. valider le recours à la procédure opérationnelle envisagée et comprendront notamment une étude d’impact conformément à l’article L122-1 et suivants du code de l’environnement. avec : . ces études ont démontré la possibilité de réaliser en plusieurs phases le projet d’aménagement. par l’implantation d’activités.créer une zone de haute qualité. elle assurera la maîtrise d’ouvrage du projet. la vocation de ce second périmètre sera inscrit au futur Plan local d’Urbanisme Communautaire. La Communauté urbaine de Strasbourg ayant la compétence pour la réalisation des zones d’activités et pour ce type d’opération. C’est pourquoi des études préalables à la création de la ZAC doivent être menées. la requalification de la RD 1083 en boulevard urbain . dont la présente délibération confirme l’engagement opérationnel et définit les modalités de mise en œuvre .une première phase à court-moyen terme sur 50 hectares. que dans les aménagements et les constructions sur les lots privatifs. aux services. en accompagnant une nouvelle dynamique autour d’un pôle commercial recentré autour de l’îlot GrandFrais . Elles devront affiner le scénario d’aménagement « Pôle gare » issu des premières études livrées. tant dans l’aménagement des espaces publics. notamment à partir de la gare de Lipsheim . .développer du foncier à vocation économique. mais aussi .

de l’organisation d’une réunion publique à Fegersheim. Une fois créée. . l’article L111-10 du Code de l’Urbanisme ouvre la possibilité de prendre en considération un projet d’opération d’aménagement et de délimiter les espaces concernés par ce projet. urbaines et environnementales) et d’un registre dans lequel le public pourra consigner ses remarques et suggestions . des prescriptions architecturales. indépendant du zonage du POS. notamment des études de circulation. 5.toutes procédures rendues nécessaires par les exigences de l’article R311-2 du code de l’urbanisme qui liste la composition d’un dossier de création de ZAC. Dans l’attente du dossier de création de ZAC. Les études de faisabilité ont cependant fait apparaitre le besoin d’études complémentaires. et ce pour un montant de 111 775 € HT. l’autorité compétente peut décider de surseoir à statuer sur toutes demandes d’utiliser ou d’occuper le sol relatives à des projets susceptibles de compromettre ou de rendre plus onéreuse la réalisation d’une opération d’aménagement. Modalités de concertation Toute création de ZAC requiert. soit confiée à un aménageur qui le mettra en œuvre. Etapes de réalisation .d’une mise à disposition au public d’un document de présentation alimenté au fur et à mesure par l’avancement des études (éléments du projet d’urbanisation. En effet. OGE. présentation du plan de composition urbaine.06. PTV. de Lipsheim et au Centre Administratif de la Communauté urbaine de Strasbourg . conformément à l'article L300-2 du Code de l'Urbanisme le lancement d’une concertation publique préalable associant l’ensemble des personnes concernées et se tenant pendant toute la durée de l’élaboration du projet. Le groupement retenu par la première phase d’étude (en tranche ferme) ayant donné satisfaction et comportant les compétences pluridisciplinaires attendues (H2A Enjeux mandataire. Alain Peters. liées à des spécificités du projet ou des évolutions réglementaires. sous forme de mandat ou de concession. de sécurité publique et de potentiels en énergie renouvelable. cette ZAC pourra soit être réalisée en régie.d’une exposition dans les mairies de Fegersheim. Le projet de ZAC sur 50 ha à Fegersheim fera l’objet d’une concertation partagée avec Lipsheim compte tenu de l’incidence du projet sur cette dernière. est ouverte la possibilité d’instituer « un périmètre de sursis à statuer ». Il s’agira à minima : . Dans ce périmètre d’études. le travail des études préalables au dossier de création de ZAC sera réengagé avec lui via l’affermissement de la tranche conditionnelle. . correspondant au périmètre d’étude annexé à la présente délibération.2011. et ce pour un montant prévisionnel estimé à 80 000 € HT. 4. comme le prévoyait la délibération du 30. Llorens Soler-Couteaux. BEREST).

elle est soumise. ainsi qu’un bilan de la mise à disposition du public de l’étude d’impact. conformément à l’article R311-2 du Code de l’Urbanisme. de constituer le dossier de création de la ZAC soumis à l’approbation du Conseil . La finalisation des études préalables permettra d’engager la suite des procédures. Vu les études préalables de faisabilité technique et financière effectuées en 2012. . . 11°du code de l’urbanisme. Je vous demande de bien vouloir adopter le projet de délibération suivant : le Conseil vu l’avis du Conseil municipal de Fegersheim en date du 4 février 2013 relative à l’article L5211-57 du Code général des collectivités territoriales sur la décision de prise en considération de la mise à l’étude de l’opération d’aménagement. par voie d’expropriation à l’acquisition des terrains et le cas échéant de mettre en compatibilité le POS de Fegersheim.C sur ce secteur ainsi que l’institution d’un « périmètre délimité de sursis à statuer ». en application de l’article R214-1 du Code de l’Environnement à un régime de déclaration au titre de la loi sur l’eau une fois le projet définitif élaboré .la Déclaration d’Utilité Publique de ce projet permettra. le lancement des études préalables à la création d’une Zone d’Aménagement Concerté. Vu notamment les articles L300-2. Vu l’article L311-1 à L311 8 du code de l’urbanisme Vu les articles L 122-1et suivants et notamment R122-11 du code de l’environnement. devront être tirés. si besoin. vu l’avis de la Commission thématique. institue un « périmètre de sauvegarde permettant le sursis à statuer » délimité par les terrains concernés par l’opération selon le périmètre d’étude annexé à la présente délibération . La présente délibération a donc pour objet l’approbation des objectifs poursuivis dans le cadre de la mise à l’étude pré-opérationnelle de l'opération d'aménagement de la Plateforme d’activités sur 50 ha. sur proposition de la Commission plénière après en avoir délibéré prend en considération la mise à l’étude de l’opération d’aménagement localisée à Fegersheim sous forme de Zone d’Aménagement Concerté sur 50 hectares . L-111-10 et R 111-47 ainsi que les articles R123-22 et R123-13. notamment : .le dossier « Loi sur l’Eau » : l’opération s’étendant sur une surface supérieure à un hectare. la création de la ZAC un dossier définitif du projet pourra être arrêté . . Vu le périmètre d’étude annexé.A l’issue de cette concertation.A. la fixation des modalités de la concertation et la « prise en considération » par le Conseil de communauté du projet de Z. il permettra alors.le cas échéant. un bilan de la concertation.

créer une zone de haute qualité. selon les modalités suivantes : . présentation des plans d’aménagement. et desservi par les transports en commun. permettant l’accueil d’entreprises et répondant ainsi aux enjeux de maintien et de création d’emplois . décide le lancement des études préalables à la création d’une ZAC sur 50 ha en entrée Sud de l’agglomération Strasbourgeoise.organisation d’une réunion publique à Fegersheim .accompagner. la requalification de la RD 1083 en boulevard urbain . tant dans l’aménagement des espaces publics.accueillir des activités mixtes à vocation artisanale. . d’une concertation préalable à la création d’une ZAC. paysagères et environnementales) et d’un registre dans lequel le public pourra consigner ses remarques et suggestions . connecté aux secteurs déjà urbanisés. aux services. . - Un bilan de cette phase de concertation sera établi et sera présenté lors d’un conseil ultérieur . permettant le maintien et le développement d’une activité agricole de proximité . sur le ban communal de Fegersheim (partie Nord- . par l’implantation d’activités. en accompagnant une nouvelle dynamique autour d’un pôle commercial recentré autour de l’îlot GrandFrais . . objet de la présente délibération : . que dans les aménagements et les constructions sur les lots privatifs . .assurer l’articulation avec la zone commerciale existante. favorisant les déplacements actifs et une appropriation par les usagers. le lancement par la CUS. . approuve les objectifs publics poursuivis dans le cadre de l’opération d’aménagement à Fegersheim. des prescriptions architecturales. . urbaines. .favoriser le développement d’un quartier d’activités bien inséré dans son environnement urbain. généraliste et de logistique urbaine d’accompagnement des activités des entreprises précitées . . notamment à partir de la gare de Lipsheim .exposition dans les mairies de Fegersheim. Lipsheim et au Centre Administratif de la Communauté urbaine de Strasbourg .charge le Président ou son représentant de reporter sur les documents d’urbanisme ce périmètre de sauvegarde .mise à disposition du public d’un document de présentation alimenté au fur et à mesure de l’avancement des études (éléments du projet d’urbanisation.développer du foncier à vocation économique.concilier le développement d’activités économiques et la préservation de terrains à vocation agricole d’un seul tenant.

à signer tous les actes et avenants en résultant.Ouest) et notamment la réalisation d’une étude d’impact qui sera mis à disposition du public selon les articles L122-1 et suivants et notamment R122-11 du code de l’environnement. à mettre en concurrence. l’imputation des dépenses complémentaires pour la mise en œuvre des études préalables complémentaires à la création d’une ZAC sur l’AD07/2031/programme 1 pour un montant de 80 000 € HT . conformément au Code des marchés publics. à signer et à exécuter tous marchés d’études nécessaires et complémentaires à celui notifié le 12 décembre 2011 au groupement de bureaux d’études dont H2A Enjeux est le mandataire (Marché public CUS 2011-1415) . - - - Adopté le 15 février 2013 par le Conseil de Strasbourg Rendu exécutoire après transmission au Contrôle de Légalité préfectoral et affichage au Centre Administratif Le 18 février 2013 . autorise le Président ou son représentant : à procéder à toutes mesures de publicité requise au titre de la présente décision de prise en considération de la mise à l’étude de l’opération d’aménagement . à signer tous les actes de procédure et à effectuer toutes formalités afférant à la mise en œuvre de la présente délibération.

Communauté urbaine de Strasbourg Périmètre d’étude Fegersheim décembre 2012 GEISPOLSHEIM LIPSHEIM FEGERSHEIM 0 1 km Nord périmètre d’étude limite communale .

SYNTHESE des conclusions Etude de faisabilité technique et financière pour la plateforme départementale d’activités économiques de Fegersheim-Lipsheim Décembre 2012 1 .

2 .1. • Etudes menées courant 2012 et portant sur : Le diagnostic du secteur Les potentiels de desserte La proposition de scénario d’aménagement Le choix d’un montage juridique et administratif Restitution pour validation en Comité de pilotage politique les 28 juin 2012 et 23 novembre 2012. incluant la zone commerciale existante . L’Etude de faisabilité technique / financière (menée en 2012) • Etude délibérée en Conseil CUS le 30 juin 2011 • Périmètre d’étude élargi. • Marché d’études (tranche ferme et tranche conditionnelle) notifié le 12 décembre 2011 au groupement de Bureaux d’Etudes dont le mandataire est H2A Enjeux (cabinet d’architectesurbanistes) .

2. Les éléments du SCOTERS • Le SCOTERS s’impose aux POS / PLU et aux opérations d’aménagements de plus de 5000m² de Shon. la consommation foncière sur des lieux stratégiques est permise. présentant un niveau d’attractivité départemental sont identifiées. • L’urbanisation doit se faire en priorité dans les secteurs situés à proximité des stations de transport en commun et en valoriser la desserte. • Le secteur commercial de Fegersheim ne doit pas accueillir de nouvel ensemble commercial de + de 6000m² (éléments en cours de modification via le Document d’Aménagement Commercial DAC). dont celle de Fegersheim Lipsheim. • Les projets devront s’attacher à préserver les terres les plus fertiles et prendre en compte la dimension économique de l’agriculture dans le développement urbain. 3 . cependant. • 3 plateformes d’une centaine d’ha chacune. • Ces plateformes s’appuient sur une desserte potentielle du fret ferré.

Le scénario pôle gare.3. Intégration de « l’îlot babou » dans le projet urbain (Réorganisation de la fonction commerciale en renforçant le pôle « grand frais ») Amélioration de l’image de l’entrée de plateforme en créant une dynamique en façade de Rd1083 • 4 . retenu lors du Comité de pilotage politique du 23 novembre 2012 Caractéristiques • • • • Phasage du projet de la Plateforme Surfaces agricoles pérennes (52 ha) d’un seul tenant Répartition des flux entre les deux carrefours (cajofé et Lilly) Proximité immédiate de la gare pour les futurs utilisateurs / optimisation du report.

Montage juridique et administratif Pour les 50 ha à court-moyen terme : • Création d’une ZAC intégrant le site « Ilot Babou » en vue de sa reconversion . Évolution de l’urbanisme réglementaire sur la ZA existante en vue du contrôle de l’évolution de la fonction commerciale (à affiner). ZAC IIAUX 5 .4. Pour les 30 à 50 ha supplémentaires à long terme : • • changement de destination à l’urbanisme réglementaire en IIAUx (PLUc).