Vous êtes sur la page 1sur 2
La fin de l'ère du pétrole abondant et à bas prix rendra impossible la poursuite
La fin de l'ère du pétrole abondant et à bas
prix rendra impossible la poursuite de notre
mode de vie actuel en Amérique du Nord. La
période de transition vers l'ère post-pétrole est
appelée par l'auteur la longue urgence (The
Long Emergency). Cette période se
caractérisera par une instabilité politique et
sociale et un retour à la vie rurale, dans de
petites communautés.
Résumé
Habite dans le Nord de l'état de New-York
a été journaliste
J'aime
A publié 13 livres dont:
Home from Nowhere
The Wampanaki Tales
James Howard
A critiqué le mode de vie banlieusard dans
Kunstler
plusieurs articles et livres.
The Long Emergency
0-87113-888-3
J'aime moins
The Long Emergency
Atlantic Monthly Press
Mon point de vue
Photo de la bibliothèque
Données de publication
Jean-Sébastien Bouchard
Août 2006
www.jsbouchard.com
En une phrase
Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité-Pas d'Utilisation
Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.5 disponible en ligne
http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/.

mais la

The Geography of Nowhere

Copyright 2005 par James Howard Kunstler

of Nowhere Copyright 2005 par James Howard Kunstler Notre mode de vie est possible grâce au

Notre mode de vie est possible grâce au pétrole abondant et peu cher. Ce livre permet de voir jusqu'à quel point c'est vrai et comment notre dépendance nous rend fragiles.

L'argumentation est bien documentée, les sources d'information sont crédibles.

Évidemment, il cite des textes dont les propos

permettent de soutenir sa thèse

plupart des auteurs font la même chose!

C'est vraiment un ouvrage qui permet de nourrir la rélfexion sur notre mode de vie, ses conséquences et quels pourraient être les scénarios que le futur nous réserve.

On peut croire que l'auteur est un autre de ces illuminés qui nous prédisent la fin de ci ou de ça constamment.

Son scénario est très pessimiste et il n'apporte pas de pistes de solutions à court terme. C'est comme si il disait au lecteur d'attendre et d'aller vivre dans une petite ville de campagne quand ça sera le temps.

Certains chapitres (celui sur les maladies, par exemple), sont inutilement longs.

Le propos se concentre uniquement sur les États-Unis.

Les gens qui croient que notre système économique va dans la bonne direction traiteront l'auteur d'hérétique et de vieux fou alarmiste, les gens qui ont tendance à s'emballer y verront une invitation à quitter tout de suite la ville pour s'installer à la campagne et d'autres, comme moi, y verront une occasion de pousser la rélfexion et de chercher à mieux comprendre ce vers quoi nous allons afin de se retrousser les manches et de passer à l'action.

http://flickr.com/people/kolya/

Hausse de la population mondiale au XXe siècle est un effet secondaire de l'âge du pétrole.

Le paysage habité est maintenant conçu pour les automobilessiècle est un effet secondaire de l'âge du pétrole. Nous avons détruit nos communautés pour sauver

Nous avons détruit nos communautés pour sauver quelques dollars.

Économie américaine et mondialisation possibles grâce à prix du pétrole bas.

Sans pétrole abondant et à bas prix, il faudra complètement réorganiser la façon dont la
Sans pétrole abondant et à bas prix, il faudra complètement réorganiser la façon dont la
nourriture est produite
L'économie sera centrée sur l'agriculture, Les autres activités seront secondaires.
Situation du pétrole
Les endroits peu propices à la culture seront peu attrayants pour la population.
Le pétrole
Les transports seront réduits au minimum; la vie se fera à une échelle locale.
Beaucoup d'instabilité caractérisera les premières années de la longue urgence.
2
C'est dans les petites villes entourées de terres agricoles que la vie se réorganisera le plus
rapidement.
La vie pendant
la longue urgence
Géopolitique du pétrole
Aux USA, c'est dans le Nord-Est que les conditions seront le plus favorable pour survivre à la
longue urgence.
http://flickr.com/people/nailbender/
Photo de la grange:
Photo du derrick:
http://flickr.com/people/arlette/
La croyance générale est que le globalisme et la libéralisation des marchés constitue un
niveau d'évolution économique très avancé et qu'éventuellement, ce sera bon pour tous.
L'économie globale n'a été possible que grâce à un épisode de relative paix mondiale
(1980-2000) et à des ressources abondantes de pétrole à bas prix.
Le globalisme et la recherche du profit à court terme a fait des États-Unis un pays truffé de
villes en ruines avec des institutions démantelées, une population démoralisée et des Wal-Mart
et des Target tout autour.
The Long Emergency
Les grandes surfaces et les power centers ont détruit la classe moyenne américaine et la
capacité des communautés de produire des biens de consommation.
Les changements climatiques
Apparition de nouvelles maladies.
Les marchands qui ont été évincés par les grandes surfaces jouaient jadis des rôles de leaders
dans leurs communautés: entretien de leurs édifices et participation active dans les institutions.
Ressource s'épuise rapidement
Gaz naturel
Plus un système économique est complexe et diversifié, plus il peut s'adapter. L'économie
basée sur les grandes surfaces est efficace et peu diversifiée: c'est la plus rapide voie vers
l'enfer!
L'économie actuelle sous-tend qu'il n'y a pas de limites à la croissance alors que les
ressources sont en quantité limitée.
Sables bitumineux de l'Alberta
L'économie hallucinée
La technologie a accéléré la simplification de l'économie et permis la croissance des grandes
entreprises
Dans les années '90, l'économie américaine se résumait à l'agrandissement des banlieues et à
financer, meubler et remplir d'accessoires les maisons qui y ont été construites.
Hydrogène
L'augmentation de la valeur des maisons entre 1999 et 2004 a permis aux américains de
refinancer leurs hypothèques pour 1.6 trillion$. L'argent ainsi obtenu a servi à acheter des
autos, des meubles et une foule d'autres objets faits pour la plupart à l'extérieur du pays.
L'éclatement de la bulle immobilière et la hausse des taux d'intérêt risque de plonger le pays
dans une profonde crise économique.
Importants gisements aux USA
http://flickr.com/people/walmartmovie/
Photo:
Charbon
Son utilisation va augmenter.
Les sources d'énergie alternatives
Hydroélectricité
Jean-Sébastien Bouchard
Août 2006
Solaire et éolien
www.jsbouchard.com
Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité-Pas d'Utilisation
Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.5 disponible en ligne
http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.5/.
Nucléaire
Photo de l'éolienne;

http://flickr.com/people/hddod/

Notre mode de vie va radicalement changer dans les prochaines décénies à cause de la pénurie de pétrole.Photo de l'éolienne; http://flickr.com/people/hddod/ Notre nourriture est produite grâce au pétrole (engrais,

Notre nourriture est produite grâce au pétrole (engrais, pesticides, machinerie)

Le pic pétrolier est peut-être déjà survenu et si ce n'est pas le cas, ça ne saurait tarder.

et si ce n'est pas le cas, ça ne saurait tarder. Les estimations des compagnies pétrolières

Les estimations des compagnies pétrolières et des producteurs de l'OPEP sont probalement surévaluées.

Nous avons utilisé la moitié du pétrole existant sur terre. Ce qui reste est de plus en plus difficile et coûteux à extraire.

Le taux de découverte de nouveaux gisements de pétrole diminue depuis 1964.

Selon les réserves estimées, il reste du pétrole pour 37 ans si le taux d'extraction reste le même (ce dont doute l'auteur)

Quand le pic pétrolier aura été dépassé, la demande excèdera l'offre.

Plus de 60% des réserves de pétrole se trouvent au Moyen-Orient.

Il en coûte de plus en plus cher pour extraire le pétrole des gisements.

L'instabilité politique croissante au Moyen-Orient pourra accélérer l'avènement de la longue urgence.

La Chine est probablement en train de vivre la dernière grande révolution industrielle nourrie par le pétrole.

Il y a presque unanimité au sein de la communauté scientifique au sujet du réchauffement climatique.

La Terre a connu de nombreux épisodes de changements climatiques

Le présent réchauffement est très rapide et causé par l'homme.

Couplés à la pénurie d'énergie, les effets du réchauffement seront catastrophiques pour les sociétés actuelles

Plusieurs régions impropres à l'agriculture avec le réchauffement du climat.

Transport et entreposage sont complexes

20% des réserves mondiales de pétrole

Demandent beaucoup d'eau et de diesel pour les extraire.

Malgré technologie, risquent d'être trop coûteux et énergivores à extraire dans le futur.

C'est un transporteur d'énergie, pas un combustible.

Il faut plus d'énergie pour produire l'hydrogène que ce qu'il redonne.

Dépendra toujours d'une autre source d'énergie pour sa production.

Doit être compressé sinon prend trop d'espace = dangers lors du transport.

Produit actuellement 25% de l'électricité aux USA

Coûts élevés pour que ce qui fonctionne au pétrole puisse utiliser du charbon.

Rivières majeures aux USA sont déjà harnachées

La construction des équipements (turbines, batteries, panneaux solaires) demande beaucoup de pétrole.

Probablement un des meilleurs moyens pour produire l'électricité

il faudrait toutefois commencer tout de suite à construire des centrales (ce qui n'arrivera pas selon l'auteur) sinon, ça demandera trop d'énergie pour la construction.

Toute technologie supposément miraculeuse devra demander d'utiliser de l'énergie soit pour la faire fonctionner, soit pour mettre en place l'infrastructure permettant de l'utiliser.