Vous êtes sur la page 1sur 2

Examen de Recherche Opérationnelle, Théorie des Graphes et IA Mastère Informatique et Télécommunications Lundi 8 Novembre 2010, 10h – 11h, C216

1) Etant donné 15 postes téléphoniques, est-il possible que chacun d’eux soit connecté à 5 des autres (et 5 seulement) ? (1 point)

Non car le graphe serait 5-régulier, or dans un graphe k-régulier à n sommets et m arêtes on a la relation 2m = kn. Donc kn est pair (ce n'est pas possible si n=15 et k=5).

2) Dans une assemblée de N personnes (N 2), est-il vrai qu’il y a toujours (c'est-à-dire pour toute valeur de N) au moins 2 personnes ayant le même nombre de connaissances parmi celles de cette assemblée? On dira que "b" est une connaissance de "a" si et seulement si "a" connait le nom de "b" (on envisagera les 2 cas, où la relation "connait le nom de" est symétrique ou bien ne l'est pas). (2 points)

On suppose que le graphe est simple (une personne ne connait pas deux fois la même personne). On suppose que la relation est symétrique (graphe non orienté). Supposons qu'il y a p composantes connexes. Supposons que chacune des N i personnes de la i ème composante connexe (1 i p) n'a pas le même nombre de connaissances que chacune des autres. Il faut donc N i nombres différents pour représenter les connaissances de chacune des personnes de cette composante. Or un sommet pris parmi N i n'a que N i -1 voisins au maximum (dans le cas où la composante est une clique). Il n'y a donc que N i -1 nombres non nuls différents pour N i -1 personnes de cette composante. Il faudrait que la N i ème personne ne connaisse personne, or ce n'est pas possible puisque cette composante est connexe. La réponse est "oui". (1 point) On suppose maintenant que la relation n'est pas symétrique (graphe orienté). La réponse est "non" car on peut orienter les arêtes de la clique K 3 de sorte que les degrés d'incidence sortants des sommets soient respectivement 0, 1 et 2. (1 point)

3) Pour réparer des installations on veut composer 4 équipes composées chacune d’un technicien et d’un ouvrier, à partir d’un groupe de 5 techniciens et 4 ouvriers. Chaque technicien est invité à fournir une note pour estimer sa propre adéquation professionnelle avec chacun des 4 ouvriers. Les notes seront prises sur une échelle de 0 à 5 (5 représentant une adéquation maximale,

0 une adéquation minimale). Le tableau obtenu est représenté ci-contre. Comment doit-on former les 4 équipes pour que la somme des adéquations retenues soit maximale ? (7 points)

Techniciens

1

4

1

4

3

4

2

2

1

4

5

3

5

1

4

1

2

3

1

2

Ouvriers

Ce n'est ni un problème de minimisation, ni un problème carré. En ajoutant un ouvrier fictif en adéquation avec personne et en transformant ce nouveau tableau en son complément à 5, on est ramené à un problème d'affectation optimale. On cherche à minimiser ce critère (= somme des inadéquations) par la méthode hongroise.

C =

4

1

4

1

2

1

3

3

4

1

0

2

0

4

1

4

3

2

4

3

5

5

5

5

5

(1 point)

forme canonique C c =

3

0

3

0

1

0

2

2

3

0

0

2

0

4

1

2

1

0

2

1

0

0

0

0

0

(1 point)

Réseau de transport associé à C c

Réseau de transport associé à C c On détermine avec Ford Fulkerson un flot complet de

On détermine avec Ford Fulkerson un flot complet de 4. (1 point) Il est non maximum car OUT est marquée. (1 point) On change les flux sur le chemin de marquage : nombres en noir rayés, remplacés par nombres en bleu. (1 point) On a désormais un flot de 5 nécessairement complet et maximum. (1 point) L'affectation est : {L1-C2, L2-C5, L3-C1, L4-C3, L5-C4} qui correspond à une somme maximale des adéquations de 16. (1 point)

3

1

4

1

4

4

2

2

1

4

5

3

5

1

4

1

2

3

1

2