Vous êtes sur la page 1sur 6
 
   
   
   
   
   
   
 
    Comprendre leur véritable impact dans l’habitat   Philippe BOUCHAUD / GCB Conseils  
    Comprendre leur véritable impact dans l’habitat   Philippe BOUCHAUD / GCB Conseils  
    Comprendre leur véritable impact dans l’habitat   Philippe BOUCHAUD / GCB Conseils  
    Comprendre leur véritable impact dans l’habitat   Philippe BOUCHAUD / GCB Conseils  
    Comprendre leur véritable impact dans l’habitat   Philippe BOUCHAUD / GCB Conseils  
    Comprendre leur véritable impact dans l’habitat   Philippe BOUCHAUD / GCB Conseils  

Comprendre leur véritable impact dans l’habitat

 

Philippe BOUCHAUD / GCB Conseils

 

Il est très difficile pour le grand public de se faire une opinion sur la réalité des pollutions électromagnétiques. Les versions sont diamétralement opposées selon les sources. L’objectif de cette conférence consiste à apporter une explication objective afin que chacun puisse décider si une prise en compte de cette problématique lui parait nécessaire.

 

PROGRAMME

u

PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE.

a. Définitions diverses

b. Normes officielles : En France / A l’étranger Le « Principe de Précaution » : Le Rapport Bio Initiative Le principe « ALARA »

c. Conclusion

v

DEMARCHE d’ELECTRICITE BIO-COMPATIBLE

a. Réhabilitation

b. Construction neuve

u PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE a. Définitions diverses / Gammes de fréquences Basses Fréquences RADIO
u PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE
a. Définitions diverses / Gammes de fréquences
Basses Fréquences
RADIO / HYPERFREQUENCES
Appareils
Wi-Fi
électriques
domestiques
DECT

u

v

PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE

Les DIFFERENTES SOURCES

a. Définitions diverses / Les sources

CATEGORIE

 

EXTERIEUR

 

INTERIEUR

 

Lignes Très Haute Tension (400 et

L’installation électrique encastrée

 

225

KV) / Haute Tension (90 et 63

dans les murs ou apparente

KV) / Moyenne Tension (30.20 et 15 KV) / Basse Tension (400 V et 230

Tous les appareils électriques branchés sur l’installation électrique (lampes, TV, HiFi, appareils de cuisson, réfrigérateur,…)

50 Hz

V). Stations de transformation qui abaissent le courant à 20 000 V

Transformateurs électriques de quartier qui abaissent le courant à

 

400

V et 230 V)

 

Le voisinage

 

Antenne téléphonie mobile

Téléphone portable

Antenne WiMAX

Téléphone sans-fil

Emetteur Radio FM

Connexion Wi-Fi

Radiofréquences

Emetteur TV

Connexion Bluetooth

Hyperfréquences

Radar

Courant Porteur en Ligne

Satellites (Ka Sat depuis déc 2010)

 

Répéteur Hertzien

Le voisinage

Selon mon expérience, la plupart des nocivités sont générées à l’intérieur des bâtis. Il faut plus se méfier des sources proches (intérieures) plus faibles que des sources éloignées (provenant de l’extérieur) très fortes.

u v PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE Phases ELECTRIQUE et MAGNETIQUE a. Définitions diverses / Phases
u
v
PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE
Phases ELECTRIQUE et MAGNETIQUE
a. Définitions diverses / Phases magnétique et électrique
La Phase Magnétique est très pénétrante
Jusqu’à 90 %
Phase MAGNETIQUE
50 Hz
Phase ELECTRIQUE
jusqu’à 10 %
ONDE
Jusqu’à 90 %
HF
ELECTROMAGNETIQUE
MUR
DE
LA
MAISON
u PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE a. Définitions diverses / Evolution des HF en milieu urbain
u
PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE
a.
Définitions diverses / Evolution des HF en milieu urbain
SOURCE : Next-up

La raison des divergences d’appréciation se comprend facilement à la vue de ces tableaux :

- Les normes françaises sont très éloignées des normes de certains autres pays et surtout des consignes de « Prévention Prudente ». Ces dernières sont établies à partir du rapport Bio Initiative, synthèse de plus de 1500 études réalisées dans le monde.

u v NORMES : Exemples pour les HYPERFREQUENCES : PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE b. Les
u
v NORMES : Exemples pour les HYPERFREQUENCES :
PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE
b. Les NORMES (Hyperfréquences)
Certains pays fixent des seuils d'exposition des populations à ne pas dépasser
Autriche (Salzbourg) :
Luxembourg :
Suisse :
Italie :
pour la Toscane, projet à
Pologne :
Russie :
Chine :
Belgique (Fédéral) :
France :
0,6 volts / mètres ;
3 volts / mètres
4 volts / mètres
6 volts / mètres
0,5 volts / mètres
6 volts mètres
6 volts / mètres
6 volts / mètres
20,6 volts / mètres
41 ou 58 volts / mètres
D'autres fixent des périmètres d'exclusion
Pennsylvanie :
600 mètres
X 100
Pays de Galles :
500 mètres
Australie :
200 mètres
Le rapport BIO INITIATIVE préconise 0.6 Volts/mètre
u v PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE NORMES : exemples pour le 50 Hz b. Les
u v
PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE
NORMES : exemples pour le 50 Hz
b. Les NORMES (50 Hertz)
Recommandation
Milieu
Rapport
Européenne
Professionnel
Suéde
BIO
(12/07/99)
INITIATIVE
X 500
Phase
Electrique
5 000 V/m
30 000 V/m
10 V/m
10 V/m
X 1000
Phase
Magnétique
100 mT
1 600 mT
0,2 mT
0,1 mT
Consignes d’éloignement des lignes à Très Haute Tension :
¤ En France : 6m sous les conducteurs (Ligne 400 KV) et 4.70 m ( Ligne 225 KV)
¤ En Suéde : Distance de 75 m minimum d’une ligne ou d’un équipement pour les
écoles ou les nouvelles maisons.
¤ Au Luxembourg : Distance de 20 m minimum d’une ligne 65 KV et 30 m d’une
ligne 220 KV.

v u

PRINCIPE de PRECAUTION / PRINCIPE ALARA

PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE

b. Le PRINCIPE ALARA

PRINCIPE ALARA :

As Low As Reasonably Achievable

Dans le milieu professionnel, il faut chercher à minimiser les rayonnements. Chez soi, il faut les annihiler totalement, notamment dans les pièces de repos et de stations prolongées.

u PRESENTATION de la PROBLEMATIQUE c. CONCLUSION

Se préoccuper des rayonnements électriques :

• Ne répond à aucune obligation

• Nécessite UN REEL ENGAGEMENT PERSONNEL de la part du Maître d’Ouvrage ou du Maître d’Oeuvre

v

DEMARCHE d’ELECTRICITE BIO-COMPATIBLE

a. REHABILITATION

UNE APPROCHE PARFOIS INCOMPLETE

Phase 1 • REALISER des MESURES pour vérifier si le bâti reçoit des RAYONNEMENTS PROVENANT de l’EXTERIEUR et y REMEDIER

Phase 2 CONTRÖLER et AGIR SUR L’INSTALLATION EXISTANTE ou REFAIRE UNE INSTALLATION NEUVE

Phase 3 SENSIBILISER le futur occupant concernant les RAYONNEMENTS qu’il peut générer avec ses appareils.

v

DEMARCHE d’ELECTRICITE BIO-COMPATIBLE

b. CONSTRUCTION NEUVE

UNE APPROCHE PARFAITE

Phase 1 IMPLANTER le bâti en-dehors de TOUT RAYONNEMENT

Phase 2 REALISER une INSTALLATION ELECTRIQUE BIO-COMPATIBLE

Phase 3 SENSIBILISER le futur occupant concernant les RAYONNEMENTS qu’il peut générer avec ses appareils.

concernant les RAYONNEMENTS qu’il peut générer avec ses appareils. Document GCB Conseils / www.gcb-conseils.eu

Document GCB Conseils / www.gcb-conseils.eu