Vous êtes sur la page 1sur 23
JSK Bijotat recadre Doukha «S’il m’avait dit qu’il n’était pas à 100% face au MCA,
JSK
Bijotat recadre Doukha
«S’il m’avait dit qu’il n’était
pas à 100% face au MCA,
je ne l’aurais jamais aligné»
Intérêt pour Harrouche
Aïboud
www.lebuteur.com
MERCREDI 21 OCTOBRE 2015
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 3161 PRIX 20 DA
«Je ne
demande
qu’à jouer
20 minutes»
MCA
Bachiri descend
CRB
en flammes Valdo !
Nekkache
«Il m’a lésé, avec lui j’ai
été victime de
hogra»
«J’ai joué
le derby
blessé»
«On se serait dirigés droit
vers la catastrophe si Ighil
n’avait pas été nommé»
«Il n’alignait pas la meilleure équipe»
USMH
RCA 1 - USMA 2
7
victoires
d’affilée
Coumbassa
accuse les
dirigeants
Le rouleau
Le rouleau
Le rouleau
Le rouleau
Le rouleau
Le rouleau
«J’étais
compresseur
compresseur
compresseur
compresseur
sans
compresseur
compresseur
rouge et noir !
rouge et noir !
rouge et noir !
rouge et noir !
rouge et noir !
rouge et noir !
contrat de
travail»
Hamdi
NAHD
BendebkaBendebka
«Il faut enchaîner pour
«Il faut enchaîner pour
«Il faut enchaîner pour
«Il faut enchaîner pour
«Il faut enchaîner pour
«Il faut enchaîner pour
BendebkaBendebka
«Il faut enchaîner pour
BendebkaBendebka
prendre le large»
prendre le large»
prendre le large»
prendre le large»
prendre le large»
prendre le large»
prendre le large»
«Face au
MCA, il
faudra aller
au charbon»
«Ils n’ont
rienrien faitfait pourpour
rienrien faitfait pourpour
rienrien faitfait pourpour
renouveler
mon visa»
USMB
Ligue des champions
Benamara «Mon
Valence CF 2 - La Gantoise 1
FC Porto 2 - Maccabi 0
Feghouli et Brahimi buteurs
argent sinon je n’irai
pas à Constantine»
N° 3161 02 Mercredi NATIONALE EQUIPE 21 octobre 2015 Non retenu dans la liste élargie
N° 3161
02
Mercredi
NATIONALE
EQUIPE
21 octobre
2015
Non retenu dans la liste élargie
Zemmamouche
Zemmamouche
Zemmamouche
Zemmamouche
Zemmamouche
Zemmamouche
banni de la sélection
banni de la sélection
banni de la sélection
banni de la sélection
banni de la sélection
banni de la sélection
C hristian Gourcuff a remis
une liste élargie aux res-
ponsables de la fédéra-
tion en prévision des
deux rencontres face à la
puter la moindre seconde.
L’Usmiste se sent
marginalisé
Tanzanie qui vont se dérouler au mois
de novembre prochain pour le
compte des éliminatoires de la Coupe
du monde 2018. Cette liste ne
contient pas le nom du portier de
l’USM Alger, Mohamed Lamine
Zemmamouche. Gourcuff a préféré
retenir quatre portiers. En plus des
trois gardiens locaux qui sont Azze-
dine Doukha de la JSK, Malik Asselah
du CRB et Sofiane Khedaïria de l’ESS,
le nom du gardien d’Antalyaspor, Raïs
Mbolhi a été ajouté. Ce dernier est
même assuré de figurer sur la liste fi-
nale qui va affronter la Tanzanie. Mais
pour Zemmamouche, beaucoup de
spécialistes se sont interrogés sur l’ab-
sence du gardien usmiste qui est in-
contestablement le meilleur keeper
du championnat depuis plus de deux
ans. Une source autorisée auprès de la
FAF nous a fait savoir que le nom de
Zemmamouche a été banni de la liste
de Gourcuff du moins pour un mo-
ment, bien qu’il ait été retenu lors du
Il devait avoir la chance
vu les prestations de
Doukha
En réalité, Mohamed Lamine Zem-
mamouche devait avoir sa chance
face à la Guinée. Il faut dire les choses
telles quelles sont et ne pas se voiler la
face. Il fallait que Gourcuff donne la
chance à Zemma aussi lors du pre-
mier match et laisser Doukha pour le
Sénégal. L’utilité d’un match amical,
c’est d’essayer des joueurs et des stra-
tégies de jeu. Puis, il ne faut pas ou-
blier que les prestations de Azzedine
Doukha en sélection ne sont pas du
tout satisfaisantes en encaissant des
buts venus loin. Cela ne donne pas du
tout de l’assurance à l’ensemble du
groupe. Gourcuff n’a donc pas su
gérer le cas Zemmamouche. L’EN
perd ainsi un excellent gardien de but
qui a toutes les qualités pour être d’un
grand apport.
dernier stage de l’EN, mais sans dis-
Le natif de Mila se sent vraiment
marginalisé. C’est ce que nous a
confié une source très proche de l’Us-
miste qui révèle que l’intéressé qui a
effectué son retour en sélection lors
de ce stage après avoir été mis à l’écart
depuis la dernière CAN qui a eu lieu
en Guinée équatoriale s’attendait à
disputer au moins une mi-temps lors
du premier match amical face à la
Guinée au stade du 5-Juillet, d’autant
plus que l’Usmiste allait être libéré le
lendemain pour être mis à la disposi-
tion de l’USMA afin d’être présent
face au MOB pour le compte de la
mise à jour de la Ligue 1 Mobilis. Fi-
nalement, Zemmamouche s’était
contenté de suivre le match au Syli
Nationale sur le banc. Mais après la
rencontre, Zemmamouche s’était en-
tretenu avec l’entraîneur des gardiens
de but de l’EN, le Français Michael
Bolly, lui demandant les véritables
raisons de sa non- incorporation, au
moins en seconde période. L’assistant
de Gourcuff était incapable de lui
fournir un argument sérieux. Zem-
mamouche ne s’était pas arrêté là,
puisqu’il lui a exprimé son méconten-
tement, lui faisant même savoir que
ce n’était pas la peine de le convoquer
du moment que Gourcuff n’avait pas
confiance en lui. Une demande que le
Français semble avoir prise très au sé-
rieux.
Hamza R.

Les deux hommes se sont parlé au téléphone

Raouraoua-Gourcuff, ça commence

à rentrer dans l’ordre

A pparemment, ça commence à rentrer dans l’ordre entre le sé- lectionneur national, Christian

Gourcuff, et le président de la FAF, Mo- hamed Raouraoua. Il y a quelques jours, les deux hommes se sont entretenus longuement au téléphone. Le président de la fédération a demandé les nouvelles de son entraîneurs avant de parler des deux prochaines rencontres de l’EN pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 face à la Tanza- nie. Une communication qui a fait beaucoup de bien au sélectionneur na- tional, qui était affecté, après avoir vécu deux soirées cauchemardesque au stade du 5-Juillet face à la Guinée et au Séné- gal. Le Français a même piqué une grosse colère après la victoire contre le Sénégal en évoquant son éventuel dé- part de la sélection. Des propos que Raouraoua n’a pas du tout appréciés, comme il l’a déclaré sur les ondes de la radio nationale vendredi dernier.

Le président l’a encouragé en prévision du match conte la Tanzanie

Le président de la Fédération algérienne de football, Moha- med Raouraoua, a tenu à encourager Christian Gourcuff en prévision de cette double confrontation face à la Tanzanie. Sachant que l’avenir de cette jeune et prometteuse équipe passe par les qualifications au Mondial, le premier responsa- ble de l’instance fédérale a rassuré son entraîneur en lui re- nouvelant sa confiance. Il lui a même assuré que la FAF ne lésinera pas sur les moyens pour atteindre les objectifs tracés.

Le sélectionneur est motivé pour prouver le contraire à ses détracteurs

Pour sa part, Christian Gourcuff est revenu à de meilleurs sentiments, selon une source proche du technicien français. Le fait de s’être reposé en compagnie de sa famille en France, lui a beaucoup remonté le moral. Lors de sa discussion avec le président de la fédération, Gourcuff a fait preuve d’une grosse envie et de volonté pour se qualifier avec l’art et la ma- nière et démontrer du coup à ses détracteurs qui l’accusent à tort, alors qu’il était venu en sélection afin de mettre en place un projet pour la réussite du football en général. Le sélection-

pour la réussite du football en général. Le sélection- neur a montré sa motivation au président,

neur a montré sa motivation au président, ce qui a soulagé ce dernier.

Les experts portugais l’ont rassuré

Raouraoua suit

l’état d’avancement

des travaux à Tchaker

Selon une source crédible, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, a été rassuré dernièrement par les experts portugais que la pelouse du stade Mustapha-Tchaker de Blida sera prête d’ici deux semaines afin de programmer le match des Verts face à la Tanzanie sur cette herbe, le 17 novembre prochain. L’état d’avance- ment des travaux est satisfaisant dans la mesure où même les ves- tiaires ont été rénovés. Mohamed Raouraoua suit en effet en personne l’état d’avancement étant donné qu’il se rend régulière- ment au stade de Blida pour s’assurer de la disponibilité de l’en- ceinte.

La FAF annoncera la décision ces jours-ci

La décision de jouer au stade de Blida est officielle. Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, compte annoncer cette décision dans les tout prochains jours, le temps que les travaux soient ache- vés. Là, la FAF informera la Fédération tanzanienne, la CAF et même la FIFA vu qu’il s’agit des éliminatoires du Mondial.

Il ne veut plus entendre parler du 5-Juillet !

Le président décide de passer l’éponge se sont disputés sur le terrain pendant le match
Le président
décide de passer
l’éponge
se sont disputés sur le terrain pendant le match du
à la Guinée. Tout cela a mis les responsables de la
les joueurs. Il leur a même fait savoir que le

Raouraoua ne veut

plus entendre parler du stade du 5-Juillet. Selon une source bien informée, il est toujours sous l’effet de la co- lère après le comportement des suppor- ters qu’il a

jugé inadmis- sible. Il a même confié à ses proches que l’EN ne jouera plus au stade au stade olympique. Par

ailleurs, après l’inauguration du nouveau stade d’Oran, il se pourrait que l’EN opte pour cette enceinte pour accueillir ses adversaires.

H.R.

pour cette enceinte pour accueillir ses adversaires. H.R. Ghoulam, Slimani, Soudani et Brahimi ne risquent rien
pour cette enceinte pour accueillir ses adversaires. H.R. Ghoulam, Slimani, Soudani et Brahimi ne risquent rien
Ghoulam, Slimani, Soudani et Brahimi ne risquent rien Au cours du dernier stage de l’EN,
Ghoulam, Slimani,
Soudani et Brahimi ne
risquent rien
Au cours du dernier stage de l’EN, quatre joueurs ont eu un compor-
tement qui a beaucoup déplu aux responsables de la fédération, à leur
tête le président Mohamed Raouraoua. Faouzi Ghoulam a été expulsé
avant la fin du match de la Guinée, malgré son caractère amical. Il a
été l’auteur d’un geste qui a déplu à Raouraoua. Tout comme Soudani
et Brahimi qui
Sénégal, alors que Islam Slimani n’avait pas accepté son rempla-
cement face
FAF en colère. Mais selon une source proche de Raouraoua,
ce dernier a décidé de passer l’éponge après avoir mis en
garde
moindre écart disciplinaire ne sera pas toléré et
qu’il n’hésitera pas un seul instant à renvoyer
les fautifs. Désormais, tout le monde
est averti.
Hamza R.

Se dirige-t-on vers un renouvellement de confiance ?

Avec cette première discussion entre les deux hommes, le problème semble sur le point d’être ré- solu. Les deux hommes n’ont pas évoqué la question de l’avenir de l’ex-entraîneur du FC Lorient. Ce sujet sera abordé dans les prochains jours au cours d’un tête-à-tête entre les deux hommes mais le fait qu’ils ont discuté avant le retour du Français à Alger est un indice révélateur, puisque Gourcuff pourrait ainsi continuer

l’aventure avec les Verts. Se dirige-t-on vers un renouvellement de confiance au sélectionneur ? Nul ne peut le savoir mais selon toute vraisem- blance, Gourcuff sera reconduit en cas de qualifi- cation, afin de ne pas déstabiliser cette équipe qui ne cesse de progresser sur le plan du jeu. En cas d’élimination, les choses sont claires, Gourcuff par- tira de son plein gré avant que la fédération ne lui montre la porte de sortie, puisqu’il a signé un contrat d’objectifs.

N° 3161 INTERNATIONAL Mercredi 03 21 octobre 2015
N° 3161
INTERNATIONAL
Mercredi
03
21 octobre
2015

Brahimi buteur

face au Maccabi

« Très content de ce but » A la fin de cette ren-

contre, Yacine Brahimi, tout joyeux, s’est ex- primé au micro d’une chaîne por- tugaise : «La rencontrea été

très difficile. On a su bien jouer et rem- porter une belle victoire. On n’est pas encore tout à

Feghouli s’offre un but à la Madjer !

pas encore tout à Feghouli s’offre un but à la Madjer ! Le FC Porto s’est

Le FC Porto s’est im- posé, hier, sans grande difficulté sur le score de 2 à 0 face au club de l’Etat sioniste, le Mac- cabi Tel Aviv, lors de la 3 e journée de la phase de groupe de la Ligue des champions. Titu- laire sur le côté gauche de l’attaque, l’interna- tional algérien a forte- ment brillé lors de cette partie. Avec ses dribbles déroutants, il a malmené ses vis-à- vis comme il sait le faire. Ne se contentant pas uniquement de cela, il est parvenu, à la 41’, à inscrire le deuxième but de la partie et assurer, du coup, la victoire des siens, quatre minutes seulement après l’ouverture du score par le Camerounais Aboubakar. Brahimi a cédé sa place à la 84’ sous les ovations du public présent à l’Estadio do Dragao. Il a fêté son but en se prosternant Evidemment, cette rencontre face au Maccabi demeurait assez spéciale pour le joueur algérien. Celui-ci, contraint de jouer

pour le joueur algérien. Celui-ci, contraint de jouer au vu de ses obligations professionnelles, a su

au vu de ses obligations professionnelles, a su comment bien faire parler de lui et enté- riner quasiment l’élimination du club de l’Etat sioniste de cette compétition euro- péenne. A noter qu’après avoir marqué ce but, Brahimi s’est prosterné durant un long moment sur la pelouse. Notons que le FC Porto occupe la tête du classement avec sept points, devançant de deux unités Chelsea.

Soudani et le Dinamo surpris à domicile Victorieux d’Arsenal lors de la première journée, le
Soudani et le
Dinamo surpris
à domicile
Victorieux d’Arsenal lors de la
première journée, le Dinamo Za-
greb n’a pas su maintenir le rythme,
puisqu’il a concédé la défaite à domi-
cile devant l’Olympiakos (0-1). Hillal
Soudani, titulaire, a joué tout le
match et a écopé d’un avertissement
à la 80’, à la suite d’une grossière si-
mulation.
20’ pour
Ghezzal face à
Saint-Pétersbourg
L’Olympique Lyonnais s’est
inclinée sur la pelouse du Zé-
nith Saint- Pétersbourg sur le
score de 1 à 3. Rachid Ghezzal,
annoncé titulaire, a finalement
débuté cette partie sur le banc.
Il a été incorporé à la 70’, à la
place de Ferri.
S. F.
S. F.

Le FC Valence a remporté une victoire très précieuse, hier, de- vant la formation de La Gan- toise sur le score de 2 à 1. Sofiane Feghouli, de retour en tant que titulaire, a ouvert la marque à la 15’, grâce à une jolie talonnade. A la réception d’un bon centre de la droite, l’an- cien Grenoblois, parfaitement positionné, a su comment tromper le portier belge d’un but à la Madjer. La Gantoise

parviendra à égaliser avant la mi-temps, mais cédera à vingt minutes de la fin suite à un but contre son camp de Mitrovic. Très re- muant sur son côté droit, Feghouli a disputé l’intégra-

fait comblés, car il nous reste encore une vic- toire pour valider notre qualification», a- t-il dit, avant de com- menter son but : «Je suis très content d’avoir marqué. Ce but est comme tous les autres que j’ai marqués au- paravant. J’essaye toujours de donner le maximum pour aider mon équipe. Sur ma célébration du but ? C’est un truc normal que je fais toujours quand je marque.»

lité de la partie et en est dés- ormais à son 2e but en Ligue

des champions cette saison.

Belkaroui rassure:

«Je m’entraîne normalement et ma blessure, c’est du passé»

normalement et ma blessure, c’est du passé» Alors que la presse tunisienne as- surait que le

Alors que la presse tunisienne as- surait que le défenseur algérien du Club Africain, Hicham Belkaroui, al- lait être indisponible pour une pé- riode de trois semaines, en raison de la blessure qu’il a contractée avec la sélection nationale, le joueur, qu’on a contacté hier après-midi, a tenu à démentir tout ça, nous rassurant sur son état de santé. L’ancien Harrachi assure qu’il a repris l’entraînement le plus normalement du monde et que sa blessure faisait désormais partie du passé. «Non, je ne suis plus blessé. Je viens d’ailleurs de terminer ma séance d’entraînement avec le groupe. Cette blessure fait désormais partie du passé et je peux vous dire que je suis plus qu’à apte à reprendre la

compétition officielle.»

«J’avais peur que ça soit une fracture»

Rappelons que le sélectionneur national, Christian Gourcuff, avait déclaré à l’issue de la rencontre ami- cale face au Sénégal que son défen- seur avait été victime très probablement d’une fracture au pied. Une blessure qui nécessite au mini- mum trois à quatre semaines d’arrêt. Le joueur affirme que fort heureuse- ment, ce n’est pas le cas. «Dieu merci, je n’ai pas eu de frac- ture. Ce n’était en fait qu’un coup reçu au pied. J’ai observé quelques jours de repos et effectué des soins. Désormais, je me sens bien. Sincèrement, j’avais

eu peur que ça soit une fracture, mais El-Hamdoulilah, plus de peu que de mal.»

«Prêt à jouer face à la Tanzanie»

Alors que le coach national devait arrêter, hier, sa liste élargie pour la double confrontation attendue face à la Tanzanie, Belkaroui nous dit qu’il est prêt à tenir sa place, si le sélec- tionneur le décide. «Le match face à la Tanzanie ? Bien sûr que je suis prêt à le jouer. Comme je vous l’ai dit, je ne suis plus blessé, du coup, je suis apte pour être sélec- tionné. Après, tout dépend du choix du sélectionneur. S’il me retient et me fait jouer, je ferai en sorte de ne pas le décevoir.» Rappelons que le natif d’Oran a réalisé une excellente pres- tation face aux Lions de la Téranga, avant de céder sa place à la pause, en raison de cette blessure au pied.

Pas de championnat ce week-end en Tunisie

Hicham Belkaroui aura le temps de bien récupérer, avant de retrouver sa place au sein de sa formation du Club Africain, puisqu’il n’y aura pas de journée de championnat ce week- end. Le prochain match est prévu le 1er Novembre prochain.

S. F.

La FAF a envoyé les convocations pour les professionnels

Le sélectionneur natio- nal, Christian Gourcuff, a établi sa liste élargie, en prévision de la double confrontation face à la Tanzanie. Selon nos infor- mations, le secrétaire gé- néral de la Fédération

algérienne de football a déjà envoyé les convoca- tions aux joueurs profes- sionnels retenus, comme le stipulent les règlements de la FIFA. Toujours selon nos informations, Gourcuff, qui a dressé

une liste élargie de 30 joueurs, en éliminera sept le 3 novembre. Pour ce qui est des joueurs lo- caux, le coach national prendra une décision au dernier moment.

La Tanzanie effectuera un stage de 12 jours pour préparer l’Algérie Selon la presse tanzanienne, la sélection des Taïfa Stars effectuera un stage bloqué de 12 jours, afin de préparer la double confrontation face à l’Algérie (14 et 17 novembre), pour le compte du 2e tour élimi- natoire de la Coupe du Monde 2018. Ce regroupement, qui devrait débuter le 2 novembre, aura lieu à l’étranger. Mais pour l’heure, le lieu n’a pas été encore communiqué. Il est à noter que le championnat local observera un arrêt de trois semaines, afin de permettre à la sélec- tion de bien préparer ces deux rendez-vous.

à la sélec- tion de bien préparer ces deux rendez-vous. Djabou de retour en Tunisie à

Djabou de retour en Tunisie à la fin du mois Victime d’une grave blessure au mois de mars dernier, Abdelmoumen Djabou a repris l’entraîne- ment individuel depuis quelques jours, chez lui à Sétif. Selon nos informations, le joueur devrait re- gagner la Tunisie et le Club Africain à la fin du mois, afin d’entamer l’entraînement collectif. Son retour à la compétition officielle se fera au début de l’année prochaine.

S. F.

officielle se fera au début de l’année prochaine. S. F. Hanni, meilleur joueur de la 11

Hanni, meilleur joueur de la 11 e journée de Belgique

Auteur d’un somptueux but le week-end dernier face à Saint-Trond, pour le compte de la 11 e journée du championnat belge, Sofiane Hanni, qui a été étincelant sur la pelouse du- rant l’intégralité du match, vient d’être élu meilleur joueur de cette 11e journée.

vient d’être élu meilleur joueur de cette 11e journée. Le but de Benrahma pourrait être le

Le but de Benrahma pourrait être le plus beau de la journée

Auteur d’un but splendide but, dimanche dernier, face au Stade de Rennes, le néo-inter- national algérien, Saïd Benrahma, est en course pour rafler le titre du plus beau but de la journée. Le journal L’Equipe l’a classé avec quatre autres buts. Les internautes ont jusqu’à ce jeudi pour voter et choisir le plus beau but.

jusqu’à ce jeudi pour voter et choisir le plus beau but. Abeïd : «On est prêts

Abeïd : «On est prêts pour le derby»

Buteur avant-hier soir face au Pas Gianina en championnat, le milieu de terrain du Pa- nathinaïkos, Mehdi Abeïd, s’est dit heureux de la victoire de son équipe et assure que lui et ses coéquipiers sont bien prêts à défier le PAOK Salonique lors de la prochaine jour- née. «Ce soir, nous avons joué en bloc et tout le monde a donné de son mieux. On mérite la victoire et j’espère qu’on maintiendra cette belle lancée», a-t-il déclaré dans la presse grecque, avant d’ajouter : «On va commencer à penser au prochain match qui nous oppo- sera au PAOK. Un gros derby nous attend et je pense que si on af- fiche le même état d’esprit qu’aujourd’hui, nous pourrons gagner.» S. F.

N° 3161 04 Mercredi LIGUE 1 21 octobre 2015
N° 3161
04
Mercredi
LIGUE 1
21 octobre
2015
N° 3161 04 Mercredi LIGUE 1 21 octobre 2015 Kerbadj : «En plus de Belaïli et

Kerbadj : «En plus de Belaïli et Boussaïd,

il y a sept ou huit autres cas atypiques de dopage»
il y a sept ou huit autres cas
atypiques de dopage»

Le premier sujet qu’on va aborder et qui s’impose de lui-même vu le bruit médiatique qu’il a suscité est l’affaire du dopage. Que pou- vez-vous nous dire à ce propos ? C’est une affaire qui a pris une grande dimension à cause des deux derniers cas qui ont été découverts. Mais la sanction a été aussi à la hau- teur de ce qui s’est passé. La loi a été appliquée à la lettre dans ce cas, c'est- à-dire une suspension de quatre ans comme le stipulent les lois de la FIFA. Même sur le plan religieux, car on est dans un pays religieux, il est interdit de prendre des substances pareilles.

Ceci dit, je réitère ce que j’ai déjà dit, les conditions so-

ciales des joueurs contribuent dans la régression des bonnes mœurs de ces derniers. Il y a, d’un autre côté, les grosses sommes d’ar- gent qui circulent dans le milieu du foot. Ce n’est pas pour les envier, loin de moi, mais j’ai es- péré que les joueurs sachent utiliser leur argent à bon escient, et non pas le dépen-

ser dans les soirées ou autre chose. Un ami m’avait dit à ce sujet que les joueurs qui ont de gros salaires devront engager des en- traîneurs à leur compte pour les aider dans leur préparation physique ou mentale comme cela se fait à l’étran- ger. On n’a pas hélas cette culture chez nous. Par rapport à la qualité du spec- tacle proposé dans notre champion- nat, je dirai que les sommes perçues par les joueurs actuels est exagérées. J’étais moi-même président et je sais de quoi je parle. Quand on dépense des milliards, on s’attend à ce que l’équipe soit au top, alors que mainte- nant on donne des milliards alors que son équipe joue la relégation. Ce phé- nomène contribue à générer la vio- lence dans les stades. Quand un supporter vient faire la queue, payer son billet à 200 ou 300 DA pour as- sister à un rendement faible des joueurs, et son équipe est menacée, cela engendre de la violence physique et verbale. Il y a deux cas de dopage, à savoir Belaïli et Boussaïd, qui ont été découverts, mais ne pensez-vous pas qu’il y a encore plusieurs au- tres joueurs dans ce cas mais qui n’ont pas été contrôlés ? Il ne faut pas croire ce qui se dit dans la rue. Au moment où je vous parle, il y a deux cas qui sont avérés, et sept ou huit autres atypiques, c'est-à- dire où le doute persiste. Dans les pre- mières analyses parfois, les résultats semblent positifs, ce qui nécessite une confirmation, mais qui s’avère à la fin comme des substances non prohi- bées. Je vous donne un exemple. Un joueur a été contrôlé positivement la

pionnat. Ce n’est pas du racisme comme ont a laissé penser certains. On a assez de problèmes comme ça. L’ESS, la JSMB et l’USMBA ont pour le moment des problèmes à cause de ça. Alors, on a décidé de mettre un terme à tout cela. Le jour où on sera prêts à recruter des joueurs étran- gers dans les meilleures conditions, ils seront les bienvenus. Le jour où les équipes seront capables d’assurer toutes conditions pour un recrute- ment dans les normes, le virement bancaire, le visa et le permis de tra- vail, la déclaration des impôts, la dé- claration de la Sécurité sociale et les conditions décentes d’hébergement, on ouvrira les portes. Certains clubs demandent à la FAF de faire ces vire- ments et les déduire après des droits de la télévision. La FAF n’est pas une banque. C’est aux clubs de se dé- brouiller. Il y a aussi le problème des stades et la programmation des rencon- tres, notamment les derbys et le dernier match du MCA-JSK, un commentaire ? J’ai vu justement les responsables du MCA qui se sont plaints sur un plateau de la télévision sur la pro- grammation du match au stade de Bologhine. Le match en question a été programmé initialement pour jeudi, les clubs ont demandé le report pour leur permettre de récupérer leurs in- ternationaux. On a décalé le match pour vendredi. La priorité est donnée aux derbys, n’est-ce pas ? J’ai demandé au directeur du stade s’il y avait pos-

sibilité de programmer MCA-JSK vendredi et CRB-USMA pour sa- medi, il m’a dit que c’était impossible. Je demande aux gens qui critiquent de me donner la solution. Il y a des considérations sécuritaires, de diffu- sion, pas seulement les stades. On a lancé un appel aux wilayas d’Alger et de Tipaza pour la rénovation des stades de Koléa et Rouiba pour nous soulager, qui est

resté lettre morte. Je ne sais pas si on veut faire de ces stades des musées. L’USMA s’apprête à disputer la finale de la Ligue des champions afri- caine, certains se plaignent de la

charge de la pro- grammation des matchs et demandent un allège- ment afin de bien préparer cet important rendez-vous, que di- riez-vous ? Vous avez dit « certains », la direc- tion de l’USMA ne s’est pas plainte à ce que je sache. On n’a reçu aucune protestation de la part de l’USMA, ils joueront deux matchs de champion- nat contre le RCA et le RCA tout en se préparant sereinement pour cet important rendez-vous. Entretien réalisé par

Youcef Koudri

saison passée, mais après analyses ap-

profondies, il s’est avéré que le joueur en question était sous

un traitement médical pour un problème de stérilité. Et à l’occasion, j’ai assisté aujourd’hui à l’ouverture d’une jour- née d’étude à ce sujet avec la participation des médecins des équipes de Ligue 1 et de Ligue 2 et les méde- cins contrôleurs qui se rendent dans les stades, en plus des secrétaires généraux et les mana- gers de ces équipes.

Une liste des subs- tances prohibées devra être établie et publiée sur les sites de la LNF et la FAF pour que tout le monde soit au courant et chacun prendra ses responsabilités à son niveau.

On parle de huit autres joueurs contrôlés susceptibles de connaî- tre le même sort que les deux au- tres joueurs, quand est-ce qu’on

aura les résultats définitifs pour mettre fin à toute rumeur ?

dopage. Je vous ajoute que ces contrôles sont confidentiels, les échantillons s’envoient sous des chif- fres et non des noms. Seul le médecin de la commission antidopage sait quel nom correspond à quel chiffre. Est menteur celui qui vous dit qu’il y a cinq ou dix joueurs qui se sont dopés. Et dans le cas où les résultats seraient positifs, la loi sera appliquée. Peut-on dire que l’af- faire de Belaïli poussera la ligue à redoubler les contrôles antidopage

poussera la ligue à redoubler les contrôles antidopage ? a fauté. Parlant d’un autre phénomène de

?

a fauté. Parlant d’un autre phénomène de notre football, à savoir le pro- blème de stabilité au niveau du staff technique. Après 8 journées, 15 entraîneurs ont été soit limo- gés ou ont démissionné… Je dénonce les directions des clubs

pour le limogeage de leurs entraî- neurs autant que les entraîneurs pour leurs positions dans

certains clubs. Au- jourd’hui, par exem- ple, j’ai vu que deux techniciens ont dé- missionné de leur gré faute de résultats. C’est vrai qu’il y a de la pression, mais les entraîneurs n’ont pas cette culture de pa- tience, il faut faire la sourde oreille parfois et ne pas céder à la

pression de la rue. Nous, on œuvre toujours pour la sta- bilité au niveau du staff technique des clubs, mais le problème majeur en Al- gérie, c’est que c’est la rue qui décide. Je suis persuadé que le remplacement d’un entraîneur par un autre ne change pas grand-chose.

Vous avez essayé de limiter la valse des entraîneurs en arrêtant les licences d’entraîneurs à deux par saison, ce qui semble insuffi- sant… Cette loi vise à limi- ter l’offre sur le mar- ché. Cela donnera à

réfléchir aux responsa- bles avant de limoger l’entraîneur en place puisqu’il n’aura pas le droit de ramener des

techniciens qui ont eu déjà des licences ail- leurs dans la même saison. On ne peut pas durcir davantage pour ne pas aller dans le sens contraire du code de travail.

Toujours au niveau des lois, les joueurs étrangers dont le contrat arrivera à échéance n’aura pas le droit de jouer en Algérie, c’est une mesure qui sera appliquée dès le prochain mercato ? Oui, c’est une décision irréversible. Les joueurs étrangers dont le contrat sera expiré prochainement ne pour- ront pas évoluer dans notre cham-

prochainement ne pour- ront pas évoluer dans notre cham- Les clubs ont le droit de résilier

Les clubs ont le droit de résilier les contrats des joueurs controlés positifs. Les clubs ont même le droit de réclamer des in- demnisations du moment qu’ils ont perdu une licence»

Le jour où on sera prêts à re-

cruter des joueurs étran- gers dans les meilleures condi- tions, ils seront les bienvenus »

Les contrôles ne datent pas d’aujourd’hui, cela se faisait depuis des années. Avant on prenait deux joueurs dans chaque équipe, aujourd’hui on prend un joueur d’un club et trois dans un autre

après tirage au sort. Même l’arbitre peut intervenir et recom- mander le contrôle d’un tel joueur dont le rendement physique suscite

des doutes, même chose pour le com- missaire au match qui a le droit de dé- signer un autre joueur.

Mais si on n’a rien à se re- procher, on peut permet- tre même le contrôle de 11 joueurs. Si j’étais prési- dent, je ne verrais pas d’inconvénient à ce que les 25 joueurs soient contrôlés. On a demandé aux clubs de nous remet- tre des programmes de préparations pour nous permettre d’effectuer des examens inopinés. Sur 32

équipes, seules 8 ou 9 ont répondu favorablement. Je me de-

mande pourquoi les autres ne le font pas. En tous les cas, la ligue et la FAF sont déterminées à combattre le phé- nomène du dopage dans nos stades. Dans les cas de Belaïli et Boussaïd, leurs clubs respec- tifs ont-ils le droit de résilier leurs contrats ? Oui, ils ont le droit tant que ce sont les joueurs qui sont fautifs. Bien au contraire, les clubs ont le droit de ré- clamer des indemnisations du mo- ment qu’ils ont perdu une licence. Prenez l’exemple de Chelsea où le joueur Adrien Mutu a été contraint de payer une grosse somme puisqu’il

C o m m e vous le savez, les résultats p r e n n
C
o
m
m
e
vous le savez,
les résultats
p
r e n n e n t
beaucoup de

On œuvre

toujours pour la stabilité au niveau du staff technique des clubs, mais le problème

majeur en Algérie,

c’est que c’est la rue qui décide»

temps. Pour

prendre l’exem-

ple de Belaïli, il a fallu presqu’un mois pour avoir les résultats de la

r e n c o n t r e

USMA-MCEE,

idem pour le match contre le

CSC où la rencontre entre l’Arbâa et

le RC Relizane. Les analyses comme

vous le savez se font dans des labora- toires à l’étranger. Actuellement, on est en train de traiter avec un labora- toire suisse, et le président de la FAF, Raouraoua, est en négociations avec un autre au Qatar. Ces contrôles coûte cher, du moment que cela se fait au niveau de toutes autres divisions et non pas en Ligues 1 et 2. Dernière- ment, j’ai assisté à un match de la Di- vision amateur, où il y avait un médecin contrôleur qui attendait la fin du match pour prendre des échan- tillons pour analyses. Donc, pour le moment, il n’y a aucun autre cas de

Donc, pour le moment, il n’y a aucun autre cas de On a un problème de

On a un problème de stades,

je ne sais pas si on veut faire des stades de Rouiba et Koléa des musées»

N° 3161 LIGUE 1 Mercredi 05 21 octobre 7 e Journée 2015 RCA 1 -
N° 3161
LIGUE
1
Mercredi
05
21 octobre
7 e Journée
2015
RCA
1 - 2
USMA
Les supporters de l’USMA
en force
l Les supporters de l’USMA sont heu-
l
reux depuis le début du championnat, ces
derniers ne ratent aucune occasion pour
Les Usmistes y ont
cru jusqu’au bout
Le accueil bon des
Arbéens
effectuer des déplacements et encourager leur
équipe favorite, ce qui était le cas hier dans le
stade Ismaïl-Mekhlouf, où ils étaient très nom-
breux à avoir fait le voyage.
l Les
diri-
l
geants
reçu leurs
… Ils étaient côte-à-côte
avec les Vikings
RCA
ont du bien
homo-
logues
des
Rouge
et
Noir
dans
leur
Ses
derniers
ont
été
accueillis
des
plaudissements
des
bouquets
Les supporters du RCA et ceux de l’USMA
ont suivi la rencontre de championnat côte à
côte. Pour les plus anciens, cette amitié ne dure
pas d’hier, bien au contraire les supporters des
deux formations sont connus depuis longtemps
déjà pour leur entente.
ap-
fleurs,
un
gese
de appré- antre. de et
cié
par
les par
gars
Soustara.
Stade : Ismaïl-Mekhlouf (Arbaa) Affluence : nombreuse Arbitrage : Brahmia, Chaballah et Femssoum Buts :
Stade : Ismaïl-Mekhlouf (Arbaa)
Affluence : nombreuse
Arbitrage : Brahmia, Chaballah et Femssoum
Buts : Andria (7’), Boudebouda (89’) (USMA) ; Gislain (36’)
(RCA)
Avertissements : Bensalem (71’), Yettou(79’) et Gislain (65’)
(RCA)
--------------
RCA
Merbah, Louiket, Bensalem, Cherchar, Mahssas (27’ Meziane),
Laalali, Daoud, Harrouche (84’ Bakir), Yettou, Mehaya (67’
Tayeb), Gislain
Entraîneur : Janackovic
------------
USMA
Berrefane, Benayada (46’ Ferhat), Mazari (41’Abdelaoui),
Khoualed, Boudebouda, El Orfi, Bouchama (46’ Koudri), Ben-
moussa, Andria, Baïteche, Aoudia
Entraîneur : Hamdi
Ben- moussa, Andria, Baïteche, Aoudia Entraîneur : Hamdi Que retenir de cette brillante et valeureuse victoire

Que retenir de cette brillante et valeureuse victoire des gars de Soustara en terre arbéenne, les protégés de l’entraîneur Hamdi n’ont pas lâché leur homologue du RCA jusqu’à la fin de la ren- contre. En fait, il a fallu attendre la dernière minute du temps ré- glementaire pour assurer la vic- toire sur un but de la tête du défenseur Boudebouda ; tenaces et obstinés comme les Usmistes cette année, il n’en existe pas…

L’USMA prend L’USMA prend le large à l’Arbaâ le large à l’Arbaâ
L’USMA prend
L’USMA prend
le large à l’Arbaâ
le large à l’Arbaâ

P our le compte de la mise à jour du championnat, le leader usmiste a rendu vi-

site à son homologue arbéen au stade Ismaïl-Mekhlouf. La rencon- tre a été entamée sur les chapeaux de roues par les deux formations, surtout du côté des visiteurs qui ont évité cette fois le round d’observa- tion. Ainsi, il a fallu attendre sept minutes de jeu pour voir les filets

secoués, c’était par le biais de l’atta- quant malgache Andria de Carolis. En effet, suite à une belle action col- lective des Rouge et Noir, Benayada emballe tout le monde sur son côté et centre vers les buts du RCA, Mer- bah pourtant bien placé capte le cuir, et le relâche maladroitement, le Malgache à l’affut ne trouve au- cune peine à ouvrir la marque pour son équipe. La réaction des locaux ne s’est pas fait attendre, une minute après, Harrouche effectue un corner rentrant ou il a failli surprendre Berrefane, qui dégage in extrémis, et met hors de danger. Les gars de Janackovic ne baisse pas les bras, et tentent de mettre la pression sur l’arrière garde usmiste bien regroupée autour du ca- pitaine Khoualed. Le

lon circule d’un côté à l’autre, et les joueurs des deux camps se dispu- tent l’espace du milieu de terrain en grand nombre. La bataille de l’en- trejeu s’est poursuivie près d’une vingtaine de minutes pour enregis- trer une autre action dangereuse des visiteurs. 24’, Benmoussa effec- tue un coup franc des quarante mè- tres, et sert Andria, mais cette fois le Malgache rate sa reprise et un but tout fait pour son équipe. Deux mi- nutes après, c’était au tour du petit lutin Karim Baïteche de vendanger une belle opportunité de doubler la mise, en adressant un tir que Mer- bah capte facilement. 34’, les gars de l’Arbaâ parviennent à égaliser par le biais de l’incontournable Gislain, qui coupe au premier poteau un centre tendu de Yettou (ex-Us- miste) pour remettre les deux équipes à égalité. Les Usmistes re- prennent les choses en main. 36’, suite à une bonne combinaison des Rouge et Noir, Andria est servi en profondeur, pénètre dans la surface et se fait retenir par le maillot par un défenseur, à ce moment l’arbitre assistant signale la faute, au mo- ment où l’arbitre central fait mine de poursuivre la partie, omettant ainsi de siffler un penalty pour les visiteurs. Les gars de Soustara n’abdiquent pas et acculent les Arbéens dans leur

d’étaler davantage leur façon de jouer, et la première action dange- reuse était à l’actif des Usmistes. 48’, Aoudia se retrouve seul face au gar- dien Merbah, et rate de doubler la marque, le ballon revient sur Ben- moussa qui tire sur un défenseur revenu en catastrophe. Les débats s’animent, et la bataille de l’entrejeu reprend, avec une grande débauche d’énergie des deux équipes, au point de constater des accrochages entre joueurs, mais sans gravité. Il faut dire que les changements opérés par Hamdi et son homologue ar- béen ont fait du bien aux deux for- mations, mais il a fallu attendre la soixante-douzième minutes de jeu pour voir une action notable. Ainsi, Meziane (ex-Usmiste encore) se re- trouve nez-à-nez avec Berrefane, et tombe dans la surface de répara- tion, à ce moment tous les Arbéens ont réclamé un penalty. La rencon- tre baisse d’intensité une autre fois, les minutes s’égrainent et à cinq mi- nutes de la fin du temps réglemen- taire, Andria met sur Aoudia qui d’une reprise de volée bute sur un bon Merbah. 90’, coup franc pour les Rouge et Noir, Ferhat prend son temps et envoie une longue passe sur son coéquipier Boudebouda, qui met une tête bien placée et dou- ble la marque pour son équipe à un moment crucial de la rencontre. Les temps morts de la rencontre n’ont rien apporté de plus au tableau d’af- fichage, et l’USMA avec cette sep- tième rencontre sans défaite, aligne une victoire qui lui permet de pren- dre le large sur ses poursuivants di- rects en attendant la suite. I. T.

sur ses poursuivants di- rects en attendant la suite. I. T. Hamdi ovationné l l Les

Hamdi ovationné

l l Les supporters des deux équipes qui attendaient l’entrée

des joueurs, ont longuement ova- tionné et applaudi le technicien us- miste Miloud Hamdi, dès qu’il est apparu sur la pelouse du stade Ismaïl- Mekhlouf. Le coach usmiste très ému a salué à son tour les supporters us- mistes et arbéens.

Khoualed a ressenti des douleurs à l’échauffement

l lLe capitaine des Rouge et Noir, Nasredine Khoualed, a créé la

panique en arrêtant sa séance, qui pa- raissait souffrir d’une blessure, mais cela ne l’a pas empêché de jouer la rencontre, ce qui a soulagé le techni- cien de l’USMA.

Janackovic,

entraîneur

RCA

«Cétait

match notre de

meilleur

la saison»

«C’est notre meilleur match depuis le début de la saison,

mais en face, il y avait

la meil-

leure équipe du championnat, et au vu du match dans son ensemble, on pouvait espérer à mieux que ça, on va dire que l’arbitre nous a privés d’un pe-

nalty, sinon on tentera

de

nous ressaisir à l’avenir.»

entraîneur Hamdi, USMA «Cette victoire nous permet de prendre le large»

«Ce fut très difficile face à une équipe du RCA coriace, on

était venus pour gagner,

et on

l’a fait, je dis félicitation à mes

joueurs, car ils ont gardé leur concentration tout au long de la rencontre. On avait écoulé nos trois changements durant la première mi-temps, ce qui a faussé les calculs. Sinon, cette victoire nous a permis de prendre de l’avance, en atten- dant la suite.»

El Orfi : «Notre vic- toire est méritée»

«On a joué face à une équipe très difficile à manier, ils étaient dans l’obligation de ga- gner cette rencontre, ce qui l’a rendue compliquée. Sinon, concernant notre équipe, on est restés concentrés tout au long du match, pour venir à bout des Arbéens, et Dieu merci notre victoire est méri- tée.»

Arbéens, et Dieu merci notre victoire est méri- tée.» L’arbitrage qui change la donne Si les

L’arbitrage qui change la donne

est méri- tée.» L’arbitrage qui change la donne Si les trois réalisations enre- gistrées hier après-midi

Si les trois réalisations enre- gistrées hier après-midi au stade Ismaïl-Mekhlouf de l’Arbaâ ont été limpides et sans contesta- tion. La manière d’arbitrer de l’homme en noir n’a pas été sans reproche. Ainsi, en omettant de siffler deux penaltys, l’un pour les Usmistes en première mi- temps, et l’autre aux Arbéens en deuxième mi-temps, il aurait pu changer la donne. Imaginons qu’il avait sifflé le penalty pour l’USMA au moment où celle-ci menait par un but à zéro. Non seulement il y aurait eu deux à zéro, mais aussi un carton rouge pour un défenseur du RCA, et en deuxième mi-temps pour Berrefane

Le

C

hiffre

du RCA, et en deuxième mi-temps pour Berrefane Le C hiffre 07 Les Usmistes ont réalisé

07

Les Usmistes ont réalisé jusque-là un sans-faute de- puis leur première et der- nière défaite en championnat au stade du 20-Août face au NAHD. Ces derniers ont ali- gné hier en battant le RCA chez lui, leur septième vic- toire consécutive de la saison, et confortent admirablement leur place de leader incon- testé et incontestable du championnat cette saison. Au fil des rencontres, la forma- tion de Soustara fait vrai- ment peur à ses adversaires nationaux, au point où ces derniers se montrent un peu complexés face aux Andria et autres.

se montrent un peu complexés face aux Andria et autres. Les neuf change- ments de Hamdi
Les neuf change- ments de Hamdi bal- Le technicien des Rouge et Noir, Hamdi Miloud,
Les
neuf change-
ments
de Hamdi
bal-
Le technicien des Rouge et Noir, Hamdi
Miloud, a procédé à neuf changements
dans son onze rentrant comparative-
ment à la dernière rencontre de cham-
Petite alterca-
pionnat face au CRB. Ce dernier a
aligné Berrefane dans les buts, Be-
nayada en arrière droit, El Orfi et
tion verbale entre
Aoudia et Benmoussa
Bouchama dans leurs postes res-
pectifs dans l’entrejeu, Andria et
Baïteche dans l’animation et
enfin Aoudia en pointe.
Il restait une dizaine de minutes de la ren-
contre d’hier, au moment où l’USMA allait ef-
fectuer un corner, deux de ses joueurs,
Aoudia et Benmoussa, se sont accrochés ver-
balement, ce qui a amusé la galerie. Cette
petite altercation verbale n’a pas trop
tardé, et n’a pas eu de suite.

dernier retranchement jusqu’au coup de sifflet de la pause citron. De retour des ves- tiaires, le jeu devient plus palpitant, puisque les deux équipes ont décidé

N° 3161 06 JSK LIGUE Mercredi 1 21 octobre 2015 Bijotat «Si Doukha m’avait demandé
N° 3161 06 JSK LIGUE Mercredi 1 21 octobre 2015
N° 3161
06
JSK
LIGUE
Mercredi
1
21 octobre
2015

Bijotat «Si Doukha m’avait demandé de ne pas jouer face au MCA, je ne

l’aurais jamais aligné»

Bonsoir coach, on voudrait savoir comment se déroule la préparation en prévision du prochain match, sa- medi prochain, contre l’USMH ? La préparation se déroule plutôt bien

même si on a des petits soucis à régler. Certains joueurs ne se sont toujours pas remis de leurs blessures. Du coup, on essaye de poursuivre

doucement notre prépara- tion. On imagine que vous

au MCA suite à la blessure de Azzedine Doukha. Mais finalement Azzedine a joué face au MCA, ce qui vous a rassuré

par la suite, n’est-ce pas ? Oui, j’ai été rassuré, mais n’oubliez pas qu’il n’était pas à 100 %. Je n’avais pas trop le choix que de l’ali-

«On a des petits soucis, notamment avec des joueurs qui souffrent de petits bobos»
«On a des
petits soucis,
notamment avec
des joueurs qui
souffrent de
petits bobos»

gner car c’était important de compter sur lui. C’est un joueur professionnel, il voulait assumer ses responsabilités. Si on revient en arrière, vous prendriez la même

êtes inquiet, notam- ment lorsqu’il s’agit de trois joueurs ca- dres à l’image de Rahal, Diawara et Doukha…

décision sachant qu’il a souffert pendant la rencon- tre ? Ecoutez, Doukha a été blessé en sé- lection, mais il a réussi à tenir convena- blement son rôle. On a eu une discussion avec lui à la veille du match,

il nous a fait savoir qu’il n’était pas à 100

% de ses moyens. Donc, on savait qu’il ne fallait pas attendre grand-chose de sa part. Et si c’était à refaire, je l’alignerai encore.

Donc, il n’a à aucun moment dit : je ne peux pas jouer ? Non, il n’a jamais dit je ne peux pas jouer. Il nous a fait savoir qu’il n’était pas à 100 % de ses moyens. S’il m’avait dit : «Coach je ne peux pas jouer», je ne l’aurai jamais aligné. C’est un gardien responsable et il m’a clairement dit :

«Coach, ça peut aller».

Face au Mouloudia, l’équipe a fléchi en se- conde période, comment comptez-vous résoudre ce problème ? Certes, on a peut être flé-

Au lendemain de la reprise des entraînements, nous avons pris attache avec l’entraîneur de la JSK, Dominique Bijotat, lequel a accepté volontiers de répondre à nos questions, notamment sur le prochain match qui attend l’équipe, samedi prochain, face à l’USMH. Entretien.

«Je le dis encore une fois, il nous faut du renfort au mercato»
«Je le dis
encore une
fois, il nous
faut du renfort
au mercato»
encore une fois, il nous faut du renfort au mercato» Un match très impor- tant vous

Un match très impor- tant vous attend face à l’USMH, comment comptez- vous l'aborder ? La préparation se poursuit dans les meilleures conditions, on doit appren- dre à gérer nos matchs et à se donner à fond même si on travaille dur aux en- traînements. J’espère qu’on sera à la hauteur car une victoire, samedi, est obligatoire. On doit faire de notre mieux pour renouer avec les bons résul- tats.

Entretien réalisé par Saïd Djoudi

on doit redoubler d’efforts, corriger les lacunes et es- sayer d’être encore meil- leurs. Peut-on savoir pourquoi vous n’avez pas aligné Malo sur le flanc gauche ? C’est simple, je ne pou- vais pas aligner un joueur qui n’était pas à 100 %. Malo est arrivé à 4 h du match et c’était difficile pour lui d’assumer ses respon- sabilités. Du coup, j’ai opté pour Medjkane.

D’habi-

tude, tout le monde critique quand je fai- sais jouer Malo à gauche alors qu’il était apte, alors quelle aurait été la réaction des gens si je l’avais ali- gné alors qu’il n’était pas prêt ? Même lui, il a reconnu qu’il n’était pas d’attaque.

Effectivement, je suis un peu perturbé car ce n’est pas facile de travailler avec un
Effectivement, je
suis un peu perturbé
car ce n’est pas facile
de travailler avec un
groupe amoindri. J’ai
vécu la même
chose à la
veille du
match
face

Biquotidien

hier

Après deux jours de repos accordés à l’ensemble des joueurs à l’issue de la défaite essuyée, vendredi dernier, contre le Mouloudia d’Alger au stade de Bologhine, les coéquipiers du capitaine Ali Rial ont été appelés à reprendre, lundi soir, le chemin de l’entraînement. Et comme c’est le cas chaque mardi, le coach met en place deux séances. La première a débuté à 10h tandis que la seconde à 17h.

Footing et renforcement pour Rahal…

Souffrant d’une blessure au niveau de la cheville, l’attaquant Fawzi Rahal s’est contenté de quelques tours de piste avant de regagner les vestiaires. L’ex-joueur du MOB a été pris en charge par le kiné lors de la séance de l’après-midi pour quelques exercices de renforcement.

… Il devrait réintégrer le groupe aujourd’hui

D’après les informations qui nous sont parvenues, Fawzi Rahal se sent beaucoup mieux. L’attaquant kabyle devrait réintégrer le groupe aujourd’hui. Il aura trois séances pour se remettre sur pied et être présent pour le match face à l’USMH.

«Voilà pourquoi je n’ai pas fait jouer Malo»
«Voilà
pourquoi
je n’ai pas
fait jouer
Malo»

Attendez-vous avec impatience le mercato hivernal ? Dès que je suis venu à la JSK, j’ai constaté que l’effectif était restreint. J’ai discuté avec la direction et on s’est mis d’ac- cord pour le recrutement de

chi, mais n’oubliez pas qu’on a livré une excellente première période. Nous avons livré une
chi, mais n’oubliez pas qu’on
a
livré une excellente première
période. Nous avons livré une
heure de jeu très correct. Maintenant,
trois joueurs. Pour le moment,
j’ai un effectif à gérer, on doit
faire avec les moyens du bord. Un
renfort de l’effectif est obligatoire.
Doukha présent à
l’entraînement
Ayant joué le match face au Moulou-
dia, blessé, le gardien de but Azzedine
Doukha ne s’est toujours pas remis de sa
blessure. Le joueur, qui se soigne à Alger,
a rallié hier matin Tizi Ouzou, pour ren-
contrer son entraîneur ainsi que les mem-
bres du staff médical. Il a quitté par la
suite le stade pour rentrer chez lui
à Alger et poursuivre les soins
jusqu’à la veille du match.
Diawara absent la
matinée
L’attaquant Banou Dia-
wara, auteur de quatre
réalisations jusqu’à pré-
sent, a fait l’impasse sur la
séance d’hier matin. Le Bur-
kinabè, selon nos sources, n’a
pas été autorisé à s’absenter. Il
devait reprendre l’après-midi.
De même que
Seddiki
Un autre joueur ne s’est pas
présenté au stade, hier matin.
Il s’agit du milieu de terrain
Elyes Seddiki. L’ex-joueur du
RCA souffre d’une forte
grippe. Il avait besoin de plus
de repos pour pouvoir reprendre.
«J’ai attrapé
froid»
Interrogé par nos
soins, hier après-midi,
Elyes Seddiki dira :
«Je n’ai pas pu me
rendre au stade, car
j’ai attrapé froid à
cause de la climatisa-
tion. J’avais besoin de
plus de repos. Actuellement
je me sens mieux. Je reprends
ce soir avec le groupe».
Avec neuf points glanés de-
puis l’entame de la saison, la
JSK est loin de réaliser un
excellent début de saison. Le
club phare du Djurdjura a
déjà concédé trois défaites
dont deux à domicile. Le
premier responsable à la
barre technique, Domi-
nique Bijotat, a déjà révélé
au grand public que l’ef-
fectif de la JSK est très
restreint et qu’avec un
groupe pareil, il lui se-
rait difficile de jouer
les premiers rôles.
Donc, il n’a pas hésité
à réclamer du renfort
lors du prochain mer-
cato hivernal. D’après
nos informations, les
trois compartiments
seront touchés, y com-
pris un gardien de but
qui aura pour mission de
concurrencer Azzedine
Doukha. Même si deux
mois nous séparent de
l’ouverture du marché des
transferts, les dirigeants ka-
byles, à leur tête le manager
général Brahim Zafour, ont
déjà ciblé plusieurs éléments dans
l’espoir de les enrôler prochaine-
ment. D’après une source générale-
ment bien informée, le club kabyle
souhaiterait récupérer Hocine Har-
rouche, qui évolue actuellement au

La JSK s’intéresse

à Harrouche

RCA. Même si les négociations se déroulent dans le secret total, nous avons appris que le joueur serait très intéressé de revenir à la JSK avec la- quelle il n’a disputé aucun match of- ficiel avant qu’il ne soit libéré à la demande de l’ancien coach, Hugo Broos.

C’est le joueur idéal qui manque à l’équipe

A la recherche d’un joueur capa- ble de donner un nouveau souffle au compartiment offensif, notamment avec toutes les difficultés que le club trouve pour mettre des buts, la JSK serait très intéressée par l’idée de faire revenir Hocine Harrouche, au- teur d’un début de saison remarqua- ble avec le RC Arbâa. Malgré le fait qu’il soit toujours sous contrat, la JSK tentera de l’enrôler même si cela risque d’être très difficile.

La direction le voulait depuis le début de saison

L’intérêt de la JSK pour Hocine Harrouche remonte au début de sai- son. Les Jaune et Vert voulaient ré- cupérer l’ancien joueur pendant la période des transferts, mais tout est tombé à l’eau. Quelques temps plus tard, les dirigeants kabyles revien- nent à la charge et sont prêts à pas- ser à l’action.

W. M.

à la charge et sont prêts à pas- ser à l’action. W. M. Naissance La famille

Naissance

La famille Kessi se conjugue désormais au pluriel depuis que le foyer de Toufik et Djoudjou est égayé par la naissance d'une troisième princesse prénommée Neïla- Meriam. En cette heureuse circonstance, les familles Aït Ali et Idinarene félicitent les parents, souhaitent un prompt rétablissement à la maman et une longue et belle vie à la nouvelle venue, aux côtés de ses deux sœurs aînées, Alycia et Inès.

N° 3161 LIGUE 1 JSK Mercredi 07 21 octobre 2015 Azlef «Bijotat a carte blanche»
N° 3161
LIGUE
1 JSK
Mercredi
07
21 octobre
2015
Azlef «Bijotat
a carte blanche»
errahi
Dernièrement, des rumeurs
ont circulé ici et là concernant le
probable limogeage de Domi-
nique Bijotat. Interrogé par nos
soins, le bras droit du président
Hannachi, Malik Azlef, dément
ces rumeurs et estime que la JSK
tient plus que jamais à son en-
traîneur, qui est en train de réa-
liser un excellent travail : «Faux
! Il n’a jamais été question de se
séparer de Bijotat. Tout ce qu’a été
dit est faux. L’entraîneur a carte
blanche, on le soutient.»
«C’est un grand technicien,
il a toute notre confiance»
Poursuivant son intervention, le
membre du conseil d’administra-
tion dira : «Bijotat est un grand en-
traîneur qui réalise un travail
remarquable depuis son arrivée à la
JSK. Il a toute notre confiance.»
«Nous avons évoqué
avec lui les buts encaissés
en seconde période»
En revenant à la réunion qui a
eu lieu dernièrement entre les di-
rigeants et le driver, Azlef ajoutera
: «Nous avons rencontré l’entraîneur
pour parler du recul et des buts en-
caissés en seconde période. J’espère
F «Mission
«Mission
«Mission
«Mission
«Mission
«Mission
rachat face
rachat face
rachat face
rachat face
rachat face
rachat face
à
à
à l’USMH»
à l’USMH»
à
à
l’USMH»
l’USMH»
l’USMH»
l’USMH»
que ce cas se réglera le plus
vite possible.»
«Les joueurs doi-
vent assumer leurs
responsabilités»
vant de conclure,
Azlef estime que chaque
joueur doit assumer ses
responsabilités : «De
notre côté, on a été
corrects avec les
joueurs. Désormais,
c’est à leur tour de
faire de même. Cha-
cun doit assumer ses
responsabilités.»
W. M.
Le match face à l’USMH ap-
proche et la tension monte d’un
cran au sein du groupe. Inter-
rogé par nos soins, Rachid Fer-
rahi, qui revient d’une longue
blessure, estime que son
équipe n’a pas le droit à l’er-
reur et que les trois points
doivent rester à Tizi Ouzou.
Diawara, Doukha et Rahal blessés,
Seddiki grippé
La préparation
du match contre
l’USMH perturbée
S uite à la lourde défaite concédée ven-
dredi dernier contre le Mouloudia d’Al-
ger (3-1), les joueurs de la formation
kabyle ont repris, lundi soir, l’entraînement à
Tizi Ouzou, une séance caractérisée par l’ab-
sence de plusieurs joueurs qui souffrent tou-
jours de diverses blessures, à l’instar de
Rahal, Diawara et Doukha. C’est ce qui a
chamboulé le programme du premier res-
ponsable de la barre technique qui, une fois
de plus, s’est retrouvé confronté à une situa-
tion délicate. Il y a quelques jours, Bijotat
croisait les doigts pour récupérer Azzedine
Doukha, en prévision du match face au
MCA à Bologhine. Aujourd’hui, deux autres
d’être prête à 100% et l’entraîneur doit en-
core trouver la formule magique pour éviter
un autre revers à domicile. Une victoire
contre les Harrachis est plus qu’obligatoire
pour les Canaris.
Comment s’annonce pour vous
cette rencontre devant une
équipe qui pratique un très
beau football ?
Tous les matchs sont difficiles,
pas seulement celui face à l’USMH.
Toutes les équipes souhaitent nous
accrocher à domicile. Que les sup-
porters se rassurent, on ne va pas se
laisser faire. Nous allons sortir le
grand jeu, les trois points ne quitte-
ront pas Tizi Ouzou.
Sur un plan personnel, peut-on
dire que votre blessure n’est
qu’un mauvais souvenir ?
Effectivement, je ne souffre d’au-
cune blessure. Je me sens à 100% de
mes moyens. J’ai participé au match
face au MCA et je n’ai ressenti au-
cune douleur. L’entraîneur peut
compter sur moi. Je serai ravi d’ap-
porter un plus à mon équipe.
Seriez-vous apte à reprendre
votre place de titulaire ?
Comme je viens de le dire, j’ai ré-
intégré le groupe et je ne souffre
d’aucune douleur. Je suis entière-
ment à la disposition du coach. S’il
compte m’aligner en début de
match, je serai prêt à donner le
meilleur de moi-même. C’est un
match très important pour nous,
peu importe celui qui débutera le
match, l’essentiel est d’empocher les
trois points.
Le staff médical redouble d’efforts
Dans ces moments difficiles, il faut tirer
chapeau aux membres du staff médical
composé de Djadjoua et Hamrioui. Les
deux hommes effectuent un travail re-
marquable pour remettre les trois
joueurs sur pied, avant le jour J.
Même si leur mission s’an-
nonce compliquée, Dou-
kha, Rahal et Diawara
seront tous les trois d’at-
taque face à l’USMH. S. D.
Tout d’abord,
avez-vous tiré un trait sur la dé-
faite face au MCA ?
Oui, nous avons ouvert une nou-
velle page. La défaite face au MCA
fait partie du passé. On doit ap-
prendre à aller de l’avant. Nous
avons perdu notre premier match
à l’extérieur, ce n’est pas la fin du
monde. On aurait aimé revenir
avec un bon résultat, c’est dom-
mage.
Vous avez repris l’entraîne-
ment, comment se porte le
groupe ?
Les joueurs réagissent bien.
Malgré l’absence de trois bles-
sés, on essaye de continuer à tra-
vailler dans les meilleures
conditions. Les joueurs appli-
quent à la lettre les consignes
du coach. Je pense qu’on sera
aptes ce samedi.
L’entraîneur n’était pas
vraiment satisfait de votre
réaction en seconde pé-
riode, seriez-vous prêt à
vous racheter ce samedi ?
J’avoue que nous avons
commis des erreurs face au
MCA, mais n’oubliez pas qu’on
progresse par rapport aux pre-
miers matchs. Les joueurs com-
mencent à retrouver leurs
sensations et je suis persuadé que
d’ici quelque temps, on sera encore
meilleurs.
Entretien réalisé par
Saïd D.
Aïboud
aura-t-il
sa chance ce samedi ?
cadres travaillent en parallèle avec les mem-
bres du staff médical. A moins de trois jours
du match face à l’USMH, l’équipe est loin
Communiqué
Journée nationale de la presse
Depuis son arrivée à la JSK,
Dominique Bijotat a pratique-
ment compté sur tous ses
joueurs, excepté les jeunes
du cru qui, jusqu’à présent,
n’ont pas encore eu la
chance de prouver leurs
qualités. Alors que
Raïah a réussi à ga-
gner haut la main
sa place et que
ne supporte pas
d’être margina-
lisé. Même s’il a
eu une discus-
sion avec son
coach récem-
première apparition cette saison.
Il se pourrait que Bijotat lui ac-
corde quelques minutes de jeu,
dans le but de le mettre dans le
bain.
ment,
le
joueur s’impa-
tiente de jouer.
Ooredoo présente ses vœux à la famille
de la presse algérienne
Il a déclaré à ses
proches : «Je ne
demande que
20 minutes»
Il ne réclame
que quelques
Ferguène
a
Ooredoo marque la Journée nationale de la presse, célébrée le 22 octobre de chaque
année depuis 2013, et présente à cette occasion, ses vœux de réussite, de succès et de
prospérité à l’ensemble des médias nationaux.
Dans son message à la presse nationale, le Directeur Général de Ooredoo M. Joseph Ged a
déclaré : « Je tiens au nom de Ooredoo à présenter nos sincères vœux de prospérité aux
professionnels des médias à l’occasion de la Journée nationale de la Presse. Ooredoo qui a
toujours accordé une importance particulière à ses relations avec les médias algériens réi-
tère son engagement à renforcer davantage ce partenariat. Je souhaite beaucoup de suc-
cès et de réussite aux medias nationaux dans leurs missions de service public.»
Entreprise pionnière dans la promotion du partenariat avec les médias algériens, Ooredoo a
initié nombre de projets inédits en direction des journalistes et professionnels du secteur des
médias. Il s’agit notamment du concours Media Star qui en est à sa 10ème édition ainsi que
du Club de presse Ooredoo dans le cadre duquel plus d’une cinquantaine de formations ont
été dispensées au profit des professionnels des médias, traitant de divers domaines et thé-
matiques.
Le deuxième
jeu d’équipements
réceptionné
j
o
u
é
quelques minutes
face au MCA, le
jeune
atta-
Il y a quelques jours, Yazid Yari-
chène et Rachid Azouaou se sont ren-
dus en Espagne, pour récupérer un
deuxième lot d’équipement «Luanvi ».
Triste de se retrouver sur le
banc sans jouer la moindre mi-
nute depuis l’entame de la sai-
son, le jeune attaquant Samir
Aïboud a déclaré à ses proches
qu’il n’a besoin que de 20 mi-
nutes pour prouver sa valeur :
quant Samir
Aïboud n’a,
jusqu’à pré-
Selon nos informations, le club a ré-
ceptionné ce deuxième arrivage.
Les joueurs devraient affronter
sent,
été
utilisé au-
cune fois. A
en croire nos
sources, le joueur
minutes afin
de démontrer
à tout le monde
qu’il est capable
d’apporter un
plus. Le match
de ce samedi
face à l’USMH
pourrait être
l’occasion
pour Aïboud
«Certes, je ne joue pas mais je
me sens capable d’apporter un
plus à l’équipe. Je ne demande
que 20 minutes seulement. Je
suis certain de faire la diffé-
l’USMH avec un tee-shirt
jaune et un short
vert.
d’enregis- rence.»
S. D
trer sa
N° 3161 08 MCA LIGUE Mercredi 1 21 octobre 2015
N° 3161
08
MCA
LIGUE
Mercredi
1
21 octobre
2015

Sayeh a rencontré hier Betrouni

1 21 octobre 2015 Sayeh a rencontré hier Betrouni Bouhellal pressenti pour le poste d’entraineur

Bouhellal pressenti

pour le poste d’entraineur adjointadjointadjointadjointadjointadjoint Décidément, le retour de Dahmane Sayeh au
pour le poste d’entraineur
adjointadjointadjointadjointadjointadjoint
Décidément, le retour
de Dahmane
Sayeh au Mou-
loudia pour
occuper la
fonction de
prépara-
B ien que plusieurs noms aient été proposés à la direction du MCA pour rem-
placer Valdo au poste d’entraîneur adjoint. Il semble bien que le pôle in-
fluent du CA songe trancher en faveur de celui qui a toutes les
qualités requises pour réaliser le travail souhaité. Titulaire
d’une licence CAF A, ce dernier a déjà fait partie du staff
technique du MCA lors de la saison 2011-2012 et a pris l’équipe avec
Meguellati en réussissant de bons résultats. Bouhellal a même dirigé
l’équipe avant de rendre le tablier pour des raisons personnelles, sur
lesquelles il ne voulait pas s’étaler afin de préserver la sérénité du
groupe, faisant valoir l’intérêt du Mouloudia sur toute autre consi-
dération.
Il a laissé une bonne image de lui
A l’époque où il a avait quitté le MCA, les responsables du club
n’avaient pas tari d’éloges sur Kamel Bouhellal, car il a réalisé le
travail souhaité. Son successeur, en l’occurrence Bira, qui a assuré
les cinq derniers matchs de la saison, a trouvé une équipe prête
sur tous les plans et c’est la raison pour laquelle le MCA a ter-
miné la saison en force. Ainsi, on garde au Mouloudia une bonne
image de Bouhellal, et son retour se précise. On laisse entendre ce-
pendant qu’il sera contacté dans les plus brefs délais.
teur phy-
sique n’est
qu’une
simple for-
malité.
Lundi dernier,
il a rencontre le
président Betrouni
en présence de Hadj Ahmed et Hadj Taleb,
pour l’entame des négociations. Lors de
cette rencontre Sayeh, et comme il fallait s’y
attendre, ne s’est pas montré exigeant, il a
parlé beaucoup plus des conditions de tra-
vail afin qu’il puisse bien mener sa mission.
Ce dernier sait bien la rude tâche à laquelle
il sera confronté, car il ne pourra pour le
moment qu’essayer d’améliorer la forme
physique des joueurs en pleine compétition
et attendre la trêve hivernale pour refaire le
travail de préparation à Benidorm
Il ne reste que la résiliation
de contrat avec le CSC
K.M.
Une prime de
10 millions pour
battre le NAHD
Sachant que ce match derby face au NAHD aura
une importance capitale pour les Mouloudéens, les
pensionnaires de Hydra entendent bien offrir une prime
de 10 millions de centimes à chaque joueur à condition de
s’imposer ce samedi face au Nasria. Nous avons appris que
cette prime pourrait être revue à la hausse avec les enjeux
des rencontres. Bien évidemment, les camarades de Ha-
choud pourront percevoir jusqu’à 15 millions lorsque le fau-
teuil de leader sera en jeu. Maintenant, les partenaires de
Chaouchi savent ce qu’il faudrait faire pour rafler la mise
et réaliser par la même occasion une bonne opération
sur le plan arithmétique. Du côté de la direction,
Achour Betrouni l’a maintes fois déclaré, le club
mettra toute la logistique et les moyens finan-
ciers pour permettre au club de jouer la
plus haute marche du podium.
Quel accueil
réservent les Chnaoua
à Ghazi, Metref, Ouali et
Mbingui ?
Maintenant qu’il a trouvé un terrain d’en-
tente sur les modalités de son transfert,
Dahmane Sayeh devait se rendre hier matin
à Constantine pour la résiliation de son
contrat. Si tout marche comme prévu, il
pourra commencer son travail après le
match du NAHD, lui qui va programmer
des tests physiques pour l’ensemble des
joueurs afin qu’il soit fixé sur l’état de forme
de chacun.
K.M.
Ces retrouvailles entre le Mouloudia et le Nasria se-
ront celles aussi de quatre joueurs qui endossent actuelle-
ment les couleurs sang et or. Hocine Metref, Karim Ghazi,
Billel Ouali et Mbingui ont tous cette particularité d’avoir
porté haut les couleurs du vieux club algérois. Les trois pre-
miers ont même remporté la Coupe d’Algérie contre la JSK en
mai 2014. On sait tous que Metref et Ghazi ont quitté le MCA
à la demande de Boualem Charef. Ce samedi, les quatre
joueurs du Nasria vont se retrouver face aux Vert et Rouge
dans l’enceinte olympique. On se demande d’ailleurs quel
accueil sera réservé par le public du 5-Juillet à l’ex-ar-
mada mouloudéenne. On espère que les joueurs au-
ront droit à des applaudissements de la part des
fans du MCA pour services rendus au club.
Les fans du
MCA comptent
investir en force le stade
olympique
Betrouni se démarque des
déclarations de Tourki
C’est à la demande des dirigeants du NAHD que
l’heure de la rencontre face au MCA a été avancée à
16h au lieu de 18 h. Un léger changement dans la pro-
grammation qui n’altère en rien l’envie des Chnaoua d’en-
vahir en force le stade du 5-Juillet. Les Chnaoua pourront
se déplacer en très grand nombre sans cette peur de ne
pas pouvoir trouver des places disponibles comme cela a
été le cas lors du Clasico où des milliers de fans dans
les deux camps ont été contraints de rebrousser che-
min à cause de l’exiguïté du stade Omar-Hamadi.
Le 5-Juillet est la seule enceinte qui pourra ré-
Suite aux déclarations de Tourki qui s’est
exprimé sur le Mouloudia, le premier res-
ponsable de la SSPA/MCA, en l’occur-
rence Achour Betrouni, et à travers un
communiqué de presse, dont nous
avons été destinataire d’une copie,
n’a pas apprécié cette sortie média-
tique. Ce dernier estime que Tourki
n’avait pas reçu l’aval de la direction
pour parler au nom du MCA ou de la
Sonatrach, en rappelant qu’il était
tenu par l’obligation de réserve. Be-
trouni estime aussi que les déclara-
tions faites à la presse n’engagent que
la personne de Tourki.
pondre aux attentes des Chnaoua qui seront
bien évidemment plus nombreux que
les Nahdistes.
La direction
s’en sort avec une
amende de 30 000 DA
Finalement, grand ouf de soulagement
dans le camp mouloudéen, puisque la commis-
sion de discipline vient de statuer. Le Mouloudia
évite donc le huis clos et écope d’une amende de
30 000 DA pour jets de fumigènes lors du Clasico
contre la JSK. Une autre contravention de l’ordre
de 50 000 DA a été infligée au club. Mais cette
sanction fait suite à l’absence des responsables
du Mouloudia au séminaire de la FAF orga-
nisé les 5 et 6 octobre. Le club a eu droit
à une mise en garde contre toute ré-
cidive.
a eu droit à une mise en garde contre toute ré- cidive. Première séance de musculation…

Première séance de musculation… !

P our la journée du mardi, Meziane Ighil a programmé deux

séances d’entraînement, mais contrairement à son prédé- cesseur Artur Jorge, l’ancien sélectionneur national a consacré la séance matinale à la musculation, et ce, pour l’ensemble des joueurs. Cette séance a eu lieu à Cheraga et c’est la première pour l’équipe depuis l’entame de la prépara- tion au début du mois de juil- let. En effet, les coéquipiers de Hachoud n’ont pas eu droit à une séance de muscu-

lation lors du premier stage de préparation effectué à l’hôtel Renaissance à Tlem- cen, bien que cet établisse- ment, qui offre toutes les commodités d’une bonne préparation, dispose d’une salle de musculation et une autre de Fitness. C’est uni- quement certains joueurs qui ont contracté des blessures qui ont eu droit à un renfor- cement musculaire, durant leur période de rééducation. Ce scénario s’est aussi repro- duit lors du second stage de préparation effectué à Rybnik

en Pologne, en dépit des grands moyens mis à la dis- position du staff technique.

Ighil n’a pas caché son étonnement au sujet de la prépa- ration de l’équipe

Tout en discutant avec ses joueurs, Ighil n’en revenait pas en étant informé que c’est pour la première fois de la saison qu’ils effectuent de la musculation. L’ancien sélec- tionneur s’est étonné que des séances de musculation

n’aient pas été programmées au cours de la préparation d’intersaison, il commence même à avoir une idée sur la qualité du travail qui a été fait et les raisons du déficit que l’équipe accuse en matière de préparation. Le coach du Mouloudia va sans aucun doute avoir d’autres surprises au fil du temps, lorsqu’on sait que beaucoup de choses ont été dites au sujet de la prépa- ration de l’équipe. Un rapport détaillé a été remis à la direc- tion du club par l’ancien ma-

nager général du club, Youcef Farhi, et qui avait dressé un tableau au nouveau coach sur la préparation de cette équipe du MCA durant l’intersaison.

Il est convaincu que Valdo ne pourra rien lui ap- porter

On laisse aussi entendre qu’Ighil n’a pas pris pour l’instant aucune décision au sujet du renforcement du staff technique, mais il sem- ble bien qu’il ne gardera pas

Valdo à ses côtés, en étant convaincu que ce dernier ne pourra apporter un plus à l’équipe. Le fait qu’aucune séance de musculation n’ait été programmée à l’intersai- son va sans aucun doute peser dans sa décision, d’au- tant plus que la direction du club n’hésitera pas à faire appel à un autre technicien pour seconder Ighil, sur une simple demande de sa part.

Kamel M.

N° 3161 LIGUE 1 MCA Mercredi 09 21 octobre 2015 Bachiri fustige Valdo « Il
N° 3161
LIGUE
1
MCA
Mercredi
09
21 octobre
2015
Bachiri fustige Valdo
« Il m’a lésé »
Frustré d’avoir été écarté injustement du onze de départ après le match contre l’ASMO,
Redouane Bachiri espère retrouver son statut de cadre avec Ighil. Le natif de Maghnia
n’hésite pas à fusitigé Valdo tout en nous parlant de ce derby face au Nasria que le Mou-
loudia doit remporter pour rester sur le podium.
Lors de la reprise des entraînements au 5-
Juillet, vous avez eu droit au soutien des
Chnaoua qui réclament votre re-
tour dans le onze type. Quel
est votre sentiment ?
C’était important pour nous
de retrouver l’annexe du 5-
Juillet et nos supporters. Il est
évident que cela vous touche
beaucoup lorsque vous obte-
« Valdo
n’aligne pas
la meilleure
équipe, il a bafoué
le principe de la
concurrence »
dans tout ça ? J’ai accepté cette in-
justice sans brancher par amour
au club. Je ne voulais pas qu’on
m’accuse de perturber le
groupe.
Vous accusez donc Valdo de
faire du favoritisme…
Je tiens à préciser que je n’ai
aucun problème avec Bouhenna
ou un autre joueur. Moi, je suis
nez le soutien des supporters.
Ils m’ont parlé. Ils m’ont demandé
de revenir au sein de l’équipe type.
Bien évidemment que j’ai envie de jouer,
mais cela ne dépend pas de moi. Il y a un
coach qui doit trancher. Vous savez, les sup-
porters sont des connaisseurs. Ils ont constaté
d’eux-mêmes des incohérences dans la com-
posante de l’équipe. C’est pour cela qu’ils ont
réclamé avec force mon retour.
pour le principe de la concur-
rence. Mais on doit être juste. Tout
le monde sait que c’est Valdo qui com-
posait l’équipe. C’est donc lui qui doit assumer
les conséquences de ses choix. Comment a-t-il
pu reconduire la même défense qui venait de
prendre trois buts contre Tadjenanet ? Qu’il
m’explique cela.
Vous vivez une situation très délicate alors
que vous étiez un cadre de l’équipe…
Ce n’est pas le fait de rester sur le banc qui
me chagrine car les meilleurs joueurs du
monde peuvent se retrouver relégués sur le
banc, mais parce que j’ai le sentiment d’avoir
été victime d’une hogra. Contre la JSK, tout
porte à croire que j’allais retrouver une place
de titulaire, mais ce n’était pas le cas.
Pouvez-vous être plus explicite ?
Trouvez-vous normal que je me retrouve
sur le banc contre l’USMH alors que face à
l’ASMO nous n’avons pris aucun but ? Valdo a
préféré aligner Bouhenna. Bien que l’équipe
ait pris trois buts face à Tadjenanet, Valdo a
décidé de maintenir la même défense. Je me
pose alors la question : où est la concurrence
Avez-vous un problème avec Valdo ?
Pas du tout. Je n’ai jamais eu le moindre
souci avec lui ni avec un autre membre du
staff technique.
Pensez-vous que Valdo est responsable des
échecs de l’équipe ?
Nous sommes tous responsables de nos dé-
faites. Mais ce que je peux vous dire par
veau coach ?
Que les supporters sachent que
je ne suis pas en train de revendi-
quer qu’on me fasse jouer. Ce
que je demande, c’est qu’on soit
juste dans les choix. Ighil est un
très grand entraîneur qui est ré-
puté pour être quelqu’un de
juste qui ne badine pas avec la
discipline de groupe. Il nous a
dit que le plus en forme sera
aligné. Je sais qu’avec lui per-
sonne ne sera lésé.
Comment voyez-vous l’ave-
nir avec Valdo ?
Maintenant, il y a un
entraîneur en chef en la
personne d’Ighil. Et je
peux vous dire qu’il arrive
au bon moment. S’il n’avait
pas été désigné, ç’aurait été
la catastrophe pour l’équipe.
Je tiens à préciser qu’il n’y a
aucun problème entre les
joueurs, il y a une bonne en-
tente entre nous. Seulement, le
fait qu’il n’existe plus de
contre, c’est que les choses étaient anormales.
Valdo n’alignait pas la meilleure équipe possi-
ble et il a bafoué le principe de la concur-
rence. Qu’on perde ou qu’on gagne,
Valdo reconduisait toujours la
même équipe alors que nous
avons un groupe riche. Nous
sommes devenus avec lui des
joueurs de seconde zone.
Pensez-vous qu’il va y avoir
des changements avec le nou-
« Avec
Ighil, ce sont
les plus en
forme qui
joueront »
concurrence à cause de
Valdo, sape le moral de certains
joueurs. C’est comme ça que se
crée la cassure.
Pensez-vous jouer le match
contre le NAHD ?
Je suis à la disposition du coach
s’il décide de faire appel à mes ser-
vices. A mes yeux, le plus important
c’est qu’on gagne.
Entretien réalisé par Tarek-Che

Les joueurs payés, la direction du club mise sur le volet financier

La direction du Mouloudia a tenu pa- role au sujet de la régularisation de la si- tuation, car si les joueurs n’avaient pas perçu leur salaire, c’est pour la simple raison qu’il y avait certaines procédures administratives à accomplir. Juste après son intronisation à la tête du club, Achour Betrouni avait rassuré les co- équipiers de Hachoud au sujet de leurs arriérés, et la Sonatrach a même décidé de débloquer 15 milliards de centimes pour que l’équipe puisse subvenir à ses besoins. Toutefois cette opération a connu du retard et les joueurs n’avaient pas caché leurs appréhensions à ce sujet, eux qui ne pouvaient réclamer leur ar- gent, du fait que l’entame du parcours n’était pas à la hauteur des ambitions du club. Ayant accompli les formalités ad- ministratives nécessaires, une partie de l’argent à renfloué les caisses du club et les joueurs ont pu donc retirer une des mensualités que la direction du club leur doit.

La prime de l’ASMO constitue une surprise

En se présentant à la banque pour reti- rer leur argent, les joueurs du MCA ont eu l’agréable surprise de constater que la direction leur a aussi versé la prime de LA victoire face à l’ASMO, de l’ordre de

dix millions de centimes. Ayant perdu la

rencontre qui les a opposé au DRBT au stade de Bologhine, les coéquipiers de Hachoud croyaient que la direction du

club allait appliquer la règle du bonus - malus et les priver de la prime de l’ASMO. Finalement, les pensionnaires de Hydra ont décidé d’offrir cette prime

aux joueurs en guise de motivation.

La prime de l’USMH et une autre mensualité en cas de succès dans le derby

Misant sur la motivation financière, la direction du club compte payer aux

joueurs une autre mensualité et leur of-

frir même la prime de la victoire face à

l’USMH, s’ils parviennent à confirmer la victoire acquise face à la JSK par un

autre succès ce samedi dans le derby face au NAHD. Ainsi la balle est dans le camp

des joueurs, lorsqu’on sait que cette ren-

contre est à leur portée s’ils sauront faire valoir leurs arguments sur la belle pe- louse du 5-Juillet. Bien qu’il s’agisse d’un derby et qui se joue souvent sur des dé- tails, le MCA, avec son armada de

joueurs, a les faveurs du pronostic, mais aussi un entraineur chevronné qui fera valoir son expérience.

Kamel M.

Benbraham en tenue de ville Sofiane Benbra- l l ham s’est présenté, hier, à l’annexe
Benbraham en
tenue de ville
Sofiane Benbra-
l l
ham s’est présenté,
hier, à l’annexe du 5-
Juillet la mort dans
l’âme. Forfait face au Nas-
ria, après avoir manqué le
Clasico, Benbraham nous a
confié qu’il comptait reprendre
après le match contre le NAHD.
Blessé au talon, Salah Ed-
dine aux soins
L’attaquant éthiopien Said Salah
l l
Eddine a dû faire l’impasse sur la
séance d’hier après-midi. Le joueur
africain est actuellement en déli-
catesse avec son talon, d’où sa
présence à l’infirmerie. Said
était aux soins, même si sa
participation au derby
n’est pas remise en
cause.
Les fans sus-
pendus au résul-
tat de l’USMA
Malgré la pluie, une
l l
vingtaine de fans ont fait le
déplacement au stade Hadjout pour
assister à la séance d’entraînement. Les
inconditionnels étaient suspendus au ré-
sultat de l’USMA qui affrontait le RCA au
stade de l’Arbaâ. Un match qui a tourné
en faveur des gars de Soustara, au
grand dam des Chnaoua.

Le Doyen a l’opportunité de jouer successivement le NAHD, le RCA et l’USMA au 5-Juillet

nale a pris la décision de revenir à Mustapha-Tchaker de Blida. Il faut dire que « le tribunal », comme on appelle le stade du 5-Juillet, ne convient pas à tout le monde.

La direction fera une de- mande pour recevoir le MCO au stade olympique

Tout comme la 10e, la 12e journée de championnat sera marquée par l’absence d’un match derby. Une op- portunité à saisir pour émettre le vœu de recevoir dans l’enceinte olympique. Les dirigeants du Mouloudia d’Alger vont formuler une demande afin de recevoir le Mouloudia d’Oran au stade olympique. Il est possible que la LFP réponde favorablement aux do- léances des Algérois car l’entretien du 5-Juillet a un coût, d’où la nécessité de programmer lors de chaque week-end une affiche.

T.Che

Condoléances

Très affecté par le décès de leur ami Rachid Gourari, fidèle suppor- ter du Mouloudia, survenu à l’âge de 64 ans, le comité de supporters du MCA présente à sa famille ses sincères condoléances et l’assure de sa profonde compassion

La dernière sortie médiatique du

président de la LFP, Mahfoud Ker- badj, a agréablement surpris les dirigeants et les supporters du Mouloudia. En effet, il a été décidé par la LFP de faire jouer le MCA contre le RCA au stade du 5-

Juillet. Pour une question de rentabi- lité, cette affiche de la 10e journée sera pré- vue dans l’enceinte

olympique d’autant qu’il n’y a aucun derby à l’horizon. Une situation qui offre désor- mais l’opportunité au MCA d’en- chaîner trois matchs contre le NAHD, le RCA et l’USMA dans le temple du football national. Une au-

baine pour tenter de réussir un carton plein qui permettra au Mouloudia de prendre les rênes du championnat. Mais du côté mouloudéen, on refuse de s’enflammer car Ker- badj avait fait la même dé-

claration pour le Clasico avant de finalement dé- localiser ce grand ren- dez-vous au stade de Bologhine. Cela étant, l’absence d’un derby plaide en faveur des

pensionnaires de Hydra qui peuvent en profiter surtout que l’Equipe natio-

N° 3161 10 Mercredi CRB LIGUE 1 21 octobre 2015 Malek Michel à ses joueurs
N° 3161
10
Mercredi
CRB
LIGUE
1
21 octobre
2015
Malek
Michel à ses joueurs
rencontrera
les joueurs
aujourd’hui
«Rattrapez-vous
face à l’ESS !»
Niati pourrait
l l Après cette réunion
joueurs - staff tech-
manquer
Sétif
nique, une autre aura lieu
aujourd’hui dans la journée.
Cette fois-ci c’est le prési-
dent Redah Malek qui se
prépare à avoir une discus-
sion avec le groupe. Celle-ci
concernera la rencontre
perdue dans le derby face à
l’USMA. Malek, après avoir
entendu son staff technique
sur les raisons du revers au
5-Juillet, voudrait au-
jourd’hui s’entretenir avec
ses joueurs afin de leur faire
part de ses remarques.
Le
la milieu
terrain,
le Niati,
titulaire
indiscutable
depuis
l’entame
de
nouvelle
saison,
pourrait
bien
manquer
dé-
placement
Sétif
à cette
se-
maine.
Victime
d’une
contracture
la
cuisse
face
A près une séance de reprise au
calme à Bouchaoui, le groupe
belouizdadi au complet a re-
trouvé son stade du 20-Août
Le match de l’USMA passé au
crible
De même que les attaquants
l’USMA,
la du à l’ex-joueur à On de
de
En plus de la défense, Michel
avait aussi des choses à dire sur le
rendement de la ligne d’attaque.
Celle-ci en dépit de ses efforts et des
multiples occasions qu’elle arrive à se
procurer durant un match, manque
cruellement de réalisme devant les
buts. Face à l’USMA, nous l’avons vu
sur deux actions très concrètes. Sur la
tête de Derrag seul devant les buts en
fin de première période et le face-à-
face d’Aoudou en seconde mi-temps.
l’USMBA
a
mal
démar-
rer
nouvelle
semaine
de
préparation.
saura
que
le à
joueur
dez-vous de ce fait au avec 20-Août une semaine hier et
aura manqué le ren-
Le match
de l’ESS sera
aussi évoqué
de préparation très courte
sachant que le déplacement
à Sétif se fera jeudi le staff
technique se prépare déjà à
l’éventualité de perdre son
relayeur.
l l A un jour du dépla-
cement à Sétif, Redah
Les joueurs ont du mal à faire
leur deuil
Il
s’est
contenté
de
Malek évoquera sans doute
la rencontre du vendredi
contre l’ESS. Le président
du CRB tiendra sans doute
un discours très similaire à
celui de son entraineur,
dans lequel il demandera à
ses joueurs de vite mettre
fin à cette série de deux dé-
faites consécutives afin de
retrouver rapidement le
haut du tableau.
afin d’entamer la préparation de la pro-
chaine sortie face à l’ESS. C’est à ce mo-
ment-là que le staff technique du club a
décidé de réunir le groupe afin de faire la
causerie d’après-match du derby perdu
face à l’USMA. Alain Michel, qui s’est
chargé de la prise de parole, n’a pas voulu
accabler encore plus ses joueurs déjà très
atteints par leur second revers concédé
cette saison. C’est pourquoi le Français a
décidé d’opter pour un discours encoura-
geant en appelant ses poulains à tirer des
leçons du match face à l’USMA pour se
tourner vite vers le prochain choc face à
l’ESS. Dans sa causerie, Alain Michel a
donné la tendance pour le match de Sétif
en exigeant de ses éléments un résultat
pour se rattraper, d’une part, sur le plan
des résultats afin de reprendre la marche
vers l’avant au classement et de l’autre
pour regagner l’estime d’un public lui
aussi très affecté par la défaite contre le
voisin.
Bien sûr, il n’était pas question d’enter-
rer ce match de l’USMA sans tirer de le-
çons. Michel, avec l’aide du staff, est
longtemps revenu sur la rencontre. Il re-
viendra sur les moments clefs à l’image de
ce raté de Derrag qui pouvait tuer le
match ou celui d’Aoudou en seconde pé-
riode qui pouvait permettre au CRB de
revenir au score. Pour Michel, l’USMA
était opportuniste mais pas supérieure à
son équipe. Ce seront les erreurs com-
mises par ses joueurs qui permettront à
l’actuel leader de sortir vainqueur dans
cette partie.
séances
soins
Absent
Les défenseurs rappelés à l’ordre
Les joueurs du CRB ont été touchés
dans leur amour-propre et ont du mal
à oublier cette soirée du samedi. Le re-
tour au 20-Août hier s’était d’ailleurs
déroulé dans une ambiance morose. La
prise de parole du staff technique et les
propos de Michel qui visaient à relan-
cer le groupe pour se concentrer sur la
sortie de Sétif, ne semblent pas encore
avoir effet sur le groupe. Lamine Amimi
reprise
la
séance
du
hier,
Durant cette causerie d’après-match, le
technicien du Chabab est aussi revenu sur
la prestation des différents compartiments
de l’équipe. Il montrera du doigt, pour
commencer, l’arrière-garde en décorti-
quant les deux buts usmistes. Le Français
reproche à ses défenseurs des erreurs de
placement qui ont profité à l’adversaire
pour trouver le chemin des filets.
Niati
la le avait des aura
dans
matinée
au
cabi-
net
du
club
afin
d’effec-
tuer
une
séance
de
soins.
Celle-ci
ne
que
première
la
semaine
car
aujourd’hui
encore
et le la à
joueur
à de de examens. la rendez-vous 20-Août, de sera rendez-vous
dans
cabinet
du
Dr
Khaldi,
pour
une
nou-
velle
séance
soins
et
En amical :
éventuellement
pour
CRB 3 - RCK 2
passer
Bon pour le
moral, avant
l’ESS
Sa
participation
se
décidera
aujourd’hui
En prévision de son prochain
match face à l’ESS, le CRB a dis-
puté, hier, un match amical face
au RCK. Les Belouizdadis se sont
logiquement imposés par 3 à 2.
Rebih a ouvert la marque en pre-
mière mi-temps, alors que les
deux autres réalisations ont été
l’œuvre de Bellaïli et Nekkache en
deuxième mi-temps. Une victoire
bonne pour le moral, avant le dé-
placement à Sétif.
Le C’est
aujourd’hui
que
participation
de
Niati
se
décidera.
joueur
est
à attendu le
au
20-Août
pour,
soit
prendre
part
séance
de
soins
bien
la rependre
pré-
paration
avec
la une à ou reste
de
ses
camarades.
S’il
n’arrive
pas
Nekkache explique pourquoi il n’a pas été titularisé
s’entraîner, Niati
sera alors inapte
pour le match de
l’ESS
L.A.

«J’étais bel et bien blessé dans le derby»

La reprise est difficile après la défaite du derby, n’est-ce pas ? Oui, très difficile. Toute défaite laisse des séquelles, mais celle du derby face à l’USMA nous fait encore mal car nous avons encore du mal à accepter le fait qu’en fin de compte et malgré tout ce que nous avons fait, c’est nous qui perdons le match. La question que tout le monde se pose depuis le match de l’USMA est :

pourquoi Nekkache n’était pas ti- tulaire pour ce match. Pour- riez-vous enfin répondre à cette question ? J’ai eu une semaine difficile avant le match. J’avais le pied entaillé et ça me gênait énormé- ment… Donc, c’est pour ça que le coach ne vous a pas mis dans l’équipe type pour le derby… C’est le choix de l’en- traîneur. Il a suivi ma si- tuation tout au long de la semaine et a jugé bon de se passer de mes services pour comp- ter sur un autre de mes camarades. Vous sentiez vous apte à jouer ?

Citez-moi un seul joueur qui refuserait de ne pas jouer un derby même si pour cela il ne doit jouer que sur une seule jambe. Comme tout le monde, je voulais moi aussi prendre part à ce derby et je l’ai fait en seconde période. A votre entrée sur le terrain, vous avez ap- porté un plus, mais cela n’aura pas suffi pour que votre équipe revienne au score… Comme le reste de mes camarades, je me suis donné à fond sur le terrain, je me suis battu pratiquement sur chaque balle pour tenter d’aller de l’avant et créer des occasions. Mais vous l’avez vu par vous-même, nous nous sommes

créés plus d’une oc- c a s i o n franche, mais sans que la balle finisse au fond. En tout, Michel a fait participer 6 attaquants pour ce derby sans qu’aucun n’arrive à trouver le chemin des filets, pourquoi à votre avis ?

Quand la chance vous tourne le dos, vous ne pouvez rien y faire. Attention, certains confondent avec le niveau des joueurs. D’ailleurs ont prend déjà des éléments pour bouc émissaire, alors que ce n’est pas le cas, c’est le même groupe qui a réussi cette belle entame de saison avec tous ces buts. C’est juste que pour une période l’équipe connait un petit coup de mou. Après deux défaites consécutives, doit-en s’inquiéter pour le CRB ? Je sais bien que les deux dernières défaites font très mal, surtout celle du derby. Mais quand on voit côté résultats, nous n’avons perdu que deux matches depuis le début de sai- son. Je ne pense pas donc que c’est inquiétant du moins il n’est pas encore temps de tirer la sonnette d’alarme. Certains supporters pourraient ne pas partager votre avis… Je le sais et je les comprendrais. Après notre début de sai- son, nos supporters se sont habitués à nous voir triompher et quand ça va moins bien ils sont donc très déçus. Mais qu’ils sachent que le championnat est encore long et ce ne sont pas deux matches qui remettront en doute tous nos ef- forts, staff et direction, pour construire cette nouvelle équipe. Parlons du match face à Sétif. Ça s’annonce chaud pour vous vu que le faux pas est interdit… Sans dénigrer notre adversaire, on va tout faire pour se rat- traper. Je ne parle pas là que du match face à l’ESS, mais aussi celui d’après de Relizane car ce sera une autre sortie pour le club. Il est impératif de prendre des points dans les deux pro- chains matchs pour remettre l’équipe à flot. Entretien réalisé par Lamine Amimi

N° 3161 LIGUE 1 USMH Mercredi 11 21 octobre 2015 Il veut une victoire à
N° 3161
LIGUE
1
USMH
Mercredi
11
21 octobre
2015
Il veut une victoire à Tizi

Coumbassa se défend et accuse les dirigeants

«Ce n’est pas une fugue, mon visa est arrivé à terme, je ne pouvais pas rester en situation irrégulière en Algérie»

Depuis qu’il a quitté le pays pour rejoindre la Guinée, son pays d’origine, Coumbassa, le jeune milieu offensif de l’USMH n’a plus donné signe

de vie. Les dirigeants autant que l’entraîneur en chef n’ont pas eu de nouvelles du joueur. Plus d’un mois après «sa fugue», l’ancien milieu de terrain de Horoya de Conakry qu’on a finalement pu joindre au bout du fil, a décidé de se défendre et de donner

sa version des faits. En fait, tout ce qui

a été dit par les dirigeants n’est pas to- talement faux, mais il y a des non-dits de la part des responsables, cela laisse supposer que le départ de Coum- bassa en Guinée a été provoqué ou plutôt voulu par les dirigeants. «On ne peut pas qualifier de fu- gueur, une personne qui re- tourne dans son pays parce que son visa de trois mois est arrivé à terme le 28 sep- tembre dernier. Certes, j’étais signataire à l’USMH mais sans contrat de travail, je ne pouvais prétendre à un visa de séjour. Cela dit, je n’avais aucun docu- ment pour justifier ma présence en Algérie. Donc, si j’étais resté en situation irrégu- lière, j’aurai pris le risque d’être arrêté par la police pour

émigration clandestine, alors que je suis signataire d’un contrat professionnel en bonne et due forme»,

a déclaré Coumbassa, avant d’enchaîner : «Pour-

tant, j’avais plusieurs fois avisé les responsables du club que mon visa allait expirer. Mais rien n’a été fait. Certes, je reconnais que ma prise en charge était convenable mais administrativement non.»

«Si on règle ma situation administrative, je prendrai le premier

avion»

Interrogé sur son avenir à l’USMH, le Guinéen a déclaré : «Je ne suis pas du genre fugueurs comme le laissent entendre certains dirigeants. On m’a déjà collé cette étiquette l’été dernier déjà, quand juste après la signature de mon contrat. Je suis retourné en Guinée pour dire au revoir à ma chère mère et de- mander sa bénédiction parce que je savais que je n’al-

lais plus la revoir avant plusieurs mois. Je suis resté une semaine en Guinée parce qu’il n’y a pas de vol quotidien Cona-

Charef jouera la carte de l’offensive

La séance d'entraînement d’hier a

été consacrée au dispositif offensif, car c’est là le souci majeur de l'en- traîneur en chef. Ce dernier a donné des consignes strictes à ses joueurs, en particulier aux latéraux auxquels, il a conseillé de monter et d’appuyer la ligne d’attaque sans trop s'aventurer devant, au risque de laisser des espaces aux atta- quants adverses. Mais cela n'a pas empêché Charef et ses adjoints de travailler avec les attaquants sur les- quels, il compte le plus pour cette confrontation avec la JSK. Par rap- port à ce que nous avons vu lors des dernières séances d’entraînement et malgré le fait de jouer en déplace- ment, il semble que Charef a bien l’intention de jouer comme d’habi- tude la carte de l’offensive. «Nous irons pour défendre nos couleurs sans faire de calculs. Sans prétention aucune, nous sommes capables d'ar- racher un bon résultat. Nous sommes contraints de réussir dans cette sortie afin d'entrevoir la suite du parcours en toute sé- rénité», a tenu à nous dire, l'attaquant Khalfallah qui

semble très optimiste.

Pas de grands changements Le coach harrachi, a boosté ses joueurs au cours des deux
Pas de grands
changements
Le coach harrachi, a boosté ses joueurs
au cours des deux dernières séances d'entraî-
nement pour les inciter à redoubler d'efforts pour
réaliser un bon résultat. Une éventuelle victoire
permettra aux jaune et noir d'aborder le reste du
parcours avec plus d'aisance. Si l'on en juge à tra-
vers le match d’application disputé hier et la compo-
sante de l'équipe qui a débuté le match, on est sûr de
voir ce weekend un onze harrachi composé, prati-
quement, des mêmes joueurs qui ont battu le RCA.
Même lors de la séance d'entraînement d'hier, d'au-
cuns parmi les présents au stade Lavigerie ont
constaté que le staff technique a travaillé
beaucoup avec les joueurs vainqueurs contre
le RCA. Cela nous amène à dire que Cha-
ref ne chamboulera pas trop son
N.R.
équipe pour affronter la forma-
tion kabyle ce week-end à
Tizi.

kry-Alger. A pré-

sent, j’attends toujours qu’on règle ma situa- tion adminis- trative. Et si cela se concré- tise, je viendrai dans le premier avion. Je ne suis

Bechouche : «On va jouer l’attaque c’est le meilleur moyen de se dé- fendre»

Pour ce qui est du schéma tactique qui sera préconisé, Be- chouche précisera :

«Aucun entraîneur au monde ne vous dira avec

pas un incons- cient pour rester en Algérie en si- tuation irrégulière.»

quelle stratégie évoluera son équipe. Je vous dirai à ce sujet que nous opterons pour une organisation de jeu assez simple, sur laquelle nous nous sommes mis d'accord pour sur- tout exercer un pressing constant sur l'adversaire et cela très près de ses buts.»

Meziane : «On ira à Tizi pour gagner»

Par rapport à votre position au classement, certains sont surpris de voir votre équipe bousculer
Par rapport à votre position au classement, certains sont surpris de
voir votre équipe bousculer la hiérarchie ?
Non, ce n'est pas une surprise. Pour nous les joueurs, le fait de
rivaliser avec les grosses pointures pour les premières places
est tout à fait normal. Mais il ne faut pas non plus qu'on se
mette la pression, car cela pourrait altérer notre rende-
ment. Il faut juste continuer à travailler et produire les
mêmes efforts aux entraînements pour garder la
forme et avoir la lucidité pour négocier nos ren-
dez-vous à notre profit.
Avec le dernier succès, vous êtes en pleine
confiance, on suppose que vous allez pou-
voir bien négocier vos prochains rendez-
vous, n’est-ce pas ?
Avant tout, je dirai que notre position ac-
tuelle au classement est amplement méritée.
Mais, il est vrai aussi qu’elle nous met dans
une situation, telle que, nous serons soumis
à une certaine pression due au fait que nos
supporters seront plus exigeants, et cela nous
obligera à fournir plus d’efforts pour avoir
d’autres résultats positifs et aborder le reste
de la compétition avec la même détermina-
tion. Notre souhait est de garder cette ca-
dence.
Dans quelles conditions se déroule la
préparation de l’équipe en perspective
du match contre la JSK ?
Notre préparation se poursuit dans les
meilleures conditions, surtout après le
dernier succès. Pour l’heure, le groupe
est concentré sur le prochain match.
Comment se présente pour vous ce
match ?
Il se présente comme tout autre
match. On sait que nous allons af-
fronter une équipe qui jouera pour la
victoire et rien que la victoire. On
est donc conscients de la difficulté
la
équilibre sur le terrain.
Jouer dans un poste clé
ne vous fait pas peur ?
Peur ? Non ! Je suis un
attaquant et mon rôle
est de marquer des
buts. J’espère avoir la
réussite ce week-
end.
Vous semblez être
bien parti pour
réaliser une bonne
saison
C'est surtout cela
mon objectif princi-
pal. Au fond, je sens
que je peux donner plus
à l'équipe. Beaucoup d'ob-
servateurs m'ont fait part de
leur appréciation, quant à mes
dernières prestations. Cela m'en-
courage à travailler davantage et
améliorer mes performances.
Entretien réalisé par
Nacereddine RATNI
Benomar «Nous espérons la présence en force de nos sup- porters» «En perspective de ce
Benomar
«Nous espérons la
présence en force de nos sup-
porters»
«En perspective de ce déplacement à
Tizi, on souhaiterait que nos supporters
viennent en force. Une victoire nécessite
l'aide de nos supporters. On doit être unis
pour atteindre l'objectif de l'équipe. Notre
public doit venir en masse au stade pour
aider l’équipe ce week-
end, face à la
Les joueurs sereins
avant le déplacement à Tizi
JSK.»
«On s’attend à une
forte pression mais on est
prêts»
En dépit des trois points d’avance par rapport à la JSK, l'USMH veut à
tout prix arracher un résultat positif. Une confrontation entre deux
équipes aux mêmes ambitions, puisque les Kabyles espèrent obtenir une
place au podium. Rétabli de sa blessure à la cuisse, Benachour estime qu'il
faut s'attendre à une rude bataille face à la JSK. «Il est clair que nous aurons en
face un groupe qui se battra jusqu'au bout pour tenter d’avoir les trois points.
Les jaune et noir vont certainement jeter toutes leurs forces en attaque. Ce qui
va compliquer leur tâche derrière. Cependant, il est clair aussi que pour notre
part, il faut absolument prendre les trois points sans état d'âme de la victoire,
si on veut conserver notre première place», nous affirmera Benachour qui se
dit prêt pour cette rencontre, après avoir bien soigné sa cuisse. Le milieu
de terrain dira : «L'état d'esprit qui règne au sein de l'équipe et la dé-
termination des joueurs à se surpasser, nous permettent d'être
concentrés sur notre objectif, c'est-à-dire finir en force la phase
aller. Nous espérons qu'à l'arrivée, l'USMH aura sa part
du gâteau.»

de notre mission à Tizi. Mais je pense qu’avec le

mental des joueurs, on va aborder les débats avec

force souhaitée. On va lutter sur le terrain

pour réaliser le meilleur résultat possible. Pensez-vous que votre équipe soit capa-

ble de défier la JSK chez elle et réaliser un résultat probant A vrai dire, peu importe l’identité ou la valeur de nos adversaires. La rencontre sera difficile mais dans un match tout peut arriver. Partant de là, je dirai qu’on ira pour gagner. Le plus important est qu’on arrive à trouver notre

N° 3161 12 LIGUE Mercredi MOB 1 21 octobre 2015 Amrani remonte les bretelles à
N° 3161
12
LIGUE
Mercredi
MOB
1
21 octobre
2015
Amrani remonte les
bretelles à ses joueurs
C onnu pour son intransigeance dans l'application des
consignes, l'entraîneur Abdelkader Amrani était dans
tous ses états à la fin de la rencontre, perdue, il faut le
dire, naïvement par les camarades du capitaine Zer-
pour la simple raison qu’il veut voir son équipe jouer avec plus
de volonté.
« C'est inadmissible, vous avez commis des
erreurs de débutant »
dab, samedi, contre le RC Relizane. Très remonté contre ses
joueurs qui ont laissé faire Tiaiba sur l'action du but concédé
au début de la rencontre, le coach a jugé inadmissible un tel
flottement et un tel manque de concentration dans les mo-
ments décisifs de ce match. Ainsi, lors de sa brève intervention
qui a suivi le match, Amrani a essayé dans un premier temps
de remonter le moral de ses troupes, mais cela ne l'a pas em-
pêché d'adresser quelques critiques sévères aux éléments
dont le rendement n'a pas été satisfaisant. Le coach voulait
savoir ce qui a poussé l’équipe à céder le gain du match face à
Relizane, en dépit des moyens colossaux mis à la disposition
Poursuivant son discours à l'adresse de ses joueurs qui
étaient, il faut le signaler, très affectés par cette défaite, Ab-
delkader Amrani a enfoncé le clou en allant jusqu'à leur signi-
fier qu'il commençait sérieusement à douter de certains choix
de joueurs. Le coach parlait, bien entendu, du potentiel tech-
nique réel de quelques éléments dont le rendement n'a pas
été à la hauteur de ses espérances : «C'est inadmissible de
commettre une erreur de concentration à ce niveau. Lorsque
je vois le rendement de certains d'entre vous, je suis forcé-
ment déçu. Ne me laissez pas regretter certains choix vous
concernant, j'attendais plus de vous».
d'être à la hauteur de la mission qui les attend. Ainsi,
pour atteindre cet objectif, il faut qu'ils réalisent un bon
résultat face aux Oranais. «Après nos deux derniers
échecs en déplacement, le MOB devra réagir rapidement
contre l’ASMO, donc une victoire est impérative. D'ail-
leurs, j'exige des joueurs d'être à la hauteur de cette
mission en décrochant une victoire. Ainsi, nous avons mis
tous les moyens nécessaires pour que vous fassiez un
grand match et renouer avec la victoire. Donc, j'exige la
victoire et vous n'aurez aucune excuse à formuler, du mo-
ment que vous êtes dans de bonnes conditions et vous
avez largement le temps pour préparer ce rendez-vous.»
Il a axé son travail sur le plan psycholo-
gique
des coéquipiers de Rahal. Il a donné la parole à tout le monde
et certains éléments ont exposé le fond du problème. En une
demi-heure, avant le début de la séance d’entraînement, tout
est déballé sur la table.
«Désormais, vous devez redoubler d'efforts
pour vous racheter»
Les défenseurs, surtout, sont visés
Lors de sa première critique de match, Amrani a été sévère.
Normal lorsque l'on sait que les Vert et Noir sont déjà dos au
mur, après ce revers dans cette rencontre contre les Relizanais
pour la course au podium C'est ainsi que Amrani n'a épargné
personne sur certains aspects techniques où il s'attendait à
nettement mieux. Par la suite, il a savonné certains éléments
dont on préfère taire les noms, pour ne pas toucher à la séré-
nité du groupe qui prépare son match ce vendredi en cham-
pionnat contre l’ASMO à domicile. Il faut dire que Amrani n’est
jamais satisfait de la prestation de son équipe, notamment les
défenseurs, il lui demande toujours plus pour qu’elle atteigne
le top du top et s'il a réagi de la sorte devant ses joueurs, c’est
Le coach béjaoui dit que ce faux pas contre le RC Relizane a
compliqué la situation du club : «La défaite nous a fait beau-
coup de mal, car nous n’avons pas bien joué et, désormais,
vous êtes dans l'obligation de redoubler d'efforts pour vous ra-
cheter lors du prochain match face à l’ASMO, car la réussite du
club exige d'énormes sacrifices. Comme vous le savez tous,
nous avons mis tous les moyens nécessaires pour que l'équipe
soit dans de bonnes conditions, donc la balle est dans votre
camp, car c'est vous qui serez sur le terrain pour sauver votre
équipe».
«Face à l’ASMO, vous n'aurez aucune
excuse»
Profitant de cette réunion avec les joueurs, Amrani a mis
ces derniers devant leurs responsabilités, en exigeant d'eux
Pour la préparation du prochain rendez-vous face à
l’ASMO, le staff technique béjaoui est en train de faire de
son mieux pour redonner confiance à ses poulains afin de
mettre aux oubliettes le dernier match. Une mission très
délicate pour le technicien béjaoui qui aura à conquérir les
esprits de ses joueurs qui ont reçu un sacré coup. Le staff
technique béjaoui, qui va axer donc son travail sur le volet
psychologique, va jouer sur le sursaut d’orgueil de ses pou-
lains lors de la prochaine journée, puisqu’un autre faux pas
aura sûrement des retombées négatives sur eux en vue des
prochaines échéances. C’est vrai que le coach béjaoui ne va
pas négliger les autres aspects, à l’image du travail tech-
nico-tactique, mais les joueurs ont besoin surtout d’oublier
tout et de recommencer avec un nouvel esprit et cela ne
passera que par un travail psychologique de la part du
coach, qui devra mettre tout son savoir-faire pour apaiser
un peu la tension.
Amrani en colère contre Messaoudi Décidément, le torchon brûle entre le coach béjaoui, Ab- delkader
Amrani en colère
contre Messaoudi
Décidément, le torchon
brûle entre le coach béjaoui,
Ab-
delkader Amrani, et l’axial Mes-
S.A
saoudi et ce depuis
le dernier match
a
face à Relizane. Ce jour-là, Messaoudi
expliqué à son coach qu’il ne pouvait
deux
pas jouer ce match
suite à une blessure,
suite »
changer ses
ce qui a poussé Amrani à
plans, mais apparemment le
joueur
ne souffrait pas vraiment
de bles-
sure, ce qui a mis le coach dans
sui-
tous ses états. Affaire à
vre…
maximum lors
de match. On
fera en sorte de
réaliser un grand
match. Donc, on ne
lâchera pas prise.
face Mâamar
Youcef
à suspendu
l’ASMO
Apparemment, le staff technique du MOB
n’aura jamais
même
l’occasion de reconduire la
car après plu-
équipe au moins deux fois de suite,
sieurs défections face au
RC Relizane, le MOB sera
Vous ne crai-
gnez pas la
pression,
surtout
après les
privée encore une fois d’un autre
défenseur le week-
end prochain face à l’ASMO. Pour cette rencontre, le
MOB jouera encore avec
une défense aussi décimée
puisque
Mâamar Youcef, qui a
reçu un quatrième
carton,
samedi dernier, sera
aussi
suspendu pour
le prochain match de son équipe face à l’ASMO.
deux der-
nières dé-
faites ?
Certes, il y aura
une certaine pres-
Ce qui mettra aussi le staff technique dans
une situation délicate pour composer
avec des
encore une fois sa défense
éléments en moins.
Séance
matinale hier
à 10h
sion sur nous par rap-
port à notre adversaire,
mais nous allons plutôt tenter de
justifier notre force. Je pense que
nous avons l’expérience suffi-
sante pour affronter toutes les
situations. Il faut savoir aussi
entrer directement dans le
match et imposer notre jeu et
son organisation. Il ne faut pas
avoir peur de la pression, on peut
Après une première
séance dans
la soirée d’avant-hier, le staff tech-
aussi une
nique du MOB a programmé
seule séance
pour hier. Les camarades
rendez-vous donc la
de Rahmani avaient
matinée d’hier à 10h pour entamer la
séance. Un programme
qui sera appli-
qué durant le reste de la semaine
jusqu’à jeudi avant le déroulement
de la
contre
prochaine rencontre
l’ASMO, à domicile.
S.A.
l’absorber et vaincre.
Entretien réalisé par S.A.
Maintenant, il faut oublier ce match pour se concentrer sur le prochain rendez-vous et espérer
Maintenant, il faut oublier ce match
pour se concentrer sur le prochain
rendez-vous et espérer nous ressaisir.
On peut donc dire que le match de
Relizane est mis aux oubliettes…
La contre-performance enregistrée
face au RCR a été oubliée et n'y a pas
lieu de s'alarmer. A présent, on se
concentre sur la rencontre de l’ASMO.
Le groupe abordera ce match en
conquérant pour espérer repartir du
bon pied et entrevoir la suite du par-
cours dans de meilleures conditions.

Tout d'abord, un commentaire sur ce revers subi face au RCR, samedi dernier ? Je dirais que nous n'avons pas mé- rité un tel sort. On a très bien joué, no- tamment en seconde période où on a vraiment dominé les débats. Malheu- reusement, on n'a pas eu de chance. Il faut dire aussi que l'arbitre a mis son grain de sel en ayant faussé la partie, car il nous a tout simple- ment lésés. Comment ça ? Il nous a énervés, c'était fran- chement inconcevable de consta- ter que le directeur de jeu sifflait continuellement en notre défa- veur. En somme, il a eu raison de notre concentration par ses coups de sifflet à tort et à tra- vers. Mais il faut reconnaître que vous avez raté beau- coup d'occasions… Tout à fait, on a raté des occasions nettes de scorer. Dommage, une fois encore l'efficacité nous a fait défaut.

Comment s’annonce alors ce match pour vous ? Ce sera difficile du moment qu’on aura affaire à une bonne équipe. Ce sera encore plus dur après les deux derniers revers, mais la mission n’est pas impossible. On a une chance de se ressaisir, et nous la jouerons à fond. Avec un peu de volonté, on pourra les surprendre et renouer ainsi avec le succès. Qu’est-ce qui motive vos ambitions

?

Le défenseur béjaoui, Salim Benali, qui a réa- lisé un bon match, sa- medi dernier, malgré la défaite, estime que le match contre le RC Relizane est déjà oublié et que lui et ses coéqui- piers ne pensent qu'à la suite du parcours et de la rencontre qui les attend cette semaine face à l’ASMO.

« Nous n'allons pas nous laisser gagner par le désespoir »

n'allons pas nous laisser gagner par le désespoir » L’ascendant est l’objectif, bien sûr. Les données
n'allons pas nous laisser gagner par le désespoir » L’ascendant est l’objectif, bien sûr. Les données

L’ascendant est l’objectif, bien sûr. Les données sont claires : si on veut es- pérer atteindre notre objectif et décro- cher une victoire, il faudra faire le

LIGUE 1 MOB
LIGUE
1
MOB

Amrani

N° 3161 Mercredi 13 21 octobre 2015 USMB Djaâdane rate la reprise Benamara menace de
N° 3161
Mercredi
13
21 octobre
2015
USMB
Djaâdane
rate la reprise
Benamara
menace de bouder
le match du CSC
Le défenseur Djaâdane a
brillé par son absence lors
de la séance de reprise,
pour des raisons person-
nelles qui n’ont rien à voir
avec sa non-convocation
face au MCO, sachant que
c’est l’ancien entraîneur du
club, Djamel Benchadli, qui
était derrière sa venue au
club.
comme signe de protestation par
rapport à la non-régularisation de
sa situation financière. Le staff
technique, à sa tête Bacha et ses
assistants, sans oublier des
proches du club, lui ont demandé
de jouer le match car le club ne
possède pas de doublure à ce
poste. Benamara a fini par revenir
à de meilleurs sentiments, malgré
le fait qu’il ne s’était pas entraîné
pendant deux jours. Cette fois-ci,
le joueur est revenu à la charge en
demandant son argent.
Le staff
technique
maintiendra
sa confiance
à Noubli et
Hicham ce
vendredi

Après la victoire acquise dans la douleur, la semaine passée, face au Mouloudia d’Oran, tout le monde pensait que l’USM Blida allait retrouver la sérénité, après une semaine très mouvementée. Seulement, un problème vient de naître. Il s’agit de celui du défen- seur Benamara. Ce dernier est très en colère contre la direction du club pour n’avoir pas touché l’argent que le club lui doit. En effet, avant-hier, Benamara s’est rapproché de l’entraîneur, Bacha, afin de lui faire part de son pro- blème. Benamara est même allé loin en annonçant au coach qu’il n’était pas prêt à se rendre à Constantine pour affronter le CSC, s’il ne touchait pas son ar- gent. Bacha devrait ainsi s’entrete- nir avec les dirigeants du club pour trouver une solution à ce problème. Benamara a affirmé au coach : «Ce n’est pas pos- sible de rester sans toucher le moindre sou après huit rencontres disputées». Il a failli rater le MCO Benamara avait même failli bou- der le dernier match du club à Blida face au MCO lorsqu’il a re- fusé la veille de prendre part à cette

Malgré leur excellente entrée en jeu face au MCO, les deux attaquants Sylla et Fekih ne seront pas titulari- sés ce vendredi face au CSC. Le coach Bacha va en effet maintenir sa confiance au duo Noubli- Hicham. Le staff technique ne veut pas procéder à des changements pour le mo- ment, lui qui préfère main- tenir la stabilité.

Amiri sera

présent

De son côté, le milieu de terrain Amiri sera bien pré- sent pour la rencontre de ce vendredi devant le CSC. Le joueur a pris part à la séance de reprise et s’en- traîne désormais le plus normalement du monde. Une bonne nouvelle pour le staff technique en prévision de cette partie très difficile.

Benayada toujours absent

La séance de reprise qui s’est tenue avant-hier a été marquée par l’absence une nouvelle fois du défenseur central, Benayada. Ce der- nier, qui se plaint toujours de douleurs au dos, n’est pas du tout certain de re- trouver sa place ce ven- dredi. Le coach ne compte pas prendre de risque avec lui.

Accosté à l’issue de la dernière séance d'entraînement de son équipe, le coach du Mouloudia
Accosté à l’issue de la dernière
séance d'entraînement de son équipe,
le coach du Mouloudia de Bejaia, Ab-
delkader Amrani, qui était toujours déçu
de la dernière défaite, a tenu quand
même à répondre à nos questions. Ce
dernier nous a parlé de plusieurs sujets
ayant trait avec l’actualité de son équipe
en ce moment et surtout du prochain
match de son équipe face à l’ASMO.
«Ecoutez, moi je ne veux pas revenir en
arrière. On a perdu d’une manière très
amère et je ne veux plus y penser. Lors
de ce match, on n’a rien fait du tout
pour gagner. Pour moi, c’était notre plus
mauvais match depuis le début de
cette saison. Le RCR a su gérer son
match après avoir inscrit un seul but
sur une erreur de nos défenseurs.»
«

«Le RCR ? Je ne veux plus y penser»

procurer de la joie aux milliers de supporters qui se sont déplacés en l’espace de quatre jours à Alger puis à Relizane pour donner de la voix aux camarades de Yaya. «Le résultat m’a vraiment déçu, c’est logique, mais franchement ce qui m’a vraiment fait mal c'est de voir tous ces milliers de supporters qui ont fait deux déplacement de suite en l’espace de quatre jours, repartir chez eux bredouilles. Ils n’ont rien vu, ni le rendement ni le résultat. Je sais que le football est ainsi fait, mais je pense que ce jour-là on n’avait pas le droit de décevoir notre public qui a été à la hau- teur.»

Sylla attend lui aussi d'être payé rencon- tre,
Sylla attend lui aussi
d'être payé
rencon-
tre,

Pour ce qui est du poids des absences pour ce match rem- porté face au MCO, l’entraî- neur Bacha dira : «Comme le savez, on a joué ce match en l’absence de quatre joueurs en raison de blessure. On était un peu inquiets avant cette partie, notamment de l’absence de Be- nayada, qui a joué tous les matchs jusque-là en tant que ti- tulaire et qui aussi comme tout le monde le sait est très complé- mentaire avec Laïfaoui. Cepen- dant, j’estime que Badrane l’a bien remplacé et n’a pas commis

Ce n’est pas cette défaite qui va nous

freiner, on doit continuer à se battre »

«Je ne suis pas en train d'acca- bler mes joueurs, j’assume pleine- ment mes responsabilités,
«Je ne suis pas en train d'acca-
bler mes joueurs, j’assume pleine-
ment mes
responsabilités, mais…»
La défaite est amère, mais le plus important c’est
l’avenir, estime le coach béjaoui qui est en train de
faire de son mieux pour redonner confiance à ses
joueurs un peu affectés après cet échec. «Désormais,
on doit oublier et vite cette défaite qui nous a tous fait
mal. Certes, c’est toujours difficile de se remettre après
deux défaites de suite, mais on n’a pas le choix. On
doit tourner la page et essayer de poursuivre notre
chemin. On fera notre possible pour que les joueurs
retrouvent la joie de jouer afin d’aborder le reste du
parcours sous de bons auspices.»
On fera tout pour se racheter face à la
JSS »
«
Malgré cette situation, le coach Amrani reste op-
timiste et affirme que le MOB reviendra en force et
atteindra aussi ses objectifs. «La contre-performance
enregistrée face au RCR doit être déjà oubliée et
il n'y a pas lieu de s'alarmer. A présent, on se
concentre sur la rencontre de l’ASMO. On
donnera tout pour éviter encore un autre
revers face à un adversaire qui fera de son
mieux pour nous battre.»
« Sidibé a commis des erreurs et
j’attends plus de Tedjar »
déplacements
de
Concernant la prestation de Sidibé et
Tedjar, Amrani nous a fait cette déclara-
tion : «Comme vous l’avez tous vu, Sidibé a
commis des erreurs lors des deux matches, qui
nous ont coûté très cher. C’est le football, je ne
peux pas le blâmer, mais ce que je peux faire
c’est de le secouer et lui exiger d’être à la
hauteur et de se ressaisir lors des pro-
chaines échéances. C’est le cas aussi de
Tedjar. J’attends beaucoup de lui, je veux
voir le Tedjar de la JSK».
S.A.

Amrani affirme toutefois qu’il n’est pas en train de critiquer pour rien ses joueurs. Ce dernier assume pleinement ses respon- sabilités et promet de rectifier le tir pro- chainement : «La situation n’est pas dramatique, mais on doit réagir. Personnel- lement, j’assume pleinement mes responsabi- lités. Je ne suis pas en train de tirer sur mes joueurs, loin de là, mais je pense qu’on doit quand même es- sayer de rectifier le tir lors des prochaines journées. En tous les cas, moi je reste très confiant pour la suite. Je ne suis pas un magicien, mais on fera tout pour que le MOB réa- lise le meilleur parcours possible cette saison».

« Franchement, j’étais très

déçu car on n’avait pas le droit de décevoir notre mer- veilleux public qui a fait

Abdelkader Amrani était très déçu de cette défaite, mais d’après lui ce qui lui a fait le plus mal, c’est de ne pas pouvoir

Benamara n’est pas le seul à réclamer son ar- gent. En effet, l’atta- quant guinéen, Ibrahima Sylla ré- clame lui aussi son ar- gent et menace de ne pas prendre part lui aussi à la pro- chaine ren- contre. Face à cette si- tuation, il faudra s’attendre à ce que la direc- tion réa- gisse et organise une réunion avec les joueurs, dans le but de les rassu- rer car le moral de la majorité des joueurs est atteint.

K.O.

Bacha : « Badrane a réalisé une partie sans faute »

la moindre erreur.»

« Voilà pourquoi je n’ai pas fait sortir Noubli » Sur sa décision de maintenir Noubli durant l’intégralité de la partie, le coach explique :

«Les attaquants ont fait de leur mieux, mais ont manqué de réussite. Ils n’ont pas su trouver les solutions. J’ai préféré laisser Noubli sur le terrain durant les 90’ vu que l’adversaire jouait avec trois défenseurs dans l’axe. On devait mettre sur le terrain un maximum de joueurs offen-

sifs pour faire la différence.»

« Sylla et Fekih ont changé le cours du match » «On ne peut pas nier que l’entrée en jeu de Sylla et Fekih en seconde période a changé le cours du match. Ils ont mis plus de pression sur la défense adversaire. Ce duo a apporté ce qu’on attendait de lui et je pense que nous avons eu ce qu’on méritait à la fin de ce match.»

A.K.

Travail technico-tactique au menu

l La séance d'entraînement d'avant-hier soir a été consacrée au volet technique. Les

joueurs qui étaient tous présents ont été soumis à un travail de contrôle de ballon et de passes entre deux joueurs. Amrani, qui a commencé à alterner entre tous les aspects, insiste beaucoup sur la concentration sur le terrain et la prépa- ration des ses joueurs sur le plan technico-tac-

tique aussi après la première séance qui a été consacrée à la remise en forme.

Les défenseurs soumis à un travail spécifique

l La dernière séance d’entraînement a été consacrée aussi au dispositif dé-

fensif, car ce dernier devra être très vigilant. Pour ne pas prendre de risque derrière,

l’entraîneur a donné des consignes strictes à ses joueurs, en particulier aux latéraux, à qui il a conseillé de ne pas trop s’aventurer en attaque, au risque de dé- serter leurs postes et laisser des espaces à l’adversaire qui possède de bons atta- quants. Amrani ne veut surtout pas voir se répéter les mêmes erreurs des deux derniers matches face à l’USMA et le RCR, raison pour laquelle il est en train

d’aborder tous les aspects possibles, pour ne rien laisser au hasard.

Le manque d’efficacité inquiète le staff

l Hormis quelques éléments qui ont tiré leur épingle du jeu lors du dernier match

joué face au RC Relizane, la plupart n'y ont pas brillé, surtout en première mi-temps bien que le coach ait aligné presque la même équipe qui a pris le dessus sur le CRB à domicile. Certains joueurs avaient les jambes lourdes, ce qui ne leur pas permis d'imposer leur rythme dès le départ. A cet effet, Amrani doit encore secouer ses poulains et les aider à gérer cette période afin de leur permettre de briller davantage lors de la prochaine sortie contre l’ASMO.

Les

mais…

l En deçà de sa valeur, le compartiment of- fensif n'a pas eu le rendement souhaité.

Malgré la bonne volonté de Yaya, Hamzaoui, N’Doye, Zerdab et les autres, l'artillerie bé- jaouie n'a pas été en mesure de créer un équi- libre avec le reste des compartiments avant-hier. Certains imputent cette situation au fait que l'effectif est dépourvu d'éléments effi- caces. D'autres affirment que le départ de cer- tains joueurs, l’été dernier, a laissé un grand vide. Mais les spécialistes diront que le rende- ment laisse à désirer. Ainsi, il est temps que l'at- taque se réveille, l'équipe en a grandement besoin.

attaque,

solutions

existent

en

PUB

Le Buteur du 21-10-2015
Le Buteur du 21-10-2015
N° 3161 14 Mercredi MCO LIGUE 1 21 octobre 2015 Suspendu par la CD pour
N° 3161 14 Mercredi MCO LIGUE 1 21 octobre 2015
N° 3161
14
Mercredi
MCO
LIGUE
1
21 octobre
2015

Suspendu par la CD pour contestation de décision

Cavalli privé du banc de touche face à la JSS

de décision Cavalli privé du banc de touche face à la JSS officielle à l’aide du

officielle à l’aide du mobile.

Les membres du CA lui exigent la victoire

La pression commence à monter de plusieurs crans du côté d’El Hamri. La défaite concédée sa- medi contre l’USM Blida n’arrange pas les choses. Ainsi, pour certains membres du Conseil d’Adminis- tration du Mouloudia, il y a le feu à la maison. Ils pensent que la po- sition du MCO au classe- ment général et que le bilan de sept points en huit matches ne sont pas du tout sa- tisfaisants. Selon une source généralement bien informée, cer-

tains membres du Conseil d’Admi- nistration devaient saisir hier, l’en- traîneur Jean Michel Cavalli, pour discuter autour de la situation de l’équipe première. Ces membres ne veulent pas lâcher Baba en ce mo- ment de la saison. Convaincus qu’un tout autre résultat que la victoire samedi prochain contre la JS Saoura va compliquer davan- tage la mission de l’équipe, les membres du Conseil que sont Baba, Benzerbadj, Chorfi et Bes- sedjrari veulent saisir Cavalli pour lui exiger la victoire.

Cavalli dans l’œil du cyclone

Jamais le coach du Mouloudia n’a été face à une telle pression depuis qu’il a pris les rênes de l’encadre-

A pparem-

ment, les

consé-

quences de

la défaite

contre l’USM Blida ris- quent aussi d’être fa- tales pour cette équipe du Mouloudia d’Oran. Après la suspension de Zabiaa pour cumul de cartons et Ogbi pour contestation de déci- sion, voilà que l’entraî- neur, Jean Michel Cavalli sera lui aussi sevré de banc de touche. L’information faisant en effet état que Cavalli est suspendu d’un match ferme est tombée hier après-midi dans le rapport de la commission de disci- pline du site de la Ligue Professionnelle de Football. On reproche en effet au coach du Mouloudia sa contesta- tion énergique auprès du corps ar- bitral suite au second but inscrit par l’USM Blida à la 90e minute du match. Ainsi, Cavalli sera sus- pendu face à la JSS et devra payer une amende de trente mille dinars. Il faut dire que l’absence du coach en question s’annonce comme un coup dur pour le Mouloudia qui est en train de compter ses ab- sences à la veille du match contre la JSS. C’est le duo, Armand et Saoula qui va diriger l’équipe à partir du banc de touche et Ca- valli va tenter de leur donner des consignes à partir de la tribune

tenter de leur donner des consignes à partir de la tribune Au chevet de son père
Au chevet de son père malade Lemouchia incertain face à la JSS Le milieu de
Au chevet
de son père
malade
Lemouchia incertain face à
la JSS
Le milieu de terrain
des Hamraoua, Khaled
Lemouchia risque d’allonger la liste des ab-
samedi prochain
sents pour le match de
contre la JS Saoura. Le
joueur qui a raté la
reprise
des entraînements se trouvait en
fait en France
au chevet
de son père très
malade. Il risque en effet de passer plus de
temps au chevet
de son père grièvement
selon notre source. Ainsi, en cas
malade
de son absence, Cavalli
sur le jeune
Chlaoua
pourrait compter
qui a réalisé un
match correct contre
l’ASM Oran il y a de
cela trois
semaines.
Benchaâ en solo
Le jeune avant centre
des Hamraoua,
Zakaria Benchaâ s’est entraîné hier en
solo. Le joueur qui souffre toujours de
sera soumis à des
soins douleurs intensifs au genou, et des entraînements lé-
pouvoir le récupérer pour
gers afin de
ce
match contre la
JSS prévu samedi
prochain au
stade Ahmed-Zabana.
A cause de la pluie
La séance de la forêt
annulée
La
séance
d’hier
matin
qui
était
pré-
vue
dans
la
forêt
de
Canastel
été
nalement
annulée
par
le
staff
technique.
En
effet,
la
pluie
battante
qui
a
a déjà coach frappé
la
le ville
d’Oran
hier
matin
rendu
impraticable
la
piste
de
footing
de
la
forêt
en
question.
Ayant
des
absents
sur
sa
liste
des
joueurs
pour
match
contre
la fi-
JSS,
le
n’a
pas
voulu
prendre
le
risque
d’exposer
le
groupe
des
blessures
en
courant
sur
cette
a à piste
boueuse.
Finalement,
c’est
au
stade
Zabana dans l’après-midi que les
joueurs se
sont entraînés.
MCO - JSS à 16h
Prévue initialement
contre qui va mettre
à 18h, la ren-
aux prises au
A.L.
stade Ahmed-Zabana, le Moulou-
dia d’Oran à la JS Saoura, a été fi-
nalement
avancée
de
deux
heures. C’est à
16h qu’aura donc
lieu cette
rencontre
qui, selon
sources, sera retransmise sur
nos
les ondes de l’ENTV et
qui sera
le troisième match du MCO à
domicile depuis le début de sai-
son.

la victoire au cours de ce match car pour nous peu importe celui

ment technique du Mou- loudia d’Oran. En position de force tout d’abord par rapport aux résultats réali- sés par les rouge et blanc la saison passée et bénéficiant de l’indéfectible appui de son président, l’ancien sé- lectionneur national sait mieux que quiconque qu’il sera maintenant à la merci d’un match ou deux. En tous les cas, les membres du Conseil d’Administration veulent lui passer un mes- sage clair et net pour ce qui est de son avenir à la tête du Mouloudia. Un succès va cer- tainement permettre à Ca- valli de continuer sa mission à la tête de la barre technique, le contraire, risque de mettre en cause son avenir avec le MCO.

Une mission difficile pour les Hamraoua

Apparemment, les choses se compliquent pour cette équipe du Mouloudia d’Oran avec tout d’abord l’absence de Zabiaa et Ogbi alors que Benchaâ et Le- mouchia ne sont pas encore sûrs de jouer ce match. Face à tous ces imprévues, Jean Michel Ca- valli est appelé encore une fois à faire face aux exigences des mem- bres du CA qui lui exigent la vic- toire dans un match qui ne s’annonce guère comme une par- tie de plaisir vu la rivalité qui existe entre Baba et le porte-parole de la JS Saoura, Mohamed Ze- rouati.

«Si le coach me donne une chance, je la saisirai»

ser à cette prochaine rencontre. Justement, avec quel moral le groupe prépare-t-il ce rendez- vous ? Le plus normalement du monde. Je pense que le groupe a dépassé

le stade de la déception. Une fois qu’on est arrivé à Oran et qu’on a repris l’entraînement, on a pensé à ce prochain match du cham- pionnat où à domicile et devant nos supporters, on veut aller chercher la victoire. Vous avez joué quelques mi- nutes contre l’USMB. Com- ment vous êtes-vous senti ? Bien. Je pense avoir rempli ma tâche sur le terrain. Le coach m’a

match. On le
match.
On
le

Le jeune milieu offen- sif des Hamraoua, Walid Athmani pense que c’est l’occasion pour lui de s’illustrer au Mouloudia si jamais le coach lui donne la chance de jouer comme titulaire sa- medi prochain contre la JS Saoura.

Mouloudia est appelé à re- trouver son niveau de jeu pour pouvoir le ga- gner. Si on arrive à

«Le plus est important de gagner»
«Le plus est
important
de gagner»

qui marquera. Cavalli pourra- t-il compter sur vous au cours de

jouer comme d’habi- tude et en éliminant

certaines erreurs, je pense qu’on finira par décrocher la victoire. En l’absence de Zabiaa et

ce match ? Je ne le sais pas en- core mais je vais tout faire pour le convaincre à me donner cette chance afin de prou- ver de quoi, je suis capable.

Que pensez-vous de la situa- tion actuelle du MCO ? Ce n’est pas encore l’heure des bi- lans. C’est vrai qu’on n’a pas en- core retrouvé notre rythme de croisière mais l’entraîneur saura trouver les solutions qu’il faudra afin qu’on termine très fort la sai- son. Je tiens à rappeler que les joueurs se trouvent dans les meil- leures conditions possibles. Un dernier mot ? Je souhaite que nos supporters viendront nombreux pour ce match contre la JSS. On veut faire comme face à l’ASMO où nous avons réussi à gagner et leur of- frir la victoire. Je dirai que les joueurs vont tout donner pour gagner ce match et on n’attend que leur soutien. Entretien réalisé par Amine L.

Ogbi, vos chances de participa- tion à ce match s’annoncent grandes. Etes-vous prêt à jouer

?

J’ai toujours été prêt à jouer même en présence de tout le monde. Sinon, je pense aussi que ce match s’annonce comme une bonne opportunité pour moi afin de convaincre davantage le coach. En tous les cas, je suis à 100% de mes moyens et hyper motivé pour réaliser le match qu’on attend de moi. Le meilleur scénario pour vous est certainement de marquer au cours de ce match ? Pas forcément. Je peux marquer comme je peux donner des balles de buts. Si l’occasion se présente, je ne la raterai pas mais je pense que le Mouloudia a beaucoup be- soin de gagner que de voir Ath- mani marquer ce samedi. Donc, je focalise ma concentration sur

Avez-vous oublié cette défaite contre l’USMB ou pas en- core ? C’est vrai qu’on avait du mal à digérer la dé-

«Rien n’est en- core joué en champion- nat»
«Rien
n’est en-
core joué en
champion-
nat»

faite contre Blida car elle est survenue à la toute dernière minute du

confié une mis- sion beau- coup plus défensive. Je

aurait

pu revenir faci- lement avec

crois avoir fait mon boulot.

point du match nul mais il ne faut pas trop se la- menter. A trois jours du match contre la JSS, il faut donc pen-

Malheureuse-

ment, pour nous, le résultat n’a pas suivi. Mais bon, on tâchera de se racheter dès le prochain match. Précisément, comment se pré- sente cette rencontre face à la JS Saoura ? Ce sera un match difficile comme tous les matches d’ailleurs. Le

N° 3161 LIGUE 1 ESS Mercredi 15 21 octobre 2015
N° 3161
LIGUE
1 ESS
Mercredi
15
21 octobre
2015

Pour retrouver de nouveau leurs repères sur leur terrain

Les Sétifiens de retour

Du biquotidien hier

Les Sétifiens ont été soumis, hier, à du biquotidien. La pre- mière séance, qui s’est tenue dans la matinée, a été consacrée à de la musculation au centre d’El Baz. La seconde, réservée au volet technique, a vu le groupe revenir au 8-Mai-45, pour la première fois de la sai- son.

Rebiai absent

La séance de la matinée d’hier a été caractérisée par l’absence de Rebiai et d’Amada. Le premier se trouve en ce moment au CTN de Sidi Moussa où il soigne sa blessure, alors que le Malgache, qui est rentré lundi à Sétif, n’a pu s’entraîner pour cause de blessure.

Dehar et Aroussi poursuivent les soins

Les deux joueurs Aroussi et Dehar poursuivent leurs séances de rééducation et de re- mise en forme, en marge du groupe. Ils s’entraînent tous les deux sous l’œil vigilant du pré- parateur Farès Belkheir qui leur a concocté un programme spécial, tout en poursuivant les soins nécessaires.

Ziaya a réintégré le groupe hier

Après avoir raté la séance de re- prise, en raison des bouchons sur la route qui l’ont empêché d’arriver à temps, Abdelmalek Ziaya a réintégré le grouper, hier, à l’occasion de la séance de la matinée qui a été consacrée à de la musculation. Il s’est en- traîné le plus normalement du monde.

Haddouche a réintégré le groupe hier

En plus de Ziaya, le milieu de terrain sétifien Zakaria Had- douche a lui aussi réintégré le groupe à l’entraînement. Il est à rappeler que le joueur a bénéfi- cié d’un jour de repos de plus que ses camarades et a été auto- risé à rentrer chez lui, juste après le match face à l’ASMO. Cette autorisation se justifie par le fait que l’ex-joueur de l’ASO était très fati- gué, après avoir pris part aux jeux mondiaux avec la sélection militaire, avant d’enchaîner avec un autre match de champion- nat avec l’Entente.

Il était prévu qu’il revienne mercredi

Il est à noter que Haddouche devait bénéficier d’un repos jusqu’à aujourd’hui mercredi, mais après avoir programmé le match face au CRB pour ce vendredi, Madoui l’a appelé et lui a demandé d’écourter son repos pour rentrer mardi. Le joueur n’a pas discuté et est ren- tré comme cela a été convenu, c’est-à-dire hier matin. Un comportement qui a été apprécié par- tout le monde.

Un comportement qui a été apprécié par- tout le monde. D eux jours seulement nous séparent

D eux jours seulement nous séparent du match de la neuvième journée de Ligue

1 Mobilis qui verra les Sétifiens ac- cueillir le CR Belouizdad, dans un match qualifié de très important pour la suite du parcours du club de Aïn El Fouara dont le début de saison a été pour le moins catas- trophique. Ce match est considéré, en effet, comme étant le virage à ne pas rater à un moment aussi cru- cial de la compétition. L’Entente, qui vient de sortir la tête de l’eau, suite à sa victoire à Oran face à l’ASMO, se doit de confirmer cette performance et son réveil ce ven- dredi contre le Chabab, au risque de replonger dans la crise, et cette fois-ci, les dégâts pourraient être plus lourds par rapport à ce qui at- tend l’équipe. «On ne peut pas parler d’un nouveau démarrage, avant d’avoir battu le CRB. Certes, la vic- toire face à l’ASMO a fait beaucoup de bien au groupe, c’est une grande bouffée d’oxygène, mais si on ne bat pas le CRB, c’est comme si on n’avait rien fait, on risque de revenir à la case départ», disait le défenseur Bouchar, il y a quelques jours, sur ces mêmes colonnes et il n’a pas tout à fait tort. Si les Sétifiens veu- lent amorcer un nouveau départ ce vendredi, ils doivent prouver que la victoire contre l’ASMO n’était pas un feu de paille.

La

rien laisser au hasard

Autrement dit, la victoire est impé- rative face au CRB, tout le monde en est conscient. Pour ce faire, et afin de bien préparer ce rendez-

veut

direction

ne

et l’aide à rentrer dans son match avant l’heure.

Merouani a remis à Ma- doui un rapport détaillé sur le jeu du Chabab

remis à Ma- doui un rapport détaillé sur le jeu du Chabab vous, l’équipe a quitté,

vous, l’équipe a quitté, hier, le com- plexe sportif El Baz, pour poursui- vre le travail au 8-Mai-45. Comme nous l’avons déjà indiqué, suite au renforcement du staff technique et à la réflexion faite à propos du mau- vais début de saison de l’équipe, il a été établi que l’un des facteurs qui a favorisé les nombreux échecs de l’Entente, particulièrement à domi- cile, serait le fait d’avoir changé de lieu d’entraînement en emména- geant à El Baz. Même si Madoui n’est pas tout à fait d’accord avec cette thèse, il a, néanmoins, accepté de retourner au 8-Mai-45. Après avoir effectué lundi dernier la re- prise à l’ENSO, les camarades de Hachi ont été soumis, hier matin, à une séance de musculation sur les mêmes lieux, avant de rallier dans l’après-midi le stade du 8-Mai-45, à l’occasion de la deuxième séance de la journée. C’est la première fois de

l’ESS s’entraîne cette saison sur son terrain et cela va se poursuivre pour la journée d’aujourd’hui et celle de demain, soit jusqu’au jour du match face au CRB.

Le 8-Mai-45, c’est aussi une source de motivation

On sait très bien que c’est surtout la direction du club qui a insisté pour que l’équipe retourne au 8-Mai-45, après tout ce qui a été dit au lende- main du faux pas face à l’USMB où on avait remis en cause le fait que les joueurs auraient perdu complè- tement leurs repères sur leur propre terrain. En faisant revenir l’équipe dans son antre, les dirigeants tien- nent à ne rien laisser au hasard et à écarter d’ores et déjà une éventuelle justification de ce genre, en cas d’un autre échec. Aussi, nombreux sont ceux qui pensent qu’un entraîne- ment au 8-Mai-45 constitue une source de motivation pour l’équipe

L’autre nouveauté, après l’élar- gissement du staff technique, c’est l’étude du jeu de l’adver- saire qui se fait, avant chaque match. Avant de recevoir le Chabab vendredi, le nouveau adjoint Lamara Merouani a ré- digé un rapport détaillé sur le jeu du CRB, après avoir visua- lisé quelques matchs des Be- louizdadis, entre autres celui qui vient d’être disputé face à l’USMA. Il a remis ledit rap- port à Madoui, et hier à 15h,

avant la séance qui a été tenue au 8-Mai-45, l’ensemble du staff technique a organisé une séance vidéo dans une salle au centre d’El Baz pour décortiquer le jeu du pro- chain adversaire de l’Entente en échangeant les idées. C’est la nou- veauté à l’ESS, car cela ne se faisait pas avant, sauf à l’occasion des grands rendez-vous africains. A ce sujet, il faut dire que le fait que Ma- doui connaisse déjà Merouani a fa- cilité l’intégration de ce dernier dans le staff où il exerce son travail très à l’aise, sous la houlette de Ma- doui qui fait tout pour lui faciliter les choses. Ce sont les deux nou- veaux paramètres qui ont caracté- risé cette semaine de travail, à l’approche de l’important rendez- vous de vendredi prochain.

Supercoupe d’Algérie Coup d’envoi à 16h La commission d’organisation du match de la Supercoupe d’Algérie
Supercoupe d’Algérie
Coup d’envoi à 16h
La commission d’organisation du match de la
Supercoupe d’Algérie entre l’ESS et le MOB, qui
se jouera, comme convenu, le 1er Novembre au
stade Hamlaoui de Constantine, a saisi la direc-
tion des deux clubs pour leur faire part de
toutes les mesures qui ont été prises, en prévi-
sion de ce match. Ainsi, on apprend que le
coup d’envoi de la rencontre a été fixé à
16h.
10 000 tickets
pour les supporters
de l’Entente
Concernant la répartition des places,
ladite commission a fait savoir à la
direction de l’ESS que ses supporters
bénéficieront de dix mille places. On
suppose que les supporters du MOB
bénéficieront du même quota, même
s’ils campent sur leur position de boycot-
ter le match.
Ils seront mis en vente
aux guichets du stade
Hamlaoui
Cela dit, les 10 000 tickets qui seront réservés
au public sétifien ne seront pas remis aux diri-
geants pour les mettre en vente à Sétif. Il a été
décidé, en effet, que la vente des billets s’ef-
fectue au niveau des guichets du stade Ham-
laoui, à Constantine.
300 DA le prix du billet
On a également pu savoir que le prix du
billet d’entrée au stade a été fixé à 300
DA. Il y aura des guichets qui seront
réservés uniquement pour les suppor-
ters de l’ESS et d’autres pour ceux du
MOB. Tous les billets qui seront mis
en vente sont de la même couleur.
Y. B.
Y. B. Y. B.
Y. B.
Y. B.

Amada, blessé, déclare forfait contre le CRB

I brahim Amada, qui n’a pu

se présenter à l’entraîne-

ment de lundi dernier à

l’occasion de la séance de re-

de sa sélection. Dans le rapport médical en question, le médecin de la sélection de Madagascar lui a prescrit 15 jours de repos. D’ailleurs, il n’a pu prendre part aux rencontres contre la sélection centrafricaine.

prise, était présent hier au centre d’El Baz, en marge de la séance de la matinée qui a été consacrée à de la musculation. L’on se rappelle que son absence lundi avait interpellé tout le monde, en premier lieu le président Hassan Hammar qui a été pris de pa-

nique. Le président de l’Entente est allé même discuter avec Dagoulou pour lui demander des nouvelles d’Amada, en ce sens que les deux joueurs se trouvaient ensemble en Répu- blique centrafricaine puisque leurs sélections respectives s’étaient affrontées là-bas. Da- goulou avait fait savoir à son

président qu’il n’y avait pas de vols en cette période entre Madagascar et la France et c’est ce qui aurait retardé sa venue.

Le médecin de la sélection malgache lui a prescrit 15 jours de repos

Cela dit, Amada est rentré, mais blessé, car il souffre d’une sérieuse élongation à la cuisse qu’il a contractée lors de la pre- mière séance avec la sélection de son pays. Le milieu de terrain sétifien a ra- mené avec lui le dossier médical qui lui a été établi par le staff médical

Il pourrait rater la finale de la Supercoupe d’Algérie

Amada est actuellement au repos depuis neuf jours, et si l’on se ré- fère au rapport médical qu’il a ramené avec lui, il lui reste envi- ron une semaine de repos. Cela voudrait dire qu’il est d’ores et déjà out pour le match de ce vendredi contre le CRB. Son retour à l’entraî- nement, si tout va bien, est prévu le 26 du mois en cours. Mais Amada devra auparavant effectuer lundi prochain des examens de contrôle, pour savoir s’il s’est remis de sa blessure ou non. Mais comme cette blessure est assez sérieuse, et puisque la date du 1er Novembre est très proche, il est probable que le Malgache rate égale- ment la finale de la Supercoupe d’Algérie. C’est ce que craint le staff technique de l’ESS qui a déjà pris en considération la probabilité de son forfait pour penser à composer sans lui.

N° 3161 16 LIGUE Mercredi NAHD 1 21 octobre 2015 Les joueurs sont-ils en mesure
N° 3161
16
LIGUE
Mercredi
NAHD
1
21 octobre
2015
Les joueurs
sont-ils en
mesure de se
racheter ?
Bendebka : «Etre costauds
offensivement et défensivement !»
Les
supporters
comptent faire
le grand saut
Désormais, cette mauvais
passe est plus que jamais
mise aux oubliettes et les
coéquipiers de Gasmi ne
pensent qu’au prochain
match contre le Moulou-
dia qui demeure un test
compliqué pour les Nah-
distes. Le staff technique,
qui a testé plusieurs va-
riantes, afin de composer
un onze compétitif, peine
à trouver la bonne for-
mule. Concernant ce duel
contre le MCA prévu sa-
medi au 5 -Juillet, le
coach du Nasria reconnaît
que la tâche s’annonce des
plus ardues devant une
équipe qui revient en
force. C’est pour cela que
Youcef Bouzidi ne cesse
de secouer ses joueurs et
les inciter à se méfier du
Mouloudia. Il y aura donc
de la pression avec ce
match très physique où il
faut s’attendre à une ad-
versité de taille. Les
joueurs sont-ils prêts et
surtout capables de rele-
ver le défi et renouer avec
le succès ? En somme, l’es-
sentiel pour le staff tech-
nique husseindéen ainsi
que pour l’ensemble des
joueurs est d’assurer un
résultat probant qui leur
permettra de reconquérir
le cœur des fans. Sont-ils
en mesure d’atteindre cet
objectif ? Réponse samedi
après-midi.
Les supporters husseindéens
Avec du recul, qu’est-ce qui explique
votre mauvais départ en champion-
nat ?
Je peux résumer notre mauvais départ
pour deux raisons : l’équipe est en ro-
dage et manque de concentration. Je
peux confirmer qu’il n’y pas le feu et
qu’on ne peut émettre de jugement
final sur l’équipe. La dernière trêve est
venue au bon moment pour revoir cer-
tains paramètres. Le staff technique a
mis en place certains réglages et j’es-
père que nous serons au rendez-vous le
week-end prochain.
Etes-vous capables de revenir dans la
course sans trop de difficultés ?
Rien n’est encore joué, il suffit de croire
en nos chances et de se donner à fond,
pour ne rien regretter à la fin. En tout
cas, nous sommes confiants.
Il semble que le moral des troupes
soit affecté, n’est-ce pas ?
Non, tout va bien, d’autant qu’on est
convaincus que nous sommes en me-
sure de revenir au premier plan très ra-
pidement. Je crois aussi que le plus
important pour nous est que notre
destin est toujours entre nos mains. Il
faut maintenant penser à l’avenir et au
prochain match contre le MCA.
Comment voyez-vous ce derby ?
Ce sera un match difficile face à une
équipe qui voudra certainement
confirmer son dernier succès à domi-
cile et qui veut aussi rester parmi les
premiers du classement. Donc, il faut
s’attendre à une adversité de taille. Seu-
lement, notre équipe n’a plus droit à
l’erreur, surtout à domicile. Nous avons
besoin des trois points et nous ferons
le maximum pour renouer avec la vic-
toire. On fera en
sorte
que notre match contre le Mouloudia
sera notre vrai départ.
Ce ne sera pas une partie de plaisir
face à une équipe qui occupe une
place confortable et qui jouera avec
moins de pression…
On en est conscients. Le groupe est
très solidaire et on pense se ressai-
sir le week-end prochain. Ce
match se présente comme un
virage important à ne pas
rater pour notre équipe. A
nous de bien le négocier.
De toute façon, il n’y a
rien à dire, il faut empo-
cher les trois points. Les
deux équipes n’ont pas
d’autre alternative que de
viser la victoire. Donc, le
faux pas est plus que ja-
mais interdit. La victoire
ne doit, en aucun cas,
nous échapper. Pour
nous, c’est le moment de
récolter le fruit de nos sa-
crifices à Hammam Bour-
guiba. On veut retrouver nos
supporters avec un succès.
Comment comptez-vous pro-
céder pour atteindre cet objec-
tif ?
D’abord, nous allons tout don-
ner sur le terrain et faire un
autre sacrifice. On doit absolu-
ment jouer comme nous avons
l’habitude de le faire et rester
solidaires. Il faut êtres cos-
tauds offensivement et défensi-
vement et hyper concentrés
jusqu’à l’ultime minute.
Entretien réalisé par
Yousef M.
se préparent d’ores et déjà
pour le prochain match de
leur équipe qui s’apprête à af-
fronter le Mouloudia, samedi
prochain, au stade du 5-Juillet.
Le choc NAHD-MCA est sur
toutes les lèvres. Là où nous
sommes passés, la question qui
revient souvent est celle liée à la
présence en masse des Sang et
Or. Pour eux, il est impensable de
ne pas assister à la rencontre de
leur équipe, surtout qu’il s’agit
d’un virage important pour la
suite du championnat. Pour ce qui
est de l’ambiance d’avant-match, les
fans du NAHD répètent déjà les
chants et slogans qu’ils comptent
entonner le jour du match. Certains
ont déjà leur idée sur l’emplacement
des banderoles et drapeaux aux cou-
leurs du club dans les gradins. Tout
cela fait qu’Hussein Dey est entré de
plain-pied dans l’ambiance de ce derby
très attendu. Mais avant tout cela, les
supporters veulent éviter tout dépasse-
ment et surtout dérapage lors de ce
match. En effet, les supporters se sont
organisés afin de réussir une bonne or-
ganisation. Les Comités de quartiers,
présidés par les sages supporters, au-
ront pour mission d’encadrer les foules
et réussir la fête le week-end prochain.
Chasser le doute face
au Mouloudia !
Allag
Absents sans raison apparente
a repris
Le staff technique a
été
Entraînements au-
jourd’hui au 20-Août,
jeudi et vendredi au 5-Juillet
Choubani et Boukhanchouche
irritent le staff technique
Après le dernier nul décroché en
championnat face au DRBT, les
joueurs du NAHD ont, désormais, la
tête au prochain derby contre le MCA.
Les deux jours de repos ont certaine-
ment fait du bien aux joueurs et le
staff technique s’est penché sérieuse-
ment à corriger les lacunes consta-
tées en ce début de championnat.
C’est bien le même constat qui s’est
imposé où l’on vit une formation
husseindéenne, amorphe avec des
carences défensives et des atta-
quants manquant d’audace. Un
vis-à-vis propice au doute et qui
s’est retrouvé encouragé à y
croire par la façon d’évoluer des
rassuré de voir Nassim Allag
réintégrer le groupe. En effet,
l’ex-milieu du CSC est com-
plètement rétabli des adduc-
teurs et a repris le chemin des
entraînements avec le
groupe, mais il ne sera pas
l l Les joueurs du NAHD ont repris, mardi matin, l’entraî-
nement à Bouchaoui, après deux jours de repos. La pre-
prêt pour le derby de ce
week-end.
Après la reprise de l’entraînement qui s’est effectuée à
Bouchaoui, le staff technique a organisé, dans l’après-midi,
un match d’application entre les joueurs. Aujourd’hui à 13h,
l’équipe s’entraînera au 20-Août où le duo Bouzidi-Dziri en-
tamera la préparation du derby contre le MCA. Afin de se
familiariser avec le gazon naturel, le Nasria a obtenu
deux créneaux à l’annexe du 5-Juillet. Le staff tech-
nique mettra son dispositif et apportera ses der-
nières retouches jeudi à 9h45 et vendredi à
15h sur la pelouse de l’annexe du 5-Juil-
let.
mière séance de la semaine a été marquée par trois absences. En
effet, l'attaquant Gasmi et les deux milieux Choubani et Bou-
khanchouche n’ont pas assisté à la reprise, ce qui a provoqué la
grogne du staff technique. Choubani a fait savoir au coach qu’il
avait une affaire personnelle à régler, alors que Boukhanchouche
n’a pas donné signe de vie depuis le retour de l’équipe de Hammam-
Bourguiba. Selon une source proche du club, le duo sera exclu des
plans de Yousef Bouzidi pour le match de ce week-end. A noter que
Gasmi a été autorisé à faire l'impasse sur la reprise.
Sang et Or. On craint que cette
mauvaise passe se prolonge
encore ce week-end, ce qui
fera entrer l’équipe dans une
véritable crise de doute qui
risque de tout remettre en
cause. C’est ainsi que les
coéquipiers de Khellaf
misent sur une victoire
qui leur permettra de
chasser le doute provi-
soirement.
RCR
RCR-CRB
à huis clos
Bonne nouvelle,
avant
le déplacement
à Bologhine
Benyellès récupère Akrour,
Rabhi, Berramla et Moundji
L a reprise de l’entraînement,
qui s’est déroulée dans une
belle ambiance, suite au
premier succès décroché au stade
Zougari-Tahar, a été marquée par
le retour de plusieurs éléments, à
l’image de Akrour, Berramla et
Moundji. Des éléments qui se
sont remis de leurs blessures.
Cela se passe au moment où le
latéral gauche Rabhi a purgé sa
suspension. Ce qui constitue une
bonne nouvelle pour l’entraîneur
Abdelkrim Benyellès qui semble
avoir besoin de tout son effectif,
avant de défier l’équipe la plus en
forme du moment, l’USM Alger.
Ainsi, c’est avec un effectif au
complet que Benyellès affrontera
l’USM Alger, lui qui table sur un
bon résultat du côté de Bolo-
ghine pour confirmer le regain
de forme de cette formation du
Rapid.
Manucho et Benabderrah-
mane ratent la reprise
Deux éléments ont raté la reprise
de l’entraînement. Il s’agit du dé-
fenseur axial Farès Benabderrah-
mane et de l’attaquant ivoirien
Manucho. Si ce dernier souffrait
d’une forte grippe, Benabderrah-
mane, quant à lui, s’est présenté
en tenue de ville. Par ailleurs,
Akrour, Zidane, Moundji et Me-
gherbi se sont entraînés en solo.
Ishak S.
La joie du premier succès réalisé
par le Rapid aux dépens du Mou-
loudia de Béjaïa aura été de courte
durée puisque le rapport de la CD
de la LFP a désagréablement sur-
pris les Relizanais. En effet, c’est
avec beaucoup de désolation et
d’amertume que les dirigeant du
RCR et encore plus les supporters,
ont appris la sanction infligée au
RCR, celle de le priver de la pré-
sence du public lors de son pro-
chain match au stade
Zougari-Tahar. La CD a infligé un
match à huis clos pour le RCR
sous prétexte que quelques sup-
porters ont balancé des projectiles
au cours de ce match contre le MO
Béjaïa. En outre, la CD a infligé
une amende de 20 millions de cen-
times au RCR.
I. S.
N° 3161 LIGUE 1 ASMO Mercredi 17 21 octobre 2015 Moumoh «On retournera au stade
N° 3161
LIGUE
1 ASMO
Mercredi
17
21 octobre
2015
Moumoh «On retournera au
stade Zabana, à l’occasion du match
de la 10 e journée face au CSC»
Aoued
«Il ne faut surtout
pas baisser les bras»
née face au CS Constantine.» Les
joueurs avaient expliqué qu’ils trou-
vent beaucoup de difficulté à Boua-
kel. Ce stade, jugé trop petit, arrange
parfaitement les équipes adverses
qui optent alors pour un schéma dé-
fensif en procédant par les contre-at-
taques. Ainsi, les Vert et Blanc
devraient retourner le stade Zabana
dès le match face au CSC
Il promet une prime
de 15 millions en cas
de victoire à Béjaïa
En s’inclinant vendredi dernier
à domicile face à l’Entente de
Sétif, les Asémistes ont
concédé leur seconde défaite
de suite en championnat, la
cinquième depuis le début de
l’actuel exercice sportif. D’au-
cuns estiment que les Vert et
Blanc ont perdu pas mal de
points à l maison depuis le
début du championnat. Le me-
neur de jeu asémiste Aoued
Mohamed Amine reconnaît,
dans l’entretien qui suit, l’im-
portance des points perdus
par son équipe en champion-
nat. L’ancien sociétaire du CR
Belouizdad affirme, toutefois,
qu’il ne faut surtout pas bais-
ser les bras et qu’il faudra
continuer à travailler pour se
sortir de cette situation.
D epuis le début du cham-
pionnat, plusieurs voix
se sont élevées pour de-
mander le retour de
l’équipe au stade Ahmed-Zabana.
Certains, y compris les joueurs, ont
été unanimes à dire que l’’ASMO est
une équipe technique qui pratique
du beau football et dont les joueurs
ont besoin d’espace pour s’exprimer
à leur aise. Cette thèse s’est confir-
mée lors du derby disputé face au
Mouloudia d’Oran. En dépit de la
défaite, les coéquipiers de Sebbah
ont livré une belle prestation et ont
été nettement supérieurs au Mou-
loudia en matière de jeu. Dans ce
sens, on vient d’apprendre que les
Asémistes vont effectuer leur retour
au stade Ahmed-Zabana, à partir de
la 10e journée, à l’occasion du match
face au CS Constantine. C’est ce qu’a
déclaré le dirigeant Asémiste, Saâ-
doune Mohamed en affirmant : «Les
joueurs se sentent mal au stade Boua-
kel. Nous voulons les mettre dans les
meilleures conditions possibles. Ils ont
souhaité retourner jouer à Zabana et
nous avons pris la décision d’y retour-
ner, à partir du match de la 10 e jour-
Pour sa part, Saâdoune Mohamed
a tenu à motiver les joueurs, avant le
match de ce week-end. Cette ren-
contre revêt une grande importance
pour les Vert et Blanc qui seront
dans l’obligation d’éviter une défaite,
sous peine de s’enfoncer davantage
dans le bas du tableau. Selon lui, les
coéquipiers de Boudoumi auront
droit à une forte prime, en cas de
succès ce vendredi à Béjaïa. On parle
d’une prime de 15 millions. Voilà
qui devrait motiver davantage les
joueurs et les inciter à donner le
meilleur d’eux-mêmes face au MOB
pour renouer avec le succès et met-
tre fin à une mauvaise série de deux
défaites d’affilée en championnat.
Riad O.
qui les ont remplacés ont,
certes, donné le meilleur
d’eux-mêmes, mais ils
manquent de temps de jeu
et d’expérience. Comme je
viens de vous le dire, il
faudra vite oublier cette
défaite et penser à la suite
de la compétition, à com-
mencer par le prochain
match qui nous opposera
au Mouloudia de Béjaïa.
Face à l’ESS, vous avez
perdu votre huitième
point à domicile depuis
le début du champion-
nat. C’est un peu trop,
non ?
Il est clair que nous
avons laissé filer plusieurs
points à la maison depuis
le début du championnat.
Aujourd’hui, et après huit
journées, nous n’avons ré-
colté que sept petits points.
Cela risque d’influer négative-
ment sur notre moral, en prévi-
sion de la suite du parcours en
championnat. Mais nous
n’avons pas d’autre choix que de
continuer à travailler pour
améliorer cette situation. Il ne
faut surtout pas baisser les bras.
Avec l’aide de tout le monde,
joueurs, staff technique, diri-
geants et supporters, notre
équipe retrouvera son meilleur
niveau.
Ultime
séance ce matin
à Bouakeul
C’est la première fois que Tahar et Sebiaâ
ne sont pas convoqués par Mouassa
l l Le staff technique
asémiste, qui a
communiqué, hier, la liste
des 18 joueurs convoqués
pour la rencontre de ce ven-
dredi face au Mouloudia de
Béjaïa, a programmé un en-
traînement à partir de 9h au
stade Habib-Bouakeul. L’oc-
casion d’apporter les der-
niers réglages à son team et
de corriger les lacunes déce-
lées lors du précédent match
face à l’ESS.
Le premier responsable
de la barre technique de
la formation de M’dina
J’dida, Mouassa Kamel, a
dévoilé, hier, la liste des
18 joueurs convoqués
pour le rendez-vous de ce
vendredi face au Moulou-
dia de Béjaïa. Cette liste a
connu trois changements
par rapport au précédent
match perdu face à l’En-
tente de Sétif. En effet, le
défenseur Ali Guechi
ainsi que l’attaquant Ben-
tiba effectuent leur retour
à la compétition, après
avoir purgé leur suspen-
sion lors du précédent
match face à l’ESS. En
plus de ces deux éléments,
Mouassa a fait appel à un
jeune des U21, en l’occur-
rence l’attaquant
Nouassra qui a séduit le
coach lors des deux pré-
cédentes rencontres d’ap-
plication programmées au
stade Habib- Bouakeul.
Ces trois joueurs ont été
convoqués en lieu et place
de Benkablia, blessé, et
des deux jeunes atta-
quants, Tahar et Sebiaâ.
Ces derniers n’ont pas été
retenus par l’entraîneur
Mouassa pour le déplace-
ment à Béjaïa.
Riad O.
Sebbah reprend aujourd’hui
l’entraînement
Mise au vert à
l’hôtel «Tabet»
Liste des 18
joueurs
convoqués :
Avec du recul Amine, quelle
lecture faites-vous de votre
dernière défaite concédée à
la maison face à l’ESS ?
C’est vraiment rageant de
perdre un match de cette ma-
nière. Si on revoit le match, on
se rend compte que nous avons
dominé notre adversaire durant
la majeure partie de la première
mi-temps. On s’est procurés pas
mal d’occasions de scorer que
nous n’avons malheureusement
pas su concrétiser. Nous vou-
lions tellement gagner ce match
pour tourner la page du derby.
Mais le manque d’efficacité et
de réalisme en attaque nous a
joué un mauvais tour. Mainte-
nant, il faudra tirer les ensei-
gnements de cette défaite et se
remettre au travail pour rebon-
dir lors des prochaines rencon-
tres. Le parcours est encore
long et je suis convaincu qu’on
pourra se ressaisir inch’Allah.
Ne pensez-vous que l’ab-
sence de plusieurs coéqui-
piers à cette rencontre vous a
compliqué davantage la
tâche face à l’ESS ?
C’est sûr ! Ce n’est pas évi-
dent d’affronter une équipe
comme celle de l’ES Sétif sans
quatre joueurs titulaires. Ceux
Comment se présente pour
vous votre prochain match
face au MOB ?
Il est clair que ce match s’an-
nonce très difficile, dans la me-
sure où nous allons affronter
une solide équipe du Moulou-
dia de Béjaïa. Ce dernier va bé-
néficier de l’avantage du public
et du terrain. De notre côté, et
après avoir perdu nos deux pré-
cédents matchs en champion-
nat, on fera tout ce qui est en
notre possible pour revenir de
Béjaïa avec un résultat positif.
Malgré la difficulté de la tâche,
on fera tout notre possible pour
être à la hauteur et faire plaisir
à nos supporters qui attendent
beaucoup de nous.
Entretien réalisé par Riad O.

l l A l’issue de cet ul- time entraînement,

les joueurs asémistes pren- dront la route de l’hôtel «El Mouahidine», afin de déjeu- ner. Par la suite, les joueurs prendront se rendront à Bé- jaïa, pour préparer la ren- contre de ce vendredi. Les coéquipiers de Boudoumi effectueront leur tradition- nelle mise au vert à l’hôtel «Tabet».

leur tradition- nelle mise au vert à l’hôtel «Tabet». Comme ce fut le cas lundi dernier,

Comme ce fut le cas lundi dernier, le défenseur central Sebbah Zine El Abdine s’est également absenté, hier, à l’en- traînement qui s’est déroulée au stade Habib-Bouakeul. Selon nos indiscrétions, le joueur en question souffre d’une petite blessure au niveau de la cuisse. Ne voulant pas

prendre le moindre risque avec lui, le staff technique a ménagé Sebbah qui devrait reprendre aujourd’hui le travail avec le groupe, avant d’aller effectuer le déplacement avec le groupe à Bé- jaïa, pour préparer la rencontre face au MOB.

Gardiens de but :

Fellah, Khelladi Défenseurs :

Barka, Oussaâd, Belaid, Boukatouh, Masmoudi, Sebbah, Ali Guechi Milieux de terrain :

Hadji, Hadded, Bou- mechra, Boudoumi, Aoued, Tabti. Attaquants :

Bentiba, Elghoumari, Nouassra

Communiqué Profitez de la Super Promo Mobile de Mobilis Mobilis lance sa super promotion Mobile
Communiqué
Profitez de la Super Promo
Mobile de Mobilis
Mobilis lance sa super promotion Mobile avec des remises
à couper le souffle allant jusqu'à 85% de remises ! Plus de 40
modèles de smartphone et tablettes, toutes gammes confon-
dues, sont proposés à travers les 173 agences commerciales
de Mobilis, avec des réductions alléchantes allant de 10%
jusqu'à 85%, en plus d'une SIM Mobtasim offerte. Une oc-
casion à ne pas rater pour acquérir un nouveau Smartphone
ou une nouvelle tablette et vivre ainsi l'expérience de la 3G
de Mobilis grâce aux offres Data (internet mobile) post-
payées et prépayées, destinées aux clients particuliers et en-
treprises. Une telle opération permettra aussi aux clients et
clients potentiels de Mobilis d'accéder à une gamme de sup-
ports mobiles à des tarifs très accessibles.
N° 3161 18 Mercredi LIGUE 1 21 octobre 2015 CSC DRBT
N° 3161
18
Mercredi
LIGUE 1
21 octobre
2015
CSC
DRBT

Khenchla pour conclure

la préparation

Khenchla pour conclure

la préparation

Khenchla pour conclure

Khenchla pour conclure

la préparation

la préparation

Khenchla pour conclure

la préparation

Khenchla pour conclure

la préparation

En préparation du prochain rendez-vous face à la JSK, le DRB Tadjenanet sera opposé aujourd’hui en amical face à formation de Khenchela. Une partie dans la quelle Boughe- rara profitera pour améliorer le rendement de son équipe après le match nul concédé il y a quelques jours face à la JSK. Le coach du DRBT insistera dans cette partie sur la ligne offensive qui, depuis quelques matches, trouve des difficultés à faire la différence.

Nezouani le seul absent

A la reprise des entraînements hier, seul l’at- taquant Nezouani n’a pas répondu à l’appel. L’ancien du RCA a pris attache avec le staff technique pour l’informer d’un empêchement

familial. Le reste du groupe de la formation de Tadjenanet a lui entamé sa préparation du match face à la JSK prévu en fin de semaine.

Bougherara s’est réuni avec ses joueurs

Avant l’entame de la séance, Bougherara s’était réuni avec ses joueurs. En dépit du match nul concédé face à l’USMH, il a tenu à féliciter ses poulains des efforts et du rende- ment collectif. Il les appellera à maintenir la même volonté de travail dans la semaine pour en venir à bout du nouvel adversaire, un club que l’entraîneur du DRBT connaît bien, à sa- voir la JSK.

T. H.

Aieb «Face à l’USMH la chance nous avait tourné le dos»

Vous avez perdu un match à votre porté face à l’USMH un commentaire ? C’est vrai que c’était une rencontre qu’on pouvait ga- gner. Nous avions imposé notre domination sur l’USMH et nous sommes ar- rivé à nous créer pas mal d’occasion, mais il y’a des jours ou la chance vous tourne le dos et ce match face à l’USMH était un exemple. La JSK sera votre prochain adversaire, comment se

déroule la préparation de ce rendez-vous ? La JSK est l’un des plus grands clubs en Algérie, mais cela n’empêche que ça reste un match comme tous les autres ce qui fait que notre préparation ne change pas. Le staff technique a sans doute dû arrêter quelques re- marques du match face à l’USMH nous essayons donc d’en corriger un maximum durant la semaine. Vos supporters rêvent au- jourd’hui du derby. Qu’en

est-il des joueurs ? Les supporters ont le droit de voir grand, d’espérer que leur club favori atteigne les sommets, or de notre côté on voudrait rester réaliste et ne pas s’enflammer. Notre ob- jectif premier sera celui du maintien et après 8 journées on ne peut pas dire qu’il est assuré. Il faut gérer match par match et qui sait ce que la fin de saison nous réserve, nos supporters méritent tout le bien. K.B

PUB

Anep : 31015650 / Le Buteur du 21-10-2015
Anep : 31015650 / Le Buteur du 21-10-2015
le bien. K.B PUB Anep : 31015650 / Le Buteur du 21-10-2015 Les joueurs veulent Zeghdoud
le bien. K.B PUB Anep : 31015650 / Le Buteur du 21-10-2015 Les joueurs veulent Zeghdoud

Les joueurs veulent Zeghdoud comme

entraîneur
entraîneur
du 21-10-2015 Les joueurs veulent Zeghdoud comme entraîneur surtout que l’équipe reste sur une lourde dé-

surtout que l’équipe reste sur une lourde dé- faite concédée chez la JS Saoura sur le score de quatre buts à un.

Hamza S.

C’ est une occasion en or qui va se présenter à Mounir Zeghdoud ce week-end

lorsqu’il dirigera l’équipe du Chabeb de Constantine face à l’USM Blida. La di- rection du club vient de placer sa confiance en ce jeune technicien pour assurer l’inté- rim. Les supporters espèrent que Zeghdoud parvienne à réussir sa mission et mener l’équipe vers le succès face à l’équipe de la ville des Roses. Les Sanafirs pensent que ce nouvel entraîneur a tous les moyens pour réussir sa mission et suivre les pas des jeunes techniciens tels que Madoui et Hamdi. Pour leurs parts, les joueurs sont fa- vorables à sa nomination comme technicien de l’équipe. Il faut dire que l’ancien socié- taire de l’USMA s’entend parfaitement avec les joueurs. Le jeune technicien a également la confiance des fans. Selon une source au- torisée, les joueurs du Chabeb, et lors de leur réunion avec le président, Hadded, ont été unanimes à dire au boss qu’il souhaite le maintien de Zeghdoud à la tête de la barre technique, affirmant aussi qu’ils feront tout leur possible pour provoquer le déclic ce vendredi face à l’USM Blida. Il faut dire aussi que cet ex-joueur n’avait pas les pleins pouvoir au sein de la barre technique,

puisque le dernier mot revenait à l’ancien coach, Velud, même si l’ancien défenseur de l’EN donnait de précieux conseils au tech- nicien français. Les supporters du Chabeb espèrent que le véritable départ de leur team se fasse ce vendredi contre l’USM Blida,

Bencherifa out face à l’USM Blida

l l C’est officiel, le défenseur Walid Bencherfia ne sera pas de la partie ce vendredi face à l’USM Blida. L’absence de l’ancien

joueur de la JSK contre l’USMB constitue un véritable coup dur pour l’équipe au vu de son importance dans le club. Outre Bencherfia, l’équipe de la ville de Cirta sera privée face à l’USMB des services d’autres éléments tels que le Malgache, Voavy. Selon nos indiscré- tions, Bencherifa sera de retour à la compétition face à l’ASMO.

Voavy en solo

l l Le joueur malgache, Voavy, s’est entraîné hier en solo en se

contentant de quelques tours de piste. En attendant d’effectuer des tests médicaux, le joueur en ques- tion ne sera pas de la partie ce ven- dredi face à l’USM Blida.

Menad «Des clubs comme le CSC et le MCA ne se refusent pas, mais…»

Est-il vrai que vous aviez été officiellement contacté par les res- ponsables du CSC ? Oui, j’ai reçu officielle- ment une offre de la part des responsables du Cha- beb de Constantine. C’est le président Mohamed Haddad qui m’a contacté en personne. Je profite pour le remercier vive- ment d’avoir pensé à moi et de m’avoir proposé de rejoindre la barre tech- nique de l’équipe en rem- placement à Velud. Et quelle a été votre réaction ? Je ne vous cache pas que j’ai été franc avec mon interlocuteur. Ma réponse a été similaire à celle que j’avais eue avec les dirigeants du Mou- loudia d’Alger. J’ai quelques engagements personnels. J’ai établi une

demande de visa et j’at- tends une réponse pour les tout prochains jours. Si j’ar- rive à résoudre ces pro- blèmes, je pourrai alors répondre à l’offre des res- ponsables du Chabeb. On comprend donc à tra-

«J’ai à tout expliqué Haddad»
«J’ai à tout
expliqué
Haddad»

vers vos propos que vous

n’aviez pas refusé l’offre des responsables du CSC

?

Et qui a dit cela. Des clubs comme le CSC et le MCA ne se refusent pas.

Chaque entraîneur rêve d’entraîner ce genre de club qui possède un public nombreux. Donc on peut voir Menad à la tête de la barre tech- nique du CSC… Bien sûr. Si je parviens à résoudre mes problèmes, je répondrai par l’affirmatif à l’offre des responsables du Chabeb de Constan- tine. J’aime être stable dans ma tête quand j’entame ma mission à la tête de la barre technique de n’im- porte quel club. C’est ce que j’ai expliqué au prési- dent du Chabeb. Les supporters rêvent de vous voir au Chabeb. Votre commentaire ? C’est un honneur pour moi d’être un entraîneur d’un aussi grand club comme le Chabeb. Je re- connais aussi que le dis- cours du président Haddad m’a motivé. J’es- père vraiment résoudre ra- pidement les problèmes et rejoindre par la suite la tête

de la barre technique du Chabab. Entretien réalisé par Hamza S.

N° 3161 LIGUE 2 Mercredi 19 21 octobre 2015
N° 3161
LIGUE
2
Mercredi
19
21 octobre
2015
N° 3161 LIGUE 2 Mercredi 19 21 octobre 2015 ASO CABBA – ASO reporté pour samedi
N° 3161 LIGUE 2 Mercredi 19 21 octobre 2015 ASO CABBA – ASO reporté pour samedi

ASO

CABBA – ASO reporté pour samedi

De la pression en perspective

– ASO reporté pour samedi De la pression en perspective L e prochain match de l’ASO

L e prochain match de l’ASO en déplacement face au CABBA se jouera samedi prochain au lieu de vendredi comme l’a

précisé le site de la Ligue nationale qui a préféré reporter la rencontre de 24h. Les deux équipes ont été averties de la nou- velle date et aussi de l’horaire qui sera à

16h00, ce qui a modifié aussi les prépara- tifs de l’entraîneur Wallemme qui devra ajouter une séance de travail vendredi matin avant le départ de l’équipe. L’ASO sera alors sous pression des autres scores car elle jouera un jour plus tard et connai- tra les résultats des autres concurrents. Les joueurs seront condamnés à réaliser une performance s’ils veulent rester parmi les trois premiers du classement avant le grand derby de Belabbés.

L’équipe se déplacera vendredi

Le groupe prendra la route pour la ville de Bordj Bou Arréridj vendredi après une dernière séance. Le départ était prévu jeudi mais étant donné le report du match de 24h, la direction a modifié ses réserva- tions pour la nuit du vendredi.

Le match sera retransmis

La raison du report de 24h est due à la retransmission en direct sur une chaine privée, cela permettra aux supporters qui ne feront pas le voyage de voir les cama- rades de Boussaïd à l’œuvre dans un match très important pour l’équipe. Par A.F.

Les supporters veulent faire un grand déplacement

Les supporters qui ont repris espoir suite à la dernière victoire et au classe- ment actuel de leur équipe, veulent faire le plus grand déplacement cette saison pour soutenir leurs joueurs dans ce match, surtout que leur pré- sence a toujours été bénéfique pour les joueurs qui ont besoin de soutien moral surtout en ce moment de la compétition.

Wallemme maintient son 3-5-2

Deux ou trois changements à faire

Le coach de l’ASO semble convaincu que le meilleur disposi- tif tactique pour l’équipe en ce mo- ment reste le 3-5-2 qui a permis à l’équipe de rester parmi les équipes qui jouent les premiers rôles sur- tout avec l’absence de joueurs du milieu du terrain et aussi un me- neur de jeu, il devrait continuer à adopter ce schéma tactique pour le match de samedi prochain.

Concernant le prochain match de sa- medi, Wallemme devra opérer deux ou trois changements par rapport au dernier match. D’après les dernières séances, il se peut qu’il réintègre son premier portier Salhi lors de cette rencontre pour lui per- mettre de rester en forme en plus d’un milieu de terrain offensif à la place de Tatem qui sera suspendu. Il changera aussi l’un de ses attaquants surtout avec le retour de Madouni et Khoudja.

Salah : «On ne pense qu’au prochain match»

Comment était la re- prise ? On s’est remis au tra- vail comme d’habitude mais cette fois-ci avec un moral au beau fixe et une très bonne am- biance car la dernière victoire nous a fait beaucoup de bien, elle nous a permis de nous rapprocher du leader. Travailler dans des conditions pareilles est favorable pour le groupe qui a un match important à préparer. Vous étiez très content à la fin du dernier match… C’est vrai, non seule- ment parce que j’ai mar- qué un but mais parce que mon équipe a pu gagner ce match très important où nous avons souffert de pres- sion tout au long de la rencontre. J’étais avec mes coéquipiers très soulagés de la victoire et il fallait bien exprimer cette joie. Cela représentait-il pour vous le bout du tunnel ? En quelques sortes, j’ai beaucoup souffert de blessures lors des deux dernières saisons ce qui m’a freiné dans ma car- rière. Cette saison, les choses semblent meil- leures et j’espère que ça

va continuer car je veux faire une grande saison et atteindre l’objectif de l’accession avec mon équipe. Vous aurez un match encore plus difficile le week end prochain, comment le voyez- vous ? On y pense beaucoup car c’est le match de la confirmation, après avoir pu retrouver le succès à domicile, nous avons besoin d’un bon résultat à l’extérieur, il faut reprendre la confiance hors de nos bases, c’est important pour nous et cela néces- site un gros effort. La motivation ac- tuelle du groupe sera-t-elle suffisante pour une telle affiche

?

On doit être très mo- tivés pour réaliser un bon résultat mais on aura besoin d’être aussi bien organisés sur le terrain, solidaires et très volontaires, défendre en bloc et opérer par des contres pour déstabili- ser l’adversaire, c’est un travail multiple, nous avons besoin d’être très concentrés sur notre sujet. Entretien réalisé par

Ahmed Feknous

sur notre sujet. Entretien réalisé par Ahmed Feknous MCS Les joueurs blessés et les suspendus tracassent

MCS

Les joueurs blessés et les suspendus tracassent Boufenara

D epuis le début de la sai- son rien ne va plus au sein du MCS qui après huit journées se trouve

toujours en bas du tableau. La der- nière défaite de vendredi dernier face à l’ASO a compliqué la situation du club qui ne rassure pas du tout les Saïdis. Le nouvel entraîneur du MCS qui est venu en pompier la semaine dernière, trouve d’énormes difficul- tés pour faire les réglages nécessaires avec un effectif limité à cause des blesses et des absents.

Le MCS n’arrive pas à créer une dynamique de bons résultats

La défaite face à l’ASO a fait mal au MCS qui retourne la case départ. Ce faux pas à Chlef est venu au mauvais moment car cette équipe de Saïda n’arrive pas à créer une dynamique de bons résultats qui pourrait faire sortir ce club de cette zone dange- reuse. Le MCS est en train de vivre des moments difficiles car il est à un point du premier relégable.

Même à domicile il ne convainc pas

Le MCS est fragile en déplace- ment et lors de chaque match joué en dehors de ses bases il revient avec une sévère défaite. Et même à domi- cile les Saïdis, malgré qu’ils gagnent, ils n’arrivent pas à développer un bon jeu à même de convaincre. A chaque fois la victoire vient dans la douleur et la manière est toujours absente, comme c’était le cas lors du

est toujours absente, comme c’était le cas lors du dernier match à domicile face à l’ASK.

dernier match à domicile face à l’ASK. Cette situation ne rassure ni l’équipe ni ses supporters car depuis le début de la compétition le MCS n’a pas montré un bon visage et Boufe- nara aura besoin de temps pour faire les réglages nécessaires.

L’équipe fragile en dehors de ses bases

En plus de ne pas convaincre lors des matchs qu’il joue à domicile, il ne rassure pas du tout car les défaites sont lourdes en dehors de ses bases, où il revient avec pas moins de trois buts encaissés et c’est le prix de réfé- rence pour ce club. Tout cela tracasse

Boufenara qui a un groupe pas du tout apte à réaliser cet exploit qui est d’aller chercher des succès en dépla- cement.

Ça se complique

Face à l’ASO un bon résultat était impératif pour sortir de cette zone dangereuse car le doute commence à se faire sentir au sein de l’effectif du MCS et seuls deux bons résultats de suite peuvent débloquer la situation. La perte de précieux points ne s’ar- rête pas et ce n’est pas un bon signe pour le club et l’entraîneur Boufe- nara aura fort à faire pour redresser la barre.

L’indiscipline assombrit la situation

Vendredi dernier, le MCS pouvait facilement revenir avec les trois points du match de Chlef mais les camarades de Soudani ont mal géré cette rencontre et surtout la deuxième période où il y avait de l’indiscipline chez certains éléments qui ont écopés des cartons jaunes et rouges gratuitement, ce qui a facilité la tâche à l’ASO de revenir au score et d’arracher une victoire qui était inespérée. Cet état d’esprit va com- pliqué davantage la situation du club, ce qui poussera l’entraîneur Boufe- nara à sévir et à frapper avec une main de fer avant qu’il ne soit trop tard car c’est l’avenir du club qui est en jeu.

Boufenara face aux absents et aux blessés

Depuis son installation le nouvel entraineur du MCS se trouve dans une situation pas du tout conforta- ble et compliquée puisqu’il n’a jamais eu sous sa coupe l’ensemble de l’ef- fectif. A chaque fois, il y a un lot de joueurs blesses et l’infirmerie affiche toujours complet. En plus, il y a ce problème de cumuls de cartons. Ce vendredi face au CRBAF, Boufenara devra gérer l’équipe avec un effectif réduit où Seddik et Laribi seront ab- sents après avoir écopé d’un carton rouge, d’où les énormes difficultés que Boufenara va trouver pour ali- gner le 11 entrant.

AMAR B.

Boufenara va trouver pour ali- gner le 11 entrant. AMAR B. PAC Travail tactique au menu

PAC

Travail tactique au menu s L e Le coach joueurs devrait du Para- aligner la
Travail tactique au menu
s
L e
Le coach
joueurs
devrait
du Para-
aligner la
dou AC ont re-
même équipe
pris
les
entraînements
pour préparer
leur prochain
match face à l’AS
Boussaâda. La
séance qui a eu
lieu hier matin
au stade Ahmed-
Falek de Hydra,
s’est déroulée en
présence de tous
les joueurs. Une
bonne nouvelle
pour Cherif El
Ouazzani, qui
aura l’intégralité
du groupe à sa
disposition pour
préparer le pro-
chain rendez-
vous. Lors de
cette séance, le
staff technique a
axé son travail
sur le volet tac-
tique. En effet,
Cherif El Ouaz-
zani et ses ad-
joints, ont insisté
Selon nos
sources, l’entraî-
neur en chef de
Paradou ne
compte pas faire
de changements
pour le prochain
match. En effet, le
coach mise sur la
stabilité, il devrait
ainsi reconduire
les mêmes élé-
ments qui ont réa-
lisé le premier
succès à l’extérieur
la semaine précé-
dente à Oum El
Bouaghi face à
l’US Chaouia.
Dernière
séance
aujourd’hui
sur le position-
nement des
joueurs sur le
terrain.
Le Paradou AC
effectuera au-
jourd’hui la der-
nière séance à
Alger. En effet, les
protégés de Che-
rif El Ouazzani se
rendront demain
à Bousaâda pour
affronter l’équipe
locale.
Rachid C.
N° 3161 20 Mercredi LIGUE2 21 octobre 2015
N° 3161
20
Mercredi
LIGUE2
21 octobre
2015
N° 3161 20 Mercredi LIGUE2 21 octobre 2015 JSMB Les Béjaouis préparent El Eulma L es
N° 3161 20 Mercredi LIGUE2 21 octobre 2015 JSMB Les Béjaouis préparent El Eulma L es

JSMB

Les Béjaouis préparent El Eulma

L es Vert et Rouge de la JSM Béjaïa se projettent vers l’avenir, en prépa- rant la prochaine

rencontre face au MCE Eulma de ce mercredi, dans le cadre de la 9e journée du championnat. Après le déclic, les gars de la Soummam visent la confirma- tion pour améliorer leur classe- ment et se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise. La victoire de samedi dernier face à l’O Médéa semble avoir motivé da- vantage les joueurs à aller cher- cher un autre succès à l’extérieur pour remonter au classement et se replacer sur le podium dans les meilleurs délais. C’est ce que nous avons constaté lors de la séance de travail effectuée avant-hier lundi au stade de l’UMA où tout le monde est mobilisé pour récupérer les points perdus depuis l’entame de la compétition. Bien que la tâche ne soit pas facile, les joueurs se sont montrés conscients de ce qui les attend et veulent relever le défi.

Le staff technique remobilise les troupes

En effet, après avoir amorcé le déclic avec ce succès important arraché face à l’Olympique, place à la remobilisation où le nou- veau coach, Saïd Hammouche, à la tête de l’équipe depuis une se- maine, a discuté avec les joueurs en les remerciant des efforts

a discuté avec les joueurs en les remerciant des efforts fournis samedi dernier et qui ont

fournis samedi dernier et qui ont donné leurs fruits avec ce précieux succès, tout en leur ex- pliquant qu’ils ne doivent pas s’enflammer en ne pensant qu’à l’avenir pour tenter de confirmer cela avec un bon résultat face au MCE Eulma. Un match sur le- quel le technicien algérois mise énormément pour s’éloigner de la zone des turbulences.

Les joueurs libérés et motivés

Au cours de notre discussion avec les joueurs, la majorité d’entre eux ont tenu à afficher leur détermination à aller cher-

cher cette victoire à l’extérieur en se montrant conscient de la tâche qui les attend et décidés à fournir plus d’efforts pour amé- liorer leur classement. Le der- nier succès les a éveillés après avoir traversé des moments dif- ficiles au début du champion- nat, suite à la série de mauvais résultats. Le discours de Ham- mouche s’est répercuté positive- ment sur le groupe, car les joueurs se sont montrés libérés et motivés à enchaîner avec un autre résultat positif, en dépit de la difficulté de la mission.

H. L.

Benmansour et Kraouche aux soins

Ayant contracté des blessures diverses, les deux joueurs Benmansour et Kraouche continuent leurs soins. Ainsi, ils devraient récupérer d’abord leurs forces pour espérer être du voyage pour le déplacement de ce week-end à El Eulma.

Les Béjaouis connaîtront leur adversaire en coupe aujourd’hui

C’est aujourd’hui mercredi que le tirage au sort du dernier tour de la Coupe d’Algé- rie s’effectuera au siège de la Ligue régionale à Alger. Les Vert et Rouge, qui se sont quali- fiés dernièrement face à l’équipe du Ruis- seau, seront fixés sur leur adversaire à l’issue de ce tirage d’Alger attendu par les fans.

Djahel toujours absent

Contrairement aux autres éléments qui se prépa- rent dans la sérénité, selon le programme mis en place par le staff technique, le défenseur Djahel n’a pas encore repris les entraînements, pour des raisons que tout le monde ignore. Cela dit, le staff technique souhaite bénéficier des services de tous les éléments pour le rendez-vous de ce week-end face au MCEE.

Sid Rouhou et Hammouche ont longuement discuté avec Kacem

Suite à sa colère affichée après avoir été écarté de la liste des 18, lors de la rencontre qui a opposé son équipe à l’O Médéa, le jeune gardien Kacem a pris part au travail de lundi dernier. Néanmoins, à la fin de l’exercice, le coach des gardiens Sid Rouhou et Hammouche ont eu une longue discussion avec lui, pour le convaincre sur les choix effectués samedi dernier.

Lamaïci : «Nous

tâcherons de maintenir cette bonne dynamique»

Le défenseur La- maïci, qui a été promu capitaine face à l’O. Médéa, a évoqué la bonne forme de son équipe, suite au der- nier succès et souhai- terait maintenir cette dynamique aussi long- temps que possible.

Vous avez réussi à dé- crocher une belle vic- toire face à l’OM, votre sentiment… Je ne vous cache pas que nous sommes très heureux d’avoir arraché ce succès après avoir subi une grosse pression du- rant la semaine, à cause des résultats réalisés la veille et la dernière place dans laquelle on s’est re- trouvés. De ce fait, nous étions dans l’obligation de bien réagir pour aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe et éviter de se compliquer la tâche en fournissant beaucoup d’efforts sur le terrain afin de réussir ce succès et mettre un terme à la mauvaise série. Mais vous avez at- tendu l’ultime minute pour inscrire le seul but de la victoire, que pensez-vous ? Effectivement, je ne vous cache pas que l’adversaire du jour nous a créé beaucoup de difficultés durant la partie, en optant pour la défensive alors que nous avions dominé les débats et on s’est procuré beaucoup d’occasions, mais la chance n’a pas été de notre côté. Nous avons continué à presser jusqu’à marquer le seul but ô combien précieux. Est-ce le vrai déclic ? Oui, dans la mesure où nous avons traversé des mo- ments difficiles, notamment la dernière rencontre en championnat face à l’OM Arzew qui nous a causé beau- coup de frustration. Malgré cela, on a continué à travail- ler, puisqu’après la qualifica- tion en Dame de coupe, on

ler, puisqu’après la qualifica- tion en Dame de coupe, on commence à retrouver nos repères. Et

commence à retrouver nos repères. Et qu’en est-il de la ren- contre qui vous attend ce week-end face au MCE Eulma ? Ça sera un match difficile, car nous aurons à faire à une bonne équipe du MCE Eulma qui n’est pas facile à manier chez elle et sur son propre ter- rain. Quant à nous, nous sommes plus que jamais mo- tivés et décidés à faire mieux à l’avenir. Donc, déterminés à arra- cher d’autres succès… Effectivement, vu la vo- lonté des joueurs, nous sommes encore plus détermi- nés à aller de l’avant et main- tenir cette belle série aussi longtemps que possible. Entretien réalisé par H. L.

aussi longtemps que possible. Entretien réalisé par H. L. CABBA Toual est-il aussi indétrônable que ça

CABBA

Toual est-il aussi indétrônable que ça ?

T out le monde est d’ac- cord pour dire que la responsabilité du revers concédé face à l’ASK est

partagé entre tous les acteurs, no- tamment le président Boudjelal qui ne peut subvenir aux besoins fi- nanciers du club. Le coach qui per- siste et signe dans ses choix, et enfin des joueurs qui oublient par- fois le respect qu’ils doivent vouer aux couleurs qu’ils portent. Dans ce contexte, la plupart ont paru à maintes occasions manquer de motivation sous prétexte que le président n’a pas tenu ses pro- messes, alors que d’autres donnent l’impression d’être hors du coup à l’image du gardien Toual qui en- dosse une bonne dose de respon-

sabilité sur les buts encaissés face à l’ASK. Et ce n’est pas la première fois qu’il commet des bévues. Le portier du CABBA est capable du meilleur comme du pire. Vendredi passé, il est passé à côté de la plaque et encore ce n’est que grâce à la présence de Bekakchi dans l’axe central défensif que la note a été moins salée. Il faut dire que Toual devait faire banquette il y a longtemps à cause de son rende- ment général, mais l’on a persisté à lui faire confiance dans la cage tou- jours avec le même résultat. Pour- tant, ce n’est pas la manière la plus indiqué pour lui permettre d’avan- cer et d’être utile à son équipe.

A. B.

Alaoui, une simple doublure ?

R ecruté durant l’intersaison, Alaoui n’a fait qu’une seule

apparition en Coupe d’Al- gérie, sans pour autant avoir sa chance en cham- pionnat. Pourtant, le gar- dien de ce poste a montré beaucoup de fébrilité, no- tamment sur les tirs loin- tains un exercice qui est loin d’être son point fort. Vu la méforme de Toual, Alaoui mériterait qu’on lui offre l’opportunité de s’il- lustrer surtout qu’aux en- traînements il est en train de faire tout son possible par son sérieux et sa persé-

vérance pour attirer l’atten- tion de son coach.

Bouguelmouna un joker en carton

Bouguelmouna occupe depuis plusieurs matchs le banc des remplaçants. Il est utilisé à chaque fois comme

joker quand l’équipe est dans le besoin de marquer, comme ce fut le cas face à l’ASK. Il a fait son appari- tion en début de seconde période (46’) à la place du jeune milieu de terrain Oussalah. L’objectif du coach était d’épauler Zer- guine en attaque, mais en-

fois

une Bouguelmouna n’a rien pu

core

faire. En réalité, cet atta- quant doué de plusieurs qualités comme la rapidité d’exécution ou encore la percussion mérite une place de titulaire si bien sûr Khezar abando