Vous êtes sur la page 1sur 3

MPSI : limites, thÈorËme de bijection, dÈcomposition en ÈlÈments simples

1 EXERCICES

1 Exercices

Exercice 1.1 Pour n 2 N , on considËre la fonction f n , dÈÖnie sur R + par :

f n (x) = x + x 2 + ::: + x n

1. Montrer que líÈquation f n (x) = 1 admet une unique solution sur líintervalle [0; 1], que líon notera u n .

2. Etudier la monotonie de la suite (u n ) n :

3. DÈterminer la limite L de la suite (u n ) n (on Ècrira f n sous une autre forme)

4. Donner un Èquivalent de u n L

Exercice 1.2 Pour tout entier n supÈrieur ou Ègal ‡ 1, on dÈÖnit la fonction f n par :

8x 2 R + ;

f n (x) = x n + 9x 2 4 :

1. Montrer que líÈquation f n (x) = 0 nía quíune seule solution strictement positive, notÈe u n .

2. Etudier la monotonie de la suite (u n ) n :

3. En dÈduire la convergence de la suite (u n ) n et expliciter sa limite L.

Exercice 1.3 On note (E n ) líÈquation (E n ) :

x 3

x 2 1 = n:

1. Montrer que pour tout entier n > 3; líÈquation (E n ) possËde une unique solution, notÈe x n ; sur líintervalle [2; +1 [:

2. Quelle est la monotonie de la suite (x n ) n ?

3. La suite (x n ) n est-elle convergente ? Quelle est sa limite ?

4. Donner un Èquivalent de x n :

MPSI : limites, thÈorËme de bijection, dÈcomposition en ÈlÈments simples

2 INDICATIONS

2 Indications

Indication pour líexercice 1.1 :

1. Appliquer le thÈorËme de bijection ‡ f n sur [0; 1]

2. Comparer f n +1 (u n +1 ) (facile) et f n +1 (u n ) (on explicitera f n +1 (x) en fonction de f n (x) et de x): En dÈduire la com- paraison entre u n +1 et u n :

3. Ecrire explicitement que f n (u n ) = 0: Remarquer alors quíil síagit díune somme de suite gÈomÈtrique et on remercie notre cher Karl Friedriech Gauss (il lía retrouver ‡ 10 ans !, ‡ quand la MathAcademy :=)) JustiÖer que (u n ) n ! 0

(on montrera que u n 6 3 4 lorsque n est assez grand) et en dÈduire la limite.

4. Utiliser líÈgalitÈ f n (u n ) rÈÈcrite selon la question prÈcÈdente.

Indication pour líexercice 1.2 :

1. ThÈorËme de bijection

2. Comparer f n +1 (u n ) (simpliÖer f n +1 (x) f n (x)) et f n +1 (u n +1 ):

2

3. Expliciter f n (u n ) = 0 ; justiÖer que u n 6 3 , en dÈduire lim

n !+1 (u n ) n puis lim

n !+1 u n

Indication pour líexercice 1.3 :

1. TheorËme de bijection.

3

2. Comparer f (x n ) et f (x n +1 ); f (x) = x 1 ; en dÈduire la comparaison entre x n et x n +1

x

2

3. Supposer que la suite est bornÈe, en dÈduire la convergence et passer ‡ la limite dans la relation satisfaite par x n :

4. Utiliser la relation satisfaite par x n et factoriser au dÈnominateur le dominant, simpliÖer, vous aurez une souris toute chaude, pardon, líÈquivalent de x n :=)

MPSI : limites, thÈorËme de bijection, dÈcomposition en ÈlÈments simples

3 CORRECTIONS

3 Corrections

Correction de líexercice 1.1 :

Correction de líexercice 1.2 :

Correction de líexercice 1.3 :

Indisponible actuellement (mais cela va venir) Indisponible actuellement (mais cela va venir) Indisponible actuellement (mais cela va venir)