Vous êtes sur la page 1sur 4

Exercice 1 :

1. On constate que le spectre propos est born par fmax =10 kHz ; la frquence dchantillonnage
devrait donc tre suprieure 2fmax =20 kHz.

2. Comme on propose fe =16 kHz, il y aura invitablement du recouvrement spectral pour f>fe-fmax =6
kHz.

3. En filtrant analogiquement le signal temporel avant de lchantillonner, on pourra supprimer les


frquences suprieures et viter ainsi tout recouvrement jusqu la frquence de
Nyquist fN

4. On a ainsi gagn 2 kHz de bande passante non perturbe par le recouvrement spectral.
Exercice 2 :
1. Ce signal comporte quatre composantes spectrales situes en f = 50, 125, 190, 300 Hz.

La frquence dchantillonnage devra donc valoir au moins 2fmax= 600 Hz.

2. En choisissant Fe= 3femin= 1800 Hz, il ny aura pas de recouvrement spectral. Dans la bande de base,
il ny aura donc pas dautres raies spectrales que celles donnes au point 1.

Bande de base

Exercice 3 :
1. Comme lon a Fe = 600 [Hz], la frquence de Nyquist vaut . On constate
que le thorme dchantillonnage nest pas respect et quil y aura du recouvrement spectral.
2. Les frquences replies vaudront dans la bande
de base. Le cosinus de frquence 540 Hz sera donc peru comme un cosinus de frquence 60 Hz
(frquence apparente).

3. Le signal reconstruit et suivi dun filtre passe-bas idal vaudra donc


.

Exercice 4 :
1. et 2. Voir la figure.

3. Selon le cours, la puissance du bruit de quantification est donne par :


La valeur efficace du bruit est par dfinition :

En tenant compte des valeurs numrique, on a :

4. Le rapport signal-sur-bruit (SNR) se calcule comme suit :