Vous êtes sur la page 1sur 9

- 1

-

FACULTE DES SCIENCES

Avril 2018

DOMAINE :

SCIENCES ET TECHNOLOGIES

MENTION :

PHYSIOLOGIE ANIMALE-PHARMACOLOGIE-COSMETOLOGIE

PARCOURS : FONDAMENTAUX DE PHYSIOLOGIE ANIMALE- PHARMACOLOGIE-COSMETOLOGIE

S3

Polycopié UE PHYSIOLOGIE DE LA DIGESTION de RAKOTONDRAZAFY Jennie

FIGURES

CHAPITRE A – CARACTERISTIQUES GENERALES DE L’APPAREIL DIGESTIF

A – CARACTERISTIQUES GENERALES DE L’APPAREIL DIGESTIF Figure 1 A : Tube digestif Figure 1 B

Figure 1 A : Tube digestif

DE L’APPAREIL DIGESTIF Figure 1 A : Tube digestif Figure 1 B : Tube digestif avec

Figure 1 B : Tube digestif avec les organes

annexes en bleu Figure 1 : Appareil digestif humain Laliment qui entre dans le tube par la bouche = Ingestion (1) ne rentre à lintérieur de l`organisme que lorsquil y a absorption (2). Tout ce qui nest pas réabsorbé va dans les fèces (3) et donc sera perdu pour l`organisme.

va dans les fèces (3) et donc sera perdu pour l`organisme. Figure 2 : Schéma de

Figure 2 : Schéma de l’histologie générale du tube digestif

- 2 -

- 2 - Figure 3 : Histologie de la paroi digestive Figure 4: Voies réflexes centrales

Figure 3 : Histologie de la paroi digestive

Figure 4: Voies réflexes centrales (longues) et locales (courtes) du tractus gastro- intestinal
Figure 4:
Voies réflexes
centrales
(longues) et
locales
(courtes) du
tractus gastro-
intestinal
(longues) et locales (courtes) du tractus gastro- intestinal Figure 5 : Contrôle nerveux du tractus gastro-intestinal

Figure 5 : Contrôle nerveux du tractus gastro-intestinal

- 3 -

CHAPITRE B - BOUCHE ET ORGANES ASSOCIES

Figure 6 : Types de dents Figure 7 : Dentition de l’adulte Figure 8: Carrefour
Figure 6 : Types de dents Figure 7 : Dentition de l’adulte Figure 8: Carrefour
Figure 6 : Types de dents Figure 7 : Dentition de l’adulte Figure 8: Carrefour

Figure 6 : Types de dents

Figure 7 : Dentition de l’adulte

Figure 8: Carrefour aéro- digestif

- 4 - Figure 9 : Mouvement du péristaltisme œsophagien Les ondes péristaltiques sont d’abord

- 4 -

Figure 9 : Mouvement du péristaltisme œsophagien Les ondes péristaltiques sont d’abord produites par la contraction des muscles circulaires qui vont diminuer le diamètre du tube digestif. Ensuite, par une contraction des muscles longitudinaux qui poussent le bol alimentaire. Le péristaltisme peut pousser le bol jusqu’à une vitesse de 2 à 4 cm par seconde.

CHAPITRE C - ESTOMAC

Figure 10 : Estomac Figure 11: Paroi musculeuse puissante de l’estomac
Figure 10 : Estomac
Figure 11: Paroi
musculeuse puissante de
l’estomac

- 5 -

- 5 - Figure 12: Trois couches de muscles lisses Figure 13 : Cellules interstitielles de

Figure 12:

Trois couches

de muscles

lisses

- 5 - Figure 12: Trois couches de muscles lisses Figure 13 : Cellules interstitielles de

Figure 13 :

Cellules

interstitielles de

Cajal

muscles lisses Figure 13 : Cellules interstitielles de Cajal Figure 14 : Zone pacemaker de l’estomac

Figure 14 : Zone pacemaker de l’estomac génère des ondes lentes propagées vers le pylore

- 6 -

- 6 - Figure 15 : Couches de la paroi gastriques avec les cryptes et glandes

Figure 15 : Couches de la paroi gastriques avec les cryptes et glandes gastriques ainsi que les cellules sécrétrices

et glandes gastriques ainsi que les cellules sécrétrices Figure 16 : Motilité de l’estomac Figure 17
et glandes gastriques ainsi que les cellules sécrétrices Figure 16 : Motilité de l’estomac Figure 17

Figure 16 :

Motilité de

l’estomac

Figure 17 : Ondes péristaltiques de l’estomac

Pylore ouvert Il laisse passer les particules inférieures à 2 mm Évacuation gastrique du chyme dans le duodénum

- 7 - Pylore fermé Il ne laisse passer que les substances liquides Lorsque la

- 7 -

Pylore fermé Il ne laisse passer que les substances liquides Lorsque la contraction péristaltique s’épuise sur le pylore fermé cela entraîne un rejet rétrograde favorisant l’émulsification du contenu

CHAPITRE D INTESTIN GRELE

favorisant l’émulsification du contenu CHAPITRE D – INTESTIN GRELE Figure 17 : Intestin grêle et gros

Figure 17 : Intestin grêle et gros intestin

- 8 -

- 8 - Figure 18: Amplification de la surface par les valvules conniventes, villosités et microvillosités

Figure 18: Amplification de la surface par les valvules conniventes, villosités et microvillosités de l’intestin grêle

conniventes, villosités et microvillosités de l’intestin grêle Figure 19 : Motilité de l'intestin grêle

Figure 19 : Motilité de l'intestin grêle

- 9 -

- 9 - Figure 20 : digestion et absorption des lipides Figure 21: Transport des nutriments

Figure 20 : digestion et absorption des lipides

- 9 - Figure 20 : digestion et absorption des lipides Figure 21: Transport des nutriments

Figure 21: Transport des nutriments absorbés dans le sang et la lymphe