Vous êtes sur la page 1sur 2

Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références

questions pratiques

Traitement des titres déconsolidés


Par Laurent BAILLY, diplômé d’expertise comptable, consultant en formation au CFPC

Question posée : une entreprise cède n Solution avec l’exemple chiffré


une participation dans une filiale qui était • Calcul de l’écart d’acquisition
consolidée dans ses comptes consolidés.
% de capitaux propres retraités de F 40% x 22 000
Quels sont les enregistrements comptables
au 1/1/N = 8 800
dans ses comptes consolidés et dans
ses comptes non consolidés ? % dans plus-value sur terrain de F 40% x 8 000
au 1/1/N = 3 200
% dans capitaux propres réévalués de F
12 000
au 1/1/N
Cas 1 : Déconsolidation simple de titres Prix d’achat des titres de F 17 000
Le 1/1/N la société M achète 40 % des titres d’une société F. Ecart d’acquisition 5 000
M exerce un contrôle exclusif sur F. Le 1/1/N+3 M cède 7/8 des
titres possédés de F. • Calcul de la plus-value dans les comptes sociaux de la cession
• Informations concernant l’acquisition des titres F de titres F

Prix d’achat des titres F 17 000 Prix de vente des titres F 25 875
Capitaux propres retraités de F au 1/1/N 22 000 7/8 x 17 000
Prix d’achat des titres F
= 14 875
Plus-value (nette d’IS) sur terrain au 1/1//N 8 000
Plus-value dans les comptes sociaux 11 000
Durée d’amortissement des écarts d’acquisition 5 ans

• Informations concernant la cession des titres F • Calcul de la valeur dans les comptes consolidés des titres F cédés
Prix de vente des 7/8 des titres F 25 875 % dans capitaux propres retraités de F 7/8 x 40% x 32 000
Capitaux propres retraités de F au 31/12/N+2 32 000 au 1/1/N+3 = 11 200
7/8 x 40% x 8 000
Comment convient-il d’évaluer les titres de F, à l’actif du bilan % dans plus-value terrain
= 2 800
consolidé du 31/12/N+3 ? Quelles sont, en conséquence, les
écritures à comptabiliser dans les comptes consolidés et sociaux 7/8 [5 000 - 5 000 x 3/5]
Ecart d’acquisition résiduel
en N+3 ? =1 750
Valeur en consolidation
15 750
n Solution du cas 1 (11 200 + 2 800 + 1 750)
La cession de titres peut entraîner une baisse importante du
pourcentage de contrôle et en conséquence la sortie de la société • Calcul de la plus-value en consolidation
du périmètre de consolidation. Les actifs et les passifs cessent
Prix de vente des titres F 25 875
d’être intégrés puisque la société ne fait plus partie du périmètre
de consolidation. Valeur en consolidation des titres cédés 15 750
La valeur comptable, en consolidation, de la participation conser- Plus-value en consolidation 10 125
vée, y compris l’écart d’acquisition résiduel à cette date, est
dès lors considérée comme son coût d’entrée. Ainsi, les titres • Différence entre la plus-value sociale et la plus-value consolidée
conservés sont évalués à leur dernière valeur en consolidation,
Plus-value dans les
c'est-à-dire pour la quote-part de capitaux propres consolidés Plus-value consolidée Différence
comptes sociaux
qu’ils représentent, augmentée de la quote-part correspondante
11 000 10 125 875
dans l’écart d’acquisition résiduel. Cette dernière valeur de conso-
lidation devient la valeur des titres conservés à la date de la sortie • Justification de la différence entre la plus-value sociale et la
des titres vendus plus-value consolidée
Valeur des titres conservés à la date de sortie des titres cédés =
Quote-part dans les capitaux propres de la filiale 7/8 x 40 % x (32 000 -
% de résultats accumulés par F
+ Quote-part dans la valeur nette des écarts d’évaluation 22 000) = 3 500
+ Quote-part dans la valeur nette de l’écart d’acquisition. <7/8 x 5 000 x 3/5>
Amortissement de l’écart d’acquisition
Cette valeur ne sera modifiée qu’en présence d’une dépréciation. = <2 625>
La comptabilisation à la date de déconsolidation est donc la Différence 875
suivante :
• Conséquence en consolidation des titres F cédés
D C Comptabilisation au 1/1/N+3
Titres déconsolidés (a) 1/1/N+3 D C
Titres F (b) 15 750
Réserve consolidée (c) Résultat consolidé (VCEAC)
(a)
(a) Pour la valeur en consolidation des titres déconsolidés à la date de Réserve consolidée 875
déconsolidation. 14 875
(b) Pour solder le poste “Titre“. Résultat (VCEAC)
(b)
(c) Pour la quote-part dans le résultat accumulé par la filiale depuis l’entrée
dans le périmètre (diminué de la quote-part dans l’amortissement des écarts (a) Valeur en consolidation des titres cédés ;
d’évaluation et de l’écart d’acquisition). (b) Prix d’achat des titres F cédés.

16 // N°435 Septembre 2010 // Revue Française de Comptabilité


Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références

• Calcul de la valeur en consolidation des titres F déconsolidés contrôle exclusif, ni d’un contrôle conjoint, ni d’une influence
notable. La valeur de cette fraction non cédée de titres doit être
% dans capitaux propres retraités de F 1/8 x 40% x 32 000
figée pour une valeur égale à la valeur de consolidation de ces
au 1/1/N+3 = 1 600
titres, juste avant cette cession. Cette évaluation sera maintenue
1/8 x 40% x 8 000 jusqu’à la cession de ces titres.
% dans plus-value terrain
= 400
1/8 x (5 000 - (5 000 x 3/5)) Tableau récapitulatif
Ecart d’acquisition résiduel
= 250 Calcul de la
Valeur en consolidation 2 250 Plus-value sociale =
plus-value dans les
1 étape
re
Prix de vente des titres - Prix
comptes sociaux
d’achat des titres
Les titres cédés vont figurer en consolidation pour 2 250. Cette (plus-value sociale)
valeur sera maintenue en consolidation (sauf en cas de cession Valeur consolidée =
de ces titres). Quote-part dans les capitaux
propres retraités
1/1/N+3 D C Calcul de la
2e étape + Quote-part dans les écarts
valeur consolidée
Titres déconsolidés 2 250 d’évaluation résiduels
Titres F 2 125 (a) + Quote-part dans l’écart
Réserve consolidée 125 (b) d’acquisition résiduel
Détermination Plus-value en consolidation
(a) 17 000/8
3e étape de la plus-value = Prix de vente - Valeur en
(b) la somme de 125, comptabilisée en réserve consolidée, correspond à la
en consolidation consolidation
part cédée dans les résultats accumulés par F depuis l’entrée dans le périmètre
de consolidation diminuée de la quote-part dans l’amortissement de l’écart Calcul de la différence
Plus-value dans les comptes
d’acquisition. entre la plus-value dans
4 étape
e
sociaux - Plus-value en
les comptes sociaux et
1/8 x 40 % x (32 000 - consolidation
% de résultats accumulés par F la plus-value consolidée
22 000) = 500
Quote-part de résultat depuis
<1/8 x 5 000 x 3/5>
Amortissement de l’écart d’acquisition Justification de la l’acquisition des titres
= <375>
différence entre la -Q uote-part dans
Différence 125 (b) plus-value dans les l’amortissement
5e étape
comptes sociaux des écarts d’évaluation
Points de vigilance : et la plus-value -Q uote-part dans
à Ne pas oublier de tenir compte de la quote-part (de titres consolidée l’amortissement
non cédés) dans l’écart d’acquisition résiduel, pour obtenir la de l’écart d’acquisition.
valeur consolidée, lors du calcul de la plus-value de cession de Débit : Résultat consolidé
6e étape Comptabilisation
titres en consolidation. Crédit : Réserve consolidée
à Vérifier que la réserve consolidée, à la date de cession de
titres, est identique à celle qui existait à la clôture de l’exercice 7e étape : Déconsolidation de titres
précédant la cession.
Valeur consolidée à la date
à Figer la valeur des titres déconsolidés au moment de la de déconsolidation =
cession des titres. Quote-part dans les capitaux propres
à Penser à pratiquer, le cas échéant, la technique de l’influence Nouveau coût d’entrée
retraités
notable à la fraction non cédée des titres. en consolidation
+ Quote-part dans les écarts
des titres conservés
d’évaluation résiduels
Source : + Quote-part dans l’écart
Règlement CRC 99-02 § 23112. d’acquisition résiduel

Synthèse :
Les titres déconsolidés sont les titres d’une société qui, à la Note : une prochaine rubrique traitera d’un cas plus complexe
suite d’une cession importante de titres, ne font plus l’objet d’un de déconsolidation.

Nouveau
Pocket “Le particulier employeur : guide pratique“
Quelles formalités à l’embauche, notamment pour les travailleurs étrangers ?
Quel contrat de travail ? Quelle convention collective ?
Comment calculer le salaire ? Comment déduire les avantages en nature ?
Comment s’organisent les congés payés ?...
Ce nouveau Pocket recense l’ensemble des points indispensables à connaître si on embauche un employé
de maison.
Juillet 2010 11 x 17,5 cm, 200 pages 15 € ECM

www.experts-comptables.fr/boutique 15,00 €

Revue Française de Comptabilité // N°435 Septembre 2010 // 17