Vous êtes sur la page 1sur 4

STANDARD PARIS FRENCH

Un fruit typique de cette incompétence et de cette irresponsabilité,


ɛ̃ fʁɥi tipik də sɛt ɛk̃ ɔp̃ etɑ̃s e də sɛtiʁɛspɔs̃ abilite,

c'est le cours secondaire public.


sɛ lə kuʁ səɡɔd̃ ɛʁ pyblik.

Tout a été improvisé, de ce côté :


tut a ete ɛp̃ ʁɔvize, də sə kote :

les programmes, les manuels, les professeurs.


le pʁɔɡʁam, le manɥɛl, le pʁɔfesœːʁ.

L'opinion réclamait un cours secondaire public.


lɔpinjɔ̃ ʁeklamɛ ɛ̃ kuʁ səɡɔd̃ ɛʁ pyblik.

On lui a vendu l'étiquette,


ɔ̃ lɥi a vɑ̃dy letikɛt,

mais l'étiquette était collée sur une bouteille vide.


mɛ letikɛt etɛ kɔle syʁ yn butɛj vid.

Le mal vient non pas de la mauvaise foi,


lə mal vjɛ̃ nɔ̃ pa də la movɛz fwa,
mais du manque de lucidité et du porte-à-faux.
mɛ dy mɑ̃k də lysidite e dy pɔʁtəafo.

Le mal vient de ce qu'on a voulu jouer sur deux tableaux,


lə mal vjɛ̃ də sə kɔñ - a vuly ʒwe syʁ dø tablo,

sans jamais s'avouer qu'on jouait :


sɑ̃ ʒamɛ savwe kɔ̃ ʒwɛ :

d'une part, sauver le cours secondaire privé,


dyn paːʁ, sove lə kuʁ səɡɔd̃ ɛʁ pʁive,

considéré en pratique comme la réserve nationale des vocations sacerdotales ;


kɔs̃ ideʁe ɑ̃ pʁatik kɔm la ʁezɛʁv nasjɔnal de vɔkasjɔ̃ sasɛʁdɔtal ;

d'autre part, satisfaire l'opinion publique.


dotʁ_ paːʁ, satisfɛʁ lɔpinjɔ̃ pyblik.

Le Département s'est occupé efficacement du plan institutionnel


lə depaʁtəmɑ̃ sɛt- ɔkype efikasmɑ̃ dy plɑ̃ ɛs̃ titysjɔnɛl

les collèges classiques privés ;


le kɔlɛʒ klasik pʁive ;

il a escamoté le plan académique le cours secondaire public.


il a ɛskamɔte lə plɑ̃ akademik lə kuʁ səɡɔd̃ ɛʁ pyblik.
La solution virile, ici, exigeait que l'on distinguât
la sɔlysjɔ̃ viʁil, isi, ɛɡziʒɛ kə lɔ̃ distɛɡ̃ a

voyez-moi cet imparfait du subjonctif, comme il a grand air.


vwaje-mwa sɛt ɛp̃ aʁfɛ dy sybʒɔk̃ tif, kɔm il a ɡʁɑ̃tɛːʁ.

Salut, imparfait du subjonctif. une fois pour toutes pour ces deux plans.
saly, ɛp̃ aʁfɛ dy sybʒɔk̃ tif. yn fwa puʁ tut puʁ se dø plɑ̃.
Un fruit typique de cette incompétence et de cette irresponsabilité,

c'est le cours secondaire public.

Tout a été improvisé, de ce côté :

les programmes, les manuels, les professeurs.

L'opinion réclamait un cours secondaire public.

On lui a vendu l'étiquette,

mais l'étiquette était collée sur une bouteille vide.

Le mal vient non pas de la mauvaise foi,

mais du manque de lucidité et du porte-à-faux.

Le mal vient de ce qu'on a voulu jouer sur deux tableaux,

sans jamais s'avouer qu'on jouait :

d'une part, sauver le cours secondaire privé,

considéré en pratique comme la réserve nationale des vocations sacerdotales ;

d'autre part, satisfaire l'opinion publique.

Le Département s'est occupé efficacement du plan institutionnel

les collèges classiques privés ;

il a escamoté le plan académique le cours secondaire public.

La solution virile, ici, exigeait que l'on distinguât

voyez-moi cet imparfait du subjonctif, comme il a grand air.

Salut, imparfait du subjonctif. une fois pour toutes pour ces deux plans.