Vous êtes sur la page 1sur 5

Philippe Koffi AGBEMEHIN Dimanche 14 octobre 2017

Libre de toute offense

Texte de base : Matthieu 11:2-6, Matthieu 13:57-58, Matthieu 24:10(-12).

 Matthieu 11:2-6 – Jean, ayant entendu parler dans sa prison des œuvres du Christ,
lui fit dire par ses disciples : (3) Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre
un autre? (4) Jésus leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce
que vous voyez : (5) les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés,
les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux
pauvres. (6) Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute ! (LSG)
/ Et bienheureux est quiconque n'aura pas été scandalisé en moi. (DBY) / And
blessed is the one who is not offended by me. (ESV)
But : Exhorter les saints à purifier leur cœur de l’offense et à rejeter toute offense par l’esprit
d’humilité, à recevoir la réprimande et à persévérer dans l’amour, pour voir les miracles de
Dieu (transformation, puissance) dans leur vie.
Ebauche
- Salutation et accroche : Intro, lecture du texte de Matthieu 11:2-6 ;
- Quoi (sujet) : Rejette l’offense ;
- Comment : Par l’humilité (soumission, accepter la réprimande) et le souvenir ;
- Pourquoi : L’offense bloque l’action de Dieu et t’empêche de voir les miracles de
Dieu ;
- Pour quel but : Pour voir la gloire de Dieu, avoir de l’huile (Ps 141:5) ;
- Et maintenant ? (décision) : purifie ton cœur de toute offense (confession).
- Conclusion (recap) : Sois libre de toute offense ;
- Appel au salut : Accepte Jésus comme ton Seigneur et Sauveur (confession de foi).

Message
1. Intro : le témoignage de Jean Baptiste à Jésus, puis son offense [parole de
Jésus à Jean : heureux celui qui n’est pas offensé (skandalizō) par moi.]
a) Jean avait préparé le chemin du Christ et l’avait présenté à Israël : « voici l’Agneau
de Dieu, qui ôte le péché du monde. » (Jn 1:29) ;
b) Il avait reçu de Dieu la révélation que Jésus était véritablement le Christ, le Fils de
Dieu : « Jean rendit ce témoignage : J'ai vu l'Esprit descendre du ciel
comme une colombe et s'arrêter sur lui. […] Celui sur qui tu verras l'Esprit
descendre et s'arrêter, c'est celui qui baptise du Saint Esprit. (34) Et j'ai vu, et
j'ai rendu témoignage qu'il est le Fils de Dieu. » (Jn 1:32-34) ;
c) Il était tellement convaincu de la révélation, tellement enthousiaste de finalement
voir le Messie, le Sauveur du monde, qu’il était d’accord que tous le quittent et
aillent à Jésus, disant à ses disciples que sa joie, en tant qu’ami de l’époux, est
parfaite : « Il faut qu'il croisse, et que je diminue. Celui qui vient d'en haut est au-
dessus de tous… » (Jn 3:29-31) ; « Moi, je vous baptise d'eau ; mais il vient, celui
qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses
souliers. Lui, il vous baptisera du Saint Esprit et de feu. » (Luc 3:16).
d) Mais, hélas, il a été arrêté, lié et mis en prison par le roi Hérode, à cause de ses
réprimandes à propos d’Hérodias, femme prise de son frère. Alors, dans la prison,
Jean s’est mis à douter de Jésus : Jésus le supposé Sauveur, qui devait venir les
libérer de tous leurs ennemis, et dont il avait préparé le chemin, ne l’a pas libéré !

1
Philippe Koffi AGBEMEHIN Dimanche 14 octobre 2017

Alors Jean, qui pourtant était rempli du Saint-Esprit depuis le ventre de sa mère, a
été scandalisé en Jésus (a trouvé en lui occasion de chute) et il a envoyé ses disciples
lui demander : Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ?
2. Comment vient l’offense ?  Les sources de l’offense :
a) Les attentes non comblées – Secours ou aide non reçu(e), demande
non approuvée ou refusée, réalité différente de ce que tu imaginais,
déception : Jean-Baptiste a été offensé parce qu’il n’a pas été préservé ou délivré
de la prison par Jésus le Sauveur ; il a été déçu, car ce n’est pas ce qu’il imaginait,
car tous les Juifs attendaient que le Messie les délivre de tous leurs ennemis et
rétablisse le royaume d’Israël (cf. prophétique de Zacharie son père dans Luc 1 : 71
Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous
haïssent! 74 De nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos
ennemis, De le servir sans crainte, 75 En marchant devant lui dans la sainteté et
dans la justice tous les jours de notre vie.), mais Jésus est venu instaurer le
royaume de Dieu, un royaume spirituel qui ne vient pas à frapper les regards…
 Tu t’attendais à ce que ton père fasse cela pour toi, mais il ne l’a pas fait ;
 Tu t’attendais à ce que tel te donne de l’argent, mais il ne l’a pas fait ;
 Tu t’attendais à ce qu’on te nomme à un tel poste, ou qu’on t’élève à une
position donnée, ou que l’Apôtre ou le Pasteur te choisisse pour un
ministère donné, mais cela n’est pas arrivé  tu as été déçu(e) ; etc.
b) L’oubli de la révélation de Dieu – Tu as oublié ce que Dieu t’avait dit à
propos de son prophète : Jean-Baptiste avait oublié la révélation de Dieu
concernant Jésus, il avait oublié qu’il avait vu l’Esprit descendre sur lui selon ce
que Dieu avait dit !
 Tu as oublié ce que Dieu t’avait dit concernant ton berger (apôtre,
pasteur) sous la garde duquel Il t’a placé pour te paître (1 Pi 5:2, Heb
13:17), et aujourd’hui parce que tout n’est aussi rose que tu l’imaginais
dans ta pensée, tu es offensé en lui ;
 Tu as oublié ce que Dieu t’avait dit concernant cette Eglise, comment Il
t’avait montré qu’ici est ton pâturage en tant que sa brebis, et
aujourd’hui, à cause de l’attitude de quelqu’un, ou à cause d’une parole
de correction de l’Apôtre ou du Pasteur ou d’un responsable, ou encore
à cause d’une petite chose, tu es offensé et tu choisis de quitter l’Eglise ;
 Tu as oublié ce que Dieu t’avait dit concernant ta femme ou ton mari,
comment Dieu vous a mis ensemble, et à cause d’une petite
incompréhension, aujourd’hui tu es offensé par elle ou par lui ; etc.
c) La familiarité entraînant le mépris de l’onction de celui que Dieu t’a
donné pour te paître (la familiarité engendre le mépris) : les gens de Nazareth
ne croyaient pas à l’onction de Jésus parce qu’il avait grandi devant eux & avec eux ;
 Matthieu 13:54-58 – S'étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans
la synagogue, de sorte que ceux qui l'entendirent étaient étonnés et
disaient : D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? (55) N'est-ce
pas le fils du charpentier ? n'est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques,
Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères ? (56) et ses sœurs ne
sont-elles pas toutes parmi nous ? D'où lui viennent donc toutes ces
choses ? (57) Et il était pour eux une occasion de chute. [Et ils étaient
scandalisés en lui (DBY)]. Mais Jésus leur dit : Un prophète n'est

2
Philippe Koffi AGBEMEHIN Dimanche 14 octobre 2017

méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. (58) Et il ne fit pas


beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.
d) Parole de correction qui te choque (à cause de l’esprit religieux, la loi, ou la
tradition) et que tu n’arrives pas à digérer, que tu ne reçois pas, par
orgueil (tu t’estimes supérieur à celui qui a dit la parole) et
suffisance (tu te crois parfait, irréprochable, tu n’as besoin de rien) :
cas des pharisiens et scribes venus de Jérusalem à Jésus pour le challenger sur le
fait que ses disciples ne respectaient pas les traditions des anciens…
 Matthieu 15:12 – Alors ses disciples s'approchèrent, et lui dirent :
Sais-tu que les pharisiens ont été scandalisés des paroles qu'ils
ont entendues ?
 Ils y ont trouvé une occasion de chute dans les paroles de Jésus, ne les
ayant pas reçues, parce qu’ils se croyaient connaisseurs (suffisance) et
ne voulaient pas s’humilier devant Jésus qui n’était pas de leur
obédience doctrinale ou groupe (orgueil) !
3. L’offense peut arriver à n’importe qui, peu importe ton niveau spirituel :
a) Jean était rempli du Saint-Esprit depuis le ventre de sa mère, il avait reçu
la révélation de Dieu concernant Jésus, il était le plus grand de tous les prophètes
de l’A.T., et pourtant plus tard il a été scandalisé en Jésus.
 Tu peux être scandalisé même si tu es spirituel.
b) Les pharisiens lisaient la Bible (l’A.T.) et connaissaient la lettre, l’ayant
mémorisée depuis leur enfance, mais parce qu’ils n’avaient pas l’Esprit, ils ne
comprenaient pas les choses de l’Esprit (conducteurs aveugles), et ils ont été
scandalisés par Jésus.
 Tu es d’autant plus susceptible à l’offense que quand tu te crois
connaisseur ou avancé spirituellement, et que tu es légaliste.
c) Donc tu n’es pas inatteignable par l’offense ; par conséquent, tu dois faire
attention à ce que l’offense n’atteigne ton cœur. « Garde ton cœur plus
que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. » (Pro 4:23).
4. Les effets de l’offense :
a) L’offense te fait douter de la révélation que Dieu t’a donnée concernant
ton berger ou conducteur sous la garde duquel Dieu t’a placé : Jean avait
vu l’Esprit descendre sur Jésus et lui a rendu témoignage, et pourtant dans son
heure de tentation, il s’est mis à douter de lui.
 Idem pour ceux dans l’Eglise qui au départ sont convaincus par le
Saint-Esprit de leur berger et de la Parole qu’il prêche, mais par
l’offense, se mettent à douter de lui ; convaincus au départ que c’est ici
ton pâturage, mais après doute, à cause des circonstances.
b) L’offense te fait mépriser le prophète (apôtre, pasteur, berger) que
Dieu t’a donné pour te bénir : cas des gens de Nazareth, la patrie de Jésus 
« Mais Jésus leur dit : Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et
dans sa maison. » (Mat 13:57)  même Jésus, Dieu fait chair, a été méprisé !
 Idem pour ceux dans l’Eglise qui méprisent le prophète que Dieu leur a
donné parce qu’il est local : Il est de la même patrie, du même pays
(village, ville) que toi… du même âge ou rang que toi (ou moins), etc.
Mais s’il était sur YouTube ou venait de France, des U.S.A., du Nigéria…
3
Philippe Koffi AGBEMEHIN Dimanche 14 octobre 2017

c) L’offense endurcit ton cœur et entraîne l’incrédulité, ce qui t’empêche


de voir les miracles de Dieu (bloque l’action de l’Esprit) : (Mat 13:58) Et
il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.
d) L’offense amène les querelles : (Pro 18:19) Des frères sont plus intraitables
qu'une ville forte, Et leurs querelles sont comme les verrous d'un palais. (LSG)
/ Un frère offensé est pire qu'une forteresse et les conflits sont pareils aux
verrous d'un château. (SG21) / Un frère que l’on a offensé est plus inaccessible
qu’une ville fortifiée, et des dissensions sont comme les verrous d’un palais. (BDS)
 Pire qu’une forteresse, qu’une ville forte : met des murs de séparation
autour de son cœur, refuse de communiquer ;
 Devient inaccessible : téléphone, finalement s’éloigne des frères…
e) L’offense entraîne la trahison et la haine, puis la perdition par les
fausses doctrines, et le refroidissement de ton amour :
 Matthieu 24:10 – Et alors plusieurs seront scandalisés, et se
livreront l'un l'autre; et se haïront l'un l'autre. (DBY) / Alors aussi
plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les
autres. (LSG) / (11) Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils
séduiront beaucoup de gens. (12) Et, parce que l'iniquité se sera accrue,
la charité du plus grand nombre se refroidira. (13) Mais celui qui
persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
5. Comment vaincre l’offense – Humilité et souvenir :
a) Par l’humilité :
 Revêts des sentiments modestes, n’aie pas de toi-même une trop
haute opinion (Rom 12:3) ;
 Que l’humilité te fasse regarder les autres comme étant au-
dessus de toi ; pas d’esprit de parti ou de vaine gloire (Phil 2:3) ;
 Obéissance à vos conducteurs et soumission aux anciens (1 Pi
5:5, Heb 13:17) : obéis et ne résiste pas à la Parole de la Grâce avec
laquelle l’Apôtre ou le Pasteur te paît ; Dieu résiste aux orgueilleux (ceux
qui résistent) mais Il fait grâce aux humbles – ce sont les humbles qui
voient sa face et reçoivent les bienfaits qu’Il réserve à ceux qui l’aiment.
b) Reçois la réprimande ou la correction, afin que tu sois heureux dans la suite
de ta vie… Ps. 141:5 – réprimande du sage = huile sur ta tête => l’Esprit va agir
davantage en toi, va produire du fruit à la gloire de Dieu
 Souviens-toi de ce que Dieu t’avait dit sur son serviteur. Reçois
le serviteur de Dieu, ton berger ou conducteur, en sa qualité…
c) Heb 12:5-14 – ne te décourage pas quand Dieu te corrige à travers ton berger,
car… pour ton bien… fruit paisible de justice.
6. Purifie ton cœur de toute offense et ouvre-toi :
a) Confesse toute offense, toute amertume, par le sang de Jésus (1 Jn 1:9).
b) Pardonne aux gens qui t’ont offensé, car si vous ne pardonnez pas aux hommes,
votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. (Mat 6:12,14,15)

4
Philippe Koffi AGBEMEHIN Dimanche 14 octobre 2017

c) Ouvre-toi
 2 Cor 6:12-13 – Vous n'êtes point à l'étroit au dedans de nous; mais vos
entrailles se sont rétrécies ; Rendez-nous la pareille, -je vous parle comme
à mes enfants, -élargissez-vous aussi !
 2 Cor 7:2 – Donnez-nous une place dans vos cœurs! Nous n'avons fait tort
à personne, nous n'avons ruiné personne, nous n'avons tiré du profit de
personne.
7. Conclusion
a) Si tu purifies ton cœur de toute offense, tu verras la gloire de Dieu dans ta vie.
b) Si tu reçois un prophète (apôtre, pasteur) en qualité de prophète (…), tu recevras
sa récompense.
8. Appel
a) Pardonne aux gens qui t’ont offensé.
b) Demande à Dieu de purifier ton cœur par le sang de Jésus et de remplir son cœur
de sa paix et de son amour.