Vous êtes sur la page 1sur 2

Soyez les premiers informés en recevant nos 

notifications.

NON MERCI ACCEPTER

ENTREPRISES
Guichet unique: Les crédits documentaires
dématérialisés
Par Nadia DREF | Edition N°:5392 Le 14/11/2018 | Partager

Signature de 3 conventions avec AWB Bank, CIH et Crédit du Maroc


«Tr@de Direct», une nouvelle solution unifiée, multi-banques et multi-utilisateurs

Depuis sa création en 2011, le guichet unique PortNet est devenu un accélérateur incontournable de
l’intégration de la communauté et de la chaîne logistique du commerce transfrontalier. Il compte à ce jour
plus de 33.800 clients et o re ses services dématérialisés à une communauté́ de plus de 39.000 usagers (Ph.
L’Economiste)

Du nouveau en matière de dématérialisation des procédures de commerce extérieur. Trois conventions


viennent d’être signées, le 12 novembre, à Casablanca, lors de la 4e édition de la Conférence annuelle du
guichet unique PortNet pour le développement d’une solution inédite de gestion dématérialisée des
crédits documentaires. Trois banques pilotes (Attijariwafa bank, CIH Bank et Crédit du Maroc) ont signé
des accords-cadres de partenariat avec PortNet.
Ces opérations actent le lancement de la nouvelle plateforme Tr@de Direct. «C’est une première au
Soyez les premiers informés en recevant nos
monde! Cette solution unifiée, multi-banques et multi-utilisateurs, devra être généralisée à tous les
notifications.
établissements bancaires en 2019», confie Nadia Laraki, présidente de PortNet et DG de l’Agence
nationale des ports (ANP).
NON MERCI ACCEPTER
Et d’ajouter: «Ce partenariat s’inscrit également dans le cadre des e orts de coopération inclusive
menés par les signataires, visant l’amélioration de la compétitivité des entreprises et du climat des
a aires».

La nouvelle plateforme Tr@de Direct, accessible via le guichet unique PortNet, est également ouverte
aux entreprises opérant dans l’import/export. Elle permettra à la fois aux banques et aux usagers de
PortNet une meilleure gestion, profitant ainsi de la dématérialisation de bout en bout, durant le cycle de
vie des crédits documentaires, des lettres de crédit, des lettres de crédit standby, des lettres de remise
documentaires ainsi que de certaines opérations non documentaires.

«La standardisation, l’harmonisation et l’unification des processus de traitement des opérations


précitées auront des conséquences certaines sur l’e icacité, les coûts et les délais de traitement pour
tous les acteurs de l'écosystème», précise Nadia Laraki. 

Par ailleurs, cette solution contribuera de façon collaborative et digitale, au traitement et au suivi des
données et documents nécessaires à l’accomplissement des opérations, tout en évitant la
réintroduction d’un document ou la saisie d’une donnée préalablement alimentée par une quelconque
partie.

L’enjeu est de taille. «Nous assistons à une course avérée vers le renforcement de l’investissement, la
conquête de nouveaux marchés et la mise en place de partenariats et d’alliances stratégiques
permettant de mettre à profit les avantages concurrentiels au service de l’entreprise», fait valoir
Mohamed Najib Boulif, secrétaire d’Etat chargé du Transport, lors de l’inauguration de la 4e édition de la
Conférence annuelle de PortNet.

Lancement de plusieurs services en 2018

Le Maroc s’est fixé comme objectif de dématérialiser les procédures liées au commerce extérieur d’ici
2021. «La mise en œuvre de vrais guichets uniques et de plate formes communautaires ont permis de
faire des sauts qualitatifs dans l’amélioration de la performance et de la compétitivité des échanges au
niveau planétaire», soutient Jalal Benhayoun, DG de PortNet.

Pour rendre la supply chain d’import/export à la fois pratique, intégrée et digitale, PortNet a lancé en
2018 plusieurs services dont la mise en place de la première solution communautaire d’échange et de
paiement multicanal des factures des prestations liées à la supply chain internationale ainsi que de la
généralisation de l’échange des résultats de contrôle entre les services de la Douane et de l’Onssa.