Vous êtes sur la page 1sur 66

Atelier B4

Les indicateurs clés de la


gestion des risques
2

Présentation des intervenants

Intervenants
Associé
Laurent GIORDANI Risk Management

Responsable Hygiène, Sécurité


Raphaël BEILHE-THIVOT et Environnement Groupe

Directeur Ingénierie de Comptes


Jérôme PICARD Opérations de Paris

Modérateur

Directeur Groupe Risques,


Jean-François MARCHAND Assurances, Environnement
3

Agenda de l’atelier

Introduction – Jean-François MARCHAND (VALEO)


Enjeux du sujet et ambition de l’atelier

Choisir les (bons) indicateurs – Laurent GIORDANI (KYU)


Comment piloter une démarche de gestion de risque au travers d’indicateurs

Illustration #1 – Raphaël BEILHE-THIVOT (VALEO)


Le dispositif de pilotage mis en place chez Valeo sur les risques HSE

Illustration #2 – Jérôme PICARD (FM Global)


Les outils de pilotage des risques Dommages de FM Global

Illustration #3 – Laurent GIORDANI (KYU)


Les indicateurs de gestion du risque Supply Chain et du risque Produit

Illustration #4 – Jean-François MARCHAND (VALEO)


L’indicateur de l’AMRAE sur le coût de traitement des risques assurables

Conclusion – Jean-François MARCHAND (VALEO)

Questions-Réponses
INTRODUCTION
Jean-François MARCHAND
5

Les indicateurs de gestion des risques

 Quels sont les indicateurs de gestion des risques

 A quoi servent les indicateurs de gestion des


risques

 Comment piloter une démarche de gestion des


risques au travers d’indicateurs
6

Les indicateurs de gestion des risques

 Quels sont les indicateurs de gestion des risques

 A quoi servent les indicateurs de gestion des


risques

 Comment piloter une démarche de gestion des


risques au travers d’indicateurs
7

Indicateur : définition

 Un indicateur est une mesure variable qui


caractérise une situation à un moment donné et
permet d’effectuer une comparaison
8

De quels indicateurs de risques parle-t-on

 Les KPI (Key Performance Indicators) –


Indicateurs clé de performance
permettent le pilotage de l’efficacité des éléments auxquels
ils sont rattachés

Ils permettent de suivre des objectifs et de mesurer la


performance réalisée

Ils s’énoncent en général en taux ou en pourcentage

→ Exemple: Volume des primes d’assurance / Chiffre


d’affaires de l’entreprise
9

De quels indicateurs de risques parle-t-on

 Les KRI (Key Risk Indicators) –


Indicateurs clé de risque
Caractérisent le niveau d’exposition de l’entreprise sur les
risques identifiés

Ils sont des signaux d’alerte d’une modification du risque


pouvant dégrader la performance

→ Exemple: nombre de sinistres enregistrés qui peuvent


modifier l’objectif de performance suivi au travers des KPI, tel
que le volume de prime / CA de l’entreprise
10

De quels indicateurs de risques parle-t-on

 Les KCI (Key Control Indicators) –


Indicateurs clé de contrôle
Mesurent le niveau de déploiement et l’efficacité des
dispositifs de contrôle mis en place

→ Exemple: Nombre d’audits réalisés permettant de s’assurer


du bon niveau de prévention et de protection
11

Les indicateurs de gestion des risques

 Quels sont les indicateurs de gestion des risques

 A quoi servent les indicateurs de gestion des


risques

 Comment piloter une démarche de gestion des


risques au travers d’indicateurs
12

A quoi servent les indicateurs de gestion


des risques

 Le suivi des KRI permet de contrôler que les


objectifs suivis au travers des KPI ont fait l’objet de
réponses adaptées

 Un processus de contrôle nécessite alors la mise en


place de KCI
13

Les indicateurs de gestion des risques

 Quels sont les indicateurs de gestion des risques

 A quoi servent les indicateurs de gestion des


risques

 Comment piloter une démarche de gestion des


risques au travers d’indicateurs
14

Comment piloter une démarche de


gestion des risques

 Comment s’intègrent ces indicateurs de pilotage


dans une démarche de gestion des risques

 Quels sont les dispositifs de pilotage dans les


différentes thématiques des risques industriels:
HSE, dommage, supply chain et risque produit

 Comment piloter une démarche de gestion du coût


de traitement des risques : l’indicateur AMRAE
CHOISIR LES (BONS)
INDICATEURS
Laurent GIORDANI
16

Manager par les risques

Comprendre quelle est la proposition de valeur de


l’entreprise pour ses clients, ses actionnaires et ses
salariés
Les indicateurs de gestion
Taux de service, innovation, sécurité, rentabilité…

des risques doivent
permettent de mesurer
Identifier quels sont les principaux risques qui
peuvent affecter cette proposition de valeur pour  L’atteinte de la proposition
chaque partie prenante de valeur de l’entreprise
 Dommages, Supply Chain, Crédit, Cyber,
 L’évolution des principaux
Image…
risques
 L’efficacité des dispositifs
Déterminer quels sont les traitements qui peuvent
de traitement mis en place
être mis en place pour réduire l’exposition au
risque de l’entreprise et/ou accroitre sa résilience
 Prévention, protection, transfert, continuité
d’activité
17

3 types d’indicateurs clés

Type d’indicateur Question clé Définition

KPI – Key Quelles sont les  Les KPI mesurent la capacité de


propositions de valeur de
Performance l’entreprise vis-à-vis de
l’entreprise à délivrer ses propositions de
Indicators ses parties prenantes ?
valeur vis-à-vis de ses parties prenantes

Quelle mon exposition  Les KRI caractérisent le niveau


KRI – Key Risk aux risques les plus d’exposition de l’entreprise sur les
Indicators susceptibles d’affecter les principaux risques identifiés et mesurent
propositions de valeurs ? son évolution dans le temps

 Les KCI mesurent le niveau de


Quelle est l’efficacité des
KCI – Key Control déploiement et l’efficacité des dispositifs
dispositifs déployés pour
Indicators traiter ces risques ?
de prévention, de protection, de transfert
et de continuité d’activité
18

Exemple : le risque Crédit

Proposition de valeur vis-à-vis de l’actionnaire


Maitriser les besoins en financement et sécuriser la rentabilité

Besoin en Fond de Roulement (BFR)


KPI – Key
Performance  KPI qui traduit l’évolution des besoins en trésorerie
Indicators nécessaires à l’entreprise pour financer son cycle
d’exploitation

Days Sales Outstanding (DSO) et Provisions pour


créances douteuses/CA annuel
KRI – Key Risk
Indicators  KRI qui traduisent le risque de dégradation du BFR à travers le
chiffre d’affaires facturé non encore encaissé (en nombre de
jour) et le risque de non-paiement

KCI – Key Chiffre d’affaires assuré et S/P de la police


Control  KCI qui mesurent la part du chiffre d’affaires assuré sur le total
Indicators
du chiffre d’affaires et le niveau de sinistralité associé
19

Exemple : le risque d’Image

Proposition de valeur vis-à-vis des clients pour un fabriquant de smartphone


Garantir un produit réalisé dans des conditions respectueuses des droits des salariés

Rating des agences de notation extra-financières


KPI – Key
Performance  KPI qui traduit la mise en œuvre des engagements de
Indicators l’entreprise en matière de respect des conditions de travail et
son positionnement par rapport à ses concurrents

Nombre et intensité des controverses parues dans les


KRI – Key Risk médias
Indicators  KRI qui traduit l’exposition de l’entreprise à une dégradation
potentielle de son image vis-à-vis de ses clients

% de sous-traitants qui on fait l’objet d’une certification


KCI – Key
SA8000 ou OHSAS 18001, ou d’audits sociaux
Control
Indicators  KCI qui mesurent la part des achats maitrisés sur l’ensemble
du panel de fournisseurs
20

Exemple : le risque Cyber

Proposition de valeur vis-à-vis du client pour un Data Center


Capacité, disponibilité et sécurité pour ses données et ses traitements

100% de disponibilité de service


KPI – Key
Performance  KPI qui correspond à l’objectif d’assurer au client un niveau
Indicators élevé de service (accessibilité, sécurité, performance des
traitements)

Délai moyen de mise à niveau de l’ensemble des


serveurs et firewall pour faire face à une nouvelle
KRI – Key Risk
menace détectée et jusqu’alors non prise en charge
Indicators
 KRI qui permet d’identifier des vulnérabilités susceptibles de
dégrader le taux de service

Fréquence de mise à jour des anti-virus sur les serveurs


KCI – Key et temps moyen de traitement d’un incident affectant
Control des données client
Indicators
 KCI qui mesurent la capacité à prévenir et à faire face
rapidement à un incident
21

Les bonnes pratiques

Simplicité des indicateurs


 Les indicateurs utilisés doivent être ciblés en Les indicateurs
nombre pour répondre à vos enjeux peuvent être
 Les indicateurs doivent être compris de tous, rétrospectifs ou
c’est-à-dire : explicables, partagés et acceptés prévisionnels
 Les indicateurs doivent pouvoir être compilés à
partir des données disponibles dans l’organisation Les seuils sont définis
par collaboration et
permettent de lancer
Représentativité des indicateurs
des actions ou
 Idéalement, un indicateur ne doit pas introduire d’escalader
de biais sur la mesure : il doit être objectif,
exhaustif et quantifiable
Les indicateurs sont
 Néanmoins, l’indicateur idéal peut ne pas exister,
diffusés dans
ou bien son coût de mise en œuvre peut
l’organisation et
dépasser le bénéfice de la mesure. Il est donc
consolidés par un
parfois nécessaire de coupler plusieurs indicateurs
processus bottom-up
pour caractériser une situation
ILLUSTRATION #1
Le dispositif de gestion des risques HSE de Valeo
Raphaël BEILHE-THIVOT
23

Le dispositif de gestion des risques de Valeo

Exemples de risques gérés par Valeo

 Risques opérationnels
• Risque santé/sécurité du personnel
• Risque pour l’environnement

 Risque « Pays »
• Risque Politique
• Risque Sûreté

 Risque « Indisponibilité de l’outil de travail »


• Risque Technologique
• Risque Naturel
24

Le dispositif de gestion des risques de Valeo

Exemples de risques gérés par Valeo

 Risques opérationnels
• Risque santé/sécurité du personnel
• Risque pour l’environnement

 Risque « Pays »
• Risque Politique
• Risque Sûreté

 Risque « Indisponibilité de l’outil de travail »


• Risque Technologique
• Risque Naturel
25

La gestion des risques opérationnels

Manuel de gestion des risques


Directives opérationnelles

Autodiagnostic Audits externes


(Roadmaps de déploiement)

Outils Roadmap Manager HSE Action Plan


26

La gestion des risques opérationnels

Roadmap Manager

 Des roadmaps contenant toutes les exigences opérationnelles :


• Une roadmap « Health & Safety »
• Une roadmap « Environment »
 Dans chacune des roadmaps, des thèmes correspondent à chaque directive
opérationnelle
27

La gestion des risques opérationnels


28

La gestion des risques opérationnels

Roadmap Manager

 Pour chaque Directive et chaque Exigence, chaque site indique s’il est conforme /non
conforme / non applicable
29

La gestion des risques opérationnels

Roadmap Manager

 Chaque site établit son degré de conformité avec les exigences du Groupe et le
pourcentage d’exigences déjà évaluées
Global Compliance

 Consolidation niveau Groupe : par site, par roadmap, par pôle d’activité, par pays, etc.
30

La gestion des risques opérationnels

HSE Action Plan

 Les rapports des audits externes de


chaque site sont chargés dans une base
de données

 Un spreadsheet partagé pour chaque site


31

La gestion des risques opérationnels

HSE Action Plan

 Chaque site renseigne ses progrès suivant la méthode de gestion PDCA (Plan, Do, Check, Act)

 Chaque site a un tableau de bord


32

La gestion des risques opérationnels

HSE Action Plan

 Le Groupe peut compiler les résultats par site, pays, priorité de recommandations, date
d’audits, etc

 Une revue bi-mensuelle des progrès est adressée au top management


33

Le dispositif de gestion des risques de Valeo

Exemples de risques gérés par Valeo

 Risques opérationnels
• Risque santé/sécurité du personnel
• Risque pour l’environnement

 Risque « Pays »
• Risque Politique
• Risque Sûreté

 Risque « Indisponibilité de l’outil de travail »


• Risque Technologique
• Risque Naturel
34

La gestion du Risque « Pays »

Deux Risques:
 Le Risque Politique
 Le Risque Sûreté

Nécessité de classer les sites par niveau de risques :


 Risque extrême : conditions hostiles au business
 Risque élevé : défis sérieux et persistants pour le business
 Risque moyen : des aspects politique/sûreté entraînent
des défis pour le business
 Risque faible : bonnes conditions politiques/sûreté ou
défis de faible ampleur
 Risque insignifiant : environnement politique/sûreté
bénin pour le business
35

La gestion du Risque « Pays »

Les indicateurs des Risques Politique et Sûreté:


 Nombre de sites par niveau de risque
 Valeurs par niveau de risque
 Nombre d’employés par niveau de risque
 Chiffre d’affaires par niveau de risque
 Indicateur de progrès
Valeo sites (nb) Number of employees per risk zone

Extreme:
Hostile conditions

High
Persistent and
serious challenges
for business

Medium Data 2014 Data 2015


Data 2014 Data 2015
Aspects of the
political environment
pose challenges to
Assets (k€) Valeo sales (M€ per risk zone)
business,

Low
Good political
Global
conditions, Risk Level
occasional and/or
low-level challenges

Insignificant
Benign political
environment for
business
Data 2014 Data 2015 Data S1 2014 Data S1 2015
36

Le dispositif de gestion des risques de Valeo

Exemples de risques gérés par Valeo

 Risques opérationnels
• Risque santé/sécurité du personnel
• Risque pour l’environnement

 Risque « Pays »
• Risque Politique
• Risque Sûreté

 Risque « Indisponibilité de l’outil de travail »


• Risque Technologique
• Risque Naturel
37

La gestion du Risque « Indisponibilité de


l’outil de travail »

Deux Risques:
 Le Risque Technologique : incendie, explosion, etc.
 Le Risque Naturel : séisme, tempête, etc.

Nécessité de classer les sites par niveau de maîtrise des risques:


 Grade 1: risque très élevé

 Grade 5 : risque maîtrisé


38

La gestion du Risque « Indisponibilité de


l’outil de travail »

Les indicateurs des Risques Technologiques et Naturels:


 Nombre de sites par niveau de risque
 Valeurs par niveau de risque
 Indicateur de progrès

Valeo sites (nb) Valuation of assets per risk level (k€)

Grade 1

Grade 2

Grade 3

Grade 4

Data Sept. 2014 Data Sept. 2015 Data Sept. 2014 Data Sept. 2015
Grade 5

Number of sites per risk level Assets per risk level


ILLUSTRATION #2
Les outils de pilotage des risques Dommages
de FM Global
Jérôme PICARD
40

Risques dommage: spécificités

 Evaluation de pertes matérielles basée sur:

 Risques naturels
 Risque incendie / bris de machine
 Facteurs humains
 La sensibilité de l’activité

 Perte d’image:

 Non chiffrable mais durable


41

Base d’un KPI

 Des données « solides »:

 Visites ingénierie
 Homogénéité & cohérence des évaluations
 Facteur humain (changement direction usine…)
 Rupture de chaîne d’approvisionnement

 Objectivité de l’outil

 Relative simplicité de l’outil


42

Base d’un KPI

 Outil d’analyse comparative


 60.000 sites visités
 Valeur de 1 à 100
43

Décomposition de l’indicateur

Points RiskMark
Exposition
 Tout paramètre inhérente à 36
Risque Incendie/
dommage pris en l’Activité Bris de machine

compte Elément humain /


Niveau de 19
Protection Autres facteurs
 Indicateur chiffré et
Risques
objectif Niveau de
30
Naturels
Prévention
 Relative simplicité 15 Risque activités
Exposition
Cat. Nat. 100 Total
44

Suivi en ligne de l’indicateur

 Plate-forme de partage
MyRisk
 Retour des actions mises
en œuvre
 Priorisation des actions
45

Validation de l’indicateur

Historique de sinistre
Par Quartile RiskMark® en M€
Q1 25% des sites (Sinistre > 1 M €, période de retour: 1 an)
RiskMark répartis dans
900
chaque quartile 816
>78
Q2
RiskMark
600
64-78
Q3 413
RiskMark
50-64 300

Q4
RiskMark 79
27
0-50 0
Q1 Q2 Q3 Q4
46

Construction du plan d’amélioration

Cartographie (Exposition financière Vs Risk Mark)


Brest
100

80
Exposition financière (M€)

Nantes

60

40
Nancy
Dunkerque
20 Nevers
Chambéry Strasbourg Rennes Bordeaux Bayonne Metz Paris Benifaio
Orléans Lille PauMarseille
Lyon Cannes
Clermont
0
0% 20% 40% 60% 80% 100%

Qualité du risque Pourcentage Risk mark atteignable


47

Construction du plan d’amélioration

Cartographie (Exposition financière Vs Risk Mark)


Brest
100
Sites exposés à
sortir de cette zone
80
Exposition financière (M€)

Nantes

60

40
Nancy
Dunkerque
20 Nevers
Chambéry Strasbourg Rennes Bordeaux Bayonne Metz Paris Benifaio
Orléans Lille PauMarseille
Lyon Cannes
Clermont
0
0% 20% 40% 60% 80% 100%

Qualité du risque Pourcentage Risk mark atteignable


48

Construction du plan d’amélioration

Cartographie (Exposition financière Vs Risk Mark)


Brest
100
Sites exposés à
sortir de cette zone
80
Exposition financière (M€)

Nantes
Limite d’acceptation au risque
60

40
Nancy
Dunkerque
20 Nevers
Chambéry Strasbourg Rennes Bordeaux Bayonne Metz Paris Benifaio
Orléans Lille PauMarseille
Lyon Cannes
Clermont
0
0% 20% 40% 60% 80% 100%

Qualité du risque Pourcentage Risk mark atteignable


49

Construction du plan d’amélioration

Cartographie (Exposition financière Vs Risk Mark)


Brest
100
Sites exposés à
sortir de cette zone
80
Exposition financière (M€)

Nantes
Limite d’acceptation au risque
60

40
Nancy Positionnement
Dunkerque sites stratégiques
20 Nevers
Chambéry Strasbourg Rennes Bordeaux Bayonne Metz Paris Benifaio
Orléans Lille PauMarseille
Lyon Cannes
Clermont
0
0% 20% 40% 60% 80% 100%

Qualité du risque Pourcentage Risk mark atteignable


ILLUSTRATION #3
Les indicateurs de gestion du risque Supply Chain
et du risque Produit
Laurent GIORDANI
51

La Supply Chain

PLAN SUPPLY CHAIN

Ensemble des flux Plan Source Plan Make Plan Deliver Plan return

physiques et SOURCE MAKE DELIVER


d’informations qui Source Stocked Deliver Stocked
Make-to-Stock
permettent de mettre
Product Product

CUSTOMERS
Source Make-to-Order Deliver Make-to-Order
un produit ou un Make-to-Order

SUPPLIERS
Product Product

service à la Source Engineer-to-


Order Product
Engineer-to-Order
Deliver Engineer-to-
Order Product

disposition du client Deliver Retail Product

dans des conditions


Source return Deliver return
optimales de Return defective Product
Return MRO Product
Return defective Product
Return MRO Product
quantité, de qualité, Return Excess Product Return Excess Product

de délai et de coût INFRASTRUCTURE


Plan Source Make Deliver Return
52

Le risque Supply Chain

La mondialisation des cartes Suppliers risk grading

clients et fournisseurs,
l’externalisation des activités,
le développement de
modèles collaboratifs, la
recherche permanente de
compétitivité, l’exigence
client… ont fait de la Supply
Chain tout à la fois un
véritable moteur de
performance pour l’entreprise
et un de ses plus grands
risques en cas de défaillance !
53

L’univers du risque Supply Chain

4
Economique Sanitaire
3
4 Risques liés à 2 1 Risques
l’environnement Savoir-Faire internes à
Stratégie
de la Supply 1 l’entreprise
Chain Livraison Conception

Capacité Qualité
Catastrophe
Naturelle Réglementaire
RÉSILIENCE
Planification
Réalisation
Juridique
RSE

Logistique Achat/Appro Industriel

3 Risques liés au 2 Risques liés aux


management opérations des
Finance
des fournisseurs fournisseurs
et des clients Géopolitique Cyber

© KYU Associés 2016


54

Exemple d’indicateurs du risque Supply Chain

Proposition de valeur vis-à-vis du client


100% des produits livrés en moins de 48h
% des commandes livrées à l’heure, complètes et
KPI – Key
facturées correctement (OTIFIC)
Performance
Indicators  KPI qui mesure l’atteinte de l’objectif d’assurer au client un
niveau de service irréprochable

% de fournisseurs identifiés à risque pouvant impacter


sévèrement l’activité
KRI – Key Risk
Indicators  KRI qui permet d’identifier des vulnérabilités susceptibles de
dégrader le taux de service en cas de défaillance d’un
fournisseur

% de fournisseurs (en valeur et en volume) ayant fait


KCI – Key
l’objet d’une analyse de risque
Control
Indicators  KCI qui mesurent le niveau de déploiement du dispositif de
prévention du risque de défaillance des fournisseurs
55

Illustration d’un KRI


Les indicateurs de suivi des fournisseurs

Niveau de risque fournisseur Business Impact Mitigation plan


(probabilité) (gravité)

Extréme
Qualité

Impact Business (gravité)


Pièces non-
conformes (ppm)

Elevé
Impact sur les
ventes
Délais

Moyen
En M€
Livraisons en
retard (mpm)

Faible
Santé financière Criticité de la pièce Faible Moyen Elevé Extréme

Ratios financiers / ou de la techno Niveau de risque


dépendance fi. En valeur relative fournisseur (probabilité)

Dépendance
Mono ou multi-
 Multi-sourcing
sources, alternatives… Délais de reprise  In-Sourcing
de l’activité  Chgt de spécifications
Géopolitique En jours, semaines…  Suivre / auditer
Localisation dans  Sortir
une zone à risque  …
politique et/ou
CATNAT
© KYU Associés 2016
56

Le Risque Produit

Les risques de responsabilités liés aux


produits ou aux services fournis par
l’entreprise proviennent de l’ensemble des
↑ Partie émergée : Coûts directs mesurés
défaillances qu’il peuvent présenter
 Les vices propres au produit : un défaut
de conception rend l’usage du produit Litiges
Non qualité produit
dangereux Non qualité de service
 Les erreurs de mise en œuvre : la Gestes commerciaux

maintenance est mal réalisée et le Traitement des litiges


système tombe en panne Correction produit ou process

 Les défauts de conditionnement : un Perte de part de marché


emballage inadapté entraîne la Dégradation de l’image de
détérioration du produit marque

 …
Ces défaillances entraînent des coûts directs ↓ Partie immergée : Coûts indirects
difficilement mesurables
et indirects pour l’entreprise qu’il est parfois
très difficile de quantifier
57

Quel est l’univers des risques Produit

Chaque activité présente des risques Juridique

produits de natures différentes en fonction 3 Le marché


de : Règlementation

 La nature et des caractéristiques de ses 2 La chaîne de Distribution


valeur
produits et services en termes de
fonctionnalités, d’esthétisme, de 1 Le produit /
sécurité… Intégration service
Esthétique

 Son positionnement sur la chaîne de


valeur : fournisseur de matière première, Fonctionnel Performance
Sécurité
concepteur de systèmes, distributeur de
produits de grande consommation,
prestataire de services de maintenance…
Usages Transformation
 Des exigences de son marché en termes
de niveau de performance, de RSE
règlementations, d’usages, de RSE…
© KYU Associés 2016
58

Quelles sont les origines du risque produit


Industrialisation Les tolérances de production sont trop larges et
certains produits se dégradent prématurément

Développement
Le produit n’a pas été Achats / Appros
testé aux conditions Les composant achetés sont
extrêmes défaillants et entraîne une usure
prématurée du produit

Production
Les produits avec des
L’approche du risque défauts qualité ne sont
produit au travers du cycle pas systématiquement
rebutés
Fin de vie de vie permet de couvrir
Le recyclage du
produit est l’ensemble des origines
impossible de part des défaillances Commercialisation
sa composition
Les clauses contractuelles
de performance avec
certains clients sont trop
élevées

Utilisation Distribution
L’utilisation d’un mauvais
produit d’entretien détériore Des erreurs de références produit
la qualité de surface et le entrainent des retours de livraison
rendu du produit Mise en œuvre
La mauvaise intégration du produit entraîne
© KYU Associés 2016 des performances en deçà des attentes
59

Exemple d’indicateurs du risque produit

Proposition de valeur vis-à-vis du client


100% des produits livrés sans défaut

KPI – Key Coûts non qualité


Performance  KPI qui correspond à l’objectif d’assurer au client un niveau de
Indicators
satisfaction élevé des produits ou services

Nombre et/ou montant des sinistres déclarés sur la


KRI – Key Risk police RC Produit
Indicators  KRI qui permet de mesurer la fréquence et/ou l’amplitude des
non-conformités produits entrainant un litige client

Niveau de déploiement des dispositifs de prévention


KCI – Key  KCI qui mesurent la capacité à prévenir les défaillances
Control produit au travers du déploiement de dispositifs de
Indicators
prévention adaptés aux typologies de risque à chaque étape
du cycle de vie du produit
60
Illustration d’un KCI
Niveau de prévention du Risque Produit

Exemples de niveaux de prévention


Cycle de vie

Afin de prévenir les risques produits des Commercialisation


Une fiche Le rendu Les Pour les projets
dispositifs de prévention sont mis en associée au
produit décrit
esthétique de
chaque produit
caractéristiques importants :
esthétiques sont  Un essai

œuvre à chaque étape du cycle de vie du subjectivement est défini selon définies avec le grandeur nature

Esthétique
l'aspect des une gamme de client selon des (mock up,
produits : couleurs et de échelles de échantillon…)
produit couleur,
touché…
matières
présentées
valeurs
prédéfinies,
issu des moyens
de production
Cette fiche est directement au tolérancées et envisagés est
disponible sur client contractualisées validé avec le
Le KCI proposé consiste à évaluer le niveau demande ou sur
internet
(échantillons en
magasin,
avec le client
…
client et est
mentionné au

de prévention en proposant un référentiel … présentation par


le vendeur…)
contrat
(marquage,
… numéro
graduel de dispositifs de prévention pour Natures de risques
d'échantillon)

chaque étape du cycle de vie produit et


par nature de risque Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4

Prévention Prévention
Minimum Maximum

© KYU Associés 2016


61
Illustration d’un KCI
Niveau de prévention du Risque Produit

Cycle de vie

Une telle évaluation est mise en œuvre en Commercialisation


s’appuyant sur l’identification d’une cible
par type de produit / service et d’audits de Fonctionnel
4
prévention sur les différentes étapes de la
3
chaîne de valeur RSE 2 Esthétique

1
Cet indicateur composite permet de 0

réaliser une amélioration continue de la


Sécurité Pratique
prévention des risques produits et peut
être employé à terme au même titre que la
Service
prévention dommage pour supporter la
politique de transfert au marché de Niveau Cible (*) Résultat
l’assurance
0% 25% 50% 75% 90% 100%
E D C B A A+

© KYU Associés 2016


ILLUSTRATION #4
L’indicateur du coût de traitement des risque de
l’AMRAE
Jean-François MARCHAND
63

Indicateur AMRAE: coût de traitement des


risques assurables

Périmètre choisi pour déterminer cet indicateur :


 Coût des assurances
 Coût de prévention des risques
 Rémunération des consultants, courtiers, experts,
commissaires aux comptes …
 Coût des sinistres sous franchise
 Coût des franchises sur les sinistres déclarés
 Coût des captives : honoraires de gestion, impôts, profits,
pertes
 Coûts internes : salaires, frais de collaborateurs
intervenant dans la gestion des risques et des assurances.
64

Indicateur AMRAE: coût de traitement des


risques assurables

Indicateur du coût de traitement des risques assurables

Calcul de l’indicateur :

Total des coûts de traitement des risques / CA


CONCLUSION
Jean-François MARCHAND
Merci
Les slides seront en ligne
dès la semaine prochaine
sur www.amrae.fr