Vous êtes sur la page 1sur 25

Melody Plancher

MELODY PLANCHER

SOMMAIRE

1. EXERCICE DE REALISATION D’UN PLANCHER ............................................. 3


1.1 Génération de la zone élémentaire ......................................................... 4
1.2 Duplication de cette zone ..................................................................... 10
1.3 Sauvegarde du fichier .......................................................................... 12
1.4 Calculs et résultats ............................................................................... 13
1.5 Vérification et dessins d’attaches ......................................................... 15

2. COMMENT FAIRE UNE ZONE DE POUTRES AVEC UN BORD BIAIS ? ............ 19


1.6 Déplacement du coin de la zone ........................................................... 19
1.7 Modification des poutres intérieures de la zone ................................... 21

3. COMMENT ORIENTER UN POTEAU PAR RAPPORT A UNE POUTRES ? ......... 22

4. EXERCICE DE LA ROTONDE ...................................................................... 23

2
MELODY PLANCHER

1. EXERCICE DE REALISATION D’UN PLANCHER

Le tuteur de formation a pour objectif la réalisation de ce plancher. Il va vous guider de


façon à mieux débuter avec le logiciel Melody Planchers.

L’entraxe entre les poteaux est de 8m. Les dalles sont portées par un réseau de solives
d’entraxe 2,67 (entre chaque poteau on trouve deux solives). Celles-ci portent dans le
sens Y du repère et elles sont générées suivant l’axe X.

Si on observe le plancher, on peut remarquer qu’il y a une zone simple qui se répète
quatre fois. Il est donc intéressant de générer celle-ci et d’essayer ensuite de la dupliquer
pour gagner du temps dans la modélisation.

Données complémentaires :
- Surcharges appliquées : Q = 0,3 T/m²
- Poids propre du plancher (dalle béton de 0,15m)

3
MELODY PLANCHER

Zone de travail
élémentaire.

1.1 GÉNÉRATION DE LA ZONE ÉLÉMENTAIRE

Créer un nouveau fichier par le menu Fichier / Nouveau ou par le raccourci clavier
Ctrl+N.

Cette commande appelle automatiquement le menu Générer \ Zone de poutres qui


permet à l’utilisateur de créer automatique un plancher classique (poutres, poteaux avec
une dalle chargée uniformément).

Cette fenêtre est composée de cinq onglets qui permettent de paramétrer la création de
la zone de poutres.

Dans notre exemple, nous allons générer des solives suivant la direction X, soit une zone
suivant la direction Y, c’est à dire que le sens de portée du plancher sera orienté suivant
l’axe Y.

4
MELODY PLANCHER

Nombre de
poutres créées.

Axe de Création de
création des poteaux à chaque
poutres qui poutre ou aux 4
induit le sens coins.
de portée
des dalles.
Génération
d’éléments en
rive dans le sens
perpendiculaire à
celui de l’axe de
création des
poutres.

Pour saisir la zone de poutre, nous allons introduire la diagonale du plancher par
l’intermédiaire des coordonnées des extrémités.

Mode de saisie
de la zone de
poutres.

Coordonnées
des points
d’extrémité
suivant le
mode de
saisie choisi.

Le troisième onglet de la fenêtre appelle la fenêtre de propriétés des éléments générés.


Elle permet de paramétrer les caractéristiques des éléments.

5
MELODY PLANCHER

Par exemple pour les poutres de rive :

Soit on demande la
vérification du
profilé, soit on
demande son
optimisation
(recherche du
profilé le mieux
adapté dans la
gamme).

6
MELODY PLANCHER

Flèches
admissibles pour
le calcul.

Il faut effectuer la même opération avec les poteaux, les murs et les dalles.

Dans les propriétés des dalles, il faut également préciser si on désire prendre en compte
le poids propre de dalle.

Deux solutions permettent de gérer le poids propre du plancher :

- soit on introduit des efforts surfaciques équivalents au poids de la dalle et dans ce cas il
faut sélectionner « non » dans la prise en compte du poids propre.

- soit on choisit de prendre en compte le poids propre de la structure et dans ce cas il


faut indiquer l’épaisseur de la dalle et le matériau la constituant. Melody Plancher génère
automatiquement un chargement équivalent.

7
MELODY PLANCHER

L’onglet « Efforts » permet d’entrer les efforts répartis sur la dalle qui seront créer
automatiquement :

Enfin, l’onglet « Habillages » proposent quelques options supplémentaires concernant les


files et les cotations.

Une fois toutes les données introduites, valider la fenêtre à l’aide de l’icône .

8
MELODY PLANCHER

Le générateur va construire le plancher et le dessiner à l’écran :

Sens de
portée de la
dalle.

L’affichage de l’écran se paramètre :

- Soit par le menu Affichage / Données


- Soit par le raccourci clavier CTRL + D
- Soit par un double clic sur le bouton droit de la souris sur le fond d’écran.

9
MELODY PLANCHER

Cette fenêtre permet à l’aide de ses différents onglets de gérer l’affichage des numéros
d’éléments, des efforts, …

Par exemple, si le sens de portée n’est pas visible à l’affichage, il faut cocher la case
« Axes » dans la colonne « dalle » de l’onglet « Eléments ».

1.2 DUPLICATION DE CETTE ZONE

Une fois la zone élémentaire réalisée, nous allons la dupliquer de façon à générer la
totalité du plancher.

Plusieurs méthodes sont à votre disposition :

- à l’aide des outils graphiques en sélectionnant tous les éléments de la zone à copier
et en les dupliquant par le menu Modifier \ Copie.

- automatiquement grâce aux propriétés liées à la zone.

Dans le 2ème cas :

 Placer le curseur de la souris sur la flèche indiquant le sens de portée de la dalle :

10
MELODY PLANCHER

 A l’aide des flèches de direction du clavier, copier la zone dans la direction voulue
par MAJ + Flèche.

Dans un premier temps, taper MAJ puis sur la flèche :

Répétez cette opération de façon à obtenir le schéma suivant :

La vue en perspective est accessible avec la commande : CTRL + P :

11
MELODY PLANCHER

1.3 SAUVEGARDE DU FICHIER

Vous allez dans un premier temps enregistrer votre plancher dans un dossier de manière
à pouvoir le retrouver ultérieurement.

Par la suite, il faudra régulièrement enregistrer votre plancher surtout si le modèle est
assez important pour éviter de perdre des informations en cas de mauvaise
manipulation.

12
MELODY PLANCHER

Pour cela, vous utiliserez soit la commande dans le menu Fichier / Sauver, soit l’icône .

1.4 CALCULS ET RESULTATS

Le lancement du calcul s’effectue par le menu « Calcul ».

Les résultats peuvent être visibles graphiquement.


On peut par exemple demander l’affichage des taux de travail des poutres. Pour cela,
dans le menu Affichage / Résultats, onglet « Contraintes », mettre « Toujours » en face
de « poutres ». En « Automatique », les taux de travail ne s’affichent que s’ils dépassent
les 100% (taux de travail admissible).

L’affichage du taux de travail des attaches se gère dans l’onglet « Attaches » du menu
Affichage / Données :

13
MELODY PLANCHER

Les valeurs indiquées sur l’écran correspondent alors au taux de travail des attaches.
Nous verrons par la suite la méthode pour modifier les attaches.

Il est possible d’éditer une note de calcul avec le menu Editer / Options rtf ou bien par
l’icône .

Vous pouvez sélectionner les données désirées en précisant les éléments pour lesquels
vous souhaitez avoir des résultats.

Dans cette note, toutes les données de la structure seront rassemblées et notamment les
profilés calculés par Melody Planchers si vous avez sélectionnez l’option « optimisation ».

14
MELODY PLANCHER

1.5 VERIFICATION ET DESSINS D’ATTACHES

Effectuer un zoom sur l’attache centrale :

15
MELODY PLANCHER

Positionner la souris au niveau de l’extrémité de la poutre, puis cliquer sur la touche F4


du clavier.

Le dessin d’attache apparaît alors à l’écran (si celui-ci est mal centré, le recadrer avec
l’icône ):

En appuyant de nouveau sur la touche F4 du clavier, vous allez faire apparaître la fenêtre
de propriétés de l’attache.

Nous pouvons alors modifier l’attache.


Mettons par exemple 4 boulons au lieu de 5 et augmentons leur diamètre :

16
MELODY PLANCHER

Nous obtenons ainsi un nouveau dessin d’attache avec un taux de travail de 94 % :

17
MELODY PLANCHER

En utilisant le raccourci clavier CTRL + P, vous avez une vue en perspective de l’attache :

Pour revenir au plan d’ensemble du plancher, il suffit de cliquer sur l’icône « Vue
globale » de la nouvelle barre d’outils :

En revenant au plan d’ensemble, vous pourrez constater que le taux de travail de


l’attache a été modifié :

18
MELODY PLANCHER

2. COMMENT FAIRE UNE ZONE DE POUTRES AVEC


UN BORD BIAIS ?

Sur le modèle précédent, revenir en saisie.

2.1 DEPLACEMENT DU COIN DE LA ZONE

Cliquer avec le bouton de gauche de la souris sur l’icône pour passer du mode
« Zoom par 2 points » au mode « capture par fenêtre » (icône ).

Dans la petite fenêtre qui apparaît, cliquer sur « nœuds » avec le bouton droit de la
souris :

Toujours avec le bouton droit de la souris, sélectionner le coin de la zone à déplacer (en
bas à droite du modèle):
- Cliquer avec le bouton droit de la souris sur la position 1
- Le maintenir enfoncé et déplacer le curseur de souris jusqu’à la position 2
- Le relâcher

Le menu Nœuds / Attaches apparaît, choisir le sous-menu Déplacer / Translation :

19
MELODY PLANCHER

Dans la fenêtre « Déplacement par translation », entrer la valeur « dx » du déplacement


et valider.

On obtient :

20
MELODY PLANCHER

2.2 MODIFICATION DES POUTRES INTERIEURES DE LA ZONE

Lorsque le curseur de la souris « passe au-dessus d’un objet », non seulement il change
de forme mais Melody Plancher affiche sur la ligne de message (en bas de l’écran) les
informations sur l’objet survolé.
Mettre le curseur sur la poutre de rive qui est biaise et noter son numéro. Dans
l’exemple, il s’agit de la poutre n°11:

Cliquez droit sur l’icône pour changer le filtre de capture et cliquer droit sur
« poutres ».
Avec le bouton droit de la souris, faites une fenêtre de capture pour sélectionner toutes
les poutres intérieures et dans le menu qui apparaît choisir « Etirer Jusqu’à » et cliquez
sur la poutre biaise.

Melody Plancher ne faisant que les attaches de solives sur poutres par cornières et les
attaches de poutres sur poteaux par cornières, il faut que les solives soient
perpendiculaires. Pour éviter d’avoir un message d’avertissement au lancement du calcul,
on va donc supprimer les attaches de la fin des poutres intérieures sur la poutre de rive
biaise.

Pour cela, cliquer droit sur l’icône pour changer le filtre de capture et cliquer droit sur
« nœuds ».
Avec le bouton droit de la souris, faire une fenêtre de capture pour sélectionner toutes
les extrémités des poutres intérieures arrivant sur la poutre de rive biaise et dans le
menu qui apparaît choisir « Supprimer ».

21
MELODY PLANCHER

3. COMMENT ORIENTER UN POTEAU PAR RAPPORT


A UNE POUTRES ?

Utilisation de la fonction graphique « Poteaux » + « Changer Direction » :


- se mettre en accrochage linéaire = milieu
- cliquer sur la poutre biaise
- puis sur les 2 poteaux

Utilisation de la fonction graphique « Poteaux » + « Tourner » :


- cliquer sur les 2 poteaux

22
MELODY PLANCHER

4. EXERCICE DE LA ROTONDE

Positionner le plan de travail sur la poutre biaise.


Pour cela, faire un clic droit sur la poutre biaise + sous-menu Plan de travail / Milieu.

Créer les poteaux de la rotonde. Pour cela, faire un clic droit sur le poteau à copier en
rotation + sous-menu Copier / Rotation. Dans la fenêtre de copie en rotation,
entrer l’angle et le nombre de copies et mettre « 0 » comme coordonnées du centre de
rotation (origine du plan de travail) :

Par la fonction graphique « Poutre » + « Créer par 2 points », créer la première poutre
de la rotonde en faisant attention à donner un nouveau groupe par défaut :
23
MELODY PLANCHER

Eventuellement ne créer que la première et la copier en rotation pour finir l’arrondi.

Par la fonction graphique « Poutres » + « Créer Ortho par 1 point », créer les poutres
intérieures. Cliquer d’abord sur la poutre biaise puis sur les poteaux de la rotonde :

24
MELODY PLANCHER

Créer les dalles en utilisant la fonction graphique « Dalles » + « Créer par 2 poutres ».

NB : Si le sens de portée par défaut des dalles ne convient pas, utilisez la fonction
graphique « Dalles » + « Tourner ».

Pour charger les dalles, cliquer sur l’icône et cliquer droit sur « Dalles ». Faites une
fenêtre de capture avec le bouton droit de la souris pour sélectionner toutes les dalles de
la rotonde et choisissez le sous-menu « Charger ».

25