Vous êtes sur la page 1sur 3

BTS Etudes et Economie de la Construction – Economie d’entreprise – STS1

– Ferraillage
1. Ratios de ferraillage courants
et Economie de des
BTS Etudes OE en
et Economie de la Construction BA d’entreprise
– Economie d’entreprise – STS1

Fiche 11 : Modes de métré – Gros Œuvre – Ferraillage


BTS Etudes la Construction – Economie – STS1

Ferraillage
Fondations Elévations Porteurs horizontaux
3 3 3
Semelles HA : 30kg/m Voile non armé HA : 18kg/m Poutre HA : 70kg/m

– Gros–Œuvre
3

1. 1.
Longrines Ratiosde
Ratios de
HA ferraillagecourants
: ferraillage
200kg/m courantsdes
desOE
3OEen
enBA BA
Voile armé
Poutre fortement
TS : 7kg/m
HA : 50kg/m
3
HA : 500kg/m
3
3
TS : 35kg/m chargée
Fondations
Fondations 3 Elévations
Elévations 3 Porteurs horizontaux 3
Fondations
Plots BA HA : 140kg/m 3 Voile fortement armé HA : 150kg/m 3 Porteurs
Dallage surhorizontaux
TP HA : 2,5kg/m 3
Semelles
Semelles HAHA : 30kg/m
: 30kg/m
33 Voile non
Voile non arméarmé HA : 18kg/m
TS :: 18kg/m
HA 150kg/m3 3 3 Poutre HA : 70kg/m 33
Semelles Poutre HA : 70kg/m

métréŒuvre
TSTS : 7kg/m
3 3
Massif tête de pieux 3 Poutre voile : 7kg/m 3 Dallage sur TP HA : 80kg/m 3
Longrines
Longrines HAHA : 200kg/m
: 200kg/m
33 Voile armé
Voile armé HA : 50kg/m
HA : 50kg/m
3 Poutre
fortement fortement
chargé HA : 500kg/m 33
Longrines 3 Poutre fortement HA : 500kg/m
TSTS : 35kg/m 33 chargée 3
3 Poteaux HA: :35kg/m
80kg/m 3 chargée
Dallage peu ferraillé HA : 30kg/m 3
Plots
Plots
Plots BABA
BA HAHA : 140kg/m
: 140kg/m
33 Voile
Voile fortement
fortement armé HAHA
armé : 150kg/m
: 150kg/m
3 Dallage
(dalle
Dallage sursur
TPTP
épaisse) TSHA
HA : 2,5kg/m
:: 2,5kg/m
30kg/m
333
3
TS : 150kg/m

– Gros
3 3 3
Acrotère TS
HA: :150kg/m
4kg/m Dalle radier HA : 50kg/m 3
Massif
Massif
Massif têtetête
tête de de
de pieux
pieux
pieux Poutre
Poutre voile
voile Dallage
Dallage sur
sur TP TP HAHA : 80kg/m
333
Dalle portée HA::80kg/m
19kg/m
fortement
fortement chargé
chargé
3 Dalle portée épaisse 3
Poteaux HAHA : 80kg/m Dallagepeupeu ferraillé HAHA : 30kg/m

métréde
3 33
Poteaux : 80kg/m Dallage
Dalle portée ferraillé : 30kg/m 3
(dalle
(dalle épaisse)
épaisse) TS : 30kg/m
TS : 30kg/m 3
33
3 fortement chargée

Modes
Acrotère
Acrotère HAHA : 4kg/m
: 4kg/m
3 Dalle radier
Dalle HAHA : 50kg/m
33
Dalleradier
portée grande : 50kg/m 3
Dalle
Dalle
portée portée
portée HA : 19kg/m
HA : 19kg/m
33

Dalle
Dalle
Balcon portée épaisse
portée épaisse HA : 25kg/m
3

Dalle portée

11 :de
kg Dalle portée
fortement chargée
Masse linéique d’une barre : Ml = Mv × S = 7850 × πR 2 fortement chargée

: Modes
Dalle portée grande
m3 Dalle portée
portée
grande
portée

Fiche 11Fiche
3
Balcon
Balcon HAHA : 25kg/m
: 25kg/m
33

2. Caractéristiques des aciers façonnés


: Ml = Mv kgkg 2
Masse
BAEL
Masse
Masse linéique
linéique
linéique €d’une
91 Modifié
d’une
d’une barre
barre :99
Ml : =article
Mv =S 7850
= 7850 (relatif
" S"A.6.1,252 "R#2R
3 #
3m" au rayon de courbure) :
Tableau des diamètres des mandrins de cintrage m

Caractéristiquesdes
2.2.Caractéristiques desaciers
aciersfaçonnés
façonnés ronds lisses
(en général)
BAEL
BAEL 9191
!Modifié
Modifié
! 9999 : article
: article A.6.1,252
A.6.1,252 (relatif
(relatif auau rayon
rayon dede courbure)
courbure) : : (cadres, étriers, épingles)
Diamètre
Diamètre
Diamètre nominal
nominal
nominal de de
de l’armature6 6 8 8 10 10 12 12 14 14 16 16 20 20 25 25 32 32 40 40
l’armature
Acier
Acier
Acier doux
doux
doux ronds
ronds lisses
lisses : :
Cadres,
Cadres,
Cadres, étriers,
étriers,
étriers, épingles
épingles
épingles 20 2030 3030 30 40 40 50 50 50 50 Sans
Sans objet
objet r "r 3#
H.A. " 3#(en(en général)
général)
Ancrages
Ancrages et et coudes
coudes
Ancrages et coudes 30 3040 4050 50 70 70 70 70 100100100100150150200200200200 r " 2# (cadres,
r " 2# (cadres, étriers, étriers, épingles)
épingles)
Acier
Acier
Acier HA
HA HA
Diamètre
Cadres, nominal de
étriers, l’armature 6 30
épingles 8 10 12 14 16 20 25 32 40
Cadres,
Cadres,
Acier douxétriers,
étriers, épingles
épingles 30 30 3040 40 50 50 70 70 100100150150 H.A.H.A.
: :
Ancrages
Ancrages
Ancrages
Cadres, étriers, épingles 70 7070 70100100100100150150150150200200250250300300400400
20 30 30 150 40 20050 20050 250Sans objet r "r " 5,5#
5,5#
Coudes
Coudes
Coudes
Ancrages et coudes 150 200 200 250
30 40 50 70 70 100 100 150 200 200 300300400400500
! !
500500500
Acier HA des diamètres des mandrins de cintrage
Tableau
!!
Tableau des
Tableau des diamètres
diamètres des mandrins de cintrage
Cadres, étriers, épingles 30 30 40 50 70 100 150
Ancrages 70 70 100 100 150 150 200 250 300 400
Coudes 150 200 200 250 300 400 500 !! 500 5Φ

BAEL
BAEL
BAEL 9191
91 Modifié99
Modifié
Modifié 9999 :article
articleA.6.1,255
:: article A.6.1,255(relatif
A.6.1,255 (relatifau
(relatif aufaçonnage
au façonnagedes
façonnage desextrémités
des extrémités
extrémités
dede barres
de barres des
barres des cadres,
des cadres, étriers
cadres, étriers
étriers etet épingles)
et épingles)
épingles) :: :
Rôle
Rôle Rôle
Rôle : Aux
:::Aux
Aux
Aux extrémités
extrémités
extrémités
extrémités des
des des barres,
barres,
barres, unun
un excès
excès
excès d’effort
d’effort
d’effort transmis
transmis
transmis dede
de l’acier
l’acier
l’acier auau
au béton
béton
béton sursur
sur une
uneune longueur
longueur
longueur troptrop
trop courte
courte
courte entraîne
entraîne
entraîne
l’éclatement
l’éclatement
l’éclatement
l’éclatement dudu
du
du béton
béton
béton
béton ;est
il est
; ;ililest évité
évité
évité parpar
par cesces
ces « longueur
««longueur
longueur dede
de scellement
scellement
scellement courbe
courbe
courbe » (lorsque
»»(lorsque
(lorsque la la géométrie
lagéométrie
géométrie dede
de l’ouvrage
l’ouvrage
l’ouvrage nene
ne
permet
permet
permet
permet pas
pas
paspas
une
une
uneune « Longueur
«««Longueur
Longueur
Longueur dede
de scellement
scellement
scellement droite»)
droite»)
droite»)

10ϕ
10ϕ

15ϕ
15ϕ
15ϕ

Equerre
Equerre
Equerre normalisée
Equerre normalisée
normalisée
normalisée Retour
Retournormalisé
Retour normalisé
normalisé Crochet normalisé
Crochet
Crochet normalisé
normalisé

Auteur : ANDRE E Page 1 sur 3

Auteur
Auteur : ANDRE
: ANDRE E E Page
Page 1 sur
1 sur 3 3
BTS Etudes et Economie de la Construction – Economie d’entreprise – STS1

Fiche 11 : Modes de métré – Gros Œuvre – Ferraillage


Ancienne norme pour les enrobages (BAEL 91)
Type de fissuration Enrobage
Peu préjudiciable 1cm
3. Caractéristiques des bétons Préjudiciable 3cm
Très préjudiciable 5cm
EN 206-1: article sur les classes
d’exposition
Actions dues à Classe Sous Détail de l’action Sous détails
l’environnement d’env. classe
Aucun risque de X0 BA dans un environnement
corrosion ou très sec
d’attaque
Carbonatation XC XC1 BA exposé à l’air et à Sec ou humide en permanence
XC2 l’humidité Humide, rarement sec
XC3 Humidité modérée
XC4 Alternance d’humidité et de séchage
Chlorures XD XD1 BA en contact avec de l’eau Humidité modérée
XD2 contenant des chlorures Humide, rarement sec
XD3 (origine autre que marine) Alternance d’humidité et de séchage
Eau de mer XS XS1 BA en contact avec de l’eau Exposé à l’air et aux sels marins, pas en contact
(chlorures) contenant des chlorures avec l’eau
XS2 (origine marine) Immergé en permanence
XS3 Zone de marnage, soumise à des projections ou
aux embruns
Cycle gel/dégel XF XF1 Attaque gel/dégel avec ou Saturation modérée en eau sans agent de
sans agent de déverglaçage déverglaçage
XF2 Saturation modérée en eau avec agent de
déverglaçage
XF3 Forte saturation en eau sans agent de
déverglaçage
XF4 Forte saturation en eau avec agent de
déverglaçage ou eau de mer
Milieu agressif XA XA1 Attaques chimiques dans les Faible agressivité
XA2 sols naturels, les eaux de Agressivité modérée
XA3 surface et souterraines Forte agressivité
EN 206-1: article sur les enrobages (pour une classe de structure S4 ; durée
de vie de l’ouvrage de 50ans)
Classe Sous e en mm Exemples d’ouvrages
d’env. classe
X0 10 Béton à l’intérieur de bâtiments où le taux d’humidité de l’air ambiant est très faible
XC XC1 15 Béton de structure couvertes, closes ou non, à l’abri de la pluie, sans condensations.
Béton submergé en permanence dans l’eau
XC2 25 Surfaces de béton soumises au contact à long terme avec de l’eau.
La plupart des fondations
XC3 Béton armé de structures couvertes, closes ou non à l’abri de la pluie, avec
condensation.
Béton extérieur abrité de la pluie.
XC4 30 Béton extérieur exposé à la pluie (y compris les retours de ces parties sur plusieurs
dizaines de cm)
Ponts
XD XD1 35 Surfaces de béton exposées à des chlorures transportés par voie aérienne
XD2 Piscines
Eléments en béton exposés à des eaux industrielles contenant des chlorures
XD3 40 Eléments de ponts exposés à des projections contenant des chlorures.
Chaussées
Parties (par exemple les parties supérieures des dalles et rampes) de parcs et
stationnement de véhicules exposées directement aux sels et ne comportant pas de
revêtement
XS XS1 Eléments de structures exposés aux sels marins et situés de 500m à 5 km de la côte,
sauf topologie particulière
XS2 40 Elément de structures marine immergées
XS3 45 Eléments de structures situés de 0 à 500m de la côte
XF XF1 Surfaces verticales de béton exposées à la pluie et au dégel
XF2 Surfaces verticales de béton des ouvrages routiers exposés au gel et à l’air véhiculant
des agents de déverglaçage
XF3 Surfaces horizontales de béton exposées à la pluie et au gel
XF4 Routes et tabliers de pont exposés aux agents de déverglaçage
Surface de béton verticales directement exposées aux projections d’agent de
déverglaçage et au gel
Zones des structures marines soumises aux projections et exposées au gel
XA XA1 Eléments de structure en contact avec le sol ou un liquide agressif
XA2 Ouvrages de Génie Civil soumis à attaque chimique
XA3

Auteur : ANDRE E Page 2 sur 3


BTS Etudes et Economie de la Construction – Economie d’entreprise – STS1

Fiche 11 : Modes de métré – Gros Œuvre – Ferraillage


4. Formules Longueurs dév. (simplifiées et exactes)
Formules simplifiées Formules littérales exactes
TYPE HA ACIER DOUX (mandrin)
B
Rc rayon mandrin
CADRE
A A 2(A+B) + 16,7124∅ + 1,4248Rc
2(A+B) + 20.5∅ 2(A+B) + 19∅

Crochet normalisé :
2A + 10,7124∅ + 5,4248Rc
ETRIER A ou Crochet rentrant :
2 A + 24.5∅ 2A + 19∅ 2A + 11,4978∅ + 6,9956Rc

Crochet normalisé :
A + 11,1416∅ + 4,2832Rc
EPINGLE A ou Crochet rentrant :
A + 22∅ A + 18∅ A + 11,9270∅ + 5,8540Rc

A A + 36∅ A + 36∅
A + 29,5708∅ + 1,1416Rc
EQUERRE NORMALISEE
A + 14,7854∅ + 0,5708Rc
A + 18∅ A + 18∅
A + 34∅ A + 34∅
A + 20,3562∅ + 2,7124Rc
RETOUR NORMALISE
A + 10,1781∅ + 1,3562Rc
A + 17∅ A + 17∅
A + 11,1416∅ + 4,2832Rc
CROCHET NORMALISE
A + 5,5708∅ + 2,1416Rc
A + 16,5∅ A + 16,5∅

5. Calcul de Ld d’un cadre (méth. littérale détaillée)


Exemple : cadre HA10
Poutre ht 485 mm larg 200mm Fissuration FPP

Enrobage : 10 mm
Diamètre Mandrin : 40 mm Rayon mandrin Rc : 20 mm

A = 485-2x10 = 465 mm
B = 200-2x10 = 180 mm

Nom Nb Formule Détail Résultat


(mm)
L8 2 10φ 100,0 200
L9
L1 3 490,9 1473
L3
1 ⎛ ⎛ φ ⎞⎞
L5
⎜2π ⎜ Rc + ⎟⎟
4 ⎝ ⎝ 2 ⎠⎠

L7 2 736,3 1473
L10
135 ⎛ ⎛ φ ⎞⎞
⎜2π⎜ Rc + ⎟⎟
360 ⎝ ⎝ 2 ⎠⎠
L2 2 120,0 240

L6 B − 2 × ( RC + φ )
L4 2 405,0 810

L11 A − 2 × ( RC + φ )

€ 4196

Auteur : ANDRE E Page 3 sur 3