Vous êtes sur la page 1sur 8

SOMMAIRE

INTRODUCTION GENERALE ..................................................................................... 2


PARTIE I : GENERALITES .......................................................................................... 3
I. DEFINITION ............................................................................................................ 3
1. BUDGETISATION ............................................................................................. 3
2. METHODE DE WILSON .................................................................................. 3
a. OBJECTIF .......................................................................................................... 3
b. NOTATION ........................................................................................................ 4
c. HYPOTHESES ................................................................................................... 4
3. AVANTAGES ET INCONVENIENTS DE LA METHODE DE WILSON .... 5
PARTIE II : CAS PRATIQUES SUR LA BUDGETISATION PAR QUANTITES
CONSTANTES ................................................................................................................ 6
II. EXERCICE ............................................................................................................... 6
CONCLUSION ......................................................................... Erreur ! Signet non défini.
INTRODUCTION GENERALE

De nos jours la concurrence de plus en plus vive pousse les entreprises à rationaliser leurs
coûts. Pour les entreprises qui ont un secteur d’activité de négoce (achat et vente de
produits) dans leur cycle doivent avoir une méthode de gestion de leur budget notamment
le budget des approvisionnements. En effet, l’accumulation d’un stock, pour un
fonctionnement efficace présente des avantages et des inconvénients pour une entreprise.
En effet, deux situations se présentent :

➢ Soit le volume du stock est important, ce qui minimise le risque de rupture (pénurie)
du stock, mais les charges financières (ou coût de stockage) de stockage sont très
élevées.
➢ Soit le volume du stock est faible, ce qui minimise les coûts financiers de stockage
mais le risque de pénurie ou rupture de stock est élevée.

Par conséquent, la politique optimale de gestion de stocks requiert un meilleur arbitrage


entre les couts de stockage et les couts de pénurie. Pour ce faire la méthode de WILSON
peut nous permettre d’atteindre cet objectif.

En quoi consiste cette méthode et comment peut-elle permettre de gérer les


approvisionnements d’une entité ?

Dans la suite de notre travail, nous définirons la budgétisation ainsi que la méthode de
WILSON (I) et ensuite nous verrons la budgétisation des quantités constantes selon des
périodes variables à l’aide d’un cas pratique (II).

Budgétisation par quantités constantes selon des périodes variables


Page 2
PARTIE I : GENERALITES
DEFINITION

1. BUDGETISATION

La budgétisation des approvisionnements consiste à faire apparaitre, dans le temps (chaque


mois), l’échelonnement des prévisions en termes de commande, de livraison de
consommation et de niveau de stock.

La budgétisation se fait sous deux formes :

➢ En quantité : le budget offre plus d’intérêt pour les services d’approvisionnements


qui devront contrôler son suivi.

➢ En valeur : les quantités sont valorisées par un coût unitaire standard.

Il convient de distinguer pour la budgétisation des approvisionnements si les


consommations sont régulières ou irrégulières sur les unités de temps retenues (mois ;
semestres, années, …)

✓ Consommations régulières : Lorsque les consommations sont régulières sur la


période considérée, le plus souvent l’année, la programmation des
approvisionnements ne pose aucune difficulté. Il conviendra juste de prendre en
compte les informations préalablement obtenues à travers le modèle de Wilson
permettent de rendre optimale le cout de la gestion du stock.

✓ Consommations irrégulières : Lorsque les consommations sont irrégulières sur la


période considérée, nous pouvons être en présence de deux modes de gestion de
stock : quantités constantes avec des périodes variables et périodes constantes
avec des quantités variables. Le premier mode cité ci-dessus fera l’objet d’un cas
pratique dans la deuxième partie du travail.

2. METHODE DE WILSON

a. OBJECTIF

La méthode de WILSON sert à rechercher la cadence optimale d’approvisionnement,


c’est-à-dire le nombre de commandes ou encore la quantité consommée Q, de façon à ce
que la gestion du stock se fasse à moindre coût.

Budgétisation par quantités constantes selon des périodes variables


Page 3
b. NOTATION

D : La Demande totale pour une durée fixe, connue d’avance (avenir certain) ; D est
connue et est constante.

P : Représente la période de réapprovisionnement.

t : taux de possession du stock

C : Consommation totale sur un (1) an.

N : Nombre d’approvisionnements,

Q : Consommation de matière en quantité / quantité économique.

S : Stock en début de période ; S est constant.

CS : Cout de gestion du stock dépend de :

• Cl : Coût de lancement ou de passation d’une commande ; correspond aux charges


liées à la commande assurée par le service achat.
• CS : Coût de stockage ou de possession du stock. Ce coût, fonction du niveau de
stock qui comprend les frais d’entretien du stock et du lieu de stockage, frais
d’assurance, de location, de gardiennage, cout de manutention avec enfin le cout de
la dépréciation du stock
• Cp : Coût de pénurie ou d’insuffisance des stocks.

CS = Cl + CS + Cp

c. HYPOTHESES

D étant connu de manière certaine, deux cas de figure peuvent se présenter :

✓ S ˃N (on préfère tirer sur les couts de stockage quitte à supporter les couts de
pénurie). Le modèle à utiliser est la Méthode de WILSON avec pénurie.

✓ S = N (à chaque réapprovisionnement le stock S de début de période est égale à la


quantité demandée nécessaire). Le modèle à utiliser est la Méthode de WILSON
sans pénurie.

Dans cette Méthode de WILSON sans pénurie, sur une période de réapprovisionnement
le stock est supposé varier linéairement d’un volume S en début de période et être nul (0)
en fin de période.

Budgétisation par quantités constantes selon des périodes variables


Page 4
Soit une période T, le stock moyen Sm est tel que :

3. AVANTAGES ET INCONVENIENTS DE LA METHODE DE


WILSON

Les avantages de cette méthode résident dans :

• La simplicité de la gestion des stocks


• La planification des commandes sur l’année
• Cette méthode est valable pour les grandes entreprises qui ont de gros besoins
d’achat et de stockage.

Quant à ces inconvénients :

• Du fait des hypothèses simplificatrices, ce modèle ne tient pas compte du prix et de


la consommation qui sont souvent sujets à des variations.
• Les quantités imposées par les fournisseurs (QE n’est généralement pas atteinte).
• Si la consommation n’est pas régulière, il y a risque de rupture de stock.

Budgétisation par quantités constantes selon des périodes variables


Page 5
PARTIE II : CAS PRATIQUES SUR LA BUDGETISATION PAR QUANTITES
CONSTANTES

Le mode de budgétisation par quantités constantes selon des périodes variables, consiste à
déterminer préalablement la quantité économique qui rend optimale la gestion du stock.
Ainsi compte tenu du stock de début de période, de consommations, des quantités
économiques livrées et du stock de sécurité, la date de livraison sera appréciée afin d’éviter
la rupture.

EXERCICE
Pour l’année N, la consommation prévisionnelle mensuelle de la matière première M est
établie comme suite :

Mois J F M A M J J A S O N D

Quantités 400 600 500 700 700 400 400 200 600 600 400 500
(en unités)

Sachant que :

- Le prix d’achat unitaire(P) de M est de 12 KFCFA.


- Le stock initial de M est de 200 unités.
- Le cout de passation (f) d’une commande est de 100 KFCFA.
- Le taux de possession (t) du stock représente 10 % du stock moyen.
- Le délai de livraison est de 1 mois.
- Le stock de sécurité est de 200 unités.

Travail A Faire

Déterminer la quantité économique ainsi que la cadence optimale des approvisionnements.


En déduire le cout de gestion du stock.

Budgétisation par quantités constantes selon des périodes variables


Page 6
SOLUTION

1) Calcul de la quantité économique et de la cadence optimale des


approvisionnements :
Données :

C = 400 + 600 +…+ 500 = 6000 unités

f = 100 KFCFA

P = 12 KFCFA

t = 10 % = 0,1
√2×C×f √2×6000×100
➢ La quantité économique : Q = →Q= = 1000 unités
P×t 12×0,2
➢ Le nombre de commande : N = C/Q = 6000 / 1000 = 6 commandes, par an, soit une
commande tous les 2 mois.
➢ La cadence de livraison : 12/6 = 2 mois

2) Calcul du coût minimum (k) de gestion du stock :

On a : k =√2 × 𝑐 × 𝑝 × 𝑡 × 𝑓 = √2 × 6000 × 12 × 0,10 × 100

k = 1 200 KFCFA

Ce coût de gestion de stock est à son minimum pour 6 commandes.

Mois Consommations SF avec Livraisons SF Dates de Dates de


rupture définitif livraisons commandes
DN-1 200 1er Déc.
J 400 -200 1 000 800 1er Janv.
F 600 200 1er Fév.
M 500 -300 1 000 700 1er Mars 20 Mars
A 700 0 1 000 1 000 20 Avril
M 700 300 1er Mai
J 400 -100 1 000 900 1er Juin
J 400 500
A 200 300 1er Août
S 600 -300 1 000 700 1er Sept. 20 Sept.
O 600 100 1 000 1 100 20 Oct.
N 400 700
𝐷 500 200 200

Budgétisation par quantités constantes selon des périodes variables


Page 7
CONCLUSION

Au terme de cette étude, il faut souligner que la connaissance de la méthode de Wilson est
nécessaire pour tout bon gestionnaire, à laquelle doit s’ajouter la maitrise des techniques
de calcul budgétaire, des systèmes d’informations notamment comptables et financiers.
Aussi la maitrise des seuls aspects techniques n’est donc, pas suffisante, elle doit s’allier à
de nécessaires qualités de compréhension et de fonctionnement des organisations.

Budgétisation par quantités constantes selon des périodes variables


Page 8