Vous êtes sur la page 1sur 12

2018

Rapport de Travaux Pratiques


Table des matières
Table des matières..................................................................................................................... 1
Introduction générale ................................................................................................................ 2
Introduction............................................................................................................................ 2
Buts et objectifs ...................................................................................................................... 2
Caractérisation des matériaux .................................................................................................. 2
Le ciment ................................................................................................................................ 2
Le sable ................................................................................................................................... 2
L’équivalent de sable ............................................................................................................. 2
Le gravier .................................................................................................................................... 4
La méthode du Dreux : .......................................................................................................... 7
Les annexes : .............................................................................................................................. 9
Introduction générale
Introduction
Le béton est le matériau composite le plus utilisé dans le monde. Il est
omniprésent dans tout ce qui concerne le domaine du génie civil. De ce fait, il
est indispensable de consacrer beaucoup d’attention et de précision à sa
formulation. La méthode de Dreux-Gorisse est l’une des méthodes connues et
efficaces pour ce faire.
Buts et objectifs
Le but de cette séance est la mise en pratique de l’étude théorique acquiert en
cours sur un exemple concret.
- La réalisation de l’étude de formulation d’un béton B35 d’affaissement de
10cm à l’aide de la méthode de Dreux Gorisse.
La caractérisation des différents matériaux qui entrent dans la composition du
béton.

Caractérisation des matériaux


Le ciment
On se sert d’un ciment Portland 45. Il est de masse volumique apparente de
1960kg/m3.
Le sable
C’est un sable de module de finesse
1
𝑀𝑓 = × (∑ 𝑟𝑒𝑓𝑢𝑠 𝑐𝑢𝑚𝑢𝑙é𝑠 𝑒𝑛 % 𝑑𝑒𝑠 𝑡𝑎𝑚𝑖𝑠 0.16, 0.315, 0.63, 1.25, 2.5, 5) = 2.25.
100
𝑚𝑎𝑠𝑠𝑒 𝑠è𝑐ℎ𝑒−𝑚𝑎𝑠𝑠𝑒 ℎ𝑢𝑚𝑖𝑑𝑒
Il est de teneur en eau de l’ordre de 𝜔𝑠 = = 4%.
𝑚𝑎𝑠𝑠𝑒 ℎ𝑢𝑚𝑖𝑑𝑒

Sa masse volumique apparente est 1609.19kg/m3.

L’équivalent de sable
L’équivalent de sable pour cet échantillon de sable est 84.6%. C’est un sable très propre.

Mode opératoire
On prend d’un échantillon d’environ 500g de sable mi-mouillé afin d’empêcher
les fines de quitter le sable et obtenir des résultats correctes.
On réalise l’essai sur 120g de sable. On remplit les éprouvettes jusqu’au
premier trait de la solution lavant et on y jette le sable. On attache l’éprouvette
fermée à une machine qui performe 90 secousses pendant 30 secondes et on
remplit les éprouvettes de solution lavante jusqu’au deuxième trait en

s’assurant de libérer les fines et nettoyer la paroi de l’éprouvette.


On laisse le tout reposer avant d’effectuer la mesure visuelle et celle à l’aide du
piston.
Analyse granulométrique :
Tamis φ Tamisât cumulé g Tamisât cumulé %
3.15 1500 100
2 1498 99.87
1 892 59.47
0.5 447 29.80
0.315 262 17.47
Sable
0.2 157 10.47
0.16 96 6.4
0.125 51 3.4
0.08 1 0.067
Le gravier
On s’est servi bien évidemment de deux types de graviers, GI et GII dont les
masses volumiques apparentes sont respectivement 1.610 t/m3 et 1.628 t/m3,
et celles réelles 2.583 t/m3 et 2.743 t/m3, les masses volumiques absolues
correspondantes sont 2.647 t/m3 et 2.799 t/m3.
𝑚𝑎𝑠𝑠𝑒 𝑠è𝑐ℎ𝑒−𝑚𝑎𝑠𝑠𝑒 ℎ𝑢𝑚𝑖𝑑𝑒
Ils sont tous les deux de teneurs en eau 𝜔𝑔 = 𝑚𝑎𝑠𝑠𝑒 ℎ𝑢𝑚𝑖𝑑𝑒
= 2.3%.

Les échantillons sont lavés, séchés et tamisés.


Les résultats sont résumés dans le tableau suivant :
Tamis φ Tamisât cumulé g Tamisât cumulé %
GII 25 2416 100
20 2021 83.65
16 771 31.91
12.5 191 7.90
10 96 3.97
8 26 1.08
6.5 1 0.04
5 0 0
4 0 0
3.15 0 0

Tamis φ Tamisât cumulé g Tamisât cumulé %


16 1961 100
12.5 1911 97.45
10 1416 72.20
8 766 39.06
6.5 431 21.80
GI
5 161 8.21
4 21 1.07
3.15 1 0.05
2.2 0 0
2 0 0
La courbe granulométrique :

La méthode du Dreux :
On a d’après la formule de Bolomey C/E=2.29
Et d’après les abaques en annexe on a trouvé : C=475 kg/m3 ; A/C=1.2% ;
On ne peut pas dépasser 8 sacs de ciment dans un mètre cube de béton, donc
on se sert d’adjuvant super plastifiant.
E=135kg/m3.
Les caractères des matériaux imposent des coefficients correcteurs :
K=-2 ; Ks=0 ; Kp=0.
Points caractéristiques sur la courbe granulaire :
Le point A :

YA=50 - √Dmax − 2 =43%.


5+Dmax
XA= = 15
2

Le point B :
XB=Dmax
YB=100%
En traçant la ligne de partage on a pu trouver les volumes suivant : Vs=32% ;
VGI=9% ; VGII=59%
Composition en volume :
La compacité de notre béton a été déduite à partir du tableau en annexe, et elle est égale à
0.82. D’autre part on a :

ɣ=0.82=(vG+vc)/1m3 avec vc=c/Mvabs=0.157.22m3.


vG= ɣ -vc=0.6627m3
Les volumes absolus :
Vs=0.32x0.6627=0.212m3
vGI=0.09x0.6627=0.059m3
vGII=0.59x0.6627=0.3909m3
Composition en masse :
En prenant 2.6 comme masse volumique absolue du sable, et en se basant sur les résultats
trouvés lors du TP des masses volumiques on a :

Ciment : 400kg
Msable=2.6x103x0.212=551.2kg
MGI=2.647x103x0.059=156.17kg
MGII=2.799x103x0.3909=1094.12kg
Eau=135kg.
Composition en eau humide :

MGI=Mcalculée/(1-2.3%)=159.84 kg
MGII=1119.87kg
Msable=574.16kg
Meau=135-0.023(1094.12+156.17)-0.04x551.2
=84.19kg
A=1.2% de la masse de ciment.
Les annexes :
L'abaque donnant le dosage en ciment