Vous êtes sur la page 1sur 63

REPUBLIQUE TUNISIENNE

MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT


ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT


DE LA DIRECTION REGIONALE DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL
Programme de l'année 2019

DOSSIER D’APPEL D’OFFRE

* CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES ET ANNEXES


* CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES
* CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES
* SOUMISSION - BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

Février 2019

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 0


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

SOUMISSION

Je soussigné ...................................

Agissant au nom et pour le compte .................................

(Intitulé complet de la société, adresse et n° de téléphone)

Inscrit au registre de commerce de ........................................................................

Sous le n° ..............................................

Faisant élection de domicile à .......................................................................................................................................... - Tel

.......................... Fax ........................................

(Adresse complète et n° de téléphone)

Après avoir pris connaissance de toutes les pièces figurant ou mentionnées au dossier d'appel d'offres pour l'exécution d'un enduit

superficiel sur les routes classées relevant de la Direction Régionale de l'Equipement de NABEUL, après m'être personnellement

rendu compte de la situation des lieux et après avoir apprécié à mon point de vue et sous ma responsabilité la nature et la difficulté

des travaux à exécuter, me soumets et m'engage à exécuter la totalité des travaux dans un délai contractuel de Cent cinquante jours

(150) jours , conformément aux pièces contractuelles du marché et moyennant les prix que j'ai établi moi même pour chaque nature

d'ouvrage dans le bordereau des prix, lesquels font ressortir à (1) ......................................................................
............................................................... (T.T.C) le montant total du détail estimatif.
Les prix du marché sont fermes et non révisables.

Les travaux seront rémunérés par application aux quantités de travaux effectivement réalisées des prix du bordereau des prix du
marché.

Je m'engage, en outre, à payer les droits de timbre et d'enregistrement auxquels la présente soumission donne lieu si elle est acceptée.

L'Etat TUNISIEN se libérera des sommes dues par lui en faisant donner crédit au compte ouvert auprès de

..................................................................................................................
J'affirme sous peine de résiliation de plein droit du marché ou de sa mise en régie à mes torts exclusifs (ou aux torts exclusifs de la

société pour laquelle j'interviens) que je ne tombe pas (ou la dite société ne tombe pas) sous le coup d'interdictions légales édictées en

Tunisie.
Fait à ..............................., le .................................
(2) ..........................................................................
(3) ..........................................................................
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1 : Montant global exprimé en Dinars, en lettres et en chiffres.
2 : Mention manuscrite "Lu et approuvé".
3 : Signature (s) manuscrite (s) de l'entreprise.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 1


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUITS SUPERFICIELS

(Programme 2019)

*CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES ET ANNEXES ( C A O )


* CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C C A P)
*CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C C T P)
* BORDEREAU DES PRIX - DETAIL ESTIMATIF

Février 2019

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 2


Conditions d’Appel d’Offres
et Procédure de Passation du Marché

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 3


CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES
ET PROCEDURES DE PASSATION DU MARCHE
----------------------------

SOMMAIRE

1. CONDITIONS GENERALES................................................................................. Page 5

2. RESPECT DES CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES........................................... Page 5

3. DOSSIER D'APPEL D'OFFRES............................................................................. Page 5

4. ECLAIRCISSEMENTS APPORTES AUX DOSSIERS D'APPEL D'OFFRES Page 6

5. MODIFICATIONS DU DOSSIER D'APPEL D'OFFRES................................... Page 6

6. ETABLISSEMENT DU MONTANT DE L’OFFRE............................................ Page 6

7. CONNAISSANCE DES LIEUX ET CONDITIONS DE TRAVAIL..................... Page 6

8. MODE DE PRESENTATION DES OFFRES........................................................ Page 7

9. CAUTIONNEMENTS............................................................................................. Page 9

10. OUVERTURE DES PLIS........................................................................................ Page 9

11. EVALUATION DES OFFRES ET PROPOSITION D'ATTRIBUTION DU.


MARCHE................................................................................................... Page 9

12. VERIFICATION DES OFFRES............................................................................ Page 11

13. CONFORMITE DE L'OFFRE ............................................................................... Page 11

14. PROCEDURES DE PASSATION DU MARCHE................................................. Page 11

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 4


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES


ET PROCEDURES DE PASSATION DU MARCHE

Je soussigné …………………………………………………….. Représentant la Société ………………………………….

………………………………………………………………………………………………………………………………….……

Déclare avoir pris connaissance et accepté les clauses suivantes:


1. CONDITIONS GENERALES
Le présent appel d'offres concerne la réalisation d'un enduit superficiel sur les routes classées relevant de la Direction
Régionale de l'Equipement de NABEUL (Prog 2019), énumérées ci après :

 Revêtement superficiel bicouche


PK Longueur Largeur Surface Bicouche
Direction approximative approximative approximative
ROUTES approximative
Régionale Origine Fin S : m2
(km) (ml) (m2)

NABEUL RL597 3 21 18 7 126000 126000

Les travaux comportent :


Revêtement en bicouche
le nettoyage et la préparation de la chaussée qui doit recevoir l'enduit superficiel, l’emploi partiel en profondeur ou
en semi profondeur de la chaussée ; la fourniture et le stockage des matériaux nécessaires, l'application de l'enduit
superficiel, en ayant pris les dispositions nécessaires pour la déviation de la circulation, et l'installation d'une
signalisation de chantier adéquate, l’enlèvement des rejets de gravillons sur la chaussée et les accotements.
2. RESPECT DES CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES
2.1. Une offre qui ne respecte pas les présentes conditions d'Appel d'Offres ou qui contient des réserves sera déclarée
nulle et non avenue.
2.2. Chaque soumissionnaire qui désire participer à cet appel d’offres devra participer au système tuneps et télecharger
le dossier d’appel d’offre.:
-Les offres devront envoyé gratuitement et en exclusivité par système tuneps comprenant les offre financier et les
offres techniques et les pièces administratives
-Un enveloppe fermée et scellée portera uniquement le numéro et l’objet de l’appel d’offres sera envoyé au rapide poste
au nom de monsieur le directeur régionale de l’équipement et de l’habitat de Nabeul place de martyme 8000 Nabeul ou
posé directement au bureau d’ordre centrale de direction régionale de l’équipement de Nabeul contenant le caution
provisoire et un extrait originale du registre de commerce.
2.3. Après remise de son offre, un soumissionnaire ne peut la retirer ou lui apporter quelque modification que ce soit.
Cette condition est valable à la fois avant et après l'expiration du délai d'envoi des offres.
3. DOSSIER D'APPEL D'OFFRES
3.1. Le dossier d'appel d'offres, qui fixe les règlements de l'appel d'offres et stipule les conditions d'attribution du
marché, se compose des documents suivants :
l'acte de soumission
 le bordereau des prix et le détail estimatif
 les conditions particulières de l'appel d'offres intitulé CAO
 le cahier des clauses administratives particulières CCAP
 le cahier des clauses techniques particulières. CCTP
3.2. On attend du soumissionnaire qu'il examine toutes les instructions, modèles, conditions et spécifications contenus
dans les documents d'appel d'offres, ceux-ci lui seront opposables. Le soumissionnaire assumera les risques de défaut de

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 5


fourniture des renseignements exigés par les documents d'appel d'offres ou de la présentation d'une offre non
strictement conforme aux exigences des documents d'appel d'offres. Les carences peuvent entraîner le rejet de son offre.
3.3. Le maître de l'ouvrage se réserve le droit de vérifier, par n'importe quel moyen, les informations données par le
soumissionnaire. Toute inexactitude dans les informations données entraîne automatiquement le rejet de l'offre
correspondante.
4. ECLAIRCISSEMENTS APPORTES AUX DOSSIERS D'APPEL D'OFFRES
4.1 - Au cas ou certains soumissionnaires auraient des renseignements à demandes ou d’éclaircissements sur la
signification exacte de certaines parties des documents d’Appel d’Offres, ils devront en référer, par écrit, en vue
d’obtenir les éclaircissements nécessaires avant de transmettre leurs offres, Vingt (20) jours au plus avant la date limite
de réception des offres. Si les questions sont fondées, elles feront l’objet d’additif au dossier d’appel d’offres, transmis à
tous les soumissionnaires en possession du dossier d’appel d’offres, Dix (10) jours au plus avant la date limite de
réception des offres. Ces additifs feront parti des d’Appel d’Offres. Aucune réponse ne sera faite à des questions
verbales ou toute interprétation, émanant d’un Entrepreneur, à propos de document d’Appel d’Offres et des additifs
éventuels. Elles seront rejetées et ne pourront impliquer la responsabilité é du Maitre d’Ouvrage.
4.2 - Des additifs au dossier d’appel d’offres pourront également être ajoutés en vue de rendre plus claire la
compréhension documents d’Appel d’Offres et ou d’adopter des modifications techniques ou autres à ces documents.
Ces additifs seront également transmis à tous les soumissionnaires en possession du dossier d’appel d’offres, Dix (10)
jours au plus avant la date limite de réception des offres et feront partie des documents d’Appel d’Offres.
Dans le cas ou ces additifs concerneraient des modifications consistantes des travaux, les entreprises seront informées
par avis de presse.
5. MODIFICATION DU DOSSIER D'APPEL D'OFFRES
5.1. A tout moment, avant la date limite fixée pour la remise des offres, le maître de l'ouvrage se réserve le droit, pour
quelque motif que ce soit, de sa propre initiative ou à la suite d'une demande d'éclaircissement présentée par un
soumissionnaire, de modifier le dossier d'appel d'offres en procédant à la publication, selon le cas, d'un additif ou d'un
rectificatif.
5.2. L'additif ou le rectificatif sera notifié par écrit (lettre, télex ou fac-similé) à toutes les entreprises qui ont déjà retiré
le dossier d'appel d'offres et aura valeur obligatoire à leur encontre. Ceux-ci en accuseront réception au maître de
l'ouvrage par écrit ou par retour du courrier dans les plus brefs délais.
5.3. La communication des réponses et explications quant aux observations et éclaircissement demandés par les
candidats est généralisée à tous les candidats dans un délai minimum de Dix (10) jours avant la date limite de remise
des offres.
5.4..Pour donner aux soumissionnaires suffisamment de temps pour modifier leur soumission à la suite d'un additif ou
d'un rectificatif, le maître de l'ouvrage se réserve le droit de reporter la date limite de remise des offres.
6. ETABLISSEMENT DU MONTANT DE L'OFFRE
6.1. L'appel d'offre sera un appel d'offres sur prix unitaires. Le soumissionnaire devra remplir en lettres et en chiffres
les prix unitaires figurant dans le bordereau des prix, les porter dans le détail estimatif et les multiplier par les quantités
indiquées, de façon à obtenir le montant total de l'offre. Ce montant sera porté dans la soumission et fournira le montant
du marché. Les prix unitaires du bordereau des prix établis par l'Entrepreneur retenu et faisant l'objet de son offre
serviront à déterminer le montant des situations de travaux mensuelles et définitives par application aux quantités de
travaux réellement exécutées comme il est indiqué dans les documents contractuels.
6.2. Le Bordereau des prix unitaires devra être obligatoirement complet, et le soumissionnaire est tenu de remplir tous
les prix unitaires du bordereau des prix du marché. Le montant d'un prix unitaire non établi sera considéré comme ayant
été englobé dans d'autres prix et par conséquent nul, quel que soit la quantité de travaux applicable à ce prix lors de
l'exécution.
6.3. Le soumissionnaire est tenu de fournir dans son offre un sous - détail de chacun des prix unitaires qui figurent au
bordereau des prix. Cette décomposition devra être faite conformément au modèle joint en annexe au présent volume
(annexe 8).
6.4. Le soumissionnaire distinguera les prix de revient des prix de vente. Pour cela, il définira un coefficient de
règlement dont il devra fournir le mode de calcul sur une feuille séparée placée en tête de liste.
6.5. Le soumissionnaire est autorisé à proposer, de sa propre initiative, des éventuelles remises sur le montant de son
offre. Les remises seront exprimées en pourcentage du montant total TTC de l'offre et seront appliquées sur l'ensemble
des prix unitaires du marché.
6.6. Il est demandé au soumissionnaire de préciser les conditions d'application de ces remises. Ces remises ne seront
prises en considération que si les conditions y attachées sont jugées acceptables par le maître d'ouvrage.
6.7. Le bordereau des prix primera sur le détail estimatif et les prix en lettres primeront sur les prix en chiffres.
6.8. Les erreurs éventuelles seront redressées par l'administration et le montant de son offre sera révisé, si nécessaire,
sans que le soumissionnaire puisse élever une réclamation.
7. CONNAISSANCE DES LIEUX ET CONDITIONS DE TRAVAIL
7.1. Les soumissionnaires déclarent avoir pris connaissance sur les lieux, de la nature et des difficultés des travaux à
exécuter, de la provenance et de la qualité des matériaux, des servitudes d'exécution des travaux, des conditions locales
relatives au climat, à l'hydrographie, aux transports, à la main d’œuvre, etc. Ils déclarent également avoir pris
connaissance de tous les documents d'appel d'offres et avoir inclus dans leur prix tous les coûts résultant de leur
appréciation de la nature, de la difficulté des travaux à exécuter, de tous les frais généraux, impôts, taxes assurances,
bénéfices, aléas et autres.
7.2. Les prix du bordereau sont établis sous leur responsabilité et ne pourront faire l'objet de quelque réclamation ou
modification que ce soit.
7.3. Il est bien entendu que tous les impôts, taxes et droits de douane sont réputés compris dans les prix et que
l'Entrepreneur ne pourra en aucun cas se prévaloir du marché pour refuser de se conformer à la législation en vigueur ou
pour demander à l'administration de les lui rembourser.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 6


7.4.Tous les renseignements relatifs aux conditions locales fournis dans les documents d'appel d'offres ou par
l'administration sont donnés à titre d'information et n'engagent en rien la responsabilité de l'administration.
8. MODE DE PRESENTATION DES OFFRES
8.1. Documents constituants l’Offre
Chaque soumissionnaire qui désire participer à cet appel d’offres devra participer au système tuneps et
télecharger le dossier d’appel d’offre.:
-Les offres devront envoyé gratuitement et en exclusivité par système tuneps comprenant les offre financier
et les offres techniques et les pièces administratives
-Un enveloppe fermée et scellée portera uniquement le numéro et l’objet de l’appel d’offres sera envoyé au
rapide poste au nom de monsieur le directeur régionale de l’équipement et de l’habitat de Nabeul place de
martyme 8000 Nabeul ou posé directement au bureau d’ordre centrale de direction régionale de l’équipement
de Nabeul contenant le caution provisoire et un extrait originale du registre de commerce avant la date limite
de réception des offres.
Sera également rejetée : toute offre non accompagnée du cautionnement provisoire.
* Les offres parvenues après la date limite de réception, sont restituées à leurs titulaires accompagnées d’une copie
de l’enveloppe originale. Cette dernière étant conservée par l’acheteur public en tant que moyen de preuve. Seront
également restituées, les offres qui n’ont pas respecté les dispositions de l’article 56du décret n°1039/2014, du 13 Mars
2014 et les offres non accompagnées du cautionnement provisoire ou celles qui n’ont pas été complétées par les
documents manquants ou par la signature obligatoire des cahiers des charges dans les délais requis ainsi que les offres
rejetées.
Les offres seront constituées par les documents indiqués au paragraphe 8.3
- Les offres, pour être valables, devront être entièrement rédigées à l'encre et particulièrement pour la soumission, le
bordereau des prix, le détail estimatif et le sous - détail des prix unitaires qui devront être signés, paraphés et tamponnés
selon les indications du paragraphe 8.3 ci-après.
- Les offres seront entièrement rédigées en langue française.
- Les offres seront dactylographiés ou écrits à l'encre indélébile. Elles seront signées par une ou plusieurs personnes
dûment habilitées à apposer sa (leurs) signature (s) au nom du soumissionnaire, selon le cas. Toutes les pages de l'offre
comprenant des surcharges ou des changements seront paraphées par le ou les signataires de l'offre.
L'offre ne comportera aucune modification ni surcharge, à l'exception de celles destinées à corriger les erreurs du
soumissionnaire, auquel cas ces corrections seront paraphées par le ou les signataires de l'offre.
8.2 Signature des offres - procurations
Toutes les signatures et paraphes nécessaires à la remise de l'offre seront apposés par le soumissionnaire lui-même ou
son représentant dûment mandaté, conformément aux indications fournies au paragraphe 8.3.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 7


8.3. Documents de l'appel d'offres
8.3.1 Offre dite technique
L’offre technique est composée des documents suivants :
Liste du matériel que le Liste à établir par référence au cadre dressé Date, signature et tampon du
A.1 Soumissionnaire compte utiliser. à l'Annexe 5 Soumissionnaire à la fin du
document.
Liste du personnel technique que le Etat à établir selon modèle figurant à Date, signature et tampon du
A.2 Soumissionnaire compte utiliser. l'annexe 6. Soumissionnaire à la fin du
document.
Liste des travaux analogues des Cinq Etat à établir selon modèle figurant à Date, tampon et signature à la fin
A.3
(5) dernières années l'annexe 10 du document.
Programme d'exécutions des travaux à établir selon modèle figurant à l'annexe 7 Date, tampon et signature à la fin
A.4
du document.
Fiche technique des granulats à à établir selon modèle figurant à l'annexe 9 Date, tampon et signature à la fin
A.5
utiliser. du document.

8.3.2 offre dite financière


L’offre financière doit comporter les documents suivants:
N° DESIGNATION DES DOCUMENTS MODE D'ETABLISSEMENT OBSERVATIONS
Copie du modèle figurant dans le présent
Soumission volume dûment complété avec indication du Date, signature et tampon du
B.1 montant de l'offre et des conditions soumissionnaire sur chaque page du
particulières éventuelles d'établissement de la document.
proposition.
Original du document remis par Paraphe sur chaque page, date,
B.2 Bordereau des Prix l'Administration dûment complété par les prix signature et tampon du
du Soumissionnaire en lettres et en chiffres. soumissionnaire sur la dernière page.
Original du document remis par Paraphe sur chaque page, date,
B.3 Détail Estimatif l'Administration dûment complété par le signature et tampon du
Soumissionnaire. soumissionnaire sur la dernière page.
Sous - détail des prix unitaires du bordereau Paraphe sur chaque page, date,
B.4 Sous - détail des prix unitaires réalisé conformément à la décomposition type signature et tampon du
figurant en annexe 8 soumissionnaire sur la dernière page.

8.3.3 les Pièces Administratives


les Pièces Administratives suivantes sont composée des documents suivants :
Fiche de renseignements généraux Fiche établie selon modèle en annexe Date signature et tampon du
1
sur le soumissionnaire 1 soumissionnaire
Au cas où des procédures seraient
Procuration éventuellement nécessaires elles seront établies
2 Authentification légale
nécessaire conformément aux lois et règlements
en vigueur
Déclaration d'engagement Fiche établie selon modèle en annexe Date signature et tampon du
3
d'assurances 3 soumissionnaire à la fin du document
Certificat attestant que le
Dernière attestation en date délivrée Date signature et tampon des services
4 soumissionnaire est en règle avec la
par le service des impôts fiscaux
direction des impôts
Fiche établie selon modèle en annexe
Certeficat de non faillite ou de Date signature et tampon du
5 4 dûment complétée ou certificat
redressement judiciaire soumissionnaire à la fin du document
délivré par les instances compétentes
Déclaration sur l'honneur de non Fiche établie selon modèle en annexe Date signature et tampon du
6
influence 11 soumissionnaire à la fin du document
Certificat attestant que le
soumissionnaire est en règle avec la
7 - Original de l'attestation
Caisse Nationale de Sécurité Sociale
(CNSS)

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 8


A produire un agrément valable le jour
de l'ouverture des plis .Les types
acceptés :
*Activité (Route) - spécialité RO -
Catégorie 2 et plus. Date, signature et tampon du
8 Agrément de l'entreprise * Activité (Route) - spécialité R2 -
Catégorie 2 et plus. soumissionnaire
*Activité (VRD) - spécialité VRD0-
entreprise générale - Catégorie 2 et
plus
9 Cahier des Clauses Administratives Paraphe de l'Entrepreneur sur chaque Paraphe, date, signature et tampon du
Particulières (CCAP) page. Soumissionnaire à la fin du document
10 Cahier des Clauses Techniques Paraphe de l'Entrepreneur sur chaque Paraphe, date, signature et tampon du
Particulières (CCTP) page. Soumissionnaire à la fin du document.
8.3.3 les Pièces envoyé dans un enveloppe
Un enveloppe fermée et scellée portera uniquement le numéro et l’objet de l’appel d’offres sera envoyé au rapide poste
au nom de monsieur le directeur régionale de l’équipement et de l’habitat de Nabeul place de martyme 8000 Nabeul ou
posé directement au bureau d’ordre centrale de direction régionale de l’équipement de Nabeul contenant le caution
provisoire et un extrait originale du registre de commerce avant la date limite de réception des offres.
les Pièces sont composée des documents suivants :
Date signature et tampon de
Cautionnement provisoire d'un Copie du modèle figurant en annexe
1 l'établissement bancaire à la fin du
montant de (8000 Dinars) 2 à produire par le soumissionnaire
document
2 Pour les soumissionnaires résident en
Un extrait du registre du commerce Original de l'attestation
Tunisie

9. CAUTIONNEMENTS

9.1. Cautionnement provisoire


Le montant du cautionnement provisoire est fixé à huit Milles dinars (8000) Dinars. Il devra être constitué
conformément au modèle fourni à l'annexe 2, dans une Banque agréée par l'Administration. Il devra être valable
pendant Cent Vingt (120.) jours à compter du jour suivant la date limite fixée pour la réception des offres.
N.B : Sans préjudice des dispositions de l’Article 56 du décret N° 1039/2014 du 13 Mars 2014, toute offre non
accompagnée du cautionnement provisoire sera éliminée.
Il sera restitué par l'Administration dès la signature du contrat avec le soumissionnaire dont l'offre aura été retenue et
sera retourné à l'Entreprise adjudicataire dès que celle ci aura signé le marché et fourni le cautionnement définitif
spécifié à l'article 9.2 ci-dessous.
9.2. Cautionnement définitif
Le montant du cautionnement définitif est fixé à trois pour cent (3 %) du montant total indicatif en dinars du marché.
Il devra être constitué dans les Vingt (20) jours suivant la notification de l'approbation du marché dans une banque
agréée par l'Administration (Modèle 12).
10. OUVERTURE DES OFFRES
10.1. Les offres seront ouvertes simultanément par une commission d’ouverture des offres présidée par le
représentant de l’acheteur public.
10.2. Le président de la séance de la commission d'ouverture des offres vérifiera d'abord le caractère anonyme de
chaque pièce ainsi que la date de sa réception. Tout offre reçue après la date limite de remise des offres fixée à l'avis,
seront écartées immédiatement comme non conformes aux conditions de l'appel d'offres.
10.3. Le président de la séance annoncera à haute voix le nom du soumissionnaire et les pièces administratives
remises, les pièces contenant l’offre technique et les pièces contenant l’offre financière , le montant de son offre, le
rabais éventuel et tout autre détail que le président de séance, à sa discrétion, peut juger utile de faire connaitre.
11. EVALUATION DES OFFRES ET PROPOSITION D'ATTRIBUTION DU MARCHE
11.1. Toute offre qui n'est pas conforme aux conditions et spécifications du dossier d'appel d'offres, soit qu'elle
présente avec celle-ci des différences, soit qu'elle comprenne des réserves non levées, soit qu’il n’est pas accompagnée
du cautionnement provisoire sera rejetée sans que le soumissionnaire puisse élever de réclamations de quelque nature
que ce soit.

11.2. Les moyens matériels et humains proposés par le soumissionnaire seront spécifiques au projet (lors de
l’exécution) et ne doivent pas être confondus avec les moyens déjà affectés à des projets en cours de réalisation.
11.3. Il ne peut être attribué à une seule entreprise des travaux de revêtement superficiel sur le programme de l'an 2019
d'une longueur supérieure à 100 km et sans dépasser deux (2) lots à l’échelle nationale (sur l’ensemble des
marchés de directions Régionales) tout en arrisant la direction de l’exploitation et l’entretien des routes
(DEER) avant le choix de l’entreprise.
L'Administration se réserve tous les droits de vérifier avec les Directions régionales de l'Equipement les résultats
des appels d'offres relatifs à ces travaux en vue de respecter la condition citée dans le premier paragraphe du présent
alinéa.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 9


11.5. Il sera procédé à la vérification des qualifications des soumissionnaires en vue de la détermination de l'aptitude
du titulaire à exécuter le marché de façon satisfaisante. Pour ce faire, il sera procédé comme suit
(CRITERES DE CONFORMITE) :

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 10


A - Matériel :
La liste du matériel minimum requis par l'Administration pour la réalisation des travaux du présent marché est la suivante :

Désignation du matériel Nombre minimum Age Maximum

Camion de flashage (5 T) 1 10 ans


Camion gravillonneur (10 à 12T) 1 10 ans
Répandeuse à bitume de capacité > = 7000 L 1 8 ans
Compacteur pneumatique 18T 1 10 ans

Chargeur 1 10 ans

Balayeuse mécanique 1 10 ans

Cylindre vibrant 1 10 ans

Niveleuse 1 10 ans

Tanker de bitume capacité (20000 L) 1 10 ans

Toute offre qui ne comporte pas les justifications nécessaires relatives à la mise à la disposition du chantier du
matériel minimum ci-dessus (selon modèle en annexe 5) sera rejetée.
- Le matériel proposé par le soumissionnaire doit être en bon état de marche et d'un âge ne dépassant pas Huit
(8) ans pour la répondeuse à bitume,
L’Administration se réserve le droit de procéder aux vérifications qu’elle juge nécessaires.
Le soumissionnaire qui ne fournit pas le matériel demandé sera éliminé.
B - Expérience de l'entreprise :
Il est requis du soumissionnaire de fournir un état des travaux analogues réalisés par l'entreprise au cours des Cinq (5)
dernières années (2014-2015 -2016-2017-2018) : cet état est récapitulé par le linéaire (L) de route revêtue au cours des
Cinq dernières années.
- (L) doit être supérieur ou égal à 100 Kms.
Etant précisé, qu'un kilomètre de renouvellement de revêtement superficiel sous circulation est équivalent à deux
kilomètres de revêtement sur route neuve.
- Le soumissionnaire qui ne répond pas à cette condition sera automatiquement éliminé.
C - Personnel proposé pour la direction et la conduite des travaux :
Il est demandé au soumissionnaire de fournir la liste du personnel qu'il compte affecter au chantier, avec leurs C.V.
(dressés par référence au modèle annexé au présent dossier, en annexe 6), permettant de juger de leurs qualifications et
de leurs expériences dans les travaux similaires.
* Ingénieur à plein temps sur chantier, niveau ingénieur obligatoire dans le domaine routier, avec une expérience > = 5ans.
*Conducteur de travaux de voirie (nombre=1), niveau minimum requis : technicien supérieur expérimenté d'une
expérience >= 5ans.
* Un chef d'équipe, niveau minimum requis technicien avec une expérience >= 5ans.
- L'entreprise soumissionnaire qui ne fournit pas l'encadrement exigé avec l'expérience demandée sera éliminée.

D — Matériaux proposés :
Les matériaux de carrière proposés par le soumissionnaire sont évalués en fonction de leur résistance au choc, exprimée
par le résultat de l'essai Los Angeles (LA) et de leur résistance à l'usure, exprimée par le résultat de l'essai Micro Deval en
présence d'eau (MDE),

Valeur maximale acceptée par


Caractéristiques mécaniques l'Administration
Résistance au choc :
Essai Los Angeles : LA 25
Résistance à l'usure :
Essai micro Deval en présence d'eau : MDE 20

(LA) p : valeur du Los Angeles des matériaux proposés par le soumissionnaire.


(MDE) p : valeur du micro Deval en présence d'eau des granulats proposés par le soumissionnaire.
- Le soumissionnaire doit s’engager à utiliser un matériau dont les caractéristiques doivent répondre aux valeurs
indiquées à l’Annexe 9 ; Faute de quoi l’offre sera rejetée.

L’évaluation des offres se fera conformément aux dispositions du décret n° 1039/2014 du 13 Mars 2014

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 11


11.7 L'offre proposée pour être retenue sera celle qui aura été classée la meilleure de point de vue financier
(Offre dite moins disante) parmi les offres conformes à l'objet du marché et aux conditions des cahiers des
charges.

11.8 Un soumissionnaire dont l'offre n'est pas retenue ne peut contester pour quelque motif que ce soit, le bien fondé de
la préférence donnée aux propositions d'un concurrent, ni être indemnisé de ce fait.
11.9 L'Administration, dès qu'elle aura fait son choix avisera tous les autres soumissionnaires de la désignation d'un
adjudicataire provisoire.

11.10 L'Administration, se réserve la faculté de ne pas donner suite à l'appel d'offres si elle n'a pas obtenu de
propositions qui lui paraissent acceptables. Dans ce cas, l'appel d'offres sera déclaré infructueux et
l'Administration en avisera tous les candidats sans qu'aucun d’eux ne puisse prétendre à quelques indemnités que ce
soit.
12. VERIFICATION DES OFFRES

12.1- Les soumissionnaires resteront liés par leurs offres pour une période de Cent Vingt (120) Jours à compter du
lendemain de la date limite fixée pour la réception des offres, pendant laquelle le Maitre de l’Ouvrage fera les
démarches nécessaires en vue de faire son choix.
12.2 - L'Administration se réserve soixante (60) jours pour la vérification des offres et pour faire son choix. Toute
offre qui n'est pas conforme pour l'essentiel aux conditions et spécifications du dossier d'appel d'offres soit qu'elle
présente avec celle-ci des différences considérables, soit qu'elle comprenne des réserves trop importantes sera rejetée
sans que les soumissionnaires puissent élever de réclamations de quelque nature que ce soit.

12-3 Les offres qui ont été reconnues conformes pour l'essentiel au dossier d'appel d'offres seront vérifiées par
l'Administration pour en rectifier les erreurs de calcul éventuelles.
Les erreurs seront corrigées par l'Administration de la façon suivante :
a/ lorsqu'il existe une différence entre le montant en chiffres et le montant en lettre, le montant en lettres fera foi ;
b/ lorsqu'il existe une différence entre un taux unitaire et le montant total obtenu en effectuant le produit du taux
unitaire par la quantité, le taux unitaire cité fera foi, à moins que L'Administration n'estime qu'il s'agit d'une erreur
grossière de virgule dans le taux unitaire, auquel cas le montant total cité fera foi et le taux unitaire sera corrigé.
Si au moment de la passation du marché le soumissionnaire n'accepte pas la correction ainsi effectuée, son offre sera
rejetée et son cautionnement provisoire sera saisi.

12.3. Sur demande de l'Administration, le Soumissionnaire devra fournir par écrit dans les dix (10) jours
calendaires suivant cette demande, tous les renseignements nécessaires à l'examen de son offre ou concernant les
omissions ou erreurs relevées dans celle-ci.
Par ailleurs, L'Administration se réserve le droit de convoquer le soumissionnaire, aux frais de ce dernier, pour
lui demander des explications complémentaires ou juger de sa proposition.

13. CONFORMITE DE L'OFFRE


Il est expressément demandé aux soumissionnaires de ne répondre que sur la solution et la conception de base du
projet et ce conformément aux documents du dossier d'Appel d'Offres.
En conséquence, toute offre variante relative à ce projet sera purement et simplement rejetée sans analyse et sans
appréciations aucunes.
En outre les soumissionnaires sont invités à respecter rigoureusement les spécifications et les qualités techniques telles
que demandées au Cahier des Charges.
Toutefois, et au cas où certaines fournitures ne seraient pas disponibles, les soumissionnaires sont tenus de proposer des
fournitures de qualité technique similaire ou meilleure.

14. PROCEDURES DE PASSATION DU MARCHE


14.1. L'Entrepreneur provisoirement retenu en recevra notification à son adresse officielle mentionnée à l'annexe 1.
Il devra dans les vingt (20) jours qui suivent, remplir toutes les formalités relatives à la passation du marché et en
particulier remettre le marché dûment rempli et signé.
14.2. Dans le cas ou l'Entrepreneur n'aurait pas rempli ces obligations, le choix de celui-ci pour exécuter les travaux
pourra être annulé sans aucun recours. L'Administration choisira alors un autre Entrepreneur ou annulera l'appel
d'offres. La même procédure sera appliquée à ce second Entrepreneur.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 12


14.3. Une fois le marché approuvé, l'adjudicataire provisoire en reçoit notification. Il doit verser sa caution définitive
dans les Vingt (20) jours suivant la notification de l’approbation du marché. Il doit aussi acquitter les frais auxquels
peuvent donner lieu les droits de timbre et d'enregistrement du marché dans un délai n'excédant pas (45) quarante cinq
jours, à partir de la date de la notification.
14.4. L'Entrepreneur retenu devra, après signature du marché et conformément aux conditions de celui-ci, prendre
toutes les dispositions nécessaires pour pouvoir assurer le démarrage rapide des travaux dès réception de l'ordre de
service de l'Administration prescrivant de commencer les travaux.

LU ET ACCEPTE PAR :
DRESSE PAR : L'ENTREPRENEUR
LE CHEF DE SERVICE DE
L’ENTRETIEN ROUTIER

Samir ben Attia

VERIFIE ET PRESENTE PAR : VU ET APPROUVE PAR :


LE DIRECTEUR REGIONAL DE
LE SOUS DIRECTEUR DES PONTS ET L’EQUIPEMENT DE NABEUL
CHAUSSEES

Tarek Errabia
Walid Mejri

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 13


ANNEXES

PIECES JOINTES AUX CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES

ANNEXE 1 : Modèle de fiche de renseignements généraux sur le soumissionnaire

ANNEXE 2 : Modèle de cautionnement provisoire

ANNEXE 3 : Déclaration d'engagement d'assurance

ANNEXE 7 : Cadre du programme d'exécution des travaux

ANNEXE 8 : Cadre de sous - détail des prix unitaires

ANNEXE 9 : Fiche technique des granulats à utiliser

ANNEXE 10 : Liste des travaux analogues réalisés par l'Entreprise durant les Cinq dernières années

ANNEXE 11 : Modèle de déclaration sur l'honneur de non influence.

PIECES JOINTES AUX CONDITIONS D'APPEL D'OFFRES ET A UTILISER


PAR L'ENTREPRENEUR RETENU POUR EXECUTER LES TRAVAUX

ANNEXE 12 : Modèle de cautionnement définitif

ANNEXE 13 : Modèle de retenue de garantie

ANNEXE 14 : Modèle de cautionnement d’avance

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) 14


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ANNEXE 1
ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE
DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL
FICHE DE RENSEIGNEMENTS GENERAUX SUR LE SOUMISSIONNAIRE 1

Nom (ou raison sociale) ..............................................................................................................................................................


Adresse........................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................................
Téléphone ............................................................................................................Télex.....................Téléfax............................
Enregistrement au Bureau d'Enregistrement des Sociétés de ................................sous le n° ..............………………………….
Date d'enregistrement...........................................................................................
 L'Entreprise est une filiale de: L'Entreprise
 Structure du capital :

PRINCIPAUX ACTIONNAIRES Participation en %

Capital enregistré : ....................................................................................................................................................


Capital versé : ...........................................................................................................................................................

Principales filiales de l'Entreprise SPECIALITE


NOM (1)

Personne bénéficiant de procurations et signant les documents relatifs à l'offre :......................................................


_________________________________ (Nom, Prénom et Fonction)
Effectif approximatif du personnel permanent ...........................................................................................................
Chiffre d'affaires réalisé pour de travaux analogues exprimés en dinars pour les années suivantes:

Année 2016:................................................................................................................................................................

Année 2017:................................................................................................................................................................

Année 2018:................................................................................................................................................................

Fait à .........................., le ...............................

Signature du soumissionnaire

1
(1) Chaque membre du groupement doit présenter une fiche indépendante

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2018) Page 15


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ANNEXE 2

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL
Modèle d’engagement d’une caution personnelle et solidaire
Arrêté du Ministère des Finances du 13 Mars 2014

(À produire au lieu et place du cautionnement provisoire)

Je soussigné (ou nous soussignés) (1)…………………………………………………......................................................

Agissant en qualité de (2)………………………………………………………………………………………………….

1) Certifie - Certifions que (3)..................................………………………… a été agréé par le Ministre des Finances
en application de l'article 113 du décret n° 1039/2014 du 13 Mars 2014, portant réglementation des marchés publics, tel
que modifié et complété par les textes subséquents , que cet agrément n'a pas été révoqué, que (3)
.......................................................................................…………. a constitué entre les mains du Trésorier Général De
Tunisie suivant récépissé n°........................................... En date du .....................................le cautionnement fixe de
Cinq Mille dinars (5000 dinars) prévu par l’Article 113 du décret susvisé et que ce cautionnement n'a pas été restitué.

2) Déclare me - (déclarons nous), porter caution personnelle et solidaire, (4) ………………………………………


.....................................................................................................................................................................................
Domicilié à (5).............................................................................................................................................................
Au titre du montant du cautionnement provisoire pour participer à (6) …………………………………………….
Publié(e) en date du …………………………………….. Par (7) ……………………………………………………. Et
relatif-relative à : Enduit Superficiel des Routes Classées relevant de la Direction Régionale de L’Equipement de
NABEUL ( Prog 2019 ).
Le montant du cautionnement provisoire, s’élève à huit Milles dinars (En toutes lettres), et à (8000)Dinars (en
chiffres).

3) M'engage (nous nous engageons) solidairement , à effectuer le versement du montant garanti susvisé et dont le
soumissionnaire serait débiteur au titre de (6) ……………………………………………………………………………,
et ce, à la première demande écrite de l'acheteur public , sans une mise en demeure ou une quelconque démarche
administrative ou juridique préalable.
Le présent cautionnement est valable pour une durée de 120 jours à compter du lendemain de la date limite de
réception des offres.

Fait à .........................., le ...............................

________________________________

(1) Nom(s) et prénom(s) du (des) signataire(s).


(2) Raison sociale et adresse de l’établissement garant.
(3) Raison sociale de l’établissement garant.
(4) Nom du soumissionnaire (personne physique) ou raison sociale du soumissionnaire (personne morale).
(5) Adresse du soumissionnaire.
(6) Appel d’offres ou consultation.
(7) Acheteur public

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2018) Page 16


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ANNEXE 3

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

DECLARATION D'ENGAGEMENT D’ASSURANCES


(Décret n° 95 - 415 du 6 Mars 1995)

Je soussigné ...............................................................................................................................................................
(Nom, prénom, fonction)
Représentant la Société .............................................................................................................................................
(Nom et Adresse)
M’engage, au cas où je serais adjudicataire des travaux D'ENDUITS SUPERFICIELS SUR LES ROUTES
CLASSEES RELEVANT DE LA D.R.DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL (Prog 2019), à contracter des assurances
couvrant les risques relatifs à l'exécution des travaux conformément au Cahier des Clauses Administratives ci-après :

OBJET DE L'ASSURANCE : Totalité des travaux faisant l'objet du marché

COUVERTS:
1. Assurance de responsabilité civile vis-à-vis à des tiers
2. Assurance couvrant les risques d'accident du travail du personnel de l'entreprise,
3. Assurance de responsabilité dans le domaine de la construction telle que prévue par la législation en vigueur

MONTANT ASSURE: Montant illimité, sans aucune franchise

PERIODE D'ASSURANCE: Depuis le commencement des travaux jusqu'à la date de la dernière réception définitive.

Je m'engage à m'assurer auprès d'une Société d'Assurances agréée par le Ministère de l'Intérieur et du Développement Local.
Les frais et primes résultant de ces assurances sont inclus dans mes prix unitaires et ne feront l'objet d'aucun paiement séparé
sous quelque prétexte que ce soit.

Fait à .................., le ......................................

Signature du soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2018) Page 17


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ANNEXE 7

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

CADRE DU PROGRAMME D'EXECUTION DES TRAVAUX

Nature des travaux Mois (Dans la limite du délai contractuel)

N° Appellation

…… ………………. ………………………………………………………..

…… ………………. ………………………………………………………..

…… ………………. ………………………………………………………..

…… ………………. ………………………………………………………..

…… ………………. ………………………………………………………..

…… ………………. ………………………………………………………..

…… ………………. ………………………………………………………..

Fait à .............. , le ………….

Signature du soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2018) Page 18


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ANNEXE 8

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

CADRE DE SOUS - DETAILS DES PRIX

1 - OBLIGATION DE FOURNIR LES SOUS-DETAILS DES PRIX UNITAIRES DU BORDEREAU DES PRIX
1.1. Les soumissionnaires doivent fournir les sous-détails de tous les prix unitaires du bordereau des prix.
1.2. Les sous-détails des prix unitaires de l'Entrepreneur retenu seront annexés au marché.

2 - PRESENTATION DES CADRES DE SOUS-DETAILS DES PRIX


2.1. Coefficient de règlement
Le soumissionnaire calculera tous ses prix en prix de revient, puis leur appliquera un coefficient de règlement (ou des
coefficients de règlement) selon les types de prix, afin d'obtenir les prix de vente figurant dans le bordereau des prix. Le
coefficient de règlement tiendra compte, des frais généraux de siège, des frais généraux de chantier, des dépenses de
chantier non couvertes par des prix unitaires, des faux frais, impôts, assurances, droits et brevets, bénéfices ainsi que de
toutes autres charges et aléas.
Le soumissionnaire devra fournir son mode de calcul, en fonction de ces différents postes sur une feuille séparée, placée
en tête des sous-détails des prix unitaires.
2.2. Prix élémentaires de fournitures de matériaux
Les sous-détails de ces prix seront établis sur des cadres de sous-détails conformes au modèle SDP.1
Il a été prévu un pourcentage, à fixer par le soumissionnaire, pour les pertes ou bris éventuelles.
Les prix unitaires des transports assurés par le soumissionnaire feront l'objet de sous-détails particuliers à partir des
camions utilisés.
Les prix de matériaux dans les carrières feront l'objet de sous-détails en fonction des fournitures, des engins et
équipements et du personnel utilisé.
2.3. Prix élémentaires de salaires
Les sous-détails de ces prix seront établis sur des cadres de sous détails conformes au modèle SDP.2 pour tous les
salaires figurant, soit dans les sous-détails relatifs aux engins et équipements, soit dans les sous-détails des prix unitaires
du bordereau des prix.
L'incidence des heures supplémentaires éventuelles sera indiquée en remarque.
2.4. Prix élémentaires d'engins et équipements
Les sous-détails de ces prix seront établis sur des cadres de sous-détails conformes au modèle SDP.3 pour tous les
engins et équipement figurant dans les sous-détails des prix unitaires du bordereau des prix.
2.5. Sous-détails des prix unitaires du bordereau des prix
Les sous-détails de ces prix seront établis sur des cadres de sous-détails conformes au modèle SDP.4 à partir des prix
élémentaires de revient faisant l'objet des paragraphes 2.2. à 2.4.

Fait à..........................., le ...............................

Signature du Soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2018) Page 19


PRIX ELEMENTAIRES EN DINARS DE FOURNITURE DE MATERIAUX

MODELE SDP.1

PRIX DE REVIENT
Coefficient
Prix de Prix de
NATURE de
Fourniture Transport Pertes Vente
revient total règlement
N° Appellation U Lieu de Prix Unitaire Distance P. U du Coût de % Coût de Pertes
Fourniture Moyenne Transport Transport
1 2 3 4 5 6 7 8=6x7 9 10 = 5 x 9 11 =5+8+10 12 13 = 11 x 12

Remarques :

Fait à ..........................., Le ...........................

Signature du Soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 20


PRIX ELEMENTAIRES EN DINARS DE FOURNITURE DE MATERIEL D'EXPLOITATION

MODELE SDP.1.1

N° Fourniture U Prix de Revient Prix de Vente

Remarques :

Fait à ..........................., Le ...........................

Signature du Soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 21


PRIX ELEMENTAIRES EN DINARS DE MAIN D'OEUVRE SUR LA
BASE DE 8 HEURES EFFECTIVES DE TRAVAIL PAR JOUR

MODELE SDP.2

PRIX DE REVIENT
MAJORATION POUR CHARGES
FRAIS DE
QUALIFICATION SALAIRES SOCIALES, ASSURANCES, PRIMES PRIX DE REVIENT COEFFICIENT DE PRIX DE VENTE
DEPLACEMENT
INDEMNITES, ETC .... REGLEMENT PAR HEURE
N° Appellation PAR HEURE PAR HEURE PAR HEURE PAR HEURE
1 2 3 4 5 6=3+4+5 7 8=6x7

Remarques :

Fait à ..........................., Le ...........................

Signature du Soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 22


PRIX ELEMENTAIRES EN DINARS D'ENGINS ET
D'EQUIPEMENTS
PAR JOUR DE 8 HEURES DE TRAVAIL
MODELE SDP.3

Nature de l'engin ou équipement PRIX DE REVIENT


COEFFICIENT DE PRIX DE VENTE
Amortissement et gros Lubrifiants et Salaire du Prix de Revient REGLEMENT PAR HEURE
N° DESCRIPTION Carburant
entretien petit entretien conducteur total
1 2 3 4 5 6 7=3+4+5+6 8 9=7x8

Remarques :

Fait à ..........................., Le ...........................

Signature du Soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 23


SOUS DETAIL DES PRIX
MODELE SDP.4

PRIX DE REVIENT EN DT
DECOMPOSITION UNITE QUANTITE COEFFICIENT DE PRIX DE VENTE
REGLEMENT EN DT

PRIX ELEMENTAIRES EN PRIX DE REVIENT


DT
1 2 3 4 5 = 3 x 4 6 7 = 5 x 6
1 - Matériaux et fournitures

TOTAL MATERIAUX ET FOURNITURES


2 - Engins et Equipements

TOTAL ENGINS ET EQUIPEMENTS


3 - Main d’œuvre

TOTAL MAIN D'OEUVRE


TOTAL POUR QUANTITE OU PERIODE

RENDEMENT
PRIX D'APPLICATION
Remarques :

Fait à ..........................., Le ...........................

Signature du Soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 24


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

ANNEXE 9

FICHE TECHNIQUE DES GRANULTATS A UTILISER 1

Je soussigné…………………………………………………, Enterprise : ……………….…...... ; m’engage à


utiliser des granulats ayant les caractéristiques suivantes :

I. PROVENANCE DES MATERIAUX

GITE : ...........................................................................................................................................

CARRIERE : .................................................................................................................................

MODE DE FABRICATION 2 : ....................................................................................................

II. CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX


II.1. Caractéristiques intrinsèques

Résistance au choc Los Angeles : LA < = 25

Résistance à l'usure Micro Deval en présence d'eau : MDE < = 20

II.2. Caractéristiques de fabrication

Courbe granulométrique
Granularité
Indice de Concassage : Ic = 100 %

Forme Coefficient d'Aplatissement : A < =15

Propreté Propreté Superficielle : P < = 2 %

Fait à .........…...,…, le …………...

Signature du soumissionnaire

---------------------------------------------------------
1 : Fiche à remplir par le soumissionnaire
2 : décrire le mode de fabrication : utilisation du scalpeur, nombre et type de concasseurs, mode de fabrication des
graviers, schéma de concassage,.etc ….

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 25


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

ANNEXE 10

LISTE DES TRAVAUX ANALOGUES REALISES PAR L'ENTREPRISE


DURANT LES CINQ (5) DERNIERES ANNEES ( 2014, 2015, 2016, 2017, 2018)

DESIGNATION DES DATE DE DATE LONGUEUR MONTANT EN


TRAVAUX COMMENCEMENT D'ACHEVEMENT 1000.D.T.

NOTA :
1. Les montants indiqués ci-dessus doivent correspondre à des travaux réalisés entre le 1 er Janvier et le 31
Décembre de chaque année.
2. La désignation des travaux devra être suffisamment claire pour apprécier l'analogie entre ces derniers et le
projet.
3. Joindre les pièces justificatives nécessaires : soumission, procès verbal de réception provisoire ou définitive
des travaux et ordre de service pour commencer les travaux, pour chaque projet.

Fait à …………. le ................


Signature du soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 26


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

ANNEXE 11

DECLARATION SUR L'HONNEUR DE NON INFLUENCE


(Décret 1039/2014 du 13 Mars 2014)

Je soussigné……………………………………………………………………………………………..
_
(Nom, prénom, fonction)
Représentant de la société …………………………………………………__________________________
(Nom et adresse)
Enregistrée au bureau d'enregistrement des sociétés de ………………………………………………..
Sous le n° ……………………. Faisant élection domicile à ………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………….
____________________________________________.
(Adresse complète)

ci-après dénommé pour le marché de travaux cités ci-dessus, confirme de ne pas avoir fait et je m'engage de ne pas faire
par moi même ou par personne interposée, des promesses, des dons et des présents en vue d'influer sur les différentes
procédures de conclusion du marché et des étapes de sa réalisation.

L’Administration est en droit, en cas de constatation du non respect de cette déclaration :


-non seulement de résilier le marché indiqué ci-avant,
-mais aussi de conserver le cautionnement (provisoire ou définitif) fourni au titre du marché et d'utiliser tous les
biens du soumissionnaire comme il lui conviendra et selon ses décisions, dans la limite du dédommagement des
pertes qu'il aurait à subir à la suite de la résiliation du marché ou des retards occasionnés dans l'exécution des
travaux faisant l'objet du marché.

Fait à ...........................…, le ………………..

Signature du soumissionnaire

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 27


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

ANNEXE 12

Marché assorti d’un délai de garantie et d’une retenue de garantie


Modèle d’engagement d’une caution personnelle et solidaire
Arrêté du Ministère des Finances du 13/03/2014
(À produire au lieu et place du cautionnement définitif)
Je soussigné- nous soussignés (1)…………………………………………………......................................................

Agissant en qualité de (2)………………………………………………………………………………………………….

1) Certifie - Certifions que (3)..................................………………………… a été agréé par le Ministre des Finances
en application de l'article 113du décret n° 1039/2014 du 13 Mars 2014, portant réglementation des marchés publics, tel
que modifié et complété par les textes subséquents , que cet agrément n'a pas été révoqué, que (3)
.......................................................................................…………. a constitué entre les mains du Trésorier Général De
Tunisie suivant récépissé n°.......................................... En date du .....................................le cautionnement fixe de
Cinq Mille dinars (5000 dinars) prévu par l’Article 113 du décret susvisé et que ce cautionnement n'a pas été restitué.

2) Déclare me - déclarons nous, porter caution personnelle et solidaire, (4) ………………………………………


.....................................................................................................................................................................................
Domicilié à (5).............................................................................................................................................................
Au titre du montant du cautionnement définitif auquel ce dernier est assujetti en qualité de titulaire du marché n°
……………………………………… passé avec (6) …………………………………………………… en date du
……………………………. , enregistré à la recette des finances (7) ……………………………………………………..
Relatif à (8) : Enduit Superficiel des Routes Classées Relevant de la Direction Régionale de l’Equipement de
NABEUL (Prog 2019).
Le montant du cautionnement définitif, s’élève à 3% du montant du marché, ce qui correspond à
……………………………………………………………………………………….. Dinars (en toutes lettres), et à
…………………………………. Dinars (en chiffres).

3) M'engage (nous nous engageons) solidairement, à effectuer le versement du montant garanti susvisé et dont le
titulaire du marché serait débiteur au titre du marché susvisé, et ce, à la première demande écrite de l'acheteur public,
sans que j’ai (nous ayons) la possibilité de différer le paiement ou soulever de contestation, pour quelque motif que ce
soit et sans mise en demeure ou une quelconque démarche administrative ou juridique préalable.
4) En application des dispositions de l’article 108 du décret n° 1039/2014 susvisé, la caution qui remplace le
cautionnement définitif devient caduque à condition que le titulaire du marché se soit acquitté de toutes ses obligations,
et ce, à l’expiration du délai d’un mois après (9) …………………………………………………………………………
Si le titulaire du marché a été avisé par l’acheteur public, avant l’expiration du délai susvisé, par lettre motivée et
recommandée ou par tout autre moyen ayant date certaine, qu’il n’a pas honoré tous ses engagements, il est fait
opposition à l’expiration de la caution. Dans ce cas, la caution ne devient caduque que par main levée délivrée par
l’acheteur public.
Fait à…………........... , le ……………………….
_------------------------------------------------------------------
___
(1) Nom(s) et prénom(s) du (des) signataire(s).
(2) Raison sociale et adresse de l’établissement garant.
(3) Raison sociale de l’établissement garant.
(4) Nom du Titulaire du marché.
(5) Adresse du Titulaire du marché.
(6) Acheteur public.
(7) Indication des références d’enregistrement auprès de la recette des finances.
(8) Objet du marché.
(9) Réception provisoire ou définitive des commandes.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 28


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL

ANNEXE 13
Marché assorti d’un délai de garantie et d’une retenue de garantie
Modèle d’engagement d’une caution personnelle et solidaire
Arrêté du Ministère des Finances du 13/03/2014
(À produire au lieu et place de la Retenue de Garantie)
Je soussigné- nous soussignés (1)…………………………………………………......................................................

Agissant en qualité de (2)………………………………………………………………………………………………….

1) Certifie - Certifions que (3)..................................………………………… a été agréé par le Ministre des Finances
en application de l'article 113 du décret n° 1039/2014 du 13/03/2014, portant réglementation des marchés publics, tel
que modifié et complété par les textes subséquents, que cet agrément n'a pas été révoqué, que (3)
.......................................................................................…………. a constitué entre les mains du Trésorier Général De
Tunisie suivant récépissé n°.......................................... En date du .....................................le cautionnement fixe de
Cinq Mille dinars (5000 dinars) prévu par l’Article 113 du décret susvisé et que ce cautionnement n'a pas été restitué.

2) Déclare me - déclarons nous, porter caution personnelle et solidaire, (4) ………………………………………


.....................................................................................................................................................................................
Domicilié à (5).............................................................................................................................................................
Au titre du montant de la retenue de garantie auquel ce dernier est assujetti en qualité de titulaire du marché n°
……………………………………… passé avec (6) …………………………………………………… en date du
……………………………. , enregistré à la recette des finances (7) ……………………………………………………..
Relatif à (8) Enduit Superficiel des Routes Classées Relevant de la Direction Régionale de l’Equipement de
NABEUL (Prog 2019).
Le montant de la retenue de garantie, s’élève à 10 % du montant du marché, ce qui correspond à
……………………………………………………………………………………….. Dinars (en toutes lettres), et à
…………………………………. Dinars (en chiffres).
3) M'engage (nous nous engageons) solidairement, à effectuer le versement du montant garanti susvisé et dont le
titulaire du marché serait débiteur au titre du marché susvisé, et ce, à la première demande écrite de l'acheteur public,
sans que j’ai (nous ayons) la possibilité de différer le paiement ou soulever de contestation, pour quelque motif que ce
soit et sans mise en demeure ou une quelconque démarche administrative ou juridique préalable.
4) En application des dispositions de l’article 108 du décret n° 1039/2014 susvisé, la caution qui remplace la
retenue de garantie devient caduque à condition que le titulaire du marché se soit acquitté de toutes ses obligations, et
ce, à l’expiration du délai de quatre mois après (9) ……………………………………………………………………….
Si le titulaire du marché a été avisé par l’acheteur public, avant l’expiration du délai susvisé, par lettre motivée et
recommandée ou par tout autre moyen ayant date certaine, qu’il n’a pas honoré tous ses engagements, il est fait
opposition à l’expiration de la caution. Dans ce cas, la caution ne devient caduque que par main levée délivrée par
l’acheteur public.
Fait à…………........... , le ……………………….

_------------------------------------------------------------------
(1) Nom(s) et prénom(s) du (des) signataire(s).
(2) Raison sociale et adresse de l’établissement garant.
(3) Raison sociale de l’établissement garant.
(4) Nom du Titulaire du marché.
(5) Adresse du Titulaire du marché.
(6) Acheteur public.
(7) Indication des références d’enregistrement auprès de la recette des finances.
(8) Objet du marché.
(9) Réception définitive ou de l’expiration du délai de garantie.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 29


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE


DE L’EQUIPEMENT DE NABEUL
ANNEXE 14

Modèle d’engagement d’une caution personnelle et solidaire


Arrêté du Ministère des Finances du 13 Mars 2014
(À produire au titre de l’Avance)
Je soussigné- nous soussignés (1)…………………………………………………......................................................

Agissant en qualité de (2)………………………………………………………………………………………………….

1) Certifie - Certifions que (3)..................................………………………… a été agréé par le Ministre des Finances
en application de l'article 113 du décret n° 1039/2014 du 13 Mars 2014, portant réglementation des marchés publics, tel
que modifié et complété par les textes subséquents , que cet agrément n'a pas été révoqué, que (3)
.......................................................................................…………. a constitué entre les mains du Trésorier Général De
Tunisie suivant récépissé n°........................................... En date du .....................................le cautionnement fixe de
Cinq Mille dinars (5000 dinars) prévu par l’Article 113 du décret susvisé et que ce cautionnement n'a pas été restitué.

2) Déclare me - déclarons nous, porter caution personnelle et solidaire, (4) ………………………………………


.....................................................................................................................................................................................
Domicilié à (5).............................................................................................................................................................
Au titre de l’Avance auquel ce dernier est assujetti en qualité de titulaire du marché n° ………………………………
passé avec (6) …………………………………………………… en date du ……………………………. , enregistré à la
recette des finances (7) ……………………………………………………..
Relatif à (8) Enduit Superficiel des Routes Classées Relevant de la Direction Régionale de l’Equipement de
NABEUL (Prog 2019).
Le montant de l’Avance, s’élève à ............................…………………………………………………………………,
………………………………………………………………………………………………… Dinars (en toutes lettres),
et à …………………………………. Dinars (en chiffres).

3) M'engage (nous nous engageons) solidairement, à effectuer le versement du montant de l’ Avance garanti
susvisé et dont le titulaire du marché serait débiteur au titre du marché susvisé, et ce, à la première demande écrite de
l'acheteur public, sans que j’ai (nous ayons) la possibilité de différer le paiement ou soulever de contestation, pour
quelque motif que ce soit et sans mise en demeure ou une quelconque démarche administrative ou juridique préalable.
La caution personnelle et solidaire au titre de l’Avance est libérée dés restitution totale de l’Avance par
l’Acheteur public conformément à l’article (précisé par l’acheteur public) des cahiers des Clauses Administratives
Particulières (CCAP).

Fait à…………........... , le ……………………….

_------------------------------------------------------------------
(1) Nom(s) et prénom(s) du (des) signataire(s).
(2) Raison sociale et adresse de l’établissement garant.
(3) Raison sociale de l’établissement garant.
(4) Nom du Titulaire du marché.
(5) Adresse du Titulaire du marché.
(6) Acheteur public.
(7) Indication des références d’enregistrement auprès de la recette des finances.
(8) Objet du marché.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 30


Cahier des Clauses Administratives
Particulières (C. C. A. P)

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 31


SOMMAIRE
CHAPITRE I - GENERALITES
Article 1 : OBJET DU MARCHE 32
Article 2 : PIECES CONTRACTUELLES 32
Article 3 : LEGISLATION REGISSANT LE MARCHE 37
Article 4 : USAGE DE LA LANGUE FRANCAISE-SYSTEME METRIQUE MONNAIE
TUNISIENNE. 33
Article 5 DEFINITION DES TERMES EMPLOYES 33
Article 6 CAUTIONNEMENT-RETENUE DE GARANTIE-DISPOSITIONS DIVERSES 33
Article 7 PROTECTION DE LA MAIN-D’ŒUVRE ET CONDITION DU TRAVAIL – SOUS 34
TRAITANCE DES TRAVAUX
Article 8 ASSURANCES 35

CHAPITRE II- PRIX ET REGLEMENT DES DECOMPTES


Article 9 : TYPE DE MARCHE, COMPOSITION DES PRIX UNITAIRES DU BORD. DES
PRIX 35
Article 10 : DEFINITION, CONSISTANCE ET VARIATION DES PRIX 35
Article 11 : BASE DE REGLEMENT DES DECOMPTES ET DECOMPTE DEFINITIF 36
Article 12 : AVANCE 36
Article 13 : NANTISSEMENT 36
Article 14 : VARIATION DANS LA AMASSE OU LA NATURE DES TRAVAUX 36
Article 15 : RECEPTION PROVISOIRE-DELAI DE GARANTIE-RECEPTION DEFINITIVE... 36

CHAPITRE III - DELAIS


Article 16 : DELAI CONTRACTUEL 37
Article 17 : PENALITES POUR RETARDS DANS L'EXECUTION DES TRAVAUX 37

CHAPITRE IV — REALISATION DES TRAVAUX


Article 18 : CONNAISSANCE DES LIEUX ET DES CONDITIONS GENERALES DE 38
TRAVAIL
Article 19 : SUJETIONS DIVERSES 38
Article 20 : PUBLICITE 38
Article 21 : PROGRAMME D'EXECUTION DESTRAVAUX 38
Article 22 : INSTALLATIONS DE CHANTIER DE L'ENTREPRENEUR 38
Article 23 : SUJETIONS D'EXPLOITATION DU RESEAU ROUTIER ET DES VOIES
PRIVEES 39
Article 24 : JOURNAL DE CHANTIER 39
Article 25 : REUNIONS DE CHANTIER 39
Article 26 : CHOIX DES COMMIS, CHEFS DE CHANTIER OU D'ATELIER ET DES 39
OUVRIERS
Article 27 : LISTE NOMINATIVE DU PERSONNEL 39
Article 28 : HORAIRE DE TRAVAIL 40
Article 29 : INSPECTION ET CONTROLE DES TRAVAUX 40
Article 30 : PENALITES POUR MAUVAISE EXECUTION DES TRAVAUX 40
Article 31 : MOINS VALUE POUR NON ENLEVEMENT DES REJETS SUR LA CHAUSSEE 40
ET LES ACCOTEMENTS

CHAPITRE V — FRAIS D'ENREGISTREMENT ET VALIDITE DU MARCHE


Article 32 : FRAIS D'ENREGISTREMENT DU MARCHE 40
Article 33 : REGLEMENT DE LITIGES ET ATTRIBUTION DE JURIDICTION 40
Article 34 : REGLEMENT DEFINITIF DU MARCHE 40
Article 35 : VALIDITE DU MARCHE 41
Article 36 : RESILIATION DU MARCHE 41

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 32


CHAPITRE I — GENERALITES

ARTICLE 1 - OBJET DU MARCHE


Le présent marché a pour objet l'exécution des travaux d'application d'un enduit superficiel sur les routes classées
relevant de la Direction Régionale de l'Equipement de NABEUL., énumérées ci après :
 Revêtement superficiel bicouche
PK Longueur Largeur Surface Bicouche
Direction approximative approximative approximative
ROUTES approximative
Régionale Origine Fin S : m2
(km) (ml) (m2)

NABEUL RL 597 3 21 18 7 126000 126000

Les travaux comportent :


Revêtement en bicouche
le nettoyage et la préparation de la chaussée qui doit recevoir l'enduit superficiel, l’emploi partiel en profondeur ou
en semi profondeur de la chaussée ; la fourniture et le stockage des matériaux nécessaires, l'application de l'enduit
superficiel, en ayant pris les dispositions nécessaires pour la déviation de la circulation, et l'installation d'une
signalisation de chantier adéquate, l’enlèvement des rejets de gravillons sur la chaussée et les accotements.
ARTICLE 2 - PIECES CONTRACTUELLES
1 Pièces constitutives du marché
La liste des pièces contractuelles constituant le marché :
 Pièce I : La soumission
 Pièce II: Le présent Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP).
 Pièce III : Le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP).
 Pièce IV : Le Bordereau des prix et Le Détail Estimatif du marché.
 Pièce V: Le sous détail des prix
2 Documents Généraux:
 Décret 2014-1039 du 13 mars 2014
 Le cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés publics des travaux (CCAG) (Arrêté du
premier ministre du 23/08/2011).
 Arrêté du Premier Ministre du 6 Juillet 1999 relatifs aux cahiers des prescriptions communes concernant les
terrassements généraux, les granulats routiers et les enduits superficiels,
 Le cahier des prescriptions techniques communes Français désigné dans le présent cahier par CCTG et anciens CPC
en vigueur.
2.3 Ordre de priorité
En cas de contradiction ou de différence entre les pièces constitutives du marché, ces pièces prévalent dans l’ordre où elles sont
énumérées ci-dessus
ARTICLE 3 - LEGISLATION REGISSANT LE MARCHE
Seule la législation en vigueur en TUNISIE s'applique au présent marché.
L'Entrepreneur devra se conformer à toute loi ou tout règlement administratif émanant des autorités nationales et applicables
à ses activités.

Il garantira l'administration contre toute pénalité ou responsabilité résultant d'une infraction à ces lois ou règlements.
L'Entrepreneur et son personnel seront par ailleurs, soumis à la législation sociale et fiscale Tunisienne.
Ils feront toutes déclarations, et payeront tous droits de douane, taxes ou redevances édictés par la réglementation en
vigueur. Les prix du bordereau des prix tiennent compte de toutes ces charges fiscales.
ARTICLE 4 - USAGE DE LA LANGUE FRANCAISE - SYSTEME METRIQUE MONNAIE TUNISSIENNE
Toutes les pièces remises par l'Entrepreneur, à quelque titre que ce soit, en application du présent marché, seront établies
exclusivement:
-En langue Arabe et en langue Française
-En utilisant le système métrique
-En se référant à la monnaie Tunisienne (dinars)
ARTICLE 5 - DEFINITION DES TERMES EMPLOYES
-Le mot (Administration) désigne le Maître de l'ouvrage, le Ministère de l'Equipement (Direction Régionale) en
Tunisie.
-Le mot (Ingénieur) désigne le Maître d’œuvre ou l'Ingénieur, Chef de projet, chargé par l'administration du contrôle et
de la surveillance des travaux.
-Le mot (Etat) désigne le Gouvernement Tunisien représenté par le Ministère de l'Equipement.
-Le mot (Entrepreneur) désigne le signataire du marché.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 33


ARTICLE 6 - CAUTIONNEMENT - RETENUE DE GARANTIE - DISPOSITIONS DIVERSES
6.1. Cautionnement définitif
Le montant du cautionnement définitif est fixé à trois pour cent (3 %) du montant total initial du marché et des avenants
éventuels. Il devra être constitué dans les Vingt (20) jours suivant la notification de l'approbation du marché.
Le versement du cautionnement définitif pourra être remplacé par une caution bancaire provenant d'une banque agréée par
l'Administration, conforme au modèle fourni dans le dossier d'appel d'offres. Dans ce cas, cette banque devra s'engager à verser
immédiatement à l'Administration, et sur sa demande, sans que le paiement puisse être refusé pour quelque motif que ce soit, le
montant de cette caution.
6.2. Retenue de garantie
Une retenue de garantie égale à dix pour cent (10%) du montant des travaux exécutés et des approvisionnements effectués sera
faite de chaque acompte. Elle se cumulera avec le cautionnement définitif.
Elle cessera d'être appliquée lorsque, avec le cautionnement définitif, elle atteindra quinze pour cent (15%) du montant du
marché initial augmenté, le cas échéant, du montant des avenants.
6.3. Régime de caution personnelle et solidaire
A la demande de l'Entrepreneur, le cautionnement définitif et la retenue de garantie pourront être remplacés par une caution
personnelle et solidaire établie conformément aux dispositions du décret n°1039/2014,du 13 Mars 2014 portant réglementation
des marches publics.
La banque s'engage avec le titulaire du marché à verser, à la première demande de l'Administration, les sommes dont celui-
ci viendrait à être débiteur jusqu'à concurrence du montant du cautionnement ou de la retenue qui devait être opérée.
Le versement est fait à la première demande écrite de l'Administration sans que la banque puisse différer le paiement ou
soulever de contestations pour quelque motif que ce soit et sans qu'il soit besoin d'une mise en demeure judiciaire quelconque.
L'engagement de la caution personnelle et solidaire doit être établi selon un modèle fixé par arrêté du Ministère des Finances
de l’article N° 108 du 13 Mars 2014.
6.4. Paiement de la retenue de garantie et remboursement du cautionnement définitif.
6.4.1. Le cautionnement définitif ou la caution qui la remplace sera restitué tel que prévu à l'article 108 du décret n° 2014 -
1039 du 13/03/2014 portant réglementation des marchés publics et les textes subséquents , libéré si le titulaire du marché s’est
acquitté de ses obligations et ce dans un délai maximum d’un (01) mois à compter de la réception définitive du marché.
6.4.2. La retenue de garantie ou la caution qui la remplace, est restituée au titulaire du marché après quatre (04) mois à
compter de la réception définitive des travaux, pour autant que l’entrepreneur aurait justifié de l’accomplissement de toutes ses
obligations conformément aux conditions de l’article 111 du décret 2014 - 1039 du 13 /03/2014. portant réglementation des
marchés publics et les textes subséquents.
ARTICLE 7 - PROTECTION DE LA MAIN-D’ŒUVRE ET CONDITION DU TRAVAIL – SOUS-
TRAITANCE DES TRAVAUX
7.1. Application de la législation et de la réglementation sociale au personnel de l'Entreprise et paiements des ouvriers
7.1.1. La charge entière de l'application au personnel de l'Entreprise de l'ensemble de la législation et de la réglementation du
travail, notamment en ce qui concerne l'hygiène et la sécurité des travailleurs, comme de la législation et de la réglementation
sociale, incombe à l'Entrepreneur et l'administration pourra, en cas d'infraction, appliquer les mesures coercitives prévues à
l'article 49 du C.C.A.G.
7.1.2. Le salaire payé aux ouvriers ne doit pas être inférieur, pour chaque profession et pour chaque catégorie d'ouvriers, au
prix qui figure au bordereau du taux normal et courant des salaires. Les heures supplémentaires de travail faites par les ouvriers
au-delà de la durée légale seront majorées dans les conditions prévues par la législation en vigueur ou par les conventions
collectives de travail applicables dans la profession et dans la région, si celles-ci prévoient des taux supérieurs.
7.1.3 Indépendamment des obligations prescrites par les règlements en vigueur en ce qui concerne l'Inspection du Travail,
l'Entrepreneur sera tenu de donner communication à l'Ingénieur sur la demande de celui-ci de tous les documents nécessaires
pour vérifier que le salaire payé aux ouvriers n'a pas été inférieur au salaire porté à ce bordereau. Un agent de l'administration
peut assister au paiement des ouvriers toutes les fois que celle-ci le juge utile.
7.1.4. Outre les conditions de travail expressément stipulées par les présentes clauses administratives, l'Entrepreneur doit
assurer à son personnel les autres conditions de travail qui peuvent être fixées par la réglementation locale, les conventions
collectives ou les usages pour chaque profession et, dans chaque profession pour chaque catégorie d'ouvriers dans la localité ou
la région où le travail est exécuté.
7.1.5. L'Ingénieur peut, s'il le juge utile dans l'intérêt public, prescrire à l'Entrepreneur de demander et d'utiliser, après les
avoir obtenues, les dérogations aux lois et règlements prévus par ces textes en ce qui concerne la durée du travail et le repos
hebdomadaire.
7.1.6. L’Entrepreneur aura à porter toute son attention sur le problème de la sécurité du travail. Pour cela, il devra :
- assurer tous ses cadres et ouvriers contre les accidents de travail,
- nommer un responsable de la sécurité dés le début du chantier,
- prendre toutes dispositions utiles pour éviter les accidents de travail dont il garde l'entière responsabilité.
Pour chaque type d'activité, il établira préalablement au commencement des travaux, un plan d'hygiène et de sécurité
définissant les risques et les dispositions de sécurité prévues. Ce plan devra être soumis à l'approbation de l'ingénieur et
modifié conformément à ses instructions s'il y a lieu.
En cas de non respect des dispositions prévues, l'Ingénieur pourra de plein droit arrêter l'atelier concerné sans que cela entraîne
un quelconque dédommagement ou prolongation des délais partiels ou global du marché.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 34


7.1.7. L'attention de l'Entrepreneur est attirée spécialement sur les dispositions réglementaires en vigueur relatives au
logement et à l'hygiène des ouvriers;
7.2. Sous-traitance des travaux
7.2.1. Dans le cas où l'Entrepreneur proposerait de sous-traiter une partie des travaux à sa charge, il doit obligatoirement
proposer des sous-traitants tunisiens.
7.2.2. L’entrepreneur proposera à l’agrément de l’Ingénieur, préalablement à l’exécution, la nature des travaux à sous-traiter
ainsi que le sous-traitant.
7.2.3 Dans le cas où l'Entrepreneur serait autorisé à sous-traiter une partie des travaux à sa charge, il demeure responsable du
respect des obligations mises à sa charge en vertu du présent article, qui doivent être portées par lui à la connaissance des sous-
traitants.
7.3. Emploi de la main d’œuvre locale et de la main d’œuvre étrangère
7.3.1. L'Entrepreneur devra, huit (8) jours au moins avant de commencer les travaux, faire parvenir à l'inspection du travail
territorialement compétente un état numérique détaillé, par catégorie, du personnel ouvrier qu'il compte utiliser avec
l'indication dans une colonne spéciale du personnel à fournir par le Bureau de l'Emploi.
Si en cours de travaux le nombre d'ouvriers d'une catégorie venait à augmenter, il devrait en aviser également l'Inspecteur du
Travail.
Les ouvriers présentés par le Bureau d'Emploi seront porteurs d'une carte sur laquelle l'Entrepreneur devra inscrire la date
d'arrivée de l'ouvrier au chantier et sa date de départ ainsi que la catégorie dans laquelle l'ouvrier a été employé et le salaire
journalier payé.
7.3.2. L'Entrepreneur doit accueillir les candidats présentés par le Bureau de l'Emploi. Cependant sa liberté d'embauchage reste
entière et il n'est pas tenu d'engager les ouvriers qui ne présenteraient pas les aptitudes requises. Il devra, en cas de refus, en
indiquer le motif au Bureau de l'Emploi.
7.3.3. Pour l'application des prescriptions du présent article, il est précisé que les besoins de main d’œuvre s'étendent à tout le
personnel nécessaire pour le chantier ou les ateliers.
7.3.4. L'emploi d'ouvriers étrangers de toute catégorie, ne peut être autorisé que si l'Entrepreneur fait la preuve qu'il n'a pu
obtenir du Bureau de l'Emploi le nombre voulu d'ouvriers Tunisiens de même qualification professionnelle.
7.3.5. L'Entrepreneur est soumis aux dispositions des articles 258 à 277 du Code du Travail, relatives à la protection de la main
d’œuvre nationale.
L'ensemble du personnel non Tunisien sera muni de Contrats de Travail pour étrangers conformément à la législation en
vigueur.
7.4. Allocations familiales
L'Entrepreneur sera tenu de justifier son affiliation à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS). Il devra en outre
produire à l'appui du décompte provisoire du dernier mois de chaque trimestre, la pièce signée par le Directeur de la Caisse
attestant qu'il a payé ses cotisations jusqu'au dernier jour du trimestre considéré.
7.5. Surveillance sanitaire des chantiers
7.5.1. L'Entrepreneur devra prévoir les soins immédiats sur le chantier et les moyens d'évacuation rapide de toute personne
accidentée, soit à l'établissement de soins le plus proche du lieu des travaux, soit à domicile, suivant la gravité de son état.
Il devra disposer sur le chantier d'une personne capable d'assurer les soins consécutifs à des petits accidents et des moyens en
produits pharmaceutiques correspondants.
7.5.2. L'Entrepreneur signalera sans délai au Gouverneur de la Circonscription, tous les cas de maladie fébrile suspecte
survenues sur ses chantiers.
Il prêtera son concours et facilitera leur tâche aux agents de l'administration, appelés en cas d'épidémie à prendre vis-à-vis du
personnel ouvrier, des mesures d'enquête, de vaccination, d'isolement ou d'évacuation.
Il sera, en outre, tenu de déclarer aux autorités locales, dans la Circonscription où il se trouve, le chantier occupant
cinquante (50) personnes ou plus .
Faute par lui de satisfaire à ces obligations, il sera passible d'une amende de cinquante (50) dinars pour chaque infraction
constatée.
ARTICLE 8 - ASSURANCES
8.1. L'Entrepreneur sera responsable, vis-à-vis des tiers de tous les dommages ou dégradations qui auraient lieu du fait du
fonctionnement des chantiers. Il sera également responsable des dommages éventuels pouvant résulter du transport de ses
matériaux et de la traversée des propriétés privées.
Les indemnités à payer en cas d'accidents sont dues par l'Entrepreneur, sauf recours contre l'auteur de l'accident. En aucun cas,
l'administration ne pourra être inquiétée à cet égard.
8.2. L'Entrepreneur devra souscrire:
Une assurance de responsabilité civile aux tiers, couvrant tous dommages corporels et matériels pouvant survenir à des tiers ou
à leurs propriétés pendant l'exécution des travaux, la police devra spécifier que le personnel de l'administration ainsi que celui
d'autres entreprises se trouvant sur le chantier sont considérés comme des tiers vis-à-vis des assureurs.
8.3. L'Entrepreneur remettra à l'administration un exemplaire des polices d'assurances souscrites avant tout commencement
des travaux.
Elles devront comporter une clause interdisant leur résiliation sans avis préalable de la Compagnie d'Assurances à
l'administration. Ces polices devront être prises auprès d'une Compagnie d'Assurance, agréée.
CHAPITRE II - PRIX ET REGLEMENTS DES DECOMPTES
ARTICLE 9 - TYPE DE MARCHE, COMPOSITION DES PRIX UNITAIRES DU BORDEREAU DES PRIX
Le présent marché est passé sur bordereau de prix unitaire. Les prix unitaires du présent marché comprennent toutes les
dépenses de l'Entrepreneur sans exception en vue de réaliser la totalité des travaux prévus au présent marché. Le bénéfice ainsi
que tous droits, impôts, taxes, frais généraux, faux frais et d'une façon générale, toutes les dépenses de fourniture et de mise en
ouvre qui sont la conséquence nécessaire et directe du travail et notamment :
-les salaires payés et charges sociales,
-le logement du personnel,

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 35


-l'amortissement du matériel importé ou acheté en NABEULIE
-les matières consommables,
-les frais généraux,
-les impôts, taxes, charges fiscales, droits de douane et charges diverses,
-les assurances de toute nature,
-les bénéfices,
-Droit d'enregistrement du marché.
-D'une façon générale, les prix comprennent toutes les dépenses qui sont la conséquence directe et nécessaire du travail et
toutes les sujétions indiquées au présent Cahier.
ARTICLE 10 - DEFINITION, CONSISTANCE ET VARIATION DES PRIX
10.1. Définition des prix
La définition et la consistance des prix sont fixées par le bordereau des prix du dossier d'appel d'offres.
10.2. Sous détail des prix
L'Entrepreneur fournit comme pièce constitutive du dossier d'appel d'offres, des sous-détails des différents prix qui comportent
deux parties distinctes:
a) La justification des éléments généraux figurant au sous-détail de chaque prix unitaire, faisant ressortir:
les prix unitaires de main ouvre (une ou plusieurs équipes types moyennes suivant la nature de l'ouvrage) avec indication des
composants notamment salaires horaires, heures supplémentaires, charges sociales, primes, déplacements, etc.
les taux horaires de location et de fonctionnement du matériel
les prix des matériaux, en distinguant le prix d'achat et les frais de transport
le calcul du ou des coefficients de majoration sur déboursés (frais généraux de siège, frais généraux de chantier, faux frais,
impôts, taxes ainsi que toutes autres charges et bénéfice).
Le pourcentage de frais généraux de chantier devra faire l'objet d'une justification détaillée (personnel de bureau et
d'encadrement, installations de chantier, etc.)
b) Le sous-détail de chaque prix unitaire décomposé ainsi qu'il suit:
une dépense de main d’œuvre, détaillée en temps élémentaires auxquels sera appliqué le prix de revient de l'équipe pour la
partie de l'ouvrage considérée.
une dépense de matériel, détaillée en temps élémentaires auxquels sera appliqué le prix unitaire de chaque matériel utilisé
une dépense de matériaux, détaillée en quantités et prix unitaires.
Les décomptes des travaux exécutés ne pourront être établis que lorsque l'Entrepreneur aura fourni les sous-détails des prix à
partir desquels sont établis ces décomptes.
c) Les prix des travaux de sous traitance seront détaillés comme suit :
- Frais d’achat et de pose, des travaux et équipement,
- Frais de gestion et d’autres charges,
- Les frais de gestion ne doivent en aucun cas dépasser 10 % des frais d’achat et de pose,
- Les décomptes des travaux de sous traitance exécutés ne peuvent être établis que lorsque l’entrepreneur aura fourni le sous
détail de prix à sous traiter sans que les frais de gestion ne dépassent 10% des frais d’achat et de pose.
10.3. Variation des prix
Les prix du présent marché sont fermes et non révisables.
10.4. Caractère définitif des prix
L'Entrepreneur ne peut sous aucun prétexte, revenir sur les prix du marché qui ont été consentis par lui.
ARTICLE 11- BASE DE REGLEMENT DES DECOMPTES ET DECOMPTE DEFINITIF
11.1. La base du règlement des comptes est le décompte établi en appliquant aux quantités d'ouvrages réellement effectuées et
régulièrement constatées les prix du bordereau des prix.
11.2. L'Entrepreneur est tenu pour obtenir le règlement des sommes qui lui sont dues, de présenter avant le cinq (5) du mois,
en six exemplaires, un décompte provisoire basé sur l'attachement des travaux réellement exécutés.
11.3. L'Entrepreneur est invité par ordre de service dûment notifié, à venir dans les bureaux de l'Ingénieur prendre
connaissance des décomptes et à signer ceux-ci dans un délai de trente (30) jours pour acceptation. Il peut demander
communication des métrés et des pièces justificatives et en faire prendre copie ainsi que ces décomptes.
11.4. En cas de refus de signature, il est dressé procès-verbal de la présentation du décompte et des circonstances qui l'ont
accompagné.
11.5. L'acceptation des décomptes par l'Entrepreneur lie celui-ci définitivement en ce qui concerne, tant la nature et les
quantités d'ouvrages exécutés dont le métré a pu être arrêté définitivement, que les prix qui leur sont appliqués.
11.6. Si l'Entrepreneur ne défère pas à l'ordre de service prévu au § 11.3 du présent article ou refuse d'accepter le décompte
qui lui est présenté, ou signe celui-ci en faisant des réserves, il doit, par écrit, exposer en détail les motifs de ces réserves et
préciser le montant de ses réclamations à l'administration avant l'expiration d'un délai qui part de la date de notification de
l'ordre de service précité de trente (30) jours. La procédure relative aux contestations définie à l'article 32 est alors employée.
11.7. Il est expressément stipulé que l'Entrepreneur n'est plus admis à élever de réclamations au sujet du décompte dont il a
été invité à prendre connaissance après expiration des délais indiqués à l'alinéa 3 du présent article. Passés ces délais, le
décompte est censé accepté par lui quand bien même il ne l'aurait signé qu'avec des réserves dont les motifs ne seraient pas
spécifiés comme il est dit à l'alinéa 6.
11.8. L'ordre de service invitant l'Entrepreneur à prendre connaissance du décompte général et définitif lui sera notifié dans un
délai de trois (3) mois à partir de la date de la réception définitive.
- Délai de paiement – intérêts moratoires
Les mandatements des sommes dus au titulaire du marché doit intervenir dans un délai maximum de Trente (30) jours, à
partir de la date de constatation des droits à acomptes ou payement pour solde , ou à partir du jour ou le titulaire du marché a
régularisé son dossier conformément à la notification qui lui a été faite dans les conditions prévues à l’article 103du décret n°
1039/2014 du 13 Mars 2014.
A défaut, le titulaire du marché bénéficie de plein droit d’intérêts moratoires calculés à partir du jour qui suit l’expiration de
ce délai.
Le payeur doit payer le titulaire du marché dans un délai maximum de 15 jours à partir de la réception de l’ordre de
payement.
ARTICLE 12 - AVANCE
Au titre du présent marché, il sera accordé une avance égale à dix (10) pour cent du montant prévisionnel des travaux à
exécuter.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 36


Cette avance sera mandatée, à partir de la date de notification de commencer les travaux et suite à une demande écrite de
l’Entrepreneur adressée à l’Administration pour bénéficier de la dite avance et après fourniture par l’Entrepreneur d’une
caution émanent d’un établissement bancaire agréé par l’Administration d’une valeur égale au montant de l’avance. Le
remboursement de l’avance s’effectuera par retenue sur les décomptes mensuels. Le remboursement de l’avance commencera
des que le montant cumulé des décomptes atteigne trente pour cent (30%) du montant initial du marché et se termine quand le
montant cumul é des décomptes atteint quatre vingt pour cent (80%) du montant initial du marché.
Le calcul du montant à rembourser à l’occasion de chaque décompte sera effectué au moyen de la formule suivante :
R = A * ( X’ – X’’) / (80 – 30)
Où :
R : représente le montant à rembourser ;
A : représente le montant de l’avance consentie ;
X ’ : représente la valeur en pourcentage du décompte du mois considéré, par rapport au montant initial du marché
(30 % < = X’ < = 80 %)
X ’’ : représente la valeur en pourcentage du décompte du mois précédent, par rapport au montant initial du marché
(30 % < = X’’ < = 80 %)
L’Administration donnera main levée, proportionnellement au montant des remboursements effectués par retenues opérées
sur décomptes du cautionnement afférent à la dite avance.
ARTICLE 13 - NANTISSEMENT
L'Entrepreneur sera admis à bénéficier du nantissement conformément à la loi Tunisienne (décret du 3 décembre 1936). Le
comptable chargé du paiement sera le Receveur du conseil régional de NABEUL. Le fonctionnaire compétent pour fournir les
renseignements énumérés à l'article 6 du décret susvisé est le Directeur Régional de l’Equipement de NABEUL.
L'Entrepreneur paiera préalablement à la délivrance de l'exemplaire spécial, mentionné à l'article 2 du décret du 3 décembre
1936, les droits de timbre et les frais afférents à une expédition supplémentaire des pièces constituant le marché.
ARTICLE 14 - VARIATION DANS LA MASSE OU LA NATURE DES TRAVAUX
14.1. En cas d'augmentation ou de diminution dans la masse des travaux, le titulaire du marché ne peut élever aucune
réclamation tant que l'augmentation ou la diminution n'excède pas les 20% du montant du marché initial augmenté le cas
échéant des avenants.
14.2. Au cas où l'augmentation dépasserait cette limite, le titulaire sera fondé à demander de plein droit, sans indemnités, la
résiliation de son marché. Toutefois, cette demande devra être adressée par écrit à l'Administration dans un délai de quinze (15)
jours à compter de la réception de l'acte entraînant la dite augmentation.
Au cas où la diminution dépasserait cette limite, le titulaire peut demander en fin de compte s'il y a lieu, à titre de
dédommagement, une indemnité qui, à défaut d'entente amiable, sera réglée par la juridiction compétente, sans préjudice du
droit à la résiliation qui doit être demandée dans la même forme et le même délai que ci-dessus.
Dans tous les cas, toute variation dans la masse des travaux dépassant la limite prévue au premier alinéa du présent article, tout
changement dans la nature de ces travaux devra faire l'objet d'un avenant.
ARTICLE 15 - RECEPTION PROVISOIRE - DELAI DE GARANTIE - RECEPTION DEFINITIVE
15.1. Réception provisoire
L'Entrepreneur est tenu d'aviser l'Ingénieur par lettre recommandée de l'achèvement des travaux. Il est alors procédé à la
réception provisoire par cet Ingénieur en présence de l'Entrepreneur ou de son représentant dûment convoqué, dans un délai
n'excédant pas 20 jours à compter de la date de la réception de l'avis. En cas d'absence de l'Entrepreneur, Il en est fait mention
au procès-verbal.
Une réception provisoire partielle doit être prononcée lorsque l'Administration use du droit de prendre possession anticipée
de certains ouvrages. La dernière réception provisoire partielle sera la réception provisoire générale de l'ensemble des travaux.
A l'issue de cette réception provisoire, l'Ingénieur prescrira par ordre de service à l'Entrepreneur, toutes réparations ou
réfections qu'il jugera nécessaire. L'Entrepreneur effectuera ces travaux à ses frais.
Si, dans un délai de quinze (15) jours, l'Entrepreneur ne s'est pas conformé aux prescriptions d'un tel ordre de service,
l'Ingénieur pourra, sans qu'il soit besoin de mise en demeure spéciale, faire exécuter, aux frais et risque de l'Entrepreneur, par
tout procédé qu'il jugera convenable, ces réparations ou réfections. Le montant des travaux ainsi effectuées sera déduit sur les
retenues, le surplus, s'il y a lieu, sera payé par l'Entrepreneur sur présentation d'un mémoire certifié par l'Ingénieur.
15.2. Délai de garantie — Réception définitive
Le délai de garantie est fixé à un (1) an à partir de la date d'effet de la réception provisoire prononcée sans réserves.
Pendant le délai de garantie, l'Entrepreneur devra procéder à ses frais, à la remise en état de toutes les parties qui deviendraient
défectueuses.
L'Entrepreneur sera directement responsable, envers les tiers, des accidents pouvant résulter de ces désordres même si ceux-ci
ne lui ont pas été signalés par l'Ingénieur.
A l'expiration du délai d'un (1) an, l'Ingénieur en présence de l'Entrepreneur convoqué par écrit, à la réception définitive qui
sera donc partielle ou finale.
Toute malfaçon et toute réparation et réfection nécessaire, mais non effectuées entraîneront le rejet de la réception définitive,
jusqu'à leur correction.
CHAPITRE III - DELAIS
ARTICLE 16 - DELAI CONTRACTUEL
16.1. Dispositions générales
Tout délai imparti par le marché à l'Entrepreneur, commence à courir à compter de la date prévue dans l'ordre de service
prescrivant de commencer les travaux. Il expire à la fin du dernier jour de la durée prévue.
Lorsque le dernier jour d'un délai est un jour légalement férié ou chômé, le délai est prolongé jusqu'à la fin du premier jour
ouvrable suivant.
Des prolongations de délais pourront être acceptées, si elles sont reconnues être le fait de l'administration. Pour en obtenir le
bénéfice, l'Entrepreneur devra adresser un document écrit à l'Ingénieur. Ce document sera, soit déposé contre récépissé auprès
du fonctionnaire compétent, soit envoyé par lettre recommandée avec demande d'avis de réception postal. La date du récépissé
ou de l'avis de réception postal fait foi en matière de délai.
16.2. Délai contractuel
16.2.1. Les travaux devront être réalisés comme suit :

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 37


-dans un délai de Cent Cinquante (150) Jours, pour les travaux sur les routes.
Le point de départ des délais sera fixé dans l'Ordre de service, précisant le commencement des travaux.
16.2.2. Prolongation du délai contractuel pour mauvaises conditions climatiques.
Sur demande écrite de l'Entrepreneur, le délai global d'exécution des travaux sera prolongé d'un nombre de jours égal au
total:
- des jours où la température ambiante sera inférieure à 20°Centigrades pendant les travaux d'application de l'enduit
superficiel ;
- des jours où il sera tombé la pluie laissant une chaussée mouillée ;
- des jours où le vent aura soufflé durant au moins 2 heures à plus de 100 km/h pendant l'horaire de travail;
- et les jours où le chantier est estimé, par l'Ingénieur ou son représentant, impraticable. Cette appréciation devra être portée
dans le journal de chantier.
Les indications précédentes seront relevées par des Centres météorologiques de l'administration les plus proches;
Ces prolongations du délai global seront indépendantes de l'activité ou de l'inactivité du chantier. Elles ne peuvent être
appliquées, que si l'Entrepreneur formule une demande écrite avec les pièces justificatives nécessaires, dans un délai
n'excédant pas une semaine après l'événement.
L'Entrepreneur ne pourra se prévaloir des conséquences des conditions climatiques ne rentrant pas dans les catégories ci-
dessus même s'il était prouvé qu'elles ont apporté une gêne dans l'exécution des travaux.
LES ARRETS ET LES REPRISES DE TRAVAUX DOIVENT ETRE MODIFIE PAR ORDRE DE
SERVICE.
ARTICLE 17 - PENALITES POUR RETARDS DANS L'EXECUTION DES TRAVAUX
17.1. Les pénalités pour retard prévues dans le présent Cahier sont appliquées de plein droit sans mise en demeure préalable,
sur la simple confrontation de la date d'expiration du délai d'exécution défini par l'article 18 du présent C.C.A.P., de la date de
remise des documents ou de réception provisoire.
17.2. Pénalités pour retard dans l'exécution des travaux
A défaut pour l'Entrepreneur d'avoir terminé la totalité des travaux dans le délai contractuel global fixé à l'article 16, il lui sera
appliqué, une pénalité de un deux millième (1/2000ème) du montant du marché, augmenté le cas échéant du montant des
avenants, par jour calendaire de retard.
17.3. Plafond des pénalités
Le montant de la pénalité pour retards définie dans le présent article est plafonné à 5% du montant définitif du marché
(marché initial, augmenté le cas échéant du montant des avenants). Au cas où le montant de cette pénalité dépasserait le
plafond indiqué ci-dessus, l'Administration sera libre de faire appel à ses propres moyens ou aux moyens d'autres Entreprises
pour activer l'avancement du chantier. Les frais correspondants à l'utilisation de ces moyens seront en totalité à la charge de
l'Entrepreneur.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 38


CHAPITRE IV - REALISATION DES TRAVAUX
ARTICLE 18 -CONNAISSANCE DES LIEUX ET DES CONDITIONS GENERALES DE TRAVAIL
Par le fait même du dépôt de sa soumission, l'Entrepreneur reconnaît s'être assuré:
-Des conditions générales d'exécution des travaux en particulier de l'équipement nécessité par ceux-ci et des diverses
réglementations Tunisiennes concernant les conditions d'importation temporaire de matériel.
-De la nature et de la situation géographique des travaux;
-Des circonstances météorologiques ou climatiques, etc ;
-Des conditions locales, particulièrement des conditions de fourniture et de stockage des matériaux;
-Des moyens de communication, de transport, des possibilités de fourniture en eau, électricité, carburant;
-De la disponibilité de la main-d’œuvre;
-De toutes les contraintes résultant de la législation sociale, fiscale, douanière en vigueur en Tunisie;
-De toutes les circonstances susceptibles d'avoir une influence sur les conditions d'exécution des travaux ou sur leur prix;
Toute carence ou erreur de l'Entrepreneur dans l'obtention de ces renseignements ne pourra que demeurer à sa charge.
ARTICLE 19 - SUJETIONS DIVERSES
19.1. Incendies
Préalablement à toute activité sur son chantier, l'Entrepreneur devra prendre, à ses frais, toutes les précautions utiles pour la
lutte contre l'incendie. Il soumettra ses précautions à l'Ingénieur. Il supportera seul toutes les conséquences des incendies qui
seraient provoqués par sa négligence ou par l'inobservation des consignes qui auraient pu lui être données par l'Ingénieur.
19.2. Travaux exécutés, simultanément:
Les prix du marché sont réputés établis en tenant compte de toutes sujétions que sont susceptibles d'entraîner les travaux
réalisés simultanément dans le cadre d'autres marchés relatifs à l'exploitation normale du domaine public routier.
A cet effet l'Entrepreneur:
Ne peut se prévaloir, ni pour éluder les obligations de son marché, ni pour élever une réclamation, des sujétions occasionnées
par l'exécution simultanée de travaux étrangers à l'Entreprise dans le voisinage de son chantier;
Est tenu de coopérer étroitement avec les autres Entrepreneurs dans les conditions fixées par l'Ingénieur et de laisser traverser
son chantier par ceux-ci, lorsqu'ils seront munis d'autorisation de l'Ingénieur.
D'une façon générale, l'Entrepreneur prendra toutes dispositions utiles pour éviter que l'exécution des travaux, objet du présent
marché, entraîne des dégradations, de quelque nature que ce soit, aux ouvrages, propriétés, matériels ou installations situés au
voisinage du chantier. En tout état de cause, l'Entrepreneur reste seul responsable des dégâts causés.
ARTICLE 20 - PUBLICITE
20.1. Au cours de chantier, aucun panneau publicitaire ne sera autorisé sur le chantier sans la permission écrite de l'Ingénieur
à l'exception des panneaux d'identification dont le libellé et les dimensions devront, cependant, avoir reçu l'accord de celui-ci.
20.2. Aucun renseignement relatif aux travaux ne pourra être donné par l'Entrepreneur à des personnes étrangères au chantier.
Les demandes de la presse seront envoyées à l'administration.
ARTICLE 21 - PROGRAMME D'EXECUTION DES TRAVAUX
21.1. Dans un délai de Quinze (15) jours suivant la notification de l'approbation de son marché, l'Entrepreneur devra
soumettre à l'Ingénieur un programme détaillé pour l'exécution des travaux, compatible avec les délais contractuels et l'ordre
d'exécution des travaux fixés par l'administration et par le Cahier des Clauses Techniques.
21.2. Ce programme, conforme au modèle remis par l'Ingénieur devra préciser les dates caractéristiques de la marche du
chantier, notamment en ce qui concerne les différentes installations, l'approvisionnement en matériaux, l'arrivée des principaux
matériels. Il est présenté sous forme d'un graphique d'avancement des travaux par semaine.
Il devra de plus définir la liste du matériel qui sera employé pour l'exécution des travaux. Ce programme devra également
indiquer les pourcentages dans chaque nature de travaux dont l'exécution est prévue au fur et à mesure de l'avancement du
chantier.
21.3. Pendant l'exécution des travaux, l'Entrepreneur présentera à la fin de chaque semaine ce planning complété par le
graphique des travaux réellement exécutés. Cette situation hebdomadaire d'avancement de chantier sera remise en deux (2)
exemplaires à l'Ingénieur.
21.4. Chaque fois que l'Entrepreneur prévoira un retard sur le programme établi, il en avisera immédiatement l'Ingénieur par
écrit en exposant les raisons de son retard, sa durée probable et les mesures qu'il compte prendre pour y remédier.
Chaque fois qu'à un moment quelconque en cours d'exécution, l'Ingénieur constatera que le programme des travaux n'est pas
respecté, l'Entrepreneur devra, dans un délai de huit (8) jours à partir de l'invitation qui lui en sera faite par ordre de service,
proposer un nouveau programme prévoyant l'achèvement dans les délais contractuels et remanier en conséquence
l'organisation de son chantier. Les conséquences de ce remaniement seront aux frais exclusifs de l'Entrepreneur.
De façon générale, une telle réactualisation du programme devra être effectuée à la fin de chaque mois.
Dans le cas où il serait impossible d'établir un nouveau programme dans le cadre des délais contractuels, son acceptation
éventuelle par l'Ingénieur ne modifierait en rien le calcul des pénalités prévues par le présent cahier.
ARTICLE 22 - INSTALLATIONS DE CHANTIER DE L'ENTREPRENEUR
22.1. L'Entrepreneur aura à sa charge toutes acquisitions ou occupations temporaires des terrains nécessaires à:
- L’installation du chantier et les aires de stockage des matériaux;
- L’aménagement des accès à son chantier ;
- L’exploitation de gisements des granulats.
22.2. Le projet des installations de chantier et l'emplacement des aires de stockage des matériaux seront soumis à l'agrément
de l'Ingénieur dans un délai de quinze (15) jours calendaires à compter de la notification de l'ordre de service de commencer
les travaux.
ARTICLE 23- SUJETIONS D'EXPLOITATION DU RESEAU ROUTIER ET DES VOIES PRIVEES
23.1. L'Entrepreneur ne peut se prévaloir, ni pour éluder les obligations de son marché, ni pour élever aucune réclamation, des
sujétions qui résultent du maintien de la circulation qu'il doit assurer en toutes circonstances sur les voies publiques et chemins
de desserte privés, qui pourraient être coupés par les travaux.
23.2. Organisation de la circulation provisoire
L'Entrepreneur doit, à ses propres frais, exécuter et entretenir sur le chantier, une signalisation routière temporaire adéquate,
des ralentisseurs de vitesse, des panneaux réfléchissants, des barrières et tout autre dispositif destinés à diriger et régler la
circulation publique et à protéger l'enduit réalisé.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 39


Cette signalisation doit être installée jusqu' 'à l'enlèvement des rejets de gravier sur la chaussée et les accotements et ce au
moyen d'une aspiratrice et dans un délai de deux (2) jours après l'opération de compactage.
D'autre part, des ouvriers en nombres suffisant doivent être affectés sur chantier 24 heures sur 24 heures pour l'entretien de
changement et la mise en place des panneaux de signalisation temporaire jusqu'à enlèvement de ces panneaux dans le délai
requis précédemment
23.3. Maintien de la circulation sur le site des travaux
Il est précisé à l'Entrepreneur qu'en tout état de cause la circulation doit être maintenue sur le site du projet, pendant les
travaux.
Toutes les dépenses, des aménagements provisoires nécessaires au maintien de la circulation pendant les travaux sont à la
charge exclusive de l'Entrepreneur.
23.4. Déviations
L'Entrepreneur réalisera, à ses frais, les déviations nécessaires au maintien de la circulation. Il devra remettre en état ces
déviations, à ses frais, chaque fois que le besoin se fait sentir et dans tous les cas lorsque l'Ingénieur le lui prescrit.
23.5. L'Entrepreneur prendra toutes les dispositions nécessaires à la sécurité des usagers amenés à devoir franchir le chantier.
Il mettra en place un personnel suffisant pour régler le passage des engins et véhicules. Le programme des travaux devra être
étudié en conséquence.
23.6. En cas de carence de l'Entrepreneur, en particulier, s'il n'assurait pas le maintien de la circulation, ou en cas de danger,
l'administration se réserve le droit, sans mise en demeure préalable, et au frais de l'Entrepreneur, de prendre toutes mesures
utiles, sans que cette intervention dégage la responsabilité de l'Entrepreneur.
ARTICLE 24 — JOURNAL DE CHANTIER
Un journal de chantier sera tenu sur le chantier par un représentant du maître de l'ouvrage.
Dans ce journal, dont le cadre sera fourni par le maître d'ouvrage, seront consignés chaque jour :
1. Les horaires de travail, l’effectif, la qualification du personnel et la présence ou non du personnel d'encadrement
2. Les conditions atmosphériques constatées : vent, températures, précipitations...
3. Les travaux exécutés, leur nature, leur localisation, (renseignements consignés par le Maître d'Ouvrage)
4. Le matériel et engins sur le chantier et leur temps de marche, le matériel en panne ou à l'arrêt.
5. Les incidents, les arrêts de chantier avec leurs durées et leurs causes, les défauts d'approvisionnement, tous détails présentant
quelque intérêt du point de vue de la qualité des travaux, du calcul des prix de revient et de la durée réelle des travaux
6. Les contrôles effectués (échantillons expédiés, résultats d'essais, réceptions...)
7. Les observations concernant la sécurité des personnels et des tiers (déviations provisoires, signalisation...)
8. Les observations sur la marche générale du chantier et les prescriptions imposées à l'Entrepreneur
9. Les dérogations relatives à l'exécution et au règlement, les notifications de tous les documents, ordres de services,
attachements...
10. Les visites des personnalités extérieures au chantier.
Le journal de chantier sera signé chaque semaine par les représentants de l'Entrepreneur et du maître d'ouvrage.
A ce journal pourront être annexés tous les documents venant en complément des informations consignées dans le journal
(photographies, résultats d'essais, procès verbaux de constat_).
ARTICLE 25 — REUNIONS DE CHANTIER
Des réunions de chantier auront lieu régulièrement sur l'initiative de l'Ingénieur.
L'Entrepreneur ou son représentant dûment convoqué est tenu d'assister à ces réunions, il pourra se faire assister par le
personnel de son choix de son entreprise s'il l'estime nécessaire. A l'issue de ces réunions, un compte rendu détaillé sera établi
par l'administration et copie en sera adressée à l'Entrepreneur qui devra, sauf en cas de désaccord, le retourner approuvé, signé
et tamponné, à l'Ingénieur dans un délai maximum de sept (7) jours après réception.
En cas de désaccord, l'Entrepreneur devra faire connaître ses raisons par écrit à l'Ingénieur dans un délai maximum de sept (7)
jours après réception du compte rendu.
Si après sept (7) jours de la réception du compte rendu, aucune observation n'est parvenue à l'administration, les décisions du
procès verbal restent valables et valent ordre de service.
ARTICLE 26 — CHOIX DES COMMIS, CHEFS DE CHANTIER OU D'ATELIER ET DES OUVRIERS
L'Entrepreneur ne pourra prendre pour commis et chefs de chantier ou d'ateliers que des personnes capables de l'aider et de le
remplacer au besoin dans la conduite et le métrage des travaux.
L'Ingénieur aura le droit d'exiger le changement des agents et ouvriers de l'Entrepreneur pour insubordination, incapacité ou
défaut de probité.
L'Entrepreneur demeure responsable des fraudes ou malfaçons qui seraient commises par ses agents et ouvriers dans la
fourniture et l'emploi des matériaux.
L'Entrepreneur devra disposer pour les besoins du chantier en nombre suffisant, des métreurs pour prendre les relevés et établir
les situations mensuelles.
Le représentant de l'Entrepreneur, les chefs de chantier et surveillants devront être agréés par l'administration.
ARTICLE 27 — LISTE NOMINATIVE DU PERSONNEL
Le nombre d'ouvriers de chaque spécialité doit toujours être suffisant pour permettre l'exécution des travaux dans les délais
impartis.
Pour permettre à l'Ingénieur de contrôler l'accomplissement de ces conditions, l'Entrepreneur tiendra à jour la liste nominative
des ouvriers hautement qualifiés et du Personnel d'encadrement mentionnant la qualification professionnelle de chacun d'eux,
son mode de recrutement, la date de son affectation à l'Entreprise. Cette liste sera communiquée à l'Ingénieur sur sa demande.
ARTICLE 28 — HORAIRE DE TRAVAIL
Le travail de nuit n'est pas autorisé.
Le répandage du bitume sur la section de route à revêtir aura lieu entre sept (7) heure du matin et seize (16) heure de l'après
midi.
ARTICLE 29 — INSPECTION ET CONTROLE DES TRAVAUX
29.1. Inspection des travaux
L'Ingénieur et ses représentants qualifiés devront pouvoir à tout moment avoir accès aux lieux de travail, où qu'ils se trouvent,
et quel que soit l'avancement des travaux.
Le travail effectué sera soumis à l'inspection et aux essais de l'administration à tous les stades de son exécution.
L'Entrepreneur est tenu de fournir rapidement à ses frais:
- les outils et instruments nécessaires aux essais de chantier et aux vérifications;
- les moyens de transport éventuellement nécessaires aux visites de chantier,

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 40


- tous les moyens raisonnables en main d’œuvre et en matériaux nécessaires à une inspection convenable des lieux et aux
essais de chantier qui pourraient lui être demandés.
Toutes les inspections effectuées par l'administration ou tous les essais faits sur sa demande devront être accomplis de manière
à ne pas retarder inutilement l'exécution des travaux.
L'Entrepreneur ne doit, en aucun cas, faire obstacle à ces inspections mais au contraire y prêter tout son concours et fournir
tous les renseignements qui pourront lui être demandés.
Si les pièces contractuelles, les instructions de l'Ingénieur ou les dispositions légales ou réglementations stipulent qu'une partie
des ouvrages doit être particulièrement vérifiée ou approuvée, l'Entrepreneur doit prévenir l'Ingénieur au moment où les
travaux sont prêts pour l'inspection. Le planning des travaux devra prévoir le temps nécessaire à cette inspection.
29.2. Contrôle des travaux
Un contrôle des travaux sera effectué au moyen d'essais de contrôle conformément aux règles de l'art et aux Prescriptions
Techniques.
L'Entrepreneur devra disposer du matériel et du personnel, nécessaires pour l'exécution de ces essais dont il sera tenu de
fournir les résultats à l'Ingénieur chaque fois qu'il en sera requis.
L'Ingénieur aura libre accès au laboratoire de l'Entrepreneur et pourra prescrire à tout moment des essais supplémentaires à
ceux prévus au Cahier des Prescriptions Techniques.
L'Entrepreneur pourra s'adresser à un Laboratoire agréé par l'administration pour la réalisation d'une partie des essais qui lui
incombent moyennant rémunération suivant les tarifs en vigueur, à la charge de l'Entrepreneur.
ARTICLE 30 — PENALITES POUR MAUVAISE EXECUTION DES TRAVAUX
Les pénalités définies par le présent article sont cumulatives. Elles s'entendent hors taxes et sont appliquées de plein droit, sauf
si l'Entrepreneur se propose de remédier aux défauts constatés, et entraînant pénalités ou, si l'ingénieur le lui impose.
30.1. Pénalités pour non - respect de la Protection de l'environnement
Pour préserver l'environnement de l'ouvrage à construire et des zones de dépôt l'Entrepreneur veillera notamment à :
- ne rejeter aucune boue au réseau ONAS,
- ne procéder à aucun dépôt en dehors des emprises définies à cet effet par le Maître d'ouvrage,
- procéder au nettoyage des voies publiques lorsque celles-ci auront été salies par l'activité du chantier.
En cas de violation des règles de la protection de l'environnement entraînée par l'activité du chantier, l'Entrepreneur demeure le
seul responsable devant les pouvoirs publics et supportera tous les dédommagements qui lui seront réclamés par ces derniers.
30.2. Repliement des installations de chantier et remise en état des lieux
30.2.1. Le repliement des installations de chantier qui auraient été faites avec l'accord du Maître d’œuvre, devra
intervenir au plus tard à la fin du délai général d'exécution. En cas de retard de libération de ces installations, il sera appliqué
de plein droit à l'Entreprise, une pénalité de cinq cent (500) dinars par jour de retard. Le Maître d’œuvre se réserve de plus la
possibilité de faire exécuter ces opérations aux frais de l'Entrepreneur après mise en demeure par ordre de service.
30.2.2. Le repliement de l'ensemble des autres installations de chantier et la remise en état des emplacements qui
auront été occupés par le chantier et ses annexes, ainsi que la remise en état des voies d'accès ne sont pas compris dans le délai
d'exécution.
A la fin des travaux, l'Entrepreneur disposera d'un délai de quarante cinq (45) jours à compter de la date de notification de la
décision de réception, pour procéder au dégagement, nettoiement et remise en état des emplacements qui auront été occupés
par le chantier et ses annexes. Pendant ce délai, il procédera également à la remise en état des voies d'accès au chantier.
En cas de retard, ces opérations seront faites aux frais de l'Entrepreneur après mise en demeure par ordre de service, sans
préjudice d'une pénalité de cinq cent (500) dinars par jour calendaire de retard.
ARTICLE 31 - MOINS VALUE POUR NON ENLEVEMENT DES REJETS SUR LA CHAUSSEE ET
LES ACCOTEMENTS ET MANQUE DE SIGNALISATION DE CHANTIER
31 .1 Moins value pour non enlèvement de rejet de gravier
Lorsque l'Administration constate une carence dans l'enlèvement de tous les rejets des gravillons de la chaussée et des
accotements conformément à l'article 15.9 du CCTP dans les deux ( 2 ) jours qui suivent la fin de l'exécution des travaux et
avant l'enlèvement de la signalisation du chantier, une moins value de 10 % sera appliquée sur le montant des travaux de la
section concernée.
31 .2 Moins value pour manque de signalisation de chantier
Lorsque l'Administration constate une carence ou un manque dans la signalisation provisoire de chantier, il sera mentionné au
journal de chantier par le représentant de l’Administration et si l’Entreprise n’a pas pris les mesures nécessaires dans un délai
de 24 heures ; une moins value de 5 % sera appliquée sur le montant des travaux de la section concernée.
CHAPITRE V - FRAIS D'ENREGISTREMENT ET VALIDITE DU MARCHE
ARTICLE 32 - FRAIS D'ENREGISTREMENT DU MARCHE
Les frais d'enregistrement sont à la charge de l'entrepreneur conformément à la réglementation en vigueur.
ARTICLE 33 - REGLEMENT DE LITIGES ET ATTRIBUTION DE JURIDICTION
Tout différend né du présent marché sera réglé à l'amiable suivant la procédure prévue au Décret n°2014 - 1039 du
13/03/2014, portant réglementation des marchés publics telle que modifié ou complété par les textes subséquent. En dérogation
de l'alinéa 50.12 de l'article 50 du CCAG le délai de réponse du Maître d'Œuvre sur les réclamations de l'Entrepreneur est de
trois (03) mois. A défaut de règlement amiable, attribution de compétence est faite aux tribunaux de Tunisie, seuls qualifiés
pour connaître les litiges pouvant naître du présent marché.
ARTICLE 34- REGLEMENT DEFINITIF DU MARCHE
Le dossier de règlement définitif du marché doit être approuvé par Mr le Directeur Régional de l’Equipement de NABEUL,
après avis favorable de la Commission Compétente des Marchés.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 41


ARTICLE 35 -RESILIATION DU MARCHE
Conformément aux stipulations de l’article 118 du Décret n°2014 - 1039 du 13/03/2014, la résiliation en plein droit intervient
dans les cas suivants :
- Décès du titulaire du marché sauf si l’autorité contractante accepte la continuation du marché par les ayants droits
- Incapacité physique manifeste et durable du titulaire du marché ;
- Faillite de titulaire du marché sauf si l’autorité contractante accepte les offres éventuelles faites par les créanciers du dit
titulaire;

ARTICLE 36 -VALIDITE DU MARCHE


Le présent marché ne sera valable qu'après approbation de Mr le Directeur Régional de l’Equipement de NABEUL .Sur avis
favorable de la Commission Compétente des Marchés.

LU ET ACCEPTE PAR :
DRESSE PAR : L'ENTREPRENEUR
LE CHEF DE SERVICE DE
L’ENTRETIEN ROUTIER

Samir ben Attia

VERIFIE ET PRESENTE PAR : VU ET APPROUVE PAR :


LE DIRECTEUR REGIONAL DE
LE SOUS DIRECTEUR DES PONTS ET L’EQUIPEMENT DE NABEUL
CHAUSSEES

Tarek Errabia
Walid Mejri

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 42


Cahier des Clauses Techniques
Particulières (C C T P)

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 43


SOMMAIRE

CHAPITRE I — DESCRIPTION ET CONSISTANCE DES TRAVAUX

Article 1 : PRESENTATION DU PROJET 44


Article 2 : DOCUMENTS CONTRACTUELS 44
Article 3 : CONSISTANCE DES TRAVAUX 44

CHAPITRE II- ORGANISATION DU CHANTIER ET TRAVAUX PREPARATOIRES

Article 4 : DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRENEUR 44


Article 5 : INSTALLATION DE CHANTIER 45
Article 6 : SIGNALISATION DE CHANTIER 45
Article 7 : LABORATOIRE DE CHANTIER 45
Article 8 : PROGRAMME D'EXECUTION DES TRAVAUX 45
Article 9 : DEVIATION POUR TRAVAUX — SUJETIONS DE CIRCULATION 45
Article 10 : FIN DES TRAVAUX-REMISE EN ETAT DES LIEUX 45
Article 11 : ESSAIS DE CONTROLE DES MATERIAUX ET DES TRAVAUX 46

CHAPITRE III — PROVENANCE, QUALITE ET PREPARATION DES


MATERIAUX

Article 12 : PROVENANCE DES MATERIAUX 46


Article 13 : QUALITE DES MATERIAUX 47

CHAPITRE IV — MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX

Article 14 : FORMULATION MOYENNE DES ENDUITS 48


Article 15 : MISE EN ŒUVRE DES ENDUITS 48

CHAPITRE V - CONTROLE DU MATERIEL ET LA MISE EN ŒUVRE

Article 16 : CONTROLES PERIODIQUES 50


Article 17 : CONTROLES PERMANENTS 50
Article 18 : CONTROLES AU SOL 50
Article 19 : COMPTE-RENDU D'EXECUTION DE CHANTIER 50

CHAPITRE VI — RESULTATS D'ENSEMBLE

Article 20 : APPRECIATION DE LA QUALITE D'UN ENDUIT 51


Article 21 : DEFAUTS OU ANOMALIES POUVANT ETRE CONSTATES APRES
L'EXECUTION D'UN ENDUIT 51
Article 22 : ASPECT GENERAL PEU SATISFAISANT 51
Article 23 : RESPONSABILITE DE L'ENTREPRENEUR 51

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 44


CHAPITRE I - DESCRIPTION ET CONSISTANCE DES TRAVAUX
ARTICLE 1 - PRESENTATION DU PROJET
Le présent marché a pour objet l'exécution des travaux d'application d'un enduit superficiel sur les routes classées
relevant de la Direction Régionale de l'Equipement de NABEUL. Énumérées ci après :
 Revêtement superficiel bicouche
PK Longueur Largeur Surface Bicouche
Direction approximative approximative approximative
ROUTES approximative
Régionale Origine Fin S : m2
(km) (ml) (m2)

NABEUL RL 597 3 21 18 7 126000 126000

ARTICLE 2 - DOCUMENTS CONTRACTUELS


Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP), fait partie des pièces contractuelles constituant le
marché de travaux défini par l'article 1.
Le présent CCTP s'appuie sur le Cahier des Prescriptions Communes (C.P.C.) Tunisien pour tout ce qui ne déroge pas
aux documents contractuels, et particulièrement :
Le Fascicule 2, Granulats employés à la construction et l'entretien des chaussées.
Le Fascicule 3, Exécution des Enduits superficiels.
ARTICLE 3 - CONSISTANCE DES TRAVAUX
Les travaux objet du présent marché comprennent :
Revêtement et Imprégnation :
le nettoyage et la préparation de la chaussée qui doit recevoir l'enduit superficiel, la fourniture et le stockage des
matériaux nécessaires, l'application de l'enduit superficiel, en ayant pris les dispositions nécessaires pour la déviation de
la circulation, et l'installation d'une signalisation de chantier adéquate, l’enlèvement des rejets sur la chaussée et les
accotements par aspiration des gravillons de rejets.

CHAPITRE II –ORGANISATION DU CHANTIER ET TRAVAUX PREPARATOIRES


ARTICLE 4 - DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRENEUR
Dès la réception de l'ordre de service de commencer les travaux, l'Entrepreneur doit préparer certains documents
nécessaires à l'organisation du chantier et des travaux.
La liste, non limitative, et les délais d'établissement correspondants sont fournis dans le tableau suivant:

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 45


DOCUMENTS A

OPERATIONS REFERENCES FOURNIR PAR DELAIS
ORDRE
L'ENTREPRENEUR
C.C.A.P. et 15j à compter de la notification
1 Programme d'exécution des travaux Planning graphique
C.C.T.P. du marché
15j à compter de la
C.C.A.P. et notification de l'ordre de
2 Projet des installations de chantier Plans
C.C.T.P. service de commencer les
travaux
Proposition pour origine et nature Mémoires/Documentation
3 C.C.T.P. Voir Chapitre III
des matériaux échantillons / PV d'essais
C.C.A.P et Avant le démarrage des
4 Plans de signalisation des chantiers Plans
C.C.T.P travaux.

Les travaux doivent commencer selon les délais fixés l'Article 16.2.1du CCAP

ARTICLE 5 - INSTALLATION DE CHANTIER


L'entrepreneur présentera à l'Ingénieur le projet des installations de chantier qui comporte principalement les
propositions concernant les aires de stockage, et le laboratoire de chantier.
L'ensemble des installations de chantier devra être à l'écart des chemins de circulation des usagers de la route.
ARTICLE 6 - SIGNALISATION DE CHANTIER
 L’Entrepreneur devra se conformer rigoureusement aux instructions de l’Ingénieur (ou le représentant de
l’Administration) sur la signalisation de chantier. Cette signalisation devra être conforme à la réglementation en vigueur.
 L’Entrepreneur soumettra à l’agrément de l’Administration quinze (15) jours avant le début des travaux, le plan
de signalisation de chantier.
 L'Entrepreneur devra fournir les dispositifs de signalisation et de pré- signalisation efficaces des chantiers, des
routes de déviations et sera entièrement responsable de l'organisation de la circulation provisoire.
 Ce dispositif devra être soumis à l'agrément de l'Ingénieur qui pourra, en cas de carence de l'Entrepreneur et
sans mise en demeure préalable, prendre toutes mesures qu'il jugera utiles aux frais de l'Entrepreneur.
 Tous les frais entraînés par la fourniture, la pose, l’entretien, le gardiennage et le fonctionnement de la
signalisation, sont à la charge de l'entrepreneur. Celui-ci restera seul et entièrement responsable de tous les accidents ou
dommages causés aux tiers, au cours de l'exécution des travaux par le fait de son matériel ou d'erreurs et d'omissions
concernant la signalisation.
ARTICLE 7 - LABORATOIRE DE CHANTIER
L'entrepreneur doit proposer à l'agrément du Maître de l'ouvrage un laboratoire pour réaliser à sa charge les analyses
et essais contractuels nécessaires au bon déroulement des travaux.
Toutefois l'Entrepreneur devra disposer sur chantier des moyens permettant notamment l'exécution des essais
suivants :
- teneur en eau,
- analyse granulométrique par tamisage,
- Dosage des liants mis en place
- Dosage des granulats.
Où, l’Entrepreneur peut présenter une convention établie et signée avec un laboratoire ou un bureau de contrôle
(notamment le CETEC) agréé par le Ministère de l’Equipement, ayant pour objet la réalisation de tous les essais de
contrôle des matériaux et des travaux relatifs au marché et exigés par le présent CCTP.
ARTICLE 8 - PROGRAMME D'EXECUTION DES TRAVAUX
8.1. FORME ET CONSISTANCE DU PROGRAMME
Le programme d'exécution mettra en évidence :
- Les cadences d'approvisionnement, et éventuellement de production de matériaux ;
- les cadences de l'application du revêtement ;
- les différentes contraintes et sujétions.
Il devra tenir compte de l'agrément et de la fourniture des matériaux. L'Entrepreneur devra prévoir son programme
de telle façon que les délais fixés pour l'achèvement total des travaux soient respectés.
Le programme sera envoyé avec toutes ses pièces en six (6) exemplaires. Le Maître d'ouvrage disposera d'un délai de
quinze jours (15 j) ouvrables pour l'examiner et le renvoyer à l'Entrepreneur, soit revêtu de son visa, soit accompagné de
ses observations.
Dans ce dernier cas, l'Entrepreneur apportera les modifications demandées dans les délais qui lui auront été fixés.

ARTICLE 9 - DEVIATION POUR TRAVAUX - SUJETIONS DE CIRCULATION


L'Entrepreneur aura à sa charge le maintien de la circulation des voies publiques ou privées. Il supportera l'ensemble
des frais y afférent.
L'Entrepreneur aura à sa charge le nettoiement des lieux et leur remise en état comme défini par l'article 10 du présent
document.
ARTICLE 10 - FIN DES TRAVAUX — REMISE EN ETAT DES LIEUX
L'attention de l'Entrepreneur est attirée sur le fait qu'aucune réception ne pourra être prononcée tant que la remise en
état complète des terrains n'aura pas été exécutée.
- Au fur et à mesure de l'achèvement des travaux et avant la réception provisoire, pour les terrains à proximité de la
route utilisés pour les besoins du chantier,
- Avant la réception définitive pour les zones d'installations de chantier, lieux de stockage, occupation temporaire des
terrains, etc....
La remise en état, concerne le nettoiement et la suppression de tout dépôt de matériaux.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 46


ARTICLE 11 - ESSAIS DE CONTROLE DES MATERIAUX ET DES TRAVAUX
11.1.TYPES D'ESSAIS À REALISER
Les essais à effectuer peuvent être classés en 2 catégories :
*Essais de réception de matériaux :
- essais courants de réception des matériaux sur le chantier,
- essais de réception des matériaux hors chantier (en carrière, etc...),
*Essais de contrôle de mise en œuvre,
- essais courants de contrôle des travaux sur le chantier,
- essais de contrôle des travaux hors chantier,
11.2. METHODE D'ESSAIS
Les essais devront être exécutés dans les conditions et suivant les méthodes préconisées dans les documents suivants,
classés par ordre de priorité en cas de discordance entre les différentes normes ou processus d'essais:
1 - Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)
2 - Les procédés d'essais du Centre d'essais et des techniques de la construction du Ministère de l'Equipement
(CETEC) ou d'un laboratoire agréé.
3 - Les normes Tunisiennes,
4 - Les normes françaises AFNOR,
11.3. CONDITIONS DE REALISATION DES ESSAIS DE RECEPTION ET DE CONTRÔLE SUR LE
CHANTIER
Les essais de réception et de contrôle seront réalisés dans les conditions suivantes :
11.3.1. Essais de réception des matériaux :
Les essais seront exécutés par un Laboratoire agréé par L'Administration. Ces essais sont réalisés pour les besoins de la
réception des matériaux ou à la demande de l'Ingénieur chaque fois qu'il jugera utile. Ce Laboratoire établira 3 fiches
de résultats par essai qui seront transmises à l'Ingénieur. Celui-ci en notifiera un exemplaire à l'Entrepreneur .
11.3.2. Essais de contrôle de mise en œuvre :
Ces essais seront exécutés à la demande de l'Ingénieur par le laboratoire de chantier, pour vérifier les dosages mis en
place.
Trois fiches de résultats par essai seront transmises à l'Ingénieur ; Celui-ci en notifiera un exemplaire à l'Entrepreneur.
11.4. MODE DE PRELEVEMENT - FREQUENCE DES ESSAIS :
Les prélèvements relatifs aux essais seront faits contradictoirement. Si l'Entrepreneur ou son représentant dûment
convoqué fait défaut, les prélèvements seront valablement réalisés en son absence.
L'Ingénieur est seul juge de la fréquence des essais à effectuer. Pour ce qui concerne les essais de réception, les
cadences d'essais pourront être augmentées par l'Ingénieur en fonction des résultats obtenus et des dispersions. En cas
de résultats négatifs sur un seul de ces essais, il sera procédé à un nouveau prélèvement dans le stock et à un contre-
essai. En cas de résultats négatifs du contre-essai, le lot sera rebuté.
11.5. DEPENSES RELATIVES AUX ESSAIS :
Les dépenses relatives aux essais de réception des matériaux et de contrôle des travaux sont à la charge de
l'entrepreneur.

CHAPITRE III - PROVENANCE, QUALITE ET PREPARATION DES MATERIAUX

Les matériaux nécessaires à l'exécution des travaux devront répondre aux conditions prescrites par le Cahier des
Prescriptions communes, et complétées par le présent C.C.T.P.
Les caractéristiques citées dans le texte du présent C.C.T.P ont pour but de définir la qualité des matériaux, il
appartiendra en conséquence à l'Entrepreneur de donner au Maître d'Ouvrage toutes précisions sur les caractéristiques
des matériaux qu'il compte employer pour que celui-ci puisse s'assurer de leur équivalence avec des matériaux
respectant les normes prescrites.
Les matériaux nécessaires à l'exécution des travaux seront fournis par l'Entrepreneur et soumis à l'agrément du Maître
d'Ouvrage avant utilisation.
L'Entrepreneur sera tenu de justifier à tout moment, sur demande du Maître d'Ouvrage, la provenance des matériaux au
moyen de lettre signée du fournisseur ou par toute autre pièce en tenant lieu.
Ces essais seront exécutés par un laboratoire agréé par le Maître d'Ouvrage. Le laboratoire établira 3 fiches de résultats
par essais et les transmettra au Maître de l'ouvrage qui en notifiera un (1) exemplaire à l'Entrepreneur.
Les prélèvements relatifs aux essais seront faits contradictoirement. Si l'Entrepreneur ou son représentant dûment
convoqué fait défaut, les prélèvements seront faits en son absence.
Les cadences des essais à réaliser sont fixées par l'article 13 § 1.4 ; toutefois l'ingénieur pourra toujours, s'il le juge
nécessaire, demander l'exécution d'essais supplémentaires.
L'Entrepreneur fera lui-même son propre contrôle. Il devra disposer du personnel et du matériel nécessaire pour
l'exécution de ce contrôle.

ARTICLE 12. PROVENANCE DES MATERIAUX


12.1. PROVENANCE DES MATERIAUX
Les matériaux doivent provenir de la carrière indiquée par l'entrepreneur dans son offre, et spécifiée dans les conditions
d'appel d'offres sous réserve de répondre aux spécifications techniques du présent marché. Dans le cas ou l'ingénieur
constate des défaillances dans les qualités des matériaux dues au procédé de fabrication ou à la qualité intrinsèque des
matériaux, il peut ordonner de changer la provenance des matériaux, et designer une autre carrière de son choix parmi
la liste des carrières agréées.
12.2. LISTE DES CARRIERES AGREEES PAR L'ADMINISTRATION
Les matériaux proviendront des carrières de la région Agréés par le Ministère de L’Equipement « sous réserve qu’elles
répondent aux spécifications techniques du présent marché notamment de propreté des matériaux etc.
Toute autre provenance doit être soumise à l'accord préalable de la Direction Régionale de NABEUL.
Et l'entreprise doit dans tous les cas fournir les essais et preuves de la qualité des matériaux.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 47


ARTICLE 13. QUALITE DES MATERIAUX
13.1. MATÉRIAUX DE CARRIERE
13.1.1. Définition des essais pour la classification des matériaux de carrière
La qualité des granulats est définie par les essais de réception portant sur la résistance mécanique, la granularité, la
propreté, et la forme, tels que définis ci après.
 Résistance mécanique
- La résistance au choc : essai Los Angeles : noté LA ;
- La résistance à l'usure : essai micro Deval en présence d'eau : noté MDE ;
- La résistance au polissage : essai de mesure du coefficient de polissage accéléré : noté CPA.
 Granularité
La granularité est la distribution dimensionnelle des grains d'un granulat d/D. Elle est définie par l'analyse
granulométrique.
 Propreté
Propreté superficielle pour détecter la pollution de surface des gravillons : notée P.
 Forme
La forme des granulats est évaluée par l'essai de détermination du coefficient d'aplatissement noté A.

13.1.2. Catégorie des granulats de carrière


Les granulats doivent provenir d'une carrière dont les produits sont classés dans la catégorie au sens de la norme
française 18 101. Cette catégorie est définie à partir des résultats des essais de résistance mécanique caractéristiques :

Catégorie LA MDE
C = 25 = 20

13.1.3. Caractéristiques de fabrication des matériaux


La granulométrie des gravillons destinés aux travaux de revêtement, doit satisfaire aux conditions de granularité
définies dans le tableau ci après. L'indice de concassage des matériaux doit être de 100%, de ce fait les granulats seront
élaborés nécessairement par une installation de concassage disposant d'un concasseur secondaire. Le coefficient de
forme et la propreté des matériaux doivent satisfaire aux exigences spécifiées ci après.

GRANULARITE Ic A P

Refus à D et Tamisât à d Tamisât à (d+D)/2


compris entre 33 % £ t £66 %
Refus à
1 à 20 % Etendue maximale du fuseau de 100 % £ 15 £1
Tamisât à 0,63 d 1,58 D = 0 régularité :
¢ 3% 10 % à d et D
25 % à (d+D)/2
Ic : indice de concassage
A : coefficient d'aplatissement
P : propreté superficielle
13.1.4. Fréquence des essais

DESIGNATION DES ESSAIS


LA MDE GRANULARITE A P
Un essai par 2000 m3, et par Au gré de l'ingénieur 5 essais échelonnés sur 20 essais échelonnés sur
carrière l'ensemble de la l'ensemble de la
production production

13.2. LIANT
Les liants à utiliser pour les enduits superficiels sont exclusivement les bitumes fluidifiés 400/600. Les caractéristiques
exigées pour ces bitumes sont définies par les essais de réception suivants:

CARACTERISTIQUES
Pseudo- Pénétrabilité à
Densité
viscosité Fraction distillant au-dessous 25°C, 100g, 5s du
relative à Point d'éclair
Orifice 10 de : résidu à 360°C de
25°C
mm à 25°C la distillation
225 °C 315°C 360°C
Bitume fluidifie
400 à 600 0,92 à 1,04 ¢2 5 à 12 ¢ 15 80 à 200 /55
Classe 400 - 600

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 48


Les exigences imposées pour la température de stockage, la température de réchauffage, et la température de mise en
œuvre sont spécifiées dans le tableau ci après.
TEMPERATURES MAXIMALES DE STOCKAGE ET DE RECHAUFFAGE
TEMPERATURE MINIMALE DE REPANDAGE
LIANT TEMPERATURE EN °C
Maximale de stockage Maximale de Minimale de
réchauffage répandage
Bitume fluidifié Classe 400 - 600 70 à 80 150 125

CHAPITRE IV - MODE D'EXECUTION DES TRAVAUX


ARTICLE 14. FORMULATION MOYENNE DES ENDUITS
La formule de base des enduits superficiels et les dosages correspondants sont indiqués dans les tableaux ci-dessous.
Les dosages sont donnés à titre indicatif, des corrections pour les dosages en liant sont à apporter, en fonction du trafic,
de la forme du gravier et de l'état de surface de la chaussée existante dans la limite de 25% en plus ou en moins.
L'entrepreneur doit apprécier à son point de vue et sous sa responsabilité les corrections à faire.

14.1. COUCHE D’IMPREGATION

DOSAGE
Cut Bak 0/1 (Kg / m2) 1.2

14.2. ENDUIT MONOCOUCHE

GRANULARITE
12/20
Dosage en Granulats
14 à 16
(Litres / m²)
Bitume fluidifié 400/600
1,2
(Kg / m²)

14.3. ENDUIT BICOUCHE


GRANULARITE
12/20 et 8/12
1 ère couche 2ème couche
Dosage en Granulats
11 à 12 10 à 11
(Litres / m²)
Dosage en Bitume fluidifié
400/600 (Kg / m²) 1,2 0,9

ARTICLE 15. MISE EN OEUVRE DES ENDUITS


15.1. GENERALITES
La mise en œuvre des enduits ne peut avoir lieu que pendant les horaires de travail fixés dans le C.C.A.P.
Il est rappelé à l'entrepreneur que tout matériel ayant des fuites de carburant ou de lubrifiant n'est pas admis sur chantier.
L'exécution des enduits nécessite la constitution d'équipes dont les membres ont l'habitude de travailler ensemble et
certains personnels notamment les conducteurs de répandeuse et les "hommes - vannes" doivent être spécialisés. De
façon générale, il faut éviter, dans la mesure du possible, que les différents agents soient inter changés à tout propos.
Le rôle du conducteur de chantier est essentiel.
Si pour les liants on peut considérer que les caractéristiques sont relativement constantes et si l'on peut espérer avec
un matériel approprié disposer de bonnes conditions d'exécution, pour les granulats (et quel que soit le soin apporté au
stockage et à l'homogénéité des granularités approvisionnées) le dosage prévu aux états d'indication peut nécessiter des
corrections qui n'apparaissent qu'à la mise en œuvre au début du chantier et au vu des premières sections cylindrées :
peuvent intervenir notamment leur forme qui conditionne leur arrangement à la chute du camion gravillonneur, leur état
d'humidité qui peut ralentir le débit etc.
La température ambiante ne doit pas descendre au-dessous de 10°C au cours de la journée. L'arrêt des répandages
est impératif en cas de pluie ou de chaussée très mouillée.
15.2. Stockage des granulats
Tous les stocks sont constitués à l'avance, en des points facilement accessibles pour le chantier et disposés de telle
sorte que les manœuvres des engins de gravillonnage ne constituent pas un danger pour la circulation (proximité des
carrefours, zone à mauvaise visibilité).
Les aires de stockage doivent être préparées et nivelées à l'avance et doivent être convenablement drainées.
Cet aménagement préalable doit permettre d'éviter le gaspillage des matériaux à la base des stocks, la reprise des boues
et des terres avec les engins de chargement. Par ailleurs des précautions doivent être prises en vue de protéger les stocks
de toute forme de pollution.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 49


15.3. PRÉPARATION DES LIANTS
Les camions répandeurs doivent être munis d'un système de chauffage pour amener et conserver le liant à la
température convenable, d'une pompe de circulation, d'un thermomètre permettant de mesurer cette température. Le
chauffage éventuel du liant à feu nu dans les camions répandeurs est formellement interdit pendant la marche.
Dans la répandeuse, le réchauffage, lorsqu'il est indispensable, ne doit pas apporter une élévation de température
supérieure à 30°C et se fait avec circulation du liant pour éviter toute localisation de chaleur.
15.4. PREPARATION DES CHAUSSEES
La préparation des chaussées doit assurer une homogénéisation de l'état de surface. Des procédés tels que: brûlage
localisé ou gravillonnage des ressuages, permettent d'obtenir un résultat satisfaisant à condition qu'ils soient réalisés
avant la campagne d'enduisage.
Le balayage à la balayeuse mécanique doit donner une chaussée propre; s'il s'avère insuffisant, il faut recourir au
décapage.
15.5. SIGNALISATION
Avant de commencer les travaux de revêtement, l'entrepreneur est tenu de présenter à l'administration pour
approbation un plan de signalisation de chantier.
L'entrepreneur ne peut commencer les travaux que si :
- le plan de signalisation de chantier est approuvé par l'administration ;
- tous les panneaux prévus par le plan de signalisation sont installés sur place et réceptionnés par l'administration.
L'entrepreneur doit assurer une signalisation adéquate de jour et de nuit. Il doit se référer aux instructions sur la
signalisation temporaire des routes.
L'entrepreneur doit garder en place sur les sections de routes revêtues des panneaux provisoires de limitation de
vitesse, d'interdiction de dépasser et d'attention , après enlèvement des rejets en moyen d'une aspiratrice et ce deux (2)
jours après l'opération de compactage.
Des ouvriers en nombres suffisant doivent être affectés sur chaque section pour l'entretien de la signalisation
temporaire 24h sur 24h et jusqu'à le délai requis pour l'enlèvement des panneaux de signalisation temporaire.
Les panneaux qui n'ont plus raison d'être, notamment après l'achèvement des travaux et l'enlèvement du rejet, doivent
être enlevés par l'entrepreneur.
15.6. REPANDAGE DU LIANT
Le liant ne peut être répandu qu'après nettoyage de la surface de chaussée et sa réception par l'Administration.
Lors d'une reprise après un arrêt de chantier et afin d'assurer l'homogénéité longitudinale du dosage, il faut que la
répandeuse roule à sa vitesse normale au moment de la commande de l'ouverture de la rampe par l'homme - vannes.
Elle doit donc démarrer quelques mètres avant.
L'entrepreneur doit utiliser la technique qui consiste à recouvrir l'extrémité de la bande répandue de papier kraft, sur
lequel tombera le débit des jets pendant l'ouverture: ce procédé couramment utilisé permet un raccord parfait sans écart
de dosage.
Lors de l'exécution d'un revêtement bicouche, on ne superpose pas les joints longitudinaux des deux couches
successives.
Pour assurer l'uniformité de la teneur en liant, deux passes jointives de répandage doivent se recouvrir d'une valeur à
déterminer sur chaque matériel en fonction du type de la rampe de répandage.
Les granulats de rejet du bord de la bande précédente doivent être éliminés avant l'enduisage de la bande suivante.
15.7. REPANDAGE DES GRANULATS
Le répandage des granulats doit être exécuté à une distance n'excèdent pas de 20 à 40 m le répandage du liant, suivant
la viscosité de celui-ci.
Le balayage manuel des joints transversaux est obligatoire.
15.8. COMPACTAGE
Il est le plus souvent nécessaire de prévoir deux compacteurs sur les chantiers importants (supérieurs à 15.000 m² par
jour). C'est avant tout une sécurité en cas de panne d'un des engins.
Le nombre de passages est au minimum de 3 en chaque point de la surface couverte. La vitesse des compacteurs est
aussi réduite que possible, au maximum de 8 km/h. La pression de gonflage des pneumatiques est inférieure à 5 bars.
Le temps écoulé entre le gravillonnage d'une bande et le premier passage du compacteur ne doit pas dépasser deux
minutes.
Dans le cas d'un chantier de moins de 15.000 m2 effectué dans la journée, un seul compacteur peut à la limite
effectuer le minimum des passages requis. Le chantier doit impérativement être arrêté en cas de panne du compacteur.
Dans le cas d'un enduit bicouche, le compactage de la 1ère couche est nécessaire, mais le nombre de passages doit
être réduit (maximum 3). Par contre, la deuxième couche doit être compactée normalement. La circulation doit être
proscrite sur la première couche de l'enduit.
15.9. ELIMINATION DU REJET
Un enduit correctement exécuté ne doit donner qu'un rejet négligeable (de l'ordre de 5%). Pour une chaussée à trafic
moyen, il est recommandé de l'éliminer 48 heures après la mise en service de la chaussée.
Les rejets importants sont dus à un surdosage en granulats. Un travail correct consiste en un répandage de granulats
laissant apercevoir le liant au travers de la mosaïque avant compactage. Le compactage puis l'effet d'une circulation
lente sur le chantier assurent la fermeture de la mosaïque.
Pour réduire au maximum le risque des bris de pare - brises pendant les quelques jours qui suivent l'exécution de
l'enduit, l'entrepreneur doit procéder à la mise en place de panneaux appropriés à une limitation de vitesse à 50 km/h , et
l'enlèvement et le nettoiement de la chaussée et des accotements dans les 3 jours qui suivent la fin de l'exécution des
travaux sur les sections concernées au moyen d'une aspiratrice .

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 50


CHAPITRE V - CONTROLE DU MATERIEL ET DE LA MISE EN OEUVRE
ARTICLE 16 . CONTRÔLES PÉRIODIQUES
Il faut s'assurer plusieurs fois en cours de campagne du bon état et du fonctionnement des dispositifs suivants:
§ Balai mécanique
§ Système de réchauffage des citernes
§ Thermomètres
§ Tachymètres, manomètres et compte-tours
§ Jauge
§ Système d'alimentation de la rampe
§ Rouleau distributeur et bavettes du camion gravillonneur
§ Dispositif d'asservissement du gravillonneur.
Il faut contrôler également la pression des pneus, le poids du compacteur, I ‘étanchéité des carters d'huile et réservoirs
de gasoil des engins et s'assurer aussi de la régularité transversale du débit de la répandeuse.
Le contrôle du dosage moyen en liant est effectué en rapportant le poids de liant répandu à la surface enduite mesurée
avec une précision de 2 % (10.000 m² ou la surface enduite pendant une journée de travail).
Le contrôle du dosage moyen en granulat est effectué en rapportant le volume de matériaux (mesuré par cubage des
bennes de camions préalablement arasées) à la surface recouverte (10.000 m² ou la surface traitée pendant une journée
de travail).
ARTICLE 17. CONTRÔLES PERMANENTS
Vérifier aussi souvent qu'il est nécessaire :

§ La mise en place et la conformité de la signalisation


§ L’état général de la rampe et son réglage suivant les normes du constructeur
§ La présence et l'état des filtres
§ La température du liant
§ Le fonctionnement des jets de la répandeuse
§ L’alimentation du granulat
§ La vitesse et le nombre de passages du compacteur
§ Les distances: répandeuse — gravillonneur - compacteur.
Par ailleurs, des contrôles de routine sont effectués pour vérifier le dosage en liant et en granulats en rapportant les
quantités répandues (2 à 3 tonnes ou un camion gravillonneur) aux surfaces recouvertes. La comparaison des valeurs
ainsi obtenues sur plusieurs sections permet d'apprécier la permanence des réglages et la régularité longitudinale du taux
de répandage en liant et en granulats.
ARTICLE 18 . CONTRÔLES AU SOL
Les contrôles au sol permettent d'apprécier la régularité longitudinale de répandage ainsi que la régularité du dosage en
liant et en granulats dans un profil transversal.
Il importe d'appliquer pour ces essais les recommandations suivantes :
§ Utiliser les méthodes d'essais qui intéressent les plus grandes surfaces au sol, en se méfiant des mesures trop
ponctuelles. Les essais doivent concerner la totalité de la bande dans un profil transversal (y compris le passage des
roues) duquel on déduira la bande de recouvrement de largeur variable suivant le type de répandeuse;
§ Multiplier les mesures. Un minimum de 10 essais en des points échelonnés le long d'une bande répandue est
indispensable.
§ Les mesures au sol ont pour but de contrôler de façon globale l'état, la conformité et la permanence des
réglages du matériel de répandage
ARTICLE 19 . COMPTE- RENDU D'EXECUTION DE CHANTIER
Le journal de chantier doit contenir toutes les indications utiles sur l'état de la chaussée, les caractéristiques du liant et
des granulats, les conditions d'exécution, les dosages réalisés, la température au sol et celle du liant répandu, les
conditions atmosphériques en cours de chantier, les défaillances du matériel et les incidents de chantier (mauvais
réglage ou déréglage de la répandeuse, retard dans le gravillonnage, interruption du compactage etc...) en précisant les
PK des sections concernées. En cas d'instabilité atmosphérique, il est utile de noter les précipitations importantes
survenues dans les 48 heures suivant la mise en œuvre et les conditions hygrométriques défavorables, (par exemple
brume persistante).
Le journal de chantier doit mentionner aussi l'état de la signalisation provisoire sa conformité au plan de signalisation
du chantier qui a été agrée par l’Administration, le jour d'enlèvement de la signalisation temporaire ainsi que le jour de
l'enlèvement des rejets des granulats par aspiration.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 51


CHAPITRE VI - RESULTATS D'ENSEMBLE
ARTICLE 20 - APPRECIATION DE LA QUALITE D'UN ENDUIT
Un enduit bien exécuté doit présenter les caractéristiques et qualités ci-après:
20.1. IMERMEABILITE
Les enduits superficiels doivent se classer dans la catégorie des revêtements "très imperméables", I’ imperméabilité
étant appréciée par l'essai au perméamètre de chantier (Mode opératoire LCPC).
20.2. RUGOSITE GEOMETRIQUE
La rugosité géométrique des revêtements de toute nature est appréciée par l'essai de "profondeur au sable" (Mode
opératoire LCPC). Le résultat dépend de la granulométrie utilisée ; il doit être supérieur à 2 mm.
20.3. ABSENCE DE REJET
Lorsque les dosages en granulats sont respectés, les rejets doivent être négligeables (de l'ordre de 5 % des quantités
répandues).
ARTICLE 21 - DEFAUTS OU ANOMALIES POUVANT ETRE CONSTATES APRES
L'EXECUTION D'UN ENDUIT
21.1. REJETS DE GRANULATS IMMEDIATS
Il s'agit des rejets enregistrés dans les heures qui suivent l'exécution du revêtement (s'il est notablement supérieur à 5 %
des quantités répandues).
21.2. DEFAUTS D'EXECUTION
- Excès de granulats à la mise en œuvre
- Gravillonnage trop tardif
- Défaut de compactage ou compactage trop tardif
- Répandage du liant à température impropre: une température trop élevée peut être aussi néfaste qu'une
température trop faible (elle entraîne souvent une mauvaise pulvérisation du liant).
21.3. MISE EN SERVICE PREMATURE DU REVETEMENT
Il y a lieu de noter que si une mise en service immédiate sous circulation lente peut être bénéfique, la circulation rapide
particulièrement en période estivale est néfaste à un revêtement fraîchement exécuté.
ARTICLE 22. ASPECT GENERAL PEU SATISFAISANT
Un enduit superficiel ne peut être tenu ou parfaitement réussi que s'il ne présente aucun des défauts d'aspect ci-
après indiqués:
22.1. MOSAÏQUE IRREGULIERE, PLUMAGE, PEIGNAGE
Il s'agit d'une mauvaise répartition longitudinale ou transversale des granulats avec dosage irrégulier, défaut qui
provient souvent du mauvais état du matériel utilisé pour le répandage du granulat
Le plumage se caractérise par le fait qu'en certaines zones les granulats ont disparu généralement par plaques. Ces
granulats se sont détachés du support et ont été généralement chassés vers les rives par la circulation. Une pelade
localisée peut être la conséquence d'un sous dosage en liant résultant, soit de l'absorption d'une partie du liant répandu
par le support, soit de l'écoulement de liant vers une zone voisine (ornières ou flaches).
Le peignage est un phénomène analogue mais qui se manifeste selon les lignes parallèles aux bords de la chaussée. Il est
dû à une mauvaise répartition transversale du liant, surtout constaté avec les rampes "basse pression", il provient: d'une
défectuosité de la rampe (trous bouchés), d'un répandage à température trop basse compte tenu de la viscosité du liant,
ou d'une chaussée trop froide.
Dans l'utilisation de rampes à jets multiples à haute pression, le phénomène de peignage peut provenir d'une mauvaise
position de la rampe (les jets ne se recouvrent plus ou se recouvrent mal) et évidemment d'une défectuosité de la rampe.
22.2. RESSUAGE
Par temps chaud et sous l'effet de la circulation notamment de la circulation lourde, les granulats ont tendance à pénétrer
dans le support si celui - ci est trop riche en liant et ramolli par la chaleur, tandis que simultanément le liant remonte
vers la surface. On note d'ailleurs que les zones de passage des roues, les voies montantes qui subissent les efforts les
plus grands, sont particulièrement sujettes au phénomène
Ce ressuage peut provenir:
- d'un excès de liant dans les réparations effectuées avant exécution de l'enduit .
- d'une préparation insuffisante de la chaussée, en particulier la présence d'ornières ou de défauts d'uni trop
importants entraîne l'écoulement de liant vers les points bas et ultérieurement un surdosage localisé générateur de
ressuage.
- ou être consécutif à un plumage partiel.
22.3. JOINTS LONGITUDINAUX ET REPRISES TRANSVERSALES VISIBLES
Ce défaut provient d'une mauvaise exécution de l'enduit.
- trop grand recouvrement du joint entraînant un excès de liant
- non - recouvrement du gravillonnage
- bourrelet au joint résultant de la superposition de deux couches identiques
- superposition des joints longitudinaux d'un enduit multicouche
22.4. POLLUTION DU REVETEMENT
- Par les engins du chantier pendant l'exécution des travaux.- par certains matériels agricoles.
- par les usagers de la route indisciplinés.
ARTICLE 23. RESPONSABILITE DE L'ENTREPRENEUR
L'entrepreneur est tenu responsable des anomalies pouvant être enregistrées pendant un cycle total, soit une année après
la mise en _œuvre de l'enduit. De ce fait il doit veiller à garantir la réussite de l'enduit objet de son marché. Il lui
appartient de procéder à la préparation de la surface de la chaussée qui doit recevoir l'enduit, et de procéder aux
réparations nécessaires sur cette chaussée. Il doit signaler à l'administration les zones présentant des orniérages
importants et des déformations importantes pouvant engendrer des défauts d'enduit. L'entrepreneur est averti des risques
de non réussite des travaux d'enduisage et des défauts pouvant être enregistrés et détaillés à l'article 22; il doit se
prémunir de toutes les garanties de réussite, sous peine de reprendre la totalité des zones défectueuses à ses frais
exclusifs.

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 52


Nature Graves calcaires entièrement concassées dont la
teneur en matière organique < 0,2 %
Pollution LCPC l'emploi du scalper est exigé pendant toute la Au gré de
SI.5 durée de fabrication des matériaux l'Ingénieur
Limites LCPC Limites d'Atterberg indéterminables Ip non 1 essai pour
d'Atterberg SI.4 - 1963 mesurable 500 m3
Résistance au NT 21.21 LA < 30 % 1 essai pour
choc 2500 m3
Analyse NT 21.01 Ouvertur Pourcentage en poids passant aux 1 essai pour
granulométriqu NT 21.07 e des tamis ( Poids secs ) 500m3
e Tamis Minimum Maximum Moyenne
Fuseau de ( mm )
Grave concassée 0/20 spécification 30 100 100 100
pour couche de base et
20 90 97 94
de renforcement
14 74 90 82
10 60 80 70
6 45 64 55
4 36 54 45
2 26 41 34
1 17 30 24
0,2 5 14 10
0,08 2 8 5

Equivalent de
NT 21.29 ES > 40%
sable
GRAVE Nature Graves calcaires entièrement concassés dont la teneur
CONCASSÉE en matière organique est inférieure à 0,2 % Au gré de
0/315 Pollution L C P C SI.5 L'emploi du scalper est exigé pendant toute la période l'Ingénieur
de fabrication des matériaux, ES > 40
Limite d'Atterberg L.C.P.C. SI.4 1963 Indice de plasticité non mesurable 1 essai par 500m3
fragmentation NT 21.21 NT 21.08 L.A < 30 DH  3,2 1 essai par 2 500m3
Analyse NT 21.01 Ouvertu Pourcentage en poids passant aux tamis
granulométrique NT 21.07 re des Min Max. Moyenne
Fuseau de Tamis
Spécification 31,5 92 100 96
20 78 91 85
10 56 76 66
1 essai par 500m3
6,3 42 64 53
4 36 55 44
2 25 42 32
1 17 30 23
0.5 10 21 16
0,08 3 8 5

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 53


ARTICLE V.1 ESSAIS DE CONTROLE DES TRAVAUX
Nature des essais Désignation Mode Résultats exigés Cadence des essais
opératoire
Couche Le dosage du liant sera fixé par l'Ingénieur après exécution préalable.
d'imprégnation En principe, une couche d'imprégnation: 1,3 kg/m² de cut back 0/1

Liant Dosage du liant Pesée de Régularité de répandage R 20 mesures au début


plaquettes inférieure à 0,20 : de la mise en œuvre
recouvertes de R= D-d de couche.
buvard D+d Ensuite, 1 mesure
D étant le dosage maximal pour 700 m².
d étant le dosage minimal
D et d étant mesurés dans le
même profil.
Le dosage moyens ne doit pas
s'écarter de plus de 0,1 kg/m² du
dosage prescrit.
Vérification de matériel Vérification de la propreté des Tous les jours
tuyauteries, filtres, gicleurs etc...
Tout venant concassé Absence de matière organique 1 essai pour 500 m3
0/40 Analyse chimique Teneur en gypse est inférieure
à 10%
Limites d'Atterberg L.C.P.C. SI.1.1966 Limites d'Atterberg indéterminables
IP<12
Analyse granulométrique NT 21.01 Maille des Tamis en % (poids sec)
NT 21.07 passants
aux Min Max
différents
tamis
50 100
40 70 100
30 55 100
20 45 100
10 30 75
5 20 55
2 10 40
1 7 30
0.5 4 22
0.08 0 10
Equivalent de sable NT 21.29 ES > 30
Proctor modifié LCPC SI.1 -1966 La densité sèche maximale à
l’OPM doit être supérieure à 1.8
T/m3
CBR CBR > 15 à 95% de l’O.P.M àprès
imbibition normale à 4 jours

DRESSE PAR : LU ET ACCEPTE PAR :


LE CHEF DE SERVICE DE L'ENTREPRENEUR
L’ENTRETIEN ROUTIER

Samir Ben Attia

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 54


VERIFIE ET PRESENTE PAR : VU ET APPROUVE PAR :
LE DIRECTEUR REGIONAL DE
LE SOUS DIRECTEUR DES PONTS ET L’EQUIPEMENT DE NABEUL
CHAUSSEES

Tarek Errabia
Walid Mejri

Bordereau des prix- détail estimatif

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 55


REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE DE


L’EQUIPEMENT DE NABEUL PROGRAMME 2019
*-*-*-*-*
BORDEREAU DES PRIX

N° DESIGNATION
1 Déblais de toute nature
Ce prix rémunère les opérations suivantes quelle que soit la largeur du décaissement
- Les piquetage et levés nécessaires,
- La démolition des bords de chaussée existante sur une largeur minimale de 0.15 à 0,20 mètre,
- L'extraction des matériaux, le chargement, le transport quelle que soit la distance, le déchargement en dépôt dans un
lieu agrée par l'ingénieur
- L'aménagement éventuel des dépôts définitifs,
- Les travaux de drainage temporaire de la plateforme
- Le réglage, l'arrosage et le compactage du fond du décaissement.
- Les opérations de contrôle de laboratoire et de réception topographique, conformément aux
prescriptions du CCTP.
- Toutes sujétions de bonne exécution. La quantité prise en compte est le volume théorique en place de décaissement
réellement
exécuté et contradictoirement mesuré
Unité : le mètre cube (m3) :
PRIX UNITAIRE HORS TAXES
EN CHIFFRES EN TOUTES LETTRES
(à remplir par l'Entrepreneur)

Prix en Dinars …………………… ………………………………………………

2 Grave concassée 0/20 pour rechargement des accotements


Ce prix rémunère au mètre cube la fourniture et la mise en œuvre de matériaux en grave concassée 0/20mm pour
couche de base et pour rechargement des accotements selon les prescriptions du CCTP.
Ce prix comprend :
* la préparation des lieux de carrière, y compris frais de prospection et d'études en laboratoire
* l'extraction des matériaux, le concassage et le criblage dans le respect de la forme de la granulométrie, le stockage et
la
reprise sur stocks éventuels
* la fourniture des matériaux à pied d'œuvre y compris leur chargement, transport quelle que soit la distance, le
déchargement
et leur stockage,
* le répandage des matériaux par couches compatibles avec les moyens de compactage et la nature des matériaux,
* l'arrosage ou l'aération en vue d'obtenir la teneur en eau requise,
* le compactage à la densité ou compacité requises conformément aux prescriptions du CCTP,
* le réglage et la finition de la couche à la côte définitive et au dévers requis, ainsi que les opérations topographiques,
* les opérations de contrôle de laboratoire et de réception, conformément aux prescriptions du CCTP. La quantité prise
en compte est le volume théorique en place
Unité : le mètre cube (m3) :
PRIX UNITAIRE HORS TAXES
EN CHIFFRES EN TOUTES LETTRES
(à remplir par l'Entrepreneur)

Prix en Dinars …………………… ………………………………………………

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 56


3 Revêtement superficiel en bicouche
Les prix du présent bordereau des prix rémunèrent au mètre carré la réalisation d’un enduit superficiel bicouche
comprenant :
- La préparation des aires des stockages de matériaux.
- La préparation des chantiers, rodage du matériel et des équipes avec mise en œuvre d’une planche d’essai,
- Les frais de fourniture, de pose et d’entretien de la signalisation des chantiers,
- Les frais des essais de réception et de contrôle des matériaux et de la qualité d’exécution des travaux suivant
les cadences et les méthodes décrites au CCTP.
- La remise en état des aires de stockage et des espaces utilisés pour les besoins des chantiers
- La préparation de la surface des chaussées à revêtir suivant les prescription du CCTP.
- L’emploi partiel en profondeur ou en semi profondeur (selon avis de l’administration)
- L’emploi partiel comparent le décaissement de la partie dégradé sur une hauteur entre 20 et 35 cm en forme
géométrique ; le rechargement en TV0/20 pour couche de base et revêtement partiel en bicouche+ imprégnation
en cut back 0/1 de la section dans le cas de l’emploi partiel en semi profondeur et le rechargement en TV0/20 pour
couche de base et Tv 0/30 pour couche de fondation et revêtement partiel en bicouche + imprégnation en cut back
0/1 de la section dans le cas de l’emploi partiel en profondeur.
- La fourniture , le transport du liant sur site de mise en œuvre, le chauffage du liant et son répandage suivant les
prescriptions du CCTP.
- L’enlèvement des rejets des gravillons excédentaires, de la chaussée et des accotements et toutes sujétions.
- Le revêtement total de la chaussé en bicouche sera exécuté après réception des sections réparés (emploi partiel
en profondeur ou en semi profondeur)
- Une moins value de 10% est appliquée pour le non-enlèvement des gravillons excédentaires et nettoiement de
la chaussée et des accotements et une moins value de 5% pour manque de signalisation de chantier des sections
concernées par les travaux.
Unité :Le mètre carré (m2) :
PRIX UNITAIRE HORS TAXES
EN CHIFFRES EN TOUTES LETTRES
(à remplir par l'Entrepreneur)

Prix en Dinars …………………… ………………………………………………

4 Béton légèrement armé


Ce prix rémunère:
* la préparation du terrain, les travaux de décaissement y compris sur support rocheux, réglage et compactage de la
plateforme
* L'exécution des fouilles nécessaires et la mise en dépôt en des lieux définis par l'ingénieur.
* La fourniture et l'amenée à pied d'œuvre de tous les matériaux et matériels nécessaires pour coffrage, badigeonnage
des surfaces enterrées.
* - la préparation du terrain, l’exécution des fouilles et la mise en œuvre des murs Parafouilles en gros béton
dosé 250kg/m3 de 0.5 m de largeur ancré au bon sol sur une profondeur moyenne de 1 m selon la nature du
sol,
* Exécution du béton dosé à 350 kg/m3 (CPI 42.5) (ép. 15cm)
* Mise en place d’une nappe de ferraillage en treillis soudé de diamètre 5 maille (15*15).
*les opérations de contrôle, de laboratoire de réception et toutes sujétions
* la quantité prise en compte est celle de béton armé mis en place réellement exécuté et contradictoirement mesuré.
Unité : le mètre cube (m3) :
PRIX UNITAIRE HORS TAXES
EN CHIFFRES EN TOUTES LETTRES
(à remplir par l'Entrepreneur)

Prix en Dinars …………………… ………………………………………………

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 57


5 Buse Ø800 pour passages latéraux
Ce prix concerne les buses en béton armé pour rétablissement des fossés. Il rémunère notamment :
- la fourniture, le transport à pied œuvre des buses en béton armé de type conforme à celui précisé dans le dossier
plans et le C.C.T.P;
- l'exécution de fouilles y compris extraction et évacuation des produits de déblais, et compactage des fonds de
fouilles ;
- la mise en place des buses y compris la fourniture et la mise en œuvre d'un lit de sable de pose ainsi que des
matériaux graveleux autour de la buse ;
- la réalisation des joints entre différents éléments de buse ; et toutes sujétions
- .et ceci sera exécuté conformément au dossier d'exécution présenté par l'entreprise et approuvé par l'administration .
Les longueurs à prendre en compte seront mesurées sur l'axe des canalisations entre nus des ouvrages de tête qui sont
remunérés par mètre linéaire.
Unité : le mètre linéaire (ml) :
PRIX UNITAIRE HORS TAXES
EN CHIFFRES EN TOUTES LETTRES
(à remplir par l'Entrepreneur)
Prix en Dinars ……………………… ……………………………………………….

6 Ouvrage de tête pour passage Busé Ø800


Ce prix rémunère la réalisation de l’ouvrage de tête sur passage busé Ø 800 en BA, il comprend notamment :
- La préparation du terrain, l'exécution des fouilles nécessaires et la mise en dépôt en des lieux définis par l'Ingénieur
des matériaux excédentaires.
- La fourniture, l'amenée à pied d’œuvre et la mise en œuvre de tous les matériaux et matériels nécessaires : béton B30,
armatures, coffrages, sable, etc.
- La mise en œuvre des bétons et le badigeonnage des parties enterrées.
- Le décoffrage, les remblaiements en sable et réglage des abords de ces ouvrages et toutes sujétions.
- l'ouverture et le nettoyage des exutoires amont et aval du passage busé en vue d'assurer un parfait écoulement et
toutes sujétions
- ceci sera exécuté conformément au dossier d'exécution présenté par l'entreprise et approuvé par l'administration.

Unité : l’unité (U) :


PRIX UNITAIRE HORS TAXES
EN CHIFFRES EN TOUTES LETTRES
(à remplir par l'Entrepreneur)
Prix en Dinars ……………………… ……………………………………………….

7 Exécution des fossés triangulaire en terre:


Ces travaux comprennent :
- Les piquetage et levés nécessaires.
-l’enlèvement des végétations et des arbustes au bort de la chaussée afin de faciliter l’écoulement superficiel des eaux
pluviales.
- le déchargement du dépôt excédentaire dans un lieu agrée par l'ingénieur.
-la réalisation des fossés triangulaire en terre en utilisant un motorgrader de hauteur moyenne de 0.5 m ( pente
longitudinale exigé >=0.4%).
- les raccordements entre ouvrages et tous les travaux nécessaires pour bon exécution.

Ce prix s'applique au mètre linéaire, métré contradictoirement sur place.


Unité : le mètre linéaire (ml) :
PRIX UNITAIRE HORS TAXES
EN CHIFFRES EN TOUTES LETTRES
(à remplir par l'Entrepreneur)

Prix en Dinars ……………………… ……………………………………………….

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 58


8 Exécution des fossés rectangulaire en terre:
Ces travaux comprennent :
- Les piquetage et levés nécessaires.
-l’enlèvement des végétations et des arbustes au bort de la chaussée afin de faciliter l’écoulement superficiel des eaux
pluviales.
- le déchargement du dépôt excédentaire dans un lieu agrée par l'ingénieur.
-la réalisation des fossés rectangulaire en terre de hauteur variable entre 0.5 et 1m (selon lévé topographique) .
- les raccordements entre ouvrages et tous les travaux nécessaires pour bon exécution.
Ce prix s'applique au mètre linéaire, métré contradictoirement sur place.
Unité : le mètre linéaire (ml) :
PRIX UNITAIRE HORS TAXES
EN CHIFFRES EN TOUTES LETTRES
(à remplir par l'Entrepreneur)

Prix en Dinars ……………………… ……………………………………………….

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 59


DRESSE PAR LU ET ACCEPTE PAR
Le Chef du service des l’Exploitation L’ENTREPRENEUR
et de l’Entretien Routier

Samir ben Attia

VERIFIE ET PRESENTE PAR VU ET APPROUVE PAR


Le Sous Directeur des Ponts et Chaussées Le Directeur Régional de l’Equipement
De Nabeul de Nabeul

Walid Mejri Tarek Errabia

REPUBLIQUE TUNISIENNE
MINISTERE DE L’EQUIPEMENT ET DE L’HABITAT
ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
DGPC/DEER
DIRECTION REGIONALE DE NABEUL

ENDUIT SUPERFICIEL DES ROUTES CLASSEES RELEVANT DE LA DIRECTION REGIONALE DE


L’EQUIPEMENT DE NABEUL
PROGRAMME 2019

DETAIL ESTIMATIF

Unité :dinars
tunisien
N° DESIGNATION U Q PU(HTVA) TOTAL(HTVA)

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 60


1 Déblais de toute nature M3 700
2 Fourniture et mise en œuvre de grave concassée
M3 800
0/20 pour rechargement des accotements
3 Fourniture et mise en œuvre de revêtement
superficiel en bicouche y compris emploi partiel en M2 126000
profondeur ou en semi profondeur
4 Fourniture et mise en œuvre de béton légèrement
armé dosé a 350 kg /m3 treillis soudé Ø5 maille M3 200
15*15 ép. 15 cm
5 Fourniture et mise en œuvre des buses Ø800 pour
ML 120
passages latéraux.
6 Fourniture et mise en œuvre des ouvrages de tête
U 40
pour buse Ø800
7 Exécution des fossés triangulaire enterre ML 28000
8 Exécution des fossés rectangulaire enterre ML 8000
TOTAL. (HTVA)
TVA (19%)
TOTAL. (TTC)

Arrêté le présent bordereau des prix- détail estimatif (en TTC) à la somme de :
……………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………..

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 61


DRESSE PAR LU ET ACCEPTE PAR
Le Chef du service des l’Exploitation L’ENTREPRENEUR
et de l’Entretien Routier

Samir ben Attia

VERIFIE ET PRESENTE PAR VU ET APPROUVE PAR


Le Sous Directeur des Ponts et Chaussées Le Directeur Régional de l’Equipement
De Nabeul de Nabeul

Walid Mejri Tarek Errabia

Reveê tement Superficiel des Routes Classeé es (Programme 2019) Page 62