Vous êtes sur la page 1sur 2

De-a lungul istoriei se pot observa diferite modificari in lexicul uzual al unei limbi.

Imprumutul este un mijloc extern


de imbogatire a vocabularului, iar lexicul limbii franceze s-a dezvoltat in mare parte datorita adoptarii cuvintelor
engleze, numite si anglicisme. Acest articol vrea sa reprezinte ideea ca lexicul gastronomiei franceze este
influentat de anglicisme. De asemenea, articolul prezinta si cauzele aparitiei imprumuturilor respective. Următorul
eseu se concentrează asupra câmpului semantic al hranei și, mai exact, asupra celor 10 anglicisme folosite de
francezi în rețetele franceze. Pentru acest articol au fost selectate denumiri de retete franceze de pe blogul
www.turbigogourmandises.fr care contin anglicisme iar explicatia termenilor ii revine lui www.larousse.fr .

Le prochain essai porte sur le champ sémantique de la nourriture, et plus précisément sur 10
anglicismes utilisés par les Français dans une recette française.

Cauzele

Aparitia obiectului cu numele din tara respectiva

Tout au long de l'histoire, il y a eu divers changements dans le vocabulaire commun d'une langue. L’emprunt est un
moyen externe d’enrichissement et le lexique de la langue française s’est développé en grande partie grâce à
l’adoption des mots anglais, également appelés anglicismes. Cet article veut présenter l'idée que le lexique de la
gastronomie française est influencé par les anglicismes. L'article présente également les causes des emprunts
respectifs. Le prochain essai porte sur le champ sémantique de la nourriture, et plus précisément sur 10 anglicismes
utilisés par les Français dans les recettes françaises. Pour cet article, on a selecter les noms des recettes françaises
sur le blog de www.turbigogourmandises.fr contenant des anglicismes et l'explication de ces termes appartient à
www.larousse.fr et www.en.oxforddictionaries.com .

La conception de l'anglicisme dans les sources métalinguistiques québécoises de 1800 à 1930

Certains lexicographes distinguent encore, parmi les emprunts les « xénismes » (du gr. xenos –
étranger), « qui sont des mots empruntés désignant une réalité elle aussi « étrangère », c’est-à-
dire , en ce qui concerne le français, une réalité qui n’a pas de correspondant dans la culture
française. » Il s’agit d’une unité lexicale constituée par un mot d’une langue étrangère et il
désigne une réalité propre à la culture des locuteurs de cette langue.

APOTHÉLOZ, D., 2002, La construction du lexique français. Éditions ORPHYS, Paris.

Bogaards, P. (2008). On ne parle pas franglais. Bruxelles: Groupe de Boeck. p.45-47

Cerquiglini, B. (2002). Le français dans tout ses états. Manchecourt: Maury Eurolivres. p.353
Lamontagne, L. (1996). La conception de l'anglicisme dans les sources métalinguistiques québécoises de 1800
à 1930. Québec: CENTRE INTERNATIONAL DE RECHERCHE EN AMENAGEMENT LINGUISTIQUE
INTERNATIONAL CENTER FOR RESEARCH ON LANGUAGE PLANNING.p.7

Yves, L.-C. (2004). Évitez le franglais, parlez français! Paris: Les dicos d'or. p.15-16

http://www.axl.cefan.ulaval.ca/francophonie/HIST_FR_s92_Emprunts.htm

https://turbigo-gourmandises.fr/page/2/

https://www.kolsquare.com/fr/blog/top-10-blogs-cuisine

https://www.larousse.fr/

FACULTÉ TRANSFRONTALIÈRE
UNIVERSITÉ “DUNĂREA DE JOS” DE GALAȚI
DÉPARTEMENT DE LANGUES ÉTRANGÈRES APPLIQUÉES

Auteur: Bejan Tatiana, LMA III


Coordinatrice scientifique: Oprea Delia
Docteur conférencier