Vous êtes sur la page 1sur 19

Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

III.1. Introduction :

Tous les tachymètres ne sont pas identiques, et c'est certainement le cas de la gamme de tachymètres AI-Tek
Instruments, conçus pour les environnements industriels difficiles, ces unités fourniront une fiabilité totale et
un fonctionnement régulier pendant des années dans des conditions défavorables.
AI-Tek Instruments est un leader dans la fabrication de ce type d’instrument. Nos prix reflètent la conception,
la qualité, la robustesse et l’ingénierie de l’équipement.
Les séries de tachymètres de nouvelle génération ​TACHTROL​ ​30​ ont été conçues pour les fonctionnalités et
la durabilité des séries précédentes de tachymètres, ainsi que des améliorations pour augmenter les
performances, la précision et la fonctionnalité.

III.2.​Description détaillée de l’instrument:

2.1​. Fonctions du tachymètre :

TACHTROL 30 est un instrument à double canal. Il mesure la fréquence d'entrée et convertit les quantités
résultantes en une ​sortie​ ​analogique​, une communication réseau ​RS485​, 2 fonctions de relais statiques et 2
fonctions de relais mécaniques et un ​affichage​ ​numérique​.
Ces instruments acceptent une large gamme de sources d'alimentation en courant alternatif ou continu et
ont considérablement amélioré la précision, la vitesse de traitement et le temps de réponse. Ils peuvent être
utilisés en ​mode​ ​fréquence​, ​période​ ou ​compteur​.
En règle générale, les nouveaux TACHTROL 30 sont utilisés ​avec des capteurs magnétiques ​comme source de
signal. Cependant, ils peuvent recevoir des ​signaux​ ​TTL​ à onde sinusoïdale ou carrée de toute source de
fréquence, y compris des fréquences déphasées, provenant de ​capteurs​ ​Hall​ ​bidirectionnels​ pour indiquer un
changement​ de direction.

Figure III.1​: ​Capteur à effet d’Hall bidirectionnel

Page 17
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Le tachymètre sert également à stocker les constantes de configuration actives qui définissent son
comportement.
Pendant la programmation, tous les autres ports du réseau local continueront de surveiller et d’afficher des
informations sur le ​processus actif.
Toutes les données constantes de configuration sont stockées dans l'instrument tachymétrique et sont globales
pour l'ensemble du réseau.
2.2. Caractéristiques principales du TACHTROL 30:

• Large gamme de ​courant alternatif ou continu​ (12-30 Vcc, 80-264Vca 50-60Hz)


• Amélioration considérable de la précision des instruments, de la vitesse de traitement et du temps de réponse.
• Modes fréquence, période ou compteur.
• Entrées définies par l'utilisateur pour le niveau logique, la moyenne, les points de consigne des alarmes et
l'hystérésis,
• La normalisation du signal et les fonctions mathématiques permettent une manipulation mathématique des
signaux d'entrée.
• Les résultats peuvent être affichés avec les unités définies par l'utilisateur.
• Accepte les entrées ​sinusoïdales​ et ​carrées​ comme dans la réluctance variable et la sortie numérique
• Accepte les entrées de capteurs bidirectionnels et décodera la logique de signal en quadrature ou de direction
• 2 relais à semi-conducteurs (temps de réponse rapide) et 2 relais mécaniques (haute puissance)
• Sortie analogique: 0-20mA, 4-20mA, (-)20 - 0 - (+) 20mA (peut être utilisé avec un capteur bidirectionnel)
• Deux méthodes de programmation: panneau avant sur l’affichage ou connectivité USB 2.0 vers PC /
Windows- ​TACHLINK​ basé.

Page 18
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Figure III.2​ : Logiciel TACHLINK pour la configuration de tachymètre

• La communication utilitaire ​RS485​ permet une fonction ​TACHLINK​ complète sur de plus longues distances
(jusqu’à 8 000 ft).
• Le mode de sécurité protège les accès non autorisés pour la programmation ou les réinitialisations d’alarmes
(via affichage ou ​TACHLINK​ )
• Possède un écran intégré et se monte dans la même ouverture que ​TACHTROL 3
• Les capacités d’affichage incluent deux canaux de sortie indépendants pour la vitesse, la période de comptage
ou l’équation.
• Conçu et fabriqué conformément à RoHS .

Page 19
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

2.3 . Affectation des borniers

​Figure III.3​ ​:​ ​VUE ARRIÈRE TACHTROL 30

Terminal Bloc Pin # TACHTROL 30

Éloigné Utilisez un connecteur de type RJ11.Voir TB3 pour évasion individuelle des
Afficher épingles.

USB Utilisez un connecteur de type «B» USB.Pas d'évasion individuelle de des épingles.
1.5 GND

2 Tx-
RS485 3 Rx-
DB9
6 Tx+
7 Rx+
4,8,9 Non utilisé
​ ableau 1​: Informations de connexion
T
Informations de connexion :

Terminal Bloc Pin # TACHTROL 30


TB1 1 Relais 1 N.O
2 Relais 1 Com
3 Relais 1 N.C
TB2 1 Relais 2 N.O
2 Relais 2 Com
3 Relais 2 NC
TB3 1 + 12vdc out
Éloigné 2 Sig -
Afficher
3 Sig +
4 Gnd

Page 20
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

TB4 1 AC / Terre Gnd


2 AC / Terre Gnd
3 AC chaud
4 AC Neutre
TB5 1 Bouclier analogique
2 Sortie analogique +
3 Sortie analogique -
TB6 1 Numérique 1
2 Dig Com
3 Numérique 2
TB7 1 Vérifier +
2 +12 Vdc Out
3 +12 Vdc Out
4 Out GND
TB8 1 Vérifier -
2 Vérifier +
3 Réinitialiser -
4 Réinitialiser +
TB9 1 Com entrée
2 A sig
3 B sig
4 Entrée de direction
​Tableau 2​: Informations de connexion

Instructions de montage :

Tachtrol est conçu pour être monté dans un panneau d’une large gamme d’épaisseurs. Localisez Tachtrol
pour vous assurer qu'il est correctement protégé de l'environnement et que le montage est sécurisé.

Figure III.4 : ​boîtiers antidéflagrants ou NEMA 4X

Page 21
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Figure III.5 : ​Instructions de montage

2.4. Caractéristiques de programmation :

La programmation a été grandement simplifiée et peut être effectuée selon 2 méthodes différentes :

De nombreux attributs configurables ont été ajoutés pour améliorer la flexibilité et la fonctionnalité.

• Panneau avant de l'écran: les écrans TACHTROL 30 peuvent être programmés via le panneau écran .

Dans le cas d'instruments de tachymètre intégrés dans des boîtiers antidéflagrants ou NEMA 4X, l'accès à
distance résout le problème de la programmation utilisant une liaison IR pour permettre un contrôle total du
panneau avant via une télécommande portable.

• TACHLINK basé sur PC / Windows: Un logiciel personnalisé permet à l'utilisateur de programmer toutes les
configurations configurables.
TACHLINK​ est inclus avec tous les produits de TACHTROL et simplifie les mécanismes de programmation.
Toute personne familiarisée avec Windows peut facilement naviguer à travers une série d’écrans à onglets.

Attributs TACHTROL par PC via une connexion USB 2.0 ou RS485.

En outre, le PC peut être utilisé pour afficher des données, exécuter des fonctions de sécurité, des
diagnostics, un étalonnage de la sortie analogique et l'enregistrement de données en temps réel. tous
disponibles via le TACHLINK.

Page 22
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

3. Règles de programmation de base :

La programmation via le ​panneau​ ​avant​ ou via ​TACHLINK​ a été conçue pour être aussi similaire et intuitive
que possible.
La programmation via le panneau avant utilise une série de menus imbriqués.

TACHLINK​ offre également des fonctions supplémentaires, notamment le ​calibrage​ ​de la sortie analogique​,
ainsi que la possibilité de suivre et de représenter graphiquement ​les taux de fréquence​ sur une longue
période.
La programmation peut être effectuée sur le site d'installation ou hors site, puis déboguée, avec des
fonctionnalités intégrées dans le tachymètre, le tout avant la validation de la première exécution «en direct».

3.1.L’affichage de valeur mesuré sur les canaux :


● Notation exponentielle :
Ce tachymètre est conçu pour passer automatiquement de la notation standard à la notation exponentielle si le
nombre à afficher devient trop grand ou trop petit pour le nombre de chiffres pris en charge par
l’affichage.
La notation exponentielle permet à l'instrument de prendre en charge des mesures et des calculs haute
résolution sans qu'un nombre extrême de chiffres ne soit nécessaire à l'écran.
Utilisation des panneaux avant Tachtrol 30 :

Les touches de fonction​ : ​permettent d'accéder à différents modes de configuration et fonctions


opérationnelles.

Page 23
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Figure III.6​ : Panneau avant de tachymètre Tachtrol 30

F1​ : est utilisé pour accéder au ​MENU , ​il​ ​permet d'entrer dans la zone du menu “Modifier” où sont
répertoriés les sous-menus permettant la configuration de constantes définies par l'utilisateur dans les
modes​ ​tachymètre​, ​compteur​, ​vérification​ et ​diagnostic​.

F2​ : est d'accéder à la ​Sécurité, ​il permet l'entrée dans la zone de ​sécurité​. À partir de là, l'utilisateur peut
réinitialiser une alarme, définir le maintien de l'alarme, verrouiller / déverrouiller le clavier, définir l'adresse
d'affichage ou modifier le code de sécurité. Permet également à l'utilisateur d'accéder à l'écran suivant dans
une série d'écrans.

3.2. Navigation dans les menus et modification des constantes

Le tachymètre peut entrer deux canaux de fréquence (A & B). Dans la section centrale de l’écran, l’utilisateur
peut configurer l’instrument pour qu’il affiche un ou les deux canaux, ou un canal de fréquence, ainsi que le
résultat mathématique d’une équation (Equation :). Juste en dessous de la ligne inférieure, l'utilisateur peut
définir un ensemble d'unités pour les canaux actifs affichés ci-dessous.
L'affichage indique une alarme uniquement sur le relais numérique 1 (​D1​)​, le mode tachymètre est actif, les
canaux A et B sont tous les deux actifs, les unités définies par l'utilisateur pour A correspond à «tr / min» et B à
«fréquence». Le menu est assigné à ​F 1​, ​la sécurité​ est assignée à ​F 2.

Page 24
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

​Figure​ ​III.7​: la section centrale de l’écran

3.3.La ​Configuration de mode tachymètre :

3.3.1. Configuration Entrée Numérique (mode tachymètre) :

La configuration de l'entrée permet à l'utilisateur de configurer un ensemble de constantes globales qui


affectent la façon dont le tachymètre réagit aux signaux entrants.
En mode tachymètre, l'instrument mesure et réagit aux événements externes en termes de fréquence ou de taux.
Toutes les opérations mathématiques et de normalisation, ainsi que les consignes d'alarme, l'hystérésis et la
mise à l'échelle, sont effectuées en fréquence, vitesse ou taux.
En mode tachymètre​, ​les détections de période et de direction sont actives​.
En mode compteur, ​seule​ ​la détection de direction​ ​s’applique​.

Page 25
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Figure III.8 : ​Mode tachymètre

● Détection de direction :
La détection de direction permet au tachymètre de surveiller et de réagir non seulement aux informations de
vitesse, ​mais également à la direction​.

● La détection de direction est réalisée de deux manières :


● Quadrature :
Lorsqu'il est réglé sur le mode direction, l'instrument peut décoder la direction sur la base de deux ​signaux
numériques​ dont les fronts montants sont espacés de 45 ° à 135 °, de sorte qu'un canal
entraîne (ou retarde) l'autre. Les signaux peuvent provenir de deux capteurs indépendants ou
d'un ​capteur​ ​bidirectionnel​ tel qu'un ​capteur​ ​de la série AI-TEK BH​.
● Bit de direction :
Lorsqu'il est défini pour le mode Direction, l'instrument peut reconnaître un niveau logique
appliqué de l'extérieur à l'entrée Direction.
Un ​capteur bidirectionnel ​de la série AI-TEK BH peut ​fournir​ le ​signal​ de ​niveau​ ​logique​.
L'instrument peut être configuré par l'utilisateur pour réagir à un niveau logique haut (Bit High)
ou bas (Bit Low) sous la forme d'une inversion du sens.

Figure III.9 :​ La détection de la direction par le tachymètre

Équation :
Cette variable globale à plage fixe attribue une équation mathématique aux deux fréquences d'entrée.
L'équation permet de calculer l'inverse pour chaque canal ainsi que des méthodes pour relier
mathématiquement les deux canaux.
Les équations disponibles sont A, 1 / A, B, 1 / B, AB, BA, (A + B) / 2, A + B, AxB, A / B, B / A, (AB) / A x
100, ( BA) / A x 100. Suivez les exemples précédents pour changer la constante de direction. L'équation est
l'une des entrées possibles pouvant être affectées à l'une quelconque des sorties.

Page 26
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Configuration d'entrée / Entrée A & B


La configuration d’entrée pour les canaux d’entrée A et B est spécifique à chaque entrée, mais les constantes
réelles disponibles et les mécanismes de configuration sont les mêmes.

● Normalisation
La normalisation est une constante mathématique de la plage de variables utilisée pour convertir la ​fréquence
d'entrée​ en un nombre utile à l'utilisateur. Par exemple, la sortie d'un capteur connecté à une roue entraînant
un tapis roulant est en fréquence; toutefois, la vitesse en (pieds par minute) peut être plus appropriée. Par
exemple:

En supposant une roue de 0,5 m de diamètre et une fréquence de 10 cycles / s; Pieds / minute = (cycles / sec) x
(60 sec / minute) x (D / cycle)
= (10 cycles / s) x (60 s / minute) x ( πD x 0,5 / cycle)
= (10 cycles / s) x (94,3)
= 942,5 pieds par minute
Par conséquent, le taux calculé est de 942,5 ft / min et le facteur de normalisation (dans ce cas) pour convertir
les cycles / s en pieds / minute = 94,3.

Figure​ ​III.10 : ​La​ ​Normalisation

Fréquence minimale / période maximale


Comme décrit précédemment , la fréquence et la période ont des utilisations différentes. En définissant la
fréquence minimale ou la période maximale, l'utilisateur indique au tachymètre le temps qu'il lui faut pour
attendre ​que la vitesse zéro soit indiquée​. En choisissant ces valeurs avec soin, le temps de réaction aux
événements longs qui approchent ou atteignent zéro peut être considérablement réduit.
Lorsque la fréquence est choisie, la fréquence minimale (Hz) est active. Lorsque Période est choisi , La période
maximale (s) est actif.
Lorsque le débit d'entrée réel dépasse la fréquence minimale / la fréquence maximale spécifiée, «​LOW​»
s'affiche.

Page 27
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Figure​ ​III​.​11​ : L’affichage de « LOW »

3.3.2. Configuration de sorties numériques 1 et 2 , sorties à relais 1 et 2 :

Le tachymètre Tachtrol 30 a quatre sorties commutées; Les relais 1 et 2 sont basés sur des relais mécaniques
qui offrent une isolation et une commutation de puissance élevées, mais ne réagissent pas aussi rapidement que
les semi-conducteurs.

Chaque relais mécanique possède un ensemble de contacts ​normalement​ ​ouverts​ et ​normalement​ ​fermés​.

Les sorties numériques 1 et 2 sont des sorties à semi-conducteurs qui réduisent le temps de réaction, mais
commutent les niveaux de puissance les plus bas et ont uniquement une vraie condition normalement ouverte.

Tout comme pour les relais mécaniques, aucune polarité n'est associée à ces sorties.
Les sorties commutées réagissent lorsqu'un point de consigne particulier est atteint.
Un ​point​ de ​consigne​ est une valeur ​d'unités​ ​normalisées​ qui représente un ​point​ ​significatif​ dans la plage de
vitesse, de fréquence, de période ou de comptage du signal d'entrée à l'origine du changement d'état d'un relais.

"​Energisé​" décrit la condition dans laquelle le relais est "​On​" et les contacts normalement ouverts sont fermés.

«​Désactivé​» décrit la situation dans laquelle le relais est «​Off​» et les contacts normalement ouverts sont
ouverts.

La​ ​fréquence​, après normalisation, peut être exprimée en​ (cycles par seconde)​, gallons par heure, etc.

Par conséquent, ​le point de consigne​ et ​l'hystérésis​ sont exprimés dans les mêmes unités normalisées définies
par l'utilisateur.

Il existe plusieurs types de comportement de relais divisés en deux classifications principales; ​Failsafe ​et
non-failafe.

Page 28
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Figure III.12​: Configuration de sortie numérique

3.3.2.1.Commutation de sortie (output switching ) :


● Point de consigne de sécurité
La sécurité intégrée fait référence à un mode de fonctionnement qui utilise le jeu de contacts normalement
fermé sur un relais. En fonctionnement normal, le relais est activé et les contacts sont maintenus ouverts. En
cas de coupure de ​courant​ de l'instrument, une alarme se déclenche sur le périphérique de sortie commuté.
La condition d'alarme fait référence à un état de sortie commuté qui signale un défaut à l'équipement auxiliaire
ou d'assistance.
Ce type de comportement de relais doit être utilisé dans les applications où la perte de contrôle de vitesse ne
peut être tolérée ou entraînerait des conditions dangereuses. Seuls les relais 1 et 2 ont des contacts
normalement fermés et sont donc les seules sorties commutées capables de commutation Fail-safe.

● Point de consigne non-sécurisé:


Non-Failsafe fait référence à un mode de fonctionnement qui utilise le jeu de contacts normalement ouvert sur
un relais. En fonctionnement normal, le relais est activé et les contacts sont maintenus fermés. En cas de
coupure de courant de l'instrument, aucune alarme ne se déclenche sur le périphérique de sortie commuté. La
condition d'alarme fait référence à un état de sortie commuté qui signale un défaut à l'équipement auxiliaire ou
d'assistance. Ce type de comportement de relais doit être utilisé dans les applications où une perte de contrôle
de la vitesse peut être tolérée et n'entraînera pas de situation dangereuse. Toutes les sorties commutées de relais
et numériques sont capables de commuter sans faille
3.3.2.2. Catégories de consigne
Les points de consigne à sécurité intrinsèque et non sécurisée ont deux catégories d'opération de consigne,
Survitesse et Sous-vitesse.
● Point de consigne de survitesse :
Les points de consigne de survitesse sont utilisés lorsqu'un contrôle d'une condition impliquant
une vitesse excessive est requis.
● Point de consigne de sous-vitesse :

Page 29
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Les points de consigne de sous-vitesse sont utilisés lorsque le contrôle d'une condition
impliquant une vitesse trop faible est requis

Types de commutation / consigne de sortie :

Energize
Operate (safe) Region (De-Energized) Alarm Region
(Energized)

EA

De-Energize

Low Speed High Speed

Release Point Setpoint

ENERGIZE ABOVE;

OVERSPEED, NON-FAILSAFE

Energize

Alarm Region (Energized) Operate (safe)

EB
Region
(De-Energized)

De-Energize Low Speed High Speed


Setpoint
Release

Point

ENERGIZE BELOW;

UNDERSPEED, NON-FAILSAFE

Energize
Alarm Region
(DE-Energized)

Operate (safe) Region


(Energized)

De-Energize Low Speed High Speed


Release Point Setpoint

DE-ENERGIZE ABOVE;

Page 30
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

OVERSPEED, FAILSAFE

Energize
Alarm Region (DE-Energized) Operate (safe)

DB
Region (Energized)

De-Energize

Low Speed Release Point SP High Speed

DE-ENERGIZE BELOW;

OVERSPEED, FAILSAFE

Figure III.13 :​ ​Types de commutation

Les modes de commutation EA, EB, DA et DB utilisent des constantes de plage fixes et variables

➢ EA (Activer au-dessus du point de consigne)


➢ EB (Activer en dessous du point de consigne) ​
➢ DA (mettre hors tension au-dessus du point de consigne)
➢ DB (désexcite en dessous du point de consigne)

3.3.3. Configuration sortie analogique (TT30) :

La sortie analogique commande un courant via des dispositifs tels que des enregistreurs, des compteurs, des
contrôleurs et d'autres instruments exploités par une boucle de courant. La sortie est régulée avec précision
pour fournir un courant proportionnel à la vitesse ou à la période d'entrée normalisée en mode tachymètre et
compte en mode compteur. Le courant proportionnel est sélectionnable par l'utilisateur dans trois plages; 0 -
20mA, 4 - 20mA et -20 à + 20mA.

La source est une constante à portée fixe. La sortie analogique peut être assignée à n'importe quelle entrée.
Les choix sont Entrée A, Entrée B, Équation ou Désactivé. Les entrées A et B sont les valeurs normalisées.
L'équation utilise le résultat mathématique en plus de la normalisation. La sortie peut également être
désactivée en sélectionnant Désactivé.

Page 31
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Figure III.14: ​Intervalle choisie de sortie analogique

Min / Max Value :​ sont des constantes de plage de variables permettant de définir les extrémités dans la
fenêtre d'exploitation du courant de sortie. La valeur minimale définit la valeur de la source d'entrée qui
produira le courant minimal.

III.4.Avantages utilise cette instrument:

● Temps de réponse plus rapide - 7,6 ms (analogiques et affichage), 16,5 ms (relais mécaniques), 2 ms (relais
numériques)
● Niveau de précision supérieur - 0,1% (analogique et affichage), 0,005% (relais)
● Programmable sur site - avec TACHLINK ou TACHTROL plus
● Configuration numérique - Approches en temps réel
● Sorties analogiques - 0-20 mA, ​4-20 mA​, ​-20 à 0 à +20 mA
● Relais - (2) forme mécanique C, 6 A à 277 VAC, (2) forme à l'état solide A 0,4 A à 60 VAC ou CC
● Courant alternatif ou continu - 80-264 Vac, 50/60 Hz; 12-30 Vcc
● Affichage numérique - Accepte (7) les affichages à distance TACHTROL plus
● 9 fonctions calculées

III.5. Procédures de montage et de câblage :

Directives d'installation et de câblage :

• Éloignez l'instrument des sources d'eau, de chaleur, d'humidité et de poussière, ou fournissez un boîtier
approprié pour le protéger de ces éléments.
• Eloignez l'instrument de toute source de parasites électriques, tels que, par exemple, les thyristors, les
sonnettes, les klaxons, les moteurs, les équipements de soudage, les contacteurs, les relais à courant fort et
autres équipements générateurs de bruit.
• Utilisez un boîtier métallique mis à la terre pour protéger l'instrument des parasites électriques rayonnés et
des autres influences magnétiques.

III​.6. Description du système TDC 3000 /GL2/Z :

Le modèle utilisé à GL2Z est le TDC 3000 (Total Distributed Control) du fabricant
Honeywell.

Les principaux éléments TDC 3000 de la salle de contrôle GL2Z sont :

·​ ​Deux réseaux LCN redondants.


·​ ​Deux coupleurs de réseaux LCN (NG).
·​ ​Soixante dix sept (77) compartiments à console opérateur (US).

Page 32
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

·​ ​Dix (10) consoles opérateur type micro-ordinateur (USW) +1GUS/STATION.


·​ ​Vingt et un (21) imprimantes.
·​ ​Deux (2) modules d’application (AM) + 2 APP (PHD).

En plus du matériel situe dans la nouvelle salle de contrôle, il ya le matériel de


communication et de régulation avec quelques 22000 points (signaux) à surveiller et contrôler le​ ​TDC 3000
(TPS (Total Plant Solution)) est reparti en deux réseaux LCN : LCN 1 et LCN 2

Figure III.15: ​Console opérateur

Le réseau LCN 1 est consacré aux six 6 trains de production et se compose de :

● Six (6) prolongateurs de réseaux LCN (LCNE avec câble fibre optique).
● Trois (3) coupleurs automates programmables redondants (PLCG).
● Trois (3) modules d’interface réseaux redondants.
● Trente (30) régulateurs de procède redondants (APM).

Page 33
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Le réseau LCN 2 est consacré aux chaudières, aux utilités et aux off-sites :

​·​ Dix (10) prolongateurs de réseau LCN (LCNE) avec câble fibre-optique
·​ Cinq (5) coupleurs automates programmables redondants LCN, UCN (NIM)
·​ Cinq (5) réseaux UCN redondants
·​ Vingt-quatre (24) régulateurs de procède redondants (APM).

Les armoires de raccordement et de régulation sont installées dans des salles rénovées dans les​ ​bâtiments
201K, 401K ,601K, 2070K et 2101K. Il y a aussi quelques armoires de raccordement​ ​dans le bâtiment de la
nouvelle salle de contrôle.

III.6.1 Réseau de contrôle universel (UCN)

Transmet les données du procédé depuis les appareils d’acquisition de données et


régulateurs (pour les températures, débits, niveaux, etc.) via leurs interfaces de RESEAU procédé
(NIM), au réseau local de commande (LCN)

Figure III.16 : ​Architecture du TDC-3000 installé sur le complexe GL2Z

III.7.Conclusion :

Page 34
Chapitre 3 : Description détaillée de l’instrument et le Système TDC 3000

Dans ce chapitre concentre beaucoup sur la description détaillée de l’instrument tachymetrique Tachtrol 30
qui il vint avec des nouvelles technologies par rapport l’ancien instrument.

Aussi on parle très brièvement sur la ​description de système TDC 3000 du complexe GL2/Z .

Page 35