Vous êtes sur la page 1sur 60

Ministère de l'Equipement, des Transports et du Logement

»ETRA LEXIQUE DES TERMES D'ENVIRONNEMENT

EMPLOYÉS DANS LESÉTUDES ROUTIÈRES

OCTOBRE 98

Service d'Études Techniques des Routes et Autoroutes

Page laissée blanche intentionnellement

LEXIQUE DES TERMES D'ENVIRONNEMENT

EMPLOYÉS DANS LES ÉTUDES ROUTIÈRES

OCTOBRE9 8

Document réalisé et diffusé par le Service d'Études Techniques des Routes et Autoroutes Centre de la Sécurité et des Techniques Routières 46, avenue Aristide Briand - BP 100 - 92225 Bagneux Cedex FRANCE Téléphone. : 01 46 11 31 31 - Télécopieur : 01 46 11 31 69

Ce lexique a été rédigé par :

Monsieur Yann de BEAULIEU

(CETE de l'OUEST)

Mademoiselle Gaëlle GILET

(CETE de l'OUEST)

En collaboration avec :

Mesdames Virginie BERNARDON-BILLON

(SETRA)

Sonia GEAI

(SETRA)

Messieurs Jean-Marc BERNARD

(Ministère de l'Environnement

- D.N.P.)

François DUVAL

(D.R. - Bureau de la Réglementation

et du Contentieux)

Jean GABER

(SETRA)

Jack KHOBZY

(SETRA)

Gérard VUILLEMIN

(SETRA- Club des concepteurs

routiers)

PRESENTATION

INTRODUCTION

L'élaboration de projets d'aménagements linéaires est guidée par la recherche d'une meilleure appréciation de leurs conséquences sur l'environnement. Ce souci de bien faire conduit à la préparation de dossiers à haut niveau de technicité souvent très spécialisés et peu accessibles au public.

Ainsi, la traduction de ces études en un résumé non technique tel que le prévoit le décret n° 93-245 du 25 février 1993 relatif aux études d'impact et au champ d'application des enquêtes publiques se révèle être un exercice de plus en plus difficile.

Ce lexique est donc destiné à définir les termes les plus communément employés dans les études d'aménagement afin qu'ils puissent être compris du plus grand nombre sans trahir le sens que leur donnent les spécialistes qui les emploient.

COMPOSITION ET OBJECTIFS

Ce document se présente sous la forme d'un tableau et comporte six parties :

O

une liste non exhaustive de termes ou d'expressions employés et classés suivant deux rubriques :

• ceux relevant de la terminologie spécialisée des aménagements d'infrastructures linéaires ou "jargon" des aménageurs ;

• ceux utilisés dans des disciplines telles que l'écologie, l'urbanisme, etc. et que l'on qualifiera de thématiques ;

@

le sens donné au terme par le dictionnaire de la langue française afin de préciser si, employé dans les études d'aménagement, il relève du général, du thématique ou de l'aménagement routier ;

©

le sens utilisé dans les études d'environnement afin d'éviter les contresens et assu- rer une utilisation rationnelle des termes spécialisés, et de souligner combien le contexte dans lequel est utilisé un mot dans les études d'aménagement routier condi- tionne le sens qui lui est donné (exemple : le mot bande a une signification variable qui dépend du degré de précision des études) ;

0

les synonymes ou termes proches (exemple : impact et effet) afin de proposer et de privilégier certains termes, quand cela peut faciliter la compréhension du texte par le lecteur, et inciter les rédacteurs dans leurs études d'aménagement à intégrer dans celles-ci des glossaires ou à souligner, dans le corps du texte, les termes qui méritent un développement en bas de page ;

©

les commentaires ou exemples qui apportent des renseignements complémentaires, mais non nécessaires à la compréhension du terme ou de l'expression ;

©

les références bibliographiques d'où ont été extraits certaines définitions et com- mentaires. Le lecteur pourra, s'il le souhaite, se reporter à la bibliographie à la fin du document pour de plus amples renseignements.

Abondance

Aire d'étude

Alternative

Analyse

Analyse

spatiale <

Approche

Approche

analytique •

Approche

globale •

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE ; 101

Grande quantité. Ressources considé- rables, supérieures au nécessaire.

Terrain délimité et aménagé pour une activité, une fonction. Zone, secteur où se produit un fait observable.

possibilités.

Succession de choses ou de choix qui revient régulièrement.

Choix

entre

deux

Etude faite en vue de discerner les dif- férentes parties d'un tout, de détermi- ner ou d'expliquer les rapports qu'elles entretiennent les unes avec les autres.

Approche qui consiste à étudier les choses dans leurs éléments plutôt que dans leur ensemble.

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

TL

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

En écologie

proportion des individus d'une espèce donnée.

désigne la

: l'abondance

Zone géographique potentiellement sou- mise à l'influence du projet.

Choix entre plusieurs solutions pour répondre à un besoin ou un problème.

Ensemble des méthodes mathéma- tiques et statistiques visant à préciser la nature, la qualité, la quantité, atta- chées aux lieux et aux relations qu'elles entretiennent (l'ensemble constituant l'espace) en étudiant simultanément attributs et localisation.

Problématique environnementale séparée de la problématique projet où les pro- blèmes sont isolés pour être résolus.

Démarche devant s'appuyer sur une approche systématique c'est-à-dire sui vant un mode de pensée logique et méthodique.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Dans une association végétale, notion exprimant l'importance globale d'une espèce et le degré de concurrence qu'el- le impose aux autres espèces (coeffi- cient d'abondance/dominance de Braun-Blanquet).

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Conseil

Française [5]

International

de

la

Langue

Zone d'étude.

L'aire d'étude peut être de dimension variable suivant les thèmes étudiés. Exemple : l'airesoumise à la pollution atmo- sphérique liée à une infrastructure routière

SETRA - CERTU "Les études d'environ nement dans les projets routiers" [38]

est très différente de

l'aire d'influence de

cette même infrastructure sur des stations botaniques proches de l'ouvrage.

 

Approche.

 

BRUNET R. [3]

Analyse.

Approche

théma-

Fondée par le "Discours de la Méthode"

SETRA - CERTU "Les études d'environ

tique, thématique.

de Descartes (1637).

nement dans les projets routiers" [38]

Une approche globale associant étroite- ment les réflexions sur les projets rou- tiers et des projets de zone d'activité. permet de maîtriser les risques de multi- plication des sites d'implantation de ces dernières, par exemple, par la promotion d'une approche intercommunale du développement des zones d'activités.

A

 

PAR

SENS DONNE LE DICTIONNAIRE [io ]

Approche de

précaution

Approche

stratégique

Approche

systémique

Approche

thématique

 

PAR

SENS DONNE LE DICTIONNAIRE ,io ;

Bande

Ce qui entoure, borde quelque chose, est délimité. Partie longue et étroite d'une surface. Partie d'un plan délimi- tée par deux droites parallèles.

e arreau

Bilan

environnemental

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Approche d'un territoire consistant en un rapprochement des données environ- nementales et socio-économiques afin d'en comprendre le fonctionnement.

Approche intégrant la multiplicité des interactions qui façonne un territoire et régit son évolution. Qui s'intéresse au fonctionnement de l'environnement en tant que système.

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Zone continue de largeur variable en fonction du niveau de précision des études et dont la localisation géogra- phique indique l'espace à l'intérieur duquel l'aménagement linéaire est pro- jeté.

Infrastructure routière de raccordement de réseaux.

Opération d'évaluation a posteriori (1 à 5 ans après la mise en service) des effets réels d'un ouvrage.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Principe de

précaution.

 

Circulaire n° 96-21 du 11 mars 1996

[24]

Circulaire n° 96 21 du 11 mars 1996

 

Née dans les années 50 : utilisée en écologie pour la notion d'écosystème.

[24]

 

SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38]

Approche analytique,

Thématique.

Exemple : analyse des effets d'un pro- jet sur l'environnement à partir de l'étu- de de chacune de ses composantes

SYNONYMEOU

(air, bruit, faune, flore

).

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Fuseau, zone. Pour plus de lisibilité dans les rapports d'étude, il est souhaitable d'associer le terme bande à une zone de 300 m et à fuseau une zone de 1 000 m de largeur.

Ce bilan est rendu public et s'applique depuis 1994 à toutes les opérations d'aménagement routier.

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Circulaire n° 87-88 du 27 octobre 1987

[17]

SETRA - "Suivis et

mentaux" [35] Loi n° 82 1153 du 30 décembre 1982 Article 14 de la Loi d'Orientation des Transports Intérieurs (LOTI) [14] Circulaire n° 96-21 du 11 mars 1996

[24]

bilans environne-

Cadr e

d e vie

Carnet de bord environnemental

Carte de

synthèse «

Champ de

visibilité

Communication

Concertation

SENS DONNE

PAR LE DICTIONNAIRE [10]

Entourage, milieu.

Réunion en un tout cohérent, structuré et homogène de divers éléments de connaissance concernant un domaine particulier.

Etablir une relation avec quelqu'un ou quelque chose.

Action

concert ensemble.

de s'entendre

pour

agir de

Terminologie des aménagements routiers

Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Perception subjective de leur environne- ment par les individus ou les popula- tions.

Document graphique établissant une hiérarchisation des contraintes environ- nementales.

Association la plus large possible du public et de l'ensemble des partenaires intéressés par l'élaboration d'un projet d'aménagement. Ensemble des procès sus par lesquels s'effectue la mise en relation d'une ou plusieurs sourcesd'in- formations, par l'intermédiaire d'une ligne (structure ou réseau) et d'appa- reils pour échanger des informations. Action qui consiste à échanger, à cor- respondre.

Processus qui conduit à des échanges entre groupes d'acteurs à l'occasion de l'élaboration d'un projet d'aménage- ment.

SYNONYMEOU

TERME PROCHI

Suivi environnemen-

tal.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Exemple : carte faisant apparaître les secteurs les plus sensibles dans les domaines de la protection des eaux, des milieux naturels, des zones urbaines, etc.

Covisibilité, visibilité.

Exemple : projet routier situé dans un rayon de 500 mètres d'un monument historique et visible depuis le monu- ment ou en même temps que lui.

Les communications peuvent être verti- cales (plaquette émanant de l'adminis- tration pour expliquer l'utilité publique d'un projet) ou horizontales (tables rondes d'élus, d'usagers, etc.).

Dialogue. Une fois les avis de chacun exprimés, la décision reste liée à l'appréciation par le maître d'ouvrage de la pertinen- ce de ce qui a été dit. En terme de pou- voir, la concertation n'implique pas le partage du pouvoir de décision. Elle ne conduit pas forcément au consensus. Organisée ou garantie par la collectivité publique, la concertation permet la par- ticipation effective du public concerné, de la conception au suivi de la réalisa tion d'un projet.

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Association Française de Normalisation

[1]

SETRA

d'impact" (34]

CERTU "Le dossier d'études

Ministère de l'urbanisme, du Logement et des Transports, Ministère de l'Environnement "Voies pour la commu- nication" [25]

SETRA

CERTU "Les études d'environ-

nement dans les projets routiers" [38]

Loi

n° 83 630

du

12 juillet

"Bouchardeau"[15]

1983 Loi

Code de l'urbanisme, article L 300-2

[21]

Circulaire n° 87-88 du 27 octobre 1987

[17]

Ministère de l'urbanisme, du logement et des transports, Ministère de l'envi- ronnement "voies pour la communica- tion" [25]

Consultation

Contraint e

Contrainte

majeure *

Contrainte

rédhibitoire

Corridor

biologique

Corridor

environnemental

Couloir *

SENS DONNÉ PAR LE DICTIONNAIRE [io ;

Action de prendre

avis '

Obligation créée par les règles en usage dans un milieu, par une nécessi- té

*

Terminologie des aménagements routiers

• •

Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Questionnement (avant le choix définitif d'un tracé) du public, des élus et des administrations, etc. destiné à recueillir leurs avis et suggestions sur le projet proposé.

Ensemble des conditions à satisfaire au cours de la conception du projet pour assurer le respect total ou partiel (fonc- tion de l'objectif retenu) de la sensibilité de l'enjeu à l'une ou plusieurs des com- posantes du projet.

Contrainte pouvant être plus ou moins bien traitée mais nécessitant des moyens très coûteux de compensation ou ayant pour conséquence un impact résiduel fort.

Elément constituant un obstacle radical à la réalisation du projet.

Structure continue plus ou moins linéai- re, voire en réseaux ou en taches, géné- ralement végétales, en milieu terrestre ou humide, permettant les dispersions animales et végétales entre différents habitats naturels.

Espace à l'intérieur duquel s'inscrit le projet dans un secteur d'accumulation d'enjeux forts.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

La consultation doit réserver la possibi- lité de préciser à certains stades des études, les caractéristiques de l'infra- structure, voire de modifier certaines d'entre elles.

La contrainte, puis la définition des mesures adaptées, résulte de l'inter- prétation des données d'origine. Elle s'appuie sur une argumentation étayée.

Insertion très diffici- le.

Les données chiffrées sont les bienve nues voire nécessaires pour limiter l'erreur d'appréciation individuelle (dimension, coût, nombre d'habitations inondées, etc.). Exemple : franchisse- ment d'une vallée encaissée par un viaduc.

Exemple : présence d'une réserve natu- relle. Inconvénients provoqués par le projet supérieurs aux avantages de celui-ci.

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Loi n° 83-630 du 12 juillet 1983 "Loi "Bouchardeau" [15] Circulaire n° 87-88 du 27 octobre 1987

[17]

Loi n° 9510 1 du 2 février 1995 "Loi Barnier" [22] Ministère de l'Urbanisme, du Logement et des Transports. Ministère de l'Environnement "Voies pour la commu- nication" [25]

SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38]

Corridor

environne-

Exemple : maillage bocager situé entre

SETRA "Les outils de protection des

mental.

deux massifs forestiers. Rivière reliant deux étangs

zones de connexions biologiques" [36]

Corridor biologique.

 

Sous-entend la présence d'un point dur.

Covisibilité

Critère

Dégradation

Délaissé

Dépendance

Développement

durable

Dialogue

Diversité

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

Caractère qui permet de distinguer une chose d'une autre, d'émettre un juge ment, une estimation, une apprécia- tion.

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

A l'abandon, laissé seul.

Développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capa cité des générations futures de répondre aux leurs.

Pluralité,

qui présente des aspects différents.

caractère de ce qui est varié,

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

D

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Vue que l'on a sur le monument et son environnement.

Idem

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Section de route ou portion de dépen-

suite à des

travaux de rectification ou d'aménage- ment.

dance routière abandonnée

Ensemble du domaine public routier, à l'exception des chaussées (accote- ments, fossés, talus ).

Idem

Caractéristique d'un peuplement, déter- minée par le nombre d'espèces pré- sentes et leurs proportions (relation étroite avec la stabilité des écosys- tèmes).

SYNONYME01

Champ de visibilité, visibilité.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Notion utilisée au titre des servitudes de protection des abords des monu- ments historiques.

Lors des études d'impact des projets routiers, les critères environnementaux sont regroupés en 5 grandes familles :

le milieu "physique", "naturel", "agrico- le", "humain" et le patrimoine culturel et touristique.

SYNONYMEOU

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Equipement et des Transports "Les protections (sites, abords, secteurs sauvegardés, ZPPAUP)" [31]

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Dommage, nuisance.

SETRA "503 mots de l'exploitation de la route" [37]

MELTT "Dictionnaire de l'entretien rou- tier" [33]

 

Ces territoires sont qualifiés de "dépen- dances vertes" lorsqu'ils sont pourvus de végétation.

SETRA - Ministère de l'Environnement "La gestion extensive des dépen- dances vertes routières" [30]

Le bon usage de l'étude d'impact parti- cipe au développement durable.

World commission on environment and development [12] Notion développée lors de la conféren- ce de RIO (juin 1992 )

Concertation.

 

La notion de diversité est proche de la

Association Française de Normalisation

notion de richesse mais il peut y avoir diversité (grand nombre d'espèces) sans richesse (espèces sans valeur notable pour un site donné).

[1]

Dommage

Dynamique

des territoires

Dynamique

spatiale ••

'Ecologie du paysage • •

Effet

Effet à long terme

Effet cumulatif

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE uo j

Dégât causé à des biens.

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE

u

Résultat d'une action, ce qui est pro- duit par quelque chose.

Terminologie des aménagements routiers

+ •

Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

D E

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Effet négatif d'un projet sur l'environne- ment.

Désigne l'étude des changements des organisations territoriales et les forces qui les provoquent (localisation d'activi- tés, d'équipements, de la population, de catégories de personnes ).

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Discipline scientifique basée sur l'analy- se spatiale et temporelle des processus écologiques et montrant les dépen dances existantes entre l'organisation du paysage et les événements écolo- giques, spécifiques ou d'une population.

Conséquence directe et objective, mesurable et quantifiable d'un projet d'aménagement.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Dégradation,

nui

sance.

Dynamique spatiale.

 

Dynamique des terri- toires.

Ne pas confondre avec tout ce qui bouge sur le territoire (flux des biens et des personnes).

BRUNET R. [3]

SYNONYMEOU

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Terme introduit par TROLL (1938), bio- géographe allemand. L'écologie du paysage englobe la biologie des popu- lations mais aussi les approches géographiques classiques et les modalités d'usage des sols.

Impact, incidence.

long

terme, effet différé, impact différé.

Impact

à

Impact cumulatif.

Certains auteurs associent au mot "effet" une notion d'objectivité et à "impact" celle de subjectivité. Exemple : consommation de x hectares de terres agricoles par une emprise rou- tière future.

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Communication personnelle de M. CLERGEAU. INRA. Faune sauvage, Université de Rennes I. Laboratoire d'Evolution des Systèmes Naturels et Modifiés.

SETRA

nement dans les projets routiers" [38]

CERTU "Les études d'environ-

Effet différé

Effet direct •

Effet

indirect

Effet induit •

Effet

irréversible

Effet

prévisible

Effet pervers

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

Effet de

synergie

Synergie : mise en commun de plu- sieurs actions concourant à un effet unique avec une économie de moyens.

Effet

temporaire

Terminologiedes aménagements routiers

• » Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

^^à : *

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Impact d'une mesure sur un autre thème. Incidences négatives que cer- taines mesures destinées à réduire l'im- pact sur un aspect de l'environnement peuvent avoir sur d'autres aspects.

Effet global qui est supérieur à la somme des effets des causes élémen- taires. Renforcement des effets indivi- duels de deux ou plusieurs actions, éléments ou substances à la suite de leur association de telle sorte que les effets de l'association sont supérieurs à la somme des effets individuels.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

RÉFÉRENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Impact différé, im- pact à long terme, effet à long terme.

Impact direct.

Impact indirect.

Impact induit.

Impact irréversible.

Impact prévisible.

 

Exemple : plantation à des fins paysa- gères d'arbres à baies sur terre-plein central, provoquant une mortalité des passereaux qui vont s'y alimenter, écran antibruit masquant le paysage Il convient de préciser que les effets pervers ne concernent pas que les mesures de réduction des impacts sur l'environnement mais peuvent être le fait des dispositions constructives même de l'infrastructure.

SETRA - CERTU "Les études d'environ nement dans les projets routiers" [38]

La pollution chronique d'un cours d'eau, le recalibrage localisé de ses berges, la construction d'un seuil, la réalisation de terrassements dans son bassin versant, sont des actions qui prises indépendamment ont des effets limités mais qui globalement peuvent altérer profondément la qualité biolo- gique de la rivière.

SETRA CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38] Conseil International de la Langue Française [5]

Impact temporaire.

SETRA

CERTU "Les études d'environ

nement dans les projets routiers" [38]

Effet

permanent

Emprise

Enjeu

environnemental

Entretie n

Enveloppe de

solutions *

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

Surface occupée par une route ou une voie ferrée et ses dépendances incor- porées au domaine de la collectivité publique.

Ce que l'on peut gagner ou perdre lors d'une entreprise.

Action de

de fournir ce qui est nécessaire pour y parvenir.

tenir une chose en bon état,

Environnement Ensemble des facteurs biotiques (vivants) ou abiotiques (physico-chi- miques) de l'habitat, susceptibles d'avoir des effets directs ou indirects sur les être vivants, y compris sur l'homme. Ensemble des éléments natu- rels et artificiels qui entoure un individu humain, animal, végétal ou une espèce.

Espace vital

d'une espèce

Etape

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Effet qui s'exerce de façon continue.

Idem

Portion de territoire qui compte tenu de son état actuel ou prévisible, présente une valeur au regard de préoccupations patrimoniales, culturelles, esthétiques, monétaires ou techniques. Les enjeux sont indépendants de la nature des pro- jets.

Action de maintenir en bon état de fonc- tionnement les emprises d'une infra- structure linéaire.

Ensemble des variantes quelle que soit leur probabilité de réalisation.

Désigne tout ce qui entoure une entité spatiale abiotique ou biotique. Depuis les années 60, le terme désigne plus la composante écologique du cadre de vie de l'homme (cf. loi du 10 juillet 1976).

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Exemple : nuisances acoustiques après mise en service de l'ouvrage.

II s'apprécie au regard des valeurs de la société. Cette appréciation est donc susceptible d'évoluer peu à peu au cours du temps. Exemple : sensibilité croissante du public aux nuisances sonores liées aux projets routiers.

Entretien des dépendances routières.

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

GEORGE P

VERGER F. [7 ]

SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38]

Famille de variantes.

Privilégier

le

terme

"famille

de

SETRA - CERTU "Les études d'environ

variantes".

nement dans les projets routiers" (38]

Territoire

d'une

espèce.

Phase.

Environnement : souvent associé à la protection de l'environnement (loi du 10 juillet 1976) c'est-à-dire : une notion à forte connotation naturelle faisant référence à la protection des espaces naturels et du paysage, la préservation des espèces animales et végétales et le maintien des équilibres biologiques,

la protection des ressources naturelles,

l'équilibre harmonieux de la population résidant dans les milieux urbains et ruraux. Elargissement de cette notion plus récente à l'eau, le sol, l'air, le climat

Loi n° 76-629 du 10 juillet 1976 [13]

Etat initial

Etude

d'environnement

Etude

d'impact

Evaluation

Evaluation

environnementale

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

Etat au commencement.

Etude qui précède ou accompagne les

grands travaux (route, barrage, installa

tion

aux conséquences de ceux-ci sur l'envi-

ronnement.

et qui s'intéresse

industrielle

)

Action de déterminer la valeur, le prix, l'importance de quelque chose.

Terminologie des aménagements routiers

Terminologie thématique (urbanisme, géographie.

écologie

)

•C"

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Description de l'état de l'environnement avant réalisation du projet, à l'époque présumée de sa mise en oeuvre.

Etude ayant pour objectif l'analyse des effets d'un projet d'aménagement, à tous les stades de son exécution, sur l'environnement. Prend place dans la politique de gestion et d'aménagement du territoire.

Document visant à prendre en compte les préoccupations d'environnement à l'occasion de certains projets publics ou privés d'aménagement et de travaux qui, par leur importance, leurs dimen- sions ou leurs incidences sur le milieu naturel peuvent porter atteinte à cet environnement.

Identification, qualification et hiérarchi- sation des enjeux.

Ensemble du processus destiné à éva- luer et gérer les effets d'un projet sur l'environnement pour en garantir l'ac- ceptabilité environnementale et sociale, et éclairer les décideurs. Appréciation des effets de variantes sur l'environne- ment, en vue de les comparer.

SYNONYMEOU

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

L'état initial doit présenter et justifier le choix de l'aire ou des aires d'étude retenues aux fins de cerner tous les effets significatifs du projet sur les milieux naturels et humains et de per- mettre l'examen d'alternatives suffi- samment contrastées.

Terme réservé au document soumis à enquête publique.

Le dossier d'étude d'impact rend comp- te de l'évaluation environnementale.

RÉFÉRENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Circulaire n° 93 73 du 27 septembre 1993 [19] SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38]

Loi n° 76-629 du 10 juillet 1976 [13) SETRA CERTU "Le dossier d'étude d'impact" (34]

SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38]

SETRA - CERTU "Le dossier d'études d'impact" [34] SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38]

Faisceau

•Famille de

variantes •

Fonction

Fuseau

Fuseaude

variantes *

Gestion

Gestion

patrimoniale

SENS DONNE

PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

 

Famille de variantes.

Groupe

de choses

présentant des

Ensemble de variantes.

caractères communs.

Rôle,

utilité

d'un élément

dans un

Idem

ensemble.

SENS DONNE

PAR LE DICTIONNAIRE [10 ]

Action ou manière de diriger, d'organi- ser quelque chose.

Ensemble d'itinéraires plus ou moins parallèles, de mêmes zones d'origine et de destination et qui sont utilisés pour les études d'environnement de projet routier.

Zone comprenant l'ensemble des variantes et des sous variantes.

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Idem

Gestion qui permet d'assurer la conser

vation de l'héritage commun

lectivité ou d'un groupe humain.

d'une col-

Terminologie des aménagements routiers

*

Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

écologie

)

G

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Privilégier

variantes" qui est plus représentatif.

le

terme

"famille

de

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Enveloppe

de solu-

SETRA - CERTU "Les études d'environ-

tions.

nement dans les projets routiers" [38]

Bande, zone. Cette zone continue de largeur variable en fonction du niveau de précision des études est le plus souvent associé à une zone de 1 OOO m.

Privilégier

le

terme

"famille

de

variantes".

SYNONYME0

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Dans le cadre de la gestion des dépen dances routières : planification des tra- vaux d'entretien dans le temps et l'espace en fonction des objectifs défi- nis tels que sécurité des usagers, pro- tection des paysages et des biotopes.

S'applique aussi bien au patrimoine naturel qu'au patrimoine bâti.

SETRA "503 mots de l'exploitation de la route" [37]

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

SETRA "L'entretien des dépendances vertes" [26]

Habitat

aggloméré

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Ensemble de maisons dont aucune

n'est distante de la plus proche de plus

de

20 0 m et qui comprend au moins

 

50 personnes.

Habita t diffus

Diffus : répandu dans toutes les direc- tions, par opposition à aggloméré.

Idem

Habitat

dispersé

Hiérarchisation

Actio n d'organiser en

une série décrois-

Idem

Impact

Impact à long terme

Impact

cumulatif

Impact différé

Impact direct •

sante

selon leur grandeur, leur valeur, etc.

ou croissante d'éléments classés

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE 11 o;

Effet produit par quelque chose, influence qui en résulte.

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

I

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Incidence immédiate ou à long terme d'un aménagement sur l'environne- ment.

Effet

lable lorsqu'un seuil est franchi.

qui apparaît tardivement, déce-

Impact qui résulte du cumul d'impacts

élémentaires souvent limités et ce, qu'il

y

ait ou non synergie.

Impact dont les effets se reportent ulté- rieurement.

Impact inhérent au projet, sans aucun intermédiaire.

COMMENTAIRES OU

REFERENCES

 

EXEMPLES

 

BIBLIOGRAPHIQUES

 

Notion

utilisée

par

l'INSEE

jusqu'en

Institut National de la Statistique et

1982.

des Etudes Economiques [9]

Mitage, habitat dis- persé.

 

Mitage, habitat

dif-

fus.

Pondération.

La hiérarchisation nécessite une

phase de

pondération pour chaque thème étudié.

 
 

COMMENTAIRES OU

 

REFERENCES

EXEMPLES

BIBLIOGRAPHIQUES

Effet, incidence.

Effet à long terme, effet différé, impact différé.

 

Effet cumulatif. Les déboisements induits par un projet routier, ses aménagements annexes, les remembrements, la réalisation d'une zone d'activités, sont cumulatifs.

Effet différé, impact

à long terme, effet

à long terme.

Effet direct.

Emprise du projet sur les terres agri coles, bruit, coupure d'itinéraire de déplacements,

SETRA - CERTU "Les études d'environ nement dans les projets routiers" (38]

SETRA

nement dans les projets routiers" [38]

CERTU "Les études d'environ

Impact

indirect

Impact induit

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE no ]

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Impact qui résulte d'une relation de cause à effet ayant pour origine un impact direct ou une mesure de protec tion. Ces effets sont généralement dif férés dans le temps et dans l'espace.

Impact qui résulte d'une action d'amé- nagement rendue possible ou opportu ne par la réalisation du projet.

I mpact

irréversible

Impact

potentiel

Impact

prévisible

Impact

probable

Impact

réductible •

Impact

résiduel

Impact

temporaire

Incidence

Impact direct ou indirect rendu définitif par la réalisation du projet.

Impact qui existe virtuellement en puis- sance mais non réellement.

Idem

Impact qui peut être envisagé à l'avance.

Idem

Impact qui a beaucoup de chances de se produire, vraisemblablement.

Idem

Conséquence plus ou moins directe de quelque chose, répercussion, effet.

Impact pour lequel on connaît des mesures efficaces pour le limiter ou le supprimer.

Impact qui reste à traiter après réalisa- tion de mesures efficaces en faveur de l'environnement et mise en service du projet.

Impact qui disparaît soit immédiatement après arrêt de la cause, soit progressi- vement avec le temps.

Idem

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

SYNONYMEOU

Effet indirect.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Destruction de végétation •> érosion du

bassin versant -> apport de matériaux à

la rivière -> colmatage des frayères -> régression des espèces piscicoles.

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Circulaire n° 93-73 du 27 septembre 1993 [19] SETRA CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38]

I Ile! induit.

Disparition d'une zone humide par la

SETRA

CERTU "Les études d'environ-

création d'une zone d'activité à proximi- té d'un échangeur autoroutier. Ouverture à l'urbanisation d'une zone nouvellement desservie.

nement dans les projets routiers " [38]

Effet irréversible.

Disparition d'une zone humide ou d'un

SETRA

CERTU "Les études d'environ-

bâtiment.

nement dans les projets routiers" [38]

Risque

d'impact,

Proche d'impact probable, c'est-à-dire

impact probable.

de l'impact qui a beaucoup de chances de se produire mais pas obligatoire- ment.

Effet prévisible.

A l'inverse de

l'impact

potentiel, l'im-

pact prévisible s'exprimera tôt ou tard.

Risque

impact potentiel.

d'impact,

Terme à éviter

d'impact,

être connus.

au stade des études

les effets du projet devant

L'effet de coupure pour la grande faune peut être réduit par la réalisation d'un passage spécifique.

Effet temporaire. Immédiat : bruit de chantier, circulation de camions, poussières. Progressif : paysage très minéral en attente de la pousse de la végétation.

Effet, impact.

I

SETRA

nement dans les projets routiers" [38]

CERTU "Les études d'environ-

SETRA

nement dans les projets routiers" [38]

CERTU "Les études d'environ-

SENS DONNE

PAR LE DICTIONNAIRE

Indicateur +*

^ u i

fai t

conna ' tre '

manière précise, qui révèle.

Insertion

difficile «

Insertion très

difficile *

 

SENS DONNE

P ui montre d'une

Insertion : action de trouver une place.

PAR LE DICTIONNAIRE [îo j

Liaison -

Maintenance

SENS DONNÉ

PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

Ensemble des opérations permettant

de maintenir ou de rétablir un système dans un état donné ou de lui restituer des caractéristiques de fonctionnement spécifiées.

* Terminologie des aménagements routiers

• •

Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

écologie

)

'L M

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Paramètre quantifié caractéristiqued'un milieu et permettant d'observer les évo- lutions au regard d'objectifs préalable- ment définis.

Insertion provoquant des problèmes importants pouvant être résolus diffici- lement et nécessitant un investisse- ment financier lourd.

Insertion du projet provoquant des pro- blèmes importants ne pouvant être compensés à la hauteur des impacts supportés par l'environnement (impact résiduel fort).

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Action de maintenir les relations entre différents espaces géographiques.

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Idem

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Un indicateur biologique peut être une espèce animale ou végétale dont la pré- sence ou l'absence révèlent certaines caractéristiques de l'environnement.

Faute de mise en œuvre de moyens techniques et financiers importants, l'impact résiduel sera fort.

Contrainte majeure.

SYNONYME0

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Sens donné dans le domaine de l'en- tretien routier : infrastructure assurant les déplacements terrestres entre deux échangeurs autoroutiers ou entre un échangeur autoroutier et un carrefour plan ou giratoire d'une voirie ordinaire telle que route nationale ou départe mentale.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

RÉFÉRENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

SETRA "503 mots de l'exploitation de la route" [37]

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

MEUT "Dictionnaire de l'entretien rou- tier" [33]

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Mesure

compensatoire

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [îo j

Moyen mis en oeuvre pour neutraliser un inconvénient par un avantage, équili- brer un effet par un autre.

Mesure

conservatoire

Mesure

d'accompagne-

ment •

Mesure

d'atténuation •

Mesure

d'insertion

Mesure de

réduction •

Mesure de

suppression

Terminologie des aménagements routiers

* *

Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

écologie

)

M

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Mesure mise en oeuvre lorsqu'un impact direct ou indirect du projet ne peut être réduit. Mesure visant à "neu- traliser un inconvénient par un avanta ge" et à équilibrer un effet par un autre. Mesure ayant pour objet d'offrir une contrepartie à un effet dommageable non réductible créé par le projet.

Action de maintenir un objet en bon état, de le préserver de toute altération que pourrait provoquer tout projet.

Mesure le plus souvent d'ordre écono- mique ou contractuelle visant à canali- ser, coordonner ou maîtriser les effets du projet.

Dispositions de toutes natures desti nées à éviter, supprimer, réduire ou compenser les effets négatifs du projet, mais aussi à optimiser ses effets positifs.

Mesure pouvant être mise en oeuvre dès lors qu'un impact négatif ou dom- mageable ne peut être supprimé totale- ment lors de la conception du projet. S'attache à réduire, sinon prévenir l'ap- parition d'un impact.

Mesure intégrée dans la conception du projet, soit du fait de sa nature même, soit en raison du choix d'une solution ou d'une alternative, qui permet d'éviter un impact intolérable pour l'environnement.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

En matière d'environnement, le principe de la compensation ne peut être gêné ralisé car la disparition d'un milieu natu- rel ou la destruction d'un gisement archéologique ne peuvent jamais rece- voir de compensation intégrale. La mise

en œuvre d'une mesure compensatoire

nécessite en général de coordonner

l'action d'acteurs différents. Exemple : reconstitution d'un biotope, reconstruction d'un immeuble collectif.

A ne pas confondre avec mesure de

réduction".

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Ministère de l'Environnement "Etudes

de

des

d'impact

mesures compensatoires" [28]

:

bilan

la

pratique

 

Exemple : mise en place de clôtures à proximité de boisements remarquables pour éviter leur destruction par le projet.

SETRA - CERTU "Les études d'environ nement dans les projets routiers" [38]

Exemple : politique de valorisation des paysages et de promotion du dévelop- pement local menée en dehors des emprises d'une autoroute (1 % paysage et développement).

SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38]

Mesure

de

réduc-

tion.

 

Circulaire n° 96-21 du 11 mars 1996

[24]

Mesure

d'atténua-

Exemple : murs antibruit.

tion.

H

Milieu naturel

Milieu périurbain • •

Mitage

Nuisance

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

Ensemble des facteurs extérieurs qui agit de façon permanente ou durable sur les êtres vivants (biotope, site où vit ordinairement une espèce).

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

Tout facteur de la vie urbaine ou indus- trielle qui constitue une gêne, un préju- dice, un danger pour la santé, pour l'environnement.

SENS DONNE

PAR LE DICTIONNAIRE fio ]

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Par milieu naturel, on entend la végéta tion, la faune et la flore terrestre et aquatique, le sol en tant que support et résultante de l'activité biologique.

Communes distinctes de la banlieue et plus éloignées qu'elles de la ville- centre, par l'extension de l'urbanisation. Habitat diffus le long de la route, impulsé par la diminution des temps de parcours.

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Elément du milieu physique ou de l'envi- ronnement social susceptible de porter atteinte ou d'altérer plus ou moins bru- talement et profondément l'équilibre physique ou social d'un être vivant. Inclut les faits de pollution.

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Observatoire Lieu d'où l'on surveille. Etablissement relevant du domaine de la recherche appliquée interdisciplinai re, qui s'attache à expliquer l'apparition et révolution de certains phénomènes consécutifs à la réalisation d'un aména- gement.

Terminologie des aménagements routiers

*

Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

écologie

)

M N o

SYNONYME01

Habitat diffus, habi- tat dispersé.

SYNONYME 0

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

M y a

une connotation de virginité en contra diction avec la réalité. Il n'existe presque plus de zones hors influence humaine.

Certains refusent le terme,

car

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

SETRA

nement dans les projets routiers" [38J

CERTU "Les études d'environ

SETRA

nement dans les projets routiers" [38]

CERTU "Les études d'environ-

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Dommage, dégrada-

Dépôts de poussières en phase chan-

CABANNE C. [4]

tion.

tier, nuisances acoustiques.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

L'observatoire a une vocation de connaissance pour tirer des enseigne ments pour l'avenir. Exemple : observa- toire de l'environnement et des effets socio-économiques d'une autoroute. L'observatoire s'intéresse au long terme, c'est-à-dire de l'ordre de dix ans après la mise en service.

M N O

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

SETRA "Suivis et bilans environnemen- taux" [35]

Occupation du sol ••

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [îoj

Fait d'occuper un lieu, de stationner sur un terrain, d'en prendre possession.

Opérati on Action concrète et méthodique, indivi- duelle ou collective, qui vise un résultat.

Opportunité de passage •

Optimisation

Option

de passage

Paramètre

Parti

d'aménagement

Action de donner à quelque chose le degré de développement le plus favo- rable en créant les meilleures condi tions ou en tirant le meilleur parti possible.

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE noj

Elément important à prendre en comp- te pour évaluer une situation, com- prendre un phénomène dans le détail.

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

P

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Utilisation de l'espace à des fins pro- ductives ou dans le cadre de la réparti tion des implantations d'activités de services et de résidences dans une agglomération urbaine, organisation de l'espace. Aspect physique du terrain.

Désigne les travaux soumis à enquête d'utilité publique.

Possibilité offerte d'inscrire un projet d'aménagement linéaire dans une zone donnée.

Recherche du projet présentant le moindre impact dans chacun des thèmes d'étude ainsi que globalement. Cet équilibre est souvent difficile à atteindre.

L'une des différentes possibilités d'im- plantation du projet.

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Idem

Choix conduisant à retenir une forme, un type d'aménagement.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Utilisation du sol, utilisation de l'espa- ce, usage du sol.

En aménagement : vocation donnée à un espace dans le cadre de documents de planification (zone naturelle, zone d'urbanisation future

BAUD P., BOURGEAT S., BRAS C. [2 ] Direction Régionale de l'Equipement PACA. [39]

 

Décret n° 84-817 du 17 juillet 1984, art. 3 [16]. Circulaire n° 96 21 du 11 mars 1996

[24]

 

Cette expression sousentend le plus souvent qu'au sein de l'aire d'étude, aucune contrainte rédhibitoire ne s'op- pose à la réalisation du projet considéré.

Principe de passage.

Au niveau du Schéma Directeur Routier

Circulaire n°

93-73 du 27 septembre

National (SDRN), on recherche des options (10 à 15 km de large) corres- pondant à des possibilités de liaison.

1993 [19]

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Exemple : qualité des eaux d'une rivière.

Exemple : aménagement sur place, tracé neuf, autoroute concédée ou non

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Pays

Pha se

Phase

chantier

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE 1101

Région, contrée envisagée du point de vue physique, climatique, économique, démographique, culturel

Chacun des intervalles de temps mar- qués par des changements.

Phase travaux

Planification

Poin t dur

Point de

passage obligé

Pondération

Action d'équilibrer quelque chose par quelque chose d'autre qui l'atténue.

Principe de

passage •

* Terminologie des aménagements routiers

+ •

Terminologie thématique

(urbanisme,

géographie,

J*"" ^

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Terme imprécis qui est utilisé pour dési gner une petite unité géographique homogène de par le caractère naturel de son peuplement. Contrée qui présente des caractères propres de géographie humaine sans correspondre à une divi sion administrative précise.

Niveau d'avancement.

Phase des travaux d'infrastructure corn prenant le piquetage de l'axe, les tra- vaux préparatoires (libération des emprises, déplacements de réseaux, de diverses natures), les clôtures, l'assai- nissement, les terrassements, les chaussées, les ouvrages d'art, les aménagements en faveur de l'environ- nement.

Processus qui consiste à définir des objectifs, à choisir certains d'entre eux et à proposer des moyens pour les atteindre dans un ordre et des délais déterminés.

Secteur d'accumulation de contraintes fortes.

Endroit où la latitude de choix sur le tracé éventuel est faible.

Attribution à chacun des éléments ser- vant à élaborer une note, un indice, d'une place proportionnelle à son impor- tance réelle.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Notion de pays présentée comme niveau pertinent d'organisation du terri- toire dans le cadre de la loi n° 95-115 du 4 février 95 d'orientation pour l'amé nagement et le développement du terri- toire (Loi Pasqua). Exemple : pays Nantais.

RÉFÉRENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

BAUD P., BOURGEAT S. , BRAS C. [2 ]

Loi n° 95-115 du 4 février 1995 "Loi Pasqua" [23]

Etape.

Phase travaux.

MELTT "Dossier des engagements de l'Etat de l'autoroute A89" [32]

Phase chantier.

 

Conseil

International

de

la

Langue

Française [5]

 
 

Exemple : franchissement d'un fleuve en zone périurbaine.

SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" |38]

Exemple : franchissement d'un col.

Hiérarchisation.

Option de passage.

Impact

impact potentiel.

probable,

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Une espèce dite rare peut se révéler abondante localement. Le terme de rareté peut être indépendant du statut de protection réglementaire d'une espèce.

Exemple : charbon, pétrole.

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Association Française de Normalisation

[1]

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Association Française de Normalisation

 

[1]

II faudra préciser le sens de l'utilisation du terme afin d'éliminer l'ambiguïté des sens possibles.

GUIGO M. [8]

Difficulté d'intégration paysagère d'un projet (intrusion visuelle, contraste de couleur). Terme à éviter au stade des études

SETRA "Suivis et bilans environnemen taux" [35]

d'impact,

être connus.

les effets

du projet devant

«te

Sensibilité

Situation de

référence •

Solution

Solution de base •

Suivi

environnemental

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [îo i

Aptitude à réagir à des actions externes ou internes.

Dénouement d'une difficulté, réponse à

une question, à un problème.

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Elle exprime un risque dans les études d'aménagement, le risque que l'on a de perdre tout ou une partie de la valeur d'un enjeu environnemental du fait de la réalisation d'un projet.

Situation de référence par rapport à laquelle est étudiée un projet et qui sup- pose que celui-ci ne sera pas réalisé, ce qui n'exclut pas quelques améliorations de l'itinéraire existant.

Dans le cadre d'aménagements linéaires, l'expression "solution propo- sée" est employée dans le dossier d'étude d'impact. Il s'agit parmi les variantes étudiées, de celle retenue pour la mise à l'enquête publique du projet.

Ensemble des observations et des mesures effectuées sur le terrain, per- mettant de suivre révolution des impacts d'un aménagement ou l'effica- cité des dispositions prises en faveur de l'environnement.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

Une autre approche du terme sensibili- té consiste à lui préférer la notion de valeur patrimoniale qu'elle soit esthé- tique, historique, génétique, biologique, économique, etc. associée à la valeur d'usage du bien considéré. Exemple : une nappe profonde peut être de grande valeur patrimoniale parce que offrant des possibilités pour l'alimentation en eau potable, maispré- senter une faible vulnérabilité vis-à-vis d'un projet d'aménagement parce qu isolée de ce dernier par une couche géologique protectrice.

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

SETRA - CERTU "Les études d'environ nement dans les projets routiers" [38]

Variante zéro. La situation de référence concerne l'en-

Circulaire n°

962 1

du

11 mars

1996

semble des espaces intéressés par l'aménagement (déterminés en fonc- tion de l'échelle du projet) et en parti- culier le réseau routier préexistant, et consiste à projeter dans l'avenir l'évo- lution de cette situation.

[24]

Solution de base. En liaison interurbaine, la solution pré- sentée est constituée par un tracé de principe situé à l'intérieur dune bande de 300 m de largeur. Au contraire, pour un projet en milieu périurbain, les pos- sibilités de variantes de tracé sont plus restreintes.

Solution.

Carnet de bord envi- ronnemental.

C'est une solution parmi d'autres.

Ce suivi constitue une source d'infor- mations indispensables à l'établisse- ment des bilans environnementaux. Il est en général complété par un suivi des effets socio-économiques du projet et débute après la déclaration d'utilité publique. Il sert de référence au comité de suivi des engagements de l'Etat. Il permet de s'assurer de la bonne mise en œuvre des mesures envisagées et permet d'éventuels rattrapages en cas de défaut constaté.

SETRA "Suivis et bilans environnemen- taux" [35]

Territoire

d'une espèce

Terroir

Thématique

Thème

Tracé

Travaux

connexes

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [io ]

Zone occupée par un animal, une famil- le d'animaux, délimitée d'une certaine manière et défendue contre l'accès des congénères.

Terre considérée sous l'angle de la pro- duction ou d'une production agricole caractéristique.

Qui s'organise autour de thèmes.

Sujet. Idée sur laquelle porte une réflexion, un discours, autour de laquel- le s'organise une action.

Ligne continue formant un contour.

Terminologie des aménagements routiers

*

Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Espace limité, étendu, occupé par une communauté d'organismes vivants.

Territoire présentant certains carac- tères qui le distinguent au point de vue agronomique des territoires voi sins. Les échelles sont diverses. L'unité agronomique lui vient de ses qualités physiques originelles ou acquises par des aménagements humains.

Idem

Sujet autour duquel s'organise le pro- jet d'aménagement.

Ligne

géographique indique l'aménagement linéaire tel qu'il est projeté (emplace-

localisation

continue

dont

la

ment des futures voies).

Travaux ayant une relation de dépen- dance avec un programme d'aména- gement.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Espace

vital

d'une

Association Française de Normalisation

espèce.

[1]

CABANNEC. [4]

Approche

théma-

tique,

approche

 

analytique.

 

Exemple : urbanisme, milieu physique, milieu naturel, paysage, patrimoine.

Le tracé est réalisé à l'intérieur de la zone déclarée d'utilité publique.

Exemple : opérations de drainage par creusement de fossés et de défriche- ment exécutées après mise en oeuvre d'aménagements fonciers consécutifs au passage d'une voie routière nouvelle.

T

Livre I du Code Rural [20]

Unité urbaine

Urbanisation

Utilisationde l'espace • •

Usage du sol

Utilisation

du sol • •

Valeur

patrimoniale

SENS DONNE

PAR LE DICTIONNAIRE rio i

Concentration croissante de la popula- tion dans des agglomérations, des uni- tés urbaines, c'està-dire dans des ensembles formés par une ville et ses banlieues ou communes isolées comp- tant plus de 2 000 habitants.

SENS DONNE

PAR LE DICTIONNAIRE [îo j

Terminologie des aménagements

*

routiers

Terminologie thématique (urbanisme, géographie,

écologie

)

u

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Une ou plusieurs communes sur le terri- toire desquelles se trouve un ensemble d'habitations qui présentent entre elles une continuité et comportent au moins 2 000 habitants

Idem

SENS DONNE DANS LES ETUDES

D'ENVIRONNEMENT

Qui se caractérise par la richesse d'u n

bien (espèce, biotope, construction,

)

qu'on

a pu conserver jusqu'alors et

qu'on

se doit

de restituer

avec les

mêmes caractéristiques.

SYNONYME0

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Urbanisation.

Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques [9]

Unité urbaine.

Occupation du sol,

L'utilisation du sol se définit par l'acti-

Direction

Régionale

de

l'Equipement

usage du sol, utili- sation du sol.

vité économique et humaine sur l'espa- ce. Par opposition à l'occupation du sol,

PACA. [39]

Occupation du sol, usage du sol, utili- sation de l'espace.

elle n'est pas directement visible sur le terrain.

Occupation du sol, utilisation de l'espa- ce, usage du sol.

SYNONYMEOU

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Variante +

Variante de

moindre impact

Variante zéro •

Visibilité

Vulnérabilité

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE [10]

Chose qui diffère légèrement d'une autre de la même espèce.

Caractère vulnérable de quelque chose. Susceptible d'être dégradé.

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

V

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Ligne continue dont la localisation géo- graphique indique l'un des projets d'aménagement linéaire envisagé parmi d'autres. Selon le niveau de précision, il s'agira d'un fuseau d'un kilomètre de large, au stade des études préliminaires ; d'une bande de 300 m, au stade des études d'avant-projet sommaire ; de pro jets distants de quelques dizaines de mètres au stade des études de projet.

Solution qui limite et réduit les impacts au minimum.

L'Architecte des Bâtiments de France doit donner son avis avant travaux, pour chaque projet situé dans un rayon de 500 m autour d'un monument histo- rique classé ou inscrit et dans le champ de visibilité de l'édifice (c'est-à-dire, si le projet est visible depuis le monument ou en même temps que lui).

Degré de protection naturelle de l'hydro système.

SYNONYMEOU

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

La variante, aussi appelée dans cer- tains cas "variante de tracé", peut être de différentes natures et concerner dif- férents éléments de l'ouvrage (tracé en plan, profil en long, ouvrages ou terras- sements, etc.).

Elle représente l'idéal en matière d'en- vironnement. Tout comme la variante zéro, c'est un repère utile pour juger de l'effort consenti dans le cas de la variante retenue.

RÉFÉRENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

SETRA

nement dans les projets routiers" [38]

CERTU "Les études d'environ-

Situation

de

réfé-

Cette terminologie est pratiquement

Circulaire n° 96-21 du 11 mars 1996

rence.

abandonnée depuis la circulaire du 11 mars 1996, lui préférer l'expression "situation de référence".

[24]

Covisibilité,

champ

Le plus souvent, dans les études d'im-

Utilisée en hydrologie, elle caractérise

Ministère de l'Equipement "La

de visibilité.

pact, ce terme est à rattacher à la

Jurisprudence administrative illustrée"

notion de "champ de visibilité" introduit

[27]

par l'article 13 de la loi du 31 décembre 1913 sur les monuments historiques.

le degré d'accessibilité à la ressource, au bien. Pour les eaux superficielles,

SETRA - CERTU "Les études d'environ- nement dans les projets routiers" [38] SETRA - "L'eau et la Route", volume 2

elle dépend des caractéristiques du cours d'eau (utilisation de critères d'ap- préciation tels que la proximité du cours d'eau par rapport à l'aménagement pro- jeté). La vulnérabilité des milieux aqua- tiques dépend à la fois des usages auxquels on destine des ressources et des perturbations que provoquera l'aménagement. Terme également employé au titre de la Directive Nitrate de 1991 : "zone vulnérable" et qui dans ce cadre a une connotation réglemen taire.

[29]

V

Zone •

Zonede

connexion

biologique

Zon e

d'étude

Zone

à éviter

Zone

d'évitement

Zone

d'influence

SENS DONNE PAR LE DICTIONNAIRE 110;

Espace, région délimitée sur une sur- face.

Domaine limité à l'intérieur duquel s'exerce l'action du projet.

Terminologie des aménagements routiers Terminologie thématique (urbanisme, géographie, écologie )

z.

SENS DONNE DANS LES ETUDES D'ENVIRONNEMENT

Traduit les possibilités générales d'échange entre deux systèmes pour tout un ensemble d'espèces. Elle peut comprendre plusieurs corridors biolo- giques.

Aire étendue à l'ensemble du secteur

pouvant être influencé notamment par

des effets induits d'un projet (aménage ment foncier) et qu'il convient d'analyser.

Aire qui compte tenu de sa valeur envi-

ronnementale e t des enjeux en présen-

ce, es t jugée comme méritant d'échapper à un projet d'aménagement.

Secteur susceptible d'accueillir le projet pour éviter un espace sensible.

Zone sous la dépendance d'une ou de plusieurs composantes qui caractéri sent l'aire d'étude.

COMMENTAIRES OU

EXEMPLES

REFERENCES

BIBLIOGRAPHIQUES

Fuseau, bande.

 

Terme utilisé par CLERGEAU et LEFEUVRE (1992) et défini écologique ment par LIENARD (1995) et juridique- ment par POTHIN (1995).

Communication personnelle de M. GLERGEAU. INRA faune sauvage. Université de RENNES I. SETRA "Les outils de protection des zones de connexions biologiques" [36]

Aire d'étude.

SETRA "Suivis et bilans environnemen- taux" [35]

Le terme de zone à contrainte rédhibi- toire est à privilégier. Exemple : secteur urbanisé, site classé, zone humide abritant des espèces pro- tégées

Exemple : zone d'influence d'une ville. Zone d'influence climatique d'une val- lée.

BIBLIOGRAPHIE

OUVRAGES

1.

Association Française de Normalisation, 1994. - Dictionnaire de l'environnement. Les termes normalisés. AFNOR, Paris, 307 p.

2 .

BAUD P., BOURGEAT S., BRAS C , 1995 . - Dictionnaire de géographie. Hatier collec- tion initial, Paris, 432 p.

3.

BRUNET R., 1993 . - Les mots de la géographie. La documentation française.

4.

CABANNE C, 1992. - Lexique de géographie humaine et économique. Dalloz, Paris. 419 p.

5.

Conseil International de la Langue Française. Institut d'études internationales de la communication de l'environnement, 1992. - Dictionnaire de l'environnement avec index anglais - français. CILF, Paris. 351 p.

6 .

DAJOZ R., 1975 . - Précis d'écologie. Dunod, gauthier-villars, Paris. 54 9 p.

7.

GEORGE P., VERGER F., 1993 . - Dictionnaire de la géographie. Presses Universitaires de France, Paris. 498 p.

8.

GUIGO M., 1991. - Gestion de l'environnement et études d'impact. Masson géogra- phie, Paris, 231 p.

9.

Institut National

de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), 1982 - RGP.

Ministère de l'Economie et des Finances.

10.

Le petit Larousse, 1996. Le petit Robert, grand format, 1996.

11 .

NOLLET P., 1993 . - Pour mieux gérer l'environnement. Les éditions de l'Environnement, Paris. 191 p.

12.

World commission on environment and development, 1987. - Our common future "The world commission on environment and development". Oxford University Press, Oxford. 400 p.

TEXTES REGLEMENTAIRES

13. Loi n° 76-629 du 10 juillet 1976, "Relative à la protection de la nature". Ministère de l'Environnement.

14. Loi n° 82-1153 du 30 décembre 1982, "Loi d'Orientation des Transports Intérieurs" (LOTI), Ministère des Transports.

15. Loi n° 83-630 du 12 juillet 1983, "Relative à la démocratisation des enquêtes publiques et à la protection de l'environnement" (loi Bouchardeau).

17.

Circulaire n° 87-88 du 27 octobre 1987, "Relative à la construction et à l'aménage- ment des autoroutes concédées". Ministère de l'Equipement.

18. Décret n° 93-245 du 25 février 1993, "Relatif aux études d'impact et au champ d'ap- plication des enquêtes publiques". Ministère de l'environnement.

19. Circulaire n° 93-73 du 27 septembre 1993, "Relative aux études d'impact et au champ d'application des enquêtes publiques". Ministère de l'Environnement.

20. Code rural, code forestier, 1993. DALLOZ, 1801 p.

21. Code de l'urbanisme, 1994, LITEC, 1169 p.

22. Loi n° 95-101 du 2 février 1995, "Relative au renforcement de la protection de l'en- vironnement" (loi Barnier).

23. Loi n° 95-115 du 4 février 1995, d'orientation pour l'aménagement et le développe- ment du territoire (Loi Pasqua).

24. Circulaire n° 96-21 du 11 mars 1996, "Relative à la prise en compte de l'environ- nement et du paysages dans les projets routiers". Ministère de l'Equipement.

AUTRES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

25. Ministère

de

l'Urbanisme,

du

Logement

et

des

Transports,

Ministère

de

l'Environnement, 1984, "Voies pour la communication".

26. SETRA, 1989, "L'entretien des dépendances vertes", Guide pratique, 115 p.

27. Ministère de l'Equipement, 1991, "Lajurisprudence administrative illustrée".

28. Ministère de l'Environnement, 1993, "Etudes d'impact : bilan de la pratique des mesures compensatoires", BCEOM, 52 p.

29. SETRA, 1993, "L'eau et la route, volume 2", 47 p.

30. SETRA - Ministère de l'Environnement, 1994, dances vertes routières".

"La gestion extensive des dépen-

31. Ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Equipement et des Transports, 1995, "Les protections (sites, abords, secteurs sauvegardes, ZPPAUP)".

32. MELTT, 1996, "Dossier des Engagements de l'Etat de l'autoroute A 89", CETE du Sud-Ouest, 71 p.

33. MELTT, 1996, "Dictionnaire de l'entretien routier", volume 1,2 et 3.

34. SETRA - CERTU, 1996, "Le dossier d'études d'impact". Guide méthodologique, 75 p.

35. SETRA, 1996, "Suivis et bilans environnementaux", Guide méthodologique, 111 p.

36. SETRA, 1997. 'les outils de protection des zones de connexions biologiques", Rapport d'études CETE de l'Ouest.

37. SETRA, 1996, "503 mots de l'exploitation de la route", glossaire, 106 p.

38. SETRA - CERTU. 1997, 'les études d'environnement dans les projets routiers. Projets routiers interurbains" - Guide méthodologique, 307 p.

Conception et impression : Soregraph - 01 47 58 58 58 Crédit photo de couverture : Virginie BERNARDON-BILLON (SETRA)

Ce document est la propriété de l'Administration, il ne pourra être utilisé ou reproduit, même partiellement, sans l'autorisation du SETRA © 1998 SETRA - Dépôt légal Octobre 1998 - N° ISBN : 2 1 1 085845-1

NOTES

Page laissée blanche intentionnellement

Page laissée blanche intentionnellement

Ce lexique des termes d'environnement employés dans les

études routières

environnement du réseau technique dans l'idée de parvenir à un consensus sur un vocabulaire commun aux études d'environne- rrent sur les termes dont les définitions pouvaient varier entre chargés d'études "environnement" ou "infrastructure". Ce docu- ment définit les termes les plus communément employés dans les études d'environnement afin qu'ils puissent être compris du

a été initié par le SETRA et les correspondants

plus grand nombre sans trahir le sens que les rédacteurs d'études d'impact veulent leur donner.

lETRÀ V

Service d'Études Techniques des Routes et Autoroutes

Document disponible sous la référence B9834 au bureau de vente du SETRA

46,

avenue Aristide

Briand

-

BP

100

- 92225

Bagneux Cedex - France

Téléphone. : 0 1 46 1 1 3 1 5 3 et 0 1 46 1 1 3 1 55 - Fax : 0 1 46 1 1 3 3 5 5

Prix de vente

: 80 F*