Janice Vogt FREN 317 Prof.

Posner 9/19/10

une lutte pour dignité

Cinna - une vraie tragédie théâtrale du 17eme siècle qui reflet les peurs de l'aristocratie, on dirait 'du peuple français', qui était en face d'une change politique immense. Les épreuves auxquelles les personnages font face ne sont pas des disputes domestiques mais une question de vie ou de mort, même si, comme a Hollywood, il n'y a personne qui meurt. Cinna et une pièce du theatre a l'eau de rose; on se sent vraiment bien a la fin, et on oublie que l'intrigue est fatigant.

En notre temps, on parle souvent de l'honneur, même si ce mot n'a plus des mêmes connotations qu'autrefois. Nous le percevons comme un trait caractère assez désirable que nous trouvons que chez les gentilshommes du 18eme siècle qui ont souffert sous le poids de leurs émotions. Dans la pièce Cinna, nous voyons cette reflet des valeurs sociaux qui créent des différents aspects du mot honneur. Il est plus facile de trouver un sens clair du mot chez les hommes. (Oui, Emilie joue une rôle assez importante mais elle s'occupe plus du

Le mot vertu est souvent. un reflet des valeurs et standards sociaux. L'honneur pour Cinna est une collection des vertus comme tenir les promets et la parole. mais au même temps assurer que les gens autour de soi ne vont être pas blesse par la poursuite de ces intérêts. Les concepts ne changent pas trop parmi les autres hommes de Cinna. Que de m'ôter l'honneur quand il me faut mourir?" Quand Auguste a tue son père et l'avait adopte. l'honneur est plus garder ses intérêts/sentiments. ou sa respectabilité et virtuosité comme femme/Romaine/humain. "Cinna. il a pris sa liberté. Nous commençons avec Auguste. la vertu devient presque une allégorie qui aide chaque personnage dans une manière adéquate a leurs intentions. même si les connotations de haïr sont toujours négatif. Dans le cas de Cinna. le mot encoglobe la moralité. a mon avis bien sur. Son honneur. que des petits détails comme: chez Maxime. qu'oses-tu dire? est-ce là me chérir. la pureté et encore plus d'autres caractéristiques qu'on a défini pour des siècles comme vertueux et honorables. . et la gloire le suit. Pour cette homme distingue. l'honnêteté. la justice et la haine. vu que il est l'empereur et le plus important personnage. c'est de garder et montrer son propre pouvoir comme un résultat des mesures parfois insupportable et respecter ce des autres autour de soimême. Au même temps. était vole par Auguste et l'a laisse nue. a une vue différente de l'honneur." En ce contexte. comme le mot honneur que j'ai discute avant. Emilie.vengeance). l'honneur est tenir votre promets et sa parole. La première fois qu'Emilie utilise le mot vertu est en Acte I Scène II "La vertu nous y jette. sa famille et l'a force de se lui subjuguer.

Auguste. qui vous dirait serait évidemment la fin de la mort tragique et prématurée des amoureux. Cinna se dit "Donne un plus digne nom au glorieux empire. A la fin de la pièce. Quelle drame Corneille a pouvait créer. Acte II Scene I)" Pour justifier ses actions contre l'empereur. pourquoi cette changement d'avis dans la dernière scène du dernier acte? Quelles forces divines ont chuchote dans l'oreille du "maitre de . (Cinna a Auguste. pas du sang qui coule dans des petits fleuves qui deviennent des coeurs . Alors.cette fois c'est un résultat de la vengeance qui suppure dans les veines de notre chère Emilie. Du noble sentiment que la vertu m'inspire" La vertu devient une aide. Ils se trouvent dans une situation moins agréable avec leur beau-père.quelle dommage! Mais évidement l'audience français du 17eme a adore la pitié et la grâce que Auguste donne les amants. genre Shakespeare "Roméo et Julie". tout en proclamant en haute voix leur amour aux lecteurs. A l'autre cote on trouve un sens plus cache chez Cinna: "A ces rares vertus qui vous ont fait monarque. amis il a décidé de laisser Auguste les épargner. Il n'y a pas de guillotine. ou une voix interne qui est prédéterminée a servir chaque individu dans une manière qui leur faut.

Cinna et Emilie. Globalement. par nature. un chef-d'oeuvre du 17eme siècle avec ses monologues désespérés et conspirations alimente par l'amour.l'univers" et lui ont dit qu'il faut agir dans une manière compatissante. notre instinct de survivre et notre nature humaine qui est. égoïste. Cinna est. peut-être. mais si on lire entre les lignes on trouve une commentaire (peut-être il n'y a pas de commentaire on ne sais jamais) sur la psychologie des humains. L'honneur pour eux vaut plus que plein de choses et qu'ils ce oubliaient pour la miséricorde d'un tyran m'étonne. qui leur a donne une frappe pour soudainement décider que Auguste n'est pas trop mal après avoir voulu un meurtre vindicatif? A mon avis. cette changement d'esprit n'est pas assez croyable. .