Vous êtes sur la page 1sur 3

TS2 DM4 27/11/2008

Exercice 1. Du chlore dans les eaux souterraines.


1. 35 et 37 représentent les nombres de masse. C'est à dire le nombre de nucléons (protons + neutrons)
présents dans ces noyaux isotopes.
2. Des noyaux isotopes possèdent le même nombre de protons mais un nombre de neutrons différent.
3. Le noyau ;Cl contient 17 protons et 36 - 17 = 19 neutrons.
4.
 36
17
Cl → 36
18
Ar + 0
1
e .
 Au cours d'une transformation nucléaire, il y a conservation du nombre de charges et du
nombre de nucléons.
 Un électron est libéré au cours de cette désintégration, il s'agit de radioactivité de type –.
 Le temps de demi vie est la durée au bout de laquelle la population des noyaux a été divisée
par 2.
5.
a) La constante radioactive s’exprime en s-1 dans le système international d’unités.
ln 2 ln 2 ln 2 ln 2
b) t1/2 = , donc  = →= = = 7,3010–14 s–1
 t1 / 2 t1 / 2 301  10  3 , 156  10 7
3

6.
m m t V 13 , 5 . 10  3  1 , 5
a) n= et t = soit m = t×V donc n (Cl) = = = 5,710–4 mol .
M (Cl ) V M (C l ) 35 , 5
b) Soit NT le nombre total de noyaux de chlore dans la bouteille. NT = n×NA
N –13
D’après le texte :  7 , 0  10  13 → N = 7,010  NT → N = 7,010–13  n(Cl)  NA
NT

N = 7,010–135,710–46,021023 = 2,4108 noyaux


ln 2 ln 2
c) A(t) =  ×N(t) = ×N(t) → A(t) =  2,4108 = 1,75.10–5 Bq
t1 / 2 301 . 10  3 , 156 . 10 7
3

d) le nombre moyen de désintégrations par jour est


:
n = 1,75.10–5. 24. 3600 = 1,5 désintégration/jour
7. Datation d’une eau souterraine.  ln 2 t
a) N(t) = N0 e–t = N 0 e t 1/ 2

ln 2
 t
38 N (t) ln 2 N (t) N (t) t 1/2
b) N(t) = N0 → =e = 0,38 → - ×t = ln → t = – ln ×
t1/ 2
100 N0 t1 / 2 N0 N0 ln 2

301  10
3

t = - ln(0,38) = 4,2105 ans.


ln 2
8.
a)
b)

c) 
 Si → e

+ 

P (radioactivité -)

 P → e

+ 

S (radioactivité -)
TS2 DM4 27/11/2008

d)
 A(t) = N(t) = N0 e–t = A0 e–t
 ln A = ln A0 - t = - t + ln A0 . Donc ln A est une fonction affine décroissante de t
d’ordonnée à l’origine ln A0 et de coefficient directeur - Ce qui est conforme au
graphe.
Δln  5,0−0,8
   5,25×10-3 an-1 → 5,25×10-3 an-1
Δt 0−800
ln  ln 2
 t½ = → t½ = = 132 ans.
 5,25×10 −3
 On ne peut utiliser le silicium 32 pour dater cette eau car t½ est trop faible par rapport à
l’âge de la nappe. L’activité serait trop faible car t >> 7t½.

Exercice 2. Décomposition d’une eau oxygénée.


I. À propos du protocole.
1 . Les ions fer (II) catalysent la réaction.
2 . Une pipette jaugée de 10 mL pour plus de précision.
3 . L'eau glacée permet de stopper la réaction pour pouvoir titrer l’eau oxygénée restante.
4.
5. Après l’équivalence le réactif titrant MnO est en excès
la solution dan le bécher est donc violette.
CS
Burette solution titrante 6. Le facteur de dilution est F = = 10. On doit
de permanganate de C
potassium
Potence V
donc prélever V S = = 20 mL et non 10 mL de
F
solution et les verser dans une fiole jaugée de 200 mL.

Bécher solution titrée eau


oxygénée

Agitateur magnétique

II. Étude de la réaction de décomposition de l'eau oxygénée à la température θ1 = 20° C.


1.

O
équation de la réaction H2O2(aq) = 2(g) + H2O

état du système avancement n(H2O2) n(O2) n(H2O)


état initial 0 n  grande
En cours x n x 1/2x grande

n x n x x
2. n(H2O2) = n x → [H2O2] = =  = [H2O2]0 - .
V V V V
TS2 DM4 27/11/2008
1 dx
3. v(t) = .
V dt
x dx
4. [H2O2] = [H2O2]0 - → x = [H2O2]0V0 - V0 [H2O2] → = - V0 d[H2O2]
V dt dt
1 dx
v(t) = = - d[H2O2]
V dt dt
5.
a) v(t) est l’opposé du coefficient directeur de la tangente à la courbe [H 2O2] = f(t).
b) La vitesse diminue au cours du temps car [H 2O2] diminue. v ( t1) = 16 mmol.L-1.min-1 et
v ( t2) = 1,1 mmol.L-1.min-1
c) Durée nécessaire pour que l’avancement atteigne la moitié de sa valeur finale.
n n n n [H O ]
d) xf = xmax = n0 donc x(τ1) =  → [H2O2](τ1) =   0 = 0 =    →
 V 2V 2V 
[H2O2](τ1) = 27,5 mmol.L-1 τ1 ≈ 15 min
III.

[H2O2] = f(t)
[H 2O 2](mmol/L)

60

50 τ2 ≈ 10 min < τ1
40
Courbe 1 Car la réaction est plus rapide à 40°C.

30

20 Courbe 2

10
τ2 τ1
0 t (min)
0 5 10 15 20 25

IV. Expression de la concentration en H2O2 restant en fonction du temps.

A l’équivalence les réactifs ont été mélangés dans les proportions de leurs nombres stœchiométriques :
nMnOE nHOi CKMnO× V [HO]× V 5CKMnO× V
= → = → [HO] =
    V