Vous êtes sur la page 1sur 5

CONTEXTE D'INTERVENTION

Camp de déplacés – Site de Moribabougou

Suite aux violentes et soudaines pluies qui ont provoqué des inondations dans les zones périurbaines
non loties de la ville de Bamako (Mali), de nombreuses habitations ont été détruites ou tout du moins
fortement inondées. Depuis 36 heures, 10 000 personnes originaires de ces quartiers se sont
regroupés en urgence sur le site de Moribabougou en bordure de rivière. Les premières estimations
montrent un nombre de familles estimé autour de 1 250.
Le site de Moribabougou est une ancienne ferme qui est fermé depuis de nombreuses années. Cette
zone est connue pour sa recrudescence en maladies comme le paludisme ou l'onchocercose et a donc
été abandonné par l'université. Il n’y a pas de réseau d’adduction d’eau. Les toilettes à chasse d'eau
ont toutes été bouchées depuis que le site est laissé à l'abandon, elles sont donc inutilisables. Les
gens sont arrivés sans aucun bagage ni équipement. Ils viennent de recevoir des bâches et ont monté
des abris provisoires en bordure de rivière sur une zone à proximité de la rivière qui leur est utile pour
les besoins vitaux en eau et en hygiène. De plus, bien que sans drainage et donc rapidement boueux,
ce site leur permet d'être à l'abri de potentielles autres inondations (pas de montée des eaux dans cette
zone).
Depuis leur arrivée, les gens boivent l'eau de la rivière directement. Il existe un puits non protégé sur le
site, mais il n'est utilisé que par une faible partie de la population : trop de queue pour s'approvisionner
en eau et absence d'ustensiles de collecte et de stockage de l'eau.
L'hygiène corporelle de base est assurée dans la rivière directement, généralement au plus près de la
rive ou au moment de la collecte de l'eau à la rivière. Pour faire leur besoin, les gens vont soit dans la
rivière (généralement en journée soit un peu à l'écart de leur tente à l'air libre à la tombée de la nuit).
Au niveau de la rivière, il n'y a pas vraiment de zones prédéfinies pour les activités quotidiennes
d'approvisionnement en eau, pour l'hygiène corporelle et pour la défécation.

Votre rôle :

En tant que responsable du secteur Eau Hygiène Assainissement de votre organisation, vous êtes
nommé en tant que coordinateur des activités WASH sur ce camp. Après une rapide évaluation des
besoins, vous en concluez que les actions à entreprendre sont regroupés en 4 groupes :
- Analyse de la qualité de l'eau et étude des moyens de traitement de l'eau au niveau des
familles,
- Mise en place d'un réseau d'approvisionnement en eau potable,
- Distribution de kits familiaux et activités de sensibilisation à l'hygiène,
- Mise en œuvre d'installations sanitaires.

Vous décidez que ces activités seront chacune réalisées en 4 étapes afin de couvrir les besoins
d'urgence en Eau Hygiène Assainissement d'ici à lundi midi. Pour se faire, vous disposez de 4 équipes
de travail qui peuvent travailler sur les différentes activités à des étapes différentes.

Vous définissez un plan d'action détaillé pour chaque activité et pour chaque étape. Il vous guidera
dans la réalisation des objectifs de chaque étape. Face à l'urgence de la situation, vous ne pouvez pas
vous permettre de ne pas finir les objectifs décrits pour chaque étape; les activités devront donc être
réalisées dans le temps imparti. Afin de favoriser l'échange d'informations et la capitalisation des
actions, vous devrez à chaque étape de cette réponse d'urgence faire un point précis avec les équipes
qui prendront le relais pour l'étape d'après, ainsi que pour la capitalisation d'expériences.

Formation eau, hygiène et assainissement en situation d’urgence, Février 2011


Atelier "Chaine de l'eau" et « Analyse et traitement de l'eau à domicile"

Chaine de l’eau
- Etape 1 : Sous-groupe A
o Localisation des équipements de traitement et des points d'eaux publics
o Installation du système de pompage et du réservoir de sédimentation assistée
o Installation et estimation du débit de pompage
o Remplissage du réservoir et décantation-floculation dans le réservoir
A la fin de l'étape, vous devez documenter vos activités (types, moyens nécessaires, contraintes,
avantages/inconvénients) pour la capitalisation de mardi matin.
Afin de favoriser l'échange d'informations et la capitalisation des actions, vous devrez à chaque étape
de cette réponse d'urgence faire un point précis avec les équipes qui prendront le relais pour l'étape
d'après, ainsi que pour la capitalisation d'expériences

- Etape 2 : Sous-groupe B
o Installation d'une branche du réseau de distribution
o Installation du réservoir de stockage
o Remplissage du réservoir et chloration
o Installation de la borne-fontaine
o Mise en service du réseau
A la fin de l'étape, vous devez documenter vos activités (types, moyens nécessaires, contraintes,
avantages/inconvénients) pour la capitalisation de mardi matin.

"Analyse et traitement de l'eau à domicile"


Vous devez faire une analyse de la qualité de l'eau en fonction de la situation et de l'avancée de la
mise en œuvre du réseau de distribution.

- Etape 1 : analyse de la qualité de l'eau de la rivière


o Analyse physico-chimique de base
o Définition des doses de floculant par jar test

- Etape 2 :
o Préparation de la solution mère de chlore et jar-test
o Analyse du chlore résiduel libre au robinet de la rampe de distribution

De plus, pour chaque étape, il est prévu de faire :


- une analyse du pH et du chlore résiduel libre du robinet dans le laboratoire
- la désinfection de l'eau par les moyens suivants :
o Aquatab (mesurer le chlore résiduel après traitement),
o PUR (utiliser l'eau du puits et mesurer la turbidité avant et après),
o Filtre à bougie

A la fin de l'étape, vous devez documenter vos activités (types, moyens nécessaires, contraintes,
avantages/inconvénients) pour la capitalisation de mardi matin.
Atelier "Assainissement"

Le groupe est réparti en 2 sous-groupes.

Vous proposez de construire des infrastructures sanitaires de base pour empêcher la défécation à l'air
libre et directement à la rivière.
En fonction du matériel, des moyens humains et du temps disponible, vous établissez un plan d'action
différent pour chaque étape.

- Etape 1 : Construction d'aires de défécation ou de feuillées


o Nombre et dimensionnement des ouvrages
o Construction d'une dalle en béton armé en prévision de la construction de latrines à
moyen terme
o Construction d'un bloc de feuillées améliorées
o Revue comparative des 2 systèmes en places
o Installation d’un point de lavage des mains
A la fin de l'étape, vous devez documenter vos activités (types, moyens nécessaires, contraintes,
avantages/inconvénients) pour la capitalisation de mardi matin.

- Etape 2 : Construction d'une latrine à fosse simple


o Nombre de latrines et dimensionnement de l'ouvrage
o Construction d'une latrine
o Installation d'un point d'eau
A la fin de l'étape, vous devez documenter vos activités (types, moyens nécessaires, contraintes,
avantages/inconvénients) pour la capitalisation de mardi matin.

- Etape 3 : Construction de douches et des sytèmes de drainage


o Nombre de douches et dimensionnement
o Dimensionnement du puit perdu du point d'eau
A la fin de l'étape, vous devez documenter vos activités (types, moyens nécessaires, contraintes,
avantages/inconvénients) pour la capitalisation de mardi matin.
Atelier "Analyse et traitement de l'eau à domicile"

Vous devez XXXXXXXXXXXXXXXXXX

- Etape 1 : XXXXXXXXXXXXXX

- Etape 2 : XXXXXXXXXXXXXX

- Etape 3 : XXXXXXXXXXXXXX

- Etape 4 : XXXXXXXXXXXXXX

De plus, pour chaque étape, il est prévu de faire :


- XXXXXXXXXXXXX

A la fin de l'étape, vous devez avoir renseigné toutes les informations de la fiche d'activité terrain
spécifique.
Fiche d'activités

Date
Atelier
Etape
Activités réalisées
Résultats produits
Difficultés rencontrés
Recommendations