Vous êtes sur la page 1sur 3

ENSA Tétouan Année universitaire 2018-2019

GC2

Module: Construction métallique


Projet 2: Vérification au voilement d’un panneau d’âme de PRS muni de raidisseurs
Corrigé

Les caractéristiques géométriques du PRS sont: h =1500mm , d =1420mm , bf = 400mm , t w =15mm ,


t f = 40mm , A = 533cm2 . L’âme comporte des raidisseurs intermédiaires espacés de a = 2840mm (a/d=2).

Figure 1

Le PRS est sollicité par les efforts : NSd = 700kN , VSd =1500kN et MSd = 4000kN.m .
235 235
La nuance d’acier est S.235 pour laquelle ε = = = 1 , soit ε = 1 et η = 1.2 .
fy 235
* Détermination de la classe de la section:
c 200
En consultant le tableau 5.3.1.(3) de l’Eurocode 3, on a pour la semelle: = = 5 < 9ε = 9 . Donc la
tf 40
paroi semelle est de classe 1.
En consultant le tableau 5.3.1.(1) de l’Eurocode 3, on a pour l’âme:
d 1420
= = 95 ∈ [83ε,124ε ] = [83,124] . Donc la paroi âme du profilé est de classe 3.
tw 15
En résumé, la section du PRS est de classe 3.

* Critère de vérification au voilement:


h w 31
La vérification au voilement est nécessaire si: > ε k τ . Ici, t w =15mm , h w = d =1420mm , ce qui
tw η
1.2×1420
donne: kτ < = 3.664 .
31×15
On est en présence de raidisseurs avec a = 2840 > h w = 1420 , donc on utilise la formule suivante du
2
h 
coefficient de voilement: k τ = 5.34 + 4  w  . Ce qui donne: k τ = 6.34 . D’où k τ = 2.518 < 3.664 . Il faut
 a 
donc procéder à la vérification du voilement.

1
* Vérification du voilement:
 χ w f yw t w h w ηf yw t w h w 
La valeur de calcul de la résistance au voilement est donnée par: Vbw;Rd = min  , 
 γ M1 3 γ M1 3 
avec γ M1 = 1.1 et f yw = 235MPa .
hw
L’élancement réduit de voilement est : λ w = , ce qui donne: λ w =1.0053 .
37.4 t w ε k τ
0.83 0.83
Comme = 0.6917 <λ w <1.08 , on prend χw = , soit χw = 0.8256 .
η λw
D’où Vbw;Rd = min{2.169,3.153} , soit Vbw;Rd = 2169kN .
La réserve du moment fléchissant pouvant être reprise par les semelles est donnée par: Mf ;Rd − MSd avec
1
MSd = 4000kN.m et M f ;Rd = (bfi t fi )f yi h m où γ M0 = 1.1 . Le calcul donne: M f ;Rd = 4990kN.m et la
γ M0
réserve est : M f ;Rd − MSd = 990kN.m . Il en résulte qu’une participation des semelles peut être considérée.

bf t f2 f yf   MSd  
2
 16bf t f2 f yf 
Donc Vb;Rd = Vbf ;Rd + Vbw;Rd avec Vbf ;Rd = 1−  
 , c = a  0.25 +  et γ M1 = 1.1 . En
cγ M1   Mf ;Rd   
 t h 2
f 

  w w yw

effectuant le calcul, on obtient: c =1671mm et Vbf ;Rd = 29.25kN . D’où Vb;Rd = 2198kN.m . Cette valeur
est à comparer à la valeur de calcul de l’effort tranchant: VSd =1500kN . On vérifie que
VSd =1500kN < Vb;Rd = 2198kN . Le voilement est vérifié.

* Vérification de l’interaction avec l’effort normal:


La valeur de calcul du moment résistant réduite par l’effort normal est:
  NSd 
M = M  1−   . Avec M f ;Rd = 4990kN.m , NSd = 700kN ,
  (Afs + Afi )f yf / γ M 0 
f ;Rd f ;Rd


A fs = A fi = 400 × 40 = 160cm 2 , f yf = 235MPa et γ M0 = 1.1 , on obtient: M f ;Rd = 4525kN.m .

bf t f2 f yf   MSd  
2

En calculant Vbf ;Rd = 1−    , on obtient: V


 
bf ;Rd =17.88kN . D’où Vb;Rd = 2187 kN.m . Le

cγ M1   Mf ;Rd  

 
voilement est vérifié.

* Vérification de l’interaction avec l’effort normal, l’effort tranchant et le moment fléchissant:


On est dans le cas où VSd > 0.5Vbw;Rd et MSd ≤ M 
f ;Rd , il faut donc vérifier les interactions avec l’effort
normal et le moment fléchissant.
L’interaction se traduit par une réduction de la valeur de calcul de la résistance au voilement selon:
2
MSd  M 
f ;Rd
 VSd 
+ 1−  2  −1 ≤1 . Dans cette formule, MSd = 4000kN.m , VSd =1500kN ,
M p;Rd  M p;Rd   V bw;Rd


 
NSd = 700kN , M f ;Rd = 4525kN.m , Vb;Rd = 2187 kN.m , M p;Rd = Wp f y , f yf = 235MPa et γ M0 = 1.1 .

  h − tf 
2
d 3
Sachant que: Wp = 2 Af   , soit Wp = 30920cm , on obtient: M p;Rd = 7266kN.m .
+ tw
  2 
 8
2
MSd  M 
f ;Rd
 VSd 
Le premier membre du critère est: + 1−  2  −1 = 0.6026 . Le voilement est vérifié.
M p;Rd  M p;Rd   V bw;Rd

2
* Vérification des raidisseurs:
Comme l’effort tranchant est justifié, les raidisseurs n’ont aucun excès d’effort tranchant à reprendre. Ils
a
doivent avoir par contre une inertie minimale. Comme =1.893 ≥ 2 , l’inertie minimale est déterminée
hw
par: Is ≥ 0.75h w t 3w , soit Is ≥ 380cm4 .