Vous êtes sur la page 1sur 23

MASTER I TFA 2019/2020 1

Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N


MASTER I TFA 2019/2020 2
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

CHAPITRE I

La qualité de l’air
MASTER I TFA 2019/2020 3
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

Figure 1: Les pollutions de l’air


MASTER I TFA 2019/2020 4
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

Qualité de l’air

• L’air constitue le premier des éléments nécessaires à la vie, chaque jour environ 15 000 litres
d‘air circulent dans nos voies respiratoires.

• Cet air que nous respirons n’est jamais totalement pur. Il contient 78% d’azote, 21%
d’oxygène, 0,9% d’argon. Le 0,1% restant est constitué d’une grande variété de composés
plus ou moins agressifs pour l’homme et son environnement

Figure 2 : les couches de l’atmosphère


MASTER I TFA 2019/2020 5
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

Tableau1 : Pourcentage des gaz dans l’atmosphère

• Un air propre est considéré comme une condition fondamentale de la santé et du bien-être
humains. Toutefois, la pollution de l’air continue de représenter une menace importante
pour la santé partout dans le monde.

• Chacun d’entre nous a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la


santé, donc de respirer un air de qualité. Pourtant, on rejette dans l’atmosphère des
substances qui altèrent la qualité de l’air et affectent notre santé.

• Les polluants dans l’air que nous respirons peuvent mettre en danger la santé humaine et
dégrader les écosystèmes, influencer aussi le climat, provoquer des nuisances diverses
(perturbation des productions agricoles, dégradation du bâti, odeurs gênantes…). Mais d’où
vient cette pollution et quelles sont les substances qui la provoquent?

• Les facteurs naturels ne suffisent pas à expliquer la dégradation de la qualité de l'air que l'on
observe .Les activités humaines y contribuent pour une large part.
MASTER I TFA 2019/2020 6
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

L’origine des polluants

• Les polluants dans l’air extérieur proviennent pour une part des activités humaines :

• Les transports

• les bâtiments (chauffage au bois)

• l’agriculture par l’utilisation d’engrais azotés, de pesticides et les émissions gazeuses


d’origine animale

• le stockage, l’incinération et le brûlage à l’air libre des déchets

• les industries et la production d’énergie

Les polluants atmosphériques peuvent aussi avoir une origine naturelle.

• Ils sont émis: par les éruptions volcaniques qui envoient dans l’atmosphère d’énormes
quantités de gaz (SO2)

• par des plantes qui produisent des pollens, dont certains sont responsables d’allergies
respiratoires

• par la foudre qui émet des oxydes d’azote et de l’ozone ;

• par les incendies qui produisent des particules fines et des gaz (CO, CO2…) ; participent ainsi
à "l'effet de serre".

• par l’érosion qui produit des poussières minérales reprises par le vent et déposées
quelquefois très loin de leur lieu d’origine
MASTER I TFA 2019/2020 7
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

Figure3 : Origine des polluants de l’air.

La pollution apparaît essentiellement sous deux formes :

 gazeuse : présence de gaz nouveaux ou augmentation de la proportion d'un gaz


existant naturellement,
 solide : mise en suspension de poussières

La nature des polluants

• Les polluants de l’air sont des agents chimiques, physiques ou biologiques qui affectent à
court ou à long terme la santé des êtres vivants (principalement par inhalation, mais aussi
par contact) et des écosystèmes (en se déposant sur les sols et les végétaux ou dans l’eau).

• Ces toxiques sont habituellement répartis en deux catégories : ceux, primaires, qui émanent
directement d’une source de pollution (automobile, chauffage résidentiel…) ; et ceux,
secondaires, formés suite à l’interaction des polluants primaires entre eux ou de leur
transformation physico-chimique sous l’effet de conditions météorologiques particulières
(rayonnement solaire, température…).
MASTER I TFA 2019/2020 8
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• Les particules sont des polluants complexes, couramment classées par taille, en fonction de
leur diamètre en micromètres.

• Les PM 10 sont des particules en suspension dans l'air dont le diamètre est inférieur à 10
micromètres, d'où leur nom anglais de particulate matter 10, ou PM 10 en abrégé (particules
de moins de 10 micromètres de diamètre).

• PM2,5 (particules de moins de 2,5 micromètres de diamètre).

• les PM 1 (particules très fines inférieures à 1 micron) ;

• les PM 0,1 (particules ultrafines inférieures à 0,1 micron) ou nanoparticules

Figure 4 : Comparaison de la taille des particules fines

La santé publique menacée

• Les polluants ont des effets sur la santé en fonction de :

• leur taille, ils pénètrent d’autant plus profondément dans l’appareil respiratoire et sanguin
que leur diamètre est faible ;

• leur composition chimique, ils peuvent contenir des produits toxiques ;

• la dose inhalée ;

• l’exposition spatiale et temporelle ;


MASTER I TFA 2019/2020 9
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• l’âge, l’état de santé, le sexe et les habitudes des individus.

• Nous pouvons également être exposés à des produits nocifs. Les risques sont encore plus
sensibles pour des personnes fragiles (enfants, personnes âgées, malades, etc.)

L’effet de serre

• Une partie des rayons émis par le soleil traverse l’atmosphère pour atteindre le sol de la
Terre. Le sol renvoie à son tour de la chaleur vers l’espace.

• Cependant une partie de cette chaleur est piégée dans l’atmosphère par les gaz à effet de
serre qui s’y trouvent (CO2, CO, CFC, NOx, CH4).

• Ces gaz jouent en fait le même rôle que les vitres d’une serre de jardin :

• ils retiennent la chaleur et la réfléchissent sur la Terre qui se réchauffe.

Figure5 :l’effet de serre

• Aujourd’hui, on parle beaucoup du danger de l’effet de serre, phénomène naturel qui s’est
accentué depuis quelques années. A cause de la pollution issue des activités humaines,

• les gaz à effet de serre sont de plus en plus nombreux dans l’atmosphère. Ils piègent donc
plus de chaleur ce qui accroît le réchauffement de la Terre

Les conséquences possibles du renforcement de l’effet de serre

• Une élévation du niveau de la mer, due à la fonte des glaces des pôles nord et sud et à la
dilatation du volume des océans. Le niveau des mers pourrait s’élever de 25 cm d’ici 2050 et
de 60 cm d’ici 2100
MASTER I TFA 2019/2020 10
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• Des perturbations climatiques provoqueraient beaucoup plus de sécheresses

• L’équilibre de la nature serait bouleversé

• Selon certaines estimations, il faudra ajouter en 2025, 3 degrés supplémentaires à la


température moyenne de la planète.

• Le dépérissement de certaines forêts qui s’adapteraient mal à la rapide évolution du climat.

À ne pas confondre la couche d’ozone dans la stratosphère qui nous protège et


l’ozone de la troposphère, gaz polluant et oxydant qui menace notre santé !

• le coût de la pollution de l’air varie significativement d’un pays à l’autre, en Chine l’on
chiffre l’impact de la pollution sur la santé à environ 1 400 milliards de dollars en 2010. En
Inde, ce coût estimé s’élève à 500 milliards de dollars. En comparaison, en France le chiffre
est de 54 milliards de dollars

Figure 6: l impact de la pollution sur la santé humaine selon (OMS) (7millions morts par an)

Exemple : le CO

• Le monoxyde de carbone, qui est le résultat du mauvais fonctionnement d’appareils de


chauffage, du tabagisme ou de la pollution automobile. Une concentration anormale peut
entraîner la mort assez rapidement. Le CO est la première cause de mortalité par
intoxication.

• CO très toxique
MASTER I TFA 2019/2020 11
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

– fixation sur le fer de l’hémoglobine à la place d’O2

– difficilement réversible
MASTER I TFA 2019/2020 12
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

Mesurer la qualité de l'air

• Les COV, ou composés organiques volatils, qui comprennent entre autres les
formaldéhydes, benzène, naphtalène, trichloréthylène et tétrachloroéthylène. Ils peuvent
provenir aussi bien de la décoration que du mobilier et des objets. Une concentration trop
importante peut avoir des conséquences graves sur la santé.

• Les particules fines, qui peuvent être provoquées par des activités culinaires, les produits
de nettoyage, la fumée de tabac ou l’air extérieur. Elles aussi peuvent avoir un impact non
négligeable sur la santé à long terme.

• mesurer également l’acide cyanhydrique, un composant présent dans les pesticides, la


fumée de tabac et la pollution automobile

• Mesurer La polénisation
MASTER I TFA 2019/2020 13
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

(A)

(B)

Figure7: station de mesure de la qualité de l’air (A) ; méthodes utilisées pour le traitement
des données sur la qualité de l’air (B).
MASTER I TFA 2019/2020 14
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

Figure 8 : L’utilisation des plantes comme bioindicateurs de pollution

Conseils généraux

• Ne fumez pas dans le logement

• Ne coupez pas votre système de ventilation

• Luttez contre l’humidité

• Attention aux produits aérosols contenant des gaz irritants

• Evitez les nids à poussière qui sont de véritables réservoirs à allergènes

• Entretenez tous les ans les chaudières et vérifiez les dates de validité des tuyaux de
raccordement

Limiter la pollution de nos logements est une nécessité. Renouveler l’air est essentiel pour
évacuer les odeurs et les polluants, éliminer l’excès d’humidité et assurer le bon
fonctionnement des appareils à combustion.
MASTER I TFA 2019/2020 15
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

CHAPITRE II

Contaminants métallique &

Organique
MASTER I TFA 2019/2020 16
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

Contaminants métallique et organique

• Un contaminant qualifie un élément organique ou chimique, ou une substance contenue


dans l’environnement (air, eau, sédiments, etc.) en quantité anormale (c'est à dire non
naturelle). Un excès de contaminants peut aboutir à une contamination

• les métaux sont des composés inorganiques : ce sont des minéraux. Les métaux "lourds"
sont ainsi qualifiés du fait de leur densité élevée.

• Les principaux métaux lourds sont le plomb, le cadmium, le mercure, l'arsenic et dans une
moindre mesure, le chrome et le nickel.

• L'histoire des métaux lourds est étroitement liée à la civilisation. L'or, l'argent, le cuivre ont
permis de fabriquer les premières pièces de monnaie.

• Sans métaux lourds, il n'y aurait pas eu de distribution d'eau potable à Rome par les
canalisations en plomb.

• L'homme a utilisé le métal lourd et continu à les utiliser. Parfois avec excès, souvent avec
inconscience. Ou pire, en toute conscience.

• Si les métaux lourds ont fait la civilisation, ils peuvent aussi la défaire. Car les métaux lourds
sont aussi des toxiques puissants

Mercure

• Les caractéristiques du mercure

• c'est le seul métal liquide à température ambiante.

• Il se divise par l'agitation en fines gouttelettes.

• C'est aussi le seul métal dont la température d'ébullition soit inférieure à 650° (357°) ;

• c'est un métal toxique.

• Une toxicité du mercure qui vient de son extrême volatilité (puisqu'il peut être facilement
respiré),

• de sa relative solubilité dans l'eau et les graisses (il peut être facilement transporté dans le
corps),
MASTER I TFA 2019/2020 17
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• et de sa capacité à se lier avec d'autres molécules qu'il va modifier ou dont il va transformer


les fonctions.

Les formes du mercure

• Sur le plan physico-chimique, le mercure est un métal qui change facilement de forme et de
propriétés. Très volatil, il passe aisément de l'état liquide à l'état gazeux à température
ambiante.

• En présence d'oxygène, le mercure s'oxyde très facilement passant de l'état métallique (Hg 0),
liquide ou gazeux, à l'état ionisé (Hg2+). C'est aussi un métal qui s'associe facilement aux
molécules organiques formant de nombreux dérivés mercuriels.

Le mercure métallique ou inorganique qui prend lui-même trois formes différentes :

• le mercure métallique élémentaire, sous forme liquide (noté Hg°). C'est le mercure classique,
sous sa forme la plus connue, qui était utilisé dans les thermomètres.

• Le mercure sous forme gazeuse (noté Hg°). Le mercure, en chauffant, se transforme en


vapeur.

• le mercure inorganique, sous forme ionique. C'est ce qu'on appelle les atomes de mercure
(notés Hg2+ )

• le mercure organique

• L'autre grande famille est constituée par le mercure organique, quand il se combine avec une
molécule contenant du carbone, à la base de tout élément vivant (ou qui a été vivant).

La toxicité du mercure

• D'où vient la toxicité du mercure ?

• Le mercure est un métal très réactif au milieu dans lequel il se trouve (température,
composition chimique...).

• Il peut se lier dans l'organisme aux molécules constituant la cellule vivante (acides
nucléiques, protéines...) modifiant leur structure ou inhibant leurs activités biologiques.

• L'intoxication par le mercure s'appelle l'hydrargie ou hydrargyrisme,


MASTER I TFA 2019/2020 18
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• caractérisée par des lésions des centres nerveux se traduisant par des tremblements, des
difficultés d'élocution, des troubles psychiques.

• le mercure est repéré comme un élément toxique, et plus particulièrement néphrotoxique,


c'est-à-dire agissant sur les reins, et neurologique, c'est-à-dire agissant sur le système
nerveux.

• Les symptômes sont des troubles mentaux plus ou moins graves, une salivation excessive,
des douleurs abdominales, des vomissements, de l'urémie (accumulation d'urée liée à une
insuffisance de la fonction rénale).

Le plomb

• Le plomb est un élément chimique de symbole Pb et de numéro atomique 82.

• Le mot et le symbole viennent du latin plumbum.

• Le plomb est une substance toxique qui s’accumule dans l’organisme et a une incidence sur
de multiples systèmes organiques. Il est particulièrement nocif pour les jeunes enfants.

• Le plomb se diffuse dans l’organisme pour atteindre le cerveau, le foie, les reins et les os. Il
est stocké dans les dents et les os, où il s’accumule au fil du temps. Pour évaluer l’exposition
humaine, on mesure généralement la concentration de plomb dans le sang.

• Le plomb est un contaminant de l’environnement, toxique et écotoxique dès les faibles


doses. Les maladies et symptômes qu’il provoque chez l’homme ou l’animal sont regroupées
sous le nom de saturnisme.

• Les métaux lourds comme le plomb et le mercure peuvent endommager les systèmes
neurologique, endocrinien et reproducteur chez différentes espèces sauvages.

Une exposition accrue aux métaux lourds peut causer ce qui suit :

• perte de poids, faiblesse

• cécité, paralysie musculaire, crises

• risque accru de prédation

• susceptibilité accrue aux maladies et infections


MASTER I TFA 2019/2020 19
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• patrons modifiés sur le plan des comportements en matière de recherche de nourriture,


perte d’appétit

• capacité réduite à se reproduire

Polluants Organiques Persistants (POP)

• Le terme POP (Polluants Organiques Persistants) recouvre un ensemble de substances


organiques qui possèdent 4 propriétés. Elles sont :

• persistantes : la substance se dégrade « lentement »,

• bioaccumulables : la substance « s’accumule » au sein des êtres vivants,

• toxiques : l’exposition à la substance est susceptible de provoquer des effets nocifs,

• mobiles sur de grandes distances : mesure de concentrations élevées loin des points de rejet.

• sont des composés organiques qui, à des degrés divers, résistent à la dégradation
photolytique, biologique et chimique.

• Les POP sont souvent halogénés et se caractérisent par une faible solubilité dans l’eau et
une solubilité élevée dans les lipides, ce qui entraîne leur bioaccumulation dans les tissus
adipeux.

• Ils sont également semi volatils, ce qui leur permet de se déplacer sur de longues distances
dans l’atmosphère avant de se déposer.

• Il existe de nombreuses formes différentes de POP, tant naturelles qu’anthropiques, mais les
POP réputés pour leur persistance et leur bioaccumulation comprennent un grand nombre
des insecticides organochlorés comme la dieldrine, le DDT, le toxaphène et le chlordane,

• ainsi que plusieurs produits ou sous-produit chimiques industriels, notamment les biphényles
polychlorés (BPC), les dibenzo-p-dioxines (dioxines) et les dibenzo-p-furanes (furanes).

• Nombre de ces composés ont été ou continuent d’être utilisés en grandes quantités et, en
raison de leur persistance dans l’environnement, ils peuvent être bioaccumulés et
bioamplifiés

• Les POP sont également remarquables par leur semi-volatilité, une propriété physico-
chimique qui leur permet d’exister sous forme de vapeur ou adsorbés sur des particules dans
l’atmosphère, ce qui facilite leur transport sur de longues distances dans l’atmosphère.
MASTER I TFA 2019/2020 20
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• Les humains peuvent être exposés aux POP par leur alimentation, des accidents du travail et
l’environnement. L’exposition aux POP, qu’elle soit aiguë ou chronique, peut être associée à
une foule d’effets nocifs, et même à des maladies et à la mort

• Plus récemment, certains POP ont également été associés à une baisse de l’immunité chez
les enfants et à une augmentation concomitante des infections,

• à des anomalies du développement, à des troubles neurocomportementaux, ainsi qu’au


cancer et à l’induction ou à la promotion de tumeurs.

Certains auteurs considèrent également que des POP peuvent représenter un facteur de risque
important dans l’apparition du cancer du sein chez les humains

Pesticide: tout produit utilisé pour détruire ou contrôler un organisme considéré comme nuisible :
Insecticides, herbicides, fongicides, microbiocides, rodenticides.

Législation européenne: Produits de protection des plantes (phytosanitaires)

Produits phytopharmaceutiques (PPP)

Herbicides – Fongicides – Insecticides


Pesticides
Biocides

Désinfectants – Produits de traitement du

bois – Insecticides à usage domestique


Les pesticides sont des xénobiotiques.
MASTER I TFA 2019/2020 21
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• Le xénobiotique est une substance qui se comporte comme un toxique vis à vis d'un
organisme et de son environnement.

• Poison = 2 dimensions : toxique + organisme

• Xénobiotique = 3 dimensions : toxique + organisme + environnement

• Les agriculteurs et leurs familles parmi les plus touchés

• Les agriculteurs, par la nature de leur travail, ainsi que leurs familles, sont les plus touchés
par ces substances toxiques. Ce rapport compile et analyse les résultats de 150 études qui
ont été publiées dans des revues scientifiques de référence.

• Les femmes enceintes sont également très vulnérables car les pesticides peuvent impacter
le bon développement du fœtus. De même, les enfants en bas âge ne sont pas épargnés
par les effets dévastateurs de ces substances toxiques. Leur corps en pleine croissance ne
peut métaboliser certaines substances de la manière dont les adultes le font. Par ailleurs,
MASTER I TFA 2019/2020 22
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

les terrains d’exposition sont plus nombreux : à travers ce qu’ils touchent et ingèrent ou
mettent simplement dans leur bouche.

• Concernant les adultes, les études montrent des liens évidents entre une exposition
régulière aux pesticides et le développement de nombreux cancers (cancer de la prostate
et des poumons, notamment), ainsi que des maladies neurodégénératives, comme la
maladie de Parkinson ou encore Alzheimer.

• Certaines personnes, du fait de leur patrimoine génétique, seraient plus sensibles que
d’autres à l’impact toxique des pesticides, qui peut être transgénérationnel.
MASTER I TFA 2019/2020 23
Module : Qualité, Environnement &Sécurité/Dr. BOUREDJA N

• Certaines études indiquent que même si les générations futures ne sont pas directement
exposées aux pesticides, elles pourraient en subir les conséquences car leurs grands-
parents y étaient exposés !