Vous êtes sur la page 1sur 49

Pariosiane

Rabemanan
:i

un( cahier
Voici enpièces
) riche inédites auxmusiques
! Grâce deJean-Marie
Raymond,Takashi
lwagami etRoqu:
Carbajo,
Guitare
f;lassiquecuttive
sadifférence proposant
envous deseuvresdecompositeurs
d'aujourd'hui.
0u'irs
ensoient
chateureusement ici! Mais
remerciés pastout,carnous
cen'est avons
égatement
acquislesdroitsde
reproduction
d'unepièce
deïhierry Dandy,
Tisserand, dontl'euvre
mérite
[edétour.
Sivous
aussi,
vous souhaite:
participer
àl'aventure,
vouspouveznousenvoyer
voscompositions
à['adresse
suivante
: Guitare 11rur
Ctassique,
,: Chartes
Schmidt,
9340óSaint-Ouen
Cedex 0uparmaitàguitare.ctassíqueÍdroutarta.f
r.Avosptumes !
ia.j
GUITAR
SGHOOT
Aprbtaptuie petìte
gamme sur[aó'corde enRé basse
accordée comme mes.5,11, 14...Butez
[avoix unepotyphonie
travai tter à deux ,,
Jean-MarieRaymond P.28 pour
apprendre notes.
[esnouvettes parexemple,
supérieure, oujouez-ta
pLus C hacunedel l esestaut onom F='.
e.
Aprèstaptule...
vient
lebeautemps.Et fortavecunsonhomogène. Aumoment du ressortÌr
[echant etjouez-[e bienlE-,'
vousaveztout[etempsd'étudier
lerythme Paysage catalan passage desaccords,tenez Ladernière Jouez[abasse setlLe
entenant toutÊ, :
ìntéressanÌ
decettepièce:
notez
lalternanceJean-Marie
Raymond P.30 crochejusqu'au
bout[mes. n,25,26). bl anchesj usqu auboutSuper. p: , ,
drr3/4etó/8etveìllez
àtarégutarìté
du Vous envaleur
mettrez [echant
dece ensuices
te deux voi sx ans coupe- :
tempo. Seuts
lesappuischangenÌ.Faìtes morceau, enunepartie
construìt reprise Escapade basses.A[ames. 3,tenez [eFaper:,.
biensonner
lesharmoniques
et[echant
sans Itorsdela reprise, ìnventez
d'autresJean-Marie Raymond P.32 votljsouez
qtl e R éetS ià | aigu.F.- .
oublier
lemouvementde[abasse.
Jouezune nuancesl,alnsique[emouvement
de[a Cette jotie
pìèce vous proposede pareilmes. 4 et8.

I'* GYGLE
2'année 3'année ('année
flanseenSol Ballade d'unbaladin Prélude
enMinineur
Anonyme P.33 Takashi lwagami (contemporainl P.34 Ferdinando
Carutti P.35
[1770-18411
Cettedanse à 2temps estendeux Cette battade enLam.,à 2 temps, [Janscettepièce
à 4 temps, vous
parties
reprises Asetermine
IAABB]. à[a suit[ep[anAABB aveccoda.Lamétodìe étudi erez
[aÍormulbasi
e pm-l
que
dominante- Ré- créantunetension
f q uéi m e rg
d eL a rp èpgeeut sej ouer
en 110Íoisì.
Irépétée Essayezaussi
ledoigté
Elleserésoutparunecadence parfaite b u té[e e np i n c éP.eaufi nez
. re s te ta pa-m.Valorisez
tamétodìeen[ajouant
finaledansB,synonyme p. sonorité
dedétente, de[abasse [ongle dupouce ptusíortetattec
uns0nrond.Lepouce
Faites lesphrases
chanter de4mesures po[i).Travaittez lamaingauche seulepour joueunebasseobstinée
avecparfois
des
ensynchronisant
iesdoublesnotes,
avec a m é ti oto reursIe se n c hai nements
Íex. sautsdecorde[mes.9,131óetc.J. Le
unbeau legatosurlesnotesconjointes. mes. ó-71.
Lesnotes desbarrés devront nedoitpasentrainer
côtérépétitif de
Changezdenuances [orsdesreprises. êtrectaires. monotoniecachéenarLetemno.

2'GYGLE
1"année 2'année 3'année 4'année
Dndy Mazurka Mowgli Sumo
ThierryTisserand
[néen195ó) P.3ó Johann
KasparMerU[180ó-lB5ól
P.38 RoqueCarbajo P.39
[contemporain) Francisco
Tánega (1852-19091
P.41
DanscettepièceenLam.,trèsguita- jotie
Cette pìècedansanteà3temps Dunom deceupetitd'hommer,élevé jotie
Cette piècedansanteenDo\' ,
ristique,
lescrochess'ìnterprètent
en enLaÌul. s étudie lentement.dans
d'abord lajungte, pièce
cette mélancolique 3temps parunléger
secaractérìse a:--
<noire-croche,
triotets pourdonner surLelegato,
[e Concentrez-vous [asonorité, destructure
tibreà4tempsutitise
une sur[e3'temps. suitteplan
Ette AB.:-,
swìngapproprìé.
Troisparties
[aconsti- Lacouleur
desbassesetlesappuis
surle écrlturedemélodie accompagnée.Un Ignedebasse, toujoursprésente,
di--,
tuent.
Concenüez-voussurlarythmique3'temps Inonsystématique).Les
con- travail surledosage plans
des sonoresIossature rythmique.Amusez-vous, ,
soupledutextequiÍaitpartie
intégrante trastes
denuances comme à[ames. 5 s'ìmpose: aigu tenues
enbtanches fort, jouer
seu[e.Afinque[echant -.'
soitdìs:
desachair.Repérez pivots,
lesnotes les /pp/et mes.12Í/sontimportants.
Pour basse présenteetronde,
doubles notes étouÍÍezlesrésonances '..
invotonta
doigtés
main Distinguez
droite. etI interpréter,
accents,tamémorìser, [a entierce,
repérez quarteouquinte,
compactes et DìÍÍérenciez
bien lesu croches
por'--.
notes piquéesousoutenues. Prenez structure
ABImes. 13)
AImes. ses ptus
33J, douces.Lelegato,
malgré
tesdépta- doubles, destriolets. lesdr:,
Soignez
ptaisir,
celasentendra dìÍÍérents et[esphrasés.
caractères serÌ[anostaLgie.
cements, Nuancez detierce
cements mes.
2'1-22,

f[ iL:i:are
tlass'rL:
li'

E
3'CYGLE
1"année 2'année revient
dansuntempoadagro
et utitise
uneécriture verticale
essentie[[ement
0rgelfuge locnta mes.
lsauÍ 29].Lesaccords
sont
amples.
Johann Georg Atbrechs- SitviusLeopotd Weiss
bergu [173ó-18091 P.42 Í1ó84-17501 P.44 3'année
VoiciunbeI arrange- Troisparties d'écriture
ment d'une Íugue écrite
à dìfférente
{ABCÌ composentÉtude n"9
L'originepourorgLte par cettetoccata I<toccare> GiutioRegondi í1822-187 ZlP.46
l undesprofesseurs de enitalien, c est-à-dire Lepropos pédagogique decetteétude
Ludwig vanBeethoven. <toucher ,Ì enRé|\4.à4 enlt4iM.,à ócroches parmesure, est[e
Après undéchifÍrage mì- temps. A,[ente, auxnom- l egato d' une mél odiposéee surdes
nutieux pour entendreet breux accords briséset accords endéptacements constants,0u
doigterlapièce, travalttez courtsmotìÍs descendants[eLegato d'accords. Iravaìtlez
Lamaïtrìse
avec Lapartition unique- donne [atonatitéetévolue dupoids desdoigts maindroite pourjouer
ment Isans guitareJ.
Notez versladominante Isy- fortlechant IaJ, tatìerceéquilibréeIin)
['architecture
de[afugue : nonyme detensìon). Ar- etlescroches descendantes aupouce
sujet auxmes. 1-5{3' pégez lepremier accord, bienprésentes. Comme certainsviolo-
tempsì, réponse àtaigu celadonnera delampteur. nistes,jouez mains séparées etphrases
etcontre-sujet à[abasse Puisinterprétez avecsou- parphrases: lamain gauche seutepour
à[ames. 3,contre-sujet plesse ettégèreté. Pius [aprécision etlarapidité; lamain droite
à [abasse à lames. 5, virtuose, B,sexprime en avec descordes àvide {pas tongtempsì ,"ì:
rr':, ìi
développement à[ames. Giutio Regondi unecourte potyphonie. enrespectant l essi tences. S ynchr o- :l ::: i ' r
I [4'tempsì, réponseà Faitesressortìretarticulez nisez
lesentravai[[ant [aconduite des
taìguetcontre-sujet àlabasse à[ames. reconstruisez
cebelédlÍice
musicat
en[e lesdifférentes
imitations caractérisées phrases
: direction,legato.D'abordlente- ii
'l2,etc.,cecìafind'avoìruneinterpréta- nuançant.
Donnez
à cet0rgelfuge
un parleursdébuts : demi-soupir I
Iou mentpuisaccétérez progressivement. ,. ,1
tionréÍLéchie..louez
chaquevoix seute
et souÍÍlepersonne[. crochej,
deux
doubLes-croches. croche.
A Lesnuances sont exigeantes. . r,1

,
DUO ,'
parleduoSpinosi
Inregistré surguÌ- dominante etBseconclutsurLatonique.rubatoproposé
iciestuneproposition
[ibre
tares
romantiques
accordées
à430Hz duntrioquinapparait
lI estsuivi pasici. d'interprétation.
Lapremière guitare,
chantante,est Ladeuxièmeguitare,
acc0mpagnante,
Menuet0p.39 ponctuée quiaèrent
pardessi[ences les cacheunpetitcontre-chant
dans saügne
Leonhard
vonCatt P.48
Í17ó8-18151 phrases. Conduisez
chaque motversson debasse. Faites-te aupouce.
ressortir AÍin
Decaractère cemenuet
cantabite, en appui [appogiature tesrésonances,
mes.2 et Bsur[e d'attéger n0us pr0p0-
tl0us
en premier
FaM.suitsaformetraditionne[[e tempsl.
Ecourtez
lesnotespiquéessons depiquer,paÍois,
[égèrementles
2parÌies
reprises Aévotue
IAABBl. vers[a Ímes. 1ó,2óì,respirezetnuancez. Le notes.Etdenuancer.

ËÍ ORGHESTRE
GUITARE
Dansunboissolitaire delegato. Faites chanter chaque phrase Fairestlsle enchanteresse ÍtaNatìonl la
après
Wo[ÍgangAmadeus Mozart etconduisez-ta avec Soignez Henry
senslbitité. Purcett P.52
Í1ó59-1ó951 victoire
duRoi.Notons
etinterprétons
[175ó-rnl)P.50 q u si ' é tè vaeu -d e ssus
[as o n o rìté de Anangement Jean-Marie
Raymond avec tarythmique
subtiLité syncopée
ou
AnangementJean-MarieRaymond ['orchestre. Respìrez, enÍlez [esondans ducélèbre
Extraii opéra
encìnqactes enhémiole desphrases musicales
pour
0riginalement etpìano,
soprano l e sc re s c e n to
d ouset ng a rd ade
ntl a rrLeRoiArthur, cetairenLaM.,
[1ó91Ì, pr0presaugrandcompositeur
ang[ais.
enDoM.K30B
cetrèsbelariadeconcert dos. chanté
p ré s e ndcaenlse sd i mi n u e nVous parunes0pran0
[Venus]dansla Ìoutensou[ignant [edéroulement
sinterorète
avec beaucouo
dedouceur
et jouez enV'ou lV'posìtion. scène2ducinquièmeacte. t'i[e
cétèbre harmonrque.

GHAl{S0tl AGOUSNG
GORNER :: tìr ' l:'
Sakura ,r ,,. l,:
':
Airtraditionnet
P.5ó ........P.ó2
Méthodebossa-n0va......
Anangement Jean-MarieRaymond Par
Paut
Guilleminot ,.,,.t lrì
Cechanttraditionneljaponais
construit gamme
surune = meSUfe Main
ÍTì0S. gauche: : ,a:.

pentatoniquecé|'èbre
labeautéducerisier.
EnRém.,à MéthodeÍlamenco .. ...... P.ó4 M.= majeure I = index " ..i ,
4temps, ceÌte - jouée
mélodìe - sepose
legato surun Par
C[aude
Worms m.= mineure 2= majeur
dessindebasseencourte parfois.
imitation, Faites
chanter
aussibienlavoixsunérieureoue[abasseavecdeux Méthodebtues ........... P.óó
b.= bémot 3= annutaire
couleurs Íìneetclaìre/
distinctes: parexempte.
ronde Par Rébittard
Jean-Jacques 4 = auricutaire ::':
l

Main droite: rl

Méthodepicking .......... P.ó8 p = p 0 UC0 Nuances ::ì


TEGHl{IQUE Par
Thomas
[ìammje i = index pp=doubte piano ,t:

lnteroréter
AavottedeRobertdeVìsée.
.........P.5ó Méthode
folk . .. . P.70 m= majeur p = ptâÍì0
Par
François
NicoLas Par
Thomas
Hammje a= annutairenf = mezloÍule
f =forte
LaboPédago ........,P.72
....P.58 Méthodeanangement..... forte
tl= doubte
Par
Phitippe
Splnosi Par
Yan
Vagh iÌ

.:,
t:t

Guitare
Classique
N'43ffl
,ii
[- -t
I tc::

tl -,7

LAPTUIE
APRES
Raymond
Jean-Marie [contemp0Íainì
de ? et de $
Ivlélangc

@ : Ré
*,J
Íàire sonner clairemenl

()

-_--5
-2-

A la Coda$

lJ r
71 e
I

I r
---..--2_#

t7

I C l a s si qN
E0cu't'n re' 1 3

I
l-
2---3_ 5-3-
-2_2_

Coda
D.C. al Coda
$ s

Malgréle mélange
f, $ veirfezà ta régutaritédu tempoI
PAYSAGE
GATATAN
Raymond
Jean-Marie [contemporain)
E@
^0

"LJ -]
tT T .7

0 _ 3 _ *1 _
1-
0-0-

'1.'--r*r
oT T - 7
"t | -l |
-
0_0

TT.7
L-J -Ì -L-t - |
cT7-P

0-

i E0oLlituncLussiqueN'43

I
'Ê-l'-l

* bien faire ressortir le mouvement


de basse
** attention de ne pas manger
la dernière croche de chaque mesure au moment du passagedes accords
IDF ] ic-
IÌa a

ESGAPADE I
Raymond
Jean-Marie [contemp0rainì A
@
Jouerle chantbienlesato I
4I
1z

r ô
I
Bientenirle Fa pendant
quevousjouezRe et Sr

-
J
J
I

:
/
'?í
' ll
:a
Ì -1
Ne paslâcherle Do pendant
que vousjouez le Mi et le Do -
5 -0 -1
J
f,
I

_E
DANSE
ElISOt C(IURS
SUR
CD.RÍIM
Anonyme

3_í_0

t4 ryt
,t
tr
l-Ptaoe
l ó "b

CD.R(IM
SUR
CÍIURS
D'U]IBALADIN
BATLADE
Takashi
lwagami
Ícontemporainl
.r: g0
=r-rr: =J-"rr:
s ln--------r
{ ït---------1Lu=-= I
i-r-n .f-tJl

rallentando e diminuendo
q Prdl
d l-.]

PRELUDE
ENMIMI]üEUR COURS
SURCD.R()M
Ferdinando
Carutti
í1770-1ïtr1l
Allegro
n t i m i m i mìm ìm i

2-2-2-
_0_0_
2_

r
5_5_5
'rr
2_2_2_
4

2_2_2_2*
-: ! r -: -ì

2_
1-1

21
H DAIüDY
ThierrylisserandÍcontemporainl
- ::'.: andy estunepetite
< Com mdes
pièce tirée
durecueiI pédago- - 1"partie:
- 2'partie
AImes. ]-41
avec reprise. ton>d'unebatterie. lapercussion
Ensuite, delamesureIi
i i , g ique e c h a n s o>n[v
s o tu m
2 ]ed e : B{mes. 5-1
21. plusÍacitement
sobtient tecôtéplatdupoucr
enctaquant
, . ' Ìhierry Tisserand.
Endébut t'indìcation - 3'partie
derecueit, : A lmes.13-1ó1. sur[atable
dharmonie auniveau
descordesbasses.
Conneunmini<bÌgband , .. $urygillsr
le bassÌsteet Coda[mes.1722j. Contrôlez lerythme
bien dessyncopes
desmesures 1.
soigner opêches
Les r nous donne uneidóe duclimat Bienquenous s0y0nsenLamineur,cettepìèce
est à1B,eltessontdéticates Nejouez
àréatiser. qu'une
seuie
u np e uj az et
z dut y pedat mo s p hdèare nta a émaÌllée
s q u evtte dechromatismes
{métodÌemes.5-ó,
bassemes. noteà[aÍoispourbienintégrer
lerythme 4J..Vols
[figure
éualuer ceDandyt 17-19j
etdaccords 7',9'[mes.
altérés, B,11,12,15etc.]. remptirez
Iaccordunpeuplustardquandvousserezp[u,
harmonies
Ces à[apièce
donnent unecouleur
typique- súrsdevous. Faiteslamême chosepour lesmesure,
Analyse menrJau. SUIVANTES,
0uiditjazditrythme
I Larythmique
est['étément
. ç " pnt i p lr j p Technique
" p t t p n ì ò c p F l l o o çf ç9 n 5 { ilu edee d e u x Interprétation
q uiav anc ent
l i g n es enpar a l tèà[es,a v o[a ir ligne Lerythme suriapartition
écrit [figwe joué
I doilêtre de Latìgne debasse esttrèsimportante.Suivez-ta
ave:
métodique et[aligne debasse. [t chacune decesdeux cette íacon (figure
2l.Pourla régutarité
dury,thme ternaire
el lepouce, eltevousdonnera [eswing jou;'
pour
nécessaire
lignes possède unerythmique caractéristique : desnotes inégates,jevoLlspr0pose detravailtercepetit cettepìèce. firisation de[apièceseradonnéeenmarquar:t
Po ur[ am élodie,I esc r oc hseosnàtj o u ete r rn a i re . exercice
[figwe 3JaÍindemieuxcontrôler
cerythme. Pensez
à: bien lesaccents. Faites à cequiestindiqué
attention :
Elles donnent unesensation deroutemenÌ continu, etune - Bien répéter['indexdans letriolet. chevron,chevron piqué, point
outiret.
lIestìntéressaf:
a tte rn anc enter leappui { 1" c ro c heetl[ere b o n[2d' - Faire[emême exercicemais encommencant par[e dechercher uneffet pour
difÍérent chaqueindication
:
cro cheJ . maJeur. - Chevron : tirezfortsurlescordes.
Pour lalìgne debasse, accentuez lestemps Íorts de - Ainsidesuite avec Iannutalre. - Chevron piqué : tirez
Íortsur[escordesetarrête:
l ame s ur auedépar 3' te mpps u
t et
{ 1" ì,i s j u sl etes1 e r feffetdepercussion de[amesure 1ópeut êtreobtenu
de immédiatement [eson.
temps Íanimation mes. 51.Le1"Ìemps devient [erepère plusieurs Íaçons.Mais [aplussimpledetoutes,etcellequi - Point : ÍaiÌes tlnpetits0nbref,pastropmarqué.
auditÌf l étément stabiLisateur oüI onpeut < retomber donne [emeilteurrésultat,
estunleger Írappésecdupouce - Tiret: jouez enappuyant ettaissezsonner.
sursespieds ,. 0nsent ainsl nettement tacarrure des surlescordes auniveau de[abouche de[aguitareetàproxi- E tn' oublpas i ezque[ecaractère nonchatde ant
l:
quatre temps dechaque mesure. mitédesdernières Írettes.0nobtient ainsi
unsonassez pièce seradonné par[ebatancement devoscrochesI
\andyesl composé detrois partiesetd unecoda : etpercussìÍ,
métattique comme une sorte deÍfet<charles- JoëtJégarda

Figure
I

Figure
2
. r -1 |._jl -_ì

L3J L.rJ L.i*J

Figure
3
à reproduare sur les cordes dê Si et de Mi

o_,o_o_o

Figure
4

= #r,
o-o

o--

f !: , :: : :

I
lïrN

f'u/l

-.-->

ç.
I
I
*ra

z|lÍ ,t-rn\

hT
-il
-\Ì+fr". 5_3_5_3_0_

xx
* percussionsur les cordes
** percussion
sur la caisse
de"Comme
Extraìt deschansons , www.henry-iemoine
Vot.2"H[27711
@ [ditions
l1enry - 27,boulevard
[emoine Seaumarchais
75004
Paris
ReproduÌt
avec
Ialtorisation
del'éditeur
MAZURKA COURS
SURCD.RÍIM
Johann Mertz
Kasper [180ó-1S5ól
= dil- =

v.
:
p

i7 7
PP
rl
f

3J

1 'r 7 ?
7
I
'fl

Ctassique
Gultare
MOWGTI C(IURS
SUR
CD.RÍIM
Roque
Carbajo
[contemporainl
Andante):70
rl
.a_

Ç nporrrll
dim. Y
I
brv-r \f
0
2-12_12_6_
1_.t1_1rt_7_7_

12_12-12_8_
11_11_.ta_7*7_
6-6-

r''a' Y
y? ------------- nry piacevole
1

rit. poco a poca


CVl V
A #"El oll
.-d

ngfespressivo
7-ô_9_
7
7
r'- I
_). ,a_a

/ i , r,
rlnpt marcuto íl i'anto

I
1l 'l i -
+ d. _àe


rrw mQr(;Ltlo
r'
il t:on la)

5 -6-5-5-6-
6-4-6-Á
-3-3--3-3

I r-'1
t 4à

,l+.-- r
-
ií,.P
I drnl. t,

1-.t-o 0- 0- 3 -3--0-0-3-
2-2- o-o-4-4- 0-0-4-
-1-*---
2--2-

12_12_6-

7-7-1-1-Z:7-1 8-8-i-i-8-E 2-2-2-2-2-2-2


2-2-4-4-2-2- 4
11_11-7
.-6-6-
--7 -

, ,-ê-
Í)
a

1_-0-- " 1-_7


' 2-2
-í-í -o-0
i 'ç1prase-l
I @_l1l
i ,-

SUENO COURS
SURCD-ROM
Francisco
Tárrega
Í1852-1
9091
Moderato

7
I Ãl
\9'J
-\J

a tempo

rI

3_-

2
*"
ll
.r 3
0
-3-
2-2-

,lì
J5J.ÍJ..IL
4 J..IL
-l

P=e=
n!Í''
- '-í

' f jt , f f 7l ul l---Ì f
T'
I
f
0-'t -3-
1 -3 -5 -
0-0-0-
3

at, ',::;
' .,..llti
:.:;
Guitare
CkssÌque
N'43!fi i.
D
Ft,s, {
(
112 ,

ORGETFUGE
Johann
Georg
Atbrechtsberger S09l
Í173ó-1

^ tl
UI
I ,tlr.r '[&r
5-3-1-
5-2-

qirl,l "y
'4
í-1_
_t_
3-1-0--.{
2_O I
2-0_2-3-2_3_0_
-*
"l iÊ
ll
ll
-3_

\r fi
2_

-Jr"-

1_4_1_4_

J4
TOGGAÏA
Sitvius Weiss
Leopotd [1óSó-1750ì
Ã
4 z ,\Q râr \4)
1

2);-t- 1 v
5t 0 I
Í. I .,-z r

t0-8_?-2

3
ï #..,
7 - 1 2 - 't 0 - 8 -
1 't1 - 9 - 1 1 - 8
7-2

c rl
*r
8 .)L I
,l w
^
--

'r 'r .7-10-


o?
I
5-2-4- -2-O-2-4-5
10_9_ 10._-
6-2
9-4

'[.]-
-2-4-5-4*2-
2_0-4-0- 2- 0-
2_ 0_4_O _2_ 4-2

il
T

ll t?
r-l

5*3_2-7-3-0-5-3
z-4-1-7
2_A_2_4_6

c IX -------------r C VII
]B 4-l
-1r
T -,_lI iJ

5 -4 _ 2 %
- ' s_3_2_2_3=_7
i__4*2_4_6?7 --9_?_
12-1O-g-í0

2I

?I
I 'r 2_ 7_ 10-
,-o-=:8-5-3- 3- 9_ 10_
7_

C II--- TV
25 3 | .' . cI
1
,

f f''rcfif ,f *rf
2 _ 4 _ 5 _ 4 _ 5 .4 _ 4_ t_2_2_o_
_3_0_

V
29 9II---*-r

q--r--
?- â - ^ _

2_0____-_-
._s_Õ_
Éruorilog
tioRegondi
Giu 2l
11822-187
Larghetto

'lAt-7|,rr
t-J. t_J
j 7
', ?Ì
| | r- ír
_o_2

22

o_0_0_4
1_t
2: 1 4

26

ì.
e

4-5-7
3-2-5
{
t

H
n
ME]üUET
(17óS-1815)
Leonhard
vonCatt

n
t
i;
c
O
a

6-7-8-5-6-7-8-6-

?:>iâ-; s- : ,,r> :

f
5-6-6-6-5-515-3-

Guitate
CLassique
N"43
DAilSU]{BOIS
SOLITAIRE
Wotfgang Mozart
Amadeus arrangement
Í175ó-1791lr, Rayrnond
deJean-Marie
5 r s L\z t 3 L;to 5 or o

@ O
-3-
3-s-6-5-

7
-1 l o s 1!os r ïL t o

I4
z1z z

3-3-2
-5-5

20
23r323

26
Z 3o .03 012 0

3I

0Ni01*
c
r-ü

?
't'

3-2-4- 2_ 4_4_4_4_4

@@ @ OCI
5

5.-
3
6*5*3

3*3-2-
3*1*0=-*--0 0_1_1
3-

t -L l. "
z4z 4 |

@ íà
3_4_5_3
FAIREST
ISLE
Henry
Purcett
[1ó59-lógb],
arrangement
deJean-Marie
Raymond

2_3_
l .õ-
l-
ÌiË

la

t-

GuitaÍe
Ctassique
N'43
H
SAKURA
.t- Airtraditi0nnet,
arrangement Raymond
deJean-Marie
, i :l
:1,
, l,Ll'

=
?I
I
I Harm. oct.

L
'qF's'l
f unj

O @O
I

rr
2_3
3-2-3-0__0

r l-- Harm. octl

3-2-3-0_.0
1-0-

Guitare
Ctass(ue
N'43EEL
GAUOÏTE
Robert
deVisée -17251
[1ó50
i ; aitre deguitaredeLouis XlV,RobertdeVisée, decouppent lesdítsdoubles tanta droitqu'àgaulche,par lnterprétation
' - theorbiste, etguitarlsle
tuthiste a pub[iédifÍé- passages aplaisirtirezdesgaillardes, lJnsiècl.e,
pius 0nessayeraavant
toutdobtenir
une sonorité
[égère
en
I rents livres
detabtaturesdont
deux consacréstard,à l'époque deRobert deVisée, [agavotte est jouantvers[atoucheet,pouréviterunjeutroplourdlors
à [aguitare.Notregavotte
esttiréeduLivrede0uitare devenue unedesdanses de[asuite etsecaractérise par desbatteries,ondéptacera ['attaqueau-dessus dela
dedie auP'oypubtié
en1ó82, etÍaitpartie
de[a]" suite u n el e v édeunedemi -mesure et[' emp[oi Íréouent du touche [allure
àatteindre
seraassezvivesansêtrecepen-
durecuei[. rythme noire-deux croches. dant
aussirapideque
cetted unebourree.
Notre gavotte c0mp0rte deux sectionsavec reprises. La4-corde del agui tare
baroque éta nt
accor déeen
Anatyse L ao re m i ère
comoorte 4 mesures etcommence sur[a onpourra
octave, jouer
àvolonté [avarianteindìquéeen
Lagavotteestunedanse doriginepoputaire pour
à rythme to n i q u{ Lea ml Íi nìrsur[adomi nante [Ì' 4iet
] ta quirestìtue
ossia particularité.0n
cette pourra égate-
binaireetà m0ut'ement
modéréqui,daprèsloinot
Arbeau d e u x i èdme u re
Bmesures etsedi vi seeIte-même en mentajouter dautresornements comme lesappoggia
11589) <sedance parmesure avecpetitssaults 2 p a rti edse4 mesures.
binaire, U ne premi èreparticentrée
e de[apremière
tures levéeetde[amesure 13.
& consistentdedoubLe a droit& dedoubleagaulche a u to d uerIad omi nante etunedeuxi ème partioü e une
connelesbranles connuns: maislesdanceurs marche harmonÌoue vade[atonÌoue à lacadence Íinate.. FrançoisNicotasç
Í-
I Plaae
I
lúl -t t

jouer
demanière
ìnógate
desnotes
ayant
[amême surLapartition.
durée Ainsì,
dans gavotte,
notre paire
àchaque onjouera
decroches, [apremière
plus[ongue
quetadeuxième.

rences enjouant
rythmiques lapremière
phrase quécrit,
successivement
telte puisennotes
inégales
comme
dans
Iexemple
1.
Irrtcrprctationcn nutus ilcgalrs
í-:)-

L -! !

T --F
D rn o I
"l
t[ i
LJI
I

cordes
endescendant,
I index
avec dugrave
ou[emajeur à t'aigu
[Ítèche [ehaut]
vers augrave
oude['aigu vers
[Í[èche [ebas].
Les précédés
accords parunslgne
daccord
arpégé

( C'VII (l x
+1t

- 5-7-5
7-6-7

T-- -Ë
I PLaa
e i-
?6 1 t

6uitare
Classique
N'43

t
0ttr
*r t
41ì

P
lo

s
; ; í6) ,s) 3-lÌ1)-3-o--

a
rÌ 2l
--m1 ic
I ql p IY
,., ).
' --
. p.
I
*r
_3.2_

2-2.1_2
il'

FAIBLE
LEMAIILO]{
ANI{UAIRE:
nosdoìgs paségaux
nesont-its ?Pourquoi chemin r. Cedoigtestbienmoins opposableaupoLlce, tlneposture lamoìns possibte.
l'l ourquoi
contraignante
doigtés nécessitent-ils
des heures de et
son et
agìtìté sonindépendance,sonttrèssoumisesà l[ Íaut ici,
citer ['excellent
0uvrage( Préventionde:
Hçsrt61n5
t travaìLacharnépourunrésuLtataléatoire,
atorsque Laposture de[amain etdesautres doìgts.
L'ouverturetroublfoncties onneLs
chezl esmusì ciens, Í edit , or ,
passent
d'autres sans[emoindre eÍÍort? oulaÍermeturedupouce delamain droite
ontuneÍÍet A texi tèreÌ deP hi ti ppe
C hamagne kìnésit
, hér apeut e. e
a L'observation
delamain montre à['évidencequenos surlacambrure delamain. Cesmodifications
delavoüte spécialiste deLarééducation desmusiciens. IousIe.
a; doigts tousdiÍférents.
sont parleurtaitte,
Différents leur naturetteducreuxdelamain ontunìmoact sur['aqìtité dysfonctionnements Iiésauxmauvaìses posturesy sor
t leurpossibitité
morphologie, desemouvoirdans toutes de['annutaire. passés enrevue demanière trèsdétaitlée
etscientifiqu.
etleur
lesdirections, plus
Íacitité oumoins grande à Pour desraisons pratiques,
n0tlsnOuscontenteron,
EI
tq
réatiser
desftexions
oudes extensions. MusculatuÍe etposture ÌcideconseÌtter detravailter
avec uneposturede[amai-
E=r L'autre inévitabte,
constatation cettequiÍaitteptus droi tel a pl usproche decel l e
d' unem ainaur epos
souvent lesmusiciens,
souffrir estL'interdépendanceSans entrerdanslesdétails,
etensimptìfiant,
disons comme posée surunetabte avec Lepoignetau-dessu:
desdoigtsentreeux.
Unmouvement dedoigts - Ítexion, qued'unpointdevueanatomique, ['annulaire
estobtigé duvide.Dans cette position,[amain est[égèremen:
extension,écartement,appuì - provoquechez [eou departager certains équipements musculaìreset creuse etttne ba[[edetennìsépouseraitassezbient'inte-
[esdoigts unmouvement
voisins, nondésiré, etdonc [ìgamentaires avecLemajeuretI'auriculaire.
0ucoup,iI rieur delapaume.
parasite. estextrêmementsensibleà[aposturedesautresdoigts, Cette position
estunebonne base dedépart pourle,
dupouce
L'opposition estunefaculté extraordinaire, contrairementaup0tlce etàt'indexquifonctionnent exercìces quisuivent.
de['anatomie
découlant delamain de['homme. Elleest narfaitemententoutes Les
circonstances. variations
de N'oubliez pasdedétendre toutvotrecorps, devous
sans àL'origine
doute dufabuleux développement cérébraI courbure
de[amain inÍluencent
fortementtamobilité
de tenirassez etdegarder
droit lesépaules etlesbras tre:
del'espècehumaine.l'4ais
cetteopposition,
ÍavorabLe à ['annulaire,ptusque pourLesautresdoìgts. souples. Resplreztoujours[entement etprofondément
[apuissance de['index
etàt'agitité letdansunemoindre Enfait, t'art tesdoigts
d'utiliser pour jouerde[a
mesure dumajeurJ,[aisse <surLebord
['annulaire du guitare,c'estd'abordt'aúdeLes sipossible,
placer, dans Phitippe
Spinosi a

I pr^*]
| --J'

Lzzr

nepasstresser
Pour enaccélérant utitisez
involontairement,votre rég[é
métronome vitesse
surune p0tlr
trèslente commencer = 48,parexempLeÌ.
{noire

J :60
a aaQ aQaa

0_0_0_0_0_0

_
-
0-0-0_0- 0-0-0- 0-0-0-0-0-0

-0-0-0*0- -0*0-0-0-0-0-0-

Guitare
C[assique
N'q43
C'est
v0us
a a a a a a a a aa a a a a a

3 .-
0_ 0_

0-0-0-

5 6

0-0-0-0-0

m am am am am a mqmamamama

0_0-
0-0

mamamamama mamamamama

-0-0

Guitare
Classique
õ-

J.aiempruntéàDionisìoAguado,compositeureÌguitaristeduX|X.sièc|e,|'harmonisation

deI'annutaire
attaques enposition
eÌunemaÌn derepos balte
{La detennìs
dans et[epouce
[apaume hors
delamain] permettront
vous deréussir
dans[etempo
etbienlegato,

]n Ll ill atnl(tm0fnll

n1 ü m un?al ,r'2am(l

-a-8-
í o-1o-1o

irrldtTTdt?1an1afr?(
t*
"ryp

Guitare
Classique
N'43
.':-> .---

----'------> I
---,-,.,,,..-----
I

--------:

-5s 5-
5-=-5_ 5-

G,
RYTHMES ETTURNAROUND
BOSSA
$ e r y t hmde e Labos s a -n ol uvia-m , êm i ses ud u estjouéenanticipation d undemi-temps surlecontre- turnaround, harmoni quement i dentique at tl llr nâr : - -
{ rythme dusamba Inom mascutin], estprincipa[e-temps dudeuxième temps de[amesure. emptoyé dans l es12mesures dubl ues. Cetencha': =-
X-. ment caractérlsé par[eu batanço ,, obtenu parles - Lacettule rythmiquen' 3estldentique à[acettute mentesti ci dévetoppé sui vanl quat rséque-
e :,
efÍetsdecontretemps etdesyncopes. n"2mais [asyncope estjouée avec[abasse etnonavec daccords présentantdespositions daccords différer:=,
E Sur[aguìtare, cescontretemps etcessyncopes s0nt Laccord : [abasse deIaccord estjouée
suivant enantici- - La1"séquence estjouéeavec lespositlons stanr.'-
cré é sparun jeu en ac c o rdbsri s éIa
g
--r s tte rn a n c epation.BÌen quepeuprésente danslesméthodes debossa- enhaut dumanche etunj eudebasse chr om at.ique -'
- basse/accordJ etdescettutes rythmìques spécifìques.nova, cettece[[uleestpourtanÌtrèsemptoyée. laóecorde.
Lorsque JoãoGiLberto inventa[abossa nova en1958,tes - Lacellu[e n"4sebase
rythmique surlacelluten'2 - La2'séquence estjouéesurlesquatre cordes ag..,
= crìtiques musicaux queLque
brési[iens, peudésorientés, eninversant tespremier etdeuxìème temps dechaque avec basses chromatiquessurlescordes deRéetLa
qualìÍièrentmême cestyle deu gultare bègue r. mesure. - [a3'séquence estjouéesurLes cinqcordes gra,,=,
- :
[abossa-nova estunemusìque écrite surLlne mesLtre - Lacetlute rythmique
n"5combine [acetlulen'2avecla avec despositions à partirduC7barré de[a3'case
àdeux temps [2/4J. Bassesetaccords peuvent être joués ce[ulen"4,jouées Cette
atternativement. ce[ute rythmìque noter que[abasse D oestconstant surelesqL, - -
soÌtsur[etemps, soitsurlecontretemps. Ìoutes [es estlaptus comptèteet[aptusreprésentative
dek bossa-nova accords.
combinaìsons loupresqueJ peuvent êtreauÌorisées, etles Une Íoisassimilées,cescellutesrythmiques peuvent - Les 4' et5' séquencessont i den t iquesà lapr : - ,
motiÍsrythmiques sont nombreux etpaÍois complexes.êtrecombinées entreellesà [ intérieur d unmême dente, jouée surlescinq cordesaiguês.
Nous atlons aujourd hui,dans cetatetier, étudìer les m 0 rc e au, esÍoncti on
e t chol si en deIaccentuati on Comme sonnomI indìque,ceturnaround peutêtret:-.
principales cettutes rythmiques de[abossa-nova, de[a rythmique recherchée. SÌd'autrescellutes rythmiquesenboucle, cequipermet d'enchainer lesdifÍérer"..,
plus simple à [aptus comptexe {nota : [emot<accord , existent - certainessontp[us complexes, dautressont celtulesrythmiques etLesdifférentesséquences dacco':,
secom pr endr ic ic om
a m (a
e c c 0srda n[a s b a s s e:,ì vari antes
d es i mp tes descel l ul de
esbase -, cesci nq
- La1"cellute rythmìque estbasique avec une simple cetlutes vous permettront
dedisposer d unvaste choix S url e C 0dedémonstrati [aoprn,em ièr pa'
e.
syn c0pe s ur[ ec ont r et e dmpud se u x i ètemm e pdse[a decombinaisons. développe [esdiÍÍérentesceLLules
rythmiques présenr:=,
mesure. Itleconvient pourunaccompagnement lent. sur[apage degauche, ladeuxième partiedéveloppe .,
- Lacellute rythmique n"2 estìdentique à taprécé- Leturnaround quatre séquences daccords présentsur ées [ apaç'- =
dente à [exception quony ajoute unedeuxième syncope droitesuivant[acettute rythmique n'5.
su te
r c ont r et em dudeu
ps x l èteme m p: sIa c c odrd e[a Lagrìlle d'accordsC7CTdim-Fmó C7f4, quisertde
mesure suivante, jouénormatement sur[epremier temps, s u p p oart uxexemplde escetIutesrythmi ques,estun PaulGuilleminot

cTtc c7"lFf. Fm6 c7M


XX x^x xo x x oox
ltatal
?+ft+l rrrÌìt
ttalLl
?l'i+H
--+ïï
?+f?+l F+IN t-ltH-l
rÌ-rÍÍl n-n-Fl
l tl tr l Frffi-l
TT-TTT]
rrTrTl

(u e7rc c7"tF| oQ7 c7.lFí'

1_í _1 !_ 1 - 1 1_1_1_1 1_1_1_


3- 3- 3 2 _ 21--2
.t_ _1 3_ 3_ 3_2 2-2- 1_
2_2_2 2_2_2_1 1_ 1_ 0_

í?) cTlG c7"lF*


@ c7 c7"lF#

1 -1 -1 1-1-1
2 -2 -2 2-2-2 '
1 _ 1 -1 1_1_1 i.

Ctass
[fl Gritare i
-E
I
cTtG c7"lFil Fm6 c7M c7 c70 Fm6/C
XX x^ x xox x oox
c7M
rl.Í'ì rl.llrt ?-t-l-ç+i |rfm xx
ïrrlï{ L-I X XOOO
Tr--rT1
F]ffi TT-ÌT1
FFFFT
|..'.l....]+
t-+l++-l Frrm
fÏT?F
rrrrn F+FF
f-t-l-i-H
TfTÏ_-
Frr|-r1 FTTF qTrn Hil+-]
T1--T-1
fìÍa-ffi
FTFTN
ffi
t-Ì1Ì-n ftffi1 trrrTn FIIF rn-rn
cTtE c70tEb Fm6/D c7M c7 c70 Fm6/C
XX xx xxo c7M
rrrr:'ì
TT--rÌ-1 LLlrttt
X XOOO
rrrrF xx
rnÌn * x x^ x xooo
FFFFE
TrrÌ-- f+l+-l+
ffiïF
t-Ì-Ì-f-t-t
t-+l-+-+t
t-H-fH
rn-Tn
EH]]
H+IH ï1tr+
rrrr-'l
ffi
H]]+I
rfrffl
FFI-JrH
l...l...l+
I+t-t-H
trrrr|_]
tìÌi tì

1_- 1- - - 1- _ 1_1- . - * 1
3_ 3_ 3_ 1_1---1_
2_2_2_ Í _1_1 0_ 0_ 0_

@ czre

:] -8. | _ - 1 - 0 0_0_
0--0_-
0-'0-.-
3_ 3--.- 3_

r 3 _2
r tI
1_1.--.t_ 0--0_o
5 - _4 3_3---3_
3_3=- .t_1_1_ 0_0--Õ
0_0_Õ
t+
o
I Plaqe
tESATEGRIAS gnmffiffim
ffirmm&mrm I 33 |

H
Compás ettonalités Tonatités decette séquence, uneaccélération dutempo, coupe
Lecompás desAtegrías estìdentique à cetuidela Les AlegrÍas sont jouées entonatités majeures, etnon sèchement sur[etemps 10 duncompás ludesplante "t
Soleá : uncycle métrique de12temps. Dans nosparti- enmode flamenco. Lesmodulations verslestonalités annonce [aphase suivante.
. .:. tions.chaque cycte estbornépardesdoubtes barres de m i n e u res
h o monymes sont trèsÍréquentes, dufai tde 3)u Silencior: partie pltls[ente,enmineur, joué:
mesure Iuntemps= unenoire],Comme pour[aSoteá, I inÍluence dunephase deladanse nommée <sitencio> par|.aguitare {sans chantì puis<ráracea > dela
l e sac c entbass deet om b eLnetssuter m pósB3,]0e t Ique nous verrons dans [en'45deGuitare Classique). danseuse.
I 2 [nous divisonschaque compásenquatre mesures à Lestrois tonatités lesptus Íréquentes, pour [esolo 4]< tscobilla ) : phase virtuose de< taconeo ,
3/4: même si cetteécriturenecorrespond pasaux comme pourIaccompagnement duchant etde[adanse, accel erando, accompagnée parunthè mde e guit ar e
accents rythmìques,eLLerendbiencompte de[astruc- sontLaMajeur, MiMajeur et0oMajeur. Pourlesolo,on caractérìstique.
A lafindeIu escobilla >,[adansg
tureharmonique desÍaLsetasl : trouve aussi descompositions en: sachève parunecoda <porBulería > Lepassage à la
ll123145ó1789110 11 - SolMajeur : iLsembte quelespremières AlegrÍas Butería étaitanciennementmarqué parunegamme carac-
enSoIaient étécréées parJavier l'4olina
Iitnenexiste téristìque snn picado, de[aguitare {u1arda,], qui
Comme pour taSoteá, it existe aussidessystèmes aucun enregistrementì. Paco Aguitera,DieguitodelGastor semble actuetlement tombée endésuétude.
d'accentuatÌons secondaires : {uA[egrías castilleras r] etNino Ricardo [<Rocieras Nous construirons notresoto surcesquatre phases
- u M edio c om pás > : du p ti c a Ìi do
ens i xd e rn i e rs mananeras >Ìontenregistrrl desA[egrías enSo[Majeur.
temps surlessìxpremiers : - RéMajeur [sixiòme cordeenRéì: cesont lesptus Lapartition
l l 1 2 3 l4 5ó l7I e | 10 1 1t2 l l récenies. Dexce[[entes composìtions parlVano[oSantúcar Après unpremier compás d'entrée enmatière, nous
Leu nedio conpás >nesipossible quedans certains etPaco deLucía. nous inspirerons
dustyte deManue[ Morao : unjeutrès
contextes harmoniques. lI estbeaucoup plus Íréquent Nous étudierons desALegrías enLaMajeur : c'est
[a monodìque lua cuerda pelá,), appuyé surlestemps [les
dans lesfatsetas dAtegrías quedans celledeSoleá. C'est to n a tlta tép [us Íaci te pour Iaccompagnement de[a contretemps sontgénérés parlesliaisonsJ, mais avec de
sa n d s outune
e inf luenc d 'eu npeh a sdee[ad a n s e danse. continue[schangements dedivisions dutemps [croches,
nommée <escobillar. triolets,
doubtes-crochesJ.Pas dediÍfìcuttés techniques
Lebaile particuli
ères.
- Duptication destrois temps sur[asuite ducompás : Les Ategrías sontunedesÍormes princìpates de[a N ous vousconseì[[ons degard er f ixét e Sot #
l l 1 23145ól78el 101 11 2 l l danse flamenca féminine, même siLeshommes [aprati- ttroisièmecordeJpendant toute laduréedeLaccord de
- Enfin, unsystème conÍorme auquatre mesures à o u e natb o ndamment denui[esdébut duX X ' si èc[e.
La E7,donc dudébut dudeuxi ème compas auu cieffe " stt'
3/4,quand lastructure harmonìque delaÍatseta estplus chorégraphie traditionne[e c0mp0rte auminìmum quatre I accorddeAà tafinduquatrième compás.
déterminante quesaligne mélodique ttrémolo, arpèges, phases, quiéquiLibrent harmonieusement (
Ies taclnels > - < Renate> ÍRémdans tapartitionì: iIcommence,
arpèges etu picado> combÌnésJ : ffrappements depiedsì spectaculaires et[ejeudesbras cequiesttrèsfréquent, à I i ntéri eur
d eI espace du
l l r 2 3 l4 5 ó I 7 B9 | 1 0 1 1 etdesmains Íubraceorl . u cíerre,précédent sur[edouzième
{ici, tempsÌ.
1I Introduction de[agultare : entréeenscène de[a - u Llanada, {Lamdans tapartition} : [emarqueur
NB: Lesoauses harmonioues conclusives ouinter- danseuse [ubailaora r). dela < Llamada ) estLepassage parIaccord de
médiaires surtesorincioaux accords detatonatité 2lCante : [adanseuse marque [ecompás avec les dominante {iciE7lsurLetroisìème temps.
occupent, comme pourLaSoleá, lestemps 10à 12{ou4 pieds,mais aussi lesbras ettouttecorps, enoccupant
à óencasde<nedios conpases >). toutI espace scénìque disponibte Iumarcale,Ì A[aÍin CtaudeWorms

Capodastre
2" case
Rubato
D A E7 A
'U2 tl 1/2 lV (cordes
5 4 3)
>-l
3 >,3

3-l

2- 4-2- 4- 6
4-6- 4-7-6-?

A tempo
E

P i P ì PiP Pi PPPi

0 _ 0 -0 0__ 0_ 0 0-0
0
2- 4- 4-2- 4

Classique
Guitare N'43

I
P i P i P iP
PiPPPi
0- 0.-;_ 0 0 -0 ---0 0---.0--.-0 --0
--0_
1.--
4- ' 4 2_4_ 4 * 2 _4 4_2_0
4_2

\r
\**: ---- 1)
,--4/t4 t

Pi PP
0
2 _ _ 0 -2 - 4-2
0- 2- 0- 2- 4 -2

)
t

P I P Pl PPi
0
2_2_

I P
0-
0--
1 -- í_=._
0-- 0-_2

G|litaÍe
Classique
N"43
f:-

I Plaoesl'.r
DEBTUES
tESGAMMES gmmmsffiw
ffiffiw*&rew |t-r 34 f'r

$ esgammes debtues permettent dimproviser dans tecontexte


Dans 0n uti ti se
éga[ement unegammde e bLues au
$ différentsc0ntextes Ainsi,nous avons appris à les deuxièmestade avec les deux blue notes,
à laquelleon
$"* utiliser surdesgriltes harmoniques ctassiques du Aprìori,onpeutpartirdeI uneouIautredesdeux ajoutera [aóteM.endeuxième partiedeso[0, pourobtenir
blues en12mesures, construltes à partir
dumode btues gammes. DansIexempte quenous altons
découvrir.ona I unedesnombreuses Íormutes dutroÌsième stade.
oudumode mineur. Dans Leprécédent ìuitareClassique, une préférence
pour [agamme pentatoniquemajeure.0n
n0us avons travaìl[ésurunegrille dont lafinestsensì- ajoute ensuite
lesbluenotr,sn'1et2.Notons encorequun DeqrésI lllb lll U Vb \/ VI \/llb\/ill
btement dÌÍÍérenteduschéma traditionnet.Proche d une système question-réponse
peut entre
s'établir deux phrases l1ïeqç1qi11-.!l!-i111'1iz',,ll|.,,T1Ì;1_:
forme quet onappette u btues suédois , {blues chroma- construites àpartir
denosdeux gammes pentatoniques. Notes Si Ré Ré#f'4iFa Fa#Sot#La Si
tiqueì,cetype degritte estfréquent [orsque lebtues se Ainsi,unphrasé avec croisementàpartir de[agamme
rapproche dujaz. pentatonique
majeure peutatterneravecunphrasé avec Anatysons [eso[0. Leturnaround estconstruit surle
Nous revenons cette foìsà unegrille beaucoup plus croìsement àpartirdetagamme pentatoniquemineure. mixd'une [ignemétodique etde2 accords, letoutenSi
ctassìque, conforme auschéma traditìonnet. Legroove Lagriltedusotoestunn12mesures >enSibtues. bLues. 0nattaque ensui[e tepremicycle
e r avec une
esttrèsjazy,bìen swing, caractériséparunjeuassez fin 0ncommence stlrunturnar0tlnd cLassique dedeux phrase surS ipentatonimaj queeureLaréponse
. a lieu
delabatterie qulestaxésurLemploi detacymbale ride mesllres, puis onsuit[eschéma traditionnel avec sur[amême gamme mais [aphrase seconctut surune
encroches ternaires. Lecaractère jazzyestrenÍorcé par 4mesures surIaccord detoniqueÍ87/9J,2 mesures sur noteempruntée à Sipentatonique mineure{il sagitde[a
lesenrichissements daccords en7/9. ['accord
dulV'degré 2mesures
{t7l9ì, ànouveau sur 7'm.1.Laphrase suìvante esttoujours basée surlemême
Po ur s onnerdans I es prdi tug ro o e
veta v oui rnj e u Iaccorddetonique, 0uisI mesure avec Iaccord duV' principe,mais onconclut cette foisparla3ceM.deSi
teadjazzlt,onemploiera encore [atechnique descroise- degré 1mesure
{F#7/9), surIaccord dulV'degré etretour pentatonique mineure quìest[a7'deE7l9 [notecarac-
me n tetslesgam mde esblu easutro i s i è smta e deen finaI surleturnaround dedépart. téristiqueì.
Malheur àvous sivous concluez surLeRé#,
mettant particutièrement envaleur lesbLue notesn"l eI Notezquevous netrouverez pasdeposìtions de vous seri ezfranchement faux... 0ncho isit ensuitt ae
2.Pour ceÍaire,il estimportant d'ìnclurecertains inter- gammes dans cetterubrique
comme jevous [epropose gamme debtues au2'stade pour ìmproviser, mais elte
vattes métodiques dans[ephrasé, notamment I intervatte habituellemenÌ. Vous connaissezàprésent toutes les estconstruite à partirdeSìpentatonique mineure. 0n
de5tebémot entre[atonique et[ab/ue noÍe n'1,comme formes couranteset[echeminement àtravers lesdiÍfé- retrouve
Ialternance dont nous par[ìonsprécédemment.
nous [everrons dans ['analyse denotre soto. rentespositions
utilisées
estindiquésurtapartition. Notons unplanjazzyenfin decycteoüf onfemarqtle
Pour mémoire, latechnique descroisements permet [)écouvronslesgammes utilisées
dans lesolo et I intervalte
de5tebémot outriton,entrelatonique et[a
demélanger [agamme pentatonique mineure et[agamme étudions leurproÍit.Enpremier lieu,[agamme deSi bluenoten"1.Ledeuxième cycte esÌcaractérìsé par
pentatonique majeureauseindunmême phrasé. 0nprend pentatonique maJel]íe. I emptoi
excIusl deÍ[agamme pentat oniquem ineur e
ainsiI unedesdeux gammes pentatoniques comme point comme base descroi sements etl edi a logueestalor s
dedépart et onajoute uneouplusieurs notes non DeorésI ll lll V Vl Vlll basésurI emptoi deplusieurs positions.
communes deIautregamme pentatonique. 0nu croise , í_i t i jrtlz ,r j,j,j-!1f"_:
h,iür"q!_!eer_ J.J.Rébittard
ainsilesdeux qammes d'oü[eterme decroisement. Notes SÌ Do# Ré# Fa#Sot# Si

d = rou
' r-h
ShuÍÍle .i J =a a'
I NT RO
N.C.(B) G7l9 Fü7t9

2_2_1_ 1_0_0

Ê7t9
( 7" m ) {3"'m)

7 -9-9-7 -g -7

Guitare
Ctassique
N"43
E719
F*7tS
Y et

8_ 6--....-.---...-x_4_6

G7t9 FI7t9

B blues3estade
st. SI. P H

7- 9---10._ 9_7 z_ 9*10_-9_ 7_ 9_ 7

7_7
(F9 _7 __ -_ 9- - 7. 8- * 7_8 7
-9_9-.-.-.---*

,,Ff7/s

B bluespos.lV B blues3 estadeDos.V


Y2
Í-\ ful l
12_12_*ï(F_*12-_ )

E719 G7t9 F*7t9


1/^ Íull full futl full full Íull
/ Ìl Ì -/ ,./ <
ÌÌr\ 1 I n':-\

B blues2"stadepos.lV
full full full full full
) ÌÌr\
/_/l r - \
12_12_

Guitare
Ctassique
N'
h|;-tr
LESGHROMATISMES | ^-'"
tJ5Ë

0mpetlsement, 0n p0tlrrait attribuer à cette [ap o s i ti de


onD o7 basi queque[' ondécaldeequatre mais jouéplushaut surlemanche, avecunpetìtbarré
à
rubriquepicking[etitredePetiteétudechroma- cases versL'aigu.Dans cetteposition,
[abasse atternée [acase9.Partantdecette positìon,
onvaànouveau
Ì iqueenM im ajeuDr.eÍa i t,l e sm o u v e me n tsest[aissée
à [acharge de['annuLairedelamain gauche descendreverslegrave,mais [echromatismesesituera
chromatiques {oardemi-tonsÌsontnombreux, lesenchai- quioscitle entrecorde deLaetcorde deMigrave. 0nva uniquement
sur[acorde aiguii.
Lesaccords
seront d'un
n e m ent har
s m oniqueinh as b i tu Ma s ub o udt u décater,
e ts i.a mesure parmestlÍe, positlon
cette verslegrave, type
diÍÍérent
àchaque Íois: Mi7,
La7, Mimajeur.
Ré#7',
compte, ce[aresteunepetite pièce depicking quidoll case parcase. 0npasse donc parl,lib7,
Ré7,Do#7,Do7 etc.Essayezdebien [atigne
Íalreressortir quipartduRé
avanttoutvous procurer
duptaìsir à tajouer. etenÍin
onarrive deSi7quinous
à ['accord amène tout aÌguetquivajusqu'auSot# àlacase deMialguJ
4[corde
L apiècseediv isen e d e usxe c ti oqnus' opno u íra natureltementversleMienbasdumanche. Enajoutant parintervalles
dedemi-ton. Pourceta,
nedécoltezpas
enchainer [ibrement.
etreprendre 0ncommence parune u n es e p ti ème
à cetaccord deMi on, estÍl nprêtpour tropdumanche entredeuxaccords,servervous
decette
descente de7'enchainés
d'accords lesunsauxautres, retourner auMi7dudépart I note
aiguêcomme ÍiIconducteur.
endébutant surunepositiondeMi7en5'position. C'est Ladeuxième section débuteelleaussi oarunÌ"1i7. Thomas Hammje

7 5
-4

I' i1
3

G u i t aC
r el a s s iqN'4
ue 3
qH
GHA]ISON
EN3//4
$* ntretestyte fotk,façontraditionnette,
et[estyle L'accompagnement reste simple,
sanspr0uesse technique L'accompagnement estbasé surl'emploidessixtes
f* rock,
façonguitare it y
étectrique-basse-batterie,particu[ière, maìs sufÍÌsamment pour
originaI que ['ony ILa-Fa#surl'accord
deRé,RéSisur['accord deSol,
s*" a...[efotk-rock I Avectoutesapatette de r pnr r r lpdp n l r r cnr òc etc.ìquialternent
avec [esbasses. Notez[asonorité
variantes
: battade
acoustique,
chanson rock
unptugged, Lamesure està 3/4 chose ptutôtraredansle intéressante
duSo[àvide ajouté
à l'accord
deSÌmineur,
acoustique...
Lesappellationssontmultiptes,
maisquoi domaine carce3/4nesonne pascomme un3/4habituet créant unÍrottement
avec leFa#. Pourl'accord
deSo[à
qu'ìtensoit,0n
retrouve taptupart
dutemps unaccom- c'est-à-dire 0uel'0nn'a0asdut0utcette sensation de [apremière peut
mestlre,0n aussiemployerlepoucede
pagnemenÌ àlaguitare
acoustique, basede[achanson, vatse parfoìs associée àcette EnÍait,onpounaÌt [amai n
mesure. gauche pourj ouer [eS o[gr ave,
doigtpeu
é
avec unhabìtlage
instrumentalptusoumoins é[aboré. secfoife dans unemesure cequiestcertainement
à 4/4, ctassi oue s Íonctìonne
maicui assezbiendans cecas
petite
Cette pièces'ìnspiredustytedeSherylCrow, tiéauÍaitqu'on change d'accordsur[etroisièmetemps. précis.Demême, dupetit
['utitisation barrésur['accord
quinaviguequetquepartentrepop etquia,àses C'esL
etrock unpeu c0mme sì,à laptace
dedeux mesures à 3/4, deLan'estpasobtigatoire,
mais commode.
débuts, écrit
unebette petite
chanson acoustìque. onavait trois mesures à 2/4. ThomasHammie

H H
2_O_2
2-2 2-
0-0

H
2-0-2
_4_2
a_a_

2_2

GLlltaÍe queN'43
Ctass
0-0-2

19

- 2- 2
0-0-
2-Z-

Guitare N'43
Classìque
:.]''r :ì estenécoutant maÍllleentrain destudieusement devient Sisemi-diminué ets écritg J rentspermettent dejouerl'exerciceugentiment >à72à
son
travailter u Hanon r, tabibledes exercices - Puis retour aul" degré
Do majeur [anoireouptus nméchamment >à 144 lledoubte,donc].
!
': ' délìateurs pourlesdoigts despìanistes,que m'est P u i sfai
, sons [emême chemÌn à l ' enverspour[a E nÍi n,cel avasansdi re,j en 'aipasr ésist éàt 'envie
venue l'idéedefaireunexercice sembtabte pour[aguìtare. deuxìème série :
d'exercÍces tlneimprosurcette d'accords
série somme totlte
assez
EnÍait,il s'agitdupremier exerciceduu Hanon , historique rB- scotairemais quipermetunecertaÌne Libertéàl'intérieur
je
que vouspr0p0se, s0tlsune{orme puisque
originate, j'aì + Oegré Domajeur detacontrainte.Voicitoutd'abord, àtitre d'ìnÍopourles
ra j o utune é guit ard'eac c o mp a g nqeume n i o n i s e - Vll'degré
i a rm
h Simineur quinte bémol.a plusparesseux etenguised'exercicepour lesptustenaces,
chaque ce[[uleenutilisanttesdegrés liégèrement enrichisJ Vl'degré Lamineur [7] Laséried'accords que
tette jelaijouée surteptay-back.
deDomajeur : - V'degré Sot[7ì Jairajouté
cette partie
enpensant aüx gens quidisent
bìen
iAl - lV'degré Famaleur [M7ì aimer utravailler
enmusique , aubureau, parexemple...
l' degré 0omajeur [ó/9] lll'degré Mimineur l7l Bìen pour
sür, norls
autres praticiens, cela peutparaltre
- l l ' degrRéé m Ì neur[ 7J - l l "d e gré
R émi neur
[7J absurde vuque[amusi que esti cil ep r oposm êmdue
i ll' degrMéim ineur [ 7ì - l" degré [)omajeurIó/9ì que
travait, ['onsoitamateur oupro. Mais étantdonné que
lV'degré Famajeur Il'47) fairesesgammes peutpaÍois sembler simi[aireàu aller
- V ' degr Séotl7J Autre spéciÍité
decetteversìonguitare : ['exercice
se aubureau >,j'aivouturendrel'exercicemoins rébarbatiÍ
en
- V l' degr Laém ineur [ 7J présente toutd'abordsousforme puis
binaire, aveciamême L'harmonisant,cequi[erend, ducoup, assez ludiquel
- V lì ' degrSéim ineur qu i n te
bémo c 7 ' ,ç a série
[al v e[a denotes, mais enternaire
cettefoÌs.Deux tempi
diffé- Yan Vagh

tr] c6/e Em7 F7M

E]
Itserait
temps

c0mme
0nlefaitdans
l'interprétation
pièce
d'une classique
oudans
safacon
d'improviser.
UneÍois
à['áise
avec'tout pou,1r,
çr,uou, tetenter
óur[etem0o
rapide
:

2_3_5-- 2-4-5-4-2 5-4-2


5_3_2

@
Maintenant
quevous
êtes
famiiiarisé
avec[asérie
denotes tentons-[e
binaires. enternaire,
toujours
enc0mmencant
sur[etempo
lent
33 33 5!) 3
933 3

3
:t:
2_4_2_ 2_4_5_4*2
3-5 5_3 2-5 5

page
suite 74-'
Guitare
llassique
F *D
p,4qL

3_5_6_6_5_3

il

tr
[Pt,s"
Hi]1r
su rv o[ ant [ as ér ied ' a c c o rd s e n e s p é ra n tn e p a s f aìretropdefautesdegoütaupassage[généra| ementtoutes[ esnot esm ãr hent as

pouvez,
après
avoir mapaire
écouté perso,
d'exemptes tenter enjouant
['expérience surteplay-back,
enversion
[ente
ouenversion
rapide.