Vous êtes sur la page 1sur 12

Résumé

Ce livre vous apprend comment faire la prière ; Les


obligations de la prière ; Comment corriger un oubli
ou un ajout dans la prière ; Comment faire la petite
et la grande ablution. Qu’Allah vous guide.

© Moussa Berthé - Septembre 2017


La prière pour les débutants

COMMENT FAIRE LA PRIERE


La Prière Pour Les Débutants

POUR IBRAHIMA ZIE OUATTARA


Description de la prière
La prière est un des 5 piliers de l'Islam et est un acte fondamental à remplir
correctement. Les musulmans croient que communiquer avec Allah apporte de
la vie à celui qui prie et lui donne du courage. Les cinq prières quotidiennes se
déroulent à des moments définis. Pour chacune d'entre elles, il y a une brève
période pendant laquelle la prière peut être faite, déterminée par la position du
soleil dans le ciel. Chaque salat prend entre 5 et 10 minutes pour être accomplie,
du début à la fin. Priez au moment approprié.

Les cinq prières sont appelées Fajr, Dhuhr, Asr, Maghrib et Isha. Elles se
déroulent respectivement à l'aube, juste après midi, au milieu de l'après-midi,
au coucher du soleil et pendant la nuit. Elles ne sont pas au même moment tous
les jours car elles suivent la course du soleil, qui change selon les saisons.

Voici le nombre de raka (étapes) pour chacune des 5 salats :

Fajr – 2 (Fadjiri - 2)
Dhuhr – 4 (Sélifana - 4)
Asr – 4 (lanssara - 4)
Maghrib – 3 (Fitiri - 3)
Isha – 4 (Saafo - 4)

1- Iqamah

Énoncez votre intention dans votre cœur. Avant de commencer la salat,


il est important de faire connaître votre intention et de la comprendre. Pas
nécessairement à voix haute, cela doit venir de l'intérieur.

Par exemple pensez au nombre de rakas que vous allez faire et dans quel but.
Quoi que ce soit, soyez sûr de bien le vouloir.

© Moussa Berthé - Septembre 2017 1


En se levant pour faire la prière et avant de s'en acquitter, le musulman énonce
cette formule à voix haute appelé Iqamah:

Allahu Akbar, Allahu Akbar

Ach-hadu an lâ ilâha illâ-llah.

Ach-hadu anna Muhammad rasûlu-llah

Hayyâ ‘alâ-s-salât

Hayyâ ‘alâ-l-falâh

Qad qâmati-s-salât, qad qâmati-s-salât.

Allahou Akbar, Allahou Akbar.

Lâ ilâha illâ-llah.

Dieu est le plus grand, Dieu est le plus grand


Je témoigne qu’il n’y a de divinité que Dieu
Je témoigne que Mohamad est le messager de Dieu
Venez à la prière
Venez à la réussite
Voilà que l’office est prêt
Dieu est le plus grand, Dieu est le plus grand
Il n’y a de divinité que Dieu

2- Takbîrat al-ihram (Rentrer en "consécration").


Ne regardez pas à droite ou à gauche.
On se tient debout, le visage tourné vers la Mecque puis on lève les deux mains
à la hauteur des oreilles, en disant Allahou akbar (Dieu est le plus Grand).

© Moussa Berthé - Septembre 2017 2


3- Rak’ât 1
La lecture de sourate Fatiha et une autre sourate : étant debout, on met la main
droite sur la main gauche soit contre la poitrine, soit au-dessous de celle-ci ou
laisser les mains simplement.

Et on commence à lire sourate al-Fatiha, suivie par une autre sourate ou de


quelques versets du Coran.

La sourate Al-Fatiha (cette sourate est récitée à chaque raka) :

Bis-millaahir rahmaanir raheem


Al hamdu li-llahi rabbi l'alamin
Arrahmani rrhahim
Maliki yawmi ddin
Iyyaka na'budu
Wa iyyaka nasta'in
Ihdina ssirata-l mustaqim
Sirata-lladina an'amta 'alayhim
Gayri-l magdubi 'alayhim
Wa la-ddallin.
Ameen

Vous pouvez aussi réciter toute autre sourate ou toute autre partie du Coran telle
que :
Qoul houwa lahou ahad,
Allahou samad,
Lam yalid wa lam youlad,
Wa lam yakoun lahou koufou-an ahad

© Moussa Berthé - Septembre 2017 3


Inclinaison : on dit Allahu Akbar, puis on s’incline en posant les mains sur les
genoux et on répète trois fois Soubhâna Rabbiya-l-Adhîm « Gloire à mon
Seigneur le Très Grand ».

On se redresse en disant:

Sami'a Allahou limane hamidah "Dieu écoute celui qui Le loue"

Rabbanâ wa laka-l-hamad "Ô notre Seigneur, à Toi la Louange"

Prosternation 1 : on dit Allahu Akbar, et on se prosterne, la tête contre le sol et


on répète trois fois : Soubhâna Rabbiya-l-'a'lâ « Gloire à mon Seigneur le Très-
Haut ».

© Moussa Berthé - Septembre 2017 4


On dit Allahu Akbar et on se relève en restant assis, puis s’assoir le pied gauche
replié sous la cuisse gauche, placer son pied droit en position verticale, relever
ses mains du sol pour les poser sur ses cuisses et ses genoux.

Prosternation 2: On dit Allahu Akbar et on enchaîne la deuxième prosternation.


En disant trois fois Soubhâna Rabbiya-l-'a'lâ.
«Gloire à mon Seigneur le Très-Haut ». On aura ainsi terminé
l'accomplissement de la première unité " Rak’ât ".

4- Rak’ât 2
On se met debout de nouveau et on fait la même chose (a partir de la lecture de
sourate Fatiha) pour faire la deuxième unité Rak’ât. En arrivant à la deuxième
prosternation de la deuxième Rak’ât, on récite tachahud

5- Tashahhud
En position assise, on récite la prière du témoignage

Attahiyyatu lillah azzakiyyatu lillah


attayibatu ssalawatu lillah
assalamu ’alayka ayyuha-nnabiyyu
wa rahmatu-llahi wa barakatuh
assalamu ’alayna wa ’ala ’ibadillahi-ssalihin
ashadu an la ilaha illa-llah wahdahu la charika lah
wa ach hadou anna Muhammadane 'abdouhou wa rassoulouh
© Moussa Berthé - Septembre 2017 5
"A Dieu s’adressent les salutations ! A Dieu sont destinées les œuvres pie ! A
Dieu sont exprimées les paroles agréables et les prières ! Que la paix soit avec
toi, ô Prophète, ainsi que la miséricorde de Dieu et Ses bénédictions ! Que la
paix soit avec nous et avec les vertueux serviteurs de Dieu ! Je témoigne qu’il
n’y a pas d’autre divinité que Dieu unique et sans associé ! J’atteste que
Muhammad est Son serviteur et Son envoyé !"

Cette prière du témoignage se situe au milieu d’une prière (c'est-à-dire après


deux unîtes) de trois ou quatre rak’â (Dohr, Assr, Maghrib et ‘ichaa). Le fidèle
se relève et effectue la ou les rak’â restantes. C’est la prière est compose que de
deux Rak’ât, on récite directement après la prière du témoignage, la prière sur
le Prophète (Salla Allah ‘alih wa salam)

9- La prière du Prophète
Allahumma salli ’ala Muhammad wa ’ala ali Muhammad, kama sallayta ’ala
ibrahim wa ’ala ali ibrahim, wa barik ’ala Muhammad wa ’ala ali Muhammad
kama barakta ’ala ibrahim wa ’ala ali ibrahim fi-l ’alamin, innaka hamidun majid

"O mon Seigneur-ALLAH, répand Tes grâces sur Mohamad et sur la famille
de Mohammad, comme TU les as répandues sur Ibrahim et la famille
d’Ibrahim, à TOI les louanges et la gloire ; et bénis Mohamad et la famille de
Mohamad, comme TU as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim, à TOI les
louanges et la gloire".

10- Salutations finales et fin de la prière

Tournez votre tête vers la droite et dites " As-salâmou 'alaykom wa rahmatou-l-
lâh ". L'ange qui enregistre vos bonnes actions se trouve de ce côté-ci.

Tournez votre tête vers la gauche et dites " As-salâmou 'alaykom wa rahmatou-
l-lâh ". L'ange qui enregistre vos mauvaises actions se trouve de ce côté-ci. La
prière est terminée ! « Salutations et paix sur vous, ainsi que la miséricorde
d’Allah ».

© Moussa Berthé - Septembre 2017 6


11 - Après le Salam final faire le zikr suivant et faire des
bénédictions pour soi et pour ses parents et autres :
Le Prophète a enseigné à son fidèle compagnon Mu’âdh Ibn Jabal de dire
les formules suivantes (33 fois) après chaque prière : [Bukhârî (798),
Muslim (939)]
Subhâna Allâh 33 fois– Al-Hamdu li-Llâh 33 fois – Allâhu akbar 33 fois.
« Gloire à Dieu, Louange à Dieu, Dieu est plus Grand. »
Et terminer (1 fois) par la formule :
Lâ ilâha illa Llâh, wahdahu lâ sharîka lah. Lahu l-mulku wa lahu l-hamd.
Wa huwa ‘alâ kullî shay’in qadîr (1 fois)
« Il n’est de divinité que Dieu Unique, sans associé, A Lui le Royaume et
les louanges, et Il a pouvoir sur toute chose. » donc total (100 fois)

Avertissements
Ne parlez pas pendant la prière et restez concentré.
Essayez autant que possible d'utiliser votre temps quand vous êtes à la mosquée de
façon efficace, par exemple en lisant le Coran ou en faisant du Zikr.
Ne parlez jamais fort dans une mosquée, cela pourrait déranger les gens qui prient.

© Moussa Berthé - Septembre 2017 7


12- Comment corriger un oubli dans la prière (Kabla = avant)
Le Prophète (sallallahou alayhi wa salam) était en prière puis à la deuxième rakat, il se
leva pour la troisième rakat en oubliant le tachahoud, puis il compensa son oubli par
deux prosternations de l’oubli avant le salut final de la prière. Et ceci s’applique à toutes
autres obligations telles que le tachahoud de la même manière.

13-Comment corriger un rajout dans la prière (Baada=après)


Donc si la personne rajoute une rakat et qu'elle n'ait pris conscience du rajout qu'une
fois la rakat terminée, alors elle se prosterne deux fois (Après assalam).

14-Les piliers de la prière


Les piliers de la prière sont 12 au nombre :

Les piliers sont indispensables, et la négligence de l’un d’entre eux annule la prière, et
il faut par conséquent la recommencer. (Ibn Koudama fi el Moughni).

1 - l'intention : elle a lieu dans le cœur

2 - Etre debout. Faire le Takbir (dire Allahou akbar au début de la prière).

3 - La lecture de la sourate al Fatiha.

4 - Le roukoua (l’inclinaison vers l’avant afin d’avoir le dos à l’horizontal avec les mains
sur les genoux).

5 - Se relever du roukoua.

6 - Le soujoud (la prosternation).

7 - S’asseoir entre les prosternations.

8 - Respecter un temps précis pendant chacune de ces positions afin d’éviter la


précipitation.

9 - Réciter le Tachahoud.

10- S’asseoir après le dernier Tachahoud.

11- Faire le salut en direction de la droite.

12- Le classement (l’ordre) des piliers doit être respecté, car il représente lui-même un
pilier.

Ces piliers sont indispensables et nous devons ni les oublier ni les négliger.
A l’exception de :

© Moussa Berthé - Septembre 2017 8


La lecture de la Fatiha, qui est une obligation pour l’imam et pour celui qui prie
seul, mais elle ne l’est pas pour celui qui prie derrière l’imam, quand ce dernier
lis la Fatiha à voix haute (les prières Sobh, Maghreb et ‘Icha).

15- Les obligations de la prière


Les obligations de la prière sont 5 au nombre :
1- Dire « Allahou akbar » à chaque mouvement.
2- Dire « Gloire à Dieu» «Soubhan Alla » une fois pendant les inclinaisons et
les prosternations.
3- Dire « Allah entend celui qui lui est reconnaissant » quand on se relève «
sami’a Allahou limen hamida ».
4- S’asseoir après la deuxième rakat et dire tachahoud.
5- Dire la prière et la bénédiction sur le Prophète (salla Allah ‘alayhi wa salam)
pendant le dernier tachahoud de la prière.
Telles sont les obligations de la prière. Quiconque aurait négligé volontairement
une des obligations de la prière, sa prière serait alors annulée.
Et celui qui aurait négligé quelque chose par oubli alors cette obligation
tomberait avec l’oubli, c’est à dire que celui qui prie ne reviendrait pas à cette
obligation après l’avoir oubliée afin de la corriger, mais il compenserait cela par
deux prosternations de l’oubli à la fin de la prière.

16- La grande ablution ou le lavage de la janaba.


Commencer par la Basmallah
2. Laver trois fois les mains jusqu’aux poignets
3. Formuler l’Intention + Laver entre le nombril et les genoux
(Laver Son sexe et les autres parties du corps touchés par les souillures afin de
les enlever)
4. Ablution Mineure (Petite Ablution)
5. Laver la tête jusqu’au cou (Laver les cheveux et le crâne)
6.7. Laver la partie droite puis la partie gauche
(Pour chaque partie, bien laver le cou, le buste, l’intérieur des oreilles, sous les
aisselles, dans le nombril, les fessiers, les cuisses, derrière les genoux, les
jambes, les orteils)
8. Passer de l’eau sur tout le corps. (S’assurer que tout le corps a été bien lavé,
bien frotté)

© Moussa Berthé - Septembre 2017 9


Il est recommandé de dire, une fois les ablutions terminées, l’invocation
suivante :
ACH/HADOU ANE LAA ILAAHA ILLAL LAAHOU WAHDAHOU LAA
CHARIIKA LEHOU, WA ACH/HADOU ANNA MOUHAMMADANE
ABDOÛHOU WA RASSOÛLOUHOU. ALLAHOUMA AJ' ALNI MINAT
TAWWABINA WAJ'ALNI MINAL MUTAŢAHHIRIN.

17- Situations obligatoires pour le Bain :


1. L’éjaculation du sperme par plaisir [La femme autant que l’homme]
Par contre, le bain rituel n’est pas obligatoire si l’éjaculation n’est pas parvenue
par plaisir mais par maladie ou par froid intense.
2. Rencontre des deux sexes
3. L’interruption des règles et des lochies (règles après l’accouchement):
- Les menstrues.
-Les lochies, c’est-à-dire les pertes de sang après l’accouchement.
4. La mort
5. Le non musulman qui se convertit à l’Islam.

© Moussa Berthé - Septembre 2017 10


18-La petite ablution

© Moussa Berthé - Septembre 2017 11