Vous êtes sur la page 1sur 64

BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT FONDS AFRICAIN DE DÉVELOPPEMENT

DOSSIER D’APPEL D’OFFRES (DAO)

FOURNITURE ET ENTRETIEN COMPLET DE 180


MACHINES A PHOTOCOPIER POUR EXPLOITATION
EN LIBRE SERVICE DANS LES LOCAUX DE LA
BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT A
ABIDJAN – COTE D’IVOIRE

ADB/ICB/CGSP/2013/0088

15 Juillet 2013
Groupe de la Banque africaine de développement
Agence temporaire de relocalisation

Division des achats institutionnels et de la logistique


Fax: + (216) 71 103 780

Date: 15 juillet 2013


DOSSIER D’APPEL D’OFFRES
FOURNITURE ET ENTRETIEN COMPLET DE 180 MACHINES A PHOTOCOPIER POUR
EXPLOITATION EN LIBRE SERVICE DANS LES LOCAUX DE LA BANQUE AFRICAINE DE
DEVELOPPEMENT A ABIDJAN – COTE D’IVOIRE
ADB/ICB/CGSP/2013/0088
(Cette référence est à reprendre dans tout courrier)

Madame, Monsieur,

1. La Banque africaine de développement vous invite à soumettre votre meilleure proposition pour la
fourniture et l’entretien complet de machines à photocopier pour exploitation en libre services dans
ces locaux de bureaux à Abidjan en côte d’Ivoire, conformément au présent dossier d’appel d’offres
(DAO).

2. Le DAO se compose du présent document et des annexes suivantes:

Section I : Invitation à soumettre des propositions


Section II : Instructions aux soumissionnaires (IS)
Section III : Données particulières de l’appel d’offres
Section IV : Critères d’Evaluation et de Qualification
Section V : Formulaires de soumission
Section VI : Critères d’origine
Section VII : Spécifications Techniques/Termes de référence
Section VIII : Modèle de Contrat-type

3. Toutes les propositions doivent nous parvenir avant la date limite fixée dans le DAO.

4. Nous vous remercions d'accuser réception du présent Dossier d’appel d’offres et de faire savoir à la
Banque si vous avez l'intention de soumettre une Proposition.

5. Dans l'attente de vos propositions, nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à la Banque
africaine de développement.

Yvette GLELE-AHANHANZO
Chef de Division
Division des Achats Institutionnels
Département des services généraux et des achats
TABLE DES MATIÈRES

Section I. Invitation à soumettre des propositions………………………….………………..

Section II. Instructions aux soumissionnaires (IS)……..……………………………………..

Section III. Données Particulières de l’appel d’offres…….….…………………………..……

Section IV. Critères d’Evaluation et de Qualification…………..…………………………..…

Section V. Formulaires de soumission……………….………………………………………

Section VI. Critères d’Origine……………………..………………………………………....

Section VII Spécifications Techniques/Termes de référence………………………………….

Section VIII Modèle de contrat-type…………………………………………………………….


SECTION I.

INVITATION À SOUMETTRE DES PROPOSITIONS

1. Le présent document définit les modalités et conditions applicables à l'acquisition de 180


machines à photocopier et des services d’entretien complet.

2. La Banque africaine de développement invite les candidats à soumettre des offres concernant
la fourniture et l’entretien complet de 180 machines à photocopier à installer en libre-
service dans ses locaux à Abidjan, tels que spécifiés dans le présent Dossier d’Appel d’Offres
(DAO).

3. Seules les organisations et sociétés éligibles des pays membres de la Banque africaine de
développement, sont admises à participer à cet appel d'offres.

4. Pour toute demande d'information, les soumissionnaires éligibles intéressés sont priés de
prendre contact avec la Banque à l'adresse suivante :

Division des achats et de la logistique (CGSP.2)


Banque Africaine de Développement
Bureau 2A2 – Immeuble EPI-B, 2ème étage
Angle des trois rues : Avenue du Ghana, Rue Pierre de Courbetin, Rue Hedi
Nouira
B.P. 323
1002 Tunis-Belvédère - Tunisie
Fax: (216) 71 103 780
Courriel : tender@afdb.org

5. Les offres seront ouvertes le 29 Aout 2013 à 15.30 heures (heure locale de Tunis).
Section II. Instructions aux soumissionnaires

Table des clauses


A. Généralités ................................................................................................................. 6

1. Objet du Marché ........................................................................................................ 6


2. Sociétés admises à soumissionner………………………………………………….. 6
4. Fournitures et services connexes répondant aux critères d’origine ........................... 6

B. Contenu du Dossier d’appel d’offres ..................................................................... 7

4. Sections du Dossier d’appel d’offres ......................................................................... 7


5. Éclaircissements apportés au Dossier d’appel d’offres ............................................. 7
6. Modifications apportées au Dossier d’appel d’offres ................................................ 7

C. Préparation des offres.............................................................................................. 7

7. Frais de soumission .................................................................................................... 7


8. Langue de l’offre........................................................................................................ 7
9. Documents constitutifs de l’offre............................................................................... 7
10. Formulaire d’offre ...................................................................................................... 8
11. Variantes .................................................................................................................... 9
12. Prix de l’offre et rabais .............................................................................................. 9
13. Monnaies de l’offre .................................................................................................. 10
14. Documents attestant que les fournitures et services connexes répondent aux
critères d’origine ...................................................................................................... 11
15. Documents attestant de la conformité des fournitures et services connexes au
Dossier d’appel d’offres ........................................................................................... 11
16. Documents attestant des qualifications du soumissionnaire .................................... 11
17. Période de validité des offres ................................................................................... 11
18. Garantie de soumission ............................................................................................ 11
19. Forme et signature de l’offre.................................................................................... 12

D. Remise des Offres et Ouverture des plis .............................................................. 13

20. Cachetage et marquage des offres............................................................................ 13


21. Date et heure limite de remise des offres ................................................................. 13
22. Offres hors délai ....................................................................................................... 13
23. Retrait, substitution et modification des offres ........................................................ 13
24. Ouverture des plis .................................................................................................... 14
E. Évaluation et comparaison des offres ....................................................................... 15

25. Confidentialité.......................................................................................................... 15
26. Éclaircissements concernant les Offres ................................................................... 15
27. Conformité des offres .............................................................................................. 15
28. Non-conformité, erreurs et omissions ...................................................................... 15
29. Examen préliminaire des offres ............................................................................... 16
30. Examen des conditions, Évaluation technique........................................................ 16
31. Conversion en une seule monnaie............................................................................ 17
32. Évaluation des Offres ............................................................................................... 17
33. Détermination de l'offre la plus avantageuse ........................................................... 17
34. Vérification a posteriori des qualifications du soumissionnaire .............................. 17
35. Droit de l’Acheteur d’accepter l’une quelconque des offres et de rejeter une ou
toutes les offres ........................................................................................................ 17

F. Adjudication du Marché ............................................................................................. 17

36. Critères d’adjudication ............................................................................................. 17


37. Droit de l’Acheteur de modifier les quantités au moment de l’adjudication du
Marché ..................................................................................................................... 18
38. Notification de l’adjudication du Marché ................................................................ 18
39. Signature du Marché ................................................................................................ 18
40. Garantie de bonne exécution .................................................................................... 18
Section II. Instructions aux soumissionnaires
A. Généralités
1. Objet du Marché 1.1 Le présent Dossier d’Appel d’Offres (DAO) concerne la fourniture et l’entretien
complet de 180 machines à photocopier à la Banque à Abidjan en Côte d’Ivoire.
2. Sociétés admises 2.1 Seules les organisations et sociétés éligibles des pays membres de la Banque africaine
à soumissionner de développement, sont admises à participer à cet appel d'offres.

2.2 Le présent appel d’offres s’adresse aux seuls fournisseurs des pays membres qui
répondent aux critères d’éligibilité définis dans la dernière édition en vigueur des
Règles de procédure pour l’acquisition des biens et services, sous réserve des
dispositions ci-dessous:

2.3 Un soumissionnaire ne peut se trouver en situation de conflit d’intérêt. Tout


soumissionnaire jugé être dans une situation de conflit d’intérêt n’est pas admis à
concourir pour l’obtention du Marché. Un soumissionnaire (y compris tous les
membres d’un groupement, consortium ou association d’entreprises et tous les sous-
traitants du soumissionnaire) peut être jugé comme étant en situation de conflit
d’intérêt s’il est associé ou a été associé dans le passé, à une entreprise (ou aux
affiliés d’une entreprise) qui a fourni des services de conseil pour la préparation des
spécifications, plans, calculs et autres documents utilisés dans le cadre des marchés
passés au titre du présent appel d’offres.

2.4 Une société faisant l’objet d’une déclaration d’exclusion prononcée par la Banque, à
la date limite de réception des offres ou ultérieurement, est disqualifiée.

2.5 Les Soumissionnaires doivent fournir toutes pièces que l’Acheteur peut
raisonnablement demander établissant à la satisfaction de l’Acheteur qu’ils
continuent d’être admis à concourir.

3. Fournitures et 3.1 Toutes les fournitures et tous les services connexes faisant l’objet du présent marché
services devront provenir de pays répondant aux critères d’origine définis par la Banque
connexes (Voir Section V, Critères de d’origine).
répondant aux
critères 3.2 Aux fins de la présente clause, le terme « fournitures » désigne les produits,
d’origine matières premières, machines, équipements et les installations industrielles ; et le
terme « services connexes » désigne notamment des services tels que la
maintenance initiale, l’assurance, le transport, l’installation, la formation et les
prestations de services après-vente.
3.3 Le terme « pays d’origine » désigne le pays où les fournitures sont extraites,
poussent, sont cultivées, produites, fabriquées ou transformées ; ou bien le pays où
un processus de fabrication, de transformation ou d’assemblage de composants
importants et intégrés aboutit à l’obtention d’un article commercialisable dont les
caractéristiques de base sont substantiellement différentes de celles de ses
composants importés.
3.4 La nationalité de l’entreprise qui produit, assemble, distribue ou vend les fournitures
ne détermine pas leur origine.
3.5 Le Soumissionnaire fournira la preuve qu’il est dûment habilité par le fabricant des
biens à fournir, dans le pays de l’Acheteur, les biens indiqués dans son offre.
B. Contenu du Dossier d’appel d’offres

4. Sections du Dossier 4.1 Le Dossier d’appel d’offres comprend les sections II, III, IV, V, VI, VII et VIII, dont
d’appel d’offres la liste figure ci-après. Il doit être interprété à la lumière de tout additif éventuellement
émis conformément à la clause 6 des IS.
4.2 La Banque ne peut être tenu responsable de l’intégrité du Dossier d’appel d’offres et
de ses additifs, s’ils n’ont pas été obtenus directement de lui.
4.3 Le Soumissionnaire doit examiner l’ensemble des instructions, formulaires,
conditions et spécifications figurant dans le Dossier d’appel d’offres. Il lui appartient
de fournir tous les renseignements et documents demandés dans le Dossier d’appel
d’offres. Toute carence à cet égard peut entraîner le rejet de son offre.
5. Éclaircissements 5.1 Tout soumissionnaire éventuel désirant des éclaircissements sur les documents
apportés au Dossier contactera la Banque, par écrit, à l’adresse de la Banque indiquée dans les Données
d’appel d’offres particulières de l’appel d’offres. La Banque répondra par écrit à toute demande
d’éclaircissements reçue au plus tard vingt et un (21) jours avant la date limite de
dépôt des offres. Il adressera une copie de sa réponse (indiquant la question posée
mais sans mention de l’auteur) à tous les candidats éventuels qui auront obtenu le
Dossier d’appel d’offres directement auprès de lui. Au cas où la Banque jugerait
nécessaire de modifier le Dossier d’appel d’offres suite aux éclaircissements fournis,
il le fera conformément à la procédure stipulée à la clause 6 et à l’alinéa 21.2 des IS.
6. Modifications 6.1 La Banque peut, à tout moment, avant la date limite de remise des offres, modifier le
apportées au Dossier d’appel d’offres en publiant un additif.
Dossier d’appel 6.2 Tout additif publié sera considéré comme faisant partie intégrante du Dossier d’appel
d’offres d’offres et sera communiqué par écrit à tous ceux qui ont obtenu le Dossier d’appel
d’offres directement de la Banque.
6.3 Afin de laisser aux soumissionnaires éventuels un délai raisonnable pour prendre en
compte l’additif dans la préparation de leurs offres, la Banque peut, à sa discrétion,
reporter la date limite de remise des offres conformément à l’alinéa 21.2 des IS.

C. Préparation des offres


7. Frais de soumission 7.1 Le soumissionnaire supportera tous les frais afférents à la préparation et à la
présentation de son offre, et la Banque n’est en aucun cas responsable de ces frais ni
tenu de les régler, quels que soient le déroulement et l’issue de la procédure d’appel
d’offres.
8. Langue de l’offre 8.1 L’offre ainsi que toute la correspondance et tous les documents concernant la
soumission, échangés entre le Soumissionnaire et la Banque seront rédigés en français
ou en anglais. Les documents complémentaires et les imprimés fournis par le
Soumissionnaire dans le cadre de la soumission rédigés dans une autre langue devront
être accompagnés d’une traduction en français ou en anglais par un cabinet
assermenté, auquel cas, aux fins d’interprétation de l’offre, la traduction en français
ou en anglais, fera foi.
9. Documents 9.1 L’offre comprendra les documents suivants :
constitutifs de l’offre
a) Une offre technique, incluant des pièces attestant la qualification des soumissionnaires
conformément aux dispositions de la clause 16 des IS que le Soumissionnaire possède
les qualifications voulues pour exécuter le Marché si son offre est retenue ; des pièces
attestant, conformément aux dispositions des clauses 15.2 et 15.3 des IS que les
Fournitures et services connexes sont conformes au Dossier d’appel d’offres.
b) Une offre financière comprenant le formulaire d’offre et les bordereaux des prix
applicables, remplis conformément aux dispositions des clauses 12, 14 des IS et à l’aide
des formulaires de la Section V;
c) la garantie de soumission établie conformément aux dispositions de la clause 18 des IS
et du formulaire de la Section V ;
d) la confirmation écrite de l’habilitation du signataire de l’offre à engager le
Soumissionnaire, conformément au formulaire de la Section V ;
e) des pièces attestant, conformément aux dispositions de la clause 3 des IS que les
Fournitures et services connexes devant être fournis par le Soumissionnaire répondent
aux critères d’origine ;
f) tout autre document stipulé dans les Données particulières de l’appel d’offres.

10. Formulaire d’offre 10.1 Le Soumissionnaire soumettra son offre en remplissant le formulaire d’offre fourni à
et bordereaux des prix la Section V, Formulaires de soumission, sans apporter aucune modification à sa
présentation, et aucun autre format ne sera accepté. Toutes les rubriques doivent être
remplies de manière à fournir les renseignements demandés, dont :
a) le Dossier d’appel d’offres et le numéro d’ordre de chaque additif reçu ;
b) une brève description des fournitures et services connexes proposés ;
c) le prix total de l’offre ;
d) tout rabais offert et la méthode de son application ;
e) la durée de validité de l’offre ;
f) un engagement de soumettre une garantie de bonne exécution avec indication de son
montant ;
g) une déclaration relative aux honoraires ou commissions versées par le
Soumissionnaire, ainsi que tout avantage en nature ou en espèces accordé à
quiconque au titre ou dans le cadre de la préparation de l’appel d’offres, et, le cas
échéant, de l’exécution du Marché;
h) la signature d’un représentant habilité.
10.2 Le Soumissionnaire présentera les bordereaux de prix pour les fournitures et services
connexes, en fonction de leur origine, le cas échéant, à l’aide des formulaires figurant
à la Section IV, Formulaires de soumission. Ces formulaires comporteront, au
besoin :
a) le numéro d’ordre de l’article ;
b) une brève description des fournitures ou services connexes à fournir ;
c) le pays d’origine des fournitures ;
d) la quantité ;
e) les prix unitaires ;
f) les droits de douanes ;
g) et autres taxes acquittés ou dus dans le pays de l’acheteur ;
h) le prix total par article ;
i) les sous-totaux et totaux par bordereau de prix et ;
j) la signature d’un représentant habilité

11. Variantes 11.1 Sauf indication contraire dans les Données particulières de l’appel d’offres, les
variantes seront examinées. Les soumissionnaires devront répondre à toutes les
options d’offres demandées dans ce présent appel d’offres.

12. Prix de l’offre 12.1 Les prix et rabais indiqués par le Soumissionnaire sur le formulaire de soumission et
et rabais les bordereaux de prix seront conformes aux stipulations ci-après.
12.2 Tous les articles figurant sur la liste des fournitures devront être énumérés et leur prix
devra figurer séparément sur les bordereaux de prix. Si un bordereau de prix énumère
des articles sans prix, leur prix sera supposé inclus dans celui d’autres articles. On
supposera que les articles ne figurant pas sur le bordereau de prix ne sont pas inclus
dans l’offre, et si l’offre est conforme pour l’essentiel, on procédera à la révision
correspondante.
12.3 Le prix à indiquer sur le formulaire d’offre, conformément aux dispositions de la
clause 10.1(c) des IS, sera le prix total de l’Offre, hors tout rabais éventuel.
12.4 Le Soumissionnaire indiquera tout rabais inconditionnel et la méthode d’application
dudit rabais sur le formulaire d’offre conformément aux dispositions de la clause
10.1(d) des IS.
12.5 Les termes « EXW, CIF, CIP » et autres termes analogues seront régis par les règles
prescrites dans la dernière édition d’Incoterms publiée par la Chambre de commerce
internationale à la date de l’appel d’offres ou à la date spécifiée dans les Données
particulières de l’appel d’offres.
12.6 Les prix proposés dans les formulaires de bordereaux de prix pour les fournitures et
services connexes, seront décomposés, le cas échéant, et présentés de la façon
suivante :

A. Fournitures originaires du pays de l’Acheteur :


i) le prix des fournitures EXW (à l’usine, à la fabrique, au magasin d’exposition, entrepôt
ou magasin de ventes, suivant le cas), y compris tous les droits de douanes, taxes sur les
ventes ou autres déjà payées ou à payer :
a) sur les composants ou matières premières utilisées dans la fabrication ou
l’assemblage des fournitures dont les prix sont donnés à l’usine ou à la fabrique ; ou
b) sur les fournitures antérieurement importées, d’origine étrangère dont les prix ont
donnés au magasin d’exposition, entrepôt ou magasin de ventes ;

ii) les taxes sur les ventes et autres taxes perçues dans le pays de la Banque qui seront dues
sur les fournitures si le Marché est attribué ;

iii) le prix des transports intérieurs, assurance et autres coûts locaux afférents à la livraison
des fournitures jusqu’à leur destination finale, si ces transports sont spécifiquement
mentionnés dans les Données particulières de l’appel d’offres ;

iv) le prix des autres services connexes, le cas échéant, tels que mentionnés dans les
Données particulières de l’appel d’offres ;

B. Fournitures originaires d’un pays étranger :

i) le prix des fournitures CIF (port de destination) ou CIP (lieu de destination) dans le
pays de la Banque tel que stipulé aux Données particulières de l’appel d’offres. Pour
l’établissement de son prix, le Soumissionnaire pourra recourir à toute entreprise de
transport satisfaisant aux critères d’éligibilité. Il en est de même pour l’assurance des
fournitures ;

ii) le prix des fournitures FOB port d’embarquement convenu (ou FCA, selon le cas), s’il
est mentionné aux Données particulières de l’appel d’offres ;

iii) le prix des fournitures CFR port de destination (ou CPT, selon le cas), s’il est
mentionné aux Données particulières.

iv) le prix des transports intérieurs, assurance et autres coûts locaux afférents à la livraison
des fournitures du port de débarquement à leur destination finale, si ces transports sont
spécifiquement mentionnés dans les Données particulières de l’appel d’offres ;

v) le prix des autres services connexes, le cas échéant, tels que mentionnés aux Données
particulières de l’appel d’offres.

12.7 Les prix offerts par le Soumissionnaire seront fermes pendant toute la durée
d’exécution du Marché par le Soumissionnaire et ne pourront varier en aucune
manière, sauf stipulation contraire figurant dans les Données particulières de l’appel
d’offres.
13. Monnaies de l’offre 13.1 Les prix des offres seront libellés dans les monnaies suivantes :
a) Pour les fournitures et les services connexes originaires du pays de la Banque, les
prix seront libellés dans la monnaie du pays de la Banque, sauf spécification
contraire dans les Données particulières de l’appel d’offres ; et
b) Pour les fournitures et les services connexes originaires des pays autres que celui de
la Banque ou pour les pièces ou composants importés des fournitures et services
connexes en provenance de pays autres que celui de la Banque, les prix seront libellés
dans la monnaie d’un pays membre, largement utilisée dans le commerce
international. Par ailleurs, un soumissionnaire qui s’attend à encourir une partie des
dépenses liées à l’exécution du Marché en plus d’une monnaie et souhaitant être payé
en conséquence, l’indiquera dans son offre. Dans ce cas, soit i) l’offre sera en
plusieurs monnaies, l’ensemble des différents montants constituant le prix total, soit
ii) le prix total de l’offre sera libellé en une seule monnaie et les paiements requis en
d’autres monnaies seront exprimés sous forme de pourcentage du prix de l’offre,
accompagné du taux utilisé pour ce calcul.
14. Documents 14.1 Pour établir que les fournitures et services connexes répondent aux critères d’origine,
attestant que les en application des dispositions de la clause 3 des IS, les Soumissionnaires rempliront
fournitures et services les déclarations indiquant le pays d’origine figurant dans les bordereaux de prix,
connexes répondent inclus à la Section V, Formulaires de soumission.
aux critères d’origine
15. Documents 15.1 Pour établir la conformité des fournitures et services connexes au Dossier d’appel
attestant de la d’offre, le Soumissionnaire fournira dans le cadre de son offre les pièces justificatives
conformité des spécifiées à la clause 9 des IS, Documents constitutifs de l’offre.
fournitures et services
connexes au Dossier 15.2 Les pièces justificatives peuvent revêtir la forme de prospectus, dessins ou données et
d’appel d’offres comprendront une description détaillée des principales caractéristiques techniques et
de performance des fournitures et services connexes, démontrant qu’ils correspondent
pour l’essentiel aux spécifications et, le cas échéant une liste des réserves et
différences existant par rapport aux spécifications techniques et termes de référence
figurant à la section VII, Spécifications Techniques/Termes de Référence.
15.3 Les normes qui s’appliquent aux modes d’exécution, procédés
de fabrication, équipements et matériels, ainsi que les références
techniques, ne sont mentionnés qu’a titre indicatif et n’ont nullement un caractère
restrictif. Le Soumissionnaire peut leur substituer d’autres normes de qualité, noms de
marque et/ou d’autres numéros de catalogue, pourvu qu’il établisse à la satisfaction de
la Banque que les normes, marques et numéros ainsi substitués sont substantiellement
équivalents ou supérieurs aux spécifications techniques contenues dans la section VII.

16. Documents 16.1 Pour établir qu’il possède les qualifications requises pour exécuter le Marché, le
attestant des Soumissionnaire fournira les pièces justificatives demandées pour chaque critère de
qualifications du qualification spécifié à la Section IV, Critères d’évaluation et de qualification.
soumissionnaire
17. Période de validité 17.1 Les offres demeureront valables pendant la période spécifiée dans les Données
des offres particulières de l’appel d’offres, soit Cent vingt (120) jours après la date limite de
soumission fixée par la Banque. Une offre valable pour une période plus courte sera
considérée comme non conforme et rejetée par la Banque.
17.2 Exceptionnellement, avant l’expiration de la période de validité des offres, la Banque
peut demander aux soumissionnaires de proroger la durée de validité de leur offre. La
demande et les réponses seront formulées par écrit. S’il est demandé une garantie de
soumission en application de la clause 18 des IS, sa validité sera prolongée pour une
durée correspondante. Un soumissionnaire peut refuser de proroger la validité de son
offre sans perdre sa garantie. Un soumissionnaire qui consent à cette prorogation ne
se verra pas demander de modifier son offre, ni ne sera autorisé à le faire.
18. Garantie de 18.1 Sauf spécification contraire dans les Données particulières de l’appel d’offres, le
soumission Soumissionnaire fournira l’original d’une garantie de soumission qui fera partie
intégrante de son offre. Le montant de la garantie de soumission et la monnaie dans
laquelle elle sera libellée seront indiqués dans la Section III, Données particulières de
l’appel d’offres.
18.2 La garantie de soumission se présentera sous l’une des formes ci- après, au choix du
soumissionnaire :
a) une garantie bancaire ;
b) une lettre de crédit irrévocable ;
c) un chèque de banque ou un chèque certifié ;
le tout émis par une source connue établie dans un pays satisfaisant aux critères
d’origine. La garantie de soumission sera soumise soit à l’aide du formulaire de
garantie de soumission figurant à la Section V, Formulaires de soumission ou sous une
forme substantiellement analogue. Dans les deux cas, le formulaire doit comporter le
nom exact du soumissionnaire. La garantie de soumission demeurera valide pendant
vingt-huit jours (28) après l’expiration de la durée de validité de l’offre, y compris si
la durée de validité de l’offre est prorogée.

18.3 Toute offre non accompagnée d’une garantie substantiellement conforme (par rapport
à son montant et à sa durée de validité notamment), si pareille garantie est exigée en
application de la clause 18.1 des IS, sera écartée par la Banque comme étant non
conforme.

18.4 Les garanties de soumission des soumissionnaires non retenus leur seront restituées le
plus rapidement possible et au plus tard dans un délai de sept (7) jours après que le
Soumissionnaire retenu aura signé le Marché et fourni la garantie de bonne exécution
prescrite à la clause 40 des IS.

18.5 La garantie de soumission du soumissionnaire retenu lui sera restituée dans les
meilleurs délais après la signature du Marché, et contre remise de la garantie de bonne
exécution requise.

18.6 La garantie de soumission peut être saisie :


a) si le Soumissionnaire retire son offre pendant le délai de validité qu’il aura spécifié
dans le Formulaire d’offre, sous réserve des dispositions de la clause 17.2 des IS ; ou

b) s’agissant du soumissionnaire retenu, si ce dernier :

i) manque à son obligation de signer le Marché en application de la clause 40 des IS ;

ii)manque à son obligation de fournir la garantie de bonne exécution en application de


l’alinéa 40.2 des IS ;

iii)n’accepte pas les corrections apportées au prix de son offre.

19. Forme et signature 19.1 Le Soumissionnaire préparera un original des documents constitutifs de l’offre tels
de l’offre que décrits à la clause 9 des IS, en indiquant clairement la mention « ORIGINAL ».
Par ailleurs, il soumettra cinq (5) copies de l’offre indiqué dans les Données
particulières de l’appel d’offres, en mentionnant clairement sur ces exemplaires
« COPIE ». En cas de différences entre les copies et l’original, l’original fera foi.
19.2 L’original et toutes copies de l’offre seront dactylographiés ou écrits à l’encre
indélébile ; ils seront signés par une personne dûment habilitée à signer au nom du
soumissionnaire. Cette habilitation consistera en une confirmation écrite comme
spécifié à l’aide du formulaire approprié inclus dans la section V et, qui sera jointe à
la soumission. Le nom et le titre de chaque personne signataire de l’habilitation
devront être dactylographiés ou imprimés sous la signature. Toutes les pages de
l’offre, à l’exception des publications non modifiées, seront paraphées par la personne
signataire de l’offre.
19.3 Tout ajout entre les lignes, rature ou surcharge, pour être valable, devra être signé ou
paraphé par la personne signataire.

D. Remise des Offres et Ouverture des plis


20. Cachetage et 20.1 Le Soumissionnaire placera l’original de son offre et chacune de ses copies, dans des
marquage des offres enveloppes séparées et cachetées, portant la mention « ORIGINAL » ou « COPIE »,
selon le cas. Toutes ces enveloppes seront-elles-mêmes placées dans une même
enveloppe extérieure cachetée.
20.2 Les enveloppes intérieure et extérieure :
a) Seront adressées à la Banque en application de la clause 21.2 des IS;
b) mentionneront la description et le numéro précis d’identification de l’appel d’offres
indiqué dans les Données particulières;
c) préciseront de ne pas les ouvrir avant la date et l’heure fixées pour l’ouverture des
plis en application de la clause 21.1
20.3 Les enveloppes intérieures porteront également le nom et l’adresse du
soumissionnaire de façon à permettre à la Banque de renvoyer l’offre cachetée si elle
a été déclarée hors délai conformément à l’alinéa 22.1 des IS.

20.4 Si l’enveloppe extérieure n’est pas cachetée et marquée comme stipulé, la Banque ne
sera nullement responsable si l’offre est égarée ou ouverte prématurément.
21. Date et heure limite 21.1 Les offres doivent être reçues par la Banque à l’adresse donnée dans les Données
de remise des offres particulières de l’appel d’offres et au plus tard à la date et à l’heure spécifiées dans
lesdites DPAO.

21.2 La Banque peut, s’il elle le juge bon, reporter la date limite de remise des offres en
modifiant le Dossier d’appel d’offres en application de la clause 6 des IS, auquel cas,
tous les droits et obligations de la Banque et des Soumissionnaires régis par la date
limite antérieure seront régis par la nouvelle date limite.
22. Offres hors délai 22.1 la Banque n’examinera aucune offre arrivée après l’expiration du délai de remise des
offres, conformément à la clause 21 des IS. Toute offre reçue par la Banque après la
date et l’heure limites de dépôt des offres sera déclarée hors délai, écartée et renvoyée
au Soumissionnaire sans avoir été ouverte.
23. Retrait, 23.1 Un soumissionnaire peut retirer, remplacer, ou modifier son offre
substitution et après l’avoir déposée, par voie de notification écrite, dûment signée par un
modification des offres représentant habilité, assortie d’une copie de l’habilitation en application de l’alinéa
19.2 des IS (sauf pour ce qui est des notifications de retrait). La modification ou
l’offre de remplacement correspondante doit être jointe à la notification écrite. Toutes
les notifications doivent être :

a) délivrées en application des clauses 19 et 20 des IS (sauf pour ce qui est des
notifications de retrait qui ne nécessitent pas de copies). Par ailleurs, les enveloppes
doivent porter clairement, selon le cas, la mention « RETRAIT », « OFFRE DE
REMPLACEMENT » ou « MODIFICATION » ; et
b) reçues par l’Acheteur avant la date et l’heure limites de remise des offres
conformément à la clause 22 des IS.
23.2 Les offres dont les soumissionnaires demandent le retrait en application de la clause
23.1 leur seront renvoyées sans avoir été ouvertes.
23.3 Aucune offre ne peut être retirée, remplacée ou modifiée entre la date et l’heure
limites de dépôt des offres et la date d’expiration de la validité spécifiée par le
Soumissionnaire sur le formulaire d’offre ou d’expiration de toute période de
prorogation.
24. Ouverture des plis 24.1 La Banque procédera à l’ouverture des plis à la date, à l’heure et à l’adresse indiquées
dans les Données particulières de l’appel d’offres.
24.2 Premièrement, les enveloppes marquées « RETRAIT » seront ouvertes et leur
contenu annoncé à haute voix, tandis que l’enveloppe contenant l’offre correspondante
sera renvoyée au Soumissionnaire sans avoir été ouverte. Aucun retrait d’offre ne sera
autorisé si la notification correspondante ne contient pas une habilitation valide du
signataire à demander le retrait et n’est pas lue à haute voix. Ensuite, les enveloppes
marquées « OFFRE DE REMPLACEMENT » seront ouvertes et annoncées à haute
voix et la nouvelle offre correspondante substituée à la précédente, qui sera renvoyée
sans avoir été ouverte au Soumissionnaire. Aucun remplacement d’offre ne sera autorisé
si la notification correspondante ne contient pas une habilitation valide du signataire à
demander le remplacement et n’est pas lue à haute voix. Enfin, les enveloppes marquées
« MODIFICATION » seront ouvertes et leur contenu lu à haute voix avec l’offre
correspondante. Aucune modification d’offre ne sera autorisée si la notification
correspondante ne contient pas une habilitation valide du signataire à demander la
modification et n’est pas lue à haute voix. Seules les offres qui ont été ouvertes et
annoncées à haute voix lors de l’ouverture des plis seront ensuite considérées.
24.3 Toutes les autres enveloppes seront ouvertes l’une après l’autre et le nom du
soumissionnaire annoncé à haute voix, ainsi que la mention éventuelle d’une
modification, le prix de l’offre, y compris tout rabais et toutes variantes éventuelles,
l’existence d’une garantie de soumission si elle est exigée, et tout autre détail que la
Banque peut juger utile de mentionner. Seuls les rabais et variantes de l’offre annoncés
à haute voix lors de l’ouverture des plis seront soumis à évaluation. Aucune offre ne
sera écartée à l’ouverture des plis, excepté les offres hors délai en application de
l’alinéa 22.1.
24.4 la Banque établira un procès-verbal de la séance d’ouverture des plis, qui comportera
au minimum : le nom du soumissionnaire et s’il y a retrait, remplacement de l’offre
ou modification, le prix de l’offre, par lot le cas échéant, y compris tous rabais et
variante proposés, et l’existence ou l’absence d’une garantie de soumission si elle est
exigée.
E. Évaluation et comparaison des offres
25 Confidentialité 25.1 Aucune information relative à l’examen, à l’évaluation, à la comparaison, et à la
vérification des qualifications des soumissionnaires, et à la recommandation
d’adjudication du Marché ne sera donnée aux soumissionnaires ni à toute autre
personne non concernée par ladite procédure tant que l’adjudication du Marché
n’aura pas été notifiée à tous les soumissionnaires.
25.2 Toute tentative faite par un soumissionnaire pour influencer la Banque lors de
l’examen, de l’évaluation, de la comparaison des offres et de la vérification de la
capacité des candidats ou lors de la décision d’attribution peut entraîner le rejet de son
offre.
25.3 Nonobstant les dispositions de la clause 28.2 des IS, entre le moment où les plis
seront ouverts et celui où le Marché sera attribué, si un soumissionnaire souhaite
entrer en contact avec la Banque pour des motifs ayant trait à son offre, il devra le
faire par écrit.
26.Éclaircissements 26.1 Pour faciliter l’examen, l’évaluation, la comparaison des offres et la vérification des
concernant les Offres qualifications des soumissionnaires, la Banque a toute latitude de demander à un
soumissionnaire des éclaircissements sur son offre. Aucun éclaircissement apporté
par un soumissionnaire autrement qu’en réponse à une demande de l’Acheteur ne sera
pris en compte. La demande d’éclaircissement de la Banque, comme la réponse
apportée, seront formulées par écrit. Aucune modification de prix ni aucun
changement substantiel de l’offre ne seront demandés, offerts ou autorisés, si ce n’est
pour confirmer la correction des erreurs arithmétiques découvertes par la Banque lors
de l’évaluation des offres en application de la clause 28 des IS.
27. Conformité 27.1 La Banque établira la conformité de l’offre sur la base de sa seule teneur.
des offres 27.2 Une offre conforme pour l’essentiel est une offre qui respecte toutes les stipulations,
conditions et spécifications du Dossier d’appel d’offres, sans divergence, réserve ou
omission substantielle. Une divergence, réserve ou omission substantielle se
caractérise de la manière suivante :
a) elle affecte de manière substantielle l’envergure, la qualité ou la performance des
fournitures et services connexes spécifiés dans le Marché ; ou
b) limite de manière substantielle, en contradiction avec le Dossier d’appel d’offres, les
droits de la Banque ou les obligations du soumissionnaire au titre du Marché; ou
c) sa rectification affecterait injustement la compétitivité des autres Soumissionnaires
présentant des offres conformes pour l’essentiel.
27.3 La Banque écartera toute offre qui n’est pas conforme pour l’essentiel au Dossier
d’appel d’offres et le Soumissionnaire ne pourra pas par la suite la rendre conforme en
apportant des corrections à la divergence, réserve ou omission substantielle constatée.
28. Non-conformité, 28.1 Si une offre est conforme pour l’essentiel, la Banque peut tolérer toute non-
erreurs et omissions conformité ou omission qui ne constitue pas une divergence substantielle par rapport
aux conditions de l’appel d’offres.
28.2 Si une offre est conforme pour l’essentiel, la Banque peut demander au
Soumissionnaire de présenter, dans un délai raisonnable, les informations ou la
documentation nécessaire pour remédier à la non-conformité ou aux omissions non
essentielles constatées dans l’offre en rapport avec la documentation demandée.
Pareille omission ne peut, en aucun cas, être liée à un élément quelconque du prix de
l’offre. Le Soumissionnaire qui ne ferait pas droit à cette demande peut voir son offre
écartée.
28.3 Si une offre est conforme pour l’essentiel, la Banque corrigera les non-conformités ou
omissions non essentielles. Le prix de l’offre sera révisé en conséquence, uniquement
aux fins de comparaison, compte tenu de l’élément ou du composant manquant ou
non conforme, à l’aide de la méthode indiquée dans les Données particulières de
l’appel d’offres.
28.4 Si une offre est conforme pour l’essentiel, la Banque rectifiera les erreurs
arithmétiques sur la base suivante :

a) S’il y a contradiction entre le prix unitaire et le prix total obtenu en multipliant


le prix unitaire par les quantités, le prix unitaire fera foi et le prix total sera
corrigé, à moins que, de l’avis de la Banque, la virgule des décimales du prix
unitaire soit manifestement mal placée, auquel cas le prix total indiqué
prévaudra et le prix unitaire sera corrigé ;
b) Si le total obtenu par addition ou soustraction des sous-totaux n’est pas exact,
les sous-totaux feront foi et le total sera corrigé ; et

c) S’il y a contradiction entre le prix indiqué en lettres et en chiffres, le montant en


toutes lettres fera foi, à moins que ce montant soit lié à une erreur arithmétique,
auquel cas le montant en chiffres prévaudra sous réserve des alinéas (a) et (b)
ci-dessus.
28.5 Si le Soumissionnaire ayant présenté l’offre évaluée la moins- disante, n’accepte pas
les corrections apportées, son offre sera écartée et sa garantie pourra être saisie.
29. Examen 29.1 la Banque examinera les offres pour s’assurer que tous les documents et la
préliminaire des offres documentation technique demandés à la clause 9 des IS ont bien été fournis et sont
tous complets.
29.2 La Banque confirmera que les documents et renseignements ci-après sont inclus dans
l’offre. Au cas où l’un quelconque de ces documents ou renseignements manquerait,
l’offre sera rejetée.
a) le formulaire d’offre, comportant :
i) une brève description des fournitures et services connexes offerts ; et
ii) le prix de l’offre
iii) le délai de validité de l’offre
b) le bordereau des prix
c) la confirmation écrite de l’habilitation du signataire à engager le
Soumissionnaire ; et
d) la garantie de soumission.
30. Examen des 30.1 La Banque examinera l’offre pour confirmer que toutes les conditions spécifiées dans
conditions, Évaluation le modèle de contrat-type ont été acceptées par le Soumissionnaire sans divergence ou
technique réserve substantielle.
30.2 La Banque évaluera les offres techniques conformément à la clause 15 des IS pour
confirmer que toutes les spécifications techniques sont respectées sans divergence ou
réserve substantielle et que le soumissionnaire dispose des capacités requises pour
exécuter le marché.
30.3 Après l’examen des offres techniques conformément aux critères spécifiés dans la
Section III, Critères d’Evaluation et de Qualification, la Banque rejettera toutes les
propositions qui n’auront pas été jugées techniquement conformes pour l’essentiel.
31 Conversion en une 31.1 Aux fins d’évaluation et de comparaison, la Banque convertira tous les prix des offres
seule monnaie exprimés dans diverses monnaies en unité de compte de la Banque au taux de
conversion en vigueur à la date limite de dépôt des offres.
32. Évaluation des 32.1 La Banque évaluera chacune des offres dont il aura établi, à ce stade de l’évaluation,
Offres qu’elle était conforme pour l’essentiel.
32.2 Pour évaluer une offre, la Banque n’utilisera que les critères et méthodes définis
dans la présente clause et dans la Section III, Critères d’évaluation et de qualification, à
l’exclusion de tous autres critères et méthodes.
32.3 L’évaluation se fera en une étape.
33. Détermination de 33.1 L’offre ayant été jugée la moins disante sera classée première et déclarée
l’offre la plus adjudicataire provisoire du marché, en application de l’alinéa 37.1 des IS.
avantageuse
31 Vérification a 34.1 La Banque s’assurera que le Soumissionnaire retenu pour avoir soumis l’offre évaluée
posteriori des la plus avantageuse et substantiellement conforme aux dispositions du dossier d’appel
qualifications du d’offres, possède bien les qualifications requises pour exécuter le Marché de façon
soumissionnaire satisfaisante.
34.2 Cette détermination sera fondée sur l’examen des pièces attestant les qualifications du
soumissionnaire et soumises par lui en application de la clause 16 des IS, sur les
éclaircissements apportés en application de la clause 26 des IS et sur les critères de
qualification indiqués à la Section IV, Critères d’évaluation et de qualification. Les
facteurs ne figurant pas à la Section III ne pourront pas intervenir dans l’évaluation de
la qualification du soumissionnaire.
34.3 L’adjudication du Marché au Soumissionnaire est subordonnée à
l’issue positive de cette détermination. Au cas contraire, l’offre sera rejetée et la
Banque procédera à l’examen de la seconde offre évaluée la plus avantageuse afin
d’établir de la même manière si le Soumissionnaire est capable d’exécuter le Marché
de façon satisfaisante.
35. Droit de l’Acheteur 35.1 La Banque se réserve le droit d’accepter ou d’écarter toute offre, et d’annuler la
d’accepter l’une procédure d’appel d’offres et d’écarter toutes les offres à tout moment avant
quelconque des offres l’adjudication du Marché, sans encourir de ce fait une responsabilité quelconque vis-
et de rejeter une ou à-vis des soumissionnaires.
toutes les offres

F. Adjudication du Marché
35 Critères 36.1 La Banque attribuera le Marché au Soumissionnaire dont l’offre aura obtenu la note
d’adjudication globale la plus élevée et jugée substantiellement conforme au Dossier d’appel
d’offres, à condition que le Soumissionnaire soit en outre jugé qualifié pour exécuter
le Marché de façon satisfaisante.
36 Droit de la Banque de 37.1 Au moment de l’adjudication du Marché, la Banque se réserve le droit
modifier les quantités d’augmenter ou de diminuer de vingt pour cent (20%) la quantité de fournitures et
au moment de de services connexes initialement spécifiée à la Section V, et sans aucune
l’adjudication du modification des prix unitaires ou autres conditions de l’offre et du Dossier
Marché d’appel d’offres.
37 Notification de 38.1 Avant l’expiration du délai de validité des offres, la Banque notifiera au
l’adjudication du Soumissionnaire retenu, par écrit, que son offre a été retenue en même temps qu’il
Marché notifie également aux autres soumissionnaires les résultats de l’appel d’offres.
38.2 Jusqu’à l’établissement et la signature d’un marché officiel, la notification de
l’adjudication tiendra lieu de contrat.

38 Signature du Marché 39.1 Dans les meilleurs délais après la notification, la Banque enverra au
Soumissionnaire retenu l’Accord et le projet de contrat, figurant au Dossier
d’appel d’offres, incluant toutes les dispositions convenues entre les parties.

39.2 Dans les vingt-huit (28) jours suivant la réception du Marché le Soumissionnaire
retenu le signera, le datera et le renverra à la Banque.
39 Garantie de bonne 40.1 Dans les vingt-huit (28) jours suivant la réception de la notification par la Banque
exécution de l’attribution du Marché, le Soumissionnaire retenu fournira la garantie de bonne
exécution, conformément au CCAG (Cahier des clauses administratives
générales), en utilisant le Formulaire de garantie de bonne exécution qui lui sera
fourni par la Banque ou tout autre modèle jugé acceptable par la Banque.
40.2 La non-fourniture, par le Soumissionnaire retenu, de la garantie de bonne
exécution susmentionnée ou le fait qu’il ne signe pas le Marché, constituera un
motif suffisant d’annulation de l’adjudication du Marché et de saisie de la garantie
de soumission, auquel cas la Banque pourra attribuer le Marché au
Soumissionnaire dont l’offre est jugée substantiellement conforme au dossier
d’appel d’offres et évaluée la deuxième, et que la Banque juge qualifié pour
exécuter le Marché de façon satisfaisante.
Section III. Données particulières de l’appel d’offres
A. Généralités
IS 1.1 Numéro d’identification de l’appel d’offres : ADB/ICB/CGSP/2013/0088

IS 1.1 Nom de l’Acheteur: BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD)

IS 1.1 Nom de l’AOI : FOURNITURE ET ENTRETIEN COMPLET DE 180


MACHINES A PHOTOCOPIER POUR EXPLOITATION EN LIBRE
SERVICE DANS LES LOCAUX DE LA BANQUE AFRICAINE DE
DEVELOPPEMENT A ABIDJAN – COTE D’IVOIRE
Numéro d’identification de l’AOI : ADB/ICB/CGSP/2013/0088
Seules les organisations et sociétés éligibles des pays membres de la Banque
IS 2.1
africaine de développement, sont admises à participer à cet appel d'offres.
IS 3.1 Le Soumissionnaire devra joindre à son offre une attestation du fabricant des
machines à photocopier établissant qu’il est dûment habilité à fournir et à
entretenir, dans le pays de l’Acheteur, les biens indiqués dans son offre.
IS 4.1(a) Les personnes physiques ou les sociétés organisées en GECA seront solidairement
responsables.
La liste des entreprises sous sanction est disponible au
IS4.4
http://www.afdb.org/fileadmin/uploads/afdb/Documents/Project-related-
Procurement/List%20of%20Debarred%20Entities.pdf

B. Dossier d’appel d’offres


Aux fins d’éclaircissements uniquement, l’adresse du Maître de l’Ouvrage est:
IS 5.1
A l’attention de :
Banque africaine de développement (BAD)
Département des Services Généraux et des Achats
Division des Achats institutionnels

ADRESSE POSTALE :
BP 323
1002, Tunis Belvédère

ADRESSE LIVRAISON :
Immeuble EPI-B, Bloc B, Rue de Syrie
2ème étage, Bureau 2A2 -- Tunis Belvédère
Ville : Tunis
Pays : Tunisie
Numéro de télécopie : (+216) 71 835 249
Adresse électronique : tender@afdb.org

Les demandes d’éclaircissements doivent être reçues au plus tard une semaine
jours avant la date limite de remise des offres.
Une conférence de pré-soumission sera organisée par Le Maître de l’Ouvrage au
IS 7.1
lieu, date et l’heure ci-après indiqués:

Lieu : 7ème étage, Immeuble CRRAE – Abidjan Plateau


Date : Mercredi 24 Juillet 2013
Heure : 10h00
La visite des lieux est non-obligatoire.

C. Préparation des offres


IS 9.1 Le Soumissionnaire devra joindre à son offre les documents suivants :

1) Une offre technique comprenant la liste non exhaustive des documents


suivante :

i) Informations générales sur le soumissionnaire


- Nom et activité principale de la société ;

- Coordonnées de la société (Adresse géographique, tél, fax) ;

- Statut Juridique, capital social ;

- Délai de validité de l'offre supérieure ou égale à 120 jours ;

- Structure de la société (Organigramme) avec les Noms des responsables des


différents responsables de Départements et services ;

- Les statuts de l’entreprise ;

- Le registre du commerce ;

- Une attestation de non-redevance d’impôts valide à la date de soumission de


l’offre ;

- Une attestation de régularité des cotisations de la caisse de sécurité sociale ou


tout document équivalent selon la législation du pays d’incorporation valide à
la date de soumission de l’offre ;

- Copies des bilans financiers certifiés des trois derniers exercices financiers
(2010 – 2011 – 2012) démontrant de la solidité financière actuelle du
soumissionnaire et de sa profitabilité à long terme ;

- Une confirmation écrite du fabricant attestant que l’entreprise dispose des


capacités pour la commercialisation et l’entretien de ses équipements ;

- Justification d’une expérience générale et spécifique dans domaine de la


fourniture de machines à photocopier: les soumissionnaires devront justifier de
l’exécution d’au moins 2 marchés de complexité similaire (et de fourniture
d’une quantité minimum de 100 machines dans le cadre d’un seul marché)
exécutés au cours des 5 dernières années ou en cours d’exécution (2008 -
2012). Pour chaque contrat cité, donner des références (nom d’une personne
auprès de l’entreprise contractante, avec numéro de téléphone et adresse email,
qui pourra certifier les informations) et fournir les copies des contrats ou
attestations de bonne exécution correspondantes ;

- Description de l’organisation et de la méthodologie d’intervention et de


coordination des prestations sur site ;

- Planning prévisionnel détaillé de livraison des machines ;

- La liste nominative du personnel-clé affecté au marché. Cette liste sera


accompagnée des curricula vitae détaillés (formation, expérience
professionnelle, stages de formations, etc..) du personnel cité. Ces curricula
vitae seront accompagnés des attestations des formations requises par les
prescriptions techniques.

- La garantie de soumission d’une valeur de 10 000 000 FCFA ou équivalent ;

- Une confirmation écrite de l’habilitation du signataire de l’offre.

ii) Informations complémentaires sur le soumissionnaire installé à Abidjan

- La liste nominative du personnel-clé affecté au marché et suivant les


descriptions des spécifications techniques. Cette liste sera accompagnée des
curricula vitae détaillés (formation, expérience professionnelle, stages de
formations, etc..) du personnel cité.

- La liste des moyens de transport et de livraison de la société

- La méthodologie d’intervention et de coordination des prestations de


maintenance sur site.

iii) Informations complémentaires sur le soumissionnaire non installé à Abidjan

- Contrat de partenariat avec une entreprise installée à Abidjan

- Plan de transfert de compétence avec engagement à former les employés du


partenaire à la maintenance des machines à photocopier à fournir.

Informations sur le partenaire ou représentant à Abidjan


- Nom et activité principale de la société

- Coordonnées de la société (Adresse géographique, tél, fax)

- Statut Juridique, capital social

- Structure de la société (Organigramme) avec les Noms des responsables des


différents responsables de Départements et services

- Une attestation de non-redevance valide à la date de soumission de l’offre ;

- Une attestation de régularité des cotisations à la CNPS valide à la date de


soumission de l’offre ;

- Les informations succinctes sur le chiffre d’affaires et bénéfice au cours des


trois dernières années (2010 – 2011 – 2012).

- Les Curricula Vitae (CV) d’au moins trois techniciens ayant au moins trois
années d’expérience dans l’entretien complet des machines à photocopier.

- La liste des moyens de transport et de livraison de la société ;

- La méthodologie d’intervention et de coordination des prestations de


maintenance sur site.
Informations sur le produit proposé
- Le soumissionnaire fournira des fiches techniques des produits proposés sur
lesquelles figureront toutes les caractéristiques minima décrites dans les
spécifications. Une information qui ne figurera pas sur les fiches techniques ne
sera pas considérée comme telles.
- Le soumissionnaire devra fournir une attestation sur le pays d’origine des
photocopieurs.

2) Une offre financière comprenant :


- le formulaire d’offre ;
- Bordereau des prix complété ;
- Le projet de contrat complété.
IS 10.1 La langue de l’offre est: La langue de l’offre est le Français. le Français régira
les relations contractuelles entre la Banque et le prestataire. Toutefois,
considérant la nature bilingue (Français et Anglais) de la Banque, il est admis
que l’offre soit rédigée en Anglais. Cependant, si l’offre est rédigée en Anglais,
les formulaires suivants fournis dans la cadre du marché devront soumis en
Français:
- Formulaire d’offre

- Bordereau des prix


IS 11.1 San objet

IS 12.5 L’édition des Incoterms à laquelle se référer est : INCOTERMS 2011

IS 12.6 Pour les fournitures et services connexes, le Soumissionnaire indiquera ses prix sur
la base des conditions Incoterms ci-après : DAP (équivalent Incoterms DDU
2000)
IS .12.7 Les prix proposés par le Soumissionnaires seront des prix : fermes et fixes

IS 13.1 (a) Pour les fournitures et services connexes en provenance du pays de la Banque, le
prix de l’offre sera libellé dans la monnaie suivante : dans la monnaie d’un pays
membre, largement utilisée dans le commerce international.

IS 17.1 La période de validité de l’offre sera de cent vingt (120) jours.

IS 18.1 Une garantie de soumission de 10 000 000 FCFA ou équivalent est exigée.

D. Remise des offres et ouverture des plis


IS 19.1 a Le Soumissionnaire ne pourra pas remettre son offre par voie électronique.

IS 19.1 b Outre l’original de l’offre, le nombre de copies demandé est de : 5 (cinq) copies

IS 19.2 La confirmation écrite de l’habilitation du signataire à engager le Soumissionnaire


consistera à : en une confirmation écrite comme spécifiée à l’aide du formulaire
inclus dans la section V, Habilitation par le fabricant.
IS 20.2 Aux fins de remise des offres, uniquement, l’adresse de la Banque est la suivante :
BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD)
DEPARTMENT DES SERVICES GENERAUX ET DES ACHATS
DIVISION DES ACHATS INSTITUTIONNELS ET DE LA LOGISTIQUE
Rue : 13, RUE DU GHANA
Étage/Numéro de bureau : IMMEUBLE EPI-B, BUREAU 2A2
Ville : TUNIS
Code postal : 1002
Pays : TUNISIE
La date et heure limites de remise des offres sont les suivantes :
Date : 29 Aout 2013
Heure : 15h00 (HEURE LOCALE, TUNIS)
IS 21.1 L’ouverture des plis aura lieu à l’adresse suivante :
BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD)
DEPARTMENT DES SERVICES GENERAUX ET DES ACHATS
DIVISION DES ACHATS INSTITUTIONNELS ET DE LA LOGISTIQUE
Rue : 13, RUE DU GHANA
Étage/Numéro de bureau : IMMEUBLE EPI-B, BUREAU 2A2
Ville : TUNIS
Code postal : 1002
Pays : TUNISIE
Date : 29 Aout 2013
Heure : 15h30 (HEURE LOCALE, TUNIS)

E. Évaluation des offres


IS 31.1 La monnaie utilisée pour convertir en une seule monnaie tous les prix des offres
exprimées en diverses monnaies aux fins d’évaluation et de comparaison de ces
offres est : Unité de Compte de la Banque (UC)
La source du taux de change à employer sera : ADB monthly Exchange rate
Et la date de référence sera : Le mois de soumission des offres
Les offres seront évaluées en fonction des critères de qualification et d’évaluation
IS 32.3
fixés dans le présent dossier d’appel d’offres. Après le contrôle de l’éligibilité, de
la recevabilité et de la conformité technique des offres, seules les offres jugées
conformes pour l’essentiel, après l’évaluation technique, seront financièrement
évaluées et comparées par le comité technique d’évaluation des offres.

IS 33.1 La méthode de détermination de l’offre la moins-disante sera la suivante :


La proposition financière du soumissionnaire moins-disant (Fm) reçoit une note
financière (Nf) de cent (100) points, tandis que les autres notes financières sont
calculées sur la base de la formule :
Nf = 100 x Fm/F
(F = le prix de la proposition financière converti dans la monnaie unique)

F. Attribution du Marché
La Banque attribuera le marché au soumissionnaire dont elle estime l’offre conforme pour
IS 36.1 l’essentiel aux prescriptions du dossier de l’appel d’offres et qui a offert le prix évalué le plus bas
en Hors Taxes et Droits de Douanes (HT/HD).

Le marché sera attribué de préférence sous forme d’un lot unique. Toutefois, la Banque se
réserve le droit d’effectuer toutes les combinaisons possibles.
Section IV. Critères de qualification et d’évaluation
CRITERES D’EVALUATION ET DIRECTIVES PARTICULIERES
1. Informations relatives à l’évaluation de l’admissibilité et l’éligibilité des offres/entreprises: (Toute
offre ne respectant pas les critères d’éligibilité et d’admissibilité ci-dessous sera rejetée)
Avant d’effectuer l’évaluation détaillée des offres, le comité technique d’évaluation des offres procédera à la
vérification de l’éligibilité et de l’admissibilité de chaque offre.
- Offre reçue avant l'expiration du délai de remise des offres : 29 Aout 2013 à 15H00 (Heure de Tunis) ;
- Offre écrite en français ou rédigée en anglais et traduite en français ;
- Entreprise (y compris les sous-traitants ou fournisseurs intervenant en rapport avec une quelconque partie du
marché) ayant la nationalité et ayant été régulièrement constitué dans les pays éligibles de la Banque. Les
biens/ prestations proposés devront également se conformer à cette exigence ;
- Offre accompagnée d’une garantie de soumission de 10 000 000 FCFA ;
- Offre comprenant les Statuts de l’entreprise. Les offres devront provenir d’entreprises spécialisées dans le
domaine de la fourniture et l’entretien de machines à photocopier.
- Offre contenant le Registre de commerce de l’entreprise.
- Délai de validité de l'offre supérieure ou égale à 120 jours :
2. Information relative à l’évaluation technique et de la Qualification Administrative et financière
- Le soumissionnaire et son partenaire éventuel à Abidjan devront être à jour de leurs cotisations respectives à
la Caisse de prévoyance sociale et aux impôts conformément aux exigences de leur pays hôtes ;
- Le soumissionnaire devra avoir un chiffre d’Affaires moyen de 900 000 000 FCFA au cours des trois
derniers exercices comptables ;
- Le soumissionnaire doit être habilité par le fabricant du produit pour la vente et l’entretien de l’équipement
proposé ;
- Tout soumissionnaire installé hors de la Côte d’Ivoire doit avoir signé un protocole de partenariat avec une
entreprise installée à Abidjan pour les opérations d’entretien complet ;
- Justification d’une expérience générale et spécifique dans le domaine de la fourniture et de l’entretien des
machines à photocopier: les soumissionnaires devront justifier de l’exécution de 2 marchés minimum de
complexité similaire et de la fourniture de quantité minimum de 100 machines (seuil minimum fixé dans le
cadre d’un marché) exécutés au cours des 5 dernières années ou en cours d’exécution (2008 - 2012). Pour
chaque contrat cité, donner des références (nom d’une personne auprès de l’entreprise contractante, avec
numéro de téléphone et adresse email, qui pourra certifier les informations) et fournir les copies de contrats
ou attestations de bonne exécution correspondantes ;
- Description de l’organisation et de la méthodologie d’intervention et de coordination des prestations sur site ;
- Planning prévisionnel détaillé de livraison des machines ;
- La liste nominative du personnel-clé affecté au marché. Cette liste sera accompagnée des curricula vitae
détaillés (formation, expérience professionnelle, stages de formations, etc..) du personnel cité. Ces curricula
vitae seront accompagnés des attestations des formations requises par les prescriptions techniques.
- Une confirmation écrite de l’habilitation du signataire de l’offre ;
- Fiches techniques des équipements/accessoires proposés.
Evaluation financière
Les erreurs de calcul sont rectifiées comme suit. S'il y a contradiction entre le prix unitaire et le prix total obtenu en
multipliant le prix unitaire par les quantités, le prix unitaire fait foi et le prix total est corrigé. Si un soumissionnaire
n'accepte pas la correction des erreurs, son offre est rejetée. S'il y a contradiction entre le prix indiqué en toutes lettres
et le prix indiqué en chiffres, le montant en toutes lettres prévaut.

Aux fins de comparaison, après avoir établi si les propositions financières sont complètes et dépourvues d’erreurs de
calcul, le comité d’évaluation convertit les prix libellés en unité de compte de la Banque. Le cours vendeur officiel
utilisé à cet effet est le cours émanant de la Banque africaine de développement et en vigueur à la date de remise des
propositions.

La proposition financière du soumissionnaire moins-disant (Fm) reçoit une note financière (Nf) de cent (100) points,
tandis que les autres notes financières sont calculées sur la base de la formule suivante:

Nf = 100 x Fm/F
(F = le prix de la proposition financière converti dans la monnaie unique).

Attribution du marché

La Banque attribuera le marché au soumissionnaire dont elle estime l’offre conforme pour l’essentiel aux
prescriptions du dossier de l’appel d’offres et qui a offert le prix évalué le plus bas en Hors Taxes et Droits de
Douanes (HT/HD).

Le marché sera attribué de préférence sous forme d’un lot unique. Toutefois, la Banque se réserve le droit
d’effectuer toutes les combinaisons possibles.

Détermination de l’offre la plus avantageuse

L’offre la plus avantageuse sera classée en première position et sera déclarée adjudicataire provisoire du marché.
Section V. Formulaires de soumission

Liste des formulaires

Formulaire d’offres ................................................................................................................

Bordereau des prix des fournitures et services connexes ...................................................

Garantie de soumission ..........................................................................................................

Habilitation par le fabricant..................................................................................................

Modèle de CV ……………………………………………………………………………….

Liste Consolidée du Personnel clé …………………………………………………………

Tableau de Chiffre d’affaires moyen ………………………………………………………


Formulaire d’offre
Date :
AOI No. : BAD/--------------------
Variante No. :

À : _______________________________________________________________________

Nous, les soussignés attestons que :

a) Nous avons examiné le Dossier d’appel d’offres, y compris l’additif/ les additifs
No. : __________ ; et n’avons aucune réserve à leur égard ;

b) Nous proposons de fournir conformément au Dossier d’appel d’offres et au Bordereau


des prix, les fournitures et services connexes ci-après :
;

c) Le prix total de notre offre, hors rabais offerts à l’alinéa (d) ci-après est de :
;

d) Les rabais offerts et les modalités d’application desdits rabais sont les suivantes :

e) Notre offre demeurera valide pendant une période de ____________________________


jours à compter de la date limite fixée pour la remise des offres dans le Dossier d’appel
d’offres ; Cette offre continuera de nous engager et peut être acceptée à tout moment
avant l’expiration de cette période ;

f) Si notre offre est acceptée, nous nous engageons à obtenir une garantie de bonne
exécution du Marché conformément au Dossier d’appel d’offres, d’un montant de
____________________________________ ;

g) Notre société, y compris tous sous-traitants ou fournisseurs intervenant en rapport avec


une quelconque partie du Marché, a la nationalité de pays satisfaisant aux critères
d’origine ________________________________________;

h) Nous ne participons pas, en qualité de soumissionnaires, à plus d’une offre dans le cadre
du présent appel d’offres, autre que des offres « variantes » présentées conformément au
Dossier d’appel d’offres ;
i) Notre société, ses sociétés affiliées ou filiales — y compris tous sous-traitants ou
fournisseurs intervenant en rapport avec une partie quelconque du Marché— n’ont pas
été déclarées disqualifiées par la Banque.

j) Les honoraires ou commissions ou avantage en nature ou en espèces ci-après ont été


versés ou accordés ou doivent être versés ou accordés en rapport avec la procédure
d’appel d’offres ou l’exécution/signature du Marché:

Nom du Bénéficiaire Adresse Motif Montant

(Si aucune somme n’a été versée ou ne doit être versée, porter la mention « néant »).

k) Il est entendu que la présente offre, et votre acceptation écrite de ladite offre figurant dans
la notification d’attribution du Marché que vous nous adresserez tiendra lieu de contrat
entre nous, jusqu’à ce qu’un marché officiel soit établi et signé.

l) Il est entendu par nous que vous n’êtes pas tenus d’accepter l’offre évaluée la moins-
disante ni l’une quelconque des offres que vous pouvez recevoir.

Nom En tant que _

Signature

Dûment habilité à signer l’offre pour et au nom de

En date du ________________________________ jour de _____


I. Bordereau des prix - Acquisition des machines à photocopier et services d’entretien
complet

A) COUT D’ACQUISITION DES MACHINES

Item Description Quantité Prix Unitaire Prix Total Hors


Hors taxes et Taxes et Hors
Hors Droits de Droits de
douane (EUR) Douane (EUR)

I Machines de 45ppm selon les spécifications techniques 180


II Logiciel de gestion à distance des photocopieurs suivant les prescriptions
techniques 1
III Transport et Installation des photocopieurs à l’immeuble CCIA et à
l’Immeuble siège de la Banque
IV Total A – Coût d’acquisition des machines (en Euros) Livraison DAP/DDU à
Abidjan Plateau – Cote d’Ivoire
V Délai de livraison et d’installation (en semaine) :
- Immeuble CCIA sise à Abidjan - Plateau: (Livraison et Installation de
65 photocopieurs au plus tard le 25 Novembre 2013)

- Immeuble Siège (Livraison et Installation de 115 photocopieurs au


plus tard le 30 juin 2013)

VI Période couverte par la Garantie


B) COUT DES PRESTATIONS D’ENTRETIEN COMPLET

Item Description Nombre de Forfait Coût de la Coût total Coût Total


machines minimum de copie Hors mensuel hors Annuel
copies à Taxes taxes (EUR)
facturer par (EUR) (EUR)
mois et par
machine
I Entretien complet des machines de 45 ppm 180 5 000
suivant les termes de référence

II Coût Annuel de Maintenance (en Euro)

III Total B - Coût de maintenance sur 5 ans (en Euro)

SYNTHESE

Coût Total de l’offre (Total A + Total B)


en Euro
C: BORDEREAU DE COUTS UNITAIRES POUR MEMOIRE

Item Coût unitaire HT


Désignation
(EUR)

3 Transfert d'une machine hors d’Abidjan selon les prescriptions des termes de références
4 Location d'une machine supplémentaire à Abidjan selon les prescriptions des termes de référence
5 Location d'une machine supplémentaire hors d’Abidjan selon les prescriptions des termes de référence
6 Mise à disposition d'un opérateur à Abidjan suivant les prescriptions des termes de références
7 Mise à disposition d'un opérateur hors d’Abidjan suivant les prescriptions des termes de références
8 Mise à disposition d'une machine à photocopier en couleur selon les prescriptions des Termes de références
8.1 Coût fixe mensuel de mise à disposition de la machine
8.2 Coût fixe journalier de mise à disposition de la machine
8.3 Coût de la copie recto A4, 80gr/m²
8.4 Coût de la copie recto/verso A4, 80gr/m²
8.5 Coût de la copie recto A3, 80gr/m²
8.6 Coût de la copie recto/verso A3, 80gr/m²
8.7 Coût supplémentaire de l'impression sur couverture A4 (120 gr/m²)
8.8 Coût supplémentaire de l'impression sur transparent A4
8.9 Coût supplémentaire de l'impression sur couverture A3 (120 gr/m²)

C: BORDEREAU DE COUTS UNITAIRES POUR MEMOIRE

Coût unitaire HT
Item Désignation
(EUR)

3 Transfert d'une machine hors d’Abidjan selon les prescriptions des termes de références
4 Location d'une machine supplémentaire à Abidjan selon les prescriptions des termes de référence

5 Location d'une machine supplémentaire hors d’Abidjan selon les prescriptions des termes de référence

6 Mise à disposition d'un opérateur à Abidjan suivant les prescriptions des termes de références

7 Mise à disposition d'un opérateur hors d’Abidjan suivant les prescriptions des termes de références

8 Mise à disposition d'une machine à photocopier en couleur selon les prescriptions des Termes de références
8.1 Coût fixe mensuel de mise à disposition de la machine
8.2 Coût fixe journalier de mise à disposition de la machine
8.3 Coût de la copie recto A4, 80gr/m²
8.4 Coût de la copie recto/verso A4, 80gr/m²
8.5 Coût de la copie recto A3, 80gr/m²
8.6 Coût de la copie recto/verso A3, 80gr/m²
8.7 Coût supplémentaire de l'impression sur couverture A4 (120 gr/m²)
8.8 Coût supplémentaire de l'impression sur transparent A4
8.9 Coût supplémentaire de l'impression sur couverture A3 (120 gr/m²)

Nom En tant que _

Signature

Dûment habilité à signer l’offre pour et au nom de _________________________________

En date du _______________________________ jour de _____________________, _____.


Garantie de soumission
Date : ________________________
AOI No. : ________________________

À : _______________________________________________________________________
Attendu que________________________________________________________________ (ci-après dénommé
« le Soumissionnaire») a soumis son offre le ____________________________ en réponse à l’AOI No. ______
pour la fourniture___________________________________________________________________________
(ci-après dénommée « l’Offre »).

FAISONS SAVOIR par les présentes que NOUS_________________________________ de


__________________________________dont le siège se trouve à ___________________________________
(ci-après dénommé « le Garant »), sommes engagés vis-à-vis de______________________________________
(ci-après dénommé « la Banque») pour la somme de ______________________________ que, par les
présentes, le Garant s’engage et engage ses successeurs ou assignataires, à régler intégralement à la Banque.
Certifié par le cachet dudit Garant ce __ jour de ______

LES CONDITIONS d’exécution de cette obligation sont les suivantes :

1. Si le Soumissionnaire retire son offre pendant la période de validité qu’il a spécifiée dans le Formulaire
d’offre, sous réserve des stipulations de l’alinéa 18.6 des IS ; ou

2. Si le Soumissionnaire, s’étant vu notifier l’acceptation de son offre par la Banque pendant la période
de validité :

a) ne signe pas ou refuse de signer le (Formulaire de) marché ; ou


b) ne fournit pas ou refuse de fournir la Garantie de bonne exécution, comme prévu à la
clause 40 des IS ;
c) n’accepte pas la correction du prix de son offre par la Banque, en application de l’alinéa 28.5
des IS.

Nous nous engageons à payer à la Banque un montant égal au plus au montant stipulé ci-dessus, dès réception
de sa première demande écrite, sans que la Banque soit tenu de justifier sa demande, étant entendu toutefois
que, dans sa demande, la Banque notera que le montant qu’il réclame lui est dû parce que l’une ou l’autre des
conditions susmentionnées ou toutes les deux sont remplies, en précisant laquelle ou lesquelles a ou ont motivé
sa requête.

La présente garantie demeure valable jusqu’au vingt-huitième (28ème) jour inclus suivant l’expiration du délai de
validité de l’offre ; toute demande de la Banque visant à la faire jouer devra parvenir au Garant à cette date au
plus tard.

Nom En tant que _

Signature

Dûment habilité à signer la garantie de soumission pour et au nom de __________________

En date du _______________________________ jour de ____________________, ______.


Habilitation par le fabricant
Date :
AOI No. :
Variante No. :

À : ________________________________________________________________________

ATTENDU QUE ______________________________________________________, qui


sommes les fabricants officiels de
____________________________________________________, et possédons des usines à
____________________________________________________, habilitons par les présentes
______________________________________ à soumettre une offre en réponse à l’appel
d’offres susmentionné, offre ayant pour objet de fournir les biens suivants,
____________________________________________________
_____________________________________________________________________,
fabriqués par nous, et l’habilitons ensuite à négocier et signer le Marché.

Nous accordons par les présentes notre pleine garantie, conformément aux Dispositions du
Cahier des clauses administratives générales du Marché, pour ce qui est des fournitures
proposées par ladite société en réponse au présent appel d’offres.

Nom En tant que __________________________

Signature

Dûment habilité à signer l’habilitation pour et au nom de ____________________________

__________________________________________________________________________

En date du _______________________________ jour de ____________________, _____.

Note: La présente lettre d’habilitation doit être rédigée sur un papier portant l’en-tête du fabricant et
être signée par une personne dûment habilitée à signer des documents engageant le fabricant.
Elle devra être jointe par le Soumissionnaire à son offre, si cela est précisé dans les Données
particulières de l’appel d’offres.
Section V. Eligible Countries 1

Modèle De Curriculum vitae du Personnel


proposé
Le Soumissionnaire fournira tous les renseignements demandés ci-dessous. Les entrées
comportant un astérisque (*) seront utilisés pour l’évaluation.

Nom du Soumissionnaire

Poste*

Renseignements Nom* Date de naissance


personnels

Qualifications professionnelles

Employeur actuel Nom de l’employeur

Adresse de l’employeur

Téléphone Contact (responsable / chargé du


personnel)

Télécopie E-mail

Emploi tenu Nombre d’années avec le présent


employeur

Résumer l’expérience professionnelle en ordre chronologique inverse. Indiquer l’expérience technique


et de gestionnaire pertinente pour le projet.

De* À* Société / Projet / Position / expérience technique et de gestionnaire


pertinente*

Autres
Langues parlées et écrites
Connaissances en informatiques
1. Liste consolidée du Personnel proposé
Nº Désignation du Poste Nom Qualification et année
d’expérience

7
Section V. Eligible Countries 1

Chiffre d’affaires Annuel Moyen des activités

Nom légal du soumissionnaire : ________________________Date: ___

No. AO: ____________________________

Données sur le chiffre d’affaires annuel (construction uniquement)


Année Montant et monnaie Equivalent EURO
2010
2011
2012
*Chiffre d’affaires
moyen des activités __________________________________ _______________
de fourniture et
d’entretien de
photocopieuses

*Le chiffre d’affaires annuel moyen des activités est calculé en divisant le total des
paiements ordonnancés pour les marchés en cours par le nombre d’années spécifié dans la
Section des Critères d’évaluation et de qualification.
40

Section VI. Critères d’origine

Pays membres du Groupe de la BAD

PAYS MEMBRES REGIONAUX


1. Algérie 2. Angola 3. Bénin 4. Botswana
5. Burkina Faso 6. Burundi 7. Cameroun 8. Cap Vert
9. Rép. Centrafricaine 10. Tchad 11. Comores 12. Congo
13. Côte d’Ivoire 14. Rép. Démoc. 15. Djibouti 16. Egypte
du Congo (RDC)
17. Guinée Equatoriale 18. Eritrée 19. Ethiopie 20. Gabon
21. Gambia 22. Ghana 23. Guinea 24. Guinea Bissau
25. Kenya 26. Lesoto 27. Libéria 28. Libye
29. Madagascar 30. Malawi 31. Mali 32. Mauritanie
33. Iles Maurice 34. Maroc 35. Mozambique 36. Namibie
37. Niger 38. Nigeria 39. République de 40. Rwanda
l’Afrique du Sud
41. Sao Tome & 42. Sénégal 43. Seychelles 44. Sierra Leone
Principe
45. Somalie 46. Soudan 47. Sud Soudan 48. Swaziland
49.Tanzanie 50. Togo 51. Tunisie 52. Ouganda
53. Zambie 54. Zimbabwe
PAYS MEMBRES NON REGIONAUX
1. Argentine 2. Autriche 3. Belgique 4. Brésil
5. Canada 6. Chine 7. Danemark 8. Finlande
9. France 10. Allemagne 11. Inde 12. Italie
13. Japan 14. Korée du Sud 15. Kowait 16. Pays Bas
17. Norvège 18. Portugal 19. Arabie Saoudite 20. Espagne
21. Suède 22. Suisse 23. Grande Bretagne 24. Etats-Unis
d’Amérique
Spécifications Techniques/Termes de Référence
Table des matières

I/ Machines à Photocopier

1. Caractéristiques techniques des photocopieurs

2. Description des prestations de services d'entretien complet

3. Prestations ponctuelles

II/ Moyens en personnel et technique

1. Le personnel affecté sur le site

2. Le personnel chargé du suivi commercial

3. Le personnel technique d'appui

4. Moyen technique à mettre en œuvre


Dans le cadre de la mise en œuvre de la Feuille de Route relative au retour de la Banque à son siège à Abidjan
en Côte d’Ivoire et dans le souci de fournir au personnel de la Banque un environnement de travail adéquat, la
Banque envisage d’acquérir des machines à photocopier pour équiper ses bureaux à Abidjan.

La Banque à son retour à Abidjan, occupera deux immeubles : son immeuble siège et l’immeuble CCIA mis à sa
disposition par le gouvernement Ivoirien. Pour faciliter les travaux d’impression, de photocopie et de scannage des
documents des machines seront installées en libre-service dans les étages des deux immeubles occupés. Ces
machines seront au nombre de cent quatre-vingt (180) et reparties sur les deux immeubles : Immeuble siège (115)
et Immeuble CCIA (65).

Le présent descriptif a pour but de définir les spécifications techniques des photocopieurs à acquérir pour les
locaux de la Banque à Abidjan et les conditions de leur entretien complet.

I/ Machines à Photocopier

1) Caractéristiques techniques des photocopieurs

Ces photocopieurs, en service libre, devront être d’un fonctionnement simple mais de technologie moderne et
récente. Ils devront avoir les caractéristiques générales et les fonctions minimales suivantes :

Caractéristiques générales
- Type de machine : Multifonctions (copieur + imprimante + scanneur)
- Instructions : Les instructions inscrites sur la machine et le langage de communication seront en
anglais ou/et français.
- Tension d’alimentation : 220 Volts monophasé- 50 Hz
- Consommation d’énergie : faible (à préciser dans l’offre technique en watts par heure)
- Poids : de l’unité de base (à préciser dans l’offre technique en kg).
- Encombrement : Les dimensions de l’unité de base seront fournies dans l’offre technique
- Consommations mensuelles : Le nombre de copies mensuelles conseillées et maximales seront
fournies dans l’offre technique

Fonctions principales
- Procédé (Traitement de l’image) : numérique
- Système d’impression (technologie) : laser
- Résolution : au minimum 600 X 600 dpi (les produits avec une résolution supérieure seront hautement
appréciés).
- Système de développement : à encre mono-composant
- Temps de préchauffage en mode copie : 60 secondes maxi.
- Temps de sortie de la première copie : 5 secondes
- Cadence d’impression : 45ppm (pages par minute) en A4 80gr
- Scanneur : en couleur. En plus, le soumissionnaire fournira un logiciel d’interface qui permettra la
sauvegarde et la gestion en ligne des fichiers résultats des documents scannés sur les formats les plus
standards (Pdf, Jpeg, etc.)
- Fonction scan to E-mail : la fonction qui permet de scanner un document et l’envoyer directement à
un destinataire depuis la machine est obligatoire. Elle permet un travail efficace et simplifiera la tâche
des utilisateurs.
- Fonction imprimante : la fonction imprimante réseau est obligatoire et doit avoir les mêmes capacités
et caractéristiques fonctionnelles que la fonction photocopieur. Le pilote d’impression devra s’intégrer
dans un environnement Windows pour une meilleure exploitation.
- Formats requis : de A5 à A3
- Grammages requis : 60 à 120 g/m²
- Agrandissement /Réduction : de 25 à 400%, incrémentation par pas de 1%
- Fonction de tri : tri décalé et tri croisé
- Enregistrement de codes utilisateurs : supérieur à 200 codes.
- Type de copies (entrée/sortie) :
o 1/1 : recto  vers recto ;
o ½ : recto  recto/verso ;
o 2/2 : recto/verso  recto/verso ;
o 2/1 : recto/verso  recto
- Nombre de copies possibles : 1 à 999
- Réglage qualité copie : auto ; texte ; photo ; réglage personnalisé
- Dialogue homme/machine : au travers d’un large écran tactile en couleur d’au moins 20 centimètres
(cm) fois 5 cm de dimensions, offrant un accès aisé à toutes les fonctions avancées de la machine.

Fonctions spécifiques
- Possibilité de numérisation de documents pendant l’impression : une mémoire RAM d’au moins
256 MégaOctets permettra le stockage des documents en attente d’impression.
- Volume mensuel moyen : au moins 5 000 copies avec des pointes de production mensuelles pouvant
atteindre 20 000 copies.
- Durée de vie de la machine : Nombre de copies (estimatif) à fournir dans l’offre technique.
- Disponibilité de la fonction mélange d’originaux : Introduire un document avec des pages en A4 et
d’autres en A3 pour un document final en un seul format choisi (A4 ou A3).
- Possibilité de connexion en réseau avec un poste administrateur équipé d’un logiciel de
supervision : Système d’exploitation au moins MS windows 2000 ou XP, Protocole TCP/IP et
possibilité d’accès à distance par un navigateur Internet.

Logiciel de supervision et d’exploitation


Les machines multifonctionnelles qui seront acquises dans le cadre de ce processus seront installées en libre-
service, mais leur exploitation a besoin d’un suivi technique (maintenance) et comptable. Il sera alors fourni
un logiciel d’exploitation installé sur un serveur ou un poste administrateur, fourni par la Banque. Ce logiciel
permettra de :
 Suivre l’état de la machine : signalisation de tout dysfonctionnement
 Suivre la charge de travail : connaissance de l’utilisation en temps réels
 Suivre la consommation : fixer et suivre l’utilisation par compte prédéfini
 Faire des synthèses régulières, hebdomadaires, mensuelles, trimestrielles et annuelles
 Faire des relevés de compteurs à distance.

Module d’entrée
- Chargeur automatique de documents recto-verso : capacité de 100 feuilles minimum

Magasins à papier
- Deux cassettes à papier : ajustables par l’utilisateur aux dimensions des différents formats de A5
à A3. (une solution à un magasin de capacité équivalente à 1 000 feuilles A4, 80gr/m² ne
faciliterait pas l’utilisation de deux types de format, elle n’est donc pas acceptable)
- Capacités des magasins : 500 feuilles A4 à 80gr/m², chacun, soit un total de 1 000 feuilles A4 à
80gr/m².
- Permutation entre cassettes : Une permutation automatique entre cassettes si elles sont chargées
d’un même format de papier.

Module de sortie
- Module de finition équipé de :
o Agrafeuse automatique multipostions en 1 ou 2 points d’une capacité de 50 feuilles
minimum
o Bac de stockage de capacité 1 000 feuilles
Support
- Un socle : équipé de 4 roues pour les déplacements et d’éléments d’immobilisation

2) Description des prestations d’entretien complet


Les prestations contractuelles pour ces machines en libre-service comprennent :

- la fourniture de tous les consommables (seul le papier est fourni par la Banque) et les pièces de
rechange nécessaires au fonctionnement et à la maintenance des machines conformément aux
recommandations du constructeur;

- le suivi technique journalier de tous les photocopieurs concernés durant toutes les heures ouvrables de
la Banque ;

- l’assistance aux utilisateurs (remplacement de cartouche toner, remplissage des magasins à papier,
débourrage, réinitialisation des fonctions, réglages divers…) ;

- la maintenance, le dépannage et toutes autres interventions techniques pour assurer la continuité de


service de ces machines de location ;

- le relevé des compteurs ;

- le relevé systématique des interventions par machine ;

- la formation du personnel de la Banque à l’utilisation des machines (fonctions imprimantes, scanneur,


recto-verso, agrafages, copies des documents complexes, utilisation d’autres supports et toute
fonctionnalité complexe) ;

- la mise à disposition des machines à photocopier de secours en cas de panne nécessitant un arrêt de
plus de 24heures. A cet effet, une (1) machine équivalente sera disponible dans les locaux de la
Banque pour remplacer les machines en panne dont le temps de dépannage excèderait cette période.

- la production d’un rapport mensuel de fonctionnement de l’ensemble du parc.

Pour ce faire, un stock minimum de pièces de rechange doit être constitué et une équipe chargée de la
maintenance doit être présente, aux heures ouvrables de la Banque, dans un local réservé à cet effet, sur les
sites de la Banque à Abidjan.
Pour des pannes complexes, le prestataire devra faire intervenir un technicien plus qualifié que ceux affectés à
la Banque ou faire le dépannage à son atelier après transfert de la machine.

Le prestataire sera amené à la demande de la Banque à transférer de façon temporaire une ou plusieurs
machines, en dehors des sites occupés par la Banque, à Abidjan ou hors d’Abidjan pour satisfaire à des
travaux de séminaire ou de formation. Le transfert à Abidjan et banlieue se fera sans frais supplémentaire. Par
contre le coût unitaire du transfert hors d’Abidjan sera donné dans le présent dossier d’Appel d’offres pour
mémoire.

3) Prestations ponctuelles

En plus des travaux d’entretien complet des machines en libre-service des étages, le prestataire devra, à la
demande de la Banque fournir les prestations suivant les spécifications ci-après.
Un bordereau de coût unitaire de ces prestations sera fourni dans l’offre du soumissionnaire pour le présent
appel d’offres.

- Transfert d’une machine en dehors de la ville d’Abidjan

Dans la description des tâches d’entretien complet, il est mentionné le transfert temporaire d’une ou
plusieurs machines en dehors des locaux occupés par la Banque pour des séminaires ou réunions. Ce
transfert fait partie des prestations à fournir dans le cadre du contrat et se fait sans frais supplémentaires
lorsque le site de destination est Abidjan ou sa banlieue. Cependant, le transfert temporaire en dehors de la
ville d’Abidjan qui est une opération ponctuelle exigeant plus de moyens et de temps, est considéré comme
une prestation supplémentaire aux travaux usuels d’entretien complet. Le transfert d’une machine s’entend
son transport vers le site désigné par la Banque et son retour dans les locaux de la Banque. Pendant la
période de son absence des locaux de la Banque, la machine reste toujours sous la responsabilité du
prestataire en matière d’entretien. Toute panne qui survient sur le site de transfert temporaire doit être
résolue dans un bref délai par l’équipe affectée sur le site de la Banque pour les prestations d’entretien
complet.

- Location ponctuelle d’une machine supplémentaire à Abidjan ou en dehors d’Abidjan

La Banque acquiert par ce processus cent quatre-vingt machines spécialement affectées à l’utilisation en
libre services dans les étages. Un nombre très limité de ces machines pourra être transféré hors des locaux
de la Banque pour accompagner l’organisation de réunions importantes. Ce nombre peut s’avérer insuffisant
de façon temporaire. Pour combler cette insuffisance, la Banque peut demander la mise à disposition à titre
de location d’une machine équivalente aux siennes à Abidjan ou dans sa banlieue. Cette prestation qui inclut
la livraison, l’entretien complet (pièces, consommables et main d’œuvre) et l’exploitation (travaux de
photocopies) de la machine sur site, sera considérée supplémentaire et aura un coût journalier.
L’exploitation ne pourra en aucun cas être exécutée par un technicien de l’équipe affectée sur site pour
l’entretien du parc de la Banque.

- Mise à disposition d’un technicien opérateur à Abidjan ou en dehors d’Abidjan

Pour certains séminaires ou réunions à Abidjan ou en dehors d’Abidjan, la Banque peut demander la mise à
disposition d’un technicien opérateur du prestataire pour l’exploitation de la machine de la Banque affectée à ce
sujet. Cette prestation temporaire sera considérée supplémentaire et aura un coût journalier.

- Mise à disposition d’une machine à photocopier en couleur


La Banque pourra de façon exceptionnelle demander au prestataire la mise à disposition d’une machine à
photocopier en couleur. La machine objet de cette location ponctuelle aura au minimum les cinq (5)
caractéristiques principales suivantes :
- une vitesse d’au moins 20 pages/minute en format A4, 80gr/m² ;
- une résolution minimale de 600X600 dpi ;
- accepter les grammages de papier de 80 à 120 gr/m² et les formats de A5 à A3 ;
- être équipée d’un chargeur automatique de documents recto/verso ;
- être en mesure de supporter une charge mensuelle moyenne de 15 000 copies avec des pointes à 30
000 copies.

Cette prestation inclut l’entretien complet (pièces, consommables et main d’œuvre) et l’exploitation (travaux
de photocopies) de la machine sur le site désigné par la Banque, moyennant le payement d’une prime
journalière, hebdomadaire ou mensuelle fixe de la mise à disposition et un coût copie suivant le nombre de
copies exécutées pour les différents formats utilisés par la Banque. Cette location peut être aussi bien
demandée pour des périodes allant d’une journée à plusieurs mois. C’est pourquoi, un tarif journalier,
hebdomadaire et mensuel sera fourni dans le cadre de cet appel d’offres.

II/ Moyens en personnel


La Banque exige un entretien complet des équipements à acquérir dans le cadre de cet appel d’offres. C’est
pourquoi, un personnel qualifié répondant aux exigences ci-dessous sera affecté sur site pour les prestations
quotidiennes et la supervision.

1) Le Personnel affecté au site

Le personnel affecté au site sera composé d’au moins six (6) personnes affectées aux tâches ci-dessous :
 Un (1) chef de site coordinateur des opérations de maintenance;
 Deux (2) techniciens de maintenance affectés au site de l’immeuble CCIA
 Trois (3) techniciens de maintenance affectés au site de l’immeuble Siège

Ce personnel devra avoir les qualifications suivantes :

Le chef de site
Il est l’interlocuteur direct du personnel des services techniques de la Banque.
Il reçoit et coordonne la résolution des réclamations du personnel suite aux problèmes rencontrés lors
de l’exploitation des machines en libre-service dans les étages.
Il coordonne les opérations de maintenance des machines installées en libre-service dans les étages,
anticipe les ruptures de papier en veillant au remplissage des magasins papiers à travers le logiciel de
supervision fourni à cet effet.
Il doit assister et/ou suppléer les techniciens de maintenance dans l’exécution de leurs tâches
quotidiennes.
Il gère le stock de pièces de rechange et de consommables et gère leur approvisionnement pour
éviter les ruptures qui sont préjudiciables au bon fonctionnement de la maintenance.
Le chef d’équipe doit être technicien de formation et avoir une bonne culture de la gestion de la
maintenance des machines à photocopier et avoir une expérience générale significative d’au
moins cinq (5) ans à un poste d’encadrement d’équipe de techniciens de maintenance de
photocopieurs. Il doit pouvoir communiquer et écrire aisément en français et/ou en anglais.

Les techniciens de maintenance


Les techniciens de maintenance sont chargés de la maintenance des machines installées en libre-
service dans les étages. Ils devront être de formation technique de niveau minimum BT (Brevet
de technicien) en électronique et avoir une expérience minimale générale de trois (3) ans en
entretien de machines à photocopier et une attestation du fabriquant qu’ils ont suivi avec succès
une formation technique d’entretien et de dépannage des produits proposés par le
soumissionnaire dans le cadre de cet appel d’offres.

2) Le Personnel chargé du suivi commercial et de la supervision de l’équipe affectée sur le site

Il est le superviseur du contrat, mais basé au siège du fournisseur. Il s’assure auprès du chef de site de
la bonne exécution des prestations sur site et prend les décisions d’ordre administratif et financier en
matière d’acquisition de consommables spécifiques ou peu ordinaires.
Il fait appliquer les décisions d’ordre technique ou administratif prises par les services techniques de la
Banque ou lors des réunions de suivi. Il participera à cet effet aux réunions de coordination et/ou à
toute autres rencontres convoquées par la Banque, au nom du prestataire.
Il doit avoir rang de responsable de service au sein de sa société et avoir une expérience minimale de
trois (3) ans à ce poste.

3) Le Personnel d’appui technique basé au siège du soumissionnaire

En plus de l’équipe affectée sur le site, le prestataire devra disposer d’un technicien capable
d’intervenir en appui pour les interventions les plus délicates, au sein de son équipe technique. Ce
technicien aura une expérience minimale de cinq (05) ans en entretien de machines à photocopier et
une attestation du fabriquant ou de l’organisme de formation qu’il a suivi avec succès une formation
technique en entretien et dépannage des équipements proposés dans le cadre de cet appel d’offres. Il
assurera l’appui et la coordination technique de toutes les équipes sur les différents sites.

Le soumissionnaire fournira les curricula vitae de l’ensemble du personnel requis pour la bonne exécution du
contrat comme défini ci-dessus ainsi que toutes les attestations nécessaires pour les techniciens.
Section VII. Modèle de Contrat-Type

Liste des clauses


1. Définitions........................................................................................................................

2. Documents contractuels .................................................................................................

3. Fraude et corruption ......................................................................................................

4. Interprétation ..................................................................................................................

5. Langue .............................................................................................................................

6. Groupement, consortium ou association ......................................................................

7. Critères d'origine ............................................................................................................

8. Notification ......................................................................................................................

9. Droit applicable ...............................................................................................................

10. Règlement des litiges.......................................................................................................

11. Objet du Marché .............................................................................................................

12. Livraison ..........................................................................................................................

13. Responsabilités du Fournisseur .....................................................................................

14. Responsabilités de l’Acheteur ........................................................................................

15. Prix du Marché ...............................................................................................................

16. Modalités de règlement ..................................................................................................

17. Impôts, droits et taxes.....................................................................................................

18. Garantie de bonne exécution .........................................................................................

19. Droits d’auteur ................................................................................................................

20. Renseignements confidentiels ........................................................................................

21. Sous-traitance ..................................................................................................................

22. Spécifications et normes .................................................................................................


23. Emballage et documents.................................................................................................

24. Assurance.........................................................................................................................

25. Transport .........................................................................................................................

26. Inspections et essais ........................................................................................................

27. Pénalités ...........................................................................................................................

28. Garantie ...........................................................................................................................

29. Brevets .............................................................................................................................

30. Limite de responsabilité .................................................................................................

31. Modifications des lois et règlements ..............................................................................

32. Force majeure .................................................................................................................

33. Ordres de modification et avenants au Marché ...........................................................

34. Prorogation des délais ....................................................................................................

35. Résiliation ........................................................................................................................

36. Cession .............................................................................................................................


BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT AFRICAN DEVELOPMENT BANK

AGENCE TEMPORAIRE DE RELOCALISATION

CONTRAT DE FOURNITURE ET D’ENTRETIEN DE PHOTOCOPIEURS POUR LES LOCAUX


DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT A ABIDJAN

ENTRE

LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT

ET

LA SOCIETE XXXXXXXXXX

Nº CGSP/DEE/ATR/XXXX/XXXX
BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT

CONTRAT DE FOURNITURE ET D’ENTRETIEN DE PHOTOCOPIEURS POUR LES LOCAUX


DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT A ABIDJAN

Contrat N° : CGSP/DEE/XXX/XXX

Date d’entrée en vigueur : XXXXXX

Durée : cinq (5) ans

Montant du contrat HT : XXXXXXXXXXXXXX

ENTRE LES SOUSSIGNES

La Banque africaine de développement, Institution multilatérale de développement dont le siège est à Abidjan
(Côte d’Ivoire), 01 BP 1387 ABIDJAN 01, représentée par M. ________________________, Directeur du
Département des Services Généraux et des Achats, désignée ci-après par la «Banque »,

D’UNE PART

ET

La société ________________________, représentée par _____________________, désignée ci-après par le


«Prestataire »,

D’AUTRE PART

Etant préalablement rappelé que :

La Banque a au terme d’un appel d’offres international, acquis auprès du fournisseur 180 machines
photocopieuses XXXXXXXXXXXX ainsi que les services d’entretien complet de ces machines installées à
dans ses bureaux à Abidjan, conformément aux stipulations du présent contrat.

Ce contrat (ci-après dénommé le « Contrat d’achat et d’entretien») prévoit notamment la fourniture (location-
vente ou achat) de 180 machines à photocopier et l’entretien complet desdits photocopieurs, pièces et main
d’œuvre comprises;

Compte tenu de la complexité des prestations de photocopie et l’entretien y afférent, les parties ont décidé de
formaliser la livraison et l’entretien complet desdits photocopieurs par le Prestataire pour cinq (5) ans par la
signature du présent contrat.

Compte tenu de ce qui précède, il est arrêté et convenu ce qui suit :


ARTICLE 1 : OBJET DU CONTRAT

Le présent contrat (le « Contrat ») a pour objet la fourniture (location vente ou achat) et l’entretien complet de
cent quatre-vingt (180) photocopieurs xxxxxxxxx. Ces photocopieurs, qui sont destinées aux locaux de la
Banque à Abidjan, sont assortis d’un entretien complet des équipements achetés dans les conditions spécifiées
au présent Contrat.

ARTICLE 2 : PIECES CONTRACTUELLES

Le présent Contrat est constitué des pièces suivantes énumérées ci-après par ordre de préséance :

i) le Contrat ;
ii) les annexes au Contrat, à savoir :
Annexe 1 : Les Spécifications techniques
Annexe 2 : Le bordereau des prix ;
Annexe 3 : La liste des équipements ;
Annexe 4 : le contrat d’entretien et de reprographie dans toutes ses dispositions non contraires à celles du
présent contrat.

ARTICLE 3 : ENGAGEMENTS DU PRESTATAIRE

Les prestations qui doivent être exécutées par le Prestataire dans le cadre du présent Contrat sont les suivantes :

Mettre à la disposition de la Banque, dans les locaux spécifiés, à l’article 1 du présent contrat, les équipements
objet du présent contrat ;

Assurer l’entretien complet et la maintenance des équipements cités à l’article 1 du présent contrat
conformément au programme d’exécution, méthodes, moyens, délais et spécifications techniques annexées au
présent Contrat ;

Assurer les prestations sur lesdits équipements de manière exclusive pour la Banque, le Prestataire
s’interdisant formellement d’utiliser le matériel mis à la disposition de la Banque pour son propre usage, pour
l’usage de tiers ou de l’un quelconque de ses clients, sauf accord express écrit de la Banque. Dans le cas où la
Banque donnerait son accord, les modalités d’utilisation des équipements par le Prestataire ou le tiers ou le
client du Prestataire seront préalablement définies par écrit ;

Désigner le personnel d’encadrement qui sera l’interlocuteur direct de la Banque et spécifier ses attributions
respectives ;

Respecter scrupuleusement les consignes et les instructions de la Banque dans le cadre de l’exécution de ses
activités contractuelles, étant entendu que de façon ponctuelle, la Banque pourra demander que les prestations
soient exécutées dans un autre lieu que dans les locaux de la Banque en Côte d’Ivoire ;

Se conformer aux changements qui pourront être prescrits par la Banque pendant l’exécution du Contrat mais
uniquement lorsque la Banque les aura ordonnés par ordre de service et sous sa responsabilité ; ces
changements comprennent notamment l’adjonction de nouvelles ou le retrait d’une ou plusieurs machines
mises à la disposition de la Banque par le Prestataire ;
Reprendre, à la fin du Contrat, l’ensemble du matériel objet du présent Contrat, au cas où la Banque
n’exercerait pas son option d’achat pour ledit matériel.

ARTICLE 4 : ENGAGEMENTS DE LA BANQUE

La Banque s’engage à s’acquitter de ses obligations telles que stipulées au présent Contrat, et notamment la
désignation des sites de mise à disposition et le paiement des prestations.

ARTICLE 5 : PERSONNEL DU PRESTATAIRE

5.1 Le Prestataire s’engage à maintenir un personnel qualifié en nombre suffisant pour assurer l’entretien
complet des équipements. Ce personnel devra assurer une permanence aux horaires de travail de la Banque pour
la bonne exécution du Contrat d’entretien et de reprographie et du présent Contrat. La liste nominative du
personnel approuvé par la Banque dans le cadre du Contrat d’entretien et de reprographie est valable pour le
présent Contrat. Le Prestataire est responsable de l’embauche du personnel. Les personnes embauchées ou
employées même temporairement relèvent exclusivement du Prestataire.

5.2 Les mouvements d’agents d’un site à un autre ainsi que les changements dans l’équipe seront soumis aux
Services Techniques de la Banque pour approbation.

5.3 Le personnel du Prestataire devra être présent aux horaires acceptés et communiqués par le Chef d’équipe,
ces horaires devant être en adéquation avec les heures de travail de la Banque. Le personnel devra être vêtu d’un
uniforme propre les identifiant clairement. Ces uniformes devront être changés régulièrement en fonction de leur
état d’usure ou à la demande des Services Techniques de la Banque.

5.4 La Banque se réserve le droit de demander le changement, à tout moment, de tout agent qu’elle estime ne
plus lui convenir soit pour faute professionnelle relevée par les Services Techniques responsables du patrimoine
de la Banque soit pour non-respect des stipulations du présent contrat.

ARTICLE 6 : HORAIRES DE TRAVAIL

L’entretien des équipements doit être exécuté pendant les horaires officiels de travail du personnel de la Banque,
tels que communiqués au Prestataire. Le personnel du Prestataire pourra toutefois être amené à intervenir en
dehors des horaires officiels pour exécuter une réparation jugée urgente ou une intervention d’entretien
préventif.

ARTICLE 7 : SUPERVISION DES PRESTATIONS

7.1 Le responsable de la supervision des travaux désigné par le Prestataire dans le cadre du Contrat d’entretien
complet sera également responsable de la supervision du présent Contrat.

7.2 Il devra contrôler chaque jour :

la qualité du travail en se rendant sur les lieux des pannes éventuelles de matériel et ;
l’existence sur place des produits, des absences éventuelles du personnel et prendra toutes les dispositions
nécessaires pour remédier dans les meilleurs délais aux défauts constatés.

Le responsable de la supervision sera l’interlocuteur du représentant de la Banque et pourra prendre toutes les
initiatives concernant la gestion du personnel du Prestataire, et notamment, en ce qui concerne les
remplacements.

ARTICLE 8 : CAHIER DES CONSIGNES

8.1 Un cahier des consignes sera tenu pour chaque photocopieur d’étage. Il sera visé chaque semaine par le
représentant de la Banque.

8.2 Le responsable du contrôle devra tenir un Cahier de pointage du personnel dans lequel seront également
enregistrées toutes les anomalies constatées par le personnel et les instructions spéciales qui pourraient être
demandées par le Directeur du Département des services Généraux et des Achats ou son représentant.

ARTICLE 9 : CONTINUITE DES SERVICES

9.1 Le Prestataire est tenu de garantir à la Banque la qualité et la continuité des services, sauf cas de force
majeure. En vue notamment de garantir la continuité des services, le Prestataire est tenu de prévoir en
permanence au sein des locaux de la Banque à Abidjan, et sur les sites déterminés d’un commun accord avec la
Banque, des consommables et pièces de rechange.

9.2 Si en dépit des stipulations du paragraphe 9.1 ci-dessus, une quelconque machine est à l’arrêt pendant au
moins 24 heures ouvrables, le Prestataire est tenu de procéder à son remplacement immédiat, sans préjudice du
paiement des pénalités prévues à l’article 24 ci-dessous.

9.3 Il est expressément convenu qu’au terme du présent Contrat, la grève du personnel du Prestataire ne saurait
constituer un cas de force majeure rendant impossible la continuité des services.

ARTICLE 10 : ACCES AUX LOCAUX DE LA BANQUE

Le Prestataire s’engage à respecter les conditions d’accès aux locaux de la Banque, tant pour son personnel que
pour tout équipement. La Banque fournira les badges d’accès ou tout autre dispositif d’identification sécuritaire
au personnel d’encadrement suivant la liste fournie par le Prestataire. Ces agents devront présenter ces
dispositifs d’identification aux agents de la sécurité de la Banque à la demande de ces derniers. L’utilisation
frauduleuse des badges ou équivalents constituera une faute lourde entraînant le remplacement de l’agent
concerné par le Prestataire, sans préjudice de la Banque de résilier le présent contrat conformément à l’article 24
du présent Contrat. En cas de perte de ces badges, le Prestataire devra rembourser à la Banque les frais de
confection qui s’élèvent à environ Vingt-Cinq Mille FCFA (25 000 FCFA) par badge.

ARTICLE 11 : RAPPORTS ET REUNIONS

11.1 Le Prestataire s’engage à fournir des rapports mensuels des prestations à la Banque. Ces rapports
couvriront toutes les prestations du présent Contrat d’entretien complet. A la demande de la Banque, le
Prestataire devra également fournir un rapport indiquant l’état des « consommations » par photocopieur et par
code attribué. Ce rapport devra être fourni dans les huit (8) jours suivant la demande de la Banque.
11.32 Des réunions mensuelles seront organisées dans les locaux de la Banque pour examiner, entre autres
problèmes, les manquements éventuels aux engagements de chacune des deux parties. Un procès-verbal sera
établi à l’issue de chacune de ces réunions et sera signé par les représentants des deux parties.

ARTICLE 12 : DUREE DU CONTRAT

12.1 Le présent Contrat est conclu pour une durée de cinq (5) ans à compter de la date de son entrée en
vigueur.

12.2 Il pourra être renouvelé pour une année, par tacite reconduction, sauf dénonciation dûment notifiée par la
Banque, trois (3) mois au moins avant l’expiration de la période contractuelle en cours.

ARTICLE 13 : MONTANT DU CONTRAT – REPRISE DES PHOCOPIEURS

13.1 Le prix d’acquisition (location vente ou achat) d’une machine à photocopier xxxxxxx est de --------soit
un total de --------pour les 180 machines que le fournisseur s’engage à livrer conformément au calendrier de
livraison ci-dessous :

Les machines à photocopier sont couvertes par une garantie durant toute la période du contrat d’entretien aux
termes et conditions spécifiés par le fabricant (voir Annexe )
13.4 Le montant du contrat d’entretien s’élève à la somme forfaitaire mensuel de ________________hors
taxes (xxxxxxxxHT), non compris l’achat de pièces de rechange non couvertes par la garantie initiale) et dont
la décomposition est en annexe 3 du présent contrat.

ARTICLE 14 : DEFINITION DES PRIX - IMPOTS ET TAXES

14.1 Les prix des prestations ci-dessus stipulés sont censés tenir compte de toutes les sujétions de mise en
œuvre. Les prix unitaires indiqués au Bordereau des prix s’appliqueront à toute prestation supplémentaire
ordonnée par la Banque dans le cadre du présent Contrat.

14.2 En vertu de l’accord portant création de la Banque africaine de développement, en son article 57, la
Banque ainsi que ses biens, ses autres avoirs et revenus, ses opérations et transactions sont exonérés de tous
impôts et de tous droits de douane.

14.3 Pour permettre à la Banque de bénéficier de ces exonérations au titre du présent Contrat, le Prestataire
devra établir au profit de la Banque tous les documents utiles en quatre (4) exemplaires originaux (facture,
proforma, etc…) afin que la Banque puisse déposer une demande d’exonération auprès des autorités locales
pour être exonérée de ces droits. Toute conséquence financière liée à une non transmission ou une
transmission tardive de ces documents sera directement supportée par le Prestataire, notamment par voie de
compensation.

ARTICLE 15 : REVISION DE PRIX

15.1 Les prix convenus entre les parties pour les prestations sont fermes et non révisables pendant la durée de
la période contractuelle initiale comme renouvelée. Toutefois, le Prestataire pourra saisir la Banque d’une
demande de révision des prix, résultant d’une circonstance affectant le coût de la main d’œuvre ou des
consommables, strictement indépendante de sa volonté.
15.2 Auquel cas, la demande de révision devra être notifiée au moins deux (2) mois avant l’expiration de la
période contractuelle en cours.

15 .3 Nonobstant les dispositions des paragraphes 15.1 et 15.2 ci-dessus, la Banque n’acceptera aucune
révision du prix lorsque l’augmentation proposée est inférieure à 3% ou supérieure à 15% du montant global
du présent Contrat.

ARTICLE 16 : MODALITES DE REGLEMENT

16.1 Le règlement des prestations de photocopie et d’entretien complet, se fera sur la base de décomptes
mensuels établis par le Prestataire et acceptés par la Banque, dans les trente (30) jours suivant l’acceptation
des décomptes.

ARTICLE 17 : LIEU ET MODE DE PAIEMENT

La Banque s’acquittera des sommes dues au Prestataire, par virement aux comptes en banque ci-dessous :

- Nom de la Banque :
- Numéro de compte :
- Intitulé du compte :
- Adresse de la Banque :

ou sur tout autre compte du Prestataire dûment notifié à la Banque, accompagné de l’original du relevé
d’identité bancaire.

ARTICLE 18 : ASSURANCES

18.1 Le Prestataire est tenu de justifier d’une assurance pour son personnel et d’une assurance Responsabilité
Civile Professionnelle, auprès d'une compagnie d'assurance notoirement solvable, pour couvrir les risques qu'il
encourt du fait de son activité dans l'enceinte des locaux de la Banque et des conséquences pécuniaires de
dommages corporels, matériels et immatériels consécutifs résultant de ou liés à l’exécution du présent Contrat.
Cette assurance, qui devra être maintenue durant toute la durée du Contrat, couvrira les risques suivants :

a) dommages à la propriété d’autrui causés par des actes ou omissions du Prestataire. Il est précisé que
dans le cadre des assurances souscrites par le Prestataire, la Banque est un tiers ;

b) décès ou dommages corporels causés par les actes ou omissions du Prestataire :

i) à toute personne autorisée à être sur les lieux de prestations ;


ii) aux tiers.

c) dommages aux domaines et installations de la Banque ou qui sont sous sa garde;

d) vol par le personnel du Prestataire.

18.2 L'attestation délivrée par la compagnie d'assurance doit préciser le montant des garanties pour chaque
poste de police. La Banque se réserve la faculté de requérir des garanties professionnelles plus étendues et des
capitaux plus importants si elle juge la couverture de la police d'assurance insuffisante.
18.3 La Banque pourra demander à tout moment au Prestataire qu’il est assuré conformément aux stipulations
du présent Contrat, ainsi que les attestations prouvant qu'il a satisfait à ses obligations vis-à-vis de l'assureur. Le
Prestataire devra en apporter la preuve par la délivrance d'un exemplaire des polices d'assurances souscrites.

18.4 Les règlements au Prestataire pourront être suspendus au cas où celui-ci ne pourrait produire un quitus des
assurances attestant du règlement intégral des primes dues à l’assureur.

ARTICLE 19 : SOUS-TRAITANCE

19 .1 Le Prestataire ne pourra sous-traiter à des sociétés spécialisées, une partie des obligations lui incombant
en vertu du présent Contrat, que sous son entière responsabilité et après avoir demandé par écrit et obtenu
l'autorisation écrite préalable de la Banque. Cette autorisation ne dégage nullement le Prestataire de sa
responsabilité contractuelle envers la Banque.

19.2 Nonobstant les dispositions du paragraphe 19.1 ci-dessus, le Prestataire s’interdit de sous-traiter un
volume de travaux excédant vingt-cinq pour cent (25%) des prestations prévues au présent contrat.

ARTICLE 20 : CONFIDENTIALITE

Compte tenu de la spécificité des activités de la Banque et des prestations confiées au Prestataire, ce dernier
prend l'engagement pour lui-même et son personnel de ne divulguer de quelque façon que ce soit ou de mettre
à la disposition d'un tiers aucune information ni document lui ayant été confié pour l’exécution des prestations
ou auquel il aurait eu accès directement ou indirectement à l'occasion de l'exécution du Contrat.

ARTICLE 21 : EVALUATION DES PRESTATIONS

21.1 La Banque assurera une évaluation semestrielle des prestations, sur la base de critères de performance
déterminés d’un commun accord, prenant en compte, le respect des obligations contractuelles par le
Prestataire. Cette évaluation n’affecte en rien le contrôle de qualité des services qui est du ressort du
Prestataire et qui est effectué par son personnel d’encadrement. L’évaluation sera communiquée au Prestataire
pour commentaires.

21.2 Une note minimale annuelle sera communiquée au Prestataire. Au cas où les prestations se situeraient en
dessous de cette note, la Banque pourra résilier le présent Contrat pour mauvaise performance.

ARTICLE 22 : DELAIS D’INTERVENTION ET PENALITES DE RETARD

22.1 En cas de manquement par le Prestataire à l’une quelconque des obligations contractuelles ci-après définies,
et sans préjudice de la faculté de la Banque de l’obtention de toute autre réparation ou résiliation du Contrat, le
Prestataire encourt de plein droit et sans mise en demeure préalable, les pénalités dont les montants sont indiqués
ci-après. La Banque pourra retenir le montant de ces pénalités sur les paiements mensuels dus au Prestataire au
titre du mois de la constatation des manquements ayant donné lieu à ces pénalités.

22.2 Les pénalités sont calculées ainsi qu’il suit :

au-délà d’une période d’indisponibilité d’une machine de plus de 24h, une pénalité de______________ par
tranche de 24 h entamée, avec un plafond de ________________.
ARTICLE 23 : FORCE MAJEURE

23.1 Aucune des parties ne sera tenue responsable d’un retard ou défaut d’exécution de ses obligations dans le
cadre du présent Contrat, si celui-ci est dû à un cas de force majeure.

23.2 Si l’événement constitutif du cas de force majeure retarde l’exécution de la totalité ou d’une partie des
prestations du présent Contrat pendant plus de soixante (60) jours, chacune des parties aura le droit de notifier
par écrit à l’autre partie la résiliation du Contrat.

23.3 Telle que définie au présent Contrat, on entend par force majeure un événement imprévisible, extérieur et
ne pouvant être raisonnablement maîtrisé par la partie qui l’invoque, rendant impossible ou quasiment
impossible l’exécution de toute ou partie des obligations de celle-ci. La partie qui invoque la force majeure doit
notifier sans retard à l’autre partie et dès que matériellement possible, la survenue et ultérieurement, la cessation
de cette circonstance, et, s’il y a lieu, l’inviter à une concertation pour le règlement des conséquences de la force
majeure.

ARTICLE 24 : RESILIATION

24.1 Le présent Contrat peut être résilié sur l’initiative de la Banque, pour les raisons ci-après :

a) lorsque cela est dans l'intérêt de la Banque et pour des raisons administratives internes, sans qu’elle n'ait
à verser une quelconque compensation pécuniaire, moyennant un préavis dûment notifié au Prestataire
d'au moins deux (2) mois ;

b) sans préavis ni indemnité d'aucune sorte dans les cas de faute lourde ou inexcusable mettant en péril les
intérêts ou l'image de la Banque. Il reste entendu que l'appréciation de la faute lourde ou inexcusable est
laissée à la discrétion de la Banque mais que la teneur de cette faute sera communiquée au Prestataire ;

c) en cas de manquement par le Prestataire à ses obligations contractuelles auquel il n'aurait pas remédié
dans le délai spécifié dans la mise en demeure qui lui aurait été notifiée par la Banque ;

d) en cas de cessation de paiement, de faillite, ou de mise en règlement judiciaire ou liquidation du


Prestataire ;

24.2 Le présent Contrat peut être résilié à l’initiative du Prestataire moyennant un préavis d'au moins un (1) mois
à la Banque, pour les raisons suivantes :

a) défaut de paiement par la Banque dans les délais requis par présent Contrat pendant une période de
plus de trente (30) jours ;

b) manquement à ses obligations contractuelles par la Banque auquel celle-ci n'aurait pas remédié dans
un délai de trente (30) jours.

24.3 En cas de résiliation du présent Contrat dans les conditions prévues au paragraphe 26.1 ci-dessus, le
Prestataire sera rémunéré pour les prestations effectivement fournies. Il devra arrêter les prestations dès la
réception de la notification ou le cas échéant, à l’expiration du délai prévue par le préavis et quitter les lieux dans
les meilleurs délais après exécution des diligences normalement requises.
ARTICLE 25 : DISPOSITIONS PARTICULIERES

Le Directeur du Département des Services Généraux et des Achats ou à défaut, son Représentant dûment
désigné, est seul habilité à engager la responsabilité pécuniaire de la Banque dans le cadre du Contrat.

ARTICLE 26 : LITIGES

26.1 Tout litige ou différend découlant de la présente commande devra faire l’objet d’un règlement amiable
par voie de négociation directe. La partie faisant état de l’existence d’un litige ou différend devra dès qu’elle à
connaissance de l’existence de ce litige ou différend, notifier l’autre partie par écrit (cet écrit étant dénommé
ci-après l’« Avis de Conciliation ») en précisant la nature de ce litige ou différend, et devra aussi fournir toute
autre information que l’autre partie pourrait raisonnablement exiger.

26.2 Si le différend n’est pas réglé dans un délai de quarante-cinq jours (45) jours à compter de la
réception de la notification de l’Avis de Conciliation, les parties pourront exiger que le litige ou différend soit
réglé par arbitrage, conformément au règlement d'arbitrage de la Commission des Nations Unies pour le
Droit Commercial International (CNUDCI).

26.3 Le Tribunal arbitral sera constitué d’un arbitre unique choisi d’un commun accord entre les parties.

26.4 L’arbitrage aura lieu à Abidjan en Côte D’ivoire, et se déroulera en langue française. Les parties
s'engagent à exécuter la sentence arbitrale rendue dans le cadre de cet arbitrage et à la considérer comme
un règlement final et définitif de leur différends ou litige.

26.5 Aucune des dispositions contenues dans cet article ne doit être considérée ou constituer une
renonciation aux privilèges, immunités et exemptions accordées à la Banque en vertu de l'Accord portant
création de la Banque africaine de développement.

ARTICLE 27 : RESPECT DES LOIS LOCALES

27.1 Le Prestataire déclare qu’il est régulièrement enregistré et qu’il satisfait à toutes les exigences légales
conformément à la législation commerciale, fiscale, douanière et du travail de la Cote d’Ivoire. Le Prestataire
garantit donc la Banque contre toute action ou demande dirigée contre elle, ses représentants ou ses employés,
résultant du non-respect des exigences légales susvisées.

27.2 Le Prestataire s’engage enfin à exécuter le Contrat de bonne foi et en toute transparence. A cet effet, il
déclare que les exonérations douanières dont il bénéficie ou bénéficiera dans le cadre du Contrat sont et seront
relatives à des biens et consommables utilisés uniquement pour l’exécution du Contrat.

ARTICLE 28 : NOTIFICATION

Toute notification, communication ou demande requise, donnée ou reçue dans le cadre du présent Contrat le
sera par écrit. Les notifications ou demandes seront considérées comme dûment données ou reçues lorsqu'elles
ont été délivrées en main propre, par lettre recommandée, téléfax confirmé par lettre, à l'adresse des parties
telle qu'indiquée ci-après:
Pour le PRESTATAIRE Pour la BANQUE
BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT
ATR
Angle des 3 rues, avenue du Ghana, rue Hedi Nouira,et
Pierre de Coubertin, BP 323 1002 Tunis Belvédère,
Tunisie
Fax : 00 216 71 35 19 33

ARTICLE 29: CORRUPTION

29.1 Le Prestataire garantit qu’il n’a offert, promis, ou fait à aucun fonctionnaire de la Banque un cadeau ou
un don quelconque, à titre d’incitation ou de récompense, pour l’amener à faciliter l’attribution ou l’exécution
du contrat ou de tout autre contrat conclu avec la banque ou à favoriser ou défavoriser qui que ce soit dans
l’exécution du contrat ou de tout autre contrat conclu avec la Banque. En cas de violation du présent article
par le Prestataire, la Banque pourra résilier le contrat et obtenir de celui-ci le remboursement de toute perte
subie du fait de cette résiliation et le cas échéant, déclarer le Prestataire inéligible, pendant une période
indéterminée, tant aux contrats avec la Banque, qu’aux projets réalisés dans les pays membres régionaux.

29.2 Ces dispositions s’appliqueront également lorsque les actes en question auront été commis par des
personnes employées par le Prestataire ou agissant en son nom, au su ou à l’insu de ce dernier.

ARTICLE 30 : MODIFICATIONS AU CONTRAT

Toute modification du présent Contrat fera l'objet d'un avenant négocié entre les parties. Les retraits de
matériels et modifications des forfaits y afférents feront cependant l’objet d’un simple courrier.

ARTICLE 31 : DECLARATIONS DIVERSES

31.1 Le Prestataire déclare qu’il est régulièrement constitué et qu’il satisfait à toutes les exigences légales
conformément à la législation commerciale, fiscale, douanière et du travail du lieu de son siège en Côte
d’Ivoire. Il déclare notamment s’être acquitté des impôts divers et des charges sociales prescrites par les lois
en vigueur et être autorisé à exercer ses activités suivant le registre de commerce sous le
Nº …………………

31.2 Le Prestataire s’engage à exécuter le présent contrat de bonne foi et en toute transparence. A cet
effet, il déclare que les exonérations de droits de douanes dont il bénéficie ou bénéficiera dans le cadre du
Contrat sont et seront relatives à des biens et consommables utilisés uniquement et exclusivement pour
l’exécution du Contrat.

Le Prestataire garanti la Banque contre toute action dirigée contre lui, ses représentants, ou ses employés,
résultant du non-respect des exigences légales susvisées.

ARTICLE 32 : DROIT APPLICABLE

Les présentes conditions générales d’achat ainsi que toutes les opérations d’achat seront régies et
interprétées à tous égards conformément aux dispositions du droit français.
ARTICLE 33 : DATE D'ENTREE EN VIGUEUR DU CONTRAT

Le présent Contrat entrera en vigueur le _____________________.

Fait à Tunis, le ………………….


En trois (3) exemplaires originaux

POUR LE PRESTATAIRE POUR LA BANQUE

............................................................
(titre) Mohamed EL-AZIZI
Directeur Département des Services Généraux
et des Achats Institutionnels.
Garantie de bonne exécution
Date : ___________________________
AOI no : ________________________
Appel d’offres no : _____________

A:

ATTENDU QUE (ci-après dénommé le « Fournisseur ») s’est engagé, en


exécution du Marché N° en date du à fournir
(ci-après dénommé le « Marché »).

ATTENDU QUE vous avez stipulé dans ledit marché que le Fournisseur devait vous remettre une garantie
émise par un Garant réputé, du montant stipulé ci-après, comme garantie de la bonne
exécution de ses obligations, conformément au marché.

ET ATTENDU QUE nous soussignés ,


ayant notre siège social à , (ci-
après dénommé le « Garant ») avons convenu de donner une garantie au Fournisseur :

DÈS LORS nous affirmons par les présentes que nous nous portons garants et responsables à votre égard, au
nom du Fournisseur, à hauteur d’un montant de et
nous nous engageons à payer, dès réception de votre première demande écrite déclarant que le Fournisseur ne
se conforme pas aux stipulations du Marché, et sans argutie ni discussion, toute(s) somme(s), dans les limites
de ci-dessus stipulées, sans que vous ayez à prouver ou à
donner les raisons ou le motif de votre demande ou du montant indiqué dans ladite demande.

La présente garantie est valable jusqu’au _____________________ jour de _______.

Nom :__________________________ Titre___________________________________

Signé __________________________

Dûment autorisé à signer cette autorisation pour et au nom de

En date du _______________________________ jour de ________________________.


Garantie de restitution d’avance
Date : ________________________
AOI no : ________________________
Appel d’offres no : _____________

À:

Conformément à la clause du Marché relative au règlement, s’agissant du versement


d’avances, (ci-après dénommé le
« Fournisseur ») déposera auprès de l’Acheteur une garantie constituée de
, ayant pour objet de garantir une exécution correcte et loyale de ses
obligations au titre de ladite clause, d’un montant de .

Nous soussignés , ayant notre


siège social à (ci-après dénommé le
« Garant »), conformément aux instructions du Fournisseur, convenons de façon
inconditionnelle et irrévocable de garantir en tant qu’obligataire principal et pas
seulement en tant que Garant le paiement à l’Acheteur, à première demande sans droit
d’objection de notre part et sans sa première réclamation préalable au Fournisseur, d’un
montant ne dépassant pas
.

La présente garantie restera valable et pleinement en vigueur à compter de la date de


l’avance reçue par le Fournisseur au titre du Marché jusqu’au

Nom : __________________________ Titre ___________________________

Signé __________________________

Dûment autorisé à signer cette autorisation pour et au nom de


________________________________________________________________________

En date du _______________________________ jour de_________________________.