Vous êtes sur la page 1sur 2

Dans un environnement de plus en plus concurrentiel, l’enjeu majeur pour chaque entreprise est de renforcer

sa position et de devancer la concurrence. Grâce à son ambition d’être la plus performante en terme de
maîtrise technique, de création de valeur et de capacité, elle a réussi à être de plus en plus appréciée par ses
clients vu la qualité de ses produits et de sesservices.C’est cette image de marque qui nous a orienté vers le
leader des matériaux deconstruction lors du choix d’une destination pour effectuer une thèse professionnelle,au
sein du département contrôle de gestion.La comptabilité de gestion est un système d’information comptable qui
vise à aiderles managers et à influencer les comportements en modélisant les relations entre lesressources
allouées et consommées et les finalités poursuivies. Ce systèmed’information fait partie du contrôle de gestion.
« C’est le processus par lequel les managers influencent d’autres membresde l’organisation pour mettre en
œuvre les stratégies de l’organisation. »
1
Cette définition du contrôle de gestion souligne la place essentielle qu’il occupedans l’organisation. Et cette
importance est grandissante, face à un environnementtoujours plus hostile. Ainsi, le contrôleur de gestion a
pour mission de fournir desinformations d’aide à la décision. Il joue le rôle de conseiller auprès de toutes
lesautres fonctions.La question que se posent les managers n’est plus désormais « pourquoi unemeilleure
performance » mais plutôt « Quelle stratégie d’évolution pour une meilleureperformance ?
». ____________________
1
 
 Anthony,1988 P.10

 
La fonction Contrôle de Gestion au service de la performance
- 7 -Cette question engage la réflexion sur un certain nombre de points :
-
 
Comment aligner les décisions et processus managériaux à l’objectif d’optimiserla performance ?
-

 
Comment promouvoir la perception du contrôle de gestion ?
-
 
Quels outils pour améliorer le processus de contrôle de gestion ?Le présent mémoire propose comme
problématique : Comment améliorer laperception du métier de contrôle de gestion pour mieux servir ses
clients, optimiser saperformance et créer de la valeur ajoutée ?Le choix de ce thème est guidé par deux
considérations :Le secteur cimentier étant un secteur à forte structure capitalistique sera leprécurseur d’une
économie performante orientée vers la création de valeur.Le début de réflexion engagé par Lafarge Groupe en
matière de création devaleur et de pilotage de performance.Le secteur des ciments, de par son rôle de moteur
de croissance économique etcréation de richesse, est amené à repenser sa philosophie managériale de façon
àl’orienter vers l’optimisation de la performance. Ce faisant, il pourra insuffler la mêmedynamique de croissance
aux autres secteurs d’activité.Les mutations que connaît le secteur du ciments au Maroc (renforcement de
lastructure concurrentielle en abandonnant le zoning, évolution de la demande,développement du secteur de la
construction, reformes réglementaires,développement du secteur financier marocain, etc.) n’ont fait
qu’accélérer la prise deconscience de l’importance d’une stratégie d’évolution pour une
meilleureperformance.Pour parvenir à ces objectifs, la méthodologie adoptée se veut un aller retour entre
lathéorie et la pratique en favorisant davantage l'approche pragmatique. Après untravail de cadrage, deux
grandes parties constituent le présent rapport :

 
La fonction Contrôle de Gestion au service de la performance
- 8 -Une première partie sera consacrée à la présentation de la société LAFARGE MAROC(activités et
organisation administrative) pour une prise de connaissance de sastructure.Par la suite nous rappellerons le
concept du contrôle de gestion en général et celuiappliqué au sein de Lafarge.Dans la deuxième partie, et après
avoir présenté la méthodologie employée, nousanalyserons ensuite, l’organisation du département, les outils
utilisés, et comment lecontrôleur de gestion, au-delà de son rôle traditionnel de garant, agit sur lui-mêmepour
discipliner les autres et produire un savoir vrai de l’organisation. Et en dernierlieu un volet qui traitera la
synthèse de notre diagnostique et les recommandationsproposées