Vous êtes sur la page 1sur 2

Le protocole ARP

Le protocole ARP permet de trouver connaitre l'adresse physique d’un hôte


connaissant son e adresse IP , c'est pour cela qu'il s'appelle Protocole de
résolution d'adresse (en anglais ARP signifie Address Resolution Protocol)

Ainsi, pour faire correspondre les adresses physiques aux adresses logiques, le
protocole ARP utilise une table de correspondance en mémoire, qui relie
les adresses physiques et les adresses logiques correspondantes des
différentes machines d’un réseau.

Lorsqu'une machine doit communiquer avec une autre, elle consulte la table de
correspondance. Si l’adresse IP correspondante à l’adresse physique demandée
ne se trouve pas dans la table, le protocole ARP génère une requête sur le réseau
en diffusion.

L'émetteur envoie une trame Ethernet de diffusion (broadcast), c'est-à-dire où


@destinataire : tous à 1 soit FFFFFFFFFFFF contenant un
message ARP demandant qui est le propriétaire de l’adresse IP destination.

L'ensemble des machines du réseau vont comparer cette adresse IP avec leurs
adresses. La machine qui reconnaitra son adresse, va répondre en donnant son
adresse physique correspondante à l’adresse IP destination. le protocole ARP
stockera le couple d'adresse (IP , physique) dans la table de
correspondance. La communication pourra ensuite avoir lieu entre les deux
machines.

Le protocole RARP
Le protocole ARP inversé ou Reverse Address Resolution Protocol est
principalement utilisé pour des stations de travail (Disk Less) qui
n'utilisent pas de disques durs. Le protocole RARP permet à une station ou
à un terminal de connaître son adresse IP en donnant son adresse physique
dans une requête destinée à une machine serveur située sur le même réseau
local qui fera la correspondance entre l’ adresse MAC et l’adresse IP grâce
à la table de correspondance qu’elle héberge.

Le protocole I.C.M.P. (Internet Control Message Protocol)

I.C.M.P utilise le protocole IP pour la transmission des trames. Ce protocole à


été créé pour contrôler et gérer les erreurs survenant dans le transport de
données avec le protocole I.P. Il utilise pour ce fait des utilitaires tels que :
 La commande "PING" (Test d'accessibilité et d'état), qui fonctionne dans
une fenêtre de commande "DOS" utilise le protocole I.C.M.P. Avec le
message "Echo reply"

 La commande tracert( traceroute) fournit les noms et adresses IP des


routeurs .successifs trouvés entre l'ordinateur de l'émetteur et l'ordinateur
cible.

Les protocoles d'application TCP/IP

Les protocoles d'application TCP/IP représentent les fonctions courantes de


communication via Internet. Voici certains de ces protocoles TCP/IP :

 DNS (Domain Name System) : ce protocole traduit les adresses Internet en


adresses IP.
 Telnet : protocole pour l’émulation d’un terminal sur Internet, Plus
concrètement, ce protocole relie un système composé d'un clavier et d'un
affichage à l’internet pour permettre un accès distant aux serveurs et aux
périphériques réseau.

 SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) : ce protocole transmet les e-


mails et leurs pièces jointes.

 DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) : protocole utilisé pour


attribuer une adresse IP à un hôte.

 HTTP (Hypertext Transfer Protocol) : ce protocole est utilisé pour


transférer les fichiers qui constituent les pages du Web.

 FTP (File Transfer Protocol) : protocole utilisé pour le transfert interactif


de fichiers entre des systèmes.

 TFTP (pour Trivial File Transfer Protocol ou protocole simplifié de


transfert de fichiers) ce protocole est utilisé pour le transfert actif de fichiers
sans connexion. C’est un protocole simplifié et plus rapide de transfert de
fichiers. Il fonctionne en UDP sur le port 69, au contraire du FTP qui utilise
lui TCP.