Vous êtes sur la page 1sur 96

Introduction : 1

Un moteur thermique à combustion interne est un organe*


transformateur d’énergie. Il transforme l’énergie thermique produite
par la combustion (carburant + comburant) en énergie motrice
.mécanique

Un moteur est dit à combustion interne si la combustion se fait à*


l’intérieur
.du moteur

On parle de moteur à combustion externe si l'énergie est transportée*


par un fluide caloporteur à l'extérieur de celle-ci. Cas d’une turbine à
.vapeur par exemple
Définition : 2

Le moteur à combustion interne est une machine


thermique qui convertit l’énergie chimique du
combustible en énergie mécanique, généralement sous
forme d’un mouvement rotatif d’un arbre en procédant
par une combustion du combustible
Historique : 3
*1700: Moteurs à vapeur
*1860: Moteur de Lenoir (rendement h~5%)
*1862: Beau de Rochas définit le principe du cycle de
fonctionnement des moteurs à combustion interne
*1867: Moteur de Otto-Langen: h~11% et rotation<90 rpm
*1876: Otto invente le moteur à 4 temps à allumage par bougie
(h~14% et rotation< 160 rpm)
*1880: Moteur deux temps par Dugan Clark
*1892: R. Diesel invente le moteur quatre temps à allumage par
compression
*1957: Wankel invente le moteur à piston rotatif
Différents types de moteurs thermiques à : 4
combustion interne

:Il existe deux grands types de moteurs à combustion interne


.Les moteurs fournissant un couple sur un arbre**

Moteurs thermiques à combustion interne à Pistons Alternatifs -


Moteurs à allumage commandé ( moteurs à essence)*
Moteurs Diesel*

Moteurs thermiques à combustion interne à Pistons Rotatifs


.Turbines à gaz-

.Les moteurs à réaction**


Turboréacteurs-
Statoréacteurs-
Pulsoréacteurs-
Moteur-fusée-
Classification des moteur : 5
Les moteurs à combustion interne
Le Moteur 2 temps
Les composants
Principe de fonctionnement

Bougie Allumage

Piston

Chemise
Pot d ’échappement (cylindre)

Clapets Carburateur
(admission)

Bielle

Vilebrequin
Le moteur 2 temps

:Les moteurs 2 temps utilisent les 2 cotés du piston


La partie inférieure pour assurer le transfert des gaz : -
l’admission et l’échappement : 1er temps
La partie supérieure pour les phases de compression et de -
combustion : 2ème temps

Partie Partie
inférieure supérieure

Admission / Compression Combustion


Échappement
Compression
Compression

Clapet ouvert
Compression
Point Mort Haut (PMH)

:Explosion
La bougie crée une
étincelle qui enflamme
le mélange air
carburant
:Détente
le mélange air carburant
s ’ enflamme et augmente
.de volume
:Détente
le mélange air carburant
s ’ enflamme et augmente
.de volume
:Détente
le mélange air carburant
s ’ enflamme et augmente
.de volume
Début de
l ’échappement

Lumière d ’échappement Lumière de transfert encore


fermée
ouverte
Point Mort Bas (PMB)
Moteur 2 temps
Avantages

Moteur plus compact donc plus léger •

Moins de pièces mises en œuvre •

Moteur plus simple à entretenir •


Moteur 2 temps
Inconvénients

Usure prématurée des segments et du piston •

Ajout d’huile avec l’essence •

Compatibilité aux normes anti-pollution •


Les moteurs à combustion
:interne
les moteurs 4 temps
les Composants du moteur
Bloque de moteur
Arber e came

cylindre

Vilebrequin Bielles + Pistons


Principe de fonctionnement du
moteur
Définition du cycle à 4 temps
On appelle cycle l’ensemble des phases qui se succèdent dans le
moteur. Dans
:notre cas, le cycle comprend quatre phases ou temps

.Temps admission : aspiration d’air ou de mélange air-essence*


.Temps compression : de l’air ou du mélange*
Temps combustion-détente : inflammation rapide du mélange*
provoquant
.une brusque montée en pression des gaz puis leur détente
.Temps échappement : évacuation des gaz brûlés*
Admission Compression

Introduction d’un Remontée du piston


mélange air/essence comprimant le mélange
durant la descente du dans la chambre de
piston combustion

La bougie produit une


étincelle : la combustion se
Évacuation des gaz produit. Les gaz chauds
brûlés dans repoussent le piston,
l’échappement initiant le mouvement

Échappement Combustion / détente


Le moteur 4 temps
Le moteur 4 temps utilisent les 4 phases
: indépendamment les unes des autres
L’admission et l’échappement étant assuré par l’ouverture de-
soupapes

Durant les phases de compression et de combustion, les-


soupapes sont maintenues fermées

1 2 3 4
Temps moteur à essence

Admission mélange air/essence


Compression
Allumage (combustion) et détente
Échappement des gaz
Gaz : mélange air + essence

1er temps

Admission des gaz-


((L air + essance

Ailettes
.Ouverture de la soupape d’admission

1er temps

Admission des gaz-


1er temps

Admission des gaz-


Soupape d’admission-
.ouverte

Le piston se translate vers le


bas
1er temps

Admission des gaz-


Fermeture de la soupape-
.droite
1er temps

Fin de l’admission des gaz-

Le piston est en position maximale


( basse ), on dit que c’est le Point Mors Bas
.( PMB)
2ème temps

Début de la phase de-


compression

Le piston remonte
2ème temps

Compression des gaz-

Les gaz emprisonnés dans cette chambre sont


comprimés
2ème temps

Explosion des gaz-

L’étincelle générée par la bougie


.permet l’explosion du mélange
L’énergie crée va repousser le piston
.vers le bas
3ème temps

Détente-
3ème temps

Détente-
3ème temps

Fin de la détente-
4ème temps

Début de l’échappement des gaz-


brûlés
.Gaz d’échappement

4ème temps

Échappement des gaz brûlés-

Ouverture de la soupape
.d’échappement
4ème temps

Échappement des gaz brûlés-

.Fermeture de la soupape d’échappement


Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E

.P.a A B

v V Volume

P.M.H .P.M.B
.
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «A – B : « Admission
.Le cylindre se rempli
.P.a A B

v V Volume

P.M.H .P.M.B
.
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «A – B : « Admission
.Le cylindre se rempli
.P.a A B

v V Volume

P.M.H .P.M.B
.
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «A – B : « Admission
.Le cylindre se rempli
.P.a A B

v V Volume

P.M.H .P.M.B
.
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «A – B : « Admission
.Le cylindre se rempli
.P.a A B

v V Volume

P.M.H .P.M.B
.
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «A – B : « Admission
.Le cylindre se rempli
.P.a A B

v V Volume

P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E B – C : « Compression
«

.P.a A B

v V Volume

.P.MH .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E B – C : « Compression
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E B – C : « Compression
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E C – D : « Inflammation
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C B – C : « Compression
E «
C – D : « Inflammation
.P.a A B «
Les gaz atteignent une pression
de
v V Volume b et une température de 10~
.350°C
.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E C – D : « Inflammation
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E C – D : « Inflammation
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E C – D : « Inflammation
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «D – E : « Détente

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «D – E : « Détente

Le piston descend. Le volume


.P.a A B .augmente, la pression chute

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «D – E : « Détente

Le piston descend. Le volume


.P.a A B .augmente, la pression chute

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «D – E : « Détente

Le piston descend. Le volume


.P.a A B .augmente, la pression chute

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E «D – E : « Détente

Le piston descend. Le volume


.P.a A B .augmente, la pression chute

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E E – B – A : « Échappement
«
A B Les gaz brûlés sont rejetés
.P.a
.du cylindre

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E E – B – A : « Échappement
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E E – B – A : « Échappement
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E E – B – A : « Échappement
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E E – B – A : « Échappement
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Pression DIAGRAMME THEORIQUE
D DIAGRAMME THEORIQUE

Admission Échappement
.P.M.H

.P.M.B

C
E E – B – A : « Échappement
«

.P.a A B

v V Volume

.P.M.H .P.M.B
Les types de moteurs
Moteur en ligne
Cylindres placés les uns à
cotés des autres

Avantages
Facile à construire-
Relativement bon marché-
Distribution simple à assurer-
Bonne équilibrage naturel à
partir de 5 cylindres

Inconvénients
Vibrations importantes-
jusque 4 cylindres
Moteur en V

Cylindres placés les uns à côtés


des autres mais décalés par
paire d’un certain angle ( 15 à
120° )

Avantages
Moteur plus compact-
Vilebrequin plus court-

Inconvénients

Moteur plus large-


Moteur plus complexe / plus-
cher à fabriquer

Plus de vibrations-
Moteur en W

Variante du moteur en V où chacun des


blocs du moteur n’est pas constitués de
cylindres strictement alignés, formant
ainsi une sorte de V dans chaque
branche du V principal, le tout formant
un W

Avantages
Réduction supplémentaire -
de la longueur par rapport à
un moteur en V standard

Inconvénients
Un peu plus large-
Plus coûteux-
Moteur à plat : BOXER

Cylindres opposés 2 à 2

Avantages
Très bon équilibre-
Accessibilité mécanique-
excellente sur les motos

Inconvénients
Plus large-
Accessibilité mécanique-
délicate sur les voitures
Moteur en étoile

Cylindres placés
les uns à côtés des
autres autour de
l’axe

Avantages
Plus simple / plus léger / moins coûteux-
Plus facile à refroidir par air-

Inconvénients
Alimentation en carburant plus-
difficile
MOTEUR DIESEL
INJECTEURS commandés Pulvériser le gazole dans la chambre
électriquement de combustion

Pompe HP

Rampe commune
Mettre le
gazole sous Distribuer le
Débit et gazole aux
pression injecteurs
à 1600 400
bar
les Composants du m les Composants du
les Composants du moteur
moteur oteur les Composants du mo
Moteur diesel

Dans les moteurs à allumage par compression, le carburant est du


.gazole
On l’injecte sous pression dans la chambre de combustion
,contenant de l’air
préalablement comprimé et chaud, au contact duquel il s’enflamme
.spontanément
Ces moteurs sont a appelés moteur Diesel
Principe de fonctionnement du
moteur Diesel
Injecteurs

Arrivée d’essence

Enroulement

Ressort de rappel

Arrivée d’essence

Aiguille

Multipoints Monopoint
Injection indirecte
Injection directe
LES INJECTEURS

Assurer la fonction “Pulvériser le carburant sous forme de fines gouttelettes”


Description
En fonction du placement de l’injecteur par rapport au cylindre, on distingue deux types d’injection:

INJECTION INDIRECTE INJECTION DIRECTE


( véhicule de faible et moyenne cylindrée ( véhicule de forte cylindrée avant 2000
Avant 2000) Totalité des systèmes actuels)
Injecteur à téton Injecteur à trous
Nécessite des bougies de préchauffage bougies de préchauffage non obligatoire
Injection Diesel par injecteur-pompe
Injection Diesel par injecteur-pompe

.Une came actionne un poussoir hydraulique qui assure la montée en pression du gasoil -

Le gasoil est injecté dans la chambre lorsque l’électrovanne de commande s’ouvre sur base -
d’un signal
.de tension élaboré par un calculateur électronique

.L’injecteur se soulève et se ferme automatiquement sous l’action d’un ressort -

. L’injecteur pompe permet d’atteindre des pressions pouvant aller jusqu’à 4.000 bars -

Il permet également une très grande flexibilité dans la loi d’injection (jusqu’à 7 ouvertures -
successives
).pendant la combustion

Ceci offre aux constructeurs de nombreuses possibilités d’optimiser la loi d’injection pour -
réduire le
.bruit et surtout la formation des polluants (suies et NOxc)
Alimenter le moteur en mélange
carburé Alimenter le moteur en air

Augmenter la température du Augmenter la température de


mélange (P maxi 40 bar ) l ’air (P maxi 80 bar )

Allumage : apport d ’énergie Délai d ’injection : temps mis par le


thermiquecombustion gazole pour pénétrer dans la chambre

Détente :transformer l’énergie Délai d ’allumage: temps mis par les


thermique en énergie mécanique gouttelettes pour s ’enflammer .
combustion

Évacuer les gaz de combustion


Avantages
De moteur Diesel

Carburant moins cher •

Peu fonctionner avec de l’huile végétale : en •


complément ou complètement, à condition de
modifier le système d’admission du fait de la
viscosité de l’huile (cependant plus polluant)
Inconvénients
De moteur Diesel

Pièces plus chères •

Nécessite un temps de préchauffage au •


démarrage
LES INJECTEURS
Différences technologiques entre l ’injection directe et indirecte

différences technologiques Injection indirecte Injection directe


Pression d’injection 100 - 150 bars 200 - 300 bars
Rapport volumétrique 1 pour 15 - 20 1 pour 20 - 25
Pertes thermiques à froid Importantes
Rendement Plus élevé

différences techniques Injection indirecte Injection directe


Injecteur Débouche dans une préchambre qui Débouche directement dans la
correspond à 70 - 80 % du volume chambre principale.
de compression. Possède plusieurs orifices.
De type “à téton” De type “à trous”

Bruits de fonctionnement Faibles Elevés


Dispositif de démarrage à froid Nécessaire Facultatif
Souplesse de fonctionnement Meilleure
Piston Possède la totalité de la
chambre de compression
QUESTION 1

:Lorsqu ’on accélère sur un moteur diesel, on agit sur

A- La quantité (débit) de carburant injecté

B- la pression du carburant injecté

C- Le volume d ’air qui entre dans les cylindres

D- Le volume de mélange d ’air et de carburant


qui entre dans les cylindres
la Solution

LA POMPE A INJECTION ROTATIVE

Partie 3: Régulateur mécanique

Variation et limitation du débit de


carburant à injecter
QUESTION 2

:Sur une injection DIRECTE, le système de préchauffage

A- est INDISPENSABLE

B- est INUTILE

C- ne sert qu ’à la DEPOLLUTION

D- N ’EXISTE PAS
La solution

LES INJECTEURS
Différences techniques entre l ’injection directe et indirecte

Injection DIRECTE
Injection INDIRECTE
Utiliser pour
NECESSAIRE la DEPOLLUTION
QUESTION 3

Sur une injection DIRECTE, où est située la chambre de


:combustion

A-Uniquement dans la culasse

B-Dans la culasse et sur le piston

C-Uniquement dans le piston

D-IL N ’Y EN A PAS
La solution

LES INJECTEURS
Assurer la fonction “Pulvériser le carburant sous forme de fines gouttelettes”
Description
En fonction du placement de l’injecteur par rapport au cylindre, on distingue deux types d’injection:

INJECTION INDIRECTE INJECTION DIRECTE


( véhicule de faible et moyenne cylindrée ( véhicule de forte cylindrée avant 2000
Avant 2000) Totalité des systèmes actuels)
Injecteur à téton Injecteur à trous
Nécessite des bougies de préchauffage bougies de préchauffage non obligatoire
QUESTION 5

En 2005, le parc automobile compte quel pourcentage


:d ’injection INDIRECTE

%A- 100

%B-80

%C-50

D-IL N ’Y EN A PRATIQUEMENT PLUS


La solution

En 2005
du parc automobile %100
équipé
de système d ’injection DIRECTE