Vous êtes sur la page 1sur 10

SPRENDIMAI

101

Daina Kazlauskaitė Jūratė Andriuškevičienė


Université Vytautas Magnus Université Vytautas Magnus
Centre des langues étrangères Centre des langues étrangères
Donelaičio 52-603, LT-44244 Kaunas, Lietuva Donelaičio 52-603, LT-44244 Kaunas, Lietuva
Tel. +370 37 327 845 Tel. +370 37 327 845
E-mail : d.kazlauskaite@ hmf.vdu.lt E-mail : j.andriuskeviciene@ukc.vdu.lt
C entres d‘ intérêts: Didactique, méthodologie C entres d‘ intérêt s : Didactique, méthodologie
de l‘enseignement des langues étrangères, nouvelles de l‘enseignement des langues étrangères,
technologines dans l‘enseignement des langues nouvelles technologines dans l‘enseignement des
étrangère langues étrangères

Svetlana Rašinskienė
Université Vytautas Magnus
Centre des langues étrangères
Donelaičio 52-603, LT-44244 Kaunas, Lietuva
Tel. +370 37 327 845
E-mail : s.rasinskiene@ukc.vdu.lt
C e ntres d‘ intérêts: Didactique, méthodologie
de l‘enseignement des langues étrangères,
nouvelles technologines dans l‘enseignement des
langues étrangères

PRATIQUER LES INTELLIGENCES MULTIPLES DE HOWARD


GARDNER DANS LA CLASSE DE LANGUES ETRANGERES

Annotation : cet article décrit la théorie des intelligences multiples de Howard Gardner et envisage
son application dans la classe de langues étrangères. Il présente également l’analyse des résultats d’une
enquête sur les intelligences multiples effectuée auprès de 112 étudiants de différentes facultés et de
différentes spécialités apprenant une ou plusieurs langues étrangères en option. À l’issue de cette re-
cherche, on a pu constater que les trois intelligences dominantes sont : l’intelligence intra personnelle
(31 % des sondés), inter personnelle (27%) et visuelle (21%) ce qui nécessite une variété de méthodes
de travail pour répondre aux besoins de nos apprenants.  
Le but de cet article est de présenter la théorie des intelligences multiples ainsi que de démontrer son
importance pour les enseignants et les apprenants des langues étrangères, d’encourager les enseignants
à pratiquer des tests sur les intelligences multiples pour mieux connaître son public et atteindre de
meilleurs résultats en appliquant les activités appropriées afin de rendre le processus d’apprentissage
plus effectif et plus agréable.
MOTS CLES : Intelligences multiples, enseignement de langues étrangères, méthodes, capacités, ap-
titudes.

Introduction d’ouvrir le dictionnaire pour voir la dé-


Avant de commencer la discussion sur les finition de ce mot ou plutôt de ces mots.
intelligences multiples, il est intéressant D’après le Larousse classique, l’intelligence
102 I I. KALBŲ DIDAKTIKA

est la « faculté de connaître, de comprendre// un phénomène beaucoup plus complexe et,


aptitude à comprendre, connaissance ap- après une longue recherche sur plusieurs ty-
profondie//adresse, habileté//bonne entente, pes de population, Howard Gardner a décrit
union de sentiments //entente, relation secrète plusieurs composantes des intelligences et
etc (Larousse classique 1992, p. 969). Tan- distingué sept voire huit intelligences.
dis que le mot multiple est défini comme Dans cet article nous essayerons tout
quelque chose qui « n’est pas simple » (La- d’abord de décrire les types d’intelligence
rousse classique 1992, p. 1207). Comment selon Howard Gardner, puis nous aborde-
mettre ces définitions en rapport avec le rons la question de l’application possible de
sujet présenté ? Si nous revenons à la Belle ces compétences dans les classes de langues
Epoque, vers 1900, nous voyons l’apparition étrangères et finalement nous discuterons
du QI (test d’intelligence) découvert par des résultats de la recherche empirique sous
Alfred Binet où l’intelligence est devenue la forme d’une enquête menée auprès de
quantifiable, alors que, jusque là, elle était 112 apprenants pour déterminer les types
considérée comme intuitive, non mesura- dominants d’intelligences.
ble. «  L’intelligence, dans cette perspective, Le but de cet article est de faire connaître
est une aptitude générale que l’on retrouve aux professeurs les autres méthodes possi-
à des degrés variés chez tous les individus » bles d’enseigner une langue étrangère, de
(Gardner 2004, p. 36). Bruno Houst souli- rendre au travail dans la classe une sorte de
gne que les tests de type QI démontrent le plaisir car d’après B. Hourst «  apprendre,
niveau culturel d’une personne testée plutôt dans toute sa richesse, ne consiste pas à rem-
que son intelligence (Hourst 2002, p. 10). plir son cerveau de connaissances : apprendre
Il y a un peu plus d’une vingtaine d’années est un élément essentiel au développement
que Howard Gardner a critiqué cette théorie de la personnalité et fonde tout être humain.
«  monodimensionnelle de l’évaluation de Chacun d’entre nous sait qu’un mauvais
l’intelligence » : rapport avec « apprendre » peut gâcher radi-
« Je propose une tout autre approche, fondée calement et définitivement une part essentiel
sur une vision radicalement opposée de l’esprit de notre vie … » (Houst 2004, p. 10).
et débouchant sur une conception de l’école très Dans ce travail nous nous appuierons
différente. Il s’agit d’une conception plurielle de surtout sur les travaux de H. Gardner
l’intelligence qui prend en considération les (Gardner 2004), de B. Hourst (Houst 2002,
nombreuses et différentes facettes de l’activité co-
2004), H. Puchta, W. Krenn, M. Rinvolucri,
gnitive, et qui reconnaît que nous différons les uns
des autres par notre acuité cognitive et nos styles
(Puchta et al., 2009) ainsi que sur les travaux
cognitifs contrastés » (Gardner 2004, p. 28). de chercheurs lituaniens tels que T. Tarase-
viciene et G. Gedviliene (Taraseviciene et
D’après lui, il faudrait renoncer aux tests al., 2004) qui ont beaucoup travaillé à ce
pour s’intéresser plutôt à la façon de déve- sujet-là.
lopper les compétences nécessaires au mode
de vie de chaque individu. Le chirurgien n’a
Les intelligences multiples d’après
forcément pas besoin de mêmes compéten-
Howard Gardner
ces que le danseur ou la femme de ménage.
On ne pourrait donc pas dire que l’un est Comme nous l’avons déjà mentionné en in-
plus intelligent que l’autre. L’intelligence est troduction, Howard Gardner, en collabora-
D. Kazlauskaitė, J. Andriuškevičienė, S. Rašinskienė. PRATIQUER LES INTELLIGENCES MULTIPLES ...
SPRENDIMAI 103

tion avec Joseph Walter, a proposé la théorie cette intelligence bien développée lisent fa-
des intelligences multiples (IM) où il intro- cilement les cartes, les diagrammes, ont un
duit le mot « intelligences » qui considère la bon sens de l’orientation. Elles aiment faire
compétence cognitive humaine comme un toutes sortes de jeux d’orientation comme
« éventail de capacités, d’aptitudes et d’ha- par exemple des puzzles, se souviennent
biletés mentales  ». Il s’agit de sept formes bien des images, aiment l’art.
d’intelligences  : langagière, logicomathé- L’intelligence musicale, c’est la capa-
matique, spatiale, musicale, kinesthésique, cité de pouvoir reconnaître des structures
interpersonnelle et intra personnelle. Mais rythmiques et musicales. D’après certaines
cette liste n’est pas définitive : l’auteur parle recherches empiriques, certaines régions
également de l’intelligence du naturaliste et de l’hémisphère droit sont très importantes
s’interroge sur l’existence d’une intelligence pour la perception et la production de la
spirituelle ou morale. Il nous semble donc musique. On peut voir cette capacité chez
nécessaire d’exposer brièvement les intelli- quelqu’un qui fredonne tout le temps, bat
gences mentionnées. du pied, saisit facilement des accents des
L’intelligence langagière. Dans le cerveau langues étrangères.
humain, il existe une zone particulière ap- L’intelligence kinesthésique est une sorte
pelée « l’aire de Broca » qui nous permet de d’intelligence qui permet de bien contrôler
produire des constructions grammaticales, les mouvements du corps, de s’exprimer à
de reconnaître facilement des structures l’aide du mouvement, d’être habile avec les
linguistiques. Les personnes qui aiment objets. Les personnes pour lesquelles ce type
lire, raconter des histoires, faire différents d’intelligence prime sont très douées pour
jeux de lettres comme les mots croisés, le les travaux manuels, elles sont sportives,
Scrabble, etc. sont surtout dotées de cette apprennent mieux en bougeant.
intelligence. L’intelligence interpersonnelle permet
L’intelligence logicomathématique. Cette d’entrer très facilement en relation avec les
intelligence est souvent appelée «  pensée autres personnes, de travailler en équipe,
scientifique », certaines zones des cerveaux de jouer au médiateur. Cette capacité ne
étant plus spécialisées que les autres pour dépend pas forcément du langage. Howard
les opérations mathématiques. Cette intelli- Gardner donne l’exemple d’une fille sourde-
gence est la plus proche de la définition tra- muette et aveugle ayant ce don (Gardner
ditionnelle de ce terme, largement décrite 2004, p. 44).
par Jean Piaget et d’autres psychologues. L’intelligence intra personnelle se mani-
On pourrait facilement reconnaître ce feste par une bonne connaissance de soi-
type d’intelligence chez des personnes qui même. Ce type de personnes savent rester
ont la capacité de calculer, de raisonner, seules, se motivent personnellement, aiment
de compter, de résoudre des problèmes, de lire, écrire des journaux intimes. À titre
prendre des notes d’une manière linéaire, d’exemple Howard Gardner cite un essai de
et qui aiment expérimenter d’une manière Virginia Woolf où, à l’aide de l’intelligence
logique. langagière, elle transmet un savoir intra
L’intelligence spatiale c’est la capacité de personnel (Gardner 2004, p. 45).
créer des images mentales, de résoudre des Howard Gardner propose également
problèmes spatiaux. Les personnes qui ont d’y ajouter une huitième intelligence : l’in-
104 I I. KALBŲ DIDAKTIKA

telligence du naturaliste et probablement linguistique, tandis que l’école d’aujourd’hui


spirituelle, existentielle ou morale (Gardner devrait reconnaître et cultiver tous les types
2004, p. 35–55). Cette théorie a intéressé d’intelligence parce que nous tous disposons
les didacticiens des autres pays y compris d’un large éventail de compétences pour
ceux de la Lituanie. Nous pouvons retrouver résoudre les problèmes. Les recherches
beaucoup d’informations à ce sujet chez M. effectuées par Howard Gardner et ses col-
Taraseviciené, D. Oldroyd, G. Gedviliené lègues ont démontré que des aptitudes dé-
(Taraseviciené et al., 2004, p. 29–37). Les veloppées dans un domaine n’entraînent pas
chercheurs allemands H. Puchta, W. Krenn, forcément les mêmes résultats dans un autre
M. Rinvolucri proposent une adaptation domaine. Dans l’interview sur le thème
possible des intelligences dominantes « l’école et l’intelligence, ce qu’en pensent les
d’après les niveaux langagiers (Puchta et al., psychologues aujourd’hui », organisé par les
2009, p. 53–70). éditions Retz et le Monde le 9 mars 2005 où
Howard Gardner était l’invité d’honneur.
Applications pour la classe Interviewé par Sylvie Abdelgaber, Howard
Gardner a bien expliqué : « Je ne crois pas
D’après Howard Gardner tous les gens que Einstein aurait pu être Mozart, ou que
ne disposent pas des mêmes capacités ni Mozart aurait pu être Pierre Curie. Leurs
des mêmes intérêts et ils ne peuvent pas capacités étaient d’ordre différents » (Abdel-
apprendre de la même manière. De plus, gaber 2005, site Internet). Mais d’un autre
il est impossible de tout apprendre et de côté, il ne suffit pas d’une seule intelligence
tout savoir. De ce point de vue, l’école bien développée pour obtenir des résultats
traditionnelle est assez limitée. Il faut une parfaits même dans un seul domaine, il
école plus personnalisée pour proposer non est nécessaire d’en avoir plusieurs. Pour
seulement des cours mais aussi des techni- illustrer ce propos, nous pouvons emprun-
ques d’enseignement, pour aider chacun à ter l’exemple de l’auteur sur le violoniste du
trouver son chemin, autrement dit, l’école renom. Pour le devenir, il ne suffit pas d’avoir
devrait être centrée sur l’individu. Notre la seule intelligence musicale parfaitement
expérience pédagogique nous a montré à développée. Il est indispensable d’en avoir
plusieurs reprises que certains apprenants d’autres, telles que la dextérité kinesthési-
même après avoir suivi plusieurs centaines que, les capacités interpersonnelles pour
d’heures de cours d’une langue étrangère le contact avec le public et les imprésarios,
sont incapables de construire une simple ainsi que l’intelligence intra personnelle. Il
phrase. Quelle conclusion pourrions-nous est évident que chacun doit acquérir une
en tirer  ? Nos apprenants ne sont-ils pas combinaison de compétences pour pouvoir
intelligents ? Ou est-ce nous autres, ensei- mener une activité quelconque avec succès.
gnants, qui ne sommes pas capables de trou- Bien sûr, les intelligences sont héréditaires,
ver la méthode susceptible de les intéresser. elles dépendent également de l’expérience,
Même si Howard Gardner souligne que sa de la biologie de chaque personne mais elles
théorie ne s’adresse pas directement à l’école, doivent être développées pour s’épanouir. En
elle devrait intéresser les enseignants. Les outre, tous les gens possèdent des aptitudes
tests de type QI sont plutôt basés sur deux centrales dans chacune des intelligences.
types d’intelligence, logicomathématique et D’après Gardner, il suffit parfois d’un petit
D. Kazlauskaitė, J. Andriuškevičienė, S. Rašinskienė. PRATIQUER LES INTELLIGENCES MULTIPLES ...
SPRENDIMAI 105

effort pour obtenir des résultats parfaits auprès de 112 étudiants de spécialités et
mais parfois il faut travailler longtemps de facultés variées apprenant une langue
et dur pour réussir. Par conséquent, il est étrangère afin de déterminer leurs trois in-
intéressant de déterminer la capacité que telligences dominantes. On leur a présenté
l’apprenant privilégie surtout s’il a des pro- un questionnaire portant sur les préférences
blèmes scolaires. On peut apprendre chaque des activités langagières et la manière d’ap-
matière de différentes manières et ce savoir prendre une langue étrangère. Les résultats
peut aider à choisir un autre chemin (Gard- obtenus sont les suivants :
ner 2004, p. 27–87). On peut y parvenir Transférons les nombres en pourcentage
d’une façon traditionnelle n’utilisant que
et analysons un peu la situation obtenue de
le crayon et du papier, nous en reparleront
l’intelligence dominante.
ultérieurement, ou en utilisant les jeux et
Vu les réponses de nos étudiants nous
les outils différents, les entretiens, surtout
pouvons constater que 31 % des sondés (cf.
avec les jeunes apprenants. Connaissant
diagramme no 2) possèdent l’intelligence
les intelligences dominantes, l’enseignant
intra personnelle comme prioritaire. D’après
peut les utiliser pour aider à développer les
autres. Ainsi, l’intelligence dominante peut Bruno Hourst, en étudiant ces personnes
servir de contenu, de moyen ou de médium préfèrent les réflexions personnelles, les
dans l’enseignement. résolutions de problèmes sans aide d’autrui,
la concentration, l’analyse de l’information
proposée, les procédés de pensée analytique.
Étude empirique
Lorsqu’ils travaillent ou étudient, ces gens
Comme nous l’avons annoncé dans l’intro- veulent comprendre pourquoi il faut faire
duction, une étude empirique a été effectuée telle activité, comment l’intégrer dans un

Intelligence du naturaliste

Intelligence musicale

Intelligence kinesthésique 3ème position

Intelligence intra personnelle 2ème position

Intelligence interpersonnelle 1ère position


Intelligence spatiale

Intelligence
logicomathématique
Intelligence langagière

0 5 10 15 20 25 30 35

Diagramme no 1. Résultats de l’étude empirique en chiffres


106 I I. KALBŲ DIDAKTIKA

Intelligence
Intelligence intra kinesthésique 10%
personnelle 31%
Intelligence musicale 4%
Intelligence du naturaliste 3%

Intelligence langagière 9%

Intelligence
logicomathématique 7%
Intelligence
interpersonnelle 27%
Intelligence spatiale 9%

Diagramme no 2. Intelligence dominante

plan de développement personnel, faire une Donc, nous pouvons noter que l’intelligence
recherche individuelle sur le sujet étudié, lier interpersonnelle est la plus développée chez
une nouvelle information à des compéten- ces personnes-là.
ces déjà acquises, développer des plans de 10 % des sondés (cf. diagramme no 2)
progression. Il est utile de leur proposer les choisissent des activités qui demandent le
pratiques de l’autoévaluation (Hourst 2004, mouvement corporel. L’intelligence kines-
p. 106–113). thésique est prioritaire chez eux, ils ont des
27% des étudiants interrogés privilégient difficultés à rester immobiles trop long-
le travail d’équipe, ils s’épanouissent mieux temps. Ce type d’étudiants apprend mieux
dans les projets de classe, ils entrent facile- en marchant, en se déplaçant. Les voyages
ment en contact avec les autres, s’adaptent d’études les fascinent. Ils aiment les activités
vite à une situation donnée et ils apprennent qui permettent de bouger. Par exemple, on
peut leur proposer une dictée en mettant le
également mieux avec les autres. Ils parti-
texte à l’autre bout de la classe, les étudiants
cipent donc volontairement aux débats et
se déplacent alors pour lire et retenir une
aux discussions, ils aiment simuler les inter-
phrase et ils la dictent au retour à leurs amis.
views, les études de cas, ils peuvent organiser
Ils peuvent faire des révisions mentales en
divers jeux d’apprentissage, mettre en scène
marchant, se déplacer en attendant une
des spectacles, simuler différentes situations consigne quelconque, imiter une idée. Ils
(Yaiche 1996, p. 70–97). Autrement dit aiment la créativité dans le processus d’ap-
que, contrairement aux premiers, ce sont prentissage (Weiss 1983, p. 104–116).
des gens qui préfèrent les études actives, ils L’intelligence verbale/linguistique est
apprennent mieux en groupe. Ces étudiants notée par 9 % des sondés. Ces étudiants
constituent le noyau dur du groupe, facili- sont fascinés par les mots croisés, tous types
tent souvent le travail du professeur mais de jeux de définitions, ils aiment résumer,
ils s’expriment parfois trop sans permettre paraphraser, décrire, faire des exposés,
la participation des autres d’où la nécessité écrire le commencement ou la fin d’une
de gérer la classe pour ne pas oublier les histoire, écrire des poèmes, inventer des
personnes plus timides, plus renfermées. mots nouveaux (Weiss 1983, p. 24–37),
D. Kazlauskaitė, J. Andriuškevičienė, S. Rašinskienė. PRATIQUER LES INTELLIGENCES MULTIPLES ...
SPRENDIMAI 107

Intelligence intra Intelligence


personnelle 17% kinesthésique 10%

Intelligence musicale 11%

Intelligence du naturaliste 4%
Intelligence
interpersonnelle 19%
Intelligence langagière 8%

Intelligence
logicomathématique 10%
Intelligence
spatiale 21%

Diagramme no 3. Intelligence en 2ème position

jouer à des jeux de simulation (Yaiche 1996, adorent apprendre en chantant, ils se sou-
p. 28–66). viennent mieux en entendant les textes, les
Jetons un coup d’ il sur le troisième exercices d’écoute ne leur font pas peur. Donc,
diagramme, c’est-à-dire, les intelligences c’est une bonne solution de leur proposer
qui ont été classées en deuxième position. d’apprendre les règles grammaticales, les
Dans ce diagramme l’intelligence spatiale définitions des mots sous forme rythmée. Les
prédomine (21%) suivie de l’intelligence étudiants doués d’une intelligence musicale
interpersonnelle (19%) et intra personnelle étudient souvent en fredonnant. Si nous leur
(17%). Les étudiants dotés d’une intelligence donnons la possibilité de créer de nouvelles
spatiale dominante aiment travailler avec les paroles d’une chanson connue, ils le feront
« médias artistiques » tels que la peinture, les avec plaisir. Les jeux rythmés à deux ou en
crayons, l’argile, et exprimeront donc avec groupe pour réviser ou exprimer une idée en
plaisir leurs idées en dessinant ou à partir chantant risquent de leur plaire également.
d’un dessin, ainsi qu’à partir d’autres acti- En résumant ce chapitre on peut dire que
vités demandant beaucoup d’imagination la majorité des sondés possèdent des intelli-
et de créativité. Les activités langagières de gences intra personnelle, interpersonnelle,
type « faire comme si … » les motiveront à spatiale, kinesthésique et musicale les plus
travailler mieux (Yaiche 1996, p. 70–73). développées. Comme on l’a mentionné dans
Il nous reste à commenter le 4ème dia- la partie théorique de cet article, l’ensemble
gramme, c’est à dire, les intelligences en des activités appropriées aux intelligences
troisième position. dominantes pourrait rendre les cours moins
La priorité tombe sur les intelligences ennuyeux, donner de meilleurs résultats
suivantes  : spatiale (21%), intra person- et motiver les étudiants. Il est également à
nelle (18%), kinesthésique (14%) et musicale noter que la recherche effectuée montre que
(13%). Les personnes qui sont douées pour les intelligences logicomathématique et lin-
la musique, ont une bonne ouïe musicale guistique/ verbale ne sont pas du tout parmi
108 I I. KALBŲ DIDAKTIKA

Intelligence
kinesthésique 14%
Intelligence intra
personnelle 18%

Intelligence musicale 13%

Intelligence
interpersonnelle 9% Intelligence du naturaliste 3%

Intelligence langagière 11%

Intelligence Intelligence
spatiale 21% logicomathématique 11%

Diagramme no 4. 3ème position

les dominantes dans notre cas, l’approche demande de pratiquer des activités
traditionnelle risque donc de provoquer très variées.
un échec chez la plupart des sondés. Ces 2. Les intelligences dominantes en
intelligences ainsi que celle du naturaliste deuxième position sont spatiale (21%),
sont prioritaires chez peu de personnes mais interpersonnelle (19%) et intra per-
cela ne signifie pas qu’il faille les négliger. Si sonnelle (17%).
3. Les intelligences dominantes en troi-
on avait refait le sondage dans une faculté
sième position sont spatiale (21%),
des sciences la situation pourrait être tout à
intra personnelle (18%) et kinesthé-
fait autre d’où l’intérêt de pratiquer les tests
sique (14%).
de ce type dont les résultats sont fascinants 4. Les intelligences intra personnelle, in-
aussi bien pour les étudiants que pour les terpersonnelle, spatiale, kinesthésique
professeurs. Ils aident à mieux connaître le et musicale sont les plus développées
public afin de déterminer les méthodes qui chez la majorité des sondés.
conviennent et permettent aux étudiants de 5. Les intelligences verbale et logicoma-
se connaître eux-mêmes. thématique sont en minorité ce qui
provoquerait un risque d’échec si on
Conclusion pratiquait l’approche traditionnelle
dans ce cas donné.
Les recherches effectuées dans cet article 6. Les tests sur les intelligences multi-
nous ont permis de tirer les conclusions ples aident à connaître le public et soi
suivantes : même.
1. Les intelligences dominantes en 7. Le savoir sur les intelligences do-
première position sont intra per- minantes permet de proposer non
sonnelle (31%), interpersonnelle seulement les cours mais aussi les
(27%) et kinesthésique (10%) ce qui techniques centrées sur un individu.
D. Kazlauskaitė, J. Andriuškevičienė, S. Rašinskienė. PRATIQUER LES INTELLIGENCES MULTIPLES ...
SPRENDIMAI 109

Bibliographie

ABDELGABER, S., 2005. Les intelligences mul- richt: Aktivitäten für die Sekundarstufe und den
tiples. http://www.cahiers-pedagogiques.com/ Erwachsenenunterricht. Deutsch als Fremdsprache.
article.php3?id_article=1952 (consulté en mai Ismaning: Hueber Verlag.
2011). TARASEVIČIENĖ, M., OLDROYD, D.,
HOURST, B., 2002. Au bon plaisir d’apprendre. GEDVILIENĖ, G., 2004. Suaugusiųjų mokymasis.
Kaunas:Vytauto Didžiojo universitetas.
Paris : Inter Editions.
WEISS, F., 1993. Jeux et activités communicati-
HOURST, B., 2004. Former sans ennuyer. Pa-
ves dans la classe de langue. Paris: Hachette.
ris : Editions d’organisation. YAICHE, F., 1996. Les simulations globales.
GARDNER, H., 2004. Les intelligences mul- Paris: Hachette FLE.
tiples. La théorie qui bouleverse nos idées reçues. Larousse classique, 1992. France.
Paris : Editions Retz. Test sur les intelligences multiples. http://www.
PUCHTA, H., KRENN, W., RINVOLUCRI, district5.nbed.nb.ca/mario/documents/sondage-
M., 2009. Multiple Intelligenzen im DaF-Unter- long.doc. (consulté en janvier 2011).

Daina Kazlauskaitė Daina Kazlauskaitė


Vytauto Didžiojo universitetas, Lietuva Vytautas Magnus University, Lithuania
Moksliniai interesai: Didaktika, prancūzų kaip Research interests: didactics, teaching method-
svetimosios kalbos dėstymo metodika, informaci- ology of French as a foreign language
nių technologijų taikymas mokant(is) svetimosios Jūratė Andriuškevičienė
kalbos
Vytautas Magnus University, Lithuania
Jūratė Andriuškevičienė
Research interests: didactics, teaching meth-
Vytauto Didžiojo universitetas, Lietuva odology of German as a foreign language, ap-
Moksliniai interesai: didaktika, vokiečių kaip plication of information technology in teaching/
svetimosios kalbos dėstymo metodika, informaci- learning foreign languages
nių technologijų taikymas mokant(is) svetimosios Svetlana Rašinskienė
kalbos
Vytautas Magnus University, Lithuania
Svetlana Rašinskienė
Research interests: didactics, teaching method-
Vytauto Didžiojo universitetas, Lietuva ology of English as a foreign language, application
Moksliniai interesai: didaktika, anglų kaip of information technology in teaching/learning
svetimosios kalbos dėstymo metodika, informaci- foreign languages
nių technologijų taikymas mokant(is) svetimosios
kalbos
USE OF HOWARD GARDNER’S THEORY
OF MULTIPLE INTELLIGENCES IN
HOWARDO GARDNERIO DAUGIAS-
TEACHING FOREIGN LANGUAGES
LUOKSNIO INTELEKTO TEORIJOS TAI-
Summary
KYMAS MOKANT SVETIMŲJŲ KALBŲ
According to Howard Gardner’s theory of mul-
Santrauka
tiple intelligences, people have different abilities
Pagal Howardo Gardnerio daugiasluoksnio and talents, therefore they cannot all work or
intelekto teoriją, ne visi žmonės turi tokių pat study in the same way. In this aspect, the tra-
gebėjimų, jų skirtingi polinkiai ir jie negali vie- ditional school is quite limited. According to
nodai mokytis ir dirbti. Šiuo požiūriu tradicinė Gardner, in addition to providing students with
mokykla yra gana ribota. Anot Gardnerio, mo- knowledge, the school should also train them to
kykla turėtų ne tik suteikti mokiniams žinių, bet learn, help them reveal their possibilities, and let
taip pat išmokyti mokytis, atskleisti jų galimybes, them choose the most suitable individual way.
110 I I. KALBŲ DIDAKTIKA

leisti kiekvienam atrasti savo kelią, kitaip tariant, In other words, educational programmes should
mokykla turėtų būti labiau individualizuota. become more individualised.
Šio straipsnio autorių patirtis ne kartą parodė, Our experience in teaching foreign languages
kad mokiniai, studentai, išklausę kelių šimtų va- has shown that students may find it difficult to com-
landų kursą, nepajėgūs suregzti paprasto sakinio municate simple ideas in a foreign language correct-
svetimąja kalba. Kokios peršasi išvados? Ar mūsų ly even after a few-hundred-hour language course.
mokiniai neintelektualūs? Ar tai mūsų, pedagogų, What conclusions could be drawn? Are students
problema? Ar mes nesugebame jų sudominti, rasti not intelligent enough? Is it a problem of teachers?
tinkamo metodo? Is it a matter of wrong teaching methods?
Daugiau nei prieš dvi dešimtis metų Gardneris Over twenty years ago, Howard Gardner ex-
sukritikavo intelekto testus (angl. IQ tests), nes jie pressed criticism of IQ tests as lacking sufficient
turintys per mažai kriterijų intelektui vertinti. Jis criteria to measure intelligence. He thought that
mano, kad tokio pobūdžio testai veikiau parodo IQ tests revealed a level of education or knowl-
žmogaus išsilavinimo lygį, jo žinias, o ne proto edge rather than mental abilities. IQ tests are
galimybes, be to, jie daugiausia remiasi dviem mainly based on only two types of intelligence:
intelekto tipais: loginiu-matematiniu ir kalbiniu. logical-mathematical and linguistic. According
Pasak Gardnerio, chirurgui nereikia tokių pat to Gardner, a surgeon needs different abilities
gebėjimų kaip valytojai ar pardavėjai, bet tai jokiu as compared to those needed by a cleaner or a
būdu neleidžia teigti, kad vienas iš jų yra protin- shop-keeper, but that does not prove who is more
gesnis nei kitas. Intelektas – kur kas sudėtingesnis intelligent. Intelligence is a far more complicated
fenomenas, susidedantis iš daugelio dalykų. phenomenon composed of multiple components.
Atlikęs daugybę tyrimų su įvairių visuomenės After an extensive study of people from different
sluoksnių žmonėmis, minėtas autorius išskyrė social groups, Howard Gardner formulated a list
septynias intelekto dalis: kalbinę, loginę-mate- of seven intelligences: linguistic, logical-math-
matinę, vizualinę-erdvinę, tarpusavio santykių, ematical, spatial, interpersonal, intrapersonal,
vidinę, kūno-kinestezinę ir muzikinę. Autorius bodily-kinaesthetic, and musical. The author
though this was not an exhausted list, thus in his
mano, kad sąraše galėtų būti dar daugiau intelekto
subsequent research, he looked into naturalist
dalių: gamtos, emocinė ir kt.
intelligence and emotional intelligence.
Šio straipsnio autorės, norėdamos išsiaiškinti
In order to find out the most common intel-
tris dominuojančias intelekto dalis, apklausė 112
ligences inherent in Vytautas Magnus University
studentų, kurie mokosi svetimųjų kalbų. Studentai
(VMU) students, 112 students from different
buvo iš įvairių fakultetų, skirtingų specialybių.
departments were interviewed. The students had
Buvo aiškinamasi, kokias kalbines veiklas jie
to answer questions about the activities and teach-
mėgsta ir kokiais būdais patinka jas atlikti. Gauti
ing methods they preferred in learning foreign
rezultatai parodė, kad tiriamuoju atveju vyrau-
languages. The results of the survey showed that
jančios intelekto dalys yra šios: vidinė, tarpusavio prevailing intelligences included intrapersonal,
santykių, erdvinė, kūno-kinestezinė ir muzikinė. interpersonal, spatial, bodily-kinaesthetic, and
Mažiausiai studentų nurodė turintys dominuojan- musical. The least number of students indicated
čią loginę-matematinę, kalbinę ir gamtos intelekto mathematical, linguistic and naturalist intel-
dalis, vadinasi, vadovaujantis klasikinės mokyklos ligences as dominant. The results suggest that
siūlomais metodais, būtų patirta nesėkmė mokant traditional teaching methods may lead to poor
svetimosios kalbos. Taigi daugiasluoksnio intelek- results in teaching foreign languages.
to testas galėtų padėti geriau pažinti mokinius ir To sum up, a multiple intelligences test helps
pritaikyti tokius metodus, kurie jiems padėtų ge- to know students better and to choose the most
riau išmokti dėstomąją medžiagą, o mokymo(si) effective methods leading to better results in
procesą padarytų įdomesnį ir sėkmingesnį. teaching/learning foreign languages.
REIKŠMINIAI ŽODŽIAI: daugiasluoksnis KEY WORDS: multiple intelligences, teach-
intelektas, svetimųjų kalbų dėstymas, metodai, ing foreign languages, methods, competence,
kompetencijos, gabumai. abilities.
Įteikta 2011 m. liepos 1 d.