Vous êtes sur la page 1sur 25

UMTS

Contexte de naissance: La 3G

Mustapha Hamza

2007/2008 1
Introduction

2G: systèmes essentiellement un


service de téléphonie.
GSM: mode circuit faible débit
(9600bit/s)
GPRS: mode paquet
max de 171,2kbit/s
EDGE: mode paquet
max de 384 kbit/s
2
Introduction

Naissance de besoins de services


Concurencier les réseaux fixes.
Limites de 2G
Standardiser les systèmes.

3
IMT2000
Dès 1986, UIT décide decommencer
les travaux de normalisation
d’un système de
radiocommunications terrestres
universel destiné à remplacer aussi
bien les systèmes cellulaires existants
que les systèmes de
radiocommunications
professionnelles.
FPLMTS (Future Public Land
Mobile Telecommunication System).
4
IMT2000: États-Unis

IS95: système 2G faisant appel au


principe de transmission
CDMA : Code Division Multiple Access

5
IMT2000: En Europe

Des programmes de recherche RACE 1


puis RACE 2 : prototypes pour
l’interface radio de systèmes destinés
à succéder au GSM.
Deux systèmes émergent alors, l’un
d’entre eux faisant appel à l’accès
multiple à répartition par les codes
(CDMA : Code Division Multiple
Access).
6
IMT 2000: En Europe
1989: L’ETSI (European
Telecommunication Standard Institute)
, confie la gestion au groupe de travail
déjà chargé de la normalisation du
GSM.
Le systèmeeuropéen s’appelle
désormais UMTS.
(Universal Mobile Telecommunication
System)

7
IMT 2000: En Europe
 En 1998, après que l’ETSI a choisi
entre sept candidats la norme
d’interface radio terrestre de l’UMTS,
celle-ci obtient le statut de norme
possible pour l’IMT2000.
système de communication mobile
global,
permettant un accès en tout lieu à
un abonné: une interface radio
unique.
8
IMT2000: Divergences

On est assez loin du système


universel mondial souhaité à l’origine
Les interfaces radio sont différentes
des deux côtés de l’Atlantique
Enjeux Economiques.

9
UMTS: Interface radio

Un système CDMA large bande, le


W-CDMA (Wide band CDMA) en mode
d’accès à répartition de fréquences
FDD
Un mode d’accès mixant le CDMA et
l’accès à répartition dans le temps,
donnant le TD-CDMA pour les canaux
10
UMTS: Fréquences

 l’IMT2000: un spectre de 230 MHz,


compris entre
 1 885 Mhz et 2 025 MHz

 2 110 MHz et 2 200 MHz

 UMTS: 1900-2 025 MHz et 2110-


2200 MHz.

11
UMTS: Interfaces radio et
fréquences

12
UMTS/IMT2000

13
UMTS: 3GPP
1998: 3rd Generation Partnership
Project qui a repris les travaux de
normalisation de l’UMTS en tenant
compte des acquis du GSM ;
Architecture descendante
Plusieurs partenaires: pays,
operateurs, organismes de
normalisation...
+ieurs Technical Specification Group

14
UMTS: 3GPP-TSG (1)

aspects services et système (SA :


Services Aspects)
les services pour les usagers et
l’architecture générale du réseau
réseau d’accès radio (RAN : Radio
Access Network)
définit les protocoles et
l’architecture du réseau d’accès

15
UMTS: 3GPP-TSG (2)

réseau de base (CN : Core Network)


 les protocoles du contrôled’appel
et des services supplémentaires,
ainsi que l’interconnexion avecles
autres réseaux;
terminaux (T: terminals)
la structure de la carte
USIM(Universal SIM), les fonctions et
les tests d’acceptation des
terminaux
16
UMTS: Défis

Convergence entre la voix, les


données et l’audiovisuel
+ieurs acteurs
Terminaux

large diffusion de ces terminaux

17
UMTS: Services offerts

18
UMTS: Classes de qualité de
service
Quatre classes en fonction de:
délai acceptable pour la
transmission de l’information
variation possible de ce délai
l’importance accordée à l’intégrité
de l’information
Optimiser l’allocation des ressources
du réseau en fonction des priorités et
des besoins particuliers à chaque
service.
19
Classe A : mode
conversation
(conversational)
les applications en mode phonie et
visiophonie: les conversations entre
deux ou plusieurs personnes.
 quasi-instantanéité du transfert de
l’information
la perception humaine tolère et
corrige dans une certaine mesure les
erreurs de transmission
téléphonie, visiophonie, jeux vidéo

20
Classe B : mode flux de
données (streaming)
Applications asymétriques:
 communication entre un utilisateur
et un serveur.
le retard dans le transfert des
données peut être plus important sans
que la qualité de service perçue par
l’utilisateur en soit affectée.
la vidéo à la demande, transferts
d’images.
21
Classe C : mode interactif
(interactive)
Classe B + interactivité
un délai psychologiquement
acceptable
 la navigation sur Internet, du
transfert de fichiers, des applications
de commerce électronique.
22
Classe D : mode tâche de
fond (background)
Similaire à la classe C
les informations transmises ont un
moindre degré de priorité.
Le délai de transmission peut être
plus long.
transmission de fax ou de messages
courts.

23
UMTS: Services offerts

 Services en mode circuit


 Services en mode paquet
 Services basés sur la localisation
 Environnement « domestique virtuel
»: VHE : Virtual Home Environment

24
25