Vous êtes sur la page 1sur 4

Marketing stratégique liges ou de catégories de produits proposés par l’entreprise (Ex : I - LES STRATÉGIES INTRA-SECTEUR Les stratégies intra-secteur

UR Les stratégies intra-secteur répartition des risques.Risques liés à cette stratégie :- risque de
Renault R5, R11, R12, R19, R21)La profondeur da la gamme : sont les stratégies d'un même secteur professionnel. Il est dilution de l'axe stratégique de l'entreprise,- risque d'une
L’analyse de l’environnement :Définition : L’environnement se mesure par le nombre de modelés différents au sein de chaque possible de compter 4 types de stratégies intra-secteur. Stratégie complexité croissante de la gestion de l'entreprise,- risque
est l’ensemble des facteurs externes ayant une influence directe ligne (Ex R19, R19 GTL, R19 TS, R19 GTS…)La longueur de de domination par les coûts : L’entreprise cherche à obtenir un d'échec ponctuel.EX : les produits pétroliers Les stratégies de
ou indirecte sur le comportement de l’E/se.Macro- la gamme : est égale à largeur multipliée par la profondeur.Le
avantage concurrentiel en ayant les coûts les plus bas du secteur diversification :C’est une stratégie consiste à s’engager dans de
environnement : il est formé par l’ensemble des agents base de la gamme : les produits de la gamme dont le prix est le
: possibilité de vendre à bas, C’est une stratégie qui associe les nouvelles activités soit en termes de nouveaux produits
économiques ayant une influence directe et immédiate sur moins élevé ont pour objectifs d’attirer les consommateurs de
économies d’échelle, la courbe d’expérience, les gains de (diversification technique) soit en termes de nouveaux marchés
l’entreprise (FRS, Bq, Clts, media, administrations, leur faire découvrir les autres produits.Le haut de la gamme :
est constitué des produits les plus perfectionnés, au prix les plus productivité Les Conditions de l'efficacité de cette domination : (diversification commerciale) Diversification par le produit : s’agit
concurrents…)Micro-environnement : il est composé des Avoir une bonne connaissance des coûts de l'entreprise Choisir de lancer des produits nouveaux sur les marchés actuels de
facteurs généraux et dimensionnels qui influencent d’une façon élevés. Les consommateurs ciblés sont sensibles à ces produits et
ont les moyens de las acquérir.Analyse concurrentielle :Analyse des segments stratégiques durables qui génèrent une demande l’entreprise. Il existe 2 tactiques de diversification par le produit
globale les décisions de l’E/se (économie, socio-culture,
classique :L’école de Havard (LCAG) : ce modèle d’analyse vise stable Installer sur ces segments des gammes de produit :- changer les caractéristiques du produit existant pour aborder
technologie, démographie, politique…)Les composants de
à conforter les caractéristiques de l’environnement relativement étroites Les actions de maîtrise des coûts : d’autres segments de l’entreprise- aborder un produit nouveau
micro-env… : - amont (ressources) : les apporteurs de
capitaux : c’est l’origine des ressources financières concurrentiel évaluées en termes d’opportunités et menaces et Promouvoir une production de qualité Avoir des actions EX : Salomon spécialise la chaussure de ski, étend ses gammes
(actionnaires, banques, organismes de financement…)les de facteurs critiques du succès aux forces et faiblesses de l’E/se ; continues dans un certain nombre de domaines Promouvoir vers les club de golf.• Avantages :- gamme de produits élargie et
apports de biens : c’est l’origine des biens utilisés par il repose sur l’analyse des forces et des faiblesses de l’E/se, sur des actions commerciales soutenues Assurer une politique de débouchés élargis,- gains de synergie réalisés• Inconvénients ou
l’entreprise (FRS, bailleurs, sous-traitants…) les prestataires de l’analyse des opportunités et des menaces de l’environnement, recherche et développement Produire sur une assez grande risques:-Complexité plus grande de l’organisation-Nécessité de
services : c’est l’origine des services utilisé par l’entreprise sur le reprise en compte des systèmes de valeurs des dirigeants échelle Assurer une distribution efficace Risques de stratégie financer des stocks plus importants,-Certains produits peuvent
(sociétés d’assurance, cabinets-conseils, publicité…) les de l’E/se, sur la prise en compte des valeurs de de domination par les coûts :Risques Externes :  Risque concurrencer d’autres produits à l'intérieur même de la gamme .
apporteurs de travail et de savoir-faire (marché de l’emploi, l’environnement.Analyse industrielle :La première analyse de d’imitation par les concurrents Risque de production retardée Diversification par le marché : promouvoir les produits existants
titulaires de brevets/marques…) –aval (marche) : l’ensembles Michael PORTER :PORTER à identifier 5forces de la par ces concurrents Risque de progrès technique qui peut de l’entreprise sur des marchés nouveaux par l’expansion
de clients/acheteurs du produits ou du services proposé par concurrence (les concourants directes, les entrants potentiel, les annuler l’avantage concurrentielRisques internes : Négligence géographique ou en utilisant d’autres canaux de distribution EX :
l’E/se les distributeurs qui sont le moyen de rentrer en contact produits de substitution, les FRS, les Cls) c’est l’intensité des
de la recherche et du développement Négligence des les bijoux Chanel ouvrent des magasins aux USA Avantages:- cela
avec le client les prescripteurs en tant qu’initiateur de l’achat forces de la concurrence qui déterminer le profit réel dans un
investissements non rentables EX : Moulinex, Bic, Black et Decker permet à l’entreprise d’échapper à l’étroitesse de ses marchés
du produit par le client final -Autres : les administrations : secteur d’activitéLes groupes stratégiques : concernent des
Stratégie de créneau, de focalisation de l’activité (, de traditionnels,- cela lui permet d’échapper à certains aléas
représentant le lien entre le macro-environnement entreprises qui ont fait des choix similaires, voire identiques sur
les principaux éléments de leurs stratégies, l’identification de concentration ou de niche)C'est une stratégie qui consiste à se conjoncturels,- effets de synergie, économies d’échelle réalisés.
institutionnel et l’E/se (normes de sécurité, prix, consommation,
groupes stratégiques permet de distinguer 2 niveaux de concentrer sur un petit secteur de la demande, soit en se Inconvénients ou risques:-Risque inhérent à toute politique de
pollution…) –les groupes d’intérêts (les associations de
concurrence ; la concurrence intra-groupe (les entreprises spécialisant dans une partie de la gamme d’un produit, soit en se diversification-Problème de maîtrise des risques de réseaux de
consommateurs/utilisateurs…) –les médias l’ensembles des
ayant choisi la même stratégie, la différence va faire sur spécialisant dans une zone géographique, ou soit sur une distribution-Cela accroît les frais commerciaux,-Risque de
vecteurs capables de transmettre des informations ou des
opinions (presse, télévision…) –les grandes public un ensembles l’efficacité de gestion) la concurrence inter-groupes (c’est le fait catégorie de clients donnée. Cette stratégie permet de dégager change.Diversification totale : lancer des produits nouveaux sur
d’individus ayant des attitudes et des opinions homogènes vis-à- que certaines entreprises veulent évoluer pour passer d’un un profit supérieur à la moyenne du secteur. Le créneau auquel des marchés nouveaux (combinaison des 2 diversifications
vis des E/ses. L’environnement représente pour l’E/se soit groupe à un autre)Les apports récents de PORTER :La chaine on s’adresse est limitéConditions de réussite de cette stratégie : précédentes). EX : Kodak qui produit et vend dans le monde
des :Avantages : des possibilités d’actions offertes par de la valeur de l’E/se : est le processus de l’organisation qui lui Définir les caractéristiques du produit proposé aux entier aussi bien des photocopieurs que des appareils photos.
l’environnement à L’E/seMenaces : des modifications permet de créer de la valeur aux clients afin d’obtenir un consommateurs Segmenter rigoureusement le marché auquel Avantages :-Avoir un portefeuille d’activités équilibrées-Gamme
défavorables à l’entrepriseLa relation entre micro et macro- avantage concurrentiel.Les activités principales : logistique on s'adresse Adapter le produit aux besoins du de produits élargie et débouchés élargis-Synergies dégagées au
environnement : la micro-environnement constitue pour l’E/se interne (réception, stockage et affectation des moyens de consommateur Éviter de suivre une fonction de recherche et de niveau de la production-Gains de synergie réalisés Inconvénients
le filtre des influences du macro-environnement. C'est-à-dire production nécessaires au produit) ; production développement trop poussée Suivre des objectifs de profits en ou risques:- la gestion devient forcément plus complexe,- le
que le micro-environnement est un sort de révélateur des (transformation des moyens de production en produit finis) ; croissance plutôt qu'en volume Avoir des dirigeants volume des investissements est relativement important,-
modifications du macro-environnement qui concernent logistique externe (collecte, stockage et distribution des
influentsRisques de cette stratégie : La différence des produits synergies limitées et gains de productivité limités. Les conditions
effectivement l’entrepriseL’approche d’un marché par produits) ; commercialisation et vente (activités associées à la
offerts par l’entreprise spécialisée et ceux offerts par la de réussite des stratégies de diversification :-Assurer de la
l’offre :Selon la fonction du produit : En distingue 2 catégories fourniture des moyens par lesquels les clients peuvent acheter le
concurrence se rétrécisse L’écart entre les besoins du segment compatibilité de la diversification avec la culture traditionnelle de
de produits services et biens ce dernier est diviser par 2 produit et sont incités à le faire la publicité et la promotion) ;
services (activités associées à la fourniture de services visant à choisi et les besoins de la clientèle moyenne du secteur peuvent l’entreprise,-Mener une analyse approfondie des savoir-faire de
catégories biens industriels et biens de consommation, en se rétrécir, La différence des prix et des coûts entre l’entreprise l’entreprise pour s’assurer qu’elle maîtrisera rapidement les
distingue biens de consommation anormaux (durables et non accroitre ou à maintenir la valeur du produit) Les activités de
soutien : l’approvisionnement (la fonction d’achat) très spécialisée et les entreprises plus généralistes s’accroissent, nouvelles technologies à utiliser et qu’elle atteindra rapidement
durables) et biens de grande consommation (alimentation et
développement technologique (amélioration du produit) GRH Risque de « sursegmentation » que peuvent opérer certains un niveau de qualité satisfaisant.-Etudes préalables de qualité
autres)Selon le niveau de concurrence : la concurrence est
directe lorsque le positionnement des produits est identique (la gestion du personnel) l’infrastructure (les différents services concurrents. EX : Häagen-Dazs leader incontesté de la crême (commerciales, financières, de production) EX : la société ONA,
(même caractéristique, prix, cible…) la concurrence est de la firme)L’avantage concurrentiel par les coûts :- glacée. Stratégie de différenciation : L’entreprise ne cherche pas YAMAHA ,LES STRATÉGIES INTERENTREPRISES- Les stratégies
indirecte lorsque le même besoin est satisfait par des produits L’obtention d’un tel avantage n’est possible qu’en exerçant les à avoir un avantage par les prix mais elle cherche à avoir un d’impartition (de coopération, de partenariat) Ce sont des
n’ayant pas le même positionnement.L’approche d’un marché activités créatrices de valeur à un coût cumulé inférieur à celui avantage sur les acheteurs : elle veut s’adresser à tous les stratégies de partenariat, de coopération avec différentes firmes
par la demande :La typologie des clients :Les motivations : lors des concurrents.-Une firme se donne les moyens de déterminer acheteurs potentiels du secteur en s’appuyant sur différents qui disposent d’activités complémentaires et qui cherchent à
d’un achat, notre choix est guidé uniquement par des sa position relative à l’garde des coûts et la compare avec celle aspects du produit : caractéristiques propres, design, fiabilité, dégager des effets de synergie.- Les formes d'impartition La
motivations (positifs qui pousser à l’achat) freins (négatifs qui des concurrents à fin d’obtenir un avantage par la maitrise des service après-vente. Il s'agit d'une ou plusieurs caractéristiques relation client-fournisseur : L’entreprise demande à son
empêche l’achat)Le comportement du consommateur :La facteurs d’évolution des coûts à fin d’obtenu une réduction de
du produit qui lui confèrent un caractère d'unicité : cela vise à fournisseur de réaliser une production selon un cahier des
politique de produit :Définition de produit : est un bien ou un ces coûts (l’économie d’échelle, l’effet d’apprentissage, la
donner au produit un aspect unique de manière à ce que le charges précis. Et Le client conserve la propriété industrielle de
service offert dans un marché pour satisfaire un besoin configuration, de l’utilisation des capacités, les liaisons, les
consommateur soit attaché à acheter ce produit plutôt qu’un son produit, la responsabilité et la marque du produit. La sous-
(autrement dit, un ensemble d’avantages perçus par le interconnexion, l’intégration, le calendrier…) et le remodelage
de la chaine de la valeur en modifiant certains éléments de autre.. La différenciation conduit à des marges bénéficiaires plus traitance : L'entreprise réalise une opération selon la demande du
consommateur)Les niveaux d’analyse du produit :Produit client mais en conservant soit la maîtrise de la méthode de
l’entreprise ( par une amélioration de la conception, de la élevées, mais les quantités vendues (parts de marché) sont
central : la réponse aux besoins du consommateur (solution
fabrication, de la distribution…)L’avantage concurrentiel par réduitesAvantages : Dégager des marges relativement fabrication, soit la maîtrise de la conception d'une partie du
d’un problème)Produit tangible : matérialisation du produit
la différenciation :La différenciation est une stratégie ou confortables, Pouvoir couvrir les parts de marché les plus produit, voire de la totalité. La co-traitance : Dans ce cas, les
(qualité, nom de marque, conditionnement…)Produit
augmenté : service/avantages qui accompagne le pdt l’entreprise cherche de fonder son avantage concurrentiel sur la grandes possibles.Risques : Risque d’un écart trop important partenaires partagent la réalisation d'une production ou de
(installation, conseil…)Classification des produits :Selon la spécificité de l’offre qu’elle produit.La différenciation résulte de entre les prix de l’entreprise et ceux de la concurrence, Risque certaines opérations La commission : C'est une opération selon
durée de vie des produits : les biens durables, les biens non l’ensembles des activités de la chaine de la valeur, elle peut d’imitation de la part des concurrents (ex. : le monospace), laquelle une entreprise donne à une autre entreprise la
durables, les services.Selon le comportement d’achat : produits porter sur : le produit (technologie différente), les services Changement de goût du consommateur. EX : BMW, pionner responsabilité d'une de ses fonctions. C'est une forme
d’achat courant, produits d’achat réfléchi, produits spécialité, associés au produit (service après-vente, facilité d’emploi…), la Stratégie de dégagement, de recentrage, de retrait : Cette d'externalisationLa concession : C'est la possibilité pour une
produits non rechercher.Selon la place dans le processus de marque ou l’image de produit (qualité), les canaux de stratégie est plutôt défensive, voire imposée à l'entreprise.Quand entreprise de faire réaliser une partie de ses opérations par une
production : les matières premier et composant, les biens distribution…L’efficacité de la différenciation sera d’autant l’attrait du secteur diminue ou quand on a atteint la phase de autre entreprise.L'accord de licence : C'est l'exploitation d'une
d’équipement, les fournitures et servicesL’identification des plus durable que les clients percevront en permanence le technologie mise au point par une autre entreprise.Le
déclin du produit, on applique une stratégie de retrait. Pour le
produits :La marque :Définition : c’est un signe de surcroit de valeur que les concurrents ne pourront limiter.Les franchisage : C'est un contrat par lequel une entreprise (le
analyses des comportements stratégique fondés sur l’étude de la BCG on parlera d'un produit point mort. Pour Arthur D. LITTLE on
reconnaissance qui sert à distinguer les produits d’une franchiseur) met à la disposition d'une autre (le franchisé) son
technologie :La technologie c’est l’application concrète des parlera du vieillissement du secteur. Afin d'améliorer la
entreprise, la marque peut être nominatif (c’est la petite savoir-faire, sa marque, son assistance en contreparties de
connaissances scientifiques et technique à la conception, à la rentabilité globale de l'entreprise certaines entreprises
prononcée) figuratif (logo, symbole…) copyright (le droit légal redevances.Avantages :- permet au franchisé de bénéficier de la
mise au point et la fabrication d’un produit.L’analyse ADL : appliquent une stratégie de recentrage sur les métiers de base. Le
de l’exclusivité de produire le contenu et la forme d’un travail notoriété de la marque,- bénéficier des prix de la centrale
littéral musical ou artistique).La fonction de la marque : technologie –clé (ce sont celles qui auront un impact majeur sur recentrage consiste à céder un certain nombre d’activités,
l’avantage concurrentiel) technologie de base (toutes lesquelles n’étant plus stratégiques. L’intérêt est de dégager des d'achat,- profiter d'un certain nombre de service commun,-
l’identification (elle sert à identifier l’origine de produit) la
entreprises les utilisent ou peuvent les utiliser) technologie ressources financières qui permettent de faire 3 choses : se réaliser des économies d'échelles pour le
sécurisation (elle offre au consommateur une garantie) la
émergente (qui sont au stade de l’expérimentation)La position désendetter (améliorer les résultats), pouvoir investir dans les fournisseur…Inconvénients :- dépendance par rapport au
valorisation (ajouter de la valeur à ce produit aux yeux des
technologique d’une E/se découle sur les technologies-clés et les métiers de base pour améliorer la productivité de ces métiers, franchiseur,- coût élevé,- risque que le franchisé perturbe l'image
clients) la différenciation des concurrents.La marque de
producteur : marque produit (chaque produit est vendu sous technologies émergente (elle dépend aussi des ressources disposer de liquidités pour saisir des opportunités. Ces stratégies d'un franchiseur… Avantages de l'impartition- réduction des
une marque spécifique Ex Les lessives Procter & Gamble : humaines, des équipements, des moyens de protection de sont souvent exclusives les unes des autres. Chacune de ces coûts,- prix extérieurs plus compétitifs que les coûts que l'on
Ariel, Tide, Bonux.), marque gamme (les produits destinés au l’E/seAnalyse du SRI (Institute de recherche Stanford) :-le SRI stratégies exige des attitudes particulières. Elles présentent des supporterait si conception interne,- réduction de la complexité de
même marché sont vendus sous la même nom) marque ombrelle évoque la notion de portefeuille de technologie-Identification l’organisation,- effet de synergie économique et technologique,-
risques différents. L’important pour une entreprise, c’est de faire
(consiste à attribuer une même marque à des produits différents des technologies employées par l’E/se- Technologies courantes, négociation parfois plus simple avec un prestataire
des choix stratégiques clairs et s’y tenir fermement. EX :La vivendi
sur les marchés différents) marque caution (chaque marque détermination, nouvelles-Evaluation des facteurs d’importance extérieur…inconvénients de l'impartition- risque de dépendance
et de positionnement de ces technologiesAnalyse de céde ses parts dans maroc telecom à Etisalat (EAU) II - LES
profite d’une marque globale qui fédère l’image des produits dans la négociation,- risque de déséquilibre dans la puissance des
Ex : Danone regroupe les marques Danette, Dan’up, Danino…) PORTER :La technologie est présente dans toutes les activités STRATÉGIES INTER-SECTEUR :A - L'intégration verticale : C’est une
partenaires,- risque de défaillance financière et de dépôt de bilan
marque globale (l’E/se exerce une activité mondiale et profite de créatrices de valeurs de l’E/se et pas seulement dans l’activité stratégie qui est assez utilisée par les entreprises pour contrôler éventuel,- risque lié à l’asymétrie de pouvoir entre clients et
la notoriété ainsi acquise auprès du public Ex : Coca-Cola)La directement liées au produitL’action du progrès leurs fournisseurs ou leurs clients. Cela permet de maîtriser les fournisseurs,- risque que le partenariat soit le prélude d'une prise
marque de distributeur : marque enseigne (les produits sont technologique sur l’avantage concurrentiel nécessite que coûts. Avantages Financiers: Appropriation des marges de participation ou d'une absorption… Les stratégies de
identiques par l’enseigne du distributeur Ex Carrefour) marque l’avance technologique doit (être durable, procurer d’autres bénéficiaires des fournisseurs ou des distributeurs Baisse des
avantages dans l’autres domaines qui subsistent quand l’avance croissance externeLes modalités de regroupemena) Les
drapeau (le produit est présenté sans marque, mais repérable coûts de transactions : baisse des coûts de coordination, de procédures juridiquesLa fusionC'est une opération par laquelle
partie d’un signe distinctif de l’enseigne Ex : Auchan) marque technologie disparaitra, améliorer d’ensembles du secteur)Si la
liaison, de contrôle, Réduction des stocks intermédiaires : plusieurs sociétés se réunissent pour n'en former qu'une seule.•
propre (nom différents de l’enseigne apposé par distributeur technologie a une influence directe sur les coûts ou la
réduction des coûts de stockage de produits intermédiaires. La fusion par réunion C'est la dissolution de 2 sociétés, sans
sur un ou plusieurs produits auxquels il souhaite donner une différenciation elle intervient dans l’avantage concurrentiel en
Avantages Technologiques: Réduction du nombre des liquidation, pour en constituer une nouvelle • La fusion par
identité commune Ex Alias (paridoc),Forza (parsunic)) produit modifiant les autres facteurs d’évolution des coûts d’unicité.
Elle peut également peser sur chacune des 5 forces de la opérations techniques accomplies Meilleur contrôle de la absorption C'est l'opération par laquelle une société augmente
générique (le produit est présenté sans marque, ni signe qualité, Cela permet d’acquérir les technologies de l’amont et
distinctif Ex Intermarché).La marque des services : elles sont concurrence, en particulier au niveau des barrières à l’entrée il son capital en absorbant une autre société L'apport partiel
convient donc la privilégier les technologies qui ont les effets de l’aval Avantages Commerciaux: L’appropriation de marché d'actifs d'une sociétéC'est l'opération par laquelle une société
choisies par les E/ses de services (BMCE…)Le
durables les plus importants sur les coûts ou la en intégrant de nouvelles activités Garantie des apporte une partie de son patrimoine soit à une société nouvelle
conditionnement : c’est la protection du produit en vue de sa
différenciation.La stratégie technologique : est démarche approvisionnements ou des débouchées Meilleur adaptabilité soit à une société préexistante.b) Les procédures financièresIl
présentation à la vente Les fonctions de conditionnement :
fonctions physiques (par rapport à l’environnement) fonctions qu’emprunte une E/se pour développer et utilisé la technologie : de l'entreprise au marché Avantages stratégiques: Meilleur existe diverses procédures financières :- la vente massive de titres
commerciales, fonctions d’alerte (d’impact visuelle) fonctions (l’E/se doit déterminer les technologies développer, elle doit adéquation de l'offre à la demande Accroissement du pouvoir (négociation bilatérale ou multilatérale),- le ramassage boursier :
d’attributs (reconnaissance), fonctions choisir entre la recherche d’une avance technologique de l'entreprise sur les marchés Élévation des barrières à rachat d’actions en bourse petit à petit avec obligation de
d’informationsL’emballage : c’est la protection du produit en importante ou d’un retard technologique délibéré, elle doit l'entrée des secteurs. Possibilité de jouer sur les prix de cession déclarer les seuils atteints dans les sociétés convoitées (Boloré
vue du transport, stockage…Les niveaux de l’emballage : déterminer sa position à prendre par rapport à l’octroi de interne Risques: L’augmentation de la taille de l'entreprise sur Bouygues en1997),- le rachat de l’entreprise ou de plusieurs
primaire (conservation du produit) secondaire (le licence d’exploitation.La politique de distribution :Le Trade modifie la structure des coûts de l'entreprise, accroît la rigidité de de ses branches : c’est une cession pure et simple. Avantages-
regroupement des emballages primaires) tertiaire marketing regroupe l’ensemble des actions marketing menées
l'entreprise et augmente le montant des charges. Il existe un rapidité d'action de la croissance externe,- accès rapide à de
(transport/stockage)Etiquette : c’est la carte d’identité du ou financées par un fabricant fournisseur en « collaboration »
ou « partenariat » avec les distributeurs. Il peut s’agir de risque de manque de clarté dans les orientations stratégiques du nouveaux secteurs,- maîtrise rapide de savoir-faire, de brevets
produit (C.I.P) elle se présente sous forme d’une fiche de
présence sur les prospectus des distributeurs ou de point de vue des partenaires EX : la filière bois, la filière textile, la technologiques,- possibilité de contourner les barrières à l’entrée
communication contenant un ensemble de mentions obligatoires
participations à des évènements en points de vente. La filière pétrole La stratégie de filière : C’est un ensemble d’un secteur ou d’un pays donné,- possibilité de réaliser des
(nom du produit ; Date limite d’utilisation…), et d’autres
collaboration des fabricants aux actions de trade marketing est d’opérations techniques correspondant à la transformation économies d’échelle, des gains de productivité. Conditions de
facultatives (mode d’emploi, promotion, signe de qualité,
information nutritionnelle…)La stylique/design : c’est parfois un peu « forcer » par les distributeurs qui sont le plus progressive d’une matière première en produits finis  C’est un réussite :- il faut une solidité financière qui initie l'opération de
l’ensembles des techniques permettant d’adapter la forme, les souvent en position de force. Marque brand Logistique et ensemble d’opérations économiques de flux monétaires entre les croissance externe,- il faut une bonne maîtrise des techniques de
couleurs, à l’image d’un produit au goût et aux attentes des développement de marques de distributeurs, spécifiques à différents intervenants dans l’entreprise, conduisant à une négociation,- il faut une forte motivation de l’initiateur du
consommateurs. Elle intervient dans la conception du produit l’enseigne. Logistique Réduction des délais entre sortie d’usine répartition de la VA aux différents stades de la filière  C’est un regroupement,- il faut une compatibilité des cultures
et l’emballage et conditionnementLa gestion de la gamme de et prise en main par le consommateur. Information échange de ensemble d’organisations qui entretiennent des relations de d’entreprise,- il faut une compatibilité des stratégies
produit :Définition : la gamme est constituée par l’ensemble des données par informatique afin de diminuer les coûts et les pouvoir évolutives. La stratégie de filière est une forme d'entreprise,- il faut une compatibilité des politiques de gestion
produits proches les uns des autres parce qu’ils remplissent la délais. Marchandisage Mise en place de nouvelles implantations particulière de la stratégie d'intégration verticale. Avantages de du personnel.Inconvénients ou risques :- risque d'échec de
même fonction, sont vendus aux même groupes de de rayons tenant compte des spécificités du point de vente. cette stratégie :- occuper une plus grande part de marché,- l'opération de prise de contrôle,- risque de détérioration de la
consommateurs ou sont commercialisé par les mêmes circuits de Promotion Opérations publicitaires et promotionnelles maîtrise d'un portefeuille de technologie élargi,- meilleur situation financière,- risque au niveau de l'emploi (ex. : la BNP et
distributionLa largeur de la gamme : est égale au nombre de communes afin de dynamiser les ventes.
la Société Générale),- Risque d'une complexité très grande de la (cycle de vie d’un produit, courbe d’expérience, relation part de Renforcement – Développement :Le DAS est en position travaux sont effectués entre 20h et 5h un jour ouvrable ;50% si
gestion durant une certaine pértiode…LES STRATÉGIES marché-rentabilité)Jugée trop simpliste et réductrice, pas assez intéressante sur des marchés porteurs. Investir pour défendre ou les travaux sont effectués entre 5h et 20h un jour férié ;100% si
qualitativeADLLa matrice ADL est un outil d’analyse stratégique renforcer sa position.Maintien et rentabilisation : Quand la les travaux sont effectués entre 20h et 5h un jour férié.
D'INTERNATIONALISATIONLes étapes de
développé par Arthur D. Little. C’est un cabinet international de marché n’est que peu ou pas porteur, il faut développer la Congés annuels -Pour avoir droit à un congé, le
l’internationalisationStade 1 : L’ouverture sporadique (sur les travailleur doit justifier d’au moins six mois de services continus
marchés étrangers) : C’est forcément de l’exportation, le CA à consultants fondé en 1886 par Arthur Dehon Little ayant connu un rentabilité en se focalisant sur des segments. Ou quand la
et effectifs Le droit au congé est calculé sur la base d’un jour et
l'exportation doit être < 5%. Il s’agit de livraisons relativement grand succès. Il fut le premier cabinet de conseil créé au mondeLe position concurrentielle de l’entreprise est faible sur un marché
demi-ouvrable par mois de service, et deux jours de travail
limitées de marchandises sur des marchés étrangers sans rôleLe modèle de la matrice ADL consiste à situer l’entreprise par attractif : soit s’engager par des investissements importants soit effectif par mois de service pour les salariés âgés de moins de 18
prospection des marchés étrangers et sans suivi commercial rapport à la concurrence et permet d’analyser le portefeuille se désengager.Retrait partiel ou abandon :Quand le marché ne ans. Repos hebdomadaire Il est fixé à une durée minimum de
postérieur.Stade 2 : Le courant régulier d’affaires : le CA à d’activité de l’entreprise en se basant sur deux critères System de devient que faiblement attractif, il faut abandonner 24h Les jours fériés Les fêtes nationales : 11 janvier01 Mai30
l'exportation compris entre 25 % et 33%. Ce courant régulier fonctionnementLa matrice ADL retient deux variables partiellement et progressivement les activités. L’abandon peut Juillet14 Aout20 Aout21 Aout06 Nov18 Nov Les fêtes
stratégiques fondamentales : Le degré de maturité de l’activité, être total et immédiat si l’entreprise ne dispose que d’une religieuses : 01 Moharam Aid El-feter Aid El-Adha Aid El-
d’affaires implique un suivi commercial et un système de Moulled ANNABAWI Les autres : Les congés spéciaux sont
prospection à l’étranger, ainsi qu'une recherche de partenaires fondé sur le cycle de vie du produit ou de l’activité : démarrage, position concurrentielle faible sur ce marché.
prévus à l’occasion notamment du mariage d’une naissance, du
commerciaux. L'entreprise doit mettre en place des tableaux de croissance, maturité, déclin. Il permettra d’identifier le degré
décès d’un membre, d’une maladie ou…
bord de ses activités à l’étranger et elle doit s'intéresser de plus d’intérêt stratégique d’un secteur et son niveau de risque (risques Légiclation Sécurité sociale : -Tout employeurs tenus de faire
en plus à ses activités internationales.Stade 3 : La de variation sectorielle suite à une innovation, à une procéder à leur affiliation à la C.N.S.S, ainsi qu’à
multinationalisation : le CA à l’exportation ≥ à 50 %. a des filiales réglementation, …) ; La position concurrentielle de l’entreprise, Recrutement : 1- Le recrutement par le l’immatriculation de leurs salariés et apprentis à la C.N.S.S -La
implantées sur plusieurs continents. EX :DACIA Stade 4 : La qui mesure la force relative de l’entreprise par rapport à ses bureau de placement : Les travailleurs doivent être recrutés par part patronal et salariale avec les taux de cotisation à la CNSS
mondialisation : le CA à l'exportation > à 90 %. Très peu concurrents selon divers facteurs clés de réussite, comme : État l’intermédiaire ou avec l’accord du bureau de placement. - Le Les prestations familiales par rapport à la masse salariale réel
de la production, capacité d’innovation, force commerciale, bureau de placement reçoit les usagers qui s’inscrivent dans le Employeur7,50% Salarier0 Les prestations familiales par
d’entreprises l’ont atteint. Ces entreprises interviennent sur tous rapport à la masse salariale plafonné à 6000dh à court terme
les continents (ex. : Coca-Cola, Mac Donald, Elf, Total…). Ces image, … En fonction, cette position sera qualifiée de marginale, but de trouver un emploi. - Il sert d’intermédiaire entre
employeur et demandeur d’emploi, et peut même faire des Employeur0,67% Salarier0,33% Les prestations familiales par
entreprises mondiales sont les leaders mondiaux de leurs défavorable, favorable, forte ou dominante.Trois options rapport à la masse salariale plafonné à 6000dh à long terme
stratégiques en fonction de la zone sur laquelle se positionne démarches auprès des entreprises pour essayer de placer
activités. Elles ont des avantages divers : la maîtrise des certaines personnes. - Le bureau de placement est public et Employeur7,93% Salarier3,96%Les charges sociales : Taxe de
techniques de fabrication… Ce sont des entreprises qui ont une l’activité sur la matrice :  Le développement naturel : formation professionnel : 1,6% sur le salaire brut -Le congé
gratuit. 2- Recrutement par offre d’emploi : Une offre d’emploi
forte activité.Avantages de l'internationalisation· Avantages liés l’entreprise dispose d’une bonne position concurrentielle ; il est une annonce insérée dans les journaux par des sociétés annuel 1 jour et demi ouvrable par mois, et 2 jours pour une
convient alors de poursuivre les investissements pour maintenir privées ou des organismes publics, désirant recruter du ancienneté de 18ans -Les jours fériés 13 jours payé
à la croissance de l'entreprise (limiter certains coûts, économie
la position dominante surtout si le secteur se trouve dans un cycle personnel. L’intéressé doit écrire le plutôt possible au journal La législation marocaine reconnait aux
d'échelle…),· Avantages liés à la délocalisation (coûts de MOD
de croissance (Activité B) Le développement sélectif : position sous le n° donné, soit à l’adresse indiquée. Ceci, après avoir travailleur le droit de se grouper en syndicat pour la déférence
plus bas dans certains pays…),· contourner les barrières à de leurs intérêts professionnel. Le salarié est responsable dans
l'entrée,· Élargissement du marché et des débouchés,· Meilleure concurrentielle plus défavorable (Activité D) ou une activité estimé que le candidat réunit au moins le minimum des
exigences posées. Une lettre manuscrite et un curriculum vitae le cadre de son travail de son acte, de s’inélégance et de son .
connaissance des marchés étrangers,· Contrôle de certaines vieillissante (Activité C). L’entreprise doit chercher une meilleure Il est somment au taxe reglementant a
rentabilité en améliorant sa position concurrentielle L’abandon seront adressés au journal dans ce sens. 3- Le recrutement des
sources d'approvisionnement,· Équilibre quant aux risques liés à étrangers : Pour les travailleurs immigrants, ils doivent Sont considérés comme accidents de
la conjoncture nationale. Risques de l'internationalisation· Risque : quand la position concurrentielle est trop faible (sauf, travail : -Les accidents survenus par le fait ou à l’occasion du
conformément à la législation relative à l’immigration, avoir un
monétaire lié aux fluctuations des taux de change,· Risque lié à la éventuellement si l’activité se situe en phase de démarrage travail sauf si la victime a provoqué volontairement l’accident ;
contrat visé par le ministère du travail- l’employeur qui désire
fiscalité,· Risque d'un contingentement des importations,· Risque (Activité A)) car la rentabilité est trop faible et le risque recruter un étranger, doit déposer une demande de visa de -Les accidents qui se produisent en cours de trajet d’aller et
concurrentiel est trop importantLes Trajectoires stratégiques contrat au ministère du travail. La convention collective de retour au travail. L’employeur est tenu : -De déclarer l’accident
lié au crise régionale,· Risque politique BCG La matrice BCG est un
:Deux grands types de trajectoires stratégiques ou chemin travail et son contenu Le règlement intérieur Les horaires de dans les 48 heures. -De verser une indemnité journalière à la
outil de gestion de portefeuille permet d'effectuer une victime pendant son incapacité temporaire, le montant de
"photographie" du positionnement d'une entreprise sur un d’évolution sont envisageables Les trajectoires du succès : elles travail Le repos hebdomadaire La préservation de la santé et
l’indemnité est égal à la ½ du salaire pour les 28 jours qui
secteur d'activité donné ou produit sur le marché. Le rôle'objectif assurent la réussite d’une activité marginale au démarrage en la la sécurité, et la prévention des risques liée au machines. La
suivent l’accident En ce qui concerne la médecine de travail :
de cette méthode est d'identifier quelles sont les secteurs faisant devenir une vache à lait de l’entreprise. Deux stratégies date, l’heure et lieu de travail Le N° de l’immatriculation à la Les établissements industrielles et commerciaux occupant plus
sont possibles :Acquérir dès le départ une part de marché forte CNSS L’organisme d’assurance contre les accidents de travail de 50 salariés sont tenu organiser à la charge de l’employeur,
d'activités stratégiques pour l'entreprise ainsi que les éventuels
(favorable ou très favorable) et la consolider au fur et à mesure et les maladies professionnel -Le contrat de travail peut être des services médicaux de travail, ces services étaient également
réajustements à effectuer. System de fonctionnement La matrice provisoirement suspendu dans les cas suivants : Pendant la
du vieillissement de l’activité ;En cas d’une situation de faiblesse imposés sur tous l’établissement occupant moins de 50
BCG est construite autour de deux critères : Le taux de durée des services militaires obligatoire Pendant l’absence de
au départ, combler son handicap pendant la phase de croissance travailleurs lorsque leurs activités peuvent être à l’origine d’une
croissance du marché : permet de juger le dynamisme de l’activité salarié pour maladie en accident, dument constater par une maladie professionnelle. L’inspection du
(Le repère est fixé à 10 %) Supérieur à 10% : le dynamisme du puis consolider pendant la phase de maturité.Les trajectoires de
médecine Pendant la période qui précède et suivi le clochement travail se compose d’un corps d’inspections et de contrôleurs de
marché est élevé. Inférieur à 10% : Le dynamisme du marché est l’échec : ce sont les cas où l’activité de l’entreprise se marginalise dans les conditions privées par la période d’une capacité travail, placés sous l’autorité du ministère du travail et la
faible La part de marché relative (Rapport des ventes de ou perd du terrain. Deux chemins amènent à cette situation, il est temporaire de salarier résultant d’un accident de travail ou promotion sociale. Rôle de l’inspection : Les agents de
l’entreprise sur celles du concurrent le plus fort ou la moyenne de utile de les anticiper :Un avantage concurrentiel n’a pu être d’une maladie professionnel Pendant les périodes d’absence du l’inspection du travail ont pour rôle : 1) Concilier les
l’ensemble des concurrents) : Position concurrentielle de maintenu, soit par manque de moyens (techniques, financiers ou salarier Pendant la durée de grève Pendant la fermeture employeurs et les travailleurs à propos des conflits qui peuvent
l’entreprise (Le repère est fixé à 1) Inférieure à 1 : Position humains), soit par une mauvaise analyse de l’évolution du secteur provisoire de l’E/se intervenu l’également La période d’essai - les opposer. 2) Renseigner les salariés et employeurs qui
et de son environnement ;Un déficit concurrentiel n’a pu être La période d’essai est la période pendant laquelle chacune des viennent s’informer auprès d’eux sur les dispositions légales qui
concurrentielle faible Supérieure à 1 : Position concurrentielle
consolidé malgré les moyens mis en œuvre.Avantages & Limites parties peut rompre volontairement le contrat de travail sans les concernent. 3) Visiter les établissements pour vérifier si les
fortePour améliorer la visualisation du portefeuille, on règles de la législation du travail sont bien
:Intéressante pour les produits à renouvellement long ou à fort préavis ni indemnité. Permet à chaque partie de rompre le
représente chaque DAS par un cercle dont le diamètre est contrat de travail sans préavis et peut être renouveler une seule appliquées.Opérations autorisées :Les agents de l’inspection de
proportionnel à la part du chiffre d’affaires annuel réalisé par investissement (Matériel de laboratoire)Permet de se situer travail, munis de pièces justificatives de leurs fonctions, sont
fois La période d’essai dans le cadre du contrat à durée
l’entreprise sur ce domaine d’activité. Activité ou Produit par rapport aux principaux concurrents tout au long du cycle du autorisés :-A pénétrer librement sans avertissement préalable à
indéterminé est fixée à : 3 mois pour les cadres 1,5 mois pour
VEDETTE (ETOILE): Base de la croissance de l’entrepris, Activité produitPermet d’évaluer la trajectoire et de l’anticiperLa les employées 15 jours pour les ouvriers En ce qui concerne les toute heure du jour et de la nuit -A procéder à tout examen de
subjectivité de l’analyste prime sur la rigueur scientifiqueIl contrôle ou enquêtes jugées nécessaires pour l’assurer que les
qui s’autofinance, Création de liquidités importantes, Gros contrats à durée déterminer la période d’essai ne peut
choisit les facteurs source de réussiteEt les pondère ensuite dispositions légales sont effectivement observéesProcédure :Les
investissements exigés (Production, Communication, marketing), dépasser : Une journée au titre de chaque semaine de travail
inspecteurs du travail procèdent de la façon suivante : -Ils
Besoin de maintenir le statut de leader sur le marchéActivité ou dans la limite de 2 semaines, lorsqu’il s’agit d’un contrat d’une
constatent par les procès-verbaux les infractions aux
Produit VACHES A LAIT : Contribution aux bénéfices de durée inférieur à 6 mois Un mois, lorsqu’il s’agit d’un contrat
prescriptions relatives à la législation du travail. -Ils établissent
l’entreprise, Croissance faible du marché, Investissements d’une durée supérieur à 6 mois Après l’expiration de la période leurs procès-verbaux en 3 exemplaires dont un est adressé au
d’essai, le salarier licencier sans foute grave doit bénéficier d’un chef de la région et les deux autres au chef de la division du
modérés nécessaires au maintien de position de leader, Les
délai de préavis dans mois 8 jours Les périodes d’essais travail, qui transmettra s’il y’a lieu, le procès-verbal à la
liquidités générées utilisées pour financer les autres DAS
inférieur à celle mentionner sous déçus peut-être préavis par le juridiction compétente. Mission des
(croissance et diversification)Activité ou Produit POIDS MORT: contrat de travail, la convention collectif ou règlement intérieur délégués des salariés : -Doivent être élus dans tous les
Pas de contribution à la croissance ni au bénéfice, Abandonner ou Cessation d’activité et indemnités Les sanctions disciplinaires établissements employant habituellement au moins dix salariés
maintenir sans investissement, S’interroger avant d’abandonner appliqué graduellement contre une employée pour faute grave permanents, des délégués des salariés, dans les conditions
:(Faut il conserver pour des raisons d’image?Faut il le faire sont épuisées durant l’année, dont droit à l’employeur pour prévues par la loi. -Pour les établissements employant moins de
évoluer?Faut il le conserver ou regard du volume, du CA ..?) procéder au licenciement. Toutefois c’est l’employée quitte son dix salariés permanents, il est possible d’adopter le système des
Activité ou Produit DILEMME: Contribution à la croissance mais travail au raison d’une faute grave venant de l’employeur, le délégués des salariés aux termes d’un accord écrit.Les délégués
pas aux bénéfices, Potentiel de vente intéressant, Soit licenciement sera considéré comme abusif. En cas de cessation des salariés ont pour mission : -Présenter à l’employeur toutes
d’activité : L’employeur doit délivrer au salarier un certificat les réclamations individuelles qui n’aurait pas été directement
l’entreprise se désengage et abandonne le DAS, Soit elle décide
de travail dans un délai de 8 jours à la fin de travail. Le salarier satisfaites et qui sont relatives aux conditions de travail
de se battre pour conquérir des parts de marché en moyennant,
est tenu de délivrer à l’employeur un reçu pour solde de tout découlant de l’application de la législation du travail, du contrat
beaucoup de liquidité La matrice BCG permet :L’évaluation de Mc KinseyLe Matrice Mc Kinsey est un outil d’analyse et de compte pour s’acquitte de tout paiement envers lui. Le salarier de travail, de la convention collective de travail ou du règlement
chaque DAS, Juger l’équilibre de l’ensemble des activités de décision stratégique en matière de gestion de portefeuille liée par un contrat de travail à durée indéterminé …... ; ……, intérieur -Saisir l’agent chargé de l’inspection du travail de ces
l’entreprise, Découvrir les manœuvres stratégiques les plus d'activités des Unités d'Affaires Stratégiques (UAS) ou Strategic En cas de licenciement après 6 mois de travail dans la même réclamations au cas où le désaccord subsiste Le nombre des
pertinentes pour améliorer la composition du portefeuille Business Units (SBU) d'une entreprise.Le rôleCe modèle situe les entreprise quel que soit le mode de rémunération et la période délégués des salariés est fixé ainsi qu’il suit : -De 10 à 25 :
Diagnostic du portefeuille d’activités : Analyse statique : d’essai té de paiement d’un salaire. Le montant de l’indemnité salariés : un délégué titulaire et un délégué suppléant -De 25 à
produits d'une entreprise sur une matrice à neuf cellules où
Concentration des activités dans le cadran « DILEMMES » : d’un licenciement pour chaque année au fraction d’année de 50 salariés : 2 délégués titulaires et 2 délégués suppléants -De 50
chaque Domaine d'activité stratégique (DAS) est analysé à partir à 100 salariés : 3 délégués titulaires et 3 délégués suppléants -De
Jeune Entreprise, Engagement dans des activités à fort potentiel travail effectif est égal à : 96 heures de salaire pour les 5
de deux dimensions : l’attrait du marché et la position 100 à 250 salariés : 5 délégués titulaires et 5 délégués suppléants
de développement, Forte consommation des ressources, Manque premier année d’ancienneté 144 heures de salaire pour la
concurrentielle.System de fonctionnement La matrice McKINSEY -De 250 à 500 salariés : 7 délégués titulaires et 7 délégués
de liquidité pour soutenir la croissance peut fragiliser la structure période d’ancienneté de 6 à 10 ans 192 heures de salaire pour
retient deux variables fondamentales : L’attrait pour le marché : suppléants -De 500 à 1000 salariés : 9 délégués titulaires et 9
la période d’ancienneté de 11 à 15 ans 240 heures de salaire
financière et compromettre la survie de l’entreprise reflètera le degré de capacité de l’entreprise à maîtriser son délégués suppléants
pour la période d’ancienneté dépassant 15 ans Il est
Concentration des ressources rares sur un nombre limité activité et à la valoriser sur le marché La position concurrentielle librement débuté entre l’employeur et la salariée, mais il ne peut
d’activités pour maximiser les chances de construction d’une de l’entreprise : est déterminée au regard de la maîtrise des être inférieur selon le secteur d’activité au salaire minimum Le Diagnostic financier
position concurrentielle forte Concentration des activités dans facteurs clés de succès et compétences sur le marchéAvantages salaire minimum : Salaire minimum interprofessionnel
le cadran « VEDETTES » : Vulnérabilité aux attaques de Souplesse d’élaborationPrésentation graphique finalePlus garantie (SMIG) : 9,66 dh/h à partir de juillet 2004 Salaire L’analyse financière : C’est un ensemble de réflexions et de
concurrents en lutte pour le leadership, Bonnes perspectives de riche et réaliste que la BCG, donc plus utilisableLimites :Défaut minimum agricole garantie (SMAG) : 50 dh par jour à partir de travaux qui permettent, à partir de l’étude de documents
rentabilité à long terme, Risque de manque de liquidités majeur : SubjectivitéDifficulté de mise en placeNon juillet 2004 Tout salarié doit bénéficier d’une prime comptables et financiers, Le diagnostic financier : C’est l’action
nécessaires pour le maintien de la part de marché relative dans accessible aux PME d’ancienneté dont le montant est fixé à : 5% du salaire versé, qui consiste à identifier un dysfonctionnement en repérant ses
un environnement très concurrentiel Concentration des après 2 ans de service contenu dans même établissement chez le
signes ou ses symptômes Objectifs de l’analyse financière :
activités dans le cadran « VACHES A LAIT » : Position confortable même employeur ; 10% après 5 ans de service ; 15% après 12
ans de service ; 20% après 20 ans de service ; 25% après 25 ans Rentabilité, Liquidité, Solvabilité, Indépendance. Impératifs de
à court terme, Rentabilité élevée, Liquidités importantes, Faible l’entreprise ; Assurer sa continuité et son développement, Payer
de service. Les salaires moyens Ouvrier qualifier 12.07 jusqu’à
potentiel de croissance à long termeL’entreprise doit préparer 12.98 dh/h Chef d’équipe 14.85 jusqu’à 16.77 dh/h ses créanciers et Partenaires, Rémunérer ses actionnaires
son avenir par la recherche de nouvelles activités dans des Contremaitre (grand technicien) 2750 à 3630 dh/mois Approche patrimoniale : L'analyse financière basée sur une
domaines à forte croissance Concentration des activités dans le Ingénieur et cadre 6600 jusqu’à 11000dh/mois A ces coûts de repose sur l’étude de la solvabilité Approche fonctionnelle ;
cadran « POIDS MORTS » : Absence de potentiel de croissance, salaire variable selon les branches d’une industrie s’ajoutent les L'analyse financière actuelle est basée sur l'analyse fonctionnelle
Absence de rentabilité à court et long terme, Niveau de charges sociales, ces dernières sont de l’ordre de 17% de des opérations réalisées par l'entreprise On distingue 3 fonctions
ressources faible, Cadran des entreprise en difficultéRecherche rémunération brut mensuelle. Salaire des cadres(brut annuel
Fonction d’exploitation, Fonction investissement, Fonction de
d’activités nouvelles Analyse dynamique : Trajectoire de global) : Les directeurs générales978487 dh - Les directeurs
commerciales675729 dh - Responsable de la trésorerie270368 financement Analyse du bilan : on s’intéresse à s’anti financière
l’innovateurLes ressources générées par les vaches à lait sont de l’E/se c-à-d étudier la solvabilité, la liquidité et l’approche à
dh - Responsable de recouvrement236909 dh - Responsable de
réinvesties en R&DMise au point de nouveaux produits à fort de la formation236909 dh - Le directeur logistique506976 dh faire face aux risques. Etat des soldes de gestion : c’est un tableau
avantage concurrentiel qui se positionnent en Dans les activités non agricoles, la durée permet de visualiser à travers les soles de gestion. La marge brute
vedetteTrajectoire du suiveurLes ressources générées par les normale de travail des salariés est fixée à 2288 heures par année commerciale : elle indique la marge réalisée par une entreprise
vaches à lait sont investies dans des produits dilemmesMarché ou 44 heures par semaine. La durée annuelle de travail peut sur son négoce La VA : exprime la richesse créée par l’E/se à
dominé par un leader bénéficiant d’un avantage être répartie sur l’année selon les besoins de l’entreprise à l’économie. EBE : c’est un solde qui mesure la performance
concurrentielLes ressources servent à développer une condition que la durée normale du travail n’excède pas dix commercial et industriel de l’E/se, il est indépendant de la
démarche concurrentielle agressiveTrajectoire du heures par jour. Dans les activités agricoles, la durée normale
politique financier et l’amortissement de L’E/se Résultat
désastreActivité VEDETTE en diminution de sa part de marché de travail est fixée à 2496h dans l’année. Dans les activités non
d’exploitation : C’est un solde qui permet de mesurer la
relativeEffet d’investissement insuffisantMauvaise analyse agricoles est considère comme travail du nuit, tout travail
exécuter entre 21h et 06h du matin Dans les activités agricoles performance économique de l'entreprise. Résultat financier :
de l’évolution des attentes du consommateurTrajectoire de la C’est le solde découlant des produits et des charges relatives aux
est considère comme travail du nuit, tout travail exécuter entre
médiocrité permanente :Activités dilemmes restent 20h et 05h du matin Les heures supplémentaires dont lieu à une décisions financières de l’entreprise. Résultat courant : C’est un
problématiques ou rejoignent les poids mortsLes limites de la majoration de salaire pour les activités non agricoles de :25% si résultat des opérations normales et habituelles de l'entreprise.
matrice BCGL’avantage coût n’est pas le seul avantage les travaux sont effectués entre 6h et 21h, un jour ouvrable ;50% On parle de « résultat reproductible ». Résultat non courant :
stratégique que peut rechercher une entrepriseLa croissance si les travaux sont effectués entre 21h et 6h un jour ouvrable C’est un résultat des opérations à caractère non répétitif Résultat
n’est pas nécessairement le seul critère d’attractivité d’un ;50% si les travaux sont effectués entre 6h et 21h un jour férié net : C’est une base de calcul de la répartition des bénéfices entre
marchéElle focalise l’attention sur le concurrent principal au ;100% si les travaux sont effectués entre 21h et 6h un jour férié.
les actionnaires. La CAF : peut être défini comme ressource
risque de camoufler les véritables menaces et opportunités de Les heures supplémentaires dont lieu à une majoration de
salaire pour les activités non agricoles de :25% si les travaux interne de financement de l’E/se, elle permet de faire des
l’environnement concurrentielLes présupposés théoriques investissements, rémunérer les porteurs de capitaux, faire face la
sont effectués entre 5h et 20h, un jour ouvrable ;50% si les
dépréciation des immobilisations ; il exprimer donc la capacité de produit.Le programme de directeur de production (PDP) : est un volume des stocks et des en-cours (0 stocks)Augmenter la licenciement, le travail à temps partiel, le développement de la
l’E/se à s’autofinancer. L'autofinancement : est la part de la CAF élément fondamental du management des ressources de la souplesse et la qualité de la production.Fabriquer au moment polyvalence, l’essaimage, l’outplacement.E/se manque de
consacrée au financement de l'entreprise. FRNG : c’est la production. PDP a pour objectif de : Planifier et déclencher la voulu la quantité juste nécessaire.Avantages : Réponse personnel (sous effectifs) : dans ce cas E/se doit recruter
déférence entre la financement permanent et l’actif immobilisé il production des références fin.Fournir l’information de base adéquate à la demande client.Eviter la constitution de stock et (recrutement interne ou externe).Les étapes de processus de
permet de répondre de financement de l’activité d’exploitation, pour la gestion des matérielles et des composants nécessaires de ses conséquences.Réduction des stocks.Amélioration de la recrutement :Préparation du recrutement :l’analyse des besoins
il mesure le degré de couverture les emplois durables par les production.PDP facilite le contrôle et la planification des production de la productivité et la chine en emploile poste et le profil de poste : le poste : c’est l’ensemble
ressources durables. Si le FRNG>0 : les ressources stables sont ressources de production.Permet de piloter les quantités de logistique.KANBAN :Définition : est mode de gestion de flux crée des activités confiées en permanence à une personne : (tâche et
capables de couvrir les emplois stables, Si le FRNG<0 : l’E/se a références et des composants entrant dans la par l’industrie automobile Japonaise (TOYOTA) signifie Etiquette, responsabilité).Le profil de poste : le profil décrit les compétences
besoin de … BFR : c’est la déférence entre L’AC est PC, il détermine fabrication.Mesurer l’évolution des stocks.Programme Le KANBAN : ticket ou support d’information qui sert de fiche et qualification requis en termes de connaissance, expériences
la couverture des emplois circulant par les ressources circulantes. d’approvisionnement et de fabrication (PAF) :Programme suiveuse et même temps ordre de fabrication au lot professionnelles, attitudes mentales, psychologique,
Si BFR>0 : signifier que les ressources de l’activité d’exploitation d’approvisionnement : représente les besoins nets des articles à produit.Principe : le système KANBAN c’est la demande de physique…recherche des candidatures :sources de recrutement :
ne sont pas capables de couverture les emplois stables de cette acheter et à sous-traiterProgramme de fabrication : il contient les produit qui tire la production et qui se propage de poste en poste (interne ou externe).La méthode de recrutement : (interne ou
activité dans ce cas en utilisent le FRNG pour couvrir le besoin besoins nets de tous les articles à fabriquer et éventuellement à jusqu’aux besoin en matière, la production se fait alors en flux externe).Sélection des candidats : Présélection Les tests de
l’E/se a besoin de ? DH pour financier ces emplois concernant les sous-traiter en cas de surchargeLa gestion tiré avec minimisation du stock.Flux tiré : c’est l’aval (clients) recrutement  Les entretiens de recrutement Décision
emplois circulant. Si BFR<0 : signifier que l’E/se réalise un d’approvisionnement :Définition : est le processus d’acquisition qui commande l’amont (fournisseur)Flux poussé : lorsque d’embaucheAccueil et intégration du personnel : L’accueil de
excédent. TN : reprisent l’ensembles des fonds disponibles des produits et services nécessaires pour assurer l’efficacité du étape de la production d’un produit est terminée le produit est nouveau salarié Période d’essaiLa rémunérationNotion de
immédiate diminuer découvres bancaires. Si TN>0 : signifier que processus de production et de la logistique de la firme.Fonction poussé vers l’étape suivant. Cette méthode implique le stockage rémunération :Définition : La rémunération est la contrepartie du
la situation de l’E/se est équilibrée, elle utilise cette excédent d’approvisionnement : La planification des achats.La des produits finis avant leur commercialisation.Objectif : travail fournis par un salarié lié par un contrat de travail à une
pour développement de ces activités. Si TN<0 : signifier que la détermination des prix Contrôle de la qualitéObjectif : Améliorer le niveau de gestion de l’atelierMinimiser des E/se.Les objectifs de la rémunération :Pour E/se :D’attirer le
situation de l’E/se est déséquilibrée, elle demande des découvres Minimiser le risque de rupture de stock.Minimiser le coût de fluctuations des stocks de fabrication afin d’améliorer sa gestion meilleur capital humain existant sur le marché.Motiver les
bancaires pour remédier la situation L’équilibre financière est stockage.La méthode ABC : est une méthode de classification et tendre vers le stock 0.Réduction des délais administratifs. salariés par la récompense et la reconnaissance des efforts
étudier d’après les indicateurs suivants : FRF= FP-AI cette découlant de loi de PARETO, elle est fréquemment utilisée dans Avantages :Maitrise des en-cours.Gestion des (primes individuelle et collective). Obtenir un travail de qualité
indicateur permet de répondre aux besoins de financement ; le domaine de l’analyse des stocks.Etapes :Calcul de la approvisionnement et lancement de la production sans et un rendement satisfaisant. Pour les salariés :La
BFR=AC-PC, Si BFR>0 signifier que l’E/se n’est pas capable des consommation annuelle par article en valeur.Classement des intervention administrative (les temps de cycles sans alors faible, rémunération pour un salarié représente la base de son pouvoir
régler ces dettes à court terme, Si BFR<0 : signifier que l’E/se articles dans l’ordre des valeurs décroissantes.Calcul du l’information est immédiatement disponible sans avoir besoin de d’achat qui lui permette de satisfaire ses besoins.La masse
réalise un excédent et capable de couvrir ces dettes à court pourcentage par rapport au total et du pourcentage planification à nouveau la production.La simplicité (les salariale :Le salaire net : c’est le MT du salaire perçu par le
terme. ; TN =TA-TP : si TN>0 signifier que l’E/se possède des fonds cumulé.Définition des tranches ABC (souvent procédures administratives sont réduites et son fonctionnement travailleur après les prélèvements fiscaux et parafiscaux (CNSS,
(la liquidité) qui peuvent être utilisé pour développer la capacité subjective).Représentation graphique ne nécessite pas de système informatique. Inconvénient : Un AMO, TFP…)Le salaire brut : c’est le salaire avant prélèvement.La
de l’E/se. Si TN<0 signifier que la situation de l’E/se est (éventuellement).Objectifs :Permet d’identifier les articles délai d’approvisionnement trop grand exclut le choix de la masse salariale : c’est l’ensemble des charges des personnelles
déséquilibrée, donc l’E/se peut contracter des dettes à court ayant un impact important sur une valeur global (stock, vente, méthode KANBAN.Le système n’a aucune anticipation en cas supporté par E/se.La politique des rémunérationsLa fixation des
terme auprès des établissements de crédit, elle peut également coût…)Analyser les stocks selon leur de fluctuation de la demande.Il est difficile d’imposer cette salaires : Elément interne :Le poste à occuper et sa position
diminuer son BFR (diminuer les coûts des stocks et le délai de quantité/valeur.Optimiser les coûts ou les bénéfices de méthode aux fournisseurs.Les applications sont limitées hiérarchique.Les rendements et qualification des salaires.la
crédit accordée au Clt et augmenter le délai de crédit obtenu du l’E/se.Connaitre les références qui méritent une attention (production continue ou répétitive) rentabilité et productivité de l’organisation.L’efficacité du
FRS) Ratio : est un rapport entre des grandeurs extrait des états particulière.L’ordonnancement : est l’élaboration d’un plan mouvement syndicale au sein de E/se.Elément externe
de synthèse, il permet de mesurer l’évolution dans le temp de l’un d’action permettant de réaliser une activité de travail en tenant CAE :Réglementation général (SMIG, SMAG).Evolution des
des grandeurs par rapport à l’autre. Les ratios de rentabilité : compte de diverses contraintes après avoir décomposé cette revenus et des prix.Situation du marché de travail
Rentabilité commercial : R net/CA(HT) ou EBE/CA(HT) Ex : RC=2% activité en taches et après avoir défini la durée de chaque (concurrents).Conjoncture économique et le niveau de
Le coût est la somme des charges afférents à un
signifier que 100dh de CA génère 2dh Rentabilité économique : tache.Principe et objectif :Consiste à transformer le plan des développement du pays.Système de rémunération :Le salaire de
EBE/capitaux invisté (avec capitaux invisté= immobilisations besoins commerciaux en un plan directeur de produit ou à un service à un stade donné Les sections base : c’est le salaire perçu par le salarié hors heure
+BFR) Rentabilité financier à l’égard de l’E/se R net/capitaux production.Planifier les différentes opérations à auxiliaires : sont généralement des sections qui ont supplémentaire et prime divers. Fixé par l’employeur et le
propre Rentabilité financier à l’égard des actionnaires = réaliser.Exécuter dans l’ordre les taches une activité globale et qui ne participent pas salarié.Les primes : c’est une somme versé au salarié qui s’ajoute
dividendes/capital social les ratios de structure financier : fond de prédéfinis.Contrôler les écarts entre les prévisions.Les étapes : directement au processus de production de à son salaire de base. Les types de primes :Prime périodique :
roulement FP/AI doit être supérieur à 1 FP/AI >1 signifier que les Définir le projet ; Evaluer les coûts ; Effectuer des contrôles l'entreprise Les déchets : ce sont des produits résiduels prime fin d’annéePrime sociale : prime AID ADHA, entrée
ressources stables sont capable de couvrir les emplois stables et périodiques.Méthode GANT : permet de visualiser facilement les prévenant le processus de production Les rebuts : les Scolaire…Prime liée au RT* : rendement, production.Prime
de répond aux besoins liée au cycle d’exploitation l’autonomie prévisions pour une tache et l’évolution du projet et déterminer produits fabriqués mais ne respecte pas les normes de liée au poste : prime de risque.Glissement : c’est
financier CP/FP ce ratio doit être supérieur à 50% Si ce ratio sa durée de réalisation.Méthode PERT : déterminer les différents l’augmentation accordés sans qu’il y ait transformation ni de la
production Les encours : sont des produits est
rapproche de 50% l’E/se trouve des difficultés d’obtenir des taches d’un projet et à définir le chemin critique.Gestion de nature de travail ni de la qualification des salaires.Prime
commencés mais né pas achevée la fin de la période.
dettes à court terme auprès des institutions financier ; CP/dettes Production Assistée par Ordinateur (GPAO) :Définition : est une d’ancienneté : liée à l’augmentation de taux de prime
de financement : ce ratio permet de mesure la capacité de traduction de la tendance vers l’informatisation du système Les déchets sans valeur : sont les déchets nés vendus d’ancienneté.Prime de technicité : liée au changement de la
remboursement des dettes les ratios de liquidité : liquidité productif. Elle permet la mise en place d’un progiciel portant sur né utilisés, son des déchets doivent être évacuer, les qualification…Les périphériques légaux :Participation au
général AC + TA/PC + TP ce ratio caractérise la liquidité de l’E/se l’automatisation des différents pour le pilotage stratégique de frais de cette action doivent être ajoutés au coût de résultat (obligatoire).L’intéressement (facultatif).Les plans
a CT liquidité immédiate TA/PC ce ratio exprime la capacité qui l’entrepriseAu niveau INTERNE, elle permet : La gestion de production. Les déchets récupérables (réutilisables) : d’épargne (facultatifs).Actionnariat salarié Les AV en nature : il
aurait l’E/se à rembourser ces DCT les ratios d’exploitation (ratios commande et le pilotage de système complexes (contrôle du peuvent être rajouter au processus de production pour correspond aux présentations (bien ou service) fournis
de structure) : le délais de réalisation des stocks= M/se (stock processus)La gestion commerciale, du personnel, des finances la fabrication de produits initiale ou bien peuvent être gratuitement par l’employeur. Les périphériques éloignés :la
moyen/ĉ d’achat HT)×360 PF (stock moyen/ĉ de production de (stocks, prévisions, lancement et suivi de fabrication, …)Au niveau utilisées pour la fabrication d'un autre produit Le seuil retraite supplémentaire.la production sociale complémentaire
PF vendus)×360 le délais de crédit accordée au Clt le temp EXTERNE, elle opère : Une analyse rapide et complète du (assurance ou mutuelle).La gestion des carrièresNotion de la
de rentabilité : représente le CA qui permet à
d’écoulement=(Clt et compte rattaché/CA ttc)×360 le délais de marchéLa circulation d’information avec clients et fournisseurs gestion des carrièresDéfinition : C’est un processus qui concilie les
l'entreprise de couvrir la totalité des charges, à ce
crédit obtenus de FRS TE=(FRS et compte rattaché/achat net (catalogues, commandes, …)Objectif :La gestion de production besoins des individus et ceux de l’organisation, il consiste à
ttc)×360 les ratios de la répartition de VA part de l’E/se= assistée par ordinateur consiste à :Maitriser les flux niveau le résultat est nul Le point mort : la date à concevoir dans le temps le parcours de carrière et la succession
autofinancement/VA part des bailleurs de fonds=charges d’information.Traiter le fonctionnement des services laquelle le SR est attend par l'entreprise La marge de des postes par les salariés.Les AV de la gestion des carrières :Pour
financier/VA les organismes sociaux=charges social/VA les administratifs ou opérationnels au profit de l’organisation et de sécurité : correspond la valeur que l'entreprise peut l’E/se :Gestion des promotionsOptimisation des RH dans
actionnaires=dividendes/VA personnel=charges de personnel/VA la gestion de la production.Assure à la fois le traitement de baisser le CA sans de sandre le SR, c'est la déférence E/seAméliorer sa flexibilitéMettre en place une relève de
Ratio de solvabilité=actif/dettes ce ratio doit être supérieur à 1 l’aspect organisationnel de la production.Assure un pilotage entre CA et SR L’indice de sécurité : représente le qualitéRenforcer sa culturePour les salariésOpportunités
signifier que l’E/se à la capacité de régler ces dettes ratio de optimisé du processus de production.Assure également la pourcentage de CA que l'entreprise peut démineur d’évolution dans l’E/seDéveloppement professionnelPlus
l’indépendance financier=(dettes à LMT/CP+ amorti et provi) réduction des coûts par une adéquation entre la production, les sans effet sur la situation de l'entreprise Centre grande satisfaction notamment en termes d’estimes et
ratio de l’effet de levier=DF/CP. Taux de rentabilité des fonds stocks et la vente.Assure une interaction effective entre d’accomplissementJouir d’une sécurité d’emploi dans la
analytique est un centre qui dispose des ressources
propres=[Taux de rentabilité économique+( Taux de rentabilité l’ensemble des fonctions de l’entreprise.Progiciel mesure du possibleLes types de carrière (selon HOLLAND) :La
économique-taux d’intérêts rattaché](1-IS) GPAO :Définition : un (progiciel) est une appellation issue de la
humaine matériel en vue de réaliser une activité personnalité conventionnelle : ce sont des personnes bien
combinaison, (produit-logiciel) c’est un ensemble cohérent et Imputation rationnelle : objectif c'est notorialise organisés, aiment manipuler, discrètes, ordonnés, efficaces,
La GPA indépendant de programmes, de supports de manipulation ou l'impact des variations de l'activité Compte pratique.La personnalité artistique : ce sont des personnes qui
d’information et d’une documentation en vue de traiter des d'inventaire permanent : est destiné à suivre tous les aiment les activités musicales, il s’exprime librement, sensible et
La gestion de production :C’est l’ensembles des articles qui informations utiles à la productionObjectif : l’implantation d’un mouvements d'entrées et des sorties des stocks afin très désorganisées.La personnalité réaliste : ce sont des gens
participent à la conception, la planification des ressources progiciel GPAO :Assure l’optimisation des flux financiers et de connaitre à tout moment les existants chiffrés en honnêtes stable et pratique, peureux, discrète.La personnalité
(matérielles, humaines, et financières), l’ordonnancement ; le économique.Implique des changements techniques et quantité et en valeur grâce tenue de fiche de stocks. sociale : ce sont des gens opposés de la personnalité réaliste, ils
contrôle des actions des production de l’entreprise.Les objectifs humains en vue de s’adapter avec les nouvelles fonctionnalités Différences d'inventaire : sont des différents préfèrent les activités qui comportent une transmission
d’un progiciel dans la production.Les progiciels GPAO assurent d’information avec les autres, travail dans un environnement
et enjeu de la production :Les objectifs sociaux : Sur le plan constatées en fin de période entre le stock final réel et
une meilleure maitrise de tous les gisements de productivité (les ordonnés et contrôler.La personnalité entreprenante : elle aime
interne : bons salaires, conditions de travail satisfaisante.Sur le le stock final théorique L’unité d'œuvre : est une unité
plan externe : qualité de produit, prestige.Les objectifs nomenclatures, les stocks et les approvisionnements, la travailler avec les autres, elle préfère avoir la main haute,
planification des besoins, le lancement automatisé de la de mesure de l'activité d'une section principal. Elle beaucoup de confiance.La personnalité investigatrice : c’est
commerciaux :Respecte et conformité aux délais de
production, la réception des commandes, le suivi qualité, permet l'imputation des charges indirectes des chaque l’opposé de la personnalité entreprenante, ils préfèrent les
livraison.Capacité à définir un délai pour une
l’édition de devis, l’encaissement, la livraison et le suivi des section aux divers coûts. Les charges supplétives : ce activités appelle a l’observation et l’analyse.Les stades de
commande.Sécurité contre le risque de rupture de
stocks.Sauvegarde de l’image de marque.Les objectifs marchandises.)Fonctions : dans le cadre de son fonctionnement sont des charges qui ne sont pas enregistré dans la carrièresExploration et essais : (5ans à 25ans)Etablissement
financiersEviter des stocks pléthorique, surabondants la GPAO renvoie aux fonctions suivantes :L’élaboration du plan comptabilité générale, mais qui sont prises en compte et avancement : (26 à 40ans)Stabilisation : (41 à
(surstocks)Diminution des en cours de fabrication en assurant directeur de production (PDP)Le calcul des dans la CAE pour des raisons d'ordre économique ou 65ans)Retrait : (65ans et plus)L’évaluation du
la non rupture de stocksBon d’usage d’utilisation de moyens besoinsL’ordonnancement Le lancement et suivi de de gestion Les charges non incorporables : ce sont des personnelDéfinition : Il consiste à apprécier les qualités et les
productionLa gestion des stocksLa gestion commercialeLa compétences des salariés de E/se ainsi que leurs difficultés à
de production.Réduction des produits résiduels et charges qui sont enregistrés en CG mais qui ne sont pas
amélioration des non rupture de stocks Planification des gestion de stock :BUT : le but de la gestion de stock est justement occuper un poste (point fort et faible du salariés).Objectifs :
de déterminer les moments et les quantités optimales de
prises en compte dans la CAE. il s'agit des charges qui éviter le gaspillage des RH (sous et surqualification), par le
achats … …Les composants du système de production :Bureau ne sont pas liées aux besoins d'exploitation => les
des études : il conçoit les produits nouveaux et définit la liste commande de satisfaire la demande des clients en minimisant les contrôle de l’adéquation des salariés aux postes du travail qu’ils
coûts.Les indicateurs de gestion de stock :Stock de sécurité : c’est amortissements des immobilisations en non-valeur => occupent.gérer la carrière des individus en leur accordant des
complète des composants entrant dans leur fabrication, il
la quantité en dessous de laquelle il ne faut pas descendreStock les provisions pour dépréciation et les provisions pour promotions, des primes, formation…Les techniques
s’appuie sur la CAO pour l’élaboration des produitsBureau des
méthodes : il définit les différentes opérations et leur d’alerte : c’est la quantité qui détermine le déclenchement de la risques et charges => les charges des exercices d’évaluationFiche d’appréciation : consiste à remplir un imprimé
ordonnancement en vue d’obtenir le produit (comment le produit commande en fonction du délai habituel de livraison.Stock antérieures => les charges non courantes => les impôts qui permet un suivie généralement journalier des performances
est réalisé, par quelle machine avec quels outils et combien de minimum : c’est la quantité correspondant à la consommation sur les résultats L’abonnement : est une opération qui des salariés.L’entretien d’évaluation : il se déroule face à face
pendant le délai réapprovisionnement (stock minimum = Stock consiste à utiliser une période identique (période de la entre un supérieur est u subordonné soit annuellement ou tous
temps ?)Service de planification : coordonna les activités de
d’alerte - Stock de sécurité)Les méthodes d’évaluation de les 2 ans. Cet entretien porte sur la personnalité, les
production à moyen terme, il s’agit de planifier les CAE mois)
approvisionnements et les fabrications en utilisant les techniques stock :CMUP : consiste à évaluer les sorties au CMUP des entrées compétences, les actes et les résultats des salariés, ainsi si des
de gestion de stocks, de calcul des besoins et de gestion des d’une période considérée et celle du CMUP après qui consiste à insuffisances constaté E/se.Forced-ranking : il signifie notation
évaluer les sorties de dernier cout moyen après la dernière entrée La GRH forcée où classement forcé. En effet chaque est noté par un
achats.Service d’ordonnancement : organise la production au
sein des différents unités, il indique la succession des taches à Avantage : elle permet une gestion simple qui évite de conserver comité composé de responsable de différent service.Entretien
un historique.Inconvénient : elle nécessite le calcul de chaque Le recrutementLa gestion prévisionnelle des emplois et des professionnel : il vise à adéquate les besoins de formation d’un
réalisés en un temps minimum, les outils utilisés sont diagramme
entrée en stock. Elle pose le problème que le prix n’est pas compétences (GPEC)Définition : C’est une gestion anticipative et salarié pour objet de développé ses compétences.Bilan de
GANT, PERTService de production : ou ateliers assurant la
comme la réceptionFIFO : cette méthode permet la sortie préventive de ressources humaines. Ainsi E/se est tjrs appelé à compétence : il permet d’évalué les compétences et les progrès
transformation des matières premières au produits finis en
systématique du lot le plus ancienAvantage : le stock valorisé à faire une analyse de ses besoins en ressource humaines afin du salariés (la capacité d’occuper un poste).L’évaluation a 360° :
respectant les normes de production Le système d’information lié
un cout proche de celui de remplacement.Inconvénient : les couts d’ajuster les effectifs et les compétences disponible aux exigences il s’agit de faire évaluer un responsable de très haut niveau par
à la gestion de production :La nomenclature : il s’agit de définie
des sorties sont sous valorisés en période de hausse des prix et de son activités. Soit quantitative ou qualitative.Les étapes de la l’ensemble des acteurs avec lequel il est en
la liste des articles entrant dans la fabrication d’un produit. Le
sur valorisés en période de baisse des prixLIFO : cette méthode GPEC : L’analyse des RH de E/se en effectifs : âge (pyramide relation.L’autoévaluation : elle consiste à faire anticiper par le
produit définit la composition de ce produit en termes de matière
permet la sortie systématique du lot le plus récent.Avantage : les d’âge), ancienneté, qualification…L’analyse des emplois et leur collaborateur ses propres objectifs pour l’exercice suivant après
première et composant. Les formes de la
sorties de stock sont valorisées à un cou récentInconvénient : les évolution probable : à court et à moyen terme.L’identification des une autoévaluation de ses résultats de l’an passé.Les résultats de
nomenclature :Structure convergente : fabrication de peu de
stocks sont sous valorisés en période d’inflation et sous valorisés mécanismes d’ajustement possible : organisation de travaille, l’évaluation1. La mobilité :Intra-organisationnelle :Verticale
produit finis avec beaucoup de composant <industrie
en période de baissesLes modes de gestion de stock :Just A promotion, mobilité, formation, recrutement, départ…Les : correspond au changement de niveau hiérarchique.Latérale :
automobile>Structure divergente : ou peu de matière première
Temps :Définition : est un ensemble de technique logistique vient facteurs influençant la GPEC : Elément interne : -croissance de correspond au rapprochement de l’individu d’une position
donne de nombreux produit finis <industrie chimique>Structure
à améliorer la productivité globale de l’entreprise en réduisant les E/se, type de produit a fabriqué, capacités à innover, recours à la central dans l’organisation.Horizontal : correspond au
parallèle : quand une entreprise a peu de produit et peu de
stocks et les coûts induits par ces stocks.Principe : JAT est tirée nouvelle technologie, situation financière d E/se.Elément externe changement de fonction sans changé de la
matière première ou composants <industrie
par la demande et non pas par l’offre.JAT vise à :Augmenter la : conjoncture économique, pression des concurrents, situation du hiérarchique.Géographique : c’est un changement de lieu de
d’emballage>Structure à point de regroupement : l’incorporation
réactivité du système logistique.Diminuer le coût global de marché de l’emploi, droit de travaille.Conséquence de la travail.Extra-organisationnelle : la mobilité externe s’exerce
des sous-ensembles standard pour constituer de nombreux
production en éliminant les gaspillagesObjectif : Réduire le GPECE/se dispose de trop de personnel (sur effectifs) : vers des territoires situés a l’extérieur de E/se (démission,
licenciement, retrait…).2. Le plateau de carrière :Objectif : la individuels sont ceux qui surviennent entre salarie et E/se Les
stabilité d’un individu dans le post ou niveau hiérarchique depuis conflits collectifs sont ceux qui opposent une catégorie ou
plusieurs années.Subjectif : correspond au sentiment des l’ensemble du personnel à la direction de E/se.L’expression des
individus d’être bloqué dans son évolution de carrières.3. La conflits collectifs : le tract, grève…Les conséquences des conflits
formation continue : permet au salarié d’acquérir un ensemble de sociauxLes conséquences matérielles de la grève :Pour les
savoir, savoir-faire, savoir-être que tout individu doit posséder salaries : elle peut entrainer une suspension du contrat du travail
pour exercer une activité pro correctement.La motivationNotion et donc de rémunération.Pour l’E/se : perturbation qui a pour
de motivationDéfinitionC’est l’ensemble des raisons, conscientes conséquence de retard de livraison, peur de perte de la
ou inconscientes qui poussent le salarié à travailler pour son E/se. clientèle.Les conséquences sociales : c’est de régler les conflits
On distingue 2 types : la motivation intrinsèque et motivation par la négociation, et le déroulement d’un conflit social crée des
extrinsèque.L’objectif :L’objectif principal de E/se c’est d’obtenir dissensions entre les grévistes et non-gréviste ou le salarie de
la meilleure efficacité de leur personnel.Les principaux facteurs : l’encadrement.La négociation :Les institutions représentatives du
Economique (le salaire) : il est cité parmi les motivations personnel :Les délègues syndicaux : représente le syndicat
dominante de salarie car il lui permet de conserve son niveau de auprès du chef, il est interlocuteur pour la négociation
vie. (Augmentation du salaire).Professionnels (condition de collectiveLes délègues du personnel : ils sont élus à E/se à
travail) : nature de travail, aménagement des locaux, adaptation l’absence du comité E/se sur les licenciements, la durée de travail,
de travail à l’hommeSociaux : valeur partage par le groupe de la formation professionnel…Le comité E/se : c’est l’ensemble
travail e statut occupe dans la hiérarchie, le pouvoir associe au des syndicats que le chef E/se assure la fonction de président.Les
poste occupe.Croissance : gestion de carrière de salarie types de négociation :La négociation de branche : il s’agit d’une
(promotion, formation…).Les théories de motivation :H. négociation périodique au niveau de la branche.La négociation
MASLOW :Hiérarchie des besoins : il a établi une liste de besoin E/se : la négociation peut être obligatoire ou libre.La gestion des
dans un ordre croissance : (physiologique, sécurité, conflits sociaux :La prévention des conflits : à l’arrêt de travail
d’appartenance, d’estime, de réalisation).MC.CELLANDLes E/se prévenir les conflits qui doit négocier préalable a la décision
besoins supérieurs : il satisfaire 3 besoins : (l’accomplissement, le du grève, le RH joue un rôle central dans la prévention des
pouvoir, l’affiliation…).F. HERZBERGFacteur de motivation et conflits.Le règlement des conflits : en cas de déclanchement d’un
satisfaction (hygiène) : facteur de motivation : accomplissement, conflit social il faut aboutir pour une sortie de cris par la
reconnaissance, responsable…Facteur de satisfaction : cette négociation, pour atteindre une solution il ya 3 Resource
politique regroupe la rémunération, supervision, les condition juridique :Conciliation : commission de suivi entre les syndicats
des travails et les relation interpersonnelles.S. ADAML’équité et E /seMédiation : faire intervenir médiateur pour proposer
(justice) :F.W. TAYLORL’homme économique : principalement des solutions afin de favorise le règlement à l’amiable des
motiver par le salaireE. MAYOL’homme social : motiver par ses conflitsArbitrage : les parties soumettent en litige a une
relations avec les autresSKINNERLe renforcementE. LOCKELes personnalité désignée d’un commun sans passer par les
objectifsMC.GREGORThéorie X et théorie YL’implication du tribunaux.
personnelDéfinitionC’est fondée sur la cohérence entre le
travailleur et les valeurs de E/se. La typologie de HOLODIS :Le
missionnaire : très attaches à la valeur de E/se, il ne cherche
aucun avantage personnel.Le mercenaire : ce travailleur ne
cherche que des avantages personnels.Le démissionnaire : c’est
un travailleur qui ne cherche ni les AV personnel ni les valeurs
d’E/se, il est la juste pour occuper le poste.Le salarie implique :
celui qui adhère aux valeurs d’E/se sans oublier ses propres
avantages.Les conséquences de la motivation des salariés :Effet
pour E/seFavorablediminution de l’absentéisme.création de
l’esprit collectif.augmentation de dynamisme de l’individu et
des équipes.améliorer de la production et qualités de produit
et de serviceDéfavorablehausse des couts.difficultés
croissance à remettre en causes des mesures considérer par les
salariés comme des avantages acquis.Effet pour
salariéFavorablevalorisation individuelleaugmentation des
revenussentiment d’appartenances à un groupeMeilleure
maitrise de leur temps et de leur travailDéfavorableplus
grande dépendances vis-à-vis de E/senécessité de s’adapter
aux nouvelles conditions du travail.La formationNotion de la
formationDéfinitionLa formation correspond à l’acquisition d’un
ensemble de savoir, savoir-faire et savoir-être que tout individu
doit posséder pour exercer une activité professionnelle
correctement.ObjectifPour le salarié : être formé, c’est disposé
des moyens pour trouver un emploi, progresser, changer de
métier, de catégorie, gagner plus, être reconnus.Pour l’E/se : pour
ne peut pas être écartée par ses concurrents elle doit progresser,
changer de technique, de produits recherche de nouvelle
information, disposer du personnel compétant, et qualifié
capable de garantir la rentabilité, la compétitivité, croissance de
E/se.Pour la société : développé la connaissance de la population,
améliorer la recherche, savoir-faire, la créativité…Les modalités
de la formationLa formation initialeC’est la formation subie avant
le recrutement, il est dispensé de l’école à l’université ou par
l’apprentissage enrichi en connaissances fondamentales
théoriques. La formation initiale peut exister soit au plein temps
à l’école soit en alternance :La formation alternance sous le
statut scolaire : (OFPPT…)La formation alternance sous le
contrat de travail : versement de salaire, contrat
d’apprentissage.La formation professionnelle continueFormation
continue : pour entretenir les qualifications des
salaries.Formation d’entretien : pour les adapter aux exigences
du poste occupe.Formation de reconversion : pour convertir les
travailleurs vers de nouveau poste de travail.Formation
interne : c E/se qui prend en charge tout le processus de
formation.Formation externe : C d’assure par des organismes
de formation pro (OFPPT).Les processus de la formationDétecter
et centraliser les besoins de formation : formulation des besoins
collectifs et definition des priorités.Déterminer et gérer les
budgets alloues à la formation.Elaborer et diffuser le plan de
formation : pour retracer l¡¦ensemble des actions de formation
en fonction de l’intérêt de E/se et de ses objectifs.Les étapes de
réalisation du plan de formation :Définition des
besoinsDéfinition des objectifsLa population concernée a
formeLe choix des modalités de formationLa sélection et
choix des prestataires (école, formateur, locaux…)Planning de
mise en œuvre : la date prévue et la duréeLes couts
estimésValidation de plan de formation Exécution et suivi de
la formationEvaluer l’efficacité des actions de formation (faire le
bilan) : le responsable de la formation doit évaluer le plan de
formation exécute selon les objectifs attendus.Les conflits
sociauxLes indices de disfonctionnements sociaux dans E/seLes
principes indices : C’est lorsque E/se fonction mal sur le plan
socialL’absentéisme : il recouvre des types très divers come la
maladie, accident de travail, absence autorise ou non autorise.
L’absentéisme peut être de court et longe durée. On peut aussi
distingue l’absentéisme physique et mental.La rotation du
personnel (turn-over) ou (départs des salaries) : correspond au
nombre de départ du personnel vers l’extérieur.Accident de
travail : le nombre des accidents par année, degré de gravité des
accidentsLes conflits collectifs : le nombre d’heure ou de journée
de travail perdu lors des grevés.Les sources d’information sur la
situation sociale :Le bilan social : permet de contrôler les
réalisations effectue au niveau social, et en repartis en 7 rubrique
: emploi, rémunération t charge accessoire, condition d’hygiène,
et de sécurité, condition de travail, formation, …Le tableau de
bord : c’est pour mesurer les degrés de réalisation des objectifs et
de la répartition d’effectif par âge ou par ancienneté, répartition
homme/femme…Les conflits sociaux et les négociations :Les
causes et les formes de conflits sociauxLes occasions de conflits :
En raison de divergence d’intérêt de valeur de point de vus
entre les personnel et E/se elle-même L’exécution de travail et
aux relations hiérarchiques Le salaire Réduction
d’emploi.Conflits individuelles et conflits collectifs : Les conflits