Vous êtes sur la page 1sur 31

ESTINATION FORMATION

Un aller simple vers le savoir-faire

Microsoft

ACCESS
LES TABLES ET LES RELATIONS
AVANT PROPOS

Ce support de cours est un outil personnel, il ne constitue pas un guide de


référence.
C'est un outil pédagogique élaboré dans un souci de concision : il décrit les
actions essentielles à connaître pour appréhender le sujet de la formation.

Après réalisation d'un exercice :


• Notez votre démarche, vous aurez ainsi une trace des remarques
formulées "à chaud".
• Renforcez vos connaissances en demandant des précisions au
formateur.

Charte graphique :

Certaines images sont utilisées comme repère de lecture, notamment :

Remarque importante

Contient des exemples

® Microsoft ACCESS est une marque déposée.


© DESTINATION FORMATION
Tout droits réservés. Toute reproduction de ce support, même partielle, du contenu par quelque procédé que ce
soit est interdite sans autorisation.
SOMMAIRE
ACCESS : Tables et relations

I. INTRODUCTION_________________________________ 1
A. LANCER ACCESS _________________________________________2
B. LA FENETRE BASE DE DONNEES ______________________________3
C. ANALYSE PREALABLE AVANT CREATION DES TABLES ________________3
II. CREATION ET STRUCTURATION D’UNE TABLE _______ 5
A. DEFINITION D’UNE TABLE ___________________________________6
B. COMMENT CREER UNE TABLE ________________________________6
C. STRUCTURE DES TABLES ___________________________________7
1. Le choix du type de données ___________________________________________________________ 7
2. Configurer les propriétés des champs____________________________________________________ 8
3. Création de la clé primaire ___________________________________________________________ 10
D. MISE EN FORME DES TABLES _______________________________11
1. Modifier la largeur des colonnes : _____________________________________________________ 11
2. Masquer / Afficher une colonne : ______________________________________________________ 11
3. Figer colonnes_____________________________________________________________________ 12

III. LES ENREGISTREMENTS ________________________ 13


A. LA SAISIE _____________________________________________14
B. LA SUPPRESSION________________________________________15
C. LA RECHERCHE _________________________________________15
1. Rechercher une donnée approximative :_________________________________________________ 16
2. Rechercher et remplacer des données : _________________________________________________ 16
D. LE TRI _______________________________________________17
IV. LES FILTRES __________________________________ 18
A. LES FILTRES SIMPLES ____________________________________19
1. Filtrer par sélection ________________________________________________________________ 19
2. Filtrer par formulaire _______________________________________________________________ 20
B. LES FILTRES COMPLEXES __________________________________21
V. LIAISON ENTRE LES TABLES _____________________ 23
A. LES MOYENS DE RELIER DEUX TABLES _________________________24
1. L’assistant liste de choix _____________________________________________________________ 24
2. La fenêtre des relations______________________________________________________________ 26
B. LA QUESTION DE L’INTEGRITE REFERENTIELLE ___________________27
ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

I. Introduction

Partie 1 : Introduction 1
ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

A.
A. LANCER ACCESS

Access est un logiciel fonctionnant sous l’environnement Windows. Pour débuter une
session de travail sur Access, faites un clic sur l’icône :

Après chargement du logiciel, une fenêtre apparaît, vous pouvez alors ouvrir une base
de données existante ou créer une nouvelle base :

Barre de titre Barre d’outils « Base de données »

Barre de menus

Barre d’icônes

Barre d’état

Partie 1 : Introduction 2
ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

B. LA FENETRE BASE DE DONNEES

A l’ouverture, le logiciel présente une boîte de dialogue. Il s’agit de la fenêtre base de


données, qui permet de naviguer dans le logiciel :

1 2
Choisissez l’onglet Vous pouvez ouvrir, créer ou
désiré pour voir la liste des modifier chaque objet en cliquant sur les
objets existants. boutons correspondants

2’ Vous pouvez aussi faire un


clic droit sur l’objet pour
afficher le menu contextuel.

C. ANALYSE PREALABLE AVANT CREATION DES TABLES

Avant toute élaboration d’une base de données, il est nécessaire de faire une analyse
préalable sur le sujet que l’on souhaite exploiter. Il faut :
ª Etablir l’objectif de la base et faire la liste des traitements qu'elle subira et devra assurer
dans le système futur (interroger les utilisateurs).
ª Schématiser les flux (documents) et le système d'informations existants.
ª Etablir la liste des questions auxquelles la base devra répondre.
ª Faire l’esquisse des états (imprimés) que vous souhaitez que la base génère ou reproduise.
ª Elaborer les formulaires (écrans permettant de visualiser ou d’interroger la base).

Dans le cas d'une société d'import-export, spécialisée dans la


vente de produits alimentaires en provenance du monde entier:,
les questions pourraient être les suivantes :
• combien d'unités de produits en promotion avons nous vendues le
mois dernier ?
• Dans quelle région se trouvent nos meilleurs clients ?
• Quel est le fournisseur du produit le plus vendu ?

Partie 1 : Introduction 3
ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

Règles d’analyse :

Toutes les informations essentielles sont stockées dans des champs (catégories
d'information) et regroupées dans des tables (même sujet).

Il faut éviter la redondance d’informations, par exemple, ne pas faire saisir plusieurs
fois, par l’utilisateur, le nom du client ou d’un fournisseur, si ce client passe plusieurs
commandes, sinon on augmente le risque d’erreur de saisie, et cela entraîne une perte de
temps. De plus, si le client déménage et par conséquent, change d’adresse, on sera obligé dans
ce cas, de modifier son adresse plusieurs fois.

Il ne faut pas non plus, rassembler dans une même table, des informations qui n’ont
pas la même fréquence de saisie ou de modifications.

Suggestions :
Chaque champ d'une table doit se rapporter directement au sujet de celle-ci.
Ne placez pas de données dérivées ou calculées dans les champs.
N'oubliez rien ! …(on peut facilement ajouter des champs mais difficilement les
modifier quand ceux-ci comportent déjà des données).
Stockez les infos en les regroupant par petites catégories logiques.

Cette partie analyse est indispensable pour entrer dans le logiciel de façon optimale. Elle fait
l’objet d’un cours plus développé et d’un support de cours : initiation à l’analyse et à la
conception de base de données.

Partie 1 : Introduction 4
ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

II. Création et structuration d’une table

Partie 2 : Création et structuration d’une table 5


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

A. DEFINITION D’UNE TABLE

Une table contient des données relatives à une certaine catégorie d’informations (les
employés, les factures...). Un enregistrement contient les données d’un élément de la catégorie
(un employé, une facture...). Les enregistrements sont composés de champs (nom,
téléphone...). Une table est affichée sous la forme d’une feuille de données (tableau) dont les
lignes sont les enregistrements et les colonnes sont les champs.

La table, comme tous les objets d’access, comporte deux modes :


ª Le mode création, qui permet de créer ou de retoucher la structure de la table (ce qui est
étudié dans le prochain chapitre).
ª Le mode feuille de données, qui permet d’afficher les enregistrements (voir chapitre
suivant).
Pour basculer d’un mode à l’autre, il suffit de cliquer sur l’icône suivant :

Cet icône devient alors :

B. COMMENT CREER UNE TABLE

Une table est un ensemble de données structurées. Chaque champ de la table


caractérise un renseignement spécifique. L’ensemble des champs renseignés constitue un
enregistrement.

1. Activez la fenêtre « Base de Données ».

2. Cliquez sur l’onglet « Tables ».

3. Cliquez sur

4. Choisissez « Mode création » dans la fenêtre « Nouvelle table ».

5. Renseignez alors la fenêtre de création de la table (structure).

Partie 2 : Création et structuration d’une table 6


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

C. STRUCTURE DES TABLES

1. Le choix du type de données

Nom du champ Description (255 caractères).


(1 à 64 caractères). Nota : la description est facultative, elle apparaît en bas à gauche de
l’écran lors de la saisie dans une table ou un formulaire.

Chaque ligne correspond à un champ


de la table.
255 champs maximum

Type de
Utilisation
données
• Texte Caractères alphanumériques (lettres et/ou chiffres) : la longueur d’un
champ texte est limitée à 255 caractères
• Mémo Caractères alphanumériques : longueur maxi 65535 caractères
• Numérique Nombres avec ou sans décimales
• Date/Heure Dates ou heures
• Monétaire Valeurs présentées au format monétaire (exemple : 2345,20€)
• NuméroAuto Valeur numérique incrémentée automatiquement lors de la saisie d’un
nouvel enregistrement (utilisé pour une clé ou identifiant de table)
• Oui/Non Seules 2 valeurs possibles (ex : remboursement oui ou non) = Booléen
• Objet OLE Utilisé pour insérer dans une table des objets issus d’autres
applications Windows (images)
• Lien hypertexte Adresse de lien hypertexte basé sur le principe de la navigation Internet
• Liste de choix Lance un assistant qui permet de créer un champ alimenté par une liste

Partie 2 : Création et structuration d’une table 7


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

Faites un clic sur la flèche pour choisir


le type de données.

2. Configurer les propriétés des champs

A chaque champ que l’on crée, on associe un "type de données" ; dès que ce type de
données est choisi, la fenêtre de Propriétés de champ apparaît (rectangle violet sur la schéma
ci-dessus).

Taille du champ : C’est le nombre maximum de caractères autorisés (la place réellement
occupée correspond au nombre de caractères saisis).

Format : Les formats sont différents suivant le type Texte, Numérique ou Dates. Ils
permettent de modifier l'affichage d'un champ dans une table ou un formulaire.

♦ Exemple pour un numérique : 1000,50 s’affiche comme suit en fonction du format :

• Nombre général ---------------------- 1000,5 • Monétaire -------------------------- 1000,50 F


• Entier -------------------------------------- 1001 • Pourcentage ---------------------- 100 050%
• Entier long --------------------------- 1000,50 • Scientifique------------------------ 1,00E+0,3

♦ Exemple pour une date ou heure : 15/11/1999 à 15 h 35 s’affiche comme suit …

• Date général --------------------------------------------- 15.11.1999 15:35:12


• Date complet---------------------------------------- lundi 15 novembre 1999
• Date réduit-------------------------------------------------------------- 15-nov-99
• Date abrégé --------------------------------------------------------------15.11.99
• Heure complet -----------------------------------------------------------15:35:12
• Heure réduit ------------------------------------------------------------03 :35 PM
• Heure abrégé ---------------------------------------------------------------- 15:35

Partie 2 : Création et structuration d’une table 8


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

Le contrôles de saisie : En plus du masque de saisie proposée à l'utilisateur, qui empêche


l'entrée de n'importe quel caractère, vous pourrez utiliser les propriétés :
• VALEUR PAR DEFAUT : pour une date par exemple, afin d'éviter que l'utilisateur soit obligé de
taper la date du jour Æ Valeur par défaut =date()

• VALIDE SI : impose des règles de validation lors de la saisie.


(si plusieurs règles doivent être vérifiées, reliez les à l'aide des opérateurs ET ou OU).
Utilisez MESSAGE SI ERREUR pour guider l'utilisateur en cas d'erreur.
Exemples :
<>0 La valeur doit être différente de 0
<=10000 La valeur doit être inférieure ou égale à zéro
Entre 3 et 10 La valeur peut être comprise entre 3 et 10 (bornes comprises)
>=date() La date saisie doit être supérieure ou égale à la date système
Comme "AA??" La valeur doit comporter 4 caractères et commencer par les lettres AA.

• NULL INTERDIT : oblige la saisie d'au moins un caractère si la propriété a la valeur OUI.

Comparaison d'un champ par rapport à la valeur d'un autre champ

Dans un déplacement, il y a une date de début et une date de retour. On souhaite


vérifier, lors d'une saisie, que la date de retour est bien postérieure ou égale à la date de
début.
Dans ce cas ; il faudra imposer cette règle au niveau des propriétés générales de la
table, et non pas au niveau des propriétés d'un champ.

1. Placez vous dans la fenêtre "Création" (modification) de la table.


2. Faites Affichage Propriétés

3. Renseignez la propriété "Valide si"


(Rappel : les noms de champs doivent être entre crochets)

Partie 2 : Création et structuration d’une table 9


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

3. Création de la clé primaire

Chaque table doit comporter un champ appelé identifiant ou clé primaire, qui permet
de retrouver à coup sûr, un et un seul enregistrement, (quelquefois, l’identifiant est composé
de l’association de plusieurs champs).

1. Ouvrez la table en mode modification.

S'il est présent utilisez le bouton de barre d'outils

2. Sélectionnez la ligne du champ qui est identifiant en cliquant dans la première

colonne du champ

(quelquefois, plusieurs champs associés constituent la clé, dans ce cas, vous

sélectionnez plusieurs lignes)

3. Cliquez sur ou par les menus Edition Clé primaire

Une clé apparaît alors en regard du ou des champs constituant l'identifiant de la

table.

Vous obtenez :

Partie 2 : Création et structuration d’une table 10


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

D. MISE EN FORME DES TABLES

1. Modifier la largeur des colonnes :

1. Sélectionnez la ou les colonnes en cliquant sur l'en-tête de colonne.

2. Approchez votre souris sur le bord droit de l'en-tête de colonne

(le pointeur souris apparaît sous forme d'une flèche à 2 têtes)

3. Effectuez un clic glissé.

Pour adapter automatiquement la largeur d'une colonne à son contenu le plus grand,
faites un double clic au lieu d'un clic glissé, lors du pointage de la colonne sur le
bord droit de l'en-tête :

2. Masquer / Afficher une colonne :

ƒ Masquer :

1. Sélectionnez la ou les colonnes (adjacentes) en cliquant

sur l'en-tête de colonne.

2. Faites Format Masquer les colonnes

ƒ Afficher :

1. Sélectionnez la ou les colonnes (adjacentes) en cliquant

sur l'en-tête de colonne.

2. Faites Format Afficher les colonnes

3. Cochez les colonnes que vous désirez afficher à nouveau.

L'absence de "coche"
indique que la colonne est
masquée.

Partie 2 : Création et structuration d’une table 11


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

3. Figer colonnes

Les colonnes figées permettent de faciliter le remplissage de la feuille de données. De


plus, si vous lancez une impression de la feuille de données, les colonnes figées seront
répétées sur chaque page imprimée.

♦ Pour figer :

1. Sélectionner la ou les colonnes à figer.

2. Faites Format Figer les colonnes

♦ Pour que les colonnes figées redeviennent des colonnes normales :

3. Faites Format Libérer toutes les colonnes

Partie 2 : Création et structuration d’une table 12


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

III. Les enregistrements

Partie 3 : Les enregistrements 13


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

A . L A SA I SI E

1. Activez la fenêtre « Base de Données ».

2. Activez l'onglet "Tables"

3. Faites un double clic sur le nom de la table dans laquelle vous voulez ajouter un

enregistrement. (Vous accédez alors à la feuille de saisie).

4. Cliquez ensuite sur

ou Faites Enregistrements Saisie de Données

5. Après saisie de tous les champs de l'enregistrement, passez à la ligne suivante pour le

valider (il n'est pas nécessaire de sauvegarder cet enregistrement, sa sauvegarde est

automatique au moment de sa validation).

6. En fin de saisie, Faites :

Enregistrements Afficher tous les enregistrements

Atteindre le dernier enregistrement

Atteindre l'enregistrement. suivant


Atteindre le premier Atteindre l'enregistrement précédent
enregistrement

Lors d'une saisie d'un champ, pour recopier la saisie précédente, faites :

Ctrl + '(apostrophe)

Partie 3 : Les enregistrements 14


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

B. LA SUPPRESSION

1. Placez vous dans la feuille de Données de la table

2. Sélectionnez la ou les lignes à supprimer (première colonne à gauche).

3. Faites Edition Supprimer l'enregistrement

4. Confirmez la suppression dans la fenêtre qui apparaît.

Pour annuler un enregistrement ou un champ que Access refuse, par


exemple, à cause des règles de validation de la table, il suffit d'appuyer sur

Echap

C. LA RECHERCHE

1. Placez vous dans la feuille de Données de la table

2. Faites Edition Rechercher

ou cliquez sur.

3. Précisez le texte que vous recherchez

(la recherche ne tient pas compte des minuscules et des majuscules,

mais elle tient compte des caractères accentués).

4. Activez les options nécessaires (voir schéma ci-après)

5. Cliquez sur "Suivant"

Activez cette option pour que Access recherche le texte exact, en respectant les
majuscules et les minuscules.

Cochez si vous voulez que Access recherche les


données telles qu'elles ont été saisies.
Précisez ici si le texte cherché doit être la
valeur d'un champ entier ou une partie de Enlevez la coche devant "Champ en cours"
champ. pour que la recherche s'effectue dans toutes les
colonnes

Partie 3 : Les enregistrements 15


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

1. Rechercher une donnée approximative :

Dans le texte recherché, insérez des caractères génériques tels que *, ? ou # selon le
principe suivant ;
• * remplace une chaîne de caractère de longueur variable.
• ? est utilisé pour remplacer un seul caractère.
• # est utilisé pour remplacer un chiffre unique.
• Les crochets [ ] sont utilisés pour rechercher des caractères parmi plusieurs.
• ! est utilisé pour exclure certains caractères.

*ris permet de retrouver les textes finissant par "ris"


ris* permet de retrouver les textes commençant par "ris"
*ris* permet de retrouver les textes contenant "ris"
??ris permet de retrouver les textes de 5 caractères finissant par "ris"
ris?? permet de retrouver les textes de 5 caractères commençant par "ris"
DUPON[TD] permet de retrouver les textes de 6 caractères commençant par DUPON
et finissant par D ou T
DUPON[!DT] permet de retrouver les textes de 6 caractères commençant par DUPON
et ne finissant ni par D, ni par T
235# Permet de retrouver les nombres de 4 chiffres commençant par 235.
## rue permet de retrouver les textes de 6 caractères commençant par 2 chiffres quelconques, suivi
d'un espace et de "rue"

2. Rechercher et remplacer des données :

1. Placez vous dans la feuille de Données de la table

2. Faites Edition Remplacer

3. Précisez le texte que vous recherchez et le texte

par lequel vous voulez qu'il soit remplacé.

4. Activez les options nécessaires (identiques à la recherche)

5. Cliquez sur "Suivant" pour atteindre les enregistrements un à un.

6. Cliquez sur "Remplacer" pour effectuer un seul remplacement

(cliquez sur "Remplacer tout" pour que Access fasse tous les remplacements d'un seul

coup, sans vous demander de confirmation).

Partie 3 : Les enregistrements 16


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

D. LE TRI

1. Placez vous dans la feuille de Données de la table

2. Cliquez dans la colonne sur laquelle vous voulez que s'effectue le tri

3. Cliquez sur pour effectuer un tri croissant.

(bien entendu, les enregistrements sont triés en globalité, ce ne sont pas uniquement

les valeurs de la colonne qui sont triées)

Cliquez sur pour effectuer un tri décroissant

Pour trier sur plusieurs colonnes, le tri s'effectue de la gauche vers la droite, aussi, si
vous sélectionnez par exemple dans l'ordre, les colonnes "NOM" et "PRENOM", le tri
s'effectuera d'abord sur le NOM, puis sur le "PRENOM", le résultat ne sera visible que s'il y a
des homonymes !

Si vous souhaitez effectuer un tri sur plusieurs champs alors que les
colonnes ne sont pas dans le bon ordre, par exemple, d'abord sur le
PRENOM, puis sur le NOM, il faudra déplacer les colonnes et les mettre
dans le bon ordre (de gauche à droite), avant de demander le tri.
Nota : le déplacement d'une colonne s'effectue à l'aide d'un clic glissé sur
l'en-tête de la colonne à déplacer.

Partie 3 : Les enregistrements 17


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

IV. Les filtres

Partie 4 : Les filtres 18


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

A. LES FILTRES SIMPLES

Les filtres permettent de limiter, de façon temporaire les enregistrements affichés dans
la feuille de données (ou dans le formulaire).

1. Filtrer par sélection

Avec un seul critère, sélectionner du texte dans une colonne. Le filtre permet de ne
visualiser que les enregistrements qui contiennent ce texte.

Pour filtrer, sélectionnez un texte et cliquez sur

Au départ, la sélection est : "AI" Après application du filtre par sélection, on ne visualise
Dans la colonne "Nom" que les enregistrements dont le champ "Nom" contient
la valeur AI

Pour exclure tous les enregistrements qui contiennent la valeur


sélectionnée, utilisez les menus Enregistrements Filtre

Filtrer hors sélection

Partie 4 : Les filtres 19


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

2. Filtrer par formulaire

Ce filtre permet de sélectionner des enregistrements à l'aide d'une liste déroulante des
valeurs, associée à chaque colonne, donc d’utiliser plusieurs critères :

1. Placez vous dans la feuille de Données de la table

2. Faites Enregistrements Filtre Filtrer par formulaire

Ou cliquez sur

3. Précisez les différents critères, en les tapant, ou en choisissant une valeur dans

chaque liste de valeurs associée à chaque champ.

4. Cliquez ensuite sur pour appliquer le filtre.

(Remarque : cliquez à nouveau sur ce bouton pour afficher tous les enregistrements).

Indiquez votre critère dans une


ou plusieurs colonnes Comme son nom l'indique, un
filtre par formulaire peut être
utilisé en mode feuille de
données mais aussi en mode
formulaire, (sur un formulaire

Þ
ouvert).

Partie 4 : Les filtres 20


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

B. LES FILTRES COMPLEXES

Les filtres que nous avons vu précédemment ne permettent pas de répondre à tous les
critères, par exemple, ils ne permettent pas de trier les enregistrements sur le NOM dans
l'ordre croissant et sur les DATES DE NAISSANCE dans l'ordre décroissant (dans un seul
tri).
Le filtre tri avancé va vous permettre de poser des critères très élaborés.

Affichage des enregistrements dont le "nom" est MEGARD, triés par


ordre croissant sur le "nom", puis en ordre décroissant sur la "date de
naissance".

1. Placez vous dans la feuille de Données de la table

2. Faites Enregistrements Filtre Filtre / tri avancé

3. Vous obtenez une grille d'interrogation.

4. Faites glisser dans les colonnes de la grille, les champs sur lesquels vous devez poser

des critères.

5. Indiquez l'ordre des tris s'il y a lieu.

6. Précisez les différents critères dans la ligne "Critères"

NOTA : chaque ligne est un critère différent.

7. Cliquez sur pour appliquer le filtre.

1 Faites glisser les champs sur


lesquels vous voulez posez des
critères.

2 Indiquez le type de tri


Rappel : le tri se fait de
gauche à droite dans l'ordre des
colonnes
ET
3 Indiquez vos critères
OU

Partie 4 : Les filtres 21


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

™ Exemples de critères multiples et complexes :


On souhaite visualiser les déplacements inférieurs à 200 Km, qui se sont terminés
après la date du jour, triés du plus récent au plus ancien :

On souhaite visualiser les déplacements dont la destination était GRENOBLE ou


TOULOUSE, qui ont commencé entre le 1er janvier 1995 et le 18 janvier 1995; triés du plus
ancien au plus récent.

Pour revenir à la feuille de données sans appliquer le filtre avancé, en cours


de création, cliquez sur dans la fenêtre du filtre.

Pour effacer la grille d'interrogation dans la fenêtre du filtre,


cliquez sur

Partie 4 : Les filtres 22


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

V. Liaison entre les tables

Partie 5 : Liaison entre les tables 23


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

A. LES MOYENS DE RELIER DEUX TABLES

Une fois que les tables sont construites, il reste à les relier entre elles suivant le modèle
relationnel, créé préalablement. Pour relier les tables deux possibilités s’offrent à vous.

1. L’assistant liste de choix

Il est possible de relier deux tables en passant par l’assistant liste de choix. Cet
assistant permet de créer une liste déroulante, qui évite d’utiliser les clés primaires. Pour
accéder à cet assistant, ouvrez la table à relier en mode création.

-1- Se placer sur le champ


qui permet de faire le lien

-2- Choisir l’assistant dans le type de données

Dans l’exemple ci-dessus, la table TRANSPORTEUR va être reliée à la table


REGION. L’assistant ouvre la fenêtre suivante :

Partie 5 : Liaison entre les tables 24


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

Il suffit de choisir la table


avec laquelle il faut se lier

L’utilisateur choisit ensuite le champ qu’il veut faire apparaître dans sa liste
déroulante. Ici, il s’agit du nom de la région. Le numéro de région, qui sert de clé primaire à la
table REGION sert à faire le lien, sans que cela soit visible.

En cliquant sur cette flèche, le champ


bascule de disponible à sélectionné

Le contenu de la liste déroulante apparaît.


Le champ clé est caché.

Cliquer sur suivant, donner un nom à la liste…ça y est, le lien est fait !!!

Partie 5 : Liaison entre les tables 25


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

2. La fenêtre des relations

Il est possible de relier des tables de façon plus directe. Cependant, cette deuxième
méthode ne crée pas de liste déroulante, qui possède l’avantage d’être plus facilement
utilisable.

Pour créer les liens, aller dans le menu OUTILS et choisir RELATION. Le logiciel
vous demande d’ajouter les tables. Ajouter celles de votre choix. Ensuite, la table des relations
s’ouvre.

Glisser ce champs sur le champs NumRegion de la table REGION

Pour relier deux tables, il faut prendre l’un des deux champs à relier et le glisser sur
l’autre.
Dès lors, le lien est créé…

Pour établir une liaison, les deux champs reliés doivent être du même type.
Si le premier est en type texte, l’autre ne peut pas être en numérique, et
vice-versa.

Partie 5 : Liaison entre les tables 26


ESTINATION FORMATION ACCESS : Les tables
Un aller simple vers le savoir-faire

B. LA QUESTION DE L’INTEGRITE REFERENTIELLE

Lorsque deux champs sont reliés avec la deuxième méthode, la fenêtre suivante
apparaît :

Cette fenêtre apparaît aussi en faisant un clic droit sur la relation et en choisissant
« Modifier une relation ». Cette méthode est utilisée lorsque deux tables sont déjà reliées avec
l’assistant liste de choix.

Pour que le logiciel prenne en compte les cardinalités, il faut appliquer l’intégrité
référentielle. Ce terme veut dire qu’une sécurité est appliquée lors de la saisie de données.
L’intégrité référentielle évite la redondance des informations.
Elle oblige aussi à saisir les informations dans un ordre logique.

Ainsi, dans l’exemple ci-dessus, il n’est pas possible d’affecter un transporteur à une
région qui n’existe pas.

Partie 5 : Liaison entre les tables 27


VOS REMARQUES

Après utilisation de votre support, vous avez peut être des remarques
ou des suggestions à formuler.

Nous vous remercions de bien vouloir nous en faire part en nous


adressant ce coupon réponse, par courrier, à l’adresse suivante :

DESTINATION FORMATION
2, rue des Meuilles
38370 LES ROCHES DE CONDRIEU
rd.formation@wanadoo.fr

Vos propositions et critiques permettront d'améliorer ce support de


cours.

Merci d'avance.

VOTRE SOCIETE :................................................................................

Votre nom :................................... Prénom : .......................................

Intitulé Formation :..............................................................................

Date de la formation : ..........................................................................

Vos remarques et suggestions :