Vous êtes sur la page 1sur 46

INTERACTIONS DES RAYONNEMENTS

AVEC LA MATIERE

Pr. Agrégé Boucar NDONG


BIOPHYSIQUE, MEDECINE NUCLEAIRE
FMPO –UCAD
Remerciements aux Professeurs Sylvie Seck Gassama de
l’UCAD, Maria Santiago RIBEIRO et Denis GUILLOTEAU
de l’Université de Tours, pour leurs diapositives que nous avons
empruntées lors de la confection de ce cours
OBJECTIFS

1-Définir l’interaction rayonnement-matière

2- Décrire les phénomènes suivants:


oCollision
oFreinage
oEffet Cerencov

3- Décrire les phénomènes d’interactions des REM avec la


matière
4-Citer 2 applications
2
PLAN
I- GENERALITE

II- INTERACTIONS DES RAYONNEMENTS PARTICULAIRES AVEC LA


MATIERE

III- INTERACTIONS DES RAYONNEMENTS ELECTROMAGNETIQUES


AVEC LA MATIERE

IV- CONCLUSION

3
GENERALITES

4
Définition

Phénomène qui se produit lorsqu’un rayonnement


électromagnétique ou particulaire traverse un milieu

« Dépôt » d’énergie sur la matière traversée


Rappels
Rappels

Rayonnement: processus d’émission ou de transmission


d’énergie sous la forme d’ondes e.m. ou de particules.
Rayonnement ionisant: rayonnement susceptible
d’arracher des électrons à la matière
L’ énergie transportée par le rayonnement doit être
supérieure à l’énergie de liaison minimale ( ou énergie de
première intention) des électrons du milieu
Rappels

Rayonnements directement ionisants ( particules chargées)


o lourdes ( alpha )
o légères ( électron, positon )
Rayonnements le plus souvent indirectement ionisants ( neutrons,
REM )
Dans ce cas précis leur énergie est transférée à des atomes du
milieu qui passeront alors à un état excité et le retour à un état
fondamental s’accompagne d’une ionisation du milieu
Rappels
INTERACTIONS DES RAYONNEMENTS
PARTICULAIRES AVEC LA MATIERE

10
Interaction des électrons avec la matière
oTrajectoire: l’ensemble des positions occupées par la particules
incidente depuis son entrée dans la matière jusqu’à son arrêt

oParcours: longueur réelle de la trajectoire de l’électron

NB: dans l’air ces électrons ont un parcours de quelques mètres

Portée : profondeur maximale atteinte par un faisceau d’électrons

11
Interaction des électrons avec la matière
oTLE ( transfert linéique d’énergie )

Energie moyenne transférée par les électrons à la


matière cible, par unité de longueur de la trajectoire
parcourue

En l’absence d’effet Cerenkov en particulier pour des


particules de vitesse faible on a:

12
 Interaction des électrons avec la matière
o TLE = K n Z ( Ke V/ cm )
•K: constante
• z: charge de la particule incidente
• v: vitesse de la particule incidente
• n : nombre d’atomes de la cible par unité de volume
• Z: numéro atomique de la cible

NB: plus les électrons sont ralentis, plus l’énergie cédée à


la matière est grande, plus leur aptitude à léser les cellules
devient grande

13
Interaction des électrons avec la matière
o Densité linéique d’ionisation ( paires d’ions /cm )
Nombre de paires d’ions créées par la particule incidente
par unité de longueur de trajectoire

Exemple :
Pour des énergies cinétiques ( électrons et positons )
supérieures à 1 Mev
DLI: 8 paires d’ions/ μm

14
Interaction des électrons incidents avec les
électrons de la cible
Interaction électron-électron ( « collision » ) :

L’électron incident transfère une partie de son énergie cinétique à

l’électron de l’atome cible

oIonisation: Energie transférée > Energie de liaison

oExcitation: Energie transférée ( différence entre l’énergie de

liaison de deux couches électroniques concernées)

o Transfert thermique

15
Interaction des électrons incidents avec les
électrons de la cible
Cas de l’ionisation

16
Interaction des électrons incidents avec les
électrons de la cible
Cas de l’excitation

17
Interaction des électrons incidents avec le noyau de la cible

18
o Applications médicales: Mode de production des RX

Tube de coolidge
19
o Applications médicales: thérapie

•Radiothérapie externe : traitement des tumeurs


superficielles

•Radiothérapie métabolique : endocrinologie ( thyroïde,


iode 131)

20
Interaction des positons avec la matière
Réaction d’annihilation

21
Interaction des positons avec la matière
Réaction d’annihilation

22
Application médicale: TEP-TDM

23
Application médicale: TEP-IRM

24
Interaction des particules chargées lourdes avec la matière
Cas des rayonnements alpha
o Ionisation
oExcitation
•Trajectoire très courte et quasi rectiligne
•Parcours proche de la portée
Exemples de parcours
Air : quelques cm
Tissu mou : quelques dizaines de μm

25
Interaction des particules chargées lourdes avec la matière
Cas des rayonnements alpha

•Profondeur de pénétration décrite par une courbe de


variation de la dose absorbée en fonction de la distance
parcourue par le faisceau dans la matière

NB: dose absorbée maximale en fin de parcours ( pic de


Bragg )

26
Interaction des particules chargées lourdes avec la matière
Cas des rayonnements alpha

27
Interaction des particules neutroniques avec la matière

o Neutron interagit de 3 manières différentes avec le noyau:

Diffusion inélastique

•Energie des neutrons > 0,5 Mev.

•Prépondérante à partir de 1Mev

•Neutron pénètre le noyau et en ressort avec une énergie


inférieure noyau excité

28
Interaction des particules neutroniques avec la matière

o Neutron interagit de 3 manières différentes avec le noyau:

Diffusion élastique

•Dominée par neutrons intermédiaires

•Neutron transmet une partie de son énergie au noyau cible

•Ce noyau devient devient ionisant

•Perte d’énergie maximale dans le cas de l’hydrogène qui ralentit le neutro

29
Interaction des particules neutroniques avec la matière
o Neutron interagit de 3 manières différentes avec le noyau:

Capture neutronique

•Dominée par l’interaction des neutrons lents ou thermiques

•2 situations

 Capture radiative : noyau obtenu est un isotope excité

 Capture non radiative : pas de formation d’isotope du noyau cible mais


émission de particules alpha, béta ou réaction de fission

30
INTERACTIONS DES RAYONNEMENTS
ELECTROMAGNETIQUES AVEC LA MATIERE

31
Interactions REM-Electrons

Effet photoélectrique

•Probabilité d’interaction par effet photoélectrique

•Effet photoélectrique est prédominant pour les


éléments lourds et les rayonnements faiblement
énergétiques 32
Interactions REM-Electrons

Effet Compton

o Transfert partiel d’énergie

33
Interactions REM-Electrons
Effet Compton

34
Interactions REM-Electrons

Diffusion de Rayleigh Thomson

oDiffusion à faible angle

oPhotons incidents faiblement énergétiques

oAbsence d’échange d’énergie avec le milieu

35
Interactions REM-Noyau

Création de paires ( matérialisation)

o Photons d’énergie supérieure à 1,02 MeV

oEffet prédominant pour les grandes énergies

36
Interactions REM -Noyau

Réaction photo-nucléaire

o Photons d’énergie supérieure à 8 MeV

oNucléon éjecté du noyau

oRéaction (ϒ, n) ou (ϒ, p)

37
AU TOTAL

38
AU TOTAL

39
Loi d’atténuation des rayonnements électromagnétiques

40
Loi d’atténuation des rayonnements électromagnétiques

41
Loi d’atténuation des rayonnements électromagnétiques

42
Loi d’atténuation des rayonnements électromagnétiques

43
Application médicale de l’interaction des REM avec la matière

44
CONCLUSION

L’ interaction des rayonnements avec la matière joue un

rôle important dans le diagnostic en imagerie médicale et

en thérapie notamment dans le cas de la radiothérapie

externe, de la curiethérapie, la radiothérapie métabolique.

45
MERCI DE VOTRE ATTENTION

46