Vous êtes sur la page 1sur 306

CNAM

Technologie des hauts débits, Partie I

ELE 207, (draft version)


D. ROVIRAS
daniel.roviras@cnam.fr
daniel.roviras@idf.pleiad.fr

Tel : 01 40 27 25 67
CNAM, Paris centre, Accès 11, Bureau 11B2.37

2015-2016 (version 20)


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 1
Sommaire :

1. Rappels de communications numériques bande de base et sur fréquence


porteuse

2. Canaux radio-mobiles, performance, diversité

3. Techniques multi-porteuses (OFDM)

4. Techniques multi-antennes (MIMO)

5. Codage canal avancé

6. Modulation and coding schemes

7. Exemple de couche physique d’un système radio-mobile

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 2


Sommaire détaillé
Séance Sujet Durée Ens. Type
1 Rappels de com. num. en bande de base et sur fréquence porteuse 2h00 DR C
2 Rappels de com. Num. en bande de base et sur fréquence porteuse 2h00 DR C
3 Rappels de com. Num. en bande de base et sur fréquence porteuse 2h00 DR C
4 Rappels de com. Num. en bande de base et sur fréquence porteuse 2h00 DR C
5 Rappels de com. Num. en bande de base et sur fréquence porteuse 2h00 DR TD n°1
6 Rappels de com. Num. en bande de base et sur fréquence porteuse 2h00 DR TD n°2
7 Rappels de com. Num. en bande de base et sur fréquence porteuse 2h00 DR TD/TP
TP : Chaine de transmission AWGN bande de base et avec modulation
8 Canaux radio-mobiles 2h00 DR C
9 Canaux radio-mobiles 2h00 DR C
10 Performance sur canaux sélectifs et notion de diversité 2h00 DR C
11 Canaux radio-mobiles, performance et notion de diversité 2h00 DR TD n°3
12 TP: Canaux radio-mobiles 2h00 DR TD/TP
13 TP: Performance sur canaux sélectifs et diversité 2h00 DR TD/TP
14 Technique des multi-porteuses 2h00 DLR C
15 Technique des multi-porteuses 2h00 DLR C
(DR: Daniel Roviras, DLR :Didier Le Ruyet)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 3
Sommaire détaillé
Séance Sujet Durée Ens. Type
16 TP : Multi-porteuses OFDM 2h00 DLR TD/TP
17 Techniques multi-antennes 2h00 DLR C/TD
18 Techniques multi-antennes 2h00 DLR C/TD
19 TP : Techniques multi-antennes, MIMO 2h00 DLR TD/TP
20 Rappels de codage canal 2h00 DLR C/TD
21 Codage canal avancé 2h00 DLR C/TD
22 Codage canal avancé 2h00 DLR C/TD
23 Modulation and coding schemes 2h00 DLR C/TD
24 Modulation and coding schemes 2h00 DLR C/TD
25 Exemple de couche physique utilisant les multi-porteuses 2h00 DLR C/TD
26 Conclusions 2h00 DLR C/TD

(DR: Daniel Roviras, DLR :Didier Le Ruyet)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 4


CHAPITRE I

Rappels de Communications
Numériques en bande de base
et sur fréquence porteuse

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 5


Rappels de Communications
numériques:
• Modulateur
• Récepteur numérique
• Diagramme de l’œil
• Calcul de TEB sans ISI
• Filtrage adapté
• ISI et critère de Nyquist
• Signaux bande étroite
• Chaîne passe-bas équivalente
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 6
Architecture générale d’une chaîne de transmission

Codeur Codeur
Source Modulateur
source Canal

Canal

Démodulateur
Utilisation Décodeur Décodeur
Récepteur
du signal source Canal
Numérique

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 7


MODULATEUR

Les signaux émis :


Conversion des bits en
symboles

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 8


Modulateur et symboles

Db Modulateur Ds
ou CANAL
Codeur de
Ligne

Symbole: Signal électrique de durée Ts


Avec M symboles un symbole code Log2(M) bits

Db=Ds.Log2(M)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 9
Modulateur et symboles en bande de base, M=2

Bits: 0 1 1 0 1
Ts
NRZ
2 niveaux

RZ

Biphase

???
v0(t) v1(t)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 10


Modulateur et symboles en bande de base, M=4
Bits: 01 00 01 10 11

NRZ Ts
4 niveaux

4 PPM

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 11


Modulateur et symboles sur fréquence porteuse

Symbole numéro i : Si(t)=Ai cos(2π fi t + φi)

Pour définir un symbole on peut jouer sur les paramètres


φi) ou sur une combinaison
amplitude (Ai) fréquence (fi) phase (φ
de ces paramètres.

Un symbole est représenté par un vecteur dans le diagramme de


Fresnel (cos/sin ou I/Q):

φi).cos(2π
Si(t) = Ai cos(φ π fi t) - Ai sin(φ
φi).sin(2π
π fi t)
Si(t) = π fi t) - Qi(t) . sin(2π
Ii(t). cos(2π π fi t)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 12


Modulateur et symboles sur fréquence porteuse

Q(t)
S1(t)
S2(t) S1(t)
S2(t)

I(t)
S3(t) S4(t)
S3(t) S4(t)

Diagramme de Diagramme de
Fresnel avec vecteurs constellation

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 13


Modulateur et symboles sur fréquence porteuse

2-ASK=OOK M- ASK
0 Ap 0 V 2V 3V

2-PSK=BPSK 4-PSK=QPSK 8-PSK


MDP-2 MDP-4 MDP-8

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 14


Modulateur et symboles sur fréquence porteuse

Répartir les symboles


sur le plan IQ et non
plus sur un cercle:
Augmentation de la
distance entre deux
symboles
16-PSK 16-QAM

16-QAM 32-QAM
MAQ-16 MAQ-32
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 15
Capacité du canal (Shannon 1948)

Canal Ps Récepteur
Bits Emetteur Démodulateur
émis Codage canal AWGN
Récepteur
Modulateur Bande B Pn Décodage canal

Ps = puissance du signal reçu


Pn = puissance du bruit reçu
SNR= Ps/Pn

C = B. log 2 (1 + SNR ) (bits/sec)


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 16
Capacité du canal (Shannon 1948)

C = B. log 2 (1 + SNR ) (bits/sec)


Canal passe-bas

-B 0 +B f
Canal passe-bande

+B 0 +B f

Exemple : SNRdB = 40dB, B = 3100Hz


C = 3100*log2(1+104) = 3100*Ln(1+104)/Ln(2) = 41 Kbps
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 17
RECEPTEUR
NUMERIQUE
• Architecture d’un récepteur
numérique
• Exemple de prises de décision

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 18


Architecture d'un récepteur numérique

REC
t t

Objectif: Ts
-» Prendre des décisions sur les symboles reçus
-» Prendre une décision tous les instants Ts
-» Faire le moins d'erreurs possible

Besoins:
-» Retrouver le rythme des symboles
-» Prendre des décisions tous les Ts

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 19


Architecture d'un récepteur numérique, bande de base

Codeur Bits Ds
modulateur Canal
canal Db
Règle
Tb de
codage Ts

Suite de
Décisions
Suite de
bits symboles
reçus bk reçus Sk

k.Ts

Reconstitution Horloge Symboles (Ts)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 20


Architecture d'un récepteur numérique, bande de base

Codeur Bits Ds
modulateur Canal
canal Db
Règle
TEB : Taux
Tb d’Erreur
de
TES : Taux
sur les Bits codage Ts d’Erreur sur les
BER : Bit Error Rate Symboles

Décisions
SER : Symbol
Suite de Suite de Error Rate
bits symboles
reçus bk reçus Sk

k.Ts
Opération simple
en général Reconstitution Horloge Symboles (Ts)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 21


Architecture d'un récepteur numérique, fréquence porteuse

Bits vers Transposition Ds


Codeur Bits Canal
canal Db symboles fréquence

Tb Ts
Règle de codage

Suite de
Décisions Transposition
Suite de
bits symboles fréquence
reçus bk reçus Sk
Ts
k.Ts
Reconstitution Horloge Symboles (Ts) et
correction des erreurs de phase
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 22
Exemple de récepteur numérique : 8-PSK
Modulateur 8-PSK (mise en forme rectangulaire de I(t) et Q(t)

I(t)
Conversion
Suite 8-PSK
de la suite
binaire
binaire πfot) +
(Db)
en signaux
cos(2π
- Canal
sin(2pfot)
I/Q

Q(t)
Règle
de
codage

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 23


Exemple de récepteur numérique : 8-PSK
4 VALEURS POUR I(t)
Règle

-cos(3.ππ/8)

+cos(3.ππ/8)

+cos(ππ/8)
de

-cos(ππ/8)
codage
011 001
+cos(ππ/8)

4 VALEURS POUR Q(t)


π/4
010 000
+cos(3.ππ/8)

110 100 -cos(3.ππ/8)

111 101 -cos(ππ/8)

CONSTELLATION POUR 8-PSK


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 24
Exemple de récepteur numérique : 8-PSK
SIGNAL D'ENTREE
0 0 1 1 1 0 1 1 1 0 0 1 0 1 0 0 0 1 1 1 0 0

I(t)

Q(t)
t

Codage I/Q pour 8-PSK


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 25
Exemple de récepteur numérique : 8-PSK

Q(t)
t

Qe(t)
t

INSTANTS DE DECISION
Ts

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 26


Exemple de récepteur numérique : 8-PSK

coordonnées (Ie,Qe) et les


points de la constellation
Test de la distance entre
le
DEMODULATEUR I/Q

le point reçu de
Suite de
symboles Règle Suite de
de bits reçus
8-PSK codage
Qe

récupération
horloge k.Ts
Symboles (Ts)

Récepteur 8-PSK
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 27
Notion de
diagramme de l’oeil

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 28


Transmissions Numériques Diagramme de l'œil, principe
Résultat de la réponse du canal
à un rectangle

2.Ts

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 29


Transmissions Numériques Diagramme de l'œil, principe

a
b

-a- Immunité au bruit

-b- Immunité à la gigue de phase dans la


récupération d'horloge des symboles
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 30
Transmissions Numériques Diagramme de l'œil

Bit émis
T

Réponse impulsionnelle t
du canal

NRZ de période T
Filtre passe-bas du 1er ordre
Prises
de
décision fc=1/T

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 31


Transmissions Numériques Diagramme de l'œil

Bit émis

Réponse impulsionnelle t
du canal

NRZ de période T
Filtre passe-bas du 1er ordre
Prises
de
décision fc=1/(2.T)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 32


Transmissions Numériques Diagramme de l'œil

Bit émis

Réponse impulsionnelle
du canal t

Prises NRZ de période T


de Filtre passe-bas du 1er ordre
décision

fc=1/(4.T)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 33


Transmissions Numériques Diagramme de l'œil
Bit émis

Réponse impulsionnelle t
du canal

NRZ de période T
Filtre passe-bas du 1er ordre
Prises
de
décision fc=1/(10.T)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 34


Calcul du TEB
en l’absence d’ISI

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 35


Récepteur optimal MAP

M symboles ei (t) rk (t)


C(f) Décisions
e1, e2,.... eM
n(t)
ei (t) peut être représenté par un vecteur de dimension N dans une
base de signaux {si } de dimension N
e i = a i 1 . s1 + a i 2 . s 2 + .... a iN . s N
rk = e i + n k kème observation reçue
 a i1   n1   a i1 + n1 
a   n  a + n 2  Exemple:
 i2   2   i2
rk =  .  +  .  =  . .  Modulation 16-QAM
 .   .   . .  M=16,
a  n  a + n N  N=2: les composantes I(t)
 iN   N   iN
et Q(t)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 36
Récepteur optimal MAP
Le récepteur optimal MAP (Maximum A Posteriori) doit
choisir, à chaque instant de prise de décision, le symbole émis ei
qui a la plus grande probabilité d'avoir été émis, connaissant le
signal reçu (l’observation).
rk = signal reçu à l' instant k.Ts
Objectif : trouver e i qui maximise p(ei /rk reçu)

P(ei émis).pr (rk /ei émis)


p(ei /rk reçu) =
p r (rk )
⇒ Il faut connaitre P(e i )
P(ei ) = Probabilité d' émission du symbole ei
⇒ Il faut connaitre p r (rk / e i émis)
p r (rk / ei émis) ⇒ Densité de probabilité du bruit

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 37


Récepteur optimal MAP
Le récepteur MAP cherche e i qui maximise
P(e i émis).p r (rk /e i émis)
p r (rk / ei émis) = p n (rk - ei / ei émis)
Dans le cas où le bruit et les
symbolessont indépendants : p r (rk / ei émis) = p n (rk - ei )

Exemple: n(t) bruit gaussien

pr(a/ei) pn(a)

b ei b-ei 0
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 38
Récepteur optimal MAP

Cas d’un bruit additif gaussien dont toutes les composantes


sont indépendantes, de moyenne nulle et de même variance σ2
1 1 i= N 2
2 ∑ i
p n (u) = .exp(- . u )
(
2.π .σ 2 N /2
) 2.σ i =1
1 1
p n (u) =
2
.exp(- .u )
(
2.π .σ 2 N /2
) 2.σ 2

Max [P(e i émis).p r (rk /e i émis) ] = Max [P(e i ).p n (rk - e i ) ] =


 1 1 2 
Max  P(e i ). .exp(- . rk - e i )  =
 (
2.π .σ 2 N /2
) 2.σ 2

  1 1 2 

Max  Ln  P(e i ). .exp(- . rk - e i )  
  (
2.π .σ 2
N / 2
) 2.σ 2 

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 39
Récepteur optimal MAP
  1 1 
Max  Ln  P(e i ). .exp(- . rk - e i )   =
2

 
 (2 .π .σ 2
)
N /2
2. σ 2 

   
Max  Ln (P(e i ) ) + Ln  1  − 1 . rk - e i 2 
  (2 .π .σ 2 )
N /2 
 2. σ 2

 1 
− Ln ( P(e i )) 
2
⇒ Minimum  2. σ 2
. rk - e i
 

Choisir ei qui minimise:


rk - ei − 2.σ .Ln(P(ei ))
2 2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 40


Transmissions Numériques: Taux d'Erreur de Bit (TEB)
Suite binaire
Décisions
101 Modulateur CANAL

k.Ts

Sans bruit Avec bruit

Instant de prise de décision


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 41
Transmissions Numériques: Taux d'Erreur de Bit (TEB)

-» Pas d'ISI (sans bruit) Niveau V1-» 1 émis


Niveau V0-» 0 émis

Niveaux proches de V1-» 1 émis


-» Bruit introduit par canal
Niveaux proches de V0-» 0 émis

-» Amplitudes aux instants de prise de décision


Densité de probabilité

V0 V1
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 42
Transmissions Numériques: Taux d'Erreur de Bit (TEB)
+V1 (1-p)
Observation
sans bruit
{+V0 p + n(t) { Gaussien centré
variance σ2

p(rk/bit=0).P(0 émis)
p(rk/bit=1).P(+1)

V0 V1

Zone de décision du bit 0 Zone de décision du bit 1

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 43


Transmissions Numériques: Taux d'Erreur de Bit (TEB)
Fixer un seuil de décision: Règle de décision MAP

Erreur / 1 est émis V0 Seuil V1 Erreur / 0 est émis

SEUIL OPTIMAL:
CROISEMENT DES DEUX COURBES

V0 Seuil V1
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 44
Transmissions Numériques: Taux d'Erreur de Bit (TEB)
-» Statistique du Bruit?
Cas particulier: Bruit Gaussien
1  − (x − V 0 )2 
Courbe V0: p. exp  
2π σ  2 σ 2

1  − ( x − V 1 )2 
(1 − p ). exp  
Courbe V1: 2π σ  2σ 2

 p  σ2 V +V
Seuil Optimal: Ln   + 1 0
 1 − p  V1 − V0 2

p =Proba. émettre 0 = Probabilité de recevoir Vo+n(t)


1-p =Proba. émettre 1 = Probabilité de recevoir V1+n(t)
σ =Ecart type du bruit n (t)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 45
Transmissions Numériques: Taux d'Erreur de Bit (TEB)

S +∞
TEB = ∫ CourbeV1 + ∫ CourbeV0
−∞ S

S −V1
1  − u2  +∞ 1  − u2 
TEB = (1 − p ) ∫ σ exp du + p ∫S −V0 exp du
−∞
2π  2  σ 2π  2 

 V1 − S   S − V0 
TEB = (1 − p )Q  + pQ 
 σ   σ 

S = Seuil Optimal σ = écart type du Bruit

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 46


Transmissions Numériques: Taux d'Erreur de Bit (TEB)
Loi Normale réduite Q(z)

exp − ⋅ z 2 
1 1
p( z ) =
2. π  2  2.27 e-2

+∞ 3.17 e-5
Q( z ) = ∫ p(u). du
z

9.87 e-10

1.28 e-12
0 2 4 6 7 z

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 47


Fonction Q(z) et erfc(z)
Relations entre Q(z) et erfc(z)

+∞
1  1 2
Q( z) = . ∫ exp  − ⋅ u .du
2 .π z  2 
+∞
erfc ( z ) =
2
(
. ∫ exp − v 2 .dv )
π z

1  z 
Q ( z ) = .erfc  
2  2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 48


Transmissions Numériques: Taux d'Erreur de Bit (TEB)

-» Symboles équiprobables, p=(1-p)=0.5

-» Bruit Gaussien, σ

-» V1 et V0= Niveaux aux instants de prise de décision (si pas


de bruit)

 V1 − V 0 
TEB = Q    Distance 
 2σ  TEB = Q 
V1 + V 0
 2.σ 
Seuil Optimal = Symboles équiprobables
2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 49


Transmissions Numériques: Taux d'Erreur Symbole (TES)
Exemple: NRZ à 4 niveaux

V4
V3
V2
V1 t
10 11 01 00
Amplitudes à l'échantillonnage

V1 V2 V3 V4
+
TES sur le symbole V2
Codage GRAY= Minimise le TEB
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 50
Transmissions Numériques: Taux d'Erreur Symbole (TES)

V1 V2 V3 V4
00 01 11 10 Codage GRAY

• Un symbole code log2(M) bits


• Si on fait une erreur sur un symbole on se trompe (avec une
probabilité proche de 1) avec le ou les symboles directement
adjacents
• On commet donc une erreur sur un seul bit parmi les log2(M)
bits qui sont codés par le symbole

1
TEB ≈ TES
log 2( M )
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 51
FILTRAGE
ADAPTE
• Filtrage adapté
• Performance optimale d’une
transmission numérique sans
ISI
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 52
Transmissions Numériques: Filtre adapté

x(t) h(t) hC(t) + e(t) s(t)

Mise en forme Canal n(t) Filtre


Sn(f) Adapté
p(t)
s(t)= [x(t)*p(t)*e(t)] + n1(t) = Signal + Bruit filtré

Objectif du filtre adapté:


⇒ Minimiser le TEB/TES
⇒ Minimiser Q(distance(to)/2.σn1) [si pas d’ISI et prise de décision en to]
⇒ Maximiser distance(to)/σn1
⇒ la distance(to) est proportionnelle à : [p(t)*e(t)] t=to
⇒ σn1 est la variance du bruit filtré par e(t)

⇒ Maximiser [p(t)*e(t)] t=to/ σn1

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 53


Transmissions Numériques: Filtre adapté

Objectif du filtre adapté:


⇒ Maximiser [p(t)*e(t)] t=to/ σn1= s(to)/σ
σn1
⇒ Maximiser [s(to)]2/σσn12 = SNRt=to
+∞ 2
2
∫ S ( f ). exp(2πjfto)
−1
s (to) = TF [ S ( f )]t =to =
2

−∞
+∞ +∞
σ n21 = ∫ S n1 ( f )df = ∫ S n ( f ). E ( f ) df
2

−∞ −∞

+∞ 2

s (to)
2 ∫ P( f ).E ( f ). exp(2πjfto)df
−∞
=
σ n21 +∞

∫ S n ( f ). E ( f ) df
2

−∞
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 54
Transmissions Numériques: Filtre adapté
+∞ 2 +∞ +∞

∫ A( f ).B( f ).df ≤ ∫ A( f ) df . ∫ B ( f ) df Egalité si : A( f ) = K .B( f )*


2 2

−∞ −∞ −∞

+∞ 2

s (to)
2 ∫ P( f ).E ( f ). exp(2πjfto)
−∞
A(f) = E(f). Sn(f)
= P( f )
σ n21 +∞ B(f) = . exp(2πjfto)
∫ S n ( f ). E ( f ) df
2
Sn(f)
−∞

+∞ 2
+∞ 2 +∞
P( f )
∫ P( f ).E ( f ). exp(2πjfto) ∫−∞ Sn( f ) −∫∞
2
df . E ( f ) .Sn( f )df
−∞
+∞
≤ +∞

∫ S n ( f ). E ( f ) df ∫ S n ( f ). E ( f ) df
2 2

−∞ −∞
*
+∞
 P( f ) 
2 2
s (to) P( f )
 . exp(2πjfto) 
σ 2
≤ ∫ Sn( f ) df Egalité atteinte si : E(f). Sn(f) = K .
 Sn(f) 
n1 −∞  
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 55
Transmissions Numériques: Filtre adapté

*
 P( f ) 
E(f). Sn(f) = K . . exp(2πjfto) 
 Sn(f) 
 

*
P( f )
E( f ) = K. . exp(−2πjfto)
Sn( f )

Expression générale du filtre adapté

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 56


Transmissions Numériques: Filtre adapté bruit blanc

E( f ) = P∗( f ) ⋅ exp(−2 πjft 0 )

e( t )= p∗ (t 0 − t ) = p(t 0 − t ) Filtre adapté:


+∞
p( t )∗ e( t ) = ∫−∞ p( τ) p∗ (t 0 − (t − τ)) dτ e(t)=p(to-t)
2
p( t 0 )∗ e( t 0 ) = ∫−∞ p( τ) dτ = énergie (p(t))
+∞

 S
  =
[énergie de p( t )] 2

 N t = t σ2n
0
1

N0
 S énergie de p( t ) où = DSP du bruit n(t) avant le
  = 2
 N t = t N 0 / 2 filtre adapté
0

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 57


Transmissions Numériques: Filtre adapté bruit blanc

+ r(t)
p(t) + e(t) s(t)
+

p(t) n(t)
Filtre adapté:
0 TS e(t)=p(to-t)
e(t) pour to=Ts
+∞
s(t ) = r ( t )∗ e( t ) = ∫−∞ e( τ )r ( t − τ ) dτ
0 TS
r(t-ττ)
e(ττ) r(t-ττ) e(ττ)

t=Ts/2 t= 0.9 . Ts
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 58
NOTION D’ISI
• Canal de transmission
• ISI
• Critère de Nyquist

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 59


Transmissions Numériques: Filtres de la chaîne de transmission

he(t)

Récepteur
Mise en Canal Filtre de Numérique
1 0 1 0 forme réception
h(t) hC(t) + hR(t) Décision
t
n(t)

Diagramme de l'œil

2 valeurs distinctes: pas d'ISI


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 60
Transmissions Numériques: 1er Critère de Nyquist

Mise en forme Canal Egaliseur


y(t)
α(t) h(t) hC(t) hR(t)

+∞ he (t)
α (t ) = ∑ s δ (t − nTs)
n = −∞
n
y(k)
+∞
y (t ) = α (t ) * he(t ) = ∑ s he(t − nTs)
n = −∞
n

+∞
y (k ) = y (to + kTs ) = ∑ s he(to + kTs − nTs)
n = −∞
n

+∞
y (k ) = sk .he(to) + ∑ s he(to + (k − n)Ts) = Info utile + ISI
n
n = −∞ , n ≠ k
Info. ISI
utile ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 61
Transmissions Numériques: 1er Critère de Nyquist

Mise en forme Canal Egaliseur

h(t) hC(t) hR(t)

he (t)
0, k ≠ 0
1er Critère: he ( kTs ) = 
1, k = 0

k
Cas général: H e ( f ) ∗ ∑ δ ( f − ) = Ts
k Ts

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 62


Transmissions Numériques: 1er Critère de Nyquist

Filtres à support spectral égal à [-1/2.Ts, +1/2.Ts]:

1 Transmission en bande de base


H e ( f ) = Ts f <

Ds ≤ 2.B
2Ts

Filtres à support spectral égal à [-1/Ts, +1/Ts]:

1 1
H e ( f ) + H e ( f − ) = Ts 0< f <
Ts Ts

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 63


Transmissions Numériques: 1er Critère de Nyquist

Fonction vérifiant le 1er Critère de Nyquist,


Support spectral [-1/Ts, +1/Ts]

|He(f)|

Ts
Symétrie par rapport
au point f=1/2.Ts

Ts/2

1/2.Ts 1/Ts f

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 64


Transmissions Numériques: Filtre en RCF
Filtres de Nyquist à coupure cosinusoïdale
(Raised Cosine roll off Filters)
|He(f)|
Ts

Ts/2

1/2.Ts fc 1/Ts f

1
fc −
2Ts
α= = Facteur d ′arrondi = Roll off factor
1
2Ts

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 65


Transmissions Numériques: Filtre en RCF

Filtres de Nyquist: Raised Cosine roll off Filters


fc − 1
2.Ts
α= = coefficient d’arrondi= Roll off factor
1
2.Ts
α)/(2.Ts)
fc=(1+α
sin(πt / Ts ) cos(απt / Ts )
rcf (t ) =
πt / Ts 1 − (2αt / Ts ) 2
RCF(f) = 1
Ts 0≤ f < − fc
Ts
RCF(f) = Ts   πT  1− α    1
 1+ cos  s . f −  − fc < f < fc
2   α  2 .Ts    Ts
RCF(f) = fc < f
0

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 66


Transmissions Numériques: Filtre en RCF

Réponses impulsionnelles 1 he(t)


0.8

0.6
α=0 α=0.5 α=1
0.4

0.2

t
-0.2

-0.4

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 67


Transmissions Numériques: Filtre en RCF

Transmittances |He(f)|
1.Ts
α=0

0.8
α=0.5

α=1
0.6

0.4

0.2

0 1/4.Ts 1/2.Ts 1/Ts f


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 68
Transmissions Numériques: Filtre en RCF

α=0

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 69


Transmissions Numériques: Filtre en RCF

α=0.5

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 70


Transmissions Numériques: Filtre en RCF

α=1

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 71


Transmissions Numériques: Choix du filtre en RCF

On choisira le filtre en cosinus surélevé avec le


roll off le plus grand possible :

-1- Plus facile à réaliser car les pentes sont plus


faibles si le roll off est grand

-2- Moins sensible à la gigue de phase lorsque le


roll off est grand

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 72


Transmissions Numériques: Exemple

Transmission d’un débit binaire Db à travers un canal de


transmission de type passe-bas idéal de bande [-B, B]. On prend
Db=7.B

- Calcul de Dsmax,
- Calcul de la taille de ma modulation M (puissance de 2)
α=1/7)
- Calcul du coefficient d’arrondi alpha maximal (α

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 73


Interprétation de la capacité du canal (Shannon 1948)

Bits Emetteur Canal Ps Récepteur


Démodulateur
émis Codage canal
Modulateur
AWGN Pn Récepteur
Décodage canal
Bande B

C = B. log 2 (1 + SNR ) (bits/sec)


• Nyquist : Ds max= 2.B
Plus la bande passante est grande plus le débit symbole peut
être important (dépendance de C avec B)

σ]=fct(SNR)
• TEB=Q[distance/2.σ
Plus le SNR est grand plus on pourra avoir un nombre M de
symboles grand et donc un grand débit binaire
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 74
Interprétation de la capacité du canal (Shannon 1948)
Comment s’approcher de la limite de Shannon ?

• On utilise des codes correcteurs d’erreurs

• La redondance introduite par le codeur canal impose de transporter plus


de bits (débit brut) que le débit utile

• Pour transporter ce débit brut on utilise plus de symboles qu’avec une


modulation non codée

• On fait donc plus d’erreurs car la distance entre symboles devient plus
faible à SNR=cte

• La capacité de correction du code permet de compenser la baisse du TEB

• On se rapproche de la limite de Shannon ….

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 75


Transmissions Numériques: Filtre adapté et ISI, bruit blanc

h(t) hC(t) hR(t) s(t)


+
ou e(t)
Forme Canal n(t) Filtre
Sn(f) Adapté

Nyquist: H(f). HC(f).E(f)=RCF(f)

π.j.f.to)
Filtre Adapté: E(f)=H*(f). HC*(f).exp(-2.π

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 76


Transmissions Numériques: Filtre adapté et ISI, bruit blanc

E( f ) = RCF ( f )

RCF ( f )
H(f) =
HC ( f )

Phase(RCF(f))= -2.π.f.to

Phase(H(f))+Phase(HC(f))+Phase(E(f))= -2.π.f.to

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 77


Signaux bande étroite
• Propriétés dans le cas déterministe et
aléatoire

• Enveloppe complexe

• Chaîne passe-bas équivalente

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 78


Signaux Bande Etroite
X(f)

XA(f)=2.X+(f)
X(f)=XA(f+fp)

X-(f) X+(f)

-fp 0 fp f

Sx(f)

SxA(f)=4.Sx+(f)
Sx(f)=SxA(f+fp)

Sx-(f) Sx+(f)

-fp 0 fp f

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 79


Signaux Bande Etroite
Soit x(t) un signal bande étroite [1]
x A(t)= Signal Analytique de x(t) = x(t) + j. xˆ (t)

XA(f)=2.X+(f)
X(f)
X-(f) X+(f)

-fp 0 fp f
X A ( f ) = 2 X + ( f ) = 2 X ( f ).U ( f ) avec U(f) = échelon unité de fréquence

1 j   1 )
x A (t ) = 2.x(t ) *  δ (t ) +  = x(t ) + j  x(t ) *  = x(t ) + j.x (t )
2 2πt   πt 

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 80


Signaux Bande Etroite

Soit x(t) un signal bande étroite


x A(t)= Signal Analytique de x(t) = x(t) + j. xˆ (t)

xˆ(t) = Transformée de Hilbert de x(t)


1
xˆ(t) = *x(t)
π.t
)
X ( f ) = X ( f )
π
(
)
)
Phase X ( f ) = Phase( X ( f ) ) − signe( f )
2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 81


Signaux Bande Etroite
~
X(f) = X A(f + fp) = 2.X +(f + fp)
~
x (t) = Enveloppe complexe de x(t) = x A (t ) exp( −2 jfpt )
⇒ x(t) = Re[~x (t). exp ( 2πjfpt)]
⇒ x (t) = Im[~
x (t). exp ( 2πjfpt)]
)

x(t) = Re[x (t). exp ( 2πjfpt) ]


~
~
X (f) = X A(f + fp) = 2 .X + (f + fp)
S ~x (f) = S x A (f + fp) = 4 .S (f + fp)
+
x

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 82


Signaux Bande Etroite
~
x(t) = Signal complexe= xp (t) + j.x q (t) = a(t ).exp[ j.ϕ (t )]
x(t) = x p (t) cos (2.π .fp.t) - x q (t) sin (2.π .fp.t) (7)

x(t) = a(t) .cos (2.π .fp.t + ϕ (t)) (8)

x p (t), xq (t), a(t), ϕ (t) Signaux réels de type " passe - bas".
1 ~ ~*
X(f) = .[X(f - fp) + X (-f - fp)]
2
1
Sx (f) = .[S~x (f - fp) + S~x (-f - fp)]
4
Sx p (f) = Sx q (f) = S+x (f + fp) + S-x (f − fp)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 83


Signaux Bande Etroite
Calcul d’enveloppes complexes :

• Calculer X(f), XA(f), XA(f+fp) et ~


x(t) par TF-1

• SI LE SIGNAL x(t) EST BANDE ETROITE :


On pourra comparer (7) ou (8) avec l’expression de x(t)
et déterminer les signaux xp(t), xq(t) ou bien a(t) et φ(t)

Exemple d’un signal m(t) de bande B multiplié par un


cosinus à la fréquence fp avec fp>>B

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 84


Signaux Bande Etroite

x(t) = Re[x (t). exp ( 2πjfpt) ]


~

x(t) = x p (t ) cos( 2 πfpt ) − x q (t ) sin( 2 πfpt )

1
Sx (f) = .[S~x (f - fp) + S~x (-f - fp)]
4
Sxp (f) = Sxq (f) = Sx (f + fp) + Sx (f − fp)
+ -

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 85


Filtre passe-bas équivalent

x(t) h(t) s(t)


Signal Bande
étroite autour de fp Passe-bande
autour de fp

s(t) = x(t )* h(t) , sˆ(t) = xˆ (t)*h(t) , s A(t) = x A(t)*h(t)


~
s (t) = ~
x (t)*h PBE (t) avec hPBE (t) = filtre passe − bas équivalent
+ 1 ~
H PBE ( f ) = H ( f + fp ) = .H ( f )
2
1 ~
hPBE(t) = .h (t )
2
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 86
Chaîne de transmission passe-bas équivalente

m(t) x(t) v(t) y(t) z(t) s(t)


g(t) h(t) e(t)
Passe-Bas Passe-Bande
Passe-Bas
centré sur fp
cos( 2.π.fp.t) cos (2.π.fp.t)

On peut écrire : y(t)=v(t)*h(t) mais cela ne donne pas, en


général, d’expression intéressante
On peut écrire : ~ ~ ~ 1 ~ 
y (t ) = v (t ) * hPBE (t ) = v (t ) *  h (t )
2 
ce qui donnera une expression intéressante
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 87
Chaîne de transmission passe-bas équivalente

m(t) x(t) v(t) y(t) z(t) s(t)


g(t) h(t) e(t)
Passe-Bas Passe-Bande
Passe-Bas
centré sur fp
cos( 2.π.fp.t) cos (2.π.fp.t)

m(t) g(t) 1/4 hp(t) e(t) s(t)

~
h(t) = h p (t) + j. h q (t)
+ +*
H p (f) = H (f + fp) + H ( − f + fp)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 88


Chaîne de transmission passe-bas équivalente

m(t) x(t) v(t) y(t) z(t) s(t)


g(t) h(t) e(t)
Passe-Bas Passe-Bande
Passe-Bas
cos( 2.π.fp.t) centré sur fp
cos (2.π.fp.t)
~y (t) = 1 ~
2
~
h (t) * v (t) =
1
2
[
h p ( t ) + jh q ( t ) * x (t) ]
1 1
= h p ( t ) * x (t) + jh q ( t ) * x (t) ⇒
2 2

y(t) = Re(~y (t) exp ( 2πjf p t)) = Re  h p (t ) * x (t) + jhq (t ) * x (t) exp ( 2πjf p t) 
 1 1  
2 2  
= (h p ( t ) * x (t) )cos(2πf p t ) − (h q (t ) * x (t) )sin (2πf p t ) ⇒
1 1
2 2
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 89
Chaîne de transmission passe-bas équivalente

m(t) x(t) v(t) y(t) z(t) s(t)


g(t) h(t) e(t)
Passe-Bas Passe-Bande
Passe-Bas
cos( 2.π.fp.t) centré sur fp
cos (2.π.fp.t)
y(t) = (h p (t ) * x (t) )cos(2πf p t ) − (h q (t ) * x (t) )sin (2πf p t ) ⇒
1 1
2 2
z (t ) = y(t) cos(2πf p t ) =

=  (h p (t ) * x (t) )cos(2πf p t ) − (h q ( t ) * x (t) )sin (2πf p t ) cos(2πf p t )


1 1 
2 2 
= (h p ( t ) * x (t) ) + (h p (t ) * x (t) )cos(4πf p t ) − (h q (t ) * x (t) )sin (4πf p t ) ⇒
1 1 1
4 4 4

s( t ) = z (t ) * e (t ) ⇒ s(t) =
1
(h p (t ) * x (t))* e(t ) = m(t ) * g (t ) * 1 h p (t ) * e(t )
4 4
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 90
Chaîne de transmission passe-bas équivalente
cos (2.π.fp.t) cos (2.π.fp.t)

Ι(t) sI(t)
g(t) e(t)
m(t) Codeur + x(t) y(t)
I/Q - H(f)
g(t) e(t)
Q(t) Passe-bande sQ(t)
sin (2.π.fp.t) -sin (2.π.fp.t)
Passe-bas Passe-bas

Modulateur Canal Démodulateur

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 91


Chaîne de transmission passe-bas équivalente
I(t)
g(t) hp(t)/4
+
+ e(t) SI(t)
-
m(t) Codeur hq(t)/4
I/Q

g(t)
hq(t)/4
Q(t) +
+ e(t) SQ(t)
hp(t)/4 +

I (t)+ j.Q(t)
Codeur 1 1 ~
m(t)
I/Q
g(t) hPBE (t) = .h (t ) e(t) SI(t)- jSQ(t)
2 4

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 92


Chaîne de transmission passe-bas équivalente
BRUIT ADDITIF
cos (2.π.fp.t)
n(t) No/2
sI(t)
e(t)
+
e(t)
sQ(t)
sin (2.π.fp.t)

nI(t) No/4

sI(t)
+ e(t)
Bruits sur I et Q
Indépendants + e(t)
sQ(t)
nQ(t) No/4

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 93


Chaîne de transmission passe-bas équivalente
m(t) s(t)
g(t) h(t) e(t)
Passe-Bas Passe-Bande Passe-Bas
centré sur fp
cos( 2.π.fp.t) cos (2.π.fp.t)

m(t) g(t) 1/4 hp(t) e(t) s(t)

~
h(t) = h p (t) + j. h q (t)
H p (f) = H + (f + fp) + H + * ( − f + fp)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 94
Chaîne de transmission passe-bas équivalente, critère de Nyquist

HP(f) = H+(f + fp) + H+*(- f + fp)


|Hp(f)| H(f)

B
H-(f)
H+(f)

- fp - B/2 0 + B/2 fp f

H(f) est un passe-bande de largeur B centré autour de fp

Hp(f) est un passe-bas de bande –B/2, +B/2


~
H ( f ) est un passe-bas de bande –B/2, +B/2
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 95
Chaîne de transmission passe-bas équivalente, critère de Nyquist

1° Critère de Nyquist :
G(f).E(f).Hp(f) : Bande minimale de [-Ds/2 +Ds/2]
avec Ds = Débit des Symboles

Hp(f) : Bande minimale de [-Ds/2 +Ds/2]

H(f) Bande minimale de DS centrée sur fp

Pour une transmission sur fréquence porteuse:


Ds maximal = Bande du Canal = B

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 96


Performances des
Modulations

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 97


Performance des modulations, Démodulation cohérente
π.fp.t)
π.
cos (2.π. π.fp.t)
π.
cos (2.π.
Ι(t)
Ι( Canal
H(f) Passe-bande sI(t)
e(t)
Db Codeur +
I/Q - C(f) +
H(f) e(t)
n(t)(No/2)
Q((t) sQ(t)
π.fp.t)
π.
sin (2.π.
π.fp.t)
π.
sin (2.π.

I(t)
H(f) cP(t)/4
+
+ e(t) SI(t)
-
Db cq(t)/4
Codeur
I/Q
cq(t)/4
H(f) + SQ(t)
+ e(t)
Q(t) +
cP(t)/4
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 98
Performance des modulations, Démodulation cohérente
Si C(f)=1 sur une bande B autour de +fp on a alors: Cp(f)=2 sur
une bande [-B/2, +B/2] autour de 0.
On a alors le schéma suivant:
I(t) SI(t)
RCF Passe bas équ. + RCF
Cp(f)/4=1/2
nI(t) Indépendants
Décisions
Q(t) SQ(t)
RCF Passe bas équ. + RCF
Cp(f)/4=1/2
nQ(t)

Bruit nI(t) : SnI(f) = .(Sn(f + fp) + Sn(f - fp)) =


1 No
4 4
No
Aux instants de décision : σ = 2

4 Daniel Roviras
ELE207, Technologie des hauts débits, 99
Performance des modulations: ASK Cohérent
I(t): suite de Diracs de coefficients +V ou 0 Q(t)=0
Valeurs reçues aux instants de décision: +V/2 et 0  V 
TES = Q 
Variance du bruit aux instants de décision: No/4  2. N o 

Exprimons le TEB en fonction de Eb/No:


V 2 V 2
SI( f ) = + 2
.δ ( f )
4 .Ts 4 .Ts
(S I (f) est calculée à partir de la DSP d' un NRZ entre + V et 0)
+∞
P 1
Pe = P émise dans le canal = I filtré = . ∫ S I ( f ). RCF .df =
2

2 2 −∞
+∞
1  V 2 V 2  V 2
= . ∫  + .δ ( f )  . RCF .df =
2
2
2 − ∞  4 .Ts 4 .Ts  4 .Ts
V 2
⇒ Eb = Pe .Ts = ⇒ V = 2 . Eb
4
 Eb  1  Eb 
⇒ TEB ASK COHERENT = TES ASK COHERENT = Q   = erfc





 No  2  2 . No 
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 100
Performance des modulations: BPSK Cohérent
I(t): suite de Diracs de coefficients +V ou -V Q(t)=0
Valeurs reçues aux instants de décision: +V/2  V 
TES = Q 
Variance du bruit aux instants de décision: No/4  No 

Exprimons le TEB en fonction de Eb/No:


V 2
SI( f ) =
Ts
+∞
P 1
Pe = P émise dans le canal = I filtré = . ∫ S I ( f ). RCF . df =
2

2 2 −∞
+∞
1 V 2  V 2
= . ∫   . RCF . df =
2

2 − ∞  Ts  2 .Ts
V 2
⇒ Eb = Pe .Ts = ⇒ V = 2 . Eb
2
 Eb  1  Eb 
⇒ TEB BPSK = TES BPSK = Q  2 .  = erfc  
No  2 No 
  

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 101


Performance des modulations: QPSK Cohérent
I(t) et Q(t): suites de Diracs de coefficients +V ou -V
Valeurs reçues aux instants de décision: +V/2  V 
T E S ≈ 2.Q  
Variance du bruit aux instants de décision: No/4  No 

Exprimons le TEB en fonction de Eb/No:

V 2
SI ( f ) = SQ ( f ) =
Ts
+∞
= ∫ . df =
2
Pe = P émise dans le canal = P I filtré S I ( f ). RCF
−∞
+∞
V 2  V 2
= ∫  . df =
2
 . RCF
− ∞
Ts  Ts
1 V 2
⇒ Eb = Pe .Ts . = ⇒ V = 2 . Eb
2 2
 Eb   Eb 
⇒ TES QPSK ≈ 2 .Q  2 .  ⇒ TEB
 QPSK ≈ Q  2.  (si codage
 Gray)
 No   No 

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 102


Performance des modulations: 8-PSK Cohérent
π/8) ou +V.sin(π
I(t) et Q(t): suites de Diracs de coefficients +V.cos(π π/8)
Valeurs reçues aux instants de décision: +(V/2).cos(π π/8) ou +(V/2).sin(π
π/8)
Variance du bruit aux instants de décision: No/4

dmin

 d min  π
TES ≈ 2. Q   avec d = V . sin( )
 2. σ
8 - PSK min
 8
 π  π 
V . sin( )   V . sin( ) 
⇒ TES 8 - PSK ≈ 2. Q  8  = erfc  8 
 No   2 . No 
   
   

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 103


Performance des modulations: 8-PSK Cohérent
Exprimons le TEB en fonction de Eb/No:
1 1 
 . V 2
. c o s 2
( π / 8 ) + . V 2 . s in 2 ( π / 8 ) 
2 2  V 2
SI ( f ) = SQ ( f ) = =
Ts 2.T s
+∞

= ∫ .df =
2
P e = P é m is e d a n s le c a n a l = P I filtré S I ( f ). R C F
−∞
+∞
 V 2  V 2
= ∫ .df =
2
. RCF
−∞
 2 . T s  2.T s
1 V 2
⇒ E b = P e. T s. = ⇒ V = 6. E b
3 6
 π 
 V . s in ( )  π Eb 
8
TES ≈ 2.Q   ⇒ TE S ≈ 2.Q  6 . s in ( ). 
 No   8 No 
 
2  π Eb 
⇒ T E B 8 − PSK ≈ .Q  6 . s in ( ).  (si co d ag e G ray )
3  8 No 
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 104
Performance des modulations: 16-QAM Cohérent
I(t) et Q(t): suites de Diracs de coefficients +V ou +3.V
Valeurs reçues aux instants de décision: +(V/2) ou +(3.V/2)
Variance du bruit aux instants de décision: No/4

Constellation 16-PSK:

Expression exacte :
1   V   V   V 
TES = .  48. Q   − 36 . Q   . Q  
16 - QAM
16   2. σ   2. σ   2. σ 
Expression approchée :
 V  3  V 
TES ≈ 3 .Q   = . erfc  
 2. σ   2. σ .
16 - QAM
2 2 
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 105
Performance des modulations: 16-QAM Cohérent
Exprimons le TEB en fonction de Eb/No:

1 1 
 .V
2
+ . 9 .V 2
 2
SI ( f ) = SQ ( f ) =   = 5 .V
2 2
Ts Ts
+∞
= ∫ . df =
2
Pe = P émise dans le canal = P I filtré S I ( f ). RCF
−∞
+∞
 5 .V 2
 5 .V 2
= ∫  . df =
2
 . RCF
− ∞
Ts  Ts
2
1 5 .V 4
⇒ Eb = Pe .Ts . = ⇒ V = . Eb
4 4 5
 V   4 Eb  3  2 Eb 
TES ≈ 3. Q   ⇒ TES ≈ 3 .Q  .  = .erfc  . 
 No   5 No  2  5 No 
   
3  4 Eb  3  2 Eb 
⇒ TEB 16 − QAM ≈ .Q  .  = .erfc


 .  (si codage
 Gray)
4  5 No  8  5 No 

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 106


Performance des modulations: démodulation non cohérente

A S K a v e c d é m o d u la tio n p a r d é te c tio n d ' e n v e lo p p e :


1  1 Eb 
T E B A SK ≈ .exp − . 
NON COHERENTE
2  2 No

F S K a v e c d é m o d u la tio n p a r f iltr a g e s é le c tif s u r F 1 e t F 2


s u iv i p a r u n e d é te c tio n d ' e n v e lo p p e :
1  1 Eb 
T E B FSK ≈ .exp − . 
NON COHERENTE
2  2 No

D B P S K a v e c d é m o d u la tio n d if f é r e n tie lle :


1  Eb 
T E B D BPSK ≈ .exp − 
D E M O D . D IF F E R E N T IE L L E
2  No

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 107


Performance des modulations
TEB en fonction de Eb/No

-3
10
ASK- NC
-4
FSK- NC
10

-5
10 8-PSK 16-QAM

-6
10
ASK
-7
FSK-FA
10
BPSK
-8
10 QPSK
MSK
-9
3 dB
10
DBPSK
8 10 12 14 16
Eb/No en dB

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 108


Performance des modulations : Calcul de la DSP d’un signal modulé

Forme du spectre

Calcul de la densité
spectrale de puissance de
signaux aléatoires
numériques
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 109
Performance des modulations : Calcul de la DSP d’un signal modulé

Modulations PAM, PSK, QAM

Les modulations PAM, PSK, QAM ont toutes la même forme :

 j 2πf c t 
M-PAM/ASK s(t ) = Re ∑ An g (t − nTs )e  An ∈ {A m , m = 0,1, K, M − 1}
 n 

{ }
jθ n
 
M-PSK s (t ) = Re ∑ e g (t − nTs )e j 2πf ct  e jθ n ∈ e jθ m , m = 0,1,K , M − 1
 n 

M-QAM
{ }
jθ n
 j 2πf c t 
s(t ) = Re ∑ An e g (t − nTs )e  An e jθ n ∈ Am e jθ m , m = 0,1, K, M − 1
 n 

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 110


Performance des modulations : Calcul de la DSP d’un signal modulé

Génération PAM/PSK/QAM

v(t)
GENERATION TRANSPOSITION
Bits s(t)
SIGNAL PASSE-BAS EN FREQUENCE

∑α δ (t −kT )
k
k b ∑ n δ (t − nTs )
A e jθ n

(
cos 2πfct )
n

Re
Paquet
Mapping
Bits Log2(M)
θn)
Anexp(jθ g(t) s(t)
bits
Im

−sin(2πfct )
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 111
Performance des modulations : Calcul de la DSP d’un signal modulé

Calcul de la PSD de s(t) en deux étapes

• Calcul de la PSD du signal passe-bas v(t).


• Calcul de la PSD du signal passe-bande s(t).
Sv(f)
 j 2πf c t 
s (t ) = Re ∑ An e g (t − nTs )e
jθ n

 n 
[ ]
= Re v(t )e j 2πf ct Ss(f)
v(t ) = ∑ An e jθ n g (t − nTs )
n

S s ( f ) = [S v ( f − f c ) + S v (− f − f c )]
1
4 Daniel Roviras
ELE207, Technologie des hauts débits, 112
Performance des modulations : Calcul de la DSP d’un signal modulé

Calcul de la PSD de v(t)

Sv ( f ) = Sa ( f ) G( f )
2
a(t) g(t) v(t)

a(t ) = ∑ An e jθ n δ (t − nTs ) v(t ) = ∑ An e jθ n g (t − nTs )


n n

Signal passe-bas v(t) : résultat du filtrage des symboles a(t)


par un filtre de RI g(t).
Calcul en deux étapes :
• Calcul de la PSD des symboles a(t).
• Prise en compte du filtre de mise en forme g(t)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 113
Performance des modulations : Calcul de la DSP d’un signal modulé

Proakis, Digital Coms


PSD des symboles a(t) 4ème Ed. pp. 202-207

σ a2 2σ a2 +∞ 2 +∞
 k 
Sa ( f ) = ( ) ( ) m
Ts
+
Ts

k =1
Γa
'
k cos 2πfkTs +
T
a
2 ∑ δ  f − 
k = −∞  Ts 
s

Moyenne ma = E [an ] ∀n σ = E an − ma
2
a [ 2
] ∀n Variance
Γ (k ) =
' [
E (an − ma ) (an − k − ma )
*
] ∀n, k
σ
a 2
a

Fonction d’autocorrélation normalisée


des symboles (centrés)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 114
Performance des modulations : Calcul de la DSP d’un signal modulé

σ a2 2σ a2 +∞ 2 +∞
 k 
Sa ( f ) = ( ) ( ) m
Ts
+
Ts

k =1
Γa
'
k cos 2πfkTs +
T
a
2 ∑ δ  f − 
k = −∞  Ts 
s

1 2

• Terme 1 nul si symboles indépendants.


• Terme 2 nul si symboles équi-répartis autour
de 0
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 115
Performance des modulations : Calcul de la DSP d’un signal modulé

PSD du signal passe-bas v(t) et du signal passe-bande s(t)

2
σ 2
2σ 2 +∞ 2 +∞
k   k 
Sv ( f ) = G( f ) + G ( f ) ∑ Γa' (k ) cos 2πfkTs +
m
∑  δ  f − 
2 2
a a a
2
G 
Ts Ts k =1 Ts k = −∞  Ts   Ts 

PSD Composantes
Continue Spectrales
Discrètes

S s ( f ) = [S v ( f − f c ) + S v (− f − f c )]
1
4
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 116
Transmissions Numériques: TD n°1

Transmissions numériques en bande de base

Exercice n°1 : Etude d’une chaîne de transmission


avec canal AWGN, modulation NRZ avec 4 niveaux

Exercice n°2 : Etude d’une chaîne de transmission


avec canal à bande limitée

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 117


Transmissions numériques sur fréquence porteuse : TD n°2

Transmissions numériques sur fréquence porteuse

Performance d’une transmission numérique sur


fréquence porteuse : M-ASK, M-QAM

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 118


Transmissions Numériques: TP n°1

Transmissions numériques en bande de base


et sur fréquence porteuse

Simulation à l’aide du logiciel Matlab des TD


n°1 et n°2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 119


CHAPITRE II

CANAUX RADIO-
MOBILES

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 120


Introduction
Canaux Radio Mobiles

• Introduction
• Large scale fading : path loss
• Large scale fading : shadowing
• Small scale fading : dispersion en temps
• Small scale fading : dispersion en fréquence
• Modélisation des canaux radio mobiles
• Lois du fading
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 121
Milieu de transmission Hertzien
Onde de sol, f<2MHz

Réflexion ionosphérique 2MHz<f<30MHz Propagation en vue directe, f>30MHz

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 122


Milieu de transmission Hertzien

Bande de Désignation Caractéristique de Services


Fréquence propagation

Très Basses Onde de sol Navigation, sous marins


3-30 kHZ
Fréquences (VLF) Faible atténuation jour
et nuit Grandes distances
Basses Fréq. Navigation, marine
30-300 kHZ (LF) Onde de sol
Grandes distance
Att. plus grande le jour
AM Radiodiffusion
300-3000 kHZ Moyennes Onde de sol Radio marine,
fréquences (MF) Att. faible la nuit Grandes distances

Hautes Fréq. Radio-amateurs,


3-30 MHZ Propagation Ionosphérique
(HF) militaires,Avions,
Bateaux
Réflexion sur couches
ionosphériques
Grandes distances
Variable jour/nuit

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 123


Milieu de transmission Hertzien
Bande de Désignation Caractéristique de Services
Fréquence propagation
TV VHF (54-72MHz,76-
Trés Hautes Pratiquement
30-300 MHz 88MHz, 174-216MHz)
Fréq. (VHF) en vue directe Radio FM (88-108MHz),
navigation aérienne

0.3-3 GHz Ultra Hautes Vue directe TV UHF (470-806MHz)


Mobiles (GSM : 890-960MHz, DCS
Fréq.(UHF) 1800 : 1710-1880MHz, IS95 :
824-894 MHz),
GPS : 1217,6-1237,6MHz,
1565,42-1585,42 MHz

1-2 GHz Bande L Vue directe Radars, Faisceaux Hertziens


2-4 GHz Bande S Satellites
Att. pluie (f>10GHz) Bluetooth : 2,4-2,483 GHz
3-30 GHz Super Hautes
Att. Vapeur d'eau 802.11a : 5 GHz
Fréq.(SHF) (f> 22GHz) 802.11b : 2.4 GHz (Wi-fi)
4-8 GHz Bande C
8-12 GHz Bande X
12-18 GHz Bande Ku
18-26 GHz Bande K
26-40 GHz Bande Ka

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 124


Milieu de transmission Hertzien
Atténuation en dB dans la direction du Zénith
200

Atmosphère humide 7.5 g/m3


20

0.2 Atmosphère sèche

0.02
0 20 40 60 80 100 120 140 GHz
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 125
Canaux Radio Mobiles
Surface lisse de dimension supérieure à la longueur d ’onde

io n
ex
R éfl Diffusion
Scattering
Surface dont
la rugosité
est voisine
de la
Obstacle de longueur
dimension d’onde
Diffraction
supérieure à
la longueur
d’onde

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 126


Canaux Radio Mobiles

Distance = d

Puissance Large Scale Fading


reçue

Small Scale Fading


d
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 127
Canaux Radio Mobiles
× × × × × +

Antenne Path Loss Shadowing Fast


Small Fading
Scale Fading Antenne Bruit additif
émettrice réceptrice

FADING

PATH LOSS (Affaiblissement de parcours)


diminution de la puissance du signal due à l’éloignement
phénomène déterministe

SHADOWING (Effet de masque)


phénomène plus local, aléatoire
dû aux atténuations successives et aux masquages par les obstacles

SMALL-SCALE FADING (Evanouissement)


variations rapides de l’amplitude du signal avec la position
(addition constructive ou destructive des ondes)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 128
Canaux Radio Mobiles

Exemple de signal en radio mobile :

Remarque: Dans certains ouvrages le «small scale»


fading est appelé « fast fading »; Fast fading dans
le sens où la variation de puissance est très rapide
en fonction de la distance
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 129
Canaux Radio Mobiles

Large Scale Fading: Evanouissement lié à la distance d


et aux masquages par de grands obstacles

Path Loss : atténuation moyenne (d) = K.(d/do)n


Atténuation moyenne en dB (d) = Att(do) dB + 10.n.log(d/do)dB
(n=2 en espace libre, n=4 en milieu urbain)

Shadowing : fluctuations de l’atténuation moyenne :


Atténuation en dB (d) = Att(do)dB + 10.n.log(d/do) dB + XdB
avec XdB qui est une VA Gaussienne centrée
On parle d’atténuation qui suit une loi Log-normale (le
logarithme de l’atténuation suit une loi normale)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 130


Canaux Radio Mobiles

LARGE SCALE
FADING:

Modèles pour le
Path Loss
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 131
Canaux Radio Mobiles

Description Physique du Modèle pour le Path Loss

Phénomène macroscopique
Modélise la diminution de l’amplitude du signal avec l’éloignement
suivant certaines situations

Paramètres :
hm : hauteur locale de l’antenne mobile
(environ 1,5m)
hb : hauteur locale de l’antenne de la BS
d : distance mobile/BS
dm : distance entre le mobile et l’obstacle
le plus proche
h0 : hauteur locale du bâtiment le plus proche
f : fréquence porteuse du signal (ou λ)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 132


Canaux Radio Mobiles

Définition du Path Loss (L):

1 PR PR : puissance reçue
=
L PE PE : puissance émise

Différents types de modèles :


• Modèles empiriques
• Modèles physiques
• Modèles hybrides
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 133
Canaux Radio Mobiles

Path Loss : Modèles Empiriques


Méthode : séries de mesures effectuées dans
un environnement donné
détermination d’une fonction approchant au mieux
les données en fonction de certains paramètres

1 mesure : moyenne
calculée sur une
petite aire
élimination
des phénomènes
locaux
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 134
Canaux Radio Mobiles
a. Le plus simple : Modèles « Power-Law »
1 PR k
= = n
L PE d
L = 10n log(d ) + K (en dB )
d
L = 10n log + Lref
d ref
n : exposant du Path-Loss, calculé d’après mesures
n=2 en espace libre, n>2 dans les situations réelles
Plus il y a d’obstacles, plus n est grand
b. Modèle de Okumura-Hata
• modèle standard pour les macro-cellules
• Valide pour fc entre 200MHz et 2GHz
• distance entre 1 et 100km
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 135
Canaux Radio Mobiles
3 catégories de terrain : Modèle de Okumura-Hata
zone ouverte : pas de grands obstacles
zone sub-urbaine : qques obstacles (village, autoroutes,…)
zone urbaine : beaucoup d’obstacles (villes)

En zone urbaine (beaucoup d’obstacles) :


LdB = A + B log10(d) − a1
En zone sub-urbaine (quelques obstacles) :
LdB = A + B log10(d) − a1 − a2
En zone ouverte (peu d’obstacles) :
LdB = A + B log10(d) − a1 − a3

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 136


Canaux Radio Mobiles
Modèle de Okumura-Hata

A = 69.55 + 26.16 log10(fc) − 13.82 log10(hb)


B = 44.9 − 6.55 log10(hb)
a1 = 3.2 (log10(11.75hm))2 − 4.97 grandes villes, fc> 300MHz
a1 = 8.29 (log10(1.54hm))2 − 1.1 grandes villes, fc <300MHz
a1 = (1.1 log10(fc) − 0.7) hm − (1.56 log10(fc) − 0.8)
petites/moyennes villes
a2 = 2 (log10(fc/28))2+ 5.4
a3 = 4.78 (log10(fc))2 − 18.33 log10(fc) + K
K = 35.94 (campagne) jusqu’à K = 40.94 (désert)

d en km
fc en MHz
hm et hb en mètres

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 137


Canaux Radio Mobiles

Exposant du PL :
n = B/10 ≤ 4
augmente quand hb diminue
intérêt à placer l’antenne émission le plus haut possible

Conditions de validité du modèle :


fc entre 200MHz et 2GHz
hb entre 30m et 200m
hm entre 1m et 20m
d > 1km

Nécessité d’adapter le modèle à l’environnement considéré

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 138


Canaux Radio Mobiles
c. Modèle de COST231-Hata
• modèle pour petites et moyennes villes
• f entre 1.5GHz et 2GHz
L = F + B log R − E + G
F = 46.3 + 33.9 log f c − 13.82 log hb
G = 0dB pour villes moyennes et zones sub - urbaines
G = 3dB pour zones urbaines

d. Autres modèles : Lee, Ibrahim-Parsons,...


Inconvénients des modèles empiriques
• valables que pour un ensemble de paramètres fini
• nécessité de classifier en différentes zones
• très généraux car pas de considérations physiques

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 139


Canaux Radio Mobiles

LARGE SCALE
FADING:

Modèles pour le
Shadowing
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 140
Canaux Radio Mobiles
Causes Physiques et Modélisation Statistique du Shadowing

• Phénomène plus local (sur quelques centaines de λ)


• Variations de la puissance due à de (gros) obstacles
• Pour 2 mobiles à égale distance de la BS, shadowing différent
(contrairement au PL, si environnement homogène)
• Important pour déterminer la robustesse de couverture
d’un système
• Phénomène aléatoire (car obstacles aléatoires)
• Moyennage du shadowing Path Loss

Modélisation : pour N atténuations successives

Atotale = A1 × A2 × L × AN
Atotale,dB = A1,dB + A2,dB + L + AN ,dB
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 141
Canaux Radio Mobiles
Théorème de la Limite Centrale :
AdB suit une loi Gaussienne (A suit une loi log-normale)
AdB ~ N (0, σ L2 )
σL : « location variability »,
dépend de la fréquence, de la taille des antennes, de l’environnement
σ L ≈ 3 − 10 dB

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 142


Canaux Radio Mobiles

Modélisation Statistique du Shadowing

Exemple de valeurs de la « Shadowing Standard Deviation »


pour plusieurs environnements :

Environnement Shadowing Factor : Shadowing


Standard Deviation : σL
Urban macro-cell 8dB
Suburban macro-cell 8dB
Urban micro-cell NLOS: 4dB, LOS 3dB
Indoor Small Office NLOS (Room to Corridor) 4dB, NLOS
(through-wall) 6dB (light wall), 8dB
(heavy-wall)]
Indoor Hot Spot LOS 1.5 dB, NLOS 1.1 dB
Outdoor to indoor 7dB
Open Rural Macro-cell NLOS:8dB, LOS: 6dB

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 143


Canaux Radio Mobiles

SMALL SCALE FADING :

Multitrajets et
caractérisation

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 144


Canaux Radio Mobiles

Introduction au Small Scale Fading

• phénomène très local : se produit dès que le mobile se


déplace d’une faible distance ( « small scale »)

• variations aléatoires de la puissance du signal :étude


statistique

• statistiques supposées stationnaires sur quelques


dizaines de λ

• variations le plus souvent destructrices pour le signal


problème majeur en télécom

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 145


Canaux Radio Mobiles
Causes du fading

émetteur

• multi-trajet (multi-path) : récepteur


signal reçu = somme de signaux retardés, réfléchis, diffractés,…
• 1 signal 1 atténuation, 1 retard, 1 décalage de phase
• sommation constructrice ou destructrice
• changements importants de phase et d’atténuation
pour déplacements très courts
ex : déplacement de λv/2c déphasage de π
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 146
Canaux Radio Mobiles

Fading de Rayleigh: Puissance reçue dans le cas de


multiples réflexions en fonction de la position
0
10
Enveloppe de Rayleigh

-1
10

-2
10

λ
-3
10
2
Distance d

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 147


Canaux Radio Mobiles
Modélisation du fading
• canal de propagation linéaire (car opérations linéaires)
• canal variant dans le temps

K
y (t ) = ∑ h (t , k ) s (t − τ k (t )) + n (t )
k =1

•K : nombre de signaux reçus


• s(t) : signal émis
• τk(t) : retard de la kème composante
• h(t,k) : coefficient du canal sur le kème trajet
• n(t) : bruit additif (gaussien)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 148
Canaux Radio Mobiles

Temps To

To τ To τ
EMISSION RECEPTION

Temps T1
T1 τ
T1 τ

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 149


Canaux Radio Mobiles

t
m ée es
ca ps

la ectu s où
u em
l
na

eff mp

e
ur
ed et

Te

es
ns c l
po ve
ré a
la ion
de riat
Va

Réponse impulsionnelle mesurée

Etalement de la réponse impulsionnelle du canal


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 150
Canaux Radio Mobiles

SMALL SCALE FADING

Caractérisation du canal liée à


l’étalement temporel des retards :

Delay spread et
Bande de cohérence

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 151


Canaux Radio Mobiles

• L’étalement des retards de la réponse


impulsionnelle dépend de la géographie,

• L’étalement des retards de la réponse


impulsionnelle ne dépend pas de la vitesse du
mobile,

• Modèles de multitrajets fonction de


l’environnement géographique : indoor,
outdoor, terrain plat, montagneux, urbain ou
sub-urbain, ville ….
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 152
Canaux Radio Mobiles
Exercice:
Calculer et tracer la réponse impulsionnelle d’un
canal correspondant au schéma suivant:
G0 , T0

G1 , T1 Rec
Em

• Calculer et tracer le module au carré de la réponse


fréquentielle de ce canal

• Observer les évanouissements fréquentiels

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 153


Canaux Radio Mobiles
G0 , T0

Em G1 , T1 Rec

y (t) = G 0 .x(t - T0 ) + G1.x(t - T1 ) = h(t) * x(t) ⇒


h(t) = G 0δ (t - T0 ) + G1δ (t - T1 ) ⇒
H(f) = G 0 exp(-2πjfT0 ) + G1exp(-2πjfT1 )

Prenons To=0 et T1=τ, on a alors:

H(f) = G 0 + G1cos(2πfτ ) - jG1sin(2πfτ )


H(f) = [G 0 + G1cos(2πfτ )] + [G1sin(2πfτ )]
2 2 2

= G 0 + G1 cos(2πfτ ) 2 + 2.G 0 .G1cos(2πfτ ) + G1 sin(2πfτ ) 2


2 2 2

= G 0 + G1 + 2.G 0 .G1cos(2πfτ )
2 2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 154


Canaux Radio Mobiles

H(f) = G 0 + G1 + 2.G 0 .G1cos(2πfτ )


2 2 2

(G 0 + G1 )2

(G 0 − G1 )2
f

-1/τ 0 1/τ 2/τ

1/ττ

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 155


Canaux Radio Mobiles

Effet de la dispersion temporelle du canal

CANAL SELECTIF EN FREQUENCE (ISI)

Réponse impulsionnelle mesurée


Durée Symbole: Ts

CANAL NON SELECTIF EN FREQUENCE


« FLAT FADING » (Pas d’ISI)
Réponse impulsionnelle mesurée
Durée Symbole: Ts
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 156
Canaux Radio Mobiles

Effet de la dispersion temporelle du canal


R é p o n s e i m p u l s i o n n e l l e , c a n a l 'F l a t F a d i n g '
3

Temps
0
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200

R é p o n s e i m p u l s i o n n e l l e , c a n a l 'F r e q u e n c y S e l e c t i ve '
3

Temps
0
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200

Programme Matlab : canal_selectif.m en BPSK et canal_selectif_QPSK.m en QPSK


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 157
Canaux Radio Mobiles

Effet de la dispersion temporelle du canal


R é p o n s e fr é q u e n c i e l l e , c a n a l 'F l a t F a d i n g ', 'F r e q u e n c y S e l e c t i ve ', D S P d u s i g n a l fi l t r é en RCF
1
10

0
10
0 0 .1 0 .2 0 .3 0 .4 0 .5 0 .6 0 .7 0 .8 0 .9 1
1
10

0
10

-1
10
0 0 .1 0 .2 0 .3 0 .4 0 .5 0 .6 0 .7 0 .8 0 .9 1
30

20

10

0
0 0 .1 0 .2 0 .3 0 .4 0 .5 0 .6 0 .7 0 .8 0 .9 1
Fréquence
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 158
Canaux Radio Mobiles

Effet de la dispersion temporelle du canal


D i a g r a m m e s d e l 'o e i l , c a n a l 'F l a t F a d i n g '
10

-5

-1 0
0 5 10 15 20 25 30 35 40

D i a g r a m m e s d e l 'o e i l , c a n a l 'F r e q u e n c y S e l e c t i ve '


10

-5

-1 0
0 5 10 15 20 25 30 35 40

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 159


Canaux Radio Mobiles

Effet de la dispersion temporelle du canal Tirage, dans


chaque cas, de 200
M ultipath intens ity profile, c anal 'Flat Fading'
800 canaux aléatoires.
600
Moyennage des
400
Ts = 40 échantillons 200 réponses
200 impulsionnelles
Temps élevées au carré.
0
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200

M ultipath intens ity profile, c anal 'Frequenc y S elec tive' Fonction dite
150
« Multipath
100 Ts = 40 échantillons Intensity
profile »
50
Temps
0
0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 200

Programme Matlab : canal_selectif_cor1.m


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 160
Canaux Radio Mobiles

Effet de la dispersion temporelle du canal Tirage, dans


chaque cas, de 200
S pac ed frequenc y c orrelation func tion, c anal 'F lat F ading'
8000
canaux aléatoires.
6000
Moyennage des
4000 200 fonction
2000
d ’autocorrélation
de la réponse
0
0 100 200 300 400 500 600 fréquentielle.
S pac ed frequenc y c orrelation func tion, c anal 'F requenc y S elec tive'
7000
Fonction dite
6000
« Spaced
5000

4000
Frequency
3000
Correlation
2000 Function »
0 100 200 300 400 500 600
Fréquence

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 161


Canaux Radio Mobiles

Effet de la dispersion temporelle du canal


Puissance moyenne reçue Corrélations sur la réponse fréquentielle
S t (τ ) R∆f ( f )

TF

Tm τ Bc
f

Tm=Maximum excess delay 1


Bc= Bande de cohérence
Bc ≈
Tm
Ts >> Tm ⇒ Bc >> Bande du signal ⇒ Canal de type " Flat Fading"
Ts << Tm ⇒ Bc << Bande du signal ⇒ Canal de type " Frequency Selective"
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 162
Canaux Radio Mobiles
Bande de cohérence Bc (coherence bandwidth) :
ρ H ( ∆f ) = ρ H (t , t; ∆f ) = E [H (t , f1 ) H * (t , f 2 )] avec ∆f = f 2 − f1
Bc : écart fréquentiel pour lequel 2 composantes fréquentielles
du canal deviennent décorrélées

ρ H ( Bc ) = 0.5

Lien entre étalement temporel et bande de cohérence :

1
Td =
2πBc
Interprétation :

Td faible peu de retard H(f) ≈constant Bc grand

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 163


Canaux Radio Mobiles

SMALL SCALE FADING

Caractérisation du canal liée à sa vitesse


de variation temporelle:

Etalement Doppler et
Temps de cohérence

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 164


Canaux Radio Mobiles

• La vitesse de variation de la réponse


impulsionnelle ne dépend pas de la géographie
ou de l’environnement,

• La vitesse de variation de la réponse


impulsionnelle dépend de la vitesse du mobile
ou de la non-stationnarité du milieu de
propagation (déplacement de ou des antennes
d’émission et de réception et des obstacles)
ainsi que de la fréquence porteuse.
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 165
Canaux Radio Mobiles

Effet de la vitesse de variation du canal

t
m ée es

Ts
la ectu s où

les
Ts

eff mp

bo
ur
les

Te

es

m
bo

Sy
m

es
Sy

ed
s
de

T4


Du
e

Du

T3

T2

T1

FAST FADING SLOW FADING


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 166
Canaux Radio Mobiles

Effet de la vitesse de variation du canal


c(t ) = c1 (t ).δ (t ) + c 2 (t ).δ (t − Te) + c3 (t ).δ (t − 2.Te) + c 4 (t ).δ (t − 3.Te)
Programme Matlab : slow_fast_fading.m

Variation temporelle des coefficients des deux canaux


Canal « Slow Fading » Canal « Fast Fading »
0.15 1

0.8
0.1
0.6

0.05 0.4

0.2
0

-0.05
-0.2

-0.4
-0.1

-0.6
-0.15
-0.8

-0.2 -1
0 50 100 150 200 250 0 50 100 150 200 250
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 167
Canaux Radio Mobiles

Effet de la vitesse de variation du canal


Réponse impulsionnelle des deux canaux en fonction du temps

Canal « Slow Fading » Canal « Fast Fading »


Ré ponse im puls ionnelle, c anal 'Slow Fading'
Ré pons e im puls ionnelle, canal 'Fast Fading'

0.2
1

0.1 0.5

0 0

-0.1 -0.5

-0.2 5 -1 5
200 200
4 e
4
le 150 n ell
nel n
150
n 3
io
Tem uls
3 100
100 io
Tem
p 2 p uls p s de 50 2
im
p
s de 50
e im mes nse
mes ns u re 0 1
épo
u re 0 1
épo R
R

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 168


Canaux Radio Mobiles

Effet de la vitesse de variation du canal


Réponse fréquentielle des deux canaux en fonction du temps

Canal « Slow Fading » Canal « Fast Fading »

Ré ponse fré quenc ielle, canal 'Slow Fading' Ré pons e fré quenc ielle, c anal 'Fas t Fading'

0.5 2.5

0.4 2

0.3 1.5

0.2 1

0.1 0.5

0 0
200 200
150 80 150 80
Tem 100 60 Tem 60
100
ps 40 elle ps elle
de uenti uenti
50
40
me 20 fr é q de 50
fr é q
su nse me 20
nse
re 0 0
Répo su re
0 0 Répo

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 169


Canaux Radio Mobiles

Effet de la vitesse de variation du canal


Spaced Time Correlation Function: Corrélation de le réponse
fréquentielle du canal en fonction de l’écart temporel entre deux réponses
mesurées (pour une fréquence donnée fp)
0.07

Canal « Slow Fading »


0.06

0.05

Temps
0.04
150 160 170 180 190 200 210 220 230 240 250

0.7
Canal « Fast Fading »
0.6
Temps
0.5

0.4

170 180 190 200 210 220 230 240

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 170


Canaux Radio Mobiles

Effet de la vitesse de variation du canal


Spaced Time Correlation Function:
Corrélation de le réponse fréquentielle du canal en fonction de
l’écart temporel entre deux réponses mesurées (pour une
fréquence donnée fp)

⇒ Si Tco>>Ts on dit
R∆t (t ) que l’on a du « Slow
Fading »

⇒ Si Tco<<Ts on dit
t que l’on a du « Fast
Tco=Temps de cohérence Fading »
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 171
Canaux Radio Mobiles

Effet de la vitesse de variation du canal


Doppler Power Spectrum Function:
Transformée de Fourier de « Space Time correlation function ». La
« Doppler Function » décrit l’élargissement spectral d’un sinus filtré par le
canal.
R∆t (t ) Sd ( f )
TF

t f
Tco=Temps de cohérence Bd=Bande Doppler

1
Tco ≈ Bd est appellée l' élargissement spectral (Doppler spread)
Bd
Mesure du Doppler spread: Emission d’un sinus dans le canal variable et
mesure du spectre du signal reçu
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 172
Canaux Radio Mobiles
Dispersion fréquentielle
Variations temporelles du canal
Temps de cohérence Tco (coherence time) :
Intervalle de temps pendant lequel le canal est (à peu près) constant

Etalement Doppler Bd (doppler spread) :


largeur de l ’étalement du spectre du signal par passage dans le canal,
càd, largeur du spectre Doppler.
2.v
2.v. fp
Bd = 2 f d = =
λ c
Lien entre étalement Doppler et temps de cohérence :
9 9 c
Tco ≈ =
16πf d 16π v. fp
Interprétation : Peu d’effet Doppler variations lentes du canal
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 173
Canaux Radio Mobiles

Techniques de
transmission dans
des canaux
radiomobiles
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 174
Canaux Radio Mobiles
Conclusion : Classification des Canaux

R é p o n s e fr é q u e n c i e l l e , c a n a l 'S l o w F a d i n g '
Tem
p
cohé s de
renc
e
de
0 .5
Bande e
nc
0 .4
cohére

0 .3

0 .2

0 .1

0
200
150 80
Tem 100 60
ps 50
40
20
en ce
0 0
Fréqu

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 175


Canaux Radio Mobiles
Conclusion : Classification des Canaux
Dépend du signal considéré (période symbole Ts et largeur de bande Bs)

Tco < Ts et Bc < Bs : canal sélectif en temps et en fréquences

Bs

K
Non-sélectif en tps Sélectif. y (t ) = ∑ h (t , k ) s (t − τ k ) + n (t )
(« time flat ») (« non- flat ») k =0

Bc
ISI et canal variant
Non-sélectif. Non-sélectif en fréq.
plus vite que la période
(« flat- flat ») (« frequency flat ») symbole : très difficile

0
0
Tco Ts
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 176
Canaux Radio Mobiles
Conclusion : Classification des Canaux
Dépend du signal considéré (période symbole Ts et largeur de bande Bs)
K
Tco > Ts : canal invariant par rapport au temps y ( t ) = ∑ h ( k ) s (t − τ k ) + n (t )
pendant la transmission du symbole k =0
Bs

Non-sélectif en tps Sélectif.


(« time flat ») (« non- flat »)

Bc
ISI et canal variant
lentement vis-à-vis de la
Non-sélectif.
période symbole : OK
Non-sélectif en fréq.
(« flat- flat ») (« frequency flat »)

0
0
Tco Ts
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 177
Canaux Radio Mobiles
Conclusion : Classification des Canaux
Dépend du signal considéré (période symbole Ts et largeur de bande Bs)

Bc > Bs : bande du canal constante sur


y (t ) = h (t ) s (t ) + n (t )
la bande de x(t)
Bs

Non-sélectif en tps Sélectif.


(« time flat ») (« non- flat »)

Pas d’ISI et canal


Bc
variant plus vite que
la période symbole :
Non-sélectif. Non-sélectif en fréq.
(« flat- flat ») difficile
(« frequency flat »)

0
0
Tco Ts
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 178
Canaux Radio Mobiles
Conclusion : Classification des Canaux
Dépend du signal considéré (période symbole Ts et largeur de bande Bs)

Tco > Ts et Bc > Bs : canal « plat » sur Bx


y (t ) = hx (t ) + n (t )
pendant Tx
Bs

Non-sélectif en tps Sélectif.


(« time flat ») (« non- flat »)

Bc
Pas d’ISI et canal
variant lentement vis-
Non-sélectif.
à-vis de la période
Non-sélectif en fréq.
(« flat- flat ») (« frequency flat ») symbole : Situation
défavorable
0
0
Tco Ts
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 179
Communications dans des canaux radio-mobiles

|C(f)|

f
Bs Bs
Bande du signal = Bs α 1/Ts
Bco = Bande de cohérence du canal
Bs < Bco, Ts > Delay spread

Canal non sélectif en fréquence, flat fading


Avantage : pas d’ISI, pas d’égalisation nécessaire
Inconvénient : On peut être dans un trou de fading, SNR très
mauvais, liaison ELE207,
de mauvaise qualité
Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 180
Communications dans des canaux radio-mobiles

Wifi
Wifi BS

PC

TEB=10-7

|C(f)|

f
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 181
Communications dans des canaux radio-mobiles

Wifi
Wifi BS

PC

TEB=10-2

|C(f)|

f
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 182
Communications dans des canaux radio-mobiles

|C(f)|

(2) (1) f

Sauts de fréquence
Solution n°1: Frequency Hopping : CDMA
• On «tombe» de temps en temps dans un trou de fading (1), mais
parfois on transmet sur une sous-porteuse avec une atténuation
faible (2)
• On a de la diversité fréquencielle
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 183
Communications dans des canaux radio-mobiles

Signal non étalé


|C(f)|

Bande du signal étalé

Solution n°2 : Etaler le spectre : CDMA


• On devient sélectif en fréquence
• On aura de la diversité liée aux multi trajets

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 184


Communications dans des canaux radio-mobiles

|C(f)|

f
Bs
Bande du signal = Bs α 1/Ts
Bco = Bande de cohérence du canal
Bs > Bco, Ts < Delay spread

Canal sélectif en fréquence


Inconvénient : ISI, Egalisation nécessaire, complexité
Avantage : On ne sera jamais entièrement dans un trou de fading,
Diversité amenéeELE207,
par les multidestrajets
Technologie hauts débits, Daniel Roviras 185
Communications dans des canaux radio-mobiles

Terminal
BS

Obstacle
TEB=10-7
|C(f)|

Bs
f
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 186
Communications dans des canaux radio-mobiles

Terminal
BS

Obstacle Obstacle
TEB=10-6
|C(f)|

Bs
f
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 187
Communications dans des canaux radio-mobiles

|C(f)|
Egaliseur
temporel
facile
Bs
f
Canal sélectif en fréquence
Solution 3 : Egaliseur temporel au niveau du récepteur
Problème : plus le delay spread est grand devant la période
symbole, plus l’égaliseur temporel (LMS, MMSE…) est compliqué

Egaliseur
|C(f)|
temporel
difficile
f
Bs
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 188
Communications dans des canaux radio-mobiles

|C(f)|

f
Bs
Canal très sélectif en fréquence
Solution 4 : Multi porteuses, OFDM
Multiplier le nombre de sous porteuses jusqu’à ce que le canal
soit flat fading sur chacune des sous porteuses

|C(f)|

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras f 189


Bs
Communications dans des canaux radio-mobiles

Canal très sélectif en fréquence


Solution 4 : Multi porteuses, OFDM
Multiplier le nombre de sous porteuses jusqu’à ce que le canal soit flat fading
sur chacune des sous porteuses

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 190


Communications dans des canaux radio-mobiles

|C(f)|

f
Bs
Canal très sélectif en fréquence
Solution 5 : Egaliseur fréquentiel au niveau du récepteur

Signal reçu --- FFT ---- Egalisation freq. ----IFFT --- Signal égalisé

Même complexité que l’OFDM pour ce qui concerne la FFT et


la IFFT

Tout le traitement est fait dans le récepteur

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 191


Communications dans des canaux radio-mobiles

Canal très sélectif en fréquence


Solution 5 : Egaliseur fréquentiel au niveau du récepteur

Egalisation
fréquentielle

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 192


Canaux Radio Mobiles

SMALL SCALE FADING

Modèles de canaux avec


multitrajets

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 193


Canaux Radio Mobiles
Modèle de Canal Large Bande

y (t ) = ∑ α k (t ) s (t − τ k (t )) + n (t )
k

• αk(t) : variable de Rayleigh ou de Rice + Effet Doppler


αk(t) indépendants (par rapport à k) : uncorrelated scattering

• τk(t) = k/W où W/2 est la bande du signal passe-bas x(t)


1/W : résolution du système

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 194


Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
A l’instant t: Un seul trajet
Obstacle

r
v
Signal émis :
Re[u (t ). exp(2πjfct )]
θ n (t )

Signal reçu :
Re[α n (t ).u (t − τ n (t )). exp(2πjf c (t − τ n (t )). exp(2πjf Dn (t ).t + jφ0 )]
τ n (t ) : retard de propagation
α n (t ) : Gain lié au Path Loss + Shadowing + atténuation obstacle
f Dn : Fréquence Doppler = V.cos(θ n (t )) / λ = f D max .cos(θ n (t ))
λ = c / f c = Longueur d' onde de la porteuse
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 195
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
A l’instant t: Un seul trajet
Signal reçu :
Re[α n (t ).u (t − τ n (t )). exp(2πjf c (t − τ n (t )). exp(2πjf Dn (t ).t + jφ0 )] =
Re[{α n (t ).u (t − τ n (t )). exp[− 2πjf cτ n (t ) + 2πjf Dn (t )t + jφ0 ]}. exp(2πjf c t )]

enveloppe complexe du signal reçu =


{α n (t ).u (t − τ n (t )). exp[− 2πjf cτ n (t ) + 2πjf Dn (t )t + jφ0 ]}

Canal passe - bas équivalent avec un seul trajet élémentaire :


c(τ , t) = {α n (t ). exp[− 2πjf cτ n (t ) + 2πjf Dn (t )t + jφ0 ]}.δ (τ − τ n (t ))

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 196


Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps

Obstac
le

t acle
s
Ob
acle
bst
O

Canal passe - bas équivalent avec plusieurs trajets de retard très voisins :
N (t )
c(τ , t) = ∑ {α n (t ). exp[− 2πjf cτ n (t ) + 2πjf Dn (t )t + jφ0 ]}.δ (τ − τ n (t ))
n =1

α n (t ) = α .∆α n (t ) avec α : Path Loss + Shadowing


∆α n (t ) : Atténuation liée à l' obstacle Plusieurs trajets
τ n (t ) = τ 0 + ∆τ n (t ), τ 0 = retard moyen de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 197
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
Canal passe - bas équivalent avec plusieurs trajets de retard très voisin :
N (t )
c(τ , t) = ∑ {α .∆α n (t ). exp[− 2πjf c (τ 0 + ∆τ n (t )) + 2πjf Dn (t )t + jφ0 ]}.δ (τ − (τ 0 + ∆τ n (t )))
n =1
N (t )
c(τ , t) = α .∑ {∆α n (t ). exp[− 2πjf c ∆τ n (t ) + 2πjf Dn (t )t + jφ0 ]}.δ (τ − τ 0 ). exp[− 2πjf cτ 0 ] =
n =1

 N (t ) 
c(τ , t) =  ∑ {∆α n (t ). exp[− 2πjf c ∆τ n (t ) + 2πjf Dn (t )t + jφ0 ]}. α . δ (τ − τ 0 ). exp[− 2πjf cτ 0 ]
 n =1 

Gain variable du trajet τo : g(t) Path Loss +


Shadowing
Retard moyen
u(t) Retard de τo
r(t)
τo

α g(t) Plusieurs trajets


de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 198
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
Canal passe - bas équivalent avec plusieurs trajets de retard très voisin :
N (t )
g (t ) = ∑ ∆α n (t ). exp[− 2πjf c ∆τ n (t ) + 2πjf Dn (t )t + jφ0 ]
n =1
N (t )
g (t ) = ∑ Gn (t ). exp[− jφn (t )]
n =1

avec φn (t ) = 2πf c ∆τ n (t ) − 2πf Dn (t )t − φ0 − phase(∆α n (t ))


et Gn (t ) = ∆α n (t )
Les coefficients Gn(t) sont aléatoires et indépendants, les phases
Φn(t) sont aléatoires, indépendantes et uniformément réparties sur
[0 2π]. Gn(t) et Φn(t) sont indépendantes.
N (t )
g (t ) = ∑ Gn (t ). exp[− jφn (t )] = g I (t ) + jg Q (t )
n =1 Plusieurs trajets
de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 199
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
N (t )
g (t ) = ∑ Gn (t ). exp[− jφn (t )] = g I (t ) + jg Q (t )
n =1
N (t )
g I (t ) = ∑ Gn (t ). cos[φn (t )]
n =1
N (t )
g Q (t ) = ∑ Gn (t ). sin[φn (t )]
n =1

gI(t) et gQ(t) sont des sommes de VA indépendantes.

Si N(t) est grand, le théorème de la limite centrale implique que


gI(t) et gQ(t) ont des pdf Gaussiennes.

Plusieurs trajets
de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 200
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
 N (t )  N (t )
E (g I (t ) ) = E  ∑ Gn (t ). cos[φn (t )] = ∑ E (Gn (t ). cos[φn (t )])
 n =1  n =1
N (t )
= ∑ E (Gn (t ) ).E (cos[φn (t )]) = 0
n =1

E (g I (t ).g Q (t ) ) = E  ∑ Gn (t ). cos[φn (t )].∑ Gm (t ). sin[φm (t )] =


 N (t ) N (t )

 n =1 m =1 
N (t ) N (t )
= ∑ ∑ E (Gn (t ).Gm (t ). sin[φm (t )]. cos[φn (t )]) =
n =1 m =1
N (t ) N (t )
= ∑ ∑ E (Gn (t ).Gm (t ) ).E (sin[φm (t )]. cos[φn (t )]) =
n =1 m =1

( )
N (t )
= ∑ E Gn (t ) 2 .E (sin[φn (t )]. cos[φn (t )]) = 0 Plusieurs trajets
n =1
de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 201
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps

u(t) Retard r(t) g (t ) = g I (t ) + jg Q (t )


τo

α g(t)

Au vu des résultats précédents, gI(t) et gQ(t) sont des


VA Gaussiennes de moyenne nulle et non corrélées.
Comme elles sont Gaussiennes on peut conclure à
l’indépendance de ces deux gains.

Le module de g(t) suit une loi de Rayleigh et la phase


de g(t) est uniformément répartie sur [0 2π]
Plusieurs trajets
de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 202
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps

Densité Spectrale de puissance de gI(t) et gQ(t) :

 N (t ) N (t )

E (g I (t ).g I (t + τ ) ) = E  ∑ Gn (t ). cos[φn (t )].∑ Gm (t + τ ). cos[φm (t + τ )] =
 n =1 m =1 
N (t )
= ∑ E (Gn (t ).Gn (t + τ ) ).E (cos[φn (t )]. cos[φn (t + τ )])
n =1

avec : φn (t ) = 2πf c ∆τ n (t ) − 2πf Dn (t )t − φ0 − phase(∆α n (t ))

On fait l’hypothèse que:


fDn(t)=cte=fDn , ∆τn(t)=cte=∆τn ,
phase(∆αn(t))=cte=∆αn,
N(t)=cte=N, Gn(t)=cte= Gn
Plusieurs trajets
de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 203
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps

E (cos[φn (t )]. cos[φn (t + τ )]) =


E (cos[2πf c ∆τ n − 2πf Dnt − φ0 − phase( ∆α n )]. cos[2πf c ∆τ n − 2πf Dn (t + τ ) − φ0 − phase( ∆α n )]) =
= E (0.5 cos[2πf Dnτ ] + 0.5 cos[4πf c ∆τ n − 4πf Dnt − 2πf Dnτ − 2φ0 − 2 phase(∆α n )]) =
= 0.5E (cos[2πf Dnτ ]) + 0.5E (cos[4πf c ∆τ n − 4πf Dnt − 2πf Dnτ − 2φ0 − 2 phase(∆α n )]) =
14444444444 4244444444444 3
=0

E (cos[φn (t )]. cos[φn (t + τ )]) = 0.5E (cos[2πf Dnτ ]) ⇒

( )
N
E ( g I (t ).g I (t + τ ) ) = 0.5∑ E Gn .E (cos[2πf Dnτ ]) avec f Dn = V.cos(θ n ) / λ ⇒
2

n =1

( )
N
E ( g I (t ).g I (t + τ ) ) = 0.5∑ E Gn .E (cos[2.π .V.τ .cos(θ n ) / λ ])
2

n =1

E ( g (t ).g (t + τ ) ) = 0.5∑ E (G ).E (cos[2.π .V.τ .cos(θ ) / λ ])


N
2
I I n n
n =1

Plusieurs trajets
de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 204
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
On fait deux hypothèses supplémentaires :
(1) Les obstacles sont disposés uniformément autour de l’antenne de réception
(2) Les gains E(Gn2) sont supposés identiques et égaux à 2.Pr/N

( )
N
E (g I (t ).g I (t + τ ) ) = 0.5∑ E Gn .E (cos[2.π .V.τ .cos(θ n ) / λ ]) =
2

n =1

Pr N   n.2π   2π
= ∑ cos 2.π .V.τ .cos  / λ  = (en posant ∆θ = )
N n =1   N   N
Pr N
= ∑ cos[2.π .V.τ .cos(n.∆θ ) / λ ].∆θ
2π n =1
Si le nombre d' obstacles tend vers l' infini (N → ∞) on a :

E (g I (t ).g I (t + τ ) ) = ∫ cos[2.π .V.τ .cos(θ ) / λ ]dθ = Pr .Jo(2.π . f
Pr
.τ )

D max
0

Jo(u ) = Fonction de Bessel de la première espèce Plusieurs trajets


de retard voisin
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 205
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps

E ( g I (t ).g I (t + τ ) ) = Pr .Jo(2.π . f D max .τ )


π
avec Jo( x ) = exp(− j.x. cos(θ ) )dθ
1
π ∫ 0
Fonction de Bessel d'ordre 0
1

0.8
Pour fDmax.τ=0.4 on a décorrélation
soit: (V/λ).τ=04
soit V.ττ=0.4.λ
0.6
Jo(2.pi;Fd.tau)

0.4

0.2

-0.2

-0.4 Plusieurs trajets


0 0.5 1 1.5 2
fD.tau
2.5 3 3.5 4 de retard voisin

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 206


Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
E ( g I (t ).g I (t + τ ) ) = Pr .Jo(2.π . f D max .τ ) avec f D max = V / λ
TF (E ( g I (t ).g I (t + τ ) )) = S g I ( f ) ⇒
 Pr 1
 pour f < f D max
S g I ( f ) =  2πf D max 1 − ( f / f D max )2
 0 ailleurs
Densité specrale de puissance de la partie réelle/imaginaire du gain g(t)
8

5
Sg(f)

2 Plusieurs trajets
de retard voisin
1
-100 -80 -60 -40 -20 0 20 40 60 80 100
fD=100, f varie de -fD à +fD

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 207


Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
Simulation Matlab d’un gain g(t), V1=10km/h et V2=40km/h
Modules du gain
6

5
Tmoy2=0.007s fc=1.8 GHz
dmoy2=V2.Tmoy2=8cm λ/2=c/(2fc)=8.3cm
Tmoy1=0.03s
fDmax1=16.7 Hz
4 dmoy1=V1.Tmoy1=8.3cm
fDmax2=66.7 Hz
3

0 Plusieurs trajets
0.02 0.04 0.06 0.08 0.1 0.12 0.14 0.16 0.18 0.2
t en secondes de retard voisin

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 208


Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
Simulation Matlab d’un gain g(t), V1=10km/h et V2=40km/h
Parties réelles du gain
6

-2

-4

-6 Plusieurs trajets
0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5 de retard voisin
t en secondes

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 209


Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
Simulation Matlab d’un gain g(t), V1=10km/h et V2=40km/h
Autocorrélation de la partie réelle du gain
3

2.5

1.5

0.5

-0.5

-1
Plusieurs trajets
0.985 0.99 0.995 1 1.005 1.01 1.015
4
de retard voisin
x 10

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 210


Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
Simulation Matlab d’un gain g(t), V1=10km/h et V2=40km/h
DSP de la pertie réelle des gains

160 fDmax1=16.7 Hz
140
fDmax2=66.7 HZ

120

100

80

60

40

20

Plusieurs trajets
0
0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 de retard voisin
F en HZ
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 211
Canaux Radio Mobiles, modélisation des taps
Cas de plusieurs
trajets de retard
quelconque

Retard
τ2
α g2(t) Σ r(t)

u(t) Retard
τ1
α g1(t)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 212
Canaux Radio Mobiles
Simulation de canaux radiomobiles
Path Loss
s(t) Shadowing :
Long term
fading τ1 τ2 τL

α1 α2 αL
αk = puissance relative
des multitrajets g1(t)
h1(t) h2(t) hL(t)
hk(t) = gain variable
avec fading
Σ
Short term fading

y(t) + n(t)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 213


Canaux Radio Mobiles
Example : Mobile channels Vehicular A and B for UMTS
ITU Vehicular- A channel Model ITU Vehicular- B channel Model
Tap index τk Relative αk Relative Tap index τk Relative αk Relative
delay (ns) Power (dB) delay (ns) Power (dB)
1 0 0 1 0 -2.5
2 310 -1 2 300 0
3 719 -9 3 8900 -12.8
4 1090 -10 4 12900 -10
5 1730 -15 5 17100 -25.2
6 2510 -20 6 20000 -16

• Vehicular B channel is more frequency selective than Vehicular A (factor


10 approximately)

• Coherence bandwidth vehicular A is approximately ten times greater than


the one of vehicular B
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 214
Canaux Radio Mobiles
Simulation de canaux radiomobiles

• Les gains αi sont constants et règlent la


puissance relative des trajets

• Les gains hi(t) sont des gains variables dont le


module suit une loi aléatoire (Rayleigh, Rice,
Nakagami,..) et dont la phase est uniformément
répartie entre 0 et 2.π

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 215


Canaux Radio Mobiles
Simulation of path gains hk(t) :

Concerning the spectrum, they must have a Doppler


spectrum :
 Pr 1 V V . fc
 for f < f D max , f D max = =
S hk ( f ) =  2πf D max 1 − ( f / f D max )2 λ c
 0 elsewhere

Concerning the modulus and phase, they must be


complex independent Gaussian variables (Rayleigh,
Nakagami, Rice modulus and uniform phase on [0 2π] )

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 216


Canaux Radio Mobiles
Simulation of path gains hk(t) :

Real part of hk(t) can be computed as (related to Jakes


model) :
N
hkI (t ) = ∑ cos(2πf Dnt + φ ) with φ uniformly distributed on [ 0 2π]
n =1

V.fc n.2π
f Dn = V.cos(θ n ) / λ = f D max cos(θ n ), f D max = and θn =
c N
N
  n.2π  
hkI (t ) = ∑ cos 2πf D max cos t + φ 
n =1   N  
N approx. equal to 50

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 217


Canaux Radio Mobiles
Simulation of path gains hk(t) (other way) :
G( f ) Le module de hi(t)
suit une loi de
BBG1
Rayleigh
nI(t)

-fd 0 +fd

+ hi(t)=nI(t)+j.nQ(t)
G( f )

BBG2 j
Le phase de hi(t) est
nQ(t) unif. répartie sur
-fd 0 +fd [0 2.π]

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 218


Canaux Radio Mobiles
Other channel model examples : ref: ITU-R M.1225

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 219


Canaux Radio Mobiles
Other channel model examples : ref: ITU-R M.1225

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 220


Canaux Radio Mobiles
Other channel model examples : ref: 3GPP TR 25.943

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 221


Canaux Radio Mobiles
Other channel model examples : ref: 3GPP TR 25.943

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 222


Canaux Radio Mobiles
Other channel model examples zone rurale, v=250km/h
0
Ts=3.7ms
écart-type
Environnement du retard (en µs)
-5

-10
Cellules 0.01-0.05
Zone ouverte < 0.2 -15
Zonesub-urbaine <1
τRMS=0.1ms
Zone urbaine 1-3 -20

Zone montagneuse 3-10


-25
-5 0 5 10 15 20

zone urbaine, v=50km/h zone montagneuse, v=100km/h


0 0
Ts=3.7ms Ts=3.7ms
-5 -5

-10 -10

-15 -15

τRMS=1.03ms τRMS=5.1ms
-20 -20

-25 -25
-5 0 5 10 15 20 -5 0 5 10 15 20

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 223


Canaux Radio Mobiles
Other channel model examples

Environnement Fréquences (MHz) RMS delay spread Lieu


Urbain 910 1300 ns (moyenne)
600 ns (ecart-type) New-York
3500 ns (maximum)
Urbain 892 10-25 µs San Francisco (pire cas)
Sub-urbain 910 200-310 ns Moyenne cas typique
Sub-urbain 910 1960-2110 ns Moyenne cas extrème
Indoor 1500 10-50 ns Immeuble bureaux
Indoor 850 270 ns (maximum) Immeuble bureaux
Indoor 1900 70-94 ns (moyenne) 3 immeubles
1470 ns (maximum) San Francisco

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 224


Canaux Radio Mobiles
Other channel model examples
Exemple 3 : delay-spreads mesurés dans la bande 800 MHz-1.5 GHz

Delay-spread moyen (ns) Delay-spread maximal (ns) Lieu


25 50 Immeuble de bureaux
30 56 Immeuble de bureaux
27 43 Immeuble de bureaux
11 58 Immeuble de bureaux
35 80 Immeuble de bureaux
40 90 Centre commercial
80 120 Aéroport
120 180 Usine
50 129 Dépôt
120 300 Usine

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 225


Canaux Radio Mobiles
Other channel model examples
Exemples 4 : delay-spreads mesurés dans la bande 4 GHz-6 GHz
Delay-spread moyen (ns) Delay-spread maximal (ns) Lieu

40 120 Grand immeuble

50 60 Immeuble de bureaux

35 55 Salle de réunion (5m x 5m)


à murs métalliques
10 35 Salle de réunion
à murs en brique
40 130 Immeuble de bureaux

40 120 Centre sportif couvert

65 125 Usine
25 65 Immeuble de bureaux

20 30 Pièce individuelle dans


immeuble de bureaux
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 226
Canaux Radio Mobiles
Vehicular A channel Vehicular B channel
V=1km/h V=1km/h
Fc=1.8 GHz Fc=1.8 GHz

Channel impulse response evolution with time (modulus of coefficient)


(Programme Matlab : Roviras_vehicular_A.m )
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 227
Canaux Radio Mobiles
Vehicular A channel Vehicular B channel
V=1km/h V=1km/h
Fc=1.8 GHz Fc=1.8 GHz

Channel frequency response evolution with time (modulus)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 228


Canaux Radio Mobiles
Vehicular A channel Vehicular B channel
V=10km/h V=10km/h
Fc=1.8 GHz Fc=1.8 GHz

Channel impulse response evolution with time (modulus of coefficient)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 229


Canaux Radio Mobiles
Vehicular A channel Vehicular B channel
V=10km/h V=10km/h
Fc=1.8 GHz Fc=1.8 GHz

Channel frequency response evolution with time (modulus)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 230


Canaux Radio Mobiles
Vehicular A channel Vehicular B channel
V=50km/h V=50km/h
Fc=1.8 GHz Fc=1.8 GHz

Channel impulse response evolution with time (modulus of coefficient)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 231


Canaux Radio Mobiles
Vehicular A channel Vehicular B channel
V=50km/h V=50km/h
Fc=1.8 GHz Fc=1.8 GHz

Channel frequency response evolution with time (modulus)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 232


Canaux Radio Mobiles

Lois du module des gains des


trajets multiples:

Rayleigh, Rice, Nakagami

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 233


Canaux Radio Mobiles

Modèles statistiques de canaux: Rayleigh


• Une antenne (de gain constant en fonction de l’angle d’arrivée)
• Grand nombre de réflexions uniformément réparties
• Gains et phases aléatoires sur chaque trajet multiple
• La réponse impulsionnelle du canal suit une loi de Rayleigh
R = c(t ,τ )
Loi de l' enveloppe du signal reçu, R
 2
r
 . exp(− r
) pour r ≥ 0
p R ( r ) = σ 2σ
 2 2


 0 ailleurs

 avec 2.σ 2 = E(R 2 )

Phase uniformément répartie entre 0 et 2.π


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 234
Canaux Radio Mobiles

Modèles statistiques de canaux: Nakagami-m


• Loi de l’enveloppe plus générale que Rayleigh
• Convient pour des canaux radio mobiles urbains
R = c(t ,τ )
Loi de l' enveloppe du signal reçu, R
 m
 2  m  2.m −1 m.r 2
. exp(− pour r ≥ 0
 Γ(m)  Ω 
. .r )


pR (r ) =  0 ailleurs
 Ω = E(R 2 )

 Ω2
m=

 var ( )
R 2

Phase uniformément répartie entre 0 et 2.π

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 235


Canaux Radio Mobiles
Modèles statistiques de canaux: Rice
• Canal de type Rayleigh avec trajet direct (line of sight)

Loi de l' enveloppe du signal reçu, R = c(t ,τ )


Line 
of  r  r 2 + s 2   r.s 
Sight σ 2 . exp − 2.σ 2 .Io σ 2  pour r ≥ 0
pR (r ) =   
 0 ailleurs
 s 2 = Puissance du trajet direct

 σ 2 = Variance des fluctuations

• Io(z) est la fonction de Bessel modifiée de première espèce et


d’ordre zéro,
• Phase du gain de Rice uniformément répartie entre 0 et 2.π

puissance du signal LOS s2


k= =
puissance des signaux NLOS 2σ 2
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 236
Canaux Radio Mobiles

Modèles statistiques de canaux: Rice


Canal de type Rayleigh avec trajet direct (line of sight)

r (t ) = (G LOS + G Rayleigh ).u(t )


LOS
GRayleigh

GLOS

GRice

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 237


Canaux Radio Mobiles

Canal de Rice Propagation LOS signal direct plus


puissant que les autres
y (t ) = α (t ) s(t ) + n(t )
α(t) : variable aléatoire gaussienne complexe de moyenne non-nulle
r(t)=|α(t)| : variable de Rice, de densité de probabilité :

r  r 2 + s 2   rs 
p( r ) = 2 exp − I
2  0 2 
, r≥0
σ  2 σ   
σ

s : amplitude du signal LOS

re − k  r 2   r 2k 
p( r ) = exp − I  2
2  0
 , r≥0

σ2  2σ   σ 

puissance du signal LOS s2


k= = : paramètre de Rice
puissance des signaux NLOS 2σ 2
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 238
Canaux Radio Mobiles

Modèles statistiques de canaux: Comparaison

• Nakagami-m= Rayleigh si m=1

• Nakagami-m peut modéliser des environnements


plus ou moins sévères que Rayleigh

• Nakagami peut modéliser des environnements de


type urbain

• Rice= Rayleigh si s2=0, et σ2 = Ω /2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 239


Canaux Radio Mobiles
3
Densité de probabilité de l'enveloppe
modèle de Rayleigh
2.5

Ω=0.1
2

1.5

Ω=0.5
1

Ω=1
Ω=2
0.5

Ω=5
0
0 100 200 300 400 500 600
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 240
Canaux Radio Mobiles
Densité de probabilité de l'enveloppe
modèle de Nakagami-m, Ω=1
1.4

1.2 m=2
m=0.5
1

0.8 m=0.7

0.6 m=1

0.4

0.2

0
0 100 200 300 400 500 600
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 241
Canaux Radio Mobiles
0.9
s2=0, K=0 Densité de probabilité de l'enveloppe
0.8 modèle de Rice, σ2=0.5
σ2
K=s2/σ
0.7

0.6
s2=0.5, K=0.5
0.5

0.4 s2=1, K=1

0.3

0.2

0.1 s2=2, K=2

0
0 100 200 300 400 500 600

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 242


Canaux Radio Mobiles

k → 0 : canal de Rayleigh
k → +∞ : canal gaussien

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 243


Transmission dans les canaux
de type radio mobiles

• Performances avec canal de Rayleigh


• Notion de diversité
• Performances avec diversité

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 244


Performances avec
canal de Rayleigh

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 245


Introduction
Communications dans des canaux radio-mobiles

Canal Gaussien
Path Loss
α

signal émis s(t)


× + signal reçu y(t)

Bruit additif n(t)


Canal le plus simple :
• Path Loss + Shadowing
• atténuation invariante par rapport au temps
• pas de multi-trajet

y ( t ) = αs ( t ) + n ( t )
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 246
Communications dans des canaux radio-mobiles

Canal Gaussien
BPSK
Canal AWGN
1 1 -1 1

t RCF X + RCF y(t)


Forme/Em Filtre
α n(t)
Adapté
No/2

( α Eb
)
2
 Eb 
BER = Q 2 α  = Q 2γ b avec γ b =
2

 No  No

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 247


Communications dans des canaux radio-mobiles

Performance
• détection par filtre adapté
• modulation BPSK Canal Gaussien

signaux antipodaux : TEB = Q 2γ b ( ) avec γ b =


α Eb
2

signaux orthogonaux : TEB = Q ( γ ) b


N0

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 248


Communications dans des canaux radio-mobiles

TEB en fonction de Eb/No Performance


Canal
-2
Gaussien
10
16-QAM

-4
10
8-PSK

-6
10
BPSK
QPSK
-8
10

4 6 8 10 12 14 16
Eb/No en dB
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 249
Communications dans des canaux radio-mobiles
Caractérisation d’un
canal de Rayleigh

y (t ) = α (t ) s(t ) + n (t ) Channel multiplicative noise

α(t) : variable aléatoire gaussienne complexe de moyenne nulle


r(t)=|α(t)| : variable de Rayleigh, de densité de probabilité :
0.7
loi théorique
loi expérimentale

densité de probabilité
0.6

r  r2  0.5

pR (r ) = 2 exp − 2  , r ≥ 0
σ  2σ 
0.4

0.3

σ 2 = E( R 2 ) / 2
0.2

0.1

0
0 0.5 1 1.5 2 2.5 3 3.5 4 4.5

Module du gain

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 250


Communications dans des canaux radio-mobiles
Canal de Rayleigh Performance avec
RCF X + RCF canal de Rayleigh
α(t) n(t) No/2

( ) α Eb E ( α ) Eb
2 2

Pour γ b fixé : BER (γ b ) = Q 2γ b avec γ b = et γ b =


No No

( )
+∞
BER = ∫ Q 2γ b pγ (γ b )dγ b
0 Digital Communications
Proakis, 5éme ed.
pp 847-849

1  γb 

BERRayleigh = 1−
2 1+ γ b 
 
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 251
Communications dans des canaux radio-mobiles

Calcul du BER dans un canal de Rayleigh


Méthode de calcul

(1) Calcul de la pdf du module du gain complexe α ⇒ loi de Rayleigh


2
α Eb
(2) Calcul de la pdf du SNR instantanné γ b = ⇒ Loi exponentielle
No
+∞
(3) Intégration par partie de : E(BER ) = ∫ BER(γ ) pγ (γ )dγ
b b b
−∞

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 252


Communications dans des canaux radio-mobiles
Calcul du BER dans un canal de Rayleigh (1) Calcul de la pdf du module du gain complexe α ⇒ loi de Rayleigh

 α 2 +α 2 
α I   r   α I    I Q
 α I  r cos(ϕ )
 
α  →   = f  α   =   α Q  ⇒ α  =  
  ϕ        r sin(ϕ ) 
Q Q arctan  α    Q
  I 
 ∂α I ∂α I 
[ ] [ ]
 ∂r ∂ϕ 
p Rφ ( r , ϕ ) = J . pα I α Q (α I , α Q ) (α ,α ) = f −1 ( r ,ϕ ) = det   . p (α , α )
 ∂α Q ∂α Q  α I α Q I Q
I Q (α I ,α Q ) = f −1 ( r ,ϕ )

 ∂r ∂ϕ 
 ∂α I ∂α I 
 ∂r ∂ϕ  cos(ϕ ) − r sin(ϕ )
J = det   = det   =r

 Qα ∂ α Q  sin(ϕ ) r cos(ϕ ) 
 ∂r ∂ϕ 
[ ]
p Rφ ( r , ϕ ) = r. pα I α Q (α I , α Q ) [α ,α ]= f −1 ( r ,ϕ ) =[r cos(ϕ ),r sin(ϕ ) ]
I Q

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 253


Communications dans des canaux radio-mobiles
Calcul du BER dans un canal de Rayleigh (1) Calcul de la pdf du module du gain complexe α ⇒ loi de Rayleigh

(1) Calcul de la pdf du module du gain complexe α ⇒ loi de Rayleigh


[ ]
p Rφ (r , ϕ ) = r. pα I α Q (α I , α Q ) [α ,α ]= f −1 ( r ,ϕ ) =[r cos(ϕ ),r sin(ϕ ) ]=
[ ]
I Q

= r. pα I (α I ). pα Q (α Q ) [α ,α ]= f −1 ( r ,ϕ ) =[r cos(ϕ ),r sin(ϕ ) ] car α I , α Q INDEPENDANTS


I Q

 1  −αI 2  1  − α Q 2 
= r. exp 2 
. exp 
[α I ,α Q ]= f −1 ( r ,ϕ ) =[r cos(ϕ ), r sin(ϕ ) ]
=
 
 2π σ  2σ  2π σ  2σ 
2

 1  − (α I 2 + α Q 2 ) 
= r. exp 
[α I ,α Q ]= f −1 ( r ,ϕ ) =[r cos(ϕ ),r sin(ϕ ) ]=
 πσ 2  σ 2 
2  2 
 1  − r 2 
p Rφ (r , ϕ ) = r. exp 2 
 2πσ  2σ 
2


 1  − r 2  1  − r2 
Probabilités marginales : pR (r ) = ∫ r. exp 2 dϕ = r. 2 exp 2  ⇒
0 
2πσ 2
 2σ  σ  2σ 

 − r2 
r
p R (r ) = 2 exp 2  pour r ≥ 0
σ  2σ 
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 254
Communications dans des canaux radio-mobiles
Calcul du BER dans un canal de Rayleigh (1) Propriétés de la loi de Rayleigh

r  − r2 
pR (r ) = 2 exp 2  pour r ≥ 0
σ  2σ 
u
 − r2 
u
  − r 2   − u2 
FR (u ) = Pr oba(R < u ) = ∫ 2 exp 2 dr = − exp 2  = 1 − exp 2 
r
0
σ  2σ    2σ  0  2σ 

+∞ +∞ +∞
r2 − r2  r  − r2 
E ( R) = ∫ 2 exp 2 dr = ∫ r. 2 exp 2 dr = ∫ f ( r ).g ' (r )dr =
0
σ  2σ  0
σ  2σ  0
+∞
+∞
   − r 2   +∞
  − r2 
= [ f ( r ).g ( r )]0 −
+∞
∫ f ' ( r ).g ( r )dr = r. − exp 2   − ∫  − exp 2  dr =
0    2σ   0 0  2σ  
+∞ +∞
 − r2  1  − r2  1 π
= ∫ exp 2 dr = 2π σ ∫ exp 2 dr = 2π σ . = σ
0  2σ  0 2π σ  2σ  2 2

π
E ( R) = σ
2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 255


Communications dans des canaux radio-mobiles
Calcul du BER dans un canal de Rayleigh (1) Propriétés de la loi de Rayleigh

+∞ +∞ +∞
 − r2 
r3 2 r  − r2 
E ( R ) = ∫ 2 exp 2 dr = ∫ r . 2 exp 2 dr = ∫ f (r ).g ' (r )dr =
2

0
σ  2σ  0
σ  2σ  0
+∞
+∞
 2  − r 2   +∞
  − r2 
= [ f ( r ).g ( r )]0 −
+∞
∫ f ' ( r ).g ( r )dr = r . − exp 2   − ∫ 2r  − exp 2  dr =
0    2σ   0 0   2σ  
+∞
+∞
 − r2    − r 2 
= ∫ 2r exp 2 dr = − 2σ exp 2  = 2σ 2
2

0  2σ    2σ  0

E ( R 2 ) = 2σ 2

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 256


Communications dans des canaux radio-mobiles
Eb
(2) Calcul de la pdf du SNR instantané : α .
2
Calcul du BER dans un canal de Rayleigh ⇒ Loi exponentielle
No

r  − r2 
p R (r ) = 2 exp 2  pour r ≥ 0
σ  2σ 

[R ] → γ b = R 2 . Eb  ⇒ r = No
γ
 No  Eb
 ∂r 
pγ b (γ ) = J .[ pR (r )] ( r ) = f −1 (γ ) = det   .[ p R (r )] ( r )= f −1 (γ )  −γ 1 
 ∂γ  pγ b (γ ) = exp 
J =
No 1
⇒ pγ b (γ ) =
No 1  r  − r 2  γ  γ 
 2 exp 2 
Eb 2 γ Eb 2 γ σ  2σ  r =
pour γ > 0
No
γ
Eb

  No  2 
No  − γ    
γ   Eb
pγ b (γ ) =
No 1 Eb exp
 
 Eb  
=
No 1
exp
− γ  γ = 2σ 2
Eb 2 γ σ 2  2σ 2
 Eb 2σ 2
 2σ 2
Eb  No
   
 No 
 
 Eb 
γ = E (γ b ) = E  R 2  = 2σ
2 Eb

 No  No

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 257


Communications dans des canaux radio-mobiles
+∞

Calcul du BER dans un canal de Rayleigh (3) Intégration par partie de : E(BER ) = ∫ BER(γ ) pγ (γ )dγ
b b b
−∞

( ) ∫[ ( )]
+∞ +∞ +∞
1  −γ 
BER = ∫ Q 2γ pγ (γ )dγ =
0 0
Q 2γ  exp
γ  γ
 dγ =

∫ [ f (γ )][. g ' (γ )]dγ
0
+∞
= [ f (γ ) g (γ )] − ∫ [ f ' (γ )][. g (γ )]dγ =
+∞
0
0
+∞

( )   +∞
  −γ  1   −γ 
exp(− γ )
1
= Q 2γ  − exp   − ∫ −  − exp   dγ =
   γ   0 0 
 2π 2γ    γ 
+∞
1 1 1   1  1+ γ 1+ γ 1
= − ∫ exp − γ 1 +  dγ posons : w = 2γ ⇒ dw = dγ
2 0 2π 2γ   γ  γ γ 2γ
+∞
1 1 1  w2  γ 1 γ +∞ 1  w2  1 γ 1
BER = − ∫ exp −  2γ dw = − .∫ exp − dw = −
2 0 2π 2γ  2  1+ γ 2 1 + γ 0 2π  2  2 1+ γ 2

1 γ 
BER = 1 − 

2 1+ γ 

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 258


Communications dans des canaux radio-mobiles

Performance avec
1  γb 

BERRayleigh = 1− canal de Rayleigh
2 1+ γ b 
 
 
   
1 γb  1  1 
si γ b >> 1 ⇒ BERRayleigh = 1 − ≈ 1 − 
2  1 + γ  2 1
 b 
 +1 
γb 
 
1  1  1   1   1
= 1− 1− ≈ 1 − 1 −  =
2  γ b  2   2γ b   4γ b

1
BERRayleigh = si γ b >> 1
4γ b
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 259
Communications dans des canaux radio-mobiles

• détection par MAP (filtre adapté) Performance avec


• modulation BPSK canal de Rayleigh
• SNR moyen élevé

signaux antipodaux : TEB ~ 1 / (4γ )


signaux orthogonaux : TEB ~ 1 / (2γ )
2
10

1 / 4γ
0 1
10
BER = (coherent detection)
Eb
-2
4
10
N0
TEB

canal de Rayleigh 1
BER =
-4
10
(non coherent detection)
Eb
2
10
-6
canal gaussien N0
-8
10
-1 0 1 2
10 10 10 10
γ
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 260
Communications dans des canaux radio-mobiles

Performance avec
canal de Rayleigh

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 261


Communications dans des canaux radio-mobiles

Performance avec
Programme Matlab : perf_rayleigh.m
canal de Rayleigh
AWGN(b) Rayl(r)
-1
10
AWGN simulation
Rayleigh simulation
AWGN théorique
Rayleigh théorique

-2
10

-3
10
TEB

-4
10

-5
10

8 10 12 14 16 18 20
SNR par bit en dB

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 262


Communications dans des canaux radio-mobiles

Performance avec
canal de Rayleigh

BER is inversely proportional to Eb/No


(compare to Gaussian channel)

⇒ Low BER cannot be achieved with


« reasonable » Eb/No

⇒ use of diversity techniques


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 263
Communications dans des canaux radio-mobiles

Notion de diversité

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 264


Communications dans des canaux radio-mobiles

• Principle: provide to the receiver several


replicas of the signal affected by independent
fading processes.
• How to achieve diversity?
– Spatial diversity
– Frequency diversity, polarization diversity
– Time diversity
– Use of ECC

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 265


Communications dans des canaux radio-mobiles

X Received
signal n°1

α1(t)
y1(t) Probability that
ALL independent
X Received
Transmitted
signal n°2
y2(t)
gains are in deep
Signal s(t) α2(t) fading is smaller
.
. when L is large
.
Received
Better BER
X
signal n°L
yL(t)
αL(t)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 266


Communications dans des canaux radio-mobiles

Frequency diversity
Mod.
fp1 Received
Demod.
signal n°1
fp1
y1(t)

Mod.
fp2 Σ Demod.
Received
s(t) signal n°2
fp2
y2(t)

Frequency
Channels Received
Demod. signal n°L
Mod. fpL
fpL Same multipath profile yL(t)
Different frequencies

Frequency spacing > Coherence Band


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 267
Communications dans des canaux radio-mobiles

Spatial diversity
Received
Demod.
signal n°1
fp
y1(t)
d
Received
Mod. Demod.
s(t) signal n°2
fp fp
y2(t)

Spatial
Channels Received
Demod. signal n°L
fp yL(t)
Same frequency
Different multipath profiles

Distance between Antennas >> λ


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 268
Communications dans des canaux radio-mobiles

Time diversity
s(t) Mod.
Received
fp Time=T1 Demod.
signal n°1
fp
y1(t)

Received
Mod. Time=T2 Demod.
s(t) signal n°2
fp fp
y2(t)

Received
Time=TL Demod. signal n°L
Mod. fp
s(t) yL(t)
fp
Same frequency
Different multipath profiles

Time between emissions > Coherence Time


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 269
Communications dans des canaux radio-mobiles

Performances avec
Diversité

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 270


Communications dans des canaux radio-mobiles

• Performances of systems with diversity L


Hypothesis : L independent fading channels
Received signals (L)

yk (t ) = α k (t ) exp( jϕ k ) s (t ) + nk (t ) for k = 1...L

Two types of receivers are considered:


Coherent and non-coherent

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 271


Communications dans des canaux radio-mobiles

channel 1 receiver 1

n1(t)
Combiner Decision
channel 2 receiver 2
????? variable
n2(t)

channel L receiver L

nL(t)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 272


Communications dans des canaux radio-mobiles

How to make the combination of different receiver outputs ?


yk (t ) = α k (t ) exp( jφk ) s (t ) + nk (t ) for k = 1...L

α1(t)exp(jφ1)s(t) s(t)

Φ1

α1(t)exp(jφ1)s(t)+n1(t)
α2(t)exp(jφ2)s(t)
Φ2

α2(t)exp(jφ2)s(t)+n2(t)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 273
Communications dans des canaux radio-mobiles

How to make the combination of different receiver outputs ?


yk (t ) = α k (t ) exp( jφk ) s (t ) + nk (t ) for k = 1...L

• Choice of best received signal

• Multiplication by exp(-j.φk) then summation: Equal


Gain Combining

• Multiplication par αk(t)exp(-jφk) then summation:


Maximum Ratio Combining. This is the optimal
combiner. The output SNR is equal to the sum of the
SNRs on each branch

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 274


Communications dans des canaux radio-mobiles

Performance with
diversity of order L

Coherent Re ceiver, MRC


L

BERRayleigh, L
 1  L
≈   C2 L −1 if γ b > 10dB
 ( )
 4γ b 
Non coherent Re ceiver
L

BERRayleigh, L
 1  L
≈ 

 C2 L −1 if γ b > 10dB
 ( )
 b
 k n! 
 Cn = 
 k! (n - k)!  ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 275
Communications dans des canaux radio-mobiles

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 276


Communications dans des canaux radio-mobiles
Programme Matlab : diversite.m
AWGN(b) Rayl(r) Rayl.2T(m) Rayl.4T(k) || EGC:* || MRC:o ||

-1
10

-2
L=1
10

-3
10 L=2
BER

AWGN simu
-4
10
L=1 simu

L=2 MRC simu

L=2 EGC simu


L=4
-5
10 L=4 MRC simu
AWGN
L=4 EGC simu

AWGN theo
-6
10 L=1 theo

L=2 MRC theo

l=4 MRC theo

8 10 12 14 16 18 20
Mean SNR per bit en dB

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 277


Canaux radio mobiles : TD n°3

Canaux radio mobiles

• Atténuations dans un canal radio


• Canal de Rayleigh
• Techniques de transmission dans un canal radio mobile
• Performance d’une transmission radio-mobile

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 278


Transmissions Numériques: TP n°2 et n°3

Canaux radio mobiles

Simulation à l’aide du logiciel Matlab de


canaux radio mobiles et estimation de
performance sur canaux sélectifs avec ou
sans diversité

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 279


Techniques
de
multiplexage
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 280
Techniques de multiplexage

Accès multiple: Problème à résoudre

N utilisateurs
Ressource commune
à partager :
Le Canal

Comment affecter de la ressource aux N


utilisateurs: Cette question est gérée par la
méthode de multiplexage

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 281


Techniques de multiplexage

Multiplexage

m1(t) OP1(.) α1(t)

m2(t) OP2(.) α2(t) s(t)


Opk-1(.) r(t)= mk(t)

+
mN(t) OPN(.) αN(t)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 282


Techniques de multiplexage
N N Multiplexage
s (t ) = ∑ α i (t ) = ∑ OPi [mi (t )]
i =1 i =1

N 
r (t ) = OPk [ s(t )] = OPk ∑ OPi [mi (t )]
−1 −1

 i =1 
N N
r (t ) = ∑ OPk [OPi [mi (t )]] = mk (t ) + ∑ OPk [OPi [mi (t )]]
−1 −1

i =1 i =1
i≠k
N
MUI = ∑ OPk [OPi [mi (t )]] = 0
−1

i =1
i≠k

OPk (.) : Opération Inversible


OPk [OPi [mi (t )]] = 0, k ≠ i : Orthogonalité
−1

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 283


Techniques de multiplexage
Multiplexage Bande

3
FDM 1
2
Bc
Bc/n Temps

Bande

TDM
1 2 3
Temps
T/n T/n T/n
T
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 284
Techniques de multiplexage

Multiplexage
• FDMA classique: Orthogonalité si supports spectraux disjoints

• TDMA: Orthogonalité si supports temporels disjoints

• Modulation en phase et quadrature:


s(t) = m1(t).cos(2.ππ.fp.t) + m2(t).sin(2.π
π.fp.t)
sin(.) et cos(.) orthogonaux après filtrage passe-bas

• Modulation OFDM
porteuses orthogonales après filtrage adapté

• CDMA : Orthogonalité des codes d’étalement

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 285


Eléments de
bilan de
Liaison
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 286
Bilan de liaison

Pe2

Ampli
Pe1 câble Pe3(d)

Gain en Quelques
puissance dizaines de dB
GHPA par 100m:
GC_em d Atténuation
espace libre
Quelques
dizaines de dB
par 100m:
GC_rec
Pr
Prt Câble

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 287


Bilan de liaison

Antenne isotrope : Densité de puissance à une distance d :

Pe 2
Pe3(d) = (W / m 2
)
d 4πd 2

Diagramme de rayonnement de l’antenne

Antenne isotrope : Densité de puissance à une distance d :

Pe 2
Pe3(d) = .G (W / m 2
)
4πd 2 T
d

GT = gain d’antenne à l’émission


GTdBi=10*log10(GT) (dB isotrope)

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 288


Bilan de liaison

Pe 2 Pe 2  λ2  Sequ= Ouverture effective


Pr = .GT .S equ = .GT .GR 
4πd 4πd π
2 2 de l’antenne
 4 
 λ 
2

Pr = Pe 2 .GT .GR   (Watts )


 4πd 

 λ 
2

Prt _ lin = Pe1.GC _ em .GHPAGT .GR .GC _ rec   (Watts )


 4πd 

 λ 
2

Atténuation espace libre linéaire(d) =  


 4πd 

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 289


Bilan de liaison
2
 c 
Atténuation espace libre linéaire(d) =  
 4πdf 
  c 2 
Atténuation espace libre(d) dB = 10. log10   
  4πdf  
 
 c 
2

= 10. log10   =
  4π 103 d km .106 f MHz  
 
 3.108 
= 20. log10   − 20. log10 ( f MHz ) − 20. log10 (d km ) =
9 
 4π 10 
= −32.44 − 20. log10 ( f MHz ) − 20. log10 (d km )
Atténuation dB = −32.44 − 20. log10 ( f MHz ) − 20. log10 (d km )
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 290
Bilan de liaison

Ordres de grandeur:
GHPA : 10 en linéaire : +10dB
GC_em: de -10 à -100dB/100m
Connecteurs: -0.25dB
GT: +5dBi (omni outdoor) à +30dBi (parabole)

Pe2= Puissance émise de quelques mWatts à quelques Watts


• 1mW correspond à 10.log10(1mW/1W)=-30dBW
• 1mW correspond à 10.log10(1mW/1mW)=0dBm
• 1W correspond à 10.log10(1W/1mW)=30dBm
• 10W correspond à 10.log10(10W/1mW)=40dBm

Prt = Puissance reçue après l’antenne de réception :


• Dépend du type de récepteur et du débit binaire (taille de la constellation)
• Typiquement : -85dBm soit 3 picoW pour une bande de l’ordre de
quelques MHz
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 291
Bilan de liaison

Ordres de grandeur:
Bruit thermique : 4.10-18mW/Hz soit -174dBm/Hz

Exemple: Bande du signal=1MHz


Puissance de bruit linéaire = 4.10-12mW
Puissance de bruit dBm = 10.log10(4.10-12/1) = -114 dBm
Puissance de bruit dBm = -174 + 10.log10(106) = -114 dBm

Récepteur

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 292


Bilan de liaison
Ordres de grandeur
Atténuation dB = −32.44 − 20. log10 ( f MHz ) − 20. log10 (d km )

Atténuation en espace libre

distance 100MHz 900MHz 2.4GHz 5GHz

100m -52.44 dB -71.52dB -80dB -86.42dB

1km -72.44dB -91.52dB -100dB -106.42dB

10km -92.44dB -101.52dB -120dB -126.42dB

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 293


Bilan de liaison
Exemple de calcul de bilan de liaison en espace libre
Atténuation dB = −32.44 − 20. log10 ( f MHz ) − 10.γ . log10 d km ( )
Pe1 0dBm
Pe1=1mW Pe2 +8dBm
GHPA=+10dB
GT +5dBi
GC_em=-100dB/100m, l=2m : -2dB
GC_rec=-100dB/100m, l=2m : -2dB GR +5dBi
GT: +5dBi Path Loss -100dB
GR: +5dBi
f=2.4GHz Pr -82dBm
d= 1000m Pbruit 8.10-14 W
Bande=20MHz -101dBm
γ=2 SNR_dB 19dB
SNR_lin 78

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 294


Bilan de liaison
Exemple de calcul de bilan de liaison en milieu réel
Atténuation dB = −32.44 − 20. log10 ( f MHz ) − 10.γ . log10 d km ( )
Pe1 10dBm
Pe1=10mW
GHPA=+10dB Pe2 +18dBm
GC_em=-100dB/100m, l=2m : -2dB GT +5dBi
GC_rec=-100dB/100m, l=2m : -2dB GR +5dBi
GT: +5dBi
GR: +5dBi Path Loss -129.12dB
f=900MHz Pr -101.12dBm
d= 10km
Pbruit 8.10-16 W
Bande=200kHz
-120.96 dBm
Path Loss : 91.52+37.6 Log10(d)
dB avec d en km SNR_dB 19.84dB
γ=3.76 SNR_lin 96.38

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 295


Bilan de liaison
Exemple de calcul de bilan de liaison en milieu réel avec
modèle de OKUMURA-HATA

Pe1=10mW Pe1 10dBm


GHPA=+10dB Pe2 +18dBm
GC_em=-100dB/100m, l=2m : -2dB
GT +5dBi
GC_rec=-100dB/100m, l=2m : -2dB
GT: +5dBi GR +5dBi
GR: +5dBi Path Loss open area -141.7 dB
f=900MHz Path Loss suburban - 155.2 dB
d= 10km Path Loss urban -165.2 dB
Bande=200kHz
Path Loss : OKUMURA_HATA Pr open area -113.7dBm
H_base_station=20m Pr suburban -127.3dBm
H_mobile_station=1.5m Pr Loss urban - 137.2dBm

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 296


Bilan de liaison
Exemple de calcul de bilan de liaison en milieu réel avec modèle de OKUMURA-HATA
Path Loss en dB
-90
Path loss free space
Path loss OKUMURA open area
Path loss OKUMURA suburban
-100 Path loss OKUMURA urban

-110

-120

-130

-140

-150

-160

-170
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Distance en km
h_BS=20m, h_MS=1.5m, f=900MHz

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 297


Bilan de liaison
Exemple de calcul de bilan de liaison en milieu réel avec modèle de OKUMURA-HATA
Puissance reçue en dBm
-60
Path loss free space
Path loss OKUMURA open area
Path loss OKUMURA suburban
-70 Path loss OKUMURA urban

-80

-90

-100

-110

-120

-130

-140
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Distance en km

h_BS=20m, h_MS=1.5m, f=900MHz


ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 298
Bibliographie
• Digital Communications, J. Proakis, Mc Graw-Hill, 5th edition, 2008
•Réseaux GSM-DCS, Xavier Lagrange, Philippe Godlewski, Sami Tabbane, 2ème
édition, HERMES, 1996
• The Mobile Communications Handbook, Jerry D. Gibson, IEEE press, 1996
• Papers in IEEE Communication magazine
• Overview of Wireless Personal Communications, J. E. Padgett, C. G. Günther, T.
Hattori, IEEE Communication magazine, Jan 1995, pp 28-41
• Wireless Communications, Andrea Goldsmith, Cambridge University Press,
2005

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 299


Fonction Q(z)

Annexe:
Fonction Q(z)
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 300
Fonction Q(z)
0
Q(z) 10

-2
10

-4
10

+∞
1 u2 10
-6

Q( z ) = ∫
z 2. π
.exp( − ). du
2 -8
10

-10
10

-12
10

-14
10

-16
10
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
z
ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 301
Fonction Q(z)
z Q(z)
0.00 5.000e-001 z Q(z) z Q(z) z Q(z) z Q(z)
0.01 4.960e-001 0.21 4.168e-001 0.41 3.409e-001 0.61 2.709e-001 0.81 2.090e-001
0.02 4.920e-001 0.22 4.129e-001 0.42 3.372e-001 0.62 2.676e-001 0.82 2.061e-001
0.03 4.880e-001 0.23 4.090e-001 0.43 3.336e-001 0.63 2.643e-001 0.83 2.033e-001
0.04 4.840e-001 0.24 4.052e-001 0.44 3.300e-001 0.64 2.611e-001 0.84 2.005e-001
0.05 4.801e-001 0.25 4.013e-001 0.45 3.264e-001 0.65 2.578e-001 0.85 1.977e-001
0.06 4.761e-001 0.26 3.974e-001 0.46 3.228e-001 0.66 2.546e-001 0.86 1.949e-001
0.07 4.721e-001 0.27 3.936e-001 0.47 3.192e-001 0.67 2.514e-001 0.87 1.922e-001
0.08 4.681e-001 0.28 3.897e-001 0.48 3.156e-001 0.68 2.483e-001 0.88 1.894e-001
0.09 4.641e-001 0.29 3.859e-001 0.49 3.121e-001 0.69 2.451e-001 0.89 1.867e-001
0.10 4.602e-001 0.30 3.821e-001 0.50 3.085e-001 0.70 2.420e-001 0.90 1.841e-001
0.11 4.562e-001 0.31 3.783e-001 0.51 3.050e-001 0.71 2.389e-001 0.91 1.814e-001
0.12 4.522e-001 0.32 3.745e-001 0.52 3.015e-001 0.72 2.358e-001 0.92 1.788e-001
0.13 4.483e-001 0.33 3.707e-001 0.53 2.981e-001 0.73 2.327e-001 0.93 1.762e-001
0.14 4.443e-001 0.34 3.669e-001 0.54 2.946e-001 0.74 2.296e-001 0.94 1.736e-001
0.15 4.404e-001 0.35 3.632e-001 0.55 2.912e-001 0.75 2.266e-001 0.95 1.711e-001
0.16 4.364e-001 0.36 3.594e-001 0.56 2.877e-001 0.76 2.236e-001 0.96 1.685e-001
0.17 4.325e-001 0.37 3.557e-001 0.57 2.843e-001 0.77 2.206e-001 0.97 1.660e-001
0.18 4.286e-001 0.38 3.520e-001 0.58 2.810e-001 0.78 2.177e-001 0.98 1.635e-001
0.19 4.247e-001 0.39 3.483e-001 0.59 2.776e-001 0.79 2.148e-001 0.99 1.611e-001
0.20 4.207e-001 0.40 3.446e-001 0.60 2.743e-001 0.80 2.119e-001 1.00 1.587e-001

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 302


Fonction Q(z)
z Q(z) z Q(z) z Q(z) z Q(z) z Q(z)
1.01 1.562e-001 1.21 1.131e-001 1.41 7.927e-002 1.61 5.370e-002 1.81 3.515e-002
1.02 1.539e-001 1.22 1.112e-001 1.42 7.780e-002 1.62 5.262e-002 1.82 3.438e-002
1.03 1.515e-001 1.23 1.093e-001 1.43 7.636e-002 1.63 5.155e-002 1.83 3.362e-002
1.04 1.492e-001 1.24 1.075e-001 1.44 7.493e-002 1.64 5.050e-002 1.84 3.288e-002
1.05 1.469e-001 1.25 1.056e-001 1.45 7.353e-002 1.65 4.947e-002 1.85 3.216e-002
1.06 1.446e-001 1.26 1.038e-001 1.46 7.215e-002 1.66 4.846e-002 1.86 3.144e-002
1.07 1.423e-001 1.27 1.020e-001 1.47 7.078e-002 1.67 4.746e-002 1.87 3.074e-002
1.08 1.401e-001 1.28 1.003e-001 1.48 6.944e-002 1.68 4.648e-002 1.88 3.005e-002
1.09 1.379e-001 1.29 9.853e-002 1.49 6.811e-002 1.69 4.551e-002 1.89 2.938e-002
1.10 1.357e-001 1.30 9.680e-002 1.50 6.681e-002 1.70 4.457e-002 1.90 2.872e-002
1.11 1.335e-001 1.31 9.510e-002 1.51 6.552e-002 1.71 4.363e-002 1.91 2.807e-002
1.12 1.314e-001 1.32 9.342e-002 1.52 6.426e-002 1.72 4.272e-002 1.92 2.743e-002
1.13 1.292e-001 1.33 9.176e-002 1.53 6.301e-002 1.73 4.182e-002 1.93 2.680e-002
1.14 1.271e-001 1.34 9.012e-002 1.54 6.178e-002 1.74 4.093e-002 1.94 2.619e-002
1.15 1.251e-001 1.35 8.851e-002 1.55 6.057e-002 1.75 4.006e-002 1.95 2.559e-002
1.16 1.230e-001 1.36 8.691e-002 1.56 5.938e-002 1.76 3.920e-002 1.96 2.500e-002
1.17 1.210e-001 1.37 8.534e-002 1.57 5.821e-002 1.77 3.836e-002 1.97 2.442e-002
1.18 1.190e-001 1.38 8.379e-002 1.58 5.705e-002 1.78 3.754e-002 1.98 2.385e-002
1.19 1.170e-001 1.39 8.226e-002 1.59 5.592e-002 1.79 3.673e-002 1.99 2.330e-002
1.20 1.151e-001 1.40 8.076e-002 1.60 5.480e-002 1.80 3.593e-002 2.00 2.275e-002

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 303


Fonction Q(z)
z Q(z) z Q(z) z Q(z) z Q(z) z Q(z)
2.01 2.222e-002 2.21 1.355e-002 2.41 7.976e-003 2.61 4.527e-003 2.81 2.477e-003
2.02 2.169e-002 2.22 1.321e-002 2.42 7.760e-003 2.62 4.396e-003 2.82 2.401e-003
2.03 2.118e-002 2.23 1.287e-002 2.43 7.549e-003 2.63 4.269e-003 2.83 2.327e-003
2.04 2.068e-002 2.24 1.255e-002 2.44 7.344e-003 2.64 4.145e-003 2.84 2.256e-003
2.05 2.018e-002 2.25 1.222e-002 2.45 7.143e-003 2.65 4.025e-003 2.85 2.186e-003
2.06 1.970e-002 2.26 1.191e-002 2.46 6.947e-003 2.66 3.907e-003 2.86 2.118e-003
2.07 1.923e-002 2.27 1.160e-002 2.47 6.756e-003 2.67 3.793e-003 2.87 2.052e-003
2.08 1.876e-002 2.28 1.130e-002 2.48 6.569e-003 2.68 3.681e-003 2.88 1.988e-003
2.09 1.831e-002 2.29 1.101e-002 2.49 6.387e-003 2.69 3.573e-003 2.89 1.926e-003
2.10 1.786e-002 2.30 1.072e-002 2.50 6.210e-003 2.70 3.467e-003 2.90 1.866e-003
2.11 1.743e-002 2.31 1.044e-002 2.51 6.037e-003 2.71 3.364e-003 2.91 1.807e-003
2.12 1.700e-002 2.32 1.017e-002 2.52 5.868e-003 2.72 3.264e-003 2.92 1.750e-003
2.13 1.659e-002 2.33 9.903e-003 2.53 5.703e-003 2.73 3.167e-003 2.93 1.695e-003
2.14 1.618e-002 2.34 9.642e-003 2.54 5.543e-003 2.74 3.072e-003 2.94 1.641e-003
2.15 1.578e-002 2.35 9.387e-003 2.55 5.386e-003 2.75 2.980e-003 2.95 1.589e-003
2.16 1.539e-002 2.36 9.137e-003 2.56 5.234e-003 2.76 2.890e-003 2.96 1.538e-003
2.17 1.500e-002 2.37 8.894e-003 2.57 5.085e-003 2.77 2.803e-003 2.97 1.489e-003
2.18 1.463e-002 2.38 8.656e-003 2.58 4.940e-003 2.78 2.718e-003 2.98 1.441e-003
2.19 1.426e-002 2.39 8.424e-003 2.59 4.799e-003 2.79 2.635e-003 2.99 1.395e-003
2.20 1.390e-002 2.40 8.198e-003 2.60 4.661e-003 2.80 2.555e-003 3.00 1.350e-003

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 304


Fonction Q(z)
z Q(z) z Q(z) z Q(z) z Q(z) z Q(z)
3.01 1.306e-003 3.21 6.637e-004 3.41 3.248e-004 3.61 1.531e-004 3.81 6.948e-005
3.02 1.264e-003 3.22 6.410e-004 3.42 3.131e-004 3.62 1.473e-004 3.82 6.673e-005
3.03 1.223e-003 3.23 6.190e-004 3.43 3.018e-004 3.63 1.417e-004 3.83 6.407e-005
3.04 1.183e-003 3.24 5.976e-004 3.44 2.909e-004 3.64 1.363e-004 3.84 6.152e-005
3.05 1.144e-003 3.25 5.770e-004 3.45 2.803e-004 3.65 1.311e-004 3.85 5.906e-005
3.06 1.107e-003 3.26 5.571e-004 3.46 2.701e-004 3.66 1.261e-004 3.86 5.669e-005
3.07 1.070e-003 3.27 5.377e-004 3.47 2.602e-004 3.67 1.213e-004 3.87 5.442e-005
3.08 1.035e-003 3.28 5.190e-004 3.48 2.507e-004 3.68 1.166e-004 3.88 5.223e-005
3.09 1.001e-003 3.29 5.009e-004 3.49 2.415e-004 3.69 1.121e-004 3.89 5.012e-005
3.10 9.676e-004 3.30 4.834e-004 3.50 2.326e-004 3.70 1.078e-004 3.90 4.810e-005
3.11 9.354e-004 3.31 4.665e-004 3.51 2.241e-004 3.71 1.036e-004 3.91 4.615e-005
3.12 9.043e-004 3.32 4.501e-004 3.52 2.158e-004 3.72 9.961e-005 3.92 4.427e-005
3.13 8.740e-004 3.33 4.342e-004 3.53 2.078e-004 3.73 9.574e-005 3.93 4.247e-005
3.14 8.447e-004 3.34 4.189e-004 3.54 2.001e-004 3.74 9.201e-005 3.94 4.074e-005
3.15 8.164e-004 3.35 4.041e-004 3.55 1.926e-004 3.75 8.842e-005 3.95 3.908e-005
3.16 7.888e-004 3.36 3.897e-004 3.56 1.854e-004 3.76 8.496e-005 3.96 3.747e-005
3.17 7.622e-004 3.37 3.758e-004 3.57 1.785e-004 3.77 8.162e-005 3.97 3.594e-005
3.18 7.364e-004 3.38 3.624e-004 3.58 1.718e-004 3.78 7.841e-005 3.98 3.446e-005
3.19 7.114e-004 3.39 3.495e-004 3.59 1.653e-004 3.79 7.532e-005 3.99 3.304e-005
3.20 6.871e-004 3.40 3.369e-004 3.60 1.591e-004 3.80 7.235e-005 4.00 3.167e-005

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 305


Fonction Q(z)
z Q(z) z Q(z) z Q(z)
4.05 2.561e-005 5.05 2.209e-007 6.10 5.303e-010
4.10 2.066e-005 5.10 1.698e-007 6.20 2.823e-010
4.15 1.662e-005 5.15 1.302e-007 6.30 1.488e-010
4.20 1.335e-005 5.20 9.964e-008 6.40 7.769e-011
4.25 1.069e-005 5.25 7.605e-008 6.50 4.016e-011
4.30 8.540e-006 5.30 5.790e-008 6.60 2.056e-011
4.35 6.807e-006 5.35 4.398e-008 6.70 1.042e-011
4.40 5.413e-006 5.40 3.332e-008 6.80 5.231e-012
4.45 4.294e-006 5.45 2.518e-008 6.90 2.600e-012
4.50 3.398e-006 5.50 1.899e-008 7.00 1.280e-012
4.55 2.682e-006 5.55 1.428e-008 8.00 6.661e-016
4.60 2.112e-006 5.60 1.072e-008 9.00 1.10 e-019
4.65 1.660e-006 5.65 8.022e-009 10.0 7.62 e-024
4.70 1.301e-006 5.70 5.990e-009
4.75 1.017e-006 5.75 4.462e-009
4.80 7.933e-007 5.80 3.316e-009
4.85 6.173e-007 5.85 2.458e-009
4.90 4.792e-007 5.90 1.818e-009
4.95 3.711e-007 5.95 1.341e-009
5.00 2.867e-007 6.00 9.866e-010

ELE207, Technologie des hauts débits, Daniel Roviras 306