Vous êtes sur la page 1sur 10

À votre avis, pourquoi doit-on avoir une bonne alimentation 

éviter les maladies cardio-vasculaires · être beau/belle · éviter le surpoids


· vivre longtemps · vivre mieux · éviter l’obésité · être en forme · garder la
ligne…

Los artículos partitivos equivalen en español a la ausencia de artículo. Están


formados por la preposición DE y el artículo definitido (LE, LA, LES).

Pour exprimer des quantités indéfinies. Pour déterminer des noms qui
désignent une masse.
Je veux Du (de + le) Poisson
De l’ Ananas
De la Moutarde
De l’ Eau
Des (de + les) Œufs
Forme négative
 Je ne veux pas de poisson, d’ananas, de moutarde, d’eau, d’œufs…

À vous !

Donnez-moi ____ du temps.


Il éprouve _____ amour pour elle.
Vous avez ______ chance !
Et comme boisson, nous prenons _____ coca.
Je mange souvent ______ yaourts.

 Organisez la liste des courses de Madame Laverdière. N'oubliez pas

d'utiliser les articles partitifs !

_______________________________________________________________
_______________________________________________________________
_______________________________________________________________
_______________________________________________________________
_______________________________________________________________
_______________________________________________________________
_______________________________________________________________
_______________________________________________________________
El artículo partitivo también se utiliza en francés cuando no se puede o no es
necesario precisar las cantidades de un producto, materia o cualidad.

Il faut ajouter du sel ? = No se precisa la cantidad de sal.


Il faut acheter un paquet de sel. = Se precisa la cantidad —un paquete
—.
Il manque un peu de sel. = Se precisa la cantidad —un poco—.
Tu achètes du thé, s’il te plaît ? / Tu achètes une boîte de thé, s’il te
plaît ?
Cette semaine, il y a de la neige à Madrid. / Il y a au moins un mètre de
neige en montagne.

Se utiliza de modo particular ante los nombres denominados «no contables»


(de la farine, de l’huile…) y las nociones abstractas (du courage, de l’amour, de
l’intelligence…).

Se utiliza frecuentemente el artículo partitivo en algunas locuciones con AVOIR


y JOUER:

Je fais du vélo et du tennis.


Ce mois, j’ai de la chance.
Ah ! Il joue de la guitare maintenant ! Super !

En caso de duda, cuando en español el sustantivo no lleva artículo y/o


podemos incluir delante de él «algo de», normalmente debemos emplear un
partitivo en francés.

Ex. : Pour trouver du travail, il faut aussi du courage et de la patience.


Pour faire de la soupe, on utilise des légumes et du poulet.

1. Observez ce menu d’une


cantine scolaire en France
et dites si les repas sont
équilibrés. Justifiez votre
réponse.

2. Pourriez-vous décrire le
déjeuner de chaque jour ?

Ex. : Lundi, les étudiants


mangeront des tomates
vinaigrette…

3. À quelle heure prenez-


vous vos repas ? Que
mangez-vous ? Comparez
avec votre camarade.
Pour indiquer l’ingrédient
principal d’un plat, on utilise la
préposition DE : une salade de
tomates, une compote de
pommes…

Pour indiquer un ingrédient


important, le goût ou une façon
de préparer, on utilise la
préposition À : des pâtes à la
bolognaise, une mousse au
chocolat, du poulet à l’estragon,
un yaourt aux fraises…

 Quel est la différence entre la formule


1 (15€90) et la formule 2 (13€90) ?

DEVOIR 1 SUR LA SALLE DE


COURS VIRTUELLE !

LES REPAS EN FRANCE

56 % des Français consomment au quotidien


le petit déjeuner « continental » (boisson
chaude, _______ avec beurre et ________
et/ou v___________, éventuellement jus de
_____).
28 % adorent le modèle anglo-saxon (qui
comporte fruits, c_______, fromages,
charcuteries, œufs au b______…) mais
seulement 8 le consomment.
Cependant, 22 % des Français prennent le
petit déjeuner « simplifié » (boisson chaude,
éventuellement accompagnée d’un produit
laitier).

Un repas ordinaire en France comporte en général ___ parties : entrée,


_________, fromage ou produit laitier puis ________.
Pour l’entrée, on trouve principalement deux catégories alimentaires : crudités
(légumes crus ou parfois cuits, servis froids), charcuterie (saucisson, pâté…) ou
quelquefois un fruit (melon, pamplemousse, avocat). La soupe est plutôt
réservée au dîner.
Pour le plat principal : _______, œufs ou ______, avec légumes, riz ou pâtes.
Le dessert est sucré : fruit, gâteau ou crème.

Composez le menu du jeudi suivant. Choisissez selon vos préférences


dans la liste ci-dessous.

tarte aux pommes – frites – steak haché – fruits au sirop – terrine de poisson –
gratin de courgettes – yaourt sucré – omelette aux fines herbes – fromage de
chèvre – salade grecque – crevettes à l’ail –
quiche aux poireaux et lardons – soupe aux
épinards – raviolis à la carbonara – boulettes de
bœuf à la tomate

 Quelle est la différence entre


VÉGÉTALIEN(NE) et VÉGÉTARIEN(NE) ?

ZOOM GRAMMAIRE

Le futur simple s’emploie pour parler de l’avenir.


Il s’utilise pour :
 Exprimer une intention ou un projet
programmé / certain
 Je travaillerai dans un restaurant.
 La semaine prochaine, nous serons
tous au Brésil !
 Faire des prévisions et des promesses
 Vous apprendrez beaucoup des
choses.
 Donner un ordre
 Tu étudieras l’anglais.
 Les enfants iront à la piscine chaque
jeudi.
 Valeur gnomique : il peut évoquer des vérités générales tournées vers
l’avenir
 Qui vivra verra («El tiempo dirá»)
 Les hommes rêveront toujours de voyager dans l’espace

La formation du futur simple

BASE + TERMINAISONS

Pour avoir la base du futur, on prend l’infinitif complet pour les verbes en -ER et
-IR.
 Remarque
On prendra l’infinitif et on supprimera le « e » final pour les verbes en -RE.

Les terminaisons sont : -rai, -ras, -ra, -rons, -rez, -ront.


o Tu manger-as
o Elle regarder-a

Formes irrégulières

Avoir : j’aurai ; Être : je serai ; Aller : j’irai ; Venir : je viendrai ; Faire : je ferai ;
Pouvoir : je pourrai ; Vouloir : je voudrai ; Voir : je verrai ; Savoir : je saurai

« - ________-tu (vouloir) sortir au restaurant ce soir ?


- Oui, je veux bien. Où ______-tu (vouloir) aller ?
- J’______ (aimer) bien aller au restaurant chinois, mais je ne sais pas
s’il ______ (être) ouvert avant 20h00. Il _______ (falloir) que
j’appelle.
- 20h00 c’est un peu tard. Je préfère aller dans un resto où l’on
_______ (pouvoir) terminer le repas avant 22h00 !
- Je sais qu’il y a un restaurant brésilien qui _______ (ouvrir) à 19h00
mais que _________-tu (manger) ? Tu es végétarienne et ils ne
servent que de la viande !
- En effet, le restaurant brésilien, ce ne _______ (être) pas une très
bonne option pour moi.
- On _______ (faire) à manger à la maison, alors ?
- Oui, si tu veux je nous _______ (faire) des pâtes aux courgettes et
parmesan. »

DEVOIR 2 SUR LA SALLE DE COURS VIRTUELLE !

Les quantités et les articles

 Indiquer une quantité précise : quand on peut compter, on utilise


l’article indéfini ou un nombre
une salade (deux salades, trois salades…), un poulet (entier), un yaourt = un
pot (deux pots, trois pots…)

 Indiquer une quantité indéterminée : quand on ne peut pas compter,


on utilise le partitif
je mange de la dinde, je mange du porc, je mange de l’agneau, je mange du
lapin, je mange du bœuf, je mange des artichauts

 Pour une « quantité zéro », on utilise « pas de », « pas d’ »


je ne mange pas de veau, je ne mange jamais de navets

ATTENTION ! J’aime le poulet, j’adore les légumes, je déteste la salade…

LE PRONOM EN
Le pronom en remplace un complément d’objet direct (COD) marquant une
quantité indéfinie introduite par un partitif. Il se place avant le verbe ou
l’auxiliaire. Avec l’impératif affirmatif, le pronom en se place après le verbe
(« prenez-en ! »).

Tu veux du poulet ? Oui, j’en veux. / Non, je n’en veux pas.


Tu as pris beaucoup de fromage ? Non, je n’en ai pas pris beaucoup.

Le pronom en sert également à remplacer un complément circonstanciel de lieu


introduit par la préposition de. Il indique la provenance et s’utilise avec des
verbes comme venir, sortir, etc.

Tu viens du centre sportif ? Oui, j’en viens.


Je sors de la piscine. J’en sors à l’instant.

Attention !

En remplace seulement des inanimés, quand il s’agit d’une personne, on


emploie le pronom tonique.

Il parle souvent de sa petite amie  ?


Il parle souvent de la beauté de sa petite amie  ?

EXPRIMER LA FRÉQUENCE

Les expressions de fréquence sont placées après le verbe au présent.


 Je mange souvent des légumes
 Je mange toujours du poulet
 Je ne mange jamais de cheval

TOUJOURS

SOUVENT

PARFOIS

RAREMENT

JAMAIS
  Observez et répondez
o Que sont ces images ?
o Quel est l’objectif commun des affiches ?

Maintenant, essayez de repérer les catégories d’aliments et les aliments


qui les composent.

Au
restaurant
Expressions clés
Donner des conseils
Je te / vous conseille de prendre…
Je te / vous conseille / recommande le plat du jour.
Exprimer la satisfaction
C’est super ! C’est parfait ! C’est très bien !
Je suis content(e) / ravi(e) !
Ça me plaît beaucoup !
Exprimer le mécontentement
Je suis furieux / furieuse !
Je ne suis pas content(e) du tout !
C’est inacceptable !
Ce n’est vraiment pas bon !
Le service laisse à désirer.

1. Écoutez les dialogues et complétez les phrases suivantes.

FAIRE UNE RESERVATION

« - Espace Atlantique, __________.


- Allô, bonjour. Je __________ __________ une table pour _________
soir.
- Oui, madame, __ __________ ________ ?
- ______ _________ et _________.
- Pour combien de personnes ?
- ______ personnes.
- C’est à _____ nom ?
- Dumas.
- Comme l’écrivain ?
- Quel écrivain ?
- Alexandre Dumas, l’auteur de Notre-Dame de Paris !
- Euh… oui, oui.
- Bien, _____ _____. À demain, madame.
- Au revoir.

AU RESTAURANT

« - Vous avez ______ ?

- J’ai une petite question à vous ______. Qu’est-ce que c’est le ______
du chef ?
- C’est un _______ cuit ___ ____ _______, servi avec ___
___________ et une _____ __ la crème. Je vous le recommande.
- Bien. Alors, nous ________ deux menus à ___ €. Avec, comme
_______, deux salades _________ et, pour moi, une _________. Et
toi, Bernadette ?
- Une _____ _______. Qu’est-ce qu’il y a comme __________ avec ?
- Des _______ vapeur. Quelle _______, l’entrecôte ?
- Bien ______.
- Et comme _______ ?
- Une _________ de _____ et une ______ d’eau, s’il vous plaît.
- OK ! »

DEMANDER L’ADDITION

- Monsieur, excusez-moi, vous m’apporterez _______, s’il vous plaît ?


- Oui, madame. J’arrive. ______. Merci.
- Merci, au revoir.
- Au revoir. »