Vous êtes sur la page 1sur 56

École polytechnique d’architecture et d’urbanisme

Planchers
et
parois de séparation

Présenté par: Dirigé par:


Benyahia Djilali F.BAGHLI
Djebrit Zoubir M.MEZOUAD

Gr:04
2006/2007
Plan de l’exposé
• Planchers:
1. Définition des planchers.
2. Les rôles des planchers.
3. Les différents types de planchers:
- Les planchers en bois.
- Les planchers en béton armé.
- Les planchers métalliques .
- Les planchers mixte.
4.Conclusion.
• parois de séparation
1. Définition des parois
2. Les rôles des parois de séparation
3. Les différents types de parois
4. domaines d’utilisation
5. Conclusion.
Planchers
1.Définition des planchers:

C’est un élément de construction horizontal qui


détermine un niveau, dont la partie supérieur porte le
sol et la partie inférieure forme le plafond de l’étage
du dessous.
2.Les rôles des planchers

Rôle porteur:
Ils transmettent les charges et les surcharges
verticales aux murs, poutres, poteaux…
Ils constituent un support rigide et stable pour
les revêtements appliqués
Participer à la résistance des murs et des
ossatures aux efforts horizontaux.

Rôle d’isolation :
écrans isolants entre les divers étages,
étanche aux matières, à la chaleur et aux sons.
3.types de planchers

A- Les planchers en bois:


Sont utilisés pour les
maisons individuelles, les
constructions rurales et
les constructions
anciennes.

PLANCHER CAISSON EN BOIS


Les planchers à ossature bois peuvent être
à travure simple ou à travure composée.

Plancher à travure Simple Plancher à travure Composée


(la portée des travures est entre 3 et 7m) (la portée des travures est inférieur à 5m
Les avantages des planchers en bois:
• Avantage économique dans les pays boisés.
• Ils sont souples et résistants.
• Leurs avantages résident dans leur simplicité, leur mise
en œuvre facile, leur faible poids et leur bonne isolation.

Les inconvénients des planchers en bois:


• Les portés qu’on peut couvrir avec les solives sont
limités à 5m.
• Il faut les protéger contre l’eau qui favorise les
pourritures et contre le feu.
• Leurs sensibilité aux insectes et leurs déformation à
travers le temps.
Les types de plancher en bois et les remplissages

1er type : Le plancher le plus


simple consiste en un parquet
composé de planches posées
cote à cote, clouées directement
sur les solives, ce plancher est
très économique mais n’est ni
étanche ni insonore.
PLANCHER SIMPLE
2eme type
• Composé d’un parquet
posé sur des lambourdes
qui reportent la charge sur
les solives. A la partie
inférieure on cloue un lattis
bacula constitué de lattes
de bois qui reçoit une
charge de plâtre formant le
plafond.
• Ce plancher est sonore
et pas étanche.
3eme type :
le plancher à auget :
Toute la partie inférieure
des solives est enrobée
dans un hourdi de plâtre.
Ce plancher est plus
confortable que les
autres, mais beaucoup
plus lourd et il y a
toujours un problème
d’étanchéité. PLANCHER A AUGET
B- Les planchers en béton armé

Ils sont constitués par des éléments de dalle


reposant sur un ou deux systèmes de poutres et sont
soit coulé sur place, soit formés d’éléments
préfabriqués assemblés.

Les propriétés des planchers en béton armé:


• Ils sont incombustibles.
• Ils sont indéformables.
• Ils permettent de grandes portées.
• Ils ne sont pas épais.
• Ils ne se détériorent pas à l’humidité.
• Ils sont souvent sonores.
Les types de plancher en béton armé

revêtement
a) Dalle coulée sur chantier:
h
H
La dalle pleine: dalle pleine
poutre plafond
c’est une plaque
horizontale porteuse en
béton armé qui repose sur
des appuis constitués par
les poutres ou les murs,
son épaisseur varie entre 8
et 16cm.

Dalle pleine sur poutres


Dalle nervurée

• Bonne qualité d’isolation


thermique et phonique
• Indiquée pour couvrir des
locaux de forme allongée
• Poids propre faible, son
exécution permet de récupérer le
coffrage et de le réutiliser. Dalle nervurée

1m ≤ esp ≤ 2.5m plafond


1/20 ≤ H/L nervure ≤ 1/15 revêtement
dalle de compression
1/35 ≤ h/L min ≤ 1/25 h
L min peut atteindre 15 m H
L nervure: 6 m en moyenne et esp e
8 m exceptionnellement nervure
Dalles épaisses sur colonnes

Ce type de dalles est constitué par une


dalle en BA ou BP reposant sur des
colonne ou poteaux.
Les colonnes risquent de transpercer
ou dans un langage plus technique de
poinçonner la dalle.
L’intérêt d’une telle conception se fait
ressentir lorsque pour des raisons
purement architecturales on ne veut pas Dalles épaisses sur colonnes
de retombées de poutre. C’est le cas
entre autre des grands halls d’hôtels,
centre commerciaux etc.

L = 8 m pour une dalle en BA et 14 m en


BP
1/30 ≤ h/L min ≤ 1/20
Dalle à caisson

L’élément porteur est constitué par


un réseau de nervures croisées dont
l’armature est proportionnelle à la
portée dans chaque sens.
Ce type de plancher est réputé très
rigide et aussi dans les zones
sismiques de tels plancher ont une
très bonne réputation en terme de
répartition des efforts sismiques aux
différents éléments du
contreventement.
Le seul inconvénient dans cette
conception reste la complication due à
la réalisation (coffrage – ferraillage).
12 m ≤ L ≤ 20 m
L’épaisseur h min = 12 cm
60 cm ≤ esp nervure ≤ 120 cm
1/20 ≤ H nervure /L min ≤ 1/15

Dalle à caisson
Dalles épaisses sur chapiteaux

Sont constituées d’une dalle


pleine de grande dimension,
continue, armée dans les 2 sens
reposant directement sur des
poteaux, Et afin d’éviter que les
poteaux ne poinçonnent la dalle
on préfère au lieu d’augmenter
l’épaisseur de la dalle évaser les
poteaux en leurs têtes en créant ce
que l’on appelle communément
les chapiteaux.

L varie de 7 m pour une dalle en BA


et 12 m pour une dalle en BP
1/35 ≤ h/L min ≤ 1/25
Dalles épaisses sur chapiteaux
b) Les planchers semi préfabriqués:

• Les planchers avec poutrelles à treillis métalliques à talon pré


enrobé de béton:

Système
Porteur

Dalle de compression de 4 à 5 cm
Poutrelles à treillis +
d’épaisseur en béton armé
Plancher avec poutrelles à treillis métalliques
•Les planchers avec poutrelles en béton précontraint:

Système
porteur

Poutrelles précontraintes dalle de compression de 4 à 5 cm


+
en usine d’épaisseur d’un treillis soudé.

•Sa masse est entre 20 et 35kg/m suivant les hauteurs de


poutrelles, variant entre 10 et 18cm.
•La poutrelle est à âme pleine,
en forme de T renversé.
PLANCHER AVEC POUTRELLES PRECONTRAINTES
c) Les dalles préfabriquées

• Les avantages : - rapidité de pose et d’exécution


- faible apport d’humidité.

• Les inconvénients: difficile à réaliser lorsqu’on a un grand


nombre d’ouvertures et de trémies.
 

•Les planchers à caissons finis deux faces:

L’élément est composé d’un


caisson en béton précontraint d’une
largeur de 1.20m, reçoit une dallette
supérieure de longueur égale à la
porté de l’élément. Cette dernière se
pose sur des cales en néoprène .
L’épaisseur de l’ensemble est de 30
à 35cm.
Cet élément est indiqué pour tous
types de planchers de 5.50 à14 m de
portée et pouvant supporter jusqu'à
500kg/m2 de charge.
•Les planchers dalles alvéolées:

Le plancher est formé


d’éléments alvéolés en béton
armé ou en béton précontraint.
Ces éléments peuvent assurer
la totalité de la résistance.
Le blocage entre éléments est
obtenu par bourrage des joints
entre eux au mortier de ciment.
Largeur courante est de: 30,
60, 120cm.
Portée de 5.50 m à12m.
Les planchers à base d’éléments en béton cellulaire :

Ce plancher est constitué d’éléments


autoportants standardisés comportant
des armatures en acier, protégés contre
une éventuelle corrosion par trempage
dans un bain de résines.
- Les éléments en béton cellulaire sont
clavetés entre eux sur chantier par des
rainures et des longuettes.
- L’élément a une largeur de 60 à 75cm.
- L’épaisseur est en fonction des charges
à supporter et de la portée à franchir.
- L’élément en béton cellulaire est
directement posé de mur au mur ou alors
plus généralement sur des poutres
porteuses en béton armé ou précontraint.
C- Les planchers métalliques

Sont généralement envisagés dans les constructions à


grandes portées et soumises aux fortes charges.

Avantages et inconvénients:
Ils sont incombustibles, mais se déforment au feu et ils ne se
déforment pas avec le temps.
Ils permettent des portées plus grandes avec des épaisseurs
moindres, mais ils sont sonores.
Ils présentent sous un faible encombrement d’excellentes
solutions pour les constructions industrielles et les immeubles
de bureaux mais sont rarement utilisés dans les habitations.
Ils offrent une exécution rapide par l’emploi de fer profilés
standards.
Il est nécessaire pour ces
planchers de prévoir une protection
efficace du fer contre
l’oxydation avec une peinture
adéquate ou un enrobement dans
une masse de béton.
Les planchers métalliques sont
constitues par des solives en
profilées en IPN, IPE, UPN… Plancher avec hourdi en terre cuite
Différent type de repos de solive:

Repos sur les poutres Repos sur maçonnerie Repos sur poteau
D- Les planchers mixtes

plancher mixte= acier + béton armé

On distingue deux types de planchers mixtes:


collaborant (participant) et non collaborant
- Dalle collaborant c’est une dalle rigidement
liée à la structure.
- Dalle non collaborant: c’est une dalle posée
sur la structure.
Les avantages des planchers mixtes :
Les tôles en aciers ne sont pas considérées
comme un coffrage perdu, car ce genre de coffrage
permet, en outre, une rapidité et une simplicité de
montage, sécurité des ouvriers et réception de tout
type de faux plafonds.

Les domaines d’emploi :


Les planchers collaborant sont utilisés en
étages courants et terrasses.
Pour les bâtiments industriels et les parkings, ne
sont admises que les charges roulantes de faible
intensité.
Les profilés ne peuvent être utilisés sur locaux
humides
Les différentes variantes de planchers mixtes

Plancher mixte non collaborant avec pré dalles en BA:


Bien que ne présentant aucun avantage ni de la résistance ni de
l’économie, cette conception peut toutefois se retrouver dans
Les planchers a faible surcharges.

La portée (L) variable de 3,5 m à 5 m


pour une largeur standard d’environ 70
cm à 80 cm.
Plancher mixte collaborant avec dalles en BA coulées sur
place:
Ce dalle en béton armé est rendue
solidaire de la poutre en acier au
moyen de disposition spéciales
assurant une parfaite connexion
des deux éléments.
L’épaisseur de la dalle ep varie en
fonction de l’espacement d entre
deux solive:
1/12 ≤ ep/d ≤ 1/10
Plancher mixte collaborant avec dalle en BA sur Bac
en aciers Hi Bond:

Ce type de conception offre de


grands avantages tant sur le plan de la
rapidité d’exécution que sur le plan de
la stabilité et de la résistance. Seul
inconvénient les bacs Hi Bond sont
plus chers que les bacs en acier
classiques.
Les critères de choix des planchers :

Le choix se fait selon des paramètres imposés par les


textes réglementaires, les incidences économiques, les
notions de confort et les niveaux d’utilisation dans la
construction.

1. Selon les niveaux d’utilisation dans la construction :


• Les planchers sur vide sanitaire.
• Les planchers haut de sous-sol: le sous sol est un
volume utilisable en garage, buanderie ou chaufferie …
Sa hauteur est de 1,90m à 2,10m, son rôle est un support
technique des divers réseaux. Ces derniers seront fixés
soit :
-A l’entrevous béton par des accessoires.
-A la dalle en BA ou BP par perçage.
-Au lambourdes en bois par clouage.
• Plafond du plancher sous combles ( greniers) de
maison individuelle, le combe présente un volume
utilisable, notamment dans le cas de toiture à forte
pente.
• La sous toiture :est un support des matériaux de
couverture et des surcharges climatiques. Pour le
support des éléments de couverture on propose :

- Un plancher à poutrelles en béton armé ou béton


précontraint avec en intercalaire, des entrevous en
béton, en terre cuite ou composite à isolation thermique
intégrée.
- Une charpente en bois traditionnelle avec
isolation rapportée en sous face.
- Une charpente métallique.
• La toiture terrasse: support horizontal,il assure les
fonction de résistance mécanique, d’écran thermique
et reçoit le revêtement d’étanchéité, sa pente peut
être nulle.
• Les planchers étage courant.
• Les planchers utilitaires à fortes surcharges: pour
les bâtiments industriels de commerces ou de
stockage.
Les planchers sur chaufferie :prendre en compte les
risques d’incendie et l’émission de bruits élevés des
appareils.

2. Les fonctions spécifiques du plancher selon son


niveau d’utilisation.
parois de séparation
1- Définition:

La paroi de séparation est un mur ou cloison, soit à


l’intérieur du bâtiment comme cloisons de séparation,
dans la structure comme mur porteur, mur de
soutènement, ou à l’extérieur comme mur de clôture.
La séparation est soit visuelle ou physique,
soit visuelle et physique mais aussi sonore et
thermique .
2- LE ROLE DE PAROIS DE SEPARATION
CLORE

Limiter la construction
murs de façade.
murs pignons.
Séparer des propriétés non bâtis
murs de clôture.
Séparer l’habitation du milieu naturel
mur de cave.
RESISTER

Terr
Aux charges horizontales
vents ,la poussée des terres
Aux charges verticales
le plancher
Aux changements de températures
dilatation et choc thermique
ISOLER

Thermiquement :
assurer le confort ,en s’opposant au passage de la
chaleur.
Pour des raisons économiques ,incidence de l’isolation
sur la consommation de l’énergie .
Acoustiquement:
Se protéger des bruits transmis par l’air environnant.
Réduire l’intensité des sons émis à l’intérieur.
Contre l’incendie:
Pallier la très nette diminution des caractéristiques
mécanique des matériaux sous l’action de la chaleur.
PROTEGER

Afin de:
S’opposer à la pénétration de l’eau de pluie;
Mur de façade.
Éviter les remonter capillaire dues à l’humidité du
sol.
Résister aux agents chimiques,et aux agents
physiques sel ,actions du vent,du soleil,de la pluie.
EMBELLIR

Constituer un élément de décoration, à l’extérieur ,ou


à l’intérieur,par:
Parement restant apparent:
jeu des formes et coloris
des matériaux naturels: pierre.
Parement reconstitué
3- Les types de parois:

Nous avons deux grands titres:


Les murs et les cloisons

A) Les murs:
- Les murs a une seule paroi:
Les murs composés de deux parois et plus:
Des murs sans protection contre la capillarité ,ils ne sont
:pas étanches
Mur sans revêtement étanche
Avec coupure de capillarité:
a)Panneaux isolants non hydrophiles
b) Lame d’air
Mur Sans revêtement étanche
Avec coupure de capillarité, Avec collecte et exutoire
Mur avec revêtement étanche placer a l’extérieur
B) Les cloisons:

paroi peu épaisse séparant deux pièces d'un bâtiment.


4- Les domaines d’emploi

Les murs:
- Envelope extérieur des bâtiments
- Dans les endroits humides
- Dans les endroits qui nécessite une résistance.

:Les cloisons
.A l’intérieur des maisons, dans les bureaux ……..etc -
5. Conclusion

Le mur de cloison est choisi en fonction du


type de séparation voulu, autrement dit c’est
la demande qui détermine la nature du
matériau.