Vous êtes sur la page 1sur 5

Forum régional des Cours des

Comptes maghrébines
« Finances publiques et bonne
gouvernance », 2012

Thème : La loi de règlement, outil de contrôle parlementaire de la


gestion des finances publiques

27 février au 1 mars 2012


Nouakchott

1. Contexte

Le programme régional de la GIZ « Bonne gouvernance, Maghreb » poursuit en 2012 sa


coopération avec les Cours des Comptes des pays du Maghreb par le biais d’un nouveau
forum « Finances publiques et bonne gouvernance » (FFPBG) destiné aux représentantes et
représentants des Institutions Supérieures de Contrôle (ISC), des Parlements et des
Ministères des Finances. La cinquième édition du forum sur les finances publiques est
organisée en coopération avec la Cour des Comptes mauritanienne.

Les éditions précédentes du forum « Finances publiques et bonne gouvernance » ont traité
les thèmes suivants : « Le budget, outil de reddition des comptes pour une bonne
gouvernance » en 2005 à Tunis, « Le budget par objectifs pour une bonne gouvernance » en
2006 à Alger, « Le contrôle de la performance » en 2008 à Rabat, « Rôles et responsabilités
des différents intervenants dans le contrôle de la performance de la gestion publique –
réflexions et expériences » en 2010 à Alger.

Au cœur des forums figurent l’échange intensif d’expériences et le dialogue ainsi que
l’information mutuelle sur les réformes menées dans les différents pays et institutions. Le
forum doit contribuer au renforcement du réseau régional en tant qu’instrument visant à
promouvoir la bonne gouvernance en relation avec les finances publiques. Les
enseignements et les acquis des institutions doivent être partagés pour le développement
futur dans la région. Parallèlement et grâce à un échange d’informations et d’expériences
ouvert et de qualité entre les acteurs, le forum doit également aborder les enjeux et les
besoins de réforme pour l’avenir.

En 2012, le forum portera sur la loi de règlement (LdR). La LdR obéit aux principes en
vigueur dans les démocraties. Elle confirme la collaboration entre les Parlements nationaux
et les Institutions Supérieures de Contrôle des finances publiques dans le processus de
contrôle budgétaire. En effet, les constitutions des pays du Maghreb (à l’exception de la
Libye), d’inspiration française, attribuent à la Cour des Comptes (CdC) un rôle d’assistance
aux Parlements dans le suivi de l’exécution des lois de finances en particulier à travers la

1
présentation d’un rapport sur l’exécution de la loi des finances accompagnant le projet de
LdR.

Le projet de LdR est préparé par le Ministère de Finances, adopté par le Gouvernement, et
envoyé au parlement pour approbation. Il est en même temps envoyé à la CdC, qui présen-
tera son rapport au Parlement comme élément de la procédure. La CdC contribue au con-
trôle de l’exécution des lois de finances, par le Parlement, c’est-à-dire au contrôle du respect
de l’autorisation budgétaire votée par les assemblées respectives. À ce titre, elle transmet au
parlement son rapport sur la LdR accompagné d’une déclaration générale de conformité qui
l’examine en vue de donner décharge politique au gouvernement de sa gestion pour l’année
précédente.

Le rapport de la CdC sur l’exécution de la loi de finances qui accompagne le projet de loi de
règlement est un moyen très important pour le contrôle par le Parlement. Les objectifs du
forum maghrébin des finances publiques et de la bonne gouvernance 2012 sur le thème de
la Loi de Règlement sont donc :

- Instaurer un dialogue interinstitutionnel entre les différentes parties prenantes (Par-


lements, Ministères des Finances, Cour des Comptes) maghrébines sur le thème de
la LdR ;
- Echanger sur la base légale du rapport de la Cour des Comptes qui accompagne la
LdR dans les pays maghrébins (mandat, contenu, destinataire, assistance), ainsi que
sur les expériences de l’état de la collaboration entre les CdC et les Parlements des
pays concernés en vue de parvenir à une adoption des meilleures pratiques en la
matière;
- Comparer la situation actuelle dans les pays du Maghreb avec les normes de
l’INTOSAI et les standards internationaux/nationaux en matière de transparence des
finances publiques et de régularité de l’exécution du budget.

Le forum se déroulera sur 3,5 jours de travaux répartis entre présentations, ateliers et tra-
vaux de groupe. Des interventions et une participation active des expertes internatio-
nales/experts internationaux sont prévues.

2. Profil des participants et participantes

Le forum réunit des représentantes et représentants de la Cour des Comptes, du Parlement


et du Ministère des Finances de chaque pays maghrébin (deux personnes par institution, soit
six par pays). Il est destiné aux personnes disposant d’une expérience dans le domaine des
finances publiques, de l’élaboration et du contrôle des budgets. Ils/elles peuvent donc
émettre des avis qualifiés sur les thèmes liés au contrôle externe des finances et profiter des
échanges avec des experts et collègues maghrébins et internationaux. Si possible, les per-
sonnes qui ont assisté aux précédentes éditions pourraient être privilégiées pour prendre
part aux travaux du forum 2012.

Les représentantes et représentants des institutions correspondantes doivent donc remplir


les critères suivants :
· connaissances approfondies du contrôle du budget et du rôle de l’institution concer-
née dans ce domaine;

2
· pour les Parlementaires, l’appartenance à la Commission des finances serait un
atout ;
· pour les représentantes et représentants du Ministère des Finances, l’appartenance à
la direction chargée du projet de loi de règlement serait un atout ;
· pour les membres de la CdC, être chargé du rapport accompagnant le projet de LdR ;
· au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine correspondant.

La nomination de femmes répondant à ces critères est particulièrement souhaitée, afin de


garantir la meilleure parité possible entre les participants des deux sexes.

3. Calendrier du forum

27/02 ½ journée (ouverture officielle, présentations) après 14h


28/02 journée entière
29/02 journée entière
01/03 2/3 journée (séance de clôture après le déjeuner)

4. Contributions

Chaque CdC est sollicitée de préparer une contribution sur un thème spécifique lié au rap-
port accompagnant le projet de LdR pour le forum 2012. Cette contribution est concentrée
autour du thème spécifique (voir en bas) et englobe les connaissances scientifiques perti-
nentes, la pratique de la Cour en question, le Benchmarking régional, les normes ISSAI, ain-
si que les meilleurs pratiques et des propositions d’amélioration. La contribution devrait iden-
tifier quelques (1-3) principes déduits du thème spécifique.

Thèmes spécifiques proposés :

CdC Tunisie Le mandat de la CdC concernant le rapport sur l’exécution de la loi des fi-
nances
CdC Maroc Le contenu du rapport de la CdC sur l’exécution de la loi des finances
CdC Algérie Les destinataires du rapport de la CdC sur l’exécution de la loi des finances
CdC Mauritanie L’assistance de la Cour des Comptes au Parlement à travers le rapport sur
l’exécution de la loi des finances

Pour intensifier l’échange lors du forum, et peut-être, proclamer des « Principes maghrébins
en matière de loi de règlement, outil parlementaire de contrôle de la gestion des finances
publiques » les ISC mettront à la disposition des autres ISC leurs contributions, y inclus les
principes qui en sont déduits. Le but de ce processus sera de parvenir à un ensemble de
principes acceptés par toutes les Cours des Comptes maghrébines.

3
Table de matières de la contribution nationale

1. Introduction
2. Résumé
3. Situation au pays :
3.1 Base légale
3.2 Pratique
4. Situation internationale concernant le thème spécifique:
4.1 Standards internationaux dont ISSAI
4.2 Connaissances scientifiques pertinentes
5. 5.1 Comparaison de la situation du pays avec les standards internationaux
5.2 Recommandations nationales
6. Déduction d’un à trois (1-3) principes sur le thème spécifique

5. Tableau national

Un des objectifs du FFPBG 2012 est l’échange sur la base légale du rapport de la Cour des
Comptes accompagnant la LdR dans les pays maghrébins, c’est à dire sur le mandat, le con-
tenu, les destinataires et la fonction de ce rapport, ainsi que sur les expériences de l’état de
la collaboration entre les CdC et les Parlements des pays concernés. Pour faciliter cet
échange, les Cours des Comptes préparent chacune en écrit un tableau national, contenant
des informations nationales sur le rapport sur l’exécution de la loi des finances accompa-
gnant le projet de LdR :

1. Mandat de la CdC en question concernant le rapport sur la loi de règlement


2. Contenu du rapport sur la loi de règlement
3. Destinataires du rapport sur la loi de règlement
4. Assistance de la CdC au Parlement

6. Calendrier proposé :

Contribution sur le thème spécifique, A déposer jusqu’au 20 janvier 2012 chez les
max. 10 pages organisateurs
Distribution des contributions et des principes
Jusqu’au 31 janvier 2012 par les organisateurs
déduits
Commentaire des contributions des autres CdC, Commentaires à déposer jusqu’au 10 février

4
mise en accord sur les principes 2012 chez les organisateurs
Envoi de la présentation sur les thèmes spéci-
A déposer jusqu’au 15 février 2012 chez les
fiques pour le forum (PowerPoint durée environ
organisateurs
30 min).
Préparation d’un tableau national (voir plus haut) A déposer jusqu’au 1er février 2012 aux orga-
sur la LdR, max. 2 pages nisateurs