Vous êtes sur la page 1sur 2

Fiche 4 : La déclaration des droits de l’homme et du citoyen :

Notions :

L’Etat se définit par son territoire, sa population et l’autorité politique. L’Etat unitaire
est la forme la plus répandue dans le monde. On dit qu’elle a la compétence de la
compétence à la différence de l’Etat fédéral. L’Etat unitaire est pleinement compétent
aussi bien sur le plan politique que juridique.
Dans un Etat fédéral, la souveraineté est partagé entre les Etats fédérés et l’Etat
fédéral ( ex : E.U, Allemagne, Belgique, Australie, Canada, Inde, Suisse, Brésil) .

La démocratie est un régime politique dans lequel le peuple est souverain et détient
le pouvoir collectivement.

La dictature désigne un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de


personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu'aucune loi ou
institution ne les limite.
Dans une dictature il y a un non respect de l’Etat de droit.
L’anarchie désigne la situation d’une société où il n’y a pas de chef, d’autorité
unique. Dans une anarchie il y a une absence de pouvoir. Il ne faut pas confondre
anarchie et désordre social. C’est un système politique qui prône l’auto gestion. On
parle d’anomie lorsqu’il y a un désordre social et aucune autorité qui régit le pays.
La théocratie est le gouvernement dans lequel la souveraineté est divine (ex : l’Iran
qui est l’un des seuls pays au monde).
L’oligarchie c’est le pouvoir d’un petit groupe. On a une classe dominante, ce ne
sont pas forcément les plus riches ni les plus forts. Ils sont arrivés au pouvoir par
diverses moyens assez flous.
La technocratie c’est un gouvernement d’expert. La place des techniciens
spécialisés est centrale dans les décisions.
Le terme de République s’oppose à celui d’empire ou de royaume. C’est la forme
d’Etat la plus répandue.

Le mandat représentatif possède la caractéristique d’être générale, libre et non


révocable. Le représentant peut agir en tout domaine à sa guise. Le but de
l’Assemblée est de créer un débat. C’est pour cette raison que l’on a un mandat
représentatif et non impératif. Le mandat impératif est le pouvoir délégué à un
individu ou à une organisation en vue de mener une action définie dans le temps.
Les intérêts de la nation ce sont aussi les intérêts du futur, il faut donc qu’il y ait des
représentants clairvoyants pour représenter les intérêts de la nation.
La loi est une règle juridique suprême. La législation regroupe tout ce qui comprend
les arrêts. Ce sont les lois qui fixent l’organisation des pouvoirs publics.
La nation est la notion juridique désignant au nom de quoi est désigné le pouvoir
politique. La souveraineté est le droit exclusif d’exercer l’autorité politique sur un
territoire.
La souveraineté populaire est la possibilité de décision du peuple en dernier ressort.
Dans Le contrat social ,Rousseau a développé les questions de souveraineté
populaire, à travers une conception aboutie des droits naturels, qui incluent le droit
de résistance face à l’oppression.
Les droits imprescriptibles sont ces droits que l’on ne peut pas supprimer.