Vous êtes sur la page 1sur 75

d r e de travail

n ca pou
U r

la
s.

form
spirituelle

ation holist
u e s

i
tiq

q u
pra

d e
t ed
h ui isci
ples basée sur

Guide de la
Formation
du Disciple
pour Les Enfants

Por el Equipo hispanoparlante


de formación del discípulo
La Bible utilisée pour les passages scripturaires est la
Nouvelle Bible Segond (NBS). Droits d’auteur. Utilisée
avec permission. Tous droits réservés.
Table des Matières
Louis Segond (LSG), 1910 by Alliance Biblique
Universelle. Domaine.

Pratiques Étude des Rencontres Pratiques Pratiques Relations Expériences Témoignages Formation
Ecritures mission- spirituelles spirituelles personnelles partagées en et narration continue
pour la vie de et de la naires personnelles en communauté d’histoires
disciple théologie communauté
g
Leçon 1 Leçon 2 Leçon 3 Leçon 4 Leçon 5 Leçon 6 Leçon 7 Leçon 8

Shalom de
Dieu 7 9 10 11 13 14 15 16

Paix de
Jésus-Christ 18 19 20 21 22 23 25 26

Notre
mission 28 29 30 32 33 34 36 37

Histoire
Sacrée 39 40 41 42 44 45 46 47

Grâce et
générosité 49 50 51 53 54 56 57 58
Contributeurs : Edgar Copa Quispe, Gonzalo Mejía
Mejía, Amanda Hernández Cienfuegos (Hardwick), María
Sacralité de
del Carmen Ramírez Tejada, Ángela Ramírez de Hernán-
la Création 60 61 62 63 64 66 67 68
dez, Débora Esther Ulloa Mejía, Delfina López de Mencía,
Gleydy Yolany Tejada de Viera, Vanesa Lemos Herrera.
Révélation
Directeurs de projet : Steven L. Shields, Arthur E. Smith Continue 70 71 72 74 75 76 77 79
Éditeurs : María del Carmen Ramírez Tejada, Amanda
Hernández Cienfuegos (Hardwick) Valeur de

Traduction en français : Ervelyne Bernard


toutes les 81 82 83 84 85 86 88 90
personnes

Imprimé à États-Unis d’Amérique


Tous sont
ISBN : 9780830915835 appelés 91 92 93 95 96 97 99 101
© 2014 Community of Christ Copyright Corporation
Choix
Independence, État du Missouri, États-Unis d’Amérique responsables 103 105 106 107 108 109 110 111
Poursuite
de la Paix 113 114 116 117 118 120 122 123
(Shalom)

Unite dans la
Diversité 126 127 128 129 130 132 133 134
Benedictions
de la 136 138 139 140 141 142 143 145
communauté
Message aux enseignants Une nouvelle approche pour en -
seigner aux enfants
Q-Q-O-Q-C
Toutes les fois où tu verras les lettres Q-Q-O-Q-C, il
Les leçons de ce manuel contiennent beaucoup plus s’agira de déterminer :
La formation du disciple peut suivre de nombreuses Chaque leçon a été conçue autour d’une pratique spé- d’activités pratiques et concrètes que jamais aupara-
approches dans le domaine de l’éducation. Par le passé, cifique. Les thèmes des leçons suivent les Principes vant. C’est par des activités concrètes que les enfants • Qui sont les personnages ?
l’éducation chrétienne était principalement basée sur Permanents de la Communauté du Christ ainsi que prêtent le plus d’attention. C’est également le moyen • Que se passe-t-il ? Quels sont les faits ?
les leçons écrites. Les enfants et les adultes s’asseyaient des thèmes majeurs venant de réunions avec la Pre- pour eux de mieux internaliser les leçons, ce qui n’est
en classe pour écouter un enseignant leur transmettre mière Présidence, le Conseil des Douze Apôtres, la pas le cas lorsque les enfants ne font qu’écouter. Ta res- • Où se déroule la scène ?
des connaissances avec juste quelques instants dédiés Présidence de l’Évêché et autres dirigeants majeurs ponsabilité d’enseignant est d’aider les enfants à deve-
• Quand se passe la scène ?
aux questions des étudiants. La formation du disciple de l’Eglise dans le monde. Les enseignants guident les nir des disciples de Jésus-Christ.
est différente. La formation du disciple approfondit étudiants pour apprendre et mettre en pratique. Les • Comment se déroule la scène ?
l’apprentissage en lançant aux étudiants le défi de met- deux parties « Mise en route » et « Activités » prennent Toutes les leçons de ce manuel sont conçues de ma-
nière active et centrée sur l’enfant. Donc, encourage les
tre leurs connaissances en pratique. autant de temps car il est important que les étudiants
puissent mettre en pratique ce qu’ils ont appris, et non enfants à chanter, prier, poser des questions, répondre, Généralités
Huit pratiques de la vie du disciple forment la base de participer aux activités, jouer dans les mises en scène,
pas juste recevoir une explication. Assurez-vous que l’ambiance soit sûre et plaisante, afin
la formation du disciple pour les enfants. Jésus enseig- etc., au lieu de leur donner un cours magistral.
nait et vivait chacune de ces pratiques. d’encourager le respect mutuel.
Vous pouvez utiliser ces leçons pour les cours de l’École Plan de leçon : La section « Envoi » de chaque leçon contient un défi,
A travers les pratiques, les étudiants apprendront de du Dimanche ou pour des réunions de groupes de en-
fants. Les familles peuvent utiliser la section « Activi- Chaque leçon se compose de 5 sections : pour que les enfants puissent mettre en pratique ce
manière active. De même que Jésus enseigna à ses pre-
miers disciples, nous apprenons des données, l’enseig- tés » pour les adorations à la maison. Chaque groupe qu’ils ont appris. Au début de chaque cours, prévoyez
Rassemblement/accueil (10 minutes) est conçu pour
nant montre ou explique ce que nous devons faire, puis ou congrégation peut utiliser les pratiques de la vie de quelques minutes, pour demander aux enfants com-
que les étudiants se réunissent et soient prêts à suivre la
nous essayons de passer à l’action en nous basant sur ces disciple de façons diverses. Chaque membre et ami ment ils ont relevé le défi de la semaine passée.
leçon avec une courte introduction du sujet.
nouveaux savoirs — nous apprenons mieux en faisant. peut pleinement devenir un disciple de Jésus-Christ.
Dans la majorité des leçons, des questions aident les en-
Mise en route (20 minutes) est le moment où toi tu pré-
fants à comprendre le thème de la classe. Des réponses
sentes le passage/document à étudier pour la leçon.
sont parfois suggérées, mais l’idée est que les enfants
Prácticas del Activités (20 minutes) est la partie pratique où les en- donnent toujours leurs réponses. Notez les réponses sur

D iscipulado fants réfléchissent de manière concrète au thème. un tableau pour faciliter l’apprentissage et l’enseigne-
ment. Les réponses suggérées (en parenthèses) sont des
Défis (7 minutes) est le devoir que tu donnes aux en- guides pour l’instructeur.
Étude des Ecritures et de la théologie
fants pour la semaine à venir. Ce devoir est directement
(Luc 4:16-21 ; Luc 24:27) Rencontres missionnaires Lors de la section « rassemblement » de chaque leçon,
lié au thème étudié.
Étude de Dieu à travers les Ecritures (Jean 4:4 ; Luc 7:21-23) commencez par un cantique court. Demandez à Dieu
et les croyances de la Répondre généreusement à l’amour Bénédiction marque la fin de la classe avec une bén- de bénir la classe, même lors des leçons où cela n’est pas
Communauté du Christ de Dieu par l’action édiction de Dieu prononcée dans une prière de clôture. spécifiquement indiqué.
Les durées entre parenthèses sont des suggestions pour Ne donnez pas des devoirs.
Relations personnelles ta préparation.
Formation continue Prévoyez suffisamment de temps pour bien vous pré-
(Luc 24:13-32 ; Luc 2:41-52)
(Luc 19:1 ; Marc 2:15-17)
C
onnaitre Dieu à travers les Taille du groupe parer à diriger la classe. Lisez toute la leçon, étudiez les
Apprendre de nouvelles façons passages scripturaires, et prenez compte de la feuille
amis et les mentors (guides) Si ta classe comporte un grand nombre d’enfants, décide
d’être un disciple d’activité lorsque la leçon le demande. Cela fait partie de
de la taille des groupes de travail pour la partie ‘Activi-
votre préparation du cours. Si possible, informez-vous
tés’. Passe entre les groupes pendant les activités pour
sur le contexte historique du passage biblique, au cas où
superviser l’évolution de l’activité ou demande à des as-
les enfants auraient des questions.
sistants de t’aider.
Expériences partagées en
communauté Garde un œil sur la montre Certaines leçons comprennent des activités. Préparez
un modèle à l’avance, afin d’être prêt à donner des ins-
Témoignages et (Luc 9:10-17)
narration d’histoires Garde un œil sur la montre pour ne pas être bloqué dans tructions, à montrer comment faire l’activité, et à mon-
Partager l’amour de Dieu avec la une partie et manquer de temps pour terminer la leçon.
(Matthieu 13 ; Jean 4:39-42) famille et les autres communautés
trer le produit fini. Cela va aussi vous aider à identifier
Entendre, raconter et vivre Ecritures bibliques les fournitures dont vous aurez besoin.
l’histoire de Jésus-Christ
Toutes les leçons impliquent la lecture de versets dans Demandez leurs noms aux enfants qui participent pour
la Bible ainsi que la Doctrine et Alliances. Par consé- la première fois, et accueillez les chaleureusement et
Pratiques spirituelles en communauté
Pratiques spirituelles personnelles quent, invite les enfants à se munir au moins de la Bi- nommément au début du cours. Notez les coordonnées
(Luc 22:19 ; Matthieu 16:13-16)
(Jean 17 ; Luc 11:9-13) ble et du livre de la Doctrine et Alliances là où il c’est des enfants et des visiteurs, pour qu’ils puissent recevoir
Se réunir pour adorer et louer Dieu
Passer du temps seul avec Dieu possible. des visites s’ils manquent des cours.

4—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Message aux enseignants—5


Shalom de Dieu
God’s Shalom
La vision que nous partageons est la vision de Dieu de réconciliation, de salut, d’plénitude, de jus-
tice et de paix. Shalom signifie la plénitude ou la complétude de la paix. Dieu désire ardemment
établir une alliance durable de paix avec l’humanité et toute la création.

le taurillon, le jeune lion et les bêtes grasses seront en-


semble, et un petit garçon les conduira.
— Ésaïe 11:2, 4 et 6 NBS

Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-


renthèses ne sont que des suggestions)
• D
e qui parle l’histoire ? (D’un descendant d’Ésaïe
qui est sage et intelligent)
• Que fera le descendant d’Ésaïe ? (Il jugera avec
justice)
• Comment sera la terre suite à son jugement ? (Tout
le monde vivra dans la paix et l’harmonie)

Accueillez les enfants. Chantez un cantique ou un


chant de louange parlant de la paix. Demandez à un

Leçons pour
volontaire de prier pour la classe. Expliquez que « Sha-
lom » est un mot hébreu qui en Israël est utilisé pour se
saluer les uns les autres. C’est l’équivalent de « bonjour »
Le loup séjournera avec le mouton, la panthère se cou-
ou « au revoir ». « Shalom » signifie aussi la paix, la

les Enfants
chera avec le chevreau ; le taurillon, le jeune lion et les
complétude et le bien-être total, pour soi-même et
bêtes grasses seront ensemble, et un petit garçon les
pour la communauté. Demandez aux enfants de se
conduira.
saluer avec le mot shalom, non seulement comme un
— Ésaïe 11:6 NBS
« bonjour », mais aussi pour que dans leur cœur, ils
souhaitent à leurs camarades de classe d’avoir la paix, Avant la classe, écrivez chaque mot d’Ésaïe 11:6 sur
le bien-être et la plénitude dans leur vie. Présentez le des bandes de papier séparées ou sur des petites cartes.
thème. Faites trois séries.
Organisez les enfants en trois équipes. Distribuez les
bandes de papier ou les cartes, et demandez aux équi-
pes de reconstituer le verset. Ils doivent le faire en si-
lence. Tous les membres de l’équipe doivent participer.
Quand ils ont fini de reconstituer le verset, l’équipe doit
Racontez l’histoire du règne du Messie à venir dans
lire ensemble le passage à voix haute. Une fois que tou-
Ésaïe 11:1-9. Mentionnez et expliquez les événements
tes les équipes ont fait cela, montrez-leur le sceau de
principaux qui sont décrits dans le passage d’Ésaïe
l’Eglise. Demandez, « A quoi cela vous fait penser ? »
11:2, 4 et 6.
(Lisez Ésaïe 11:6).
2
Le souffle du Seigneur reposera sur lui : souffle de
Une variante de cette activité est de faire des copies
sagesse et d’intelligence, souffle de conseil et de vai-
du sceau de l’Eglise en annexe sur une feuille de pa-
llance, souffle de connaissance et de crainte du Seig-
pier ordinaire. (Faites autant de copies qu’il y a d’équi-
neur. 4Il jugera les pauvres avec justice, il arbitrera avec
pes.) Au dos de la feuille, écrivez les paroles d’Ésaïe
droiture en faveur des affligés du pays ; il frappera la
11:6 en vous assurant que les mots couvrent autant
terre du sceptre de sa bouche, et du souffle de ses lè-
que possible la totalité de la feuille. Découpez la feui-
vres il fera mourir le méchant. 6Le loup séjournera avec
lle comme un puzzle. Mettez les pièces de puzzle dans
le mouton, la panthère se couchera avec le chevreau ;
une enveloppe. Assurez-vous que lorsque les enfants

Shalom de Dieu—7
d e D ie u
reçoivent le puzzle, ils voient les mots au dos des pièces pour leur expliquer ce que le sceau de l’Eglise signifie, aux notables et aux magistrats, et je leur
afin de pouvoir reconstituer le puzzle. Demandez-leur sa relation avec Ésaïe 11:6, et pour leur enseigner le
al om dis : Quoi ! vous prêtez à intérêt à vos
de reconstituer le puzzle en silence. Une fois terminé,
l’équipe doit lire à voix haute le passage. Lorsque toutes
sens du mot « Shalom ».
Sh frères !
Et je convoquai, à leur sujet, une grande
les équipes ont terminé et ont lu le passage à voix haute,
assemblée. Je leur dis : Nous, nous avons
demandez, « A quoi voulez-vous que cela ressemble ? »
racheté selon nos moyens nos frères ju-
Laissez les enfants répondre. Ensuite, demandez aux
enfants de tourner soigneusement les morceaux du déens vendus aux nations ; vous, vous
puzzle pour voir apparaitre le sceau de l’Eglise. Puis vendriez vos frères, et c’est à nous qu’ils
Prière en cercle. Demandez à Dieu d’aider les enfants seraient vendus !
demandez : « A quoi ressemblerait le monde si nous
à vivre en harmonie avec leurs frères, sœurs, parents, Narrateur : Ne trouvant rien à répondre, ils se
vivions en paix ? »
amis, voisins et camarades de classe. turent.
Fonctionnaires : Nous les rendrons, et nous ne leur
demanderons rien ; nous ferons ce et
nobles :que tu dis.
Néhémie : Nous les rendrons, nous ne leur deman-
derons rien ; nous ferons ce que tu dis.
Au cours de la semaine à venir, demandez aux enfants Accueillez chaque enfant en lui serrant la main tout
Alors j’appelai les prêtres, devant les-
de trouver quelqu’un à la maison, à l’école, ou à l’église en le regardant dans les yeux. Chantez un cantique
quels je les fis jurer de tenir parole.
ou un chant de louange. Lorsque vous dites « Sha-
Leçon 1 : Sceau de l’Eglise Personne 1, 2, 3 : On célèbrera l’Eternel.
lom », priez dans votre cœur que chacun puisse res-
Narrateur : Et le peuple tint parole.
sentir l’amour de Dieu. Demandez à un volontaire
d’offrir une prière pour la classe. Présentez le thème. Tous : Amen !

Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-


renthèses ne sont que des suggestions)
• P
ourquoi les gens se plaignent-ils ? (Ils n’ont pas as-
sez d’argent pour manger et vivre. Certains de leurs
Pour la lecture de Néhémie 5:1-13, demandez à quel- enfants ont été pris comme esclaves pour rembour-
qu’un de lire la partie de Néhémie et à 3 autres person- ser leurs dettes aux fonctionnaires et nobles de la
nes de lire chacun un verset (versets 2, 3 et 4). Tous ville) [versets 2-5].
doivent lire la partie où les fonctionnaires et les nobles
• Qu’est-ce que Néhémie fait lorsqu’il voit ça ? (Il est
parlent (verset 12 et le peuple du verset 13).
très fâché et convoque une assemblée de nobles
Néhémie fait face à l’oppression et de fonctionnaires pour leur montrer qu’ils ont
Narrateur : Il s’éleva de la part des gens du peuple abusé du peuple) [versets 6-9].
et de leurs femmes de grandes plaintes • Pourquoi les fonctionnaires et les nobles deman-
contre leurs frères les judéens. dent-ils plus que ce qu’ils ont prêté au peuple ?
Personne 1 : Les uns disaient : Nous, nos fils et nos (Parce qu’ils se sont éloignés de Dieu) [verset 9].
filles, nous sommes nombreux ; nous
voulons recevoir du blé, afin de pouvoir • Qu’est-ce que Néhémie demande aux gens puissants
manger et vivre. de la ville ? (De faire la même chose que lui en an-
Personne 2 : Nous engageons nos champs, nos vig- nulant les dettes des personnes et en rendant leurs
nes et nos maisons, pour recevoir du
terres, leurs vignes, leurs oliviers et leurs maisons et
un centième de l’argent, des céréales et du vin et de
blé pendant la famine.
l’huile qui ont été ajoutées à titre d’intérêt) [verset
Personne 3 : Pourtant notre chair est comme la chair
11].
de nos frères, nos fils sont comme leurs
fils ; nous réduisons à l’esclavage nos • Comment les responsables et les nobles de Jéru-
fils et nos filles ; plusieurs de nos filles salem réagissent-ils ? (Ils annulent les dettes et ren-
y sont déjà réduites, nous sommes sans dent ce qu’ils ont pris au peuple) [versets 12-13].
ressources, nos champs et nos vignes
Dites : lorsque nous nous séparons de Dieu, nous ces-
appartiennent à d’autres.
sons d’entendre Sa voix et de faire Sa volonté. Dieu dé-
Néhémie : Je fus très fâché lorsque j’entendis leurs
sire que tous vivent en communautés de joie, d’espoir,
cris. Je résolus de faire des reproches
d’amour, de paix et de justice.

8—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Shalom de Dieu —9


de Dieu
S halom
• Comment Jésus nous dit-il de prier ? (Avec humi- silence au moins une fois par semaine pour écouter le
lité et cœur, sans chercher à obtenir l’admiration des doux et léger murmure de Dieu.
autres. Jamais nos prières ne sont vaines : Matthieu
6:7)
Amenez quelque chose à manger que vous pourrez
facilement montrer et partager à la classe (fruits, bis- • Dieu entend-il nos prières ? (Oui : Matthieu 6:8)
cuits, etc.). • Pourquoi est-il bon de prier ? (Ainsi, nous pouvons
Demandez aux enfants de lever la main s’ils désirent avoir une relation plus profonde avec Dieu, nous Demandez aux enfants de faire un cercle en se tenant
goûter. « Qui aimerait manger tout ceci tout seul ? Si pouvons mettre nos soucis et nos besoins entre Ses les mains. Priez que Dieu donne la paix et l’amour à
vous avez tous envie de tout manger tout seul, sans par- mains afin que Dieu puisse nous guider dans nos tous les enfants du monde.
tager, que se passerait-il pour le reste des enfants ? ». vies et en tant que communauté)
(Demandez-leur de discuter de leurs réponses). Exis-
o m de D ie u
te-t-il un moyen de résoudre ce problème ? « — (Oui,
ha l
le meilleur moyen serait de partager pour que tout le
monde puisse recevoir un morceau.). Que se passe-
S
rait-il si quelqu’un à l’école prenait votre nourriture
Souhaitez la bienvenue aux enfants et chantez un Demandez aux enfants de construire une route de la
tous les jours ? Comment vous sentiriez-vous ?
cantique ou un chant de louange. Serrez la main longueur de la pièce en s’aidant d’objets qui se trouvent
Dites : Dieu veut que nous soyons justes et que nous des enfants, un à un, en les regardant dans les yeux dans la salle.
partagions avec les autres. Comme Néhémie, nous pendant que vous dites « shalom ». Priez dans votre
cœur que chacun puisse ressentir l’amour de Dieu. Demandez à un volontaire de marcher le long de la
sommes appelés à dire non à l’injustice et à faire ce route. Il/elle aura les yeux bandés. Le volontaire doit
qui est nécessaire pour que la justice et le Shalom de Demandez aux enfants s’ils sont habitués à prier. S’ils
ne prient pas, que faut-il faire pour prier ? Offrez suivre la voix de l’enseignant pour arriver jusqu’au
Dieu soient toujours avec nous. Mais, si nous sommes bout du chemin. L’enseignant doit parler calmement et
comme les « nobles et les fonctionnaires » de l’his- une prière courte en demandant que les besoins du
groupe soient comblés. Présentez le thème. lentement, mais assez fort pour que l’enfant aux yeux
toire d’aujourd’hui, nous devons arrêter de faire ce qui bandés puisse entendre. Le défi consiste à ce que l’en-
est injuste et trouver ce qui est le mieux pour tout le fant atteigne la fin de la route en moins de trois minu-
monde. De cette façon, tout le monde peut vivre dans tes, rien qu’en écoutant la voix de l’enseignant.
le Shalom de Dieu.
En même temps, demandez aux autres enfants de Accueillez chaque enfant en lui serrant la main tout en
confondre l’enfant aux yeux bandés en lui donnant de le regardant dans les yeux. En disant « shalom », priez
Lisez Matthieu 6:5-8. mauvaises directions et l’empêcher d’arriver au bout de qu’ils ressentent l’amour de Dieu. Chantez un chant de
5
Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocri- la route. louange qui parle du Shalom de Dieu. Expliquez aux
tes, qui se plaisent à prier debout dans les synagogues enfants que le jeûne est une pratique spirituelle qui
Faites cela avec 2 ou 3 autres enfants. peut se faire seul ou en communauté. Dans l’Ancien
et aux coins des grandes rues, pour se montrer aux
Demandez aux enfants de trouver un moment dans gens. Amen, je vous le dis, ils tiennent là leur récom- A la fin, demandez aux volontaires si c’était facile d’en- Testament, les gens jeûnaient en signe d’humilité pour
la semaine pour partager avec une personne de leur pense. 6Mais toi, quand tu pries, entre dans la pièce la tendre la voix de l’enseignant. demander l’aide de Dieu ou le pardon. Ils déchiraient
choix quelque chose qu’ils aiment vraiment (jouets, plus retirée, ferme la porte et prie ton Père qui est dans également leurs vêtements pour exposer leur corps, ils
nourriture, etc.). Expliquez-leur que le Shalom de le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le ren-
Dites : La prière est comme une conversation avec se rasaient la tête, et ils se couvraient de cendres. Le
Dieu, c’est aussi partager ce que Dieu nous donne afin dra. 7En priant, ne multipliez pas les paroles, comme
Dieu. La plupart du temps, nous n’arrêtons pas de jeûne était utilisé en signe de douleur, de tristesse et de
que personne ne soit sans Sa bénédiction (nourriture, les non-Juifs, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils
parler, mais dans les moments de prières, nous de- respect pour quelqu’un qui était mort.
joie, paix, amour, santé, etc.). seront exaucés. 8Ne faites pas comme eux, car votre
vons garder le silence pour pouvoir écouter Dieu. Il
Père sait de quoi vous avez besoin avant que vous le
n’est pas toujours facile d’entendre Dieu, c’est pourquoi
lui demandiez.
nous avons besoin de trouver des moments pour être
— Matthieu 6:5-8 NBS
seul et dans le silence. La prière est un moyen qui nous
permet de connaitre le Shalom de Dieu, dont la paix
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- et l’amour nous réconfortent. Nous sommes appelés à
Demandez à trois volontaires de lire Ésaïe 58:1-8.
renthèses ne sont que des suggestions) partager la paix et l’amour avec les autres.
Partagez la collation vous avez apporté et priez que
• Qu’est-ce que « prier » signifie ? (Parler à Dieu 1
Crie à plein gosier, ne te retiens pas ! Élève la voix
Dieu bénisse tout le monde avec sa paix, et que tout
comme on parle à un ami) comme une trompe, dis à mon peuple sa transgres-
le monde ait quelque chose à manger. Dans la prière,
sion, à la maison de Jacob ses péchés ! 2Jour après
exprimez le désir pour la classe de promouvoir la paix • Où Jésus nous conseille-t-il de prier ? (Seul dans no- jour ils me cherchent, ils désirent connaître mes voies,
de Jésus-Christ et le Shalom de Dieu. tre chambre : Matthieu 6:6) comme une nation qui aurait agi selon la justice et qui
Demandez aux enfants de choisir un moment dans
n’aurait pas abandonné l’équité de son Dieu ; ils me de-
la semaine pour remercier Dieu du Shalom que nous
mandent des jugements justes, ils désirent s’approcher
pouvons trouver dans la vie quotidienne, comme la
de Dieu. 3Pourquoi jeûnons-nous ? Tu ne le vois pas !
santé, la vie, les amis, la famille, la nourriture, etc.
Pourquoi nous privons-nous ? Tu ne le sais pas ! Le jour
Puis, demandez aux enfants d’observer un moment de
10—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Shalom de Dieu —11
om de D ie u
de mettre une vieille chemise qui pourra être déchirée.
l
Sha
où vous jeûnez, vous vaquez à vos propres affaires et
vous pressez tous vos ouvriers. 4Quand vous jeûnez,
Cet enfant sera assis à l’avant. Chaque fois que quel-
ce ne sont que querelles et brouilles, méchants coups
qu’un vient lui demander quelque chose, l’enfant devra
de poing ; vous ne jeûnez pas comme le veut ce jour,
répondre par : « Je ne peux pas car je suis occupé à
Demandez aux enfants de lever la main s’ils ont parmi
pour être entendus d’en haut. 5Est-ce là le jeûne que
jeûner. »
leurs connaissances quelqu’un qu’ils considèrent
je préconise, un jour où l’homme se prive ? S’agit-il de Un autre enfant représente une personne qui prie ou comme leur meilleur ami. Puis demandez-leur de lever
courber la tête comme un roseau, de se coucher sur le fait le ménage. Quand quelqu’un vient à cette lui pour la main s’ils ont au moins un « ennemi ».
sac et la cendre ? Est-ce là ce que tu appelles un jeûne, lui demander de l’aide, il arrête ce qu’il fait et aide la
un jour agréé du Seigneur ? 6Le jeûne que je préco- Sur une feuille, écrivez « Dessert pour un ami ». De-
personne. Cet enfant sera assis à 1 ou 2 mètres devant
nise, n’est-ce pas plutôt ceci : détacher les chaînes de la mandez aux enfants quels sont les ingrédients qu’ils
l’enfant au panneau.
méchanceté, dénouer les liens du joug, renvoyer libres utiliseraient pour faire un délicieux dessert pour leur
ceux qu’on écrase, et rompre tout joug ? 7Ne s’agit-il Les trois autres enfants iront d’abord à l’enfant avec meilleur ami. Notez-les sur la feuille en dessous du titre.
pas de partager ton pain avec celui qui a faim et de le panneau « Jeûne — Ne pas déranger ». L’un d’eux Toute réponse est acceptable.
ramener à la maison les pauvres sans abri ? De couvrir demande quelque chose à manger, le second un man-
• L
orsque les enfants ont terminé avec leur liste, deman-
celui que tu vois nu, et de ne pas t’esquiver devant ce- teau, et le dernier un endroit où dormir. Ils passent
dez-leur : « Souhaitez-vous réaliser votre dessert et le
lui qui est ta propre chair ? 8Alors ta lumière poindrait voir le premier enfant chacun à leur tour et à chaque
Accueillez chaque enfant en lui serrant la main tout en le donner à votre ami ? Quelle serait leur réaction ? ».
comme l’aurore, et tu te rétablirais bien vite ; ta justice fois l’enfant répond : « Je suis trop occupé à jeûner
regardant dans les yeux. Lorsque vous dites « shalom », (les amis seraient contents)
marcherait devant toi, et la gloire du Seigneur serait pour vous aider. »
priez qu’ils ressentent l’amour de Dieu. Entonnez une
ton arrière-garde. • Maintenant, pensez à des personnes avec qui vous
Répétez la scène maintenant en les faisant passer par chanson de « bienvenue ». Demandez à un volontaire
— Ésaïe 58:1-8 NBS ne vous entendez pas. Comment se sentiraient-elles
l’enfant qui prie ou fait le ménage. Chaque fois qu’un de prier pour la classe. Présentez le thème de la journée.
si elles ne recevaient pas de dessert ? (abandonnées,
des trois enfants demande de l’aide, l’enfant arrête ce
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- contrariées)
qu’il fait et donne à l’enfant ce qu’il/elle lui demande).
renthèses ne sont que des suggestions) Si vous n’avez pas les accessoires nécessaires, deman- • Pensez-vous que c’est ce que Dieu voudrait que vous
• P
ourquoi Dieu a-t-il demandé aux gens de jeûner dez aux enfants de faire semblant de manger, de mettre fassiez—faire un dessert à la fois pour vos amis et vos
d’une manière différente ? (Les gens jeûnaient pour un manteau ou de s’allonger pour dormir. ennemis ? Pourquoi ?
leur propre bénéfice et les injustices commises à Dites : « Jésus a demandé à ses disciples de faire ce que
Demandez : Lequel des deux enfants a plu à Dieu dans • Que se passerait-il si vous prépariez le même dessert
l’égard de leurs travailleurs en même temps.) [Ésaïe la plupart des gens ne veulent généralement pas faire.
le jeûne ? (Celui qui a aidé les autres). Pourquoi faut-il pour vos amis et les personnes avec qui vous ne vous
58:3, 4] Écoutez ce passage et essayez d’identifier ce que Jésus
plaire à Dieu et aider les autres ? (Parce que quand entendez pas ?
veut que ses disciples fassent. »
• Pour quelles raisons Dieu voulait-il qu’ils jeûnent ? nous aidons les autres, nous faisons preuve d’amour
pour tout le monde et l’authentique Shalom de Dieu). Demandez aux enfants de lire Matthieu 5:43-48 à voix • Que dirait Jésus de cette situation ? (que nous de-
(Pour faire la justice et s’occuper des plus faibles.)
haute. vrions aussi donner de délicieux desserts à nos
[Ésaïe 58:6, 7]
ennemis)
Dites : Les personnes qui jeûnaient pensaient que cela 43
Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu aimeras ton pro-
• Lorsque nous vivons selon les enseignements de Jé-
était agréable pour Dieu, mais ils avaient oublié de chain et tu détesteras ton ennemi. 44Mais moi, je vous
sus, les autres et nous-mêmes pouvons ressentir la
partager et de vivre dans le Shalom de Dieu. Ils avaient dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous
paix de Dieu.
oublié d’être justes, de partager leurs bénédictions, et persécutent. 45Alors vous serez fils de votre Père qui est
d’aimer et de prendre soin de leurs voisins. Au cours de la semaine, invitez les enfants à demander dans les cieux, car il fait lever son soleil sur les mauvais
à leurs parents de les aider à trouver quelqu’un qui a et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les
besoin de nourriture, de vêtements, d’aide pour faire injustes. 46En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment,
ses devoirs etc. quelle récompense aurez-vous ? Les collecteurs des ta-
xes eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? 47Et si vous ne
saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Demandez aux enfants de faire une expérience au cours
Les non-Juifs eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? 48Vous de la semaine. Demandez-leur de trouver un joli cadeau
Demandez cinq volontaires. Chacun représente un
serez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. (bonbons, biscuits ou fruits) à partager avec une fille ou
personnage différent. Murmurez à l’oreille de chaque
— Matthieu 5:43-48 NBS un garçon avec qui ils ne sont pas des amis proches. De-
volontaire ce qu’il/elle doit faire.
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- mandez-leur d’observer comment il ou elle réagit à ce
Scène : une femme ou homme en train de jeûner selon Priez en cercle et demandez à Dieu d’aider les enfants à geste de bonté.
renthèses ne sont que des suggestions)
la tradition. A côté, placez un panneau qui dit « Jeûne comprendre, vivre et partager le Shalom de Dieu pen-
— ne pas déranger ». Si possible, demandez à l’enfant dant la semaine. • Qu’est-ce que Jésus veut que ses disciples fassent ?
(Aimer leurs ennemis, bénir ceux qui les persécutent,
faire du bien à ceux qui les détestent) [verset 44]
• Pourquoi ? (Pour montrer à tous qu’ils sont des en-
fants de Dieu, que Dieu aime tout le monde de la Demandez aux enfants de se tenir la main et de penser à
même manière et qu’il « fait lever le soleil sur les ceux avec qui ils ne sont pas très proches. Priez pour les
méchants et sur les bons ». [verset 45] enfants en demandant à Dieu d’améliorer leurs relations

12—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Shalom de Dieu-13


avec tout le monde et de les aider à aimer les autres Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- te servir. 3Le roi dit : N’y a-t-il plus personne de la mai-
comme Dieu nous aime. Enfin, regardez chaque enfant renthèses ne sont que des suggestions) son de Saül, pour que j’agisse envers lui avec la fidélité
et dites : « Soyez de ceux qui voient la violence, mais de Dieu ? Tsiba répondit au roi : Il y a encore un fils de
qui proclament la paix, ceux qui connaissent des con- • Qui était uni et partageait tout ? (Ceux qui ont cru
après le sermon de Pierre à Jérusalem) Jonathan, qui est infirme des pieds. 4Le roi lui dit : Où
flits, mais qui tendent la main de la réconciliation ». est-il ? Tsiba répondit au roi : Il est chez Makir, fils d’Am-
(Adapté de Doctrine et Alliances 161:2a). Demandez aux enfants d’expliquer à leur famille et
• Qu’est-ce qu’ils partageaient et avec qui ? (Ils parta- amis que lorsque nous aidons les autres, ceux qui ai- miel, à Lo-Debar. 5Le roi David l’envoya chercher chez
geaient tout. Ils vendaient leurs propriétés et leurs dent et ceux qui sont aidés, sont bénis par la paix de Makir, fils d’Ammiel, à Lo-Debar. 6Mephi-Bosheth, fils de
biens et partageaient l’argent avec tous ceux qui Jonathan, fils de Saül, vint auprès de David et tomba
d e D ie u
Dieu. Les enfants peuvent demander à leur famille de
al o m en avaient besoin. Ils partageaient également leur rassembler des boites de conserve pour les partager face contre terre, prosterné. David dit : Mephi-Bosheth
Sh nourriture et ils mangeaient, adoraient et priaient
ensemble)
avec les membres de la communauté qui en ont besoin. ! Il répondit : Je suis là, pour te servir. 7David lui dit : N’aie
pas peur ! Je vais agir avec fidélité envers toi à cause
de Jonathan, ton père. Je te rendrai toutes les terres
Dites : Les premiers chrétiens ont pris soin de tout de Saül, ton père, et tu mangeras constamment à ma
le monde lorsqu’ils ont partagé leurs biens. De cette table. 8Il se prosterna et dit : Que suis-je pour que tu re-
façon, ils vivaient le Shalom de Dieu (le bien-être de gardes un chien mort tel que moi ? 9Le roi appela Tsiba,
chaque personne dans chaque facette de la vie). l’homme de Saül, et lui dit : Je donne au fils de ton maî-
Remerciez les enfants de leur participation. Entonnez tre tout ce qui appartenait à Saül et à toute sa maison.
un chant de louange. Tenez-vous par la main et priez 10
Tu cultiveras pour lui les terres, toi, tes fils et tes servi-
pour que Dieu les aide à partager la paix et l’amour. teurs, et tu rentreras les récoltes, afin que le fils de ton
maître ait de quoi manger ; et Mephi-Bosheth, fils de

S halom de Dieu ton maître, mangera constamment à ma table. Or Tsiba

Préparez quatre petites boites ou bocaux sur lesquels avait quinze fils et vingt serviteurs. 11Tsiba dit au roi :
Je ferai exactement ce que tu m’ordonnes, ô roi, mon
vous inscrirez un seul mot : joie, espoir, amour et paix. seigneur. David avait dit : Mephi-Bosheth mangera à
Collez sur chacune des boites/bocaux une graine de ma table, comme l’un des fils du roi. 12Mephi-Bosheth
Rassemblez la classe en cercle. Demandez au groupe
manière à ce que les enfants puissent la voir. avait un jeune fils, nommé Michée, et tous ceux qui
de parler du défi de la semaine précédente. Offrez une
prière d’action de grâces pour les bienfaits qu’ils ont habitaient chez Tsiba étaient au service de Mephi-Bos-
Préparez un sac plastique/papier pour chaque enfant,
reçus et pour une bénédiction continue sur eux. Pré- heth. 13Mephi-Bosheth habitait à Jérusalem, car il man-
contenant 4 types de graine représentant les quatre
sentez le thème. geait constamment à la table du roi. Il était boiteux des
choses que les premiers chrétiens avaient ressenti.
deux jambes.
Nous pouvons appeler cela le Shalom de Dieu. Distri- — 2 Samuel 9:1-13 NBS
buez les sacs aux enfants. Dites-leur qu’à chaque fois
qu’ils entendent le mot « joie », « espoir », « amour » ou Analysez le texte en utilisant la méthode Q-Q-O-Q-C.
« paix » pendant la lecture des versets, ils doivent aller
mettre la graine correspondante dans la boite/bocal • Demandez aux enfants pourquoi David a aidé
Prenez quatre grandes feuilles de papier et copiez un correspondant au mot. Lisez lentement pour que les Mephiboscheth. (À cause de l’amour qu’il avait pour
verset par feuille tiré des Actes 2:44-47, qui parlent des enfants puissent faire l’exercice. Jonathan)
Accueillez les enfants et entonnez un chant de louange
actions des premiers chrétiens. Affichez les feuilles qu’ils connaissent. Demandez qui a réalisé le défi de la • Dans quel état était Mephiboscheth ? (ses deux
pour que tout le monde puisse les voir. « Tout comme les premiers chrétiens connurent le Sha-
lom de Dieu dans la joie, l’espoir, l’amour et la paix lor- classe précédente. Priez pour la classe, puis présentez pieds étaient paralysés)
squ’ils partagèrent ce qu’ils possédaient, nous aussi, en le thème de la journée.
44
Tous les croyants étaient ensemble et avaient tout en Dites que le Shalom de Dieu se trouve également dans
commun. 45Ils vendaient leurs biens et leurs posses- tant que Communauté du Christ, nous voulons faire des histoires comme celle de David et Mephiboscheth.
sions, et ils en partageaient le produit entre tous, selon la même chose. » Notre déclaration de mission dit : Rappelez-leur comment David a rendu tout ce qui
les besoins de chacun. 46Chaque jour, ils étaient assidus « Nous proclamons Jésus-Christ et promouvons des appartenait à Mephiboscheth, le grand-père de Saül.
au temple, d’un commun accord, ils rompaient le pain communautés de joie, d’espoir, d’amour et de paix. »
dans les maisons et ils prenaient leur nourriture avec Placez les chaises en cercle et invitez les enfants à s’as-
allégresse et simplicité de cœur ; 47ils louaient Dieu et Demandez aux enfants de répéter la déclaration de
mission avec vous s’ils ont besoin de plus de temps pour seoir. Demandez-leur d’être bien attentifs pendant la
avaient la faveur de tout le peuple. Et le Seigneur ajou- lecture de 2 Samuel 9:1-13. Lorsqu’ils entendent le
tait chaque jour à la communauté ceux qu’il sauvait. placer leurs graines dans les boites. Une fois terminé,
demandez-leur, « Était-il facile de remplir les boites ? nom de « David », ils doivent tous se mettre debout et
— Actes 2:44-47 NBS lorsqu’ils entendent le nom de « Mephiboscheth » ils
Quoi de mieux que d’avoir quelqu’un pour vous aider ? Option 1 : Demandez aux enfants de partager une ex-
I nvitez les enfants à s’asseoir autour d’une table. De- Que ressentez-vous lorsque vous partagez vos jouets doivent se rasseoir.
périence ou une histoire où ils ont appris l’amour ou la
mandez à l’enfant à votre droite de lire le verset sur la avec les autres ? » Dites aux enfants que nous avons 1
David dit : Reste-t-il encore quelqu’un de la maison de paix de Dieu.
première feuille. Demandez à l’enfant suivant d’expli- tous des petites graines de joie, d’espérance, d’amour Saül, pour que j’agisse avec fidélité envers lui à cause
quer ce qui se passe dans le verset. Continuez comme et de paix dans nos cœurs. Si nous les partageons avec de Jonathan ? 2Il y avait un homme attaché à la maison Option 2 : Demandez aux enfants de dessiner quelque
cela avec les autres enfants jusqu’à ce que les quatre les autres, nous aidons Dieu à faire que la joie, l’espoir, de Saül, nommé Tsiba, que l’on introduisit auprès de chose qui représente le Shalom de Dieu. Une fois ter-
versets soient lus et expliqués. l’amour et la paix se propagent dans le monde. David. Le roi lui dit : Es-tu Tsiba ? Et il répondit : Oui, pour miné, demandez-leur d’expliquer leur dessin chacun à
leur tour au reste de la classe chacun.
14—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Shalom de Dieu—15
mille moutons et mille chèvres. Or il se trouvait à Car- personnes impliquées soient prêtes à travailler ensem-
mel pour la tonte de ses moutons. 3Le nom de cet ble pour trouver une solution au problème.
homme était Nabal, et le nom de sa femme était Abi-
gaïl ; c’était une femme de bon sens et fort belle, mais
onnez à chaque enfant une demi-feuille de papier et
D
Demandez aux enfants d’aider quelqu’un de l’assem- l’homme était dur et mauvais dans ses agissements. Il
demandez-leur d’écrire leur nom d’un côté et de l’autre
blée ou de leur quartier qui a des besoins spéciaux ou descendait de Caleb. 4David apprit, au désert, que Na-
au moins cinq choses positives sur eux-mêmes. Une
de leur raconter leur histoire préférée.* bal tondait ses moutons. 5Il lui envoya dix de ses gens,
fois termine, demandez-leur de remettre leur feuille.
auxquels il dit : Montez à Carmel. Vous irez chez Nabal Pendant la semaine, demandez aux enfants d’essayer
*Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « handicap » et, en mon nom, vous lui demanderez comment il va. Demandez à un volontaire d’imiter les caractéristiques
de mieux comprendre un camarade de classe en parta-
est un terme général qui décrit les carences, les limites 9
Lorsque les gens de David furent arrivés, ils parlèrent de l’un de ses camarades de classe à partir de sa feuille.
geant leur déjeuner avec lui ou un membre de la fami-
d’activité et les restrictions de participation. Les carences exactement ainsi à Nabal, au nom de David. Puis ils se La classe dispose de 30 secondes pour deviner quelles
lle en faisant quelque chose d’amusant avec.
sont des problèmes qui affectent la structure d’un corps turent. 10Nabal répondit aux serviteurs de David : Qui sont les caractéristiques. S’il s’agit d’un petit groupe,
ou d’une fonction, les limitations d’activité sont des di- est David, et qui est le fils de Jessé ? Il y a aujourd’hui tous auront la chance d’imiter un de leur camarade de
fficultés dans l’exécution des actions ou des tâches, et les beaucoup d’esclaves qui s’enfuient de chez leurs maî- classe.
restrictions de participation sont des problèmes à parti- tres ! 11Je prendrais mon pain, mon eau et la viande que Dites aux enfants que parfois, il y a des conflits ou des
ciper dans des situations cruciales. j’ai préparée pour mes tondeurs, et je les donnerais à problèmes de communication entre les gens parce
des gens dont je ne sais même pas d’où ils sont ? 12Les qu’ils ne se connaissent, tout comme cela s’est produit
gens de David rebroussèrent chemin ; ils revinrent et, entre David et Nabal. Nous avons besoin de connaître Formez un cercle et tenez-vous par la main. Remerciez
à leur arrivée, ils lui dirent tout. 18Abigaïl prit vite deux et d’écouter les besoins des autres afin de pouvoir évi- Dieu pour chaque enfant et demandez-lui de les aider
cents pains, deux outres de vin, cinq moutons apprê- ter les conflits ou trouver des solutions aux problèmes. à trouver des moyens d’éviter ou de résoudre les con-
tés, cinq séas de grain rôti, cent gâteaux de raisins secs Une bonne façon de résoudre les conflits est que les flits dans leur vie.
Remerciez les enfants d’avoir partagé leurs histoires. et deux cents gâteaux de figues sèches, qu’elle mit sur
Dans la prière, demandez à Dieu d’aider les enfants à des ânes. 19Elle dit à ses serviteurs : Passez devant moi,
comprendre leur défi pour la semaine. je vous suis. Elle ne dit rien à Nabal, son mari. 23Lorsque
Abigaïl aperçut David, elle s’empressa de descendre
de l’âne ; puis elle tomba face contre terre, prosternée,
S halom de Dieu devant David. 24Tombant à ses pieds, elle dit : A moi la
faute, mon seigneur ! Laisse-moi te parler, je t’en prie,
écoute mes paroles : je suis ta servante. 25Je t’en prie, ne
fais pas attention à Nabal ; c’est un homme sans mo-
rale, il est comme son nom : son nom, c’est Nabal («
Fou »), et il y a chez lui de la folie. Moi, je n’ai pas vu les
gens que tu as envoyés. 27Maintenant, que le cadeau
que je t’apporte soit distribué aux gens qui t’accom-
pagnent. 32David dit à Abigaïl : Béni soit le Seigneur,
le Dieu d’Israël, qui t’a envoyée à ma rencontre en ce
jour ! 33Béni soit ton discernement, et bénie sois-tu,
toi qui m’as empêché en ce jour de verser le sang et
d’assurer moi-même mon propre salut. 34Par la vie du
Seigneur, le Dieu d’Israël, qui m’a empêché de te faire
du mal, si tu n’étais pas venue si vite à ma rencontre,
Accueillez les enfants et demandez-leur de s’asseoir en d’ici à l’aube, il ne serait pas resté un seul des mâles de
cercle. Chantez un chant de louange pour inspirer et Nabal ! 35David prit ce qu’elle lui avait apporté et lui dit
encourager les enfants. Offrez une prière et annoncez : Monte chez toi en paix ; regarde, je t’ai écoutée et je
le thème d’aujourd’hui. t’ai accueillie favorablement.
— 1 Samuel 25:2-5, 9-12, 18-19, 23-25, 27, 32-35 NBS

Aidez les enfants à analyser le texte en utilisant la mé-


thode Q-Q-O-Q-C.
vant la classe, préparez une scénette sur le passage
A • Comment Nabal a-t-il réagi face au souhait de Da-
de 1 Samuel 25:2-5, 9-12, 18-19, 23-25, 27, 32-35, en vid ? (Il a ignoré le souhait de David)
soulignant les points importants. Demandez à des vo-
lontaires de représenter le peuple dans l’histoire. • Quel rôle Abigail a-t-elle joué entre David et Nabal ?
(Elle s’est réconciliée pour son mari David)
2
Il y avait à Maôn un homme qui avait ses activités à
Carmel. C’était un homme très important, il avait trois
• Qu’a fait Abigail par son geste ? (Elle a instauré le
Shalom de Dieu pour toute sa famille et David)
16—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Shalom de Dieu—17
PaixGod’s
de Jésus-Christ
Shalom Demandez aux enfants comment ça serait de ne pas
pouvoir voir, entendre, parler ou marcher. Expli-
quez-leur qu’à l’époque de Jésus, les gens croyaient que
Partager la paix de Jésus-Christ signifie offrir avec générosité et compassion un témoignage, un mi- la maladie et l’invalidité étaient causées par le péché, si
nistère, des sacrements et une vie en communauté qui réconcilient et restaurent les personnes à des bien que les malades ou les handicapés étaient isolés
Entonnez un cantique ou un chant de louange sur la de la société. Les malades ne pouvaient pas travailler
relations droites et justes avec Dieu, elles-mêmes, les autres et la création. paix puis demandez à un enfant de dire une prière pour car personne ne voulait être autour d’eux, pas même
que tous puissent connaître la paix de Jésus-Christ. leur famille.

Temple en manifestant ses ministères dans vos cœurs. Demandez aux enfants de penser à ce que Bartimée
a probablement ressenti lorsque Jésus lui a parlé et l’a
e Jésus-Chris
Paix d
Il fut bâti par vos sacrifices et vos recherches pendant
de nombreuses générations. Qu’il demeure comme
l’imposant symbole d’un peuple qui connut l’injustice
t guéri. (Il a probablement ressenti une vie nouvelle et
meilleure qui s’offrait à lui. Il n’aurait plus à souffrir
et les conflits à la frontière et qui cherche à présent la sans savoir où aller, ni se sentir perdu.)
paix de Jésus-Christ à travers le monde.
Qu’est-ce que Bartimée fait après que Jésus le guérisse ?
— Doctrine et Alliances 161:2a-b
(Il suit Jésus.) [verset 52]
osez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
P Dites aux enfants que lorsque nous devenons disciples,
renthèses ne sont que des suggestions) notre vie peut changer et nous pouvons expérimenter
la paix de Jésus-Christ. Cela signifie des choses diffé-
Qu’est-ce que Dieu veut que nous fassions dans les cas rentes selon les personnes. Par exemple, pouvoir voir,
suivants : savoir que vous avez de quoi manger, vous vêtir ou
• L
orsque nous voyons la violence ? (Proclamer la l’amitié d’un ami.
paix)
Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer en • Lorsque nous avons des conflits ? (Rechercher la
disant : « Que Dieu te comble de la paix de Jésus-Christ ». réconciliation)
Entonnez un cantique ou un chant de louange sur Accueillez les enfants et présentez-leur tous les nou-
la paix. Demandez à un volontaire de prier. Deman- • Lorsque nous trouvons des gens qui souffrent ? veaux arrivants s’il y en a. Entonnez un cantique ou un
(Trouver des voies de guérison) iviser le groupe en paires. Donnez à chaque paire
D
dez aux enfants de vous dire le nom de notre Eglise. chant de louange. Demandez à un volontaire de faire une feuille de papier, des crayons de couleur, un ban-
Ensuite, demandez-leur s’ils connaissent la mission une prière de remerciement. Présentez le thème. deau ou une écharpe. Un des enfants se met le ban-
de l’Eglise (Proclamer Jésus-Christ, promouvoir des deau. L’autre donne des instructions à son partenaire
communautés de joie, d’espoir, d’amour et de paix). pour dessiner une image. Dites aux enfants ce qu’ils
Dites aux enfants que, aujourd’hui, nous allons par- doivent dessiner (une maison avec un arbre, un chien,
ler et en apprendre plus sur la paix du Christ et notre un soleil et le ciel, un arc en ciel, etc.) L’enfant aux yeux
appel à la paix. tilisez les ressources disponibles pour réaliser une
U
bandés ne peut pas parler et doit uniquement s’aider
fresque murale. Demandez aux enfants de dessiner ou
Demandez aux enfants de lire Marc 10:46-52. des indications de son partenaire. Donner aux enfants
d’écrire des idées sur la manière de partager la paix de
5 minutes pour travailler sur cette activité. Demandez
Jésus-Christ avec leurs amis, la famille, à l’école, dans Ils viennent à Jéricho. Et comme il sortait de Jéricho,
46
aux enfants aux yeux bandés de retirer leur bandeau et
leur communauté, dans l’Eglise, le pays, et le reste du avec ses disciples et une foule importante, un mendiant de voir ce qu’ils ont dessiné. Demandez-leur d’inverser
monde. Aidez les enfants qui ont des idées. Ajoutez aveugle, Bartimée, fils de Timée, était assis au bord du les rôles et de dessiner une image différente : la mer et
Si possible, montrez une photo du Temple. Dites aux une image ou un dessin du Temple et le passage de chemin. 47Il entendit que c’était Jésus le Nazaréen et se un bateau, une île avec des palmiers, etc. Donnez-leur
enfants que le Temple a été construit en réponse aux l’Écriture dans la Section 161:2a-b. mit à crier : Fils de David, Jésus, aie compassion de moi ! encore 5 minutes puis posez les questions suivantes :
paroles de conseil données à l’Eglise le 3 Avril 1984 48
Beaucoup le rabrouaient pour le faire taire ; mais il
par le Prophète-président Wallace B. Smith (Doctrine Lorsque tous ont apporté leurs idées et images, de- criait d’autant plus : Fils de David, aie compassion de • Qu’est-ce qui était le plus facile ? Donner les instruc-
et Alliances 156:5). Le temple est dédié à Dieu et la mandez aux enfants d’expliquer ce qu’ils vont mettre moi ! 49Jésus s’arrêta et dit : Appelez-le. Ils appelèrent tions ou essayer de suivre les instructions avec les
recherche de la paix, la réconciliation et la guérison de sur la fresque. l’aveugle en lui disant : Courage ! Lève-toi, il t’appelle ! yeux bandés ?
l’esprit. Nous sommes appelés à poursuivre la paix de 50
Il jeta son vêtement, se leva d’un bond et vint vers • Était-il facile de dépendre de votre partenaire ?
Jésus-Christ. Jésus. 51Jésus lui demanda : Que veux-tu que je fasse
pour toi ? — Rabbouni, lui dit l’aveugle, que je retrouve • Dans quelle mesure était-il important de bien écou-
Demandez à deux volontaires de lire Doctrine et la vue ! 52Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvé. Aussitôt il re- ter les instructions ?
Alliances 161:2a-b. trouva la vue et se mit à le suivre sur le chemin.
— Marc 10:46-52 NBS
Expliquez aux enfants que nous sommes appelés à
Devenez un peuple du Temple — ceux qui voient la Demandez aux enfants de trouver un ami ou un mem- écouter attentivement les besoins des autres et à nous
violence mais proclament la paix, qui sentent les con- bre de la famille qui est triste ou qui a des problèmes imaginer dans cette même situation. Dieu nous appe-
Demandez à des volontaires de jouer le rôle de Jésus,
flits mais qui cependant tendent leur main en récon- et de faire quelque chose qui pourrait aider cette per- lle à partager avec autrui la paix du Christ. Telle est
des disciples, de la foule et du mendiant aveugle Barti-
ciliation, qui rencontrent des esprits brisés et trouvent sonne à se sentir mieux. Cela peut être un câlin, un notre mission : que beaucoup apprenne et ressente
mée. Ensuite, analysez le texte en utilisant la méthode
des chemins vers la guérison. Accomplissez les buts du compliment, un sourire, une fleur, un fruit, dessin, etc. l’amour de Dieu à travers ce que nous disons et faisons.
Q-Q-O-Q-C.
18—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Paix de Jésus-Christ—19
e Jésus-Christ
4. Écouter sans interrompre jusqu’à ce que l’autre per-
aiment. 33Si vous faites du bien à ceux qui vous font
ix d
Pa
sonne ait fini de parler.
du bien, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs
eux-mêmes en font autant. 34Et si vous prêtez à ceux de 5. Essayer de comprendre le point de vue de l’autre.
qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ?
Demandez aux enfants de voir avec leurs parents s’il Même des pécheurs prêtent à des pécheurs afin de 6. Observer le langage du corps et écouter le ton de la
serait possible de rendre visite à une personne malade recevoir l’équivalent. 35Mais aimez vos ennemis, faites voix pour détecter comment l’autre se sent.
ou âgée au cours de la semaine. Ils peuvent demander du bien et prêtez sans rien espérer. Votre récompense
aux anciens de l’Eglise d’aller avec eux. sera grande et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon 7. Poser une question si on ne comprend pas quelque
pour les ingrats et pour les mauvais. 36Soyez magnani- chose.
mes, comme votre Père est magnanime.
— Luc 6:32-36 NBS 8. Répéter, avec ses propres mots, ce que l’on pense que
l’autre personne a dit.
• Demandez aux enfants d’expliquer le thème princi- Après vous être écoutés l’un et l’autre, vous êtes main-
Remerciez les enfants pour leur participation. Enton- pal de ce passage (à propos de l’amour envers nos tenant prêts à vous mettre d’accord sur quelque chose.
nez une chanson. Demandez aux équipes constituées ennemis). Expliquez aux enfants que grâce à ces mesures, ils
pour l’activité de prier respectivement l’un pour l’autre peuvent résoudre des conflits. Demandez au groupe Mettez de la musique de méditation en fond sonore
• Comment faire preuve d’amour envers nos ennemis ? d’appliquer ces mesures dans des situations fictives.
en se tenant par les mains. pendant que vous saluez les enfants. Demandez-leur
(faire le bien, être miséricordieux et partager sans Avant la classe, notez sur des morceaux de papier des de fermer les yeux, de se concentrer sur la musique, et
rien attendre en retour)
Paix de Jésus-Christ
situations que les enfants joueront pour s’entrainer à de ressentir la paix et la tranquillité pendant que vous
résoudre des conflits. offrez une prière. Présentez le thème et dites qu’une
des pratiques spirituelles de la Communauté du Christ
• Louis a copié les réponses de ton devoir de maths. est la prière quotidienne pour la paix. Cette prière est
offerte tous les jours au Temple à Independence, dans
• Ta sœur est entrée dans ta chambre sans te deman-
le Missouri aux États-Unis d’Amérique. Chaque jour,
der l’autorisation et a pris ton livre préféré.
Demandez au groupe de penser à quelqu’un qu’ils une prière est offerte pour un pays lors d’une adoration
considèrent comme un adversaire (Les gens qui pen- • Ta mère ou ton père a raconté à tes amis quelque courte d’environ 15 minutes. Avant que ne commence
sent ou agissent différemment de nous. Cela peut aussi chose de personnel. l’adoration, quelqu’un allume une bougie symbolisant
être quelqu’un qui nous dérange parce que nous pen- la paix de Jésus-Christ. Beaucoup de membres ainsi
sons et agissons différemment d’eux.) Parfois, un ami Pensez à d’autres situations fictives que les enfants peu- que des congrégations de la Communauté du Christ
peut devenir un ennemi en cas de malentendu, une vent jouer. Aidez les enfants à comprendre le proces- dans le monde entier prennent quelques minutes dans
dispute ou si nous sommes en conflit avec lui. Est-il sus de résolution des conflits. À la fin des jeux de rôle, la journée pour prier pour la paix.
facile d’aimer son ennemi ? demandez aux enfants ce qu’ils ont ressenti. Comment
est-ce que cela peut les aider à résoudre des conflits
Que faire lors d’un conflit : (écrire sur une grande dans la vie réelle ? Expliquez que des conflits comme
Accueillez les enfants. Apprenez-leur à dire « Bonjou ». feuille de papier ce qui suit) ceux d’aujourd’hui peuvent les aider à apprendre à ai-
Expliquez que les enfants d’Haïti utilisent ce mot pour mer leurs adversaires. C’est aussi une façon de vivre et
dire « bonjour ». Demandez à un volontaire d’offrir oici comment communiquer avec quelqu’un avec qui
V de partager la paix de Jésus-Christ. Demandez aux enfants de bien écouter Doctrine et
une prière pour le groupe. Expliquez aux enfants que vous avez un conflit. Alliances 163:2a. Lorsqu’ils entendent le mot « shalom »
« les pratiques spirituelles personnelles » désignent les ou « paix », ils doivent serrer la main de leurs voisins.
Je me sens _______ (un adjectif qui décrit comment
activités que nous faisons pour appliquer une idée ou Jésus Christ, l’incarnation du Shalom de Dieu, invite
vous vous sentez).
une connaissance. Cela se réfère spécifiquement à des toutes les personnes à venir et à recevoir la paix divine
actes de prière, le jeûne, l’amour, le pardon, la miséri- Lorsque tu ________ (décrire le comportement de la
personne de l’autre ou d’un état). au milieu des problèmes difficiles et des luttes de l’exis-
corde, comme Jésus l’a fait. Puisque nous sommes des tence. Suivez le Christ sur le chemin qui mène à la paix
Parce que ___________ (exprimer comment ce com- Pendant la semaine, demandez aux enfants de mettre
disciples de Jésus-Christ, nous devons également nous de Dieu et découvrez les bénédictions de toutes les
portement vous affecte). en pratique ce qu’ils ont appris aujourd’hui. Si possi-
engager dans des pratiques spirituelles personnelles. dimensions du Salut.
ble, demandez-leur de le partager avec la famille et les
Les pratiques spirituelles apportent la paix à ceux qui J’aimerais que tu ________ (expliquer ce que vous
— Doctrine et Alliances 163:2a
amis.
les pratiquent et à ceux qu’ils rencontrent. souhaitez de l’autre personne ou ce dont vous en avez
besoin). • D
e quoi parle ce passage d’Ecritures ? (Shalom de
Dieu, paix de Dieu)
Il est également très important de :
• En qui Dieu exauça le véritable Shalom de Dieu ?
1. Écouter attentivement. (Jésus-Christ)
Demandez aux enfants de lire Luc 6:32-36 : 2. Regarder l’autre quand il te parle. • Comment pouvons-nous vivre dans la paix de Dieu ?
Remerciez tous les participants. Entonnez un cantique
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous
32 ou un chant de louange. Demandez à Dieu de les aider (En suivant les enseignements de Jésus-Christ, en
3. Faire attention à ce que l’autre personne dit et ne à trouver des moyens de résoudre d’une manière paci- vivant comme Jésus a vécu)
en saura-t-on ? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les
penser qu’à ça. fique les conflits de tous les jours. • À qui est offert le Shalom de Dieu ? (A tous)
20—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Paix de Jésus-Christ —21
e Jésus-Christ
par la suite. L’équipe qui répondra correctement au nous les traitons bien, nous connaissons tous une mei-
ix d plus grand nombre de questions gagnera. Demandez lleure harmonie dans nos relations avec nos amis, no-
Pa au volontaire de lire lentement. A la fin de la lecture, tre famille et nos voisins. »
demandez aux équipes si elles ont besoin de réécouter
Distribuez des journaux aux enfants. Divisez le groupe une lecture (Il serait bon de le lire au moins 2 ou 3 fois
en paires et dites-leur qu’ils ont 5 minutes pour trou- afin que les enfants puissent comprendre les points
ver un article ou un reportage pour lequel ils souhaite- essentiels).
raient prier. Au bout de 5 minutes, demandez à chaque
paire de parler brièvement de l’article de leur choix. Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
Après avoir écouté le choix de tout le monde, deman- renthèses ne sont que des suggestions) : Qu’est-ce que Pendant la semaine, dites aux enfants de mettre en
dez à l’ensemble du groupe de sélectionner parmi tous Paul demande à ses amis de faire dans cette lettre ? (de pratique une chose qu’ils ont apprise en classe au-
les choix un seul article pour lequel ils devront prier. s’aimer, de se respecter mutuellement, d’être heureux jourd’hui. Par exemple, être gentil avec les gens, sur-
avec ceux qui sont heureux, de pleurer avec ceux qui tout les petits enfants.
Dites aux enfants qu’ils vont organiser un service pleurent, de ne pas faire de mal à ceux qui vous font du
d’adoration en 5-7 minutes. Attribuez à chaque paire mal, de vivre en paix avec tout le monde, de vaincre le
les tâches suivantes : allumer la bougie de la paix, un mal avec le bien).
chant, un bref résumé de l’article qu’ils ont choisi, une
prière pour que Dieu envoie sa paix, la guérison ou Accueillez le groupe en disant : « Que la paix de no- Notez les réponses au tableau.
l’esprit de réconciliation selon la situation de l’article, tre ami Jésus soit avec nous ». Entonnez un chant de
un chant final. louange et d’amitié. Demandez à quelqu’un d’offrir une Remerciez Dieu pour la participation des enfants. De-
prière pour la classe. Présentez le thème en disant : mandez à Dieu de tous les aider à donner le meilleur
Lorsque tous les enfants sont prêts, faites votre prière d’eux comme l’a fait Jésus pour un monde plus paisible.
quotidienne pour la paix. « Paul était un disciple de Jésus-Christ. Il était impor-
tant pour lui que ses amis s’entendent bien. C’est pour-
quoi il a écrit une lettre. Nous lirons une partie de cette
e Jésus-Christ
• I nscrivez un verset par feuille séparée (Romains 12:
lettre aujourd’hui. » 9, 10, 15, 16, 17, 18). Écrivez le verset 21 sur 2 feui-
ix d
lles. Donnez les versets 9, 10 et 15 à une équipe et les
versets, 16, 17 et 18 à l’autre équipe.
Pa
Demandez aux enfants d’apprendre à leurs parents, • Définissez une ligne de départ et une ligne de d’arri-
leurs frères et sœurs ou à un ami de prier pour un be- vée au sol. Les équipes commenceront derrière la
soin particulier dans la famille, les amis, la commu- vant la classe, rédigez Romains 12:9-10, 15-18, 21
A ligne de départ.
nauté, ou l’Eglise. sur une feuille de papier comme si c’était une lettre, en • Chaque équipe se relaiera en donnant un exemple
commençant par « Chers frères et sœurs » suivie des de la manière dont le verset peut être appliqué. En
versets dans Romains 12. Terminez la lettre par « Que travaillant en équipe, ils ont 1 minute pour tomber
la paix de Jésus-Christ soit avec vous tous. Amen ». d’accord sur l’exemple. Ils ont ensuite 30 secondes
Mettez la lettre dans une enveloppe adressée à : Pour pour montrer leur exemple au reste de la classe.
tous les disciples de Jésus-Christ à Rome. De la part de
Remerciez les enfants pour leur participation. De- Paul. Avant de lire la lettre au groupe, montrez l’enve- S i tous acceptent l’exemple (application), l’équipe
mandez à Dieu d’être avec eux pendant la semaine et loppe avec la lettre à l’intérieur. avance d’un pas. Si l’autre équipe ne tombe pas d’ac-
de les aider à se rappeler de prier pour que la paix de cord, elle devra donner un autre exemple. Si tout le
Jésus-Christ puisse venir à tous.
9
Que l’amour soit sans hypocrisie. Ayez le mal en ho- monde approuve, cette équipe pourra progresser. Si
rreur ; attachez-vous au bien. 10Quant à l’affection fra- aucune des équipes n’a d’exemple à donner, c’est avec Accueillez les enfants. Entonnez un chant de louange
ternelle, soyez pleins de tendresse les uns pour les au- l’aide de l’enseignant qu’elles devront essayer de trou- qui parle d’unité ou de faire un avec le Christ. Présen-
tres. Soyez les premiers à honorer les autres. 15Réjouis- ver une suggestion. Si une suggestion est donnée et tez le thème en disant :
sez-vous avec ceux qui se réjouissent ; pleurez avec que tout le monde tombe d’accord, les deux équipes Tous les trois ans, les membres de notre Eglise du
ceux qui pleurent. 16Soyez bien d’accord entre vous. Ne avanceront d’un pas. Par exemple : ne pas faire quel- monde entier se rassemblent pour la Conférence Mon-
soyez pas orgueilleux, mais laissez-vous attirer par ce que chose de mauvais à quelqu’un qui vous fait quel- diale. A la conférence, différentes questions qui pou-
qui est humble. Ne vous croyez pas trop avisés. 17Ne que chose de mal. Si quelqu’un vous pousse, ne le faites rraient avoir un impact sur l’Eglise à travers le monde
rendez à personne le mal pour le mal. Efforcez-vous de pas vous-même. sont abordées. Il y a des services d’adoration, des té-
faire ce qui est bien devant tous. 18S’il est possible, pour
Lorsque les équipes ont fini avec leurs versets, les deux moignages sont partagés par les frères et sœurs du
autant que cela dépende de vous, soyez en paix avec
doivent travailler ensemble pour trouver un exemple monde entier, et parfois le prophète-président donne
tous. 21Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vain-
pour le verset 21. Demandez aux enfants de faire une des paroles de conseil à l’Eglise. Pendant la Conférence
queur du mal par le bien.
liste des suggestions de la lettre de Paul qui peuvent mondiale, la Communauté du Christ a la possibilité de
— Romains 12:9-10, 15-18, 21 NBS
nous aider à améliorer notre relation avec les autres. se voir comme une communauté diversifiée qui est
Expliquez : « La paix de Jésus-Christ implique de faire unie par les liens invisibles de l’amour de Jésus-Christ.
Divisez le groupe en deux équipes et demandez à un
de petits changements dans la façon dont nous trai- Le 25 mars 2007, le prophète-président Stephen M.
volontaire de lire la lettre. Demandez aux enfants d’être
tons les autres. Ce n’est pas facile, mais si chacun de Veazey a partagé des paroles de conseil pour aider
bien attentifs car vous allez leur poser des questions
22—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Paix de Jésus-Christ —23
l’Eglise à accomplir sa mission. Nous allons lire un pas-
Qu’est-ce que l’hospitalité ? Aujourd’hui, nous allons
sage de ce conseil.
lire Hébreux 13:1-3 pour comprendre comment cela
est lié à la paix de Jésus-Christ.

Avant la classe, tracez une ligne de départ et une ligne


d’arrivée sur le sol. Constituez des équipes de trois. Pendant la semaine, demandez aux enfants de parta-
Dans chaque équipe, 2 enfants auront les yeux bandés ger la paix de Jésus-Christ avec quelqu’un en essayant
et le 3ème sera leur guide. Vous aurez également be- par exemple de résoudre un conflit pacifiquement avec
Lisez Doctrine et Alliances 163:1, 3a. soin d’une boîte vide, d’une boîte contenant 12 billes un ami, ou d’aider quelqu’un à l’école ou à la maison.
ou des petits cailloux, des cuillères (une par équipe). Demandez au groupe de lire Hébreux 13:1-3 tous en-
« Communauté du Christ », votre nom, donné telle une semble :
bénédiction divine, est votre identité et votre appel. Chaque équipe place un enfant sur la ligne de départ et
Si vous discernez et étreignez son sens entier, vous l’autre enfant sur la ligne d’arrivée avec une boîte vide. 1
Que l’affection fraternelle demeure. 2N’oubliez pas
découvrirez non seulement votre avenir mais vous Le guide se tient sur la ligne de départ et donne à l’en- l’hospitalité : il en est qui, en l’exerçant, ont à leur
deviendrez une bénédiction pour la création toute fant une cuillère dans laquelle il met une bille. Au top insu logé des anges. 3Souvenez-vous des prisonniers,
entière. Ne craignez pas d’aller là où elle vous appelle. départ, il oriente l’enfant pour que celui-ci parvienne à Priez que pendant la semaine, les enfants connaissent comme si vous étiez en prison avec eux, et de ceux
Vous êtes appelés à créer des chemins dans le monde la ligne d’arrivée et fasse tomber la bille dans la boîte. la paix de Jésus-Christ dans leur vie en famille et entre qui sont maltraités, puisque vous aussi, vous êtes dans
pour que la paix en Christ soit incarnée dans les rela- Au son de vos instructions, l’enfant revient à la ligne amis. un corps.
tions humaines et les cultures. L’espoir de Sion est ac- de départ pour récupérer une autre bille. Poursuivez — Hébreux 13:1-3 NBS

aix de Jésus-Chris
compli lorsque la vision du Christ est personnifiée dans l’activité pendant 3 minutes. Au bout des 3 minutes,
des communautés de générosité, de justice et de paix. faites compter le nombre de billes dans la boîte. Notez
P Demandez à un enfant de relire ce passage lentement.
— Doctrine et Alliances 163:1, 3a les résultats pour chaque équipe. t Puis posez les questions suivantes :

Recommencez le jeu pendant 3 minutes en retirant • Dans quoi devrions-nous persévérer ? (l’amour
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- fraternel)
cette fois-ci le bandeau à l’enfant qui tenait la boite.
renthèses ne sont que des suggestions)
Comptez les billes et notez les résultats par équipe. • Que faut-il ne pas oublier ? (l’accueil)
• Q
uel est le nom de notre Eglise ? (Communauté du Recommencez le jeu pendant 3 minutes en retirant le
Christ) • Pourquoi ? (Parce que nous pourrions être des an-
bandeau à tous les enfants. L’objectif est que le nombre ges sans le savoir)
• En tant que Communauté du Christ, quelle est notre de billes dans les boîtes soit supérieur qu’au début.
vocation ? (Créer des chemins de paix dans nos re- • D
e qui devons-nous nous souvenir ? (de ceux
Cette activité aide les enfants à comprendre que lors- qui sont en prison et de ceux qui sont torturés ou
lations avec les autres chaque jour) que l’un ou plusieurs membres de l’équipe ont des limi- maltraités)
tes de quelque sorte, la victoire de l’équipe est limitée.
• Qu’est-ce que « l’espoir de Sion » ? (des communau-
En tant que disciples de Jésus-Christ, nous cherchons • Que devons-nous faire pour eux ? (leur rendre vi-
tés phares où la paix de Jésus-Christ devient une
des occasions d’aider les autres à développer leurs site, leur écrire, etc.)
réalité, où tous recherchent le bien-être de tous, où
capacités.
chacun a un endroit digne où vivre, où chacun a de Entonnez un chant de louange et de bienvenue. De-
quoi se nourrir, des opportunités d’apprendre et de Après l’activité, demandez : mandez aux enfants de prendre le temps de saluer un
grandir, un emploi, un accès à la santé, le temps de camarade de classe qu’ils ne connaissent pas parti-
jouer et le temps de passer du temps en famille) • A
quel moment était-ce plus facile de transporter les culièrement bien et de lui demander comment il va.
billes ? (quand tous pouvaient voir). Puis demandez aux enfants comment ils se sentent
• Q
ue signifie pour vous « la paix » ? (La paix est bien aujourd’hui sur une échelle de 1 à 10 (1 = pas bien du Divisez le groupe en constituant des équipes de deux.
• Qu’est-ce qui était le plus difficile pour ceux qui
plus que l’absence de conflit. La paix individuelle et tout, 5 = ça va comme ci comme ça, et 10 = super). Demandez à chacun de partager avec leur partenaire
étaient aveugles ? Et pour le guide ?
collective est le bien-être sous toutes ses facettes — Dites-leur que souvent, nous ne prenons pas le temps un moment difficile qu’ils ont vécu (échouer à un con-
physique, mentale, émotionnelle. Cela signifie avoir • S i tous les membres de l’équipe avaient les yeux ban- de vraiment savoir comment vont les autres. Nous leur trôle, se faire gronder par ses parents pour une bêtise,
de bonnes relations avec les autres et la planète) dés, auriez-vous obtenu autant de billes ? demandons rapidement « ça va ? ». Certains répon- etc.). Au moment d’écouter l’autre, il faut se pencher
dent « bien » ou alors « je suis béni ! » Cependant, vers lui avec attention. A la fin du partage, chacun
• Que signifie « incarner » ? (C’est lorsque quelque Expliquez que l’amour de Jésus-Christ est comme le échange avec l’autre ses chaussures et fais 10 pas avec.
nous pouvons en savoir plus si nous demandons « Que
chose devient réel. Par exemple, une mère incarne guide du jeu qui nous conduit sur le meilleur chemin. Il Après l’activité, demandez-leur ce qu’ils ont ressenti
s’est-il passé aujourd’hui pour que tu te sentes « béni »
l’amour qu’elle a pour sa famille en prenant soin y a des gens autour de nous et dans notre communauté d’être écouté de si près. Était-il facile de marcher dans
ou « bien » ou « mal » ?
d’elle) qui nous aident comme ça. La paix de Jésus-Christ est les chaussures de l’autre ? Qu’ont-ils ressenti ?
comme le don de la vue qui nous aide à voir l’art de Jésus se préoccupait de ce qui se passait dans la vie des
• Comment comprenez-vous la phrase : «...créer des coopérer au mieux avec les autres et à trouver le bien gens. C’est pourquoi Jésus est venu apporter la paix. Dites aux enfants qu’il n’est pas facile de comprendre
passerelles dans le monde pour la paix dans le Christ commun. Lorsque certains membres de notre com- La paix de Jésus-Christ a touché des gens sous divers ce qu’une autre personne ressent mais si nous essa-
pour être sur le plan relationnel et culturel incarné » munauté ont des limites économiques, affectives, édu- aspects et Jésus les a aidés personnellement. Par exem- yons de le faire, nous pouvons arriver à nous com-
? (Faire ce que Jésus a fait pour exprimer l’amour catives, professionnelles, médicales ou récréatives, cela ple, les malades ont été guéris, leur santé physique prendre et à mieux nous connaître. L’hospitalité, c’est
qu’il avait pour toutes les personnes, comme prier nous concerne tous parce que nous sommes une seule et leur bien-être ont été restaurés, et ils pouvaient de l’amour, l’affection ou la bonté envers les étrangers.
ou partager sa nourriture avec les autres, à titre famille. Soyons généreux, promouvons la justice, et ré- nouveau vivre dans la société. On pourrait très bien Dans Hébreux, il est dit que nous devons persévérer
d’exemple) glons les conflits avec la paix. qualifier ces actes de Jésus « d’hospitalité ». dans l’amour fraternel et ne pas oublier l’hospitalité.
24—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Paix de Jésus-Christ —25
Comment pouvons-nous montrer notre amour et no- la classe et pour les expériences que chacun a eues au Les enfants à la ligne de départ devront écouter la lec- • Demandez-leur s’ils ont dû s’exercer avant d’y arri-
tre bonté envers les autres ? Écrivez les réponses sur cours de la semaine passée. ture de 1 Jean 4:11 (Bien-aimés, puisque Dieu nous a ver ou s’ils y sont arrivés simplement en écoutant les
une feuille/le tableau (accueillir des personnes dans tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les instructions.
Dites : « Pendant cette session sur la paix de Jé-
notre maison et faire en sorte qu’elles se sentent chez autres.) et discuter de ce qu’ils comprennent du pas- • Que désire Jésus que nous fassions ? (mettre en pra-
sus-Christ, nous avons appris comment vivre comme
elles ; rendre visite aux prisonniers ou aux malades ; sage tout en marchant vers l’enfant qui est assis à la tique ce que nous savons)
Jésus. Nous avons pratiqué certaines choses mais si
aider les gens qui sont victimes d’abus, accueillir les ligne d’arrivée. Lorsqu’ils arrivent devant lui, ils lui
nous voulons que le monde soit meilleur, nous de- Ensuite, si nous voulons être des disciples de Jésus,
visiteurs à l’église et les nouveaux étudiants à l’école, diront que Dieu l’aime puis reviennent à la ligne de
vons réellement vivre ces enseignements. Nul ne peut nous devons toujours mettre en pratique tous ses
les nouveaux voisins etc.). Jésus a montré son amour départ en laissant l’enfant à sa place.
donner ce qu’il ne possède pas. Nous ne pouvons pas enseignements.
envers les étrangers et ceux qu’il connaissait, il passait
apprendre à quelqu’un à lacer ses chaussures si nous
du temps avec eux, mangeait avec eux et les guérissait Les enfants à la ligne de départ devront à nouveau
ne savons pas comment le faire nous-mêmes. Au-
de leurs douleurs. Grâce à tout ce que Jésus faisait, les écouter la lecture de 1 Jean 4:11 et discuter de com-
jourd’hui, nous allons lire Matthieu 7:24-27 qui nous
gens connaissaient l’amour de Dieu et avaient une vie ment témoigner de l’amour de Dieu pour l’enfant qui a
enseigne comment ressembler encore plus à Jésus.
meilleure et plus épanouissante, une vie de paix. soif (en demandant à l’enfant comment il se sent et lui
apporter un verre d’eau).
24
Ainsi, quiconque entend de moi ces paroles et les Mettre en pratique l’un des enseignements de Jésus,
met en pratique sera comme un homme avisé qui a • Q
uelle est la différence entre « parler de ce que nous comme par exemple prier pour une personne pas très
construit sa maison sur le roc. 25La pluie est tombée, savons » et « mettre en pratique ce que nous savons appréciée ou pardonner à quelqu’un qui vous a offensé.
les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont » ? (Parler de la manière dont Dieu aime l’enfant
précipités sur cette maison : elle n’est pas tombée, car n’a pas aidé ce dernier à étancher sa soif. Montrer
Demandez aux enfants d’inviter un ami à la maison elle était fondée sur le roc. 26Mais quiconque entend l’amour de Dieu en lui apportant un verre d’eau l’a
et faire en sorte qu’il se sente comme un membre de de moi ces paroles et ne les met pas en pratique sera aidé à se sentir mieux).
la famille. comme un fou qui a construit sa maison sur le sable.
27
La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents Demandez aux enfants de se rappeler de l’instant où Demandez à Dieu de nous aider à pratiquer tout ce
ont soufflé et se sont abattus sur cette maison : elle est on leur a appris à lacer leurs chaussures. que nous avons appris sur la façon dont Jésus a vécu.
tombée, et sa chute a été grande.
— Matthieu 7:24-27 NBS

Remerciez Dieu pour l’exemple de bonté et d’amour


pour les autres que nous trouvons en Jésus-Christ. De-
mandez à Dieu de nous aider à aimer les autres, tout
comme Jésus les aime.
emandez à un enfant de jouer Jésus en lisant Mat-
D
thieu 7:24-27 et à d’autres enfants de jouer les rôles de
l’homme sage, du fou, de la maison, de la pluie, des ri-

aix de Jésus-Chr
P vières et du vent. Donnez-leur quelques minutes pour

ist qu’ils puissent se préparer. Dès ils sont prêts, Jésus lit
le passage lentement afin que les acteurs puissent jouer
leurs rôles.

Analyser le texte en utilisant la méthode Q-Q-O-Q-C.

• Demandez « Qu’est-ce que Jésus veut enseigner à ses


disciples ? » (si nous écoutons les enseignements de
Jésus et les mettons en pratique, lorsque viennent
les temps difficiles dans notre vie, nous pouvons
résister et tout ira bien. Nous devons mettre les en-
seignements de Jésus en pratique.)

Dites : « Si tu m’entends, tape des mains une fois »... Si


tu m’entends, tape des mains deux fois ... si vous m’en-
tendez, tapez des mains trois fois », jusqu’à ce que vous Tracez au sol une ligne de départ et une ligne d’arri-
ayez l’attention de tous les enfants. Demandez-leur vée. A la ligne d’arrivée, placez une chaise sur lequel
s’ils ont fait preuve d’hospitalité au cours de la semaine s’assied un enfant qui tiendra un panneau qui dit « J’ai
et comment ça s’est passé. Ont-ils eu l’impression d’être très soif ». Sur la ligne de départ, placez une table avec
accueillants ? Demandez à un volontaire de prier pour une cruche remplie d’eau et deux verres.
26—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Paix de Jésus-Christ —27
Notre mission
God’s Shalom • Demandez le nom de notre Eglise ? (La Commu-
nauté du Christ)
N o tre mission
• Quelle est la mission de l’Eglise ? (Proclamer Jé-
La mission du Christ...notre mission. La mission de Jésus-Christ est ce qui importe le plus. Nous sus-Christ, et promouvoir des communautés de
nous concentrons sur l’ensemble de la mission de Jésus-Christ à travers cinq initiatives de mission : joie, d’espoir, d’amour et de paix.)
Inviter les gens au Christ ; Abolir la pauvreté, mettre fin aux souffrances ; Poursuivre la paix sur
terre ; Développer des disciples pour le service ; Rendre la mission vivante dans les congrégations. • Pensez-vous que la mission de notre Eglise est la
même que celle de Jésus ? (oui)

Initiatives de Mission
Inviter les gens auprès du Développer des disciples pour
Christ servir Sur plusieurs grandes feuilles de papier, écrivez « Pro-
—La mission d’évangélisation du Christ —Equiper les individus pour la mission clamer Jésus-Christ », « Promouvoir des communau-
du Christ tés», « joie », « espoir », « amour » et « paix ». Deman-
Abolir la pauvreté et mettre fin dez aux enfants de donner des exemples de la façon
dont nous pouvons « proclamer Jésus-Christ » (parta- Souhaitez la bienvenue aux enfants. Entonnez un can-
aux souffrances Permettre aux congrégations tique ou un chant de louange. Demandez à quelqu’un
ger de la nourriture comme l’a fait Jésus, prier pour les
—La mission de compassion du Christ de vivre la mission malades, se lier d’amitié avec d’autres enfants, etc.) No- de prier pour la classe. Demandez aux enfants de répé-
—Equiper les congrégations pour la tez leurs réponses dans chaque rubrique. Au bout de ter à l’unisson la mission de l’Eglise.
Rechercher la paix sur Terre mission du Christ 5 à 7 minutes, demandez aux enfants s’ils aimeraient Nous proclamons Jésus-Christ et promouvons
—La mission de justice et de paix du participer à la mission de l’Eglise, tout comme Jésus a des communautés de joie, d’espoir, d’amour et
Christ décidé de poursuivre sa propre mission. Dites aux en- de paix.
fants que les feuilles de papier resteront dans la classe
pour rappeler au groupe sa « mission ». Demandez à un ou deux volontaires de partager leur
expérience de la semaine lorsqu’ils ont accompli leur
Demandez aux enfants de fermer les yeux pendant mission personnelle. Présentez le thème en disant : lors
que vous lisez Luc 4:16-21 à nouveau. Demandez-leur de la dernière classe, nous avons parlé de l’Église et de
de s’imaginer à la place de Jésus dans la synagogue. sa mission. Nous avons vu que la mission de l’Église est
Demandez-leur de réfléchir à leur mission. Deman- liée à la mission de Jésus-Christ. La question à laque-
dez aux enfants d’ouvrir les yeux et d’écrire ou dessiner lle nous allons essayer de répondre aujourd’hui est :
Demandez à un enfant de lire Luc 4:16-21. ce qu’est leur mission personnelle. Quand ils ont fini, « Quel est notre rôle dans la mission de l’Eglise ? »
chacun expliquera son dessin ou parlera de sa mission
personnelle. Demandez-leur d’écrire leur nom sur leur
16
Il vint à Nazareth, où il avait été élevé, et il se rendit à
feuille de papier et de les afficher à côté des feuilles
la synagogue, selon sa coutume, le jour du sabbat. Il se
d’aujourd’hui pour que la classe puisse se rappeler de
leva pour faire la lecture, 17et on lui remit le livre du pro-
la mission de chacun et de la mission de l’Eglise.
phète Ésaïe. Il déroula le livre et trouva le passage où
il était écrit : 18« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce Demandez à deux volontaires de lire Matthieu 9:35-
qu’il m’a conféré l’onction pour annoncer la bonne 38, 10:1-4, en lisant chacun un verset.
nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour proclamer
935Jésus parcourait toutes les villes et les villages,
aux captifs la délivrance, et aux aveugles le retour à la
il enseignait dans leurs synagogues, proclamait la
vue, pour renvoyer libres les opprimés, 19pour procla-
bonne nouvelle du Règne et guérissait toute maladie
Souhaitez la bienvenue à tous. Entonnez un chant de mer une année d’accueil de la part du Seigneur. » 20Puis Demandez aux enfants de mettre en pratique au moins et toute infirmité. 36A la vue des foules, il fut ému, car
louange qui parle de Jésus. Demandez à quelqu’un de il roula le livre, le rendit au servant et s’assit. Les yeux de une partie de leur mission personnelle cette semaine. elles étaient lassées et abattues, comme des moutons
prier pour la classe. Demandez aux enfants s’ils con- tous, dans la synagogue, étaient fixés sur lui. 21Alors il Par exemple, si la mission est d’annoncer Jésus-Christ, qui n’ont pas de berger. 37Alors il dit à ses disciples : La
naissent la signification du terme « mission ». Lais- se mit à leur dire : Aujourd’hui cette Ecriture, que vous alors l’enfant doit partager une histoire de Jésus avec moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. 38Priez
sez-leur donner une définition, puis dites : « Une venez d’entendre, est accomplie. un ami, ou partager sa nourriture parce que Jésus a donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers
mission est une tâche que quelqu’un vous demande — Luc 4:16-21 NBS partagé sa nourriture dans le cadre de sa mission. dans sa moisson.
de faire ou que vous décidez de faire vous-même. Par 101Puis il appela ses douze disciples et leur donna l’au-
exemple, une mission pourrait être de terminer ses de- Analysez le texte en utilisant la méthode Q-Q-O-Q-C. torité pour chasser les esprits impurs et guérir toute
voirs d’école ou d’aider une personne âgée à traverser maladie et toute infirmité. 2Voici les noms des douze
la rue. Une « mission » peut être une tâche spécifique • D
emandez ce qu’ils pensent de la mission de Jésus
apôtres : le premier, Simon, celui qu’on appelle Pierre,
qu’une entreprise ou une personne s’engage à faire. selon Luc 4:16-21 ? (Donner la bonne nouvelle aux
et André, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean,
Par exemple, la mission de l’école est d’enseigner aux pauvres, guérir les cœurs brisés, libérer les captifs, et
son frère ; 3Philippe et Barthélemy ; Thomas et Mat-
enfants de tout âge l’apprentissage de la lecture et de donner la vue aux aveugles, libérer les opprimés et Demandez à Dieu de nous aider à accomplir notre
thieu, le collecteur des taxes ; Jacques, fils d’Alphée, et
l’écriture. proclamer une année de grâce du Seigneur) mission en tant qu’Eglise et en tant qu’individus.
28—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Notre mission—29
la maison pour se souvenir qu’ils sont appelés à pren- « Regardez votre partenaire et demandez-lui si quel-
Thaddée ; 4Simon le Cananite et Judas l’Iscariote, celui 30
Rassemblés auprès de Jésus, les apôtres lui racon-
dre part à la mission de Jésus-Christ qui est aussi notre que chose le dérange, le rend triste, ou s’il veut par-
qui le livra. tèrent tout ce qu’ils avaient fait et tout ce qu’ils avaient
mission en tant qu’Eglise. tager un besoin. Écoutez attentivement ce que votre
— Matthieu 9:35-38, 10:1-4 NBS enseigné. 31Il leur dit : Venez à l’écart, dans un lieu dé-
partenaire dit. Essayez de vous imaginer à sa place ».
sert, et reposez-vous un peu. Car beaucoup venaient
Chaque enfant aura 1 à 2 minutes pour partager cha-
Analysez le texte en utilisant la méthode Q-Q-O-Q-C. et repartaient, et ils n’avaient pas même le temps de
cun à leur tour.
manger. 32Ils partirent donc dans le bateau pour aller
Expliquez que la récolte ici signifie qu’il y a encore à l’écart, dans un lieu désert. 33Beaucoup les virent s’en Quand on écoute les inquiétudes, les tristesses, ou les
beaucoup de travail à faire et que Jésus lui-même est aller et les reconnurent ; de toutes les villes, à pied, on besoins d’autrui, nous ne pouvons pas toujours les ré-
en train de le faire (Matthieu 9:35). Le défi de cette semaine est de participer à une corvée accourut et on les devança. 34Quand il descendit du soudre. Parfois, cela nous aide lorsque quelqu’un nous
à la maison ou de proposer son aide aux dirigeants de bateau, il vit une grande foule ; il en fut ému, parce écoute attentivement.
Demandez aux enfants s’ils savent ce qu’est un disci-
la congrégation. qu’ils étaient comme des moutons qui n’ont pas de
ple (Une personne qui apprend une discipline, une Demandez aux enfants de demander à leur partenaire
berger ; et il se mit à leur enseigner quantité de choses.
science ou l’art d’un maitre). ce qu’ils peuvent faire pour les aider à se sentir mieux.
— Marc 6:30-34 NBS
Ils peuvent prier pour eux ou leur donner un câlin,
Analysez le texte en utilisant la méthode Q-Q-O-Q-C, leur donner un verre d’eau, ou tout simplement s’as-
puis demandez : seoir tranquillement à côté d’eux.

Remerciez Dieu pour la vie de chaque enfant. De- Terminez l’activité en chantant des louanges pour
Demandez aux enfants de former une ligne face à vous. • Pourquoi Jésus commence-t-il à enseigner la foule ?
mandez à Dieu d’aider chacun à être un disciple de apporter un esprit d’unité dans le groupe.
(Parce qu’il avait de la compassion pour eux)
Dites-leur qu’ils vont jouer au jeu du miroir. Les en- Jésus à temps plein afin que le monde puisse connaitre
fants seront les « miroirs » reflétant vos mouvements. l’amour de Dieu. • Pourquoi Jésus a-t-il éprouvé de la compassion
Lorsque vous bougez ou faites un geste, les enfants pour eux ? (Parce qu’ils étaient comme des brebis
doivent vous imiter. Faites cela lentement pour que ce
otre mission
sans berger)
soit plus facile à suivre. Jouez pendant environ 3 minu-
tes, puis donnez votre place à un volontaire. N
• Qu’est-ce que cela signifie d’avoir de la compassion
pour quelqu’un ? (« Compassion » signifie ressen- Demandez aux enfants de prendre le temps cette se-
Arrêtez le jeu et demandez si c’était facile de suivre les tir avec et pour les autres. C’est ressentir la douleur maine d’observer les gens autour d’eux : famille, ca-
mouvements, à quel moment et quand était-ce plus des autres et le désir de la soulager par des actes de marades de classe, amis ou même inconnus. Deman-
difficile ? Pensez à Jésus en train d’enseigner dans la bonté) dez-leur de discerner les besoins de ces personnes,
synagogue, enseigner l’évangile du royaume, guérir les c’est-à-dire de remarquer si elles sont tristes, inquiètes
maladies et les souffrances du peuple. Comment pou- • Quels exemples de compassion pouvons-nous trou- ou si elles se fâchent facilement. Demandez-leur de
rrait-on imiter Jésus ? (en aidant l’enseignant à l’école ver dans la Bible ? (Toutes les guérisons que Jésus demander à la personne pourquoi elle est triste ou in-
du dimanche, en aidant les camarades de classe à com- a faites, nourrir des foules entières, la parabole du quiète. Le défi consiste à écouter attentivement ce que
prendre les leçons, en rendant visite à des amis qui Bon Samaritain, etc.) l’autre personne dit sans interrompre ou sans essayer
sont malades, en partageant les vêtements et les jouets de donner des conseils ... juste écouter en essayant de
que nous n’utilisons plus avec d’autres enfants, etc.). • Avez-vous déjà ressenti de la compassion pour
comprendre les sentiments de l’autre personne.
quelqu’un ? Quelqu’un a-t-il fait preuve de compas-
Dites aux enfants que les disciples de Jésus sont appe- sion envers vous ? Quand est-ce que cela est arrivé ?
lés à être son reflet, à faire ce qu’il a fait (Matthieu 9:35, Qu’avez-vous ressenti ?
10:1). Chacun d’entre nous qui dit être un disciple de Souhaitez la bienvenue aux enfants. Entonnez un ou
Jésus-Christ est appelé à s’engager dans la mission du deux chants de louange qui parlent d’amour. Priez
Christ. Nous sommes tous des disciples de Jésus appe- pour la bénédiction de Dieu tout au long du cours.
lés à répandre son message d’amour et de justice à tra- Demandez à un volontaire de réciter la déclaration de Demandez aux enfants de former un cercle et de se
vers les petits gestes qui aident les autres ou les actes mission de l’Eglise. Demandez à un ou deux volon- tenir par la main. Lisez Doctrine et Alliances 163:4a.
qui contribuent au bien-être des personnes les plus taires de partager leur expérience de disciple cette se-
proches de nous comme nos amis, la famille, l’Eglise Exercice de compassion Dieu, le Créateur Eternel, pleure pour les pauvres, les
maine. Présentez le thème d’aujourd’hui en disant aux
et notre communauté. exilés, les maltraités et les malades du monde à cause
enfants que nous pouvons accomplir notre mission en Pour cet exercice de compassion, constituez des équi- de leurs souffrances inutiles. De telles conditions ne
Les médaillons des disciples de Jésus tant que disciple de Jésus-Christ par « des pratiques pes de deux et dites : sont pas la volonté de Dieu. Tendez l’oreille pour en-
spirituelles personnelles ». Aujourd’hui, les enfants ex-
La première étape dans le développement de la com- tendre les lamentations des mères et des pères de
Avant le cours, découpez des cercles de papier de 3-8 ploreront la pratique de la compassion.
passion, c’est d’apprendre à voir. Quand Jésus vit la toutes les nations qui cherchent désespérément un
cm de diamètre. Sur le bord de chaque cercle, écrivez,
foule, il fut ému de compassion pour eux [Marc 6:34]. avenir d’espoir pour leurs enfants. Ne vous détournez
« ______ (nom de l’enfant) est un disciple de Jésus ».
Il s’agit de voir avec profondeur les circonstances et les pas d’eux. Car c’est de leur bien-être que dépend votre
Scotchez ou collez au centre du cercle un miroir de
besoins des autres. Lorsque les besoins ne sont pas si bien-être.
forme ronde ou un bout d’aluminium rond. Deman-
évidents, il est bon de demander. — Doctrine et Alliances 163:4a
dez aux enfants de colorier leur cercle. Faites un trou
en haut de chaque cercle et passez-y un bout de ficelle Demandez à quelqu’un de lire Marc 6:30-34 une ou
pour que les enfants puissent les porter comme méda- deux fois jusqu’à ce que vous estimiez que les enfants
illon autour du cou. Les enfants peuvent les ramener à sont prêts à répondre aux questions.
30—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Notre mission —31
m is s io n
otre
• Dans notre famille, qu’est-ce qui pourrait être des d’apprendre à lire et à écrire ; d’autres encore n’ont différentes qui sont nécessaires pour la mission. Au-
N circonstances injustes ? (que le père ou la mère fasse pas d’accès à l’eau potable ou aux services médicaux jourd’hui, nous allons lire une lettre que Paul a écrite à
tout le ménage sans aide ; mettre le désordre ; ne pas ou souffrent de malnutrition. La justice, c’est pouvoir ses amis (Philippiens 1:2-5, 8 ; 2:1-4 ; 4:21-23).
participer aux tâches ménagères, etc.) vivre une vie saine et complète.
12Grâce et paix à vous de la part de Dieu, notre Père, et
• Comment agirions-nous si nous intégrions la jus- du Seigneur Jésus-Christ ! 3Je rends grâce à mon Dieu
tice et la compassion dans nos décisions et actions toutes les fois que je me souviens de vous ; 4je ne cesse,
de tous les jours ? (nous ne profiterions pas des au- dans toutes mes prières pour vous tous, de prier avec
tres ; nous ne tricherions pas à l’école ; nous deman- joie, 5à cause de la part que vous prenez à la bonne
derions toujours la permission d’utiliser ou de pren- nouvelle, depuis le premier jour jusqu’à maintenant.
dre quelque chose qui ne nous appartient pas, etc.) Demandez aux enfants au cours de la semaine d’iden- 8
Dieu m’est témoin, en effet, que j’ai une vive affection
tifier quelque chose d’injuste, par exemple un parent pour vous tous, la tendresse même de Jésus-Christ.
Notez les réponses des enfants.
qui fait le ménage tout seul sans l’aide de personne, et 21S’il y a donc quelque encouragement dans le Christ,
de faire quelque chose à ce sujet. Par exemple, aider s’il y a quelque réconfort de l’amour, s’il y a quelque
leurs parents en participant à au moins une corvée communion de l’Esprit, s’il y a quelque tendresse et
dans la semaine. quelque magnanimité, 2comblez ma joie en étant bien
d’accord ; ayez un même amour, une même âme, une
Accueillez les enfants et entonnez quelques chants de renez trois fruits différents pour préparer une salade
P seule pensée ; 3ne faites rien par ambition personnelle
louange. Demandez aux enfants de se saluer en disant : de fruits comme goûter pour les enfants. L’objet de ni par vanité ; avec humilité, au contraire, estimez les
« Nous sommes appelés à proclamer Jésus-Christ cette activité est de faire participer les enfants autant autres supérieurs à vous-mêmes. 4Que chacun, au lieu
et à promouvoir des communautés de joie, d’espoir, que possible dans la préparation de la salade de fruits. de regarder à ce qui lui est propre, s’intéresse plutôt
d’amour et de paix ». Demandez à un volontaire Demandez-leur de se mettre en groupe selon le nom- Demandez à Dieu de nous aider à agir avec justice aux autres.
d’offrir une prière de bénédiction pour la classe d’au- bre d’enfants et les étapes. Demandez à un groupe de dans notre vie quotidienne, de promouvoir la justice 421Saluez tous les saints en Jésus-Christ. Les frères qui
jourd’hui. Présentez le thème en demandant comment laver les fruits, à un autre de peler les fruits et à un là où l’on voit des situations injustes, et de toujours re- sont avec moi vous saluent. 22Tous les saints vous sa-
nous pouvons aider nos communautés à vivre dans la autre de couper les fruits. Un autre groupe peut prépa- chercher le bien commun dans le cadre de notre mis- luent, principalement ceux de la maison de César.
joie, l’espoir, l’amour et la paix. Dans notre famille par rer la table. Lorsque la salade est prête et que la table sion en tant que disciples de Jésus-Christ.
23
Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec votre
exemple, que devrions-nous faire pour qu’elle soit heu- est mise, remerciez les enfants d’avoir tout préparé et esprit !
de s’asseoir à la table. Dites-leur que vous allez les ser- — Philippiens 1:2-5, 8 ; 2:1-4 ; 4:21-23 NBS
e m is s io n
reuse et remplie d’espoir, d’amour et de paix ? Peut-être
que nous pouvons faire la même chose que Jésus. L’une vir et d’attendre que tout le monde soit servi avant de
manger. N o tr
des pratiques spirituelles était la justice.
Servez chaque enfant de façon à ce que certains en
aient moins que d’autres. Terminez en vous servant
plus que tout le monde. Faites cela de la manière la
plus visible et évidente possible. Puis dites : « Ça va ? Écrivez les versets sur une feuille de papier comme s’il
Demandez au groupe de lire Matthieu 23:1-4. Tout le monde est content ? » (Non). « Pourquoi ? » s’agissait d’une lettre. Mettez la lettre dans une enve-
(Parce que certains ont plus que d’autres). loppe et signez-la : De la part de Paul à l’attention de
1
Alors Jésus dit aux foules et à ses disciples : 2Les scribes l’Eglise de Philippes.
et les pharisiens se sont assis dans la chaire de Moïse. Expliquez aux enfants que ce qu’ils viennent de vivre,
3
Faites et observez donc tout ce qu’ils vous diront, mais c’est exactement ce qui se passe chaque jour dans le Montrez la lettre aux enfants et dites-leur qu’au-
n’agissez pas selon leurs œuvres, car ils disent et ne monde. Les richesses ne sont pas partagées équitable- jourd’hui, nous allons lire une partie de la lettre que
font pas. 4Ils lient des charges lourdes, difficiles à porter, ment. Par exemple, imaginez que les richesses soient Paul a écrite il y a longtemps à l’Eglise de Philippes. La
pour les mettre sur les épaules des gens, mais eux-mê- des pommes. Il n’y a que 100 pommes. La façon dont Bible, selon son édition, contient en général une carte
mes ne veulent pas les remuer du doigt. le monde partage ces richesses aujourd’hui est de 34 des voyages missionnaires de Paul. Montrez aux en-
— Matthieu 23:1-4 NBS pommes pour l’Amérique du Nord, 30 pommes pour fants où se trouve Philippes.
Souhaitez la bienvenue. Entonnez un chant de louange
l’Europe, 24 pommes pour les pays riches d’Asie et du
• Qu’est-ce que Jésus veut que le peuple et ses disci- d’amitié ou d’amour pour toutes les personnes. En Lisez la lettre en vous adressant aux enfants et deman-
Pacifique, 4 pommes pour l’Amérique latine et les Ca-
ples fassent ? (Faire ce que les scribes et les phari- vous tenant par la main avec les enfants, priez pour dez ensuite :
raïbes, 3 pommes pour la Chine, 1 pomme pour l’Afri-
siens disent, mais pas ce qu’ils font.) l’amitié. Demandez à un volontaire de réciter la décla-
que, et 1 pomme pour l’Inde (Si possible, ayez à portée • A qui Paul écrit-il ? (aux frères et sœurs de l’Église
ration de mission de l’Eglise.
de main une carte du monde). à Philippes)
• Pourquoi Jésus ne veut pas que les gens fassent ce
que font les pharisiens ? (Parce qu’ils n’agissent pas Nous proclamons Jésus Christ et promouvons des
Demandez aux enfants d’imaginer que le groupe re- • Q
u’est-ce qui le motive à écrire cette lettre ? (Paul
conformément à ce qui est plus important dans la communautés de joie, d’espoir, d’amour, et de paix.
présente le monde. Quelle serait la meilleure façon de annonce à l’assemblée que l’amour qu’ils ont pour
loi : agir avec justice, miséricorde et amour comme partager la salade ? (Que tous reçoivent une part égale) Présentez le thème de la classe en disant que pour me- le Christ doit être le même que celui qu’ils doivent
un reflet plein de compassion et de générosité de ner à bien la mission de l’Église, il est toujours bon avoir les uns pour les autres. Ils doivent tout faire
l’amour de Dieu pour nous) Expliquez que l’inégalité des richesses est négative
d’avoir des amis qui désirent aider. Ces amis et les pour autrui au nom de l’amour et de la considéra-
pour ceux qui en ont moins. Par exemple, certains
• Q
u’est-ce que la justice ? (C’est penser et agir pour le enfants de la classe ont des talents et des capacités tion et toujours rechercher le bien commun.)
meurent à un âge très jeune dans certains endroits du
bien-être de tous dans tous les aspects de la vie) monde ; d’autres n’ont pas beaucoup d’opportunités
32—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Notre mission—33
important que nous apprenions à travailler ensemble le besoin (faim, pas d’école, pas d’endroit où vivre,
dans l’amour. etc.). Chaque équipe doit préparer un exposé en es-
sayant d’imaginer et d’expliquer ce qui se passe dans
l’image, puis de développer comment les offrandes
Rassemblez les enfants et demandez-leur de vous aider Écrivez un verset par feuille de papier. Demandez à spéciales ou le fonds oblation pourraient répondre à
à raconter une histoire. Tout d’abord, demandez-leur quatre volontaires du cercle de lire les versets dans l’or- des besoins particuliers (aidez les enfants s’ils le de-
de choisir leur animal préféré qui vit dans la forêt ou dre. 1 Jean 3:11, 16-18. mandent). Demandez aux enfants s’ils ont déjà essayé
la jungle. Donnez à chaque enfant une feuille et des de deviner combien d’enfants et de familles reçoivent
feutres ou des crayons de couleur. Laissez-leur quel- Le défi des enfants pour la semaine est d’essayer de 11
Voici le message que vous avez entendu dès le com- de l’aide grâce aux offrandes.
ques minutes pour dessiner cet animal et le montrer travailler en équipe. Ils peuvent par exemple donner mencement : aimons-nous les uns les autres ; 16A ceci
au reste de la classe. un coup de main pour préparer une activité dans la nous connaissons l’amour : c’est que lui s’est défait de De quelles autres façons pouvons-nous aider les en-
congrégation, ou alors dans la famille en nettoyant la sa vie pour nous. Nous aussi, nous devons nous défaire fants dans notre communauté et dans le monde ?
Commencez l’histoire : « Il était une fois, un groupe maison ou en préparant un repas. de notre vie pour les frères. 17Mais si quelqu’un possède Notez leurs suggestions au tableau. Demandez aux
d’animaux de _________ [votre région] qui étaient in- les ressources du monde, qu’il voie son frère dans le be- enfants de décider d’une chose qu’ils aimeraient ac-
quiets. Leur tout dernier ami, le __________ (choisis- soin et qu’il lui ferme son cœur, comment l’amour de complir ensemble comme par exemple, fabriquer des «
sez un animal que les enfants n’ont pas choisi), venait Dieu demeure-t-il en lui ? 18Mes enfants, n’aimons pas boîtes » sur lesquelles serait écrit « Fournitures scolai-
juste de s’installer dans la forêt (ou la jungle), mais il y en parole, avec la langue, mais en œuvre et en vérité. res pour les enfants ». Le pasteur pourrait annoncer à
avait un problème. Tous les autres animaux y vivaient — 1 Jean 3:11, 16-18 NBS l’assemblée que les enfants procèderont à une offrande
déjà depuis un bon moment. Ils avaient chacun leur spéciale le dimanche suivant. Le jour J, les enfants ré-
place — un nid, un terrier, une tanière, ou un autre coltent les offrandes qui serviront à acheter des fourni-
Remerciez Dieu pour la vie de chaque enfant et pour Le premier enfant lit le premier verset, l’enfant à sa
lieu — pour y vivre à l’abri et en sécurité. Mais ce n’était tures scolaires pour une école choisie. Cela peut mon-
ses talents. Demandez à Dieu de les aider à partager droite doit expliquer ce que le verset signifie. Faites le
pas le cas du nouvel arrivant. » trer à la congrégation qu’ils aident à accomplir la mis-
leurs talents avec les autres pour le bien de tous. tour du cercle jusqu’à ce que les quatre versets soient
lus et expliqués. sion d’abolir la pauvreté et faire cesser les souffrances.
« Que faire ? » dirent tous les autres animaux. (Invitez
Ils doivent également demander à l’officier financier de
les enfants à le dire en même temps que vous : « Que
i s s io n
• Quel est le message de 1 Jean 3:11, 16-18 que ses la congrégation un reçu spécial pour que les enfants
faire ? »)
t re m lecteurs doivent retenir ? (l’amour exprimé par gardent un souvenir de cette offrande.
Demandez aux enfants : Que pensez-vous que les ani- No Jésus-Christ au cours de sa vie et son ministère.
Exemple : Il partageait ses repas avec des gens qui
maux devraient faire ? (S’ils ne disent pas « construire
une maison », suggérez-le). n’étaient pas été acceptés dans la communauté ; il
rendait visite et guérissait les malades dans sa ville
Dites aux enfants que c’est une bonne idée ! Mais nous natale et ailleurs aussi).
devrions tous travailler ensemble pour aider notre
nouvel ami. Demandez ce que chaque enfant pourrait • Comment pouvons-nous témoigner notre amour
faire pour aider à construire la nouvelle maison. En- sincère ? (en aidant nos frères et sœurs dans le Au cours de la semaine, repérez des voisins qui sont
couragez-les à penser aux habiletés des animaux. Cela besoin) dans le besoin et priez pour eux. Si possible, demandez
pourrait être : de l’aide à vos parents pour leur offrir de la nourriture,
• Quels sont certains des besoins de notre commu- des vêtements, de l’eau, des fournitures scolaires, etc.
• Un oiseau peut survoler la zone et trouver le mei- nauté ? (les enfants qui n’ont pas de chaussures ou
lleur endroit pour bâtir. de vêtements ; les familles qui ont des besoins médi-
caux ; les enfants qui n’ont pas de fourniture scolaire
• Un animal avec de grandes pattes ou des pattes ai- ou à manger, etc.)
guisées pourraient creuser le sol. Placez les chaises en cercle. Souhaitez la bienvenue aux
• Un oiseau ou autre animal pourrait rassembler des enfants. Demandez aux enfants de réciter la déclara-
branches, des feuilles ou d’autres objets à l’aide de tion de mission de l’Église un mot à la fois en com-
son bec ou de sa mâchoire. mençant par l’enfant à votre droite. Faites le tour du Remerciez Dieu pour l’amour et la bénédiction que
cercle jusqu’à ce que la déclaration soit complète. À la nous recevons chaque jour. Demandez à Dieu de venir
• Un animal avec des mains ou des pattes en forme fin, dites-leur de la réciter à l’unisson. Expliquez aux Apportez des journaux ou des magazines en classe. en aide aux enfants pour qu’ils partagent cet amour et
de main (comme un singe ou un raton laveur) pour enfants qu’il existe plusieurs façons d’accomplir la mis- Constituez des équipes de 2 ou 3 personnes. Chaque cette bénédiction avec les autres afin de mettre fin aux
assembler les éléments de la maison. sion de l’Église et que l’une d’elles est de donner une équipe doit rechercher des images de personnes dans souffrances et à la pauvreté.
offrande. Expliquez que le premier dimanche du mois,
• Un castor ou un cerf pourrait abattre des arbres ou
les offrandes qui ne sont pas dirigées à un fonds spéci-
des branches.
fique par le donateur sont versés au Fonds d’Oblation.
Dites aux enfants que chaque animal a des qualités et Le fond d’oblation sert à aider les personnes pauvres
des talents uniques. Si nous travaillons ensemble en ou dans le besoin. Ces offrandes font partie de notre
utilisant nos talents, nous pouvons accomplir bien réponse à la mission qui est celle d’abolir la pauvreté
plus que nous si nous travaillons seul. C’est une des et mettre fin aux souffrances. Les offrandes sont une
manières de démontrer de l’amour envers autrui. Si expérience de la communauté où nous partageons les
nous devons réaliser la mission de Jésus Christ, il est bénédictions généreuses de Dieu.
34—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Notre mission—35
Notre mission
ont vécu sur la manière dont Dieu aime et prend soin • Qu’est-ce que Dieu veut faire avec le peuple d’Israël ?

de chacun de nous par le biais d’autres personnes. (passer une nouvelle alliance)

• De quelle nouvelle alliance s’agit-il ? (Il s’agit d’écrire


onstituez des équipes de 2. Demandez aux enfants de
C
Notre mission la loi de Dieu dans leur esprit et leur cœur. Dieu sera
se rappeler d’un moment où ils sont tombés malades et leur Dieu et ils seront le peuple de Dieu)
comment des gens ont pris soin d’eux jusqu’à ce qu’ils
se sentent mieux. Ensuite, demandez-leur de partager • Comment cette loi sera-t-elle différente ? (Ce sera
leur expérience avec leur partenaire. Chaque équipe a une loi qui sera respectée par amour pour Dieu et
5 minutes. Lorsque vous avez terminé, posez les ques- non par peur de Dieu)
tions suivantes :
• Comment est-ce possible ? (Grâce à une relation
• De quoi était malade votre partenaire ? Qui a pris beaucoup plus étroite avec Dieu qui détermine ce
soin de lui ? que Dieu considère comme mieux et bon)
• Quelle était la seule chose qu’il voulait pouvoir faire
pendant sa maladie ? Comment s’est-il senti quand
Souhaitez la bienvenue aux enfants. Demandez-leur quelqu’un a pris soin de lui ?
de réciter la mission de l’Eglise à l’unisson et de parler • Souhaiteriez-vous prendre soin de quelqu’un qui est
du défi de la semaine dernière. Rappelez-leur que dans malade ? Demandez aux enfants s’ils se sont déjà disputés avec
Souhaitez la bienvenue à tous. Demandez à un volon-
cette unité, nous avons appris de nombreuses façons de quelqu’un et si une grande personne leur a dit que ce
taire de réciter la mission de l’Eglise, puis demandez
mener à bien la mission de l’Eglise. Nous avons appris Expliquez aux enfants que Jésus avait pour mission n’était pas bien de se disputer. Vous ont-ils dit de de-
au groupe de la réciter à l’unisson. Entonnez un canti-
à proclamer Jésus-Christ en partageant nos talents de guérir les malades. Dans le passage biblique d’au- mander « pardon », de vous serrer la main et d’oublier
que ou un chant de louange sur Jésus. Commencez la
et nos ressources, en agissant avec justice, en faisant jourd’hui, nous lisons que Jésus guérissait de nom- vos différends ? Comment vous êtes-vous senti ? Pour-
classe en demandant aux enfants s’ils ont entendu par-
preuve de compassion et en répondant aux besoins de breuses personnes. Au temps de Jésus, les personnes quoi avez-vous serré la main de votre ami ? Était-ce
ler du mot « loi » ? Que désigne le mot « loi » ? Une loi
nos frères et sœurs. Nous avons découvert que nous ayant une quelconque maladie étaient séparées de leur parce que dans votre cœur, vous saviez que c’était la
est une « règle » mise en place par une personne ayant
proclamons Jésus-Christ lorsque nous recherchons le famille et de la communauté parce qu’on pensait que chose à faire ou parce que quelqu’un vous a dit de le
autorité. Cette « loi » parle de ce que nous devons faire,
bien-être et que nous travaillons ensemble pour créer la maladie était causée par le péché — être séparé de faire ?
ce que nous ne pouvons pas faire, ou ce qui est auto-
un monde où règnent la justice, l’amour et la paix. Dieu. C’est pourquoi les gens ne voulaient pas être en-
risé. Les « Dix Commandements » en sont un exemple.
tourés de personnes malades. Quand Jésus a guéri les Préparez des journaux ou des magazines. Préparez
Ils ont vu le jour dans le cadre d’une alliance de Dieu
malades, non seulement il leur a redonné la santé, mais une grande affiche divisée en deux colonnes avec une
avec le peuple d’Israël. Le peuple d’Israël a promis de
ils ont aussi été rendus à leur famille et à leur commu- colonne s’intitulant « Un monde sans Dieu dans notre
suivre les lois de Dieu et Dieu a promis qu’Israël serait
nauté. De cette façon, Jésus a mis fin à leur souffrance cœur » et l’autre, « Un monde avec Dieu dans notre
un peuple « élu ».
et à la séparation. Jésus faisait preuve de l’amour et de cœur ». A l’aide des journaux et des magazines, de-
Demandez à un narrateur de lire Matthieu 4:23-25 et la compassion de Dieu. mandez aux enfants de trouver des images qui reflè-
à d’autres enfants de jouer la scène. Il faudra un vo-
tent les deux catégories et de les coller sur l’affiche.
lontaire pour jouer le rôle de Jésus et des malades (les
lépreux, les paralytiques, les démoniaques, et les luna- Demandez aux enfants comment nous pouvons ins-
tiques). Laissez les enfants choisir leur rôle. crire la loi de Dieu dans notre esprit et dans notre
Divisez le groupe en deux. Demandez-leur de lire Jéré-
23
Il parcourait toute la Galilée, enseignant dans leurs mie 31:31-34. cœur (en passant du temps avec Dieu dans la prière,
synagogues, proclamant la bonne nouvelle du Règne en étudiant les Écritures, et en regardant ce que Dieu
Demandez aux enfants de se rappeler pendant cette 31
Les jours viennent — déclaration du Seigneur — où fait dans nos vies).
et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le
semaine de l’amour qu’ils ont reçu lorsqu’ils étaient je conclurai avec la maison d’Israël et la maison de Juda
peuple. 24Sa renommée se répandit dans toute la Syrie.
malades. Pour témoigner de leur gratitude envers une alliance nouvelle, 32non pas comme l’alliance que Distribuez un morceau de papier découpé en forme de
On lui amenait tous ceux qui souffraient, en proie à
Dieu, demandez-leur de trouver quelqu’un à qui ils j’ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai saisis cœur et demandez aux enfants ce que Dieu a écrit dans
toutes sortes de maladies et de tourments — démo-
peuvent rendre cet amour en rendant visite par exem- par la main pour les faire sortir d’Egypte, alliance qu’ils leur cœur aujourd’hui. Demandez-leur de l’écrire sur
niaques, lunatiques, paralytiques — et il les guérit. 25De
ple à un camarade de classe qui est malade et en pre- ont rompue, bien que je sois leur maître — déclaration leur cœur en papier. Pendant que les enfants écrivent,
grandes foules le suivirent, de la Galilée, de la Déca-
nant des notes à l’école pour l’aider. Ils peuvent aussi du Seigneur. 33Mais voici l’alliance que je conclurai avec entonnez un chant de louange qui parle de l’amour de
pole, de Jérusalem, de la Judée et de la Transjordanie.
inviter un ancien de l’Eglise à les accompagner lors de la maison d’Israël, après ces jours-là déclaration du Dieu pour tous.
— Matthieu 4:23-25 NBS
la visite pastorale. Seigneur : Je mettrai ma loi au dedans d’eux, je l’écrirai
• Demandez aux enfants ce que Jésus a fait. (Il a vo- sur leur cœur ; je serai leur Dieu, et eux, ils seront mon
yagé à travers la Galilée, enseignant dans les synago- peuple. 34Celui-ci n’instruira plus son prochain, ni ce-
gues, prêchant et guérissant tous les malades.) lui-là son frère, en disant : « Connaissez le Seigneur ! »
Car tous me connaîtront, depuis le plus petit d’entre
• Demandez-leur s’ils tombent parfois malades ? eux jusqu’au plus grand déclaration du Seigneur. Je
Comment se sentent-ils ? Est-ce agréable ? pardonnerai leur faute, je ne me souviendrai plus de Demandez aux enfants de ramener leur cœur en pa-
• Demandez-leur comment d’après eux les malades se Remerciez Dieu pour l’amour qui réconforte la vie des leur péché. pier à la maison. Au cours de la semaine, ils doivent
sont sentis après que Jésus les ait guéris. enfants. Demandez qu’ils puissent partager ce qu’ils — Jérémie 31:31-34 NBS faire quelque chose qu’ils pensent que Dieu voudrait
36—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Notre mission—37
qu’ils fassent. Ils doivent le faire parce qu’ils savent que
c’est la bonne chose à faire et non pas parce qu’ils pou-
rraient être grondés.
Histoire Sacrée
God’s Shalom
L’histoire sacrée est l’épopée en cours de développement de l’œuvre réconciliatrice de Dieu dans le
monde qui révèle Dieu comme étant Celui qui appelle l’humanité à une relation, et qui recherche le
bien-être de toute la création. Cette révélation qui s’est fait connaitre en premier dans les livres de la
Bible hébraïque, se poursuit dans le Nouveau Testament avec la venue de Jésus-Christ. L’histoire de
la Communauté du Christ fait partie d’une histoire sacrée bien plus grande qui est enracinée dans
Remerciez Dieu d’avoir donné de l’amour incondition- l’histoire chrétienne.
nel et de la compassion. Demandez à Dieu de nous ai-
der à nous rappeler que l’amour et la miséricorde sont
dans nos cœurs et essayer tous les jours de mener à
bien notre mission, à savoir la mission accomplie par • De quoi parle l’histoire sacrée ? (De Dieu et de ce
Jésus. que Dieu a fait à travers les âges, depuis les temps
anciens d’Israël, Jésus-Christ, les premiers chré-
tiens, et tous les fidèles témoins jusqu’à présent, et
ce que nous sommes appelés à faire en réponse à ce
sujet)
• Quel a été l’événement le plus marquant dans l’his-
toire sacrée ? (La vie et le ministère de Jésus)
• Que pouvons-nous connaître de Dieu par Jésus ? (La
grandeur de l’amour de Dieu et de la miséricorde)
• Où pouvons-nous apprendre l’histoire sacrée ?
(Dans les Ecritures, également à travers les té-
moignages d’autrui, à travers nos témoignages
Souhaitez la bienvenue aux enfants et entonnez une personnels).
chanson sur les œuvres de Dieu. Demandez à un en-
fant d’offrir une prière, puis présentez le thème de la
classe.

Lisez le Psaume 105:1-2, 5.

Expliquez aux enfants que ce que nous faisons chaque


1
Célébrez le Seigneur, invoquez son nom ! Faites con-
jour nous définit. L’histoire de notre vie révèle quel- naître parmi les peuples ses hauts faits ! 2Chantez pour
que chose sur notre identité. Dans l’histoire du peuple lui, jouez des psaumes pour lui ! Réfléchissez à tous ses
d’Israël que nous lisons dans la Bible, nous pouvons actes étonnants ! 5Souvenez-vous des choses étonnan-
trouver quelques traits de caractère de Dieu. La vie et tes qu’il a faites, de ses prodiges et de ses jugements
le ministère de Jésus sont l’événement culminant de — Psaume 105:1-2, 5 NBS
cette histoire dans laquelle Dieu a démontré l’amour,
la miséricorde et la bénédiction pour le monde. Dans Donnez à chaque enfant une feuille de papier. De-
la Communauté du Christ, nous appelons le travail de mandez-leur d’écrire quelque chose pour laquelle ils
conciliation de Dieu dans le monde, « l’histoire sacrée ». aimeraient remercier Dieu ou alors une expérience
L’histoire sainte nous parle de ce que Dieu a fait pour où ils ont ressenti que Dieu les a aidés ou encore, une
toutes les personnes, et ce que nous sommes appelés à expérience où ils ont été touchés par l’amour de Dieu
faire également. Dans la Communauté du Christ, nous au point d’aider quelqu’un. Une fois terminé, deman-
croyons que l’histoire sacrée n’est pas encore termi- dez-leur de signer et de dater leur feuille. Récupérez
née. Chacun d’entre nous fait aussi partie de l’histoire toutes les feuilles et mettez-les dans un dossier. Sur la
sacrée. couverture du dossier, inscrivez en titre « L’histoire sa-
crée se poursuit … ».
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
renthèses ne sont que des suggestions) Expliquez que les Écritures sont inspirées par Dieu et
ont été écrites par de nombreuses personnes au fil des
• Quelle est l’histoire sacrée ? (L’histoire de Dieu et années. Ces personnes ont écrit leurs expériences qui
son œuvre de conciliation dans le monde) leur ont fait connaitre Dieu.
38—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Histoire Sacrée—39
istoire Sacrée
eux aujourd’hui (par ses actions, la façon dont il se
H


comportait, etc.)
• Citez certains actes que Jésus a accomplis ? (Il priait
constamment, il parlait de l’amour de Dieu, il priait
emandez aux volontaires de mettre en scène l’histoire
D pour les malades, il partageait à la table avec les au-
Demandez aux enfants d’être attentifs aux bénédic- de Luc 24:13-20, 22-24, 28-35. Vous aurez besoin d’un tres, il parlait de la justice et il se battait pour elle).
tions de Dieu dans leur vie au cours de la semaine à narrateur et des acteurs pour tenir le rôle de Cléophas,
venir. Rappelez-leur d’inclure des choses que nous l’autre disciple, Jésus et les 11 autres disciples. Chacun • Comment les gens peuvent-ils reconnaître en nous
ne considérons pas parfois comme des bénédictions, lit sa partie. un disciple de Jésus ? (en agissant comme Jésus l’a
comme l’air que nous respirons, la pluie, la nourriture, fait).
les amis, la famille, etc. 13
Or, ce même jour, deux d’entre eux se rendaient à
un village du nom d’Emmaüs, à soixante stades de
Jérusalem, 14et ils s’entretenaient de tout ce qui s’était
passé. 15Pendant qu’ils s’entretenaient et débattaient,
Jésus lui-même s’approcha et fit route avec eux. 16Mais
Arrangez-vous si possible pour avoir un gros morceau
leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. 17Il leur
de pain à partager en goûter avec les enfants. Deman-
dit : Quels sont ces propos que vous échangez en
dez au groupe de s’asseoir en cercle et d’entonner un Après avoir accueilli les enfants, demandez-leur s’ils
Remercier Dieu pour la vie de chaque enfant et pour marchant ? Ils s’arrêtèrent, l’air sombre. 18L’un d’eux,
chant de louange sur Jésus. ont pu faire quelque chose que Jésus aurait fait. Don-
l’amour que Dieu nous offre pour nous soutenir. De- nommé Cléopas, lui répondit : Es-tu le seul qui, tout
nez du temps pour que les enfants puissent partager,
mandez à Dieu de nous aider à reconnaître la présence en séjournant à Jérusalem, ne sache pas ce qui s’y est Ensuite, demandez à un volontaire de lire Luc 24:30-
puis chantez un chant de louange parlant de la prière.
de l’Esprit Saint dans nos vies et de témoigner des produit ces jours-ci ? 19— Quoi ? leur dit-il. Ils lui répon- 31. Demandez aux enfants de se tenir la main et offrez
Demandez à un volontaire de dire une prière, puis pré-
merveilles de Dieu. dirent : Ce qui concerne Jésus le Nazaréen, qui était un une courte prière pour le goûter.
sentez le thème.
prophète puissant en œuvre et en parole devant Dieu
et devant tout le peuple, 20comment nos grands prê- Prenez le pain et brisez-le en morceaux de façon à ce
tres et nos chefs l’ont livré pour qu’il soit condamné à qu’il y en ait un par enfant. Lorsque vous passez le
mort et l’ont crucifié. 22Il est vrai que quelques femmes pain, dites aux enfants que, dans notre histoire, les dis-

Histoire Sacrée d’entre nous nous ont stupéfiés ; elles se sont rendues ciples de Jésus ne le reconnaissent pas jusqu’à ce qu’il
prenne le pain, le bénisse et le rompe.

de bon matin au tombeau et, 23n’ayant pas trouvé son
corps, elles sont venues dire qu’elles avaient eu une vi- Aujourd’hui, nous brisons et mangeons ce pain pour Demandez aux volontaires de mettre en scène l’his-
sion d’anges qui le disaient vivant. 24Quelques-uns de nous rappeler que lorsque nous agissons comme Jé- toire dans Daniel 6:1-4, 7, 9-10, 15-16, 19-22. Vous
ceux qui étaient avec nous sont allés au tombeau, et ils sus, d’autres personnes peuvent reconnaitre l’amour aurez besoin d’un narrateur, et des acteurs pour tenir
ont trouvé les choses tout comme les femmes l’avaient de Dieu que Jésus a démontré par des actes simples le rôle des gouverneurs (3), Daniel, le roi Darius, et
dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. 28Lorsqu’ils approchèrent comme partager un repas avec des amis et des étran- les soldats du roi. Demandez aux acteurs de lire leurs
du village où ils allaient, il parut vouloir aller plus loin. gers aussi. parties.
29
Mais ils le pressèrent, en disant : Reste avec nous, car
le soir approche, le jour est déjà sur son déclin. Il entra, 1
Darius, le Mède, reçut la royauté, à l’âge de soixan-
pour demeurer avec eux. 30Une fois installé à table avec te-deux ans. 2Darius trouva bon d’établir sur le royaume
eux, il prit le pain et prononça la bénédiction ; puis il le cent vingt satrapes répartis dans tout le royaume. 3Il
rompit et le leur donna. 31Alors leurs yeux s’ouvrirent mit à leur tête trois chefs — l’un d’eux était Daniel — à
et ils le reconnurent ; mais il disparut de devant eux. qui ces satrapes devaient rendre compte, afin que le
32
Et ils se dirent l’un à l’autre : Notre cœur ne brûlait-il roi ne subisse aucun préjudice. 4Daniel lui-même sur-
Pendant que les enfants mangent, demandez-leur de
pas en nous, lorsqu’il nous parlait en chemin et nous passait les chefs et les satrapes, parce qu’il y avait en
faire quelque chose cette semaine que Jésus aimerait
ouvrait le sens des Ecritures ? 33Ils se levèrent à ce mo- lui un souffle extraordinaire ; et le roi projetait de le
Rassemblez les enfants dans une grande zone vide de qu’ils fassent : par exemple, se faire un nouvel ami,
ment même, retournèrent à Jérusalem et trouvèrent placer à la tête de tout le royaume. 7Puis ces chefs et
la salle. Demandez-leur de se déplacer sans direction aider leurs parents à préparer un repas, demander à
assemblés les Onze et ceux qui étaient avec eux, 34qui ces satrapes se précipitèrent chez le roi et lui dirent :
précise. Le jeu consiste à se mettre en cercle en se te- leurs parents s’ils peuvent inviter un ami ou un voisin
leur dirent : Le Seigneur s’est réellement réveillé, et il est Roi Darius, puisses-tu vivre toujours ! 9Maintenant, ô
nant par la main dès que vous dites un numéro. Par pour un repas afin de mieux le connaître.
apparu à Simon ! 35Ils racontèrent ce qui leur était arrivé roi, confirme l’interdiction et signe le décret, afin qu’il
exemple, si vous dites « trois », ils doivent former des en chemin, et comment il s’était fait reconnaître d’eux soit irrévocable, selon la loi des Mèdes et des Perses qui
groupes de trois personnes et se tenir par la main en en rompant le pain. ne peut être abrogée. 10Là-dessus, le roi Darius signa le
cercle. Faites le jeu pendant quelques minutes puis de- — Luc 24:13-20, 22-24, 28-35 NBS décret d’interdiction. 15Le roi fut très affligé quand il en-
mandez au groupe de former un grand cercle et de- tendit cela ; il voulut délivrer Daniel ; jusqu’au coucher
mandez-leur s’ils veulent remercier Dieu pour quelque Analysez le passage de l’Écriture selon la méthode du soleil il s’efforça de le délivrer. 16Mais ces hommes
chose qui s’est passé dans la semaine. Après le partage, Q-Q-O-Q-C. se précipitèrent à nouveau chez le roi et dirent au roi :
tenez-vous tous par la main et faites une prière pour Remerciez Dieu pour son amour. Demandez à Dieu Sache, ô roi, que la loi des Mèdes et des Perses exige
remercier Dieu pour ce partage des enfants. Présentez Puisque nous n’avons jamais vu Jésus de nos yeux, de- de nous aider à reconnaître Jésus dans nos vies et de que toute interdiction ou tout décret confirmé par le
le thème de la classe d’aujourd’hui. mandez aux enfants de décrire Jésus s’il était parmi vivre comme s’il était dans notre famille, à l’école et à roi soit irrévocable. 19Le roi se rendit ensuite dans son
l’Eglise avec nous.

40—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Histoire Sacrée—41


de partager notre temps, nos ressources, nos rela-
palais ; il passa la nuit à jeun et il ne fit pas venir de 1
Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était
tions, nos talents et nos aptitudes pour le bien-être
concubine auprès de lui ; le sommeil le fuyait. 20Le roi venue pour lui de passer de ce monde au Père, Jésus,
des autres membres de la communauté)
se leva au point du jour, avec l’aurore, et il se rendit en qui avait aimé les siens qui étaient dans le monde, les
toute hâte à la fosse aux lions. 21En s’approchant de la aima jusqu’au bout. 4se lève de table, se défait de ses
fosse, il appela Daniel d’une voix triste. Le roi demanda vêtements et prend un linge qu’il attache comme un
Demandez aux enfants de ramener le bout de papier tablier. 5Puis il verse de l’eau dans une cuvette et se met
à Daniel : Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que
de leur partenaire chez eux et de prier pour les besoins à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le
tu sers avec persévérance, a-t-il pu te délivrer des lions ?
de ce dernier dans la semaine. Demandez au groupe comment ils peuvent aider les
22
Et Daniel dit au roi : O roi, puisses-tu vivre toujours ! linge qui lui servait de tablier. 8Pierre lui dit : Non, ja-
autres. Notez leurs réponses au tableau. Voici quelques
— Daniel 6:1-4, 7, 9-10, 15-16, 19-22 NBS mais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit : Si
exemples :
je ne te lave pas, tu n’as pas de part avec moi. 12Après
Analysez le passage de l’Écriture selon la méthode leur avoir lavé les pieds et avoir repris ses vêtements, il • Organiser et contribuer aux projets de service à
Q-Q-O-Q-C. se remit à table et leur dit : Savez-vous ce que j’ai fait l’église, à l’école ou dans la communauté (ex. netto-
pour vous ? 13Vous, vous m’appelez Maître et Seigneur, yer une plage, ramasser les ordures)
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- et vous avez raison, car je le suis. 14Si donc je vous ai
renthèses ne sont que des suggestions) Comme une prière de bénédiction, lisez tous ensem- lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous aussi • Faire don de fournitures scolaires.
ble Matthieu 6:9-13. vous devez vous laver les pieds les uns aux autres ; 15car
• Combien de fois par jour Daniel priait-il ? (trois fois • Aider un camarade de classe à comprendre une
je vous ai donné l’exemple, afin que, vous aussi, vous
par jour) leçon.
9
Voici donc comment vous devez prier : Notre Père fassiez comme moi j’ai fait pour vous. 16Amen, amen, je
qui es dans les cieux ! Que ton nom soit reconnu vous le dis, l’esclave n’est pas plus grand que son maî- • Partager de la nourriture ou des vêtements avec
• Que disait la proclamation du roi ? (de ne rien de- pour sacré, 10que ton règne vienne, que ta volonté ad- tre, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé. 17Si ceux que nous voyons dans le besoin.
mander durant 30 jours à une quelconque divinité, vienne — sur la terre comme au ciel. 11Donne-nous, vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous
seulement au roi) aujourd’hui, notre pain pour ce jour ; 12remets-nous le fassiez ! Pour préparer une pratique spirituelle, nous devons :
nos dettes, comme nous aussi nous l’avons fait pour — Jean 13:1, 4-5, 8, 12-17 NBS
• Que se passerait-il si quelqu’un n’obéissait pas à la • Reconnaître que Dieu nous donne l’occasion, la ca-
nos débiteurs ; 13ne nous fais pas entrer dans l’épreuve,
proclamation du roi ? (il serait jeté dans la fosse aux pacité, les moyens et la volonté de nous consacrer
mais délivre-nous du Mauvais. Analyser le passage de l’Écriture selon la méthode au service.
lions) — Matthieu 6:9-13 NBS Q-Q-O-Q-C.
• Qu’a fait Daniel lorsqu’il sut à propos de la procla- • Nous consacrer au service de Dieu.
Expliquez aux enfants qu’à l’époque de Jésus et dans sa
mation du roi ? (il est allé chez lui et a prié devant les
s toire Sacrée culture, les hôtes étaient reçus par un baiser et on leur • Donner sans rien attendre en retour.
fenêtres ouvertes car il était habitué à le faire trois
fois par jour) H i lavait les pieds et la tête avec une huile parfumée en
signe d’hospitalité. Les domestiques lavaient les pieds
des invités. A cette époque, les gens portaient des san-
• Que veut dire « prier » ? (Cela signifie passer un dales et marchaient sur des routes poussiéreuses. La-
moment calme avec Dieu pour lui parler et l’écouter. ver les pieds des gens, c’était une façon de faire en sorte
Les Juifs pensaient que la prière commençait par la qu’ils se sentent propres et à l’aise.
reconnaissance de la présence de Dieu) Demandez au groupe de trouver une personne à qui
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- offrir son aide au cours de la semaine. Par exemple,
• Y a-t-il une position particulière pour prier ? (Non. renthèses ne sont que des suggestions). aider l’enseignant à ranger la salle de classe, mettre la
Ce n’est pas la position qui importe mais l’attitude table à la maison, ou tout simplement se demander
avec laquelle nous prions) • Pourquoi Pierre ne voulait pas que Jésus lui lave les
pieds ? (Parce que dans la coutume juive, les servi- comment aider.
• Quelles sont les raisons qui nous poussent à prier ? teurs lavaient les pieds de quelqu’un, et Jésus était
(partager nos joies, tristesses, et inquiétudes avec considéré par ses disciples comme leur maître ou
Dieu. Remercier Dieu ou Lui demander l’aide, etc.) enseignant)
Après avoir accueilli le groupe, demandez-leur s’ils ont
prié pour leur partenaire dans la semaine. Demandez • Qu’est-ce que Jésus veut enseigner à ses disciples en
à un volontaire de faire une prière de gratitude pour leur lavant les pieds ? (Que les disciples doivent se
servir les uns les autres sans égard au statut) Remerciez Dieu pour la vie de chaque enfant et d’avoir
la journée. Entonnez une chanson qui parle d’amour envoyé Jésus-Christ pour nous apprendre à aimer et
mutuel, d’entraide, ou de servir les uns les autres. Pré- u’est-ce que « servir » signifie pour vous ? (Notez
• Q à aider les autres. Demandez à Dieu de nous aider à
sentez le thème d’aujourd’hui. les réponses des enfants au tableau – c’est une façon aimer et à servir comme Jésus l’a fait.
emandez aux enfants d’écrire sur un petit morceau
D
de papier quelque chose pour laquelle ils aimeraient
prier. Demandez-leur de se mettre deux par deux et
d’échanger leur bout de papier avec leur partenaire.
Demandez à chaque enfant de prier pour ce qui est
écrit sur le bout de papier. Demandez à quelqu’un de lire Jean 13:1, 4-5, 8, 12-17.

42—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Histoire Sacrée—43


ée
toire Sacr
comme esclave, Joseph a pu les pardonner. Avec l’aide
Vous tenez des vies précieuses entre vos mains. Soyez
H is de Dieu, Joseph a triomphé de nombreuses difficultés.
Il essayait toujours de faire ce qui était le mieux pour
doux et gracieux envers les uns et les autres. Une com-
munauté n’est pas plus forte que le plus faible de ses
tous.
membres. De même que Celui que vous suivez est allé
Demandez aux enfants si parfois ils sont en désaccord vers ceux qui étaient rejetés et en marge de la société,
Offrez une prière de gratitude pour l’amour et le par-
avec d’autres personnes. Quelqu’un les a-t-il maltraités ? ainsi doit agir la communauté qui porte son nom.
don que Dieu donne à tout le monde. Demandez de
Ont-ils accordé leur pardon à la personne ? — Doctrine et Alliances 162:6c
l’aide pour pardonner ceux qui nous ont blessés tout
Donnez aux enfants une feuille de papier et deman- comme Joseph a pardonné ses frères.
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
dez-leur d’écrire une « lettre de pardon ». Notez au ta- renthèses ne sont que des suggestions).
Sacrée
bleau les consignes ci-dessous pour rédiger la lettre.

is toire u’est-ce que « communauté » signifie ? (Un groupe


• Q
1. Souvenez-vous de l’incident.
H de personnes qui partagent un ou plusieurs dialec-
tes, des coutumes, des croyances, des valeurs, des
2. Essayez de comprendre à partir de l’opinion de
l’autre personne pourquoi elle a agi de la sorte. missions, une vision du monde ou d’un lieu géogra-
Reconnaissez que nous faisons tous des erreurs. Il phique. Cela peut être un groupe de classe, d’église,
s’agit de la partie la plus difficile du pardon. de quartier, ou mondial.)
Entonnez une chanson de bienvenue. Demandez ce
pour quoi ils aimeraient prier. Cela peut être pour re- 3. Essayez d’éprouver de la sympathie et de la com- • Q
u’est-ce que Dieu veut que nous reconnaissions
mercier Dieu ou demander à Dieu de les aider à résou- passion de manière sincère. dans notre communauté ? (Que la vie de chaque
dre quelque chose qui les dérange. Si possible, choi- membre est précieuse et que nous sommes respon-
sissez une chanson sur l’amitié ou la réconciliation. 4. Lorsque vous écrirez la lettre, inscrivez le nom de sables les uns des autres.)
Présentez le thème de la classe. la personne qui vous a blessé ou offensé puis ex-
pliquez-leur pourquoi vous écrivez cette lettre. Par • Comment Dieu veut-il que nous nous traitions les
exemple : « Sébastien, je t’écris cette lettre car tu uns des autres ? (Avec grâce et générosité.)
m’as blessé et je tiens à te pardonner ». • Qu’est-ce que signifie « une communauté n’est pas
5. Dites-leur la raison précise pour laquelle vous Rassemblez le groupe en un cercle et souhaitez-leur la plus forte que le plus faible en son sein » ? (La force
avez été blessé ou offensé. bienvenue par une prière. Divisez le groupe en deux de la communauté est affichée par la façon dont les
Demandez à des volontaires de mettre en scène l’his- pour faire une course de « mille-pattes » Marquez plus jeunes sont traités. Ce qui définit une commu-
toire de Joseph et la cape multicolore. Recherchez ce- 6. Expliquez l’impact de leur comportement sur un point de départ et d’arrivée dans la salle. Si vous nauté, c’est l’amour par lequel ses membres pren-
tte histoire dans une Bible pour enfants (une version vous. pouvez le faire dehors, marquez un point de départ et nent soin les uns des autres.)
condensée de Genèse 37, 39, 42, 43, 44, 45:1-14). Vous 7. Spécifiez dans quelle mesure vous comprenez d’arrivée d’une distance d’environ 6 mètres.
aurez besoin d’un narrateur et d’acteurs pour jouer le pourquoi cette personne a agi comme elle l’a fait.
rôle des commerçants, Israël, Joseph, Benjamin, Ru- Instructions pour la course :
ben, Juda, et le reste des frères de Joseph (7), Putiphar, 8. Dites-leur que vous êtes prêt à leur pardonner. Chaque équipe forme une colonne. Chacun doit
le capitaine de la garde. maintenir une distance d’environ 40 cm entre lui et la
9. Faites une liste des qualités que vous admirez ou
Demandez aux acteurs de lire la partie de leur per- appréciez chez cette personne. personne devant lui et placer les mains sur les épaules tilisez les mêmes points de départ et d’arrivée que la
U
sonnage. Analyser l’histoire en utilisant la méthode de cette personne. première activité. Constituez des groupes de trois. Un
Q-Q-O-Q-C. 10. Exprimez les souhaits que vous avez pour cette enfant se place sur la ligne d’arrivée avec un verre vide
personne. Au top départ, chaque formation doit marcher à l’unis-
son en commençant par le pied droit et sans fléchir pendant que les deux autres sont sur la ligne de dé-
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- part avec un verre d’eau pour l’un et une cuillère pour
renthèses ne sont que des suggestions) Remarque : Le pardon est rarement un événement les genoux. L’équipe qui franchit la ligne d’arrivée en
isolé. Les sentiments peuvent ressurgir. Vous devez premier remporte la partie. Si une équipe se détache l’autre. Ce dernier devra aussi faire semblant de n’avoir
• S elon vous, comment Joseph s’est-il senti lorsque ses donc être prêt à les affronter et à lâcher prise une fois pendant la course, elle doit revenir au point de départ qu’une jambe. Le défi pour chaque équipe est que la
frères l’ont vendu ? de plus. personne qui n’a qu’une jambe transporte de l’eau à la
Au départ de la course, dites que la famille et les amis cuillère jusqu’à la personne à la ligne d’arrivée pour
• Joseph a-t-il pu pardonner à ses frères ? (Oui) En option : Demander publiquement pardon si les au- sont avec nous dans les bons moments (anniversaires, remplir le verre vide.
tres sont au courant du problème. les fêtes, etc.) mais aussi dans les mauvais (maladie,
• Comment Joseph a-t-il démontré son pardon ? (en Après 2-3 minutes, changez la dynamique de la par-
tristesse). Dans la Communauté du Christ, nous cro-
aidant ses frères) tie. Maintenant, demandez à l’enfant avec le verre
yons que Dieu nous appelle à partager son amour en
partageant avec les autres comme Jésus l’a fait. d’eau d’aider l’unijambiste à se déplacer jusqu’à la ligne
d’arrivée pour remplir le verre vide toujours à l’aide de
la cuillère. Lorsque les équipes ont terminé, posez les
questions suivantes :
S’ils n’ont pas eu le temps de finir la lettre, deman-
ites aux enfants que dans l’histoire, nous avons appris
D dez-leur de le faire dans la semaine et de rechercher • Q
u’est-ce qui s’est passé lorsque l’enfant unijambiste
que même si ses frères l’ont maltraité et l’ont vendu l’aide de Dieu dans ce processus. a essayé de transporter l’eau sans aucune aide ? (La
emandez à quelqu’un de lire Doctrine et Alliances
D
162:6c. plupart de l’eau s’est renversée.)
44—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Histoire Sacrée—45
• Qu’est-ce qui a facilité le remplissage du verre d’eau ? Demandez à un volontaire de lire les Écritures. Assurez-vous que la recherche ne dure pas plus de 5
Histoire Sacrée

(Le travail en équipe.) minutes. Quand ils ont trouvé la neuvième pièce, lais-
1
Tous les collecteurs des taxes et les pécheurs s’appro-
sez les chercher encore pendant 1 minute. Ensuite,
• Qui étaient les membres les plus faibles de l’équipe ? chaient de lui pour l’entendre. 2Les pharisiens et les
allez à l’endroit où vous avez caché la dixième pièce et
(L’enfant unijambiste et l’enfant au verre vide qui scribes maugréaient : Il accueille des pécheurs et il
prétendez que vous l’avez trouvée. Puis posez les ques-
avait besoin d’eau.) mange avec eux ! 8Ou bien quelle femme, si elle a dix
tions suivantes :
drachmes et qu’elle perde une drachme, n’allume une
• Qui sont les plus faibles dans notre communauté ? lampe, ne balaie la maison et ne cherche avec soin, jus-
Comment les plus faibles et les plus jeunes sont-ils • Comment vous êtes-vous sentis lorsque vous avez
qu’à ce qu’elle la retrouve ? 9Lorsqu’elle l’a retrouvée,
traités dans votre communauté, à l’école, dans votre trouvé les neuf pièces de monnaie ?
elle appelle chez elle ses amies et ses voisines et dit :
quartier, dans votre famille, parmi vos amis, etc. ? « Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé la drachme
• Qu’avez-vous ressenti lorsque vous n’arriviez pas à
que j’avais perdue ! » 10De même, je vous le dis, il y a de
trouver la dixième ?
la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur
qui change radicalement.
— Luc 15:1, 2, 8-10 NBS • Qu’avez-vous ressenti quand j’ai trouvé la dernière
pièce de monnaie ?
Pendant la semaine, aidez quelqu’un de votre commu-
• Avez-vous déjà perdu quelque chose de précieux ? Accueillez les enfants. Entonnez un chant ou un can-
nauté (école, amis, famille, église). Par exemple, allez
Comment vous êtes-vous senti ? tique sur la façon dont Dieu transforme les vies. De-
au supermarché avec vos parents et aidez à faire ou à
porter les sacs, ou offrez votre aide aux dirigeants à mandez à un volontaire de faire une prière pour la
l’église pour l’adoration ou d’autres tâches, etc. • Vous êtes-vous déjà perdu ? Qu’avez-vous ressenti classe. Présentez le thème aux enfants.
Expliquez que grâce aux enseignements et aux actes une fois perdu ? Lorsqu’on vous a retrouvé ?
de Jésus, beaucoup viennent à lui, y compris ceux qui
ont été rejetés par les autres (collecteurs d’impôts, per- Si nous étions si préoccupés pour les pièces de mon-
sonnes issues d’autres endroits comme les Samaritains, naie perdues, imaginez comment Dieu doit se sentir
et malades : lépreux, sourds-muets, paralytiques, etc.). quand quelqu’un se perd. De même, imaginez la joie
Ils sont considérés comme des pécheurs, mais Jésus a de Dieu quand quelqu’un qui est perdu et retrouvé.
Remerciez Dieu pour la vie des personnes sur la accepté les pécheurs et mange même avec eux. Tout comme vous avez aidé à chercher des pièces de Demandez à quelqu’un de lire Luc 19:1-10.
planète. Demandez à Dieu de nous aider à être géné- Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- monnaie, Dieu nous appelle à trouver ceux qui sont
reux envers ceux avec qui nous vivons et à servir et à perdus dans leurs douleurs, leurs problèmes ou leurs
1
Il entra dans Jéricho et passa par la ville. 2Un nommé
renthèses ne sont que des suggestions)
aimer comme Jésus l’a fait. besoins. Dieu nous aime sans condition. Laissez-nous Zachée, qui était chef des collecteurs des taxes et qui
• Q
ui vient à Jésus ? (Collecteurs d’impôts et les partager cet amour avec les autres, de les aimer comme était riche, 3cherchait à voir qui était Jésus ; mais à
Dieu nous aime. cause de la foule, il ne pouvait pas le voir, car il était de
Histoire Sacrée
pécheurs.)
petite taille. 4Il courut en avant et monta sur un syco-
• Qui était contrarié que Jésus accepte de manger more pour le voir, parce qu’il devait passer par là. 5Lor-
avec des pécheurs ? (Les pharisiens et les scribes.) sque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui
• Que fait Jésus pour répondre aux pharisiens et aux dit : Zachée, descends vite ; il faut que je demeure au-
scribes ? (Jésus leur raconte une parabole.) jourd’hui chez toi. 6Tout joyeux, Zachée descendit vite
• De quoi parle la parabole ? (D’une femme qui avait pour le recevoir. 7En voyant cela, tous maugréaient :
10 pièces, qui en a perdu une et qui l’a cherché par- Il est allé loger chez un pécheur ! 8Mais Zachée, debout,
Demandez aux enfants pendant la semaine d’accorder dit au Seigneur : Seigneur, je donne aux pauvres la moi-
tout jusqu’à ce qu’elle la trouve. Puis elle a célébré
une faveur à quelqu’un ou de faire un don pour mon- tié de mes biens, et si j’ai extorqué quoi que ce soit à
cela avec ses amis et voisins.)
trer l’amour que Dieu a pour eux (offrir une image en quelqu’un, je lui rends le quadruple. 9Jésus lui dit : Au-
• Que faut-il comprendre de la parabole ? (Que tous couleur, rendre visite à un voisin, etc.). jourd’hui le salut est venu pour cette maison, parce que
les gens sont d’une valeur inestimable aux yeux lui aussi est un fils d’Abraham. 10Car le Fils de l’homme
Dieu, quel que soit leur emploi, leurs maladies, d’où est venu chercher et sauver ce qui était perdu.
ils viennent. Dieu les aime tellement qu’il inves- — Luc 19:1-10 NBS
tit temps et énergie pour trouver ceux qui se sont
perdus.
Entonnez un ou deux chants de louange qui parlent Analyser le passage de l’Écriture selon la méthode
de l’amour de Dieu. Demandez à quelqu’un de prier Q-Q-O-Q-C en notant la réponse des enfants au ta-
pour la classe. Dites aux enfants qu’un des moyens Demandez au groupe de former un cercle et de se tenir bleau. Expliquez-leur qu’à l’époque de Jésus, le peuple
de connaître l’amour de Dieu, c’est à travers les au- la main. Priez Dieu et remerciez-le pour son amour juif était contrôlé par l’Empire romain qui collectait les
tres comme l’amour que nos parents nous portent par inconditionnel. Demandez à Dieu de nous aider à impôts. Beaucoup de publicains et leur chef, comme
exemple. Parfois, il est difficile de décrire l’amour de Cachez 10 petites pièces dans la salle de façon à ce aimer les autres à travers nos actions, comme le fait Zachée, étaient des juifs qui étaient détestés parce
Dieu, même si nous avons connu l’amour. Dans Luc qu’il soit presque impossible de les trouver. Dites-leur de partager de la nourriture ou d’encourager ceux qui qu’ils travaillaient pour les Romains. Parfois, les co-
15:1, 2, 8-10, Jésus explique une des facettes de l’amour qu’une fois que toutes les pièces seront retrouvées, sont tristes. llecteurs d’impôts récoltaient plus d’argent que prévu.
de Dieu pour tout le monde. vous poursuivrez la classe.

46—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Histoire Sacrée—47


• Q
uelle opinion les gens avaient-ils de Zachée ? (Que
c’était un pécheur [v 7].)
vous mangez des fruits que votre mère a acheté pour
un repas spécial, alors il n’y en aura pas assez pour tout
le monde.
Grâce et Shalom
God’s générosité
• Qu’est-ce que Zachée a dit à Jésus quand ils étaient
dans sa maison ? (Qu’il rendra la moitié de ce qu’il • Quel serait notre comportement si Jésus était tou- Les principes permanents définissent l’essence, le cœur ou l’âme de l’identité, la mission et le
possède aux pauvres et s’il avait triché, il leur rem- jours avec nous ? (On essaierait d’agir de manière message de l’Eglise. Ils décrivent la personnalité de l’Église qui s’exprime à travers ses participants,
bourserait quatre fois la somme qu’il avait perçue juste.) congrégations et organisations affiliées dans le monde (passez à la page 148).
[8].)
• Quels comportements voulez-vous changer ? (No-
• Pourquoi Jésus a-t-il dit à Zachée que le Salut était tez les réponses au tableau.)
venu sur lui et qu’il était le fils d’Abraham » ? (Parce certaines choses par d’autres choses. Mais, cela a aussi
que Zachée avait choisi de transformer sa vie et de Chacun d’entre nous est comme l’argile. Il peut pren-
à voir avec la qualité de nos actions.
faire ce qui était juste. Il ne devait pas se considérer dre la forme que nous voulons. Zachée a décidé de
comme un pécheur ou être séparé de la commu- changer sa vie et il a rendu ce qu’il avait pris et aidé les Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
nauté, mais plutôt faire partie de celle-ci.) personnes dans le besoin. renthèses ne sont que des suggestions)
Faites une petite sculpture avec l’argile pour montrer • De quoi Doctrine et Alliances 163:9 parle ? (Les dis-
comment vous souhaitez être transformé par Dieu. ciples répondent à la générosité de Dieu parce qu’ils
le ressentent dans leur cœur.)
• Que signifie « donner généreusement selon votre
onnez à chaque enfant un morceau de pâte à mode-
D capacité réelle » ? (Donner ce que nous avons sans
ler pour faire une petite figurine. attendre d’être récompensé ou sans avoir peur.)
Utilisez cette recette si vous ne pouvez pas acheter l’ar- Dites aux enfants que dans la Communauté du Christ,
gile : 2 à 3 tasses de farine + ¾ tasse de sel + ½ tasse Invitez les enfants à accorder une faveur à quelqu’un au l’un des principes que nous avons en tant que disciples
d’eau chaude. Mélangez la farine et le sel et ajouter cours de la semaine à venir. Proposez-leur par exem- Accueillez les enfants et entonnez une chanson sur du Christ, c’est le principe de la « grâce et de la généro-
lentement l’eau chaude pendant que vous mélangez. ple d’obéir de bon cœur à leurs parents, ou d’aider à la les bénédictions que nous recevons de Dieu. Lorsque sité ». Que comprenez-vous par « Grâce et générosité » ?
Vous pouvez ajouter du colorant alimentaire si vous maison sans se plaindre ou alors de changer une mau- vous avez terminé, demandez aux enfants ce pour quoi (La grâce est une attitude, ou un trait de personnalité,
le souhaitez. Mélangez avec une quantité d’eau suffi- vaise habitude. S’ils ont l’habitude d’être désordonné à ils aimeraient remercier Dieu. Offrez une prière de qui est affectueux et doux et qui n’attend rien en retour.
sante pour obtenir une pâte consistante. Si vous mettez la maison ou dans leur chambre, ils doivent apprendre gratitude et présentez le thème. La générosité, c’est donner de son mieux, sans retenue).
la pâte dans un récipient hermétique, vous pouvez la à être ordonné. S’ils se disputent avec leurs frères ou
conserver au réfrigérateur pendant plusieurs jours. Dieu nous montre diverses manières dont la grâce et la
sœurs, ils doivent essayer de trouver des moyens de
générosité nous bénissent, comme l’air que nous res-
L’histoire dit que les gens considéraient Zachée comme résoudre leurs différends de manière pacifique.
pirons, la lumière du soleil, l’eau ou l’amour de notre
un pécheur. Peut-être qu’il faisait payer plus d’impôts famille.
qu’il ne devait, mais l’histoire ne le dit pas. L’histoire
nous dit seulement que Zachée voulait bien faire les Demandez à quelqu’un de lire Doctrine et Alliances
choses. 163:9.
Pendant que les enfants jouent avec leur argile, deman- Les disciples fidèles répondent à une compréhension
dez-leur s’ils ont déjà fait quelque chose qu’ils savaient Demandez aux enfants de former un cercle. Priez pour grandissante de la générosité abondante de Dieu en
injuste. Ont-ils continué de le faire ? Expliquez-leur eux et demandez à Dieu de les bénir et de les aider à partageant selon les désirs de leurs cœurs ; non par
que mal agir peut blesser les autres. Par exemple, si discerner ce qui est juste et d’agir correctement. commandement ou par contrainte. Libérez-vous des menez des magazines et des journaux. Divisez le
A
chaînes d’une culture conventionnelle qui encourage groupe en équipes de trois et demandez à chaque
principalement les intérêts égocentriques. Donnez gé- équipe de :
néreusement selon votre capacité véritable. La joie et
1. Découper des images ou des titres qui parlent de «
la paix éternelles attendent ceux qui grandissent dans
grâce et générosité ». Par exemple, une famille heu-
la grâce de la générosité qui émane de cœurs pleins de
reuse, une belle maison, une belle scène de nature,
compassion sans attendre de retour. Pourrait-il en être
un enfant qui joue, etc.
autrement dans le domaine de Dieu qui donne éterne-
llement tout pour le bien de la création ? 2. Découper des images ou des titres qui évoquent un
— Doctrine et Alliances 163:9 besoin de « grâce et générosité ». Par exemple, des
personnes en situation de pauvreté, quelqu’un qui
Pour aider les enfants à comprendre le concept de « est triste, etc.
capacité », utilisez une carafe d’eau et un verre. Rem-
plissez le verre à moitié. Demandez si le verre est plein. 3. Coller les images qui parlent de grâce et de géné-
Ensuite, remplissez complètement le verre et deman- rosité sur une grande feuille et celles qui évoquent
dez-leur si le verre est maintenant plein. Expliquez aux un besoin de grâce et de générosité sur une autre
enfants que la capacité, ce sont les limites imposées à feuille. Le titre de la première feuille est : Avec grâce

48—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Grâce et générosité—49
et générosité. Le titre de la deuxième : Sans grâce et prière pour remercier Dieu pour ce jour et demandez 1
Le Seigneur est mon berger, je ne manquerai de rien
générosité. à l’Esprit d’être avec nous tout au long de la classe. Pré- 2
Il me fait coucher dans de verts pâturages, il me dirige
sentez le thème. vers des eaux paisibles. 3Il restaure ma vie, il me conduit
4. Prenez un peu de temps pour que les enfants puis-
sent analyser les feuilles et voir à quel point la vie et sur les sentiers de la justice, à cause de son nom. 6Oui,
les choses sont différentes avec et sans la grâce et la onnez à chaque enfant un récipient avec différentes
D le bonheur et la fidélité m’accompagneront tous les
générosité. Demandez-leur de réfléchir aux moyens quantités de billes, de bonbons, de graines ou de bis- jours de ma vie, et je reviendrai à la maison du Seigneur
de partager généreusement les dons de Dieu avec cuits. Ils ne doivent pas tous avoir le même nombre pour la longueur des jours.
les autres. Notez leurs réponses au tableau (partager d’éléments dans leur récipient. — Psaume 23:1-3, 6 NBS
leur temps et leurs talents, économiser un peu cha- Raconter l’histoire de la veuve Sarepta qui se trouve
Faites passer un panier. Demandez aux enfants de
que jour pour contribuer à l’offrande du dimanche, dans 1 Rois 17:8-16. Expliquez aux enfants que Sarepta
partager généreusement ce qui est dans leur récipient.
etc.) était veuve et avait un fils. Ils souffraient à cause de la
G râce et générosité
Comptez ensuite les billes, les bonbons, les graines et
sécheresse et parce qu’elle n’avait pas de mari qui pou-
vait prendre soin d’eux.
les biscuits dans le panier et divisez-les en parts égales
entre tous les enfants.
8
Alors la parole du Seigneur lui parvint : 9Va à Sarepta Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
qui appartient à Sidon et restes-y. Là-bas, j’ai ordonné renthèses ne sont que des suggestions)
à une veuve de pourvoir à tous tes besoins. 10Il s’en
alla à Sarepta. Comme il arrivait à l’entrée de la ville, il • Était-il facile de partager ? Si oui, pourquoi ? Si non,
Demandez à chaque enfant de chercher chez lui des pourquoi ? Avez-vous partagé généreusement ?
y avait là une veuve qui ramassait du bois. Il l’appela et
vêtements neufs ou légèrement usagés ou des jouets en
lui dit : Va me chercher un peu d’eau dans un récipient,
bon état que les membres de la famille n’utilisent plus, • Après avoir partagé ce que vous aviez dans votre ré-
je te prie, pour que je boive. 11Elle alla en chercher. Il
pour les amener aux dirigeants de la congrégation qui cipient, on a compté, divisé et distribué à parts éga-
l’appela de nouveau et lui dit : Va me chercher, je te
les distribueront aux enfants qui sont dans le besoin. les ce qu’il y avait en commun. Combien avez-vous
prie, un morceau de pain dans ta main. 12Elle répondit :
reçu chacun ? Avez-vous reçu plus que ce que vous
Par la vie du Seigneur, ton Dieu, je n’ai rien de cuit, je
aviez avant ?
n’ai qu’une poignée de farine dans un pot et un peu
d’huile dans une cruche. Je ramasse deux morceaux • Si, au lieu de billes, nous partagions de la nourri-
de bois, puis je vais rentrer préparer cela pour moi et ture et que cette nourriture était tout ce qui restait
pour mon fils ; nous mangerons, après quoi nous mou- à manger, la partageriez-vous généreusement avec Souhaitez la bienvenue aux enfants et entonnez un
rrons. 13Elie lui dit : N’aie pas peur, rentre, fais comme ceux qui en ont moins que vous ? chant accueillant. Demandez à quelqu’un de faire une
Remerciez Dieu pour les bénédictions données libre- tu l’as dit. Seulement, prépare-moi d’abord avec cela prière et de demander l’aide de Dieu pour que la classe
ment et généreusement. Demandez à Dieu de nous une petite galette et tu me l’apporteras ; tu en feras • P
ourquoi Dieu veut-il que nous partagions géné- comprenne bien la leçon d’aujourd’hui. Demandez à
aider à reconnaître les bénédictions et de les partager ensuite pour toi et pour ton fils. 14Car ainsi parle le Seig- reusement avec les autres ? (Afin que nous puissions quelqu’un de lire Marc 12:28-31.
avec les autres grâce à notre amour pour Dieu, sans neur, le Dieu d’Israël : Le pot de farine ne s’épuisera pas, témoigner de l’amour de Dieu aux autres.)
rien attendre en retour. et la cruche d’huile ne se videra pas, jusqu’au jour où
28
Un des scribes, qui les avait entendus débattre et vo-
• Que pouvons-nous partager généreusement avec
le Seigneur enverra la pluie sur la terre. 15Elle alla faire yait qu’il leur avait bien répondu, vint lui demander :
les autres ? (Notre temps, nos talents, des ressources
selon la parole d’Elie et pendant des jours elle eut de Quel est le premier de tous les commandements ?
matérielles, des vêtements, de la nourriture, l’hospi-
t générosité Jésus répondit : Le premier, c’est : Ecoute, Israël ! Le
29
quoi manger, elle et sa maison, ainsi que lui. 16Le pot
c e e talité, l’amitié, l’argent, le travail, etc.)
Seigneur, notre Dieu, le Seigneur est un, 30et tu aime-
Grâ
de farine ne s’épuisa pas, et la cruche d’huile ne se vida
pas, selon la parole que le Seigneur avait dite par l’in- ras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute
termédiaire d’Elie. ton âme, de toute ton intelligence et de toute ta force.
— 1 Rois 17:8-16 NBS
31
Le second, c’est : Tu aimeras ton prochain comme toi-
même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand
Analysez le texte en utilisant la méthode Q-Q-O-Q-C. que ceux-là.
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- — Marc 12:28-31 NBS
renthèses ne sont que des suggestions) Demandez aux enfants de partager un goûter ou des
bonbons avec leurs camarades de classe, de prendre le Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
• O
ù pouvez-vous voir la générosité de la femme ?
temps d’aider un camarade à faire ses devoirs, ou d’ai- renthèses ne sont que des suggestions)
(Quand elle a partagé tout ce qui lui restait à manger
der lors d’une activité à l’église durant la semaine.
avec Élie.) • Q
uel est le plus grand commandement ? (Aimer
• Comment Dieu a-t-il répondu à sa générosité ? (En Dieu de tout son cœur, de toute son âme, de toute sa
ne laissant jamais sa farine ou huile s’écouler.) pensée et de toute sa force.)

Souhaitez la bienvenue et entonnez un chant de Rappelez aux enfants que nous sommes généreux • Quel est le deuxième plus grand commandement ?
louange qui parle de placer Dieu avant toute autre lorsque nous partageons ce que nous avons. Quand (Aimer son prochain comme soi-même.)
chose. Demandez aux enfants si au cours de la se- nous répondons à l’amour de Dieu à travers nos ac- Faites passer la Bible au passage de Psaume 23:1-3, 6 Pratiquer la grâce et la générosité de l’amour. Au-
maine, ils ont réalisé le défi du cours dernier. Remer- tions, nous pratiquons le principe de la grâce et de la et demandez-leur de lire ce passage comme prière de jourd’hui, nous allons voir comment nous pouvons
ciez-les pour ce qu’ils auront collecté et offrez une générosité. clôture. mettre cela en pratique.

50—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Grâce et générosité—51
déjà ressenti la faim, la soif, un autre besoin vital ?
e e t générosité écrit : Il a répandu ses bienfaits, il a donné aux pauvres ;
c
Grâ
Quelqu’un les a-t-il aidés ? Comment se sent-on lor- sa justice demeure pour toujours. 10Or celui qui fournit
squ’on reçoit de l’aide ou du soutien dans des circons- de la semence au semeur et du pain pour la nourriture
tances difficiles ? Laissez 3 minutes aux enfants pour vous fournira la semence, la multipliera et fera croître
Demandez à quelqu’un de lire Matthieu 25:35-40. répondre aux questions. le produit de votre justice. 11Vous serez ainsi riches de
tout, pour toute la générosité qui produira, par notre
35
Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ; j’ai • Donnez à chaque enfant une feuille de papier. De- entremise, des actions de grâces envers Dieu. 12Car le
eu soif et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger et mandez-leur de la plier en trois parties comme une ministère de cette offrande, non seulement supplée
vous m’avez recueilli ; 36j’étais nu et vous m’avez vêtu ; enveloppe ou alors, donnez à chaque enfant une en- à ce qui manque aux saints, mais encore fait abonder
j’étais malade et vous m’avez visité ; j’étais en prison et veloppe blanche. les actions de grâces envers Dieu. 13Du fait de la va-
vous êtes venus me voir. » 37Alors les justes lui répon-
leur éprouvée de ce ministère, ils glorifient Dieu pour
dront : « Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, • Maintenant donnez-leur une autre feuille de papier l’obéissance avec laquelle vous reconnaissez publique-
et t’avons-nous donné à manger ? — ou avoir soif, et sur laquelle ils découperont le plus de « pièces d’ar- ment la bonne nouvelle du Christ et pour la générosité
t’avons-nous donné à boire ? 38Quand t’avons-nous gent » possible. de votre solidarité avec eux et avec tous. 14C’est avec
vu étranger, et t’avons-nous recueilli ? — ou nu, et
une vive affection qu’ils prient pour vous à cause de la
t’avons-nous vêtu ? 39Quand t’avons-nous vu malade,
• D
emandez-leur de placer ces pièces dans l’envelo- Accueillez les enfants et lisez Luc 6:38. grâce surabondante que Dieu vous a faite. 15Grâce soit
ou en prison, et sommes-nous venus te voir ? » 40Et le
ppe. Sur l’enveloppe, demandez-leur d’écrire com- rendue à Dieu pour son don ineffable !
roi leur répondra : « Amen, je vous le dis, dans la mesure Donnez, et l’on vous donnera ; on versera dans la
ment ils aimeraient que leur argent soit utilisé. Par — 2 Corinthiens 9:6-15 NBS
où vous avez fait cela pour l’un de ces plus petits, l’un grande poche de votre vêtement une bonne mesure,
exemple, creuser un puits d’eau potable, acheté de
de mes frères, c’’est à moi que vous l’avez fait. » serrée, secouée et débordante ; car c’est avec la mesure Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
la nourriture pour les enfants, construire un refuge,
— Matthieu 25:35-40 NBS à laquelle vous mesurez qu’on mesurera pour vous en renthèses ne sont que des suggestions)
etc.
retour.
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- • A quoi Paul invite-t-il ses lecteurs ? (A donner)
• Demandez à des volontaires de récolter cette — Luc 6:38 NBS
renthèses ne sont que des suggestions)
« offrande spéciale » et de prononcer une prière • De quelle manière faut-il donner ? (D’un cœur plein
Demandez aux enfants de se serrer la main en disant :
• Qui prononce ces paroles ? (Jésus) pour remercier Dieu de leur générosité. de joie et non par obligation.)
« Dieu, aide-nous à être généreux », puis demandez à
• Que dit Jésus sur ce qui s’est passé ? (Lorsqu’il a eu un enfant de faire la prière pour commencer la classe. • Q
ue dit Paul sur les dons répétitifs ? Qu’est-ce qui se
faim, on lui a donné à manger. Lorsqu’il a eu soif, • Placez cette offrande à un endroit spécial et remer- Expliquez aux enfants que ces pratiques spirituelles, passe quand les gens donnent ? (C’est comme don-
on lui a donné à boire. Lorsqu’il était un étranger, ciez les enfants de leur générosité. c’est comme planter du maïs après avoir préparé la te- ner des graines à ceux qui plantent. Une fois que la
on l’a laissé entrer dans la maison. Lorsqu’il était rre. Une fois lancés, ils continuent à pousser. Grâce à récolte arrive, il y a beaucoup de nourriture, et grâce
nu, on lui en a donné des vêtements et lorsqu’il était l’eau, aux agriculteurs, aux graines et à Dieu qui donne aux graines, ceux qui ont planté donnent de la nou-
malade, on lui a rendu visite. Ils sont aussi allés le le soleil et la pluie, les graines s’ouvrent après un certain rriture à la personne qui leur a donné les graines.
voir quand il était en prison.) temps et commencent à développer des tiges de maïs. Tous deux reçoivent et donnent à la fois.)
• Comment les auditeurs réagissent-ils devant Jésus ? Chaque tige de maïs donne plusieurs épis de maïs et
un épi de maïs peut fournir des centaines de graines • De quelle manière les offrandes aident-elles les au-
(Ils lui demandent à quel moment ils l’ont vu dans tres ? (La générosité encourage à une plus grande
ces circonstances.) Demandez aux enfants d’économiser une partie de pour la prochaine plantation. L’apôtre Paul l’explique
bien dans une lettre qu’il a écrite et nous allons l’étu- générosité et elle nous aide à être reconnaissants.
leur argent de poche dans la semaine et de le mettre
• Quelle est sa réponse ? (En le faisant pour les autres, dier aujourd’hui. Nous reconnaissons que c’est la bénédiction de Dieu
dans une enveloppe. Dites-leur d’indiquer sur l’enve-
c’est comme si ils l’avaient fait à Jésus lui-même.) qui nous aide à pratiquer la générosité. Nous som-
loppe à quel fonds ils souhaitent attribuer leur argent
mes reconnaissants de la grâce généreuse de Dieu.)
• Comment pouvons-nous témoigner notre amour pour l’offrande de la semaine suivante.
envers Dieu et envers nos prochains ? (En aidant les Nous partageons généreusement l’amour de Dieu en
autres à travers nos actions, nous répondons à leurs réponse aux besoins.
besoins de la même manière que Dieu pourvoit à
nos besoins.) emandez à deux enfants de lire de manière alternée
D
2 Corinthiens 9:6-15.
6
En fait, celui qui sème peu moissonnera peu, et ce-
Remerciez Dieu de nous montrer les différentes façons lui qui sème largement moissonnera largement. 7Que
d’exprimer notre amour. Demandez l’aide de Dieu chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans emandez aux enfants de fabriquer des tirelires à
D
Divisez le groupe par paires et demandez-leur de ré- pour trouver le courage de partager généreusement ce tristesse ni contrainte ; car Dieu aime celui qui donne l’aide de boites en carton ou autres récipients de petite
pondre brièvement aux questions suivantes : Ont-ils que nous recevons chaque jour. avec joie. 8Et Dieu a le pouvoir de vous combler de taille. Ils peuvent décorer les tirelires avec du papier
toutes sortes de grâces, afin que, disposant toujours, blanc et des dessins en couleur, ou écrire le verset de
à tous égards, de tout le nécessaire, vous ayez encore 2 Corinthiens 9:7. Ils peuvent ramener leur tirelire à la
en abondance pour toute œuvre bonne, 9ainsi qu’il est maison et économiser un peu d’argent dans la semaine
pour l’offrir la semaine suivante.

52—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Grâce et générosité —53
Leçon 5 : Puzzle à sept pièces
venait à lui ; il dit à Philippe : Où achèterons-nous des
pains pour que ces gens aient à manger ? 6Il disait cela
pour le mettre à l’épreuve, car il savait, lui, ce qu’il al-
lait faire. 7Philippe lui répondit : Deux cents deniers de
Demandez aux enfants d’expliquer le cycle de la pains ne suffiraient pas pour que chacun en reçoive un
générosité. peu. 8Un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre,
lui dit : 9Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge
et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de
gens ? 10Jésus dit : Faites installer ces gens. — Il y avait
beaucoup d’herbe en ce lieu. — Ils s’installèrent donc,
au nombre d’environ cinq mille hommes. 11Jésus prit
les pains, rendit grâce et les distribua à ceux qui étaient
Remerciez Dieu de nous avoir enseigné que nous rece-
là ; il fit de même pour les poissons, autant qu’ils en
vons des bénédictions tout le temps. Demandez à Dieu
voulurent. 12Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disci-
de nous aider à donner de notre temps, notre amour,
ples : Ramassez les morceaux qui restent, pour que rien
nos talents, nos ressources matérielles, de manière gé-
ne se perde. 13Ils les ramassèrent donc ; ils remplirent
néreuse et joyeuse, sans rien attendre en retour.
douze paniers avec les morceaux des cinq pains d’orge
qui restaient à ceux qui avaient mangé.

e t générosité — Jean 6:1-13 NBS

râce
G Analysez le texte en utilisant la méthode Q-Q-O-Q-C.
Notez la réponse des enfants au tableau.
Demandez à des volontaires de mettre en scène le pas-
sage biblique ci-dessus à l’aide de cinq pains et deux
poissons découpés dans du carton pour activer l’ima-
gination des enfants. Pour aider à réaffirmer l’appren-
tissage des enfants, préparez une fiche de questions au
tableau.
Vrai ou Faux : « V » si la réponse est correcte. « F » si
la réponse est incorrecte.
1. Jésus était de l’autre côté de la mer Rouge. V/F

Accueillez les enfants et entonnez un chant qui parle 2. Environ cinq personnes ont suivi Jésus. V/F
d’aider les autres. Dites aux enfants que grâce à nos re- 3. Une petite fille a partagé sa nourriture. V/F
lations personnelles avec les autres, nous pratiquons
la grâce et la générosité. En faisant cela, nous pouvons 4. Il y avait cinq pains et deux poissons. V/F
toucher la vie des autres, la rendre meilleure, appor-
5. Ils ont nourri 5000 hommes. V/F
ter de la joie dans leur voyage, et même soulager la
faim. Dans l’histoire d’aujourd’hui, nous allons voir 6. Il y avait 12 boisseaux de restes de nourriture. V / F
comment l’acte d’un enfant bénit de nombreuses
personnes. 7. L’enfant qui a partagé sa nourriture était
généreux. V/F • En quoi cet exercice évoque-t-il la générosité ? (Les
pièces que nous avons reçues ne sont pas les nôtres,
Dans l’histoire d’aujourd’hui, quand Jésus a levé les
tout comme tout ce que nous avons, c’est Dieu qui
yeux et a vu les gens qui arrivaient, il a demandé à Phi-
nous les donne. Nous avons dû mettre sur pied un
lippe d’aller acheter du pain pour tout le monde. Pour iviser le groupe en deux. Chaque groupe reçoit des
D puzzle d’une certaine taille, mais il a fallu partager
Demandez à un enfant de lire Jean 6:1-13. Philippe, il était impossible d’imaginer comment nou- pièces du puzzle que vous trouverez à la fin de cette nos pièces pour faire le travail.)
rrir tout le monde. Pendant ce temps, un petit garçon leçon. Il y a sept pièces. Donnez 4 pièces à l’un et 3 à
1
Après cela, Jésus s’en alla sur l’autre rive de la mer de qui était à proximité répondit en disant qu’il avait cinq l’autre. Les pièces du puzzle forment un carré. Une fois Dieu nous demande de partager généreusement avec
Galilée, la mer de Tibériade. 2Une grande foule le sui- pains et deux poissons. Il offrit tout ce qu’il avait sans que les pièces du puzzle sont replacées, demandez : les autres. Pourquoi Dieu veut-il que nous soyons gé-
vait, parce qu’elle voyait les signes qu’il produisait sur se demander si ce serait suffisant pour tout le monde. néreux ? (Parce que le bien-être commun est impor-
les malades. 3Jésus monta sur la montagne ; là, il s’assit A partir de cette petite offrande donnée avec cœur et • Était-ce facile de placer les pièces du puzzle ? tant pour nous tous, pour nos communautés, pour que
avec ses disciples. 4Or la Pâque, la fête des Juifs, était la bénédiction de Dieu, il y a eu suffisamment de nou-
• Si une pièce manquait, aurait-il été possible de com- tous aient une alimentation saine, de l’eau propre, ou
proche. 5Jésus leva les yeux et vit qu’une grande foule rriture pour ravitailler la multitude.
pléter le puzzle ? une formation.)

54—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Grâce et générosité —55
e et générosité
G râc
au temple, d’un commun accord, ils rompaient le pain
• Avez-vous remarqué que chaque équipe a reçu du
dans les maisons et ils prenaient leur nourriture avec
matériel différent ?
allégresse et simplicité de cœur ; 47ils louaient Dieu et • À un moment donné, avez-vous pensé partager vos
avaient la faveur de tout le peuple. Et le Seigneur ajou- fournitures avec les autres équipes ?
Partagez votre goûter à l’école avec quelqu’un qui n’a tait chaque jour à la communauté ceux qu’il sauvait.
ni goûter ni d’argent pour s’en acheter. C’est une façon — Actes 2:44-47 NBS • Avez-vous remarqué que certaines personnes ont
d’être généreux. plus ou moins selon l’endroit où ils vivent ?
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- Expliquez aux enfants que la plupart des gens dans le
renthèses ne sont que des suggestions) monde survivent avec le peu qu’ils ont alors qu’une
• De qui parle-t-on dans ce passage des Actes 2:44-47 ? minorité de la population possède bien plus qu’il ne
(Des premiers croyants ou chrétiens.) faut. Dieu est généreux avec nous, ses créations divi-
nes, et nous invite à partager les uns avec les autres.
• Pourquoi ces croyants vendent-ils leurs propriétés Quelles sont certaines choses que nous pouvons parta-
Remerciez Dieu pour tout ce que nous avons reçu. et leurs biens ? (Pour aider ceux qui sont dans le ger avec les autres ? (temps, nourriture, argent, livres,
Demandez de l’aide pour être une bénédiction pour besoin.) jouets, vêtements, etc.). Notez la réponse des enfants
les autres dans votre façon de partager et de vous au tableau puis demandez ce qui se passerait si nous
comporter. • Que faisaient-ils ? (Ils se réunissaient au temple Offrez un mot de bienvenue et un cantique de louan-
partagions tous quelque chose que nous avons avec les
chaque jour, ils se rendaient mutuellement visite et ges. Demandez à deux enfants de lire le Psaume 100.
autres.
partageaient leur nourriture avec joie et générosité.)

c e e t générosité 1
Psaume de reconnaissance.Acclame le Seigneur, terre

Grâ
entière ! 2Servez le Seigneur avec joie, entrez en sa pré-
sence avec des cris de joie ! 3Sachez que le Seigneur
(YHWH) est Dieu : c’est lui qui nous a faits, et nous lui
appartenons ; nous sommes son peuple, le troupeau
Divisez les enfants en 3 équipes. Le but de cette acti- Proposez aux enfants de mettre en place un petit gar- qu’il fait paître. 4Entrez par ses portes avec reconnais-
vité est de les aider à comprendre que les ressources ne de-manger pour les personnes dans la communauté sance, entrez dans les cours de son temple avec des
sont pas distribuées à parts égales dans le monde. Cha- ou dans l’église qui ont du mal en raison de problèmes louanges ! Célébrez-le, bénissez son nom ! 5Car le Seig-
que équipe devra construire en miniature la maison de financiers. Demandez aux enfants s’ils connaissent neur est bon : sa fidélité est pour toujours, sa constance
ses rêves selon les fournitures dont elle disposera. quelqu’un qui a besoin d’aide et de décrire sa situa- de génération en génération.
tion. Puis, demandez-leur de parler à leurs parents de — Psaume 100
La première équipe aura à sa disposition la majorité ce projet de partage et de faire une liste de choses qui
des fournitures nécessaires telles que du papier de pourront garnir le garde-manger comme du riz, des Demandez au groupe ce pour quoi ils aimeraient re-
construction en couleur, des ciseaux, de la colle, des haricots, du sucre, du sel, etc. mercier Dieu aujourd’hui. Offrez une prière de gra-
crayons, etc. La deuxième équipe n’aura que les fourni- titude pour la journée et certaines des raisons pour
tures basiques comme du papier ordinaire, des ciseaux lesquelles nous sommes reconnaissants. Dites aux en-
et de la colle. La dernière équipe n’aura que du journal fants qu’aujourd’hui, nous allons lire une histoire qui
Accueillez les enfants. Entonnez une chanson qui parle
et de la colle. compare le comportement de gens riches qui ont fait
de partage ou de la façon dont nous sommes tous les
des offrandes dans le temple avec celui d’une pauvre
enfants de Dieu. Demandez aux enfants s’ils ont relevé Dites aux enfants qu’ils ont 7-10 minutes pour cons- veuve qui a donné ses dernières pièces de monnaie.
leur défi de la semaine. Demandez à ceux qui croient truire leur maison. Il n’y a pas de règles. Les maisons Formez un cercle en vous tenant les mains et remer-
que Dieu est généreux de lever la main. Dites-leur seront jugées selon leur robustesse, leur confort et leur ciez Dieu pour la bénédiction que nous recevons cha-
comment vous croyez que Dieu est généreux et que beauté. que jour en étant attentif aux besoins des enfants de
Dieu nous invite à partager de même avec les autres.
Nous espérons que certaines équipes partageront leurs la classe, de la communauté et du monde. Demandez
Aujourd’hui, nous allons lire une histoire au sujet des
fournitures mais peut-être que certaines équipes n’au- à Dieu de nous aider à être plus sensibles aux besoins
premiers chrétiens qui ont répondu à l’appel de Dieu
ront pas besoin de l’aide des autres. Notez le compor- des autres et à répondre généreusement selon notre Demandez à quelqu’un de lire Marc 12:41-44.
de partager leur temps, leurs talents et leur argent.
tement de chaque équipe. véritable capacité.
41
S’étant assis en face du Trésor, il regardait comment
Posez les questions suivantes :
la foule y mettait de la monnaie de bronze. Nombre
• Comment s’est passé le travail de construction ? de riches mettaient beaucoup. 42Vint aussi une pauvre
veuve qui mit deux leptes valant un quadrant. 43Alors il
• Avez-vous eu du mal à construire la maison ?
Demandez à quelqu’un de lire Actes 2:44-47. appela ses disciples et leur dit : Amen, je vous le dis, ce-
• Aviez-vous suffisamment de matériel pour cons- tte pauvre veuve a mis plus que tous ceux qui ont mis
44
Tous les croyants étaient ensemble et avaient tout en truire une maison bien faite ? quelque chose dans le Trésor ; 44car tous ont mis de leur
commun. 45Ils vendaient leurs biens et leurs posses- abondance, mais elle, elle a mis, de son manque, tout
sions, et ils en partageaient le produit entre tous, selon • Qu’avez-vous ressenti quand vous avez vu que cer- ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre.
les besoins de chacun. 46Chaque jour, ils étaient assidus taines équipes avaient plus ou moins de matériel — Marc 12:41-44 NBS
que vous ?
56—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Grâce et générosité —57
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- offrande mensuelle au fonds d’oblation, de participer à relations et engagements. Lorsque nous reconnaissons volontaire une cuillère. Demandez-leur de placer un
renthèses ne sont que des suggestions) des projets de service à l’école ou à l’église, etc. les bénédictions que nous recevons de Dieu chaque objet assez rigide comme un tube en carton à l’in-
jour, nous aidons les autres dans le besoin en fonction térieur du bras de manière à ne pas pouvoir plier le
• Où était Jésus ? (Dans le temple assis près de l’urne de notre capacité réelle, comme le fit Jésus. Nous vou- coude. Sinon, demandez-leur tout simplement de ne
à offrandes.) lons être les disciples de Jésus-Christ. Nous voulons pas plier le bras.
vivre selon ses enseignements et son exemple !
• Que donnaient les riches ? (De grandes quantités
d’argent.) L’objectif consiste à manger du pop-corn à l’aide de
la cuillère sans plier le bras. Si l’un d’eux fait tomber la
Pendant la semaine, demandez aux enfants de faire cuillère ou plie le bras, il est disqualifié. Laissez-leur
• Pourquoi Jésus dit-il que l’offrande de la veuve a
attention aux bénédictions qu’ils reçoivent de Dieu et 3 minutes puis stoppez le jeu. Logiquement, les
plus de valeur ? (Parce que malgré sa pauvreté, elle
d’essayer de partager ces bienfaits avec une autre per- enfants découvriront qu’il est impossible de manger du
a donné tout ce qu’elle avait.)
sonne. Par exemple, partager une collation à l’école, Demandez à quelqu’un de lire Proverbes 3:27-28. pop-corn sans plier le bras. Demandez-leur s’il existe
• Pourquoi pensez-vous que la veuve a donné ses économiser de l’argent pendant la semaine pour faire une autre façon de s’y prendre. Laissez-les réfléchir
deux dernières pièces de monnaie ? Pourquoi n’a-t- une offrande, demander la permission au pasteur de Ne refuse pas un bienfait à ceux qui y ont droit, quand
27
un instant, puis, s’ils ne trouvent pas de réponse,
elle rien gardé ? (Peut-être parce qu’elle croyait que participer à l’adoration, etc. tu as le pouvoir de l’accorder. 28Ne dis pas à ton pro- suggérez-leur ceci : « Et si vous vous aidiez les uns les
Dieu était le propriétaire de tout ce qu’elle avait.) chain : « Va et reviens, demain je donnerai ! » quand tu autres ? »
as de quoi donner.
• Souhaitez-vous tout donner à Dieu ? — Proverbes 3:27-28 NBS

La différence entre l’offrande des riches et de la veuve Demandez aux enfants de se mettre deux par deux et
est que les riches pensaient qu’ils donnaient à Dieu, de se raconter la ou les fois où ils ont reçu de l’aide.
tandis que la veuve pensait que tout ce qu’elle possé- Remerciez tout le monde pour leur participation. Demandez-leur de mentionner le problème, le genre
dait appartenait à Dieu et donc, elle ne faisait que ren- Priez Dieu notre Créateur que nous soyons toujours d’aide qu’ils ont reçue, qui les a aidés, et comment ils se
dre à Dieu ce qu’il lui avait déjà donné. heureux. Demandez à Dieu de nous aider à partager sont sentis après avoir reçu cette aide. Laissez-leur 5-7
ces bénédictions avec les autres. minutes puis demandez à des volontaires de partager
leur expérience. Invitez les enfants à faire de leur mieux pendant la se-
maine à venir. Par exemple, travailler ensemble sur les
G râce et généro Demandez-leur comment ils réagiraient si la per-

devoirs, ou aider aux tâches ménagères, au lieu de pas-
si t é sonne qui les a aidés leur disait : « Demain, tu m’aides ser des heures sur Internet ou à regarder la télévision.
alors ? »
xpliquez aux enfants que dans l’histoire de la pau-
E
vre veuve, nous devons reconnaître que nous recevons Demandez au groupe de lire Proverbes 3:27-28 à
tout le temps les bénédictions de Dieu et que nous l’unisson. Demandez « Que pouvons-nous apprendre
ne payons pas pour ces bénédictions ni les redevons de ce passage d’Écriture ? » (Faire le bien chaque fois
pour recevoir en retour. Donner, c’est savoir comment que nous le pouvons.)
montrer notre reconnaissance à Dieu.
Demandez aux enfants de penser à tout ce qu’ils
reçoivent de Dieu. Notez leurs réponses au tableau. Remerciez Dieu pour la vie de chaque enfant dans le
Aidez-les à penser non seulement aux choses maté- groupe. Demandez à Dieu de les aider à ouvrir les yeux
rielles, mais aussi aux choses qui ne peuvent pas être Demandez à quatre volontaires de s’asseoir à une table pour voir les besoins des autres et pour discerner les
achetées avec de l’argent comme l’air, l’amour de notre où se trouve un bol de pop-corn et donnez à chaque moyens d’aider.
famille et des amis, la chaleur du soleil, les talents que
nous avons, etc.
Accueillez les enfants et préparez-vous au jeu de com-
Maintenant, demandez aux enfants d’adresser à Dieu mencement. Prévoyez 5 minutes de temps de jeu. De-
une « Lettre de gratitude » sur laquelle ils pourront mandez aux enfants de se mettre 2 par 2 et à l’ensemble
dessiner les choses pour lesquelles ils sont reconnais- des équipes de former un cercle. Si l’effectif de la classe
sants. Accordez-leur 5 minutes. Après l’activité, de- est pair, désignez 2 volontaires qui donneront les ins-
mandez-leur ce qu’ils ont écrit ou dessiné puis collez tructions à tour de rôle. Le volontaire se place au cen-
les lettres sur une affiche intitulée « Remerciez Dieu tre du cercle et peut donner aux équipes l’instruction
pour vos bénédictions chaque jour ». de se mettre « coude à coude » ou « face à face » ou
« dos à dos ». Mais lorsqu’il dit « Mélangez-vous », tous
Préparez une affiche intitulée « Cher Dieu, pour tout les enfants doivent courir au centre et trouver un nou-
ce que tu m’as donné, je promets de : ». Demandez aux veau partenaire en se plaçant dos à dos avec.
enfants de compléter la suite de la phrase en indiquant
ce qu’ils aimeraient partager avec les autres ou ren- Entonnez un chant de louange et dites aux enfants
dre à Dieu. Cela peut être par exemple, de consacrer que dans la Communauté du Christ, nous croyons
du temps pour aider les autres à l’école, de faire une que Dieu nous appelle à être généreux dans toutes nos

58—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Grâce et générosité—59
Sacralité
God’sdeShalom
la Création toutes les bestioles qui fourmillent sur la terre. 27Dieu
créa les humains à son image : il les créa à l’image de
Dieu ; homme et femme il les créa. 28Dieu les bénit ;
Les principes permanents définissent l’essence, le cœur ou l’âme de l’identité, la mission et du Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez-vous, remplis-
message de l’Eglise. Ils décrivent la personnalité de l’Eglise qui s’exprime à travers ses participants, sez la terre et soumettez-la. Dominez sur les poissons
Remerciez Dieu pour toute la création et demandez de
congrégations et organisation affiliées dans le monde (passez à la page 148). de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tous les animaux
l’aide pour trouver des façons de prendre soin d’elle.
qui fourmillent sur la terre.
— Genèse 1:1-28 NBS

ra l ité de la Création
les eaux qui sont au-dessous de la voûte et les eaux qui
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
renthèses ne sont que des suggestions) S ac
sont au-dessus de la voûte. Il en fut ainsi. 8Dieu appela
la voûte « ciel ». Il y eut un soir et il y eut un matin : • Comment était la Terre avant sa création ? (sans lu-
deuxième jour. 9Dieu dit : Que les eaux qui sont au-des- mière, vide, désorganisée)
sous du ciel s’amassent en un seul lieu, et que la terre
ferme apparaisse ! Il en fut ainsi. 10Dieu appela la terre • Qu’est-ce que Dieu a créé chaque jour de la création ?
ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ».
Dieu vit que cela était bon. 11Dieu dit : Que la terre • Dans quel but r l’homme et la femme ont-ils été
donne de la verdure, de l’herbe porteuse de semence, créés ? (Lisez Genèse 1:28)
des arbres fruitiers qui portent sur la terre du fruit selon
• Que signifie « régner sur » ? (Si vous lisez Genèse
leurs espèces et qui ont en eux leur semence ! Il en fut
2:15, vous pouvez voir que Dieu a mis l’homme
ainsi. 12La terre produisit de la verdure, de l’herbe por-
dans le jardin d’Éden pour qu’il puisse le cultiver
teuse de semence selon ses espèces et des arbres qui
et prendre soin de lui. Cela veut donc dire que les
portent du fruit et qui ont en eux leur semence selon
êtres humains sont des administrateurs. L’homme
Accueillez les enfants. Si possible, commencez la leurs espèces. Dieu vit que cela était bon. 13Il y eut un
doit prendre soin de la création de Dieu.) Souhaitez la bienvenue aux enfants et expliquez-leur
classe à l’extérieur comme un jardin ou alors, accro- soir et il y eut un matin : troisième jour. 14Dieu dit : Qu’il
y ait des luminaires dans la voûte céleste pour séparer que le passage biblique d’aujourd’hui est une continua-
chez l’image d’une belle scène extérieure au mur de vo- Dans la Communauté du Christ, nous croyons que
le jour et la nuit ! Qu’ils servent de signes pour marquer tion des commandements de Dieu au peuple d’Israël.
tre salle de classe. Autrement, demandez aux enfants toute la création est sacrée. Grâce à l’un de nos princi-
les rencontres festives, les jours et les années, 15qu’ils Une des raisons de ces commandements, c’est d’obte-
de parler de ce qui leur plaît le plus dans la nature : pes permanents, « Sacralité de la Création », nous nous
servent de luminaires dans la voûte céleste pour éclai- nir l’harmonie et le bien-être de la communauté. Ceux
les arbres, les rivières, les océans, les oiseaux, les pa- engageons à prendre soin de la création de Dieu : les
rer la terre ! Il en fut ainsi. 16Dieu fit les deux grands lu- qui possèdent beaucoup sont invités à partager avec
pillons, les fruits, les animaux, etc. Rappelez-leur que plantes, les animaux, les rivières, les mers, les terres,
minaires, le grand luminaire pour dominer le jour et le ceux qui ont peu. Ceux qui sont en conflit avec d’autres
Dieu a créé toutes ces choses et bien d’autres choses les forêts, les personnes, etc.
petit luminaire pour dominer la nuit, ainsi que les étoi- personnes sont invités à faire du bien à leur prochain
que nous ne connaissons pas. Dieu vous a créé vous,
les. 17Dieu les plaça dans la voûte céleste pour éclairer même s’ils les considèrent comme leur ennemi.
vos familles et vos amis. La création est sacrée parce
que Dieu l’a créée. Entonnez un cantique ou un chant la terre, 18pour dominer le jour et la nuit, et pour sé-
lié à la nature, puis demandez à un volontaire de prier parer la lumière et les ténèbres. Dieu vit que cela était
pour la classe d’aujourd’hui. bon. 19Il y eut un soir et il y eut un matin : quatrième
jour. 20Dieu dit : Que les eaux grouillent de petites bê-
tes, d’êtres vivants, et que des oiseaux volent au-des- onnez aux enfants une feuille de papier et deman-
D emandez à cinq enfants à lire un verset chacun à son
D
sus de la terre, face à la voûte céleste ! 21Dieu créa les dez-leur de dessiner et colorier ce qu’ils aiment le plus tour dans Exode 23:4-5, 9-10, 11.
grands monstres marins et tous les êtres vivants qui dans la création. Demandez-leur ce qu’ils peuvent faire
fourmillent, dont les eaux se mirent à grouiller, selon pour prendre soin et protéger la partie de la création 4
S’il t’arrive de voir le bœuf de ton ennemi ou son âne
leurs espèces, ainsi que tout oiseau selon ses espèces. qu’ils aiment le plus. Notez leurs réponses au tableau. égaré, tu le lui ramèneras. 5Lorsque tu vois l’âne de ton
emandez à trois volontaires de lire tour à tour Genèse
D Dieu vit que cela était bon. 22Dieu les bénit en disant : Exemple : s’ils aiment l’eau et qu’ils veulent la protéger, ennemi se coucher sous sa charge, tu ne l’abandon-
1:1-28. Demandez au reste des enfants de fermer les Soyez féconds, multipliez-vous et remplissez les eaux ils peuvent collecter l’eau de pluie et l’utiliser pour se neras pas ; tu l’aideras à le décharger. 9Tu n’opprimeras
yeux et d’imaginer ce qui est décrit. des mers ; et que les oiseaux se multiplient sur la terre ! baigner ou pour arroser les plantes. pas l’immigré ; vous connaissez vous-mêmes la vie de
23
Il y eut un soir et il y eut un matin : cinquième jour. l’immigré, car vous avez été des immigrés en Egypte.
1
Au commencement Dieu créa le ciel et la terre. 2La te-
24
Dieu dit : Que la terre produise des êtres vivants se-
10
Pendant six années tu ensemenceras ta terre et tu en
rre était un chaos, elle était vide ; il y avait des ténèbres
lon leurs espèces : bétail, bestioles, animaux sauvages, récolteras le produit. 11Mais la septième, tu lui donneras
au-dessus de l’abîme, et le souffle de Dieu tournoyait
chacun selon ses espèces ! Il en fut ainsi. 25Dieu fit les du répit et tu la laisseras tranquille ; les pauvres de ton
au-dessus des eaux. 3Dieu dit : Qu’il y ait de la lumière !
animaux sauvages selon leurs espèces, le bétail selon peuple mangeront, et les animaux sauvages mange-
Et il y eut de la lumière. 4Dieu vit que la lumière était
son espèce, et toutes les bestioles de la terre selon leur ront ce qui restera. Tu feras de même pour ta vigne et
bonne, et Dieu sépara la lumière et les ténèbres. 5Dieu Demandez aux enfants de faire quelque chose de bien
espèce. Dieu vit que cela était bon. 26Dieu dit : Faisons pour ton olivier.
appela la lumière « jour », et il appela les ténèbres pour prendre soin de la création au cours de la semaine
les humains à notre image, selon notre ressemblance, — Exode 23:4-5, 9-10, 11 NBS
« nuit ». Il y eut un soir et il y eut un matin : premier jour. à venir. Ils peuvent faire des pancartes qui disent :
6
Dieu dit : Qu’il y ait une voûte au milieu des eaux pour pour qu’ils dominent sur les poissons de la mer, sur les
« Économiser l’eau ! » ou alors ramasser les ordures Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
séparer les eaux des eaux ! 7Dieu fit la voûte ; il sépara oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre et sur
dans leur quartier avec des amis. renthèses ne sont que des suggestions)

60—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Sacralité de la Création —61
• Que devaient faire les anciens israélites s’ils trou- par exemple. Il faut aussi s’assurer que la terre reste hu- • P
ourquoi Dieu a-t-il créé la terre ? (Pour voir la vie
vaient l’animal perdu ou blessé de leur ennemi ? (Ils mide mais pas trop mouillée. s’épanouir.)
devraient le ramener chez l’ennemi ou le libérer)
• Qu’avons-nous fait des systèmes naturels de la créa-
• Comment devaient-ils traiter les étrangers ? (Sans tion ? (Nous en avons abusé.)
les opprimer)
Invitez les enfants à rentrer chez eux avec leurs 4 défis
• Que devaient-ils faire pour les pauvres et les ani- • En quoi avons-nous abusé de la terre ? (En coupant et à expliquer à leur famille ce qu’ils comptent faire
maux sauvages ? (Ils devaient labourer la terre pen- trop d’arbres, en polluant l’eau, le sol et l’atmosphère.) cette semaine. Les enfants devront noter sur chaque
dant six ans et la laisser se reposer la septième année Demandez à Dieu de bénir chaque enfant en relevant morceau de papier la manière dont chaque défi a été
pour que les pauvres et les animaux sauvages puis- le défi de la semaine. relevé.
sent utiliser ce qui reste)
é de la Créa
Expliquez que, grâce à ce conseil de Dieu, nous com-
prenons que Dieu se préoccupe de la création. Pour Sacralit ti o n
cette raison, Dieu nous demande d’être responsables xpliquez aux enfants que Dieu a créé la planète sur
E
des autres, de prendre soin des autres et de partager ce laquelle nous vivons et tout ce qui existe en elle : les
que nous avons. « Les autres » comprennent les enne- plantes, les arbres, les animaux, les montagnes, les ri- Remerciez Dieu pour chaque enfant et pour la créa-
mis, les étrangers, les pauvres, les terres agricoles et les vières, les mers, les personnes, etc. Tout a été créé pour tion, pour ce qu’ils ont appris en classe et deman-
animaux sauvages. vivre et ce, en harmonie. Cependant, les êtres humains dez-lui de nous aider à prendre soin de la création.
Comment pouvons-nous respecter la sacralité de ont parfois pris plus que nécessaire. C’est pourquoi,
la création de Dieu ? En offrant aux étrangers notre certains animaux et certaines plantes ont disparu.
amitié ou en essayant de pardonner ceux qui nous Nous avons contaminé notre belle planète.
ont offensés. Notez la réponse des enfants au tableau. Divisez le groupe en deux équipes. Si possible, donnez
ra l i té de la Création
Sac
Dites-leur que lorsque nous respectons la création, à chaque équipe des livres, des magazines et des jour-
nous parvenons à connaître l’amour de Dieu et notre naux. Demandez à une équipe de trouver des images
vie peut être transformée. La compassion ne peut être qui évoquent la beauté dans le monde, et à l’autre, des
comprise que si quelqu’un a fait preuve de compassion images qui évoquent toutes sortes de maux que subit
envers vous. Accueillez les enfants et entonnez un chant de louange. la planète. Si vous n’avez pas de livres, de magazines
Expliquez que « l’intendance » est une pratique spiri- ou de journaux, donnez à chaque équipe une grande
tuelle personnelle. L’intendance signifie prendre soin feuille de papier sur laquelle chacun peut dessiner le
et gérer les ressources ou les biens. Dans la Commu- thème qui est attribué à son équipe.
nauté du Christ, nous croyons que Dieu nous appelle
à prendre soin de toute la création, ainsi que d’autres Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
choses que Dieu nous a données comme notre temps, renthèses ne sont que des suggestions)
réparez le matériel suivant : des haricots prêts à être
P
plantés, de la terre, et des petits pots avec un trou notre santé, nos talents, nos biens, et nos relations. • Dans quelle condition se trouve notre planète ? (La
d’évacuation au fond. Nous faisons cela parce que nous reconnaissons que terre n’est pas prise en charge. Elle est contaminée,
tout ce que nous avons appartient à Dieu. polluée, exploitée, dépouillée.)
Distribuez un pot et une graine par enfant. Deman-
dez-leur d’y mettre de la terre, de planter une graine • Q
ue pouvons-nous faire pour sauver la planète ? Souhaitez la bienvenue au groupe et entonnez un chant
d’haricot sans trop l’enfoncer, puis de mettre leur pré- (Nous pouvons trier, recycler, jeter les déchets dans de louanges tout simple. Commencez par chanter nor-
nom sur le pot. la poubelle, économiser l’eau, éteindre les lumières malement, puis d’une voix plus douce pour enfin ter-
quand on n’en a pas besoin, fermer le robinet quand miner par un « hum ». Pendant que les enfants fredon-
Rappelez-leur que les Ecritures d’aujourd’hui leur ont
on se brosse les dents, sauvegarder les forêts, édu- nent, dites : « Faites attention à la présence de Dieu. A
appris que Dieu a demandé aux Israélites de cultiver Demandez à quelqu’un de lire Doctrine et Alliances quer les plus jeunes.) la porte de notre Esprit, aide-nous à garder le silence
leur terre pendant six ans et de laisser au repos la sep- 163:4b. Ensuite, le groupe lira à haute voix une fois de
tième année pour que les pauvres puissent en profiter. plus. • Où peut-on commencer à prendre soin de notre pour détecter la présence de Dieu avec nous. Fermez
A la fin de la classe, invitez-les à rentrer avec leur pot. planète ? (A la maison, à l’école, à l’église et dans la les yeux. Respirez 3 fois profondément, et pendant une
communauté.) minute prêtez attention aux sons qui vous entourent ».
La terre, créé avec amour pour être un environnement
Après une minute, demandez à chacun de respirer 3
où la vie fleurit, tremble de douleur car les systèmes
• Distribuez une feuille de papier à chaque enfant. fois profondément et d’ouvrir les yeux lentement. De-
vivants et naturels de la création sont en train de s’épui-
Demandez-leur de la couper en 4 morceaux. Sur mandez-leur s’ils ont entendu les sons qui les entou-
ser à cause du fardeau de l’avidité des humains et de
chaque petit morceau, demandez-leur d’écrire un rent. Priez pour remercier Dieu de la présence de son
leurs conflits. L’Humanité doit s’éveiller de son illusion
Demandez aux enfants de s’occuper de leur haricot. Ils défi pour prendre soin de notre planète. Esprit Saint et pour les enfants. Présentez le thème.
d’indépendance et de consommation insatiable sans
doivent en prendre soin et observer les changements.
conséquences durables.
La plante a besoin de lumière. Il faut donc l’exposer
— Doctrine et Alliances 163:4b
quotidiennement au soleil sur le rebord d’une fenêtre

62—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Sacralité de la Création—63
• Connaissez-vous des histoires qui se réfèrent à des placer les mains en signe de prière, et de prononcer le
animaux comme nos frères et sœurs ? mot « Namasté » (nah-mah-sté), qui signifie : « Je vous
vénère ». C’est une façon de leur montrer votre respect.
• Pourquoi est-il important de prendre soin de la Te- Des occidentaux ont donné à « Namasté » une autre
Expliquez aux enfants que beaucoup de personnes rre et de tout ce qui l’habite ? signification : « La lumière qui en moi salue la lumière Constituez des équipes de deux en veillant à ce que
aujourd’hui — surtout les Amérindiens et les Indigè- qui est en vous. » Demandez aux enfants d’utiliser ce- les enfants se mettent avec une personne qu’ils ne
nes — considèrent les créatures vivantes, les plantes, tte coutume hindoue pour se saluer les uns les autres. connaissent pas particulièrement bien. Ils devront
et la Terre comme sacrés. Certaines familles, tribus, et apprendre à se connaître en se posant un maximum de
cultures ont de très longues traditions d’histoires con- questions : nom, prénom, âge, couleur préférée, loisirs,
tées et d’art qui décrivent leurs émotions vis-à-vis de plats préférés, etc. Laissez-leur 5 minutes.
la Création. A travers leurs actions, ils font preuve de
respect et d’amour pout tout ce que Dieu a créé. Divisez le groupe en deux et préparez une grande affi- Distribuez une feuille de papier, des crayons, et des au-
che pour que chaque équipe confectionne une œuvre tocollants décoratifs. Les enfants devront :
Nous pouvons prêter attention au monde et nous ren- Aujourd’hui, nous allons lire Jean 13:33-35. Ce sont
murale qui décrirait ce que les enfants ont imaginé du-
dre compte lorsqu’il souffre. Ensemble, nous pouvons des paroles que Jésus a dit à ses disciples et amis peu 1. Écrire le prénom de leur partenaire et le décorer à
rant la lecture, illustrer les histoires qu’ils ont pu parta-
prendre soin de la sacralité tout autour de nous et en- de temps avant qu’il soit crucifié. Dans ce passage, l’aide du matériel.
ger entre eux sur la Sacralité de la Création, et dépein-
seigner à nos enfants, nos petits-enfants, et quiconque nous trouvons un commandement que Jésus a donné.
dre l’interrelation de Dieu et de toute la Création. 2. Noter une de ses qualités en complétant la phrase :
de considérer le monde et nous-mêmes comme des Si nous vivons selon ce commandement, nous allons
avoir de meilleures relations avec la famille, les amis, « J’aime ….. de … (prénom) ». Par exemple, « J’aime
créations sacrées de Dieu. Nous pouvons raconter des l’humour de Caroline » .
histoires pour que les autres sachent ce que la Sacralité les camarades de classe et toute personne que nous
de la Création veut dire. connaissons. 3. Partager 3 choses qu’ils ont appris sur leur
partenaire.
Demandez au groupe de fermer leurs yeux et d’écouter 33
Mes enfants, je suis avec vous encore un peu. Vous
attentivement les phrases ci-dessous. Demandez-leur me chercherez ; et comme j’ai dit aux Juifs : « Là où, 4. Présenter leur partenaire à partir de leur feuille.
d’imaginer la scène dans leur tête. Vous avez la possi- Comme pratique spirituelle en communauté, deman- moi, je vais, vous, vous ne pouvez pas venir », à vous
dez aux enfants de trouver des moyens de prendre Dites aux enfants que Jésus avait beaucoup d’amis et
bilité de faire écouter un enregistrement de bruits de la aussi je le dis maintenant. 34Je vous donne un com-
soin des arbres, des animaux, des rivières et tout ce qui qu’il passait du temps avec eux. Il les connaissait bien
nature en sourdine. mandement nouveau : que vous vous aimiez les uns
constitue leur environnement. les autres ; comme je vous ai aimés, que vous aussi,
et les aimait. En tant que disciples de Jésus, nous appre-
Tout dans la nature est sacré. Tous les éléments sont vous vous aimiez les uns les autres. 35Si vous avez de
nons à aimer les autres comme Jésus aimait ses disci-
liés. Nous en faisons tous partie. Chaque aiguille de l’amour les uns pour les autres, tous sauront que vous
ples. Nous sommes appelés à reconnaître la lumière de
pin dans la forêt, chaque grain de sable dans le désert, êtes mes disciples.
Dieu qui vit en chaque personne.
chaque goutte de pluie, chaque lever de soleil, chaque — Jean 13:33-35 NBS
prairie verdoyante, chaque martèlement de vague
de l’océan, chaque montagne — tout est sacré. Le Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
chant d’un l’oiseau, le crissement d’une souris, le bruit Offrez une brève prière pour remercier Dieu pour la renthèses ne sont que des suggestions)
du koala qui mâche des feuilles, le bourdonnement leçon d’aujourd’hui.
d’une abeille, le hurlement d’un loup, le cliquetis d’un • Q
uel était le commandement que Jésus donna à ses
dauphin — tout est sacré. Le doux parfum des fleurs disciples ? (De s’aimer les uns les autres comme il les Pour cette semaine, demandez aux enfants de faire
soulevé par le murmure du vent, la riche odeur de la
l i té de la Création a aimés.) quelque chose d’aimable pour un membre de la fami-

cra
Terre, le goût des fruits frais, la fraîcheur de la glace et lle, un ami ou camarade de classe qui va aider l’autre
des cascades, la lueur de la lave chaude, le calme et
l’orage, la personne à côté de vous — tout est sacré.
Sa • Comment les gens savent-ils qu’ils sont vraiment
des disciples de Jésus ? (Par l’amour qu’ils partagent
à se sentir aimé ou apprécié. Un exemple serait de re-
mercier leurs parents pour le repas qu’ils ont préparé
Imaginez-vous comme un frère ou une sœur qui gran- avec les autres.) et offrir de laver la vaisselle après le repas.
dit, enseigne, répare, aide, nettoie, et aime tout ce qui • Q
ue signifie le mot « disciple » ? (Une personne qui
est sacré, tout ce qui est vous, tout ce qui est la création apprend d’un certain professeur.)
de Dieu. Vous faites partie de ce tout et cela fait partie
de vous. • Êtes-vous des disciples de Jésus ? (Oui)

Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- • Comment les autres peuvent-ils savoir que vous êtes Remerciez Dieu de nous aider à trouver la présence
renthèses ne sont que des suggestions) des disciples de Jésus ? (Par l’amour avec lequel nous divine dans la vie des autres et dans toute la création.
traitons nos amis, frères, sœurs, famille, voisins, ca- Lorsque vous avez terminé la prière, demandez aux
• E
st-il possible de voir ou de tenir la chaleur du sa- marades de classe, enseignants et autres personnes.) enfants de se dire au revoir en disant « Namasté ».
ble, l’odeur d’une aiguille de pin, ou le chant d’un
oiseau ?
• Qu’est-ce qui est sacré pour de nombreux peuples Lorsque les enfants sont tous arrivés, dites-leur qu’en
indigènes ? (terre, fleurs, animal, montagnes, bois, Inde, pour dire « bonjour », « merci » et « au revoir »,
rivières, lacs, oiseaux) il est de coutume d’incliner légèrement la tête, de

64—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Sacralité de la Création—65
de la Création
• Que signifie « aimer sincèrement » ? (Faire preuve le bien commun qui inclut différents aspects de la Offrez une prière de gratitude pour l’expérience que
l ité d’amour par des actes et pas seulement des paroles.) nature. Comme le dit Paul, il faut toujours faire le chacun a vécue la semaine passée. Présentez la leçon
a c ra bien et essayer d’être en paix avec tous les hommes.) à la classe en leur disant que le livre des Psaumes est
S • S elon Paul, comment les disciples de Jésus doi-
vent-ils se comporter ? (en passant à l’action, en • Que pouvons-nous faire pour prendre soin de notre
composé de chants et de prières qui ont été écrits par
différents auteurs sur une longue période. Les Psaumes
étant actif et non paresseux, enthousiaste au service planète et pour être en paix avec la création ? (notez sont utilisés comme dévotions personnelles en culte
du Seigneur, joyeux dans l’espérance, constant dans la réponse des enfants au tableau) public depuis des générations. Ils constituent sont un
la prière, en partageant avec ceux qui en ont besoin, témoignage de la relation humaine avec le Créateur.
en pleurant avec ceux qui pleurent, et se réjouissant Dans les Psaumes, nous trouvons comment les autres
avec ceux qui se réjouissent, en pratiquant l’hospita- ont ressenti l’action de Dieu dans leur vie, non seule-
lité, et n’étant pas méchant avec ceux qui nous sont ment dans les moments de joie, mais aussi d’angoisse
chers, en recherchant toujours la paix avec autrui, et de solitude.
en étant humble, en essayant d’être bon dans tout ce
que l’on fait.)
Pendant la semaine, demandez aux enfants de faire
Dites aux enfants que dans ce passage, Paul énonce quelque chose pour prendre soin de la création, comme
certaines règles de conduite pour les chrétiens. En trier les déchets, prendre soin d’une plante, etc.
conclusion, Paul nous dit d’être honnête, compatis-
Rassemblez les enfants en cercle et entonnez un chant sant, de toujours faire le bien et d’être en paix avec tout Divisez le groupe en deux avec d’un côté les garçons et
de louange. Demandez-leur s’ils ont fait quelque chose le monde. de l’autre les filles. Les filles lisent les versets impairs du
de gentil pour quelqu’un et demandez-leur de parta-
Psaume 148:7-13 et les garçons les versets pairs. En-
ger avec la classe. Offrez une courte prière et dites aux
semble, ils liront le verset 13.
enfants qu’aujourd’hui, nous allons continuer à parler
de l’idée que Dieu a créé toute chose qui mérite d’être
respectée, prise en considération et aimée. Demandez aux enfants d’imaginer qu’ils tiennent la 7
Louez le Seigneur depuis la terre, monstres marins, et
terre et tout ce qu’elle contient dans leurs mains. Ren- vous tous, abîmes, 8feu et grêle, neige et brouillard, et
vant le cours, préparez une petite boule en plastique
A dez grâce à Dieu dans la prière pour tout ce que Dieu toi, vent de tempête, qui exécutes sa parole, 9montag-
ou en polystyrène, et pour chaque enfant, une ronde- a créé et continue de créer. Demandez que Dieu nous nes et vous toutes, collines, arbres fruitiers et vous tous,
lle en papier ou découpée dans du carton. Agrafez un aide à prendre soin de toute la Création. cèdres, 10animaux et vous toutes, bêtes, bestioles et oi-
morceau de fil tout autour du bord de chaque ronde- seaux, 11rois de la terre et tous les peuples, princes et
lle. Placez les rondelles par terre avec les cordes vers tous les juges de la terre, 12jeunes gens et jeunes filles,
aul dans Romains 12:9-18 décrit en détail comment
P vieillards et enfants ! 13Qu’ils louent le nom du Seigneur !
l’extérieur. Demandez à chacun de prendre une des
nous pouvons exprimer cet amour envers les autres. Car son nom seul est élevé, il est plus éclatant que la
rondelles. Placez la petite boule au centre d’une des
rondelles. La boule représente la planète et tout ce qui Sacralité de la Créat terre et le ciel.
Que l’amour soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur ;
io n
9
y vit. Dites-leur qu’ils doivent transporter la planète — Psaume 148:7-13 NBS
attachez-vous au bien. 10Quant à l’affection fraternelle,
sans la faire tomber. Demandez aux enfants de faire
soyez pleins de tendresse les uns pour les autres. Soyez Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
passer la planète d’une rondelle à l’autre sans toucher
les premiers à honorer les autres. 11Ne soyez pas pares- renthèses ne sont que des suggestions)
la planète. Demandez-leur d’essayer jusqu’à ce qu’ils y
seux, mais empressés. Soyez fervents d’esprit. Servez le
arrivent et sans la faire tomber. Ensuite, demandez à
Seigneur, comme des esclaves. 12Réjouissez-vous dans • Que raconte ce psaume ? (une louange à Dieu)
chaque enfant essayer de marcher autour de la salle,
l’espérance. Endurez dans la détresse. Consacrez-vous
avec la planète sur sa rondelle, sans la faire tomber.
assidûment à la prière. 13Soyez solidaires des saints qui • Qui loue Dieu ? (les créatures de la mer, les profon-
sont dans le besoin. Poursuivez l’hospitalité. 14Bénissez Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- deurs de l’océan, la grêle, le feu, la neige, les nuages,
ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez renthèses ne sont que des suggestions) les vents de tempête, les montagnes et les collines,
pas. 15Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent ; les arbres fruitiers, les cèdres, les animaux sauvages,
pleurez avec ceux qui pleurent. 16Soyez bien d’accord • É
tait-il facile de se déplacer avec la boule sur la ron- les oiseaux, les parents, les hommes, les femmes, les
entre vous. Ne soyez pas orgueilleux, mais laissez-vous delle ? vieillards et les enfants)
attirer par ce qui est humble. Ne vous croyez pas trop • Qu’est-ce que vous avez dû faire pour transpor-
avisés. 17Ne rendez à personne le mal pour le mal. Effor- ter la balle sur la rondelle ? (J’ai dû marcher avec • Où se trouve la gloire de Dieu ? (Sur terre et au ciel)
cez-vous de faire ce qui est bien devant tous. 18S’il est précaution.)
possible, pour autant que cela dépende de vous, soyez Souhaitez la bienvenue aux enfants et demandez-leur • Q
ue signifie la « gloire » ? (Cela signifie que la ré-
en paix avec tous. • Qu’est-ce qui était le plus facile ? (Équilibrer la boule de former un cercle. Utilisez un ballon pour repré- putation, la gloire et l’honneur résultent de bonnes
— Romains 12:9-18 NBS et se mettre d’accord sur le mouvement suivant.) senter la Terre. Passez le ballon à un enfant et deman- actions et de grandes qualités.)
• S i la balle représente tout ce qui vit sur la planète dez-lui de partager brièvement ce qu’il a fait la semaine
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- précédente pour prendre soin de la création. Lorsque Dites aux enfants que dans ce psaume, la gloire de Dieu
alors, que devons-nous faire pour la conserver en
renthèses ne sont que des suggestions) l’enfant a terminé de parler, demandez-lui de passer le est rendue visible à travers la vaste création. Toutes les
toute sécurité et en bonne santé ? (Travailler ensem-
• De quoi parle ce passage ? (Paul demande aux chré- ble, se mettre d’accord sur ce qu’il faut faire, tou- ballon à la personne à sa gauche. Répétez le processus fonctions de la création sont importantes. Le psalmiste
tiens de Rome d’aimer sincèrement.) jours prendre soin des faibles, et toujours chercher jusqu’à ce que tous aient parlé. demande à toute créature humaine de louer Dieu.

66—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Sacralité de la Création —67
Sacralité de la Cré
1. Respecter et prendre soin des êtres vivants
Nous faisons partie d’un immense univers
atio Notre monde est unique dans l’univers. Il est plein 2. Se connecter à la terre
de vie, avec de nombreuses plantes, des animaux

n
Commencez l’activité en disant que si la gloire de Dieu 3. Une justice pour tous
et des personnes.
est partout, cela signifie que tout ce que nous faisons
à une partie de la création aura une incidence sur son Nous dépendons de l’eau, de la terre et de l’air. 4. Dire « non » à la violence, « oui » à la paix
ensemble. Il y a quelques temps, l’homme pensait qu’il Nous ressentons la joie de vivre dans ce monde.
n’y avait aucun lien entre lui et la nature. Aujourd’hui, Divisez le groupe en 4 équipes. Donnez à chaque
grâce à la science, nous avons découvert que tous les Il y a des gens qui gaspillent l’eau, abusent de équipe une grande feuille blanche et des fournitures
êtres vivants, ainsi que les sols, les rivières, les mers la terre, polluent l’air, et qui causent du tort aux pour écrire, dessiner et colorier. Attribuez à chaque
et les montagnes, dépendent les uns des autres. Le animaux, aux plantes et aux personnes. Malheu- groupe un engagement provenant de la « Lettre de la
bien-être de la nature dépend du bien-être des êtres reusement, il y a des guerres, des gens qui ont Terre » et demandez-leur de proposer trois façons de
humains. faim, des gens sans foyers ou sans écoles, et des respecter leur engagement dans le cadre du quartier
malades sans médecins ou sans médicaments pour ou de la ville où ils vivent. Par exemple, pour l’enga-
Distribuez les fournitures nécessaires à chaque enfant les guérir. gement « Respect et prendre soin des êtres vivants »,
pour écrire, dessiner et colorier. Demandez-leur de ré- ils peuvent proposer de ne pas maltraiter les animaux.
Accueillez les enfants et entonnez un chant de louange Que devons-nous faire ?
fléchir aux différentes facettes de l’amour de Dieu qui Demandez à chaque équipe de partager ses 3 proposi-
qui parle de la création de Dieu. Demandez aux en-
est présent dans leur vie. Demandez-leur de dessiner Nous allons aider chacun sur Terre à obtenir ce tions avec le reste du groupe. Cette activité aidera les
fants s’ils ont rencontré une personne à qui poser des
ou d’écrire une histoire de leur vie à un moment où ils dont il a besoin pour vivre. enfants à réfléchir différemment sur le monde dans le-
questions pendant la semaine. Demandez-leur de
ont vu la présence et l’amour de Dieu. quel ils vivent.
partager ce qu’ils ont appris à leur sujet. Offrez une Nous, garçons et filles, allons faire un effort tous
Une variante de cette activité est de constituer des courte prière et rappelez à tous que nous avons appris les jours pour changer le mal en bien. Nous allons
équipes de 3. Chaque équipe constitue un « tableau que Dieu a créé tout ce qui existe sur la Terre et dans traiter tout le monde du mieux que nous pouvons,
vivant » qui évoque un moment où chaque membre l’univers. Nous avons appris que tous les éléments de et nous partagerons ce que nous avons.
a ressenti la présence de Dieu dans sa vie. Les autres la création dépendent les uns des autres et que si quel-
équipes doivent deviner la scène en 3 minutes. Chaque que chose de mal arrive à une partie de la création,
équipe doit ensuite expliquer son tableau. cela nous affecte tous. Cependant, en tant qu’êtres Demandez à des volontaires de lire cette lettre.
humains, nous avons parfois abusé de la création de
Dieu et, aujourd’hui, un grand nombre d’espèces (ani- Question Demandez aux enfants de choisir une proposition
maux, insectes, plantes) sont en danger de disparition. qu’ils devront mettre en pratique au cours de la se-
• P
ourquoi est-ce que la « Lettre de la Terre » est si
Certaines espèces ont déjà disparu. Beaucoup de gens maine pour mener à bien leur engagement. Rappe-
importante ? (Parce qu’elle nous invite à examiner
dans le monde travaillent pour protéger la planète Te- lez-leur que même si leur action peut sembler minime,
nos propres valeurs et à chercher des moyens d’agir
rre. Un groupe de personnes a écrit une lettre intitulée elle peut faire une grande différence.
de manière positive pour le bien-être de tout ce qui
Demandez aux enfants d’aller voir l’adulte le plus âgé « Lettre de la Terre ». vit sur la planète.)
de la famille dans la semaine prochaine et de poser
des questions sur sa vie d’enfant. Où allait-il jouer ? Y
avait-il plus d’arbres et moins de pollution à son épo-
que ? Demandez-leur de noter en quoi les choses sont
différentes maintenant.
La « Lettre de la Terre » dresse la liste des différentes Dites aux enfants que la « Lettre de la Terre » énonce
Remerciez Dieu pour ce que les enfants font pour
façons de protéger notre planète et ses habitants (plan- au moins quatre engagements pour mieux faire les
prendre soin de la création.
tes, animaux, êtres humains). Avant la classe, notez sur choses :
une grande feuille les trois points suivants. Abrégez se-
lon les besoins.

Demandez aux enfants de former un cercle pour prier. « Lettre de la Terre »


Demandez-leur de fermer les yeux et d’imaginer que La Terre est notre maison
notre planète Terre entière est au milieu de notre cer-
cle. Priez pour le bien-être de la planète et de tout ce Nous vivons à une époque très importante.
qu’elle contient.
Nous devons protéger la Terre.

Tous les peuples du monde forment une grande


famille.

Faisons le travail merveilleux de « respecter la


nature et vivre en paix ».

68—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Sacralité de la Création—69
Révélation Continue
God’s Shalom R é vé
latio n Continue lui, il préféra retourner par la Macédoine. 4Il avait pour
l’accompagner Sopater, fils de Pyrrhos, de Bérée, Aris-
tarque et Secundus de Thessalonique, Gaïos de Derbé,
Les principes permanents définissent l’essence, le cœur ou l’âme de l’identité, la mission et le mes- Timothée, ainsi que Tychique et Trophime, qui étaient
originaires d’Asie. 5Ceux-ci sont partis en avant et nous
sage de l’Eglise. Ils décrivent la personnalité de l’Eglise qui s’exprime à travers ses participants,
ont attendus à Troas. 6Quant à nous, après les jours des
congrégations et organisation affiliées dans le monde (passez à la page 148).
Pains sans levain, nous avons embarqué à Philippes ; au
bout de cinq jours nous les avons rejoints à Troas, où
nous avons séjourné sept jours.
— Actes 20:1-6 NBS

Dites aux élèves qu’en étudiant la vie de Paul, on se


rend compte à quel point il était fidèle à la mission du
Christ. Nous comprenons que parfois, ce n’est pas tout
le monde qui est fidèle à cet appel. Lorsque Dieu nous
donne une mission, nous devons être fidèles. Avec
d’autres disciples, Paul a visité de nombreuses villes
Invitez les enfants à lire Doctrine et Alliances 163:1. mentionnées dans les Ecritures. Partout où il allait, il
Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer
« Communauté du Christ », votre nom, donné telle une enseignait Jésus-Christ aux gens.
en disant : « Nous sommes un, nous sommes plu-
bénédiction divine, est votre identité et votre appel. sieurs. » Chantez quelques louanges et demandez à un Les missionnaires de la Communauté du Christ ont
Si vous discernez et étreignez son sens entier, vous enfant de prier pour la classe. Présentez le thème. appris aux gens à devenir des disciples de Jésus-Christ
découvrirez non seulement votre avenir mais vous dans des dizaines de pays. Faites une liste des pays où
deviendrez une bénédiction pour la création toute Demandez aux enfants si l’un d’entre eux connaît le
il y a des congrégations de la Communauté du Christ.
entière. Ne craignez pas d’aller là où elle vous appelle. nom de l’Eglise ou le nom d’un dirigeant de l’Eglise
(président du centre de mission, apôtre, président de
l’Eglise, etc.)

Mettez un globe ou une carte du monde à l’avant de la


Au tableau ou sur une grande feuille, écrivez le mot salle de classe. Aidez les enfants à trouver les pays de
« Communauté » verticalement à gauche. Demandez Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- la liste ainsi que les villes que Paul a visitées comme il
aux enfants de trouver un mot ou une phrase qui com- renthèses ne sont que des suggestions) est décrit dans le passage des Actes. Familiarisez-vous
Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer en mence par chaque lettre et qui décrit l’importance de préalablement avec les lieux bibliques mentionnés.
disant « Ia Orana ». C’est ainsi que se disent bonjour • Avez-vous entendu parler de l’apôtre Paul ?
la communauté dans leur vie en tant que disciple de
les gens en Polynésie française. Entonnez quelques Jésus-Christ. Par exemple, « C pour Chanter avec des • S avez-vous qu’il avait un autre nom ? (Son ancien
cantiques de louange. Demandez à un enfant d’offrir amis. » nom était Saul, mais il a eu une rencontre avec Dieu
une prière pour la classe. Présentez le thème. et son nom a été changé en Paul.)
Après sa rencontre avec Dieu, Paul se convertit et de-
vient un disciple de Jésus-Christ. Paul était un grand Au cours de la semaine à venir, demandez aux enfants
missionnaire et il a voyagé dans beaucoup d’endroits de découvrir si les membres de leur famille connaissent
pour prêcher la bonne nouvelle. Expliquez qu’un mis- les pays où la Communauté du Christ est implantée.
Commencez par demander si quelqu’un connaît l’his- Demandez aux enfants de choisir un jour dans la se- sionnaire est une personne qui enseigne les gens et les S’ils ont accès à Internet, ils peuvent faire des recher-
toire de la Communauté du Christ. Dites aux enfants maine et d’offrir une prière pour les dirigeants de aide à devenir des disciples de Jésus-Christ. ches en allant sur le site de l’Eglise (www.CofChrist.
que l’Eglise porte son nom actuel depuis 2001 dans le l’Eglise, ceux de la congrégation, du centre de mission, org). Demandez-leur de trouver moins trois pays et de
but de décrire aux autres pourquoi la communauté est Demandez à trois enfants de lire alternativement venir avec cette information la prochaine fois.
et de l’Eglise dans le monde entier.
importante et d’affirmer que nous sommes des disci- le passage dans Actes 20:1-6. Peut-être que ce serait
ples de Jésus-Christ. Demandez-leur s’ils savent ce que une bonne idée d’expliquer les modes de transport au
« communauté » signifie. (Un groupe de personnes temps de Paul.
unies par des objectifs communs.) 1
Lorsque l’agitation eut cessé, Paul fit venir les disciples ;
Parlez aux enfants de votre histoire et de la manière après les avoir encouragés, il les salua et partit pour
dont vous êtes devenu membre de la Communauté du la Macédoine. 2En passant par cette région, il y prodi-
Demandez aux enfants de venir à l’avant et de placer
Christ. Dites-leur comment la communauté fait partie Remerciez tous les enfants pour leur participation. gua de nombreux encouragements, puis il se rendit
leurs mains sur la carte ou sur la mappemonde. Priez
de votre expérience dans l’Eglise et comment elle vous Chantez un hymne ou un cantique de louange et offrez en Grèce. 3Il y passa trois mois, et il allait faire voile vers
pour les missionnaires de la Communauté du Christ
a aidé à grandir en tant que disciple. une prière de bénédiction. la Syrie ; mais, à la suite d’un complot des Juifs contre
dans le monde entier.
70—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Révélation Continue —71
Révélation Continue Filles : Quand il arriva à la place, il leur dit : «
40

Priez pour ne pas entrer dans le temps


de l’épreuve. »
Garçons : 41
Alors il s’éloigna d’eux environ un jet
de pierre, se mit à genoux, et pria ainsi : Demandez aux enfants de ramener leurs mains à la Formez un cercle en vous tenant par la main et de-
Filles : 42
« Père, si tu veux, éloigne de moi cette maison et d’apprendre par cœur le verset pour la pro- mandez aux enfants de nommer ou de penser à une
coupe; pourtant, non pas ma volonté chaine classe. personne qui a besoin de l’aide de Dieu ou de sa pré-
mais la tienne. » sence et de prier pour cette personne.
Garçons : 43
Alors un ange apparut du ciel à lui et
lui donna la force
Filles : 44
Dans son agonie, il priait plus instam-
ment, et sa sueur devint comme de
grosses gouttes de sang qui tombaient Leçon 3 : Mains en Prière
à terre.
Garçons : 45
Quand il se leva de sa prière, il vint
Rencontrez les enfants à la porte. Demandez-leur de vers les disciples, qu’il trouva endormis
faire silence en rentrant dans la salle en leur disant que à cause de chagrin,
le silence est une forme de méditation. Une fois assis, Filles : 46
et il leur dit : « Pourquoi dormez-vous ?
demandez-leur de garder les yeux fermés. Une fois que Levez-vous et priez, pour ne pas entrer
tout le monde est installé, commencez un chant doux
dans le temps de l’épreuve. »
et tranquille que tout le monde connait. Invitez les en-
fants à se joindre à vous en gardant toujours les yeux
fermés. Répétez la chanson deux ou trois fois.
Expliquez aux enfants que Jésus a été arrêté avant
Rappelez-leur le défi à relever de la dernière session et sa crucifixion. Il s’est rendu sur le mont des Oliviers
demandez-leur de partager 3 pays où se trouvent les fi- avec certains de ses disciples et il a cherché un endroit
dèles de la Communauté du Christ. Présentez le thème tranquille où il pourrait prier Dieu. Il savait qu’il allait
d’aujourd’hui. bientôt être crucifié. Un ange lui apparut et lui donna
la force. L’angoisse de Jésus était si forte que « la sueur
devint comme de grosses gouttes de sang qui tom-
baient à terre ». (Il est important d’aider les enfants à
comprendre que Luc dit « la sueur ressemblait à des
gouttes de sang » et non pas que Jésus suait du sang.
emandez aux enfants combien d’entre eux prati-
D Cela a souvent été mal interprété). Quand il eut fini de
quent un sport. Faites une liste des sports pratiqués prier, Jésus trouva ses disciples en train de dormir. Jé-
au tableau ou sur une feuille et rajouter les disciplines sus les réveilla, leur demanda pourquoi ils dormaient,
qui n’ont pas été mentionnées. Demandez-leur ce qui et leur dit de prier. Pourquoi pensez-vous que Jésus
se passe avec leur corps lorsqu’ils font du sport. (Ils était si angoissé ? (Parce qu’il savait qu’il allait bientôt
transpirent beaucoup, parfois les muscles font mal.) être arrêté et crucifié.) Rappelez aux enfants que par
Lorsque nous faisons du sport, nous transpirons. D’au- la prière, nous pouvons partager nos sentiments avec
tres activités nous font aussi suer – quand nous cou- Dieu. Lorsque nous avons des difficultés ou que nous
rons ou jouons par exemple. La sueur est collante et craignons de ne pas y arriver, nous pouvons prier Dieu
nous met mal à l’aise. Parfois, nous n’aimons pas trop pour nous fortifier.
cette sensation. La sueur provient d’efforts physiques
mais aussi en réponse à des émotions comme la peur.
Il existe de nombreuses façons de provoquer la trans-
piration. Cependant, imaginez si une personne trans-
pirait si fort que la sueur coulerait comme si la per-
sonne saignait.
Utilisez une feuille de papier en couleur où les enfants
Lisez Luc 22:39-46. Les garçons lisent les versets im- pourront tracer le contour des mains en prière qui se
pairs et les filles les versets pairs. trouvent en annexe 2, puis découpez-les. Demandez
aux enfants d’écrire le passage de l’Écriture suivant à
Garçons : Il sortit et alla, selon sa coutume, au
39
retenir par cœur : « Père, si tu voulais éloigner de moi
mont des Oliviers. Et ses disciples le cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas,
suivirent. mais la tienne. » Luc 22:42.
72—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Révélation Continue—73
ation Continue
pas la prière telle quelle. Dites aux enfants que ce n’est et découpez deux poissons par couleur. Faites-en suffi-
R é v é l Est-ce moi, Seigneur ? 23Il répondit : Celui qui a mis avec
moi la main dans le plat, c’est lui qui me livrera. 24Le
qu’un « exemple ». Après la prière, tout le monde peut samment pour que chaque enfant en ait au moins un.
manger et boire en même temps. Chantez un cantique Si l’effectif de la classe est impair, participez à l’activité.
Fils de l’homme s’en va, selon ce qui est écrit de lui.
lié à la communion. Demandez à des volontaires de Sur chaque poisson, notez une qualité que peut avoir
Mais quel malheur pour cet homme par qui le Fils de
dire ce qu’ils ont ressenti pendant ce faux-semblant de un bon ami (loyauté, respect, amour, fiabilité, etc.).
l’homme est livré ! Il aurait mieux valu pour cet homme
communion. Placez tous les poissons dans un panier ou une boîte
ne pas être né. 25Judas, qui le livrait, demanda : Est-ce
moi, Rabbi ? Il lui répondit : C’est toi qui l’as dit. 26Pen-
en veillant à bien les mélanger. Invitez chaque enfant
dant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; après avoir
à piocher un poisson puis demandez-leur de trouver
prononcé la bénédiction, il le rompit et le donna aux
le poisson qui correspond à leur couleur. Une fois que
disciples en disant : Prenez, mangez ; c’est mon corps.
tous les enfants ont trouvé leur « poisson-partenaire »,
27
Il prit ensuite une coupe ; après avoir rendu grâce, il la
demandez-leur de lire chacun à leur tour la qualité
leur donna en disant : Buvez-en tous : 28c’est mon sang, Demandez aux enfants de faire des recherches dans la inscrite sur leur poisson et de le scotcher au tableau.
le sang de l’alliance, qui est répandu en faveur d’une semaine sur la communion avec leurs parents ou des Demandez aux enfants : Qui est votre meilleur ami ?
multitude, pour le pardon des péchés. 29Je vous le dis, membres de la famille pour découvrir si dans certains Quelles sont certaines des choses que vous partagez
je ne boirai plus désormais de ce produit de la vigne pays, on utilise autre chose que du pain et du vin (jus avec un ami ? Donnez à chaque enfant une feuille de
jusqu’au jour où je le boirai avec vous, nouveau, dans de raisin). Dites-leur de rapporter ces informations à papier afin qu’il écrive en grosses lettres le nom de leur
Souhaitez la bienvenue aux enfants et formez un cer- le royaume de mon Père. la prochaine classe. meilleur ami. Dites aux enfants que dans la Bible, nous
— Matthieu 26:17-29 NBS
cle en vous tenant par la main. Dites aux enfants qu’ils trouvons l’histoire d’une amitié très spéciale. Lisez 1
vont faire une prière en « cercle ». Chacun va dire une Expliquez aux enfants que la Pâque est une fête spé- Samuel 20:1-13.
chose pour laquelle il est reconnaissant. Commencez ciale célébrée par les Juifs. Du temps de Jésus, l’agneau
en disant « Dieu, je te remercie pour la vie » puis serrez
1
David s’enfuit des Nayoth de Rama. Il alla trouver Jona-
était sacrifié pour le pardon. Mais pour ce dîner spé- than et dit : Qu’ai-je fait ? Quelle est ma faute, quel est
la main de l’enfant à votre droite pour qu’il poursuive cial, « l’agneau » « sacrifié » est Jésus. Il a enseigné à ses
la prière et serrer la main de l’enfant à sa droite pour Remerciez tous les enfants et chantez un cantique de mon péché vis-à-vis de ton père, pour qu’il en veuille à
disciples comment préparer le repas de la Pâque et où ma vie ? 2Jonathan lui répondit : Jamais ! Tu ne mourras
passer la parole. Poursuivez ainsi jusqu’à ce que la pa- il doit avoir lieu. Cette nuit-là, il se joignit à eux. Jésus louange. Demandez à quelqu’un de faire une prière de
role vous revienne et dites « amen » lorsque le dernier bénédiction pour tous ceux qui souffrent de faim et pas. Mon père ne fait jamais rien sans m’en informer ;
prit du pain, le rompit, et leur dit que le pain représen- pourquoi donc mon père me cacherait-il cela ? Il n’en
enfant a fini de prier. tait son corps. Il le bénit et donna un morceau à cha- qui sont dans le besoin dans le monde.
est rien. 3David fit encore ce serment : Ton père sait
Demandez aux enfants de réciter le verset à apprendre cun de ses disciples. Il prit ensuite une coupe de vin et bien que j’ai trouvé grâce à tes yeux et il aura dit : « Que
ation Continue
par cœur de la semaine précédente à l’unisson. Présen- leur dit qu’il représentait son sang et chacun d’eux prit
v é l Jonathan ne le sache pas ; cela lui ferait de la peine. »


tez le thème d’aujourd’hui. un verre. Jésus voulait rappeler à ses disciples tout ce Mais, par la vie du Seigneur et par ta propre vie, il n’y a
qu’il subirait pour qu’ils soient pardonnés. Jésus dit à qu’un pas entre moi et la mort ! 4Jonathan dit à David :
ses disciples qu’il ne boirait plus de vin ni ne mangerait Je ferai pour toi ce que tu voudras. 5David lui répondit :
plus de pain jusqu’au jour où il sera dans le royaume Demain, c’est la nouvelle lune ; je devrais m’asseoir
des cieux. Expliquez que chaque mois, la congrégation avec le roi pour manger ; mais laisse-moi partir, et je
se réunit pour partager un sacrement qui s’appelle « La me cacherai dans la campagne jusqu’au soir du troi-
Avant la classe, notez au tableau ou sur une feuille Saint Cène » ou la « Communion ». sième jour. 6Si ton père remarque mon absence, tu di-
une invitation-type. Mettez la date, l’heure, le lieu, le
• Pourquoi la Communion est-elle une raison pour se ras : David m’a demandé instamment de le laisser aller
style de vêtement à porter et s’il faut apporter à man-
rassembler et partager ? (C’est pour se rappeler que rapidement à Beth-Léhem, sa ville, parce qu’il y a pour
ger. Laissez les enfants discuter de cette invitation.
nous sommes des disciples de Jésus-Christ, nous tout le clan un sacrifice annuel. 7S’il dit : « C’est bon ! »,
Dîtes-leur qu’il y a beaucoup d’occasions spéciales où
devons nous rappeler que nos péchés sont pardon- c’est que tout va bien pour moi, ton serviteur ; mais s’il
les familles se réunissent pour célébrer. Cela peut être
nés, nous devons nous rappeler l’importance de la se fâche, sache qu’il a résolu le malheur. 8Tu agiras ainsi
un anniversaire, un repas spécial, une fête ou un tout
communauté.) avec fidélité envers moi, puisque tu m’as fait entrer
autre événement. Aujourd’hui, nous allons parler d’un
avec toi dans une alliance du Seigneur. Et s’il y a une
souper partagé par un groupe d’amis il y a de nom-
faute en moi, mets-moi toi-même à mort : pourquoi
breuses années. Demandez à quatre enfants à lire en
Accueillez le groupe et demandez aux enfants de se me remettrais-tu à ton père ? 9Jonathan lui dit : Jamais !
alternance les versets dans Matthieu 26:17-29.
saluer avec une partie du corps autre que les mains Ne crois pas que je pourrais avoir connaissance d’un
17
Le premier jour des Pains sans levain, les disciples vin- (pieds, coudes, etc.). Entonnez un ou deux chants de malheur résolu contre toi par mon père sans te le faire
rent dire à Jésus : Où veux-tu que nous te préparions le louange et demandez à un enfant de faire une prière. savoir ! 10David dit à Jonathan : Dans le cas où ton père
emandez aux enfants de s’asseoir autour d’une table
D Faites un tour des défis relevés la semaine dernière
repas de la Pâque ? 18Il répondit : Allez à la ville chez Un- te répondrait avec dureté, qui me le fera savoir ? 11Et
placée au centre de la pièce. Placez des biscuits et une puis, présentez le thème d’aujourd’hui.
tel, et dites-lui : Le maître dit : « Mon temps est proche, Jonathan dit à David : Viens, sortons dans la campagne.
boisson (lait, jus de fruits, soda) sur deux plateaux de
c’est chez toi que je célébrerai la Pâque avec mes dis- Et ils sortirent tous deux dans la campagne. 12Jonathan
service. Placez les plateaux sur la table. Demandez à
ciples. » 19Les disciples firent ce que Jésus leur avait or- dit à David : Par le Seigneur, le Dieu d’Israël, je sonderai
deux enfants de tenir un plateau chacun et de servir
donné et ils préparèrent la Pâque. 20Le soir venu, il était mon père demain ou après-demain à cette heure-ci.
le groupe. Demandez à chacun d’attendre la fin de la
à table avec les Douze. 21Pendant qu’ils mangeaient, il S’il est bien disposé envers David, et que je ne t’envoie
prière avant de manger. Dites une prière de bénédic-
dit : Amen, je vous le dis, l’un de vous me livrera. 22Ils fu- personne pour t’informer, 13que le Seigneur fasse à Jo-
tion qui peut ressembler à la prière officielle pronon- Avant le cours, préparez des poissons découpés dans du
rent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire : nathan ceci et qu’il y ajoute cela ! S’il plaît à mon père
cée pour la communion de l’Eglise mais, n’utilisez papier en couleur. Utilisez un maximum de couleurs

74—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Révélation Continue—75
de te faire du mal, je t’informerai aussi et je te laisserai
l atio n Continue vous m’avez fait venir. 30Corneille dit : Il y a maintenant • Des craies de différente couleur écrasées en poudre

v é

partir, pour que tu t’en ailles en paix, et que le Seigneur quatre jours, je priais chez moi, à la neuvième heure ; • Des récipients pour chaque couleur de craie
soit avec toi, comme il a été avec mon père ! soudain un homme en habit resplendissant s’est pré-
— 1 Samuel 20:1-13 NBS senté devant moi 31et a dit : Corneille, ta prière a été • Du sel
exaucée, et Dieu s’est souvenu de tes actes de compas-
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- Mode d’emploi : Mélangez chaque couleur de craie
sion. 32Envoie donc quelqu’un appeler à Joppé Simon
renthèses ne sont que des suggestions) avec du sel. Il n’y a pas de dosage précis, il suffit de s’as-
surnommé Pierre ; il loge dans la maison de Simon, le
surer que les deux matières sont bien mélangées tout
• Qui était Jonathan ? (Le fils de Saül) tanneur, au bord de la mer. 33Je t’ai immédiatement en-
en veillant à préserver la couleur originale. Demandez
voyé quelqu’un, et toi, tu as eu la bonté de venir. Main-
• Pourquoi David devait-il se cacher de Saül ? (Parce aux enfants de confectionner un entonnoir à l’aide de
tenant donc, nous, nous sommes tous ici devant Dieu,
que Saül voulait le tuer) la feuille de papier et de s’en servir pour verser diffé-
pour entendre tout ce que le Seigneur t’a ordonné de
rentes couleurs de craie dans leur pot. Lorsque les pots
• Pourquoi Saül voulait-il tuer David ? (Saul était ja- dire. 34Alors Pierre prit la parole : En vérité, dit-il, je com-
sont remplis, fermez le couvercle. Après cette activité,
loux de David. Racontez brièvement la raison de prends que Dieu n’est pas partial, 35mais qu’en toute
dites-leur que ce n’est pas important si nous sommes
cette jalousie.] nation celui qui le craint et pratique la justice est agréé
différents car Dieu nous unit tous.
de lui.
Terminez en discutant des caractéristiques et des qua-
— Actes 10:24-35 NBS
lités d’un bon ami et rappelez aux enfants que Jésus est
notre meilleur ami. Souhaitez la bienvenue aux enfants et chantez un
Commentaires :
hymne solennel. Demandez-leur de se tenir la main
et d’offrir une prière pour la personne à leur droite en Cornelius et certains de ses amis attendaient Pierre.
commençant par le nom de la personne. Quand tout Quand Pierre arriva, Cornélius tomba à genoux en
le monde a prié, demandez-leur de parler du défi de la signe de révérence. Pierre le fit se lever et dit que nous Les enfants peuvent ramener leur pot à la maison et
semaine dernière. Qu’ont-ils fait pour leur ami ? Pré- ne devrions nous agenouiller que devant Dieu. le mettre là où il peut être vu par les membres de leur
réparer des fiches de jeux de rôle avec des scénarios
P sentez le thème. famille. Demandez-leur de partager avec leurs parents
désignant des comportements bons et mauvais. Par Pierre parla à Cornélius et à sa famille de la vision dans ce qu’ils ont appris aujourd’hui.
exemple : laquelle Dieu lui reproche de faire de la discrimination
à l’encontre de certaines personnes. Pierre a compris
• Partager un goûter avec un ami. que Dieu ne fait pas d’exception. Expliquez ce que le
mot « discrimination » veut dire.
• Intimider un camarade de classe.
Prenez des photos de groupe de la classe et parlez de la
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
• Aider un ami à étudier. famille aux enfants. Expliquez qu’il existe de nombreux
renthèses ne sont que des suggestions)
types de familles. Parfois, les enfants vivent avec leur
• Jouer avec un ami. Remerciez le groupe pour leur participation en classe.
grand-oncle ou tante ; certaines familles sont compo- • Avez-vous déjà été victime discrimination ?
sées d’un ou de deux enfants, voire plus. Expliquez que Demandez à un des enfants de faire une prière de bé-
• Voler quelque chose à un camarade de classe.
la Communauté du Christ est un autre type de famille. • Vous êtes-vous déjà senti poussé à faire quelque nédiction en demandant à Dieu de nous unir quoti-
Constituez des équipes de deux et distribuez une fiche Nous sommes une famille mondiale. Nous avons des chose pour ensuite découvrir que votre sentiment diennement comme une famille.
à chaque équipe. Accordez quelques minutes à chaque liens familiaux avec des gens qui sont proches ou loin. avait été influencé par le Saint-Esprit ? (Lorsque
équipe pour préparer leur jeu de rôle. Invitez chaque Tous ceux qui ont mis leur foi en Jésus-Christ font par- nous ressentons le besoin de faire quelque chose
équipe à présenter leur scénario pendant que le reste tie de cette famille. Invitez-les enfants à s’asseoir par que nous n’aurions généralement pas la force de
du groupe devra découvrir s’il s’agit d’un bon ou d’un terre. Ayez une Bible à portée de main pour montrer faire, c’est souvent Dieu, par l’Esprit Saint, qui nous évélation Co
R
mauvais comportement. Une fois que tous les groupes la distance entre Jérusalem, Joppé et Césarée. Résumez pousse à le faire.) ntin
sont passés, demandez aux enfants de rester en équipe. l’histoire de Cornelius et Pierre. Demandez à deux en- • Comment avez-vous réagi à cet appel ? u
fants de lire Actes 10:24-35.

e
Chacun de nous a un rôle à tenir dans l’accomplisse-
24
Il arriva à Césarée le jour suivant. Corneille les atten- ment de la mission du Christ. Ce n’est pas le lieu où l’on
dait et avait appelé chez lui les gens de sa parenté et va ou les personnes avec qui nous partageons qui est
ses amis intimes. 25A l’arrivée de Pierre, Corneille, qui important. Dieu appelle tout homme à faire partie de
était allé à sa rencontre, tomba à ses pieds et se pros- la famille du Christ.
Demandez aux enfants de réaliser une bonne action
terna. 26Mais Pierre le releva en disant : Lève-toi ; moi
pour leur meilleur ami au cours de la semaine.
aussi, je suis un être humain. 27Tout en conversant avec
lui, il entra et trouva beaucoup de gens réunis. 28Il leur
dit : Vous savez qu’il est interdit à un Juif de se lier avec
un étranger ou d’entrer chez lui ; mais Dieu m’a mon-
tré qu’il ne fallait dire d’aucun homme qu’il est souillé Préparez le matériel suivant :
ou impur. 29C’est pourquoi, quand vous avez envoyé
quelqu’un me chercher, je suis venu sans aucune ob- • la moitié d’une grande feuille par enfant
Remerciez la classe. Demandez aux équipes de prier Accueillez les enfants et entonnez des cantiques
jection ; je vous demande donc pour quelle raison • 1 petit pot avec couvercle par enfant de louange. Demandez aux enfants de répéter tous
l’un pour l’autre.

76—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Révélation Continue —77
ensemble la phrase suivante : « Aujourd’hui, je suis à • Dans quel livre se trouvait la lecture de l’éthiopien ? évélation Con
R Dieu répond aux plaintes de Job dans Job 42:12-16
la recherche d’une bénédiction spéciale pour ma vie (dans Ésaïe) tinu NBS.
et pour ma famille. » Demandez à un enfant de faire e 12
Le Seigneur bénit la fin de Job plus que son com-
la prière. Rappelez-leur ce qu’ils ont appris lors de la • Qui est venu voir l’éthiopien pour expliquer ce qu’il
mencement. Il eut aussi 14 000 têtes de petit bétail, 6
classe précédente sur le fait d’être une famille mon- lisait ? (Philippe)
000 chameaux, 1 000 paires de bœufs et 1 000 ânesses.
diale. Présentez le thème. 13
Il eut sept fils et trois filles. 14Il appela la première du
• Philippe était venu à l’éthiopien car un ange l’avait
nom de Yemima, la deuxième du nom de Qetsia, et la
envoyé. Quelle a été la dernière chose que Philippe
troisième du nom de Qéren-Pouk. 15Il ne se trouvait pas
a faite pour l’Éthiopien ? (le baptiser)
dans tout le pays d’aussi belles femmes que les filles de
Job. Leur père leur donna une part de son patrimoine
• Pourquoi pensez-vous qu’il était si important pour
réparez une toge blanche ou un drap blanc et deman-
P avec leurs frères. 16Job vécut encore cent quarante ans
l’Éthiopien d’être baptisé ?
dez un volontaire pour jouer le rôle d’un ange. De- après cela ; il vit ses fils et les fils de ses fils jusqu’à la
mandez à l’enfant de venir devant et de tendre les bras. quatrième génération.
• Voulez-vous être baptisé ?
Passez-lui la toge ou mettez-lui le drap de manière à ce
qu’il ressemble à un ange et demandez-lui de bouger Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
• Qui parmi vous est baptisé ?
lentement les bras de haut en bas. Demandez à un au- Accueillez les enfants et entonnez un chant de louange renthèses ne sont que des suggestions)
tre enfant de se tenir à côté de « l’ange ». • Que devez-vous faire pour vous préparer au bap- connu. Invitez des volontaires à raconter un moment • Comment vous sentez-vous quand quelque chose
tême ? de leur semaine où ils ont ressenti de l’impatience ou de mauvais vous arrive ? (triste)
Divisez le groupe en 4 équipes et attribuez un nom à
de l’intolérance. Demandez à un volontaire d’ouvrir la
chaque équipe : 1) Philippe 2) Esprit 3) Éthiopie 4) • Pourquoi pensez-vous que ces choses arrivent à Job
Parlez de la méthode de baptême de la Communauté classe par une prière.
Désert. Dites-leur qu’à chaque fois qu’ils entendent qui était un serviteur aimé de Dieu ? (pour lui dé-
le nom de leur équipe pendant la lecture du passage du Christ. (Immersion)
montrer que Dieu était avec lui en tout temps.)
d’Ecritures, ils doivent se lever puis se rasseoir. Main-
• Croyez-vous que Dieu répond à nos plaintes ? (oui)
tenant lisez Actes 8:26-31, 35-39.
• S ouffrez-vous d’une maladie ? (demandez aux en-
26
L’ange du Seigneur dit à Philippe : Va vers le sud, sur Faites des copies du dessin de Job pour chaque enfant. fants de répondre)
le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, dans le Les enfants doivent trouver les différences sur Job —
désert. 27Il se leva et partit. Or un Ethiopien, un eunu- Dites aux enfants que la patience signifie : Ne pas se
Demandez à des volontaires de montrer comment se c’était jadis un homme sans furoncles, avec des che- mettre en colère, contenir sa colère et savoir attendre
que, haut fonctionnaire de Candace, la reine des Ethio- déroule le baptême dans la Communauté du Christ. veux, de beaux vêtements et d’autres possessions, et de
piens, et responsable de tous ses trésors, était venu à le bon moment pour parler ou agir. Soyez rapide pour
(Deux enfants : le « ministre » et le « candidat au bap- la famille proche de lui. Discutez de ce qui lui a été pardonner aux autres leurs infractions. Tolérez les
Jérusalem pour adorer, 28et il s’en retournait, assis sur tême »). Donnez une copie des paroles à prononcer retiré et restitué.
son char, en lisant à haute voix le Prophète Ésaïe. 29L’Es- autres et leurs erreurs. Donnez une deuxième chance
par le ministre puis procédez à une simulation du (3è, 4è, 5è, etc.). Expliquez-leur que même si nous tra-
prit dit à Philippe : Avance et rejoins ce char. 30Philippe baptême. Dites aux enfants qu’aujourd’hui, nous allons appren-
accourut et entendit l’Ethiopien qui lisait le Prophète dre beaucoup de choses sur l’un des hommes les plus versons des moments difficiles, Dieu est toujours avec
Ésaïe. Il lui dit : Comprends-tu ce que tu lis ? 31Il répondit : patients de l’histoire. Nous allons découvrir pourquoi nous et à un moment donné, nous recevrons les ré-
Comment le pourrais-je, si personne ne me guide ? Et on le connait comme un homme patient. Racontez ponses à nos prières. Cela ne signifie pas pour autant
il invita Philippe à monter s’asseoir avec lui. 35Alors Phi- l’histoire de Job. que la réponse sera celle que nous attendions.
lippe prit la parole et, commençant par cette Ecriture,
• Job était un homme intègre aux yeux de Dieu. Dieu
il lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. 36Comme
permet à Job d’être tenté.
ils continuaient leur chemin, ils arrivèrent à un point
Demandez aux enfants de parler à leur famille de ce
d’eau. L’eunuque dit : Voici de l’eau ; qu’est-ce qui m’em- • Job perd tout : famille, amis, possessions, santé.
pêche de recevoir le baptême ? [37] 38Il ordonna d’arrê-
qu’ils ont appris au sujet du baptême aujourd’hui. Ils
ter le char ; tous deux descendirent dans l’eau, Philippe
peuvent leur montrer le déroulement du sacrement • Job se plaint à Dieu de son état. Préparez 3 ou 4 petites balles de papier froissé par en-
ainsi que l’eunuque, et il le baptisa. 39Quand ils furent
comme cela s’est produit en classe. fant et un récipient. Divisez le groupe en deux équipes
Invitez les enfants à lire Job 10:1-7 NBS.
remontés de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe. A et B. Tracez deux lignes au sol à environ 3 mètres
L’eunuque ne le vit plus : il poursuivait son chemin, tout
1
Je suis dégoûté de ma vie ! Je vais donner libre cours l’une de l’autre. Demandez à chaque équipe de se pla-
joyeux. à ma plainte, je vais parler dans mon amertume. 2Je dis cer sur une ligne en veillant à ce que chaque enfant soit
— Actes 8:26-31, 35-39 NBS à Dieu : Ne me condamne pas ! Fais-moi savoir de quoi en face d’un autre enfant. Si le nombre de participants
tu m’accuses ! 3Te paraît-il bien d’exercer l’oppression, est impair, demandez à cet enfant d’être ramasseur de
de rejeter le produit de ton travailet de faire briller ta lu- balles.
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
renthèses ne sont que des suggestions) Remerciez tous les participants et entonnez un chant mière sur les projets des méchants ? 4As-tu des yeux de
Les enfants du groupe A lancent une balle de papier à
de louange. Offrez une prière de bénédiction pour en- chair, vois-tu comme voit un mortel ? 5Tes jours sont-
• D’où venait l’éthiopien ? (Éthiopie) leur partenaire respectif du groupe B. Chaque enfant
courager les enfants à comprendre la signification du ils comme les jours d’un mortel, et tes années comme
doit essayer d’attraper la balle avec une seule main. Ex-
• Où était-il allé adorer ? (à Jérusalem) baptême et de l’engagement envers Christ. les jours d’un homme, 6pour que tu cherches ma faute,
pliquez-leur que les balles de papier représentent notre
pour que tu t’enquières de mon péché, 7sachant bien
relation avec Dieu. A cause de la distance qui les sé-
que je ne suis pas un méchant, et que personne ne
pare, beaucoup de balles tomberont par terre. Comp-
délivre de ta main ?
tez le nombre de balles attrapées.
78—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Révélation Continue —79
Maintenant, invitez les équipes à faire un pas en avant
et répétez l’exercice. Après le lancer de balles, notez le
nombre de balles attrapées. Répétez l’exercice plusieurs
Valeur deGod’s
toutes les personnes
Shalom
fois en invitant les équipes à faire un pas en avant. La
fin du jeu sonne lorsque les équipes se retrouvent di- Les principes permanents définissent l’essence, le cœur ou l’âme de l’identité, la mission et le mes-
rectement face à face. A ce moment-là, invitez les en- Demandez aux enfants de raconter à leurs parents sage de l’Eglise. Ils décrivent la personnalité de l’Eglise qui s’exprime à travers ses participants,
fants à remettre la balle de papier à la personne en face l’histoire de Job au cours de la semaine. A la prochaine congrégations et organisation affiliées dans le monde (passez à la page 163).
d’eux. Aucune boule ne tombera par terre cette fois-ci. classe, ils seront invités à partager l’avis de leurs pa-
rents sur ce que Dieu a fait dans la vie de Job.
Dites aux enfants que notre relation avec Dieu est • Pensez-vous que Dieu fasse preuve de favoritisme
comme l’exercice que nous venons de faire. Plus nous ? (Non)
sommes éloignés les uns des autres, plus il est diffi-
cile d’attraper les balles. Plus nous nous éloignons de • P
ourquoi ? (Dieu donne son amour à tous sans
Dieu, plus notre relation est difficile. Mais, lorsque exception)
nous sommes près de Dieu, notre relation se renforce. • Qui Dieu a-t-il utilisé pour raconter le message de
Comme Job, même s’il est passé par de nombreuses l’Évangile aux enfants d’Israël ? (Jésus-Christ)
difficultés, il ne s’est jamais séparé de Dieu. Il était con- Remerciez les enfants pour leur participation en classe
vaincu que Dieu voulait être constamment à ses côtés. et entonnez un cantique de gratitude. Formez un cer- • Pourquoi Jésus a-t-il fait des miracles ? (Parce que
Pour cette raison, Dieu rend à Job ce qu’il a perdu. cle et priez pour que Dieu exauce toujours nos prières. Dieu était avec lui)
Donnez aux enfants les détails ci-dessous tirés de Par-
tager dans la Communauté du Christ, qui expliquent
la valeur de toutes les personnes. Ou alors, utilisez la
ressource Nous partageons qui décrit la valeur de tou-
Accueillez les enfants et entonnez une chanson. De- tes les personnes de manière simple en français/ang-
mandez aux enfants de saluer leur voisin en lui disant lais/espagnol grâce à des illustrations.

Leçon 8: Job « Toi et moi sommes des créations bien-aimées de • D


ieu considère que tout le monde a une valeur ines-
Dieu. » Demandez à des volontaires de partager diffé- timable et égale.
rentes manières dont Dieu nous montre à quel point
• Dieu veut que tous les gens découvrent la plénitude
nous sommes aimés. Présentez le thème.
du corps, de l’esprit et des relations.
• Nous cherchons à préserver et à restaurer la va-

Job
leur de toutes les personnes, individuellement et en
communauté, en contestant les systèmes injustes
qui diminuent la valeur humaine.
Demandez à quelqu’un de lire Actes 10:34-40.
• Nous nous joignons à Jésus-Christ pour apporter
34
Alors Pierre prit la parole : En vérité, dit-il, je com-
de bonnes nouvelles aux pauvres, aux malades, aux
prends que Dieu n’est pas partial, 35mais qu’en toute
prisonniers, et aux opprimés.
nation celui qui le craint et pratique la justice est agréé
de lui. 36Il a envoyé la Parole aux Israélites, en leur an-
nonçant la bonne nouvelle de la paix par Jésus-Christ :
c’est lui qui est le Seigneur de tous. 37Vous, vous savez
ce qui est arrivé dans toute la Judée, après avoir com-
mencé en Galilée, à la suite du baptême que Jean a vant la classe, remplissez une tasse d’eau avec du co-
A
proclamé : 38comment Dieu a conféré une onction lorant alimentaire vert et une autre tasse avec du colo-
d’Esprit saint et de puissance à Jésus de Nazareth qui, rant alimentaire bleu. Posez les tasses à la vue des en-
là où il passait, faisait du bien et guérissait tous ceux qui fants. Préparez une feuille de papier par enfant, du co-
étaient opprimés par le diable ; car Dieu était avec lui. lorant alimentaire rouge et de l’eau. Dites aux enfants
39
Nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le que nous sommes comme ces eaux colorées. Certains
pays des Juifs et à Jérusalem. Celui qu’ils ont supprimé d’entre nous sont bleus, tandis que d’autres sont verts.
en le pendant au bois, 40Dieu l’a réveillé le troisième Cependant, quand Dieu intervient dans nos vies, quel-
jour ; il lui a donné de se manifester… que chose se produit. (Mettez une goutte de colorant
— Actes 10:34-40 NBS alimentaire rouge dans l’eau bleue en remuant avec
une cuillère jusqu’à ce que la couleur change.) Vous
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
pouvez voir que l’eau qui était bleue est maintenant
renthèses ne sont que des suggestions)
mauve. Demandez aux enfants de deviner quelle sera
• Comment pensez-vous que Dieu nous traite ? (Dieu la couleur de l’autre tasse une fois qu’on y ajoutera du
nous traite tous également) colorant rouge. (Laissez les enfants deviner.) Ajoutez le
80—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Valeur de toutes les personnes —81
colorant rouge à l’eau verte jusqu’à ce qu’elle devienne Dites-leur qu’il y a des enfants dans le monde qui ne Montrez aux enfants ce qui est dans le kit et expliquez
disciples les rabrouèrent. 14Alors Jésus dit : Laissez faire
marron. Dites-leur que le changement ne s’arrête pas bénéficient pas de ces droits fondamentaux. comment chaque élément est utilisé. Toute maladie a
les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi ; car le
là. Si on ajoute d’autres couleurs, l’eau va encore chan- un remède. Par exemple, si nous avons un désaccord
royaume des cieux est pour ceux qui sont comme eux.
ger. C’est aussi ce qui arrive aux gens. Nous sommes avec quelqu’un, que pouvons-nous faire ? Si nous nous
15
Il leur imposa les mains et partit de là.
de couleurs différentes, nous parlons des langues di- ennuyons, que faisons-nous ? Qu’est-ce que le péché ?
— Matthieu 19:13-15 NBS
fférentes, nous sommes de religions différentes, mais (Quelque chose que nous faisons en désobéissance à
nous sommes toujours « les enfants créés par Dieu » à Dieu) Quel est le remède contre le péché ? (Repentir)
l’image de Dieu. Laissez les enfants mélanger les cou- Questions :
Donnez à chaque enfant une feuille de papier et des
leurs sur leur feuille de papier. Demandez à un volontaire de lire Romains 5:8-11.
• Q
ui ne voulait pas laisser les enfants aller à Jésus ? crayons de couleur. Demandez-leur de choisir un droit
(Les disciples) et d’en faire un dessin. 8
Or voici comment Dieu, lui, met en évidence son
amour pour nous : le Christ est mort pour nous alors
• Qu’est-ce que Jésus leur dit ? (Laissez les enfants ve- que nous étions encore pécheurs. 9A bien plus forte
nir à moi, ne les empêchez pas, car le royaume des raison, maintenant que nous sommes justifiés par
cieux leur appartient) son sang, serons-nous donc sauvés de la colère par
Laissez les enfants ramener à la maison leur feuille son entremise ! 10Car si, lorsque nous étions ennemis,
Partagez cet extrait de la Déclaration des droits de l’en-
de papier et partager avec un ami ce qu’ils ont appris nous avons été réconciliés avec Dieu au moyen de
fant (adoptée par la résolution 1386 de l’Assemblée Gé- Demandez aux enfants de ramener leur dessin à la
aujourd’hui. la mort de son Fils, à bien plus forte raison, une fois
nérale des Nations Unies le 10 décembre 1959) : maison et de le partager avec les membres de leur fa-
mille dans la semaine à venir. réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. 11Bien plus,
1. T ous les enfants ont droit à tout ce qui est énoncé nous mettons notre fierté en Dieu par notre Seigneur
ci-après, sans distinction fondée sur la race, la cou- Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la
leur, le sexe, la langue, la religion, les opinions poli- réconciliation.
tiques ou autres, le lieu de naissance, leur origine. — Romains 5:8-11 NBS

Remerciez les enfants d’être venus. Offrez une prière en 2. Tu as le droit de grandir et de te développer phy- Même si les êtres humains se séparent, Dieu veut leur
demandant à Dieu d’aider les enfants à accepter toutes siquement et spirituellement d’une façon saine et Offrez une prière spéciale pour les enfants qui ne bé- donner la possibilité par Jésus-Christ (son fils) de re-
les personnes indépendamment de leurs différences. normale, libre et avec dignité. néficient pas de ces droits fondamentaux. cevoir le pardon et d’être prêts à vivre avec Dieu. Le
péché est comme un mur qui nous sépare de Dieu.
3. Tu as droit à un nom et à être membre d’un pays.
Lorsque nous faisons du mal à quelqu’un, nous créons
d e toutes les perso ur de toutes les per un mur que nous devons briser par la communication
e ur nne 4. Tu as droit à une attention spéciale et une protec-
l e so n
a l s tion et à une bonne alimentation, un logement et
des soins médicaux.
Va n
et le pardon. Lorsqu’on désobéit aux commandements
de Dieu, nous construisons aussi un mur de sépara-
V

tion que nous pouvons briser lorsque nous acceptons

es
5. Tu as droit à des soins spéciaux si tu es désavan- Jésus-Christ et décidons de nous comporter comme
tagé d’une quelconque manière. lui lorsqu’il était sur terre. Quand nous permettons à
6. Tu as droit à l’amour et à la compréhension, de pré- Dieu d’entrer dans nos vies, nous recevons le vrai sens
férence des parents et de la famille, ou du gouver- de son amour. Quand nous faisons preuve d’amour
nement si ces derniers ne peuvent pas le faire. par nos actions, d’autres personnes peuvent recevoir
le pardon de Dieu et ensemble nous pouvons vivre des
7. T u as le droit d’aller à l’école gratuitement, de jouer, existences justes aux yeux de Dieu.
et d’avoir une égalité de chances de te développer
et d’apprendre pour devenir une personne respon-
sable et utile.
8. Tu as le droit d’être parmi les premiers à recevoir
Notez au tableau « Ia orana » qui signifie bonjour du secours. Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer
en Polynésie Française. Demandez aux enfants de Avant le cours, préparez une petite collation ou deux
en disant : « Dieu a fait ce jour afin que nous puissions bonbons par enfant. Un bonbon sera utilisé pour cette
se saluer en polynésien. Entonnez deux chansons 9. Tu as le droit d’être protégé contre les actes de
en profiter ensemble. » Entonnez un chant ou un can- activité, l’autre sera à partager avec quelqu’un d’autre.
de louange et demandez à un volontaire d’offrir une cruauté ou l’exploitation, par exemple, on ne peut
tique que tous les enfants connaissent. Demandez à un Préparez un « mur de séparation » qui représente le
prière. Présentez le thème. pas t’obligé à faire un travail qui empêche ton dé-
volontaire d’ouvrir la classe par une prière. Demandez mur entre Dieu et nous en plaçant une longue bande
veloppement physique et mental. Tu ne dois pas
aux enfants de partager quelques-uns des droits de la de papier par terre.
travailler avant un âge minimum et en aucun cas
classe précédente. Présentez le thème.
lorsque cela peut nuire à ta santé, et à ton dévelo-
Demandez aux enfants d’énumérer certaines des cho-
ppement moral et physique.
ses qui nous séparent de Dieu (par exemple, la haine,
10. On doit t’enseigner la paix, la compréhension, la l’égoïsme, l’envie, la violence). Notez une réponse par
Demandez à un volontaire de lire Matthieu 19:13-15.
tolérance et l’amitié entre tous les peuples. feuille de papier et demandez à un volontaire de le
Alors des gens lui amenèrent des enfants, afin
13 scotcher sur le « mur ». Aidez les enfants à apprendre
Demandez à des volontaires d’écrire un point par feui- Préparez une « trousse de soins d’urgence » avec des Romains 5:8 par cœur en leur faisant réciter le pas-
qu’il leur impose les mains et prie pour eux. Mais les
lle. Expliquez aux enfants ce que signifie chaque point. pansements, des compresses, du désinfectant, etc. sage plusieurs fois. Puis, faites suspendre le « mur »
82—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Valeur de toutes les personnes —83
de manière ce qu’il sépare la salle en deux et placez Dites aux enfants que dans le passage d’aujourd’hui,
u r d e toutes les person
ale nes
deux bonbons ou un goûter pour chaque enfant de- nous apprenons que Jésus s’est rendu à Jérusalem et
rrière le « mur ». Lorsque les enfants sont face au mur, qu’en entrant dans la ville, les gens étaient heureux de
demandez-leur de réciter un par un Romains 5:8. S’ils le voir. Nous apprenons aussi qu’il va bientôt mourir V
parviennent à réciter par cœur, ils peuvent franchir le et qu’il se prépare à un dernier repas avec ses disciples.
Demandez à trois enfants (un narrateur, Jésus et Pie-
« mur » pour récupérer leurs bonbons ou goûter de A cette époque, les gens marchaient sur des routes
rre) de lire Jean 13:1-17.
l’autre côté. Si non, aidez-les jusqu’à ce qu’ils réussis- poussiéreuses. Ils portaient des sandales et leurs pieds
sent. Expliquez-leur que lorsque nous menons une vie 1
Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était ve- étaient sales. Dans les maisons, il y avait des serviteurs
de repentance, nous traversons le mur qui nous sépare nue pour lui de passer de ce monde au Père, Jésus, qui chargés de laver les pieds des visiteurs. Alors, Jésus se
de Dieu. Notre vie change pour le meilleur. avait aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima leva de la table et lava les pieds de ses disciples. En-
jusqu’au bout. 2Pendant le dîner, alors que le diable a suite, il leur essuya les pieds avec une serviette. Jésus,
déjà mis au cœur de Judas, fils de Simon Iscariote, de le Maître ! Il avait fait quelque chose que seuls les ser-
le livrer, 3Jésus, qui sait que le Père a tout remis entre viteurs faisaient. Jésus voulait que ses disciples appren-
ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va à Dieu, nent qu’ils devaient d’abord penser aux autres. Il veut
4
se lève de table, se défait de ses vêtements et prend que nous pensions d’abord aux autres avant de penser
un linge qu’il attache comme un tablier. 5Puis il verse à nous.
Donnez à chaque enfant un autre bonbon qu’il devra
donner au cours de la semaine à quelqu’un de spécial. de l’eau dans une cuvette et se met à laver les pieds Accueillez les enfants et entonnez une chanson que
Demandez-leur d’écrire un message sur un petit mor- des disciples et à les essuyer avec le linge qui lui servait tous connaissent. Demandez aux enfants de regarder
ceau de papier comme par exemple « Jésus bénit ta vie » de tablier. 6Il vient donc à Simon Pierre, qui lui dit : Toi, leur camarade droit dans les yeux en lui disant : « Tu es
et de le donner avec le bonbon. Seigneur, tu me laves les pieds ! 7Jésus lui répondit : spécial pour Dieu et pour moi ». Entonnez une autre
Ce que, moi, je suis en train de faire, toi, tu ne le sais renez un grand bol d’eau et un rouleau d’essuie-tout.
P chanson et demandez-leur de partager leur défi de la
pas maintenant ; tu le sauras après. 8Pierre lui dit : Non, Demandez aux enfants de s’asseoir en cercle. Dites-leur semaine dernière. Présentez le thème.
jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit : que laver les pieds des autres ne nous rend ni plus ni
Si je ne te lave pas, tu n’as pas de part avec moi. 9Si- moins grand aux yeux de Dieu car nous sommes tous
mon Pierre lui dit : Alors, Seigneur, pas seulement mes d’une grande valeur pour lui. Demandez-leur de se
pieds, mais aussi mes mains et ma tête ! 10Jésus lui dit : mettre deux par deux, de se laver les pieds chacun à
Remerciez tous les participants et offrez une prière de- Celui qui s’est baigné n’a besoin de se laver que les leur tour et de les sécher avec du papier absorbant. vant la classe, piochez dans des magazines ou des
A
mandant à Dieu de les aider à être porteurs de la gloire pieds : il est entièrement pur ; or vous, vous êtes purs, journaux des images de personnes de différentes ra-
de Dieu et d’aider les autres à faire de même. mais non pas tous. 11Il savait en effet qui allait le livrer ; Remarque : Si un enfant ne veut pas se faire laver les ces, cultures ou groupes ethniques. Collez-les sur des
c’est pourquoi il dit : Vous n’êtes pas tous purs. 12Après pieds par quelqu’un d’autre, alors faites-le vous-même. petites assiettes en papier ou des feuilles cartonnées.

r d e toutes les pers leur avoir lavé les pieds et avoir repris ses vêtements, il Collez un bâtonnet plat (utiliser un bâtonnet de glace)
le u onn se remit à table et leur dit : Savez-vous ce que j’ai fait au dos des assiettes en papier.
V a es pour vous ? 13Vous, vous m’appelez Maître et Seigneur,
Définissez ce qu’est une race (y compris les groupes
et vous avez raison, car je le suis. 14Si donc je vous ai
lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous aussi culturels ou ethniques) à travers les questions suivan-
vous devez vous laver les pieds les uns aux autres ; 15car tes :
Demandez aux enfants de laver les pieds d’une per-
je vous ai donné l’exemple, afin que, vous aussi, vous
sonne spéciale à la maison ou dans leur quartier. • Combien de races existe-il dans le monde ?
fassiez comme moi j’ai fait pour vous. 16Amen, amen, je
vous le dis, l’esclave n’est pas plus grand que son maî- • Combien en connaissez-vous ? (Laissez les enfants
tre, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé. 17Si répondre et notez leurs réponses au tableau.)
vous savez cela, heureux êtes-vous, pourvu que vous
le fassiez ! • Demandez-leur d’identifier les images et la race qui
— Jean 13:1-17 NBS correspond.

Remerciez tous les enfants pour leur participation. Rappelez aux enfants que Dieu a créé des hommes et
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- Tenez-vous par la main et demandez à Dieu de nous des femmes de toutes races (cultures et groupes ethni-
renthèses ne sont que des suggestions) aider à être humbles. ques). C’est pourquoi ils ont tous la même importance
Demandez aux enfants de former un cercle en entrant à Dieu.
• Q
uel était le nom du disciple qui ne voulait pas se
dans la salle. Demandez-leur de positionnez la paume
faire laver les pieds par Jésus ? (Pierre) Demandez à deux volontaires de lire Philippiens
de leurs mains vers le haut. Commencez en plaçant
vos mains sur la paume de l’enfant à votre droite en 2:1-11.
• Pourquoi Jésus dit que tous ne sont pas purs ? (A
disant : « Je te donne l’amour de Dieu. » Demandez aux cause de Judas Iscariote qui va bientôt le trahir.) 1
S’il y a donc quelque encouragement dans le Christ,
enfants de faire le tour du cercle en donnant l’amour s’il y a quelque réconfort de l’amour, s’il y a quelque
de Dieu à la personne qui se tient à leur droite jusqu’à • Quel est le message que Jésus a voulu donner à ses communion de l’Esprit, s’il y a quelque tendresse et
ce que la passe revienne au point de départ. Entonnez disciples en faisant cela ? (Que tous sont de valeur quelque magnanimité, 2comblez ma joie en étant bien
une chanson. Demandez aux enfants ce qu’ils ont res- égale.) d’accord ; ayez un même amour, une même âme, une
senti lorsqu’ils en relevant le défi de la semaine der- seule pensée ; 3ne faites rien par ambition personnelle
nière. Présentez le thème. • En quoi est-ce une preuve d’amour ?
84—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Valeur de toutes les personnes—85
ni par vanité ; avec humilité, au contraire, estimez les
Leçon 6 : Silhouettes d’enfants
autres supérieurs à vous-mêmes. 4Que chacun, au lieu
de regarder à ce qui lui est propre, s’intéresse plutôt
aux autres. 5Ayez entre vous les dispositions qui sont
en Jésus-Christ : 6lui qui était vraiment divin, il ne s’est Donnez à chaque enfant la silhouette découpée d’une
pas prévalu d’un rang d’égalité avec Dieu, 7mais il s’est fille ou d’un garçon. Invitez-les à inscrire sur leur sil-
vidé de lui-même en se faisant vraiment esclave, en houette le verset à mémoriser d’aujourd’hui. Ce verset
devenant semblable aux humains ; reconnu à son est à apprendre par cœur pour la prochaine classe.
aspect comme humain, 8il s’est abaissé lui-même en
devenant obéissant jusqu’à la mort — la mort sur la
croix. 9C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé et
lui a accordé le nom qui est au-dessus de tout nom,
10
pour qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans
les cieux, sur la terre et sous la terre, 11et que toute lan-
gue reconnaisse que Jésus-Christ est le Seigneur à la Tenez-vous par les mains et priez en silence pour l’en-
gloire de Dieu, le Père. fant à votre droite. Dites « amen » à la fin de la toute
— Philippiens 2:1-11 NBS dernière prière.

Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-


e u r de toutes les person
renthèses ne sont que des suggestions)
l nes
• Qu’est-ce que le deuxième verset nous dit de ressen-
Va
tir ? (un même esprit, un même amour, une même
âme)

• De quelle manière devons-nous ne pas faire les cho-


ses ? (par rivalité ou par vanité)

• Que ne devons-nous ne pas rechercher ? (Nos pro-


pres intérêts mais ceux d’autrui)

Rappelez aux enfants que nous devons nous rappe-


ler de la vision de Dieu pour la création et agir avec
plein d’amour. Cela permettra de montrer au monde
que nous appartenons à Dieu. Quand Jésus-Christ Souhaitez la bienvenue aux enfants et entonnez quel-
était sur terre, il partageait avec tout le monde sans se ques chants. Demandez aux enfants quels sont les
soucier de savoir si les personnes étaient riches, juives événements intéressants qui ont marqué leur semaine
ou pas. Dieu aime tout le monde. En tant que disci- comme par exemple un appel téléphonique surprise,
ples de Jésus-Christ, nous devons suivre son exemple. un cadeau, une bonne nouvelle. Demandez à un enfant
Demandez aux enfants de mémoriser les versets dans d’offrir une prière pour ouvrir la classe d’aujourd’hui.
Philippiens 2:4. Présentez le thème d’aujourd’hui.

Demandez aux enfants s’ils ont récemment été mala-


Utilisez page 87 pour découper la chaîne sur du papier des et de raconter ce que leur famille a fait pour qu’ils
de couleur différente. Toutes les chaînes seront reliées se sentent mieux. Dites-leur que dans le passage que
entre elles pour former une longue chaine à accrocher nous allons lire, beaucoup de gens ont été guéris grâce
au mur. Dites aux enfants que de même que tous ces à la foi en Jésus.
personnages de couleurs différentes ont été reliés pour Demandez à un volontaire de lire Matthieu 15:29-31.
former une belle décoration, nous formons également
une belle famille diverse de Dieu lorsque nous joig- 29
Jésus partit de là et longea les rives de la mer de Ga-
nons les uns aux autres. lilée. Il monta sur la montagne et il s’assit. 30Alors de

86—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Valeur de toutes les personnes —87
qui ne sont pas aimés de la même manière (à l’école,
grandes foules vinrent à lui, avec des infirmes, des homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba
dans les quartiers, etc.)
aveugles, des sourds-muets, des estropiés et beaucoup aux mains de bandits qui le dépouillèrent, le rouèrent
d’autres malades. On les déposa à ses pieds, et il les de coups et s’en allèrent en le laissant à demi-mort. • Connaissez-vous quelqu’un qui est détesté ?
guérit ; 31et la foule s’étonnait de voir les sourds-muets
31
Par hasard, un prêtre descendait par le même chemin ;
parler, les estropiés redevenir valides, les infirmes mar- Découpez un cœur rouge pour chaque enfant et de- il le vit et passa à distance. 32Un lévite arriva de même à • Comment pouvez-vous les aider ?
cher, les aveugles voir ; et elle glorifiait le Dieu d’Israël. mandez-leur de le décorer et d’écrire au centre du cet endroit ; il le vit et passa à distance. 33Mais un Sama-
— Matthieu 15:29-31 NBS cœur : « Foi en Jésus. » Au cours de la semaine, ils de- ritain qui voyageait arriva près de lui et fut ému lorsqu’il • Que pensez-vous que Jésus nous demande en tant
vront offrir leur cœur à une personne de leur choix. le vit. 34Il s’approcha et banda ses plaies, en y versant que disciples ?
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- de l’huile et du vin ; puis il le plaça sur sa propre mon-
ture, le conduisit à une hôtellerie et prit soin de lui. 35Le • Quel genre de disciples serions-nous si nous agis-
renthèses ne sont que des suggestions)
lendemain, il sortit deux deniers, les donna à l’hôtelier sions comme le prêtre ou le lévite ?
• Pourquoi pensez-vous que Jésus a guéri les mala- et dit : « Prends soin de lui, et ce que tu dépenseras en
Expliquez aux enfants que la vie d’un disciple de Jé-
des ? (Parce qu’il les aimait et avait de la compassion plus, je te le paierai moi-même à mon retour. » 36Lequel
sus-Christ est une vie concrète. Jésus-Christ nous
pour eux) de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui
appelle à aimer Dieu et notre prochain. La vérité, c’est
Offrez une prière en demandant à Dieu d’aider les en- était tombé aux mains des bandits ? 37Il répondit : C’est
que l’amour que nous avons pour Dieu n’a pas de va-
• Qu’est-ce qu’un miracle ? (Une situation qui n’a pas fants à grandir dans leur foi chaque jour. celui qui a montré de la compassion envers lui. Jésus
leur si nous n’avons pas d’amour pour notre prochain
d’explication rationnelle mais qui n’est pas forcé- lui dit : Va, et toi aussi, fais de même.
— même ceux qui sont différents de nous. Dans l’his-
ment exceptionnel ou grandiose. Parfois, un mira- — Luc 10:25-37 NBS
toire d’aujourd’hui, c’est le Samaritain qui détesté à
cle est simple et discret)
r d e toutes les person cause de ses origines, a eu la force et l’amour de sauver
l eu ne s Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- son prochain. Ce n’est que par l’Esprit Saint que nous
• Que s’est-il passé pour les personnes qui ont assisté
V a renthèses ne sont que des suggestions) pouvons éprouver de l’amour pour nos semblables,
aux miracles ? (Elles étaient émerveillées) • Q
uel est le titre de l’histoire d’aujourd’hui ?(Le Bon peu importe combien nous sommes différents. En tant
Samaritain) que disciples de Jésus, nous sommes appelés à aimer
• Jésus a-t-il demandé aux gens d’où ils venaient ? tout le monde de manière égale, comme le Christ nous
(Non) • D’où venait le personnage principal quand il a été aime.
attaqué par des voleurs ? (De Jérusalem à Jéricho)
• Qu’est-ce que ces gens ont fait lorsque Jésus a prié • Qui a trouvé l’homme en premier et ne rien faire
pour eux et ont été guéris ? (Ils ont eu la foi) pour lui ? (Un prêtre)
Expliquez aux enfants ce que la foi signifie en leur fai- • Qui a ressenti de la pitié pour l’homme ? (Un
sant comprendre que la foi ne garantit pas la guéri- Samaritain) J ouez l’histoire du Bon Samaritain. Certains enfants
son d’une personne. Parfois, la guérison se produit par peuvent avoir du mal à faire cela, mais encouragez-les
Expliquez aux enfants qu’à cette époque-là, les Juifs
d’autres méthodes qui ne sont pas comprises immé- de la meilleure façon pour qu’ils puissent participer.
n’aimaient pas les Samaritains et se sentaient supé-
diatement. La plénitude, désir de Dieu pour chacun de
rieurs à eux. Ils les détestaient tellement que lorsqu’ils
nous, est aussi bien spirituelle que physique. Parfois,
Demandez aux enfants de se saluer en disant : « Dieu voyageaient de Jérusalem vers la Galilée, ils emprun-
le miracle, c’est que les gens apprennent à compren-
est avec vous et avec nous. » Demandez-leur de parta- taient une route plus longue pour ne pas avoir à tra-
dre et à accepter la volonté de Dieu sans perdre la foi.
ger leur défi de la semaine. Entonnez une chanson et verser le territoire samaritain. Préparez une carte pour
C’est l’une des raisons pour laquelle la Communauté
offrez une prière. Présentez le thème. montrer ces lieux aux enfants.
du Christ place une grande importance sur la manière
dont les membres de l’Eglise forment une grande fa- Posez les questions suivantes : Demandez aux enfants d’identifier une personne de
mille — pour s’aimer et se soutenir mutuellement dans leur communauté qui est détestée et de lui préparer
les moments difficiles. • Qui est notre prochain ?
un goûter ou une carte à lui offrir dans la semaine. Ils
• Comment pouvons-nous suivre les enseignements peuvent demander à leurs parents de les aider à faire
de l’amour de Jésus et le montrer à d’autres person- cela.
Demandez aux enfants de lire Luc 10:25-37 à l’unisson. nes ?
• Comment doit-on se comporter envers quelqu’un
25
Un spécialiste de la loi se leva et lui dit, pour le mettre
qui a besoin d’aide ?
à l’épreuve : Maître, que dois-je faire pour hériter la vie
Sur une grande feuille de papier, dessinez un enfant
éternelle ? 26Jésus lui dit : Qu’est-il écrit dans la Loi ? • Lequel des personnages vous intéressent le plus et
d’une taille assez grande. Dessinez un cœur sur du pa-
Comment lis-tu ? 27Il répondit : Tu aimeras le Seigneur, pourquoi ?
pier rouge et découpez-le. Écrivez au centre du cœur « Remerciez les enfants et entonnez une chanson. De-
ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute
Foi en Jésus ». Bandez les yeux d’un volontaire puis de- Dites aux enfants que, tout comme le peuple juif n’ai- mandez à un volontaire de prier en demandant à Dieu
ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain,
mandez-lui, à l’aide des indications des autres enfants, mait pas les Samaritains, il y a des gens autour de nous de nous aider chaque jour à aimer notre prochain.
comme toi-même. 28Tu as bien répondu, lui dit Jésus ;
de placer le cœur à la bonne place sur l’enfant. Invitez
fais cela, et tu vivras. 29Mais lui voulut se justifier et dit
d’autres volontaires à jouer le jeu. Expliquez que nous
à Jésus : Et qui est mon prochain ? 30Jésus reprit : Un
devons tous avoir la foi dans nos cœurs.

88—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Valeur de toutes les personnes—89
toutes les person
Tous sontShalom
God’s appelés
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
r d e
leu
renthèses ne sont que des suggestions)
a ne s
V • Où était Jésus quand il a lu ce passage ? (à Nazareth)
• Quel jour de la semaine ? (le Sabbat) Les principes permanents définissent l’essence, le cœur ou l’âme de l’identité, la mission et le mes-
• Quel livre Jésus a-t-il lu ? (le livre du prophète Ésaïe) sage de l’Eglise. Ils décrivent la personnalité de l’Eglise qui s’exprime à travers ses participants,
congrégations et organisations affiliées dans le monde (passez à la page 148).
Expliquez aux enfants que Jésus était de retour à Naza-
reth, sa ville natale, et se trouvait dans la synagogue là
où les hommes de la ville se réunissaient. Ces hommes
étaient ses amis et voisins d’enfance. Ils avaient étudié
et connu la Parole de Dieu et les règles de la foi juive. à sa rencontre et lui dirent : Bienvenue ! 5Il répondit :
Jésus était déjà bien connu pour ses miracles. Les gens Bonjour ! Je viens pour offrir un sacrifice au Seigneur.
voulaient lui parler et apprendre à le connaître. Mais Consacrez-vous et venez avec moi au sacrifice. Il consa-
quand il se mit à enseigner dans la synagogue, certains cra aussi Jessé et ses fils et les invita au sacrifice. 10Jessé
des dirigeants de la congrégation se sont fâchés à cause fit passer sept de ses fils devant Samuel, et Samuel dit à
Souhaitez la bienvenue aux enfants et demandez-leur de la manière dont Jésus enseignait. Ils ne voulaient plus Jessé : Le Seigneur n’a choisi aucun d’eux. 11Puis Samuel
de se saluer comme nos frères et sœurs du Kenya en l’écouter et l’ont expulsé de la synagogue, puis chassé de dit à Jessé : N’y a-t-il plus d’autres jeunes gens ? Et il
Afrique en disant « Harari ». Entonnez deux chansons la ville. Imaginez la tristesse de Jésus en se faisant chas- répondit : Il reste encore le petit, mais il fait paître le
et demandez à un volontaire d’offrir une prière pour ser par les gens de sa ville natale. Mais, ce n’est pas cela troupeau. Alors Samuel dit à Jessé : Envoie quelqu’un
commencer la classe. Présentez le thème d’aujourd’hui. qui l’a empêché d’enseigner et de guérir les gens qui ve- le chercher, car nous ne nous installerons pas avant
naient à lui. C’était la mission de Jésus. qu’il soit arrivé ici. 12Jessé l’envoya chercher. Or il était
roux, il avait de beaux yeux et une belle apparence.
C’est la même chose pour nous. Parfois, nous ne som-
Le Seigneur dit à Samuel : Confère-lui l’onction, c’est
mes pas bien reçus dans certains endroits où nous som-
lui ! 13Samuel prit la corne d’huile et lui conféra l’onc-
Asseyez-vous en cercle et commencez par demander mes traités à tort et rejetés comme Jésus. Mais cela ne
Demandez aux enfants de se saluer en disant : « Dieu tion parmi ses frères. A partir de ce jour-là, le souffle
aux enfants s’ils aiment qu’on les prenne dans les bras. doit pas nous empêcher d’inviter les gens au Christ,
t’aime et moi aussi ». Entonnez une chanson que tout du Seigneur s’empara de David. Quant à Samuel, il s’en
Demandez-leur de prendre un camarade dans les bras ou de faire ce qui est juste pour ceux qui ont besoin de
le monde connaît et demandez à un volontaire d’offrir alla à Rama.
s’ils se sentent à l’aise sinon, demandez-leur de se se- nous. Peu importe qui nous sommes, nous sommes les
une prière pour ouvrir la classe. Invitez-les à racon- — 1 Samuel 16:1, 4-5, 10-13 NBS
rrer la main chaleureusement. Ensuite, demandez-leur enfants bien-aimés de Dieu.
ter le défi à relever de la semaine passée. Présentez le
de se souvenir d’un moment où ils se sont sentis reje- thème.
tés. Comment cela s’est passé ? Dites aux enfants qu’au- Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
jourd’hui, nous allons raconter l’histoire de quelqu’un renthèses ne sont que des suggestions)
qui s’est fait rejeté simplement pour avoir dit qu’il était • Qui le Seigneur envoie-t-il à Bethléem ? (Samuel)
le fils de Dieu. Regardez dans un miroir. Que voyez-vous ? Voyez-vous
quelqu’un qui se soucie des autres ? Voyez-vous une • Qui Samuel est-il allé voir là-bas ? (Jesse)
Demandez à un volontaire de lire Luc 4:18-25. personne qui prend soin d’elle-même ? Vous voyez une
personne qui aime Dieu. Regardez dans un miroir toute réparez huit sacs contenant chacun un objet diffé-
P • Quel était le but de son voyage à Bethlehem ? (Oin-
18
L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a conféré
votre vie pour vous rappeler que Dieu vous aime tel que rent. Placez les sacs sur une table ou une chaise. Faites dre le nouveau roi d’Israël)
l’onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres ;
vous êtes. en sorte que les enfants ne voient pas ce qu’il y a de-
il m’a envoyé pour proclamer aux captifs la délivrance, et • L
equel des fils de Jesse Samuel oint-il comme roi
dans. Demandez à chaque enfant de se bander les yeux
aux aveugles le retour à la vue, pour renvoyer libres les Donnez à chaque enfant une feuille de papier et des cra- d’Israël ? (David)
et de mettre la main dans les 8 sacs. Demandez-leur de
opprimés, 19pour proclamer une année d’accueil de la yons de couleurs. Demandez-leur de dessiner comme deviner ce qui se trouve dans le sac sans pour autant • Quel est l’instrument que Samuel utilise pour oin-
part du Seigneur. 20Puis il roula le livre, le rendit au servant ils se perçoivent en tant qu’enfant aimé de Dieu. le dire. Une fois que tout le monde est passé, distri- dre David ? (La corne d’huile)
et s’assit. Les yeux de tous, dans la synagogue, étaient
buez une feuille de papier et demandez-leur de noter
fixés sur lui. 21Alors il se mit à leur dire : Aujourd’hui ce- Lors de l’activité, les enfants ne savaient ce qu’il y avait
les objets qu’ils pensent être dans les sacs. S’ils pou-
tte Ecriture, que vous venez d’entendre, est accomplie. dans les sacs et pour Samuel, c’est pareil car il ne savait
vaient choisir un sac, demandez aux enfants lequel ils
22
Tous lui rendaient témoignage, étonnés des paroles de pas ce qu’il y avait dans le cœur des frères et il ne pou-
choisiraient et pourquoi ? Offrez un bonbon à ceux qui
grâce qui sortaient de sa bouche ; ils disaient : N’est-ce vait que se laisser guider par leur apparence. Seul Dieu
auront bien deviné.
pas le fils de Joseph ? 23Il leur dit : Certainement, vous me Demandez aux enfants de ramener leur dessin à la mai- pouvait voir ce qui était dans leurs cœurs. Dieu connait
citerez ce proverbe : Médecin, guéris-toi toi-même ; tout son pour le montrer à leur famille et leur parler de l’his- Demandez à deux enfants de lire 1 Samuel 16:1, 4-5, chacun d’entre nous, à l’intérieur comme à l’extérieur.
ce qui s’est produit à Capharnaüm, selon ce que nous toire biblique d’aujourd’hui. 10-13 à la classe. Avec cette histoire, nous apprenons que Dieu appelle
avons appris, fais-le aussi ici, dans ton pays ! 24Il leur dit les gens sans se soucier de ce à quoi ils ressemblent de
encore : Amen, je vous le dis, aucun prophète n’est bien
1
Le Seigneur dit à Samuel : Jusqu’à quand pleureras-tu
l’extérieur. Chacun de nous peut être une bénédiction
accueilli dans son pays. 25En vérité, je vous le dis, il y avait sur Saül ? Moi, je l’ai rejeté : il ne sera plus roi sur Is-
pour quelqu’un qui est malade, qui a besoin d’aide, ou
beaucoup de veuves en Israël aux jours d’Elie, lorsque raël. Remplis ta corne d’huile et va. Je t’envoie chez
qui a besoin de notre soutien à un moment difficile.
le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu’il y eut une Jessé, le Bethléhémite, car j’ai vu mon roi parmi ses fils.
Tout comme Samuel a utilisé ses mains pour oindre
grande famine sur tout le pays ;
4
Samuel fit ce que le Seigneur avait dit ; il se rendit à Be-
Tenez-vous par les mains et remerciez Dieu en prière David, nous pouvons utiliser nos mains pour bénir les
— Luc 4:18-25 NBS th-Léhem. Les anciens de la ville vinrent en tremblant
pour les dons que nous avons reçus. autres.
90—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Tous sont appelés —91
Dans la Communauté du Christ, nous avons un sa-
T
ous sont appelés certain. 13Vous laisserez vivre mon père, ma mère, mes
Donnez aux enfants une feuille de papier et deman-
crement pour bénir les personnes quand elles sont
malades. Ce sacrement s’appelle « l’imposition des
frères, mes sœurs et tout ce qui leur appartient, vous
dez-leur de copier cette liste exactement comme vous
l’avez écrite. Demandez aux enfants de relier la bonne
nous sauverez de la mort. 14Les hommes lui dirent :
mains pour les malades ». Les anciens mettent un peu Que nous mourions à votre place ! Mais ne divulguez
réponse à la bonne phrase en traçant une ligne entre la
d’huile consacrée sur le front de la personne, placent pas notre affaire. Quand le Seigneur nous donnera le
phrase et le mot.
leurs mains sur sa tête et prient pour elle. Expliquez pays, nous agirons envers toi avec fidélité et loyauté.
que l’huile consacrée est de l’huile d’olive qui a été bé- Activité 2
15
Elle les fit descendre avec une corde par la fenêtre, car
nie par des anciens de l’Eglise pour l’utiliser lors de ce sa maison était dans le mur même du rempart. C’est Donnez à chaque enfant un ruban rouge d’environ 5
sacrement. L’huile n’est pas « magique », mais c’est un dans le rempart qu’elle habitait. 17Ils lui dirent : Voici de cm de large sur 20 cm de long. Demandez-leur d’écrire
symbole de la foi, comme dans la Bible. quelle manière nous serons quittes de ce serment que le verset suivant sur le ruban : Et maintenant, je vous
tu nous as fait faire : 18lorsque nous entrerons dans le prie, jurez-moi par l’Eternel que vous aurez pour la mai-
pays, attache ce cordon écarlate à la fenêtre par laque- son de mon père la même bonté que j’ai eue pour vous. À
lle tu nous as fait descendre et rassemble auprès de toi, la fin de la classe, demandez aux enfants d’attacher le
dans la maison, ton père, ta mère, tes frères et toute ta ruban à leur poignet et d’apprendre le verset par cœur
Si possible, invitez deux anciens à démontrer comment famille. 21Elle dit : Qu’il en soit selon vos paroles ! Elle le verset pour la semaine prochaine.
administrer le sacrement de « l’imposition des mains les laissa partir, et ils s’en allèrent. Puis elle attacha le
pour les malades ». Donnez à chaque enfant une feuille Souhaitez la bienvenue aux enfants et demandez-leur cordon écarlate à la fenêtre. 22Ils partirent, arrivèrent
de papier pour y tracer le contour de leurs mains et les de se saluer en disant : « Nous avons été appelés à pro- dans la montagne et y restèrent trois jours, jusqu’au re-
colorier. Demandez-leur d’écrire sur la ligne extérieure clamer le royaume de Dieu ». Entonnez deux chansons tour de leurs poursuivants. Leurs poursuivants les cher-
de chaque main ce qu’ils peuvent faire pour aider les que les enfants connaissent bien et demandez à un vo- chèrent partout où ils allèrent, sans les trouver.
autres de façon manuelle comme par exemple, aider lontaire d’ouvrir la classe par une prière. Demandez — Josué 2:1-7, 12-15, 17-18, 21-22 NBS Demandez aux enfants d’aider un dirigeant de leur
maman à faire la cuisine, aider un camarade à faire ses aux enfants ce qu’ils ont fait de leurs mains pour re-
congrégation au cours de la semaine. Cela peut être
devoirs, aider papa à laver la voiture, etc. Demandez lever le défi de la semaine passée. Présentez le thème. Expliquez aux enfants que ces hommes étaient allés à quelque chose d’aussi simple que de lui donner un ve-
aux enfants de découper leurs mains et de faire un trou la maison de Rahab parce qu’elle était construite sur la rre d’eau lorsqu’il prêche ou enseigne.
tout en haut pour y passer une ficelle et confectionner muraille de la ville et qu’il était plus facile d’y échapper.
un collier qu’ils pourront porter. Malgré leurs précautions, les gardes les avaient vus se
diriger vers la maison de Rahab. Cette dernière risqua
sa vie pour les protéger. Si les gardes avaient trouvé les
Raconter l’histoire de Josué 2:1-7, 12-15, 17-18, 21-22.
espions chez elle, Rahab aurait été condamnée pour
Cette histoire parle de Rahab qui protégea deux es-
trahison et exécutée. Rahab entendit parler de Dieu
pions que Josué avait envoyés à Jéricho. L’histoire se Demandez à Dieu de bénir les enfants tandis qu’ils es-
d’Israël et y crut. Cela lui sauva la vie et celle de sa fa-
passe alors que les Israélites se préparent à entrer en saient d’accomplir le défi de la semaine.
mille également. Les espions avaient promis de proté-
Demandez aux enfants de ramener leur collier à la terre promise. Rahab connaissait Dieu et il risqua sa
ger Rahab et sa famille une fois que Josué aurait repris
maison et de le suspendre là où ils pourront la voir vie pour aider les Israélites.
toute la semaine pour se souvenir de ce qu’ils ont écrit
et pour l’accomplir.
1
Josué, fils de Noun, envoya secrètement de Shittim
la ville. Ils lui dirent d’accrocher une corde rouge à sa
fenêtre pour qu’ils repèrent sa maison. ous sont appelés
T
deux espions, en disant : Allez voir le pays, et Jéricho !
Ils partirent, entrèrent chez une prostituée nommée
Rahab et couchèrent là. 2On dit au roi de Jéricho : Des
hommes sont venus ici cette nuit, des Israélites, pour
explorer le pays ! 3Alors le roi de Jéricho fit dire à Ra-
hab : Fais sortir les hommes qui t’ont rendu visite, ceux Activité 1
Formez un cercle et prier pour les enfants en deman- qui sont entrés chez toi, car c’est pour explorer tout le
Notez au tableau les choses suivantes :
dant à Dieu de les aider à utiliser leurs mains pour bé- pays qu’ils sont venus ! 4Mais la femme prit les deux
nir les autres. hommes et les cacha ; elle dit : Ces hommes m’ont bien
rendu visite, mais je ne savais pas d’où ils étaient. 5Au 1. Mettent en place un pacte pour Rahab
moment où on allait fermer la porte de la ville, au cré- protéger la vie de Rahab
puscule, ils sont sortis, sans que je sache où ils allaient ;
poursuivez-les vite, et vous les rattraperez ! 6En fait, elle 2. Femme qui protège les espions Josué
les avait fait monter sur le toit en terrasse et elle les avec bravoure
avait cachés parmi les tiges de lin qu’elle y avait éten- Souhaitez la bienvenue aux enfants en leur demandant
3. Ville à conquérir Jéricho
dues. 7Ils les poursuivirent sur la route du Jourdain, jus- de garder le silence tout en entrant dans la salle. Me-
qu’aux gués ; on ferma la porte de la ville après la sortie 4. Celui qui envoya les espions Elle les cache ttez une musique de fond douce si possible. Deman-
des poursuivants. 12Maintenant, je vous prie, faites-moi dez-leur de s’asseoir en cercle par terre. Tenez-vous les
un serment par le Seigneur : comme j’ai agi avec fidé- 5. Qu’est-ce que Rahab fait Espions
pour protéger les espions de mains et chantez un cantique que tous connaissent.
lité envers vous, vous aussi, vous agirez avec fidélité Invitez les enfants à réciter librement le verset de la se-
envers ma famille. Vous me donnerez un signe qui soit Jéricho ?
maine dernière.

92—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Tous sont appelés —93
Dites aux enfants que Dieu continue de nous appeler Offices de la Prêtrise
au service. Nous devons écouter la voix de Dieu et nous
apprêter à répondre activement. Il y a plusieurs façons
Diacre — ministre qui réconforte et Donne de la nourriture et du réconfort aux individus et
de répondre à l’appel de Dieu et de s’engager dans la
accueille aux familles en les accueillant dans la congrégation et la
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- mission du Christ. Tous les disciples sont appelés à
renthèses ne sont que des suggestions) servir de différentes manières. Dans la Communauté communauté.
du Christ, certaines personnes sont appelées à servir Instructeur — ministre qui édifie la Aide les individus et les familles de la congrégation et de la
• Combien d’entre vous reconnaissent la voix de votre en acceptant l’ordination à un office de la prêtrise. Il y paix entre les personnes communauté à trouver des résolutions pacifistes.
mère (ou grand-mère, ou un autre membre adulte a de nombreux offices dans la prêtrise, chacun ayant
de la famille) quand elle vous appelle ? ses propres fonctions. Prêtre — ministre de présence au sein Partage l’amitié avec les familles, dans les congrégations, et
• Combien de fois doit-elle vous appeler avant que des familles dans la communauté.
vous ne répondiez ?
L’histoire d’aujourd’hui est celle d’un jeune garçon et Ancien — ministre qui édifie une com- Donne des expressions claires du ministère spirituel de
de son appel spécial. munauté sacrée et spirituelle l’évangile.

Demandez à trois volontaires de lire 1 Samuel 3:1-10. vant la classe, découpez un arbre en papier en utili-
A
sant si possible du papier marron. Découpez des feu- Soixante-dix — ministre qui témoigne Invite et témoigne ceux qui cherchent à engager leur vie
1
Le jeune Samuel officiait pour le Seigneur devant Eli. La illes sur du papier vert. Préparez 10 fruits en papier et invite pour Jésus Christ.
parole du Seigneur était rare en ces jours-là, les visions (pomme, orange, banane, cerise, citron, etc.) prêts à
n’étaient pas fréquentes. 2Un jour qu’Eli était couché à être collés sur l’arbre. Écrivez le nom d’un office de Grand prêtre — ministre de vision Aide l’Eglise à voir le monde de manières nouvelles, et guide
sa place — ses yeux commençaient à s’affaiblir, il ne la prêtrise sur chaque fruit. (Diacre, prêtre, ancien,
les congrégations et les individus à devenir des disciples.
pouvait plus voir ; 3la lampe de Dieu n’était pas encore soixante-dix, grand prêtre, apôtre, prophète-président,
éteinte, et Samuel était couché dans le temple du Seig- évangéliste, évêque). Demandez à un enfant d’écrire «
neur où était le coffre de Dieu — 4le Seigneur appela Les offices de la prêtrise » sur le tronc de l’arbre et à un Évêque — ministre de générosité Aide les congrégations et les individus à partager leurs dons
Samuel. Il répondit : Je suis là ! 5Il courut vers Eli et dit : autre enfant de coller les feuilles sur les branches. De- selon leur capacité réelle.
Je suis là ! Tu m’as appelé ? Eli répondit : Je n’ai pas mandez aux enfants de nommer les différents offices
appelé ; retourne te coucher ! Il alla donc se coucher. de la prêtrise et invitez un enfant au fur et à mesure à Évangéliste — ministre de Sert de compagnon spirituel, conseiller, et guide surtout
6
Le Seigneur appela de nouveau Samuel. Samuel se coller le fruit correspondant sur l’arbre. Expliquez cha- bénédiction dans les périodes de changement.
leva, alla trouver Eli et dit : Je suis là ! Tu m’as appelé ! Eli que office en vous servant du tableau ci-dessous. Une
répondit : Je n’ai pas appelé, mon fils ; retourne te cou- fois que tous les fruits sont sur l’arbre, dites-leur que
cher ! 7Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur ; ce sont les offices de prêtrise de la Communauté du Apôtre — ministre qui témoigne à Partage le message de l’évangile et crée des communau-
la parole du Seigneur ne s’était pas encore révélée à lui. Christ. Demandez aux enfants de répéter, un par un, l’échelle mondiale—en proclamant la tés phares de justice et de paix à travers le monde. Il y a 12
8
Le Seigneur appela de nouveau Samuel, pour la troi- le nom des offices. paix du Christ apôtres.
sième fois. Celui-ci se leva, alla trouver Eli et dit : Je suis Présidence — ministre de direction Dirige l’Eglise à travers une direction visionnaire et prophé-
là ! Tu m’as appelé ! Eli comprit alors que c’était le Seig- prophétique tique. La Présidence comprend le prophète-président de
neur qui appelait le garçon. 9Eli dit à Samuel : Va te cou- l’Eglise et deux conseillers, aussi appelés présidents.
cher ; s’il t’appelle, tu diras : « Parle, Seigneur ; moi, ton

sont appelés
serviteur, j’écoute. » Samuel alla donc se coucher à sa
place. 10Le Seigneur vint et se tint là. Il appela comme
chaque fois : Samuel ! Samuel ! Samuel répondit : Parle ! Constituez des équipes de deux ou trois enfants et de- T
o u s par les mains, et d’inviter la présence du Saint-Esprit.
Demandez aux enfants d’inspirer et d’expirer lente-
Moi, ton serviteur, j’écoute. mandez à chaque équipe de d’enquêter auprès des di- ment en imaginant que le souffle du Saint Esprit entre
— 1 Samuel 3:1-10 NBS rigeants de la congrégation pour déterminer les offices en eux et se répande sur leur partenaire. Priez que Dieu
de la prêtrise qui sont représentés dans la congrégation. bénisse la classe aujourd’hui. Demandez aux enfants
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- s’ils ont réussi à déterminer les offices de la prêtrise
renthèses ne sont que des suggestions) représentés dans la congrégation. Présentez le thème.
• Où Samuel dormait-il ? (Dans le temple)
• Par qui Samuel pensait-il être appelé ? (Eli)
• Combien de fois le Seigneur appela-t-il Samuel ?
Remerciez les enfants pour leur participation. Deman-
(Trois fois)
dez aux enfants de prier pour les membres de la prê- acontez l’histoire de Josué 6:1-5, 10-16 aux enfants
R
• Comment Samuel répondit-il au Seigneur ? (Ton trise qui servent dans la congrégation. Priez que Dieu en utilisant des expressions du visage et du corps pour
serviteur t’écoute) continue à bénir dans leur ministère. aider à raconter l’histoire.

Souhaitez la bienvenue et divisez le groupe en deux.


1
Jéricho était complètement fermée devant les Israé-
Avec de la musique de méditation en fond, deman- lites. Personne n’en sortait et personne n’y entrait. 2Le
dez-leur de se mettre les uns face aux autres, de se tenir Seigneur dit à Josué : Regarde, je t’ai livré Jéricho, son

94—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Tous sont appelés —95
roi, les vaillants guerriers. 3Vous tous, les hommes de inscrivez les numéros 1 à 5 de manière à ce qu’il y en
guerre, vous ferez le tour de la ville ; vous tournerez ait assez pour chaque enfant. Pliez-les en deux et pla-
une fois autour de la ville. Tu feras ainsi pendant six cez-les dans un petit récipient. Demandez aux enfants
jours. 4Sept prêtres porteront sept trompes, les cornes de former un cercle et de tirer un morceau de papier.
Demandez aux enfants de former un cercle et de placer En guise de préparation, découpez deux gros nuages Le numéro tiré indiquera le nombre de sac que l’enfant
de bélier, devant le Coffre. Le septième jour, vous ferez leurs mains sur les épaules de la personne à côté d’eux en papier. Sur l’un, écrivez le verset de Matthieu 11:28 devra porter au centre de la salle en prétendant que la
sept fois le tour de la ville, et les prêtres sonneront de pour former un train. Vous jouerez le rôle de Josué.
la trompe. 5Quand on fera retentir la corne de bélier,
et sur l’autre, Matthieu 11:29-30. charge est très lourde.
Placez toutes les chaises au milieu de la salle pour re-
quand vous entendrez le son de la trompe, tout le présenter la ville de Jéricho. Dites aux enfants qu’ils fe- 29
Prenez sur vous mon joug et laissez-vous instruire par Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
peuple lancera une grande acclamation ; le rempart de ront 7 fois le tour de la ville en silence. A la fin du 7ème moi, car je suis doux et humble de cœur, et vous trou- renthèses ne sont que des suggestions)
la ville s’écroulera sur lui-même et le peuple montera tour et à votre signal, ils crieront tous en même temps : verez le repos. 30Car mon joug est bon, et ma charge
à l’assaut, chacun devant soi. 10Josué avait donné cet • Les sacs étaient-ils lourds ? (Non)
« GLOIRE A DIEU ! GLOIRE A DIEU ! GLOIRE A légère.
ordre au peuple : Vous ne lancerez pas d’acclamation, DIEU ». A ce moment-là, ils se laisseront tomber dou- — Matthieu 11:29-30 NBS • Qu’avez-vous pensé la première fois que vous les
vous ne ferez pas entendre votre voix, et il ne sortira cement au sol pour imiter le mur de Jéricho. Rappelez avez vus ? (Qu’ils étaient lourds)
pas une seule parole de votre bouche, jusqu’au jour où Demandez aux enfants de s’asseoir en forme de « u »
aux enfants que c’est l’unité du peuple après avoir suivi
je vous dirai : « Lancez une acclamation ! » Alors, vous ou en arc. Donnez le premier « nuage » à un enfant et • Qu’est-ce que les sacs contiennent en réalité ? (du
la direction de Josué qui a fait tomber le mur.
lancerez une acclamation. 11Le coffre du Seigneur fit le demandez-lui de lire à voix haute puis de le scotcher papier chiffonné)
tour de la ville ; il tourna une fois, puis ils rentrèrent au au tableau.
Expliquez aux enfants que c’est la même chose lorsque
camp et y passèrent la nuit. 12Josué se leva de bon ma- nous nous engageons dans la mission du Christ. Les
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
tin et les prêtres se remirent à porter le coffre du Seig- choses sont parfois difficiles mais avec l’aide de Dieu
renthèses ne sont que des suggestions)
neur. 13Les sept prêtres qui portaient les sept trompes, et d’autres disciples, nous pouvons accomplir tout ce
les cornes de bélier, devant le coffre du Seigneur se re- • Qui a dit ces paroles ? (Jésus) que nous essayons de faire. C’est un privilège de servir
mirent en marche et sonnèrent de la trompe. L’avant- Au cours de la semaine, apprenez une chanson joyeuse
• Qui Jésus appelle-t-il dans ce passage ? (Tout le Dieu quand nous sommes appelés.
garde marchait devant eux, et l’arrière-garde suivait le que vous partagerez avec la classe la semaine pro-
coffre du Seigneur. On marchait au son de la trompe. chaine. Demandez à vos parents de l’aide si nécessaire. monde sans exception)
14
Ils firent une fois le tour de la ville, le deuxième jour ; • Qu’est-ce que Jésus fait pour nous ? (Il nous laisse
puis ils retournèrent au camp. Ils firent de même pen- nous reposer)
dant six jours. 15Le septième jour, ils se levèrent avec
l’aurore et firent le tour de la ville de la même manière, • Combien parmi vous s’est déjà senti fatigué et chargé ?
sept fois. Ce fut le seul jour où ils firent sept fois le tour (Soyez prêt à expliquer ces mots si les enfants ne les Demandez aux enfants de ranger la salle de classe tous
de la ville. 16La septième fois, les prêtres sonnèrent de Joignez les mains et priez pour l’unité. connaissent pas). ensemble. La prochaine fois qu’il y a nettoyage de la
la trompe et Josué dit au peuple : Lancez une acclama- congrégation, ils peuvent aussi proposer leur aide.
Dites à la classe que Jésus-Christ nous invite à être ses
tion, car le Seigneur vous a donné la ville !
disciples et à partager nos bénédictions avec les autres.
nt appelés
— Josué 6:1-5, 10-16 NBS

s s o Invitez à un autre enfant de lire le verset sur le deu-

T ou
xième nuage puis de le scotcher au tableau.
Dites aux enfants que grâce à la direction de Dieu, à
l’unité du peuple et à la conduite de Josué, les murs de Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
Jéricho sont tombés et la ville a pu être conquise. renthèses ne sont que des suggestions)
Tenez-vous les mains, entonnez une chanson et offrez
• Quelles sont les autres choses que Jésus veut que une prière de bénédiction.
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- nous fassions ? (obéir à ses commandements)
renthèses ne sont que des suggestions)
us s o nt appelés
To
• Qu’est-ce que être doux et humble signifie ? (traiter
• Combien de jours les Israélites sont-ils restés autour les autres gentiment, ne pas être fier, etc.)
de la ville ? (7)
• Comment notre joug est-il pour Jésus ? (Facile et
• Comment devaient-ils cerner la ville ? (En silence) léger; être prêt à expliquer « joug » si nécessaire)

• Combien de fois les Israélites firent le tour de la ville Soulignez le fait que Jésus-Christ veut que nous ser-
le dernier jour ? (7) vions avec humilité et le cœur léger. Nous devons
avoir une attitude positive pour être un disciple de
• Qui donna l’ordre de crier en même temps ? (Josué) Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer en Jésus-Christ.
disant « Buon Giorno » comme nos frères et sœurs en
• Qu’est-ce qui s’est passé au moment où ils ont crié Italie. Demandez à deux ou trois enfants de présenter
tous en même temps ? (Le mur est tombé) la chanson qu’ils ont apprise au cours de la dernière se-
maine. Si aucun des enfants n’a appris de chanson, soyez
Rappelez aux enfants que peu importe l’âge, nous som- prêt à leur en enseigner une. Demandez à un volontaire
Avant le cours, préparez cinq sacs en plastique rem-
mes tous appelés à servir Dieu. d’ouvrir la classe par une prière. Présentez le thème.
plis de papier journaux chiffonnés pour représenter Rassemblez le groupe en un cercle. Demandez à cha-
des sacs lourds. Sur des petits morceaux de papier, que enfant d’accueillir le prochain enfant en disant :
96—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Tous sont appelés —97
« Bonjour » comme ils le disent en France. Chantez Demandez à chaque enfant d’écrire la phrase « Tous
l’Eternel lui apparut, et lui dit : L’Eternel est avec toi, Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon
deux chansons que tout le monde connaît. Demandez sont appelés » en utilisant l’alphabet.
vaillant héros ! 13Gédéon lui dit : Ah ! Mon seigneur, père. 16L’Eternel lui dit : Mais je serai avec toi, et tu bat-
à un enfant de faire la prière. Présentez le thème. si l’Eternel est avec nous, pourquoi toutes ces choses tras Madian comme un seul homme.
nous sont-elles arrivées ? Et où sont tous ces prodi- — Juges 6:11-16 LSG
ges que nos pères nous racontent, quand ils disent :
L’Eternel ne nous a-t-il pas fait monter hors d’Egypte ? Constituez des équipes de deux. Chacun devra se lais-
Maintenant l’Eternel nous abandonne, et il nous livre ser tomber en arrière de manière à ce que son co-équi-
Demandez à trois enfants de lire Juges 6:11-16. pier le rattrape avant la chute. Au début, par manque Invitez les enfants à écrire dans la semaine une phrase
entre les mains de Madian ! 14L’Eternel se tourna vers
11
Puis vint l’ange de l’Eternel, et il s’assit sous le téré- lui, et dit : Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de confiance, ils auront peur de le faire même s’ils de remerciement à Dieu en utilisant l’alphabet des sig-
binthe d’Ophra, qui appartenait à Joas, de la fami- de la main de Madian ; n’est-ce pas moi qui t’envoie ? savent que leur partenaire ne les laissera pas tomber. naux. Demandez-leur d’apporter leur défi la semaine
lle d’Abiézer. Gédéon, son fils, battait du froment au 15
Gédéon lui dit : Ah ! Mon seigneur, avec quoi déli- Laissez-les essayer plusieurs fois jusqu’à ce qu’ils y prochaine.
pressoir, pour le mettre à l’abri de Madian. 12L’ange de vrerai-je Israël ? Voici, ma famille est la plus pauvre en parviennent.
Dites-leur que c’est pareil dans nos décisions. Parfois,
Leçon 6 : L’alphabet des signaux nous ne sommes pas certains que les choses vont bien
se passer, mais si nous plaçons notre confiance en
Dieu, nous sommes toujours en mesure d’accomplir
ce qui est prévu. La même chose est arrivée au per- Entonnez un chant d’adoration puis offrez une prière
sonnage de l’histoire d’aujourd’hui. Il a dû prendre de bénédiction.
une décision importante et a placé toute sa confiance

ous sont appelés


à Dieu en étant convaincu que ce serait la meilleure.
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- T
renthèses ne sont que des suggestions)
• Que faisait Gédéon quand l’ange est apparu ? (Il ba-
ttait le blé)
• Quelle est sa position dans la famille ? (C’est le plus
jeune)
• Qu’est-ce que Dieu pense de Gédéon ? (Que c’est un
guerrier fort et courageux)
• A quoi Gédéon est-il appelé à faire par Dieu ? (Libé-
rer le peuple d’Israël des Madianites)
Expliquez aux enfants qu’il n’y avait pas de chef en Is-
raël après Josué. Les juges d’Israël guidaient les gens.
Ils étaient différents des juges judiciaires de notre épo-
que. Ceux d’Israël donnaient des conseils, prenaient Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer en
des décisions et agissaient comme des chefs militaires disant « Oro, oro, oro » comme ils le font en Papoua-
conduisant les armées à la bataille. Ces juges étaient sie Nouvelle-Guinée. Entonnez deux chansons puis
confiants que Dieu les guiderait. A cette époque, le demandez-leur de montrer la phrase qu’ils ont écrite
peuple d’Israël était opprimé par les Madianites. Dieu dans la semaine à l’aide de l’alphabet des signaux. De-
appela Gédéon pour libérer le peuple des Madianites. mandez à un volontaire d’offrir une prière. Présentez
le thème.
Nous trouvons du courage dans l’histoire de Gédéon.
Même si l’armée des Madianites était plus puissante,
Gédéon faisait confiance que Dieu l’aiderait à gag-
ner la bataille. Nous pouvons aussi être confiants que
Dieu nous guidera dans nos décisions quotidiennes ommencez la classe en parlant de la transformation
C
en sachant que nous sommes tous appelés et que nous du papillon. Tout d’abord, il prend la forme d’une che-
avons tous de la valeur. nille, puis d’un cocon et enfin d’un joli papillon. C’est
encore mieux si vous avez des photos pour illustrer
la transformation. Demandez aux enfants combien
d’entre eux ont déjà vu un papillon et ce qu’ils aiment
chez cet animal. Expliquez-leur qu’aujourd’hui, nous
allons parler de la transformation de Saul de Tarse.
réparez pour chaque enfant une copie de l’alpha-
P Saul persécutait les chrétiens et les jetait en prison. Il
bet des signaux, une feuille de papier et un crayon. croyait que les Chrétiens étaient des hérétiques*. Saül

98—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Tous sont appelés —99
connaissait la loi et croyait en Dieu mais il n’avait pas
compris que Jésus était le Messie. Nous allons lire l’his-
Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois instant, il tomba de ses yeux comme des écailles, et
il recouvra la vue. Il se leva, et fut baptisé ; 19et, après
ous sont appelés
T
faire. 7Les hommes qui l’accompagnaient demeu-
toire de sa conversion. rèrent stupéfaits ; ils entendaient bien la voix, mais ils qu’il eut pris de la nourriture, les forces lui revinrent.
Lisez Actes 9:1-12, 17-19. ne voyaient personne. 8Saul se releva de terre, et, quoi- Saul resta quelques jours avec les disciples qui étaient
que ses yeux fussent ouverts, il ne voyait rien ; on le prit à Damas.
1
Cependant Saul, respirant encore la menace et le par la main, et on le conduisit à Damas. 9Il resta trois — Actes 9:1-12, 17-19 LSG
meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez jours sans voir, et il ne mangea ni ne but. 10Or, il y avait
le souverain sacrificateur, 2et lui demanda des lettres à Damas un disciple nommé Ananias. Le Seigneur lui Indiquez aux enfants qu’après tout ce qui s’est passé,
pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait dit dans une vision : Ananias ! Il répondit : Me voici, Saul a été renommé Paul. Il est devenu l’un des prin-
des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou fe- Seigneur ! 11Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, va dans la cipaux missionnaires qui prêchaient l’évangile partout
mmes, il les amenât liés à Jérusalem. 3Comme il était rue qu’on appelle la droite, et cherche, dans la maison dans la région. Si possible, montrez une carte dans la
en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup de Judas, un nommé Saul de Tarse. Car il prie, et il a vu Bible étalant les voyages missionnaires de Paul.
une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. 4Il en vision un homme du nom d’Ananias, qui entrait, et
tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait : qui lui imposait les mains, afin qu’il recouvrât la vue.
Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? 5Il répondit : 17
Ananias sortit ; et, lorsqu’il fut arrivé dans la maison,
Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur dit : Je suis Jésus il imposa les mains à Saul, en disant : Saul, mon frère,
que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre le Seigneur Jésus, qui t’est apparu sur le chemin par Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer en
les aiguillons. 6Tremblant et saisi d’effroi, il dit : Seig- lequel tu venais, m’a envoyé pour que tu recouvres la disant : « Toi aussi, tu as été appelé ». Entonnez deux
Sur du papier de couleur, écrivez la phrase « repen- chansons et demandez à un volontaire d’offrir une
neur, que veux-tu que je fasse ? Et le Seigneur lui dit : vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit. 18Au même tez-vous et croyez en Christ » en notant une lettre par prière. Présentez le thème.
feuille. Ensuite, placez les lettres face contre la table en
respectant le bon ordre. Invitez les enfants à proposer
les lettres de l’alphabet qui selon eux font partie de la
Leçon 7 : Le papillon de la transformation phrase. Lorsqu’ils trouvent une bonne lettre, retournez
la ou les feuilles qui correspondent à cette lettre. Pour-
suivez l’activité jusqu’à ce que toutes les lettres soient
retournées et la phrase reconstituée. Invitez-les à scot- Lisez Éphésiens 4:11-15.
cher les lettres sur le mur de la classe et expliquez-leur 11
Et il a donné les uns comme apôtres, les autres
que pour devenir des disciples de Jésus-Christ, nous comme prophètes, les autres comme évangélistes, les
devons nous repentir et marcher selon les desseins de autres comme pasteurs et docteurs, 12pour le perfec-
Dieu. Donnez à chaque enfant une copie du papillon tionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère
de la transformation à colorier. et de l’édification du corps de Christ, 13jusqu’à ce que
nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la
connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à
la mesure de la stature parfaite de Christ, 14afin que
nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés
à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes,
par leur ruse dans les moyens de séduction, 15mais que,
Invitez chaque enfant à ramener leur papillon à la mai- professant la vérité dans la charité, nous croissions à
son et à raconter à sa famille ce qu’ils ont appris au- tous égards en celui qui est le chef, Christ.
jourd’hui sur la transformation et la façon dont Dieu a — Éphésiens 4:11-15 LSG
transformé Paul.
Expliquez aux enfants qu’aujourd’hui, nous allons par-
ler de quelques-uns des ministères de la Communauté
du Christ.
• L
es Apôtres partagent la bonne nouvelle de
Jésus-Christ.
Demandez aux enfants de former un cercle et de faire • Les Prophètes aident l’Eglise à discerner la volonté
une prière en chaîne. Vous commencerez par pronon- de Dieu.
cer une phrase puis passerez la parole à la personne
à votre droite en lui serrant la main pour qu’elle pro- • Les Évangélistes sont des ministres de bénédiction.
nonce à son tour une phrase. Poursuivez jusqu’à ce que • Les Pasteurs s’occupent des membres et amis de
le dernier enfant ait terminé sa prière, puis terminez l’Eglise.
en disant « AMEN ».
• Les Instructeurs nous guident et nous aident à
*Une personne hérétique est une personne qui nie les croyances fonda-
mentales d’une certaine religion. apprendre.

100—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Tous sont appelés—101
Choix responsables
God’s Shalom
Ce ne sont que quelques-uns des ministères que Dieu Demandez-leur s’ils connaissent des membres de leur
appelle certaines personnes à offrir. Il y en a beaucoup famille ou de la congrégation qui ont été ordonnés et
plus. Certains des ministères de l’Eglise sont inclus à quel office. Discutez ensuite des choix des enfants.
dans les offices de la prêtrise. La « prêtrise » se réfère
à des offices spécifiques auxquels certaines personnes Les principes permanents définissent l’essence, le cœur ou l’âme de l’identité, la mission et le mes-
sont appelées et ordonnées. Les offices de prêtrise de la sage de l’Eglise. Ils décrivent la personnalité de l’Eglise qui s’exprime à travers ses participants,
Communauté du Christ comprennent le diacre, l’ins- congrégations et organisations affiliées dans le monde (passez à la page 148).
tructeur, le prêtre, l’ancien, le soixante-dix, le grand
prêtre, l’évangéliste, l’évêque, l’apôtre et le président.
Demandez aux enfants qui sont ceux qui ne sont pas
Soulignez le fait que chacun de nous est appelé à servir
venus en classe aujourd’hui. Invitez-les à leur passer
les autres comme serviteur de Dieu.
un coup de téléphone ou à leur rendre visite pour sa-
voir comment ils vont. C’est une façon d’apporter un
ministère.

Distribuez des feuilles de papier et des crayons. De- • A qui parlait Josué ? (Au peuple d’Israël)
mandez aux enfants de tracer le contour de leur main
avec les doigts légèrement écartés. Demandez-leur de • P
ourquoi Josué leur a-t-il parlé ainsi ? (Parce qu’il
choisir cinq ministères ou offices de prêtrise et de les Demandez aux enfants de se mettre par deux ou trois est important de décider de servir Dieu)
écrire sur leurs doigts. Un ministère ou office par doigt. et de prier les uns pour les autres.
• Avez-vous déjà pris une décision dans votre vie ?
• En avez-vous déjà pris une mauvaise ?
• Comment devons-nous prendre nos décisions ?
• Oseriez-vous prendre la même décision que Josué ?
Terminez en disant qu’il y aura des moments où nous
devrons prendre des décisions dans nos vies. Citez
quelques exemples comme notre cheminement pro-
fessionnel, nos amis, la maison que nous allons ache-
Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer ter, etc. Peu importe la décision que nous prenons, ce
en disant « Namasté » comme le font nos frères et qui importe le plus, c’est de demander à Dieu la direc-
sœurs d’Inde. Entonnez deux chansons de louange et tion pour prendre une bonne décision.
demandez à un volontaire d’offrir la prière. Présentez
le thème.

Réalisez la décoration murale en utilisant le modèle à


décoration murale.
vant la classe, donnez à chaque enfant une bandelette
A
de papier. Sur une de ces bandelettes, vous aurez écrit
les versets dans Josué 24:14-15. L’enfant qui aura tiré
au sort cette bandelette lira les versets à haute voix.
14
Maintenant, craignez l’Eternel, et servez-le avec inté-
grité et fidélité. Faites disparaître les dieux qu’ont servis Invitez les enfants à ramener leur décoration murale à
vos pères de l’autre côté du fleuve et en Egypte, et ser- la maison pour la suspendre à la vue de tout le monde.
vez l’Eternel. 15Et si vous ne trouvez pas bon de servir
l’Eternel, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir,
ou les dieux que servaient vos pères au-delà du fleuve,
ou les dieux des Amoréens dans le pays desquels vous
habitez. Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel.
— Josué 24:14-15 LSG
Remerciez les enfants de leur participation. Deman-
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- dez à Dieu de guider chaque décision qu’ils prendront
renthèses ne sont que des suggestions) dans la semaine.

102—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Choix responsables—103
responsables
Choix
Leçon 1 : Décoration murale Matériel : de la carteline ou des feuilles de couleur, des ru- • Pourquoi Dieu pleure-t-il ? (À cause des souffrances
bans de 50 cm de longueur sur 4 cm de largeur, des feu- inutiles d’endurent les pauvres, les exilés et les mala-
tres, des œillets en métal ou en plastique pour accrocher la des du monde)
décoration.
f Anneau • Pourquoi devrions-nous tendre l’oreille ? (Pour en-
Instructions :
tendre les lamentations des mères et des pères qui
f Ruban (plié sur l’anneau) • D
écoupez le motif de la maison en utilisant trois couleurs cherchent un avenir d’espoir pour leurs enfants)
différentes.
• Q
ue faut-il faire à leur sujet ? (Ne pas se détourner
« Car moi et maison, nous servirons l’Eternel. » f Verset (collé • Collez chaque partie comme indiqué sur le modèle.
d’eux)
au ruban) • Prenez le ruban et collez-le au dos de la maison ; puis,
prenez l’œillet et pliez le ruban par-dessus juste en haut • D’où vient notre bien-être ? (Du bien-être des autres)
de la maison, et collez le ruban pour le renforcer.
Expliquez aux enfants que nous ne devons pas pen-
f Maison (collé au • Découpez un petit bout de papier pour chaque enfant et ser uniquement à nos propres besoins mais à ceux des
ruban) demandez-leur d’y noter : « Car moi et moi maison, nous autres. Le Créateur espère que nous prendrons la déci-
servirons l’Eternel. » à l’aide des feutres. sion d’aider ceux qui ont besoin d’amour.
• Si vous disposez d’un ordinateur et d’une imprimante,
vous pouvez préparer ces versets à l’avance et demander Souhaitez la bienvenue aux enfants et demandez à cha-
aux enfants de le coller sur leur maison. cun de se saluer en disant : « Que Dieu te bénisse ».
• Aidez ceux qui n’arrivent pas à écrire correcte- Chaque répondra en disant : « Amen ». Chantez un
ment leur verset. cantique ou un chant et demandez à un volontaire de
résumer les idées principales de la session précédente. Expliquez aux enfants que vous allez décrire des dé-
*Remarque : si vous ne disposez pas du
Présentez le thème. cisions qu’ils pourraient prendre. Si la décision repré-
matériel nécessaire pour réaliser cette
sente quelque chose que Jésus voudrait qu’ils fassent,
activité, vous êtes libre de vous adap-
ter en utilisant d’autres fournitures ils doivent se lever. Si la décision représente quelque
qui sont à votre portée. chose que Jésus ne voudrait pas qu’ils fassent, ils doi-
vent rester assis. Voici quelques exemples :
Demandez aux enfants quelles décisions ils ont pris
aujourd’hui avant de venir en classe (exemple : le choix • Vous décidez d’aider un camarade de classe à com-
des vêtements à porter, ce qu’ils ont mangé au petit prendre une leçon.
déjeuner). Dites-leur que prendre une décision est un • Vous décidez de parler avec vos amis pendant que le
élément important dans la vie. Certaines décisions professeur enseigne le cours.
sont plus faciles que d’autres. Dieu nous a donné l’oc-
casion de faire des choix comme la façon de nous com- • Vous décidez de désobéir à votre mère alors qu’elle
porter. Aujourd’hui, les enfants ont pris une bonne dé- vous demande de faire vos devoirs.
cision en venant en classe pour étudier les Écritures. • Vous décidez de rester calme et respectueux à
Ainsi, ils pourront aider les autres à prendre de bonnes l’église.
décisions.
Demandez à un volontaire de lire Doctrine et Allian-
ces 163:4a.

Dieu, le Créateur Eternel, pleure pour les pauvres, les


exilés, les maltraités et les malades du monde à cause Demandez aux enfants d’aider une personne dans le
de leurs souffrances inutiles. De telles conditions ne besoin au cours de la semaine.
sont pas la volonté de Dieu. Tendez l’oreille pour en-
tendre les lamentations des mères et des pères de
toutes les nations qui cherchent désespérément un
avenir d’espoir pour leurs enfants. Ne vous détournez
pas d’eux. Car c’est de leur bien-être que dépend votre
bien-être.
— Doctrine et Alliances 163:4a Remerciez les enfants pour leur participation. Offrez
une prière en demandant à Dieu d’aider les enfants à
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- prendre les meilleures décisions possible pour aider
renthèses ne sont que des suggestions) les autres.

« Car moi et maison, nous servirons l’Eternel. »


104—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Choix responsables—105
Choix responsables
semaine à venir. Dans cette prière, ils demanderont Expliquez aux enfants que grâce au témoignage de
présentation de l’offrande, Élie, le prophète, s’avança et
l’aide de Dieu pour prendre les bonnes décisions selon nombreuses personnes, nous pouvons connaître et
dit : Éternel, Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël ! Que
Sa volonté et non la leur. marcher sur le chemin du Seigneur. Il y a des témoig-
l’on sache aujourd’hui que tu es Dieu en Israël, que je
nages de guérison et de libération qui peuvent aider
suis ton serviteur, et que j’ai fait toutes ces choses par
les autres. À travers le témoignage de nombreuses per-
ta parole ! 37Réponds-moi, Éternel, réponds-moi, afin
sonnes au fil des ans, la Communauté du Christ a des
que ce peuple reconnaisse que c’est toi, Éternel, qui es
congrégations dans plus de 50 pays. Chacun de nous
Dieu, et que c’est toi qui ramènes leur cœur ! 38Et le feu
est appelé à être missionnaire et à témoigner de Jé-
de l’Éternel tomba, et il consuma l’holocauste, le bois,
sus-Christ dans toutes les nations.
les pierres et la terre, et il absorba l’eau qui était dans le Remerciez les enfants pour leur participation. Deman-
fossé. 39Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur dez à un volontaire de faire une prière pour aider cha- Dites aux enfants que vous allez citer certains traits
leur visage et dirent : C’est l’Éternel qui est Dieu ! C’est que enfant à se détourner de ce qui les sépare de Dieu. qui caractérisent un missionnaire. Si la déclaration est
l’Éternel qui est Dieu ! vraie, qu’ils applaudissent. Si l’affirmation est fausse,
— 1 Rois 18:21-22; 25-26; 31-39 LSG
responsables
qu’ils fassent silence. Un missionnaire…
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- C h o ix • …invite un ami à l’église.
renthèses ne sont que des suggestions)
• …parler de Jésus à quelqu’un qui n’est pas membre
Souhaitez la bienvenue au groupe et choisissez un can- • Qui était Elie ? (Un prophète de Dieu) de l’Église.
tique connu de tous. Demandez aux filles de chanter
• Q
ue voulait-il faire ? (Défier les prophètes de Baal et • …offense un ami.
le premier couplet et aux garçons le deuxième couplet,
puis de terminer en reprenant le dernier couple en- le peuple d’adorer le seul vrai Dieu)
• …économise pour s’acheter quelque chose.
semble. Invitez les enfants à partager le défi à relever • Qu’est-ce que Dieu a fait ? (Il a répondu par le feu)
de la semaine dernière. Présentez le thème. • …triche lors d’un examen.
• Comment le peuple a-t-il réagi ? (Ils tombèrent sur • …obéit à ses parents.
leur visage et adorèrent Dieu)
• …invite un nouvel ami à jouer avec lui.
Dites aux enfants que nous devons adorer Dieu seul.
C’est ce qu’a fait Élie. Élie a obéi à Dieu, il a confronté • …prie pour les missionnaires du monde entier.
osez douze petites pierres en cercle sur la table de
P
manière à ce que tout le monde puisse les voir et de- Baal et ses 450 prophètes. Baal était un faux dieu. Elie Remarque : Vous pouvez rajouter d’autres
mandez à un volontaire de lire 1 Rois 18:21-22; 25-26; savait que Dieu était digne de confiance et qu’il répon- caractéristiques.
Accueillez les enfants et entonnez une chanson. De-
31-39. drait à sa prière. Dieu a répondu, car Élie était fidèle.
mandez à deux enfants de partager la prière qu’ils ont
Dieu veut que nous aidions les autres à tourner leur
rédigée au cours de la semaine. Présentez le thème.
21
Alors Élie s’approcha de tout le peuple, et dit : Jusqu’à cœur vers lui.
quand clocherez-vous des deux côtés ? Si l’Éternel est
Dieu, allez après lui ; si c’est Baal, allez après lui ! Le peu-
ple ne lui répondit rien. 22Et Élie dit au peuple : Je suis ivisez le groupe en deux. Les membres du premier
D
resté seul des prophètes de l’Éternel, et il y a quatre cent groupe agiront d’une manière inappropriée pour un
cinquante prophètes de Baal. 25Élie dit aux prophètes missionnaire. Les membres du second groupe fe-
de Baal : Choisissez pour vous l’un des taureaux, pré- Découpez des feuilles de papier en quatre parts éga- emandez un enfant à lire Doctrine et Alliances
D
ront l’inverse et agiront en bon missionnaire. Chaque
parez-le les premiers, car vous êtes les plus nombreux, les et distribuez une par enfant. Demandez-leur de 162:4a-b.
groupe agira en fonction des deux situations présen-
et invoquez le nom de votre dieu ; mais ne mettez pas nommer des choses qui nous séparent de Dieu comme
Écoutez attentivement les nombreux témoignages tées ci-dessous :
le feu. 26Ils prirent le taureau qu’on leur donna, et le l’argent, le pouvoir, la popularité etc. Demandez aux
enfants de choisir une réponse, de la noter sur leur des personnes dans le monde qui ont été conduites
préparèrent ; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis Situation 1 : Certains de vos amis qui ne sont pas chré-
morceau de papier, puis de le placer sous l’une des 12 à la fraternité de la Communauté du Christ. La richesse
le matin jusqu’à midi, en disant : Baal réponds nous ! tiens vous entendent interpréter une chanson chré-
pierres. Discutez de la façon dont certaines person- des cultures, la poésie du langage et la grandeur de
Mais il n’y eut ni voix ni réponse. Et ils sautaient devant tienne et vous demandent ce que vous chantez. Com-
nes accordent plus d’importance à ce qui figure sur l’expérience humaine permettent à l’évangile d’être
l’autel qu’ils avaient fait. 31Il prit douze pierres d’après ment pourriez-vous tirer profit de cette occasion pour
les morceaux de papier. Que peut-on faire pour éviter vu avec un regard nouveau et saisi avec la fraîcheur
le nombre des tribus des fils de Jacob, auquel l’Éternel les inviter au Christ ?
d’adorer ces choses et ne pas leur accorder autant d’im- de l’esprit. Ce don vous a été donné. Ne manquez pas
avait dit : Israël sera ton nom ; 32et il bâtit avec ces pie-
portance ? Pourquoi est-il si important de mettre Dieu d’en comprendre la puissance. C’est à des fins divines Situation 2 : Vous avez aperçu un petit nouveau dans
rres un autel au nom de l’Éternel. Il fit autour de l’autel
en première place dans nos vies ? qu’il vous a été donné les luttes ainsi que les joies de le quartier qui est très timide et ne s’est pas encore fait
un fossé de la capacité de deux mesures de semence.
la diversité. Ainsi doit-il toujours être dans le royaume d’amis. Comment pourriez-vous l’aider ?
33
Il arrangea le bois, coupa le taureau par morceaux, et
de paix.
le plaça sur le bois. 34Puis il dit : Remplissez d’eau quatre
— Doctrine et Alliances 162:4a-b
cruches, et versez-les sur l’holocauste et sur le bois. Il
dit : Faites-le une seconde fois. Et ils le firent une se- Questions :
conde fois. Il dit : Faites-le une troisième fois. Et ils le
firent une troisième fois. 35L’eau coula autour de l’autel, • Qu’est-ce qu’un témoignage ?
et l’on remplit aussi d’eau le fossé. 36Au moment de la
Demandez aux enfants de solliciter l’aide de leurs
parents pour les aider à rédiger une prière dans la • Qui souhaite partager un témoignage personnel ou Demandez aux enfants d’agir en missionnaire au cours
témoigner de quelqu’un d’autre ? de la semaine et d’inviter un ami à venir à la classe.
106—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Choix responsables—107
sans moi vous ne pouvez rien faire. 6Si quelqu’un ne
une chanson et invitez ceux qui le souhaitent à parta-
demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sar-
ger le poème qu’ils ont écrit dans la semaine. Présentez
ment, et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les
le thème.
jette au feu, et ils brûlent. 7Si vous demeurez en moi, Constituez des équipes de trois. Remettez à chaque
et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce équipe une feuille de papier et un crayon. Deman-
Remerciez tout le monde d’être venu et entonnez une
que vous voudrez, et cela vous sera accordé. 8Si vous dez-leur de plier la feuille de papier en quarts égales et
chanson que tout le monde connait. Demandez-leur
portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera d’écrire en titre dans la première case « MOI », dans la
de se tenir par les mains et offrez une prière en deman-
glorifié, et que vous serez mes disciples. 9Comme le deuxième case « TOI », dans la troisième case « NOUS »,
dant à Dieu de les aider à être de bons missionnaires et Demandez aux enfants de partager une action qu’ils
Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans et dans la dernière case « MONDE ».
à partager leurs témoignages avec les autres. ont accomplie dans la semaine pour venir en aide à un
mon amour. 10Si vous gardez mes commandements,
membre de la famille, un ami, ou un voisin. Invitiez
ponsables
vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai Puis, demandez-leur de noter dans chaque case com-
ix re s gardé les commandements de mon Père, et que je ment faire pour partager la paix dans ces 4 domaines.
deux volontaires de lire Genèse 6:9-10, 13-14, 17-22.

Cho demeure dans son amour. 11Je vous ai dit ces choses,
afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit par-
Par exemple, dans la case « MOI », je peux partager la
paix avec moi-même en prenant soin de mon corps
9
Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste
et intègre dans son temps ; Noé marchait avec Dieu.
faite. 12C’est ici mon commandement : Aimez-vous les et de mon esprit. Dans la case « TOI », un membre 10
Noé engendra trois fils : Sem, Cham et Japhet. 13Alors
uns les autres, comme je vous ai aimés. 13Il n’y a pas de l’équipe peut partager son opinion sur le thème. Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est arrêtée par
de plus grand amour que de donner sa vie pour ses Dans la case « NOUS », que pouvons-nous faire en- devers moi ; car ils ont rempli la terre de violence ; voici,
amis. 14Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous semble pour prendre soin de la nature. Dans la case je vais les détruire avec la terre. 14Fais-toi une arche de
commande. 15Je ne vous appelle plus serviteurs, parce « MONDE », que pouvons-nous faire pour partager la bois de gopher ; tu disposeras cette arche en cellules,
que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais paix avec les autres. et tu l’enduiras de poix en dedans et en dehors. 17Et
je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait con- moi, je vais faire venir le déluge d’eaux sur la terre, pour
naître tout ce que j’ai appris de mon Père. 16Ce n’est détruire toute chair ayant souffle de vie sous le ciel ;
pas vous qui m’avez choisi ; mais moi, je vous ai choisis, tout ce qui est sur la terre périra. 18Mais j’établis mon
et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous alliance avec toi ; tu entreras dans l’arche, toi et tes fils,
portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ta femme et les femmes de tes fils avec toi. 19De tout ce
ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous qui vit, de toute chair, tu feras entrer dans l’arche deux
Invitez les enfants à solliciter l’aide de leurs parents
Accueillez les enfants en leur demandant de se saluer le donne. 17Ce que je vous commande, c’est de vous
dans la semaine pour écrit un poème sur le bonheur de chaque espèce, pour les conserver en vie avec toi :
comme nos frères et sœurs d’Hawaï en disant : « Aloha ». aimer les uns les autres.
qu’ils ressentent lorsque Jésus est dans leur cœur. Ils il y aura un mâle et une femelle. 20Des oiseaux selon
Demandez à un volontaire de faire une prière. Si — Jean 15:1-17 LSG leur espèce, du bétail selon son espèce, et de tous les
pourront partager leur poème la semaine prochaine.
l’un des enfants est venu avec un ami en classe, de- Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- reptiles de la terre selon leur espèce, deux de chaque
mandez-lui de présenter son ami. Entonnez une ou renthèses ne sont que des suggestions) espèce viendront vers toi, pour que tu leur conserves la
deux chansons familières puis présentez le thème vie. 21Et toi, prends de tous les aliments que l’on mange,
d’aujourd’hui. • Qu’est-ce qu’une vigne ? (Une plante qui produit des et fais-en une provision auprès de toi, afin qu’ils te ser-
raisins) vent de nourriture ainsi qu’à eux. 22C’est ce que fit Noé :
il exécuta tout ce que Dieu lui avait ordonné.
• Qui Jésus disait-il être ? (Le vrai cep)
Remerciez les enfants pour leur participation et parti- — Genèse 6:9-10, 13-14, 17-22 LSG
• Qui est l’ouvrier ? (La personne qui prépare la terre
culièrement les amis. Invitez-les à revenir la prochaine Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa-
et la récolte)
fois. Formez un cercle en vous tenant par la main et renthèses ne sont que des suggestions)
ttribuez un numéro à chaque enfant en commençant
A
• S elon ce que nous lisons, qui sommes-nous ? (Nous demandez à un volontaire d’offrir la prière.
par le numéro un. Tous les enfants qui auront un chi- • Q
uel est le nom du personnage principal de cette
sommes les sarments)
ffre pair liront les versets pairs du passage dans Jean
ix re sponsables histoire ? (Noé)

C ho
15:1-17 tandis que les autres liront les versets impairs. • Que se passe-t-il lorsque nous devenons disciples
Après la lecture, prévoyez si possible la photo d’une de Jésus ? (Nous portons beaucoup de fruits) • Comment Dieu a-t-il vu Noé ? (Comme un homme
grappe de raisins ou de vrais raisins que vous montre- vertueux)
Expliquez aux enfants que si nous suivons les com-
rez aux enfants.
mandements en tant que disciples, et nous attachons • Que veut dire « vertueux » ? (Être juste et ferme
1
Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout
2 fidèlement à l’amour de Dieu et le partageons avec les dans ses décisions)
sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, autres, nous aurons de l’espoir et « porterons les fruits »
• Qui étaient les fils de Noé ? (Sem, Cham et Japhet)
il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il (ce qui veut dire faire des choses pour aider les autres).
l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. 3Déjà Cependant, si nous nous séparons de l’amour de Jésus, • Qu’est-ce qui s’était passé sur la Terre ? (Il y avait
vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai an- nous n’aurons pas de joie ni d’espoir, tout comme la plein de violence)
noncée. 4Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. branche mourrait si elle était coupée de la vigne.
• Qu’est-ce que Dieu décide de faire et pourquoi ?
Comme le sarment ne peut de lui-même porter du Posez les questions suivantes :
fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le • Quelle mission Dieu va-t-il attribuer à Noé et sa fa-
pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. 5Je suis • Comment Jésus nous traite-t-il ? mille ?
le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en • Qu’est-ce que Jésus-Christ nous demande de faire Formez un cercle et demandez aux enfants de se sa- • Comment Noé répondra-t-il à la mission que Dieu
moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car pour nos amis ? luer en disant : « J’ai décidé de suivre Jésus ». Entonnez lui a donnée ? Va-t-il obéir ou non ?
108—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Choix responsables—109
Dites aux enfants que grâce à la décision de Noé, les
animaux et sa famille ont été sauvés. Choix responsables • Que se passerait-il s’il n’y avait pas de lumière ?
Allumerions-nous une bougie pour la mettre sur
un chandelier ou un endroit visible ? (Oui, parce
qu’ainsi nous aurions de la lumière)
• Que veut-dire « que votre lumière brille » ? (d’être Donnez aux enfants une bougie fabriquée en papier et
un bon exemple pour les autres ; de montrer la voie demandez-leur d’écrire leur nom et comment ils vont
réparez suffisamment de bandes de papier pour qu’il
P à suivre) être un bon exemple dans la semaine à venir. Encoura-
y en ait 10 par enfant avec de la colle ou du scotch gez-les à partager ce défi avec leur famille.
• Que peut-il se passer si nous sommes un bon exem-
et un crayon. Demandez aux enfants de prendre 2 ple pour nos amis et ceux qui nous entourent ? (De-
bandes de papier et d’écrire « Noé » sur le premier et mandez aux enfants leur avis)
« Femme » sur le second. Reliez les deux extrémités de
la première bande pour former un anneau et faites-en Expliquez aux enfants que Jésus souhaite que ses disci-
de même avec la deuxième bande en l’accrochant au ples partagent leur lumière aux les autres comme une
premier anneau pour former une chaîne ou une guir- bougie ou une lampe. Il veut que nous suivions ses
Remerciez les enfants pour leur participation et de-
lande. Puis, invitez-les à prendre 3 autres bandes pour enseignements et son exemple. En tant que disciples,
mandez à un volontaire d’offrir une prière en deman-
écrire le nom des fils de Noé. Rajoutez ces 3 — là aux Accueillez les enfants en leur demandant de se saluer nous invitons les autres au Christ. Nous avons décidé
dant à Dieu de les aider à être un bon exemple pour
deux premiers anneaux. Avec le reste des bandes, de- en disant : « Konichiwa » comme nos frères et sœurs de suivre le Christ et d’être la lumière du monde. C’est
les autres.
mandez aux enfants d’écrire le nom des animaux que au Japon. Entonnez deux louanges puis demandez aux ainsi que nous montrons aux autres que nous sommes
Noé a pris sur son arche. Rajoutez les anneaux au fur enfants de partager leur chaîne et le nom de toutes fils et filles de Dieu, et que nous essayons toujours de
faire de Sa volonté.
Choix responsables
et à mesure à la chaîne. Tous les anneaux ne formeront les personnes pour qui ils ont prié depuis la dernière
qu’une seule chaîne. classe. Présentez le thème.
Expliquez aux enfants que toute la création est con-
nectée comme cette guirlande d’anneaux.

ites aux enfants que vous allez leur décrire deux


D
scénarios. Ils auront le choix entre deux options. Si le
Prenez une bougie et quelque chose qui ne brûle pas scénario décrit quelque chose de bien, ils devront le-
pour la couvrir une fois allumée. Montrez-la aux en- ver leur index pour montrer que leur « bougie » brille,
fants et expliquez-leur son utilisation. Dites-leur que mais si le scénario n’est pas quelque chose de bien, ils
Préparez une petite chaîne pour chaque enfant et de- dans les temps anciens, il n’y avait pas de lumière élec-
mandez-leur d’y inscrire le nom des personnes pour devront recouvrir leur index avec l’autre main pour
trique et quand il faisait sombre, les gens utilisaient montrer que leur bougie est cachée.
qui ils prieront dans la semaine. Invitez-les à revenir des bougies pour s’éclairer. Dans certains endroits, les
avec leur chaîne la semaine prochaine. gens en utilisent encore aujourd’hui pour s’éclairer. Scénario 1 : Vous jouez avec vos amis. Le petit nou-
Un jour, Jésus expliqua à ses disciples comment ils de- veau qui vient d’arriver dans le quartier veut venir
vaient servir. Pour ce faire, il les compara à la manière jouer avec vous.
dont la lumière permet aux autres de voir.
• Vous et vos amis, vous ne le connaissez pas alors,
Souhaitez la bienvenue aux enfants et demandez-leur
Demandez à un volontaire de lire Matthieu 5:14-16. vous ne l’invitez pas à venir jouer avec vous.
de se saluer en disant « Bom dia » comme nos frères
Entonnez une chanson et clôturer la classe par une • Vous dites à vos amis d’inviter l’enfant à venir jouer. et sœurs au Brésil. Entonnez des chants de louanges
Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur
14

prière. qui impliquent des gestes avec les mains et le corps.


une montagne ne peut être cachée ; 15et on n’allume Scénario 2 : Vous jouez au ballon avec vos amis. En Demandez à un volontaire de faire une prière, puis
pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais lançant la balle, vous cassez la fenêtre de la maison du présentez le thème.
on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui voisin.
sont dans la maison. 16Que votre lumière luise ainsi de-
vant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, • Vous dites au voisin ce qui s’est passé et vous vous
et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. excusez pour l’incident en promettant de rembour-
— Matthieu 5:14-16 LSG ser les dégâts.
• Vous allez avec vos amis voir ce qui s’est passé en es- Demandez aux enfants de dire au groupe comment ils
Couvrez la bougie allumée. ont été de bons exemples au cours de la semaine.
pérant que personne n’a remarqué l’incident et vous
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- continuez à jouer au ballon. • Qu’ont-ils ressenti ?
renthèses ne sont que des suggestions)
Après chaque scénario, demandez aux enfants de • E
n quoi être un bon exemple est une manière de
• Qu’arriverait-il s’il faisait noir ? Allumerions-nous discuter des meilleures décisions et pourquoi ces dé- partager la paix du Christ ?
une lumière ou la cacherions-nous sous quelque cisions sont de bons exemples pour laisser votre lu-
chose ? (Nous ne la cacherions pas parce que nous mière briller. Rappelez-leur l’importance d’être un bon • C
omment Jésus nous enseigne-t-il à traiter nos voi-
ne voyons pas dans le noir) exemple et de toujours faire le bon choix. sins ?

110—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Choix responsables—111
Souligner combien il est important que nous appre-
nions à nous aimer les uns les autres. Jésus a enseigné
que les deux commandements les plus importants sont
PoursuiteGod’s
de laShalom
Paix (Shalom)
d’aimer Dieu et d’aimer chacun des enfants de Dieu, y
compris les membres de notre famille. Séparez une affiche, une grande feuille de papier, ou le Les principes permanents définissent l’essence, le cœur ou l’âme de l’identité, la mission et le mes-
tableau en deux colonnes : l’une intitulée « Comment sage de l’Eglise. Ils décrivent la personnalité de l’Eglise qui s’exprime à travers ses participants,
Demandez à un volontaire de lire Matthieu 22:34-40, Jésus-Christ manifeste son amour » et l’autre, « Com- congrégations et organisations affiliées dans le monde (passez à la page 148).
« Le plus grand commandement » ment nous pouvons manifester notre amour envers les
autres ».
34
Les pharisiens, ayant appris qu’il avait réduit au si- confiance en ce que Jésus a dit à ses disciples—que le
lence les sadducéens, se rassemblèrent, 35et l’un d’eux, Pour compléter la liste et faire en sorte que tous les Saint-Esprit sera toujours avec eux pour donner de la
docteur de la loi, lui fit cette question, pour l’éprouver : enfants participent, vous pouvez faire passer un ba- paix et du réconfort. Nous trouvons cette paix et ce
36
Maître, quel est le plus grand commandement de la llon tout en entonnant une chanson courte. Quand la réconfort dans la communauté d’autres disciples. C’est
loi ? 37Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton chanson se termine, l’enfant qui tient le ballon propose pourquoi, nous nous soucions pour ceux qui sont
Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute une idée pour chaque colonne. Poursuivez jusqu’à ce faibles et apeurés. Peut-être que vous ne le savez pas,
ta pensée. 38C’est le premier et le plus grand comman- que tout le monde ait pris la parole au moins une fois. mais dans le monde, il y a des enfants qui ont peur
dement. 39Et voici le second, qui lui est semblable : parce que leurs parents ou d’autres adultes leur font du
Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 40De ces mal. Nous devrons leur apporter le message de paix
deux commandements dépendent toute la loi et les de Jésus.
prophètes.
— Matthieu 22:34-40 LSG • C
omment partageriez-vous la paix du Christ avec
d’autres enfants ?
Posez les questions suivantes : (les réponses entre pa- Demandez aux enfants de découvrir deux façons de
renthèses ne sont que des suggestions) servir les autres dans la semaine à venir. Deman- • Que pouvez-vous faire pour les aider ?
dez-leur de penser à des gens qui ne sont pas membres Laissez le groupe partager leurs sentiments et noter
• D
’après Jésus, quel était le plus grand commande- Accueillez les enfants et apprenez-leur une chanson où
de leur congrégation. Ils partageront cette expérience quelques idées au tableau. Rappelez-leur, même si ils
ment ? (D’aimer Dieu de tout ton cœur, de toute ton figure le mot « shalom » ou « paix ». Demandez à un
lors de la prochaine classe. ne sont que des enfants, il y a des moyens d’aider d’au-
âme et de tout ton esprit) volontaire de faire la prière pour la classe. Présentez le
thème. tres enfants dans le besoin.
• Quel était le deuxième ? (D’aimer son prochain
comme soi-même)
• Qui est notre prochain ? (Demandez aux enfants de
répondre)
Rassemblez les enfants en cercle et demandez-leur
• Pourquoi devrions-nous aimer notre prochain ? S ur le tableau ou une grande affiche, notez les mots Avant la classe, écrivez ou découpez six lettres sur de la
d’entonner une chanson sur l’amour de son prochain.
Offrez une prière demandant à Dieu de les aider à être « PAIX = SHALOM » en lettres majuscules. carteline ou un autre papier robuste. Placez les lettres
• Comment pouvons-nous aimer notre prochain
davantage comme Jésus chaque jour et à aimer leur verticalement pour former le mot SHALOM. Il est pos-
comme soi-même ? (Souligner que l’une des façons Commencez par demander aux enfants ce qu’ils com-
prochain. sible de coller les lettres sur une autre feuille de cou-
d’aimer Dieu, c’est d’être au service de son prochain) prennent du mot « Shalom ». (Shalom est un mot hé-
leur différente. Avec chaque lettre, invitez la classe à
breu qui signifie justice, réconciliation, bien-être, inté-
former une phrase à partir des Écritures d’aujourd’hui.
grité et la paix pour soi et pour les autres. Jésus incarne
Demandez à un volontaire d’écrire les phrases.
Shalom de Dieu).
Demandez à un volontaire de lire Jean 14:27. Dites aux
enfants que la paix que Jésus donne dure à toujours. Jé-
sus dit à ses disciples de ne pas avoir peur. Nous craig-
nons ce que l’on ne connaît pas.
Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne
27 Demandez aux enfants de choisir un endroit dans leur
vous donne pas comme le monde donne. Que votre maison où ils peuvent faire silence et prier pour que les
cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. enfants qui vivent dans la peur trouvent la paix, parti-
— Jean 14:27 LSG culièrement la paix du Christ.

Posez les questions suivantes :


• Avez-vous déjà eu peur ?
• Vous êtes-vous déjà senti inquiet ou triste ?
Expliquez aux enfants qu’avoir peur, ou se sentir in- Demandez aux enfants de choisir un pays qui a selon
quiet ou triste est normal. Mais nous pouvons avoir eux besoin du Shalom de Dieu, puis offrez une prière.

112—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Poursuite de la Paix (Shalom)—113
e de la Paix (Sha
un. Jésus a annoncé les bonnes nouvelles de paix pour
su i t charpentier avait terminé. Quelle ne fut pas sa surprise

ur lo m lorsqu’il découvrit ce que le charpentier avait fait. Luis apporter l’unité entre tous les peuples.

P o avait les yeux écarquillés et la bouche grande ouverte. Posez les questions suivantes :
Aucune clôture de deux mètres de haut en vue. A la

)
place, il y avait un pont au-dessus du ruisseau qui reliait • Comment parleriez-vous de paix à quelqu’un de vo- racez une simple carte de votre pays sur une grande
T
les deux fermes. C’était comme une œuvre d’art avec tre communauté ? feuille ou sur le tableau. Faites ressortir les diverses
des rambardes de chaque côté. A ce même moment, divisions géopolitiques (provinces ou États). Discutez
• Que diriez-vous ?
le frère de Luis emprunta le pont pour venir serrer avec les enfants des différentes communautés que la
son frère dans les bras et lui dire : « Tu es un homme • Quels sont les endroits de votre communauté où la carte présente.
si grand de faire construire un pont après tout ce que paix règne ?
j’ai dit et fait. » Donnez à chaque enfant une demi-feuille de papier,
Tandis que les deux frères se réconciliaient, le charpen- • Que pourriez-vous faire pour amener la paix dans un crayon, et une paire de ciseaux. Demandez-leur de
tier rassembla ses outils. Luis dit, « Attendez, j’ai encore votre communauté là où elle est nécessaire ? dessiner et de découper une colombe, et d’en placer
beaucoup de travaux pour vous. » une sur chaque ville représentée sur la carte. Aidez-les
Expliquez aux enfants que chaque jour, nous, les hu-
« J’aimerais rester » dit le charpentier, « mais j’ai encore avec du ruban adhésif ou de la colle.
mains, nous construisons des murs qui nous séparent
beaucoup de ponts à construire. »
Souhaitez la bienvenue au groupe et entonnez deux les uns des autres. Parfois, dans des situations difficiles, La colombe symbolise que le Christ est notre paix et
chansons sur la paix. Demandez à un volontaire d’offrir au lieu de discuter de ce qui s’est passé, les gens dressent fait tomber les murs qui nous séparent.
Trop souvent, nous laissons les malentendus ou la des murs. Dieu nous appelle à faire tomber les murs
une prière pour la classe d’aujourd’hui. Demandez aux colère nous séparer de ceux que nous aimons. Nous
enfants ce qu’ils ont ressenti en relevant le défi de la qui nous séparent et à chercher la beauté qui réside Donnez à chaque enfant une colombe avec le verset
laissons notre fierté prendre le dessus sur nos senti- dans chaque—création unique de Dieu. Essayons de
semaine dernière. Discutez de ce qu’ils ont appris la suivant à mémoriser : « Car il est notre paix, lui qui a
ments. Ne laissez pas un seul petit malentendu ruiner surpasser la rancune, l’hostilité, la haine, l’égoïsme, et
semaine dernière pour que ceux qui étaient absents le renversé le mur de séparation… » Aidez les enfants à
une grande amitié. toutes les attitudes qui nous séparent les uns des autres.
découvrent. Présentez le thème. mémoriser le verset en répétant plusieurs fois.
Souvenez-vous que le silence est parfois la meilleure
réponse. Un foyer heureux est ce qui compte le plus.
Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour créer un
environnement harmonieux. Leçon 2 : Une columbe

acontez l’histoire « Les deux frères et le charpentier ».


R Souvenez-vous aussi que la meilleure des relations est
(auteur inconnu) celle où l’amour entre deux personnes est supérieur
aux besoins de chacun.
C’est l’histoire de deux frères qui vécurent côte à côte
en harmonie pendant de nombreuses années. Ils vi- Demandez à quelqu’un de lire Éphésiens 2:13-17.
vaient dans des fermes voisines. Un jour, ils se dispu- 13
Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez ja-
tèrent. C’était la première fois qu’ils rencontraient un
dis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de
grave problème en 40 années de vie en cohabitation.
Christ. 14Car il est notre paix, lui qui des deux n’en a fait
Ils partageaient leurs machines agricoles, leurs cultures
qu’un, et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié,
et tout le reste. Le conflit avait commencé par un petit 15
ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans
malentendu qui s’est envenimé jusqu’à se transformer
ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les
en paroles dures puis un silence entre les deux.
deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,
Un matin, quelqu’un frappa à la porte de l’un des 16
et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps,
frères. Luis ouvrit la porte et trouva un charpentier avec
avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié.
ses outils. « Je suis à la recherche d’un emploi » expli- 17
Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la
qua-t-il. « Peut-être que vous avez besoin de quelques
paix à ceux qui étaient près ;
petites réparations dans votre ferme ? »
— Éphésiens 2:13-17 LSG
« En effet » déclara Luis. « Vous voyez cette ferme de
l’autre côté du ruisseau ? C’est celle de mon jeune frère.
Posez les questions suivantes :
La semaine dernière, il y avait une belle prairie juste là,
mais il a fait dévier le lit de la rivière pour faire couler ce • Comment comprenez-vous la paix ?
ruisseau qui sépare nos fermes. A présent, je veux que
vous construisiez une clôture de deux mètres de haut • Qu’est-ce que nous utilisons pour symboliser la paix ?
entre nos deux fermes en utilisant le bois qui est près (Une colombe)
de la grange. » Les Ecritures d’aujourd’hui nous disent que nous
Le charpentier répliqua en disant : « Je crois que je trouvons la paix à travers Jésus. Dieu a créé toutes les
comprends parfaitement la situation. » nations (ce qui signifie, des personnes de cultures et
Luis accompagna le charpentier pour réunir les maté- d’ethnies différentes), et Jésus a brisé les murs de sé-
riaux nécessaires puis s’en alla en ville. A son retour, le paration. En Christ, il n’y a pas d’ennemis. Il nous fait

114—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Poursuite de la Paix (Shalom)—115
• A qui demandez-vous de l’aide quand vous avez et violent », d’agiter le drap dans tous les sens lorsqu’il
peur ? (parents, grands-parents, etc.) parlera du « tremblement de terre », puis de soulever le
drap en douceur lorsqu’il parlera du « murmure doux
Dites aux enfants qu’aujourd’hui, ils rencontreront un et léger ».
homme nommé Elie. Il était l’un des prophètes persé- emandez aux enfants s’ils ont déjà fait quelque chose
D
Demandez aux enfants de prendre rapporter leur co- cutés des temps anciens. Élie a dû fuir et se cacher de Dites aux enfants que nous avons besoin de dé- juste parce qu’un de leurs amis leur a demandé. Quand
lombe à la maison pour apprendre le verset par cœur ceux qui voulaient lui faire du mal. Grâce à lui, Dieu a couvrir comment Dieu nous murmure doucement quelqu’un nous demande de faire quelque chose, est-ce
et partager avec leur famille. fait de grands miracles. Demandez à un volontaire de aujourd’hui. que nous devons toujours le faire, même si ce n’est pas
lire 1 Rois 19:9-12. bien ? Que faire lorsque nous sommes supposés faire
9
Et là, il entra dans la caverne, et il y passa la nuit. Et ce qui est bien ?
voici, la parole de l’Éternel lui fut adressée, en ces mots : Dites aux enfants qu’il est parfois difficile de choisir
Que fais-tu ici, Élie ? 10Il répondit : J’ai déployé mon zèle ce qui est bien. De temps en temps, nous sommes mis
pour l’Éternel, le Dieu des armées ; car les enfants d’Is- au défi de faire quelque chose de pas bien juste pour
Remerciez les enfants pour leur participation et en- raël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes au- Demandez aux enfants de discuter avec leur famille
montrer à nos amis que nous avons le courage de le
tonnez une chanson de clôture. Offrez la prière en tels, et ils ont tué par l’épée tes prophètes ; je suis resté, dans la semaine de ce qu’ils ont appris aujourd’hui sur
faire. Nous ne voulons pas qu’ils se moquent de nous.
demandant à Dieu de faire tomber les murs de sépara- moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie. 11L’Éternel dit : la manière dont Dieu nous parle de petits moyens tout
Cependant, lorsque nous choisissons de faire ce qui
tion qui existent dans le monde. Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l’Éternel ! Et doux. Demandez aux enfants de trouver un endroit
est bien, cela signifie que nous sommes bons, même si
voici, l’Éternel passa. Et devant l’Éternel, il y eut un vent tranquille dans leur maison ou à l’extérieur où ils peu-
c’est difficile. Expliquez aux enfants la différence entre
vent méditer seul.
e de la Paix (Sh
fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les le bien et le mal.
rs u it rochers : l’Éternel n’était pas dans le vent. Et après le
Pou alo
m vent, ce fut un tremblement de terre : l’Éternel n’était
pas dans le tremblement de terre. 12Et après le tremble-
Demandez à quelqu’un de lire le Psaume 34:12-14.
12
Quel est l’homme qui aime la vie, Qui désire la pro-
ment de terre, un feu : l’Éternel n’était pas dans le feu. Et
)

longer pour jouir du bonheur ? 13Préserve ta langue du


après le feu, un murmure doux et léger.
mal, Et tes lèvres des paroles trompeuses ; 14Éloigne-toi
— 1 Rois 19:9-12 LSG
Entonnez une autre chanson, puis offrez une prière du mal, et fais le bien ; Recherche et poursuis la paix.
Commentaire : Dans l’histoire, juste avant son ex- pour que Dieu soit présent avec les enfants pour apai- — Psaume 34:12-14 LSG
périence avec Dieu telle que décrite dans le passage ser leur crainte lorsqu’ils ressentiront de la peur.
d’aujourd’hui, Elie était dans le désert. Alors qu’il s’y Posez les questions suivantes :
trouvait, un ange vint à lui, lui prépara de la nourriture • De quoi parle ce psaume ? (de rechercher la paix et
et lui dit de manger. Puis, Élie marcha 40 jours jusqu’à
uite de la Paix (Sha de nous éloigner du mal)
ce qu’il arrive au mont Horeb. Les anciens Israélites
urs lo m
Po
croyaient que Dieu vivait sur le mont Horeb. Une fois • Q
u’arrive-t-il aux gens qui recherchent la paix et
arrivé, Elie monta dans une grotte et y passa la nuit. Le font les bons choix ? (ils seront bénis)

)
Seigneur lui demanda ce qu’il faisait là et Elie lui dit
• De quelle manière pouvons-nous rechercher la paix
que les autels ont été démolis et que les gens veulent
Avant le cours, gonflez et attachez un ballon. Accuei- et nous détourner du mal ? (en ne disant pas de
maintenant le tuer. Le Seigneur le fit sortir de la gro-
llez les enfants et demandez-leur de se saluer en disant : mensonges, en essayant de faire le bien)
tte. La Bible dit que Dieu n’était pas dans le vent, ni le
« Reçois la paix du Christ ». Entonnez deux chansons tremblement de terre, ou encore le feu, mais dans un Dites aux enfants que lorsque nous faisons ce qui est
sur la paix puis, remettez le ballon à l’enfant le plus murmure doux et léger. juste, nous sommes heureux, mais si nous faisons
proche de vous en lui demandant de réciter le verset
quelque chose de mauvais, nous nous sentons mal et
à mémoriser de la semaine dernière. Demandez aux Parfois, nous voulons trouver Dieu dans des endroits
nous ne sommes pas en paix. Nous avons toujours
enfants de faire passer le ballon et de réciter le verset ou par des moyens spectaculaires, mais lorsque nous
le pouvoir de décider, mais Dieu veut que nous pen-
chacun à leur tour. Demandez aux enfants ce qu’ils ont nous y attendons le moins, Dieu vient à nous par l’Es-
sions au bien-être de tout le monde lorsque nous pre-
fait de leur colombe de la paix. Est-ce qu’ils l’ont donné prit Saint comme une douce voix qui nous guide. La
nons des décisions. Faire ce qui est juste est parfois
à quelqu’un ? Ou alors l’ont-ils accroché quelque part peur face au danger est une réaction humaine nature-
difficile car cela nécessite généralement plus de notre
dans leur maison ? Comment ont réagi ceux qui ont vu lle. Dieu comprend nos peurs et veut nous aider à les
personne. Par exemple, faire ses devoirs nécessite du
la colombe ? Présentez le thème d’aujourd’hui. confronter. Lorsque nous allons vers Dieu et parlons Faites jouer une musique instrumentale en arrière- temps et des efforts, alors que ne pas les faire est plus
de nos problèmes, nous pouvons recevoir la paix. fond pendant que les enfants entrent dans la classe et facile. Mais, si nous étudions et faisons nos devoirs, au
saluez-les. Demandez-leur de s’asseoir tranquillement moment de l’examen, nous sommes prêts et en paix
par terre en cercle. Si vous trouvez une chanson douce durant l’épreuve.
avec un refrain, faites jouer le morceau une fois qu’ils
sont assis et commencez à chanter doucement. Invi-
Posez les questions suivantes : réparez un drap de lit et demandez aux enfants de
P tez-les à vous accompagner au refrain. Demandez aux
s’asseoir en cercle. Postez 1 enfant aux 4 coins du cercle enfants de partager si toute chose d’intéressant s’est
• Combien d’entre vous avez ressenti de la peur ?
pour tenir le drap de lit. Demandez à un volontaire de passée pendant l’exercice de méditation. Comment
• De quoi avez-vous eu peur ? (l’obscurité, la solitude, relire les Ecritures et aux 4 enfants de secouer le drap ont-ils pu ressentir la présence de Dieu ? Présentez le Avant la classe, préparez deux boîtes. Dessinez un vi-
etc.) de bas en haut lorsque ce dernier parlera du « vent fort thème. sage souriant sur une boîte avec le mot « BIEN » juste
116—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Poursuite de la Paix (Shalom)—117
en dessous et un visage triste sur l’autre boîte avec le
uite de la Paix (Shalo trop vieille pour me remarier. Et quand je dirais : J’ai de
• Pensez-vous que Ruth serais resté si Naomi était
mot « MAL » juste en dessous.
o urs m) l’espérance ; quand cette nuit même je serais avec un
une mauvaise personne ?
Découpez des bandes de papier de façon à ce qu’il y P mari, et que j’enfanterais des fils, 13attendriez-vous pour Pensez à quelqu’un de spécial qui a laissé des traces
ait un jeu de mots complet pour chaque enfant. Notez cela qu’ils eussent grandi, refuseriez-vous pour cela de dans votre vie (un souvenir joyeux). Ensuite, deman-
une par une les phrases suivantes par bande. vous marier ? Non, mes filles ! Car à cause de vous je dez aux enfants de ramasser les empreintes sur lesque-
suis dans une grande affliction de ce que la main de lles ils ont marché en entrant dans la salle et d’écrire
1. Prier quotidiennement l’Éternel s’est étendue contre moi. 14Et elles élevèrent sur l’une d’elles les qualités qu’ils apprécient chez cette
la voix, et pleurèrent encore. Orpa baisa sa belle-mère, personne. Puis, demandez-leur de partager ces qua-
2. Mal se comporter
mais Ruth s’attacha à elle. 15Naomi dit à Ruth : Voici, ta lités en les écrivant sur le tableau. Encouragez-les à
3. Désobéir à mes parents belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses imaginer combien ce serait bien s’ils partageaient ces
dieux ; retourne, comme ta belle-sœur. 16Ruth répondit : qualités avec les autres.
4. Respecter mes professeurs Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi !
Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai ; ton Demandez aux enfants s’ils pensent que Ruth serait
5. Prendre soin de mon environnement
peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu ; restée avec sa belle-mère si Naomi n’avait pas laissé
6. Me disputer avec des camarades de classe ou des 17
où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que « d’empreintes de pas » positives dans la vie de Ruth.
amis l’Éternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose Jésus est un bon exemple à suivre pour nous. Jésus
Souhaitez la bienvenue aux enfants et demandez-leur que la mort vient à me séparer de toi ! 18Naomi, la vo- nous a enseigné à aimer tout le monde. Grâce à ses
7. Aider les autres de se saluer en disant : « Que la paix du Christ soit avec empreintes positives, nous construisons un monde de
yant décidée à aller avec elle, cessa ses instances.
vous ». Entonnez une chanson et demandez à un vo- — Ruth 1:7-18 LSG paix.
8. Dire la vérité
lontaire de prier pour la classe. Demandez aux enfants
9. Être méchant les décisions prises dans la semaine et comment ces Posez les questions suivantes :
décisions les ont rendu — heureux ou triste. Présentez
Mettez les boites là où les enfants peuvent facilement • Quel est le point commun entre ces trois femmes ?
le thème.
les voir. Expliquez que la boîte avec le visage souriant (elles sont toutes veuves — des femmes dont le mari
représente notre joie lorsque nous prenons la bonne est mort)
Préparez deux ou plusieurs affiches selon le nombre
décision. Le visage triste nous rappelle notre tristesse
• Laquelle des deux belles-filles — épouses de ses fils d’enfants. Demandez à chacun de retirer une chaus-
quand nous faisons quelque chose de mal.
— est restée avec Naomi ? (Ruth) sure et d’en tracer le contour sur l’affiche. Expliquez
Demandez aux enfants de prendre une bande de pa- Avant la classe, préparez plusieurs empreintes de pas.
pier et de la lire. Les enfants devront décider s’il s’agit Apposez-les sur le sol en commençant par l’entrée,
d’une bonne ou d’une mauvaise chose. Demandez-leur puis dans la classe, et vers chaque chaise. Les enfants
de transformer la bande de papier en une balle et de la pourront suivre les pas jusqu’à l’endroit où ils voudront
jeter dans la boîte appropriée selon eux — « BIEN » ou s’asseoir.
« MAL ».
Une fois assis, demandez-leur : qu’avez fait pour aller
jusqu’à votre chaise ? (suivre les traces de pas)
Expliquez qu’il y a des moments où nous suivons les
pas des autres, ce qui veut dire que nous suivons leur
exemple. Parfois, ce sont les autres qui suivent nos pas
Donnez à chaque enfant une feuille de papier avec le et notre exemple. Aujourd’hui nous allons découvrir
dessin d’un visage souriant et d’un visage triste. De- l’histoire de deux femmes qui savaient l’importance de
mandez-leur de rentrer chez eux avec et de le placer suivre les pas et de bons exemples.
là où ils le verront tous les jours. A chaque fois qu’ils
Demandez à trois enfants à lire Ruth 1:7-18.
auront une décision à prendre, ils pourront se deman-
der si c’est la bonne ou la mauvaise en contemplant ce 7
Elle sortit du lieu qu’elle habitait, accompagnée de ses
dessin. Dites-leur de se poser la question et de se de- deux belles-filles, et elle se mit en route pour retourner
mander si la décision qu’ils prendront leur procurera dans le pays de Juda. 8Naomi dit alors à ses deux be-
de la paix. lles-filles : Allez, retournez chacune à la maison de sa
mère ! Que l’Éternel use de bonté envers vous, comme
vous l’avez fait envers ceux qui sont morts et envers
moi ! 9Que l’Éternel vous fasse trouver à chacune du
repos dans la maison d’un mari ! Et elle les baisa. Elles
élevèrent la voix, et pleurèrent ; 10et elles lui dirent :
Non, nous irons avec toi vers ton peuple. 11Naomi, dit :
Remerciez les enfants pour leur participation. Enton-
Retournez, mes filles ! Pourquoi viendriez-vous avec
nez un chant ou un cantique. Demandez à un volon-
moi ? Ai-je encore dans mon sein des fils qui puissent
taire d’offrir la prière en demandant à Dieu de les aider
devenir vos maris ? 12Retournez, mes filles, allez ! Je suis
à toujours faire le bien pour être en paix.
118—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Poursuite de la Paix (Shalom)—119
aux enfants combien il est important de laisser des où nous voulons. Nous voudrions probablement aller nous représentons Jésus Christ. Il nous dit qu’il n’y a
empreintes positives dans la vie des autres. En faisant dans un endroit magnifique, là où nous en avions tou- pas d’endroit particulier où se rendre. Nous sommes
quelque chose de bien, nous laissons de bons exemples jours envie. Nous voudrions que nos meilleurs amis appelés à aller vers tout le monde et tout partout pour
pour les autres. Accrochez l’affiche quelque part dans soient là et qu’il y ait plein d’activités à faire. Deman- partager le message du Salut et de réconciliation. Cela
la salle pour rappeler à tous l’importance des emprein- Posez les questions suivantes : dez aux enfants : si vous étiez ambassadeur, où vou- peut être dans notre communauté, voisinage, village,
tes positives. driez-vous aller ? ville, ou pays. De quelle manière délivrerez-vous le
• Qu’est-ce qu’un ambassadeur ? (Un ambassadeur est
une personne qui représente son pays dans un autre L’Apôtre Paul a dit que nous sommes les ambassadeurs message de la paix du Christ à votre communauté ou
pays. Chaque pays envoie ses ambassadeurs dans du Christ. Un ambassadeur est quelqu’un qui repré- au monde ? Encouragez les enfants à exprimer com-
d’autres pays. Par exemple, notre pays peut avoir des senté son chef. Là où nous sommes appelés à aller, ment ils s’y prendraient.
ambassadeurs en France, au Japon, en Argentine, au
Venezuela.) Ces ambassadeurs représentent notre
pays auprès du gouvernement du pays d’accueil et
Demandez à chaque enfant de rapporter à la maison
aident également les citoyens qui nécessitent l’aide
une empreinte puis de demander à leurs parents ou à Leçon 6 : Modèle de jardinière de fleurs
de leur pays d’origine tout en vivant dans le pays
d’autres membres de la famille d’écrire sur cette em-
d’accueil.
preinte une qualité qu’ils souhaiteraient avoir. Deman-
dez aux enfants de revenir avec cette empreinte la se- • Voulez-vous être un ambassadeur ?
maine prochaine.
• Dans quels pays aimeriez-vous être envoyé comme
A
ambassadeur ?
Invitez deux enfants à lire 2 Corinthiens 5:11-21.
11
Connaissant donc la crainte du Seigneur, nous cher-
chons à convaincre les hommes ; Dieu nous connaît,
Remerciez les enfants d’être venus et entonnez un et j’espère que dans vos consciences vous nous con-
jB
chant. Tenez-vous par les mains et priez pour accom- naissez aussi. 12Nous ne nous recommandons pas de
plir les bonnes actions que Dieu souhaite de nous afin nouveau nous-mêmes auprès de vous ; mais nous
de laisser des empreintes dans la vie des autres. vous donnons occasion de vous glorifier à notre su-
jet, afin que vous puissiez répondre à ceux qui tirent
gloire de ce qui est dans les apparences et non dans le
cœur. 13En effet, si je suis hors de sens, c’est pour Dieu ;
si je suis de bon sens, c’est pour vous. 14Car l’amour de

i te d e la Paix (Shalo Christ nous presse, parce que nous estimons que, si un
su m)
our
seul est mort pour tous, tous donc sont morts ; 15et qu’il
est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent
P

plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et


ressuscité pour eux. 16Ainsi, dès maintenant, nous ne
connaissons personne selon la chair ; et si nous avons
connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le
connaissons plus de cette manière. 17Si quelqu’un est
en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses an-
ciennes sont passées ; voici, toutes choses sont deve-
nues nouvelles. 18Et tout cela vient de Dieu, qui nous a
réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le
ministère de la réconciliation. 19Car Dieu était en Christ,
réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant
point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous
la parole de la réconciliation. 20Nous faisons donc les
Avant d’accueillir les enfants, écrivez au tableau plu- fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu
sieurs mots ou phrases de salutations dans d’autres exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom
langues. (Voir les autres leçons de cette série). Deman- de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu ! 21Celui qui n’a
dez-leur de se saluer en utilisant l’un de ces mots ou point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour
phrases. Entonnez un chant et demandez à un volon- nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.
taire d’offrir la prière pour la classe d’aujourd’hui. De- — 2 Corinthiens 5:11-21 LSG
mandez aux enfants s’ils ont rapporté une empreinte
du défi précédent et de la partager au reste de la classe. Dites aux enfants combien ce serait chouette d’être
Présentez le thème. choisi comme ambassadeur et de pouvoir se rendre là

120—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Poursuite de la Paix (Shalom)—121
de la Paix (Shalom
Demandez-leur comment ils se sont senti en tant demandez : Est-ce qu’un lion, un agneau, et un enfant
qu’ambassadeurs du Christ et de décrire l’instant où ils vivent ensemble aujourd’hui ? Pourquoi ou pourquoi
su ite
ont donné la fleur de paix à quelqu’un. Quelle a été la pas ?
u r )
réaction de cette personne ? Présentez le thème.
Dites aux enfants que notre le sceau de notre Eglise
o

P
Fournitures : Deux pailles pour boire par enfant, une
paire de ciseaux, de la carteline, des crayons pour tra- montre le jour où toute la Terre vivra en paix et que
cer, une perforeuse, des copies de modèle de jardinière nous n’aurons plus à craindre les animaux féroces.
de fleurs. Il est parfois difficile de croire que le jour où on n’en-
Dites aux enfants qu’ils vont créer deux « fleurs de paix », tendra plus de meurtres, de guerre, de famine ou de
Apportez un journal en classe et montrez-le aux en-
une pour eux-mêmes tandis que l’autre sera à offrir. pauvreté viendra. La Bible parle du règne paisible de
fants. Demandez-leur à quoi sert le journal. (à savoir
Dieu là où tout sera en harmonie. Nous vivrons de
Demandez-leur de tracer le modèle sur de la carteline ce qui se passe dans le monde).
cette façon parce que nous aurons un gouvernement
puis de découper le motif. Avec la perforeuse, ils de- Demandez à un enfant de venir devant la classe et de de justice dirigé par Jésus. Si nous faisons la volonté
vront faire des trous puis attacher les pétales à la paille lire quelques grands titres. Expliquez-leur que grâce de Dieu et obéissons aux commandements et invitons
comme indiqué sur le schéma. aux journaux, nous savons ce qui se passe dans notre d’autres personnes au Christ, nous œuvrerons pour la
ville et ailleurs dans le monde. venue du règne de Dieu.
Dites aux enfants qu’avec cette fleur, ils amèneront la Accueillez les enfants et entonnez deux chansons
paix à quelqu’un de spécial ou tout simplement une Dans les temps anciens, beaucoup de prophètes n’ont Demandez aux enfants de mémoriser Ésaïe 11:6. ou hymnes. Demandez-leur de se saluer en disant :
personne qui a selon eux besoin de paix dans sa vie. Ce rien raconté de ce qui s’est passé. Ils ont donné de l’es- « Nous sommes des artisans de paix. » Rappelez-leur
sera leur première mission en tant « qu’ambassadeurs » poir aux gens en leur disant ce que le monde serait si que la semaine dernière, nous avons découvert et dis-
ou messagers du Christ. tout le monde suivait la volonté de Dieu. cuté du sceau de l’Eglise. Demandez à quelqu’un de
réciter le verset tiré d’ Ésaïe. Présentez le thème.
Aujourd’hui, nous allons parler du prophète Isaïe. Il a
parlé de la façon dont le monde serait à l’avenir lorsque
tout le monde jouira de la paix du Christ. Préparez une copie du sceau de l’Eglise en noir et blanc
pour chaque enfant (voir le sceau page 8). Prévoyez
Demandez à un volontaire de lire Ésaïe 11:5-10. du papier crépon ou du papier selon les couleurs que
Dites aux enfants que le défi de cette semaine sera de l’Eglise utilise.
penser à quelqu’un qui a besoin de paix. Ils devront lui Faites suffisamment copies de visages heureux et tris-
5
La justice sera la ceinture de ses flancs, Et la fidélité la
donner la fleur en tant qu’ambassadeur ou le messager A l’aide du papier crépon ou en couleurs, les enfants tes de manière à ce qu’il y en ait assez pour chaque
ceinture de ses reins. 6Le loup habitera avec l’agneau,
du Christ. formeront de petites boules à coller sur le sceau. (Ex- enfant et vous. Tracez un « smiley » (visage souriant)
Et la panthère se couchera avec le chevreau ; Le veau,
posez un exemple pour montrer comment les couleurs sur de la carteline ou une affiche, puis collez-le sur un
le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensem-
se marient.) Quand ils ont fini, demandez-leur d’écrire cure-dent ou un bâtonnet.
ble, Et un petit enfant les conduira. 7La vache et l’ourse
le verset derrière le sceau.
auront un même pâturage, Leurs petits un même gîte ; Si possible, trouvez des photos de familles qui font
Et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille. 8Le nou- des activités amusantes dans des journaux ou des
rrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, Et l’enfant sevré magazines.
Entonnez un cantique ou un chant de paix. Met- mettra sa main dans la caverne du basilic. 9Il ne se fera
ni tort ni dommage Sur toute ma montagne sainte ; Dites aux enfants que dans nos foyers, il peut y avoir
tez-vous en cercle et priez pour l’aide de Dieu afin de
Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel, du bonheur comme de la tristesse. Montrez aux en-
porter le message de paix à ceux qui en ont besoin.
Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent. fants les photos que vous avez apportées et deman-
Demandez aux enfants de rapporter leur sceau à la dez-leur de lever leur « smiley » pour illustrer ce que
uite de la Paix (Shal
10
En ce jour, le rejeton d’Isaï Sera là comme une ban- maison et de le montrer à leurs parents. Suggérez-leur ressentent ces familles.
u rs nière pour les peuples ; Les nations se tourneront vers de l’offrir à un voisin qui ne connait pas la Commu-
Po om lui, Et la gloire sera sa demeure.
— Ésaïe 11:5-10 LSG
nauté du Christ. Discutez des questions suivantes :
)

• P
ourquoi pensez-vous que ces familles ressentent
Posez les questions suivantes : du bonheur ?

• Qu’a dit Ésaïe du royaume de paix de Dieu ? (Il ne • D


emandez aux enfants d’utiliser leur « smiley »
serait que justice.) pour exprimer ce qu’ils ressentiraient si leur famille
se disputait.
• Que dit-il des animaux ? (Ils seront apprivoisés.) Remerciez les enfants d’être venus et demandez à un
volontaire de faire une prière de bénédiction pour tous • Pourquoi est-ce qu’une dispute rend une famille si
• Que dit-il des enfants ? (Ils seront en mesure de les participants. triste ?
jouer avec les animaux et les conduire.
• De quoi la Terre sera-t-elle pleine ? (de la connais-
sance du Seigneur)
Accueillez les enfants et demandez-leur de se saluer Préparez à l’avance une copie du sceau de l’Eglise. Ex-
en disant « paix ». Entonnez une chanson ou deux. pliquez aux enfants chaque élément du sceau, puis
122—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Poursuite de la Paix (Shalom)—123
• Demandez aux enfants de retourner leur « smiley » Leçon 8 : Visages heureux et tristes
ce qui lui donnera un visage triste. Demandez à cha-
cun ce qui rend une famille heureuse ou triste.
Ramassez les « smiley » pour les accrocher au fond de
la salle de classe. istribuez une feuille de papier à chaque enfant sur
D
lequel vous avez écrit : « Heureux les artisans de paix ».
Dites aux enfants que Jésus-Christ nous a appris à être Lisez la phrase à haute voix et demandez aux enfants
des artisans de paix. Demandez à un enfant de lire Ma- de répéter à l’unisson. Donnez à chacun des crayons
tthieu 5:3-9. de couleur pour dessiner un foyer heureux.
3
Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des Encouragez les enfants à accrocher leur dessin quelque
cieux est à eux ! 4Heureux les affligés, car ils seront con- part à la maison où ils pourront le voir tous les jours
solés ! 5Heureux les débonnaires, car ils hériteront la et se rappeler constamment d’être des artisans de paix.
terre ! 6Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice,
car ils seront rassasiés ! 7Heureux les miséricordieux, car
ils obtiendront miséricorde ! 8Heureux ceux qui ont le
cœur pur, car ils verront Dieu ! 9Heureux ceux qui pro-
curent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !
— Matthieu 5:3-9 LSG
Au cours de la semaine, demandez aux enfants d’être
Posez le questions suivantes :
de bons artisans de paix et de parler à leurs familles et
• Qu’est-ce qu’un artisan de la paix ? (c’est quelqu’un amis de ce concept.
qui aide les autres à se sentir heureux au lieu d’être
en colère ; la paix signifie calme et bonheur, un ar-
tisan de la paix fait en sorte qu’une maison soit un
lieu de calme et de bonheur)
Expliquez aux enfants qu’en tant qu’artisans de paix, nous
devrions toujours essayer de préserver la paix dans notre
environnement, à l’école, à la maison, dans le quartier Entonnez une chanson et demandez à quelqu’un de
et à l’église. En bâtissant la paix, nous aurons un monde faire une prière en demandant à Dieu de nous aider à
meilleur pour que tous vive dans l’unité et l’amour. être des artisans de paix chaque jour.

124—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Poursuite de la Paix (Shalom)—125
UnitéGod’s
dans Shalom
la Diversité • Demandez aux enfants de plier les feuilles de carte-
line en deux et d’agrafer au niveau du pli pour for-
mer un livret.
les exposer. Accueillez les enfants et demandez-leur de
se saluer en disant « bom dia » comme nos frères et
sœurs du Brésil. Entonnez un chant ou un cantique, et
demandez à un volontaire d’offrir la prière. Présentez
Les principes permanents définissent l’essence, le cœur ou l’âme de l’identité, la mission et le mes- • S ur la couverture, demandez aux enfants d’écrire en le thème d’aujourd’hui.
sage de l’Eglise. Ils décrivent la personnalité de l’Eglise qui s’exprime à travers ses participants, titre « Mon livret de prières », suivi de leur prénom.
congrégations et organisations affiliées dans le monde (passez à la page 148). Ils peuvent dessiner ce qu’ils veulent pour décorer la
couverture.
• Sur chaque page du livre, les enfants écriront une
liste de prière personnelle. À la page 2, deman-
dez-leur d’écrire le prénom de leurs parents ou
21
afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en
grands-parents ; à la page 3, celui de leurs frères et ites aux enfants qu’ils seront acteurs d’une pièce.
D
moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient
sœurs ; à la page 4, celui de leurs amis, voisins, et Deux enfants joueront la scène de l’accident et les au-
un en nous, pour que le monde croie que tu m’as en-
camarades de classe. Les enfants peuvent décorer tres seront les témoins.
voyé. 22Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée,
chaque page comme ils le souhaitent. Pièce : Certains enfants jouent dans la cour de l’école.
afin qu’ils soient un comme nous sommes un, 23moi en
eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, et Soudain, ils entendent un grand bruit et découvrent
que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu qu’il y a un accident de voiture. Le professeur arrive
les as aimés comme tu m’as aimé. et demande ce qui s’est passé. Les enfants vont tout
— Jean 17:20-23 LSG expliquer.

Soulignez que Jésus priait parfois en cas de besoin ou Souligner que les témoins sont importants parce qu’ils
de tristesse. À l’occasion de la prière que nous venons Demandez aux enfants de rentrer avec leur livret de peuvent aider à décrire ce qui s’est passé. Par exemple
de lire, il était triste parce qu’il savait qu’il allait bientôt prières à la maison pour le montrer à leur famille et lors d’un accident ou d’un vol, ils peuvent dire aux au-
être arrêté et crucifié. Il savait qu’il ne pourrait plus discuter de la leçon d’aujourd’hui. S’ils n’ont pas eu le tres ce qu’ils ont vu. Ceci permet aux autres — tels que
être avec ses disciples. temps de terminer de décorer leur livret, ils pourront la police — de découvrir ce qui s’est passé. Les disciples
Accueillez les enfants et demander-leur de saluer la
le faire à la maison et revenir avec leur livret pour la de Jésus étaient aussi des témoins. Ils ont été témoins
personne à côté d’eux en disant : « Nous avons été créés
Demandez aux enfants de former un cercle et mon- prochaine classe. de la vie de Jésus, et ils ont reçu la mission d’enseigner
à l’image et à la ressemblance de Dieu. » Chantez deux
trez-leur l’image ou la photo de Jésus priant pour ses aux autres à propos de sa vie, ses miracles, sa façon
hymnes puis demandez à des volontaires de partager
disciples. Demandez-leur de décrire ce que fait Jésus d’enseigner aux disciples à vivre, et de donner aux gens
une « joie » toute récente.
puis racontez l’histoire de Jésus priant pour ses disci- l’espoir dans la résurrection.
ples. Faites des recherches dans Jean 17 et tout le cha-
pitre de Jean 17 pour comprendre le contexte. Demandez au groupe de s’asseoir en cercle par terre.
Demandez à un volontaire de lire Matthieu 28:18-20.
Lisez Jean 17:20-23 de nouveau, puis demandez aux
Tenez-vous par les mains et formez un cercle. Offrez
enfants ce que Jésus demanda à son Père dans sa
Avant la classe, préparez une image ou une photo de une prière de bénédiction en demandant à Dieu d’ai- 18
Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pou-
prière. (Qu’ils deviennent tous un, comme il était avec
Jésus priant pour ses disciples. Réarrangez les chaises der les enfants à réaliser leur défi. voir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. 19Allez,
son Père. Qu’ils soient dans l’unité complète.) faites de toutes les nations des disciples, les baptisant
en laissant autant d’espace que possible entre elles se-
lon la taille de votre salle. Mentionnez que Jésus aimait ses disciples sans porter au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, 20et enseig-

ans la Diversité
de jugement à leurs lacunes ou personnalités. Il leur a nez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et
Au fur et à mesure de leur arrivée, demandez aux en- toujours enseigné la bonne manière de vivre, et leur a
té d voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du
fants de s’asseoir tranquillement sur l’une des chaises à
l’écart des uns et des autres pendant un moment. Pen-
montré le chemin du disciple. Il voulait qu’ils devien-
U ni monde.
nent comme lui, et qu’ils fassent les mêmes bonnes — Matthieu 28:18-20 LSG
dant ce moment de silence, invitez-les à penser à une actions que lui. Jésus leur a dit que même s’il ne pou-
personne et à prier pour elle. rrait pas être avec eux, ils devaient rester unis. Quand Dites aux enfants que lorsque Jésus était sur la Terre,
Après quelques minutes de silence, demandez aux en- les disciples de Jésus-Christ travaillent dans l’unité, la il fait beaucoup de choses pour aider les gens, comme
fants de remettre les chaises à leur place. Demandez mission de Jésus-Christ et la mission de l’Église peu- guérir les aveugles, les malades ou les estropiés ; aider
ce s’ils ont aimé rester seul et tranquille pendant un vent être remplies. les pauvres ou ceux qui souffrent ; et apprendre aux
moment. Demandez à des volontaires de partager ce gens à s’aimer les uns les autres. Les premiers disci-
qu’ils ont ressenti pendant la prière et la méditation. ples étaient des témoins. Dans ses derniers mots qu’il
leur a adressés, il leur a demandé de partager ce qu’ils
Dites aux enfants qu’aujourd’hui, nous allons lire une avaient vu et entendu. Il leur a dit de faire plus de dis-
prière que Jésus a faite pour ses disciples. ciples et de baptiser tous ceux qui auront cru. Un dis-
Livret de prières ciple est celui qui suit les enseignements d’un maître.
Demandez à un volontaire de lire Jean 17:20-23. Chacun de nous, quand nous venons à Jésus-Christ,
Fournitures : deux feuilles de carteline de couleur En entrant, demandez aux enfants de placer leur livret devient son disciple. Nous voulons aussi inviter d’au-
Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais
20
pour chaque enfant, des crayons de couleur et une de prières sur une table que vous aurez préparé pour tres à Christ.
encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole,
agrafeuse.

126—Guide de la Formation du Disciple Pour Les Enfants Les principes permanents : Unité dans la Diversité—127
dans la Diversité
Demandez aux enfants de discuter de la carte qu’ils ont guérissions nos relations avec les autres. Jésus nous de-
fabriquée lors de la dernière leçon et qu’ils devaient mande aussi de chercher des solutions parce que c’est
n i t é
offrir dans la semaine. Qu’ont-ils ressenti ? Comment
la personne a-t-elle réagit ? Présentez le thème.
une façon de participer à la mission de l’église. U
ites aux enfants qu’aujourd’hui, ils feront une carte à
D
donner à un ami spécial ou une connaissance avec qui
ils souhaitent partager les bonnes nouvelles.
Donnez à chaque enfant deux feuilles de carteline de
différentes couleurs et des crayons de couleur. Deman- Préparez des coupures de journaux et de magazines
dez-leur de plier les deux feuilles et de les agrafer au réparez un verre transparent avec de l’eau et du co-
P avec des images de personnes qui se disputent.
niveau du pli s’ils le souhaitent. lorant alimentaire rouge. Commencez par dire aux
enfants combien il est important de pardonner aux Divisez les enfants en trois ou quatre équipes en fonc-
Sur le recto de la carte, les enfants écriront « Ce que tion de l’effectif. Donnez à chaque équipe un peu de
autres et pour nous de se sentir pardonné.
Jésus a fait pour toi ». Demandez-leur de penser à 4 ou colle et une affiche. Demandez aux enfants d’y coller
5 choses importants à partager sur Jésus. Par exemple, Montrez le verre d’eau et dites-leur qu’il est important les coupures.
Jésus t’aime ; Jésus est mort pour toi. Sur chaque page, d’avoir un amour pur pour les autres, comme cette eau
l’enfant pourra écrire une phrase et faire un dessin. claire dans le verre. Ensuite, ajoutez un peu de colorant Demandez à chaque équipe de présenter leur affiche
au reste de la classe en expliquant le choix des images Accueillez la classe et apprenez aux enfants à dire
alimentaire et dites : « C’est ce qui arrive lorsque nous « Dios te bendiga » (« Dieu te bénit » en espagnol).
éprouvons de mauvais sentiments envers autrui. Notre et en donnant leurs opinions sur la raison pour laque-
lle les gens se disputent. Faites suspendre les affiches Notez-le sur le tableau pour qu’ils puissent voir les
amour pur devient trouble. Nous devons pardonner mots. Faites une prière pour la classe et demandez à
aux autres, même si nous savons qu’ils ont tort. » dans la classe à la vue de tous.
plusieurs enfants de partager leur défi de la semaine
Dites aux enfants que le pardon est une caractéristique passée. Présentez le thème.
Chaque enfant pourra prendre sa carte et la donner à de l’amour à l’image du Christ. Tout comme Dieu nous
quelqu’un qu’il voudra inviter à Jésus-Christ. pardonne, nous pardonnons aux autres. Lorsque cela
se produit, notre amour est pur et agréable à Dieu.
Demandez à un volontaire de lire Matthieu 18:15,
Dites aux enfants que s’ils ont désobéi à leurs parents,
21-22. Expliquez aux enfants que lorsque Jésus était avec ses
se sont disputé avec leurs frères ou sœurs, ou ont
apôtres, il leur a dit qu’il ne serait pas toujours avec
blessé quelqu’un à l’église, ils devront aller vers cette
15
Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui eux. Il leur a promis qu’il enverrait quelque chose de
personne dans la semaine à venir et demander pardon.
seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. 21Alors Pierre spécial pour les aider.
Demandez à un volontaire de faire une prière de bé- Cela aidera chacun à se ressentir le pardon à l’image
s’approcha de lui, et dit : Seigneur, combien de fois par-
nédiction pour les enfants et l’enseignant. Dans la du Christ. Demandez-leur de prendre des notes de Notez « Saint Esprit » au tableau. Expliquez que le
donnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ?
prière, qu’il demande Dieu d’aider les enfants partager leur expérience afin témoigner à la prochaine classe. Saint-Esprit est la puissance active de Dieu qui nous
Sera-ce jusqu’à sept fois ? 22Jésus lui dit : Je ne te dis pas
les bonnes nouvelles de la mission du Christ. jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. guide pour faire Sa volonté.
— Matthieu 18:15, 21-22 LSG Notez le mot « Pentecôte ». Dites aux enfants qu’il
dans la Diversit
Unité
s’agissait d’une célébration juive annuelle. Cette jour-
é Posez les questions suivantes :
née spéciale a lieu 50 jours après la Pâque. Rappelez
• Q
ue devons-nous faire lorsque quelqu’un nous aux enfants que Jésus a célébré la Sainte Cène avec ses
offense ? (Il faut discuter avec, le pardonner, même Remerciez les enfants pour leur participation et de- disciples à Pâques. Les disciples et beaucoup d’autres
si ce dernier ne nous demande pas pardon.) mandez-leur de se tenir par les mains. Demandez aux s’étaient réunis pour un culte ce même jour, 50 jours
enfants de prier en silence pour le pardon s’ils ont fait après la Sainte Cène. Alors qu’ils étai