Vous êtes sur la page 1sur 5

Devenir entraineur sportif

Vous vous êtes déjà demandé ce qu'est rellement un entraîneur ? Alors


venez lire cet article qui va surement enlever quelques idées reçues.

Écris toi aussi un article et gagne des cadeaux !


Dans cet article je vais tentez de répondre à la question qu'est ce qu'un
entraîneur et surtout a quoi sert il.
Certaines carricatures du "coach" que l'on voit dans les films ou même
dans le réalité sont bien sur encore très présente dans l'ésprit de
chacun.
Mais n'oublions pas que l'entraîneur est avant tout un professionnel et que certains
l'oublient (entraîneurs) et que nous nous devons de réfléchir sur la pratique des
sportifs et que ce travail n'est pas simple et plus dur que l'on croit.

Comment devenir entraîneur

Malgrès certains aprioris on ne s'improvise pas entraineur du jour au lendemain et


qu'il éxiste des formations longues et sérieuses pour devenir entraineur.

Selon la loi sur le sport nul ne peut enseigner animer encadrer entrainer s'il n'est pas
titutlaire d'un diplôme agrée par l'état.

Un entraineur est donc titulaire d'un brevet d'etat d'éducateur sportif appelé BEES qui
comporte une partie commune (tronc commun) qui regroupe des matières telles que
la physiologie, l'anatomie, les sciences sociales, la psychologie...
et une partie spécifique au sport choisi natation hand ball foot métier de la forme
basket ski etc...

Cette formation brevet d'etat se fait sur plusieurs mois voir même des années.
Et comme l'intutilé du diplome le montre nous sommes avant tout DES EDUCATEURS.

Le concept d'éducateur

Qu'est ce qu'un éducateur ?


Vous me direz simplement une personne ayant une fonction pour éduquer les jeunes,
je dirais oui mais pas seulement car le terme éducation est je trouve très limité et
stéréotypé je dirais plus un guide, une aide, un conseiller, un pillier.

Il faut comprendre dans le terme d'éducateur la notion de responsabilité il faut etre


attentif sur la sécurité et surtout sur nos actes nos paroles et nos idées.
Un educateur ne peut pas faire n'importe quoi et sert la plupart du temps de modéle
aux jeunes qu'il encadre.
Il faut donc savoir allier 3 notions le copain, le modéle, l'autorité. Les 3 doivent être en
adéquation pour ne pas qu'une d'elles deviennent prépondérentes par rapport aux
deux autres. C'est l'équilibre éducatif.

Le rôle d'entraîneur

L'entraîneur sportif a bien sur ses obligations duent a son travail c'est à dire apprendre
un sport aux jeunes et souvent avec obligation de résultats derrière si l'association à
des objectifs de compétition.

Mais celui ci ne doit pas faire n'importe quoi et son travail repose sur la motivation des
jeunes qu'il a en face de lui.

Deux concepts pour moi sont important :

L'ENTRAÎNEUR NE PEUT PROVOQUER LA MOTIVATION MAIS UNIQUEMENT


L'ENTRETENIR, L'AUGMENTER OU LA REANIMER.

L'ENTRAINEUR N'EST PAS MAGICIEN ET NE PEUX PAS FAIRE DES MIRACLES, LES
SPORTIFS SONT DONC ACTEURS DE LEUR REUSSITE A 80%.

L'entraineur se base sur des connaissances théoriques poussees pour programmer les
entrainements.
Il doit etre observateur pour ADAPTER l'entrainement aux individualités de chacun et
pour que celui ci soit le plus efficace possible.

IL NE FAIT RIEN AU HASARD sinon c'est un mauvais entraineur qui a eut son diplome
dans une pochette surprise.

Il faut savoir que 80% du travail d'un entraineur est fait en dehors des heures
d'entrainement, vous n'imaginez pas le temps passer a se battre pour ses sportifs, a
faire les programmations d'entrainements et a discuter et a organiser les conditions
d'entrainement. (la plupart du temps BENEVOLEMENT)

Un entraineur est donc une personne avec des connaissances scientifique solide qui
ne joue pas avec le hasard.

Il est également pédagogue et intelligent. Il doit discuter avec ses jeunes et écouter
leurs problèmes aussi bien interne au club que beaucoup plus personnel.
IL DOIT DONC ETRE A L'ECOUTE pour le bien etre de ses sportifs.

Il n'est pas là pour vous casser mais pour vous aidez.


Et du côtè de l'entraîneur ? Que penses t'il ?

Un entraîneur vit pour ses sportifs et est motivé par ses sportifs.
Vous n'imaginez pas l'émotion que l'on peut ressentir face à une joie d'un de nos
jeunes, si celui ci améliore ses temps, si celui ci se défonce à l'entraînement.

Le sentiment d'apporter ne serait ce qu'une petite chose en plus a ses jeunes est
IMMENSE et innégalable.

Un sourire une envie une motivation est la récompense suprême pour un coach.

Nous sommes touché lorsqu'un de nos enfants se sent mal ou a des problèmes.

J'ai déjà eut les larmes aux yeux grâce a mes petits nageurs pour des petites choses
qui peuvent paraître dérisoir qui sont pourtant innégalable pour moi...

Conlusion

Un entraîneur est une personne avec un coeur qui essaye de faire son travail du mieux
qu'il le peut.
Il est là pour les autres et pour les aider...

Nous aimons notre métier et nous ne le faisons pas pour l'argent car honnetement si
l'on doit compter le nombre d'heures par rapport au salaire... On ne serait même pas
payé au smic...

Je finirais par

La relation entraineur entrainé est une relation de confiance sinon cela ne peut
marcher

omment devenir entraîneur sportif ?


• Le métier

L'entraîneur sportif a pour mission d'encadrer et d'amener un sportif ou une équipe à


son meilleur niveau dans l'optique de réussir à obtenir des résultats dans les différentes
compétitions dans lesquelles ils s'engagent. Il est très souvent ancien sportif de haut niveau lui-
même.

Tous les entraîneurs rêvent sûrement de devenir des "Philippe Lucas" ou des "Raymond
Domenech", mais en réalité, beaucoup travaillent dans l'ombre. Certains font le choix de former des
jeunes espoirs.

En tenant compte de son expérience personnelle, l'entraîneur motive, conseille son athlète,
et conçoit les exercices à effectuer, selon un rythme, une fréquence, une intensité physique
déterminés au cas par cas. Il doit, bien entendu gérer la fatigue, les blessures, et le découragement
du sportif.
Il participe aux entraînements qu'il a pris soin de programmer dans le but d'augmenter les
performances de ses poulains. Il est dans la plupart des cas, entouré de conseillers techniques et de
préparateurs physiques qu'il dirige. Il visionne les prestations des adversaires et doit, en fonction
des forces et des faiblesses constatées, définir la tactique à adopter. Mais, il doit tenir compte
également de la forme, des forces et des faiblesses de son ou ses protégés pour adapter son
programme d'entraînement.

Il est en général embauché pour gagner des titres et des trophées, et devient très vite un
bouc-émissaire si les résultats ne suivent pas ou s'il n'atteint pas ses objectifs, et peut facilement être
limogé. Ceci est d'autant plus vrai en fonction de l'importance du club et du niveau de compétition.

Selon le lieu où il exerce, le salaire d'un débutant peut varier entre 2300 et 4000 euros net
par mois. Puis, ensuite, il peut grimper jusqu'à 16000 euros net par mois en fonction du niveau de
compétition ou de la richesse de son club par exemple.

Il peut travailler au sein d'une fédération sportive nationale, dans un club, une association,
une collectivité territoriale, voire même dans une ligue nationale ou régionale.

• Pré-requis

L'entraîneur doit être un sportif expérimenté. Il doit être dynamique, persuasif, diplomate,
observateur, disponible, patient, psychologue, avoir le sens de l'écoute, et être résistant au stress. Il
doit impérativement avoir de très bonnes connaissances techniques et tactiques de sa discipline.
Il doit également maîtriser la physiologie, la biomécanique, et avoir des notions sur
l'énergétique (puissance musculaire, respiratoire, mouvements...)

• Etudes et diplômes

A ce jour, 2 voies sont possibles :

1ère voie : La voie universitaire :

Le titulaire d'une Licence STAPS mention entraînement sportif avec le supplément au


diplôme lié à une spécialité physique et sportive (prérogative d'exercice inscrite au registre national
de certification professionnelle) peut exercer le métier d'entraîneur sportif.
Pour devenir préparateur physique mental et nutritionnel, il convient de s'engager dans un
Master professionnel APPS spécialité EPPNM délivré à Lille 2

2ème voie : Possibilité avec le Ministère "Jeunesse et Sports":

Pour exercer la profession à un échelon régional ou dans un club de 2ème division,


l'entraîneur doit être titulaire d'un Brevet d'Etat d'Educateur Sportif (BEES) de 2ème degré (niveau
bac +3).

Par contre, s'il souhaite exercer à un niveau national et international, il doit alors être
titulaire d'un BEES de 3ème degré (niveau bac +5).

Attention, le Diplôme d'Etat Supérieur de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du


Sport (DESJEPS) avec une spécialité performance sportive devrait prochainement remplacer le
BEES 2ème et 3ème degré.

Toutefois, il existe un cas particulier. En effet, dans le football, il faut avoir un diplôme
spécifique délivré par la Fédération Française de Football (FFF).