Vous êtes sur la page 1sur 6

PRESIDENTIELLES AVRIL 2008

ALEX LEWS, pour LE CENTRE


Programme économique
Simulations
Par Jardas

NOTE IMPORTANTE :
Tous les tarifs ici décrits sont purement fictifs et ne seront
pas forcément repris lors de la définition précise de la part du
gouvernement des divers éléments cités ci-après.

MISE EN SITUATION 1 :
« Un membre souhaite acheter une maison »

Acteurs :

 la BCS, via la Réserve Fédérale :


o Pas de PDG, appartient à l’Etat, pas de BN ni de CS.
o Capital Compte (équivalent au CCS des sim-co) = 50000
o 1 salarié / gestionnaire, payé 400/mois
o Locaux côtés à 9000 (critères choisis : B§§§ - excellente situation – 4*4 carrés SC4
– ultra sécurisé – bien situé – bien desservi – pas de tour type gratte ciel)
o Sa VNT est donc de : 9000 + 400 = 9400
o Valeur : 50000 + 9400 = 59400

 le membre Jean, désireux d’acheter une maison :


o membre depuis 2 mois
o a touché prime de bienvenu (300)
o a un emploi au salaire mini depuis 1 mois (200)
o Capital Compte : 300 + 200 – 100 = 400, qui correspondent à la prime, le mois de
salaire et quelques impôts ou autres dépenses qu’il pourra éventuellement
avoir à payer.
o Pas de maison (il en cherche une)

 la sim-co ImmoVente, agence immobilière dans le Grand Sud à Ramur City :


o 1 PDG et 1 salarié, payé 250/mois
o CS = 500
o CCS = 1300
o Locaux côtés à 1200 (critères : B§ - bonne situation – 1*1 carrés SC4 – bien
desservi – pas de tour – ville considérée essentielle à Simland)
o VNT : 1200 + 250 = 1450
o Valeur : 1300 + 1450 = 2750
o A réalisé 2 ventes le mois dernier pour un total de 600, tous impôts payés. Son
BN aura été de : 600 – 250 = 350
o Son BR est donc de : 350 – 200 – 50 = 100, où 200 serait le salaire que le PDG
s’octroie, 50 les impôts, et les 100 du résultat du calcul du BR sont la somme qui
s’additionne au CCS d’Immovente.

Scénario :

1/ Jean n’a pas assez de fonds pour s’acheter une maison qu’il souhaite, située dans un
quartier calme de Ramur City, bien desservie et très verte. C’est une maison 1*1 carré, non
modélisée en version Sims 2 ou autre logiciel.
2/ Il se dirige vers ImmoVente pour lui vendre cette maison. L’agence en veut 1400.
ImmoVente a donné ce prix en faisant le calcul suivant :
- prix affiché à la GNSP : 900
- impôts sur une éventuelle vente : 9 % du prix GNSP, soit 900 + 81 = 981.
- ImmoVente souhaite réaliser au minimum 35 % de bénéfices : 981 + 35 % = 1325
- ImmoVente choisit de garder une marge de 75 pour négociation et fixe le prix de vente
à 1400.
3/ Jean se tourne vers la BCS et pensant qu’il peut apporter 200 pour l’achat, il demande un
emprunt de 1200. La BCS analyse sa situation et son DMA/DTA, et en fonction de cela, la
BCS effectue une simulation :
- Somme empruntée par Jean : 1200
- Taux d’emprunt : 10%
- Pas d’assurance
- Simulation à 100 remboursés par mois (moitié du salaire mensuel de Jean), ce qui
donne un remboursement au bout de 13 mois + 20 d’acompte.
- TOTAL DU CREDIT = 1200 + 10% = 1320
4/ La BCS accepte et donne l’argent à Jean, qui s’en va acheter sa maison en obtenant un prix
final de 1350.

Résumé des comptes pour nos acteurs,


au bout de 13 mois après cette transaction :

 la BCS :
o Sa VNT est donc toujours de : 9000 + 400 = 9400
o Capital Compte (équivalent au CCS des sim-co) = 50000 + 120 = 50120
o Valeur : 50120 + 9400 = 59520
 Le membre Jean :
o Capital Compte avant crédit : 400
o Capital Compte après crédit : 1600
o Capital Compte après achat : 250
o Après 13 mois, il aura gagné 1300 (calcul : 200/mois de salaire, avec 100 de
remboursement du crédit et 100 de dépenses courantes et impôts) et il devra
payer 1320 de crédit sur cette période. Il se retrouvera avec un Capital Compte
de 230.
o Patrimoine additionné par l’achat : 1350
o Sa valeur est donc de : 230 + 1350 = 1580, avec une maison (bien revendable et
même améliorable bien sûr). Il va continuer à gagner 200/mois et ainsi ré-
augmenter son Capital Compte au fil des mois. A noter qu’il n’a jamais cessé de
consommer car j’ai inclus 100 de dépenses courantes et impôts tous les mois.
 L’agence ImmoVente, en admettant qu’il y ait eu une 2ème vente, par exemple au même
prix (1350) :
o VNT = 1450
o CCS début de mois : 1300
o Valeur début de mois : 2750
o A réalisé 2 ventes le mois écoulé pour un total de 738, tous impôts payés. Son
BN aura été de : 738 – 250 = 488
o Son BR est donc de : 488 – 250 – 50 = 188, où 250 serait le salaire que le PDG
s’octroie, 50 les impôts, et les 188 du résultat du calcul du BR sont la somme qui
s’additionne au CCS d’Immovente.
o CSS fin de mois : 1300 + 188 = 1488
o Valeur fin de mois : 1450 + 1488 = 2938

Comme on peut le voir, chaque acteur aura augmenté sa valeur, avec une plus value pour le
pays et pour chacun aussi. C’est un système « gagnant gagnant ».
MISE EN SITUATION 2 :
« Une sim-co souhaite en racheter une autre »

Acteurs :

 la BCS, via la Réserve Fédérale :


o Pas de PDG, appartient à l’Etat, pas de BN ni de CS.
o Capital Compte (équivalent au CCS des sim-co) = 50000
o 1 salarié / gestionnaire, payé 400/mois
o Locaux côtés à 9000 (critères choisis : B§§§ - excellente situation – 4*4 carrés SC4
– ultra sécurisé – bien situé – bien desservi – pas de tour type gratte ciel)
o Sa VNT est donc de : 9000 + 400 = 9400
o Valeur : 50000 + 9400 = 59400
 La sim-co Casino Touchepas, situé à Midson, qui souhaite racheter la sim-co de jeux
en ligne PM Simland :
o 1 PDG et 1 salarié, payé 300/mois
o CS = 800
o CCS = 3000
o Locaux du siège côtés à 4600 (critères : B§§§ - bonne situation – 3*3 carrés SC4 –
desservi correctement – tour de moyenne taille – ville considérée importante à
Simland)
o VNT : 4600 + 300 = 4900
o Valeur : 3000 + 4900 = 7900
o A réalisé des ventes le mois dernier pour un total de 850, tous impôts payés.
Son BN aura été de : 850 – 300 = 550
o Son BR est donc de : 550 – 300 – 50 = 200, où 300 serait le salaire que le PDG
s’octroie, 50 les impôts, et les 200 du résultat du calcul du BR sont la somme qui
s’additionne au CCS de Casino Touchepas.
 La sim-co PM Simland, situé à Zoeltendam :
o 1 PDG et 1 salarié, payé 200/mois
o CS = 300
o CCS = 1000
o Locaux du siège côtés à 2500 (critères : B§§ - assez bonne situation – 2*2 carrés
SC4 – très bien desservi – pas de tour – ville moyenne de Simland)
o VNT : 2500 + 200 = 2700
o Valeur : 1000 + 2700 = 3700
o A réalisé des ventes le mois dernier pour un total de 400, tous impôts payés.
Son BN aura été de : 400 – 200 = 200
o Son BR est donc de : 200 – 130 – 20 = 50, où 130 serait le salaire que le PDG
s’octroie, 20 les impôts, et les 50 du résultat du calcul du BR sont la somme qui
s’additionne au CCS de PM Simland.

Scénario :

1/ Casino Touchepas souhaite racheter PM Simland, qui vaut 3700.


2/ Le PDG de PM Simland fait savoir qu’il veut 4200 pour céder sa sim-co. Il a donné ce prix
en faisant le calcul suivant :
- Valeur : 3700
- impôts sur une éventuelle revente de sim-co : 5% du prix de vente, soit 3700 + 185 =
3885.
- Le PDG souhaite réaliser une plus value, à hauteur de 300 : 3885 + 300 = 4185
- Le PDG choisit de garder une marge de négociation et fixe le prix de vente à 4200.
3/ Casino Touchepas se tourne vers la BCS et pensant qu’il peut apporter 1800 pour l’achat,
il demande un emprunt de 2400. La BCS analyse sa situation et son RMA, et en fonction de
cela, la BCS effectue une simulation :
- Somme empruntée par Casino Touchepas : 2400
- Taux d’emprunt : 12%
- Assurance retard de paiement de 200
- Simulation à 200 remboursés par mois (sur les 300 de BR réalisé), ce qui donne un
remboursement (assurance incluse) au bout de 14 mois + 88 d’acompte.
- TOTAL DU CREDIT = 2400 + 12% + 200 = 2888
4/ La BCS accepte et donne l’argent à Jean, qui s’en va acheter PM Simland à un bon prix
négocié de 4150.

Résumé des comptes pour nos acteurs,


au bout de 14 mois après cette transaction :

 la BCS :
o Sa VNT est donc toujours de : 9000 + 400 = 9400
o Capital Compte (équivalent au CCS des sim-co) = 50000 + 488 = 50488
o Valeur : 50488 + 9400 = 59848
 La sim-co Casino Touchepas :
o CCS avant crédit : 3000
o CCS après crédit : 5400
o CCS après achat : 1250 + 1000 (CCS de PM Simland) = 2250
o Patrimoine additionné par l’achat : locaux à 2500
o Charges supplémentaires : 1 salarié à 200/mois
o Le CS passe de 800 à 1100 (800 + 300)
o Les nouvelles données sont donc de :
 2 salariés, pour un total de 500/mois de masse salariale
 CS = 1100
 CCS = 2250
 Locaux à 7100 (4600 + 2500)
 VNT : 7100 + 500 = 7600
 Valeur : 7600 + 2250 = 9850
o Prévoit maintenant de réaliser des mois à 1000 de ventes, tous impôts payés.
Son BN sera été de : 1000 – 500 = 500
o Son BR est donc de : 500 – 300 – 60 = 140, où 300 serait le salaire que le PDG
s’octroie, 60 les impôts, et les 140 du résultat du calcul du BR sont la somme qui
s’additionne au CCS de Casino Touchepas.
 La sim-co PM Simland est sous le contrôle de Casino Touchepas, son PDG ne l’est plus
et redevient un simple membre, à moins qu’il n’ait d’autres sim-co. Il est cependant
plus riche de 4150, ce qui lui laisser de bonnes perspectives pour investir à Simland.
Le salarié de PM Simland resté salarié mais change de patron.

Comme on peut le voir, chaque acteur aura augmenté sa valeur, avec une plus value pour le
pays et pour chacun aussi. Certes, le nouveau BR et le BN sont amoindris, mais la manne
financière dégagée par le rachat doit permettre au groupe de se développer et, pourquoi pas,
d’embaucher. C’est encore une facette d’un système « gagnant gagnant ».