Vous êtes sur la page 1sur 2

Syndicat UFICT-CGT des Territoriaux cadres, techniciens,

ingénieurs et agents de maîtrise de la Ville du Havre

Le budget, c’est
aussi notre affaire !
Les années qui viennent s’annoncent difficiles dans l’heure de la contractualisation de la masse
la fonction publique, tant du point de vue des salariale ! Pour aller vite, cela consiste pour le chef
services rendus à la population que des conditions de service à s’engager à comprimer ses dépenses
de travail des agents. Le budget de l’Etat pour de fonctionnement (donc sa masse salariale) pour
2009 prévoit en effet 30600 suppressions de contenir l’évolution de son budget « salaires » à …
postes de fonctionnaires. Cette saignée dans les + 1,8 % par an pour les 3 prochaines années !
effectifs s’intègre dans un projet plus large de Avec une hausse moyenne ces dernières années
réorganisation de la fonction publique : la révision de 2,76 % par an et donc une inflation qui
générale des politiques publiques (RGPP). explose… autant se faire hara-kiri ! La Direction
générale a beau jeu de dire qu’elle n’exige pas des
Le budget des collectivités dans le rouge suppressions de postes, dans les faits, c’est ce qui
Dans un contexte de crise financière, et ce malgré va se passer : non remplacement des départs en
la « recapitalisation/nationalisation » en urgence de retraite ou des mutations, puis gel des postes,
la banque DEXIA, la banque des collectivités, les avant leur suppression. Si on suivait les
contraintes des collectivités s’accentuent. Alors recommandations de la DG, les suppressions de
qu’on trouve 360 milliards d’euros pour les postes pourraient dépasser les 100 postes par
banques et les actionnaires, les récentes annonces an… (ex : 9,8 au bâtiments, 6,8 à la Vie des
gouvernementales en matière de dotation de quartiers etc.).
fonctionnement (DGF) aux collectivités laissent L’autre « solution » (hara-kiri on vous disait…) c’est
craindre le pire : 0,8 % d’augmentation en tout et de faire moins. Moins de routes entretenues, moins
pour tout pour 2009, mais aussi pour 2010 et 2011 d’écoles rénovées, moins de livres achetés pour
avec une prévision d’inflation… de 3,6 % ! Autant les bibliothèques etc. Sans doute un peu de tout
dire que les moyens réels diminuent. Les ça. On enclenche la spirale infernale : un service
collectivités locales vont devoir faire des choix : rendu de moins bonne qualité qui engendre une
augmenter les impôts locaux (ou le stationnement insatisfaction des usagers et du mal-être au travail
payant…), les tarifs des équipements et/ou pour les agents. Et au final, on prépare les esprits
diminuer les budgets de fonctionnement et et la population à de nouvelles privatisations. Oups
d’investissement. Pour l’avenir, dans le cadre de la ! Pas de privatisation, non, au Havre on parle de
RGPP, l’Etat fixera le montant de la DGF en délégation de service public.
fonction des politiques menées par les collectivités
: les bonnes élèves, celles qui réduisent leur masse … salaires en baisse et blocage des
salariale, privatisent, précarisent l’emploi, bref carrières !
celles qui remettent en cause l’existence même Une autre façon de « gérer » la pénurie de moyens
des services publics, celles-là auront droit à la DGF ? Bloquer les carrières des agents en fixant des
majorée. Les autres se contenteront d’une dotation ratios très serrés et donc moins de promotions,
plus faible. moins d’avancements de grade. Là encore avec la
contractualisation des dépenses de
Contrac(tualisa)tion de la masse salariale = fonctionnement, la DG « transfère » au chef de
suppressions de postes… service la responsabilité de bloquer les carrières
Au Havre, la situation a été « anticipée » par des agents de son service, car s’il veut tenir ses
l’administration avec la mise en place d’un «engagements » budgétaires, il n’a pas intérêt à ce
mécanisme qui vise à transférer la décision d’une que les salaires augmentent.
baisse des moyens dans les services… au chef de A l’heure où le chômage repart de plus belle à la
service lui-même ! Il fallait y penser : voici venue hausse, avec + 41000 demandeurs d’emploi en

http://ufictcgtlehavre.blogspot.com/ Ufict-cgt.territoriaux@ville-lehavre.fr
août 2008, à l’heure où Renault et l’hôpital public des cadres : dans un contexte de crise
du Havre vont supprimer respectivement 1150 et économique et sociale, les cadres et
800 emplois, nous ne pouvons accepter ces techniciens n’ont pas à assumer les décisions
attaques supplémentaires contre les services du patronat ou des élus quand elles conduisent
publics et contre nos conditions de vie et de à toujours plus de précarité, toujours plus de
travail ! chômage et toujours moins de service public.

Droit de refus pour les cadres ! DERNIERE NOUVELLE Budget 2009


La CGT dénonce cette stratégie de la
contractualisation des dépenses qui vise à Il manque 1,8 millions d’euros pour boucler le
transférer sur les cadres la responsabilité de choix budget prévisionnel ? pas de problème !
Il y a 6 départements à la Ville ?
olitiques ! Les cadres, techniciens et agents de
1,8 M / 6 = 300 000 euros en moins pour chaque
maîtrise n’ont pas vocation à servir d’auxiliaire de département. A charge à chacun de revoir sa copie.
la direction générale dans sa tentative de Qu’est-ce que ça change pour les agents ?
fragilisation des services par la réduction de leurs Beaucoup de choses en fait : précarité
budgets. supplémentaire, non remplacement systématique
Pour notre part nous revendiquons la mise en des absences, enveloppes de fonctionnement
place de nouvelles règles qui viseraient à amputées etc… c’est-à-dire toujours moins de
reconnaître aux cadres et techniciens un droit service public aux usagers.
de refus quand des décisions heurtent
profondément leur éthique et leurs valeurs
professionnelles.
C’est cela, pour nous, la responsabilité sociale

Elections professionnelles du 6/11

Votez cgt !
Exerçant des fonctions à dominante technique ■ La CGT propose de conquérir des droits
ou d’expertise, chargés de mission ou de nouveaux permettant la reconnaissance de
gestion de projets, encadrant ou non, nous la responsabilité sociale des cadres, droits
avons bien des raisons de participer individuels garantis collectivement : droit à
activement à l’élection de nos représentants l’information et à l’expression, droit de
aux organismes paritaires le 6 novembre participer aux décisions, droit d’interpeller et de
prochain. proposer des solutions alternatives, droit de
Beaucoup d’entre-nous déplorent la distance refuser, sans être sanctionné, toute consigne
entre les besoins et attentes de la population et ou orientation portant atteinte à la dignité, à la
les moyens mis en œuvre pour y répondre, les santé ou violant l’éthique professionnelle.
charges de travail excessives, la pénurie de
postes – notamment qualifiés – dans nos ■ La CGT revendique la reconnaissance de
services, le développement de la précarité, nos qualifications dans notre rémunération,
l’émergence d’un management par objectifs de la revalorisation du point d’indice mais
« performance », agressif, dont les cadres sont également la refonte de l’ensemble de la
à la fois vecteurs et victimes, engendrant grille. Trop d’entre-nous atteignent
toujours plus de stress, sans oublier les péniblement un revenu décent à coup de
drames personnels vécus lors de décharges primes, c’est pourquoi l’exigence d’intégration
de fonctions, de mise au placard ou de des primes dans le traitement indiciaire et la
mutations arbitraires… validation des années d’études pour le calcul
des retraites sont essentielles.

http://ufictcgtlehavre.blogspot.com/ Ufict-cgt.territoriaux@ville-lehavre.fr