Vous êtes sur la page 1sur 115

Introduction à CCNA Voice

Développée pour la communauté Cisco Networking Academy par:


Bernard Brunet, Anil Datta, Ben Franske, and Brent Seiling

1
Voice Primer

Table des matières


1. Comprendre la téléphonie traditionnelle
2. Présentation des circuits analogiques
3. Présentation des circuits numériques
4. Comprendre la paquétisation
5. Présentation des protocoles de signalisation VoIP
6. Préparation du réseau pour la prise en charge de la voix
7. Présentation de Cisco Unified Communications Manager Express (CME)
8. Les commandes globales de téléphonie
9. Définition de : ephone-dn et ephone
10. Configuration de CME pour la prise en charge des points de terminaison
11. Pairs de numérotation et modèles de destination

2
1. Comprendre la téléphonie
traditionnelle

3
Réseau téléphonique commuté public

Entreprise
Agrégation
Boucle Interoffice Agrégation PBX
locale CO Téléphone

Commutateur Commutateur Lignes de


Téléphone CO CO jonction
RTCP

Entreprise
PBX
Téléphone

4
Système téléphonique traditionnel

PBX Système à clé

Commutateur Commutateur
CO CO

Boucle Boucle
locale locale
Combinés
numériques Combinés analogiques
ligne ou numériques
d'interconnexion

Téléphone du client

5
Qu'est-ce qu'un PBX?

PBX

Carte de ligne Carte d’agrégation

Interface Terminale Interface Terminale Echange


Local
Ligne Réseau à commutation Interface Terminale
Agrégation
Complexe de contrôle Interface Terminale
Alimentation & ventilateurs Interface Terminale

6
Qu'est-ce qu'un système de clé?

Commutateur local
Système à clé
boîte de terminaison Agrégations
Boîte de raccordement

Cartes de ligne
CO
Cartes de Station
Cartes de Station
Répartiteur principal
Cartes Intercom
Alimentation

7
Comparaison des systèmes clés avec les PBX

PBX Systèmes clés


Principalement
Technologie Analogique or numérique
numérique

Functionalité de Similaire au
Pas un commutateur
commutateur commutateur CO

Grand site d’entreprise Petite entreprise ou une


Installation
(généralement plus de succursale (généralement
typique
50 utilisateurs) 50 utilisateurs ou moins)
Méthode pour Composez 9 ou autre
Appuyez sur un bouton
l'accès aux numéro d'accès pour
pour accéder à la ligne
agrégations accéder à la ligne
extérieure
externes extérieure

8
Types de signalisation

– Il existe trois types de signalisation utilisés dans un


réseau de téléphonie:
– La signalisation de surveillance communique l'état
d'un dispositif de téléphonie.
– La signalisation d'adresse envoie des informations sur
les chiffres composés.
– La signalisation d'information communique l'état actuel
de l'appel.
– La signalisation peut être envoyé soit en bande ou
hors-bande
– La signalisation en bande envoie la signalisation dans
le même canal de communication que la voix.
– La signalisation hors bande envoie la signalisation
dans un canal de communication distinct de la voix.

9
Adresse de signalisation

– Téléphone à tonalités – Téléphone à cadran


• Numérotation DTMF • Numérotation par
impulsions

10
Signaling System 7

SS7
Commutateur CO Commutateur CO
SS7

• SS7 est utilisé entre les compagnies de téléphone


• Fonctions SS7:
– Signalisation d'information
– Configuration d'appel
– Routage d'appel
– Facturation d'appel
– Résolution des ligne sans frais
– Utilise la signalisation hors-bande
11
Etablissement d’appel RTPC
Combiné
Téléphone du client destination
RTPC
Agrégation
Numérique PBX
Circuit Analogique ou
analogique
Commutateur CO Commutateur CO

1. Le téléphone du client décroche en créant un circuit fermé.


2. Le commutateur CO de l'abonné détecte que le courant passe et génère une tonalité au
téléphone du client.
3. Soit des DTMF ou des chiffres d'impulsions sont composés par le client.
4. Le commutateur CO collecte les chiffres et effectue une recherche SS7 pour déterminer le
commutateur CO de destination.
5. La signalisation de surveillance indique à l’agrégation analogique distante ou numérique
(trunk) qu'un appel entrant est arrivé.
6. Le PBX détermine à quel poste interne l’appel devrait aller et provoque le combiné cible,
avec ce poste, à faire sonner.
7. Un rappel est généré au téléphone du client par leur commutateur CO locale.
8. Le combiné cible est décroché et un circuit est construit de bout en bout.
12
Comprendre la téléphonie traditionnelle
Résumé
– Le réseau de téléphonie traditionnelle est composé de RTPC,
PBX, interrupteur, signalisation, établissement d'appel, et des
plans de numérotation.
– Mettre un appel à travers le RTPC peut impliquer des circuits
analogiques, des circuits numériques, des commutateurs CO, et
agrégation Interoffice .
– Un PBX est utilisé dans des installations plus grandes et est
similaire à un commutateur CO. Les principaux systèmes sont
utilisés aux sites plus petits, ont moins de fonctionnalités que
d'un PBX, dont les utilisateurs ont partagé les apparences de
ligne sur tous les téléphones.
– La signalisation de surveillance communique les changements
d'état dans un téléphone analogique ou combiné numérique; la
signalisation d'adresse communique les chiffres composés en
utilisant des DTMF ou des impulsions, et la signalisation
d'information communique avec l'appelant ou l'appelé.
13
2. Présentation des Circuits
analogiques

14
Composants d'un téléphone analogique

– Un récepteur
– Un émetteur
– Deux-fils/quatre-fils hybrides
– Un composeur (DTMF ou impulsions)
– Un crochet commutateur
– un sonneur

15
Interface FXS

FXS

FXS

FXS

– Se connecte directement à des téléphones analogiques ou fax


– Offre un service local
– Émule le CO pour les périphériques connectés
– Fournit l'alimentation, les tonalités de progression de l’appel,
et la tonalité d'appel
16
Interface FXO

FXO FXO
RTPC

– Se connecte directement aux équipements de bureau


– Utilisé pour faire et recevoir des appels RTPC
– Peut être utilisé pour se connecter via le réseau RTPC
vers un autre site
– Répond aux appels entrants

17
Circuits analogiques - Résumé

– Les téléphones analogiques ont un récepteur, un


émetteur, deux-fils/quatre-fils hybrides, un
composeur, un crochet commutateur, et un
sonneur.
– Les ports FXS simulent un CO à un téléphone
analogique ou fax qui est attaché au port.
– Les ports FXO connectent une passerelle voix
Cisco à un commutateur CO ou à un port
analogique d'un PBX.
– Les circuits analogiques comprennent FXS, FXO,
et des circuits E&M.

18
3. Présentation des circuits
numériques

19
La numérisation des signaux analogiques

1. Échantillonner le signal analogique


régulièrement.
2. Quantifier l'échantillon.
3. Coder la valeur dans une expression binaire.
4. Compresser les échantillons afin de réduire la
bande passante (optionnel).

20
Etape 1—Echantillonner le signal

Forme d'onde
analogique

Temps

Chaque échantillon est 1/8000 d'intervalle


de seconde.
21
Etape 2—Quantifier le signal
Voltage
Segment 2

+ Segment 1

Segment 0

Segment 0
Chaque échantillon est 1/8000 Temps
d'intervalle de seconde.

- Segment 1
mu-law

Segment 2
22
Circuits numériques - Résumé

– Pour numériser un signal analogique, les


échantillons doivent être pris régulièrement,
quantifiés à une valeur binaire, et peuvent
éventuellement être compressés.
– Les circuits T1 et E1 sont les circuits
numériques les plus courantes.

23
4. Comprendre la paquétisation
(mise en paquets )

24
Processeurs de signal numérique
DSPs
Analogique
ou Paquets IP
RTPC IP
numérique

Analogique
ou Paquets IP
RTPC numérique

Analogique
ou Paquets IP
RTPC numérique IP

Parole Paquets IP
IP

25
Processeurs de signal numérique (Cont.)

– La puce DSP effectue l'échantillonnage, la quantification, le


codage, et l'étape de compression optionnelle de
numérisation.
– Il est utilisé dans les deux sens pour convertir un signal
vocal analogique traditionnel ou numérique en VoIP, ou de
VoIP en un signal vocal analogique traditionnel ou
numérique
– Le nombre d'appels simultanés d'une puce qu’on peut
traiter dépend du type de DSP et du codec utilisé.

26
Real-Time Transport Protocol

Type de Numéro de
Horodatage Surcharge
Surcharge Séquence

– Fournit des fonctions réseau de bout en bout et des


services de livraison de données sensibles au retard en
temps réel, telles que la voix et la vidéo
– Choisit au hasard, même des ports de la plage de ports
UDP 16384-32767
– Comprend les services suivants:
• Identification de type de surcharge utile
• Numéros de séquence
• Horodatage

27
Protocole de contrôle RTP
– Il peut être utilisé pour surveiller la qualité de la
distribution de données et fournir des informations de
contrôle
– Fournit des informations (feedback) sur les conditions
actuelles du réseau
– Permet aux hôtes qui sont impliqués dans une session
RTP d’échanger des informations sur la surveillance et
le contrôle de la session:
– Comptage de paquets
– Retard des paquets
– Nombre d’Octet
– La perte des paquets
– Gigue (variation du délai)
– Fournit un flux séparé de RTP pour l'utilisation du
transport UDP
– Est joigné avec son flux RTP et utilise le même port que
le flux RTP plus 1 (port impair)

28
Paquétisation

Entête Couche 2 Entête IP Entête UDP Entête RTP Surcharge Voix

– La paquétisation de la voix est effectuée par les ressources


DSP.
– DSP met en paquet la voix, échantillonne et compresse la
voix en paquets.
– Les données vocales sont collectées jusqu'à ce que la
surcharge de paquet soit pleine.
– Les données vocales sont mises dans la surcharge des
segments RTP.
– RTP est encapsulé dans un segment UDP qui est encapsulé
dans un paquet IP.
– Le paquet IP est encapsulé dans un format de couche 2.

29
Exemple codec G.711

10010111 Echantillon 1

10010110 Echantillon 2

10010101 Echantillon 3

10010100 Echantillon 4

10010011 Echantillon 5
...
10110001
Echantillon 160

Entête RTP 10010111 10010110 10010101 10010100 10010011 ... 10110001

G.711 20 ms d’échantillon (160 octets)


30
Exemple codec G.729

10010111 Echantillon 1

10010110 Echantillon 2

10010101 Echantillon 3

10010100 Echantillon 4

... Echantillon 160


10110001

Compression DSP

Entête RTP 20 Octest de Surcharge Voix


G.729 20 ms de voix contenu dans un paquet
31
Codecs—Implications de la bande passante

Codec G.711 iLBC G.729

Bande passante
avec charge 64 13.3 8
supplémentaire kb/s kb/s kb/s
non comprise

G.711, G.729, et iLBC sont les codecs les plus courants

32
Certaines fonctions DSP supplémentaires

 Téléconférence
 Transcodage entre deux codecs différents
 Annulation d'écho

33
Comprendre la paquétisation - Résumé
– Les ressources DSP sont essentielles pour un système de
Communications unifiées Cisco et traduit les données vocales
traditionnelles en paquets IP et inversement.
– La Voix est emballé dans des segments RTP; les segments
RTP sont encapsulés dans des segments UDP; les segments
UDP sont encapsulés dans des paquets IP et les paquets IP
sont encapsulés dans un format spécifique de couche 2 qu'ils
vont traverser.
– RTP est utilisé pour transporter des données vocales et vidéo
à travers le réseau IP. RTCP est utilisé pour fournir les
informations (feedback) sur le flux RTP.
– Les codecs les plus utilisés sont G.711, G.729, et iLBC.
– Les ressources DSP peuvent également fournir l'annulation
d'écho et appeler des fonctions telles que les téléconférence
et le transcodage.

34
5. Présentation des protocoles
de signalisation VoIP

35
Protocoles de signalisation VoIP
– La signalisation génère et surveille les informations de
contrôle d'appel entre deux points de terminaison pour:
– Établir la connexion
– Surveiller la connexion
– Libérer la connexion
– Le protocole de signalisation doit passer la signalisation
de surveillance, d'information, et d'adresse.
– Les protocoles de signalisation peuvent être Pair-à-pair
ou basés sur le modèle Client/Serveur.
– Le modèle Pair-à-pair permet aux points de terminaison
de contenir l'intelligence de passer des appels sans
assistance.
– Le modèle Client / serveur met le point final sous le
contrôle d'un point d’intelligence centralisée. 36
Comparaison des Protocoles de signalisation
VoIP

Utilisé sur les Utilisé sur Cisco


Architecture
passerelles Unified IP Phones

H.323 Oui Non Pair-à-pair

Oui, Cisco Unified


SIP Oui IP Phones et Pair-à-pair
téléphones tiers
SCCP Oui, seulement
Oui, limité Cisco Unified IP Client/serveur
(Skinny) Phones

37
Exemple de Protocoles Voix

Passerelle Passerelle
de Voix 1 de Voix 2

VoIP ITSP

10.10.10.1 10.10.10.2 192.168.10.1

SCCP VoIP Destination VoIP


(Skinny) H.323 SIP

38
Présentation des Protocoles de signalisation
VoIP - Résumé
– Les protocoles de signalisation sont utilisés dans les
réseaux VoIP pour mettre en place de nouveaux
appels, gérer les appels en cours, mettre fin à des
appels, passer les informations de signalisation,
passer la signalisation de surveillance, et passer la
signalisation d'adresse.
– SCCP est un protocole propriétaire utilisé entre les
téléphones IP unifiés Cisco et les produits de contrôle
d'appel des communications unifiées Cisco.
– H.323 est un protocole stable, mature, indépendant du
vendeur, et largement déployé.
– SIP est un protocole émergent fondé sur les aspects
des protocoles existants. Il est encore en évolution. 39
6. Préparation du réseau pour
prendre en charge la voix

40
Avantages des VLANs Voix

– Téléphones
segmentés en réseaux
logiques distincts
– Fournit la
segmentation et le
contrôle réseau
– Permet aux
administrateurs de
créer et d’imposer la
QoS
– Permet aux
administrateurs
d'ajouter et d’imposer
des politiques de
sécurité
41
Opération VLAN

42
VLANs Voix

– Sépare le trafic voix et données


– Empêche la renumérotation des adresse IP inutiles
– Simplifie les configurations QoS
– Nécessite deux VLAN: un pour le trafic de données et
un pour le trafic vocal
– Nécessite une seul emplacement (prise) de câble
Ethernet pour le téléphone IP Cisco, le PC qui est
branché sur le téléphone
– Nécessite deux sous-réseaux IP: une pour le VLAN
de données et l'autre pour le VLAN voix

43
VLANs Voix (Cont.)

• Un port d'accès peut gérer deux VLAN:


• VLAN d’accès
• VLAN vocal

802.1Q Etiqueté (VLAN Voix)

802.3 Non-étiqueté (VLAN d’accès)

44
Configuration des VLANs Voix

Console(config)#interface FastEthernet0/1
Console(config-if)#switchport access vlan 12
Console(config-if)#switchport mode access
Console(config-if)#switchport voice vlan 112
Console(config-if)#spanning-tree portfast

– Le VLAN d'accès est utilisé pour le PC qui est branché


sur le téléphone IP.
– Le VLAN voix est utilisé pour la voix et la signalisation
qui provient et se termine sur ​le téléphone IP Cisco.
– Le mode PortFast de spanning-tree permet au Spanning
Tree d’activer le port plus rapidement.

45
Vérification de la configuration de VLAN Voix

Switch#show interface fa0/17 switchport

Name: Fa0/17
Switchport: Enabled
Administrative mode: static access
Operational Mode: static access
Administrative Trunking Encapsulation: negotiate
Operational Trunking Encapsulation: native
Negotiation of Trunking: Off
Access Mode VLAN: 12 (VLAN0012)
Trunking Native Mode VLAN: 1 (default)
Voice VLAN: 112 (VLAN0112)
Trunking VLANs Enabled: ALL
Pruning VLANs Enabled: 2-1001
Appliance trust: none

46
Service DHCP

– Attribue des adresses IP et des masques de sous-


réseau pour un ou plusieurs sous-réseaux
– Affecte une passerelle par défaut
– Affecte des serveurs DNS (facultatif)
– Affecte d’autres serveurs couramment utilisés
(facultatif)
– Doit être personnalisé pour affecter un serveur
TFTP au VLAN voix pour les téléphones IP
correspondants.
– Configurer une étendue DHCP distincte pour les
téléphones IP comme une meilleure pratique

47
Amorçage du téléphone

Le téléphone IP s'allume.

Le téléphone IP effectue le POST.

Le téléphone amorce.

Le téléphone utilise Cisco Discovery


Protocol pour apprendre le VLAN voix.

Le téléphone initialise la pile IP.

48
Amorçage du téléphone (Cont.)

Le téléphone IP envoie une


diffusion pour demander une
adresse IP.

Le serveur DHCP sélectionne une


adresse IP libre du pool et l'envoie,
ainsi que les autres paramètres, y
compris l'option 150.

Le téléphone IP initialise, avec


application de la configuration IP à la
pile IP.

Le téléphone IP demande un fichier


de configuration du serveur TFTP
défini avec l'option 150.

Le fichier de configuration contient


l'adresse IP de l'agent d'appel pour
s’enregistrer. 49
Configuration du service DHCP (Cont.)
CMERouter(dhcp-config)#
default-router IP-address

 Définit la passerelle par défaut qui est attribuée aux clients DHCP

CMERouter(dhcp-config)#
dns-server primary-IP [secondary-IP]
 Définit le ou les serveurs DNS qui sont assignés aux clients DHCP
(facultatif)

CMERouter(dhcp-config)#
option 150 ip IP-address

 Définit l'option TFTP et quel serveur TFTP à attribuer aux clients

50
Exemple de configuration de DHCP
• CMERouter(config)#ip dhcp excluded-address 10.112.0.1 10.112.0.10
• CMERouter(config)#ip dhcp pool mypool
• CMERouter(dhcp-config)#network 10.112.0.0 255.255.255.0
• CMERouter(dhcp-config)#option 150 ip 10.112.0.1
• CMERouter(dhcp-config)#default-router 10.112.0.1
• CMERouter(dhcp-config)#dns-server 10.100.0.1 10.100.0.2
• CMERouter(dhcp-config)#exit

 Option 150 informe le téléphone IP de l’adresse IP du serveur TFTP


 Le serveur TFTP contient des fichiers de configuration et de
firmware pour le téléphone IP.

51
Network Time Protocol

– La synchronisation correcte de l'horloge est


importante pour la performance, le dépannage et
CDR.
– Chaque périphérique Cisco dispose d'une horloge
système interne qui peut être définie à partir d'un
certain nombre de sources, comme un système de
calendrier interne et NTP.
– NTP permet aux périphériques de réseau de se
synchroniser à une horloge maître.
– Le serveur NTP local peut avoir une horloge
attachée ou peut se synchroniser avec une source
plus autoritaire.
– Il existe des serveurs NTP disponibles sur Internet.

52
Network Time Protocol (Cont.)
– Le téléphone IP prend son temps affiché à partir
de la plate-forme de contrôle d'appel à laquelle il
est enregistré.
• Cisco Unified Communications Manager
• Cisco Unified Communications Manager Express
– L'heure de l'horloge interne de la plate-forme de
control des appels des communication unifiées
Cisco doit être synchronisé avec un serveur NTP.
– Le temps de de la plate-forme de control des
appels des communication unifiées est utilisé
pour estampiller tous les messages syslog et les
messages de trace.
53
Configuration du Temps

Router(config)#
clock timezone zone hours-offset

 Définit le fuseau horaire local

Router(config)#
clock summer-time zone recurring [start-date end-date]

 Indique l'heure d'été

Router(config)#
ntp server ip-address

 Permet à l'horloge sur ce routeur pour être synchronisé avec le


serveur NTP spécifié

54
Exemple de configuration du routeur à PST
avec l'heure d'été activée
Serveur
NTP

10.1.2.3

Le router Cisco Unified Le temps du téléphone IP


Communications Manager phone time vient du routeur
Express synchronise le temps Cisco Unified Communications
avec le serveur NTP Manager Express.

• Router(config)#clock timezone pst -8


• Router(config)#clock summer-time zone recurring second sunday march
02:00 first sunday november 02:00
• Router(config)#ntp server 10.1.2.3

55
Préparation du réseau pour la prise en
charge de la Voix - Résumé

– Les VLANs voix sont utilisés pour séparer le trafic


de la voix du trafic de données.
– Les VLANs voix sont configurés sur les interfaces
du commutateur sur lequelles se connecte les
téléphones IP.
– NTP vous permet de synchroniser votre routeur
Cisco Unified Communications Manager Express
avec une horloge unique sur le réseau.

56
Summary (Cont.)

– Les téléphones IP demandes le firmware, la


configuration et les fichiers de langue lors de leur
amorçage.
– Le téléphone IP utilise l’option 150 de DHCP TFTP
pour télécharger le fichier de configuration qui est
nécessaire pour s’enregistrer avec le dispositif de
contrôle d'appel. Le téléphone IP utilise son adresse
MAC en tant que partie du nom de fichier créé qui
identifie le téléphone d’une manière unique. Ce
fichier de configuration contient la version de
firmware à utiliser et l'adresse IP et le port sur ​lequel
le téléphone va enregistrer.
57
7. Présentation de Cisco Unified
Communications Manager
Express (CME)

58
Caractéristiques et avantages clés de CME

– Prend en charge les déploiements de jusqu'à 240


téléphones sur un seul routeur
– Etend les capacités d’un petit bureau qui étaient
auparavant uniquement disponible pour les grandes
entreprises
– Est basé sur le logiciel Cisco IOS
– Peut être administré par GUI ou CLI

59
Plates-formes supportées
• Cisco Unified Communications Manager Express
prend en charge ces plates-formes Cisco:
• Routeurs à services intégrés, gamme Cisco 2800
et 2900?
• Routeurs à services intégrés, gamme Cisco 3800
et 3900?
• Cisco Unified Communications, gamme 500 pour
les petites entreprises

60
Exemples de téléphones IP unifiés
Cisco

Cisco Unified Cisco ATA 186


IP Phone and 188
7942G

Cisco Unified
Wireless IP Cisco Unified IP
Phone 7920 Phone 7962G

61
8. Les commandes globales de
téléphonie

62
Commandes globales de téléphonie
• Au minimum, le routeur doit savoir:
• le nombre maximum de téléphones autorisés
• le nombre maximum de numéros de téléphone à affecter
• l'adresse IP que le routeur utilise pour répondre
• Les téléphones ont également besoin d’un fichier de template par
défaut créé. Entrer en mode de configuration globale de CME
telephony-service Commande optionnelle qui évite les problèmes
de l’auto-enregistrement des téléphones
no auto-reg-ephone
Commandes obligatoires qui
max-dn 12 définissent le nombre maximum
d'extensions, et le nombre
max-ephone 8 maximum de téléphones

ip source-address 192.168.0.1 port 2000 Commande obligatoire pour


attribuer l'adresse du routeur
create cnf-files pour répondre aux demandes
Commande obligatoire pour
téléphoniques
générer le fichier de modèle XML
pour les téléphones 63
Configuration pour chaque numéro de
téléphone
• Ephone-dn
– Représente le numéro de répertoire (i.e. le numéro de téléphone ou
l'extension).
– Le nombre d'extensions est limitée par le modèle du routeur et la
commande max-dn.
– Doit avoir un numéro de répertoire attribué avant toute autre chose. (PT
ne prend en charge que les numéros de répertoire.)
– Sur le matériel réel, phone-dn peut être une ligne indivisuelle, ligne
double ou ligne octale. Packet Tracer ne prend en charge qu’une ligne
individuelle.
ephone-dn 1 Créer le numéro de répertoire 1

number 1000 Affecter le numéro de téléphone 1000 au numéro de répertoie 1

ephone-dn 2 Créer le numéro de répertoire 2


number 1001 Affecter le numéro de téléphone 1001 au numéro
de répertoie 2

64
Configuration pour chaque téléphone
• Ephone
– Représente le téléphone IP physique
– Doit avoir une adesse MAC assignée avant toute autre chose.
– Ephone-dn (s) peut être lié à un téléphone en utilisant la commande de
« button ». Sur le matériel réel, plus d'un ephone-dn peut être utilisé sur
un téléphone.

ephone 1 Créer un téléphone 1


mac-address 0001.974c.ae56 Affecter l'adresse MAC du téléphone
button 1:1 Affecter le bouton de la ligne téléphonique 1 au
répertoire numéro 1 (qui possède l’extension 1000)

ephone 2 Créer un téléphone 2


mac-address 0004.9a2d.2c7c Affecter l'adresse MAC du téléphone
button 1:2 Affecter le bouton de la ligne téléphonique 1 au
répertoire numéro 2 (qui possède l’extension 1001)
65
9. Définition ephone-dn et
ephone

66
Concepts de : Ephone and Ephone-dn

– ephone et phone-dn sonts des concepts logiciels


modulaires Cisco IOS.
– ephone représente la configuration et le règlage du
téléphone physique.
– Le nombre maximum d’ephones pris en charge est
déterminée par la licence et la plateforme materielle.
Cisco Unified Communications Manager Express
prend en charges un maximum de 240 ephones.
– Un ephone-dn est une destination numérique qui-peut
être associée à un ou plusieurs ephones.
– Un ephone peut avoir plus d’un ephone-dn associé.
– Le nombre maximum d’extension est le même que le
nombre maximum d’ephone-dn.

67
Caractéristique de l’ephone-dn

• Un ephone-dn a un numéro
Numéro d’extension primaire
d'annuaire primaire assigné et sur une seule ligne DN1
peut avoir un numéro individuelle ephone-dn qui
peut faire ou recevoir un appel
secondaire facultatif. à la fois

• Un dn-tag est une valeur Ephone-dn


unique qui est attribuée
Extensions primaires et
lorsque l’ephone-dn est créé. secondaires configurées sur
une ligne individuelle ephone-
• Une ligne ephone-dn peut dn. DN1 and DN2
être individuelle ou double. Vous avez besoin d'une ligne
double ephone-dn pour
• Une ligne individuelle peut prendre en charge l'appel en
mettre fin à un appel à la fois. attente, le transfert de Ephone-dn
consultation et la conférence
• Une ligne double peut mettre
fin à deux appels simultanés.
• Packet Tracer ne supporte
qu’une ligne individuelle.

68
Configuration de l’Ephone-dn

CMERouter(config)#
ephone-dn dn-tag

 Crée une extension (ephone-dn) pour une ligne de téléphone IP


Cisco

CMERouter(config-ephone-dn)#
number dn-number

 Associe un numéro de répertoire à l'instance de ephone-dn

69
Configuration basique de l’Ephone-dn

Un port voix
virtuel

Une ligne ou 1001


un canal

CMERouter(config)#ephone-dn 7
CMERouter(config-ephone-dn)#number 1001
 Attribue un numéro d’extension primaire à un ephone-dn

70
Commande max-dn

CMERouter(config-telephony)# max-dn max-dn

 Cette commande définit le nombre définissable maximum de phone-


dn qui peut être configuré dans le système.
 Le nombre maximum de ephone-dn prise en charge est en fonction
de la licence et la plate-forme matérielle.
 La valeur par défaut est 0.
 Pour rendre l'utilisation plus efficace de la mémoire, ne réglez pas
ce paramètre plus élevé que nécessaire.

71
Commande max-dn (Cont.)

DN DN

DN DN

DN DN

CMERouter(config-telephony)#max-dn 10
DN DN
Les tentatives pour créer un 11 ème
ephone-dn échoueront. DN DN

72
Caractéristiques de l’ephone
IP Phone 7960
– L’ephone est une configuration
Button 1 DN Button 4 DN
logicielle d'un téléphone physique.
Button 2 DN Button 5 DN
– Il est attribué un phone-tag unique.
Button 3 DN Button 6 DN
– Le dispositif physique peut être un
MAC 000F.2470.F92A
téléphone IP ou un téléphone
analogique relié à un ATA. IP Phone 7912
– L'adresse MAC du téléphone IP ou
Button 1 DN
ATA est utilisée pour attacher la
configuration du logiciel au matériel.
– Vous pouvez associer un ou MAC 000F.2470.F92B
plusieurs phone-dn avec un ephone. Cisco ATA 188
Analog 1 DN
– Le nombre de boutons de ligne varie
MAC 000F.2470.F92D
en fonction du modèle de téléphone.
Analog 2 DN
MAC 000F.2470.F92E

73
Commande max-ephone
CMERouter(config-telephony)#
max-ephones max-ephones

 Cette commande définit le nombre maximum d’ephones


définissable qui peuvent être configurés dans le système.
 Le nombre maximum d’ephones pris en charge est une fonction de
la licence et de la plate-forme matérielle.
 La valeur par défaut est 0.
 Pour rendre l'utilisation de la mémoire plus efficace, ne réglez pas
ce paramètre plus élevé que nécessaire.

74
Commande max-ephone (Cont.)

CMERouter(config-telephony)#max-ephones 4
4

Tentatives de creation de la 5 eme


ephone-dn échoueront.

75
Configuration de l’ephone

router(config)# ephone phone-tag

 Crée une instance d’ephone et passe en mode sous-configuration


de l’ephone

router(config-ephone)#mac-address mac-address

 Associe l'adresse MAC définie du dispositif physique avec l’ephone

76
Configuration de l’Ephone (Cont.)

router(config-ephone)#button button-number {separator} dn-tag [[button-


number {separator} dn-tag]]
 Associe l'ephone-dn (s) avec un bouton spécifique (s) sur le
téléphone IP

77
Quelques séparateurs de bouton

– : — Sonnerie normale
– b — Bip mais pas de sonnerie
– f — Fonction de sonnerie
– s — Sonnerie silencieuse

78
Exemple: Configuration basique de l’Ephone
MAC 000F.2470.F8F8

ephone 1
ephone-dn 7: Un
1001
port virtuel
Button 1
000F.2470.F8F8

CMERouter(config)#ephone-dn 7
CMERouter(config-ephone-dn)#number 1001
CMERouter(config-ephone-dn)#exit
CMERouter(config)#ephone 1
CMERouter(config-ephone)#mac-address 000F.2470.F8F8
CMERouter(config-ephone)#button 1:7
79
Ephones multiples

1004
1004

1005
1005

 Quatre téléphones physiques 1006


1006
 Quatre ephones definis
 Quatre ephone-dns definis
1007
1007 Cisco ATA 186 ou
188

80
Exemple: Configuration pour multiple ephones

CMERouter(config)#ephone-dn 10
CMERouter(config-ephone-dn)#number 1004
CMERouter(config)#ephone-dn 11
CMERouter(config-ephone-dn)#number 1005
CMERouter(config)#ephone-dn 12
CMERouter(config-ephone-dn)#number 1006
CMERouter(config)#ephone-dn 13
CMERouter(config-ephone-dn)#number 1007
CMERouter(config)#ephone 1
CMERouter(config-ephone)#mac-address 000F.2470.F8F1
CMERouter(config-ephone)#button 1:10
CMERouter(config)#ephone 2
CMERouter(config-ephone)#mac-address 000F.2470.A302
CMERouter(config-ephone)#button 1:11
CMERouter(config)#ephone 3
CMERouter(config-ephone)#mac-address 000F.2470.66F6
CMERouter(config-ephone)#button 1:12
CMERouter(config)#ephone 4
CMERouter(config-ephone)#mac-address 000F.2470.7B54
CMERouter(config-ephone)#button 1:13

81
Ephone-dn avec une ligne individuelle
Un port voix
virtuel

Un canal 1001

CMERouter(config)#ephone-dn 1
CMERouter(config-ephone-dn)#number 1001

 L’ephone-dn crée un port vocal virtuel.


 Un seul appel vers ou depuis cet ephone-dn peut se produire à tout
moment.

82
Définition ephone-dn et ephone - Résumé

– Ephone-dns et ephones sont deux éléments clés du


système Cisco Unified Communications Manager
Express.
– Un ephone-dn est une instance unique d’un numéro
d’extension (répertoire).
– Un ephone est une instance unique de la
configuration de l'instrument physique.

83
10.Configuration du CME pour
prendre en charge les points
de terminaison

84
Configuration du service de téléphonie

CMERouter(config)#
telephony-service

 Passer en mode telephony-service

CMERouter(config-telephony)#
max-ephone maximum-ephones

 Définir le nombre maximum d’ephones qui peut être défini dans le


système (par défaut est 0)

CMERouter(config-telephony)#
max-dn maximum-directory-numbers

 Définir le nombre maximum de phone-dns qui peut être défini dans


le système (par défaut est 0)
85
Source IP et Port
CMERouter(config-telephony)#
ip source-address ip-address [port port]

 Identifie l'adresse et le port par lequel les téléphones IP communiquent


avec Cisco Unified Communications Manager Express

10.90.0.1

telephony-service
ip source-address 10.90.0.1 port 2000

86
Enregistrement automatique

CMERouter(config-telephony)#
auto-reg-ephone

 Permet l'enregistrement automatique de nouveaux ephones qui ne


sont pas dans la configuration et sont activés par défaut

10.90.0.1

telephony-service
ip source-address 10.90.0.1 port 2000
no auto-reg-ephone

87
Configuration de Cisco Unified Communications
Manager Express avec CLI

tftp-server flash:CP7921G-1.0.3.LOADS
tftp-server flash:APPS-1.0.3.SBN
tftp-server flash:GUI-1.0.3.SBN
tftp-server flash:SYS-1.0.3.SBN
tftp-server flash:TNUX-1.0.3.SBN
tftp-server flash:TNUXR-1.0.3.SBN
tftp-server flash:WLAN-1.0.3.SBN telephony-service
telephony-service
load 7921 CP7921G-1.0.3
create cnf-files
max-ephones 10
max-dn 10
ip source-address 10.10.0.1 port 2000
dialplan-pattern 1 2095559... extension-length 4 extension-pattern 1...
Voir la leçon ephone-dn 1 dual-line
"Définition number 401
ephone-dn et ephone 1
ephone" pour les mac-address 000F.2745.2AD8
informations de button 1:1
configuration.
88
Le firmware IP Phone et les fichiers de
configuration XML

• Certains fichiers sont


nécessaires pour le bon
fonctionnement d'un
téléphone IP unifié Cisco :

• Firmware TFTP Server


– XMLDefault.cnf.xml
– SEPAAAABBBBCCCC.cnf.xml
(Sachant que
AAAABBBBCCCC l’adresse
MAC de l’appareil)

89
Créer des fichiers XML
CMERouter(config-telephony)#
create cnf-files

 Crée les fichiers XML spécifiques qui sont nécessaires pour les
téléphones IP

SEP000F2473AB14.cnf.xml

000F.2473.AB14

10.90.0.1

telephony-service
create cnf-files

90
Organigramme d’enregistrement

Le fichier
XML du Oui Le firmware Oui Téléphone
est-il actuel? s’enregistre
téléphone
exist-il?

Non Non
Utilise un
fichier XML Mise à niveau Téléphone
par défault du firmware redémarre

Auto S’enregistrer
Auto Oui
enregistrement
Oui assignation avec un DN
configuré? dans le pool
activé?

Non Non
Téléphone S’enregistrer
redémarre sans DN

91
Fichier XML de configuration des appareils
<device>
<devicePool>
<callManagerGroup>
<members>
<member priority="0">
<callManager>
<ports>
SEPAAAABBBBCCCC.cnf.xml* <ethernetPhonePort>2000</ethernetPhonePort>
</ports>
<processNodeName>10.15.0.1</processNodeName>
</callManager>
</member>
</members>
</callManagerGroup>
</devicePool>
<versionStamp>{Jan 01 2002 00:00:00}</versionStamp>
<loadInformation>P0030702T023</loadInformation>
- <userLocale>
<name>English_United_States</name>
<langCode>en</langCode>
</userLocale>
<networkLocale>United_States</networkLocale>
<idleTimeout>0</idleTimeout>
*AAAABBBBCCCC = the <authenticationURL />
MAC address <directoryURL>http://10.15.0.1/localdirectory</directoryURL>
<idleURL />
<informationURL />
<messagesURL />
<proxyServerURL />
<servicesURL />
</device> 92
Fichier XML par défaut
<Default>
<callManagerGroup>
<members>
<member priority="0">
XMLDefault.cnf.xml <callManager>
<ports>
<ethernetPhonePort>2000</ethernetPhonePort>
</ports>
<processNodeName>10.15.0.1</processNodeName>
</callManager>
</member>
</members>
</callManagerGroup>
<loadInformation6 model="IP Phone 7910">P00403020214</loadInformation6>
<loadInformation124 model="Addon 7914"></loadInformation124>
<loadInformation9 model="IP Phone 7935"></loadInformation9>
<loadInformation8 model="IP Phone 7940">P00303020214</loadInformation8>
<loadInformation7 model="IP Phone 7960">P00303020214</loadInformation7>
<loadInformation20000 model="IP Phone 7905"></loadInformation20000>
<loadInformation30008 model="IP Phone 7902"></loadInformation30008>
<loadInformation30002 model="IP Phone 7920"></loadInformation30002>
<loadInformation30019 model="IP Phone 7936"></loadInformation30019>
<loadInformation30007 model="IP Phone 7912"></loadInformation30007>
</Default>

93
Déploiement automatisé des points de
terminaison
– Dans une installation automatisée, vous n'avez pas à
configurer les ephones.
– La configuration automatique automatise le
déploiement des téléphones IP.
– Utilisez la commande d'affectation automatique de la
téléphonie en mode de configuration de service
telephony pour effectuer l'affectation automatique.
– Tous les phone-dns que vous souhaitez déployer
doivent être du même type (Une ligne individuelle ou
ligne double).

94
Commande auto assign
CMERouter(config-telephony)#
auto assign start-dn to stop-dn [type phone-type]

 Les ephone-dns sont automatiquement attribués aux


nouveaux ephones qui sont configurés.
 Les téléphones peuvent prendre jusqu'à cinq minutes
pour s’inscrire.
 Attendre l’inscription de tous les téléphones avant
d'enregistrer la configuration.

95
Exemple: Commande auto assign

Brancher un nouveau téléphone

 Quand un nouveau téléphone s’enregistre avec le


système Cisco Unified Communications Manager telephony-service
Express, un nouvel ephone est créé avec l'adresse auto assign 1 to 10 type 7920
MAC du téléphone IP.
auto assign 11 to 20 type 7940
 Un ephone-dn existant est affecté au nouveau
ephone de la plage définie pour le type de téléphone. auto assign 21 to 40 type 7960
 L’ ephone-dn non affecté le plus bas dans l'ordre de la auto assign 41 to 50
déclaration correspondante est utilisé.
...
 Si tous les ephone-dns dans une plage ont été
affectés, certains téléphones peuvent ne pas recevoir ephone-dn 1
un ephone-dn ou peuvent recevoir un ephone-dn de number 1000
la commande d'assignation automatique sans type.
...
 Si un nouveau téléphone IP ne correspond pas à une
commande d'assignation automatique avec type, la
commande d'assignation automatique sans type est
utilisé. 96
Vérifier la configuration du téléphone sur Cisco
Unified Communications Manager Express

CMERouter1#show running-config
telephony-service
max-ephones 10
max-dn 10
ip source-address 10.90.0.1 port 2000
auto assign 1 to 10
create cnf-files
!
ephone-dn 1
number 9000
!
ephone 1
mac-address 000F.2470.F8F8
button 1:1

97
11.Pairs de numérotation et motif
de destination

98
Passerelles

– Translation entre les différents


réseaux
– Requiert des ressources DSP
pour effectuer la translation
– Peut être passerelles
analogiques:
– Passerelles de stations
analogiques
– Passerelles de lignes agrégée
analogiques
– Peut être passerelles
numériques

99
Fonction Passerelle —Exemple sur Cisco Unified
Communications Manager Express

Passerelle
Numérique
T1
RTPC

FXO

Passerelle
Analogique

100
Ports Voix

– Ports analogiques
• FXS
• FXO
– Ports numérique
• CAS T1/E1
• PRI T1/E1
• BRI

101
Tronçons d'appel

Téléphone 1234 compose


Router1 Router2
une destination RTCP

VoIP RTPC
FXS
1/0/1 10.10.10.1 10.10.10.2

Tronçons Tronçons Tronçons Tronçons


d'appel 1: d'appel 2: d'appel 3: d'appel 4:
In Out In Out
Sur Router1 sur Router1 sur Router2 sur Router2

102
Pairs de numérotation
– Les pairs de numérotation sont des points d’extrémité d’un appel
adressable.
– Il établit des connexions logiques, ou des tronçons d'appel, pour
terminer un appel de bout en bout
– Vous pouvez utiliser des pairs de numérotation entrants, sortants
ou les deux.
– Les pairs de numérotation définissent les propriétés du tronçon
d'appel:
• codec
• marquages ​QoS
• VAD
• Taux de fax
– Les routeurs Cisco de Voix utilisent généralement deux types de
pairs de numérotation:
• Pairs de numérotation POTS - se connectent à un réseau de téléphonie
traditionnelle comme FXO, FXS, E&M, BRI, PRI T1/E1, T1/E1 et CAS
• Pairs de numérotation VoIP se connectent sur ​un réseau IP en utilisant une adresse
IP 103
Pairs de numérotation (Cont.)

Routeur Routeur
Destination
Voix-Activée Voix-Activée
Analogique
Réseau IP

POTS VoIP

Créer des pairs de numérotation en utilisant CLI

104
Pairs de numérotaion POTS

1234
FXS 1/0/1

Pair de numérotation 20 sera utilisé


pour faire correspondre à la sortie
lorsque le routeur reçoit un message
d'établissement d'appel pour 1234.
CMERouter(config)#dial-peer voice 20 pots
CMERouter(config-dialpeer)#destination-pattern 1234
CMERouter(config-dialpeer)#port 1/0/1

105
Options du motif de destination
• Caractères génériques de motif de destination commun :
– Plus (+)
• Chiffre précédent se produit une ou plusieurs fois
– Astérisque (*) et dièse (#)
• Caractères génériques non valides; sont des tonalités DTMF
– Virgule (,)
• Insère une pause d'une seconde
– Point (.)
• Indique un caractère générique quelconque
– crochets
• Indique une série de chiffres à l'intérieur des crochets
– T
• Indique un motif de longueur variable

106
Pair de numérotation VoIP (non supporté en PT)

Pair de numérotation 20 Pair de numérotation 30


correspond à l’entrée correspond à la sortie
Téléphone 1234 CMERouter CMERouter 2010
compose 2010 1 2
VoIP
FXS
1/0/1
Lo0 - Lo0 -
10.10.10.1 10.10.10.2

CMERouter1(config)#dial-peer voice 20 pots


CMERouter1(config-dialpeer)#destination-pattern 1234
CMERouter1(config-dialpeer)#port 1/0/1
CMERouter1(config)#dial-peer voice 30 voip
CMERouter1(config-dialpeer)#destination-pattern 2...
CMERouter1(config-dialpeer)#session target ipv4:10.10.10.2
107
Pair de numérotation VoIP (Cont.)

Pair de Pair de numérotation 50


numérotation 40 correspond à la sortie
correspond à
Téléphone 1234
CMERouter1 l’entrée CMERouter2
compose 2010 2010

VoIP
FXS 1/0/1 FXS 1/1/1
10.10.10.1 10.10.10.2

CMERouter2(config)#dial-peer voice 50 pots


CMERouter2(config-dialpeer)#destination-pattern 2010
CMERouter2(config-dialpeer)#port 1/1/1
CMERouter2(config)#dial-peer voice 40 voip
CMERouter2(config-dialpeer)#destination-pattern 1...
CMERouter2(config-dialpeer)#session target ipv4:10.10.10.1

108
Correspondance avec des pairs de
numérotation sortant
Motif de destination est mis en correspondance en se basant sur le numéro
de correspondance le plus long

dial-peer voice 1 voip


destination-pattern .T
session target ipv4:10.1.1.1

dial-peer voice 2 voip


destination-pattern 555[2-3]...
session target ipv4:10.2.2.2

dial-peer voice 3 voip


destination-pattern 5551...
session target ipv4:10.3.3.3

dial-peer voice 4 voip


destination-pattern 5551234
session target ipv4:10.4.4.4

– Exemple 1: Numéro composé 555-1234 correpond au pair de numérotation 4.


– Exemple 2: Numéro composé 555-1235 correpond au pair de numérotation 3.
– Exemple 3: Numéro composé 555-2000 correpond au pair de numérotation 2.
– Exemple 4: Numéro composé 551-1234 correpond au pair de numérotation 1.
109
Les fournisseurs de services de téléphonie
Internet
– ITSP offrent des économies.
• Le coût par ligne est moins que les offres traditionnels.
• Les frais d'interurbain sont plus faibles.
– Vous pouvez acheter des lignes par incréments de Un
au lieu de grands blocs trouvés dans E1, T1 et PRI.
– Lorsqu'il n'est pas utilisé pour la voix, vous pouvez
utiliser la bande passante inutilisée de la connexion
pour d'autres applications.
– SIP est le protocole le plus couramment utilisé par les
ITSP.
– Pour la mise en œuvre, créer un numéro pair de la
VoIP avec les paramètres corrects pour l'ITSP à
laquelle vous vous connectez.
110
Les fournisseurs de services de téléphonie Internet
(Cont.)

Réseau d'entreprise

Réseau
ITSP
Pair de
numérotation
VoIP RTPC
VoIP

111
Pairs de numérotation et motifs de destination -
Résumé
– Les passerelles traduisent entre deux réseaux différents.
Ils peuvent être analogiques ou numériques.
– Les ports vocaux sont utilisés pour mettre fin à une
interface de téléphonie traditionnelle sur la passerelle de
voix.
– Les tronçons d'appel représentent des segments dans le
chemin d’appel qui relient les deux dispositifs.
– Les pairs de numérotation représentent la programmation
sur la passerelle de voix qui définit ce qu'il faut faire quand
un message d'établissement d'appel est reçu.
– Une agrégation (trunk) ITSP est une connexion IP à
l'opérateur pour les appels RTPC.
– Vous pouvez utiliser les commandes show pour vérifier les
configurations des pairs de numérotation et des plans de
112
numérotation.
Références

• Implementing Cisco IOS Unified


Communications, © 2008 Cisco Systems, Inc.
(la source de la plupart des graphiques)

113
Remerciements

Team Members Academies

Bernard Brunet Cégep de l’Outaouais

Montgomery County Community


Anil Datta
College

Ben Franske Inver Hills Community College

Brent Sieling Madison Area Technical College

114
Merci

115