Vous êtes sur la page 1sur 46

Hépatites virales

Généralites:

 Cinq virus sont des agents spécifiques d’hépatites : il s’agit de


l’hépatite A , B et de l’Hépatite delta ou hépatite D , hépatite C et
hépatite E,
 Les virus F et G , TTV et SEN ne semble pas pouvoir être considéré
comme des agents spécifiques d’hépatites virales,
Hépatites A
STRUCTURE DU VIRUS DE VHA:
le virus de
l'hépatite A (VHA) est
un virus à ARN sans
enveloppe et entouré
d’une capside
protéique, ce virus
appartient a la famille
des Picornaviridea ;
genre hepatovirus.

.
Trois génotypes (I, II, III) subdivisés chacun en 2
génogroupes A et B sont décrits actuellement
chez l’homme. Très difficile à cultiver in vitre,
hépatite B
famille: Hepadnaviridae
genre: Orthohepadnavirus
espèce-type: virus de l’hépatite B (VHB)
8 génotypes identifié (A- H )
Génotype D est le plus fréquent dans le bassin méditerranéen
structure VHB

Enveloppe Ag HBs  Ac HBs

Ag HBc  Ac HBc
( foie)
Capside
(Core)
Ag HBe  Ac HBe

Génome DNA viral


 Le génome:
ADN circulaire partiellement bicaténaire codant pour 4 gènes :
-S ( région pré S1 , préS2 , S ) protéine d’enveloppe ( Ag HBs)
-C ( région pré-C et C ) protéine de core ( Ag HBc et Hbe)
-P ADN polymérase
-X transactivateur
 Le virion complet est constitué du génome entouré dans la capside elle même
recouverte par une enveloppe ( particule de dane)
 Virus résistant dans le milieu extérieur et dans les produits contaminés inactivé par
l’eau de javel ,
 Dans le sang du sujet infecté, à coté du virus complet ( 42 nm ) circulent des
particules constitués uniquement par l’enveloppe virale de forme sphérique ou
tibulaire de 22 nm de diamètre non infectieuses,
Réplication virale:

 Virus strictement humain , non cultivable in vitro


Hépatite D
 Virus défectif qui ne se multiplie qu’en présence de l’HBV ,
 Plus petit virus chez l’homme
 Le génome est constitué d’un ARN monocaténaire circulaire
codant pour 2 polyprotéines constituant l’Ag delta,
 Il utilise l’enveloppe de de l’HBV nécessaire au pouvoir infectieux ;
toutefois dans l’hépatocyte sa réplication est indépendante de
celle de l’HBV,
Hépatite C
 Découvert en 1989 grâce aux techniques de géni-génétiques
 Famille des Flaviviridea , genre Hepacivirus
 Le génome est un ARN monocaténaire de polarité positive,
 Capside icosaédrique , présence d’une enveloppe
 Virus non cultivable in vitro,
SCHEMA VIRUS ET GENOTYPE
Hépatite E
Capside :
icosaédrique.
Diamètre : 27
à 30 nm

4 génotypes, Virus non


Virus très enveloppé
proches VHE mais fragile en
identifiés chez milieux
le porc extérieur

ARN
simple
brin
positif
Diagnostic Biologique
Hépatites virales
Hépatites A et E
 Virus dans le sang en phase pré-ictérique, présent dans les selles au
début de la phase ictérique puis disparait rapidement
 L’apparition des Acs est contemporaine des manifestations
cliniques ,
 Les diagnostic est sérologique, repose sur la mise en évidence
d’IGM spécifiques,
les IGG persistent avis
hépatite B
Histoire naturelle
Infection
Incubation : 2 – 4 mois

Hépatite Aigue
ALAT élevée <1%
Ag HBs (+), IgM HBc (+) F. fulminante

Asymptomatique Symptomatique
90% 10%

>90% 5%
Guérison Portage chronique
ALAT normale
Ag HBs (-), Ac HBS (+)
Ag HBs (+) > 6mois
Ac HBc (+)
Ag HBe(-) AC HBe(+)
 Les marqueurs utilisés sont:
* l’ADN HBV détecté et quantifié dans le sérum par technique d’hybridation
moléculaire ou par PCR( plus sensible)
l’ADN HBV peut être recherché dans le fois ou son état libre ou intégré au génome
cellulaire peut être étudié
• Les Ag : HBs , HBe détectés par techniques ELISA
• les Ac anti HBc, antiHBs, antiHBe détectés par les techniques ELISA,
Cinétique des Marqueurs biologiques
Hépatite Aigue
TABLEAU CAS DE FIGURES AIGUE

Profils Stade

Ag HBs(+), Ag HBe (+) Infection


IgM anti HBc(+) Recente
Ag HBs(-), AcHbs (-) Seroconversien en
cours
IgG anti-HBc(+) Fenetre serologique

Ag HBs (-), Ac HBs(+), Guérison


IgG anti-HBc(+),
Cinétique des Marqueurs biologiques
Hépatite Chronique
Tolérance Clairance Réplication
immunitaire immunitaire basse / absente Réactivation
Porteur inactif
AgHBs +
AgHBe + AgHBe - / anti-HBe+

ADN VHB Séroconversion

ALT

Lésions (-) HCA modérée/sévère HCA modérée/sévère


(cirrhose) (cirrhose)
CAS DE FIGURES CHRONIQUE
Profils Stades
ALAT : Nl Immunotolérance
Ag HBs (+), Ag HBe (+)
DNA 
ALAT :  Immunoélémination
Ag HBs (+), Ag HBe (+)
DNA 
ALAT : Nl Portage Inactif
Ag HBe(-) Ac HBe (+) Ou Mutant C
DNA : <105
Marqueurs Moléculaires
DNA / VHB
Transcription inverse  Variabilité Génétique

Mutations Génétiques 08 génotypes différents *

Situations Particulières
36
Situations Particulières
 Les Variants HBs Existent !

 Mutants pré C : Absence de production Ag HBe : Ag


HBe (-).

 Même si certains tests commercialisés ont montré leur


supériorité par rapport à d’autres pour certaines mutations,
la vigilance est recommandée.

 La recherche du génome du VHB est justifiée


36
Situations Particulières

Mutants précore « pré C » ?


• Absence de production Ag HBe : Ag HBe (-).
• Diagnostic différentiel avec virus sauvage inactif.
• Maladie fluctuante, Activité à bas bruit :
- Cytolyse modérée et fluctuante
- Virémie faible (104-106 copie/ml).
Portage chronique virale B
Ag HBe / Ac HBe
ALAT
DNA VHB

1-ALAT normale 1- ALAT peu élevée 1-ALAT très élevée


2-Ag HBe(-) AC HBe(+) 2- Ag HBe(-) AC HBe(±) 2-Ag HBe(+) AC HBe(-)
3- ADN <105 copie/ml 3- ADN =104-106 copie/ml 3- ADN >106 copie/ml

Virus sauvage Virus mutant Virus sauvage

Portage INACTIF Portage ACTIF


Hépatite D
 La mise en évidence du génome delta traduit une infection active
avec virémie,
 L’antigène delta peut être détecté dans le sang d’une manière
fugace,
 Ces deux marqueurs peuvent également être détectés dans les
biopsies hépatiques,
 le diagnostic d’une co-infection HBV- HDV ou d’une surinfection
HDV se traduit par une séro-convertion à IGG anti HDV
 Aucour des surinfection le HDV induit fréquemment une diminution
de l’Ag HBs qui peut se négativer transitoirement dans 10% des cas
Hépatite C
Histoire Naturelle Infection VHC
Incubation : 2 – 4 mois

Hépatite Aigue
ALAT élevée
Ac anti VHC (+) , ARN VHC(+)
90% 10%
Asymptomatique Symptomatique
Transfusion
Toxicomanie
AES

<20% > 80%


Guérison Infection chronique

ALAT normale ARN VHC (+)


ARN VHC (-)
Ac anti VHC(+) Ac anti VHC (+)
Outils diagnosticde l’infection anti-
VHC
- les anticorps anti-HCV
(ELISA 3eme génération)
TESTS DE DÉPISTAGE :
Spécificité / sensibilité : 99 % / 98 %
Faux Positifs : Hépatite Auto-immune.
Anticorps indétectables malgré la réplication virale :
immunodépression profonde
hépatite aiguë C (séroconversion)

Un Dépistage Positif doit être confirmé sur un second


prélèvement par un second test différent du premier
TESTS DE VALIDATION: (Immunoblotting)

• ELISA positive ou résultats douteux


• meilleure spécificité que les tests ELISA.
- Biologie moléculaire :
- test de dépistage de l’ARN
- test de quantification de l’ARN ( charge virale)

- Génotype : Intérêt Thérapeutique.


Cinétique des Marqueurs biologiques
Hépatite Aigue

Marqueurs
réplication ARN VHC

Ag VHC

Ac anti-VHC

ALAT

Début
infection Hépatite 20-30% Temps
Aigue
 Se méfier des fenêtres sérologiques; des faux négatifs; des
faux positifs : ne pas hésiter à rechercher le génome

 Grand apport de la biologie moléculaire.


Circonstances diagnostic
Dépistage, Clinique

Biochimie
ALAT

IgM Anti VHA Ag HBs / Anti HBc Anti VHC

Ag HBs (+) Ag HBs (-) (+) Recherches


Anti HBc(+) Anti HBc(+) négatives

(+)
IgM anti-HBc ARN du VHC non A.B.C
ARN VHC
(-) (+) (-) VHE,
(+)
CMV…
non virales
Infection Infection Infection
récente Infection récente VHB - récente Guérison
VHA ancienne réactivation - chronique probable