Vous êtes sur la page 1sur 1

OUTIL 11 : Additionner et soustraire des décimaux

Dans l’addition ou dans la soustraction posées de nombres décimaux, l’alignement des


termes de l’opération est très important.
Je dois aligner correctement les termes de l’opération. Je calcule toujours de la droite vers
la gauche.

La règle principale à respecter est les virgules SOUS les virgules.

Je place les unités sous les unités, les Si un nombre n’a pas de partie
dizaines sous les dizaines, les dixièmes décimale, je vérifie mon alignement
sous les dixièmes, etc. par rapport aux unités.

234,9 + 9,2
c d u dixièmes u dixièmes centièmes
2 3 4 , 9 4
+ 9 , 2 + 3, 2 5
2 4 4 , 1 7, 2 5

Pour la soustraction, afin de ne pas me tromper, si le nombre du haut n’a


pas de partie décimale ou s’il a une partie décimale plus courte que l’autre nombre, je
complète avec des Zéros jusqu’à ce que les parties décimales aient autant de chiffres
l’une que l’autre.

1er cas : les parties 2ème cas : le nombre du 3ème cas : la partie décimale du
décimales ont autant de haut n’a pas de partie nombre du haut a moins de
chiffres l’une que l’autre décimale chiffres que le nombre du bas
1 7, 3 4 6 8 1 2, 1 7
- 8, 6 9 -4 9, 6 -1 0, 5 9 3
8 6 5  
6 8, 0 1 2, 1 7 0
-4 9, 6 -1 0, 5 9 3
1 8, 4 0 1, 5 7 7

2ème cas : le nombre du 3ème cas : la partie décimale du


haut n’a pas de partie nombre du haut a moins de
décimale chiffres que le nombre du bas
6 8 1 2, 1
-4 9, 6 6 -1 0, 5 9 3
 
6 8, 0 0 1 2, 1 0 0
-4 9, 6 6 -1 0, 5 6 3
1 8, 3 4 0 1, 5 0 7

RAPPEL : Je me sers des valeurs approchées, j’effectue les opérations inverses pour
vérifier mon résultat.